Mardi 20 Février 2018

Dans le monde

(AFP)

La parole semble se libérer depuis la révélation d'abus commis par des membres d'Oxfam déployés en Haïti après le séisme meurtrier de 2010: l'ONG britannique a indiqué mardi enquêter sur 26 nouveaux cas de comportements sexuels inappropriés.

Seize de ces cas concernent les programmes internationaux d'Oxfam, confédération d'une vingtaine d'organisations humanitaires qui emploie 10.000 personnes à travers le monde et plusieurs dizaines de milliers de volontaires.

(AFP)

Sous-marins en panne, avions cloués au sol et manque de personnel: un rapport parlementaire publié mardi tire la sonnette d'alarme sur l'état de l'armée allemande, en écho aux critiques de Donald Trump.

Les déficiences de la Bundeswehr en équipements et en hommes, par rapport aux missions croissantes qui lui sont assignées à l'étranger, sont connues. Mais le gouvernement d'Angela Merkel avait promis d'y remédier en déliant les cordons de la bourse.

(AFP)

Le tribunal de l'enclave espagnole de Ceuta au Maroc a finalement condamné, mardi, à une simple amende de 92 euros l'Ivoirien Ali Ouattara, dont l'enfant de huit ans avait été caché dans une valise pour passer la frontière sud de l'Europe.

Le 7 mai 2015, à un poste frontière de Ceuta, un bagage pesant transporté par une jeune fille marocaine avait été passé au scanner: les gardes civils, stupéfaits, avaient alors vu apparaître la silhouette d'un enfant recroquevillé en position foetale.

(AFP)

Une sixième dirigeante indépendantiste de Catalogne, Anna Gabriel, a quitté l'Espagne pour échapper à une éventuelle incarcération et s'est installée en Suisse d'où elle a assuré mardi être privée d'un procès équitable.

"Comme je n’aurai pas un procès équitable chez moi, j’ai cherché un pays qui puisse protéger mes droits", a-t-elle déclaré au quotidien suisse le Temps dans un entretien publié mardi.

(AFP)

Le nouveau président sud-africain Cyril Ramaphosa s'est dit mardi "déterminé" à "panser les plaies" du massacre de Marikana en 2012, quand la police avait tué 34 employés d'une mine appartenant à la société Lonmin dont il était un administrateur.

"Je voudrais saisir cette opportunité pour soulever le rôle que j'ai joué en tant que l'un des directeurs de Lonmin dans les événements de cette tragique semaine", a déclaré M. Ramaphosa devant le parlement au Cap (sud-ouest).

(AFP)

La justice nigérienne a ordonné mardi la libération de sept manifestants arrêtés le 4 février lors d'un sit-in à Niamey contre la loi de finances 2018 qu'ils jugent "antisociale", a indiqué leur parti.

"Tous nos amis ont été relaxés et seul Alhassane Intinicar a écopé d'un mois de prison avec sursis et 20.000 FCFA (30 euros) d'amende", a précisé devant la presse Mariama Bayard, la chef du Front de l'opposition indépendante (Foie) qui avait appelé au sit-in.

Alhassane Intinicar est le président d'une formation membre du Foie.

(AFP)

Le président Recep Tayyip Erdogan a affirmé mardi que les forces turques assiégeraient prochainement la ville d'Afrine, chef-lieu de l'enclave où une offensive turque est entrée dans son deuxième mois pour en déloger une milice kurde.

"Dans les prochains jours et de façon beaucoup plus rapide, le siège du centre de la ville d’Afrine va commencer", a déclaré M. Erdogan lors d'un discours devant les députés de son parti au Parlement.

(AFP)

L'ONG britannique Oxfam enquête sur 26 nouveaux cas de comportements sexuels inappropriés, rapportés depuis la révélation de nombreux abus commis par certains de ses employés déployés en Haïti après le séisme meurtrier de 2010, a annoncé mardi le directeur général de l'ONG.

Seize de ces 26 cas concernent les programmes internationaux de l'ONG, et se rapportent à "des événements récents comme d'autres historiquement plus anciens", a précisé devant les membres d'une commission parlementaire britannique le directeur général d'Oxfam, Mark Goldring.

(AFP)

La Grande-Bretagne ne procèdera pas à une déréglementation "à la Mad Max" ni à un assouplissement des droits des travailleurs et des normes environnementales lorsqu'elle aura quitté l'Union européenne, a déclaré mardi le ministre du Brexit David Davis.

"Nous continuerons sur la base de nos acquis en matière de respect de normes élevées", a déclaré le ministre britannique en déplacement à Vienne, refusant l'idée d'un "nivellement pas le bas".

(AFP)

Le parti social-démocrate allemand a commencé mardi à consulter sa base sur le projet d'alliance avec Angela Merkel, alors qu'il traverse une crise sans précédent: il est désormais dépassé dans les sondages par l'extrême droite.

Les quelque 464.000 adhérents du plus vieux parti allemand doivent voter par courrier ou par internet pour décider si, oui ou non, ils donnent leur feu vert pour gouverner à nouveau avec les conservateurs de la chancelière après l'accord de coalition signé entre les deux camps.

(AFP)

La Guinée équatoriale a revendiqué mardi son "indépendance totale" devant la Cour internationale de Justice (CIJ) face à la France, qu'elle accuse d'avoir violé l'immunité du fils du président équato-guinéen condamné par un tribunal parisien dans l'affaire dite des "biens mal acquis".

(AFP)

Deux pilotes kényans, détenus depuis plus d'un mois par des rebelles sud-soudanais, ont été libérés lundi, a-t-on appris mardi auprès du porte-parole adjoint de la rébellion.

Les deux hommes avaient été emprisonnés à la suite d'un atterrissage d'urgence qui avait coûté la vie à un homme vers la mi-janvier dans la région d'Akobo, aux mains des rebelles et située dans l'est du Soudan du Sud, proche de la frontière éthiopienne.

(AFP)

Ancien verger de Damas, la Ghouta orientale, autour de laquelle l'armée syrienne a renforcé ses positions en prévision d'une offensive terrestre, est le dernier fief rebelle près de la capitale et subit depuis 2013 un siège et des bombardements quasi-quotidiens.

- Siège et bombes -

En mars 2011, la guerre éclate en Syrie après la répression sanglante de manifestations prodémocratie par le régime du président syrien Bachar al-Assad. Une partie des opposants au président passe à la lutte armée, certains constituant l'Armée syrienne libre (ASL).

(AFP)

Le président Recep Tayyip Erdogan a affirmé mardi que les forces turques assiégeraient prochainement la ville d'Afrine, chef-lieu de l'enclave où une offensive turque est en cours depuis un mois pour en déloger une milice kurde.

"Dans les prochains jours et de façon beaucoup plus rapide, le siège du centre de la ville d’Afrine va commencer", a déclaré M. Erdogan lors d'un discours devant les députés de son parti au Parlement.

(AFP)

Les secours iraniens ont localisé mardi l'épave d'un avion de ligne qui s'est écrasé dimanche avec 66 personnes à bord dans une zone de haute montagne, mais l'évacuation des corps s'annonce longue et périlleuse.

L'avion ATR de la compagnie iranienne Aseman Airlines, qui effectuait une liaison entre Téhéran et la ville de Yasouj, dans le sud-ouest du pays, s'est écrasé dimanche dans les monts Zagros pendant une tempête de neige.

(AFP)

Deux ex-collaborateurs de Benjamin Netanyahu ainsi que le patron du plus grand groupe de télécommunications d'Israël font partie des personnes récemment arrêtées dans une nouvelle affaire de corruption autour du Premier ministre, a indiqué la police mardi.

Cette nouvelle affaire éclate une semaine après les conclusions de la police recommandant l'inculpation de M. Netanyahu pour corruption, fraude et abus de confiance dans deux autres dossiers.

(AFP)

La Pologne a enfreint la législation européenne sur la protection des sites naturels en ordonnant des abattages dans la forêt de Bialowieza, l'une des dernières forêts primaires d'Europe, a estimé mardi l'avocat général de la Cour de justice de l'UE.

L'avocat général, dont les conclusions ne lient pas la Cour mais sont généralement suivies, considère que les coupes ordonnées par Varsovie pour des raisons sanitaires ne sont pas justifiées et sont susceptibles de "détériorer" les sites de reproduction d'espèces protégées, indique un communiqué.

(AFP)

Le chef de l'OMC a mis en garde les Etats-Unis, contre la "paralysie" du mécanisme international de règlement des conflits commerciaux à un moment où les frictions commerciales entre Washington et Pékin sont vives.

"Le risque de guerre commerciale est toujours présent", a déclaré le directeur général de l'Organisation mondiale du commerce, Roberto Azevedo, dans un entretien à l'AFP, réalisé cette semaine à Genève.

(AFP)

L'armée syrienne du président Bachar al-Assad a tué au moins 100 civils dont 20 enfants en pilonnant la région de la Ghouta orientale, le bilan le plus lourd sur une journée dans la dernière poche rebelle près de Damas, a indiqué mardi une ONG.

L'ONU a réclamé dans la nuit l'arrêt immédiat des bombardements de l'armée syrienne sur cette enclave rebelle, où sont assiégés plus de 400.000 personnes dans des conditions humanitaires dramatiques.

(AFP)

L'offensive turque destinée à déloger une milice kurde de l'enclave d'Afrine, dans le nord de la Syrie, entre mardi dans son deuxième mois sans issue rapide apparente, sur fond de fortes tensions avec Washington.

Baptisée "Rameau d'olivier", l'opération lancée par l'armée turque et ses supplétifs rebelles syriens vise les Unités de protection du peuple (YPG), alliées kurdes de Washington dans la lutte contre le groupe Etat islamique (EI) en Syrie, mais considérées comme "terroristes" par la Turquie.

(AFP)

Dynamiter la mécanique des partis européens ou jouer les trouble-fête de l'intérieur? S'insérer au centre ou tendre la main à la droite au pouvoir ? A 16 mois des élections européennes, Emmanuel Macron temporise sur sa stratégie et laisse le Parlement dans l'expectative.

Alors que les chefs d'Etats européens se réuniront vendredi à Bruxelles pour évoquer la composition du Parlement après les élections, la question de l'influence de M. Macron sur la tectonique des forces politiques reste en suspens.

(AFP)

L'épave d'un avion de ligne iranien qui s'est écrasé dimanche avec 66 personnes à bord dans une zone montagneuse, a été localisée, a annoncé mardi un porte-parole des Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime.

"Un hélicoptère des Gardiens de la révolution a localisé ce matin (mardi) l'épave de l'avion dans la montagne de Dena", dans le sud-ouest du pays, a indiqué ce porte-parole Ramezan Sharif cité par la télévision d'Etat iranienne.

(AFP)

A 19H23 le 20 janvier, les chefs de la sécurité de l'hôtel Intercontinental, à Kaboul, ont reçu trois SMS de la direction: "Laissez passer la voiture immatriculée 14-14, sans la fouiller". Une heure plus tard commençait l'assaut meurtrier d'un commando taliban.

(AFP)

Les pays de l'ONU, à l'exception des Etats-Unis, lancent mardi une négociation de longue haleine pour aboutir à la signature en décembre au Maroc d'un Pacte mondial sur les migrations non contraignant, un sujet considéré comme un défi majeur pour la planète.

Six rounds de négociations à New York, un par mois, sont prévus jusqu'en juillet. L'objectif est d'aboutir à un accord qui sera ensuite formellement entériné les 10 et 11 décembre lors d'un sommet au Maroc, selon des diplomates.

(AFP)

Israël a conclu un contrat "historique" pour la fourniture de gaz naturel à l'Egypte, a annoncé lundi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

"Cela va rapporter des milliards dans les coffres de l'Etat", a affirmé dans un communiqué M. Netanyahu sans donner d'autres détails.

Selon un communiqué du groupe énergétique israélien Delek, le montant du contrat devrait atteindre 15 milliards de dollars (environ 12 milliards d'euros).

(AFP)

Le demandeur d'asile ouzbek qui a revendiqué l'attentat au camion-bélier ayant fait cinq morts en avril 2017 à Stockholm a assuré mardi devant la Cour, au troisième jour de son procès pour terrorisme, avoir voulu se venger des interventions de la Suède contre "le califat" en tuant des "infidèles".

Rakhmat Akilov est jugé pour avoir lancé à vive allure un camion de livraison volé dans une rue piétonne et commerçante très fréquentée de Stockholm, le 7 avril 2017 à une heure de forte affluence.

(AFP)

Un tribunal péruvien a ordonné que l'ex-président Alberto Fujimori (1990-2000), âgé de 79 ans et récemment gracié, soit à nouveau jugé, cette fois pour le meurtre de six habitants d'un village en 1992, ont annoncé lundi les autorités judiciaires.

Dans ce dossier, "le droit à la grâce pour raisons humanitaires de l'ex-président Alberto Fujimori ne s'applique pas", ont indiqué les autorités judiciaires sur Twitter.

(AFP)

Les nourrissons des pays pauvres, notamment en Afrique, font encore face à des risques "alarmants" de mort prématurée en comparaison de ceux nés des pays riches, dénonce l'Unicef dans un rapport rendu public mardi.

Alors que la santé des enfants plus âgés s'est améliorée depuis 25 ans, "nous n'avons pas vu de progrès semblables pour les enfants de moins d'un mois" dont 2,6 millions meurent chaque année, affirme Henrietta Fore, directrice générale du Fonds des Nations unies pour l'enfance, dans un communiqué.

(AFP)

Un riche Japonais a remporté mardi le droit de garde de treize de ses enfants nés de mères porteuses en Thaïlande, dernier rebondissement d'un scandale dit de "l'usine à bébés" qui avait mis en lumière les zones grises du marché de la procréation médicalement assistée.

Au terme de cette affaire hors normes, qui avait passionné la presse internationale lors de sa révélation en 2015, le tribunal pour enfants de Bangkok a invoqué "le bonheur des treize enfants nés de mères porteuses" pour justifier sa décision d'accorder à Mitsutoki Shigeta "l'intégralité des droits parentaux".

(AFP)

Le procureur spécial Robert Mueller, chargé de l'investigation sur l'ingérence russe dans l'élection présidentielle aux Etats-Unis, enquête sur les efforts de Jared Kushner, gendre du président Donald Trump, pour attirer des capitaux étrangers, notamment russes et chinois, dans son entreprise immobilière, au cours de la période de transition présidentielle, ont affirmé lundi des médias américains.

(AFP)

Près de 200 civils dont près de 60 enfants ont été tués depuis dimanche par de violents bombardements du régime syrien sur le fief rebelle de la Ghouta près de Damas, malgré les appels de l'ONU à mettre fin à cette "souffrance insensée".

Le bilan de cette sanglante campagne, prélude à une attaque terrestre contre le dernier fief des opposants au président Bachar al-Assad près de la capitale, est de 17 morts dimanche, 127 morts lundi et 50 morts mardi, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

(AFP)

L'ONG britannique Oxfam a présenté ses excuses au peuple haïtien lundi pour les dérives sexuelles de certains de ses employés, exprimant sa "honte" en remettant aux autorités à Port-au-Prince son rapport d'enquête interne.

Le directeur général d'Oxfam Mark Goldring doit venir mardi à Londres s'expliquer sur ce scandale devant une commission parlementaire britannique, de même qu'un responsable d'une autre organisation humanitaire elle aussi touchée par un scandale, Save the Children.

(AFP)

Dans une morgue de Douma, Nidal pleure près du corps sans vie de sa fille. "J'ai encore cinq enfants et je ne sais pas où ils sont", crie-t-il.

Sa fillette fait partie des 77 civils tués lundi dans les bombardements intensifs du régime syrien contre l'enclave rebelle de la Ghouta orientale près de Damas, dont Douma est la principale ville.

Au moins 20 des victimes sont des enfants, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Plus de 300 personnes ont été blessées.

(AFP)

"Sommes-nous des esclaves ?", s'élève une voix dans la nuit glaciale. "Non !", répondent en choeur les dizaines de mineurs qui bloquent l'entrée de leur mine de l'Est de l'Ukraine pour récupérer des mois de salaires impayés.

Depuis mercredi dernier, quatre mines de l'entreprise publique Selidivvouguillia, parmi les plus grosses du pays, sont paralysées.

(AFP)

Une vidéo appelant les électeurs russe à voter pour Vladimir Poutine à l'élection présidentielle du 18 mars, sous peine d'affronter un "cauchemar" dans lequel ils devront héberger des gays chez eux, était devenue virale en Russie lundi.

Cette vidéo dont les auteurs sont inconnus, diffusée dès vendredi sur les réseaux sociaux, totalisait déjà plus de trois millions de vues lundi.