Mardi 26 Septembre 2017

Le miracle de la mangrove doit être protégé et des moyens de sensibilisation créés, déclare un complexe hôtelier aux Seychelles

Le miracle de la mangrove doit être protégé et des moyens de sensibilisation créés, déclare un complexe hôtelier aux Seychelles
(Seychelles News Agency 27/06/17)

Il devrait il y avoir plus de sensibilisation de faite sur l'importance des zones humides à mangrove, sur la valeur qu'elles renferment et comment les protéger, a exprimé un représentant du Constance Ephelia Resort. Le resort, situé à Port Launay, un district à l'Ouest de Mahé, l'île principale, est un établissement certifié Green Globe qui promeut le tourisme vert. Le responsable Sécurité – Santé – Environnement de l'hôtel, Markus Ultsch-Unrath, a indiqué que le complexe hôtelier travaille en étroite collaboration avec la communauté, les associations locales –Sustainability for Seychelles (S4S) – et les écoles de tout le pays. Des visites régulières sont organisées pour les étudiants afin qu'ils puissent acquérir des connaissances sur les mangroves et sur comment l'hôtel les gère.

« Les mangroves sont importantes, surtout à une époque à laquelle nous parlons de plus en plus du changement climatique et du fait que les mangroves soient des puits de carbone. » a indiqué Ultsch-Unrath.
« Les mangroves peuvent apporter des bénéfices pour les communautés de par leur rôle de nourriceries pour les poissons »a informé le Responsable Environnement de l’hôtel Ephelia.
« Les petits poissons viennent dans la mangrove à la recherche d'abris, et dès qu'ils sont assez grands, ils retournent en mer, » a expliqué Ultsch-Unrath,en ajoutant que cela a des répercussions positives pour les pêcheurs locaux.
Toutes les sept espèces de mangrove qui poussent aux Seychelles peuvent être trouvées à l'état naturel à Port Launay. La zone humide a été déclarée site Ramsar en 2004, ce qui veut dire qu'elle est protégée et déclarée d'importance mondiale. Ramsar est une convention internationale qui préserve les zones humides.
Les zones humides sont également un moyen de prévention contre l'érosion côtière et Ultsch-Unrath a déclaré à SNA que: “les racines des mangroves agissent comme un filtre qui gardent les sédiments sur la côte et qui ne laisse passer vers la mer qu'une eau purifiée. »

D'après Ultsch-Unrath pendant les fortes pluies, les rivières deviennent pleines de boue, de vase et de terre. Si cela devait aller directement en mer, tous les sédiments de l'eau couvriraient les coraux, ce qui provoquerait la mort des récifs.
Les phénomènes d'érosion des côtes et des plages apparaissent à travers la planète et les mangroves agissent comme des zones tampons entre la mer et la terre, qui renforcent et stabilisent les zones côtières et les rendent moins vulnérables. Cela assure également le bon développement des coraux.
Autrefois, sur Mahé, de vastes étendues côtières étaient recouvertes de mangroves, mais suite à la poldérisation, la construction de routes et de logements, une part importante de ces mangroves ont été défrichées.
D'innombrables études ont démontré que la destruction de ces « forêts maritimes » conduisent à la diminution des populations de poissons. De plus, il a aussi été prouvé que les mangroves contribuent grandement à la réduction des effets du changement climatique. Une étude portée par Emily Pidgeon a montré que les zones humides côtières « absorbent le carbone à un taux 50 fois supérieur à celui des fôrets terrestres ».
Un article publié dans « Frontiers in Ecology and the Environment » va plus loin et montre que « les écosystèmes côtiers en bonne santé captent le carbone dans le sol, ce qui leur permet de tenir la distance avec la monté du niveau marin ; cela signifie qu'elles ont une capacité potentiellement illimitée de séquestrer le carbone pour de longues durées ».

L’hôtel qui a été construit au sein de la mangrove est, depuis sa conception, engagé dans la préservation du site. Afin de mieux y arriver, le complexe hôtelier a commencé une nourricerie de zone humide dans la forêt de mangrove, où les graines de mangroves y sont mises en pots.
Le responsable Environnement du complexe hôtelier explique que cette méthode permet une production avec un meilleur taux de survie. « Les plants de mangroves sont très sensibles, de ce fait ils s'adaptent déjà aux mouvements de la marée - pendant les marées hautes ils sont entièrement sous l'eau » explique Ultsch-Unrath. Les activités de plantation sont également organisées régulièrement, de jeunes plants de mangroves sont plantés pour restaurer les zones dégradées.
Afin d'assurer que la diversité soit maintenue, toutes les différentes espèces sont plantées. Pour les amoureux de l'environnement, il y a des visites guidées et des visites en kayak qui selon Ultsch-Unrath « offrent une belle expérience et pour lesquelles les réservations sont quasi complètes chaque jour ».

Commentaires facebook