Mardi 24 Avril 2018

Sénégal

(Jeune Afrique 05/03/18)
L’Ocde vient de rendre un rapport sur les flux illicites dans la région. Trafics de drogue, de pétrole, d’or, ou encore pêche illégale coûteraient 40 milliards d’euros par an au continent. Une fois refermé le rapport sur « L’Économie du commerce illicite en Afrique de l’Ouest », publié le 20 février par l’Ocde, on ne peut qu’être sidéré par l’emprise de cet argent « noir » et par les dégâts qu’il inflige aux pays de la Cedeao. Fruit de l’actualisation d’études antérieures conduites avec l’aide de la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies, de la BAD, de la Banque mondiale, du Nepad et du Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest, ce rapport passe en...
(AFP 02/03/18)
Le port de Dakar et celui d'Anvers, dans le nord de la Belgique, ont conclu vendredi un accord de partenariat pour accompagner leur développement et renforcer leurs échanges d'expériences. "Le port d'Anvers veut entretenir avec le port de Dakar des relations privilégiées, excédant le cadre formel du jumelage pour embrasser le domaine de la coopération technique, de la formation, de la promotion des échanges commerciaux, entre autres aspects", indique un communiqué du port d'Anvers. L'accord a été signé dans la capitale sénégalaise par le directeur général du port de Dakar, Aboubacar Sedikh Bèye, et son homologue d'Anvers, Kristof Waterschoot, en présence du Premier ministre belge Charles Michel, en visite officielle au Sénégal depuis mercredi soir. Avec ce partenariat renforcé avec...
(AFP 02/03/18)
Le président turc Recep Tayyip Erdogan s'est fixé jeudi pour objectif à Dakar de pratiquement doubler les échanges commerciaux entre la Turquie et le Sénégal, après avoir annoncé la veille à Nouakchott une contribution turque de 5 millions de dollars pour la force antiterroriste du G5 Sahel. "Il y a deux ans, le président Erdogan m'avait suggéré de porter le niveau des échanges commerciaux à près de 250 millions de dollars. Nous y sommes en 2017. Une nouvelle barre a été fixée conjointement à près de 400 milliards. Nous allons travailler ensemble à atteindre et même dépasser cet objectif", a déclaré lors d'une conférence de presse conjointe le président sénégalais Macky Sall. "Je pense qu'aujourd'hui, nous allons avoir un nouvel...
(APA 02/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Le président Turc, Recep Tayyip Erdogan a déclaré, jeudi soir à Dakar, devant son homologue Sénégalais Macky Sall, sa volonté de voir se réaliser l’objectif de « 400 millions de dollars », soit environ 200 milliards FCFA dans les échanges commerciaux entre leur deux pays. En 2017, le volume bilatéral s’est arrêté à 250 millions de dollars, a-t-il rappelé lors du forum d’affaires sénégalo-turc tenu au Centre international de conférences Abdou Diouf (Cicad), construit par les Turcs. « La Turquie est un grand marché. (…) Elle peut offrir des opportunités importantes aux producteurs sénégalais », dit-il, tout en appelant les secteurs privés des deux pays à davantage collaborer pour dépasser l’actif. Il rassure en outre que la...
(RFI 02/03/18)
Après l'Algérie et la Mauritanie, Recep Tayyip Erdogan a poursuivi sa tournée en Afrique au Sénégal. Pays qu'il va quitter vendredi matin pour sa dernière étape au Mali. A Dakar, le président turc s'est longuement entretenu avec Macky Sall. Les deux Etats ont également signé, sans donner de détails, des contrats de partenariats dans les secteurs des hydrocarbures, des mines et du ferroviaire. Recep Tayyip Erdogan est également revenu sur la fermeture l'an dernier des écoles Yavuz Selim du prédicateur...
(APA 02/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Les présidents turc et sénégalais, Recep Tayyip Erdogan et Macky Sall, ont exprimé, jeudi à Dakar, leur volonté de voir des «réformes» être apportées au sein du Conseil de sécurité de l’Organisation des nations Unies (ONU). «Le monde a changé, donc il faudrait mettre à jour cette condition. Actuellement, c’est 5 pays qui sont membres permanents du Conseil de sécurité de de l’ONU. Le Sénégal pourrait être membre permanent, la Turquie aussi et même la Mauritanie», a dit le président Erdogan au cours de son allocution lors du forum d’affaires sénégalo-turc tenu. Sans les citer, il estime que la Chine, les États-Unis, la Russie, la France et l’Angleterre ne peuvent plus continuer à décider du sort du...
(APA 02/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Dans le cadre de la visite d’Etat au Sénégal, du président turc Recep Tayyip Erdogan, le ministre du Commerce du Sénégal, Alioune Sarr, a reçu une délégation d’hommes d’affaires turcs pour les mettre en relation avec le secteur privé sénégalais qui évolue dans l’exportation de graines d’arachide, a annoncé vendredi, l’Agence de promotion des exportations du Sénégal (ASEPEX). «Entouré de l’ASEPEX, de l’Agence de régulation des marchés (ARM) et de la Direction du commerce intérieur (DCI), le ministre Alioune Sarr a invité les secteurs privés des deux pays, à travailler à l’écoulement d’une partie de la production sénégalaise dans le marché turc», dit Astou Winnie Bèye, chef du service communication de l’ASEPEX. Selon elle, sous la supervision du...
(RFI 01/03/18)
C'est l'offensive de la Turquie en Afrique : après le Tchad, le Soudan et la Tunisie en décembre, Recep Tayyip Erdogan effectue une seconde tournée africaine. Il était en Algérie et en Mauritanie ce mercredi pour signer des contrats de partenariats économiques et dans la soirée il devait se rendre au Sénégal voisin où les entreprises turques s'affirment notamment dans le secteur du BTP. Ce n'est pas un hasard, Recep Tayyip Erdogan est le premier chef d'Etat à atterrir à l'aéroport Blaise Diagne. Un aéroport inauguré en décembre dernier, terminé et géré par des entreprises turques qui ont négocié une concession de 25 ans au grand regret d'entreprises sénégalaises qui voulaient leur part du gâteau. Mais la diplomatie économique turque...
(Jeune Afrique 01/03/18)
Après Alger et Nouakchott, le président turc Recep Tayyip Erdogan devrait arriver ce mercredi soir à Dakar, dans le cadre de sa tournée africaine, prévue du 26 février au 2 mars. Fermeture des écoles Gülen, diplomatie économique… Focus sur les enjeux de cette tournée africaine. Il s’est rendu dans plus de 30 pays d’Afrique, d’abord en tant que Premier ministre (2005-2014), puis en tant que président de la République. Cette fois, Recep Tayyip Erdogan a choisi quatre pays du continent – l’Algérie, le Sénégal, la Mauritanie et le Mali – pour sa première grande tournée diplomatique de l’année 2018. Il connaît déjà bien l’Algérie, principal partenaire commercial de la Turquie en Afrique, et entretient de cordiales relations avec Abdelaziz Bouteflika,...
(APA 01/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) – L’Initiative pour des élections démocratiques (IED), un regroupement de plusieurs partis de l’opposition sénégalaise dont le PDS de Abdoulaye Wade, ancien chef de l’Etat, a retenu d’organiser le 9 mars prochain un rassemblement devant le ministère de l’Intérieur en vue de marquer son désaccord au sujet du parti pris par le ministre Aly Ngouille Ndiaye en faveur du président Macky Sall pour l’élection présidentielle de 2019. Invité récemment d’une émission d’une chaîne privée sénégalaise, Aly Ngouille Ndiaye, responsable politique à l’Alliance pour la république (APR) et ministre de l’Intérieur, a en réponse à une question d’un participant à l’émission, déclaré qu’en tant que militant du parti au pouvoir il ne ménagera aucun effort pour permettre la réélection...
(Jeune Afrique 01/03/18)
L’opposition sénégalaise réclame la démission du ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye, qui a déclaré sur une chaîne de télévision avoir « le souhait que le président Macky Sall gagne au premier tour » en 2019. Aly Ngouille Ndiaye est-il en mission pour faire réélire Macky Sall en 2019 ? Invité le week-end dernier dans l’émission « Cartes sur table » de la chaîne 2STV, le ministre de l’Intérieur a déclenché une vive polémique au Sénégal en déclarant avoir « le souhait que le président Macky Sall gagne au premier tour ». « Je vais tout faire pour que ceux qui ne sont pas encore inscrits puissent l’être afin de soutenir le président Macky Sall. Ceux qui sont déjà inscrits,...
(APA 01/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - L’activité des industries de production d’énergie au Sénégal a enregistré une chute de 8,0% au mois de décembre 2017 comparée au mois précédent, a indique l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) dans une note reçue à APA. « Cette régression est principalement portée par celle de l’activité de production et distribution d’électricité (moins 13,3%) », souligne l’ANSD. Cependant, ce repli a été est amoindri par une légère hausse de l’activité de captage, traitement et distribution d’eau (plus 0,7%). Par rapport à décembre 2016, l’activité des industries de production d’énergie a crû de 4,5%. Par rapport à celle de 2016, la production totale durant l‘année 2017 s’est consolidée de 6,5%.
(La Voix de l'Amérique 01/03/18)
Le conflit en Casamance demeure l'un des événements les plus douloureux de l’histoire contemporaine du Sénégal. Vielle de plus de 35 ans, cette lutte armée du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance pour l’indépendance (MFDC) a fait plusieurs centaines de victimes. Malgré un processus de paix instable, la région sud avait retrouvé une atmosphère paisible avec une certaine accalmie de plus de 4 ans. Malheureusement, le massacre de 14 jeunes dans la forêt de Bayotte a rappelé le souvenir des années sombres de cette crise née il y a plusieurs décennies à la suite d’une succession d’événements ayant renforcé la défiance des populations locales vis-à-vis de l’autorité centrale. La Casamance a été coupée du reste du Sénégal par la...
(APA 01/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Le chef de l’Etat turc, Recep Tayyip Erdogan, est arrivé mercredi soir à Dakar, en compagnie de son épouse et de plusieurs hommes d’affaires, pour une visite officielle de trois jours. Le président Erdogan a été accueilli à l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) par le président Macky Sall et la Première Dame, Marème Sall. Selon la Présidence de la République du Sénégal, cette visite, qui illustre les excellentes relations entre le Sénégal et la Turquie, traduit la volonté fortement exprimée par les deux chefs d'Etat de renforcer les liens entre le Sénégal et la Turquie pour en faire un modèle réussi de coopération, note le texte Au programme de sa visite, le président Erdogan visitera dans la soirée...
(APA 01/03/18)
APA - Dakar (Sénégal) - Le ministre sénégalais de la Justice, Ismaila Madior Fall, a préconisé jeudi à Dakar « l’annualisation des concours d’entrée aux métiers du droit », estimant qu’une telle mesure serait apte à permettre de lutter contre le chômage des diplômés de ce secteur. « Nous avons pu envisager des espaces de méritocratie. On peut être fils de paysan et être premier à l’ENA, ce qui n’est pas évident dans beaucoup de pays », a dit le garde des Sceaux, lors d’un forum organisé par son département sur l’insertion des jeunes diplômés en droit dans les métiers du droit. Conscient des nombreuses difficultés qui jalonnent les concours dans les études de droit pour avoir été étudiant et...
(APA 01/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Conseil des ministres sénégalais a examiné et adopté le projet de loi autorisant le Président de la République, Macky Sall, à ratifier l’accord de coopération inter-Etats portant sur le développement et l’exploitation des réservoirs du champ Grand Tortue/Ahmeyim entre le Sénégal et la Mauritanie. Signé le 9 février à Nouakchott lors de la visite officielle de 48h du président sénégalais Macky Sall, sur invitation de son homologue Mohamed Ould Abdel Aziz, l'accord permettra l'exploitation de ce gisement gazier offshore commun de 450 milliards de mètres cubes. D’importantes gisements de gaz ont été découverts ces dernières années à la frontière entre les deux pays. Parmi eux, figure celui du champ gazier "Grand Tortue/Ahmeyim" (GTA) situé à environ...
(Agence Ecofin 01/03/18)
La Banque Ouest africaine de développement (BOAD) qui est l’institution commune de financement du développement des huit Etats membres de l’UEMOA, a signé le 26 février 2018, une convention de financement d’un montant de 5 milliards de Francs CFA (9,3 millions $) avec la Banque Nationale pour le Développement Economique du Sénégal (BNDE). La ressource servira à refinancer partiellement la campagne 2017/2018 de commercialisation de l’arachide qui a débuté en décembre 2017 au Sénégal. En injectant ces fonds dans le secteur agricole, et plus précisément dans la culture de l’arachide, la banque sénégalaise dit vouloir encourager la transformation de cette matière première, avant sa commercialisation à l’extérieur du pays. Rappelons qu’en 2017, les deux institutions financières avaient signé une convention...
(APA 01/03/18)
APA - Dakar (Sénégal) - Le Sénégalais Serigne Ndanck Mbaye est le nouveau Directeur Régional pour le Sénégal, la Côte d'Ivoire et le Ghana de DHL Global Forwarding, fournisseur international leader de services de transport aérien, maritime et routier, informe un communiqué parvenu jeudi à APA. Basé à Accra, M. Mbaye aura également en charge la direction nationale du Ghana. Précédemment directeur Général pour le Sénégal de DHL Global Forwarding, un poste qu'il a occupé depuis 2014 et où il a réalisé une croissance à deux chiffres d'année en année, Serigne Ndanck Mbaye a entamé sa carrière dans le secteur logistique en 2004, au sein de la division Express du groupe, en tant que Gateway Manager pour DHL Express Sénégal...
(Jeune Afrique 01/03/18)
Transféré à Bursaspor (Turquie), l'expérimenté buteur sénégalais (45 sélections, 18 buts) traverse une mauvaise passe, déjà perceptible alors qu’il évoluait aux Émirats arabes unis. Au Sénégal, tout ce qui concerne les Lions de la Teranga, surtout une année de Coupe du monde, prend vite de l’importance. L’équipe d’Aliou Cissé, lequel se trouve actuellement Russie, ne jouera que le 19 juin face à la Pologne, mais tout ce qui concerne l’état de santé ou les performances de ses internationaux est scruté de très près. C’est notamment le cas de Moussa Sow. L’ancien attaquant de Lille, qui est un des cadres de la sélection, auteur d’un but lors des qualifications, a rejoint en janvier dernier Bursaspor et le championnat de Turquie, beaucoup...
(APA 28/02/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Le président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, effectue une visite officielle de trois jours au Sénégal à partir de demain, mercredi, annonce la Présidence de la République du Sénégal. Le président Recep Tayyip Erdogan et son épouse arriveront au Sénégal ce mercredi 28 février Ils seront accueillis à 21 heures à l’aéroport international Blaise Diagne par le couple présidentiel sénégalais selon un communiqué de la Présidence Cette visite, qui illustre les excellentes relations entre le Sénégal et la Turquie, traduit la volonté fortement exprimée par les deux chefs d'Etat de renforcer les liens entre le Sénégal et la Turquie pour en faire un modèle réussi de coopération...

Pages

(Le Monde 11/01/18)
C’est dans la nuit de mardi 9 à mercredi 10 janvier que l’un des plus grands chefs religieux du Sénégal s’est éteint. Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, calife général de la confrérie musulmane des mourides, est décédé à 92 ans des suites d’une longue maladie. Après deux jours de deuil national suite à l’assassinat de treize jeunes bûcherons, le pays entre dans une nouvelle période de recueillement avec le décès du septième calife de cette confrérie religieuse issue du soufisme, l’une des plus importantes du pays et de la sous-région, avec plusieurs millions de fidèles. Le président Macky Sall est arrivé mercredi matin à Touba, capitale de la confrérie, afin de présenter les condoléances de la nation. Le traditionnel conseil des...
(Le Point 11/01/18)
La puissante confrérie musulmane soufie des mourides vient de perdre son guide spirituel : Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, 94 ans, septième khalife et descendant du fondateur cheikh Ahmadou Bamba. L'influence de la personnalité du guide spirituel, de l'autorité morale et religieuse des Mourides va bien au-delà de Touba, ville sainte de la confrérie. C'est pourquoi tout le Sénégal, le monde musulman soufi, est en deuil après l'annonce du décès, mardi 9 janvier, du septième khalife général des Mourides, Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké, à 94 ans. Musulmans à 95 %, les Sénégalais pratiquent un islam sunnite dominé localement par d'importantes confréries soufies, essentiellement celles des mourides, des tidianes, des qadres et des layènes. Fondée par cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927), la...
(RFI 11/01/18)
Le chef de l’état-major, le général Cheick Guèye, est à Ziguinchor pour suivre de près la situation en Casamance. Treize bûcherons ont été assassinés par des hommes armés dans la forêt de Boffa Bayote. La piste des indépendantistes des indépendantistes n'est pas exclue. Et l’armée sénégalaise a mis les moyens pour traquer les auteurs du crime. « Le maquis ne se prononcera pas sur les événements de la forêt de Boffa Bayote que nous condamnons », a déclaré Jérôme Diédhiou, le secrétaire national du maquis, joint au téléphone par RFI. « Nous laissons le soin à l’aile politique. Nos hommes observent et suivent de près la situation sur le terrain. Le MFDC [Mouvement des forces démocratiques de Casamance] est dans...
(APA 11/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Comité français d’accréditation (COFRAC) a accordé la certification NF EN ISO/CEI 17025 au laboratoire de mycotoxines (toxines provenant de champignons microscopiques) de l'Institut de technologie alimentaire (ITA) du Sénégal, a annoncé jeudi à Dakar, son directeur général, Dr Mamadou Amadou Seck. "L'accréditation permet, entre autres, l'instauration de la confiance avec sa clientèle et ses partenaires dans les prestations réalisées. Elle permet aux autorités, aux exportateurs et aux entreprises agroalimentaires en général, de s'offrir les compétences de notre laboratoire de mycotoxines pour le contrôle des aflatoxines dans les denrées alimentaires, les tâches étaient exécutées avec le haut niveau de fiabilité requis", a explicité Dr Seck. S' exprimant au cours d'une rencontre avec la presse, le directeur de...
(AFP 10/01/18)
Le gouvernement sénégalais va accentuer la répression du trafic de bois dans la région forestière de Casamance, a annoncé le ministre de la Justice Ismaïla Madior Fall, à la suite du massacre de 13 jeunes hommes partis chercher du bois mort le 6 janvier. L'armée sénégalaise poursuivait mercredi ses recherches des auteurs de la tuerie, qui s'est déroulée dans la forêt de Borofaye, à proximité de Ziguinchor, principale ville de cette région agricole et touristique, située entre la Gambie au nord et la Guinée-Bissau au sud. "Le ministère de la Justice va évaluer la situation de la politique pénale dans la région, notamment en matière de trafic de bois", a indiqué mardi M. Fall, dans des déclarations reprises par les...
(AFP 10/01/18)
Le chef de la confrérie musulmane des mourides, une des plus importantes du Sénégal, est décédé et a été inhumé dans la nuit de mardi à mercredi près de Touba (centre), ville sainte de la confrérie, ont indiqué les médias sénégalais. Musulmans à 95%, les Sénégalais pratiquent un islam sunnite dominé localement par d'importantes confréries soufies, essentiellement celles des mourides, des tidianes, des qadres et des layènes. Serigne Sidy Moctar Mbacké, décédé à l'âge de 92 ou 93 ans, selon les sources, petit-fils du fondateur de la confrérie, Cheikh Ahmadou Bamba, était devenu en 2010 le septième khalife général des mourides. Décédé à la suite d'une maladie, il a été inhumé dans la nuit et un autre petit-fils de Cheikh...
(RFI 10/01/18)
A peine sorti de deux jours de deuil national en hommage aux 13 jeunes coupeurs de bois assassinés en Casamance, le Sénégal replonge dans un nouveau deuil. La disparition du khalife général de la puissante confrérie Mouride, Serigne Sidy Mokhtar Mbacke, a en effet été annoncée dans la nuit. Appel à la prière particulier ce mercredi matin… Septième khalife général des Mourides, Serigne Sidy Mokhtar Mbacke est décédé dans la nuit du mardi au mercredi 10 janvier, d’une longue maladie. Maladie qui l’avait empêché d’ailleurs de participer au grand Magal de Touba, la grande célébration annuelle des mourides, en novembre dernier. Erudit, Serigne Sidy Mokhtar Mbacke présentait l’islam comme une religion de paix. Bâtisseur, connu pour ses discours unificateurs, il...
(APA 10/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Serigne Mountakha Mbacké a été désigné nouveau Khalife général des mourides, en remplacement de Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké, décédé mardi soir, à l’âge de 94 ans, rapporte la Radiotélévision sénégalaise (RTS). Son accession au khalifat découle d’une règle préétablie selon laquelle un défunt Khalife est remplacé par son descendant le plus direct et le plus âgé. Fils de Serigne Mouhamadou Bassirou Mbacké ibn Khadim Rassoul, Serigne Mountakha Mbacké devient ainsi le 8ème Khalife de Serigne Touba Khadimou Rassoul. Le nouveau Khalife général des mourides, âgé de 88 ans, est connu comme un grand cultivateur disposant de champs dans plusieurs localités du Sénégal. Homme de confiance de plusieurs Khalifes mourides, le nouveau guide de la confrérie des...
(AFP 10/01/18)
"Manger local": avec un concept locavore à la mode chez les urbains occidentaux, la Sénégalaise Aissatou Tissé a lancé un restaurant qui l'a propulsée au rang de notable à Nganda, commune rurale proche de la Gambie, à cinq heures de route de Dakar. A une centaine de kilomètres de là, Daba Dione, femme et handicapée, nourrit quant à elle sa famille grâce à un élevage de poules et à une formation avicole qui l'a transformée en référence vétérinaire pour ses voisins de la petite localité de Niakhar, au sud-est de la capitale sénégalaise. Comme Aissatou et Daba, de plus en plus de Sénégalaises, jusque dans les campagnes reculées, deviennent des piliers d'un système de production agricole largement dominé par les...
(APA 10/01/18)
APA Dakar (Sénégal) - Le Sénégal compte 358 avocats en 2018, a révélé le ministre de la Justice, Ismaila Madior Fall, déplorant que sur ce nombre seuls une vingtaine officie en dehors de la région de Dakar. ‘’Ce nombre est réduit et sa répartition est disproportionnée sur l’étendue du territoire national’’, a –t-il dit mardi, lors de la cérémonie de signature de la circulaire relative à la présence de l’avocat lors de l’interpellation d’une personne. Le ministre sénégalais de la justice, cité par le quotidien le Soleil de ce mercredi, a reconnu que le système judiciaire du pays est encore loin d’être conforme aux standards internationaux en matière de ratio avocats /justiciables. Il a, à ce propos, invité l’Ordre des...
(APA 10/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) -La 7e édition de la conférence de l'Initiative Multilatérale sur le Paludisme (MIM, sigle anglais) se tiendra au Sénégal du 15 au 20 avril 2018 au Centre International de Conférences Abdou Diouf (CICAD), sur le thème : “Dakar II : Deux décennies de progrès, défis et de perspectives pour mettre fin au paludisme”, a appris APA mardi à Dakar. « Cette conférence sera un cadre d'échanges de haut niveau sur les dernières informations en matière de lutte contre le paludisme. Elle permettra également de faire le point sur les progrès réalisés dans la lutte contre cette maladie », a expliqué Dr Amadou Doucouré, directeur de la lutte contre la maladie. Il s'exprimait au cours d'un point de presse...
(RFI 10/01/18)
Au Nigeria, les autorités ont saisi le mois dernier, près de 115 tonnes de médicaments interdits au port de Lagos. Il s'agit, selon les autorités, de six conteneurs remplis de Tramadol, un antidouleur, dont la vente est limitée et contrôlée à de faibles dosages. Cette saisie record témoigne de la vitalité de ce marché, qui concerne le Nigeria, mais aussi plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest où d'autres saisies ont été faites ces dernières années. Le Tramadol est un antidouleur, proche de la codéine et de la morphine, généralement prescrit en cas de forte douleur ou après une opération. Mais dans certains pays d’Afrique, il est majoritairement consommé pour tout autre chose. Chercheur associé à l'institut Thomas More et au Groupe...
(Le Point 09/01/18)
Treize morts et sept blessés : voilà le bilan de l'attaque qui a eu lieu samedi 6 janvier dans la forêt de Borofaye, dans la commune de Boutoupa-Camaracounda. Le Sénégal est en deuil national pour deux jours. L'attaque a été aussitôt attribuée à des éléments armés supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC) qui réclame l'indépendance de la région. Au lendemain de cette journée macabre, les autorités et l'armée sont toujours...
(Agence Ecofin 09/01/18)
Afin d’assurer « une meilleure sécurité foncière et éviter les conflits entre vendeurs et acquéreurs de parcelles », une plateforme immobilière sera lancée à Dakar mercredi prochain. C’est ce qu’annonce un communiqué relayé par l’Agence de Presse Sénégalaise (APS). Dénommée Division de gestion et de vérification des biens (DGVB), ladite plateforme « qui est déjà opérationnelle, permet aux personnes désireuses d’acquérir un terrain ou une parcelle de ne pas faire les va-et-vient entre les différents organismes impliqués car la DGVB sera l’unique interlocuteur qui pilote tout pour plus de transparence et de sécurité », précise le communiqué. Cette solution arrive à un moment opportun, comme le souligne le promoteur de la plateforme, William Dembélé : « Cette plateforme permettra aux...
(RFI 09/01/18)
L’armée cherche toujours les assassins des 13 jeunes coupeurs de bois tués samedi dernier. Si certains s’inquiètent de leur passage en Guinée Bissau, le président Macky Sall en a fait une priorité. Ce lundi, l’influent collectif des cadres casamançais, qui regroupe notamment des élus et des scientifiques, a organisé un point presse à Dakar. Le collectif estime qu’à l’origine de ce drame, il y a le pillage du bois organisé par une véritable mafia. « Je voudrais, avant de commencer, que nous puissions observer une minute de silence... » Après l’hommage, le président du collectif, l'architecte Pierre Goudiaby Atépa, a pointé du doigt différentes responsabilités. Notamment celle de la rébellion, le Mouvement des forces démocratiques de Casamance. « Il semblerait...
(APA 08/01/18)
APA Dakar (Sénégal) - Un deuil national de deux (2) jours, a été décrété à compter du lundi pour honorer la mémoire des victimes de l’attaque armée survenue, le samedi 6 janvier 2018, dans l’arrondissement de Niaguis, Département de Ziguinchor, annonce un communiqué parvenu dimanche a APA. Pendant cette période, le drapeau national sera mis en berne et des minutes de silence seront observées durant toutes les cérémonies officielles, précise la source. Les rassemblements et autres cérémonies de réjouissance sont interdits sur l’étendue du territoire national, ajoute le communiqué. Un communiqué officiel publié au lendemain de l’attaque, rappelle que le drame s’est déroulé vers samedi vers 16h30 dans la forêt de Borofaye (arrondissement de Niaguis, département de Ziguinchor) où ‘’de...
(AFP 08/01/18)
Le gouvernement sénégalais a promis dimanche de ne ménager aucun effort pour arrêter les responsables du massacre de 13 hommes ce week-end dans une forêt de Casamance, région du sud du Sénégal en proie à une rébellion depuis 35 ans mais qui avait connu une accalmie depuis plusieurs années. "Une traque rude et sans répit sera menée pour retrouver les auteurs de cet acte ignoble. Nous irons jusqu'au bout de l'enquête pour traquer et identifier les auteurs", a déclaré à Ziguinchor, principale ville de la région, le ministre de l'Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, cité par l'Agence de presse sénégalaise APS (officielle). A la tête d'une délégation de haut responsables politiques et militaires, le ministre s'est rendu au chevet des blessés,...
(AFP 08/01/18)
Couché sur un brancard, Ayib Ly se remet de ses blessures au pied et au dos dans un hôpital de Ziguinchor, chef-lieu de la Casamance, dans le sud du Sénégal. Il fait partie des rescapés de la tuerie qui a fait 13 morts et une demi-douzaine de blessés samedi dans une forêt des environs. "Ils nous ont fait coucher à plat ventre et ont commencé à tirer", a raconté dimanche à l'AFP cet homme de 45 ans, marié à deux femmes et père de deux enfants. "Trois tirs m'ont atteint au pied et au dos", dit-il à voix basse, torse nu et bandage à la tête. "Nous étions partis chercher du bois de chauffe. Ils étaient une vingtaine, nous ont...
(La Tribune 08/01/18)
La tragédie s’est passée samedi dernier dans les profondeurs de la forêt casamançaise. Après le déchirement des familles, le Sénégal tout entier va observer un deuil national de deux jours à la mémoire des 13 jeunes massacrés dans une forêt de la région de Ziguinchor, au sud du Sénégal, par une bande armée non encore identifiée. Sur ce point, l’incompréhension et les interrogations demeurent sur les mobiles et l’identité des assaillants. Les détails. Du côté de l'Etat, il a fallu coordonner la mise en berne des drapeaux sur les édifices publics et les représentations diplomatiques à l'étranger. Le gouvernement sénégalais a aussi dû prendre les décrets nécessaires à l'observation du deuil sur tout le territoire. Deux jours après le massacre...
(RFI 08/01/18)
Le président sénégalais, Macky Sall a décrété deux jours de deuil à partir de ce lundi à la mémoire des 13 jeunes tués samedi dans une forêt protégée de Casamance. Une délégation ministérielle s'est rendue à Ziguinchor au lendemain du drame. Ces jeunes qui coupaient du bois dans la forêt de Bofa Bayotte ont été tués par des hommes armés. Boubacar Sidibé est l’un des rares rescapés de la tuerie de samedi. Il a échappé aux tueurs, car il était sorti de la forêt et attendait ses compagnons pour déjeuner : « Il était environ 14 heures (locales) ce samedi. J’attendais les autres collègues pour la prière avant le repas. C’est à ce moment précis que j’ai entendu des rafales...

Pages

(La Tribune 16/01/18)
Au Sénégal, les indicateurs du secteur secondaire ont enregistré une légère progression de 1,7%, au cours du mois de novembre dernier. Une performance qui revient entre autres une amélioration des activités extractives. L'industrie sénégalaise a enregistré une hausse des activités au terme du mois de novembre 2017. Selon les données de la Direction sénégalaise de la prévision et des études économiques (DPEE), le secteur a enregistré une légère progression de 1,7%, en variation mensuelle au terme du mois de novembre 2017 par rapport au mois précédent. «Cette performance est principalement attribuable à la bonne tenue des activités extractives (+16,4%), de la fabrication de boissons (+176,7%) et de la production...
(APA 16/01/18)
APA-Thiès (Sénégal)- Le Sénégal s’est doté d’une quatrième centrale solaire, une infrastructure d’un coût de 28 milliards de FCFA et inaugurée mardi à Mérina Ndakhar (148 km de Dakar) par le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne. Dénommée "Cheikh Anta Diop" du nom du défunt égyptologue, la nouvelle centrale solaire a une capacité de 30 MW. "Aujourd'hui, le Sénégal s'est doté d'une quatrième centrale solaire et une cinquième sera installée à Kahone. Cela renforce notre mix énergétique et nous libère de la dépendance des énergies fossiles", a dit le Premier ministre Dionne pour qui l’inauguration de l’infrastructure marque une étape supplémentaire de l'engagement du président Macky Sall d'assurer le renouveau du secteur énergétique. "Avec de n'nouvelles centrales prévues dans la...
(APA 16/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) La masse salariale de la fonction publique sénégalaise a connu une augmentation de 11 milliards FCFA (environ 17,600 millions de dollars) au terme du mois de novembre 2017 comparé à la même période de 2016, a appris APA auprès du ministère de l’économie, des finances et du plan. Cette masse salariale s’est établie à 52,86 milliards FCFA contre 47,63 milliards FCFA au 30 novembre 2016. Toutefois, en glissement trimestriel, elle a enregistré une légère baisse de 0,3%, passant de 52,99 milliards FCFA en octobre 2017 à 52,86 milliards FCFA un mois plus tard. Quant aux effectifs de la fonction publique, ils ont progressé de 8,2%, se situant à 128.749 agents contre 119.029 agents un an auparavant. En glissement...
(Agence Ecofin 16/01/18)
C’est fini ! Il ne paraitra plus. Après avoir animé le paysage de la presse écrite sénégalaise pendant 21 ans, l’hebdomadaire Nouvel Horizon a arrêté de paraître le 5 janvier dernier. La triste nouvelle avait déjà été annoncée par un communiqué publié mercredi dernier. L’hebdomadaire réalisé par la société Panafrican System Production (PSP), compte 1 053 éditions, réparties sur un peu plus de deux décennies. Ce chiffre ne progressera vraisemblablement pas à cause de problèmes financiers. « La décision de suspension des activités est la conséquence d’une situation économique en dégradation constante sur huit années consécutives avec des pertes de plus en plus difficiles à supporter.», peut-on lire dans le communiqué. Même si la direction du magazine évoque la possibilité...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Les banques locales sénégalaises ont été invitées au cours d’une rencontre tenue le 9 janvier 2018 à apporter plus de financements au profit des campagnes de commercialisation des produits agricoles et pour les petites et moyennes entreprises (PME) du pays. « Les établissements bancaires constituent un des maillons importants du secteur financier. Ils ont une contribution majeure à apporter au financement de l’économie » a fait savoir Amadou Bâ, le ministre sénégalais en charge de l’Economie, des Finances et du Plan. Les PME sénégalaises qui constituent la plus grande partie des entreprises ont du mal à obtenir des crédits de la part des banques. A côté de cela, les agriculteurs locaux sont également en manque de financements pour commercialiser leurs...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Les entreprises fournissant de l’électricité hors réseau en Afrique de l’Est et de l’Ouest, pourront désormais bénéficier d’une enveloppe financière de 10,3 milliards de shillings kényans (plus de 100 millions $) mise à disposition par la Banque africaine de développement (BAD). Ce financement est l’un des instruments de l’Energy Inclusion Off-Grid Energy Access Fund qui a pour objectif d’intégrer l’énergie hors réseau dans le processus d’électrification du continent, relaie Business Daily. Le programme fournit, en effet, aux compagnies des prêts en monnaies locales et en devises fortes. « Ce fonds sera géré par Lion’s Head Global Partners depuis ses bureaux situés à Nairobi, Lagos et Londres, en se focalisant, dans un premier temps, sur l’Afrique de l’Est, ainsi que sur...
(Agence Ecofin 11/01/18)
En 2016, les industries extractives de la région de Kédougou, au Sénégal, ont effectué des paiements cumulés de 32,4 milliards de francs CFA à l’Etat, contre 18,4 milliards en 2015, soit une hausse de 43%. L’information a été annoncée, mardi, lors d’une rencontre organisée pour présenter les rapports ITIE des années 2015 et 2016 aux différents acteurs de la région minière. Selon lesdits rapports, parus octobre dernier, cette hausse des contributions des compagnies extractives de Kédougou serait due à la fin de la période d’exonération de Sabodala Gold Operations, combinée à l’augmentation des contributions des entreprises AGEM Iamgold, Mako Exploration et Sabodala Mining Company. Par ailleurs, la plus grande contribution régionale aux recettes minières perçues par le gouvernement sénégalais en...
(La Tribune 11/01/18)
Le Sénégal et le Japon viennent de signer ce mardi 9 janvier à Dakar un mémorandum engageant les deux pays à promouvoir l'infrastructure de haute qualité au Sénégal et à renforcer leur coopération en termes d'échanges d'expériences et de bonnes pratiques dans le domaine de la construction. Nouvelle étape dans les relations entre le Sénégal et le Japon. Les deux pays viennent de signer, ce mardi à Diamniadio, à une trentaine de kilomètres de la capitale sénégalaise Dakar, un mémorandum orientant en partie leur coopération en matière d'infrastructures. Paraphé par Abdoulaye Daouda Diallo, le ministre sénégalais des Infrastructures et des transports terrestres, et Takao Makino, ministre japonais du Territoire, de l'infrastructure, des transports et du tourisme, le mémorandum scelle l'engagement...
(Agence Ecofin 11/01/18)
L’Afrique subsaharienne devrait connaître une augmentation de sa croissance en 2018, à hauteur de 3,2% contre 2,4% l’année précédente, indique la banque mondiale dans son rapport sur les perspectives économiques mondiales. Les plus gros contributeurs de cette croissance devraient être le Ghana (8,3%), l’Éthiopie (8,2%), et la Côte d’Ivoire (7,2%). Cette dynamique devrait être impulsée par une multiplication des investissements, surtout dans le secteur des infrastructures. Quant aux économies des principaux exportateurs d’hydrocarbures et de produits miniers de la région, l’institution de Bretton Woods prévoit une timide amélioration. Alors que le Nigéria affichera une croissance estimée à 2,5% (contre 1% en 2017), l’Angola et l’Afrique du Sud observeront des taux respectifs de 1,6% et 1,1%. Les prévisions pour l’Afrique du...
(Agence Ecofin 11/01/18)
En 2017, deux pays africains ont annoncé le lancement de leurs Caisse de Dépôts et de Consignations (CDC), le Burkina Faso en avril et Niger en octobre. Inspiré du modèle français, ce type d’institution existe déjà au Maroc (photo), en Tunisie, au Sénégal, en Mauritanie, au Gabon, au Bénin mais aussi en Italie, au Canada ou encore au Brésil. Une caisse de dépôt est une institution financière publique qui gère, dans l’intérêt général, les capitaux issus des cautionnements, dépôts de garantie et autres consignations, ainsi que les liquidités de l’Etat, des collectivités locales, des caisses de retraites, des organisations mutualistes, etc. « Pour faire face à ces missions prioritaires telles que la promotion de l'habitat social et la lutte contre...
(Agence Ecofin 11/01/18)
Actuellement en cours à Las Vegas, le Consumer Electronics Show (CES), le plus grand salon consacré à l’innovation technologique mondiale, a désormais un évènement dédié à l’Afrique. Il s’agit de l’Africa Tech Now dont les activités ont débuté le 9 janvier et s’achèveront le 12 prochain, comme tous les évènements du CES. L’Africa Tech Now a été lancé pour être la vitrine de l’écosystème tech africain au CES. Ainsi, l’évènement accueille les acteurs de l’innovation technologique avec leurs toutes dernières créations. De nombreuses start-up africaines sont donc naturellement présentes. L’une des stars de ce tout premier Africa Tech Now est Gainde2000. L’entreprise sénégalaise y présente Orbus Sign. Il s’agit d’une solution de signature vocale permettant de parapher des documents avec...
(La Tribune 10/01/18)
Au Sénégal, les recettes tirées des exportations à l'issue des onze premiers mois de l'année 2017 ont augmenté de 154,7 millions de dollars soit 96,7 milliards de francs CFA, par rapport au cumul des recettes enregistré une année auparavant. Quant au solde commercial cumulé sur la même période, il s'est établi à -1 839,6 milliards de Fcfa, avec un écart négatif observé durant les onze premiers mois de l'année 2016. Les exportations au Sénégal ont affiché une tendance haussière tout au long depuis la fin de l'année de l'année 2016. Selon les données de l'Agence sénégalaise de la statistique et de la démographie (ANSD), les recettes cumulées des exportations entre janvier et novembre 2017 ont connu une progression de 154,7...
(RFI 10/01/18)
Cela fait dix ans que les émeutes de la faim ont eu lieu dans plusieurs capitales africaines. A Dakar, les prix des denrées de première nécessité ont beau s’être stabilisés, le coût de la vie reste un immense défi pour la majorité des habitants. On achète sa baguette, son café, de quoi cuisiner, les repas du jour et il ne reste souvent plus grand chose dans le porte-monnaie. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180110-dix-ans-apres-emeutes-faim-prix-rest...
(Agence Ecofin 10/01/18)
La Senelec, la compagnie sénégalaise en charge de la fourniture énergétique, a prévu d’investir 510 milliards de francs cfa (plus de 920 millions $), au cours des trois prochaines années. Cette information a été révélée par Mouhamadou Makhtar Cissé (photo), le directeur de la compagnie. « Même s’il y a la production (d’électricité, Ndlr) des privés, nous avons encore des investissements à faire.», a affirmé le responsable. Cette déclaration est faite alors que le Bloomfield Investment a attribué à la compagnie nationale, la notation de AA- en ce qui concerne le long terme, et A1- pour le court terme. « Cela signifie que la qualité de crédit est très élevée. La Senelec a des fondements très solides. En plus, elle...
(Jeune Afrique 10/01/18)
Pour le ministre congolais de l'Économie, les États africains doivent s’atteler à bâtir de vraies économies compétitives, plutôt que de se préoccuper de disposer chacun de sa monnaie. Ce qui ne l'empêche pas de suggérer des évolutions dans la politique monétaire de la zone CFA, notamment le passage de la fixité par rapport à l'euro à une flexibilité contrôlée. Depuis plus d’un an, il ne se passe plus un jour sans que les Africains de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) ne parlent du franc CFA. Ils le font sous toutes les coutures : mauvaise monnaie, cause des déconvenues économiques, bonne monnaie, garante de la stabilité macro-financière, monnaie aux relents...
(Agence Ecofin 10/01/18)
Au Sénégal et en Côte d’Ivoire, la distribution de la presse écrite internationale a été suspendue par Presstalis. D’après les premières informations, cette situation résulte de l’incapacité des distributeurs locaux à honorer leurs impayés auprès du groupe de distribution français. Edipresse et ADP en particulier doivent respectivement 190 millions de francs CFA et 105 millions de francs CFA, à Presstalis. « Nous avons décidé le 21 décembre de suspendre la distribution de toute la presse internationale au Sénégal et en Côte d’Ivoire, tant qu’Edipresse et ADP n’honoreront pas leurs impayés. Les montants en jeu sont tellement importants que ce n’est plus tenable.», explique Carine Nevejans, directrice de l’international du groupe Presstalis, dans des propos rapportés par Jeune Afrique. Le magazine...
(APA 09/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - L’Etat du Sénégal, via le trésor public, va procéder le 18 janvier 2018 au remboursement de son emprunt obligataire islamique dénommé « SUKUK Etat du Sénégal 6,25% 2014- 2018 » pour un montant de 13,302 milliards FCFA (environ 21,284 millions de dollars), a appris lundi APA auprès du ministère de l’économie, des finances et du plan. Ce montant couvre à la fois la marge semestrielle et le remboursement partiel du capital. L’Etat du Sénégal avait procédé, du 23 juin au 18 juillet 2014 pour la première fois dans le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), au lancement d’un Sukuk ou obligation islamique pour un montant de 100 milliards FCFA (1 FCFA équivaut à...
(APA 09/01/18)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) - La Banque Atlantique, filiale du Groupe Banque Centrale Populaire du Maroc a annoncé la signature d’une convention à Dakar pour soutenir la lutte contre la précarité énergétique en milieu rural à travers un programme d’électrification solaire. Selon un communiqué transmis, lundi, à APA, cette convention signée le 29 décembre dernier entre Mostafa Dafir et Sunday Egbeola, respectivement Directeur Général de la banque et Président de Suntaeg Energy, partenaire technique du Ministère de l’éducation nationale du Sénégal, porte sur le soutien d’un programme d’électrification d’écoles élémentaires. Dans ce cadre, la Banque Atlantique financera une solution d’électrification individuelle solaire en faveur de 6 écoles localisées en milieu rural, précisément dans les départements de Thiès, Mbour, Kaolack, Saint Louis,...
(APA 08/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Le cumul des exportations du Sénégal au terme des 11 premiers mois de 2017 a augmenté de 96,7 milliards FCFA (environ 154,720 millions de dollars) comparé aux 11 premiers mois de 2016, a appris lundi auprès de l’agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). Ces exportations se sont établies à 1384,9 milliards de FCFA contre 1288,2 milliards de FCFA au mois de novembre 2016, soit une progression de 7,5%. Cependant en glissement mensuel, ces exportations sont ressorties en baisse de 1,900 milliard FCFA, passant de 110,1 milliards de FCFA contre 112 milliards de FCFA au mois d’octobre 2017, soit un fléchissement de 1,7%. Au cours de ce mois, les exportations ont porté essentiellement sur...
(Agence Ecofin 08/01/18)
Les promoteurs de la centrale thermique de Malicounda ont signé avec la Senelec, la compagnie en charge de la fourniture électrique, le contrat de rachat de l’énergie produite par la centrale. « La signature de ce contrat, marque une avancée significative dans le processus de mise en œuvre du plan de production par le développement d’une centrale en cycle combinée de 120 MW à Malicounda.» a affirmé Mouhamadou Makhtar Cissé (photo), le directeur de la Senelec. L’infrastructure sera mise en place par Melec PowerGen, une filiale de la compagnie libanaise Matelec en collaboration avec Africa 50. Elle sera implantée à 85 km de la capitale Dakar et fonctionnera aussi bien au fuel qu’au gaz naturel. Le Sénégal qui a actuellement...

Pages

(APA 14/12/16)
Le sélectionneur de l'équipe nationale du Maroc de football, Hervé Renard, fait de l'Algérie, de la Côte d'Ivoire et du Sénégal les favoris de la 31ème édition de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) prévue du 14 janvier au 5 février 2017 au Gabon. «L'Algérie, la Côte d'Ivoire et le Sénégal sont un cran au-dessus et je pense qu'ils ont le potentiel pour remporter le trophée», a affirmé le Français lundi soir sur le plateau de la chaîne BeIN Sports. L'Algérie a un seul trophée à dans son escarcelle. Tenante du titre, la Côte d’Ivoire compte deux sacres (1992 et 2015), alors que le Sénégal, 1ère nationale africaine au classement FIFA, court derrière son premier trophée continental. Double vainqueur de...
(Autre média 13/12/16)
Le Sénégal entame ce mardi à Lagos son opération «reconquête du titre». Les Lions de la plage affrontent le Maroc en match comptant pour la 1ère journée de la poule B. Comme il y a plus d’un an aux Seychelles, le Sénégal aura le même menu en entrée en Can de Beach soccer. les joueurs de Ngalla Sylla vont croiser le Maroc contre lequel ils s’étaient imposés (7-3). C’était d’ailleurs leur unique succès en match de poule. ce qui ne leur avait pas empêché de décrocher la seconde place qualificative en demi-finales. Pape Amadou Kamara, l’homme qui avait marqué cette rencontre en s’offrant un quadruplé, n’a pas été invité pour la grand-messe. l’attaquant de Gorée Beach soccer paie sûrement les...
(Sud Quotidien 08/12/16)
Pas de titre, pas de Mondial. L’équipe nationale féminine du Sénégal a différé hier, ses chances de remporter son premier sacre continental à la finale de la 22e édition de la Coupe d’Afrique des nations de Handball. La réserve déposée par la Tunisie sur la demi-finale perdue, lundi, face au Sénégal et rejeté mardi par la Confédération africaine de handball a finalement été acceptée par la Fédération internationale de handball (IHF) suite à une nouvelle requête qui lui a été soumise par la partie tunisienne. Elle a été enjointe à cette disqualification d’une suspension du Sénégal pour une durée de quatre ans. L’équipe nationale de handball a été privée hier, mercredi 7 décembre, de sa place de finaliste de la...
(APA 07/12/16)
Le Sénégal va tenter d’inscrire pour la première fois son nom au palmarès de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) dames de handball alors que l’Angola vise à renouer avec le leadership continental, lors de la finale de la 22ème édition de la compétition qui opposera les deux équipes ce mercredi à Luanda. Les «Lionnes » du Sénégal ont créée la sensation en sortant en demi-finale la détentrice du trophée, la Tunisie. Ce qui leur donne le droit de disputer la deuxième finale de leur histoire, après celle perdue il quarante-deux ans. Inscrire leur nom dans le palmarès serait une grosse performance pour les protégées du technicien français Frédéric Bougeant qui ont déjà atteint leur objectif : figurer dans le...
(RFI 07/12/16)
La finale de la CAN 2016 de handball féminine entre l'Angola et le Sénégal se déroule, ce jeudi 7 décembre, au Pavillon des Sports de Kilamba, sur le sol angolais. Lors des demi-finales, les Sénégalaises ont battu la Tunisie, tenante du titre, sur le score de 26-20, tandis que les Angolaises se sont imposées 31-19 face au Cameroun.
(APA 06/12/16)
La finale de la 22ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) dames de handball opposera, mercredi à Luanda, l’Angola au Sénégal, victorieux en demi-finales, lundi, respectivement du Cameroun (26-20) et de la Tunisie (31-19), validant, dans la foulée, leur qualification pour la Coupe du monde de la discipline. Si la qualification en finale de l’Angola, grandissime favorite de la compétition, était attendue, celle du Sénégal, en revanche, l’était moins. Les «Lionnes » ont réussi l’exploit d’éliminer la tenante du titre, la Tunisie. L'Angola a d'ores et déjà à son palmarès 12 finales, dont 11 victorieuses. La seule finale perdue par les Angolaises est celle de 1991 face au Nigeria. Le Sénégal, lui, va vers sa deuxième finale après...
(APA 05/12/16)
Le Sénégal a remporté samedi à Lomé le trophée de la 7ème édition du tournoi de l’UEMOA après sa victoire en finale 1 but à face face au Mali. Le but victorieux a été inscrit par Aliou Badji à la 78e minutes sur un coup de tête. Avec quatre buts inscrit durant le tournoi, Badji a été sacré meilleur buteur du tournoi. Des footballeurs locaux des 8 pays de l’ Union économique et monétaire ouest-africaine ( UEMOA) ont pris part au tournoi. Il s’agit du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, de la Guinée-Bissau, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo)
(APA 02/12/16)
Le Sénégal s’est qualifié jeudi pour la finale de la 7e édition du tournoi de football de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) après sa large victoire 5 buts à 0 face à la Guinée Bissau, a constaté APA. Les Sénégalais n’ont pas fait de cadeau à leurs adversaires lors de ce match comptant pour la 3e et dernière journée de la poule B. Les buts sénégalais ont été inscrits respectivement par Ibrahim Niane, Krepin Diata Badje Alou (doublé ) et Pape Habib. Dans l’autre match de cette poule, le Bénin et le Burkina Faso ont fait match nul 0-0. La finale aura lieu samedi entre le Sénégal et le Mali.
(SeneNews 30/11/16)
Selon les informations de Libération, la Justice française, particulièrement le parquet financier, s’est récemment opposée à une demande de sortie du territoire sollicitée par Lamine Diack. Presque au même moment, l’ex président de l’IAAF qui a demandé l’annulation de la procédure en pointant du doigt une série de violations, a eu une réponse négative.Lamine Diack est encore contraints de rester à Paris où il vit depuis maintenant un an, au domicile d’un de ses fils, en banlieue. Selon les informations de Libération, les magistrats du Pôle financier se sont encore opposés récemment à une demande de sorite introduite par l’ancien président de l’IAAF qui semble de plus en plus payer les frais de la « fuite » de son fils...
(RFI 26/11/16)
Annoncé parmi les cinq finalistes du Trophée du joueur africain de l’année, le Sénégalais Sadio Mané fait partie de ces joueurs qui étonnent par leur talent et leur constance dans le travail. Nous avons retrouvé quelques acteurs du FC Metz qui ont côtoyé ce joueur actuel de Liverpool lors de son arrivée en Europe en 2010. Pour la deuxième fois, Sadio Mané, 24 ans, a été élu le meilleur sportif sénégalais de l’année. Mais son aura dépasse largement les frontières de son pays, lui qui l’a quitté en 2010 pour apprendre son métier au FC Metz après avoir été formé à Dakar à l’Académie génération foot, partenaire du club lorrain depuis 2003. De Dakar à Metz, itinéraire d'un gamin surdoué...
(Jeune Afrique 22/11/16)
Un "collectif d'amis" de l'ancien président de la Fédération internationale d'athlétisme a versé lundi la caution de 500 000 euros exigée par la justice française à Lamine Diack dans le cadre d'une affaire de corruption passive et blanchiment aggravé. C’est un coup de main qui tombe à pic pour Lamine Diack. L’ancien président de l’IAAF, mis en cause dans une affaire de corruption passive et blanchiment aggravé par la justice française après la découverte de nombreux cas de dopage au sein de l’athlétisme russe, a bénéficié de la générosité d’un « collectif d’amis », comme l’a expliqué sa famille dans un communiqué lundi. Ce cercle proche s’est en effet cotisé pour réunir les 500 000 euros exigés par la justice...
(AFP 22/11/16)
Les Algériens de Leicester Riyad Mahrez et Islam Slimani, le Sénégalais Sadio Mane (Liverpool), l'Egyptien Mohamed Salah et le tenant du titre gabonais Pierre-Emerick Aubameyang sont les cinq joueurs finalistes pour le trophée du meilleur joueur africain de l'année, qui sera remis le 5 janvier, a annoncé la CAF mardi. La confédération africaine de football (CAF) précise dans son communiqué que le gala de remise du trophée se déroulera jeudi 5 janvier 2017 à Abuja, capitale du Nigeria. Le vainqueur sera notamment choisi par les votes des sélectionneurs, ou directeurs techniques, des 54 associations affiliées à la CAF, plus les votes de "membres associés", la Réunion et Zanzibar, et de dix membres d'un panel d'experts. Liste des finalistes par ordre...
(SeneNews 19/11/16)
Candidat à l’organisation des Mondiaux d’Athlétisme en 2017, le Qatar aurait effectué des versements suspects, pour tenter de faire pencher la balance en sa faveur. Si Londres l’avait finalement emporté, l’information révélée par Le Monde interpelle alors que le Qatar a été désigné pour organiser l’édition 2019 des Mondiaux. Le quotidien Le Monde révèle ce vendredi que le Qatar, candidat à l’organisation des Mondiaux d’athlétisme 2017, aurait tenté d’acheter sa victoire en 2011, année d’attribution de l’organisation de l’événement, à travers plusieurs virements bancaires suspects. La somme évoquée, 3,5 millions de dollars (2,5 millions d’euros), aurait été versée en deux fois, par la société QSI en faveur de Pamodzi Sports Consulting, société spécialisée dans le marketing sportif et dirigée par...
(APA 14/11/16)
Les quotidiens sénégalais parvenus lundi à APA mettent en exergue l’arbitre ghanéen Joseph Lamptey qui a sifflé le match Sénégal-Afrique du Sud de samedi dernier comptant pour la 2ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, et sur d’autres sujets. «Foot : Eliminatoires Russie 2018-Afrique du Sud-Sénégal (2-1)-Les Lions braqués par un Ghanéen», titre Le Populaire, expliquant que «Homme du match, l’arbitre a fait perdre le Sénégal face à l’Afrique du Sud en inventant un pénalty». Le journal souligne que coutumier des faits, Joseph Lamptey a déjà été suspendu deux ans par la Caf en 2010. «Sur le pénalty, on lui parle, il dit que c’est lui qui décide», déplore Cheikhou Kouyaté, capitaine des Lions, pendant que le...
(Afrik.com 14/11/16)
Plombé par un penalty inexistant, le Sénégal s’est incliné 2-1 en Afrique du Sud malgré une belle deuxième période samedi à l’occasion de la 2e journée des éliminatoires du Mondial 2018. Dominé en Ouganda (1-0), le Congo a quant à lui enchaîné un 2e revers. - Afrique du Sud 2-1 Sénégal Rageant pour le Sénégal ! Auteurs d’un sans-faute dans les éliminatoires de la CAN 2017 et espérant rééditer cette performance dans ceux du Mondial 2018, les Lions de la Teranga ont concédé leur première défaite en Afrique du Sud (2-1) samedi à Polokwane à l’occasion de la 2e journée. Un revers d’autant plus amer qu’une décision arbitrale absolument surréaliste l’a provoqué. Sur une tête plongeante de Rodgers, le ballon...
(RFI 11/11/16)
La sélection du Sénégal se déplace en Afrique du Sud pour se frotter aux « Bafana Bafana », lors de la deuxième journée du groupe C des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, qui se déroulera en Russie. Les « Lions de la Téranga » ont débuté par une victoire, ils espèrent continuer sur cette lancée. Il y a un peu plus de deux mois, le Sénégal bouclait les qualifications pour la CAN 2017 avec un sans-faute, six victoires en six rencontres. Pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018, les Sénégalais ont déjà une victoire, 2-0, à domicile face au Cap-Vert. La victoire comme objectif Les « Lions de la Téranga » ne comptent pas s’arrêter en...
(SeneNews 26/10/16)
Habib Cissé, l’ex-conseiller juridique de Lamine a été relaxé par la juge française. Mais cette dernière a ordonné de le mettre sous contrôle judiciaire. L’homme est le premier à être incarcérer dans ce dossier Lamine Diack accusé de corruption au sein de la Fédération Internationale d’Athlétisme (Iaaf). M. Cissé a été placé en détention provisoire mi-octobre. Habib Cissé, est soupçonné par la justice française, d’avoir joué un rôle-clé dans l’affaire. Devenu fin 2011 l’homme de l’IAAF chargé du suivi des passeports biologiques (documents contenant l’historique des contrôles) des athlètes russes, il s’était fait remettre une liste de sportifs soupçonnés de dopage, soit 23 noms. Dans le cadre de ses charges, il s’est rendu plusieurs fois à Moscou et les enquêteurs...
(AFP 24/10/16)
Les Détroit Pistons ont recruté le pivot Mamadou N'Diaye, Sénégalais de 23 ans mesurant 2,29 m qui n'avait tapé dans l'oeil d'aucune équipe NBA lors de la Draft 2016, ont-ils annoncé samedi. Le joueur de 136 kg a disputé avec Golden State la Summer League, le Championnat estival qui permet aux équipes NBA de mettre à l'épreuve leurs recrues potentielles, mais la franchise d'Oakland ne l'avait pas conservé. Le pivot a passé trois années à l'université de Californie et a terminé la saison 2015-16 du Championnat universitaire NCAA avec des moyennes de 12,1 points, 7,2 rebonds et 2,4 contres. N'Diaye devrait toutefois patienter avant de découvrir la NBA, les Pistons le destinant à leur équipe affiliée de NBA-D League, le...
(AFP 20/10/16)
L'Algérie, qui court après un sacre continental depuis 1990, va devoir cravacher dès la phase de poules de la Coupe d'Afrique des nations au Gabon (14 janvier-5 février), avec notamment la Tunisie et le Sénégal dans son groupe. Le tirage au sort effectué mercredi à Libreville pouvait difficilement être plus compliqué pour les Fennecs de Riyad Mahrez et El Arabi Soudani, meilleur buteur de la phase de qualifications pour la CAN avec sept réalisations en six matches. Après une entrée en matière plus qu'abordable contre le modeste Zimbabwe, équipe la plus faible engagée dans le tournoi, c'est un derby du Maghreb qui attend l'Algérie, contre la Tunisie. Et le dernier match, peut-être décisif dans la perspective d'une qualification pour les...
(Eurosport 20/10/16)
CAN 2017 - L'Algérie a hérité d'un groupe compliqué pour la 31e Coupe d'Afrique des nations au Gabon (14 janvier-5 févier), dont le tirage au sort a eu lieu ce mercredi soir, avec notamment la Tunisie et le Sénégal. La Côte d'Ivoire, elle, croisera notamment sur son chemin la RD Congo, 3e de la CAN 2015. L'Algérie, 2e meilleure nation africaine du dernier classement FIFA (35e place) et qui court après un sacre continental depuis 1990, a été tirée dans le groupe B, complété par le Zimbabwe, premier adversaire des Fennecs au Gabon.

Pages

(Enquête 10/12/14)
Parler des lieux sacrés de la ville de Touba sans ‘’le Puits de la Miséricorde’’ ou Aïnou Rahmati laisserait un goût d’inachevé. C’est Serigne Abdoul Ahad Mbacké qui a permis l’acquisition de l’équipement du forage d’eau bénite du ‘’ Puits de la Miséricorde’’, communément appelé Aïnou Rahmati. Ce puits est équipé d’un forage avec une pompe d’une puissance de 300m3 par heure, d’un château d’eau d’un volume de 50 mille litres, et d’un bassin d’alimentation composé de 28 robinets. Un chiffre qui, si l’on en croit certaines sources, a été calculé par rapport à la somme arithmétique des valeurs de chacun des caractères arabes qui servent à écrire le mot Touba. Historique du Puits L’histoire de ce puits est intimement...
(Le Point 08/12/14)
Un beau documentaire célèbre le libre parcours de cette grande écrivaine sénégalaise qui vient de publier "Cacophonie" chez Présence africaine. Son pseudonyme en littérature signifie "personne n'en veut". En wolof, on le donne à une petite fille qui voit le jour après que sa mère a déjà perdu deux enfants mort-nés, comme pour protéger la nouvelle venue puisqu'il faut comprendre : personne n'en veut, même la mort ! Et une fois encore, l'écrivaine sénégalaise Marietou Mbaye montre qu'elle a réussi, face à tous les obstacles, à inverser le sort : Ken Bugul, tout le monde en veut ! Loin des 67 ans qu'elle porte comme un charme, sa présence radieuse et pleine d'humour rayonne et son sens du combat ébaudit...
(Enquête 01/12/14)
Pour la célébration de son 25éme anniversaire, le groupe Positive Black Soul entend faire revivre le mouvement Hip-hop qui est en pleine mutation. Dj Awadi et Duggy Tee étaient hier en conférence de presse pour présenter leur nouvel album. Pour ses 25 ans, le groupe Positive Black Soul (PBS), l’un des pionniers du rap au Sénégal et en Afrique, a décidé de se retrouver pour partager ses expériences avec la nouvelle génération dans une série d’événements. ‘’Nous sommes de retour pour célébrer nos retrouvailles après des moments de séparation. Ce retour n’est pas éphémère car nous comptons le poursuivre dans le futur afin de faire revivre la magie Black Soul’’ renseigne Dj Awadi lors d’une conférence de presse, tenue hier...
(Xinhua 01/12/14)
DAKAR (Xinhua) -- Le 15e Sommet de la Francophonie, qui a pris fin dimanche au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), à 30 km de Dakar, a adopté des "décisions importantes" ayant notamment trait à la jeunesse et à l' économie, a-t-on appris de source officielle. S'exprimant lors de la conférence de presse clôturant le deux jours de travaux des pays membres de l'espace francophone, le président sénégalais Macky Sall a affirmé que le sommet a adopté un cadre stratégique à moyen terme pour jeunesse et l'économie. Il a indiqué que le sommet a "insisté" sur le renforcement de la dimension économique dans un esprit de partenariats solidaires au sein de l'espace francophone. Le sommet s'est penché...
(Sud Quotidien 19/11/14)
La Galerie Le Manège de l’Institut français de Dakar accueille, jusqu’au 17 janvier 2015, une expo consacrée à la représentation des « tirailleurs sénégalais » dans la bande dessinée. Des hommes dont ce n’était pas la guerre et qui ont dû subir la morsure du froid, la mort anonyme ou encore l’oubli. Partis, nombre d’entre eux ne reviendront pas…Et pour certains, le retour sera synonyme de traumatisme. «La République, dans son immense générosité, était fière de leur offrir l’insigne honneur de pouvoir mourir pour la Patrie.» Sur un ton entre le cynisme et l’humour noir, voilà ce que dit Jacques Tardi, à propos de...
(RFI 19/11/14)
Le jury* du Prix Découvertes RFI 2014, réuni à Paris le mardi 18 novembre et présidé par l’artiste congolais Fally Ipupa, a désigné la chanteuse sénégalaise Marema, lauréate de cette édition. Née dans la banlieue dakaroise, de père mauritanien et de mère sénégalaise, le métissage teinte naturellement l'identité de Marema. Très tôt, elle est bercée par la musique acoustique de Tracy Chapman, dont sa maman est fan, et par les artistes de la tendance folk sénégalaise. Elle débute sa carrière en tant que choriste auprès de grands artistes sénégalais tels qu’Awadi, Yoro Ndiaye, Metzo Djatah ou Idrissa Diop. Marema compose, écrit et chante désormais son propre répertoire avec une musique ouverte sur différentes tendances urbaines que l’on retrouve sur son...
(Sud Quotidien 07/11/14)
Le mois de novembre à l’Institut français de Dakar, c’est le mois du documentaire. A l’affiche, dans la soirée d’avant-hier, mercredi 5 novembre, « Les vérités du fou » de Cheikh Ahmadou Bamba Diop. Le film, qui date de 2014, dure 52 minutes pendant lesquelles on marche sur les pas d’un drôle de personnage, mi- fou, mi- poète. Ce que l’on apprend de Thierno Seydou Sall, ce sont ses mots-ceux des autres aussi-qui nous le disent. Parle, et je te dirai que tu es… Quand, dès les premières images de ce film documentaire, la réalisatrice franco-sénégalaise Laurence Gavron demande à Thierno Seydou Sall s’il est vraiment fou, le poète, que la question n’a pas l’air de surprendre encore moins d’embarrasser,...
(Sud Quotidien 06/11/14)
«J’ai cherché la paix dans tout l’univers, je ne l’ai trouvé que dans un coin anguleux avec un livre», cette citation d’un ancien auteur latin repris par Pascal Guignard a renforcé l’amour de Fewine Sarr pour le livre. Romancier, musicien, homme de réflexion et économiste de profession, Felwine Sarr est aujourd’hui libraire et éditeur avec Boris Diop et Nafissatou Dia Diouf. Le trio dirige la librairie «Athéna», rue Victor Hugo à Dakar et qui va célébrer la première réédition de «La plaie» de Malick Fall, roman écrit en 1967. Vous dirigez la librairie Athéna avec Boubacar Boris Diop et Nafissatou Dia et quand on y pénètre on mesure son degré d’ignorance face à cette florissante littérature en tout genre. Vous-même,...
(Groupe Futurs Médias 04/11/14)
La troupe «Soleil levant» de Thiès a fêté son 10e anniversaire, le vendredi dernier, au Grand Théâtre de Dakar. Devant un public venu nombreux, la bande à Sanekh a conquis son monde, le temps d’une soirée de ouf… Les petits plats ont été mis dans les grands. Plein comme un œuf, le Grand Théâtre de Dakar a été, vendredi dernier, le point de convergence de tout ce que le Sénégal compte de comédiens, pour fêter le dixième anniversaire de la troupe «Soleil levant» de Thiès. L’ambiance était chaleureuse, la distraction était à son comble, l’hilarité au rendez-vous et les visages étaient rayonnants de gaieté. L’ambiance assurée, le public s’est laissé aller, le temps d’une soirée, pour survoler les vicissitudes de...
(Agence Ecofin 16/10/14)
SENCINE est le nouveau journal dédié au cinéma et à l’audiovisuel au Sénégal. Le premier numéro est en kiosque. Le défi majeur à relever est celui de la constance dans la parution, a prévenu le ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye. « Il ne faudrait pas que SENCINE soit mort-né », a-t-il dit au cours de la cérémonie de présentation du magazine trimestriel ce 14 octobre 2014. Toutefois le même ministre s’est dit rassuré, eu égard aux partenaires au chevet du jeune journal. Il s’agit notamment de la direction de la cinématographie, de l’agence de communication Baobab Com, de Canal+, sans oublier les journalistes culturels et critiques de cinéma. « SENCINE se veut un point de...
(Agence Ecofin 30/09/14)
(Agence Ecofin) - Le célèbre photographe sénégalais Boubacar Touré Mandémory est décidé à partager son expérience pour assurer un avenir à son art. Il tient depuis le 20 septembre 2014 la première édition d’un atelier de photographie qui court jusqu’au 3 décembre. La session de formation se déroule à Rufisque, ville du Sénégal située à quelque 25 km de Dakar la capitale. 12 photographes et 3 journalistes travaillent sous le thème « Regards sur la vie de Rufisque ». Boubacar Touré Mandémory explique que Rufisque est une cité historique qui appartient au patrimoine culturel du Sénégal. « Regards sur la vie de Rufisque » se veut un projet collectif qui permet de confronter la diversité des points de vue sur...
(Enquête 30/09/14)
La RADDHO s’est jointe à Etuma Seba pour dénoncer l’arrestation de Kemi Seba en France, pour révocation de sursis. Sa femme et l’organisation la jugent arbitraire et attentatoire aux droits humains. Parti en France promouvoir son dernier livre « BLACK NIHILISM », Kemi Seba, chroniqueur dans l’émission « Grand rendez-vous » sur la 2Stv a été arrêté pour une affaire de violence qui s’est passée en 2009 et qu’il a toujours niée. En conférence de presse samedi dernier au siège de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’Homme (RADDHO), son épouse Etuma Seba a saisi cette tribune pour dénoncer l’arrestation de son mari et condamner fermement les conditions dans lesquelles il est détenu. Incarcéré depuis le 13...
(RFI 29/09/14)
Cinq candidats, dont une femme pour la première fois, sont en lice pour succéder à Abdou Diouf à la tête de l’Organisation internationale de la Francophonie. C'est à Dakar, les 29 et 30 novembre, en marge des travaux du XVe Sommet de la Francophonie que le nouveau secrétaire général ou la nouvelle secrétaire général de l'OIF sera nommé(e). Les choses sérieuses semblent avoir commencé, à dix semaines du sommet de Dakar (du 29 au 30 novembre), pendant lequel les chefs d’Etat et de gouvernements de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) seront appelés à choisir le successeur d’Abdou Diouf, secrétaire général de l’OIF depuis 2002. Après trois mandats de quatre ans, l’ancien président du Sénégal, 78 ans, qui a marqué...
(Le Quotidien (Sn) 19/09/14)
Il a souvent été avancé l’idée que le Sénégal soutient la candidature de la canadienne, Michaelle Jean, au poste de secrétaire général de la Fran­cophonie. Il n’en est rien en réalité. En marge du point de presse du comité d’organisation du XVe sommet de Dakar, Mme Penda Mbow, la représentante du chef de l’Etat auprès du Comité scientifique du sommet de la Francophonie, a indiqué que le Sénégal n’a pas de préférence quant au choix d’un candidat pour le poste de secrétaire général de la Francophonie. «Nous sommes le pays hôte. Nous devons être disponibles pour tout le monde. Jusqu’au dernier moment, le Sénégal va jouer de sa neutralité. Nous n’avons pas encore de préférence, nous allons attendre le moment...
(Groupe Futurs Médias 17/09/14)
-People Tous les matins, avec ses petits plats, elle enfume le plateau de la matinale de la Télé futurs médias (Tfm). Passionnée de cuisine, elle a accroché ses escarpins de mannequin pour se mettre derrière le four. Elle, c’est Alphie Bâ, une «masterchef» qui adore partager son savoir-faire de l’Art culinaire. Juste le temps d’enfourner un fondant un chocolat, elle se met à table, face à L’Obs, pour nous conter les délices de sa vie, aigre par moments… Qui se cache derrière la présentatrice de la rubrique culinaire de la matinale «Yewouleen» ? Je m’appelle Alphie Bâ. Je suis née en 1981 à Saint-Louis mais, j’ai grandi à Liberté 4. Je suis mannequin depuis plus de 11 ans. Depuis quelque...
(APS 16/09/14)
Le film documentaire "Président Dia", du réalisateur sénégalais Ousmane William Mbaye, sera projeté le 10 octobre à Paris, conjointement avec "Lettre à Senghor" de Samba Félix Ndiaye, dans le cadre de la 23-ème Quinzaine du cinéma francophone.Organisée au Centre Wallonie-Bruxelles, la manifestation qui se déroulera du 1-er au 11 octobre 2014, enregistrera également la projection de "La trilogie des amours" de Laurence Attali (le 9 octobre), pour une édition qui met à l'honneur le Sénégal, précise la même source. Dans "Président Dia" – film primé à Ouagadougou et Carthage notamment -, Ousmane William Mbaye revient sur la journée du 17 décembre 1962, jour où Mamadou Dia, président du Conseil du Sénégal, est arrêté, puis condamné à perpétuité, accusé de coup...
(Walfadjri 15/09/14)
Entre la sortie de son premier album The East Wind (Le vent d’est) et le deuxième Mousso Lou (Les femmes), il a fallu dix ans à la chanteuse sénégalaise, Mamy Kanouté. Pour la griotte et choriste de Baaba Maal, cela en vaut la peine. Avec treize titres tous chantés en mandingue, Mousso Lou dédié aux femmes, au travail, à l’éducation des enfants…, offre un alliage d’instruments traditionnels et modernes. Retrouvée chez elle à l’unité 24 des Parcelles-Assainies à Dakar, avec ses belles mères et ses enfants, la griotte sénégalaise, Mamy Kanouté est relaxe. Elle s’offre quelques heures de repos après quatre ans de dur labeur pour sortir son deuxième album Mousso Lou (Les femmes en bambara) en juillet dernier. Le...
(Pressafrik 10/09/14)
Le Ministre de la Culture et de la Communication, Monsieur Mbagnick Ndiaye et le Directeur Général de la Banque Nationale de Développement Economique (BNDE), Monsieur Thierno Seydou Nourou Sy ont tenu ce mardi 9 septembre, une séance de travail au siège de l’institution bancaire en présence de Monsieur Amadou Kane, ancien ministre de l’Economie et des Finances et actuel Président du Conseil d’Administration de la BNDE. Ont pris part à cette importante réunion des cadres du Ministère de la Culture et ceux de la Bnde, des artistes et acteurs culturels non étatiques. La rencontre initiée par le inistre de la Culture, a pour objectif, note le communiqué parvenu à Pressafrik.com, de définir un cadre de collaboration entre les deux institutions...
(AFP 08/09/14)
Les pieds frappent le sol en cadence. Les danseuses claquent leurs mains et leurs cuisses en serrant les dents. Le stepping est une danse qui plonge au coeur de l'histoire noire américaine et secoue depuis un an le monde de la mode. Une de ses représentantes, LeeAnet Noble, a conquis le couturier américain Rick Owens à Paris l'automne dernier. Elle revient à New York vendredi à l'occasion de la Fashion week. Dans le studio de Washington où elle répète son spectacle, la jeune femme de 30 ans joue des percussions mais parfois il n'y a pas de musique. Les claquements des mains et des pieds qui font vibrer le sol suffisent à rythmer les mouvements. Le stepping est né aux...
(Sud Quotidien 21/08/14)
Le chanteur Sidy Samb revient au-devant de la scène musicale nationale avec deux albums qui seront sur le marché les jours à venir. En prélude à cet événement, il a organisé une séance d’écoute mardi dernier à son studio situé aux Hlm Grand Yoff à l’endroit de la presse. «Sunu» et «Ada Yi», seront dans les jours à venir sur le marché national. L’artiste Sidy Samb à travers ses produits, compte surprendre et émerveiller le public, a-t-il annoncé mardi dernier, lors de la séance d’écoute qu’il a organisée à l’endroit de la presse. Concernant les thèmes, l’artiste les tire de la vie quotidienne des sénégalais. Dans «Ada Yi», il magnifie les coutumes et traditions sénégalaises. «Sama Dome», un autre titre...

Pages

(RFI 13/01/18)
Au Sénégal, les propos de Donald Trump sur plusieurs pays africains ainsi que le Salvador et Haïti qu'il aurait qualifié de « pays de merde » ont fait réagir ce vendredi 12 janvier Macky Sall qui a déclaré sur les réseaux sociaux : « Je les rejette et les condamne fermement. L’Afrique mérite le respect et la considération de tous ». Le président sénégalais n’en est pas resté là. Il a demandé au ministre des Affaires étrangères, Sidiki Kaba, de convoquer l’ambassadeur américain au Sénégal. L’entrevue entre Sidiki Kaba et l’ambassadeur Tulinabo Mushingi, convoqué au ministère, n’a duré que quelques minutes. Indignation et colère, le message adressé au président Trump est clair. « Le gouvernement du Sénégal est indigné par...
(RFI 13/01/18)
En Casamance, le bilan de la tuerie du 6 janvier dans la forêt de Boffa Bayotte est passé à 14 morts avec la découverte jeudi par l’armée du corps d’un homme qui était porté disparu. Toubacouta est calme, mais la population vit dans la psychose. Ce matin, les tirs d'artillerie de l'armée sénégalaise ont repris, mais il n'y a toujours aucune trace des agresseurs. Le corps a été retrouvé jeudi matin par l’armée à l’entrée de la forêt de Boffa- Bayotte. Il a été inhumé à Toubacouta à cause de son état de décomposition très avancé. Le chef d’état-major des armées, le général Cheikh Guèye, en visite dans la zone, a assisté à son enterrement. Le bilan officiel est donc...
(Jeune Afrique 13/01/18)
L'armée sénégalaise poursuit ses opérations en Casamance, pour retrouver les auteurs du massacre de 14 jeunes bûcherons, samedi dernier, dans la forêt de Bourofaye. Si le mobile du meurtre demeure incertain, certains indices laissent à penser qu'il pourrait être lié au trafic illicite de bois dans la région. Une hypothèse jugée crédible par Haïdar El Ali, militant écologiste et ancien ministre de l’Environnement, qui appelle à une criminalisation de la coupe illégale de bois. Le meurtre d’un groupe de jeunes villageois par des hommes armés, samedi 6 janvier dans la forêt de Borofaye, en Casamance, a provoqué une vive émotion dans le pays. Depuis 2012, le calme était en effet revenu dans cette région marquée par un conflit qui perdure...
(Le Monde 12/01/18)
Le Hongkongais Patrick Ho et le Sénégalais Cheikh Tidiane Gadio, en procès à New York pour corruption, sont au cœur de l’ascension d’un jeune champion de l’or noir, CEFC. Ce sont deux intermédiaires qui se débattent dans les filets de la justice américaine, un Chinois et un Sénégalais. Leurs agissements, entre 2014 et 2016, pourraient éclairer sur l’ascension fulgurante d’un jeune champion chinois du pétrole, le groupe CEFC. L’affaire pourrait également renseigner sur les méthodes de l’entreprise pour se hisser rapidement parmi les acteurs majeurs de l’or noir. Des ambitions planétaires, qui contrastent avec la discrétion de son patron, le mystérieux Ye Jianming. Le premier intermédiaire, Patrick Ho, 68 ans, a comparu, lundi 8 janvier, devant une cour de New...
(Le Monde 12/01/18)
C’est une présence discrète mais toujours reconnaissable dans les grandes cérémonies de la confrérie soufie des mourides. Un collier de barbe blanche surmonté parfois de lunettes qui cachent deux épais sourcils d’un blanc éclatant eux aussi. Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a été nommé officiellement, mercredi 10 janvier, huitième calife général des mourides, prenant la place de Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, mort mardi dans la ville sainte de Touba, au Sénégal. A 88 ans, celui que l’on surnomme déjà « le calife de la continuité » est une personnalité consensuelle habituée des prêches d’union et des prières mortuaires solennelles. Un religieux « détaché des mondanités et doté d’un franc-parler exceptionnel », selon le journal Enquête. L’« intendant des mystères de Serigne...
(Le Monde 11/01/18)
C’est dans la nuit de mardi 9 à mercredi 10 janvier que l’un des plus grands chefs religieux du Sénégal s’est éteint. Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, calife général de la confrérie musulmane des mourides, est décédé à 92 ans des suites d’une longue maladie. Après deux jours de deuil national suite à l’assassinat de treize jeunes bûcherons, le pays entre dans une nouvelle période de recueillement avec le décès du septième calife de cette confrérie religieuse issue du soufisme, l’une des plus importantes du pays et de la sous-région, avec plusieurs millions de fidèles. Le président Macky Sall est arrivé mercredi matin à Touba, capitale de la confrérie, afin de présenter les condoléances de la nation. Le traditionnel conseil des...
(La Tribune 11/01/18)
Le Sénégal et le Japon viennent de signer ce mardi 9 janvier à Dakar un mémorandum engageant les deux pays à promouvoir l'infrastructure de haute qualité au Sénégal et à renforcer leur coopération en termes d'échanges d'expériences et de bonnes pratiques dans le domaine de la construction. Nouvelle étape dans les relations entre le Sénégal et le Japon. Les deux pays viennent de signer, ce mardi à Diamniadio, à une trentaine de kilomètres de la capitale sénégalaise Dakar, un mémorandum orientant en partie leur coopération en matière d'infrastructures. Paraphé par Abdoulaye Daouda Diallo, le ministre sénégalais des Infrastructures et des transports terrestres, et Takao Makino, ministre japonais du Territoire, de l'infrastructure, des transports et du tourisme, le mémorandum scelle l'engagement...
(Le Point 11/01/18)
La puissante confrérie musulmane soufie des mourides vient de perdre son guide spirituel : Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, 94 ans, septième khalife et descendant du fondateur cheikh Ahmadou Bamba. L'influence de la personnalité du guide spirituel, de l'autorité morale et religieuse des Mourides va bien au-delà de Touba, ville sainte de la confrérie. C'est pourquoi tout le Sénégal, le monde musulman soufi, est en deuil après l'annonce du décès, mardi 9 janvier, du septième khalife général des Mourides, Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké, à 94 ans. Musulmans à 95 %, les Sénégalais pratiquent un islam sunnite dominé localement par d'importantes confréries soufies, essentiellement celles des mourides, des tidianes, des qadres et des layènes. Fondée par cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927), la...
(RFI 11/01/18)
Le chef de l’état-major, le général Cheick Guèye, est à Ziguinchor pour suivre de près la situation en Casamance. Treize bûcherons ont été assassinés par des hommes armés dans la forêt de Boffa Bayote. La piste des indépendantistes des indépendantistes n'est pas exclue. Et l’armée sénégalaise a mis les moyens pour traquer les auteurs du crime. « Le maquis ne se prononcera pas sur les événements de la forêt de Boffa Bayote que nous condamnons », a déclaré Jérôme Diédhiou, le secrétaire national du maquis, joint au téléphone par RFI. « Nous laissons le soin à l’aile politique. Nos hommes observent et suivent de près la situation sur le terrain. Le MFDC [Mouvement des forces démocratiques de Casamance] est dans...
(La Tribune 10/01/18)
Au Sénégal, les recettes tirées des exportations à l'issue des onze premiers mois de l'année 2017 ont augmenté de 154,7 millions de dollars soit 96,7 milliards de francs CFA, par rapport au cumul des recettes enregistré une année auparavant. Quant au solde commercial cumulé sur la même période, il s'est établi à -1 839,6 milliards de Fcfa, avec un écart négatif observé durant les onze premiers mois de l'année 2016. Les exportations au Sénégal ont affiché une tendance haussière tout au long depuis la fin de l'année de l'année 2016. Selon les données de l'Agence sénégalaise de la statistique et de la démographie (ANSD), les recettes cumulées des exportations entre janvier et novembre 2017 ont connu une progression de 154,7...
(RFI 10/01/18)
A peine sorti de deux jours de deuil national en hommage aux 13 jeunes coupeurs de bois assassinés en Casamance, le Sénégal replonge dans un nouveau deuil. La disparition du khalife général de la puissante confrérie Mouride, Serigne Sidy Mokhtar Mbacke, a en effet été annoncée dans la nuit. Appel à la prière particulier ce mercredi matin… Septième khalife général des Mourides, Serigne Sidy Mokhtar Mbacke est décédé dans la nuit du mardi au mercredi 10 janvier, d’une longue maladie. Maladie qui l’avait empêché d’ailleurs de participer au grand Magal de Touba, la grande célébration annuelle des mourides, en novembre dernier. Erudit, Serigne Sidy Mokhtar Mbacke présentait l’islam comme une religion de paix. Bâtisseur, connu pour ses discours unificateurs, il...
(Jeune Afrique 10/01/18)
Pour le ministre congolais de l'Économie, les États africains doivent s’atteler à bâtir de vraies économies compétitives, plutôt que de se préoccuper de disposer chacun de sa monnaie. Ce qui ne l'empêche pas de suggérer des évolutions dans la politique monétaire de la zone CFA, notamment le passage de la fixité par rapport à l'euro à une flexibilité contrôlée. Depuis plus d’un an, il ne se passe plus un jour sans que les Africains de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) ne parlent du franc CFA. Ils le font sous toutes les coutures : mauvaise monnaie, cause des déconvenues économiques, bonne monnaie, garante de la stabilité macro-financière, monnaie aux relents...
(RFI 10/01/18)
Au Nigeria, les autorités ont saisi le mois dernier, près de 115 tonnes de médicaments interdits au port de Lagos. Il s'agit, selon les autorités, de six conteneurs remplis de Tramadol, un antidouleur, dont la vente est limitée et contrôlée à de faibles dosages. Cette saisie record témoigne de la vitalité de ce marché, qui concerne le Nigeria, mais aussi plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest où d'autres saisies ont été faites ces dernières années. Le Tramadol est un antidouleur, proche de la codéine et de la morphine, généralement prescrit en cas de forte douleur ou après une opération. Mais dans certains pays d’Afrique, il est majoritairement consommé pour tout autre chose. Chercheur associé à l'institut Thomas More et au Groupe...
(Le Point 09/01/18)
Treize morts et sept blessés : voilà le bilan de l'attaque qui a eu lieu samedi 6 janvier dans la forêt de Borofaye, dans la commune de Boutoupa-Camaracounda. Le Sénégal est en deuil national pour deux jours. L'attaque a été aussitôt attribuée à des éléments armés supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC) qui réclame l'indépendance de la région. Au lendemain de cette journée macabre, les autorités et l'armée sont toujours...
(RFI 09/01/18)
L’armée cherche toujours les assassins des 13 jeunes coupeurs de bois tués samedi dernier. Si certains s’inquiètent de leur passage en Guinée Bissau, le président Macky Sall en a fait une priorité. Ce lundi, l’influent collectif des cadres casamançais, qui regroupe notamment des élus et des scientifiques, a organisé un point presse à Dakar. Le collectif estime qu’à l’origine de ce drame, il y a le pillage du bois organisé par une véritable mafia. « Je voudrais, avant de commencer, que nous puissions observer une minute de silence... » Après l’hommage, le président du collectif, l'architecte Pierre Goudiaby Atépa, a pointé du doigt différentes responsabilités. Notamment celle de la rébellion, le Mouvement des forces démocratiques de Casamance. « Il semblerait...
(La Tribune 08/01/18)
La tragédie s’est passée samedi dernier dans les profondeurs de la forêt casamançaise. Après le déchirement des familles, le Sénégal tout entier va observer un deuil national de deux jours à la mémoire des 13 jeunes massacrés dans une forêt de la région de Ziguinchor, au sud du Sénégal, par une bande armée non encore identifiée. Sur ce point, l’incompréhension et les interrogations demeurent sur les mobiles et l’identité des assaillants. Les détails. Du côté de l'Etat, il a fallu coordonner la mise en berne des drapeaux sur les édifices publics et les représentations diplomatiques à l'étranger. Le gouvernement sénégalais a aussi dû prendre les décrets nécessaires à l'observation du deuil sur tout le territoire. Deux jours après le massacre...
(RFI 08/01/18)
Le président sénégalais, Macky Sall a décrété deux jours de deuil à partir de ce lundi à la mémoire des 13 jeunes tués samedi dans une forêt protégée de Casamance. Une délégation ministérielle s'est rendue à Ziguinchor au lendemain du drame. Ces jeunes qui coupaient du bois dans la forêt de Bofa Bayotte ont été tués par des hommes armés. Boubacar Sidibé est l’un des rares rescapés de la tuerie de samedi. Il a échappé aux tueurs, car il était sorti de la forêt et attendait ses compagnons pour déjeuner : « Il était environ 14 heures (locales) ce samedi. J’attendais les autres collègues pour la prière avant le repas. C’est à ce moment précis que j’ai entendu des rafales...
(La Tribune 08/01/18)
Est ce le retour du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), un mouvement sécessionniste armé qui sévit dans cette région sud du Sénégal depuis 1982 ? En tout cas, le meurtre de 13 coupeurs de bois à l’arme lourde ce 6 janvier dans une forêt en périphérie de la frontière bissau-guinéenne, a relancé les spéculations autour du mouvement. Jusqu’au moment du deuil, l’identité réelle des auteurs est encore inconnue. Mais la tragédie fait craindre un retour de la violence dans cette région en recherche de paix. Détails. En plus de l'enquête ouverte sur les circonstances ayant entraîné l'assassinat des 13 jeunes, l'armée sénégalaise a envoyé une compagnie de 150 parachutistes pour venir en aide aux blessés et traquer les...
(Agence Ecofin 08/01/18)
Les promoteurs de la centrale thermique de Malicounda ont signé avec la Senelec, la compagnie en charge de la fourniture électrique, le contrat de rachat de l’énergie produite par la centrale. « La signature de ce contrat, marque une avancée significative dans le processus de mise en œuvre du plan de production par le développement d’une centrale en cycle combinée de 120 MW à Malicounda.» a affirmé Mouhamadou Makhtar Cissé (photo), le directeur de la Senelec. L’infrastructure sera mise en place par Melec PowerGen, une filiale de la compagnie libanaise Matelec en collaboration avec Africa 50. Elle sera implantée à 85 km de la capitale Dakar et fonctionnera aussi bien au fuel qu’au gaz naturel. Le Sénégal qui a actuellement...
(RFI 08/01/18)
France Gall s'est éteinte ce dimanche 7 janvier 2017. Elle a été emportée par un cancer à l'âge de 70 ans. Icône de la chanson française depuis sa plus tendre jeunesse dans les années 1960, la chanteuse avait aussi, au fil des ans, tissé un lien particulier avec l'Afrique, et plus particulièrement le Sénégal, qu'elle avait découvert au cours d'un voyage au milieu des années 1980. Elle possédait une maison sur l'île de Ngor. Au cours des années 1980, le milieu artistique français se passionne pour les œuvres humanitaires. C'est l'époque du « charity-spectacle » et France Gall, avec son époux, l'auteur-compositeur Michel Berger, sont de ceux-là. Notamment en 1985 pendant la famine en Ethiopie. C'est à cette période que...

Pages