Mardi 24 Octobre 2017

Aux Seychelles : deux baleines à bosse s’échouent à Aldabra

Aux Seychelles : deux baleines à bosse s’échouent à Aldabra
(Seychelles News Agency 28/09/17)
Deux baleines à bosse adultes sont mortes après s'être échouées sur l'atoll Aldabra aux Seychelles.

Deux baleines à bosse adultes sont mortes après s'être échouées sur l'atoll Aldabra aux Seychelles, qui est une zone protégée, a déclaré mardi la Fondation des îles Seychelles.

Un jeune baleineau se trouvait également avec eux.

C'est la première fois que des baleines s’échouent sur cet Atoll, qui se situe à plus de mille kilomètres au sud de Mahé, l’île principale.

La Fondation a déclaré que les trois mammifères ont été découverts vendredi, dans le lagon à la Passe Hoareau, sur la côte nord de l'atoll par une équipe qui revenait d'un campement.

Malgré les tentatives du personnel pour sauver les deux baleines, la Fondation a déclaré que "l'emplacement et la taille des baleines n’ont pas permis de les renflouer - les adultes sont morts et on ne sait pas où se trouve le plus jeune."

Les baleines à bosse sont des créatures énormes et peuvent atteindre 18 mètres de long et peuvent peser environ 40 tonnes selon la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA).

Ils n'ont pas de bosse sur le dos - le nom provient de la grande bosse qui se forme lorsqu'ils se cabrent avant de faire une plongée profonde dans l'océan.

On ne sait pas pourquoi ces baleines se sont échouées, mais selon la Fondation, "il semblerait qu’elles soient venues dans le lagon lors de la marée haute, et se seraient retrouvées coincées dans le récif à mesure que la marée redescendait".

Aldabra est l'un des plus grands atolls de corail au monde.

Elle mesure 34 km de long et 13 km de large. Son lagon, large et peu profond, d'une superficie de 196 kilomètres carrés, est le plus grand que l'île principale des Seychelles, Mahe.

Aldabra est l'un des deux sites du patrimoine mondial de l'UNESCO des Seychelles et elle est gérée par la Fondation des îles des Seychelles (SIF).

Il se pourrait, que la température de la mer moins élevée et que les autres années, et une abondante nourriture, aient permis à ces mammifères de fréquenter en grand nombre cette région isolée.

Cette année les chercheurs ont constaté un nombre record de baleines près d’Aldabra, en particulier les adultes avec des petits.

Commentaires facebook