Jeudi 18 Janvier 2018

Sénégal

(AFP 18/01/18)
Le président sénégalais Macky Sall a ordonné la supension de toutes les autorisations de coupe de bois à la suite du massacre de 14 personnes en Casamance, région forestière du sud du pays, selon un communiqué publié jeudi sur son compte officiel Twitter. Vingt-deux personnes ont été arrêtées le 14 janvier dans l'enquête sur le massacre de 14 jeunes hommes venus chercher du bois dans la forêt protégée de Bayotte, proche de Ziguinchor, principale ville de cette région agricole et touristique bordée au nord par la Gambie et au sud par la Guinée-Bissau. Le chef de l'Etat a enjoint mercredi en Conseil des ministres le gouvernement de "diligenter" les enquêtes pour "mettre la main sur...
(APA 18/01/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Le président Macky Sall a demandé au Gouvernement de suspendre jusqu’à nouvel ordre les autorisations de coupe de bois en Casamance et de s’atteler à la révision du Code forestier après le carnage de Boffa qui a fait, le 6 janvier dernier, 14 morts, rapporte le communiqué du Conseil des ministres reçu jeudi à APA. «Le Président de la République demande au Gouvernement, de suspendre jusqu’à nouvel ordre, toutes les autorisations de coupe de bois et de procéder sans délai à la révision du Code forestier», indique le communiqué du Conseil des ministres tenu mercredi au Palais de la République. A propos du carnage de Boffa, le communiqué souligne que le Chef de l’Etat Macky Sall a demandé...
(RFI 18/01/18)
Avant l'éclatement du conflit, au début des années 1980, environ 75 touristes venaient visiter la Casamance. Le conflit casamançais a contribué à mettre à genou l’activité touristique dans la mesure où plusieurs hôtels étaient obligés de fermer. Depuis quelques années, l’espoir renaissait. Mais la région renoue à nouveau avec la violence suite à l’assassinat samedi dernier de 14 bûcherons au sud de Ziguinchor. En moyenne, 25 000 touristes visitent la Casamance chaque année. Mais depuis une semaine, avec le regain...
(Jeune Afrique 18/01/18)
Près de 600 « frères » et « sœurs » venus du monde entier étaient attendus les 2 et 3 février à Dakar dans le cadre des Rencontres humanistes et fraternelles africaines et malgaches (Rehfram). Mais la grand-messe annuelle de la franc-maçonnerie africaine francophone a finalement été annulée face à la levée de boucliers d'organisations religieuses. « J’ai été contraint d’annuler leur réservation en raison des menaces de troubles à l’ordre public », déplore Pierre Mbow, directeur du King Fahd...
(Agence Ecofin 18/01/18)
Trois centrales d’une capacité combinée de 484 MW seront bientôt implantées dans la région de Thiès. Il s’agit de la centrale solaire de Dias, d’une capacité de 25 MW, du parc éolien de Taïba Ndiaye, de 159 MW, et de la centrale à charbon de Mboro qui pourra produire 300 MW. C’est Mahammed Boun Abdallah Dionne, le Premier ministre sénégalais, qui a révélé ces informations selon Sud Quotidien, lors de l’inauguration de la centrale solaire de Ten Merina, d’une capacité...
(AFP 18/01/18)
L'US Ouakam, initialement reconnu "exclusivement responsable" des incidents survenus lors de la finale de la Coupe de la Ligue du Sénégal, qui avaient fait huit morts et des centaines de blessés en juillet dernier, a vu sa suspension levée mercredi en appel par le Tribunal arbitral du sport. Le TAS a confirmé que l'US Ouakam a perdu par forfait cette finale, disputée le 15 juillet dernier, et que le Stade de Mbour est vainqueur du match. Mais, estimant que l'US...
(APA 18/01/18)
APA – Dakar (Sénégal) – Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a réduit les sanctions infligée à l’US Ouakam par la Fédération sénégalaise de football (FSF), à la suite des incidents survenus le 15 juillet dernier et ayant notamment fait huit morts. « Le TAS a établi que l’US Ouakam ne pouvait être tenu pour seul responsable des tragiques incidents survenus lors de la finale de la Coupe de la Ligue sénégalaise 2017 et a revu à la baisse les...
(AFP 17/01/18)
La garde à vue a été prolongée pour 22 Sénégalais arrêtés dimanche dans l'enquête sur le massacre de 14 personnes en Casamance, région forestière du sud du pays, a-t-on appris mercredi de source proche du dossier. Il s'agissait des premières arrestations annoncées depuis le massacre, le 6 janvier, de 14 jeunes hommes venus chercher du bois dans la forêt protégée de Bayotte, proche de Ziguinchor, principale ville de cette région agricole et touristique du Sénégal bordée au nord par la...
(Jeune Afrique 17/01/18)
Le conseil municipal de la capitale sénégalaise a adopté le 15 janvier une délibération permettant à la municipalité de se constituer partie civile dans l'affaire Khalifa Sall. Le maire de Dakar et sept agents municipaux sont notamment poursuivis pour « détournement de deniers publics » et « blanchiment », pour un montant d'1,8 milliard de francs CFA. La délibération a été adoptée, sans surprise, lors d’un conseil municipal qui s’est tenu ce lundi. La Ville de Dakar entend se constituer...
(RFI 17/01/18)
Au Sénégal, l'enquête se poursuit suite aux assassinats de 14 coupeurs de bois dans la forêt de Bourofaye, en Casamance. Vingt-deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue. Certaines seraient directement impliquées et les auditions menées par la gendarmerie sont toujours en cours. Cette tuerie, cette poussée de violence a inquiété de nombreux observateurs mais visiblement, elle n'a eu, pour le moment, aucun impact sur les prises de contacts de plus en plus poussées entre l'Etat et...
(APA 17/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Les syndicats sénégalais de divers secteurs annoncent des plans d’action ponctués de débrayages, de grève totale et de marches de protestation qui ouvrent ainsi l’année syndicale 2018. Déjà, le 28 décembre 2017, l’Alliance des syndicats autonomes de la Santé (ASAS «And Gueusseum») qui regroupe le SUTSAS, le SUDTM…a déposé un préavis de grève, pour dénoncer le mépris du ministre de la Santé et de l’Action sociale et celui en charge de la Fonction publique. Selon ce front...
(Agence Ecofin 17/01/18)
Le Royaume des Pays-Bas, à travers le projet dénommé Netherlands Trust Fund (NTF IV), a accordé aux start-up sénégalaises spécialisées dans les technologies de l’information et de la communication et dans l’externalisation des processus métiers (BPO), un appui au développement de 1,7 million de dollars US (911 460 000 Fcfa). Un appel à candidature dont la date limite est fixée au 19 janvier 2018, a été lancé, il y a quelques jours, pour sélectionner les start-up TIC qui bénéficieront du...
(APA 17/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - La Convergence pour le désenclavement et le développement de la Casamance (CDDC) a annoncé, mercredi à Dakar, l’organisation dans les prochaines semaines d’une mobilisation à Ziguinchor pour dénoncer la mauvaise gestion des ressources de la région australe du Sénégal. «La CDDC de concert avec les associations, les forces vives de la nation et la jeunesse de la Casamance en particulier, va organiser dans les semaines à venir à Ziguinchor, une marche pour dénonce la mauvaise gestion des...
(Agence Ecofin 17/01/18)
Pour l’année 2017, le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC), a contribué à hauteur de 5,1% dans le produit intérieur brut (PIB) qui est de 25 385 400 000 000 Fcfa, selon le rapport de « situation économique et financière en 2017 et perspectives en 2018 », publié par la direction de la prévision et des études économiques du ministère sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan. Le secteur des TIC a généré un revenu...
(Jeune Afrique 17/01/18)
À l’automne 2018, le musée La Piscine, à Roubaix en France, exposera un vitrail représentant Mamadou N’Diaye. Ce Sénégalais décédé en 1985 aurait soigné des dizaines de milliers de personnes. En cette matinée de septembre, Germain Hirselj écume les brocantes à la recherche d’un hypothétique trésor. Dans les allées du dépôt-vente de Villeneuve-d’Ascq, dans le Nord, son regard s’arrête tout à coup sur un mystérieux vitrail. L’œuvre représente un personnage endimanché, cravaté, avec en arrière-plan un arbre massif et un...
(La Tribune 16/01/18)
Au Sénégal, les indicateurs du secteur secondaire ont enregistré une légère progression de 1,7%, au cours du mois de novembre dernier. Une performance qui revient entre autres une amélioration des activités extractives. L'industrie sénégalaise a enregistré une hausse des activités au terme du mois de novembre 2017. Selon les données de la Direction sénégalaise de la prévision et des études économiques (DPEE), le secteur a enregistré une légère progression de 1,7%, en variation mensuelle au terme du mois de novembre 2017 par rapport au mois précédent. «Cette performance est principalement attribuable à la bonne tenue des activités extractives (+16,4%), de la fabrication de boissons (+176,7%) et de la production...
(La Tribune 16/01/18)
Premières arrestations depuis le carnage de la forêt de Bayottes dont le bilan s’est soldé par 14 morts et 7 blessés dans le sud du Sénégal, à la frontière avec la Guinée-Bissau. La gendarmerie sénégalaise a annoncé l’arrestation de 22 suspects dans cette tuerie de masse. Un premier indice sans doute dans l’enquête sur l’identité des commanditaires ou des auteurs du massacre, alors que l’armée sénégalaise continue son opération de ratissage dans les profondeurs de la forêt verte. Main dans...
(APA 16/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Au total, 22 personnes ont été arrêtées à Toubacouta et à Ziguinchor (Sud), dimanche, par la gendarmerie nationale dans le cadre de l’enquête sur la tuerie dans la forêt classée de Bayotte-Est le samedi 06 janvier ayant fait 14 victimes, renseigne sa Division communication. «Les investigations de la gendarmerie nationale ont abouti, hier (dimanche), à l’interpellation de 22 personnes, à la suite de pistes intéressantes dans le cadre de l’enquête judiciaire ouverte suite à la tuerie de...
(APA 16/01/18)
APA-Thiès (Sénégal)- Le Sénégal s’est doté d’une quatrième centrale solaire, une infrastructure d’un coût de 28 milliards de FCFA et inaugurée mardi à Mérina Ndakhar (148 km de Dakar) par le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne. Dénommée "Cheikh Anta Diop" du nom du défunt égyptologue, la nouvelle centrale solaire a une capacité de 30 MW. "Aujourd'hui, le Sénégal s'est doté d'une quatrième centrale solaire et une cinquième sera installée à Kahone. Cela renforce notre mix énergétique et nous libère...
(APA 16/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) La masse salariale de la fonction publique sénégalaise a connu une augmentation de 11 milliards FCFA (environ 17,600 millions de dollars) au terme du mois de novembre 2017 comparé à la même période de 2016, a appris APA auprès du ministère de l’économie, des finances et du plan. Cette masse salariale s’est établie à 52,86 milliards FCFA contre 47,63 milliards FCFA au 30 novembre 2016. Toutefois, en glissement trimestriel, elle a enregistré une légère baisse de 0,3%, passant...

Pages

(AFP 18/01/18)
Le président sénégalais Macky Sall a ordonné la supension de toutes les autorisations de coupe de bois à la suite du massacre de 14 personnes en Casamance, région forestière du sud du pays, selon un communiqué publié jeudi sur son compte officiel Twitter. Vingt-deux personnes ont été arrêtées le 14 janvier dans l'enquête sur le massacre de 14 jeunes hommes venus chercher du bois dans la forêt protégée de Bayotte, proche de Ziguinchor, principale ville de cette région agricole et touristique bordée au nord par la Gambie et au sud par la Guinée-Bissau. Le chef de l'Etat a enjoint mercredi en Conseil des ministres le gouvernement de "diligenter" les enquêtes pour "mettre la main sur...
(RFI 18/01/18)
Avant l'éclatement du conflit, au début des années 1980, environ 75 touristes venaient visiter la Casamance. Le conflit casamançais a contribué à mettre à genou l’activité touristique dans la mesure où plusieurs hôtels étaient obligés de fermer. Depuis quelques années, l’espoir renaissait. Mais la région renoue à nouveau avec la violence suite à l’assassinat samedi dernier de 14 bûcherons au sud de Ziguinchor. En moyenne, 25 000 touristes visitent la Casamance chaque année. Mais depuis une semaine, avec le regain de la tension suite à l’assassinat de 14 bûcherons dans la forêt de Boffa, au sud de Ziguinchor, les opérateurs touristiques sont inquiets. « C'est inquiétant, mais de bonnes volontés viendront quand même. Les nationaux sont là et on va...
(Jeune Afrique 18/01/18)
Près de 600 « frères » et « sœurs » venus du monde entier étaient attendus les 2 et 3 février à Dakar dans le cadre des Rencontres humanistes et fraternelles africaines et malgaches (Rehfram). Mais la grand-messe annuelle de la franc-maçonnerie africaine francophone a finalement été annulée face à la levée de boucliers d'organisations religieuses. « J’ai été contraint d’annuler leur réservation en raison des menaces de troubles à l’ordre public », déplore Pierre Mbow, directeur du King Fahd...
(AFP 18/01/18)
L'US Ouakam, initialement reconnu "exclusivement responsable" des incidents survenus lors de la finale de la Coupe de la Ligue du Sénégal, qui avaient fait huit morts et des centaines de blessés en juillet dernier, a vu sa suspension levée mercredi en appel par le Tribunal arbitral du sport. Le TAS a confirmé que l'US Ouakam a perdu par forfait cette finale, disputée le 15 juillet dernier, et que le Stade de Mbour est vainqueur du match. Mais, estimant que l'US...
(AFP 17/01/18)
La garde à vue a été prolongée pour 22 Sénégalais arrêtés dimanche dans l'enquête sur le massacre de 14 personnes en Casamance, région forestière du sud du pays, a-t-on appris mercredi de source proche du dossier. Il s'agissait des premières arrestations annoncées depuis le massacre, le 6 janvier, de 14 jeunes hommes venus chercher du bois dans la forêt protégée de Bayotte, proche de Ziguinchor, principale ville de cette région agricole et touristique du Sénégal bordée au nord par la...
(RFI 17/01/18)
Au Sénégal, l'enquête se poursuit suite aux assassinats de 14 coupeurs de bois dans la forêt de Bourofaye, en Casamance. Vingt-deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue. Certaines seraient directement impliquées et les auditions menées par la gendarmerie sont toujours en cours. Cette tuerie, cette poussée de violence a inquiété de nombreux observateurs mais visiblement, elle n'a eu, pour le moment, aucun impact sur les prises de contacts de plus en plus poussées entre l'Etat et...
(APA 17/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Les syndicats sénégalais de divers secteurs annoncent des plans d’action ponctués de débrayages, de grève totale et de marches de protestation qui ouvrent ainsi l’année syndicale 2018. Déjà, le 28 décembre 2017, l’Alliance des syndicats autonomes de la Santé (ASAS «And Gueusseum») qui regroupe le SUTSAS, le SUDTM…a déposé un préavis de grève, pour dénoncer le mépris du ministre de la Santé et de l’Action sociale et celui en charge de la Fonction publique. Selon ce front...
(APA 17/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - La Convergence pour le désenclavement et le développement de la Casamance (CDDC) a annoncé, mercredi à Dakar, l’organisation dans les prochaines semaines d’une mobilisation à Ziguinchor pour dénoncer la mauvaise gestion des ressources de la région australe du Sénégal. «La CDDC de concert avec les associations, les forces vives de la nation et la jeunesse de la Casamance en particulier, va organiser dans les semaines à venir à Ziguinchor, une marche pour dénonce la mauvaise gestion des...
(La Tribune 16/01/18)
Premières arrestations depuis le carnage de la forêt de Bayottes dont le bilan s’est soldé par 14 morts et 7 blessés dans le sud du Sénégal, à la frontière avec la Guinée-Bissau. La gendarmerie sénégalaise a annoncé l’arrestation de 22 suspects dans cette tuerie de masse. Un premier indice sans doute dans l’enquête sur l’identité des commanditaires ou des auteurs du massacre, alors que l’armée sénégalaise continue son opération de ratissage dans les profondeurs de la forêt verte. Main dans...
(APA 16/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Au total, 22 personnes ont été arrêtées à Toubacouta et à Ziguinchor (Sud), dimanche, par la gendarmerie nationale dans le cadre de l’enquête sur la tuerie dans la forêt classée de Bayotte-Est le samedi 06 janvier ayant fait 14 victimes, renseigne sa Division communication. «Les investigations de la gendarmerie nationale ont abouti, hier (dimanche), à l’interpellation de 22 personnes, à la suite de pistes intéressantes dans le cadre de l’enquête judiciaire ouverte suite à la tuerie de...
(APA 16/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - L’activité du secteur tertiaire au Sénégal s’est consolidée de 11,4% en variation mensuelle, au terme du mois de novembre 2017, a appris lundi APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). La DPEE avance que cette progression est favorisée par les sous secteurs du commerce (plus 5,3%), des transports et télécommunications (plus 9%), des activités immobilières (plus 116,9%), des services d’hébergement et de restauration (plus 28,1%) ainsi que des services financiers (plus...
(RFI 16/01/18)
L’enquête se poursuit en Casamance pour tenter de retrouver les assassins des 14 coupeurs de bois tués il y a 10 jours. Les forces de sécurité ont interpellé ce week-end 22 personnes, toutes de nationalité sénégalaise. Dans un communiqué diffusé lundi 15 janvier, la gendarmerie nationale évoque « des pistes intéressantes ». Les défenseurs des droits de l’homme demandent de leur côté que cette enquête soit menée dans les règles de l’art. « L’enquête est entrée dans une phase décisive...
(APA 16/01/18)
APA- Dakar (Sénégal) - Le 26-éme congrès des francs-maçons, initialement prévu les 2 et 3 février prochains à l’hôtel King Fahd Palace de Dakar, n’aura plus lieu dans ce plus grand réceptif de la capitale sénégalaise, suite au refus de la direction, a-t-on appris de source médiatique. ’Le directeur de l’hôtel King Fahd Palace, Pierre Mbow, ferme ses portes aux francs-maçons’’, a indiqué le quotidien L’As de ce mardi, ajoutant que ce congrès dénommé ‘’Rencontres humanistes et fraternelles africaines et...
(AFP 15/01/18)
Un "homme armé" a été tué dimanche lors d'accrochages avec des militaires sénégalais et un groupe d'hommes en armes en Casamance, la région forestière du sud du Sénégal où l'armée recherche les auteurs du massacre de 14 coupeurs de bois, a indiqué lundi un porte-parole militaire. Il s'agit du premier accrochage mortel avec l'armée signalé depuis plusieurs années dans cette région, où le Mouvement démocratique des forces de Casamance (MFDC) mène depuis 1982 une rébellion indépendantiste. Les militaires sont tombés...
(AFP 15/01/18)
La gendarmerie sénégalaise a arrêté 22 personnes dans l'enquête sur le massacre de 14 coupeurs de bois en Casamance, région forestière du sud du Sénégal, la semaine dernière, selon un communiqué publié dimanche. Il s'agit des premières arrestations annoncées depuis cette tuerie, le 6 janvier dans la forêt protégée de Bayotte, proche de Ziguinchor, principale ville de cette région agricole et touristique bordée au nord par la Gambie et au sud par la Guinée-Bissau. Auparavant, des habitants du village de Toubacouta, au sud de Ziguinchor, avaient fait état d'un bilan de 16 à 20 personnes arrêtées dimanche par la gendarmerie...
(RFI 15/01/18)
Le scandale du lait infantile Lactalis est suivi de près dans de nombreux pays, notamment au Sénégal où les autorités, par mesure de précautions, ont interdit la vente des produits potentiellement dangereux dès la mi-décembre. Dans les locaux de la Direction de la consommation, il faut slalomer entre les cartons, les boîtes et les palettes de la marque Lactalis. Issa Wade dirige cette structure. Dès le 20 décembre, tous les stocks ont été saisis. « Nous, nous n’avons pas attendu...
(RFI 15/01/18)
Le drame survenu en Casamance au Sénégal samedi 6 janvier met en lumière un phénomène qui touche la région depuis des années, l'exploitation illégale du bois et le trafic d'essences rares. Les 14 personnes assassinées dans une forêt au sud de Ziguinchor venaient en effet couper du bois. Pierre Goudiaby Atepa : « Il y a une mafia qui s’est organisée, elle envoie des jeunes aller chercher ou couper du bois, dans des endroits où c’est interdit. Il faut ouvrir...
(RFI 15/01/18)
La gendarmerie sénégalaise a arrêté 22 personnes dans l'enquête sur le massacre de 14 coupeurs de bois en Casamance, région forestière du sud du Sénégal, la semaine dernière, selon un communiqué publié dimanche. Il s'agit des premières arrestations annoncées depuis cette tuerie, le 6 janvier dans la forêt protégée de Boffa-Bayotte, proche de Ziguinchor, principale ville de cette région agricole et touristique bordée au nord par la Gambie et au sud par la Guinée-Bissau. Le grand coup de filet de...
(RFI 13/01/18)
En Casamance, le bilan de la tuerie du 6 janvier dans la forêt de Boffa Bayotte est passé à 14 morts avec la découverte jeudi par l’armée du corps d’un homme qui était porté disparu. Toubacouta est calme, mais la population vit dans la psychose. Ce matin, les tirs d'artillerie de l'armée sénégalaise ont repris, mais il n'y a toujours aucune trace des agresseurs. Le corps a été retrouvé jeudi matin par l’armée à l’entrée de la forêt de Boffa-...
(Jeune Afrique 13/01/18)
L'armée sénégalaise poursuit ses opérations en Casamance, pour retrouver les auteurs du massacre de 14 jeunes bûcherons, samedi dernier, dans la forêt de Bourofaye. Si le mobile du meurtre demeure incertain, certains indices laissent à penser qu'il pourrait être lié au trafic illicite de bois dans la région. Une hypothèse jugée crédible par Haïdar El Ali, militant écologiste et ancien ministre de l’Environnement, qui appelle à une criminalisation de la coupe illégale de bois. Le meurtre d’un groupe de jeunes...

Pages

(Agence Ecofin 18/01/18)
Trois centrales d’une capacité combinée de 484 MW seront bientôt implantées dans la région de Thiès. Il s’agit de la centrale solaire de Dias, d’une capacité de 25 MW, du parc éolien de Taïba Ndiaye, de 159 MW, et de la centrale à charbon de Mboro qui pourra produire 300 MW. C’est Mahammed Boun Abdallah Dionne, le Premier ministre sénégalais, qui a révélé ces informations selon Sud Quotidien, lors de l’inauguration de la centrale solaire de Ten Merina, d’une capacité de 30 MW. L’infrastructure a d’ailleurs été renommée et porte désormais le nom de centrale solaire Cheikh Anta Diop. « La centrale solaire Cheikh Anta Diop qui est un projet novateur et révolutionnaire occupe désormais...
(Agence Ecofin 17/01/18)
Le Royaume des Pays-Bas, à travers le projet dénommé Netherlands Trust Fund (NTF IV), a accordé aux start-up sénégalaises spécialisées dans les technologies de l’information et de la communication et dans l’externalisation des processus métiers (BPO), un appui au développement de 1,7 million de dollars US (911 460 000 Fcfa). Un appel à candidature dont la date limite est fixée au 19 janvier 2018, a été lancé, il y a quelques jours, pour sélectionner les start-up TIC qui bénéficieront du projet. 80 places sont disponibles. Comme critères d’éligibilité, les candidats devront être une petite et moyenne entreprise (Pme), ou une start-up sénégalaise spécialisée dans les TIC ou l’externalisation des processus métiers, être présente à l'international ou désireuse de proposer ses...
(Agence Ecofin 17/01/18)
Pour l’année 2017, le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC), a contribué à hauteur de 5,1% dans le produit intérieur brut (PIB) qui est de 25 385 400 000 000 Fcfa, selon le rapport de « situation économique et financière en 2017 et perspectives en 2018 », publié par la direction de la prévision et des études économiques du ministère sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan. Le secteur des TIC a généré un revenu...
(La Tribune 16/01/18)
Au Sénégal, les indicateurs du secteur secondaire ont enregistré une légère progression de 1,7%, au cours du mois de novembre dernier. Une performance qui revient entre autres une amélioration des activités extractives. L'industrie sénégalaise a enregistré une hausse des activités au terme du mois de novembre 2017. Selon les données de la Direction sénégalaise de la prévision et des études économiques (DPEE), le secteur a enregistré une légère progression de 1,7%, en variation mensuelle au terme du mois de novembre 2017 par rapport au mois précédent. «Cette performance est principalement attribuable à la bonne tenue des activités extractives (+16,4%), de la fabrication de boissons (+176,7%) et de la production...
(APA 16/01/18)
APA-Thiès (Sénégal)- Le Sénégal s’est doté d’une quatrième centrale solaire, une infrastructure d’un coût de 28 milliards de FCFA et inaugurée mardi à Mérina Ndakhar (148 km de Dakar) par le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne. Dénommée "Cheikh Anta Diop" du nom du défunt égyptologue, la nouvelle centrale solaire a une capacité de 30 MW. "Aujourd'hui, le Sénégal s'est doté d'une quatrième centrale solaire et une cinquième sera installée à Kahone. Cela renforce notre mix énergétique et nous libère...
(APA 16/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) La masse salariale de la fonction publique sénégalaise a connu une augmentation de 11 milliards FCFA (environ 17,600 millions de dollars) au terme du mois de novembre 2017 comparé à la même période de 2016, a appris APA auprès du ministère de l’économie, des finances et du plan. Cette masse salariale s’est établie à 52,86 milliards FCFA contre 47,63 milliards FCFA au 30 novembre 2016. Toutefois, en glissement trimestriel, elle a enregistré une légère baisse de 0,3%, passant...
(Agence Ecofin 16/01/18)
C’est fini ! Il ne paraitra plus. Après avoir animé le paysage de la presse écrite sénégalaise pendant 21 ans, l’hebdomadaire Nouvel Horizon a arrêté de paraître le 5 janvier dernier. La triste nouvelle avait déjà été annoncée par un communiqué publié mercredi dernier. L’hebdomadaire réalisé par la société Panafrican System Production (PSP), compte 1 053 éditions, réparties sur un peu plus de deux décennies. Ce chiffre ne progressera vraisemblablement pas à cause de problèmes financiers. « La décision de...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Les banques locales sénégalaises ont été invitées au cours d’une rencontre tenue le 9 janvier 2018 à apporter plus de financements au profit des campagnes de commercialisation des produits agricoles et pour les petites et moyennes entreprises (PME) du pays. « Les établissements bancaires constituent un des maillons importants du secteur financier. Ils ont une contribution majeure à apporter au financement de l’économie » a fait savoir Amadou Bâ, le ministre sénégalais en charge de l’Economie, des Finances et du...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Les entreprises fournissant de l’électricité hors réseau en Afrique de l’Est et de l’Ouest, pourront désormais bénéficier d’une enveloppe financière de 10,3 milliards de shillings kényans (plus de 100 millions $) mise à disposition par la Banque africaine de développement (BAD). Ce financement est l’un des instruments de l’Energy Inclusion Off-Grid Energy Access Fund qui a pour objectif d’intégrer l’énergie hors réseau dans le processus d’électrification du continent, relaie Business Daily. Le programme fournit, en effet, aux compagnies des prêts...
(Agence Ecofin 11/01/18)
En 2016, les industries extractives de la région de Kédougou, au Sénégal, ont effectué des paiements cumulés de 32,4 milliards de francs CFA à l’Etat, contre 18,4 milliards en 2015, soit une hausse de 43%. L’information a été annoncée, mardi, lors d’une rencontre organisée pour présenter les rapports ITIE des années 2015 et 2016 aux différents acteurs de la région minière. Selon lesdits rapports, parus octobre dernier, cette hausse des contributions des compagnies extractives de Kédougou serait due à la...
(La Tribune 11/01/18)
Le Sénégal et le Japon viennent de signer ce mardi 9 janvier à Dakar un mémorandum engageant les deux pays à promouvoir l'infrastructure de haute qualité au Sénégal et à renforcer leur coopération en termes d'échanges d'expériences et de bonnes pratiques dans le domaine de la construction. Nouvelle étape dans les relations entre le Sénégal et le Japon. Les deux pays viennent de signer, ce mardi à Diamniadio, à une trentaine de kilomètres de la capitale sénégalaise Dakar, un mémorandum...
(Agence Ecofin 11/01/18)
L’Afrique subsaharienne devrait connaître une augmentation de sa croissance en 2018, à hauteur de 3,2% contre 2,4% l’année précédente, indique la banque mondiale dans son rapport sur les perspectives économiques mondiales. Les plus gros contributeurs de cette croissance devraient être le Ghana (8,3%), l’Éthiopie (8,2%), et la Côte d’Ivoire (7,2%). Cette dynamique devrait être impulsée par une multiplication des investissements, surtout dans le secteur des infrastructures. Quant aux économies des principaux exportateurs d’hydrocarbures et de produits miniers de la région,...
(Agence Ecofin 11/01/18)
En 2017, deux pays africains ont annoncé le lancement de leurs Caisse de Dépôts et de Consignations (CDC), le Burkina Faso en avril et Niger en octobre. Inspiré du modèle français, ce type d’institution existe déjà au Maroc (photo), en Tunisie, au Sénégal, en Mauritanie, au Gabon, au Bénin mais aussi en Italie, au Canada ou encore au Brésil. Une caisse de dépôt est une institution financière publique qui gère, dans l’intérêt général, les capitaux issus des cautionnements, dépôts de...
(Agence Ecofin 11/01/18)
Actuellement en cours à Las Vegas, le Consumer Electronics Show (CES), le plus grand salon consacré à l’innovation technologique mondiale, a désormais un évènement dédié à l’Afrique. Il s’agit de l’Africa Tech Now dont les activités ont débuté le 9 janvier et s’achèveront le 12 prochain, comme tous les évènements du CES. L’Africa Tech Now a été lancé pour être la vitrine de l’écosystème tech africain au CES. Ainsi, l’évènement accueille les acteurs de l’innovation technologique avec leurs toutes dernières...
(La Tribune 10/01/18)
Au Sénégal, les recettes tirées des exportations à l'issue des onze premiers mois de l'année 2017 ont augmenté de 154,7 millions de dollars soit 96,7 milliards de francs CFA, par rapport au cumul des recettes enregistré une année auparavant. Quant au solde commercial cumulé sur la même période, il s'est établi à -1 839,6 milliards de Fcfa, avec un écart négatif observé durant les onze premiers mois de l'année 2016. Les exportations au Sénégal ont affiché une tendance haussière tout...
(RFI 10/01/18)
Cela fait dix ans que les émeutes de la faim ont eu lieu dans plusieurs capitales africaines. A Dakar, les prix des denrées de première nécessité ont beau s’être stabilisés, le coût de la vie reste un immense défi pour la majorité des habitants. On achète sa baguette, son café, de quoi cuisiner, les repas du jour et il ne reste souvent plus grand chose dans le porte-monnaie. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180110-dix-ans-apres-emeutes-faim-prix-rest...
(Agence Ecofin 10/01/18)
La Senelec, la compagnie sénégalaise en charge de la fourniture énergétique, a prévu d’investir 510 milliards de francs cfa (plus de 920 millions $), au cours des trois prochaines années. Cette information a été révélée par Mouhamadou Makhtar Cissé (photo), le directeur de la compagnie. « Même s’il y a la production (d’électricité, Ndlr) des privés, nous avons encore des investissements à faire.», a affirmé le responsable. Cette déclaration est faite alors que le Bloomfield Investment a attribué à la...
(Jeune Afrique 10/01/18)
Pour le ministre congolais de l'Économie, les États africains doivent s’atteler à bâtir de vraies économies compétitives, plutôt que de se préoccuper de disposer chacun de sa monnaie. Ce qui ne l'empêche pas de suggérer des évolutions dans la politique monétaire de la zone CFA, notamment le passage de la fixité par rapport à l'euro à une flexibilité contrôlée. Depuis plus d’un an, il ne se passe plus un jour sans que les Africains de l’Union économique et monétaire ouest-africaine...
(Agence Ecofin 10/01/18)
Au Sénégal et en Côte d’Ivoire, la distribution de la presse écrite internationale a été suspendue par Presstalis. D’après les premières informations, cette situation résulte de l’incapacité des distributeurs locaux à honorer leurs impayés auprès du groupe de distribution français. Edipresse et ADP en particulier doivent respectivement 190 millions de francs CFA et 105 millions de francs CFA, à Presstalis. « Nous avons décidé le 21 décembre de suspendre la distribution de toute la presse internationale au Sénégal et en...
(APA 09/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - L’Etat du Sénégal, via le trésor public, va procéder le 18 janvier 2018 au remboursement de son emprunt obligataire islamique dénommé « SUKUK Etat du Sénégal 6,25% 2014- 2018 » pour un montant de 13,302 milliards FCFA (environ 21,284 millions de dollars), a appris lundi APA auprès du ministère de l’économie, des finances et du plan. Ce montant couvre à la fois la marge semestrielle et le remboursement partiel du capital. L’Etat du Sénégal avait procédé, du...

Pages

(APA 18/01/18)
APA – Dakar (Sénégal) – Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a réduit les sanctions infligée à l’US Ouakam par la Fédération sénégalaise de football (FSF), à la suite des incidents survenus le 15 juillet dernier et ayant notamment fait huit morts. « Le TAS a établi que l’US Ouakam ne pouvait être tenu pour seul responsable des tragiques incidents survenus lors de la finale de la Coupe de la Ligue sénégalaise 2017 et a revu à la baisse les sanctions infligées au club par les instances du football sénégalais. L’exclusion de toutes compétitions pendant cinq ans, ainsi que la rétrogradation en Ligue régionale à l’issue de cette exclusion, prononcées à l’encontre de l’US Ouakam,...
(APA 16/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - La suspension à vie infligée par la Fédération internationale de football (FIFA) à l’arbitre ghanéen Joseph Lamptey a été confirmée par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS). « Les motifs de la décision du TAS concluent que M. Lamptey avait intentionnellement pris de mauvaises décisions dans le seul but de permettre qu’un certain nombre de buts soient marqués afin que des parieurs puissent toucher leurs gains », indique la FIFA dans un communiqué parvenu à APAnews lundi. L’officiel ghanéen avait volontairement sifflé un penalty inexistant contre le Sénégal le 12 novembre 2016 lors du match éliminatoire au Mondial 2018 contre l’Afrique du Sud qui a depuis été rejoué. En plus de ce pénalty imaginaire, Lamptey s’était illustré...
(APA 05/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Sara Oualy a été élu par consensus président de la Fédération sénégalaise d’athlétisme (FSA), jeudi à Dakar, à l’issue du vote du comité directeur de l’instance. Il n’y a finalement pas eu de confrontation entre les deux candidats déclarés, Sara Oualy et Cheikh Tidiane Boye. A la suite d’un consensus trouvé par les 39 membres du comité directeur, le premier nommé a été porté à la tête de la FSA pour les quatre prochaines années, alors que...
(APA 22/12/17)
APA - Dakar (Sénégal) - Le Sénégal a conservé sa 1ère place de la zone Afrique au classement de la Fédération internationale de football (FIFA) du mois de décembre rendu public jeudi par l’instance mondiale, s’octroyant ainsi pour la seconde fois consécutive le titre d’« équipe africaine de l’année ». De la 3ème place, le Sénégal a viré en tête du classement en novembre. Une position que les « Lions », occupent dans la dynamique de leur qualification à la...
(APA 22/12/17)
APA - Dakar (Sénégal) - Le Sénégal a conservé sa 1ère place de la zone Afrique au classement de la Fédération internationale de football (FIFA) du mois de décembre rendu public jeudi par l’instance mondiale, s’octroyant ainsi pour la seconde fois consécutive le titre d’« équipe africaine de l’année ». De la 3ème place, le Sénégal a viré en tête du classement en novembre. Une position que les « Lions », occupent dans la dynamique de leur qualification à la...
(Le Point 20/12/17)
C'est peu de dire que Boko Haram et ses actions ont un effet dévastateur sur le sentiment de sécurité qui prévaut dans nombre de pays occupant la bande du Nigeria au Tchad, en passant par le Niger. Pour illustrer leur préoccupation par rapport à la situation des personnes condamnées à accepter leur sort de déplacés pour des raisons de sécurité, des stars du foot africain se sont mobilisées dans le cadre d'un match de gala. Le Nigérian Nwankwo Kanu, ancienne...
(APA 18/12/17)
APA – Dakar (Sénégal) - Le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Augustin Senghor, est candidat à un poste de membre du Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) en février prochain, a appris APA auprès de la FSF. Invité d’une émission radiophonique, Abdoulaye Sow, l’un des vice-présidents de la fédération, avait donné le ton. « Nous sommes convaincus que le Sénégal doit être présent dans une instance comme le Comité exécutif. Et le meilleur profil...
(APA 18/12/17)
APA – Dakar (Sénégal) – Candidat déclaré, l’ancien athlète El Hadji Amadou Dia Bâ s’est finalement retiré de la course à la présidence de la Fédération sénégalaise d’athlétisme (FSA) afin de préserver l’unité de la famille de l’athlétisme sénégalais. « (…) cette élection risque de déchirer davantage la famille de l’athlétisme. Or, elle avait plus besoin de consensus fort pour que notre discipline retrouve son lustre d’antan, après avoir touché le fond. Après avoir analysé la situation, consulté les membres...
(APA 16/12/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Puma sera l’équipementier des sélections nationales lors des cinq prochaines années, a annoncé jeudi soir la Fédération sénégalaise de football (FSF). « Nous allons signer incessamment avec Puma pour un bail de cinq ans », a révélé le président de la FSF, Me Augustin Senghor, à la sortie de la réunion du Comité exécutif de l’instance fédérale. Selon lui, la marque allemande a fait des offres intéressantes que la fédération est en train d’étudier, sans oublier les...
(APA 05/12/17)
APA – Dakar (Sénégal) - L'ancien athlète, El Hadj Amadou Dia Bâ, a officialisé sa candidature à la présidence de la Fédération sénégalaise d’Athlétisme (FSA) lors d’une conférence de presse organisée lundi à Dakar. Sa candidature est portée par le « Collectif pour la relance de l’athlétisme », un cadre regroupant les différentes composantes de la discipline sportive (athlètes, anciens athlètes, techniciens, administratifs, …), dont notamment l’ancienne championne du monde, Amy Mbacké Thiam. « Chacun des membres du Collectif pourrait...
(APA 04/12/17)
APA – Dakar (Sénégal) – Le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, a qualifié de « difficile » le groupe H de la Coupe du monde 2018 que son équipe partage avec la Pologne, la Colombie et le Japon. « Je pense que c’est un groupe qui va être difficile. Le Pologne qu’on connait, la Colombie, ils ont l’habitude de ces grandes compétitions, le Japon, il y a un travail quand même qui se fait. Donc, nous essayerons de venir ici...
(APA 04/12/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Maroc et la Tunisie ont hérité de groupes relevés pour la Coupe du monde 2018 (14 juin-15 juillet en Russie) à l’issue du tirage au sort effectué vendredi à Moscou, alors que l’Egypte, le Nigeria et le Sénégal s’en tirent bien avec des groupes abordables. De retour au Mondial après 20 ans d’absence, le Maroc est tombé sur du lourd en héritant de l’Espagne, du Portugal et de l’Iran dans le groupe B. Pour les «...
(Apa 04/12/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La Confédération africaine de football (CAF) a décidé vendredi d'accorder une subvention financière de 500.000 dollars à chacune des cinq sélections africaines qualifiées pour la Coupe du monde 2018 (14 juin – 15 juillet) en Russie. « Il a été décidé que la CAF accordera une subvention financière de cinq cent mille dollars (500.000$) à chaque sélection africaine. Cet argent devra servir principalement à renforcer et améliorer l’encadrement technique de chaque équipe », indique l’instance continentale dans...
(RFI 02/12/17)
Après le tirage au sort qui a eu lieu à Moscou le 1er décembre, le Sénégal se retrouve dans le même groupe que le Japon, la Pologne, et la Colombie. Si les Lions de la Téranga ne partent pas favoris, une qualification pour un éventuel huitième de finale n’est pas à exclure selon le sélectionneur Aliou Cissé. De notre envoyé spécial à Moscou, On avait laissé Aliou Cissé un soir de janvier à Franceville, la mine triste, après une défaite...
(RFI 02/12/17)
Les cinq équipes africaines qualifiées pour la Coupe du monde 2018 sont fixées. Le tirage au sort réalisé à Moscou a livré son verdict. Lors du Mondial en Russie, l'Egypte fera face au pays organisateur ainsi que l'Uruguay, un sérieux client. Le Maroc tombe dans le groupe du Portugal et du Maroc. Le Nigeria devra notamment jouer contre l'Argentine. La Tunisie aura la Belgique et l'Angleterre sur sa route. Enfin, le Sénégal devra se mesurer à la Pologne entre autres...
(AFP 01/12/17)
Cheikhou Kouyaté (défenseur du Sénégal, au micro de la chaîne RTS): "Le tirage est difficile mais c'est jouable. Contre la Pologne, la Colombie et le Japon, le Sénégal fera face à des nations ayant l'habitude de jouer la Coupe du monde. Mais ça se jouera sur le terrain et cette génération a envie de se battre pour faire mieux que celle de 2002 (quarts de finale). Nous pensons aller jusqu'en finale, c'est l'ambition de ce groupe". Cheikh Ndoye (milieu du...
(Jeune Afrique 30/11/17)
Après leur qualification pour la Coupe du Monde 2018, les joueurs sénégalais ont demandé à Macky Sall de leur délivrer, entre autres, des passeports diplomatiques. La requête, étudiée de près, a de bonnes chances d’aboutir. Le 13 novembre dernier, au palais présidentiel, Moussa Sow, un des cadres des Lions de la Teranga, avait profité de la réception donnée par Macky Sall pour formuler une demande plutôt inattendue de la part d’un footballeur. L’attaquant d’Al-Ahli Dubaï (Émirats arabes unis), au nom...
(AFP 28/11/17)
Le milieu offensif du club anglais de Liverpool, Sadio Mané, a été désigné lundi meilleur joueur sénégalais de 2017 par la presse sportive nationale. Sadio Mané, qui obtient cette distinction pour la 4e année consécutive, un record, a recueilli 296 points à l'issue du vote organisé par l'association de la presse sportive nationale. Il a devancé pour "Le Ballon d'or " sénégalais , les défenseurs Kalidou Koulibaly (Naples/ITA) et Kara Mbodji (Anderlecht/BEL). Sadio Mané , 25 ans, récompensé pour ses...
(Jeune Afrique 24/11/17)
Il y a quinze ans, il menait l’équipe de football du Sénégal au Mondial en tant que capitaine. Cet été, il revivra l’aventure en tant que sélectionneur. Le sélectionneur des Lions de la Teranga a déjà connu la Coupe du monde. C’était en 2002, il était capitaine et le Sénégal avait atteint les quarts de finale, finalement battu 1 à 0 par la Turquie. Seize ans plus tard, c’est dans le costume de sélectionneur, endossé en mars 2015, qu’il va...
(Jeune Afrique 14/11/17)
Vendredi 10 novembre, le Sénégal s’est qualifié pour la Coupe du monde en s’imposant en Afrique du Sud (2-0) lors d’un match donné à rejouer par la FIFA. Mais le Burkina Faso, qui avait déposé un recours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), ne veut pas s’avouer vaincu. La décision de la FIFA de faire rejouer la rencontre Afrique du Sud-Sénégal (2-1, le 12 novembre 2016) – une première – à la suite d’une faute d’arbitrage de l’arbitre ghanéen...

Pages

(Jeune Afrique 17/01/18)
À l’automne 2018, le musée La Piscine, à Roubaix en France, exposera un vitrail représentant Mamadou N’Diaye. Ce Sénégalais décédé en 1985 aurait soigné des dizaines de milliers de personnes. En cette matinée de septembre, Germain Hirselj écume les brocantes à la recherche d’un hypothétique trésor. Dans les allées du dépôt-vente de Villeneuve-d’Ascq, dans le Nord, son regard s’arrête tout à coup sur un mystérieux vitrail. L’œuvre représente un personnage endimanché, cravaté, avec en arrière-plan un arbre massif et un drapeau du Sénégal. Le visage et le nom de cet homme sont familiers à ce régisseur de musée, mais c’est la phrase au bas de l’objet qui l’intrigue surtout : « Au cher Monsieur Mamadou qui...
(AFP 08/01/18)
A trois minutes de pirogue de Dakar, la petite île de N'Gor, surnommée "N'Gor la belle", pleurait dimanche la chanteuse française France Gall, qui y possédait une maison, tandis que son restaurant, dans un quartier résidentiel de la capitale sénégalaise, a gardé les volets baissés. Sur l'île, qui s'orthographie également Ngor, des vigiles empêchaient de s'approcher de la modeste demeure d'un étage aux murs jaune clair de la chanteuse décédée dimanche matin, a rapporté un vidéaste de l'AFP. Les ruelles de N'Gor, îlot de tranquillité face à l'océan Atlantique prisé par les surfeurs, étaient pratiquement vides par cette journée fraîche et venteuse. Emilie, une touriste italienne, pour qui France Gall "était tout" s'y est tout de même rendue. Elle explique...
(Agence Ecofin 29/12/17)
Alors qu’ils n'avaient plus été décernés depuis janvier 2012, les grands prix du président de la République sénégalaise pour les Arts et les Lettres, ont été attribués le 19 décembre dernier par le président Macky Sall. Créés par Abdou Diouf, président de 1981 à 2000, dans le but de promouvoir le développement des arts et de récompenser les artistes méritants. Les lauréats de ces Grands Prix reçoivent chacun une enveloppe de 10 millions de francs CFA. Lors de la cérémonie...
(Jeune Afrique 12/12/17)
Samedi, l’artiste ivoirien DJ Arafat a refusé de monter sur scène à Dakar, accusant le promoteur de ne pas avoir assez mobilisé ses fans. Defko Africa, la structure organisatrice, a porté plainte et l'artiste ivoirien a reçu une convocation dans l'hôtel où il loge toujours, à Dakar. Il devait être sur scène à 21h. Jusqu’à minuit, les fans sénégalais de DJ Arafat l’attendaient encore sur la Place du Souvenir Africain. En coulisse, les promoteurs négocient avec la star ivoirienne du...
(RFI 11/12/17)
Dakar accueille actuellement la 6e édition de Parcours, l'autre grande rencontre d'art contemporain après la Biennale sénégalaise. Le Parcours propose de redécouvrir, pendant 10 jours, les grands centres artistiques de Dakar avec des expositions inédites et ainsi connecter les galeries de la capitale sénégalaise. Les vernissages ont lieu quartier par quartier à des heures différentes pour que les amateurs puissent circuler à pied à travers la capitale sénégalaise pour rejoindre les galeries. « On s’est réunis pour créer une espèce...
(RFI 17/11/17)
A l’occasion de sa venue à Paris avec le Super Étoile de Dakar pour « Le Grand Bal » organisé samedi 18 novembre à Bercy (Accor Hotels Arena) et dont RFI est partenaire, Youssou N’Dour est l’invité d’honneur de la radio mondiale jeudi 16 novembre. Tout au long de la journée, l’artiste sénégalais à la renommée internationale, auteur-compositeur, interprète, musicien et homme politique, revient sur son parcours et livre aux auditeurs son regard sur l’actualité. Les horaires indiqués sont en...
(RFI 09/11/17)
Au Sénégal, le Grand Magal de Touba s'est terminé cette nuit. Les fidèles mourides sont venus prier jusqu'au petit matin devant le mausolée du fondateur de cette puissante confrérie Cheikh Ahmadou Bamba. En 1895, arrêté par les colons français, le chef de Mourides était envoyé en exil au Gabon, le Magal commémore chaque année ce départ forcé. Une célébration religieuse, mais également très populaire où il est important de partager. On vient de loin pour participer au Grand Magal, pour...
(RFI 08/11/17)
La ville de Touba, dans le centre du Sénégal accueille, ce mercredi 8 novembre, entre deux millions et trois millions de fidèles. Pour les membres de la confrérie mouride, ce pèlerinage annuel est l'occasion de saluer la mémoire de Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927). L'entrée nord de la ville sainte des Mourides au Sénégal se fait par une immense porte. Dans une intense frénésie, comme attirés par un aimant, les fidèles foncent vers Touba, à l'instar de Mamadou, âgé de 25...
(Le Point 07/11/17)
Troisième journée des Ateliers de la pensée, à l'université Cheikh-Anta-Diop : quand "l'impensable" de la violence s'exprime par les corps, et sur scène le soir. Pas une minute de répit du 1er au 4 novembre pour les participants au programme marathon de la seconde édition des Ateliers de la pensée, à Dakar. Ils sont cette année près de soixante à intervenir en partie à huis clos, en partie face au public, plus largement lors des deux « nuits de la...
(Jeune Afrique 03/11/17)
Il y a tout juste quatre ans, la journaliste de Radio France International Ghislaine Dupont et son collègue technicien Claude Verlon étaient assassinés à Kidal, dans le nord du Mali, par Al-Qaida au Maghreb islamique. À Dakar, en hommage aux deux disparus, l'association des "Amis de Ghislaine Dupont et Claude Verlon" à inauguré une exposition de dessins de presse. À l’occasion du quatrième anniversaire de leur assassinat, l’association réunissant les amis de Ghislaine Dupont et Claude Verlon organise à l’Institut...
(Le Point 31/10/17)
Les artistes et le public seront plus nombreux à la seconde édition de l'Afrique qui pense le monde, annonce Felwine Sarr, cofondateur avec Achille Mbembe des Ateliers la pensée. Une soixantaine d'intervenants se retrouvent à Dakar à l'initiative de Felwine Sarr et Achille Mbembe pour la seconde édition des Ateliers de la pensée recentrés sur la capitale et non plus à Saint-Louis-du-Sénégal. Entre-temps, les Actes de la première ont paru sous le titre « Écrire l'Afrique monde » (co-édition Philippe...
(Le Monde 27/10/17)
Dans la capitale sénégalaise, les femmes disposent d’un véritable arsenal d’objets érotiques mêlant odeurs, sons, romantisme et expressions salaces. Dakar. Une femme mariée de 48 ans : « Le sexe, ça se prévoit. Le matin, quand mon mari se réveille, je lui tapote le pénis puis je lui dis, en faisant comme ça [l’index pointé vers son sexe, menaçant] : “Ce soir, t’es mort”. Ici, les femmes doivent savoir provoquer leur mari. Tu fais ça dès le matin, et toute...
(RFI 12/10/17)
Au Sénégal, c’est un artiste, un maître du jazz à ne pas rater car s’il est Sénégalais, Hervé Samb vit depuis vingt ans entre Paris et Dakar. Parti à l’aventure avec sa guitare, cet éternel curieux vient présenter son dernier disque « Teranga » chez lui au public sénégalais. Hervé Samb va justement enchaîner les dates à Dakar, Saint Louis, Richard Toll et Kaolack. Rencontre. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171012-reportage-jazzman-herve-samb-presente...
(Agence Ecofin 02/10/17)
Il y a quelques jours, le bureau sous-régional ouest africain de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (BSR-AO/CEA) a créé, en collaboration avec la Cedeao et l’Uemoa, un Réseau de journalistes spécialisés sur les questions de développement économique, social et environnemental. Présenté à l’occasion d’une rencontre tenue à Dakar, du 28 au 29 septembre 2017, ce réseau a pour objectif de favoriser la collaboration entre les médias de la sous-région pour informer efficacement les populations des Etats membres...
(AFP 12/09/17)
Deux artistes africains, la star de la musique sénégalaise Youssou N'Dour et le sculpteur ghanéen El Anatsui, font partie des lauréats du 29e Praemium Imperiale, considéré comme le "Nobel des arts" qui récompense aussi cette année la légende de la danse Mikhail Baryshnikov. Ce prix prestigieux, dont le palmarès a été annoncé mardi à Paris, a été créé en 1988 par la Japan Art Association. Chacun des cinq lauréats recevra la somme de 15 millions de yens (environ 117.000 euros)...
(Jeune Afrique 31/08/17)
À 35 ans, la Franco-Sénégalaise Penda Diouf est écrivaine et directrice d’une médiathèque en banlieue parisienne. Son label, Jeunes Textes en liberté, défend la diversité au théâtre. Penda Diouf a écrit sa première pièce à 19 ans sans jamais être allée au théâtre. Elle vit alors chez ses parents à Dijon, sa ville natale. « Je venais d’avoir un ordinateur, je me suis dit “vas-y” », se souvient-elle. Un pain au chocolat et un verre de lait sont posés sur...
(RFI 21/08/17)
Il faut sauver l’Ecole des sables du Sénégal. Les gérants de cette école de danse contemporaine lancent un appel à l’aide aux autorités sénégalaises, aux artistes, à l’Afrique. L’avenir est incertain pour le prestigieux établissement situé au sud de Dakar. Née de la volonté de la danseuse Germaine Acogny, voilà pourtant près de 20 ans que l'école des sables réunit ce qui se fait de meilleur en matière de danse contemporaine africaine. Pour faire vivre cet espace, 200 000 euros...
(Le Monde 14/07/17)
A l’occasion du Festival gnaoua d’Essaouira, le Sénégalais défend le rôle de la musique dans la mobilisation contre l’extrémisme religieux sur le continent. Le musicien sénégalais Ismaël Lo, l’une des têtes d’affiche de la 20e édition du Festival gnaoua et musiques du monde qui s’est achevée le 2 juillet à Essaouira, au Maroc, explique au Monde Afrique le rôle et la place de la musique dans la mobilisation contre la menace terroriste en Afrique. Pour lui, cette lutte passe aussi...
(Jeune Afrique 24/06/17)
Ses œuvres sont exposées partout et présentes dans les collections les plus prestigieuses. Pourtant, la « potière de Casamance » vit toujours dans son village de Bignona, entourée d’une fascinante aura de mystère... Portrait d’une artiste fondamentale – premier d’une série de documents consacrés à trois femmes puissantes du continent*. Âgée d’environ 75 ans, Seyni Awa Camara, la « magicienne de la terre » de Bignona (Basse-Casamance), n’a cessé de produire ses sculptures anthropomorphes en terre cuite évoquant la maternité...
(Le Point 02/06/17)
Il n'était pas facile de cohabiter avec la Biennale de Dakar, pionnière de l'art contemporain en Afrique et véritable mastodonte culturel. La manifestation qui a lieu sur l'île de Gorée, lieu le plus visité du Sénégal, et qui se tenait d'abord tous les ans en mai, alterne finalement avec la fameuse Biennale de Dakar. Bien lui en a pris puisque, lors de sa onzième édition, l'île de Gorée a été un écrin pour plus de soixante-dix artistes dont les œuvres...

Pages

(RFI 18/01/18)
Avant l'éclatement du conflit, au début des années 1980, environ 75 touristes venaient visiter la Casamance. Le conflit casamançais a contribué à mettre à genou l’activité touristique dans la mesure où plusieurs hôtels étaient obligés de fermer. Depuis quelques années, l’espoir renaissait. Mais la région renoue à nouveau avec la violence suite à l’assassinat samedi dernier de 14 bûcherons au sud de Ziguinchor. En moyenne, 25 000 touristes visitent la Casamance chaque année. Mais depuis une semaine, avec le regain de la tension suite à l’assassinat de 14 bûcherons dans la forêt de Boffa, au sud de Ziguinchor, les opérateurs touristiques sont inquiets. « C'est inquiétant, mais de bonnes volontés viendront quand même. Les nationaux...
(Jeune Afrique 18/01/18)
Près de 600 « frères » et « sœurs » venus du monde entier étaient attendus les 2 et 3 février à Dakar dans le cadre des Rencontres humanistes et fraternelles africaines et malgaches (Rehfram). Mais la grand-messe annuelle de la franc-maçonnerie africaine francophone a finalement été annulée face à la levée de boucliers d'organisations religieuses. « J’ai été contraint d’annuler leur réservation en raison des menaces de troubles à l’ordre public », déplore Pierre Mbow, directeur du King Fahd Palace, à Dakar, où devaient se tenir les 26e Rencontres humanistes et fraternelles africaines et malgaches (Rehfram). En cause : le branle-bas de combat déclaré par la coalition « Non à la franc-maçonnerie, qui regroupe le collectif des associations islamiques...
(Jeune Afrique 17/01/18)
Le conseil municipal de la capitale sénégalaise a adopté le 15 janvier une délibération permettant à la municipalité de se constituer partie civile dans l'affaire Khalifa Sall. Le maire de Dakar et sept agents municipaux sont notamment poursuivis pour « détournement de deniers publics » et « blanchiment », pour un montant d'1,8 milliard de francs CFA. La délibération a été adoptée, sans surprise, lors d’un conseil municipal qui s’est tenu ce lundi. La Ville de Dakar entend se constituer...
(RFI 17/01/18)
Au Sénégal, l'enquête se poursuit suite aux assassinats de 14 coupeurs de bois dans la forêt de Bourofaye, en Casamance. Vingt-deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue. Certaines seraient directement impliquées et les auditions menées par la gendarmerie sont toujours en cours. Cette tuerie, cette poussée de violence a inquiété de nombreux observateurs mais visiblement, elle n'a eu, pour le moment, aucun impact sur les prises de contacts de plus en plus poussées entre l'Etat et...
(Jeune Afrique 17/01/18)
À l’automne 2018, le musée La Piscine, à Roubaix en France, exposera un vitrail représentant Mamadou N’Diaye. Ce Sénégalais décédé en 1985 aurait soigné des dizaines de milliers de personnes. En cette matinée de septembre, Germain Hirselj écume les brocantes à la recherche d’un hypothétique trésor. Dans les allées du dépôt-vente de Villeneuve-d’Ascq, dans le Nord, son regard s’arrête tout à coup sur un mystérieux vitrail. L’œuvre représente un personnage endimanché, cravaté, avec en arrière-plan un arbre massif et un...
(La Tribune 16/01/18)
Au Sénégal, les indicateurs du secteur secondaire ont enregistré une légère progression de 1,7%, au cours du mois de novembre dernier. Une performance qui revient entre autres une amélioration des activités extractives. L'industrie sénégalaise a enregistré une hausse des activités au terme du mois de novembre 2017. Selon les données de la Direction sénégalaise de la prévision et des études économiques (DPEE), le secteur a enregistré une légère progression de 1,7%, en variation mensuelle au terme du mois de novembre 2017 par rapport au mois précédent. «Cette performance est principalement attribuable à la bonne tenue des activités extractives (+16,4%), de la fabrication de boissons (+176,7%) et de la production...
(La Tribune 16/01/18)
Premières arrestations depuis le carnage de la forêt de Bayottes dont le bilan s’est soldé par 14 morts et 7 blessés dans le sud du Sénégal, à la frontière avec la Guinée-Bissau. La gendarmerie sénégalaise a annoncé l’arrestation de 22 suspects dans cette tuerie de masse. Un premier indice sans doute dans l’enquête sur l’identité des commanditaires ou des auteurs du massacre, alors que l’armée sénégalaise continue son opération de ratissage dans les profondeurs de la forêt verte. Main dans...
(RFI 16/01/18)
L’enquête se poursuit en Casamance pour tenter de retrouver les assassins des 14 coupeurs de bois tués il y a 10 jours. Les forces de sécurité ont interpellé ce week-end 22 personnes, toutes de nationalité sénégalaise. Dans un communiqué diffusé lundi 15 janvier, la gendarmerie nationale évoque « des pistes intéressantes ». Les défenseurs des droits de l’homme demandent de leur côté que cette enquête soit menée dans les règles de l’art. « L’enquête est entrée dans une phase décisive...
(RFI 15/01/18)
Le scandale du lait infantile Lactalis est suivi de près dans de nombreux pays, notamment au Sénégal où les autorités, par mesure de précautions, ont interdit la vente des produits potentiellement dangereux dès la mi-décembre. Dans les locaux de la Direction de la consommation, il faut slalomer entre les cartons, les boîtes et les palettes de la marque Lactalis. Issa Wade dirige cette structure. Dès le 20 décembre, tous les stocks ont été saisis. « Nous, nous n’avons pas attendu...
(RFI 15/01/18)
Le drame survenu en Casamance au Sénégal samedi 6 janvier met en lumière un phénomène qui touche la région depuis des années, l'exploitation illégale du bois et le trafic d'essences rares. Les 14 personnes assassinées dans une forêt au sud de Ziguinchor venaient en effet couper du bois. Pierre Goudiaby Atepa : « Il y a une mafia qui s’est organisée, elle envoie des jeunes aller chercher ou couper du bois, dans des endroits où c’est interdit. Il faut ouvrir...
(RFI 15/01/18)
La gendarmerie sénégalaise a arrêté 22 personnes dans l'enquête sur le massacre de 14 coupeurs de bois en Casamance, région forestière du sud du Sénégal, la semaine dernière, selon un communiqué publié dimanche. Il s'agit des premières arrestations annoncées depuis cette tuerie, le 6 janvier dans la forêt protégée de Boffa-Bayotte, proche de Ziguinchor, principale ville de cette région agricole et touristique bordée au nord par la Gambie et au sud par la Guinée-Bissau. Le grand coup de filet de...
(RFI 13/01/18)
Au Sénégal, les propos de Donald Trump sur plusieurs pays africains ainsi que le Salvador et Haïti qu'il aurait qualifié de « pays de merde » ont fait réagir ce vendredi 12 janvier Macky Sall qui a déclaré sur les réseaux sociaux : « Je les rejette et les condamne fermement. L’Afrique mérite le respect et la considération de tous ». Le président sénégalais n’en est pas resté là. Il a demandé au ministre des Affaires étrangères, Sidiki Kaba, de...
(RFI 13/01/18)
En Casamance, le bilan de la tuerie du 6 janvier dans la forêt de Boffa Bayotte est passé à 14 morts avec la découverte jeudi par l’armée du corps d’un homme qui était porté disparu. Toubacouta est calme, mais la population vit dans la psychose. Ce matin, les tirs d'artillerie de l'armée sénégalaise ont repris, mais il n'y a toujours aucune trace des agresseurs. Le corps a été retrouvé jeudi matin par l’armée à l’entrée de la forêt de Boffa-...
(Jeune Afrique 13/01/18)
L'armée sénégalaise poursuit ses opérations en Casamance, pour retrouver les auteurs du massacre de 14 jeunes bûcherons, samedi dernier, dans la forêt de Bourofaye. Si le mobile du meurtre demeure incertain, certains indices laissent à penser qu'il pourrait être lié au trafic illicite de bois dans la région. Une hypothèse jugée crédible par Haïdar El Ali, militant écologiste et ancien ministre de l’Environnement, qui appelle à une criminalisation de la coupe illégale de bois. Le meurtre d’un groupe de jeunes...
(Le Monde 12/01/18)
Le Hongkongais Patrick Ho et le Sénégalais Cheikh Tidiane Gadio, en procès à New York pour corruption, sont au cœur de l’ascension d’un jeune champion de l’or noir, CEFC. Ce sont deux intermédiaires qui se débattent dans les filets de la justice américaine, un Chinois et un Sénégalais. Leurs agissements, entre 2014 et 2016, pourraient éclairer sur l’ascension fulgurante d’un jeune champion chinois du pétrole, le groupe CEFC. L’affaire pourrait également renseigner sur les méthodes de l’entreprise pour se hisser...
(Le Monde 12/01/18)
C’est une présence discrète mais toujours reconnaissable dans les grandes cérémonies de la confrérie soufie des mourides. Un collier de barbe blanche surmonté parfois de lunettes qui cachent deux épais sourcils d’un blanc éclatant eux aussi. Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a été nommé officiellement, mercredi 10 janvier, huitième calife général des mourides, prenant la place de Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, mort mardi dans la ville sainte de Touba, au Sénégal. A 88 ans, celui que l’on surnomme déjà « le...
(Le Monde 11/01/18)
C’est dans la nuit de mardi 9 à mercredi 10 janvier que l’un des plus grands chefs religieux du Sénégal s’est éteint. Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, calife général de la confrérie musulmane des mourides, est décédé à 92 ans des suites d’une longue maladie. Après deux jours de deuil national suite à l’assassinat de treize jeunes bûcherons, le pays entre dans une nouvelle période de recueillement avec le décès du septième calife de cette confrérie religieuse issue du soufisme, l’une...
(La Tribune 11/01/18)
Le Sénégal et le Japon viennent de signer ce mardi 9 janvier à Dakar un mémorandum engageant les deux pays à promouvoir l'infrastructure de haute qualité au Sénégal et à renforcer leur coopération en termes d'échanges d'expériences et de bonnes pratiques dans le domaine de la construction. Nouvelle étape dans les relations entre le Sénégal et le Japon. Les deux pays viennent de signer, ce mardi à Diamniadio, à une trentaine de kilomètres de la capitale sénégalaise Dakar, un mémorandum...
(Le Point 11/01/18)
La puissante confrérie musulmane soufie des mourides vient de perdre son guide spirituel : Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, 94 ans, septième khalife et descendant du fondateur cheikh Ahmadou Bamba. L'influence de la personnalité du guide spirituel, de l'autorité morale et religieuse des Mourides va bien au-delà de Touba, ville sainte de la confrérie. C'est pourquoi tout le Sénégal, le monde musulman soufi, est en deuil après l'annonce du décès, mardi 9 janvier, du septième khalife général des Mourides, Serigne Cheikh...
(RFI 11/01/18)
Le chef de l’état-major, le général Cheick Guèye, est à Ziguinchor pour suivre de près la situation en Casamance. Treize bûcherons ont été assassinés par des hommes armés dans la forêt de Boffa Bayote. La piste des indépendantistes des indépendantistes n'est pas exclue. Et l’armée sénégalaise a mis les moyens pour traquer les auteurs du crime. « Le maquis ne se prononcera pas sur les événements de la forêt de Boffa Bayote que nous condamnons », a déclaré Jérôme Diédhiou,...

Pages