Dimanche 28 Mai 2017
(AFP 27/05/17)
Le journaliste franco-sénégalais de France 24 Jean-Karim Fall, grand spécialiste de l'Afrique, est décédé brutalement vendredi à l'âge de 59 ans, alors qu'il couvrait le sommet du G7 en Sicile, a-t-on appris auprès du groupe France Médias Monde. "France Médias Monde (qui réunit France 24, RFI et la radio en langue arabe MCD, ndlr) a appris avec un immense chagrin la disparition brutale, le vendredi 26 mai, de Jean-Karim Fall à l’âge de 59 ans. Il était en mission à Taormina, en Sicile, où il couvrait le sommet du G7 pour France 24", a indiqué le groupe dans un communiqué. Rédacteur en chef et chroniqueur à France 24 depuis 2012, Jean-Karim Fall était un visage...
(Jeune Afrique 27/05/17)
Lancé officiellement en début de semaine, le fichier unifié des données du personnel de l’État devrait favoriser une gestion transparente et efficace de ses ressources. Le gouvernement sénégalais pose un pas de plus vers l’e-administration en lançant le fichier unifié des données du personnel de l’État. Mis en œuvre par l’Agence de l’informatique de l’État (ADIE), il va « permettre d’avoir accès en temps réel à des données du personnel fiables, harmonisées et partagées entre les différentes administrations », a indiqué la ministre chargée de la Fonction publique, Viviane Laure Elisabeth Bampassy.
(Jeune Afrique 27/05/17)
Le journaliste franco-sénégalais de France 24 est décédé brutalement le 26 mai, en Sicile, alors qu'il couvrait le G7. Il avait 59 ans. « C’était un grand », disent tous les journalistes africains et européens qui l’ont connu. Jean-Karim Fall, journaliste et rédacteur en chef à France 24, était un reporter exceptionnel et il est mort en reportage. Il est décédé brutalement dans sa chambre d’hôtel, le 26 mai, lors du sommet du G7 à Taormina en Sicile. Né en...
(RFI 26/05/17)
Au Sénégal, des consultations nationales ont eu lieu pour parler des conditions d'incarcération et faire des propositions concernant l'éducation des détenus. Organisées par l'Unesco et l'ONU, ces discussions ont également réuni l'administration pénitentiaire, la gendarmerie, la police et les organisations de défense des droits de l'homme. L’idée est de proposer des solutions au surpeuplement et au manque de réinsertion, mais surtout de réfléchir au problème de la radicalisation en prison. Principal objectif de ces consultations : réfléchir à l'encadrement des...
(Enquête 26/05/17)
Le Ministère de la Promotion des Investissements a été choisi pour discuter avec les entreprises du secteur privé national pour leur permettre de mieux orienter leurs stratégies. Ce qu’a annoncé hier le Directeur de Cabinet du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Mamadou Sarr. Les bonnes performances économiques imputables au démarrage de la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent (PSE), malgré un environnement international morose, ne seront pérennisées qu’avec un secteur privé national dynamique et une implication...
(Sud Quotidien 23/05/17)
Le secrétaire général de l’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (UNSAS), Mademba Sock, a annoncé, lundi à Tambacounda, son retrait du syndicalisme en cas de victoire de sa centrale syndicale aux prochaines élections de représentativité des centrales syndicales. “Si l’UNSAS gagne l’élection, mon mandat est fini, (…) ce sera une satisfaction morale”, a notamment dit Mademba Sock, qui s’est montré optimiste. “Quand je suis sorti de prison le 22 janvier, je me suis dit que rien ne sera plus...
(Enquête 22/05/17)
Dans sa croisade contre la mendicité des enfants, le Sénégal peut compter sur l’Italie qui a mis sur la table 327 978 500 F CFA. Le Sénégal accentue la lutte contre la mendicité des enfants. A cet effet, le projet d’appui à l’éradication de la mendicité et la maltraitance des enfants a été lancé hier, au Centre de premier accueil de Dakar (CPA). L’Italie, en phase avec les instruments juridiques relatifs à la protection de l’enfant et à la promotion...
(Enquête 22/05/17)
Pour mieux faire face aux menaces terroristes et crimes transfrontaliers, l’Administration des Douanes et la Police nationale ont décidé de fédérer leurs forces. C’est dans ce cadre qu’un atelier d’une semaine a été organisé pour mieux renforcer les capacités d’une vingtaine d’agents de ces deux corps. La Direction générale de la Police nationale a organisé, avec l’Administration des Douanes, un atelier d’une semaine sur le thème : ‘’Formation thématique pour la Douane et la Police sur la gestion des frontières’’...
(RFI 22/05/17)
Le riz auquel nous nous intéressons aujourd'hui est un riz un peu particulier, un riz qui jusqu’à preuve du contraire n’existe pas. Son nom : le riz plastique. La rumeur sur l’existence supposée de ce « faux riz » s’est répandue comme un feu de brousse ces dernières semaines, obligeant les autorités, notamment au Sénégal, à prendre les devants. La première vidéo dure 3 minutes. Des grains qui ressemblent à du riz sont posés sur le brûleur d’une gazinière. Les...
(Vox Africa 22/05/17)
Le car rapide sénégalais, ce moyen de transport en commun, bariolé et gribouillé de bout en bout, s'impose sur la carte postale du pays depuis plusieurs décennies. Il n'est pourtant ni beau, ni un joyau, mais demeure un des moyens de transport les plus prisés à Dakar. Ce véhicule à la limite extravagant est pourtant devenu un symbole de la capitale sénégalaise au point de faire partie de l'exposition permanente du Musée de l'Homme de Paris. Venu d’Europe, le "car...
(Enquête 22/05/17)
Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) a publié hier son premier avis trimestriel. Comme il est de coutume, les dysfonctionnements notés dans les programmes des médias y sont relevés et des recommandations faites. ‘’Les médias servent de plus en plus de caisse de résonance aux drames quotidiens des populations en situation de détresse. Ils font la promotion d’une forme ‘’d’esthétique de l'insoutenable’’, particulièrement dans le traitement des faits divers. Certains contenus audiovisuels exposent des consciences innocentes et portent...
(Afrik.com 19/05/17)
Pendant plusieurs décennies, d’innombrables habitants des zones rurales d’Afrique ont rejoint les centres urbains, attirés par la perspective d’une vie meilleure. Dans la région sénégalaise de Fouladou, une initiative locale qui vise à améliorer la viabilité de l’agriculture tente d’inverser cette tendance, en mettant l’accent sur les semences. Lamine Biaye, vétéran du Mouvement des paysans sénégalais aujourd’hui âgé de plus de 70 ans, est le fondateur et président de l’Association sénégalaise des producteurs de semences paysannes (ASPSP). Cette organisation s’appuie sur les connaissances locales et les systèmes...
(Sud Quotidien 19/05/17)
Commise par l’État du Sénégal, l’Inspection générale d’Etat (IGE) va se pencher sur le dossier du troisième Festival mondial des arts nègres (Fesman), histoire de voir comment celui-ci s’est déroulé, a laissé entendre le ministre de la Culture et de la Communication, hier jeudi 18 mai, face aux députés. Mbagnick Ndiaye, qui répondait ainsi à la question orale du député Boucar Biaye, qui cherchait à en savoir davantage sur la somme dépensée pendant le Fesman 2010, a surtout dit qu’il...
(SeneNews 18/05/17)
Dans l’affaire qui l’opposait à son ex épouse Aminata Diack, l’ancien Premier ministre peut pousser un ouf de soulagement. En effet, il a été relaxé pour les délits de tentative d’escroquerie et de faux et usage de faux dans un document administratif.Par rapport toujours aux peines prononcées par la Cour, les 6 mois avec sursis affligés à l’agent municipal qui aurait aidé Abdoul Mbaye à falsifier ledit document et le déboutement de Mme Diack ont été aussi notés. C’est donc...
(Sud Quotidien 16/05/17)
La prolongation de l’affaire Khalifa Sall se joue désormais dans les rues de Dakar, plus précisément devant le ministère de l’Intérieur sis à la Place Washington. Et hier, dans le cadre des manifestations dites « Lundis de Khalifa », un des volets du plan d’actions pour la libération du maire de Dakar, 19 femmes du mouvement Taxawu Dakar dont la première adjointe au maire de la ville Sohane Wardini ont été arrêtées par la police du Plateau et acheminées de...
(Jeune Afrique 16/05/17)
Air Liquide a inauguré, lundi 15 mai à Thiès, au Sénégal, la première Maison Oxygène, lieu central de l’offre "Access Oxygen" qui vise à rendre accessible l’oxygène médical pour les petits postes et centres de santé. Baptisé Maison Oxygène, la structure « constitue le premier niveau d’accès à la santé des patients vivant dans les zones périurbaines et rurales », selon un communiqué publié par le groupe, lundi 15 mai. Déployé à Thiès, ​le service « Access Oxygen » sera...
(SeneNews 16/05/17)
Dans le cadre des lundis de Khalifa, qui entrent dans le plan d’actions pour sa libération, des femmes proches de l’edile de Dakar ont organisé hier un rassemblement devant les locaux du ministère de l’intérieur.Au cours de cette manifestation, pacifique et citoyenne visant à révoquer la détention arbitraire de Khalifa Sall ainsi que les privations de libertés dont il est victimes, 19 femmes dont la première adjointe au maire de la ville de Sohane Wardini ont été interpellés par la...
(APA 12/05/17)
Le Centre indépendant de recherches et d'initiatives pour le Dialogue (CIRID) basé à Genève en Suisse a lancé, jeudi, à Abidjan le «Prix Macky Sall pour le Dialogue en Afrique» destiné à ‘’stimuler la naissance puis la consolidation d’un esprit d’écoute et de tolérance mutuelle favorable à la résolution pacifique des conflits’’, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne. Doté d’une enveloppe de 50 000 euros (environ 32 millions de FCFA), le «Prix Macky Sall pour le...
(Jeune Afrique 12/05/17)
Comment apporter une solution de gestion à bas coût aux commerçants du secteur informel - prépondérant sur le continent - tout en ne se limitant pas à une énième application mobile ? C’est à cette question que la société Somtou tente de répondre à Dakar depuis deux ans via un terminal simple d'utilisation et censé résister aux conditions de vente les plus difficiles. “Là où beaucoup estiment que le software et les applications suffisent pour répondre aux besoins, nous pensons...
(Sud Quotidien 11/05/17)
La direction du commerce intérieur rassure les consommateurs qu’il n’y a pas de riz en plastique sur le marché sénégalais. Selon Issa Wade, chef de la division de la consommation, ce sont des «rumeurs sans fondements qui circulent sur les réseaux sociaux». Mieux, il informe que les analyses ont été effectuées par un laboratoire national de contrôle qui est accrédité au Sénégal. Les résultats ont montré que le «produit en question est propre à la consommation». Depuis quelques temps la...

Pages