Mercredi 18 Octobre 2017

Opportunité d'investissement: les résidents des Seychelles peuvent acheter des parts dans un entrepôt frigorifique portuaire

Opportunité d'investissement: les résidents des Seychelles peuvent acheter des parts dans un entrepôt frigorifique portuaire
(Seychelles News Agency 01/06/17)
Photo d'illustration.

Les résidents et les entreprises des Seychelles auront la chance d'acquérir des actions dans le prochain Entrepôt Frigorifie Commun Central « Central Common Cold Store » (CCCS) situé à l’île du Port, une île artificielle à côté de Port Victoria.
La vente d'actions débutera dès que toutes les installations et la logistique du CCCS seront en place.
Le CCCS est un projet qui offrira 12 600 tonnes de stockage frigorifique à la location aux clients souhaitant congeler leurs poissons à moins 20 ou moins 40 degrés Celsius. L'installation de la zone 14 offrira également le tri, le classement et le calibrage des prises.

Les seychellois peuvent obtenir jusqu'à 10 des 12 000 actions disponibles. Chaque part coûte 1 000 $. Les personnes physiques et morales à elles deux détiendront une part de 51 pour cent dans l'entreprise. Il a été offert aux entreprises étrangères telles que ‘Indian Ocean Tuna’ (IOT) qui a un lien opérationnel existant avec l'industrie du thon des Seychelles, jusqu'à 25 pour cent des actions.

Le fondateur de l'installation, JACCAR Holdings, détient une part de 20 pour cent dans CCCS. JACCAR Holdings, basée au Luxembourg, est une société d'investissement privée spécialisée dans les entreprises du secteur maritime.
Ile Du Port Handling Services (IPHS), une entreprise locale qui offre des services d'accostage et de manutention aux propriétaires de bateaux de pêche qui déchargent leurs prises à Ile du Port, détient 4%.
Le président de CCCS, Peter Sinon, a déclaré que Port Victoria reçoit actuellement plus de 90 pour cent du thon pêché dans l'océan Indien. Ces ressources sont ensuite transbordées vers d'autres sites pour être transformées en produits à valeur ajoutée.
« Le gouvernement des Seychelles a depuis longtemps l'ambition de faciliter l'expansion et la diversification pour plus de transformation locale de la ressource en produits de thon à plus forte valeur ajoutée. Cela explique ainsi la nécessité d’avoir des infrastructures complémentaires tels que le nouveau quai et l’entrepôt frigorifique pour servir les usines émergentes et offrir aux entreprises de pêche plus d'options », a déclaré Sinon.
Il a également ajouté qu’ au lieu d'avoir à décharger leurs prises et les vendre immédiatement, la capture peut maintenant être triée, classée, dimensionnée et correctement stockée pour profiter de la volatilité des prix. Ce sont des services qui peuvent attirer plus de navires à fréquenter le Port Victoria.

CCCS stockera principalement du thon, mais les prises accessoires seront également stockées s'il y a une demande.
En ce qui concerne la disponibilité du thon pour garantir l’opération de l’entrepôt frigorifique maintenant qu'il y a une diminution de la population de thon, Sinon a indiqué que les Seychelles débarquent plus de 250 000 tonnes de thon, ce qui représente nettement plus que la capacité de 12 600 tonnes de l'établissement.
« Je suis parfaitement convaincu que l’entrepôt frigorifique proposé sera utile pendant longtemps dans le futur », a déclaré Sinon.
L'emplacement est également stratégique car la zone 14 de l'Ile du Port a été désignée comme la zone où la transformation du thon en produits plus à valeur ajoutée aurait lieu dans les limites du Port Victoria toujours en expansion.
Le projet, qui coûtera 35 millions de dollars, a été conceptualisé en 2015 après l'accord visant à construire un nouveau quai de 425 mètres sur l'Ile du Port. La construction de l’entrepôt frigorifique débutera une fois que les actions auront été émises et que les capitaux des banques locales auront été garantis.
« Nous prévoyons que cela prendra quelques semaines avant que nous soyons en mesure de commencer les processus nécessaires qui conduiront à la construction effective », a indiqué Sinon.

Commentaires facebook