Une opération d'identification des acheteurs d'anacarde dans la Marahoué lancée | Africatime
Mercredi 23 Avril 2014

Une opération d'identification des acheteurs d'anacarde dans la Marahoué lancée

Une opération d'identification des acheteurs d'anacarde dans la Marahoué lancée
(AIP 16/07/13)

Bouaflé, 16 juil (AIP) – Le préfet du département de Zuénoula, Niamkey Basile, a procédé au lancement de l'opération d'identification des acheteurs de noix de cajou de la Marahoué, en présence de nombreux acteurs de la filière et d'une délégation de l'Autorité de régulation du coton et de l'anacarde (ARECA).

Cette opération vise à répertorier l'ensemble des opérateurs effectuant l'activité d'achat de noix de cajou bord champs et des magasins adéquats de vente du produit, en vue de les agréer et rendre la chaine commerciale performante, a-t-on appris.

Le préfet Niamkey Basile a dénoncé, à cette occasion, l'inorganisation de la filière qui ne fait que des dégâts chez les acheteurs et les producteurs. Il a souhaité que ce lancement soit l'occasion de connaitre leurs besoins et préoccupations, afin d'aller à une véritable réforme pour booster la production, améliorer la qualité et impacter les prix au plan local et international.

"Il va falloir aseptiser la filière, c'est-à-dire la nettoyer correctement. A l'image de la filière café-cacao, il faut qu'on sache l'identité exacte des acheteurs, en tant que personnes physiques et morales, et connaître leur limite en matière de commercialisation", a-t-il fait savoir lundi.

Selon le chef de la délégation de l'ARECA, Brou Kouassi Antoine, l'opération d'identification a l'avantage d'assainir l'environnement de la filière et de faciliter la réalisation effective des nouvelles dispositions relatives à l'agrément des acteurs et des infrastructures intervenant dans la collecte, l'achat des produits sur le marché intérieur.

Six agents seront formés pour conduire l'opération d'identification qui débutera le 17 juillet pour s'achever le 06 août prochain.

Connectez - vous afin de pouvoir commenter ce contenu