Mardi 26 Septembre 2017

Les femmes leaders de l'Afrique australe se sont réunies aux Seychelles pour faire avancer l'égalité, portée au VIH

Les femmes leaders de l'Afrique australe se sont réunies aux Seychelles pour faire avancer l'égalité, portée au VIH
(Seychelles News Agency 10/07/17)

Cette semaine, aux Seychelles, s'est réuni un groupe de 14 États de l'Afrique australe, pour la toute première conférence du parlement des femmes, les parties prenantes ont porté leur attention sur le thème des infections au VIH parmi les femmes des pays membres de la Communauté de développement d'Afrique australe SADC.

Les organisations de sociétés civiles et l’Organisation des Nations Unies travaillent avec le forum parlementaire de la SADC pour discuter de la résolution 60/2 de la commission, qui s’intéresse à la femme, la fille, et le Vih/Sida. L'objectif de la résolution est de donner toute l'attention aux grands décideurs concernant les nouvelles contaminations par le VIH des jeunes femmes et des adolescentes.

Pendant la conférence, une jeune femme politique de la Zambie, Buumba Malambo, a appelé les leaders et les membres du parlement à soutenir et implémenter des lois qui changeront la vie des jeunes filles en Afrique.

« Nous nous battons encore pour que les femmes soient représentées dans tous les secteurs, dans le secteur de la santé, 99 % des bénéfices sur la santé ou des réglementations sont décidées par des hommes » a exprimé Malambo.

Elle a ajouté que les décisions sur l’avortement et l’utilisation ou non de préservatifs sont retenues par une éducation patriarcale.

Une parlementaire du Malawi, Messie Kabwila, également présidente du Régional Women's Parliamentary Caucus, a déclaré qu'il faudrait d'avantage de femmes élues dans les parlements, un pas en avant qui permettrait d'aider à atteindre l'égalité homme femme.

« Le problème des femmes, des droits à la reproduction sexuelle, et la santé, resteront un cauchemar si l'on n’aide pas les femmes à intégrer les partis politiques et à assurer qu'elles ont les pouvoirs de remplir leurs mandats. » a dit Kabwila.

Elle a ajouté que les aboutissements de la réunion aux Seychelles ne seraient pas pertinents si l’on n’améliore pas le rôle des femmes en politique.

L’agenda 2030 pour le développement durable et l'agenda 2063 pour les aspirations de l'Afrique, reconnaissent tous les deux le rôle essentiel des parlements et de leurs parlementaires pour réussir un développement humain durable, ce qui passe par la réussite de sociétés en bonne santé.

Les Nations Unies estiment qu'environ 2.3 millions d’adolescentes et de jeunes femmes âgées entre 15 et 24 ans vivent avec le VIH, ce qui représente un chiffre de 60% des jeunes vivants avec le virus.

L’éducation devrait aider à faire baisser de telles statistiques sur le VIH/SIDA, ont indiqué les conférenciers.

La résolution vise à promouvoir une égalité des chances d'un point de vue économique pour les femmes et les filles, à assurer l'engagement total des hommes et des garçons, à promouvoir l’accès et à l’éducation, et à adopter et mettre en œuvre des lois, des politiques et des stratégies qui élimineront les formes de violences sexistes, et toutes autres formes de discriminations contre les femmes.

Bien que les Seychelles aient été vues, lors de la conférence, comme un pays exemplaire de par le pourcentage très élevé de filles complétant leur enseignement secondaire, il existe encore des pistes d'amélioration, y compris dans la vie familiale.

« Aux Seychelles, nous avons tendance à ne pas parler d'inceste. Cela reste pourtant toujours un sujet actuel, mais les gens n’en parlent pas encore. En tant que femmes au parlement, nous devons en parler pour que les gens puissent comprendre que cela est mal et inacceptable dans notre société » a déclaré Chantal Ghislain, députée parlementaire des Seychelles et présidente du Comité des femmes de l'Assemblée nationale des Seychelles.

L’Assemblée nationale Nationale des Seychelles accueille la 41ème session de l'Assemblée plénière du forum parlementaire de la SADC du 5 au 15 juillet.

Commentaires facebook