Vendredi 18 Août 2017

Les Seychelles obtiennent le versement de 2,3 millions de dollars du FMI

Les Seychelles obtiennent le versement de 2,3 millions de dollars du FMI
(Seychelles News Agency 07/06/17)

Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé le dernier versement de 2,3 millions de dollars pour les Seychelles suite à la fin de la sixième et dernière révision de l'accord du Fonds élargi (EFF), selon un communiqué de l'organisation.
L'examen, qui a été finalisé le 2 juin, porte le total des versements réalisés dans le cadre de l'entente à 15,8 millions de dollars.
Le FMI a approuvé un emprunt de trois ans en juin 2014 pour les Seychelles, un groupe de 115 îles dans l'Océan Indien occidental.

Le prêt de 17,6 millions de dollars, au moment de l’accord, visait à soutenir le programme de réforme économique de l'île, qui a débuté en 2008.
"Les Seychelles ont fait des progrès remarquables vers la stabilité économique. Les perspectives de croissance sont positives, l'économie reste vulnérable aux chocs extérieurs et à long terme, au changement climatique", a déclaré le communiqué de FMI.
Le FMI a noté que «les autorités devraient accorder la priorité à la réalisation de leur objectif de dette à moyen terme afin de préserver la stabilité économique».

Les Seychelles ont entrepris un programme de réforme macroéconomique en novembre 2008 pour pallier principalement à une grave balance des paiements et des difficultés de la dette extérieure. La nation insulaire a demandé l'aide du FMI pour remettre l'économie du pays sur une voie durable.

"Sans mesure supplémentaire dans le budget de 2018, l'objectif des autorités de rapporter le ratio de la dette publique au PIB inférieur à 50 pour cent serait considérablement retardé alors que la position extérieure du pays pourrait être sous pression", a déclaré le communiqué.

Le FMI a déclaré que les autorités des Seychelles devraient également prendre des mesures pour créer d'autres espaces budgétaires à moyen terme pour tenir compte des investissements visant à réduire sa vulnérabilité face au changement climatique.
Lors de son allocution sur l’état la nation en février, le président des Seychelles, Danny Faure, avait déclaré que "l'année prochaine cela fera exactement dix ans, que les Seychelles ont commencé la mise en œuvre de son programme macroéconomique. Nous avons une base solide pour nous lancer dans la prochaine décennie dans une perspective économique et financière "..

Commentaires facebook