Mardi 22 Août 2017

Sénégal

(RFI 20/07/17)
Au Sénégal, Khalifa Sall obtiendra-t-il une liberté provisoire avant les législatives du 30 juillet? C'est en tout cas son souhait, ses avocats ont déposé une nouvelle demande mardi 18 juillet auprès du juge. Ils estiment que le maire de Dakar, soupçonné de détournements de deniers publics, est privé de ses droits, qu'il ne peut pas mener campagne et qu'il ne pourra pas voter. A dix jours de la fin de la campagne des législatives, cette requête marque peut-être un échec car en coulisse, des solutions ont sans doute été recherchées pour obtenir une libération en douceur. Désormais les avocats de Khalifa Sall tentent de se faire entendre à l'extérieur et exigent que les droits de leur client soient respectés. «...
(Enquête 20/07/17)
A compter du 31 août 2017, les Parcelles assainies, Patte d’Oie et Soprim auront de l’eau 24h/24. La promesse est du ministre de l’hydraulique. Hier, dans une ambiance de campagne électorale à Nord foire, Mansour Faye, Amadou Ba et Abdoulaye Diouf Sarr ont lancé les travaux d’un nouveau forage. Abdoulaye Diouf Sarr a beau se défendre, il n’en demeure pas moins que le lancement, hier, des travaux du nouveau forage a été plus politique, folklorique qu’administratif. Le ministre de l’Hydraulique, Mansour Faye, son collègue chargé des Collectivités locales et surtout le ministre de l’Economie, tête de liste départementale de la Coalition Benno Bokk Yaakaar, se sont tous retrouvés à Nord foire, non loin de Yegoulène, endroit où l’ouvrage est prévu...
(APA 20/07/17)
Les exportateurs d’Afrique de l’Ouest ont une opportunité d’introduire leurs mangues dans certain pays de l’Union Européenne (UE), selon une étude de la base de données CBI sur l'information des marchés rendue publique mercredi par l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (ASEPEX). Toutefois, souligne l’étude, ces exportateurs doivent « se conformer aux strictes réglementations européennes ». En 2013, les importations de mangues de l’UE ont augmenté de 5,1 %, passant de 387 000 à 407 000 tonnes, avec des importations croissantes pour presque tous les pays. Les approvisionnements provenant de pays extracommunautaires se sont renforcés avec un pic observé entre 2012 et 2013 pour les volumes venant du Pérou (plus 28%) et des pays d’Afrique de l’Ouest (plus 20%), la...
(Jeune Afrique 19/07/17)
À 91 ans, l’ancien président n’a pas encore dit son dernier mot. Tête de liste d’une coalition d’opposition pour les législatives du 30 juillet, il vient de lancer une campagne électorale qui s’annonce rugueuse. À le voir ainsi juché sur son 4×4, les poings levés, haranguant la foule dense massée autour de lui, difficile d’imaginer que cet homme a dépassé les 90 printemps. À ses partisans, qui scandent « Gorgui dolli ñu ! », (« “Vieux”, on en veut encore », en wolof) il répond par un signe de la main ou un sourire figé. Drapé dans un boubou bleu brodé de jaune – les couleurs du Parti démocratique sénégalais (PDS) –, son éternel kopati rouge sur la tête, Abdoulaye Wade...
(Enquête 19/07/17)
Les candidats au baccalauréat à Linguère sont édifiés sur leur sort. Dans les trois centres que compte le département, les candidats étaient au nombre de 1814 élèves. Au lycée Alboury Ndiaye de Linguère, sur les 575 candidats qui ont composé, 60 potaches ont réussi au premier tour ; 180 sont autorisés à subir les épreuves du second tour, soit un pourcentage de réussite de 9,38%. Au lycée Dr Daouda Sow de Dahra, 583 candidats ont composé. 58 élèves sont admis d'office ; 170 ont été retenus pour subir les épreuves du second tour. Soit un pourcentage de 10, 05%. A signaler que, dans ce centre, deux élèves de la série S2 ont obtenu la mention Très-bien, au grand bonheur du...
(Enquête 19/07/17)
Les mauvais résultats du baccalauréat 2017 s’expliquent, selon les responsables d’associations des parents d’élèves, par les perturbations notées les années précédentes et la fuite qui a entachée les épreuves. Les résultats du baccalauréat de cette année renseignent qu’il y a eu une forte baisse du taux de réussite par rapport à l’année précédente. Faisant une analyse approfondie, le président de l’Union Nationale des Parents d'Elèves et d'Etudiants du Sénégal (Unapees) Abdoulaye Fané, fait remarquer que les candidats ayant fait le bac, cette année, ‘’ont eu à vivre des années successives de grèves’’. ‘’Espérons qu’à partir de cette année-là, les grèves seront amoindries et qu’il y aura des possibilités d’améliorer tout cela pour que les années à venir, on puisse régler...
(SeneNews 19/07/17)
Suite à l’évènement tragique qui a eu lieu au Stade Démba Diop et qui fait 8 morts et 302 blessés (selon les Mbourois), la Première dame a effectué un déplacement à Mbour pour présenter ses condoléances aux familles des victimes et par la même occasion, les assister financièrement.A en croire Saliou Samb, président du Stade de Mbour qui s’est exprimé dans le journal Enquête, Marième Faye Sall a remis une enveloppe de 1 million F CFA à chacun des huit familles concernées. Des blessés aussi ont reçu une compensation financière. La Première est allée les trouver sur leurs lits d’hôpital pour leur remettre de l’argent et compatir à leur douleur.
(Le Monde 18/07/17)
Les législatives du 30 juillet consacreront l’élargissement de l’Assemblée à quinze nouveaux parlementaires pour représenter la diaspora. Dimanche 30 juillet, les Sénégalais seront appelés aux urnes afin d’élire les 165 députés qui siégeront à l’Assemblée nationale. Soit quinze de plus que la précédente élection de 2012. Ces nouveaux députés représenteront pour la première fois les Sénégalais issus de la diaspora, selon un projet de loi adopté en janvier 2017. L’objectif étant d’offrir une plus grande représentativité aux Sénégalais « de l’extérieur ». Mais, pour de nombreux...
(Sud Quotidien 18/07/17)
En campagne électorale dans l’axe Nord du pays, la tête de liste nationale de la Coalition Gagnante Mankoo Wattu Senegaal a drainé les foules par sa marche bleue hier, lundi 17 juillet. De Kébémer, sa ville natale, où il a été accueilli par une foule indescriptible à Louga, Me Abdoulaye Wade a renoué avec les grandes mobilisations politiques qu’on lui connaissait. La boucle a été bouclée dans la soirée, à Saint-Louis, où le Pape du Sopi a été accueilli par un véritable...
(Sud Quotidien 18/07/17)
La tête de liste départementale de Benno à Dakar, Amadou Ba, a assuré hier, lundi 17 juillet, au Père Marcel Faye, Curé de la paroisse Marie Immaculée des Parcelles assainies (Mipa) que l’Etat a pris en charge le dossier du terrain litigieux, afin de permettre l’extension de l’église. Des assurances prises lors de la visite qu’il a effectuée sur les lieux, en compagnie d’une forte délégation, et qui sonnent comme un appel du pied d’Amadou Ba à la communauté catholique des Parcelles assainies. Hier, lundi 17 juillet, la tête de liste départementale de Bby, en visite à l’Eglise Marie immaculée des PA (Mipa) a donné des assurances au Curé de l’Eglise, Père Marcel Faye, quant à l’extension de l’église, un...
(Sud Quotidien 18/07/17)
27 listes en lice dans le département de Thiès, pour 341 000 électeurs répartis dans 287 centres de vote devant abriter 718 bureaux de vote. Sur le terrain, les pro-Macky Sall mobilisent leurs troupes pour inverser la suprématie d’Idrissa Seck, l’ancien Premier ministre sous Wade qui garde toujours sa côte de popularité. Le Parti unitaire pour le Rassemblement (Mouchtarchidines Wal Mouchtarchidates) peut jouer à l’arbitre, à défaut de créer la surprise. La bataille pour le contrôle du département de Thiès risque d’être âpre pour ces élections législatives du 30 juillet 2017. Les coalitions en lice se mobilisent pour une redistribution des cartes dans la Capitale du Rail contrôlée par le président du Conseil départemental, Idrissa Seck. La coalition Benno Bokk...
(RFI 18/07/17)
Au Sénégal, après une interruption de 24 heures suite au drame au stade Demba-Diop, la campagne pour les législatives du 30 juillet a repris de plus belle. Deux têtes de liste, l’ex-président Abdoulaye Wade et le Premier ministre Mohamed Dionne sont en tournée dans le pays. Khalifa Sall, le maire de Dakar, est lui toujours en prison mais poursuit son combat pour mener sa campagne à l'extérieur. Ses avocats ont déposé lundi en fin de journée une nouvelle demande de liberté provisoire. Le camp Khalifa Sall cherche, une fois de plus, à mettre le pouvoir et Macky Sall sous pression. « La violation des droits politiques est flagrante, l'Etat doit respecter ses engagements et lui permettre de mener campagne »,...
(AFP 18/07/17)
Une enquête a été ouverte au Sénégal après la mort de huit personnes samedi à Dakar dans des violences en finale de la Coupe de la ligue de football, a annoncé lundi le procureur de la République. La campagne des élections législatives du 30 juillet a par ailleurs repris lundi après une suspension de 24 heures en raison de ce drame, ont annoncé...
(RFI 18/07/17)
La bousculade dans le stade Demba-Diop de Dakar où se tenait la finale de la Coupe de la Ligue de football sénégalaise a fait huit morts et plus de 100 blessés, a annoncé ce lundi lors d’une conférence de presse le procureur de la République venu faire le point sur l'enquête 48 heures après le drame. Fermeté et action. Voilà ce que le procureur a voulu mettre en avant. « L’enquête sera complète, aucune piste ne sera négligée, les responsabilités seront établies et les auteurs de ces actes ignobles seront traduits devant la justice », a annoncé le procureur de la République lundi. Le problème, c’est que même s'il s'est rendu sur place et si deux inspecteurs dirigent l'enquête, Bassirou...
(L'Union 18/07/17)
Organisée par GBC International, une structure spécialisée dans l'assistance scolaire, médicale et funéraire, en partenariat avec la Fédération des établissements privés d'enseignement supérieur du Sénégal (Fepes), cette première édition, qui devra durer trois jours (jusqu'à ce samedi), a permis aux responsables de ces structures de présenter aux futurs étudiants, qui sont désireux de poursuivre leurs études au Sénégal, les opportunités qu'offre ce pays en termes de formation. Jouant le rôle de tutorat, GBC International a pour rôle de les accompagner, a souligné son responsable, Maurice Engandjas. Lors de son intervention, devant de nombreux visiteurs à l'instar de l'ambassadeur du Gabon au Sénégal, Onanga Ndiaye, du représentant de l'ambassade du Sénégal au Gabon, Niang, Maurice Engandjas a présenté les opportunités de...
(Jeune Afrique 18/07/17)
La justice affirme qu’« aucune piste ne sera négligée » dans l’enquête ouverte suite à la mort de huit personnes, tuées samedi 15 juillet au stade Demba Diop de Dakar, après des violences entre supporteurs des clubs de Mbour et de Ouakam. Alpha, qui était dans les tribunes, raconte sa soirée de cauchemar à Jeune Afrique. « Ce que j’ai vu là-bas… C’est très dur. Les visages étaient défigurés. Les corps tordus. Je peux vous dire que ces images-là ne vont pas partir. » Alpha Rachid Guire, joint par téléphone par Jeune Afrique, raconte le drame depuis sa chambre d’étudiant à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Cette chambre où, justement, sa soirée avait commencé, samedi. Les amis étaient venus...
(APA 18/07/17)
APA Bissau (Guinée Bissau) - Les autorités chargées de la surveillance maritime de la Guinée-Bissau ont capturé onze pirogues de pêcheurs sénégalais qui pratiquaient la pêche illégale dans les eaux territoriales bissau-guinéennes, tandis que quatre autres ont réussi à s’échapper emportant avec eux un élément de la garde nationale. S’adressant à la presse au port de Pindjiguiti, lors de la présentation publique de ces pirogues, le coordonnateur des activités de pêche des services d'inspection (FISCAP), a expliqué que les saisies de résultent d'une opération conjointe entre le ministère des Pêches, l’Administration maritime, la Marine et la Garde nationale. « Onze pirogues ont été saisies, mais quatre autres se sont échappées emportant avec elles un élément des forces de la Garde...
(AFP 18/07/17)
Le latéral gauche sénégalais Saliou Ciss s'est engagé pour trois ans avec Angers en provenance de Valenciennes (L2), a annoncé lundi soir le club de L1. Ciss, 27 ans, évoulait depuis quatre saisons avec Valanciennes (L2). Lors de la dernière saison, l'international sénégalais a inscrit 8 buts en 27 rencontres.
(AFP 17/07/17)
La campagne des élections législatives du 30 juillet au Sénégal a repris lundi après une suspension de 24 heures en raison du drame qui a fait huit morts samedi lors de la finale de la Coupe de la ligue de football. La Fédération sénégalaise de football (FSF) a par ailleurs suspendu l'Union sportive de Ouakam (USO), une équipe d'un quartier de Dakar, dont les supporters sont soupçonnés d'avoir provoqué les incidents meurtriers pendant les prolongations de cette finale, et le Stade de Mbour, un club à 80 km au sud de la capitale...
(AFP 17/07/17)
Les autorités sénégalaises ont suspendu dimanche toutes les manifestations sportives et culturelles dans le pays jusqu'aux législatives de la fin du mois et promis de renforcer la sécurité dans les stades en réaction à la mort de huit personnes après des échauffourées entre supporters lors d'une finale de football à Dakar. "Toutes les activités sportives ou culturelles sont interdites sur l'étendue du territoire national pendant toute la durée de la campagne électorale" précédant les législatives du 30 juillet, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Seydou Gueye.

Pages

(La Voix de l'Amérique 27/04/17)
Avec ses 30 morts et une centaine de blessés, le drame du pèlerinage de Médina Gounass au sud du Sénégal a montré l'insuffisance criante d'infrastructures adaptées à la prise en charge des grands brûlés au Sénégal. L’absence de soins adéquats pour les blessés de l’incendie du Daaka de Médina Gounass a révélé les graves défaillances du système de santé sénégalais. Le pays ne dispose que de cinq lits adaptés à la prise en charge des grands brûlés.Le professeur Mame Thierno Dieng, dermatologue à l’hôpital Le Dantec de Dakar, juge la gravité de la situation. "En ce qui concerne les brûlures, ce n’est pas tant une absence de ressources humaines mais c’est surtout une absence totale d’un service des brûlés. Parce...
(RFI 27/04/17)
Son vrai nom était Issa Samb, mais il avait choisi le pseudo de Joe Ouakam du nom de son quartier d'origine à Dakar. Le monde de l'art sénégalais rend hommage à cet artiste singulier décédé mardi 25 avril, à l'âge de 72 ans, et inhumé ce mercredi. Avec sa pipe, ses petites lunettes et son look d'artiste, Joe Ouakam était un personnage taciturne, qui aimait observer et analyser le sens des symboles. Plus jeune, il avait étudié le droit et la philosophie à l'université de Dakar. Joe Ouakam était un artiste transversal : il était à la fois poète, dramaturge, sculpteur et peintre. Il a joué dans de nombreux films. Il a notamment fait une prestation remarquée dans Hyènes, de...
(APS 26/04/17)
Le président de la République Macky Sall a demandé, lundi, au gouvernement d’instaurer ‘’dès 2018’’ une ‘’pension minimum’’ égale à 98% du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG). ‘’J’ai demandé au Premier ministre et au ministre du Travail de travailler, en relation avec le patronat et les syndicats de travailleurs, à l’instauration d’une pension minimum de retraite équivalant 98% du salaire minimum interprofessionnel garanti. (…) Il faudra que la pension minimum soit égale à 36.500 francs CFA dès l’année 2018’’, a dit le chef de l’Etat hier, à l’ouverture de la deuxième conférence sociale sur la réforme des retraites. Selon Macky Sall, les conclusions de cette conférence vont prendre en compte le projet de cette pension, dont le but est d’assurer...
(Sud Quotidien 26/04/17)
Les élections de représentativité syndicale dans le secteur public de l’Education et de la Formation démarrent aujourd’hui, mercredi 26 avril 2017, sur toute l’étendue du territoire national. Des syndicats d’enseignants parlent déjà «d’élection biaisée». Le coordinateur du Grand cadre des syndicats de l’enseignement signale des impairs dans l’organisation, notamment la délocalisation, à des kilomètres, des bureaux de vote. Les enseignants du secteur public de l’Education et de la Formation sont appelés aux urnes aujourd’hui, mercredi 26 avril, dans le cadre des élections de représentativité syndicale. Sur l’ensemble du territoire national, à partir de 8 heures, chaque enseignant est invité à se rendre dans les lieux de vote, notamment dans les écoles, les établissements, les inspections d’académie et les différentes salles...
(AFP 26/04/17)
Après avoir renoncé l'an dernier à participer au festival de jazz de Saint-Louis (nord du Sénégal) pour raison de sécurité, l'Afro-Américain Marcus Miller est venu au rendez-vous de 2017. Il a conquis et ému le public mardi soir. Miller s'est produit au deuxième jour de ce festival - surnommé aussi Saint-Louis Jazz, comme l'association qui l'organise. Ouverte lundi soir, la 25e édition de cet évènement culturel phare à Saint-Louis, se poursuit jusqu'au 1er mai sous haute surveillance en raison des menaces jihadistes dans le Sahel. Après le rendez-vous raté de 2016, sa prestation était très attendue. Sur scène, le musicien multi-instrumentiste de 57 ans a joué de la guitare et du saxophone, accompagné de son orchestre formé d'un claviste, d'un...
(AFP 25/04/17)
Vingt personnes, essentiellement des femmes, ont péri lundi dans le chavirement d'une pirogue à Bettenty dans le centre du Sénégal et une autre était toujours portée disparue mardi, a appris l'AFP auprès des pompiers. L'accident, dont la cause n'était pas connue dans l'immédiat, s'est produit lundi soir dans la localité de la région de Fatick, selon le commandant Oumar Kane, un responsable au groupement national des sapeurs-pompiers joint par téléphone. Alertés à 19H20 (locales et GMT), les pompiers dépêchés sur le site "ont aussitôt entamé les recherches. Selon nos renseignements, dans la pirogue, il y avait 72 personnes, dont 51 ont été sauvées.
(Enquête 25/04/17)
Le 19 avril, le conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) a reçu 10 des 12 directeurs de programmes des télévisions nationales. Ensemble, ils ont échangé sur la qualité des contenus proposés. EnQuête révèle la teneur de ces discussions. Les directeurs de programmes de dix chaînes de télévision nationales ont répondu, le 19 avril dernier, à l’invitation du conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA). A cette occasion, ils ont échangé sur la ‘’qualité des contenus et responsabilité des télévisions’’, à travers le thème : ‘’Invitation à une prospective sur les enjeux des contenus télévisuels’’. Ils se sont entendus sur la nécessité d’avoir un comité de visionnage. Une obligation que ne respectent pas toujours les chaînes de télévision. ‘’Les participants...
(SeneNews 25/04/17)
La célébration des fêtes de Korité et de Tabaski au Sénégal pourra se faire, unanimement, cette année. Touba et Tivaouane, se sont entendus pour que cette fois-ci, il ne puisse y avoir deux célébrations de ces fêtes religieuses.Depuis maintenant plusieurs années, quand il s’agit de fêter la Korité et la Tabaski ou de débuter le mois de ramadan, mouride et tidiane ne le font pas ensemble. Chacun suivant les instructions de son guide mais pour cette année-ci, ce ne sera vraisemblablement pas le cas. Comme rapporté par le Journal «Le Quotidien», Serigne Abdou Aziz Al Amine, le nouveau khalife général des Tidianes, a révélé que Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké l’a interpellé pour mettre terme à cette diversité. Recevant le...
(AFP 20/04/17)
Les forces de sécurité sénégalaises ont arrêté quatre personnes dans l'enquête sur l'incendie du 12 avril sur le site d'un rassemblement religieux musulman dans le sud-est du pays, qui a fait une trentaine de morts, a-t-on appris mercredi auprès de la gendarmerie. Les quatre personnes ont été arrêtées le 15 avril à Médina Gounass, site de ce rassemblement religieux annuel à environ 530 km au sud-est de Dakar, et transférées mardi dans une prison de la capitale régionale Kolda, a--t-on affirmé à l'AFP de même source. Il s'agit d'un "marabout de 72 ans, deux de ses disciples et son fils", a-t-on précisé. L'incendie aurait fait plus de 30 morts, selon un nouveau bilan provisoire publié mercredi par la presse locale...
(RFI 19/04/17)
En Palestine, comme pour tous ceux qui soutiennent cet Etat, le 17 avril est la journée de solidarité avec les prisonniers palestiniens. Cette année, ces prisonniers, près de 6 500 personnes, ont entamé une grève de la faim. L’Etat palestinien estime qu’un million de personnes, 20% de la population, est passé dans les prisons d’Israël depuis 1967. Au Sénégal, l’Etat a toujours été du côté du peuple palestinien. Ce mardi 18 avril, des personnalités politiques et de la société civile se sont réunies à la maison de la presse pour rappeler...
(Sud Quotidien 19/04/17)
Le Grand cadre des syndicats de l’enseignement a décidé de reprendre les «armes» pour la matérialisation des accords signés avec le gouvernement. Oumar Waly Zoumarou, nouveau coordinateur et Cie vont observer un débrayage d’avertissement demain, jeudi 20 avril, à partir de 10 heures, après l’expiration de leur préavis de grève. Ainsi, les syndicats d’enseignants renouent avec ses plans d’actions, après une période d’accalmie saluée par la communauté éducative. Dans ce premier plan d’actions, les enseignants effectueront des tournées de sensibilisation et de mobilisation dans les établissements scolaires pour informer leurs camarades de l’inertie des autorités sur certains points retenus dans le procès-verbal. Il s’agit du principe de la gestion démocratique des personnels enseignants, les lenteurs administratives sur les actes de...
(RFI 17/04/17)
L'Organisation internationale pour la migration (OIM) a dénoncé la semaine dernière l'existence de « marchés aux esclaves » en Libye. Un jeune Sénégalais dit avoir été le témoin, dans le Sud libyen, de pratiques qui rappellent l’esclavage. Ce Casamançais a quitté son pays en novembre dans l’espoir de refaire sa vie en Europe. Non seulement il a été « dépouillé » par les passeurs, mais il a aussi vu des Africains de l’Ouest travailler sans salaire pendant des mois dans des plantations libyennes. Appelons-le Mamadou. Il a 34 ans, a longtemps travaillé dans l’hôtellerie et parle plusieurs langues.
(La Tribune 16/04/17)
Le ravage des flammes avait saisi d’effroi et d’horreur la population sénégalaise à très forte majorité musulmane. L’émotion est encore vive après l’incendie meurtrier qui a causé 25 morts et 87 blessés lors d’un pèlerinage religieux à Médina Gounass, localité située à Tambacounda dans le sud-est du pays. Une émotion qui aura arraché quelques larmes au président sénégalais Macky Sall qui a décrété un deuil national de trois jours. A partir de ce mardi, les drapeaux flottant au-dessus des édifices publics seront mis en berne. C'est un événement religieux qui attire des milliers de pèlerins musulmans chaque année. Le Daaka, retraite spirituelle de prières pendant une dizaine de jours, a été marqué en 2017, par un incendie d'une rare violence...
(RFI 16/04/17)
Au Sénégal, le bilan du violent incendie qui a touché mercredi 12 avril 2017 un pèlerinage à Médina Gounass, à environ 530 km au sud-est de Dakar, s'est alourdi. Le ministère de la Santé dénombre 29 morts, alors que des dizaines de blessés sont encore soignés, notamment dans la ville de Tambacounda. Deux personnes dans un état grave reçoivent des soins à Dakar où ils ont été transférés en urgence. La ministre de la Santé s'est rendue sur place. C'est à l'hôpital Aristide-Le-Dantec et à l'hôpital Principal de Dakar qu'ont été transférés les quatre cas les plus préoccupants. Deux de ces personnes sont depuis décédées. Deux autres blessés graves soignés dans la ville de Kolda sont eux aussi en train...
(AFP 15/04/17)
François Hollande a présidé samedi à l'Elysée une cérémonie de réintégration dans la nationalité française de 28 anciens tirailleurs sénégalais, qui avaient combattu sous la bannière tricolore en Indochine ou en Algérie avant de perdre leur nationalité à l'indépendance des colonies africaines en 1960. Sous les ors de la salle des fêtes de l'Elysée, le chef de l'Etat a célébré ces "retrouvailles" avec la France. "Aujourd’hui, je pose un nouveau principe : ceux qui se sont battus pour la France et qui font le choix d’y vivre doivent pouvoir devenir Français", a-t-il poursuivi, reconnaissant qu'il avait "fallu mener un long combat pour que la France consente enfin à réparer cette
(AFP 15/04/17)
Le président sénégalais Macky Sall a décrété vendredi un deuil national de trois jours à la suite de l'incendie mercredi sur le site d'un rassemblement religieux musulman dans le sud-est du pays, qui a fait plus de 20 morts. M. Sall, qui s'est rendu vendredi sur les lieux, à Médina Gounass, a annoncé en direct à la télévision publique RTS une aggravation du bilan, précisant que des citoyens gambiens et mauritaniens figuraient parmi les victimes. "Compte tenu du nombre de victimes puisque ce matin encore un des blessés a rendu l'âme, ce qui fait 25 morts au moment où je parle, j'ai décidé de décréter aujourd'hui trois jours de deuil national, où les drapeaux seront en berne", a-t-il déclaré. La...
(AFP 14/04/17)
Les tirailleurs sénégalais à la célèbre chéchia rouge, tombés par milliers lors de l'offensive d'avril 1917 du Chemin des Dames, étaient des soldats recrutés dans les anciens territoires français de l'Afrique subsaharienne. Rien que le premier jour de la bataille, 1.400 d'entre eux sont morts, ce qui vaudra au Général Charles Mangin, commandant de la sixième armée, le surnom de "boucher des Noirs". On estime qu'à peu près 6.000 ont péri dans la bataille. En 2007, a été édifié sur le site, près de Laon (Aisne), un mémorial rendant hommage aux tirailleurs de la première guerre mondiale. On en recensa plus de 200.000 lors de la Première guerre mondiale, 150.000 pour la Seconde, 60.000 en Indochine, selon l'historien Julien Fargettas,...
(RFI 14/04/17)
Au Sénégal, l'incendie de mercredi 12 avril qui a fait plus de 20 morts lors d'une retraite religieuse à Médina Gounass, en Casamance, a suscité une vague de tristesse dans le pays. Les pèlerins qui participaient à l'événement religieux appartiennent à une branche de la confrérie tidiane. A la mosquée tidiane El Hadj Malick Sy, les prières viennent de s'achever. Amadou Wade s'apprête à rentrer chez lui. Il a une dernière pensée pour les victimes de l'incendie de mercredi, des fidèles réunis lors d'une retraite spirituelle importante au Sénégal. « Les hommes se retirent du village pendant dix jours pour se recueillir, se dévouer à Dieu, explique-t-il. Après la prière de 14h, on a eu à donner des bénédictions. L’imam...
(AFP 13/04/17)
Au moins 22 pèlerins musulmans participant à une retraite spirituelle annuelle dans le sud-est du Sénégal ont péri mercredi dans un incendie d'origine inconnue, un des plus meurtriers de l'histoire de ce rassemblement. La catastrophe s'est produite à Médina Gounass, à environ 530 km au sud-est de Dakar, où affluent chaque année des milliers de fidèles pour ce rassemblement, le "daaka", organisé pendant une douzaine de jours par la confrérie musulmane des tidianes, une des plus importantes du Sénégal. Jusqu'à jeudi matin, le bilan était "de 22 morts et 87 blessés", dont une vingtaine dans un état grave, a déclaré à l'AFP un responsable au Groupement national des sapeurs-pompiers joint par téléphone, précisant que ce décompte était provisoire. Selon lui,...
(AFP 13/04/17)
Deux Marocains et un Nigérian, "présumés terroristes", ont été arrêtés entre fin mars et début avril à Dakar, où ils demeuraient détenus en attendant la fin d'enquêtes en cours, selon un communiqué de la police sénégalaise reçu mercredi par l'AFP. Dans le communiqué, daté de mardi, le Bureau des relations publiques de la police sénégalaise parle d'"un Nigérian et deux Marocains présumés terroristes arrêtés". Le 29 mars, selon le texte, des agents de la police de l'air et des frontières ont appréhendé à l'aéroport international de Dakar "deux ressortissants...

Pages

(APA 18/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le parc des lignes Internet s’établit à 8.701.175 lignes au quatrième trimestre 2016, a appris vendredi APA auprès de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP). Par rapport au troisième trimestre 2016 où il s’établissait à 8.623.820 lignes, ce parc connait une légère hausse de 0,9%. Selon l’ARTP, l’évolution du marché de l’Internet est toujours portée par le segment « Internet mobile hors clés» qui représente 97,4% du parc total en hausse de 0,9 point par rapport au trimestre précédent. La part du parc clés Internet est en baisse de 0,8 point (1,3% du parc total contre 2,1% au trimestre précédent). Les parts des segments du fixe haut débit (ADSL) et bas débit restent faibles...
(APA 18/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La compétitivité-prix de l’économie sénégalaise s’est améliorée de 0,1% au quatrième trimestre 2016 comparé au trimestre précédent, a appris vendredi APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). « Cette situation reflète la dépréciation du franc CFA par rapport à la monnaie des partenaires commerciaux (moins 0,7%), atténuée par un différentiel d’inflation défavorable (plus 0,6%)», souligne la DPEE. Par rapport aux pays africains hors UEMOA (Union économique et monétaire ouest africaine) et aux pays industrialisés hors zone euro, les gains de compétitivité de l’économie sénégalaise sont, respectivement, évalués à 3,6% et 0,3%, en variation trimestre. En revanche, la DPEE souligne que, relativement aux partenaires respectifs des zones UEMOA et Euro, des pertes...
(APA 17/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le conseiller spécial du président de la République en chargé de l'énergie, Boubacar Mbodj, a plaidé jeudi à Dakar, pour des infrastructures sécurisées pour l'exploitation du gaz et du pétrole découverts au Sénégal, estimant qu'il y va même de la sécurité alimentaire des populations. "Pour l'exploitation du gaz et du pétrole, le Sénégal a un défi de sécurité des infrastructures à relever, d’autant plus que ces ressources sont découverts en mer et sur la côte’’, a dit Mbodj, soulignant que si une catastrophe se produit dans ces zones, c'est la sécurité alimentaire des populations qui consomment beaucoup de poisson qui sera menacée. Il est d’avis qu’il faut donc assurer la sécurité des infrastructures d'exploitation du gaz et...
(APA 17/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - L’indice harmonisé de la production industrielle (IHPI) du Sénégal a enregistré une baisse de 6,4% en janvier 2017 par rapport au mois précédent, a appris vendredi APA auprès de l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). Selon l’ANSD, cette évolution est essentiellement imputable à une contreperformance de l’activité industrielle notée dans les industries chimiques (moins 33,8%), extractives (moins 5,5%) et des matériaux de construction (moins 1,6%). Toutefois, cette baisse est atténuée, notamment, par la bonne tenue de l’activité des industries textiles et du cuir, du papier et du carton ainsi que des mécaniques. En référence à celle du mois de janvier 2016, l’activité de production industrielle a régressé légèrement de 0,1%.
(Agence Ecofin 17/03/17)
(Agence Ecofin) - Au Sénégal, les efforts de l’Agence pour l’économie et la maitrise de l’énergie (AEME) ont fait économiser 500 millions de francs CFA à l’Etat. « Nous avons initié le programme "Sargal" qui a déjà audité 7 000 polices d’abonnement de l’administration. A l’évaluation de ce programme, ne serait-ce que pour le dernier trimestre, nous avons réussi à faire économiser à l’Etat du Sénégal, un ½ milliard de francs», a déclaré Birame Faye, le directeur général de l’agence. Le dirigeant a en outre révélé que les anomalies administratives révélées par l’audit ont déjà été corrigées tandis que celles techniques sont en cours de correction. Ces résultats encourageants sont cependant indépendants de ceux attendus de la campagne de remplacement...
(Jeune Afrique 17/03/17)
Une Tunisienne, un Marocain, un Ivoirien et un Sénégalais apparaissent dans le "classement 2017 des 100 jeunes leaders mondiaux" du Forum économique mondial de Davos. Plusieurs Africains figurent dans la prestigieuse liste des 100 « jeunes leaders mondiaux » (« Young Global Leaders ») rendue publique par le Forum économique mondial. Connu pour sa réunion annuelle des dirigeants du globe à Davos, cet organisme choisit chaque année une centaine de personnalités de moins de 40 ans – hommes et femmes d’affaires, fondateurs d’ONG, engagés en politique, scientifiques – qui « relèvent les défis les plus complexes avec une approche innovante ». « Chaque année, nous sélectionnons les hommes et femmes de moins de 40 ans les plus innovants, entreprenants et...
(APA 16/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - L’encours du crédit intérieur au Sénégal s’est établi à 3474,9 milliards FCFA (environ 5,559 milliards de dollars) à fin décembre 2016, a appris APA, mercredi, auprès de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Par rapport à fin septembre 2016 où il s’établissait à 3308,7 milliards FCFA, cet encours connait une progression de 5% en valeur relative et 166,2 milliards FCFA en valeur absolue (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). Cette hausse est due essentiellement aux créances nettes du système bancaire à l’Etat qui ont vu leur niveau augmenter de 28% à 513,3 milliards. Concernant les crédits au secteur privé, ils ont légèrement augmenté de 1,9% se situant à 2961,5 milliards FCFA contre 2907,6...
(APA 16/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - L’emploi salarié du secteur moderne au Sénégal a enregistré une hausse de 3,7% au terme du quatrième trimestre 2016 comparé au trimestre précédent, a appris mercredi APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). « Cette dynamique est portée par les secteurs tertiaire et secondaire qui ont enregistré des hausses respectives de 5,4% et 2,1% de leurs effectifs », note la DPEE. L’ évolution dans le secteur secondaire est portée par l’augmentation des effectifs dans la presque totalité des branches d’activité, notamment la fabrication de machines et matériels (plus 16,4%), la construction et réparation navales (plus 5%), les industries extractives (plus 2,3), les industries alimentaires (plus 3,0%), les industries chimiques (plus 1,3%),...
(APA 16/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le parc de téléphonie mobile du Sénégal a connu une forte baisse de 781.174 lignes au 4ème trimestre 2016 comparé au trimestre précédent, a appris APA , mercredi, auprès de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP). Ce parc est passé de 15.967.659 lignes à fin septembre 2016 à 15.186.485 lignes à fin décembre 2016, soit une baisse de 4,89% en valeur relative. Selon l’ARTP cette situation « est en partie due à la finalisation, le 26 novembre 2016, de l’identification des abonnés aux services de la téléphonie mobile ». Selon toujours le régulateur, les parcs de lignes de téléphonie mobile de Orange (premier opérateur) et Expresso (troisième opérateur) sont les plus impactés par l’identification...
(RFI 16/03/17)
Le lait consommé au Sénégal provient essentiellement de l’Union européenne. Le pays compte pourtant 200 000 éleveurs. Mais faute d’une filière laitière structurée et à cause de taxes qui leur sont défavorables, ils peinent à peser face au mastodonte européen. En ce dimanche matin, Kabatoki somnole encore. Du moins en apparence. Car à l’intérieur de ce petit village de parpaings à la sortie de Kaolack, la journée a déjà commencé pour la famille Ka. Il est 8h, l’heure de la traite. Une vingtaine de vaches blanches aux longues cornes attendent sur un bout de friche que trois femmes viennent tirer leur lait. La récolte est maigre. En saison sèche, chacune de ces bêtes produit un litre par jour. Pendant la...
(APA 16/03/17)
APA-Rabat (Maroc) - Une délégation composée de 20 opérateurs économiques sénégalais sont en actuellement en visite au Maroc, à l’initiative de Maroc Export en partenariat avec la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD). Cette mission économique sénégalaise de la CCIAD à Casablanca (15-17 mars), est une concrétisation des plans d’actions adossés à l’Accord de Coopération signé entre cette institution et Maroc Export lors de la 25ème Edition de la Foire Internationale de Dakar (FIDAK), indique un communiqué de Maroc Export parvenu ce mercredi à APA. Pour rappel, l’Accord de Coopération a été ratifié le 05 décembre 2016, lors de la Journée nationale du Royaume du Maroc à la FIDAK, vise entre autres à renforcer les liens entre...
(Agence Ecofin 16/03/17)
(Agence Ecofin) - La Poste du Sénégal et la plateforme de commerce en ligne Jumia ont signé un accord de partenariat, le 14 mars 2017. Cette collaboration a deux objectifs : booster l’attrait des sénégalais pour les services d’acheminement de colis de La Poste et donner un coup de fouet au e-commerce à travers le territoire national. D’après Dame Fall, le directeur du courrier et de la production à la Poste, l’accord de partenariat avec Jumia cadre avec la vision stratégique à l'horizon 2020 de l’entreprise publique. Celle-ci met un accent particulier sur l'innovation, l'intégration et l'inclusion en ouvrant et en adaptant les services postaux au commerce en ligne, a souligné le responsable. Sacha Poignonec, le directeur général de Jumia-Monde,...
(APA 16/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le gouvernement sénégalais représenté par le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur, Mankeur Ndiaye, et L'Union des gestionnaires d'aéroports d'Afrique du Centre et de l'Ouest (Ugaaco) représentée par son président Gilles Darriau, ont signé jeudi à Dakar, un accord de siège, a constaté APA. "C'est avec un grand plaisir que nous avons signé ce protocole. Je me félicite du choix du Sénégal pour abriter le siège de l'Ugaaco. Votre choix sur le Sénégal est en phase avec volonté du gouvernement de faire de la capitale une plateforme aérienne avec l'ouverture de l'aéroport Blaise Diagne, le renforcement des aéports régionaux, et le lancement d'une nouvelle compagnie aérienne", a dit Mankeur Ndiaye au terme de la...
(Financial Afrik 15/03/17)
Le lundi 13 Mars 2017, S.E M. Moctar Ould Djay, Ministre de l’Economie et des Finances de la Mauritanie, a signé à Nouakchott (Mauritanie) avec M. Mohamed El Azizi, Directeur Général du Bureau Régional de Développement et de Prestation de Services pour l’Afrique du Nord de la Banque Africaine de Développement, l’Accord de prêt relatif au financement du Projet de construction du Pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal. Ce projet est cofinancé par la Banque Africaine de Développement (BAD), la Banque Européenne d’Investissement (BEI), l’Union Européenne (UE), ainsi que les gouvernements de la Mauritanie et du Sénégal pour un coût total estimatif de 87,62 millions d’euros. L’ouvrage de 2 x 1 voies permettra de relier les 1461...
(APA 14/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La balance des paiements du Sénégal est ressortie avec un excédent de 160,5 milliards FCFA pour l'année 2015, a annoncé mardi à Dakar, Amadou Bâ, ministre de l'Economie, des Finances et du Plan. « Comme en 2014, les résultats au titre de l'année 2015 sont tous aussi encourageants. En effet, le solde global de la balance des paiements est ressorti excédentaire de 160,5 milliards FCFA, après 217,9 milliards en 2014 », a expliqué le ministre Amadou Bâ. Il ouvrait la 9ème journée de la diffusion des comptes extérieurs du Sénégal organisée par la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et le gouvernement sénégalais. La balance des paiements constitue le reflet de la situation réelle...
(La Tribune 14/03/17)
Un cratère béant de trois à quatre mètres de diamètre qui provoque les railleries sur les réseaux sociaux ! A peine inauguré en grandes pompes, il y a huit mois par le président Macky Sall, l’échangeur de l’émergence à Dakar présente déjà ses premiers « défauts ». Une polémique s’en est suivie sur la qualité et les normes des travaux. La Tribune Afrique vous livre quelques clés pour comprendre la cause de cette anomalie. Avec un coût global de 8 milliards de Fcfa, l'échangeur de l'Emergence à Dakar, une des vitrines des grands travaux du plan Sénégal Emergent (PSE) initié par Macky Sall, est présenté comme un ouvrage de troisième génération. Inauguré au mois de juillet, ce projet est construit...
(APA 14/03/17)
APA-Dakar (Sénégal)- Un budget de 300 milliards f cfa est prévu pour la deuxième phase du Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc) qui va démarrer en août 2017, selon le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne, cité par le quotidien national Le Soleil. Pour la première phase lancée en juillet 2015, l’Etat du Sénégal a mobilisé sur fonds propres près de 120 milliards f cfa. «Le Gouvernement compte maintenir ses efforts pour la deuxième phase du Pudc qui se verra allouer un budget de près de 300 milliards f cfa», a dit le Pm Dionne qui ouvrait, lundi, un atelier régional de capitalisation du Pudc. Selon lui, le Chef de l’Etat Macky Sall est le principal concepteur du Pudc, qui...
(APA 14/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - L’indice harmonisé des prix à la consommation du mois de février 2017 a reculé de 0,1%, a –t-on appris, lundi, auprès de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). « Cette évolution résulte du repli des prix des services de logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles, des services de santé et des boissons alcoolisées, tabac et stupéfiants », souligne l’ANSD. En variation annuelle, les prix à la consommation se sont relevés de 2%. Les prix des services de logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles se sont repliés de 1,9% en rythme mensuel. Cette évolution est expliquée par la chute des prix de l’électricité de moins 10,9%), à la suite de la mesure...
(La Tribune 13/03/17)
Le taux de chômage des personnes âgées de 15 ans ou plus au Sénégal connait une baisse de 7,1%. Néanmoins il reste relativement conséquent, 13,4% au troisième trimestre 2016, selon une enquête nationale sur l'emploi au Sénégal, rendue publique ce vendredi par l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) qui indique en même temps une légère hausse des salaires. Voici pourquoi. Lors de sa campagne pour la présidentielle de 2012, Macky Sall avait promis la création de 500000 emplois en 5 ans. De 2012 à 2016 le président de la République n'en a créé que 234 260 soit près de la moitié de sa promesse. Le taux de chômage des personnes âgées de 15 ans ou plus...

Pages

(Jeune Afrique 30/05/16)
Donné pour mort en août 2015, Omar Diaby, considéré comme l'un des principaux recruteurs de jihadistes français pour la Syrie, est entré en contact avec un journaliste de France 2 et apparaîtra à l'écran jeudi dans l'émission Complément d'enquête. Omar Diaby, dont le nom de combattant est Omar Omsen, a accordé une interview exclusive à l’émission Complément d’enquête, venu le rencontrer dans un camp d’entraînement de jihadistes français en Syrie, indique France 2, dans un article publié le 29 mai sur Francetv info. Le sujet, intitulé « Djihad, les recruteurs », sera diffusé le 2 juin prochain. Le Franco-Sénégalais de 40 ans, originaire de Nice, dans le sud de la France, et qui a gagné la région d’Alep en juillet...
(APS 25/05/16)
La NBA va lancer au Sénégal, en collaboration avec la Fondation Seed, une académie pour la formation de jeunes basketteurs sénégalais a indiqué son vice-président en chargé des opérations internationales de Basketball, Brooks Meek. « Nous allons nous baser sur les acquis et l’expérience de Seed pour lancer une académie en charge de former l’élite des jeunes basketteurs sénégalais afin de les rendre beaucoup plus opérationnels pour intégrer dans le futur la ligue (NBA), a dit Brooks Meek dans un entretien accordé à l’APS. Le vice-président de la NBA chargé des opérations internationales de Basketball est à Dakar dans le cadre du 14e Hoop Forum qu’organise chaque année Seed. La fondation SEED (Sport for développement and économic dévelopment- Sport pour...
(Enquête 24/05/16)
Pour rester seulement sous contrôle judiciaire correctionnel et éviter la détention préventive, Lamine Diack, ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), a engagé une bataille dans laquelle le montant de son cautionnement est au cœur des débats : 325 millions F Cfa (500 000 euros) comme le demande le parquet ou 91 millions (140 000 euros) comme le lui avait permis le juge d’instruction en charge de son dossier. Lamine Diack s’est déjà acquitté des 140 000 euros, la caution fixée par le juge qui instruit son dossier. Mais l’avocate générale près la Cour, Mme Fusina, ne l’entend pas de cette oreille. Elle est convaincue que l’accusé a les moyens d’honorer le montant d’un demi-million d’euros pour se soustraire...
(Jeune Afrique 24/05/16)
La Sénégalaise Fatma Samoura a été nommée secrétaire générale de l'instance mondiale du football. Une petite révolution dans le milieu du ballon rond. Dans le monde très masculin de la Fifa, même si Joseph Blatter, son ancien patron, avait ouvert le comité exécutif aux femmes (la Burundaise Lydia Nsekera et Sonia Bien-Aime, originaire des îles Turks et Caicos), l’arrivée de Fatma Samoura, 54 ans, au poste de secrétaire générale de l’instance a surpris. « Le président Infantino a mené ses consultations discrètement. La nomination de Fatma Samoura est une bonne chose. Qu’elle ne vienne pas du milieu du football ne pose aucun problème. Elle a fait carrière au Programme alimentaire mondial (PAM) puis au Pnud, où elle a fait ses...
(Sud Quotidien 23/05/16)
Diambars, Olympique de Ngor, Dakar Sacré Cœur et Yeggo ! C’est le tableau des demi-finales de la coupe de la Ligue dont les quarts ont été bouclées hier, dimanche 22 mai. Actuel leader du championnat de Ligue 1, l’équipe de Diambars a atteint hier, dimanche 22 mai, au stade Demba Diop, le dernier carré de la Coupe de la Ligue en sortant victorieuse devant le Jaraaf de Dakar (2-1). Actuels leaders du championnat de Ligue, les Académiciens ont arraché la qualification dans une rencontre plein de suspense. C’est en effet l’équipe des «Vert et Blanc», qui s’est d’emblée montrée dominatrice dans le jeu. Cette domination est vite concrétisée par un but de Babacar Seck qui ouvre le score à la...
(APA 20/05/16)
La Fédération sénégalaise de football (FSF), qui avait saisi la Confédération africaine de football (CAF), par courrier, pour la délocalisation à Bujumbura du match entre sa sélection nationale et son homologue burundaise, programmé le 4 juin prochain à Rumengo par la Fédération burundaise, a obtenu gain de cause, a appris jeudi APA de bonnes sources. «Ce stade (Ndlr : de Rumengo) n'a pas les installations nécessaires pour accueillir un match international. Il n'a jamais reçu un match international», indique la CAF dans un courrier adressé jeudi à la FSF. «Par conséquent, vous êtes priés de bien vouloir organiser le match numéro 125 : Burundi-Sénégal – Eliminatoire CAN Gabon 2017 au stade Prince Louis Rwagasore à Bujumbura», poursuit l'instance continentale à...
(APS 19/05/16)
La Fédération sénégalaise de football attend la confirmation officielle de la délocalisation du match Burundi-Sénégal du 4 juin à Bujumbura en lieu et place de Rumonge, où la rencontre comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la Can 2017 a été programmée, a annoncé ce mardi son président, Augustin Senghor, dans un entretien exclusif avec l’Aps. «Nous n’avons pas été saisis officiellement, on attend d’être saisis par la Caf», a dit Me Senghor, interpellé sur la question en début de journée ce mardi. La Fédération, sur la base des informations de sa mission exploratoire au Burundi, a saisi la Caf pour demander une programmation de la rencontre à Bujumbura, les conditions n’étant pas réunies de jouer le match à...
(Jeune Afrique 19/05/16)
Auteur d’une très bonne saison avec Naples, Kalidou Koulibaly est considéré par Diego Maradona comme le meilleur joueur de Série A ! Le nom de ce défenseur international sénégalais circule désormais dans quelques grands clubs européens. Quand il parle football, Diego Maradona se trompe rarement. Le 27 avril, dans les colonnes du Tutto Napoli, le Pibe de Oro se montre dithyrambique. Koulibaly ? « C’est un phénomène, le meilleur joueur de Série A », avait expliqué l’ancien numéro 10 de Naples. « Cela m’a fait très plaisir. Un jour, le magasinier du club voulait mon maillot, en me disant que c’était pour Maradona. Je lui ai répondu en rigolant qu’il n’avait pas besoin d’inventer cette histoire. Il a insisté, et...
(AFP 18/05/16)
Le défenseur du Stade Rennais, Fallou Diagne, a été convoqué en équipe du Sénégal pour la première fois de sa carrière et affrontera le Burundi le 4 juin, en qualifications de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2017, selon le groupe dévoilé mercredi. Auteur d'une bonne saison avec Rennes (5 buts), le Dakarois de 27 ans profite de l'absence de deux habitués de la sélection: le Bordelais Lamine Sané, ayant connu quelques mois difficiles en club, et le Lorientais Zargo Touré, blessé. Leader de son groupe avec douze points au compteur, l'équipe du Sénégal a besoin d'un nul pour se qualifier en phase finale de la CAN prévue au Gabon du 21 janvier au 12 février 2017. Les 23 joueurs...
(APA 18/05/16)
APA-Dakar (Sénégal) - Le sélectionneur de l’équipe nationale de football du Sénégal, Aliou Cissé, a rendu publique, mercredi à Dakar, une liste de 23 joueurs pour la double confrontation contre le Rwanda en amical le 28 mai et en éliminatoire de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017 contre le Burundi le 4 juin. Le jeune technicien a gardé le noyau dur de son groupe qui enregistre cependant trois nouveautés : les retours de « l'Espagnol » Pape Kouly Diop et de « l'Italien » Ibrahima Mbaye, et la première sélection du défenseur rennais Fallou Diagne. Ce dernier, auteur d'une saison réussie avec son club, frappait avec insistance, ces derniers mois, à la porte de la «Tanière ». Cissé s'est...
(AFP 14/05/16)
Nouvelle secrétaire générale de la Fédération internationale de football (Fifa), la Sénégalaise Fatma Samoura veut "aider le football à retrouver son image, écornée par les scandales", a-t-elle expliqué samedi à l'AFP, dans un entretien téléphonique depuis Abuja, au Nigeria. "La Fifa, ce sont les Nations Unies du football et j'apporte mes 21 ans d'expérience dans le privé et à l'ONU en termes de bonne gouvernance et de transparence et d'obligation de rendre compte, aussi bien au niveau des fédérations qu'à celui de la Fifa", plaide Mme Samoura, 54 ans, présente à Abuja samedi en tant que représentante du PNUD, le Programme des Nations unies pour le développement. "Mon but, c'est de soutenir le programme du président Gianni (Infantino, NDLR), que...
(AFP 13/05/16)
La Sénégalaise Fatma Samoura, diplomate aux Nations Unies, a été nommée vendredi secrétaire générale de la Fifa, devenant la première femme à occuper ce poste au sein d'une fédération secouée depuis plus d'un an par le plus vaste scandale de corruption de son histoire. A l'ONU depuis 21 ans, Mme Samoura, 54 ans, qui a occupé différents postes dans plusieurs pays d'Afrique, a été nommée lors du 66e congrès de la Fifa, qui se tient à Mexico. La nomination de Mme Samoura, qui prendra son poste à la mi-juin "après un contrôle d'éligibilité", a été annoncée par le nouveau président de la Fifa, Gianni Infantino, élu en février dernier pour succéder à Sepp Blatter, suspendu. "C'est un jour formidable pour...
(AFP 13/05/16)
La Sénégalaise Fatma Samoura, diplomate aux Nations Unies, devrait être nommée secrétaire générale de la Fifa, devenant la première femme à occuper ce poste, a-t-on appris vendredi de source proche de la Fifa. La nomination de Mme Samoura devrait être annoncée vendredi lors du 66e congrès de la Fifa qui se tient à Mexico. A l'ONU depuis 21 ans, Mme Samoura a occupé différents postes dans plusieurs pays d'Afrique. Un peu plus tôt, une source proche de la Fifa avait indiqué à l'AFP que le nom du nouveau secrétaire général de la Fifa devrait être annoncé dans la journée. Le nouveau président de la Fifa, Gianni Infantino, élu en février dernier, avait indiqué jusqu'à maintenant que le nouveau secrétaire général...
(SeneNews 11/05/16)
Le match Burundi-Sénégal préoccupe la sortie. Après la sortie d’Aliou Cissé qui juge inadmissible le fait de jouer hors de Bujumbura, c’est autour de la tutelle de monter au créneau. Selon le ministre des sports, le Caf doit assurer à l’équipe du Sénégal les conditions minimales pour son déplacement. “Je voudrais profiter de l’occasion pour lancer un appel à la CAF parce que si elle nous exige ses conditions minimales ici au Sénégal, je pense que nous sommes en droit aussi d’exiger de conditions minimales au niveau des autres pays où le Sénégal joue”, a dit Matar Bâ dans l’As. Matar Bâ invite la Fédération sénégalaise de football à faire de telles sortes que le Confédération africaine de football (Caf)...
(Pressafrik 10/05/16)
On ne peut pas se permettre de déplacer une équipe nationale dans des conditions extrêmement difficiles et aussi dans un pays qui est aujourd’hui instable. On nous demande d’opter pour un campement où loger à Bujumbura et faire 60 km pour aller jouer, c’est extrêmement dangereux ». Le ministre des Sports fustige ainsi l’attitude de la Fédération burundaise de football sur sa décision de déplacer le match Burundi-Sénégal du 4 juin prochain, comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la CAN (Coupe d’Afrique des Nations) 2017 au Gabon, à Rumonge. Matar BA félicite «la fédération, les dirigeants et le comité mixte qui a été mis en place pour pouvoir prendre en charge toutes les questions relatives au match des...
(Le Quotidien (Sn) 28/04/16)
Zargo Touré, le défenseur sénégalais de Lorient (élite française) sorti sur blessure dimanche lors d’un match de championnat contre Saint-Etienne, est incertain pour le match Burundi-Sénégal du 3 juin prochain comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la Can 2017. Selon le quotidien régional français, le Télégramme de Brest, le défenseur central «souffre d’une lésion musculaire à l’ischio-jambier gauche». «S’il (devait passer) des examens supplémentaires ce mardi (hier), son indisponibilité peut être estimée au minimum à trois à quatre semaines», rapporte le journal dans son édition en ligne visitée à l’Aps, ce mardi. «C’est un coup dur pour le pilier de la défense lorientaise», commente le quotidien français, en parlant de la saison de l’ancien défenseur du Havre. Agé...
(Pressafrik 25/04/16)
Le Sénégal va se frotter à la Tunisie lors du prochain tour des qualifications de la Coupe d’Afrique des Nations de la catégorie des moins de 20 ans. Le Sénégal, qui n’a pas eu à jouer lors des tours préliminaires, hérite donc d’un gros morceau. La Tunisie a obtenu son ticket après ses deux confrontations contre le Niger avec un score de 3-0 à l’aller pour les «Aigles de Carthage » et au retour, ils se assurés d’un nul (1 but partout) Les matchs aller vont se tenir entre le 20 et le 22 mai tandis que la manche retour est prévue entre le 10 et le 12 juin.
(Sud Quotidien 25/04/16)
Depuis quelques années, le Sénégal s’est engagé dans une nouvelle ère qui va changer les activités sportives et répondre aux besoins du mouvement sportif qui a pendant longtemps réclamé l’érection de stades et salles adéquates à la pratique sportive dans différentes disciplines. L’érection de la future arène nationale et du Palais des sports, ajouté au vaste projet de rénovation et de réhabilitation des stades régionaux, dans le cadre de la coopération chinoise, a nettement contribué à réduire le gap du désert infrastructurel au Sénégal. Mais en sommes-nous aujourd’hui en ce début d’année 2016 ? La réhabilitation des stades régionaux et le lancement des trois phases qui touchent successivement les stades Alassane Djigo de Pikine, Ely Manel Fall de Diourbel, Massène...
(Africa Top sports 21/04/16)
Le Rwanda affrontera le Sénégal en match amical le 28 mai prochain au stade Amahoro de Kigali à l’occasion des prochaines dates FIFA. C’est ce qu’a révélé ce jeudi la Ferwafa (Fédération rwandaise de football) sur son site internet. Cette rencontre servira également de préparation aux Amavubi pour leur match de la 5è journée des éliminatoires de la CAN 2017 contre le Mozambique. Malgré une deuxième place, le Rwanda n’est pas très bien logé dans son groupe (6 points) qui comprend également le Ghana, bien en tête. Ce sera également un match de préparation pour le Sénégal qui s’apprête à affronter le Burundi le 4 juin dans les qualifications. Les Lions de la Teranga n’ont plus besoin que d’un point...
(Sud Quotidien 12/04/16)
Le monde de la lutte est endeuillé avec le décès de Bounama Touré dit Toubabou Dior à l’âge de 62 ans. L’ancienne gloire de la lutte qui s’est éteint hier, lundi 11 avril, des suites d’une courte maladie, sera inhumée ce mardi à Touba. Sa dernière apparition publique remonte au jeudi 7 avril dernier sur le site de Technopole lors de la pose de la première pierre de l’arène nationale, par le président de la République, Macky Sall. C’était la dernière communion avec le monde de la lutte qu’il a marqué de la fin des années 70 au début des années 2000. Après avoir fait ses classes dans l’écurie Fass aux côtés de Mbaye Guèye, Amadou Katy Diop, Birahim Ndiaye,...

Pages

(Sud Quotidien 22/07/14)
La maison de la Culture Douta Seck abrite ce jeudi 24 juillet à partir de 12h, une conférence culturelle et religieuse sur le thème : «l’art dans la religion». Selon un communiqué de la maison de la culture, « le thème est un vaste et difficile sujet très philosophique mais qui reste plus que jamais d’actualité. Revenant toujours au cœur des préoccupations des artistes et des hommes de culture, sur le plan idéologique, il reste un débat sans issue». La conférence sera animée par Oustaz Iran Ndao, le Chercheur Abdoul Aziz Mbacké Majalis et le professeur Babacar Samb (ancien chef du Département Arabe de l’Ucad, ancien Ambassadeur du Sénégal en Egypte) avec comme Modérateur. Le tout sera suivi par un...
(Le Quotidien (Sn) 21/07/14)
Hier, après plus d’une heure de temps en huis clos avec son remplaçant dans le bureau ministériel du 3e étage au Building administratif, Abdoul Aziz Mbaye a cédé son fauteuil à Mba­gnick Ndiaye. Le désormais ex-ministre de la Culture a fait ses adieux au monde de la culture. Et son bilan final reste sans grande avancée pour le département. Un an et neuf mois. C’est le temps passé par Abdoul Aziz Mbaye à la tête du ministère de la Culture et du Patrimoine historique classé. Ce fut au regard de nombreux acteurs culturels «un très long magistère». Ceux-ci ne s’en cachaient plus. Ils souhaitaient véritablement le départ de ce «ministre qui n’écoute personne et qui ne fait que des tournées...
(Dakaractu 16/07/14)
Le livre du Colonel Ndaw «Pour l’honneur de la Gendarmerie sénégalaise » va-t-il être commercialisé au Sénégal ? Selon le journal « l’As », la Douane aurait reçu des instructions pour interdire l’entrée du fameux livre au Sénégal. Ce qui serait bien triste et nous ramènerait au temps du Président Abdoulaye Wade qui avait, en vain, empêché l’entrée de plusieurs livres de Abdou Latif Coulibaly, Fadel Dia et autres au Sénégal. Quelle ineptie au temps des nouvelles technologies de l’information ! C’est comme si on voulait empêcher l’avancée de la mer avec ses bras
(Le Point 15/07/14)
Après les cosmétiques, la serial entrepreneuse, originaire de Mauritanie et du Sénégal, jette son dévolu sur la mode, son autre passion.C'est peu de dire que la soif d'entreprendre de Hapsatou Sy paraît insatiable. C'est de retour de New York qu'elle fonde Ethnicia, un concept d'espaces de beauté globale inspiré des salons new-yorkais. C'était en 2005. Hapsatou a juste 24 ans. En 2012, la voilà qui s'aventure sur un autre terrain : les médias. On la retrouve sur M6, puis sur D8, aux côtés des ex-présentatrices de journaux télévisés Laurence Ferrari et Audrey Pulvar, ainsi que l'ex-député et ministre Roselyne Bachelot. C'est alors que le ciel s'assombrit du fait des difficultés avec ses franchisés. Elle est obligée de fermer ses dix-sept...
(Sud Quotidien 03/07/14)
Femmes noires avec des dents blanches, gencives noires, exhibant leur beauté à travers un sourire. La réalisatrice sénégalaise, Angèle Diabang donne ainsi la couleur au début de son court métrage «Mon beau sourire » de 05 mn sorti en 2005. On est en face d’un phénomène sur le tatouage des gencives des femmes au Sénégal. Elle installe chez son public tout au long de son film une certaine curiosité et une envie de découvrir ce rituel traditionnel. «Mon beau sourire », le court métrage d’Angèle Diabang, s’ouvre et se referme sur la femme souriante, fière d’acquérir de nouvelles gencives à travers le tatouage, mais pas n’importe laquelle. Il s’agit ici d’une femme africaine qui s’adonne aux coutumes et traditions de...
(AFP 30/06/14)
La modernisation du cinéma d'Afrique francophone représente une opportunité à saisir pour le cinéma français face à la concurrence américaine, indienne et chinoise, selon un rapport publié lundi par l'organisme de promotion du cinéma français à l'étranger. "Il ne faut pas rater le train!", a insisté devant la presse le producteur Eric Névé, rapporteur du groupe francophonie d'Unifrance. Actuellement "beaucoup de pays d'Afrique francophone ont une structuration claire de leur filière cinématographique", ajoute-t-il. "Le Sénégal par exemple a fait un travail de titan en un an. Ils ont créé un fonds de production, lancé des rénovations de salles, ils sont en train de créer un centre national sénégalais et une cité du cinéma dans les nouvelles zones industrielles de Dakar!",...
(Le Point 23/06/14)
Gros succès pour la douzième Dakar Fashion Week. À sa tête, la styliste sénégalaise Adama Paris plus militante que jamais. Après la seconde édition de la Black Fashion Week à Montréal en mai dernier, c'est au tour de Dakar d'accueillir le top des créateurs de la diaspora africaine et du continent noir. Adama en profitera pour lancer la première chaîne de télévision africaine 100 % mode, Fashion Africa TV, visible au Sénégal et, dans quelques semaines, dans quatorze pays africains. Une success-story enracinée dès l'enfance Le label Adama Paris est né en 2001, mais elle a toujours rêvé de mode, depuis toute petite. Avec un père diplomate et une mère assistante sociale, les études étaient prioritaires. "Après, tu feras ce...
(Sud Quotidien 23/06/14)
Le Sénégal, à l’instar des autres pays du monde, célèbre ce samedi 21 juin la fête de la musique. dans plusieurs sites dans la capitale. Cette journée sera ainsi rythmée dans divers endroits par des causeries et des concerts. La capitale dakaroise se prépare à accueillir ce samedi la fête de la musique. A l’instar de la communauté mondiale, Dakar ne sera pas en reste. C’est ainsi que plusieurs programmations sont faites dans les sites culturels et les grands places. A la maison de la culture Douta Seck, l’anthropologue et musicologue sénégalais Ousmane Sow Huchard anime une conférence publique sur la kora, dans le cadre des festivités marquant la fête de la musique. Une conférence sera prononcé sur le thème...
(Le Griot 13/06/14)
Le président de la République du Sénégal, Macky Sall, a décidé d’injecter un milliard de francs CFA dans le Fonds de promotion de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel (Fopica). L’information a été révélée par le représentant de la direction de la cinématographie, Thierno Diagne Ba, lors de la conférence de lancement de la 11e édition du festival dénommé « Moussa Invite ». Le but de cette initiative consiste à donner un nouveau souffle à la production cinématographique sénégalaise. En effet, d’après M. Ba, force est de constater qu’il n’existe quasiment pas d’industrie du cinéma au Sénégal. « Les tournages long métrage réalisé au Sénégal se comptent sur les doigts de la main », a-t-il fait remarquer, non sans amertume. «...
(Sud Quotidien 12/06/14)
Le cinéaste Moussa Touré a annoncé le démarrage de la 11ème édition du festival qu’il organise chaque année depuis 2003. Pour l’édition de cette année, l’auteur de « La pirogue » a choisi « d’expliquer » le monde à la jeunesse. Il l’a annoncé au cours d’une conférence de presse tenue hier mardi, au centre culturel Maurice Gueye de Rufisque. Pour cette 11eme édition du festival de cinéma « Moussa invite » la jeunesse africaine. Prévue du 13 au 22 juin, à Mbao et à Rufisque, le festival a comme thème : « le monde d’aujourd’hui expliqué aux jeunes », selon son initiateur Moussa Touré. Le choix de ce thème est dicté par le besoin de promouvoir l’expression des jeunes...
(Dakaractu 11/06/14)
Malgré quelques distinctions à Cannes et à Ouagadougou, le cinéma sénégalais peine toujours à se développer. Une absence totale d’industrie cinématographique est passée par là. Mais, lors du lancement des activités du festival « Moussa Invite », du cinéaste Moussa Touré, le représentant de la direction de la cinématographie, a d’emblée signalé que « l’Etat du Sénégal n’est plus dans une logique de relance du cinéma sénégalais mais, dans une logique de mise en place d’une industrie cinématographique ». Selon Thierno Diagne Bâ, il n’existe pas encore une véritable industrie cinématographique au Sénégal, et pour que cela puisse avoir lieu, il faudrait « qu’on ait des producteurs, des réalisateurs, des techniciens etc..., le cinéma sénégalais est toujours dominé par le...
(Le Point 07/06/14)
La onzième édition de la Biennale de Dakar a mis plusieurs générations d'artistes sénégalais à l'honneur Le Sénégal accueillant le Sénégal, c'était un des défis, bien sûr, de cette onzième édition de la Biennale de Dakar qui l'a particulièrement bien relevé. Hommages, découvertes, retours d'oeuvres de grands artistes du pays, ont permis, aussi, de mesurer le manque de structures et d'institutions pour l'art contemporain (où vont les oeuvres d'un Moustapha Dimé ?) tout comme l'absence d'initiatives des privés dans ce domaine, mise à part l'exception Eiffage Sénégal. Le siège de la société accueillait l'exposition Ousmane Sow, où l'on pouvait voir le sculpteur et le directeur Gérard Sénac de concert. Ce dernier est intervenu à bien des étapes de la Biennale...
(Enquête 06/06/14)
Le film de Moussa Sène Absa ‘’Blues d’une diva’’ en l’honneur de la chanteuse sénégalaise Aminata Fall a été projeté hier dans la salle de cinéma de l’institut français. C’est dans le cadre de la 22e édition du festival de jazz de Saint-Louis. Il est prévu tout au long de la 22e édition du festival de jazz de Saint-Louis qui se tient du 4 au 9 juin de rendre hommage à feu la cantatrice Aminata Fall. Ainsi, hier après la cérémonie d’ouverture, le centre culturel français de Saint-Louis a proposé au public qui s’est déplacé de découvrir un film de Moussa Sène Absa sur l’ancienne pensionnaire de Sorano, en présence du réalisateur. ‘’Blues d’une diva’’ est le titre du film...
(Le Monde 05/06/14)
« Malheureusement, la peur de l'autre a une nouvelle fois frappé. » L'artiste franco-algérien Kader Attia a adressé à son réseau amical et artistique, mardi 3 juin après-midi, un mail de réaction à la fermeture par l'Etat sénégalais de l'exposition « Imagerie précaire, visibilité gay en Afrique », à laquelle il participe dans le cadre du off de la 11e Biennale d'art africain contemporain de Dakar, qui a ouvert le 9 mai et se tient jusqu'au 8 juin. Contacté par Le Monde.fr, l'artiste affirme par ailleurs que le centre d'art qui accueillait cette exposition, Raw Material Company, avait été attaqué et vandalisé par des extrêmistes dans la nuit du lundi 12 au mardi 13 mai. Il explique avoir été prévenu...
(Enquête 03/06/14)
Même s'il tarde à renouveler son répertoire, Ismaïla Lô parvient encore aisément à satisfaire son public. Il l'a démontré encore une fois samedi soir, à l'institut français Léopold Sédar Senghor, à l'occasion du dernier plateau du festival de musiques urbaines Yakaar. Il faut être Ismaïla Lô pour réussir à jouer un même répertoire pendant huit ans et continuer de ravir son public, à chaque sortie. Sur la scène de l'institut français Léopold Sédar Senghor de Dakar samedi soir, il a livré un concert de haute facture devant un public majoritairement composé d'occidentaux et entièrement acquis à sa cause. C'était à l'occasion du concert de clôture du festival Yakaar, organisé par optimist production. C'est à 22h 05mn qu'ont commencé à fuser...
(AFP 31/05/14)
Le comédien Jacky Ido est né au Burkina Faso, a grandi dans la banlieue parisienne et vit aujourd'hui entre la France et les Etats-Unis, où il a joué dans la série "Taxi Brooklyn". Cela fait "une espèce de triangle identitaire qui me convient assez", résume-t-il. Ce grand Noir au physique d'athlète - il mesure près de 1m90 - et au large sourire a séjourné cette semaine au Sénégal avec les chanteurs français Cali et Christophe Mali en compagnie de l'ONG One dans le cadre d'une campagne contre une réduction de l'aide publique au développement de la France. Dans un entretien avec une journaliste de l'AFP à Keur Matabara, petit village de l'ouest du Sénégal, il se présente simplement comme "un...
(Afrique Inside 31/05/14)
Le ministre sénégalais de la Culture, Abdoul Aziz Mbaye, a annoncé mardi à l’ouverture du forum sénégalo-indien, au Grand Théâtre national, qu’une « Cité du cinéma » sera bientôt construite à Dakar au Sénégal. Un engagement de l’entreprise indienne « Marwah Studio ».Cette bâtisse comprend notamment un Institut de formation aux métiers du film et du multimédia Le projet prévoit aussi la mise en place de studios et de salles de cinéma, souligne M. Mbaye, en présence du fondateur de la structure indienne, Sandeep Marwah et de l’ambassadeur de l’Inde au Sénégal, Partha Satpathy. En plus de la Cité du cinéma, Marwah Studio s’est aussi engagé à mettre en place un programme de formation de courte durée (trois mois) à...
(SeneNews 26/05/14)
L’art contemporain au Sénégal manque de concept, une situation qui s’explique par un manque d’échange et d’espace de rencontres entre les artistes, selon Viyé Diba, artiste et formateur à l’Ecole nationale des arts. «Le problème dans notre pays, c’est que notre art manque de concept, on est dans des logiques de réalisation de tableaux de consommation, mais cela manque de concept», a t-il dit samedi, lors d’une table-ronde sur «l’espace urbain, ses mutations et le comportement des usagers : quelles lectures ?», organisée en clôture de son exposition – avec le photographe Touré Behan – intitulée «Tout se sait». La notion de structuration de la pensée esthétique est «extrêmement importante» dans l’art contemporain, a-t-il relevé, en estimant qu’au Sénégal, «on...
(Enquête 23/05/14)
L'élection de la plus belle jongoma aura lieu cette année. Le la du concours va être donné le 14 juin prochain à Thiès, selon Moïse Ambroise Gomis, l'un des organisateurs. Du courage et de la persévérance, il faut avouer que le promoteur culturel Moïse Ambroise Gomis en regorge. Miss Jongoma revient, malgré tout le tollé qui a suivi sa dernière édition et celle du concours miss Sénégal. Le concours continue tranquillement son petit bonhomme de chemin. Moïse Ambroise Gomis compte lancer officiellement le concours de la plus belle jongoma du Sénégal, le 14 juin prochain, au cours d'une soirée aux manufactures sénégalaises d'art décoratif de Thiès. L’événement est relooké. Il prend d'autres dimensions. En effet, cette année, en plus de...
(Enquête 23/05/14)
Les potaches de l'école privée Aiguillon de Keur Massar participent à la biennale à leur manière. Ils ont réalisé une vingtaine d’œuvres et monté une exposition dans l'enceinte de leur établissement. Elle est ouverte depuis lundi et se poursuit le temps du Dak'Art. Décidément, on trouvera du tout dans le off de la onzième édition de la biennale de l'art africain contemporain de Dakar (Dak'Art). Il n'y a pas que les artistes au talent confirmé qui exposent leurs œuvres. Des peintres en herbe trouvent l'opportunité de partager leur travail, à travers cette rencontre. C'est le cas des élèves du club d'art de l'école Aiguillon de Keur Massar. Ils ont produit une vingtaine de toiles et de sculptures, sur la paix...

Pages

(Jeune Afrique 03/05/17)
Le ministre de l’Énergie Thierno Alassane Sall a été limogé du gouvernement par décret présidentiel mardi, le jour de la signature de deux importants accords pétroliers entre le Sénégal et le groupe français Total. L’information a été rendue publique en milieu de journée à travers un bref communiqué de deux paragraphes signé par le porte-parole du gouvernement Seydou Guèye : Thierno Alassane Sall a été limogé par décret présidentiel mardi. En attendant un éventuel remplaçant, le portefeuille de l’Énergie et du Développement des énergies renouvelables sera géré par le chef du gouvernement, Mahammad Boun Abdallah Dionne qui cumulera les deux fonctions. Pour le moment aucune explication n’a filtré sur les raisons de ce limogeage, un terme que réfute l’entourage Thierno...
(Jeune Afrique 03/05/17)
La chambre d'accusation de la cour d'appel de Dakar a refusé mardi la demande de mise en liberté provisoire déposée par Khalifa Sall et ses co-accusés. Tous restent donc en prison. Ils devront encore attendre avant de quitter la prison de Rebeuss. Mardi 2 mai, la chambre d’accusation de la cour d’appel de Dakar a rejeté la demande de mise en liberté provisoire déposée par les avocats de Khalifa Sall et de ses co-détenus. Le maire de la capitale et ses collaborateurs restent donc en détention pour une durée indéterminée. « Ce n’est pas une surprise, réagit Me Koureyssi Ba, un des conseils de l’élu socialiste. Le parquet a toujours affiché sa volonté de les priver de liberté. Pourquoi changerait-il...
(Jeune Afrique 03/05/17)
Loin des caméras, Emmanuel Macron tisse progressivement des liens avec les autorités sénégalaises. Le 23 avril, au soir du premier tour de la présidentielle française, le candidat d’En Marche ! avait fêté sa qualification pour le second round en réunissant son équipe de campagne et ses soutiens à La Rotonde, une célèbre brasserie parisienne. Parmi les personnalités venues le saluer, Mankeur Ndiaye, ministre sénégalais des Affaires étrangères, qui s’est brièvement entretenu avec lui et son épouse Brigitte.
(RFI 02/05/17)
Dieuf Dieul, un nom mythique au Sénégal, particulièrement dans la région de Thiès. Un nom oublié, quasiment disparu, car ce célèbre groupe de musique créé à la fin des années 1970, usé par le temps, ne se produisait quasiment plus ces dernièes années. Miracle musical, les anciens ont repris les instruments, des jeunes les ont rejoints et le Dieuf Dieul enflamme à nouveau les scènes du Sénégal et se produira bientôt, pour la première fois, en Europe.
(Jeune Afrique 28/04/17)
Son prénom évoque les reines combattantes de la Casamance. La légende familiale veut que sa mère l’ait découvert en lisant le quotidien national le Soleil. Aujourd'hui lancée dans la bataille de l'élection présidentielle aux côtés d'Emmanuel Macron, la Franco-Sénégalaise Sibeth NDiaye gère les relations presse du candidat. Jeune Afrique : Vous avez votre carte au Parti socialiste depuis 2002, vous avez milité à l’Unef quand vous étiez étudiante, quel a été le déclic de votre engagement politique ? Sibeth Ndiaye : L’engagement dans le syndicalisme étudiant vient de mon envie de changer les choses de manière concrète. Quand vous êtes élue étudiante, dans le conseil d’administration de votre université, vous avez l’opportunité de mener des projets, de négocier avec l’administration...
(Jeune Afrique 27/04/17)
Les ministres sénégalais et français de l’Économie et des Finances Amadou Ba et Michel Sapin, ainsi que le patron de l’Agence Française de Développement, Rémy Rioux, ont signé le 25 avril à Paris, des conventions d’un montant total de 195 millions d’euros, destinés à l’acquisition du matériel roulant ferroviaire du futur Train express régional (TER), dont la mise en service est prévue pour fin 2018. Coup d’accélérateur dans la construction du Train express régional (TER) qui reliera Dakar à la...
(La Voix de l'Amérique 27/04/17)
Avec ses 30 morts et une centaine de blessés, le drame du pèlerinage de Médina Gounass au sud du Sénégal a montré l'insuffisance criante d'infrastructures adaptées à la prise en charge des grands brûlés au Sénégal. L’absence de soins adéquats pour les blessés de l’incendie du Daaka de Médina Gounass a révélé les graves défaillances du système de santé sénégalais. Le pays ne dispose que de cinq lits adaptés à la prise en charge des grands brûlés.Le professeur Mame Thierno Dieng, dermatologue à l’hôpital Le Dantec de Dakar, juge la gravité de la situation. "En ce qui concerne les brûlures, ce n’est pas tant une absence de ressources humaines mais c’est surtout une absence totale d’un service des brûlés. Parce...
(RFI 27/04/17)
Son vrai nom était Issa Samb, mais il avait choisi le pseudo de Joe Ouakam du nom de son quartier d'origine à Dakar. Le monde de l'art sénégalais rend hommage à cet artiste singulier décédé mardi 25 avril, à l'âge de 72 ans, et inhumé ce mercredi. Avec sa pipe, ses petites lunettes et son look d'artiste, Joe Ouakam était un personnage taciturne, qui aimait observer et analyser le sens des symboles. Plus jeune, il avait étudié le droit et la philosophie à l'université de Dakar. Joe Ouakam était un artiste transversal : il était à la fois poète, dramaturge, sculpteur et peintre. Il a joué dans de nombreux films. Il a notamment fait une prestation remarquée dans Hyènes, de...
(Jeune Afrique 26/04/17)
Le procureur général ayant renoncé à son pourvoi en cassation, Bamba Fall, le maire socialiste de la Médina, une commune de Dakar, a été libéré mardi soir. Il était incarcéré à la prison de Rebeuss depuis janvier. Faut-il y voir un geste d’apaisement à l’endroit des sympathisants de Khalifa Sall, incarcéré depuis le 7 mars à la prison de Rebeuss ? Tandis que les avocats du maire de Dakar plaideront le 27 avril pour obtenir la remise en liberté sous contrôle judiciaire de leur client, le maire...
(Financial Afrik 26/04/17)
Pour accompagner l’Etat du Sénégal dans son programme ambitieux d’atteinte de l’autosuffisance en riz à l’horizon 2018, le célèbre Groupe marocain Sefrioui a décidé d’investir 75 milliards de francs Cfa, soit plus de 115 millions d’euros. Cela va créer plus de 1500 emplois. L’investissement qui sera réalisé à travers Afri Partners Sénégal; filiale du groupe, s’inscrit dans la stratégie nationale du Plan Sénégal émergent (Pse) pour répondre aux exigences du Programme de relance et d’accélération de la cadence de l’agriculture au Sénégal (Pracas). Sur recommandation du ministère de l’Agriculture, la société se fait assister par un expert sénégalais, ancien directeur de l’agriculture et représentant la Fao pour s’assurer des démarches administratives. La société qui réfute tout accaparement de terres dit...
(RFI 23/04/17)
C’est la fin de la période de révision partielle des listes électorales sénégalaises. Ce dimanche 23 avril se clôturent les inscriptions en vue d'obtenir une carte biométrique pour voter aux législatives du 30 juillet prochain. Ce week-end les commissions administratives ont donc été prises d'assaut par les retardataires. Coumba est étudiante à l'université de Dakar. C'est à la toute dernière minute qu'elle est venue s'enregistrer pour obtenir sa nouvelle carte d'identité qui lui servira aussi de carte pour voter. « Je n’ai jamais voté, mais cette fois-ci je veux bien tenter le coup, c’est pour cela que je me suis dit que j’allais m’inscrire », témoigne-t-elle. Les inscriptions sur les listes se clôturent ce dimanche. Macodou Ndiaye patiente depuis plusieurs...
(RFI 22/04/17)
Au Sénégal, le dossier Khalifa Sall divise chaque jour un peu plus la classe politique. Les avocats de Khalifa Sall qui accusent la justice d'être aux ordres ont ainsi envoyé une lettre directement au président Macky Sall mi-avril. Une lettre qui provoque tension et réactions virulentes alors que le maire de Dakar a visiblement des problèmes techniques pour bien gérer sa commune. Le communiqué est tombé ce vendredi à 14h. Khalifa Sall est en prison depuis 45 jours, c'est donc son conseiller politique, Moussa Taye, qui le signe. Il est indiqué...
(Jeune Afrique 22/04/17)
Si la production d’or blanc explose en Afrique de l'Ouest, la transformation est à la peine. Face au déficit énergétique ou à la concurrence asiatique, de nombreuses usines ont fermé. En Afrique de l’Ouest, le secteur du coton-textile tourne à deux vitesses. D’un côté, la production a connu depuis 2010 une forte progression. La campagne 2016-2017 s’est achevée fin mars sur des niveaux record portés par des conditions climatiques exceptionnelles : 750 000 tonnes de coton-graine pour le Burkina Faso (+ 25 %) et 645 000 pour le Mali (+ 26 %), les deux premiers producteurs de la région et du continent. De l’autre côté, la transformation n’a pas réussi à suivre la même tendance. Bien au contraire. Alors que la région comptait...
(RFI 19/04/17)
En Palestine, comme pour tous ceux qui soutiennent cet Etat, le 17 avril est la journée de solidarité avec les prisonniers palestiniens. Cette année, ces prisonniers, près de 6 500 personnes, ont entamé une grève de la faim. L’Etat palestinien estime qu’un million de personnes, 20% de la population, est passé dans les prisons d’Israël depuis 1967. Au Sénégal, l’Etat a toujours été du côté du peuple palestinien. Ce mardi 18 avril, des personnalités politiques et de la société civile se sont réunies à la maison de la presse pour rappeler...
(Jeune Afrique 18/04/17)
L'agence de notation américaine vient de relever la note du Sénégal, selon un communiqué, la faisant ainsi passer de Ba3 à B1. Moody’s a par ailleurs fait passer la perspective de l’économie ouest-africaine de « stable » à « positive ». Raisons avancées par l’agence pour justifier sa décision : la croissance élevée du pays, tirée vers le haut par les investissements publics, mais aussi les efforts du gouvernement sénégalais pour consolider sa fiscalité. Au Sénégal, le taux de croissance se situe en effet désormais à 6% en moyenne depuis 2014, soit un doublement par rapport à la période 2011-2013, où il n’était que de 3%. Une bonne santé économique due en grande partie à la politique volontariste du gouvernement...
(Le Monde 18/04/17)
Notre chroniqueur prédit un réveil douloureux aux « marcheurs » africains qui distribuent des tracs à Dakar ou à Casablanca pour le candidat à la présidentielle française. Dans un reportage récent, Le Monde Afrique nous a plongés dans l’univers du comité de soutien à Emmanuel Macron au Sénégal. Or il m’a semblé curieux que des personnes qui ne votent pas en France s’engagent à ce point, avec parfois un zèle qui prête à sourire, pour un candidat à la présidentielle française. A première vue, il serait facile de céder à la moquerie : pourquoi militer pour un candidat pour lequel on ne peut même pas voter ? Est-ce le sempiternel complexe du colonisé ? Cela m’a rappelé l’affaire Stéphane Tiki,...
(RFI 18/04/17)
Au Sénégal, l'Etat a lancé un site internet pour faire la promotion des produits nationaux et formaliser les activités des entreprises du secteur artisanal et agroalimentaire. Une plateforme de commerce électronique pour assurer la présence des PME sénégalaises sur internet et surtout booster les exportations. Poudre de moringa, de bissap, de corossol, huiles naturelles de pastèque ou d'hibiscus, dans sa boutique de Dakar, Marietou Diouf, de l'entreprise EtouNature, vend des produits naturels sénégalais transformés. Son entreprise fait partie des 20 PME sélectionnées pour le lancement de la plateforme « Made in Sénégal » : « Il y a le moringa, il y a pas mal de produits qu’on nous envie même parce que les gens viennent jusqu’ici pour chercher ces...
(RFI 17/04/17)
L'Organisation internationale pour la migration (OIM) a dénoncé la semaine dernière l'existence de « marchés aux esclaves » en Libye. Un jeune Sénégalais dit avoir été le témoin, dans le Sud libyen, de pratiques qui rappellent l’esclavage. Ce Casamançais a quitté son pays en novembre dans l’espoir de refaire sa vie en Europe. Non seulement il a été « dépouillé » par les passeurs, mais il a aussi vu des Africains de l’Ouest travailler sans salaire pendant des mois dans des plantations libyennes. Appelons-le Mamadou. Il a 34 ans, a longtemps travaillé dans l’hôtellerie et parle plusieurs langues.
(La Tribune 16/04/17)
Le ravage des flammes avait saisi d’effroi et d’horreur la population sénégalaise à très forte majorité musulmane. L’émotion est encore vive après l’incendie meurtrier qui a causé 25 morts et 87 blessés lors d’un pèlerinage religieux à Médina Gounass, localité située à Tambacounda dans le sud-est du pays. Une émotion qui aura arraché quelques larmes au président sénégalais Macky Sall qui a décrété un deuil national de trois jours. A partir de ce mardi, les drapeaux flottant au-dessus des édifices publics seront mis en berne. C'est un événement religieux qui attire des milliers de pèlerins musulmans chaque année. Le Daaka, retraite spirituelle de prières pendant une dizaine de jours, a été marqué en 2017, par un incendie d'une rare violence...
(RFI 16/04/17)
Au Sénégal, le bilan du violent incendie qui a touché mercredi 12 avril 2017 un pèlerinage à Médina Gounass, à environ 530 km au sud-est de Dakar, s'est alourdi. Le ministère de la Santé dénombre 29 morts, alors que des dizaines de blessés sont encore soignés, notamment dans la ville de Tambacounda. Deux personnes dans un état grave reçoivent des soins à Dakar où ils ont été transférés en urgence. La ministre de la Santé s'est rendue sur place. C'est à l'hôpital Aristide-Le-Dantec et à l'hôpital Principal de Dakar qu'ont été transférés les quatre cas les plus préoccupants. Deux de ces personnes sont depuis décédées. Deux autres blessés graves soignés dans la ville de Kolda sont eux aussi en train...

Pages