Mardi 27 Juin 2017

Dans le monde

(AFP)

Le géant russe du pétrole Rosneft s'est dit victime mardi d'une "puissante attaque informatique" visant ses serveurs, précisant que sa production n'avait pas été interrompue.

"Une puissante attaque informatique vise les serveurs du groupe", a indiqué Rosneft sur son compte Twitter.

"L'attaque informatique aurait pu avoir de graves conséquences, cependant, grâce au fait que le groupe est passé sur des serveurs de secours, les processus de production n'ont pas été interrompus, ni la production, ni la transformation du pétrole", a ensuite précisé le groupe semi-public.

(AFP)

Les discussions en Irlande du Nord pour former une nouvelle coalition gouvernementale sont entrées dans leur dernière ligne droite mardi, au lendemain de la promesse de la Première ministre Theresa May de verser 1 milliard de livres supplémentaires à Belfast.

Faute d'un accord avant jeudi 16H00 (15H00 GMT), la province sera administrée directement depuis Londres le temps nécessaire.

(AFP)

L'épidémie de choléra qui frappe le Yémen, où elle a fait 1.400 morts en deux mois, montre des signes d'un relatif ralentissement avec un taux de mortalité qui baisse de moitié, a indiqué mardi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Au moins 1.400 personnes sont décédées par le choléra et près de 219.000 cas suspects ont été enregistrés au Yémen, le pays le plus pauvre de la Péninsule arabique.

(AFP)

La sortie de prison et l'hospitalisation du prix Nobel de la paix 2010 Liu Xiaobo, atteint d'un cancer du foie en phase terminale, interroge sur le sort réservé derrière les barreaux aux nombreux autres dissidents chinois.

Âgé de 61 ans, M. Liu avait été condamné en 2009 à 11 ans de réclusion pour "subversion". Figure du mouvement prodémocratie en Chine, il avait corédigé un manifeste, la Charte 08, prônant le respect des droits de l'homme et des élections libres.

(AFP)

Deux étudiants togolais ont été condamnés lundi à douze mois de prison avec sursis par le tribunal de Lomé, à la suite de manifestations sur le campus de l'université de la capitale pour exiger de meilleures conditions d'éducation.

Poursuivis pour "troubles à l’ordre public, aggravés de destruction de biens", Marius Amagbégnon et Folly Satchivi - principal meneur du mouvement des étudiants - étaient détenus à la prison civile de Lomé depuis le 14 juin.

(AFP)

Plus de 8.000 migrants ont été secourus au cours des dernières 48 heures en Méditerranée dans les eaux en face de la Libye, dont 5.000 lundi, ont indiqué mardi des gardes-côtes à l'AFP.

"Lundi, nous avons secouru environ 5.000 personnes qui se trouvaient à bord de quatre embarcations plus importantes, une plus petite et 18 canots pneumatiques", a déclaré un porte-parole des gardes-côtes.

(AFP)

Un bombardement aérien mené lundi par la coalition antijihadiste dirigée par Washington contre une prison tenue par le groupe Etat islamique (EI) dans l'est de la Syrie a fait au moins 57 morts, en grande majorité des détenus, rapporte mardi une ONG.

"Le bombardement a visé une prison de l'EI dans la ville de Mayadine lundi à l'aube, provoquant la mort de 42 civils emprisonnés et 15 jihadistes, dont des gardes et des détenus", a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

(AFP)

Les nouveaux pourparlers sur la réunification de Chypre, divisée depuis plus de 40 ans, qui débutent mercredi en Suisse, représentent "une occasion unique" et "une solution est possible", a affirmé l'émissaire spécial de l'ONU sur ce dossier, Espen Barth Eide.

"Il y aura de longues journées et un travail difficile (...) sans garantie de succès", a-t-il reconnu lors d'une conférence de presse à Genève avant de rejoindre la station alpine de Crans-Montana où vont se dérouler les discussions.

(AFP)

Le mariage homosexuel, sur lequel la chancelière conservatrice allemande Angela Merkel a levé son opposition de principe, est à ce jour légalisé dans une vingtaine de pays, dont 13 en Europe.

- Pays d'Europe, les pionniers -

Les Pays-Bas sont, en avril 2001, le premier pays au monde à légaliser le mariage homosexuel. Depuis, douze pays européens leur ont emboîté le pas: Belgique, Espagne, Norvège, Suède, Portugal, Islande, Danemark, France, Grande-Bretagne (hormis l'Irlande du Nord), Luxembourg, Irlande (à la suite d'un référendum) et Finlande.

(AFP)

L'Etat néerlandais est tenu partiellement responsable du décès de 350 musulmans lors du massacre de Srebrenica en 1995, selon un jugement de la Cour d'appel de La Haye rendu mardi.

"La Cour juge que l'Etat néerlandais a agi illégalement" et "condamne l'Etat à verser une compensation partielle" aux familles des victimes, a déclaré la juge Gepke Dulek.

(AFP)

Après s'y être longtemps opposée, la chancelière conservatrice Angela Merkel a ouvert la porte à une autorisation du mariage gay en Allemagne face à une pression politique croissante en vue des législatives de septembre.

Elle a opéré cette volte-face lundi soir, lors d'une interview organisée en direct dans un théâtre de Berlin avec "Brigitte", le magazine féminin le plus vendu du pays.

(AFP)

Bruxelles a infligé mardi une amende record à l'américain Google pour abus de position dominante, une nouvelle sanction à l'encontre de firmes américaines qui risque de déplaire vivement au président Donald Trump.

Cette pénalité, qui se monte à 2,42 milliards d'euros, pulvérise le record précédent: dans un cas d'abus de position dominante, l'amende la plus importante jamais prononcée par la Commission européenne s'élevait jusqu'alors à 1,06 milliard d'euros, contre le géant américain des puces informatiques Intel, en 2009.

(AFP)

Le grand incendie qui touche le parc naturel de Doñana en Andalousie (sud de l'Espagne) depuis samedi est désormais "circonscrit" ont annoncé mardi les autorités espagnoles, après avoir évacué plus de 2.000 personnes dont des touristes.

Le feu, qui n'a pas fait de blessés, "est considéré comme étant contrôlé", autrement dit, circonscrit mais non éteint, ont annoncé sur leur compte Twitter les responsables du dispositif anti-incendies de la région d'Andalousie (sud), après un vol de reconnaissance des pompiers au-dessus des zones touchées tôt mardi matin.

(AFP)

Le régime syrien de Bachar al-Assad préparerait une nouvelle attaque chimique, ont annoncé lundi soir les Etats-Unis, qui se sont dits prêts à riposter comme ils l'avaient fait après une attaque similaire début avril, dans un contexte de tensions grandissantes entre les deux pays.

Le Kremlin a vivement réagi mardi matin, condamnant les "menaces inadmissibles" de Washington contre le régime syrien.

(AFP)

La large victoire du Premier ministre socialiste Edi Rama sur la droite aux législatives en Albanie se confirmait mardi deux jours après le scrutin, selon les résultats quasi-définitifs.

Au pouvoir depuis 2013, il compte convaincre l'Union européenne d'ouvrir durant ce deuxième mandat, les négociations d'adhésion de son pays, candidat depuis 2014.

Selon, les médias, Edi Rama, 52 ans, un artiste-peintre tombé en politique, semble assuré de disposer d'une majorité absolue de 74 des 140 sièges du Parlement, permettant par conséquent aux socialistes de gouverner seuls.

(AFP)

Lors d'une descente dans un hôpital clandestin à Lahore au printemps, la police a pris sur le fait deux médecins en train de greffer deux reins en toute illégalité, avec les donneurs et les patients encore endormis sur les tables d'opération.

Les médecins ont été autorisés à terminer l'opération, puis interpellés, ainsi que leurs assistants et leurs clients venus d'Oman, un cas qui selon les autorités pakistanaises pourrait marquer un tournant dans leur lutte contre le trafic d'organes.

(AFP)

Pékin a indiqué mardi avoir transmis ses "protestations solennelles" à New Delhi, dénonçant une "incursion" de militaires indiens en territoire chinois -- un épisode susceptible d'attiser les différends frontaliers entre les deux géants asiatiques.

La Chine accuse des troupes indiennes d'avoir "récemment" franchi la frontière séparant l'Etat indien du Sikkim et une région tibétaine de Chine, ainsi que "d'entraver des travaux de construction" d'une route du côté chinois, selon un communiqué du ministère de la Défense.

(AFP)

La Chine a fermement critiqué mardi les "propos irresponsables" sur le prix Nobel de la paix 2010 Liu Xiaobo, en liberté conditionnelle et atteint d'un cancer, après un appel des Etats-Unis à accorder au dissident la "liberté de mouvement".

"Aucun pays n'a le droit de s'ingérer ou de tenir des propos irresponsables sur les affaires intérieures chinoises", a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Lu Kang lors d'une conférence de presse régulière, en réponse à une question sur les déclarations américaines.

(AFP)

C'est une ville divisée et inquiète pour son avenir que Xi Jinping visitera cette semaine, pour la première fois en tant que président chinois, à l'occasion des cérémonies du vingtième anniversaire de la rétrocession de Hong Kong.

Voilà 20 ans que l'Union Jack a été abaissé sous les yeux du Prince Charles sur ce territoire, qui était une colonie britannique depuis la fin de la première guerre de l'opium en 1842.

(AFP)

Poils d'écureuil, de chèvre, de cheval ou de blaireau, le Japonais Tesshu Takemori fait la différence en un instant et déroule alors les propriétés de chacun pour la confection de brosses et pinceaux de maquillage, 100% faits main.

"Taille, forme, souplesse, dureté, tout compte et décide de la nature du pinceau, de son usage (poudre, fond de teint...). Si la pointe d'un poil est abîmée, c'est fichu. Cette connaissance et ce savoir-faire se transmettent de père en fils", confie l'artisan de l'ouest du Japon.

(AFP)

La faillite du géant japonais Takata risque de compliquer l'indemnisation des victimes de ses airbags défectueux aux Etats-Unis, où le scandale est au coeur du plus grand rappel de l'histoire automobile.

Les Etats-Unis sont de loin les plus frappés par cette retentissante affaire: les airbags de l'équipementier japonais, susceptibles d'exploser de manière inopinée en projetant des fragments de métal, sont liés à 11 décès sur le sol américain sur les 16 recensés sur le globe.

(AFP)

Le mercenaire anglais Simon Mann, impliqué dans une tentative de coup d'État en 2004 contre le président équato-guinéen Teodoro Obiang, a accusé lundi le financier américain Georges Soros et l'avocat de Transparency William Bourdon d'avoir voulu renverser le régime.

Simon Mann, 65 ans, était cité par la défense de Teodorin Obiang, fils du président équato-guinéen, jugé à Paris dans l'affaire des biens mal acquis, devant le tribunal correctionnel de Paris.

(AFP)

Le régime syrien de Bachar al-Assad préparerait une nouvelle attaque chimique, ont annoncé lundi soir les Etats-Unis, qui se sont dits prêts à riposter comme ils l'avaient fait après une attaque similaire début avril, dans un contexte de tensions grandissantes entre les deux pays.

"Les Etats-Unis ont identifié de potentiels préparatifs d'une autre attaque chimique par le régime syrien d'Assad qui pourrait provoquer le massacre de civils, y compris des enfants innocents", a écrit le porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer dans un communiqué.

(AFP)

Le président américain Donald Trump a appelé lundi depuis la Maison Blanche à s'occuper "rapidement" du dossier nord-coréen et de la menace que représente ses programmes nucléaire et balistique.

"Le régime nord-coréen est la source d'énormes problèmes et c'est quelque chose dont il faudra s'occuper, et il faudra probablement s'en occuper rapidement", a déclaré M. Trump depuis les jardins de la Maison Blanche, au côté du Premier ministre indien Narendra Modi

(AFP)

Le gouvernement colombien et les Farc célèbrent mardi la fin du désarmement de la principale guérilla du pays, en conflit depuis plus d'un demi-siècle, une étape majeure de l'accord de paix historique signé fin 2016.

Une cérémonie officielle doit avoir lieu à 10H00 (15H00 GMT) à Mesetas, dans le centre du pays, en présence notamment du président Juan Manuel Santos et du chef suprême des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxiste), Rodrigo Londoño, alias "Timochenko", arrivé le premier lundi soir en hélicoptère.

(AFP)

Le procureur-général du Brésil a présenté lundi soir une demande de mise en accusation formelle contre le président Michel Temer pour corruption passive, une procédure inédite qui pourrait sonner le glas d'un mandat secoué par les affaires.

Quelques heures avant de devenir le premier président du Brésil à faire l'objet d'une telle demande, M. Temer s'était pourtant dit indestructible.

"Rien ne nous détruira, ni moi, ni mes ministres", a-t-il affirmé lors d'un discours au Palais de Planalto.

(AFP)

L'avenir de la réforme républicaine du système de santé promise par Donald Trump était incertain lundi, plusieurs élus de la majorité étant prêts à faire défection face à une loi qui priverait des millions d'Américains de couverture maladie.

(AFP)

Près de 2.000 ouvriers des usines textiles ont manifesté lundi dans les rues de Port-au-Prince pour exiger une revalorisation du salaire minimum, suite à la hausse des prix des carburants qui aggrave la précarité en Haïti.

"On nous paie le samedi, le lundi on recommence à s'endetter", témoigne Sandra Siglès au cœur du cortège.

(AFP)

Avant même l'ouverture des débats, une fronde au sein de la majorité du Sénat américain menaçait lundi soir de faire échouer la réforme du système de santé promise depuis sept ans par les républicains et appuyée par le président Donald Trump.

(AFP)

Le niveau des océans montait en 2014 à une vitesse supérieure de 50% à celle de 1993, la fonte de la calotte glaciaire du Groenland étant désormais à l'origine de 25% de cette hausse, contre 5% il y a 20 ans, selon une étude parue lundi.

En 2014, le niveau des océans augmentait d'environ 3,3 mm/an contre 2,2 mm/an en 1993, précisent les chercheurs dans la revue Nature Climate Change.

(AFP)

Le Premier ministre socialiste Edi Rama fonçait vers un deuxième mandat lundi au terme des législatives de dimanche en Albanie, qui lui offrent la chance d'être celui qui ouvrira les négociations d'adhésion à l'Union européenne.

Selon les résultats préliminaires portant sur 80% des bureaux de vote, les socialistes remportaient 49% des suffrages, tandis que leurs principaux rivaux du Parti démocratique (centre-droit) recueillaient moins de 30% des voix.

(AFP)

La Cour suprême des Etats-Unis a annoncé lundi qu'elle examinerait une affaire emblématique concernant un boulanger qui avait refusé de préparer un gâteau de mariage au motif que le couple convolant était homosexuel, ce qui heurtait selon lui ses convictions religieuses.

Ce dossier sensible est considéré par les experts comme d'une portée spéciale, car il oppose deux principes particulièrement importants aux yeux des Américains: la liberté confessionnelle et l'interdiction de la discrimination sexuelle.

(AFP)

La Mongolie, où les électeurs étaient appelés lundi à désigner leur président, devrait pour la première fois organiser un deuxième tour de scrutin, aucun des trois candidats n'ayant remporté de majorité absolue à l'issue d'une campagne scandée par les scandales de corruption.

Depuis les steppes éloignées jusqu'aux faubourgs de la capitale, les électeurs de ce vaste pays de trois millions d'habitants --dont un gros tiers d'éleveurs nomades-- ont convergé vers les urnes, souvent dans des yourtes faisant office de bureaux de vote.

(AFP)

Le président roumain Klaus Iohannis a désigné lundi le ministre sortant de l'Economie Mihai Tudose comme nouveau Premier ministre, sur proposition du Parti social-démocrate au pouvoir qui avait désavoué le précédent chef de gouvernement issu de ses rangs.

Mihai Tudose, un juriste de 50 ans, dispose de dix jours pour obtenir le vote de confiance du Parlement, où la coalition formée des sociaux-démocrates (PSD) et de leur petit allié Alde dispose d'une majorité solide.

(AFP)

La Cour suprême des Etats-Unis a annoncé lundi qu'elle examinerait une affaire emblématique concernant un boulanger qui avait refusé de préparer un gâteau de mariage au motif que le couple convolant était homosexuel, ce qui heurtait selon lui ses convictions religieuses.

Ce dossier sensible est considéré par les experts comme d'une portée spéciale, car il oppose deux principes particulièrement importants aux yeux des Américains: la liberté confessionnelle et l'interdiction de la discrimination sexuelle.