Lundi 29 Mai 2017

La production d’électricité en Sierra Léone dépasse 300 millions de kWh - Ministre

La production d’électricité en Sierra Léone dépasse 300 millions de kWh - Ministre
(APA 28/02/17)
Henry Macauley, Ministre sierra leonais de l’Energie

APA - Freetown (Sierra Léone) - La Sierra Léone a connu une hausse de 538% de sa production d’énergie entre 2007 et 2016, a déclaré le ministère de l’Energie.

Dans un communiqué publié lundi pour apaiser le public sur fond de turbulences dans l’approvisionnement en électricité, Henry Macauley a déclaré que le gouvernement avait accru la production d’électricité d’un montant annuel de 47 millions de kWh en 2007 à 259 millions de kWh en 2015 et à plus de 300 millions de kWh en 2016, soit une augmentation de 538%.

Cependant, il y a eu un désenchantement général au cours des quatre dernières semaines, car Freetown a connu de fréquentes coupures dans la fourniture d’électricité, après une performance largement
considérée comme impressionnante les mois précédents.

M. Macauley a appelé à la compréhension, indiquant que la situation était due aux travaux en cours visant à rénover les infrastructures archaïques du secteur de l’énergie.

“Tout d’abord, permettez-moi de présenter mes excuses à ceux qui ont souffert des pannes de courant, mais en même temps remercier ceux qui nous ont encouragés en nous disant que nous faisons du bon travail et que, bien qu’ils n’aient pas 24 heures d’électricité-- ce qui est notre priorité -- ils apprécient l’amélioration très substantielle de l’alimentation en électricité”, a déclaré le ministre.

Selon le ministère, les travaux en cours comprennent la construction de nouvelles lignes de distribution, l’installation de nouveaux transformateurs de haute puissance et la construction de barrages.

“Il ne s’agit pas de propagande, c’est une affaire d’ingénierie. J’invite toutes les parties intéressées à contacter le GECT (organisme de réglementation) pour une vérification plus approfondie.

Une augmentation de 538% de la production d’énergie, en dépit des deux chocs d’Ebola et des prix du minerai de fer réduits de moitié, n’a rien de ridicule”, a-t-il ajouté.

Commentaires facebook