Dimanche 22 Avril 2018

Sénégal

(APA 07/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Sénégal a émis avec succès des obligations souveraines, dénommées Eurobonds, sur les marchés financiers internationaux pour « un montant équivalent à 2,2 milliards de dollars », annonce un communiqué du ministèr de l’Economie, des Finances et du Plan reçu mercredi à APA. Effectuée mardi, « Cette levée, explique le communiqué, a été réalisée au moyen de deux tranches inaugurales : l’une d’un milliard d’euros pour une maturité de 10 ans à un taux de 4,75% et l’autre de un milliard de dollars pour une maturité de 30 ans à un taux de 6,75% ». Selon le communiqué, les ressources issues de cette émission vont servir à financer les projets d’infrastructures du Plan Sénégal émergent (PSE), programme...
(APA 07/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Irrités par la grève des enseignants qu’ils jugent «trop longue», des élèves de Dakar ont manifesté mardi pour exiger la reprise des cours. Massés sur la place Doudou Ndiaye Coumba Rose (devant la Radiodiffusion Télévision Sénégalaise, publique), non loin du centre-ville de Dakar-Plateau, ces collégiens et lycéens dakarois ont exigé à l’Etat de tenir ses engagements pris avec les enseignants pour que les cours puissent reprendre. «Nous ne voulons pas être les agneaux du sacrifice», « Respectez vos engagements», pouvait-on lire sur les pancartes de ces potaches.
(APA 07/03/18)
APA-Dakar-(Sénégal)- Le projet «Vivre Avec l’Eau», mis en œuvre au Sénégal dans le cadre des activités du BRACED, vise à terme, à renforcer la capacité de résilience de plus de 800 mille personnes victimes des inondations, a affirmé mardi à Dakar, le professeur Abdoulaye Diagne, directeur exécutif du Consortium pour la recherche économique et sociale (CRES). «Le projet Vivre Avec l’Eau a pour objectif de renforcer la résilience de 860.000 personnes vulnérables aux inondations dans dix communes de la région de Dakar grâce à une approche innovante, inclusive et communautaire», a expliqué le professeur Diagne. Il s’adressait à la presse en marge d’un forum sur la résilience aux changements climatiques, organisé par le consortium constitué du CRES, d’Enda Energie et...
(APA 07/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Au Sénégal, l’heure est aux préparatifs pour célébrer demain jeudi la Journée internationale de la femme et dans cette perspective les télévisions ne cessent d’annoncer la couleur à travers des bandes annonces d’un programme alléchant là où des journaux et sites web rivalisent d’avant-papiers pour rappeler l’évènement. Aussi louable que soit cette sur médiatisation qui a fait gagner en popularité la journée du 8 mars, il reste qu’on va de nouveau vers une célébration de plus dans la mesure où les femmes sont loin de voir s’améliorer leur sort et leur situation dans la société sénégalaise, largement dominée par les hommes. En matière d’emploi, par exemple, l’insertion des femmes dans la vie active a toujours du plomb...
(Agence Ecofin 07/03/18)
Le conseil d'administration de Bank of Africa Senegal a proposé que soit distribué pour le compte de l'exercice 2017, un dividende de 4,2 milliards de FCFA à ses actionnaires. Cela représente une distribution de 42,2% du bénéfice net de 10,4 milliards de FCFA réalisé sur la période. Même si on est dans un régistre d'amélioration, en comparaison au niveau de distribution de 2016 (32,2%), cela reste assez faible comparé aux 48,1% de bénéfice net distribué en 2015 et les 70% de 2014. Cette attitude de prudence dans la rémunération des actionnaires peut surprendre. Le bénéfice 2017 de Bank of Africa Senegal représente une hausse de 150% sur celui de 2016. C'est une amélioration plus importante que les 98% de bénéfice...
(APA 07/03/18)
APA – Dakar (Sénégal) - Le nombre d’établissements candidats à l’agrément de l’Autorité nationale d’assurance qualité de l’enseignement supérieur (ANAQ-Sup) au Sénégal est passé « du simple au centuple », a affirmé, lundi à Dakar, le Secrétaire exécutif de cette agence autonome de l’Etat sénégalais. Selon Pape Guèye qui s’exprimait lors de la publication des rapports d’activités de l’ANAQ (2015 et 2016), le nombre d’établissements sollicitant l’agrément apte à leur permettre de délivrer la Licence, le Master et le Doctorat (LMD), est passé de 17 en 2014 à 86 en 2016. Au cours de ces deux exercices, on noté également un « progrès dans la conformité des critères de qualité instaurés par l’ANAQ-Sup, surtout par les établissements privés d’enseignements supérieur...
(APA 07/03/18)
APA – Dakar (Sénégal) - Le sélectionneur de l’équipe nationale de football du Sénégal, Aliou Cissé, a publié mercredi à Dakar une liste de 30 joueurs pour la double confrontation amicale contre l’Ouzbékistan (23 mars) et la Bosnie (27 mars) dans le cadre de la préparation de la participation des Lions à la Coupe du Monde ‘’Russie 2018’’. « L’objectif de ces matchs de préparation est d’ouvrir le groupe et de mettre en place d’autres stratégies. C’est un groupe vraiment ouvert », a expliqué Aliou Cissé qui, à l’occasion, donnait un point de presse. On note dans la nouvelle liste six retours (Papy Djilobodji, Pape Ndiaye Souaré, Armand Traoré, Henri Saivet, Mame Biram Diouf et Baye Oumar Niasse) et une...
(APA 07/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Le Musée des Civilisations noires du Sénégal sera inauguré au dernier trimestre 2018, a annoncé mardi à Dakar, Abdou Latif Coulibaly, le ministre de la Culture. «Le Musée des Civilisations noires du Sénégal sera réceptionné au dernier trimestre 2018», a annoncé le ministre Coulibaly, au cours d’une rencontre tripartite entre le ministère de la Culture, la Direction du Musée des Civilisations Noires et les Galeristes du Sénégal. Il a estimé que «présentation des civilisations noires dans le temps du monde» doit être le principal défi de ce joyau architectural bâti sur une superficie de 15.000 m2 sur le site qui doit abriter les «Sept Merveilles du Sénégal », dont le Grand Théâtre de Dakar inauguré en 2011. Répondant...
(La Tribune 06/03/18)
L'Etat sénégalais dispose aujourd'hui des outils nécessaires pour attirer les investissements publics et privés, principalement vers le secteur des infrastructures, a laissé entendre le weekend dernier le ministre délégué en charge du Développement du réseau ferroviaire, Abdou Ndéné Sall. Il a assuré que son pays est ainsi digne de la confiance des investisseurs. L'Etat sénégalais est confiant quant aux mécanismes mis en place pour attirer les investissements pour le secteur des infrastructures. Selon le ministre délégué en charge du Développement du réseau ferroviaire, Abdou Ndéné Sall, qui s'exprimait ce weekend à l'occasion de la cérémonie d'ouverture de la conférence sur les infrastructures organisée par l'Association...
(Agence Ecofin 06/03/18)
Depuis le début de la campagne 2017/2018, la Sonacos a acheté 147 000 tonnes d’arachide auprès des producteurs au 1er mars dernier. C’est ce qu’a annoncé Mbaye Dièye, secrétaire général de la compagnie. Ce stock représente plus de la moitié du volume escompté (250 000 tonnes), au terme de la phase de commercialisation de l’oléagineux prévue pour s’achever dans les trois prochains mois. « Aujourd’hui, nous voulons triturer, conditionner et vendre l’huile d’arachide aux Sénégalais pour que les exportations qui se situent à 170 000 tonnes d’huile soit 170 milliards FCFA par an restent dans l’économie nationale.», a indiqué M. Dièye. L’arachide est la première culture d’exportation du Sénégal. L’oléagineux représente près du tiers des terres agricoles et emploie environ...
(APA 06/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Les productions de culture industrielle du Sénégal ont connu de fortes hausses durant la campagne 2017-2018 par rapport à la campagne précédente, a appris mardi APA auprès de la Direction de l’analyse et (DAPSA) du ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural. Selon la DAPSA, les productions arachidière, cotonnière, de pastèque et de sésame, se sont respectivement établies à 1 411 574 tonnes, 20 000 tonnes, 801 417 tonnes et 14 033 tonnes, se renforçant de 42,4%, 31,9%, 181,7% et 16,4% par rapport à 2016-2017. Par ailleurs, la récolte arachidière à l’hectare a atteint 1,126 tonne (soit un gain de 308 kg/ha), favorisée par des semences de qualité et une bonne pluviométrie. Ainsi, l’objectif visé dans le...
(APA 06/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Le ministre du Commerce, Alioune Sarr, a exhorté, lundi Dakar, tous les acteurs intervenant dans la production, la commercialisation et le traitement de l’arachide à œuvrer dans sens d’une transformation intégrale de la graine oléagineuse en huile raffinée en vue d’approvisionner le marché intérieur du Sénégal. Pour ce faire, le ministre qui présidait une réunion de réflexion à laquelle ont pris part tous les acteurs de la filière arachide, a énoncé plusieurs dispositions portant notamment sur l’adossement des mesures de régulation à une obligation faite aux industriels de mettre sur le marché 30 à 60 mille tonnes d’huile d’arachide avec des formats qui visent le gros marché. M. Sarr a également proposé le relèvement de la protection...
(APA 06/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Abdoulaye Daouda Diallo, a déclaré lundi à Dakar, que l’interdiction de la circulation interurbaine entre 22 h et 6 h du matin fera l’objet d’une concertation avec les acteurs du secteur des transports avant son application. «C’est une mesure qui a été arrêtée. Nous sommes en train de discuter avec les acteurs concernés. Nous espérons aller à un compromis qui nous permettra d’éviter ces accidents malheureux», a dit Abdoulaye Daouda Diallo, en marge du lancement de la cellule genre de son département ministériel. Après avoir rendu visite à des blessés d’un accident routier qui a fait 11 morts à Kaolack (centre) le 21 février dernier, le ministre Diallo...
(Jeune Afrique 06/03/18)
La commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) a rendu un arrêt de non-lieu dans l’affaire Aïda Ndiongue. Cette ancienne sénatrice du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) était accusée de détournement et corruption pour un montant de 47 milliards de FCFA (73 millions d’euros). Me Seydou Diagne, son avocat, réagit à la décision pour Jeune Afrique. Arrêtée en décembre 2013 et inculpée pour « détournement de fonds » et « corruption » en janvier de l’année suivante, l’ancienne sénatrice libérale était, depuis, sous le coup d’une instruction menée sous l’égide de quatre magistrats de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). Ceux-ci ont prononcé un non-lieu en sa faveur le 26 février, décision qui a...
(APA 06/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - La juriste sénégalaise Awa Tounkara, dans l’optique d’une lutter efficace contre l'excision, a préconisé, mardi à Dakar, la mise en place d’un cadre législatif allié à une sensibilisation impliquant divers acteurs dont les jeunes et les médias. "Il faut beaucoup d'actions de sensibilisation pour convaincre les populations à abandonner l'excision. Les lois à elles seules ne suffisent pas. C'est pourquoi, il faut miser sur les jeunes et les médias", a dit Mme Tounkara. Elle présentait le cadre législatif sénégalais contre l'excision à l’occasion d'un atelier de formation de journalistes et de religieux sénégalais sur la campagne médiatique mondiale menée par une association américaine ''Guardian''. Le Sénégal, selon Awa Tounkara, est le quatrième pays à amender son Code...
(Agence Ecofin 06/03/18)
La coordinatrice du Projet de développement inclusif et durable de l’agrobusiness au Sénégal (PDIDAS), Ndeye Coura Mbaye Diop (photo), a profité de la tribune du Salon international de l’agriculture de Paris, qui s’est tenu du 24 février au 04 mars, pour adresser un plaidoyer en faveur de la sécurisation foncière, condition essentielle pour attirer les investissements. C’est ce que rapporte le site d’information Le Soleil. « La sécurisation foncière est l’une des conditions pour avoir des investisseurs privés nationaux et internationaux. La terre est le premier intrant pour développer l’agrobusiness. Toutefois, il faudra impliquer les populations locales pour qu’elles se sentent concernées du début à la fin. Nous avons mis à la disposition des investisseurs étrangers et nationaux 19 364...
(Agence Ecofin 06/03/18)
L’Overseas Private Investment Corporation (OPIC) a octroyé 2,4 milliards $ à l’initiative américaine Power Africa. L’organisation fédérale qui promeut les investissements privés des entreprises américaines à l’étranger, a soutenu le programme à travers des prêts, des garanties et des assurances contre les risques politiques dans des projets devant permettre la mise en place de 1660 MW de centrales électriques. Ces projets sont répartis dans neuf pays, à savoir: le Ghana, la Guinée, le Kenya, le Nigeria, le Sénégal, l’Afrique du Sud, la Tanzanie, le Togo et la Zambie. « Le succès de cette initiative montre l’efficacité de la coopération américaine et le rôle de la finance du développement dans la canalisation des ressources du secteur privé, dans la construction de...
(AFP 05/03/18)
Un soldat sénégalais a été tué dimanche et un autre blessé dans une opération visant "mettre fin aux activités criminelles" des rebelles en Casamance, région du sud du Sénégal où 14 hommes ont été massacrés dans une forêt en janvier, a annoncé l'armée. Les forces armées "déplorent malheureusement un mort et un blessé" lors de cette opération, au cours de laquelle "deux rebelles ont été fait prisonniers", selon un communiqué de la direction de l'information de l'armée diffusé dans la soirée. Lors de l'opération, les militaires ont également "détruit trois champs de chanvre indien et saisi des armes de guerre et des munitions", selon la même source. Le 6 janvier, 14 hommes partis chercher du bois dans la forêt protégée...
(La Tribune 05/03/18)
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé jeudi dernier à une redynamisation de la coopération commerciale et économique entre son pays et le Sénégal. En visite officielle cette semaine à Dakar, le dirigeant politique a déclaré que son souhait est que les échanges commerciaux entre les deux pays atteignent l'équivalent de 400 millions de dollars par an. Les autorités turques et sénégalaises se sont entendues cette semaine pour donner un nouvel élan à leur coopération bilatérale et économique dans les années à venir. S'adressant à son homologue sénégalais Macky Sall, ce jeudi 1er mars 2018 à Dakar, le président turc Recep Tayyip Erdogan, en visite officielle dans le pays de la terenga, a émis le vœu de porter le...
(APA 05/03/18)
APA – Dakar (Sénégal) - La Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) a prononcé une ordonnance de non-lieu en faveur de l’ex sénatrice du Parti démocratique sénégalais, Aida Ndiongue qui était poursuivie pour escroquerie portant sur des deniers publics estimés à plus de 20 milliards FCFA, a-t-on appris lundi de source médiatique. L’instruction a duré plus de 4 ans et l’ex sénatrice doublée d’une femme d’affaires était poursuivie dans le cadre de quatre marchés gagnés durant le régime du président Wade (2000-2012) mais non exécutés. Ils portaient sur la fourniture de produits phytosanitaires, de motopompes, de tentes en coton et l’équipement matériel de 35 maisons de l’outil. Arrêtée le 12 décembre 2013, elle sera libérée après 18 mois passés...

Pages

(La Tribune 16/01/18)
Premières arrestations depuis le carnage de la forêt de Bayottes dont le bilan s’est soldé par 14 morts et 7 blessés dans le sud du Sénégal, à la frontière avec la Guinée-Bissau. La gendarmerie sénégalaise a annoncé l’arrestation de 22 suspects dans cette tuerie de masse. Un premier indice sans doute dans l’enquête sur l’identité des commanditaires ou des auteurs du massacre, alors que l’armée sénégalaise continue son opération de ratissage dans les profondeurs de la forêt verte. Main dans la main, l'opération entre le Groupe d'intervention de la gendarmerie (GIGN) et la Légion de gendarmerie d'intervention (LGI) a porté ses fruits. Cette task force des grands jours a pris 22 suspects dans ses filets lors d'une opération coup de...
(APA 16/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Au total, 22 personnes ont été arrêtées à Toubacouta et à Ziguinchor (Sud), dimanche, par la gendarmerie nationale dans le cadre de l’enquête sur la tuerie dans la forêt classée de Bayotte-Est le samedi 06 janvier ayant fait 14 victimes, renseigne sa Division communication. «Les investigations de la gendarmerie nationale ont abouti, hier (dimanche), à l’interpellation de 22 personnes, à la suite de pistes intéressantes dans le cadre de l’enquête judiciaire ouverte suite à la tuerie de 14 personnes dans la forêt de Bayotte-Est du 6 janvier dernier», explique la gendarmerie dans un communiqué de presse. Elle précise que l’opération a été menée sous la houlette de la Légion de gendarmerie Sud et la Section de recherches...
(APA 16/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - L’activité du secteur tertiaire au Sénégal s’est consolidée de 11,4% en variation mensuelle, au terme du mois de novembre 2017, a appris lundi APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). La DPEE avance que cette progression est favorisée par les sous secteurs du commerce (plus 5,3%), des transports et télécommunications (plus 9%), des activités immobilières (plus 116,9%), des services d’hébergement et de restauration (plus 28,1%) ainsi que des services financiers (plus 5,3%). Sur une base annuelle, un regain d’activité du tertiaire de 9,6% est noté en novembre 2017, dû aux transports et télécommunications (plus 11,5%), aux activités immobilières (plus 72,6%), aux services d’hébergement et de restauration (plus 6,7%) et aux services...
(RFI 16/01/18)
L’enquête se poursuit en Casamance pour tenter de retrouver les assassins des 14 coupeurs de bois tués il y a 10 jours. Les forces de sécurité ont interpellé ce week-end 22 personnes, toutes de nationalité sénégalaise. Dans un communiqué diffusé lundi 15 janvier, la gendarmerie nationale évoque « des pistes intéressantes ». Les défenseurs des droits de l’homme demandent de leur côté que cette enquête soit menée dans les règles de l’art. « L’enquête est entrée dans une phase décisive », estime-t-on au sein de la section de recherche. Sur les 22 personnes arrêtées, certaines seraient en effet directement liées aux assassinats. Si tous les moyens techniques sont utilisés, c’est visiblement le renseignement humain, le travail de terrain, qui a...
(APA 16/01/18)
APA- Dakar (Sénégal) - Le 26-éme congrès des francs-maçons, initialement prévu les 2 et 3 février prochains à l’hôtel King Fahd Palace de Dakar, n’aura plus lieu dans ce plus grand réceptif de la capitale sénégalaise, suite au refus de la direction, a-t-on appris de source médiatique. ’Le directeur de l’hôtel King Fahd Palace, Pierre Mbow, ferme ses portes aux francs-maçons’’, a indiqué le quotidien L’As de ce mardi, ajoutant que ce congrès dénommé ‘’Rencontres humanistes et fraternelles africaines et malgaches (Rehfram), d’obédience maçonnique’’ ne se tiendra pas dans le lieu que ses organisateurs avaient réservé. Ces derniers jours, plusieurs mouvements islamiques du Sénégal avaient fait part de leur détermination à s’opposer par tous les moyens à la tenue du...
(AFP 15/01/18)
Un "homme armé" a été tué dimanche lors d'accrochages avec des militaires sénégalais et un groupe d'hommes en armes en Casamance, la région forestière du sud du Sénégal où l'armée recherche les auteurs du massacre de 14 coupeurs de bois, a indiqué lundi un porte-parole militaire. Il s'agit du premier accrochage mortel avec l'armée signalé depuis plusieurs années dans cette région, où le Mouvement démocratique des forces de Casamance (MFDC) mène depuis 1982 une rébellion indépendantiste. Les militaires sont tombés dimanche sur un groupe "d'hommes armés" dans la zone de recherche des auteurs du massacre du 6 janvier, a affirmé à l'AFP un responsable de la Direction des relations publiques de l'armée (Dirpa), sans se prononcer sur leur éventuelle appartenance...
(AFP 15/01/18)
La gendarmerie sénégalaise a arrêté 22 personnes dans l'enquête sur le massacre de 14 coupeurs de bois en Casamance, région forestière du sud du Sénégal, la semaine dernière, selon un communiqué publié dimanche. Il s'agit des premières arrestations annoncées depuis cette tuerie, le 6 janvier dans la forêt protégée de Bayotte, proche de Ziguinchor, principale ville de cette région agricole et touristique bordée au nord par la Gambie et au sud par la Guinée-Bissau. Auparavant, des habitants du village de Toubacouta, au sud de Ziguinchor, avaient fait état d'un bilan de 16 à 20 personnes arrêtées dimanche par la gendarmerie...
(RFI 15/01/18)
Le scandale du lait infantile Lactalis est suivi de près dans de nombreux pays, notamment au Sénégal où les autorités, par mesure de précautions, ont interdit la vente des produits potentiellement dangereux dès la mi-décembre. Dans les locaux de la Direction de la consommation, il faut slalomer entre les cartons, les boîtes et les palettes de la marque Lactalis. Issa Wade dirige cette structure. Dès le 20 décembre, tous les stocks ont été saisis. « Nous, nous n’avons pas attendu. Pour des mesures de prudence, nous avons jugé nécessaire de faire le retrait de l’ensemble des produits Lactalis supposés contaminés à la salmonelle », explique-t-il. Au Sénégal la loi impose de vendre les produits pour les nouveaux-nés dans les pharmacies...
(RFI 15/01/18)
Le drame survenu en Casamance au Sénégal samedi 6 janvier met en lumière un phénomène qui touche la région depuis des années, l'exploitation illégale du bois et le trafic d'essences rares. Les 14 personnes assassinées dans une forêt au sud de Ziguinchor venaient en effet couper du bois. Pierre Goudiaby Atepa : « Il y a une mafia qui s’est organisée, elle envoie des jeunes aller chercher ou couper du bois, dans des endroits où c’est interdit. Il faut ouvrir une enquête - j’allais dire, sérieuse – et si le procureur nous demande, nous lui donnerons des noms. La racine du mal, c’est cette mafia qui s’est installée en Casamance et qui pille les forêts casamançaises, depuis plus de 10...
(RFI 15/01/18)
La gendarmerie sénégalaise a arrêté 22 personnes dans l'enquête sur le massacre de 14 coupeurs de bois en Casamance, région forestière du sud du Sénégal, la semaine dernière, selon un communiqué publié dimanche. Il s'agit des premières arrestations annoncées depuis cette tuerie, le 6 janvier dans la forêt protégée de Boffa-Bayotte, proche de Ziguinchor, principale ville de cette région agricole et touristique bordée au nord par la Gambie et au sud par la Guinée-Bissau. Le grand coup de filet de dimanche n’a cependant pas mis fin au ratissage déclenché au lendemain de la tuerie dans la forêt classée de Boffa Bayotte. Selon plusieurs témoins joints au téléphone à Toubacouta, l’armée a repris toutes ses positions à Badem, Boffa et avance...
(RFI 13/01/18)
En Casamance, le bilan de la tuerie du 6 janvier dans la forêt de Boffa Bayotte est passé à 14 morts avec la découverte jeudi par l’armée du corps d’un homme qui était porté disparu. Toubacouta est calme, mais la population vit dans la psychose. Ce matin, les tirs d'artillerie de l'armée sénégalaise ont repris, mais il n'y a toujours aucune trace des agresseurs. Le corps a été retrouvé jeudi matin par l’armée à l’entrée de la forêt de Boffa- Bayotte. Il a été inhumé à Toubacouta à cause de son état de décomposition très avancé. Le chef d’état-major des armées, le général Cheikh Guèye, en visite dans la zone, a assisté à son enterrement. Le bilan officiel est donc...
(Jeune Afrique 13/01/18)
L'armée sénégalaise poursuit ses opérations en Casamance, pour retrouver les auteurs du massacre de 14 jeunes bûcherons, samedi dernier, dans la forêt de Bourofaye. Si le mobile du meurtre demeure incertain, certains indices laissent à penser qu'il pourrait être lié au trafic illicite de bois dans la région. Une hypothèse jugée crédible par Haïdar El Ali, militant écologiste et ancien ministre de l’Environnement, qui appelle à une criminalisation de la coupe illégale de bois. Le meurtre d’un groupe de jeunes villageois par des hommes armés, samedi 6 janvier dans la forêt de Borofaye, en Casamance, a provoqué une vive émotion dans le pays. Depuis 2012, le calme était en effet revenu dans cette région marquée par un conflit qui perdure...
(APA 13/01/18)
APA-Dakar (Sénégal)- La Direction du commerce intérieur a retiré du marché sénégalais 1 648 cartons et 9 848 boites de lait suspect, suite au scandale du lait contaminé en France et dans d’autres pays, rapporte le quotidien EnQuête (privé) dans sa parution de samedi. Selon le journal, conformément à sa mission régalienne de protection des consommateurs, la Direction du commerce intérieur, à travers la division de la consommation, a pris des décisions majeures. «Il s’agit de retirer tous les produits incriminés destinés à l’alimentation humaine et surtout les produits laitiers infantiles et céréaliers. Dans ce sens, on a fait des retraits au niveau de quatre principaux importateurs que sont Cophase, Laborex, Sodipharm et Duopharm. Ces derniers détiennent en réalité 95%...
(AFP 12/01/18)
La Casamance, où quatorze personnes ont été tuées le 6 janvier par des hommes armés, est une région agricole du sud du Sénégal au fort potentiel agricole et touristique, en proie depuis 1982 à un conflit indépendantiste, objet de négociations de paix. Enserrée au Nord par la Gambie et au Sud par la Guinée-Bissau, baignée à l'Ouest par l'océan Atlantique, la Casamance (29.000 km2, 1,9 million d'habitants en 2018 selon l'agence statistique nationale) a été longtemps considérée comme le grenier du Sénégal. C'est l'une des régions les plus boisées du pays, menacée de déforestation par le trafic de bois qui y a longtemps été mené par notamment des exploitants forestiers sénégalais et des groupes armés locaux. Ce commerce illicite de...
(AFP 12/01/18)
Le massacre de 14 personnes le 6 janvier dans une forêt classée de Casamance a rompu l'accalmie régnant depuis plusieurs années dans cette région du sud du Sénégal, en proie à une rébellion armée depuis 1982. Près d'une semaine plus tard, de nombreuses interrogations subsistent sur les protagonistes, le mobile et les conséquences de cette tuerie, qui serait liée à l'exploitation illicite du bois, sur les négociations de paix en cours entre les rebelles et les autorités sénégalaises. - Que s'est-il passé le 6 janvier ? Selon les récits de rescapés, 15 à 20 hommes armés font prisonniers, dès les premières heures du jour, une vingtaine d'hommes venus chercher du bois dans la forêt...
(APA 12/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Le bilan de la tuerie du 6 janvier 2018 dans la forêt de Boffa Bayotte en Casamance (région sud du Sénégal), est passé à 14 morts avec la découverte jeudi du corps d’un homme qui était porté disparu. Le corps a été retrouvé par l'armée et enterré sur place à cause de son état de décomposition avancée. Le 6 janvier dernier, des hommes armés ont tué 13 jeunes partis en forêt chercher du bois, une tragédie qui avait amené le président Macky Sall à décréter lundi et mardi derniers deux jours de deuil national. Soupçonné d'être l'auteur du carnage, le Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC, rébellion) a démenti et condamné l'acte.
(APA 12/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Grand Cadre des Syndicats d'Enseignants du Sénégal, a annoncé vendredi à Dakar, un mouvement de grève à partir du mardi 16 janvier 2018 qui sera ponctué par un débrayage et une grève totale du préscolaire au secondaire. Ce débrayage sera suivi d’une grève totale grève totale qui sera observée du préscolaire au secondaire le lendemain, a expliqué le coordonnateur du Grand Cadre, Oumar Waly Zoumarou, au cours d'un point de presse. A travers ce plan d'action, le Grand Cadre "exige sans délai la remise de toutes les ponctions sur les salaires, le paiement des indemnités liées aux examens et la prise en charge correcte des préoccupations des enseignants consignées dans un préavis". Entres autres revendications, le...
(Le Monde 12/01/18)
Le Hongkongais Patrick Ho et le Sénégalais Cheikh Tidiane Gadio, en procès à New York pour corruption, sont au cœur de l’ascension d’un jeune champion de l’or noir, CEFC. Ce sont deux intermédiaires qui se débattent dans les filets de la justice américaine, un Chinois et un Sénégalais. Leurs agissements, entre 2014 et 2016, pourraient éclairer sur l’ascension fulgurante d’un jeune champion chinois du pétrole, le groupe CEFC. L’affaire pourrait également renseigner sur les méthodes de l’entreprise pour se hisser rapidement parmi les acteurs majeurs de l’or noir. Des ambitions planétaires, qui contrastent avec la discrétion de son patron, le mystérieux Ye Jianming. Le premier intermédiaire, Patrick Ho, 68 ans, a comparu, lundi 8 janvier, devant une cour de New...
(Le Monde 12/01/18)
C’est une présence discrète mais toujours reconnaissable dans les grandes cérémonies de la confrérie soufie des mourides. Un collier de barbe blanche surmonté parfois de lunettes qui cachent deux épais sourcils d’un blanc éclatant eux aussi. Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a été nommé officiellement, mercredi 10 janvier, huitième calife général des mourides, prenant la place de Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, mort mardi dans la ville sainte de Touba, au Sénégal. A 88 ans, celui que l’on surnomme déjà « le calife de la continuité » est une personnalité consensuelle habituée des prêches d’union et des prières mortuaires solennelles. Un religieux « détaché des mondanités et doté d’un franc-parler exceptionnel », selon le journal Enquête. L’« intendant des mystères de Serigne...
(AFP 11/01/18)
Le bilan de la tuerie du 6 janvier dans une forêt classée de Casamance, dans le sud du Sénégal, a été revu jeudi à la hausse à 14 morts après la découverte du corps d'un disparu, a indiqué jeudi un porte-parole de l'armée. "Un corps a été retrouvé aujourd'hui (jeudi) et cela porte le bilan à 14" personnes tuées dans la forêt de Bayotte, proche de Ziguinchor, principale ville de Casamance, a déclaré à l'AFP le porte-parole, le colonel Abdou Ndiaye. Le bilan officiel de la tuerie, dont les auteurs sont toujours recherchés, était jusqu'ici de 13 morts, dont trois ressortissants de Guinée-Bissau, et d'une demi-douzaine de blessés.

Pages

(RFI 30/01/18)
Le Sénégal condamne le geste des garde-côtes mauritaniens qui ont tiré sur un pêcheur sénégalais, samedi. Les autorités apportent leur soutien aux pêcheurs de Saint-Louis d'où était orginaire le défunt. Saint-Louis, au nord du Sénégal, où des habitants du quartier de Guet N'dar ont manifesté ce lundi 29 janvier pour dire leur colère. L'accord de pêche entre la Mauritanie et le Sénégal est caduc depuis 2015. Plus aucun cadre légal n'encadre les activités des pêcheurs sénégalais dans les eaux poissonneuses de Mauritanie. Ce qui a déjà entraîné plusieurs incidents du genre. Pour Mamadou Goudiaby, directeur des Pêches au ministère des Pêches, ce qui s'est passé ce week-end montre l'urgence de nouvelles discussions. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20180130-peche-senegal-mauritanie-peche-accord...
(Agence Ecofin 30/01/18)
La compagnie minière Toro Gold a annoncé lundi, l’entrée en production de sa mine d’or de Mako, au Sénégal. La première coulée (41,2 kg) est survenue le 26 janvier 2018, soit deux semaines plus tôt que prévu. «Nous sommes ravis d’annoncer l’atteinte de cette étape importante pour la compagnie plus tôt que prévu et en dessous du budget.», commente le PDG, Martin Hogan, qui précise qu’il aura fallu à sa société, six ans depuis la découverte de Mako, pour produire le premier lingot d’or. La compagnie compte désormais faire avancer les opérations vers la phase de production commerciale à un état stable, d’ici la fin du premier semestre de l’année en cours. Le taux annuel de production devrait être de...
(Agence Ecofin 30/01/18)
Le fournisseur de connectivité Internet par satellite, Al Yah Satellite Communications Company (Yahsat), a lancé un nouveau satellite dans l’espace le 25 janvier 2018, afin de renforcer sa présence en Afrique. L’équipement baptisé Al Yah 3 va étendre la couverture commerciale de la bande Ka de Yahsat à 19 nouveaux marchés africains, atteignant ainsi une couverture de 60% de la population du continent, rapporte le site d’informations itwebafrica.com. Parmi les nouveaux marchés que couvrira Al Yah 3, figurent l'Algérie, le Botswana, le Bénin, le Burundi, le Cameroun, le Congo, la Côte d'Ivoire, la République démocratique du Congo, la Gambie, le Ghana, la Libye, le Maroc, le Mozambique, le Malawi, le Sénégal, le Rwanda et le Zimbabwe. Avec le nouveau satellite...
(RFI 29/01/18)
La Caisse régionale de refinancement hypothécaire au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (CRRH-UEMOA) vient de recevoir un coup de pouce de la part de la Société financière internationale (SFI), la filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé. La SFI vient d’annoncer un investissement de 9 millions d’euros, soit 5,9 milliards de francs CFA. Un coup de pouce au financement de l’habitat dans l’espace UEMOA. L’acquisition d’une maison ou d’un appartement viable en Afrique, en général, et dans les huit pays membres de l’UEMOA en particulier, est réservée à une minorité. Seulement 7 % des ménages sont propriétaires de leurs habitations en zone urbaine dans l'espace UEMOA. L’Organisation s’est dotée en 2010 d’une Caisse de refinancement hypothécaire,...
(Agence Ecofin 25/01/18)
Microcred Sénégal, une institution de microfinance sénégalaise, a fait savoir dans un communiqué qu’elle a absorbé Fides Microfinance Sénégal S.A, une société privée d’épargne et de crédit établie au Sénégal. Les conditions et le montant de la transaction n'ont pas été dévoilés. « Cette acquisition permet à Microcred de compléter sa gamme de services avec des produits spécifiques aux zones rurales et péri-urbaines comme le crédit de groupe et le crédit agricole, et de faire bénéficier aux clients de ces zones des produits innovants qui sont la marque de fabrique de Microcred Sénégal », peut-on lire dans le communiqué publié par Microcred. Cette opération a également été menée dans le but d’aider les populations mal desservies en services financiers de...
(Dw-World 25/01/18)
Au Sénégal, les autorités ne veulent plus de transports interurbains la nuit pour faire baisser le nombre de morts sur les routes. Les chauffeurs mettent plutôt en cause l'état des routes // Que représentent les classes moyennes africaines? Une conférence sur ce thème a lieu ce jeudi à l'IFRI à Paris. Pour la chercheuse Clélie Nallet, ces personnes jonglent entre économie formelle et informelle. Lire la suite sur: http://www.dw.com/fr/au-s%C3%A9n%C3%A9gal-les-bus-de-nuit-cest-peut-%C3%...
(Agence Ecofin 24/01/18)
Dans une mise à jour opérationnelle publiée mardi, la société pétrolière britannique Cairn Energy, a indiqué qu’elle travaille à la réalisation d’un plan de développement du pétrole du champ SNE qu’elle soumettra au gouvernement sénégalais pour approbation, avant la fin de cette année. L’objectif est d’avoir assez de temps pour démarrer la production pétrolière entre 2021 et 2023, comme prévu. Cette annonce survient, quatre mois après l’achèvement de la troisième campagne de forages de Cairn et de ses partenaires sur le champ situé en offshore. Selon les précisions de la mise à jour, le plan couvrira le développement de l'ensemble des ressources récupérables du champ qui sont estimées à 563 millions de barils. La première phase de développement devrait prendre...
(Agence Ecofin 24/01/18)
La Caisse des Marchés Publics (CDMP SA), une institution filiale de la Caisse sénégalaise de Dépôts et Consignations, a signé une convention de partenariat stratégique avec Finéa, une structure affiliée à la Caisse de Dépôts et de Gestion du Maroc, en vue d'effectuer ensemble, un certain nombre d'activités. L'accord devrait permettre à la Caisse de Dépôts et Consignation du Sénégal, d'apprendre de l’expertise accumulée et développée par Finéa dans l’accompagnement des petites et très petites entreprises, pour ce qui est notamment de l’accès au financement de leurs activités et à la commande publique. In fine, il s'agira surtout de générer un volume d'activités au profit CDMP SA. Cette nouvelle convention spécifique s’inscrit dans un cadre d’une collaboration plus globale entre...
(APA 23/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Le prix du kilogramme de sucre raffiné en poudre au Sénégal est resté stable à son niveau du mois d’avril 2017, s’échangeant à 608 FCFA (environ 0,97 dollar) au mois de novembre 2017, a appris mardi APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Sur le marché international, le cours du sucre s’est inscrit, en revanche, en hausse durant la période sous revue en raison de la baisse des exportations du Brésil et de l’augmentation de la production d’éthanol. En variation mensuelle, une hausse de 4,7% du cours du sucre blanc est enregistrée. Sur un an, il a, par contre, baissé de 12,1% sur les onze premiers mois de 2017. Dans ses...
(Agence Ecofin 23/01/18)
Les habitants des villages de Sagne Bambara et Ngane, à Dya, dans l’Ouest du Sénégal, semblent vouloir surfer sur la vague de la victoire des populations du Fouta, dans leur bras de fer contre le groupe marocain Afri Partners (qui a abouti à l’annulation de la concession de 10 000 ha de terres agricoles destinées à la culture du riz) pour pousser les autorités à abandonner un projet de construction d’une usine d’extraction de sel. Dénonçant un accaparement de leurs terres, ils ont organisé, ce dimanche 21 janvier 2018, une marche de protestation. Pour la construction de l’usine, 845 hectares ont été attribués par les autorités locales à l’entreprise Salins du Saloum. Une transaction que les riverains ne digèrent pas...
(APA 22/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - La production de phosphates du Sénégal durant les dix premiers mois de 2017 a connu une baisse de 18,6% comparée à la même période de 2016, a appris lundi APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Selon la DPEE, qui se base sur les données des Industries chimiques du Sénégal (ICS) et de la Société sénégalaise des phosphates de Thiès (SSPT), le cumul de cette production s’est établie à 1.226.500 tonnes contre 1.506.500 tonnes durant les dix premiers mois de l’année 2016, soit un repli de 280.000 tonnes. Cette contraction est due principalement à la production de phosphates de calcium qui est passée de 1.372.000 tonnes en 2016 à 1.092.000 tonnes...
(APA 22/01/18)
APA-Douala (Cameroun) - La Société d’assurance de droits sénégalais SONAM s’installera très prochainement au Cameroun, fruit d’une joint-venture avec la compagnie camerounaise Zenithe insurance, a-t-on appris de source interne à cette entreprise. Il s’agit là de l’aboutissement de plus de deux années de collaboration, avec l’arrivée de l’enseigne de SONAM au Cameroun, cette entreprise étant leader dans l’assurance-vie au Sénégal. La mise en relation des deux sociétés devrait donner naissance à Zenithe Afrika-Vie conformément à l’agrément délivré par la Conférence interafricaine des marchés des assurances (CIMA). Avec l’arrivée de SONAM, l’on note une percée sénégalaise au Cameroun dans le secteur des assurances, après notamment SUNU assurance présente dans ce pays depuis cinq ans environ.
(Jeune Afrique 19/01/18)
Le Premier ministre Mahammed Dionne a inauguré mardi la centrale Ten Mérina, dans le département de Tivaouane, dotée d’une puissance de 30 MW. Et de quatre ! En un peu plus d’une année, le Sénégal a mis en service mardi 16 janvier sa quatrième centrale solaire, Ten Mérina (30MW), implantée dans la commune de Mérina Dakhar, à 120 km au nord-est de la capitale sénégalaise (région de Thiès). Le projet a été porté par la société française d’investissement Meridiam, qui s’est associée, pour sa construction et son exploitation, à ses compatriotes Solairedirect et Eiffage. Ces investisseurs ont obtenu un prêt de 34,5 millions d’euros de Proparco et de la Société belge d’Investissement pour les Pays en Développement (BIO), pour un...
(APA 19/01/18)
Le marché d’intérêt national (MIN) en construction sur le pôle urbain de Diamniadio (30 km de Dakar) sera livré en juillet 2018, a annoncé jeudi, Alioune Sarr, ministre du Commerce. «Ce marché bâti sur 56.000 m2 sera réceptionné en juillet prochain», a dit Alioune Sarr au cours d’une visite sur le site en compagne de Lüfti Elvan, ministre turc en charge du Développement économique. D’un coût de 55 milliards FCFA, le MIN est financé à 85 pour cent par Exim bank de la Turquie et à 15 pour cent par l’Etat du Sénégal. Sa première pierre a été posée le 30 mai 2016 par le chef de l’Etat Macky Sall. «Ce marché répond à une demande sans cesse formulée depuis...
(Agence Ecofin 19/01/18)
Le groupe SONAM ASSURANCE qui occupe le premier rang du secteur des assurances au Sénégal en raison de sa grande diversité, sera désormais présent au Cameroun, dans le segment de l'assurance-vie, via une filiale (Zenithe Afrika-vie) conjointement créée avec le groupe camerounais Zenithe Issurance. Cette nouvelle opportunité que la SONAM prépare depuis quelques années, a été rendue possible depuis l'obtention de l'agrément donné par la Commission régionale du contrôle des assurances de la CIMA (Conférence interafricaine des marchés des assurances), lors de sa 90ème assemblée qui s'est tenu fin décembre à Libreville au Gabon. C'est en effet depuis 2016 que la SONAM et son partenaire camerounais, ont posé les jalons de cette nouvelle entreprise, avec une participation majoritaire de la...
(APA 19/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Le prix du kilogramme de maïs séché au Sénégal s’est renchéri de 1,8% en novembre 2017 comparé à son niveau d’octobre 2016, a appris jeudi APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Cette denrée s’est échangée sur le marché local à 267 FCFA contre 263 FCFA en octobre 2017, soit une augmentation de 4 FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). Sur le marché international, une hausse mensuelle de 0,7% du cours du maïs argentin est notée en novembre 2017 en liaison avec la lenteur des ventes en Argentine. Par contre, sur les onze premiers mois de 2017, il s’est replié de 8,8% comparativement à la même période de 2016. Selon...
(Agence Ecofin 19/01/18)
Des start-up d’Afrique du Sud, du Botswana, de Namibie, de Tanzanie et de Zambie seront financées à hauteur de 8,7 millions d’euros (10,6 millions $) par le gouvernement finlandais. Ces fonds seront accordés dans le cadre du Southern Africa Innovation Support (SAIS), un programme qui soutient le développement des entreprises innovantes en Afrique australe. Les start-up, qui bénéficieront de ces financements jusqu’en 2021, sont recrutées dans divers secteurs tels que la téléphonie mobile, la cyber-sécurité et les technologies de la santé. Rappelons qu’en décembre 2017, la Finlande a organisé une conférence internationale qui a réuni des start-up d’Afrique, d’Asie et d’Europe. Chamberline Moko
(Agence Ecofin 18/01/18)
Trois centrales d’une capacité combinée de 484 MW seront bientôt implantées dans la région de Thiès. Il s’agit de la centrale solaire de Dias, d’une capacité de 25 MW, du parc éolien de Taïba Ndiaye, de 159 MW, et de la centrale à charbon de Mboro qui pourra produire 300 MW. C’est Mahammed Boun Abdallah Dionne, le Premier ministre sénégalais, qui a révélé ces informations selon Sud Quotidien, lors de l’inauguration de la centrale solaire de Ten Merina, d’une capacité de 30 MW. L’infrastructure a d’ailleurs été renommée et porte désormais le nom de centrale solaire Cheikh Anta Diop. « La centrale solaire Cheikh Anta Diop qui est un projet novateur et révolutionnaire occupe désormais une place de choix dans...
(Agence Ecofin 17/01/18)
Le Royaume des Pays-Bas, à travers le projet dénommé Netherlands Trust Fund (NTF IV), a accordé aux start-up sénégalaises spécialisées dans les technologies de l’information et de la communication et dans l’externalisation des processus métiers (BPO), un appui au développement de 1,7 million de dollars US (911 460 000 Fcfa). Un appel à candidature dont la date limite est fixée au 19 janvier 2018, a été lancé, il y a quelques jours, pour sélectionner les start-up TIC qui bénéficieront du projet. 80 places sont disponibles. Comme critères d’éligibilité, les candidats devront être une petite et moyenne entreprise (Pme), ou une start-up sénégalaise spécialisée dans les TIC ou l’externalisation des processus métiers, être présente à l'international ou désireuse de proposer ses...
(Agence Ecofin 17/01/18)
Pour l’année 2017, le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC), a contribué à hauteur de 5,1% dans le produit intérieur brut (PIB) qui est de 25 385 400 000 000 Fcfa, selon le rapport de « situation économique et financière en 2017 et perspectives en 2018 », publié par la direction de la prévision et des études économiques du ministère sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan. Le secteur des TIC a généré un revenu de 636,3 milliards Fcfa (au prix courant, Ndlr) pour les caisses de l’Etat en 2017. Soit une croissance de 5%. En 2016, la croissance était de 8,7% pour un revenu de 601,4 milliards Fcfa. Dans ce secteur, les services de...

Pages

(AFP 20/01/17)
Première nation africaine au classement Fifa, et première à se qualifier pour les quarts de finale de la CAN-2017: le Sénégal a pris son billet en signant sa deuxième victoire dans le groupe B, contre le modeste Zimbabwe (2-0), jeudi à Franceville. Les Lions de la Téranga, avec six points au compteur, se sont mis à l'abri et pourront faire tourner leur effectif lors du troisième match. Ce sera lundi contre l'Algérie (1 point), qui devra, elle, absolument l'emporter après sa défaite 2-1 contre la Tunisie (3 points). Lors de son entrée en lice, le Sénégal avait battu cette même Tunisie (2-0), un peu contre le cours du jeu. Jeudi, les joueurs d'Aliou Cissé ont adressé un autre signal: il...
(AFP 20/01/17)
Le Sénégal a été le premier pays à se qualifier pour les quarts de finale de la CAN-2017 grâce à une seconde victoire en deux matches, (2-0) devant le Zimbabwe jeudi à Libreville, la Tunisie repartant de l'avant après avoir battu 2-1 une équipe Algérien elle, en danger. Le Sénégal, tombeur de la Tunisie (2-0) avec pas mal de baraka, n'a connu aucun problème devant une faible formation du Zimbabwe qui n'a de "guerriers" que son surnom. Et c'est Sadio Mané, déjà buteur devant les Tunisiens, qui a concrétisé la domination de la nation africaine N.1 au classement Fifa en ouvrant la marque dès la 9e minute. Seul dans la surface de réparation, il a trompé de près et du...
(RFI 20/01/17)
Le Sénégal a largement dominé le Zimbabwe avec deux buts en première période et un festival offensif durant toute la rencontre ce jeudi 19 janvier à Franceville. Sadio Mané a inscrit son deuxième but dans la compétition et Henri Saivet a doublé la mise sur coup franc. Les Lions sont désormais en quarts-de-finale. Le Sénégal, vainqueur de la Tunisie avec pas mal de chance (2-0), n'avait besoin que d'une victoire pour passer déjà en quarts-de-finale et oublier ses trois dernières CAN complètement ratées. Les Lions de la Téranga étaient à chaque fois sortis dès le premier tour. Aujourd’hui, la donne a changé.
(France 24 20/01/17)
Opposé à une équipe du Zimbabwe vaillante mais limitée, le Sénégal n’a pas souffert pour valider son billet pour les quarts de finale de la CAN-2017 (2-0). Les Lions de la Teranga impressionnent depuis le début du tournoi. Favoris avant le début de la compétition, les Lions de la Teranga n’ont pas tardé à confirmer leur statut sur le pré. Avec deux victoires en deux journées, le Sénégal est la première nation africaine à avoir décroché son billet pour les quarts de finale de la CAN-2017. Déjà impressionnants face à la Tunisie, dimanche 15 janvier (2-0), les hommes d’Aliou Cissé n’ont laissé aucune place au suspense contre le Zimbabwe (2-0), en pliant la rencontre dès le premier quart d’heure. Le...
(RFI 19/01/17)
Après sa victoire face à la Tunisie (2-0) lors de la première journée de la CAN, les Sénégalais vont devoir se frotter au Zimbabwe qui a, contre toute attente, posé des problèmes à l’Algérie (2-2). Les Lions de la Téranga vont devoir sortir le grand jeu pour s’ouvrir les portes des quarts de finale. C’était il y a deux ans en Guinée équatoriale dans le petit stade de Mongomo. Le Sénégal, qui avait battu le Ghana lors de la première journée (2-1), se présentait cette fois face à l’Afrique du Sud. Avant cette deuxième journée de phase de groupes, tous les voyants semblaient être au vert pour les Lions de la Téranga, emmenés à l’époque par Alain Giresse. « Nous...
(AFP 18/01/17)
L'Algérie et la Tunisie s'affrontent en position inconfortable après un premier résultat frustrant, contrairement au Sénégal, qui peut être le premier à se qualifier pour les quarts de finale de cette CAN-2017 si il bat l'étonnant Zimbabwe, jeudi à Franceville. L'Algérie a frôlé l'humiliation en sauvant le point du nul face au Zimbabwe (2-2), tandis que la Tunisie s'est carrément inclinée d'entrée face au Sénégal (2-0). C'est dire si les deux voisins méditerranéens sont au pied du mur. Les Tunisiens ont une revanche à prendre dans la compétition après leur désillusion lors de la CAN précédente: ils s'étaient fait éliminer en quart de finale (2-1 a.p.) dans des conditions controversées par la Guinée équatoriale et avaient accusé l'arbitrage d'avoir privilégié...
(France 24 16/01/17)
Au terme d'une rencontre de belle facture, le Sénégal a décroché trois points cruciaux dans la course aux quarts de finale de la CAN-2017, en dominant la Tunisie (2-0). Les Lions de la Teranga sont leaders du groupe B. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la Tunisie pourra s'en vouloir ! Face au Sénégal, les Aigles de Carthage sont passés à côté de leur entrée en lice au 1er tour de la CAN-2017. Une défaite logique pour les hommes de Henryk Kasperczak, qui ont subi de plein fouet le réalisme de Lions de la Teranga inspirés. Les Tunisiens sont désormais au pied du mur : derniers du groupe B, ils devront impérativement faire un résultat face à l'Algérie...
(L'Equipe 16/01/17)
L'ancien gardien international du Cameroun, Joseph-Antoine Bell, 62 ans, suit la compétition organisée par le Gabon en tant que consultant pour RFI. A l'aube du premier match, ce samedi, il peine à dégager une hiéarchie. A 62 ans, Joseph-Antoine Bell renfilerait bien ses gants pour disputer une nouvelle Coupe d'Afrique des Nations (CAN). Mais c'est dans le costume de consultant pour RFI qu'il suivra l'édition 2017, à partir de ce samedi au Gabon. Double vainqueur de l'épreuve sous les couleurs du Cameroun ...
(Jeune Afrique 16/01/17)
Dimanche soir à Francevile, le Sénégal a battu la Tunisie (2-0) dans le groupe B. Pamphile Mihayo, l’ancien défenseur de la RD Congo et du TP Mazembe, aujourd’hui entraîneur intérimaire des Corbeaux, estime que la victoire des Lions de la Teranga est logique. Jeune Afrique : Le succès du Sénégal est-il surprenant, si l’on tient compte du nombre d’occasions que les Tunisiens ont réussi à se procurer ? Pamphile Mihayo : Non, le Sénégal mérite ses trois points. Il a réalisé un match très solide. En marquant deux fois lors de la première demi-heure [buts de Mané sur penalty et Mbodj, NDLR], il a su se placer dans d’excellentes conditions. Bien sûr, la Tunisie peut avoir des regrets, car elle...
(APA 16/01/17)
Le Sénégal est bien entré dans la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en battant la Tunisie sur le score de 2 buts à 0, dimanche à Franceville, en match comptant pour la 1ère journée du groupe B, dont il prend la tête à la faveur du partage des points dans l’autre match du groupe entre l’Algérie et le Zimbabwe (2-2). Les deux buts sénégalais ont été inscrits en première période par Sadio Mané sur pénalty (10e mn) et Kara Mbodji (29emn). Grâce à ce succès, les «Lions » prennent la tête du groupe B, devant l’Algérie et le Zimbabwe qui comptent chacun 1 point à la suite du score de parité ayant sanctionné leur face à...
(Jeune Afrique 16/01/17)
Pour son entrée en lice dans la CAN Total 2017, ce dimanche 15 janvier au stade de Franceville, le Sénégal s’est très vite mis à l’abri face à la Tunisie avec deux buts en première période, dont un penalty transformé par Sadio Mané et une réalisation de Kara Mbodji. Les Lions de la Téranga prennent la tête du groupe B. Franceville, envoyé spécial Un choc, et une faute qui coûte cher. Voilà comment résumer en quelques mots cette confrontation entre la Tunisie et le Sénégal. Une confrontation qui avait ceci de particulier : elle annonçait une bataille de premier plan entre une attaque sénégalaise emmenée par Sadio Mané et une défense tunisienne réputée imperméable incarnée par Aymen Abdennour. La faute...
(Le Monde 14/01/17)
La Coupe d’Afrique des nations débute samedi. Tour d’horizon des raisons pour lesquelles il faut suivre la compétition majeure du football africain. Cinq ans après avoir accueilli la première Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de son histoire, une coorganisation avec son voisin équato-guinéen, le Gabon est de nouveau le pays hôte de la compétition, qui se déroule de samedi 14 janvier à dimanche 5 février. Alors que ce tournoi débute dans un contexte de crise politique – la réélection contestée d’Ali Bongo en septembre – et de crise économique – secteur pétrolier en difficulté –, que des opposants appellent même au boycottage, seize sélections africaines tenteront de succéder à la Côte d’Ivoire. Des « Panthères » en difficulté et des...
(APA 13/01/17)
Classé (33è) mondial, le Sénégal maintient son leadership sur le continent en gardant son premier rang devant la Côte d’Ivoire (34è). L’Egypte (35è) et la Tunisie (36è) complètent le carré africain. Au plan mondial, c’est également le statu quo avec l’Argentine, le Brésil et l’Allemagne sur le podium. Le prochain Classement mondial FIFA sera publié le 9 février 2017. Le Top 10 africain 1- Sénégal (33e) 2- Côte d’Ivoire (34e) 3- Egypte (35e) 4- Tunisie (36e) 5- Algérie (39e) 6- RD Congo (49e) 7- Nigeria (50e) 8- Burkina Faso (53e) 9-Ghana (54e) 10-Maroc (57e) Top 10 mondial 1. Argentine 2. Brésil 3. Allemagne 4. Chili 5. Belgique 6. Colombie 7. France 8. Portugal9. Uruguay 10. Espagne
(Jeune Afrique 11/01/17)
Quatorze ans après son premier titre de roi des arènes, Serigne Ousmane Dia domine toujours le monde de la lutte. Rencontre avec cette star nationale dont la détermination n’a d’égale que la ferveur qu’il suscite. Il pourrait ressembler à n’importe quel gamin à qui l’on apporte une coupe de glace au restaurant. D’un coup, son visage poupin s’éclaire, puis son regard plonge sur le dessert tant attendu avec une évidente gourmandise… Ici s’arrête la comparaison. Car l’homme n’a rien d’un chérubin : 1,98 m pour plus de 150 kg. Un physique hors normes qui lui vaut l’œil admirateur des autres clients, mais surtout grâce auquel il a conquis l’un des titres les plus prisés du Sénégal : celui de « roi des...
(Pressafrik 07/01/17)
Le ministre des Sports Matar Ba a tenu à mettre les points sur les «i». En effet, en route pour le Gabon où l’Equipe nationale du Sénégal doit prendre part à la Coupe d’Afrique des Nations (Can) qui s’ouvre le 14 janvier prochain, le maire de Fatick a tenu à préciser la mission des supporters et de la délégation officielle qui accompagneront les poulains d’Aliou Cissé. Mission qui consistera essentiellement à épauler les « Lions» dans sa conquête du titre. «Qui va au Gabon doit savoir que sa mission c’est d’apporter une chaleur positive à l’Equipe nationale. Celui qui veut venir au Gabon pour autre chose n’aura pas sa place ». Cette mise en garde est du ministre du Sport...
(RFI 04/01/17)
La cérémonie de remise des trophées de la Confédération africaine de football (CAF) se déroule ce 5 janvier 2017 à Abuja. La CAF va notamment désigner le Joueur africain de l’année 2016. Le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang conservera-t-il ce titre face aux deux autres finalistes, l’Algérien Riyad Mahrez et le Sénégalais Sadio Mané ? Difficile de dire qui de Pierre-Emerick Aubameyang, Riyad Mahrez ou Sadio Mané va remporter le prestigieux trophée du meilleur footballeur africain de l’année 2016, ce 5 janvier 2017 à Abuja. Une chose est certaine toutefois : le verdict ne devrait pas provoquer la même polémique que l’année passée, lorsque l’Ivoirien Yaya Touré s’était amèrement plaint d’avoir été battu par Aubameyang. Le Gabonais, de son côté, avait mal...
(AFP 02/01/17)
Deux joueurs seulement évoluant en Afrique figurent dans la liste des 23 du Sénégal pour la CAN-2017 (14 janvier-5 février au Gabon), dévoilée par le sélectionneur national Aliou Cissé. Selon les médias locaux, près de la moitié des 23 "Lions" disputera sa première phase finale de la Coupe d'Afrique des nations, et les deux joueurs évoluant dans des équipes africaines sont Khadim Ndiaye (en Guinée) et Pape Seydou Ndiaye (au Sénégal), deux des trois gardiens. Dans le groupe, les plus +capés+ sont Cheikh Mbengue (Saint-Etienne), Mouhamed Diamé (Newcastle) et Moussa Sow (Fenerbahçe) qui vont disputer leur troisième phase finale de CAN après celles de 2012 et 2015. Les 23 Sénégalais seront regroupés à Dakar de lundi à jeudi, puis se...
(AFP 23/12/16)
L'Algérien Riyad Mahrez (Leicester), le Sénégalais Sadio Mane (Liverpool) et le tenant du titre gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (Dortmund) sont les trois derniers footballeurs en lice pour le trophée du meilleur joueur africain de l'année, décerné le 5 janvier, a annoncé la CAF jeudi. Les trois hommes sont arrivés en tête des votes des sélectionneurs ou directeurs techniques des associations affiliées à la CAF et de groupes d'experts du football et des médias. L'Egyptien Mohamed Salah (AS Rome) et l'Algérien Islam Slimani (Leicester) resteront donc au pied du podium. Le trophée sera remis le 5 janvier à Abuja au Nigeria. Aubameyang, qui a mis fin la saison précédente à quatre ans d'hégémonie de l'Ivoirien Yaya Touré, pourrait se succéder à lui-même...
(AFP 22/12/16)
L'international sénégalais de West Ham Diafra Sakho, régulièrement blessé depuis le début de la saison, a subi une opération au dos qui le privera de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2017) qui débute dans trois semaines au Gabon, a déclaré jeudi son entraîneur Slaven Bilic. "Il a subi une opération du dos et sera absent six à huit semaines. Bien sûr, cela le privera de la Coupe d'Afrique des Nations", a expliqué le technicien des Hammers, déjà privé de l'ancien buteur du FC Metz pendant la majeure partie de la saison. L'attaquant sénégalais de 26 ans, qui n'a fait que deux apparitions cette saison en Premier League, ne rejoindra donc pas les Lions pour la CAN-2017 au Gabon (du 14...
(APA 15/12/16)
Le Sénégal et la Côte d’Ivoire ont assuré leur qualification en demi-finales de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de Beach soccer (football de plage) en remportant leur deuxième victoire de suite face respectivement à Madagascar (3-1) et le Nigeria (4-4, puis 3 Tab 1), à l’issue de la 2ème journée de la compétition disputée mercredi à Lagos, au Nigeria. Après sa promenade de santé d’entrée face au Ghana (5-0), les Ivoiriens ont remis ça en s’imposant devant le pays organisateur (4-4, puis 3 Tab 1). Suffisant pour s’assurer le premier ticket pour le carré d’as du groupe A. Le second se jouera à distance entre l’Egypte et le Nigeria. Avantage à ce dernier qui croise...

Pages

(Le Monde 01/04/15)
Elancée, la voix chantante roulant légèrement sur les « r », Nafissatou Dia Diouf porte fièrement son identité sénégalaise. Son discours comme son écriture sont à la fois pudiques et sans fards. Cette écrivaine est issue de la génération montante d’auteurs sénégalais, comme Felwine Sarr, « un de nos plus grands espoirs », se félicite-t-elle. Nafissatou Dia Diouf vient de publier un premier roman : La Maison des épices (Ed. Mémoire d’encrier), après avoir affiné son style par le biais de nouvelles, poésies, livres de jeunesse et « Sociobiz », des chroniques irrévérencieuses sur l’« homo senegalensis ». Avec le recueil Volcaniques, édité par la maison Mémoire d’encrier, de l’auteur québéco-haïtien Rodney Saint-Eloi, elle fait ici sa première incursion (littéraire)...
(Sud Quotidien 12/03/15)
Il y a tout juste une semaine, le 4 mars pour être précis, le chanteur-compositeur Wally Guèye présentait au public un album de 8 titres intitulé « Révélation » et où il rendait hommage à son épouse d’origine française, Nelly Fustinoni. Parce qu’il lui doit comme il dit, et sa première guitare, et ce premier album pour ce quadragénaire qui en rêvait depuis plusieurs années. Nelly est elle aussi à l’ouvrage : jugé « correct et éditable », son récit autobiographique intitulé «Le puzzle de Nelly ou Le chemin de lumière» n’attend qu’un généreux mécène. L’histoire de ce couple qui vit à Mbour est intimement liée à l’Islam et à la spiritualité. Wally Guèye est un monsieur d’une quarantaine d’années...
(Enquête 09/03/15)
Mine ravissante, style ‘’Casual’’ avec une veste bleue simple assortie d’un jean, Pape Diouf semble en pleine forme. Dans les couloirs de EnQuête, il a tenu à donner la main à tout le monde, accompagnant chaque bonjour d’un large sourire qui laisse entrevoir une ligne de dent toute blanche. Le chanteur semble être dans son élément. A l’aise avec un sourire en coin une fois installé au bout de la longue table de la Rédaction, le leader de la génération consciente a répondu sans détours à toutes les questions. Le langage mesuré, Pape a fait preuve d’une parfaite maîtrise de son sujet et ne s’est laissé emporter à...
(Afrik.com 06/03/15)
La journée du cinéma sénégalais a été célébré ce mardi 3 mars 2015, dans la soirée, au Burkina Faso, dans le cadre du FESPACO. Une célébration ponctuée par un vernissage. Il y eut entre autres des expositions sur les avancées du cinéma sénégalais, une présentation des cinéastes sélectionnés pour les différents prix au FESPACO. A Ouagadougou, Cette soirée a vu la présence d’éminentes personnalités, notamment l’ambassadeur du Sénégal au Burkina Faso, Madame Anta Coulibaly Diallo, le consul du Brésil. Lauréat 2013 Le Sénégal a été grand vainqueur du FESPACO 2013 et pour sa première fois avec...
(APS 05/03/15)
Le festival »Dakar vis-à-vis» est une» initiative qui essaye de rendre plus visible et plus rentable toute la culture», la richesse et la diversité de la création musicale, a expliqué, mercredi à Dakar, le directeur général de Casa Africa Luis Padron, lors du lancement de la seconde édition de cet évènement. »Il s’agit d’une rencontre entre les promoteurs musicaux espagnols et sénégalais destinée à promouvoir en Espagne la connaissance de la richesse musicale des pays africains, la consolidation de l’industrie musicale sur le continent et la diversité de la création musicale», a dit M. Padron. La compétition se jouera pendant les nuits de jeudi, vendredi et samedi. L’artiste Sidy Sambe est choisi comme parrain, en raison de »sa connaissance des...
(Le Monde 05/03/15)
Adamantios Kafetzis, Grec d’Athènes, a fondé le label Teranga Beats à Dakar, parce qu’il est tombé en amour avec la musique africaine. Un amour de collectionneur, confie-t-il en marge d’une répétition de l’orchestre Dieuf-Dieul de Thiès. Dehors, les gosses en T-shirt jouent au foot dans la poussière sahélienne du quartier de Ouakan, placé désormais à l’ombre du monument de la Renaissance africaine, ouvrage onéreux et mégalomane conçu par l’ex-président Abdoulaye Wade. Quand Adamantios Kafetzis est venu pour la première fois au Sénégal en 2003, la sculpture n’existait pas encore, Nicolas Sarkozy n’avait pas encore déclaré que « le drame de l’Afrique, c’est que l’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire » (« Discours de Dakar » en juillet 2007,...
(Agence Ecofin 20/02/15)
La zone Sud du Sénégal a son premier studio d’enregistrement musical, annonce l’Agence de presse sénégalaise (Aps). L’infrastructure est logée au Centre culturel de Ziguinchor en région de Casamance. « Le studio va contribuer à amoindrir les dépenses des artistes pour aller à Dakar ou ailleurs pour faire des enregistrements. Ça va aussi faire la promotion de la musique régionale », a déclaré le ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye (photo), qui réceptionnait le studio ce 18 février 2015. Le ministre a indiqué que le studio d’enregistrement s’inscrit dans l’accompagnement de la création artistique. Ziguinchor n’est qu’une étape, a-t-il dit, car l’Etat a décidé de créer 4 studios sur le territoire national. La prochaine infrastructure sera...
(Le Monde 16/02/15)
C’est un personnage haut en couleur que le tout-Dakar connaît. Youssef Saleh, 55 ans, a eu son heure de gloire avec l’ouverture du premier parc d’attraction et de loisir, Magic Land. Le président Abdoulaye Wade, le « Gorgui », était venu en personne inaugurer les manèges, bars et restaurants qui font face à la mer, en décembre 2004. Cette même année, il est décoré de la médaille d’honneur de la gendarmerie nationale. Puis cet homme d’affaires sénégalais d’origine libanaise a connu les déboires. L’air iodé ronge la ferraille de ses manèges peu et mal entretenus. En juillet 2013, le verdict tombe. Youssef Saleh est condamné par un tribunal de Dakar à trois ans de prison avec sursis et à 15...
(Walfadjri 11/02/15)
Le Grand théâtre national de Dakar présente, mardi et mercredi, le spectacle des marionnettes ‘’Zheng He - Lorsque les bateaux-dragons sont arrivés’’, une coproduction des ambassade de Chine et d’Autriche, du Grand Théâtre National, de l'Institut Confucius de l’UCAD, de Association ImagiNation Afrika et de Karin Schäfer Figuren Theater’s Cie (Autriche). Pour la première fois au Sénégal, quelque 2. 000 élèves assisteront à un véritable spectacle de marionnettes initié par l’association ImagiNation Afrika dans le cadre de son programme ‘’Tête à tête avec la Marionnette’’, précise la même source. La marionnette, modèle de l’homme en mouvement et ‘’véritable support pédagogique pour l’alphabétisation et le développement de compétences sociales et civiques de l’enfant est un outil privilégié’’ d’Imagination Afrika pour contribuer...
(Seneplus 11/02/15)
Le secrétaire d’État à la Communication, Yakham Mbaye, annonce, entre fin février et début mars prochain, la tenue d’une rencontre sur une retouche de la mouture de Code de la presse Faute d’avoir pu pousser l’Assemblée nationale à voter le projet de Code de la presse, l’Exécutif est parti pour revoir sa copie. Selon le secrétaire d’État à la Communication, Yakham Mbaye, le gouvernement est en train de "cogiter" sur un lifting du document susceptible de satisfaire tous les acteurs. "Au terme de cette réflexion interne nous allons, à la fin du mois de février ou au début du mois de mars, réunir toutes les parties concernées pour discuter sur du projet de Code de la presse révisé", a informé...
(Sud Quotidien 10/02/15)
Le «Black History Month» célébré à Dakar, cela donne plusieurs projections de films, conférences et expositions d’œuvres d’art qui auront lieu entre la Maison de la Culture Douta Seck qui cette semaine rend hommage aux pionniers du jazz (ce sera les 13 et 14 février) et le Centre de recherche ouest-africain (WARC). Le Centre de recherche ouest-africain (WARC) prévoit toute une série d’activités pour célébrer le «Black History Month» sur «Un siècle d’histoire et de culture noire». Au programme donc de ce mois de février, des conférences et deux projections de films suivies de discussions. Ce 17 février par exemple (de 15H à 17H30), vous pourrez suivre dans la salle de conférences du Warc, «Glory» de Edward Zwick, un long-métrage...
(Pana 04/02/15)
La première édition du Festival des arts et de la culture de la Cedeao (ECOFEST) se tiendra en mai 2016 dans l’un des pays membres de la communauté, a-t-on appris de bonnes sources à l’issue de la 5ème réunion des ministres de la Culture de la Cedeao le week-end à Lomé. Selon un communiqué rendu public, « le pays hôte de cette édition sera désigné en fonction de son engagement à prendre en charge une partie du coût de l’évènement, de ses infrastructures d’accueil des diverses activités du festival et de sa capacité d’hébergement ». Cette 1ère édition du Festival des arts et de la culture de la Cedeao (ECOFEST), selon la réunion, sera organisée en clôture des activités marquant...
(Enquête 29/01/15)
Après 5 ans de mutisme, le chanteur sénégalais Sidy Samb fait un retour en force avec deux nouveaux opus dans un style métissé des sonorités africaines et européennes. Sidy Samb revient au devant de la scène musicale. Le chanteur a présenté hier à Dakar ses deux derniers albums ‘’Ada Yi’’ et ‘’Sunu’’. L’artiste développe dans ces deux opus des thèmes riches et variés, à travers un style ‘’mbalax’’ fortement inspiré de solfège et de musique flamenco. Pour le chanteur, ce mélange de genre avec le folklore sénégalais reflète sa personnalité artistique très respectée au plan national et international. A travers ‘’Ada Yi’’ dont l’album de 9 titres porte le nom, le musicien magnifie les coutumes et traditions nationales. Dans cet...
(SeneNews 22/01/15)
Le programme culturel de l’ambassade du Japon au Sénégal pour l’année 2015 démarre à la fin du mois de janvier, par différentes manifestations relatives notamment à la musique, à la pédagogie et au sport, annonce un communiqué reçu à l’APS. Le ton sera donné par un concert de violon prévu à l’Ecole des arts le 28 janvier prochain. Il sera animé par la violoniste japonaise Akiko Yamada, lauréate du grand prix du concours Long-Thibaud à Paris. Mlle Yamada sera accompagnée par le pianiste Gerhard Deiss, ambassadeur de l’Autriche au Sénégal. Ce concert sera suivi au mois de février d’une tournée de cinéma, qui sera consacrée à des projections de films japonais dans des établissements scolaires de Dakar. Le programme prévoit...
(Enquête 09/01/15)
Le rappeur Carlou-D sera en concert au Grand Théâtre de Dakar le samedi 10 janvier prochain. En marge de cet évènement, le chanteur charismatique a tenu hier une conférence de presse pour expliquer son concept de ‘’Sénégal sur Scène’’ La musique sénégalaise n’a pas d’identité. C’est ce que le chanteur Carlou-D a laissé entendre hier, lors de son point de presse. Et l’objectif de l’artiste est de donner une identité à cette musique avec le grand concert du 10 janvier prochain au Grand Théâtre et qui aura comme thème ‘’Sénégal sur scène’’. ‘’La musique sénégalaise fait trop dans l’amateurisme et c’est dangereux pour la culture de notre pays’’, a-t-il dit. Pour éviter cela, Carlou-D milite pour plus de solidarité et...
(Sud Quotidien 08/01/15)
Il faut préserver et valoriser le patrimoine culturel national, ne serait-ce que pour maintenir la cohésion sociale dans un pays comme le nôtre, voilà ce que pense Carlou D. Le chanteur et musicien sénégalais s’exprimait ainsi, lui qui faisait face à la presse hier mercredi 7 janvier à Dakar. Une rencontre à quelques jours de son spectacle «Sénégal Sur Scène» du 10 janvier prochain au Grand Théâtre National. Selon l’artiste qui promet un show inédit, il est très important de défendre cette richesse tant matérielle qu’immatérielle. Il reste assuré que ce concept doit être rendu opératoire pour semer davantage, et entretenir la concorde entre les différentes ethnies et confréries du Sénégal. «Un pays où il fait bon de vivre» dit-il...
(Le Quotidien (Sn) 29/12/14)
Agée de 15 ans, Sokhna Maï­mouna Mbacké Fall, élève en classe de terminale au collège Cos­mo­bodides des Parcelles Assainies, est le lauréat du concours international Livre d’Or, dans la catégorie junior. Pour saluer son mérite et la présenter comme modèle à la jeunesse, le maire socialiste Banda Diop de la commune de Patte-D’oie a organisé une cérémonie de distinction dont l’objectif fondamental était d’encourager la lauréate. Ce fut en présence de ses camarades de classe, ses amis et parents. «Je suis vraiment émue, je n’arrive pas à trouver les mots… Ce qui m’a le plus émue, c’est quand j’ai vu mon père verser des larmes. D’un contentement du cœur, je sais que je l’ai honoré», s’est réjoui Sokhna Maïmouna Mbacké...
(Le Point 22/12/14)
La nouvelle exposition "L'art de manger" n'est pas le seul visage du musée d'art africain qui expose au Sénégal artistes contemporains et bédéistes africains. L'adresse parisienne est bien connue des amateurs d'arts du continent africain et de sa diaspora. Chaque saison, d'octobre à juillet, ils découvrent au Musée Dapper une nouvelle exposition donnant à admirer les pièces de la collection, celles venues d'autres musées et de prêts particuliers, rassemblées autour d'un thème sur deux niveaux d'exposition, comme actuellement "L'art de manger". Dans la première salle, l'art contemporain a bien trouvé sa place en écho aux arts de la tradition, comme l'illustrent les oeuvres de l'artiste franco-béninois Julien Vignikin, "Indigestion" ou "Le dîner des fantômes", qui actualisent le thème à l'honneur...
(Le Point 22/12/14)
Quel parcours ! Cette jeune femme d'origine sénégalaise hésitait entre l'armée et la couture. Elle a fini par succomber aux métiers de la table. C'est à l'âge de 13 ans que Rougui Dia, née en France de parents sénégalais, découvre la cuisine en réalisant avec brio un plat peul, son groupe ethnique. Ayant grandi à Neuilly-Plaisance, alors qu'elle se destinait à l'armée ou à la couture, elle décide de se tourner désormais vers sa nouvelle passion : les métiers de la table. Encouragée par sa famille, elle intègre l'école hôtelière de Villepinte, avant de passer avec succès deux CAP (cuisine et salle). Par la suite, Rougui Dia* consolide son expérience en devenant second de plusieurs chefs de restaurants. Tout bascule...
(Groupe Futurs Médias 12/12/14)
People Les artistes Youssou Ndour et Akon sont en studio depuis un certain temps pour enregistrer un album. Le premier single est attendu à la fin de l’année 2014. Combinaison R & B et Mbalax. Inédit. Youssou Ndour et Akon dans un même studio ? On n’en revient pas. Dans le quartier de Castors, à la cité Sodida, un studio est niché dans un modeste bâtiment peint en blanc. Un jeune homme qui tient son commerce dans une petite cantine à côté, ne doute pas un seul instant de ce qui se prépare à l’intérieur. La porte en bois du studio s’ouvre, on aperçoit Youssou Ndour. Il est assis devant la table de mixage aux côtés de Ndiaga Ndour aux...

Pages

(RFI 24/01/18)
Au Sénégal, ce mardi matin le procès du maire de Dakar, Khalifa Sall, accusé de détournements d’argent public, a repris. Au début des débats, le juge a surtout cherché à définir les règles du jeu. Le président l’a dit et répété, il exige des débats sereins durant ce procès qui s’annonce très médiatique, et notamment le silence durant les audiences, car Khalifa Sall, en boubou traditionnel blanc, a été longuement ovationné par ses sympathisants venus très nombreux dans cette immense salle n°4, salle où d’ailleurs Hissène Habré a été jugé. Des ...
(RFI 23/01/18)
Au Sénégal, après deux reports, le procès du maire de Dakar Khalifa Sall, soupçonné de détournements de deniers publics, doit débuter ce mardi 23 janvier. Le juge a déclaré le 3 janvier qu'il n'y aurait pas de nouveau report mais deux procédures vont sans doute être débattues et pourraient, une nouvelle fois, entraîner un report. Voté la semaine passée en conseil municipal, la mairie de Dakar, défendue notamment par le truculent Maitre El Hadj Diouf, pourrait tenter de se constituer partie civile à l'ouverture de l'audience. De leur côté, les avocats de Khalifa Sall qui estiment que la procédure n'a pas été menée...
(Jeune Afrique 23/01/18)
Après deux reports successifs les 14 décembre 2017 et 3 janvier 2018, le procès du maire de Dakar Khalifa Ababacar Sall et des sept autres agents de la ville va reprendre ce mardi matin au palais de justice de Dakar. Ils sont notamment poursuivis pour « détournement de deniers publics », « blanchiment ». Si l’on en croit le juge Malick Lamotte, il n’y aura pas de troisième report. Les débats qui vont s’ouvrir ce 22 janvier risquent fort d’être très techniques. Les avocats des différentes parties viendront soumettre aux juges les exceptions préjudicielles, de nullité et de fin de non-recevoir « in limine litis« , c’est à à dire avant tout débat au fond. On ne sait pas encore...
(Jeune Afrique 23/01/18)
Le président de la République française effectuera un déplacement du 31 janvier au 3 février 2018, lors duquel il doit notamment rencontrer ses homologues en Tunisie, puis au Sénégal. Le 31 janvier, Emmanuel Macron entamera une visite d’État en Tunisie, où il sera reçu par son homologue, Béji Caïd Essebsi. Économie, sécurité et questions migratoires seront au cœur de leurs discussions. Après avoir prononcé un discours à l’Assemblée des représentants du peuple, le président français ira probablement se recueillir au musée du Bardo, visé par un attentat en 2015, puis dînera avec son hôte au palais de Carthage. Le lendemain, il inaugurera le Forum économique franco-tunisien avec Youssef Chahed, le Premier ministre. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/516968/politique/afrique-france-le-progr...
(RFI 22/01/18)
Il y a un an, après six longues semaines de crise, Yahya Jammeh acceptait de quitter la Gambie. Un départ suivi du retour à Banjul depuis Dakar d'Adama Barrow. Le président est depuis soutenu par Macky Sall. Et depuis un an, les deux Etats se félicitent d'un retour à des relations apaisées. « Fluides, très bonnes ». De chaque côté de la frontière, les mêmes adjectifs reviennent. « Les contacts sont permanents, les échanges, du sommet de l'Etat au bas de l'échelle, quotidiens », explique un diplomate sénégalais. Et ça, c'est nouveau. Fini les années Jammeh où seule la tension rythmait les contacts entre Dakar...
(Le Monde 20/01/18)
Après le massacre de quatorze bûcherons au Sénégal début janvier, une réglementation visant le trafic de bois a été prise en conseil des ministres, mercredi 17 janvier. Le président, Macky Sall, a demandé à son gouvernement « de suspendre jusqu’à nouvel ordre toutes les autorisations de coupe de bois et de procéder sans délai à la révision du Code forestier ». Une mesure qui s’applique à l’ensemble du territoire sénégalais et qui vise à enrayer le trafic de bois, à l’intérieur...
(RFI 19/01/18)
Le maire de Dakar, en prison depuis mars 2017, soupçonné de détournements de deniers publics, estime que ses droits n'ont pas été respectés, que l'enquête n'a pas été menée dans les règles de droits. Les avocats de l'Etat et ceux de Khalifa Sall sont donc convoqués le 30 janvier prochain à Abuja. En plaidant la cause de leur client fin décembre, les avocats de Khalifa Sall ont obtenu une procédure d'urgence. La Cour de justice de la Cédéao a été créée pour vérifier que les procédures judiciaires sont respectées. « Ce que nous allons demander à la Cour, c'est que l'Etat du Sénégal respecte ses engagements internationaux et respecte l'immunité de Khalifa Sall, mais surtout et fondamentalement, son droit à...
(RFI 19/01/18)
Suite aux assassinats de coupeurs de bois en Casamance et aux appels des défenseurs de l'environnement, le président sénégalais Macky Sall a demandé lors du Conseil des ministres la suspension de toutes les autorisations de coupe du bois dans le pays. Une première victoire pour ceux qui tentent de sauver les forêts du sud du pays. En interdisant toutes les autorisations de coupe du bois sur l'ensemble du territoire, Macky Sall tape du poing sur la table. Car il s'attaque directement à la filière légale, qui commerce le bois. Une filière accusée récemment par le collectif des cadres casamnaçais d'agir comme une véritable mafia. Pour le défenseur de l'environnent et ancien ministre Haïdar El Ali, joint en Casamance où il...
(Jeune Afrique 19/01/18)
Le Premier ministre Mahammed Dionne a inauguré mardi la centrale Ten Mérina, dans le département de Tivaouane, dotée d’une puissance de 30 MW. Et de quatre ! En un peu plus d’une année, le Sénégal a mis en service mardi 16 janvier sa quatrième centrale solaire, Ten Mérina (30MW), implantée dans la commune de Mérina Dakhar, à 120 km au nord-est de la capitale sénégalaise (région de Thiès). Le projet a été porté par la société française d’investissement Meridiam, qui s’est associée, pour sa construction et son exploitation, à ses compatriotes Solairedirect et Eiffage. Ces investisseurs ont obtenu un prêt de 34,5 millions d’euros de Proparco et de la Société belge d’Investissement pour les Pays en Développement (BIO), pour un...
(RFI 18/01/18)
Avant l'éclatement du conflit, au début des années 1980, environ 75 touristes venaient visiter la Casamance. Le conflit casamançais a contribué à mettre à genou l’activité touristique dans la mesure où plusieurs hôtels étaient obligés de fermer. Depuis quelques années, l’espoir renaissait. Mais la région renoue à nouveau avec la violence suite à l’assassinat samedi dernier de 14 bûcherons au sud de Ziguinchor. En moyenne, 25 000 touristes visitent la Casamance chaque année. Mais depuis une semaine, avec le regain de la tension suite à l’assassinat de 14 bûcherons dans la forêt de Boffa, au sud de Ziguinchor, les opérateurs touristiques sont inquiets. « C'est inquiétant, mais de bonnes volontés viendront quand même. Les nationaux sont là et on va...
(Jeune Afrique 18/01/18)
Près de 600 « frères » et « sœurs » venus du monde entier étaient attendus les 2 et 3 février à Dakar dans le cadre des Rencontres humanistes et fraternelles africaines et malgaches (Rehfram). Mais la grand-messe annuelle de la franc-maçonnerie africaine francophone a finalement été annulée face à la levée de boucliers d'organisations religieuses. « J’ai été contraint d’annuler leur réservation en raison des menaces de troubles à l’ordre public », déplore Pierre Mbow, directeur du King Fahd Palace, à Dakar, où devaient se tenir les 26e Rencontres humanistes et fraternelles africaines et malgaches (Rehfram). En cause : le branle-bas de combat déclaré par la coalition « Non à la franc-maçonnerie, qui regroupe le collectif des associations islamiques...
(Jeune Afrique 17/01/18)
Le conseil municipal de la capitale sénégalaise a adopté le 15 janvier une délibération permettant à la municipalité de se constituer partie civile dans l'affaire Khalifa Sall. Le maire de Dakar et sept agents municipaux sont notamment poursuivis pour « détournement de deniers publics » et « blanchiment », pour un montant d'1,8 milliard de francs CFA. La délibération a été adoptée, sans surprise, lors d’un conseil municipal qui s’est tenu ce lundi. La Ville de Dakar entend se constituer partie civile dans l’affaire dite « de la caisse d’avance », dont les audiences doivent reprendre le 23 janvier. En clair, la municipalité entend être représentée devant le tribunal en tant que victime des délits dont le maire est soupçonné...
(RFI 17/01/18)
Au Sénégal, l'enquête se poursuit suite aux assassinats de 14 coupeurs de bois dans la forêt de Bourofaye, en Casamance. Vingt-deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue. Certaines seraient directement impliquées et les auditions menées par la gendarmerie sont toujours en cours. Cette tuerie, cette poussée de violence a inquiété de nombreux observateurs mais visiblement, elle n'a eu, pour le moment, aucun impact sur les prises de contacts de plus en plus poussées entre l'Etat et la rébellion dans la recherche d'une paix définitive « La chaîne n'a pas été rompue », déclare un proche du président. « Les contacts sont toujours effectifs, le MFDC a d'ailleurs condamné les assassinats» complète une source au sein de...
(Jeune Afrique 17/01/18)
À l’automne 2018, le musée La Piscine, à Roubaix en France, exposera un vitrail représentant Mamadou N’Diaye. Ce Sénégalais décédé en 1985 aurait soigné des dizaines de milliers de personnes. En cette matinée de septembre, Germain Hirselj écume les brocantes à la recherche d’un hypothétique trésor. Dans les allées du dépôt-vente de Villeneuve-d’Ascq, dans le Nord, son regard s’arrête tout à coup sur un mystérieux vitrail. L’œuvre représente un personnage endimanché, cravaté, avec en arrière-plan un arbre massif et un drapeau du Sénégal. Le visage et le nom de cet homme sont familiers à ce régisseur de musée, mais c’est la phrase au bas de l’objet qui l’intrigue surtout : « Au cher Monsieur Mamadou qui m’a sauvé la vie. Témoignage...
(La Tribune 16/01/18)
Au Sénégal, les indicateurs du secteur secondaire ont enregistré une légère progression de 1,7%, au cours du mois de novembre dernier. Une performance qui revient entre autres une amélioration des activités extractives. L'industrie sénégalaise a enregistré une hausse des activités au terme du mois de novembre 2017. Selon les données de la Direction sénégalaise de la prévision et des études économiques (DPEE), le secteur a enregistré une légère progression de 1,7%, en variation mensuelle au terme du mois de novembre 2017 par rapport au mois précédent. «Cette performance est principalement attribuable à la bonne tenue des activités extractives (+16,4%), de la fabrication de boissons (+176,7%) et de la production...
(La Tribune 16/01/18)
Premières arrestations depuis le carnage de la forêt de Bayottes dont le bilan s’est soldé par 14 morts et 7 blessés dans le sud du Sénégal, à la frontière avec la Guinée-Bissau. La gendarmerie sénégalaise a annoncé l’arrestation de 22 suspects dans cette tuerie de masse. Un premier indice sans doute dans l’enquête sur l’identité des commanditaires ou des auteurs du massacre, alors que l’armée sénégalaise continue son opération de ratissage dans les profondeurs de la forêt verte. Main dans la main, l'opération entre le Groupe d'intervention de la gendarmerie (GIGN) et la Légion de gendarmerie d'intervention (LGI) a porté ses fruits. Cette task force des grands jours a pris 22 suspects dans ses filets lors d'une opération coup de...
(RFI 16/01/18)
L’enquête se poursuit en Casamance pour tenter de retrouver les assassins des 14 coupeurs de bois tués il y a 10 jours. Les forces de sécurité ont interpellé ce week-end 22 personnes, toutes de nationalité sénégalaise. Dans un communiqué diffusé lundi 15 janvier, la gendarmerie nationale évoque « des pistes intéressantes ». Les défenseurs des droits de l’homme demandent de leur côté que cette enquête soit menée dans les règles de l’art. « L’enquête est entrée dans une phase décisive », estime-t-on au sein de la section de recherche. Sur les 22 personnes arrêtées, certaines seraient en effet directement liées aux assassinats. Si tous les moyens techniques sont utilisés, c’est visiblement le renseignement humain, le travail de terrain, qui a...
(RFI 15/01/18)
Le scandale du lait infantile Lactalis est suivi de près dans de nombreux pays, notamment au Sénégal où les autorités, par mesure de précautions, ont interdit la vente des produits potentiellement dangereux dès la mi-décembre. Dans les locaux de la Direction de la consommation, il faut slalomer entre les cartons, les boîtes et les palettes de la marque Lactalis. Issa Wade dirige cette structure. Dès le 20 décembre, tous les stocks ont été saisis. « Nous, nous n’avons pas attendu. Pour des mesures de prudence, nous avons jugé nécessaire de faire le retrait de l’ensemble des produits Lactalis supposés contaminés à la salmonelle », explique-t-il. Au Sénégal la loi impose de vendre les produits pour les nouveaux-nés dans les pharmacies...
(RFI 15/01/18)
La gendarmerie sénégalaise a arrêté 22 personnes dans l'enquête sur le massacre de 14 coupeurs de bois en Casamance, région forestière du sud du Sénégal, la semaine dernière, selon un communiqué publié dimanche. Il s'agit des premières arrestations annoncées depuis cette tuerie, le 6 janvier dans la forêt protégée de Boffa-Bayotte, proche de Ziguinchor, principale ville de cette région agricole et touristique bordée au nord par la Gambie et au sud par la Guinée-Bissau. Le grand coup de filet de dimanche n’a cependant pas mis fin au ratissage déclenché au lendemain de la tuerie dans la forêt classée de Boffa Bayotte. Selon plusieurs témoins joints au téléphone à Toubacouta, l’armée a repris toutes ses positions à Badem, Boffa et avance...
(RFI 15/01/18)
Le drame survenu en Casamance au Sénégal samedi 6 janvier met en lumière un phénomène qui touche la région depuis des années, l'exploitation illégale du bois et le trafic d'essences rares. Les 14 personnes assassinées dans une forêt au sud de Ziguinchor venaient en effet couper du bois. Pierre Goudiaby Atepa : « Il y a une mafia qui s’est organisée, elle envoie des jeunes aller chercher ou couper du bois, dans des endroits où c’est interdit. Il faut ouvrir une enquête - j’allais dire, sérieuse – et si le procureur nous demande, nous lui donnerons des noms. La racine du mal, c’est cette mafia qui s’est installée en Casamance et qui pille les forêts casamançaises, depuis plus de 10...

Pages