Vendredi 19 Janvier 2018

Sénégal

(APA 29/12/17)
APA-Dakar (Sénégal) - L’activité des entreprises du secteur moderne au Sénégal s’est nettement améliorée en 2016 avec une augmentation de 283 milliards FCFA (environ 452,800 millions de dollars) de la valeur ajoutée par rapport à 2015, a appris jeudi APA auprès de l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). Cette valeur ajoutée s’est chiffrée à 1 960 milliards de FCFA à prix courants contre 1 677 milliards en 2015, soit une progression de 16,9% (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). « Les entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à deux milliards FCFA qui représentent 5,2% des unités répertoriées sont celles qui ont le plus contribué à cette création de richesse avec une part de 92,5% »,...
(APA 29/12/17)
APA-Dakar (Sénégal) - L’indice du chiffre d’affaires de l’industrie et des bâtiments et travaux publics (BTP) a enregistré une hausse de 8,4% durant les dix premiers mois de 2017 comparé à la même période de 2016, a appris jeudi APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). L’indice d’ensemble s’est établi à 139,5 points contre 128,6 points à fin octobre 2016. Cette situation est due au sous-secteur des BTP construction qui a enregistré une progression de 21,9% à 134 points contre 109,9 points au terme des neuf premier mois de 2016. Au niveau de l’industrie, on la DPEE note une hausse plus modeste de 7,2% avec un indice passant de 130,6 points à fin octobre...
(Agence Ecofin 29/12/17)
Alors qu’ils n'avaient plus été décernés depuis janvier 2012, les grands prix du président de la République sénégalaise pour les Arts et les Lettres, ont été attribués le 19 décembre dernier par le président Macky Sall. Créés par Abdou Diouf, président de 1981 à 2000, dans le but de promouvoir le développement des arts et de récompenser les artistes méritants. Les lauréats de ces Grands Prix reçoivent chacun une enveloppe de 10 millions de francs CFA. Lors de la cérémonie organisée au Grand Théâtre de Dakar, le cinéaste Ousmane William Mbaye et le chanteur Baaba Maal ont remporté respectivement le grands prix du président sénégalais pour les Arts et le prix d’encouragement de cette catégorie. L'auteure sénégalaise Rahmatou Samb-Seck a...
(APA 29/12/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Les affaires Khalifa Sall, député-maire de Dakar, relative à la gestion de sa caisse d’avance, et l’ouverture du premier procès pour terrorisme impliquant l’imam Aliou Badara Ndao et Cie, ont été les principaux faits saillants de l’année judiciaire 2017 au Sénégal. Après un long épisode ayant conduit à l’arrestation de Khalifa Sall et Cie, et leur emprisonnement depuis le 7 mars 2017, pour des malversations financières portant sur 1,8 milliard de FCFA, leur procès a été ouvert le 14 décembre 2017 devant le tribunal correction de Dakar qui l’a renvoyé au 3 janvier prochain. M. Sall et Cie sont poursuivis pour ‘’association de malfaiteurs, détournement de deniers publics, escroquerie portant sur des deniers publics, faux et usage...
(APA 29/12/17)
APA-Dakar (Sénégal)- Les quotidiens sénégalais parvenus vendredi à APA traite toujours de la polémique sur l’argent recouvré dans le cadre de la traque des biens mal acquis, un débat suscité par une sortie médiatique de l’ex-Premier ministre, Aminata Touré affirmant que 200 milliards f cfa ont été recouvrés. «Débat des 200 milliards de recouvrement annoncés par l’ancien Pm-Le Gouvernement se démarque de Mimi» et annonce que seuls 152 milliards f cfa sont recouvrés et versés dans les budgets 2012 et 2015, informe L’Observateur. Parlant de cette polémique sur «le butin de la traque», nos confrères de L’As notent que «le Gouvernement entre dans la danse» et fait état de 152 milliards f cfa, contre 252 milliards annoncés par Mimi Touré...
(RFI 28/12/17)
Un procès a débuté, ce mercredi 27 décembre, au Sénégal. Des procès, même, puisque ce sont trois affaires liées au terrorisme qui passent devant la Cour criminelle de Dakar. Une trentaine de personnes, dont un imam, sont accusées notamment d’apologie du terrorisme et d’association de malfaiteurs en vue de commettre des activités terroristes. Au palais de justice de Dakar, le procès s'est bien ouvert, mais il a presque immédiatement été reporté au mois de février 2018. La chambre criminelle du tribunal de Dakar a finalement décidé qu’il fallait laisser du temps aux avocats. Beaucoup ont été commis d’office, il y a moins d’une semaine, alors que ces trois attaques sont complexes. En particulier, celle dite de l’imam Ndao, qui comprend...
(RFI 28/12/17)
Au Sénégal, le village d'Abéné organise jusqu’au 2 janvier la 24e édition de son festival, placé sous le thème « la culture au service du tourisme balnéaire ». Des centaines de touristes venus de toute l’Europe ainsi que des artistes de la sous-région se bousculent dans son marché d’arts. Au rythme frénétique du Kumpo, le masque fétiche des Diolas, le maire de Kafountine, Victor Fansou Diatta, déclare ouverte la 24e édition du Festival des arts et de la culture d’Abéné, un village balnéaire de la commune situé à 300 kilomètres de la capitale sénégalaise, Dakar. Cette manifestation culturelle est destinée à développer le tourisme, une autre activité-phare de la région. A Abéné, tourisme, culture et affaires font bon ménage. Tout...
(APA 28/12/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La confrérie Tidiane du Sénégal a été doublement endeuillée au cours de l’année 2017 avec la disparition de deux khalifes généraux, Cheikh Ahmed Tidiane Sy dit Al Makhtoum et son successeur Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine. Cinquième khalife de la famille d’El Hadj Malick Sy, Cheikh Ahmeth Tidiane Sy Al Makhtoum a rendu l’âme dans la nuit de mercredi 15 à jeudi 16 mars 2017 à l’âge de 91 ans. Il avait hérité du khalifat depuis la disparition de Serigne Mouhamadou Mansour Sy le 9 décembre 2012. Il a été succédé par Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, jusque-là porte-parole de la confrérie. Celui-ci né en 1928 a rendu l’âme dans la nuit du 22 septembre...
(AFP 27/12/17)
Le procès d'une trentaine de jihadistes présumés, poursuivis pour "actes de terrorisme et financement du terrorisme", s'est ouvert mercredi devant un tribunal de Dakar et aussitôt renvoyé au 14 février, a constaté un journaliste de l'AFP. "Pour permettre aux avocats constitués de mieux défendre leurs clients, nous proposons la date du 14 février pour l'examen de cette affaire", a déclaré, peu après le début de l'audience, Malick Lamotte, président du tribunal de grande instance de Dakar. Trente et un jihadistes présumés, dont trois femmes, sont jugés par une chambre criminelle spéciale de ce tribunal. C'est le premier procès collectif de jihadistes présumés au Sénégal...
(RFI 27/12/17)
Le procès d’une trentaine de personnes actuellement en détention pour des accusations liées au terrorisme s’ouvre mercredi 27 décembre à la Chambre criminelle de Dakar. Parmi elles, l'imam Alioune Badara Ndao, dont l'absence de jugement après plus de deux ans de détention était dénoncée par les organisations de défense des droits de l'homme. Trois affaires vont être jugées en audience spéciale ce mercredi à Dakar, selon le parquet. Tout d’abord, 29 personnes sont poursuivies pour 4 chefs d'accusation, dont celui d'association de malfaiteurs en relation à une entreprise terroriste.
(APA 27/12/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La production industrielle au Sénégal a enregistré un accroissement de 11,9% au mois d’octobre 2017, à la suite d’une baisse notée au mois précédent, a appris APA auprès de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). Comparée au mois d’octobre 2016, la production industrielle du Sénégal s’est relevée de 15,3%, précise la source. Quant à la production totale notée au cours des dix premiers mois de l’année 2017, elle a augmenté de 2,4% par rapport à celle de la période correspondante de l’année 2016.
(MondAfrique 27/12/17)
Le journal “Libération” a publié le contenu des procès-verbaux de l’enquête du FBI concernant Cheikh Tidiane Gadio, l’ancien ministre des Afaires Etrangères du Sénégal. Avec des dates, des échanges de mails captés et d’autres détails croustillants. Extraits. Résumons les épisodes précédents: l’ancien ministre des Affaires étrangères est en détention à New York depuis vendredi dernier. Un juge de Manhattan l’a placé sous mandat de dépôt pour corruption et blanchiment présumés. Cheikh Tidiane Gadio aurait facilité le versement de pots-de-vin au Président tchadien, Idriss Déby, contre des avantages accordés à une société chinoise désireuse de mener des affaires au Tchad. En contrepartie, il aurait touché 400 mille dollars (plus de 200 millions de francs Cfa). L’ancien ministre nie les charges retenues,...
(APA 27/12/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Au Sénégal, ne dites plus facteur mais distributeur. Dans ce changement d’appellation se cache la mutation d’un métier qui, pour s’adapter au monde moderne, s’est départi de son image et d’une partie de ses activités laquelle, pourtant, faisait son succès auprès des populations. Ainsi, le facteur des années 60, allant d’une maison à une autre pour remettre le courrier, vêtu d’une tenue kaki, la tête vissée dans un képi et le sac en bandoulière rempli de lettres, ne fait plus partie du décor des rues sénégalaises. Certains facteurs faisaient leur porte-à-porte à bord de mobylettes voire de ‘’Solex’’, l’un des ancêtres des actuelles motos. Répondant à ceux qui ont tendance à enterrer les facteurs, Mamadou Bâ, chef...
(APA 26/12/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Au total neuf personnes ont perdu la vie dans des accidents de la route au Sénégal entre vendredi et samedi, des accidents impliquant tous des véhicules de transport en commun appelés «7 places». Sur l’axe Kaolack-Keur Madiabel (Centre), trois personnes ont perdu la vie sur le coup, vendredi vers midi, à la suite d’un accident impliquant un véhicule de transport en commun « 7 places » et un véhicule personnel de type Mercedes. Le drame a eu lieu à hauteur de la commune de Ker Socé dans le département de Kaolack. Le même jour, un convoi de musiciens qui revenait de Louga (Nord) où il a participé à un festival a fait accident. Une personne décède sur...
(APA 26/12/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Produit Intérieur Brut (PIB) du Sénégal a progressé de 3,1% au troisième trimestre de l’année 2017 par rapport au trimestre précédent, a appris APA auprès de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). « Ce résultat est imputable à une croissance de 7,4% de l’activité du secteur secondaire et de 4,6% de celle du tertiaire », souligne l’ANSD. Au même moment, il est observé cependant une légère contraction de 0,5% de l’activité du secteur primaire. Au titre du PIB en valeur, l’ANSD note qu’il est ressorti à 2189 milliards FCFA (environ 3,502 milliards de dollars) au troisième trimestre 2017.
(APA 26/12/17)
APA-Dakar (Sénégal) - L’ex Premier ministre du Sénégal (1er septembre 2013 au 4 juillet 2014), Aminata Touré, s’est attirée les foudres de la classe politique, de la société civile et des médias, après une sortie médiatique le 18 décembre 2017, au cours de laquelle elle avait affirmé que l’Etat a recouvré 200 milliards f cfa dans la traque des biens mal acquis. La presse quotidienne sénégalaise de samedi a largement traité de cette question. «La polémique enfle après les révélations de Mimi. L’ancien Pm canardé de toutes parts», titre Vox Populi. Dans le même journal, Aïda Ndiongue, ancienne sénatrice libérale et mise en cause dans la traque des biens mal acquis, dément formellement avoir restitué 47 milliards frs CFA. «Traque...
(RFI 23/12/17)
Amadou Toumani Touré (ATT) confirme son retour au Mali dimanche 24 décembre, suite à un entretien ce vendredi avec le président sénégalais Macky Sall. L’ex-président malien était exilé dans la capitale sénégalaise depuis son éviction du pouvoir il y a six ans, à la suite d’un coup de force militaire sur fond d’insurrection au nord du Mali. A la veille de son retour à Bamako prévu ce dimanche, avec l’aval du président malien Ibrahim Boubacar Keïta, Amadou Toumani Touré a rendu une visite de courtoisie à Macky Sall. Une occasion pour lui d’exprimer sa gratitude au peuple sénégalais. A la sortie de cet entretien, il a pris la parole, au micro de la Radio télévision sénégalaise (RTS). « Je suis...
(Jeune Afrique 23/12/17)
Le Sénégal est le troisième pays du continent à accueillir des Rwandais condamnés par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR). Parmi les détenus transférés début décembre, Edouard Karemera et Mathieu Ngirumpatse, les deux principaux responsables de l'ancien parti présidentiel, qui purgent une peine de prison à vie pour leur rôle dans le génocide des Tutsis. Quatre Rwandais jugés et condamnés par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) pour leur rôle dans le génocide contre les Tutsis, en 1994, ont été transférés en toute discrétion au Sénégal, à la prison de Sébikotane...
(Agence Ecofin 23/12/17)
Allianz, le géant allemand du marché de l'assurance, a annoncé qu'Allianz X, sa filiale destinée à des investissements sur des sociétés digitales dans les secteurs qui sont proche de son activité, a acquis une part importante de Bima, pour un investissement de 96,6 millions $. Bima est une société qui offre des services numériques de micro-assurance, en utilisant la téléphonie mobile pour servir les clients à faible revenu dans plusieurs pays et régions du monde, dont le Sénégal, la Tanzanie et le Ghana, pour ce qui est de l'Afrique. Cet engagement d'Allianz est allé de paire avec la cession par la firme de private equity Leapfrog, d'une part importante de sa participation dans Bima, ne conservant que 10% du capital...
(Agence Ecofin 23/12/17)
(CRRH-UEMOA) - A la suite du succès de son 7ème refinancement, la Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire de l’UEMOA a procédé ce vendredi 22 décembre à la cérémonie de signature des instruments juridiques de la mise à disposition des ressources au profit de cinq banques ( Banque Atlantique du Bénin, la Banque de l'Habitat du Sénégal, l'Union Togolaise de Banque, la NSIA Banques et la Société Ivoirienne des Banques de Côte-d'Ivoire ). Ces fonds sont destinés à l’octroi des prêts de longue durée dans le domaine de l’habitat. Pour rappel, la Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire (CRRH-UEMOA) a clos le samedi 04 novembre 2017, sa septième émission obligataire d’un montant de 25.1 Milliards de FCFA dénommée « CRRH-UEMOA 5,95% 2017-2029...

Pages

(Jeune Afrique 31/10/17)
Soupçonné d’avoir participé à un trafic de plusieurs millions d’euros, le musicien risque la cour d’assises. Mais la somme contrefaite serait en réalité bien inférieure. Ce que la justice tarde à admettre. À l’heure où la présidence sénégalaise entend partir en croisade contre les informations frelatées, communiquant autour du nouveau hashtag #StopFakeNews, les conseillers du Palais de la République devraient se pencher rétrospectivement sur l’affaire Thione Ballago Seck, qui défraya la chronique il n’y a pas si longtemps. Quel plus bel exemple, en la matière, que la procédure judiciaire qui vise depuis plus de deux ans la star du mbalax et qui pourrait lui valoir un procès aux assises ? Le 29 mai 2015, l’affaire démarre dans les colonnes des journaux,...
(APA 31/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Dakar, la capitale sénégalaise, vit en ce moment l’une de ses plus fortes périodes de chaleur. De jour comme de nuit, la température oscille entre 31 et 33 degrés, avec une pointe exceptionnelle de 35 degrés atteinte samedi 28 octobre, selon la météo qui n’annonce rien de rassurant en prévoyant le règne de la canicule jusqu’au mois de novembre. Un surcroît d’angoisse pour les Dakarois qui, depuis plus d’un mois, livrent inlassablement un combat contre la chaleur, en faisant recours principalement aux ventilateurs et split, à l’eau fraîche dont la vente en sachet fait fureur, et, pour les moins nantis, aux éventails fabriqués artisanalement avec les feuilles de palmier ou de rônier. Vendeur dans un magasin situé...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Créée en 2006, l'Association de Sciences Po pour l'Afrique (ASPA) vise à promouvoir au sein de l'IEP de Paris l'Afrique dans toute sa diversité. Jeune Afrique a interviewé son nouveau président, Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye. Le Sénégalais Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye est depuis septembre le nouveau président de l’Association de Sciences Po pour l’Afrique (ASPA). Auteur de plusieurs ouvrages (cinq recueils de poèmes et un pamphlet), cet étudiant en première année de Master de droit économique entend susciter autour de lui des vocations africanistes. Jeune Afrique : Quelle est la vocation de l’ASPA ? Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye : Ce qui nous réunit, c’est avant tout un amour commun. Notre rôle est de représenter et de penser l’Afrique à Sciences...
(Jeune Afrique 30/10/17)
Ces trente dernières années, le gotha sénégalais a pris ses aises le long de la côte. Le littoral dakarois a été détruit à coups de constructions anarchiques. Peut-on encore limiter les dégâts ? «Je suis un peu comme saint Paul lorsqu’il s’est converti sur le chemin de Damas. Il y a quarante ans, moi aussi je voulais construire sur le littoral », confie Pierre Goudiaby Atepa. Si les textes saints prétendent que c’est en entendant la voix de Jésus que Paul de Tarse, l’ancien pharisien persécuteur des premiers chrétiens, est devenu le « treizième apôtre », ce célèbre architecte s’est quant à lui converti à la préservation du littoral dakarois en écoutant Léopold Sédar Senghor. « La corniche appartient à tout...
(APA 30/10/17)
APA - Dakar (Senegal) - Au total, 11 cas de Dengue ont été confirmés dans la commune de Louga (Nord), annonce le ministère de la Santé et de l’Action sociale (MSAS). Suite à la notification de neuf (9) cas de dengue par l’Institut Pasteur de Dakar (IPD) dans la commune de Louga, le MSAS a aussitôt dépêché une équipe d’investigation épidémiologique coordonnée par le Centre des Opérations d’Urgence Sanitaire (COUS) chargée d’appuyer la région médicale. Les investigations ont permis de confirmer 11 nouveaux cas sur 61 prélèvements testés à la date du 26 octobre», note un communiqué du ministère. Le texte souligne l’absence de cas grave et de décès et précise que tous les patients positifs vus à domicile, se...
(APA 30/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Pour éradiquer la pauvreté des populations vulnérables, le Sénégal doit, en plus de ses efforts considérables, combiner les programmes de sécurité alimentaire et nutritionnelle avec ceux de la protection sociale, a estimé lundi à Dakar, Cheikh Guèye, chargé des programmes de la Fao-Sénégal. « Des interventions de protection sociale et celles du secteur agricole conduites de manière isolées ne permettent pas aux ménages vulnérables de sortir durablement de la pauvreté. Les ménages pauvres sont généralement confrontés à des contraintes et à des chocs multiples. Des politiques et des programmes de sécurité alimentaire, combinés à des interventions de protection sociale, peuvent aider les ménages vulnérables à rompre avec le cycle de dénuement et empêcher la transmission de la...
(Le Monde 30/10/17)
Pour apporter plus de transparence au débat public, l’équipe francophone du site Africa Check vérifie scrupuleusement les déclarations sur le continent. C’est niché au bout d’une voie ensablée dans le quartier en construction de Sacré-Cœur 3, à Dakar, que l’on trouve l’unique cellule de fact-checking (vérification des faits) d’Afrique subsaharienne francophone. Une salle silencieuse dans l’école de journalisme Ejicom, meublée de deux tables et de quelques ordinateurs. Ici, Assane Diagne, Samba Dialimpa Badji et Hyppolite Valdez Onanina épluchent chaque matin la presse de toute la sous-région. Ils décryptent les émissions de radio et de télé, scrutent les réseaux sociaux à la recherche d’affirmations grossières, d’approximations intellectuelles et d’arrangements avec la vérité afin de nourrir de corrections factuelles bien senties leur...
(RFI 24/10/17)
Au Sénégal, si personne ne dément la menace terroriste, la police nationale a néanmoins dû démentir, ce lundi 23 octobre, des informations diffusées par la presse locale au sujet de l’arrestation d’un présumé jihadiste. Ces informations ont provoqué une vague d’inquiétude au sein de la population. Ce citoyen malien a été arrêté à Rosso, poste-frontière où deux Algériens, membres du groupe Etat islamique, ont été interpellés, en septembre, trois mois après leur arrivée au Sénégal. « L’homme transportait des explosifs », a indiqué une influente radio de la place. « Arrêté grâce aux fins limiers des services de renseignement »...
(APA 24/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Les abattages contrôlés de viande au Sénégal ont connu une situation stable au terme des huit premiers mois de 2017 comparé à la même période de 2016, selon les données de la Direction de l’élevage et de la société de gestion des abattoirs du Sénégal. Le cumul de ces abattages de viande s’est élevé en en effet à 16.028 tonnes durant la période sous revue contre 16.029 tonnes à fin avril 2016. Sur une base mensuelle, ces abattages se sont soldés par une baisse de 66 tonnes, passant de 2.022 tonnes en juillet 2017 à 1.956 tonnes un mois plus tard.
(APA 24/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (Cnuced), en collaboration avec la Direction de l'environnement et des établissements classés (DEEC), a lancé, ce mardi à Dakar, le processus formulation du rapport de l'Examen national de l'export vert (ENEV) du Sénégal. D’une durée de 12 mois, le processus formulation de ce rapport a bénéficié de l'appui de la Cnuced et de la banque islamique de développement (Bid). Le Sénégal avait exprimé cette requête auprès de la Cnuced, au sortir de la Cop 22 tenue au Maroc en 2016. Le sera ainsi le 9eme pays à disposer d'un tel document qui répond à la demande croissante des pays pour une évaluation complète de leur potentiel...
(APA 23/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le directeur général de l'Agence de l'informatique de l'État (Adie), Cheikh Bakhoum, a invité, samedi à Dakar, les informaticiens de l'État à s'impliquer dans le "vaste chantier" de la dématérialisation des procédures. "Le rôle des informaticiens de l'administration est très important car, l'administration délivre des milliers de procédures’’, a-t-il rappelé face à la presse, en marge d'une journée de réflexion sur "Dématérialisation et sécurité" initiée par l'Amicale des ingénieurs informaticiens de l'administration (AIIA). Affirmant que chaque citoyen à droit à des services de qualité et à moindre coût, Bakhoum a indiqué que c’est en cela que la dématérialisation peut aider avec des informaticiens outillés. Il a, à ce propos, souligné l'importance pour l'Adie de travailler avec les...
(AFP 20/10/17)
La police espagnole a annoncé vendredi le démantèlement d'un réseau qui faisait passer clandestinement des centaines de migrants du continent africain vers les îles espagnoles des Canaries et l'arrestation de son responsable sénégalais au Maroc après des traversées mortelles. Elle a attribué à cette organisation la responsabilité d'au moins quatre naufrages d'embarcations "avec près de 150 personnes disparues" dont des enfants. "Les prix payés par les migrants allaient de 500 à 3.000 euros" pour la traversée entre Laâyoune - principale ville du Sahara occidental administrée par le Maroc depuis 1975 - et les îles espagnoles des Canaries situées dans l'Atlantique au large du Maroc, a précisé la police dans un communiqué.
(APA 19/10/17)
APA- Dakar (Sénégal) - Le nombre de passagers enregistrés à l’aéroport international Léopold Sédar Senghor (LSS) de Dakar a connu une progression de 7,8% au terme des huit premiers mois de l’année 2017 par rapport à la même période de l’année 2016, selon les données de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA). Le cumul des passagers enregistré durant cette période s’est établi à 1.463.763 contre 1.358. 010 durant les huit premiers mois de 2016, soit une augmentation de 105.753 passagers. Cette progression est due essentiellement aux passagers en transit dont le nombre a cru de 21,1% à 106.800 contre 88.171 en 2016. Les passagers au départ ainsi que ceux à l’arrivée ont...
(AFP 18/10/17)
La Cédéao (15 pays) a demandé aux premières dames d'Afrique de l'Ouest réunies mardi à Abidjan de lutter contre une démographie galopante qui, mal maîtrisée, génère la pauvreté dans cette région qui compte 330 millions d'habitants. "Nous avons une croissance démographique très dynamique, une des plus élevées au monde", a rappelé le président de la Commission de la Cédéao, Marcel Alain de Souza. "Notre région a un taux de fécondité général de 5,6 enfants par femme (7 au Niger, pays très pauvre, NDLR), le plus élevé au monde", a-t-il ajouté. Selon lui, "tant que nous n'arrivons pas à arrimer la croissance démographique avec la croissance économique, la lutte contre la pauvreté est vaine. Au contraire, chaque fois, la pauvreté s'accroit"...
(APA 18/10/17)
APA - Dakar (Senegal) - Le Professeur Abdou Salam Fall, Coordonnateur du Laboratoire de Recherche sur les Transformations Economiques et Sociales de l’IFAN (LARTES-IFAN), analyse pour APA l’impact de l’utilisation du téléphone portable sur la société sénégalaise, ainsi que sur l’évolution du e-banking et l’inclusion financière. APA : Comment analysez-vous l’utilisation du téléphone portable dans les transactions financières ? Pr Abdou Salam FALL : Il est vrai que de nouvelles pratiques financières sont utilisées par la population non bancarisée mais elles sont aussi utilisées par les couches aisées. Au Sénégal, face à l’explosion du nombre d’abonnés au mobile, la téléphonie mobile est devenue un moyen d’exécution de transactions financières. Le fait est qu’il est relativement plus simple et avec moins...
(Apa 18/10/17)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le ratio des décès maternels en Afrique de l’Ouest est compris entre 400 et 600 pour 100.000 naissances vivantes, a indiqué mardi à Abidjan le directeur régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Mabingue Ngom, lors d’une cérémonie de lancement du rapport 2017 sur l’état de la population mondiale. "En Afrique de l’Ouest, ce ratio est compris entre 400 et 600 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes", a déclaré Mabingue Ngom, dans un discours devant un parterre de personnalités. Selon le rapport, le ratio des décès maternels en Europe de l’Ouest se situe entre 6 et 8 décès maternels pour 100.000 naissances vivantes. Ce qui montre que quand une femme meurt de...
(RFI 16/10/17)
La présidence sénégalaise en a visiblement assez des fausses informations, des « fake news » qui concernent l’institution sur internet. La cellule communication appelle donc les citoyens à envoyer sur les réseaux sociaux de la présidence toutes les informations considérées comme fausses et s'engage ensuite à rectifier si nécessaire. Un besoin de clarifier les choses, mais aussi une forme de délation qui interpelle les acteurs de la presse en ligne. Pour la présidence sénégalaise, les fausses informations sont un « fléau » qui a des conséquences désastreuses. Elle a donc lancé jeudi dernier sur sa plateforme Génération Sénégal l'opération #stopfakenews.
(APA 13/10/17)
APA Dakar (Sénegal) - L’ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, Tulinabo S. Mushingi, a plaidé ce jeudi, à Dakar pour une collaboration entre les communautés et les services de sécurité, à l’ouverture de la Conférence sur les Leçons Apprises organisée par l'Institut des États-Unis pour la Paix (USIP) et Partners West Africa Sénégal initiée dans le cadre du Programme "Dialogues, justice et sécurité au Sahel et au Maghreb", « Les communautés et les services de sécurité doivent collaborer et comprendre que vous tous jouez un rôle important dans la justice et la sécurité de vos pays » a déclaré, « Nous sommes à un moment important de l’histoire de cette région. Nous faisons face à de nouveaux défis liés à la...
(Jeune Afrique 11/10/17)
Après avoir renoncé à transférer les écoles du groupe Yavuz Selim à la fondation turque Maarif, l’État sénégalais a annoncé son intention de les administrer directement. Les représentants du groupe lui ont opposé une fin de non-recevoir. « Nous allons assigner l’État en justice », annonce Madiambal Diagne. Le président du conseil d’administration des écoles Yavuz Selim – et directeur du journal Le Quotidien – ne décolère pas après la réunion organisée lundi soir avec les représentants du gouvernement. En cause : l’annonce par un membre du ministère de l’Intérieur de l’intention de l’État d’administrer directement le groupe scolaire. « Qu’ils le fassent, ils auront des classes vides, prédit Madiambal Diagne. Les parents d’élèves n’ont pas confiance dans l’État. »...
(RFI 10/10/17)
Au Sénégal, les écoles Yavuz-Selim, proche du prédicateur turc Fethullah Gülen sont fermées depuis sept jours. Près de 3 000 élèves et 500 employés attendent une solution pour reprendre les cours. Comme au Mali ou au Maroc, l'Etat sénégalais souhaitait que les établissements soient gérés par une association du pouvoir turc, une procédure est justice était en cours, mais ce lundi matin, les autorités ont fait marche arrière. Au tribunal, devant le juge des référés, l'Etat s'est tout simplement retiré. Le 4 septembre dernier, les autorités, via une assignation, avaient pourtant demandé à la justice de trancher et d'accorder la gestion des écoles à l'association Maarif. Une association dirigée directement par le président turc Recep Tayyip Erdogan. Cette marche arrière...

Pages

(La Tribune 09/11/17)
L'homme le plus riche d'Afrique, Aliko Dangote est accusé au Sénégal « d'escroquerie, faux et usage de faux et association de malfaiteurs » par la famille de feu Kader Mbacké, un homme d'affaires sénégalais qui aurait été un actionnaire associé au businessman nigérian. L'information a été révélée par le quotidien sénégalais « Libération » dans sa parution de ce mardi 7 novembre 2017. Le média précise que l'affaire sera jugée par un tribunal de Dakar. L'accusation contre l'homme le plus riche d'Afrique est lourde. Une affaire impliquant le nigérian, Aliko Dangote, CEO de Dangote Industries Limited et président du conseil d'administration de Dangote Cement Sénégal, sera jugée ce jeudi 9 novembre devant les tribunaux...
(APA 07/11/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Les ressources et dons mobilisés par l’Etat du Sénégal à fin septembre 2017 ont connu une baisse de 54,4 milliards FCFA (environ 87,040 millions de dollars) par rapport à la même période de l’année 2016, a appris APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Ces ressources sont évaluées à 1541 milliards FCFA contre 1595,4 milliards FCFA à fin septembre 2016, soit une baisse de 3,4% en glissement annuel. Elles sont composées de recettes budgétaires, hors Fonds de soutien au secteur de l’énergie (FSE) à hauteur de 1442,7 milliards FCFA, des ressources du FSE pour 23 milliards FCFA et des dons évalués à 75,3 milliards FCFA. Selon la DPEE, la diminution des...
(Jeune Afrique 07/11/17)
L’ex-Suneor, renationalisé en octobre 2015, tente de se relancer avant de partir à la recherche d’un nouveau partenaire stratégique. À quelques jours du démarrage de la campagne 2017-2018 de commercialisation de l’arachide, la Sonacos cherche à lever environ 50 milliards de F CFA (76 millions d’euros) pour financer la collecte des graines oléagineuses et faire tourner ses cinq unités industrielles disséminées dans le pays. Lors de la campagne précédente, le groupe avait réussi à récolter près de 100 000 tonnes de graines (soit 60 % de la collecte des huiliers) grâce au concours d’une filiale de la Banque islamique de développement (BID). Il espère plus de 200 000 t pour celle qui s’annonce. Soit infiniment mieux qu’en 2015. Cette année-là, la Sonacos,...
(La Tribune 07/11/17)
Sous l’effet de la concurrence chinoise accrue, la part de marché des entreprises françaises au Sénégal s’est fortement rétrécie ces dernières années. C’est une affirmation de l’ambassadeur de France en poste à Dakar, dans une interview accordée à un média sénégalais ce jeudi. Mais en quoi les intérêts de la France sont-ils menacés par la Chine au pays de la teranga ? Eléments de repose. Les entreprises françaises au Sénégal sont en perte de vitesse. C'est en tout cas ce qu'a révélé l'ambassadeur de France au pays de la teranga dans une interview avec l'Agence de presse sénégalaise APS, ce 2 novembre. Selon le diplomate français en poste à Dakar, la part de marché des entreprises françaises au Sénégal a...
(Agence Ecofin 07/11/17)
Suite au communiqué de Wari paru le 3 novembre 2017 qui énonce des faits erronés et des informations mensongères, Millicom se doit de rétablir la vérité dans un souci d’honnêteté et de transparence vis-à-vis du public sénégalais. Millicom rappelle qu’elle est une entreprise cotée en bourse qui opère selon les normes les plus élevées de transparence et d'éthique et qui agit toujours dans un cadre strictement légal. Toutes les actions menées par Millicom dans le cadre de la vente de Tigo Sénégal sont en conformité avec la loi et l’ensemble des clauses du contrat de cession. Il est fort regrettable que Wari continue de diffuser des informations fausses qui portent préjudice à l’image du secteur privé au Sénégal ainsi qu’à...
(Agence Ecofin 07/11/17)
Le jeudi 02 novembre 2017, une délégation de Tigo avec à sa tête le Directeur Technique, Monsieur Samba Koita, s’est rendue à Touba chez le Khalife Général des Mourides. Serigne Cheikh Sidy Mokhtar MBACKE, et auprès de toutes les familles religieuses de Touba, magnifiant ainsi les liens forts que Tigo entretient avec Touba. Tigo a présenté officiellement ses vœux de réussite renouvelée pour le Magal de Touba 2017 et a réitéré son engagement au Khalife Général et au comité d’organisation du grand Magal de Touba. Pour le bon déroulement du Magal de Touba 2017, Tigo a décidé de contribuer au bien-être des pèlerins en offrant aux autorités religieuses de la Ville Sainte des bœufs, des tonnes de riz, des centaines...
(Agence Ecofin 06/11/17)
La Mauritanie, le Sénégal, les Seychelles et la Guinée souhaitent s’associer à l’Initiative pour la Transparence des Pêches (The Fisheries Transparency Initiative-FiTI), a annoncé hier, la Banque africaine de développement (BAD). Cette initiative multipartite vise à promouvoir une pêche plus responsable et durable par le biais d’un renforcement de la transparence et de la participation au sein de la gouvernance des pêches. Pour les quatre pays concernés qui disposent d’un important potentiel en ressources halieutiques, cette adhésion devrait stimuler les investissements grâce à la vulgarisation des informations sur le secteur de la pêche. Il s’agit entre autres, des estimations de stocks halieutiques et des écosystèmes marins, des statistiques relatives aux captures de poissons...
(Agence Ecofin 06/11/17)
Selon Melissa Rousset, une spécialiste de la finance digitale, on verra se développer dans les prochaines années, en Afrique de l'ouest francophone, le crédit scoring, une technique qui consiste à évaluer la capacité de remboursement d’un demandeur de prêts, grâce à l'analyse des données le concernant. Le crédit scoring, très développé en Afrique de l'est, a permis d'y améliorer l'inclusion financière. Jusqu'à présent, la décision de donner ou non une suite favorable à un demandeur de crédit, repose encore largement sur des outils d'évaluation préconçues et peu flexibles. Par exemple, plusieurs consommateurs de crédit de communication téléphonique ne s'en rendent pas toujours compte, mais derrière le service de prolongation du temps ou du volume des appels, se cache un service...
(Jeune Afrique 04/11/17)
La start-up de courses en ligne a signé un accord de partenariat exclusif pour la vente en ligne et la livraison des produits Auchan. Un site internet commun doit être mis en ligne prochainement. À compter du 6 novembre, les clients d’Auchan au Sénégal pourront commander leurs articles en ligne et être livrés par les services d’Afrimarket. La start-up de courses en ligne spécialisée sur l’Afrique et le géant de la grande distribution ont en effet signé un accord exclusif de distribution sur internet, portant sur 1 500 références alimentaires. « Nous avons notre propre flotte, constituée d’une vingtaine de camions et d’autant de motos. C’est cette logistique, ainsi que notre bonne implantation au Sénégal, qui ont convaincu Auchan de...
(Agence Ecofin 03/11/17)
Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, a espéré que le projet de monnaie unique de la CEDEAO, l’Eco, se mette en place rapidement, à l’occasion du sommet des chefs d’Etat de cette sous-région, qui s’y est récemment tenu à Niamey. Volontariste, le chef de l’Etat nigérien a proposé la mise en circulation de l’Eco à partir de 2020 au sein des pays qui sont « techniquement prêts », suivant processus européen qui a conduit à l'Euro. L'adhésion des autres Etats se ferait alors progressivement. Une proposition reprise dans le communiqué final, traduisant ainsi, de nouveau, une volonté d’aboutissement du projet. Mais une chose que le président du Niger n’a pas expliqué clairement, c’est ce qu’il entendait par « Pays techniquement...
(Agence Ecofin 03/11/17)
Il y a quelques semaines, le Commonwealth Development Corporation, le fonds britannique de financement du développement, annonçait son intérêt particulier pour l’Afrique de l'Ouest, notamment la Côte d'Ivoire et le Sénégal, qui sont les moteurs de l'écononomie dans la zone UEMOA. L'annonce, cette fois, vient du Norfund, le fonds norvégien de financement du développement via des investissements directs non-boursiers. Selon des propos rapportés par Reuters, citant le directeur général de l'institution, qui intervenait en marge d'une conférence, le Norfund envisage de renforcer son ancrage en Afrique de l'ouest avec une base opérationnelle au Ghana. Dans la foulée, on apprend aussi que le Norfund prévoit d'investir 1 milliard $ dans le secteur bancaire en Afrique subsaharienne, sans qu'on ne puisse confirmer...
(Agence Ecofin 03/11/17)
Au terme des 9 premiers mois de 2017, la zone de l’UEMOA, a conforté sa place de premier marché d'Ecobank en terme de prêts et créances nets à la clientèle, a pu constater l'Agence Ecofin de la publication de ses performances financières sur la BRVM, où le groupe est coté. Au 30 septembre 2017, l'encours global des avances accordées par Ecobank à l'ensemble des économies de cette sous-région, était de 3,4 milliards $. Cela représente désormais 36,9% des prêts totaux du groupe, dont l'encours à cette période de référence était de 9,6 milliards $ Le Nigéria, jusqu'à une date récente, était de loin le plus important marché du groupe. Mais l'encours des prêts et créances nets y a affiché une...
(Xinhua 31/10/17)
Des revenus d'environ 116,8 milliards de francs CFA ont été générés par le secteur extractif pour l'année 2016 au Sénégal, a-t-on appris lundi de source officielle. Selon un rapport de l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE), le secteur minier est le premier contributeur aux revenus tirés du secteur extractif avec un total de 107,4 milliards de francs CFA, soit 92% des recettes budgétaires provenant du secteur extractif. Les revenus provenant du secteur des hydrocarbures (pétrole et gaz) s'élèvent à 9,4 milliards de francs CFA, note le texte. Les revenus générés par le secteur extractif sont passés de 67,5 milliards FCFA en 2014 à 116,8 milliards FCFA en 2016, relève le rapport. Cette évolution des revenus s'explique par...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Le groupe pharmaceutique américain a décidé de fermer à la fin de l'année son site de production dakarois et d'en transférer les activités dans son usine de la banlieue de Casablanca. La société conserve en revanche son service commercial dans la capitale sénégalaise. Le géant pharmaceutique américain Pfizer, qui commercialise notamment le Viagra, l’Advil et le Xanax, a décidé de fermer sa ligne de production dakaroise. « Cette décision affectera nos 26 collègues qui travaillent dans notre usine, ainsi que 35 contractuels », indique le service de communication de l’entreprise, précisant que « la décision de quitter le Sénégal n’a rien à voir avec l’excellent travail de ces derniers ». Le site sénégalais produisait principalement des comprimés et des médicaments...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme que la zone est en cours de rétablissement. Son taux de croissance annuel se raffermit de 1,4% en 2016, à 2,6% en 2017 et à 3,4% en 2018. Si l’on exclut les deux géants malades que sont le Nigeria et...
(Xinhua 31/10/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) appelle les huit pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) à accélérer la diversification de leurs économies afin d'accroître leurs croissances, a indiqué lundi, sa représentante résidente au Sénégal, Cemile Sanack, lors de la publication d'un rapport de son institution sur les perspectives économiques régionales. Les perspectives de croissance dans la zone UEMOA (Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo) sont "favorables", selon Cemile Sancak. Ainsi, la croissance est attendue au-dessus de 6% en moyenne. "Pour maintenir cet élan à moyen terme, les efforts doivent rester étendus pour promouvoir le développement des PME, mobiliser l'investissement direct étranger. Toutefois, il serait important d'accélérer la diversification des économies de la zone pour consolider...
(APA 30/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Les débarquements de la pêche au Sénégal durant les huit premiers mois de 2017 ont enregistré une augmentation de 11.889 tonnes comparé à la même période de l’année 2016, selon les données établies par la Direction de la pêche maritime (DPM). Le cumul de ces débarquements s’est établi à 395.723 tonnes contre 383.834 tonnes durant les huit premiers mois de 2016, soit une progression de 3,1%. En variation mensuelle, les débarquements de la pêche ont connu une baisse entre juillet et août 2017, passant respectivement de 46.072 tonnes à 42.348 tonnes. La hausse des débarquements est occasionnée principalement par celle de la pêche industrielle dont le cumul durant les huit premiers mois de l’année 2017 s’est établi...
(APA 28/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La production de sel du Sénégal au terme des huit premiers mois de 2017 a connu une légère hausse de 0,5% comparée à la même période de 2016, a appris vendredi APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Cette production s’est établie à 185.077 tonnes contre 184.098 tonnes durant les huit premiers mois de l’année 2016, soit une augmentation de 979 tonnes en valeur absolue. Cette baisse est occasionnée par les ventes locales qui ont progressé de 26,3% à 39.185 tonnes contre 31.024 tonnes en 2016. Quant aux ventes à l’exportation, elles se sont repliées de 4,6% à 145.892 tonnes contre 152.988 tonnes durant les huit premiers mois de 2016. Sur...
(Xinhua 28/10/17)
L'Union africaine (UA) et ZTE, une entreprise chinoise spécialisée dans le secteur de l'information et des télécommunications, ont lancé jeudi un projet de système de surveillance de la santé intelligente au siège de l'UA à Addis-Abeba. Les deux parties avaient signé l'année dernière l'accord sur le projet, pour renforcer la coopération dans le domaine des TIC et de la transformation numérique intelligente, et fournir à la Commission de l'UA un centre de surveillance de la santé intelligente. Le Centre de surveillance de la santé intelligente offre une plate-forme opportune pour contribuer aux efforts de développer une solution de soins de santé durable, a déclaré Albert M. Muchanga, Commissaire à l'Industrie et au Commerce de l'UA, à la cérémonie d'inauguration. Le...
(APA 27/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Les projets proposés au gouvernement américain pour le deuxième compact du Millenium Challenge Account (MCA) vont coûter plus de 800 millions de dollars US, a révélé jeudi à Dakar, Marième Ndoye Decraene, coordonnatrice de l'Unité de formulation et de coordination du MCA-Sénégal. "Au total, les quatre projets que le Sénégal soumet au deuxième compact du MCA vont coûter 815 millions de dollars alors que le MCA a une moyenne de financement de 350 millions de dollars", a expliqué Mme Decraene. S'exprimant à l'ouverture d'un atelier de présentation des documents provisoires de projet du 2nd programme MCA-Sénégal, elle a dit nourrir l'espoir que les projets du Sénégal seront approuvés par les autorités américaines, après la fin du premier...

Pages

(AFP 23/12/16)
L'Algérien Riyad Mahrez (Leicester), le Sénégalais Sadio Mane (Liverpool) et le tenant du titre gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (Dortmund) sont les trois derniers footballeurs en lice pour le trophée du meilleur joueur africain de l'année, décerné le 5 janvier, a annoncé la CAF jeudi. Les trois hommes sont arrivés en tête des votes des sélectionneurs ou directeurs techniques des associations affiliées à la CAF et de groupes d'experts du football et des médias. L'Egyptien Mohamed Salah (AS Rome) et l'Algérien Islam Slimani (Leicester) resteront donc au pied du podium. Le trophée sera remis le 5 janvier à Abuja au Nigeria. Aubameyang, qui a mis fin la saison précédente à quatre ans d'hégémonie de l'Ivoirien Yaya Touré, pourrait se succéder à lui-même...
(AFP 22/12/16)
L'international sénégalais de West Ham Diafra Sakho, régulièrement blessé depuis le début de la saison, a subi une opération au dos qui le privera de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2017) qui débute dans trois semaines au Gabon, a déclaré jeudi son entraîneur Slaven Bilic. "Il a subi une opération du dos et sera absent six à huit semaines. Bien sûr, cela le privera de la Coupe d'Afrique des Nations", a expliqué le technicien des Hammers, déjà privé de l'ancien buteur du FC Metz pendant la majeure partie de la saison. L'attaquant sénégalais de 26 ans, qui n'a fait que deux apparitions cette saison en Premier League, ne rejoindra donc pas les Lions pour la CAN-2017 au Gabon (du 14...
(APA 15/12/16)
Le Sénégal et la Côte d’Ivoire ont assuré leur qualification en demi-finales de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de Beach soccer (football de plage) en remportant leur deuxième victoire de suite face respectivement à Madagascar (3-1) et le Nigeria (4-4, puis 3 Tab 1), à l’issue de la 2ème journée de la compétition disputée mercredi à Lagos, au Nigeria. Après sa promenade de santé d’entrée face au Ghana (5-0), les Ivoiriens ont remis ça en s’imposant devant le pays organisateur (4-4, puis 3 Tab 1). Suffisant pour s’assurer le premier ticket pour le carré d’as du groupe A. Le second se jouera à distance entre l’Egypte et le Nigeria. Avantage à ce dernier qui croise...
(APA 14/12/16)
Le sélectionneur de l'équipe nationale du Maroc de football, Hervé Renard, fait de l'Algérie, de la Côte d'Ivoire et du Sénégal les favoris de la 31ème édition de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) prévue du 14 janvier au 5 février 2017 au Gabon. «L'Algérie, la Côte d'Ivoire et le Sénégal sont un cran au-dessus et je pense qu'ils ont le potentiel pour remporter le trophée», a affirmé le Français lundi soir sur le plateau de la chaîne BeIN Sports. L'Algérie a un seul trophée à dans son escarcelle. Tenante du titre, la Côte d’Ivoire compte deux sacres (1992 et 2015), alors que le Sénégal, 1ère nationale africaine au classement FIFA, court derrière son premier trophée continental. Double vainqueur de...
(Autre média 13/12/16)
Le Sénégal entame ce mardi à Lagos son opération «reconquête du titre». Les Lions de la plage affrontent le Maroc en match comptant pour la 1ère journée de la poule B. Comme il y a plus d’un an aux Seychelles, le Sénégal aura le même menu en entrée en Can de Beach soccer. les joueurs de Ngalla Sylla vont croiser le Maroc contre lequel ils s’étaient imposés (7-3). C’était d’ailleurs leur unique succès en match de poule. ce qui ne leur avait pas empêché de décrocher la seconde place qualificative en demi-finales. Pape Amadou Kamara, l’homme qui avait marqué cette rencontre en s’offrant un quadruplé, n’a pas été invité pour la grand-messe. l’attaquant de Gorée Beach soccer paie sûrement les...
(Sud Quotidien 08/12/16)
Pas de titre, pas de Mondial. L’équipe nationale féminine du Sénégal a différé hier, ses chances de remporter son premier sacre continental à la finale de la 22e édition de la Coupe d’Afrique des nations de Handball. La réserve déposée par la Tunisie sur la demi-finale perdue, lundi, face au Sénégal et rejeté mardi par la Confédération africaine de handball a finalement été acceptée par la Fédération internationale de handball (IHF) suite à une nouvelle requête qui lui a été soumise par la partie tunisienne. Elle a été enjointe à cette disqualification d’une suspension du Sénégal pour une durée de quatre ans. L’équipe nationale de handball a été privée hier, mercredi 7 décembre, de sa place de finaliste de la...
(APA 07/12/16)
Le Sénégal va tenter d’inscrire pour la première fois son nom au palmarès de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) dames de handball alors que l’Angola vise à renouer avec le leadership continental, lors de la finale de la 22ème édition de la compétition qui opposera les deux équipes ce mercredi à Luanda. Les «Lionnes » du Sénégal ont créée la sensation en sortant en demi-finale la détentrice du trophée, la Tunisie. Ce qui leur donne le droit de disputer la deuxième finale de leur histoire, après celle perdue il quarante-deux ans. Inscrire leur nom dans le palmarès serait une grosse performance pour les protégées du technicien français Frédéric Bougeant qui ont déjà atteint leur objectif : figurer dans le...
(RFI 07/12/16)
La finale de la CAN 2016 de handball féminine entre l'Angola et le Sénégal se déroule, ce jeudi 7 décembre, au Pavillon des Sports de Kilamba, sur le sol angolais. Lors des demi-finales, les Sénégalaises ont battu la Tunisie, tenante du titre, sur le score de 26-20, tandis que les Angolaises se sont imposées 31-19 face au Cameroun.
(APA 06/12/16)
La finale de la 22ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) dames de handball opposera, mercredi à Luanda, l’Angola au Sénégal, victorieux en demi-finales, lundi, respectivement du Cameroun (26-20) et de la Tunisie (31-19), validant, dans la foulée, leur qualification pour la Coupe du monde de la discipline. Si la qualification en finale de l’Angola, grandissime favorite de la compétition, était attendue, celle du Sénégal, en revanche, l’était moins. Les «Lionnes » ont réussi l’exploit d’éliminer la tenante du titre, la Tunisie. L'Angola a d'ores et déjà à son palmarès 12 finales, dont 11 victorieuses. La seule finale perdue par les Angolaises est celle de 1991 face au Nigeria. Le Sénégal, lui, va vers sa deuxième finale après...
(APA 05/12/16)
Le Sénégal a remporté samedi à Lomé le trophée de la 7ème édition du tournoi de l’UEMOA après sa victoire en finale 1 but à face face au Mali. Le but victorieux a été inscrit par Aliou Badji à la 78e minutes sur un coup de tête. Avec quatre buts inscrit durant le tournoi, Badji a été sacré meilleur buteur du tournoi. Des footballeurs locaux des 8 pays de l’ Union économique et monétaire ouest-africaine ( UEMOA) ont pris part au tournoi. Il s’agit du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, de la Guinée-Bissau, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo)
(APA 02/12/16)
Le Sénégal s’est qualifié jeudi pour la finale de la 7e édition du tournoi de football de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) après sa large victoire 5 buts à 0 face à la Guinée Bissau, a constaté APA. Les Sénégalais n’ont pas fait de cadeau à leurs adversaires lors de ce match comptant pour la 3e et dernière journée de la poule B. Les buts sénégalais ont été inscrits respectivement par Ibrahim Niane, Krepin Diata Badje Alou (doublé ) et Pape Habib. Dans l’autre match de cette poule, le Bénin et le Burkina Faso ont fait match nul 0-0. La finale aura lieu samedi entre le Sénégal et le Mali.
(SeneNews 30/11/16)
Selon les informations de Libération, la Justice française, particulièrement le parquet financier, s’est récemment opposée à une demande de sortie du territoire sollicitée par Lamine Diack. Presque au même moment, l’ex président de l’IAAF qui a demandé l’annulation de la procédure en pointant du doigt une série de violations, a eu une réponse négative.Lamine Diack est encore contraints de rester à Paris où il vit depuis maintenant un an, au domicile d’un de ses fils, en banlieue. Selon les informations de Libération, les magistrats du Pôle financier se sont encore opposés récemment à une demande de sorite introduite par l’ancien président de l’IAAF qui semble de plus en plus payer les frais de la « fuite » de son fils...
(RFI 26/11/16)
Annoncé parmi les cinq finalistes du Trophée du joueur africain de l’année, le Sénégalais Sadio Mané fait partie de ces joueurs qui étonnent par leur talent et leur constance dans le travail. Nous avons retrouvé quelques acteurs du FC Metz qui ont côtoyé ce joueur actuel de Liverpool lors de son arrivée en Europe en 2010. Pour la deuxième fois, Sadio Mané, 24 ans, a été élu le meilleur sportif sénégalais de l’année. Mais son aura dépasse largement les frontières de son pays, lui qui l’a quitté en 2010 pour apprendre son métier au FC Metz après avoir été formé à Dakar à l’Académie génération foot, partenaire du club lorrain depuis 2003. De Dakar à Metz, itinéraire d'un gamin surdoué...
(Jeune Afrique 22/11/16)
Un "collectif d'amis" de l'ancien président de la Fédération internationale d'athlétisme a versé lundi la caution de 500 000 euros exigée par la justice française à Lamine Diack dans le cadre d'une affaire de corruption passive et blanchiment aggravé. C’est un coup de main qui tombe à pic pour Lamine Diack. L’ancien président de l’IAAF, mis en cause dans une affaire de corruption passive et blanchiment aggravé par la justice française après la découverte de nombreux cas de dopage au sein de l’athlétisme russe, a bénéficié de la générosité d’un « collectif d’amis », comme l’a expliqué sa famille dans un communiqué lundi. Ce cercle proche s’est en effet cotisé pour réunir les 500 000 euros exigés par la justice...
(AFP 22/11/16)
Les Algériens de Leicester Riyad Mahrez et Islam Slimani, le Sénégalais Sadio Mane (Liverpool), l'Egyptien Mohamed Salah et le tenant du titre gabonais Pierre-Emerick Aubameyang sont les cinq joueurs finalistes pour le trophée du meilleur joueur africain de l'année, qui sera remis le 5 janvier, a annoncé la CAF mardi. La confédération africaine de football (CAF) précise dans son communiqué que le gala de remise du trophée se déroulera jeudi 5 janvier 2017 à Abuja, capitale du Nigeria. Le vainqueur sera notamment choisi par les votes des sélectionneurs, ou directeurs techniques, des 54 associations affiliées à la CAF, plus les votes de "membres associés", la Réunion et Zanzibar, et de dix membres d'un panel d'experts. Liste des finalistes par ordre...
(SeneNews 19/11/16)
Candidat à l’organisation des Mondiaux d’Athlétisme en 2017, le Qatar aurait effectué des versements suspects, pour tenter de faire pencher la balance en sa faveur. Si Londres l’avait finalement emporté, l’information révélée par Le Monde interpelle alors que le Qatar a été désigné pour organiser l’édition 2019 des Mondiaux. Le quotidien Le Monde révèle ce vendredi que le Qatar, candidat à l’organisation des Mondiaux d’athlétisme 2017, aurait tenté d’acheter sa victoire en 2011, année d’attribution de l’organisation de l’événement, à travers plusieurs virements bancaires suspects. La somme évoquée, 3,5 millions de dollars (2,5 millions d’euros), aurait été versée en deux fois, par la société QSI en faveur de Pamodzi Sports Consulting, société spécialisée dans le marketing sportif et dirigée par...
(APA 14/11/16)
Les quotidiens sénégalais parvenus lundi à APA mettent en exergue l’arbitre ghanéen Joseph Lamptey qui a sifflé le match Sénégal-Afrique du Sud de samedi dernier comptant pour la 2ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, et sur d’autres sujets. «Foot : Eliminatoires Russie 2018-Afrique du Sud-Sénégal (2-1)-Les Lions braqués par un Ghanéen», titre Le Populaire, expliquant que «Homme du match, l’arbitre a fait perdre le Sénégal face à l’Afrique du Sud en inventant un pénalty». Le journal souligne que coutumier des faits, Joseph Lamptey a déjà été suspendu deux ans par la Caf en 2010. «Sur le pénalty, on lui parle, il dit que c’est lui qui décide», déplore Cheikhou Kouyaté, capitaine des Lions, pendant que le...
(Afrik.com 14/11/16)
Plombé par un penalty inexistant, le Sénégal s’est incliné 2-1 en Afrique du Sud malgré une belle deuxième période samedi à l’occasion de la 2e journée des éliminatoires du Mondial 2018. Dominé en Ouganda (1-0), le Congo a quant à lui enchaîné un 2e revers. - Afrique du Sud 2-1 Sénégal Rageant pour le Sénégal ! Auteurs d’un sans-faute dans les éliminatoires de la CAN 2017 et espérant rééditer cette performance dans ceux du Mondial 2018, les Lions de la Teranga ont concédé leur première défaite en Afrique du Sud (2-1) samedi à Polokwane à l’occasion de la 2e journée. Un revers d’autant plus amer qu’une décision arbitrale absolument surréaliste l’a provoqué. Sur une tête plongeante de Rodgers, le ballon...
(RFI 11/11/16)
La sélection du Sénégal se déplace en Afrique du Sud pour se frotter aux « Bafana Bafana », lors de la deuxième journée du groupe C des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, qui se déroulera en Russie. Les « Lions de la Téranga » ont débuté par une victoire, ils espèrent continuer sur cette lancée. Il y a un peu plus de deux mois, le Sénégal bouclait les qualifications pour la CAN 2017 avec un sans-faute, six victoires en six rencontres. Pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018, les Sénégalais ont déjà une victoire, 2-0, à domicile face au Cap-Vert. La victoire comme objectif Les « Lions de la Téranga » ne comptent pas s’arrêter en...
(SeneNews 26/10/16)
Habib Cissé, l’ex-conseiller juridique de Lamine a été relaxé par la juge française. Mais cette dernière a ordonné de le mettre sous contrôle judiciaire. L’homme est le premier à être incarcérer dans ce dossier Lamine Diack accusé de corruption au sein de la Fédération Internationale d’Athlétisme (Iaaf). M. Cissé a été placé en détention provisoire mi-octobre. Habib Cissé, est soupçonné par la justice française, d’avoir joué un rôle-clé dans l’affaire. Devenu fin 2011 l’homme de l’IAAF chargé du suivi des passeports biologiques (documents contenant l’historique des contrôles) des athlètes russes, il s’était fait remettre une liste de sportifs soupçonnés de dopage, soit 23 noms. Dans le cadre de ses charges, il s’est rendu plusieurs fois à Moscou et les enquêteurs...

Pages

(Agence Ecofin 20/02/15)
La zone Sud du Sénégal a son premier studio d’enregistrement musical, annonce l’Agence de presse sénégalaise (Aps). L’infrastructure est logée au Centre culturel de Ziguinchor en région de Casamance. « Le studio va contribuer à amoindrir les dépenses des artistes pour aller à Dakar ou ailleurs pour faire des enregistrements. Ça va aussi faire la promotion de la musique régionale », a déclaré le ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye (photo), qui réceptionnait le studio ce 18 février 2015. Le ministre a indiqué que le studio d’enregistrement s’inscrit dans l’accompagnement de la création artistique. Ziguinchor n’est qu’une étape, a-t-il dit, car l’Etat a décidé de créer 4 studios sur le territoire national. La prochaine infrastructure sera...
(Le Monde 16/02/15)
C’est un personnage haut en couleur que le tout-Dakar connaît. Youssef Saleh, 55 ans, a eu son heure de gloire avec l’ouverture du premier parc d’attraction et de loisir, Magic Land. Le président Abdoulaye Wade, le « Gorgui », était venu en personne inaugurer les manèges, bars et restaurants qui font face à la mer, en décembre 2004. Cette même année, il est décoré de la médaille d’honneur de la gendarmerie nationale. Puis cet homme d’affaires sénégalais d’origine libanaise a connu les déboires. L’air iodé ronge la ferraille de ses manèges peu et mal entretenus. En juillet 2013, le verdict tombe. Youssef Saleh est condamné par un tribunal de Dakar à trois ans de prison avec sursis et à 15...
(Walfadjri 11/02/15)
Le Grand théâtre national de Dakar présente, mardi et mercredi, le spectacle des marionnettes ‘’Zheng He - Lorsque les bateaux-dragons sont arrivés’’, une coproduction des ambassade de Chine et d’Autriche, du Grand Théâtre National, de l'Institut Confucius de l’UCAD, de Association ImagiNation Afrika et de Karin Schäfer Figuren Theater’s Cie (Autriche). Pour la première fois au Sénégal, quelque 2. 000 élèves assisteront à un véritable spectacle de marionnettes initié par l’association ImagiNation Afrika dans le cadre de son programme ‘’Tête à tête avec la Marionnette’’, précise la même source. La marionnette, modèle de l’homme en mouvement et ‘’véritable support pédagogique pour l’alphabétisation et le développement de compétences sociales et civiques de l’enfant est un outil privilégié’’ d’Imagination Afrika pour contribuer...
(Seneplus 11/02/15)
Le secrétaire d’État à la Communication, Yakham Mbaye, annonce, entre fin février et début mars prochain, la tenue d’une rencontre sur une retouche de la mouture de Code de la presse Faute d’avoir pu pousser l’Assemblée nationale à voter le projet de Code de la presse, l’Exécutif est parti pour revoir sa copie. Selon le secrétaire d’État à la Communication, Yakham Mbaye, le gouvernement est en train de "cogiter" sur un lifting du document susceptible de satisfaire tous les acteurs. "Au terme de cette réflexion interne nous allons, à la fin du mois de février ou au début du mois de mars, réunir toutes les parties concernées pour discuter sur du projet de Code de la presse révisé", a informé...
(Sud Quotidien 10/02/15)
Le «Black History Month» célébré à Dakar, cela donne plusieurs projections de films, conférences et expositions d’œuvres d’art qui auront lieu entre la Maison de la Culture Douta Seck qui cette semaine rend hommage aux pionniers du jazz (ce sera les 13 et 14 février) et le Centre de recherche ouest-africain (WARC). Le Centre de recherche ouest-africain (WARC) prévoit toute une série d’activités pour célébrer le «Black History Month» sur «Un siècle d’histoire et de culture noire». Au programme donc de ce mois de février, des conférences et deux projections de films suivies de discussions. Ce 17 février par exemple (de 15H à 17H30), vous pourrez suivre dans la salle de conférences du Warc, «Glory» de Edward Zwick, un long-métrage...
(Pana 04/02/15)
La première édition du Festival des arts et de la culture de la Cedeao (ECOFEST) se tiendra en mai 2016 dans l’un des pays membres de la communauté, a-t-on appris de bonnes sources à l’issue de la 5ème réunion des ministres de la Culture de la Cedeao le week-end à Lomé. Selon un communiqué rendu public, « le pays hôte de cette édition sera désigné en fonction de son engagement à prendre en charge une partie du coût de l’évènement, de ses infrastructures d’accueil des diverses activités du festival et de sa capacité d’hébergement ». Cette 1ère édition du Festival des arts et de la culture de la Cedeao (ECOFEST), selon la réunion, sera organisée en clôture des activités marquant...
(Enquête 29/01/15)
Après 5 ans de mutisme, le chanteur sénégalais Sidy Samb fait un retour en force avec deux nouveaux opus dans un style métissé des sonorités africaines et européennes. Sidy Samb revient au devant de la scène musicale. Le chanteur a présenté hier à Dakar ses deux derniers albums ‘’Ada Yi’’ et ‘’Sunu’’. L’artiste développe dans ces deux opus des thèmes riches et variés, à travers un style ‘’mbalax’’ fortement inspiré de solfège et de musique flamenco. Pour le chanteur, ce mélange de genre avec le folklore sénégalais reflète sa personnalité artistique très respectée au plan national et international. A travers ‘’Ada Yi’’ dont l’album de 9 titres porte le nom, le musicien magnifie les coutumes et traditions nationales. Dans cet...
(SeneNews 22/01/15)
Le programme culturel de l’ambassade du Japon au Sénégal pour l’année 2015 démarre à la fin du mois de janvier, par différentes manifestations relatives notamment à la musique, à la pédagogie et au sport, annonce un communiqué reçu à l’APS. Le ton sera donné par un concert de violon prévu à l’Ecole des arts le 28 janvier prochain. Il sera animé par la violoniste japonaise Akiko Yamada, lauréate du grand prix du concours Long-Thibaud à Paris. Mlle Yamada sera accompagnée par le pianiste Gerhard Deiss, ambassadeur de l’Autriche au Sénégal. Ce concert sera suivi au mois de février d’une tournée de cinéma, qui sera consacrée à des projections de films japonais dans des établissements scolaires de Dakar. Le programme prévoit...
(Enquête 09/01/15)
Le rappeur Carlou-D sera en concert au Grand Théâtre de Dakar le samedi 10 janvier prochain. En marge de cet évènement, le chanteur charismatique a tenu hier une conférence de presse pour expliquer son concept de ‘’Sénégal sur Scène’’ La musique sénégalaise n’a pas d’identité. C’est ce que le chanteur Carlou-D a laissé entendre hier, lors de son point de presse. Et l’objectif de l’artiste est de donner une identité à cette musique avec le grand concert du 10 janvier prochain au Grand Théâtre et qui aura comme thème ‘’Sénégal sur scène’’. ‘’La musique sénégalaise fait trop dans l’amateurisme et c’est dangereux pour la culture de notre pays’’, a-t-il dit. Pour éviter cela, Carlou-D milite pour plus de solidarité et...
(Sud Quotidien 08/01/15)
Il faut préserver et valoriser le patrimoine culturel national, ne serait-ce que pour maintenir la cohésion sociale dans un pays comme le nôtre, voilà ce que pense Carlou D. Le chanteur et musicien sénégalais s’exprimait ainsi, lui qui faisait face à la presse hier mercredi 7 janvier à Dakar. Une rencontre à quelques jours de son spectacle «Sénégal Sur Scène» du 10 janvier prochain au Grand Théâtre National. Selon l’artiste qui promet un show inédit, il est très important de défendre cette richesse tant matérielle qu’immatérielle. Il reste assuré que ce concept doit être rendu opératoire pour semer davantage, et entretenir la concorde entre les différentes ethnies et confréries du Sénégal. «Un pays où il fait bon de vivre» dit-il...
(Le Quotidien (Sn) 29/12/14)
Agée de 15 ans, Sokhna Maï­mouna Mbacké Fall, élève en classe de terminale au collège Cos­mo­bodides des Parcelles Assainies, est le lauréat du concours international Livre d’Or, dans la catégorie junior. Pour saluer son mérite et la présenter comme modèle à la jeunesse, le maire socialiste Banda Diop de la commune de Patte-D’oie a organisé une cérémonie de distinction dont l’objectif fondamental était d’encourager la lauréate. Ce fut en présence de ses camarades de classe, ses amis et parents. «Je suis vraiment émue, je n’arrive pas à trouver les mots… Ce qui m’a le plus émue, c’est quand j’ai vu mon père verser des larmes. D’un contentement du cœur, je sais que je l’ai honoré», s’est réjoui Sokhna Maïmouna Mbacké...
(Le Point 22/12/14)
La nouvelle exposition "L'art de manger" n'est pas le seul visage du musée d'art africain qui expose au Sénégal artistes contemporains et bédéistes africains. L'adresse parisienne est bien connue des amateurs d'arts du continent africain et de sa diaspora. Chaque saison, d'octobre à juillet, ils découvrent au Musée Dapper une nouvelle exposition donnant à admirer les pièces de la collection, celles venues d'autres musées et de prêts particuliers, rassemblées autour d'un thème sur deux niveaux d'exposition, comme actuellement "L'art de manger". Dans la première salle, l'art contemporain a bien trouvé sa place en écho aux arts de la tradition, comme l'illustrent les oeuvres de l'artiste franco-béninois Julien Vignikin, "Indigestion" ou "Le dîner des fantômes", qui actualisent le thème à l'honneur...
(Le Point 22/12/14)
Quel parcours ! Cette jeune femme d'origine sénégalaise hésitait entre l'armée et la couture. Elle a fini par succomber aux métiers de la table. C'est à l'âge de 13 ans que Rougui Dia, née en France de parents sénégalais, découvre la cuisine en réalisant avec brio un plat peul, son groupe ethnique. Ayant grandi à Neuilly-Plaisance, alors qu'elle se destinait à l'armée ou à la couture, elle décide de se tourner désormais vers sa nouvelle passion : les métiers de la table. Encouragée par sa famille, elle intègre l'école hôtelière de Villepinte, avant de passer avec succès deux CAP (cuisine et salle). Par la suite, Rougui Dia* consolide son expérience en devenant second de plusieurs chefs de restaurants. Tout bascule...
(Groupe Futurs Médias 12/12/14)
People Les artistes Youssou Ndour et Akon sont en studio depuis un certain temps pour enregistrer un album. Le premier single est attendu à la fin de l’année 2014. Combinaison R & B et Mbalax. Inédit. Youssou Ndour et Akon dans un même studio ? On n’en revient pas. Dans le quartier de Castors, à la cité Sodida, un studio est niché dans un modeste bâtiment peint en blanc. Un jeune homme qui tient son commerce dans une petite cantine à côté, ne doute pas un seul instant de ce qui se prépare à l’intérieur. La porte en bois du studio s’ouvre, on aperçoit Youssou Ndour. Il est assis devant la table de mixage aux côtés de Ndiaga Ndour aux...
(Enquête 10/12/14)
Parler des lieux sacrés de la ville de Touba sans ‘’le Puits de la Miséricorde’’ ou Aïnou Rahmati laisserait un goût d’inachevé. C’est Serigne Abdoul Ahad Mbacké qui a permis l’acquisition de l’équipement du forage d’eau bénite du ‘’ Puits de la Miséricorde’’, communément appelé Aïnou Rahmati. Ce puits est équipé d’un forage avec une pompe d’une puissance de 300m3 par heure, d’un château d’eau d’un volume de 50 mille litres, et d’un bassin d’alimentation composé de 28 robinets. Un chiffre qui, si l’on en croit certaines sources, a été calculé par rapport à la somme arithmétique des valeurs de chacun des caractères arabes qui servent à écrire le mot Touba. Historique du Puits L’histoire de ce puits est intimement...
(Le Point 08/12/14)
Un beau documentaire célèbre le libre parcours de cette grande écrivaine sénégalaise qui vient de publier "Cacophonie" chez Présence africaine. Son pseudonyme en littérature signifie "personne n'en veut". En wolof, on le donne à une petite fille qui voit le jour après que sa mère a déjà perdu deux enfants mort-nés, comme pour protéger la nouvelle venue puisqu'il faut comprendre : personne n'en veut, même la mort ! Et une fois encore, l'écrivaine sénégalaise Marietou Mbaye montre qu'elle a réussi, face à tous les obstacles, à inverser le sort : Ken Bugul, tout le monde en veut ! Loin des 67 ans qu'elle porte comme un charme, sa présence radieuse et pleine d'humour rayonne et son sens du combat ébaudit...
(Enquête 01/12/14)
Pour la célébration de son 25éme anniversaire, le groupe Positive Black Soul entend faire revivre le mouvement Hip-hop qui est en pleine mutation. Dj Awadi et Duggy Tee étaient hier en conférence de presse pour présenter leur nouvel album. Pour ses 25 ans, le groupe Positive Black Soul (PBS), l’un des pionniers du rap au Sénégal et en Afrique, a décidé de se retrouver pour partager ses expériences avec la nouvelle génération dans une série d’événements. ‘’Nous sommes de retour pour célébrer nos retrouvailles après des moments de séparation. Ce retour n’est pas éphémère car nous comptons le poursuivre dans le futur afin de faire revivre la magie Black Soul’’ renseigne Dj Awadi lors d’une conférence de presse, tenue hier...
(Xinhua 01/12/14)
DAKAR (Xinhua) -- Le 15e Sommet de la Francophonie, qui a pris fin dimanche au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), à 30 km de Dakar, a adopté des "décisions importantes" ayant notamment trait à la jeunesse et à l' économie, a-t-on appris de source officielle. S'exprimant lors de la conférence de presse clôturant le deux jours de travaux des pays membres de l'espace francophone, le président sénégalais Macky Sall a affirmé que le sommet a adopté un cadre stratégique à moyen terme pour jeunesse et l'économie. Il a indiqué que le sommet a "insisté" sur le renforcement de la dimension économique dans un esprit de partenariats solidaires au sein de l'espace francophone. Le sommet s'est penché...
(Sud Quotidien 19/11/14)
La Galerie Le Manège de l’Institut français de Dakar accueille, jusqu’au 17 janvier 2015, une expo consacrée à la représentation des « tirailleurs sénégalais » dans la bande dessinée. Des hommes dont ce n’était pas la guerre et qui ont dû subir la morsure du froid, la mort anonyme ou encore l’oubli. Partis, nombre d’entre eux ne reviendront pas…Et pour certains, le retour sera synonyme de traumatisme. «La République, dans son immense générosité, était fière de leur offrir l’insigne honneur de pouvoir mourir pour la Patrie.» Sur un ton entre le cynisme et l’humour noir, voilà ce que dit Jacques Tardi, à propos de...
(RFI 19/11/14)
Le jury* du Prix Découvertes RFI 2014, réuni à Paris le mardi 18 novembre et présidé par l’artiste congolais Fally Ipupa, a désigné la chanteuse sénégalaise Marema, lauréate de cette édition. Née dans la banlieue dakaroise, de père mauritanien et de mère sénégalaise, le métissage teinte naturellement l'identité de Marema. Très tôt, elle est bercée par la musique acoustique de Tracy Chapman, dont sa maman est fan, et par les artistes de la tendance folk sénégalaise. Elle débute sa carrière en tant que choriste auprès de grands artistes sénégalais tels qu’Awadi, Yoro Ndiaye, Metzo Djatah ou Idrissa Diop. Marema compose, écrit et chante désormais son propre répertoire avec une musique ouverte sur différentes tendances urbaines que l’on retrouve sur son...

Pages

(RFI 14/11/17)
Alors que la 4ème édition du Forum Paix et Sécurité se tient les 13 et 14 novembre à Dakar, le président Macky Sall est notre invité. Pendant deux jours, quelque 800 participants de 40 nationalités, acteurs politiques ou de la société civile et experts débattent et échangent sur les problématiques liées à la sécurité en Afrique. Macky Sall a participé à un débat avec ses homologues rwandais et malien, Paul Kagame et Ibrahim Boubacar Keïta dans lequel le président sénégalais a notamment soulevé le problème du retour en Afrique des jihadistes qui combattaient en Syrie. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171114-macky-sall-president-senegal-retour-...
(Le Point 14/11/17)
Décideurs et experts de la sécurité africaine sont réunis à Dakar, au Sénégal, pour échanger sur les défis sécuritaires actuels, le terrorisme islamiste en tête. Le "terrorisme islamiste" est devenu le principal sujet qui alimente les débats, depuis les débuts du Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique de Dakar. La question est d'autant plus urgente que la quatrième édition de ce forum d'experts et décideurs de la sécurité africaine s'ouvre dans un lourd contexte de conflits. L'Afrique connaît actuellement trois foyers du terrorisme : Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, l'Aqmi au Sahara et au Sahel et les milices shebabs en Somalie. En 2017, pas moins de seize groupes identifiés comme étant liés au terrorisme...
(La Tribune 14/11/17)
Coup de chance d’une saison pluviale ou fruit d’une volonté de valorisation ? Cette année, la production de pratiquement l'ensemble des filières agricoles au Sénégal ont augmenté de manière très remarquée. Une performance qui conforte les décideurs sénégalais dans leur stratégie d'atteindre l'autosuffisant alimentaire pour le pays sur le moyen terme. L'agriculture sénégalaise se «porte bien». Les bonnes productions de cette année valident ce constat comme le confirme une évaluation d'une mission conjointe du Comité inter-États de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS), du PAM, de la FAO et du gouvernement sénégalais, rendue publique ce samedi 11 novembre. Selon les résultats de ce rapport conjoint, les chiffres du secteur sont quasiment tous dans le vert et plusieurs des objectifs...
(Jeune Afrique 14/11/17)
Vendredi 10 novembre, le Sénégal s’est qualifié pour la Coupe du monde en s’imposant en Afrique du Sud (2-0) lors d’un match donné à rejouer par la FIFA. Mais le Burkina Faso, qui avait déposé un recours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), ne veut pas s’avouer vaincu. La décision de la FIFA de faire rejouer la rencontre Afrique du Sud-Sénégal (2-1, le 12 novembre 2016) – une première – à la suite d’une faute d’arbitrage de l’arbitre ghanéen Charles Lamptey, suspendu à vie pour « manipulation de match », continue de faire des vagues au Burkina Faso. Tout comme l’Afrique du Sud, la fédération burkinabè de football (FBF) a en effet décidé d’aller jusqu’au bout des recours qui...
(Jeune Afrique 13/11/17)
La 4e édition du Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique s'est ouverte ce lundi à Dakar. Les présidents rwandais, Paul Kagamé, et malien, Ibrahim Boubacar Keïta, ont fait le déplacement. Pendant deux jours, les grands enjeux sécuritaires africains seront au centre des discussions à Dakar. Les 13 et 14 novembre, la capitale sénégalaise accueille la 4e édition du Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique. Cette année, près de 800 personnes – militaires, experts, diplomates… – participeront à ce qui s’est imposé, depuis 2013, comme l’un des rendez-vous majeur pour les questions de sécurité sur le continent. Comme lors des trois précédentes éditions, Macky Sall a ouvert les travaux de ce Forum. «...
(RFI 13/11/17)
Le Sénégal accueille du 13 au 14 novembre la nouvelle édition 2017 du Forum de Dakar, devenu en quatre années d’existence un rendez-vous incontournable des experts de la sécurité africaine. Au menu cette année, une stratégie intégrale contre le terrorisme, mais aussi la réforme du secteur de la sécurité, la cybersécurité, la piraterie maritime ou encore la lutte contre le financement du terrorisme. Ce lundi matin s’ouvre dans la capitale sénégalaise le Forum international de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique. Organisé par l’Etat sénégalais, en collaboration avec le ministère français de la Défense, cette rencontre informelle réunit depuis quatre ans des diplomates, des militaires et des civils (chercheurs, universitaires et experts), qui réfléchissent ensemble et à...
(RFI 13/11/17)
Deux jours de débat sur la paix et la sécurité en Afrique, des dirigeants, des présidents, des chercheurs, des experts, des responsables de la société civile, réunis pour cette 4e édition du Forum de Dakar, pour échanger sur les défis sécuritaires du continent. Lors de la cérémonie d’ouverture de ce forum, il a été question de sécurité intégrée, autrement dit des moyens de travailler ensemble pour lutter contre le terrorisme. Avec notre correspondant à Dakar, Guillaume Thibault La cérémonie a pris 45 minutes de retard, avec un grand absent, Faure Gnassingbé, président du Togo et surtout président surtout en exercice de la Cédéao. Aucune explication n’a été fournie pour le moment à cette absence, mais les autorités togolaises font face...
(Le Point 10/11/17)
La mise en place d'une commission ad hoc chargée de procéder à la levée de l'immunité parlementaire de Khalifa Sall, le maire de Dakar, n'en finit plus d'agiter le débat politico-juridique. C'est acté. Il y aura bien une commission ad hoc chargée de statuer sur la demande de la levée de l'immunité parlementaire du député Khalifa Ababacar Sall, qui n'est autre que le maire de Dakar, incarcéré de façon préventive depuis le 7 mars à la prison de Rebeuss. Il faut dire qu'il aura fallu toute la détermination du doyen et président de l'Assemblée nationale...
(La Tribune 10/11/17)
Le groupe sénégalais Wari a annoncé avoir déposé depuis le 3 novembre, deux demandes d’arbitrage auprès de la Cour internationale d’arbitrage de la Chambre de commerce internationale à Paris dans le contentieux du rachat de Tigo qui l’oppose à l’opérateur Millicom. La première demande vise d’ailleurs le groupe Millicom et la seconde la société NJJ Capital et Sofima Ltee. De quoi s’attendre à une longue procédure puisque le 6 novembre dernier, Millicom a aussi annoncé avoir déposé une demande d’arbitrage contre Wari.
(Jeune Afrique 10/11/17)
Nouveau rebondissement dans l'affaire qui oppose le groupe sénégalais de transfert d'argent et Millicom : Wari annonce avoir déposé deux demandes auprès de la Cour internationale d’arbitrage contre le groupe Millicom et contre les sociétés de Xavier Niel et Hassanein Hiridjee. Le groupe sénégalais de transfert d’argent Wari a annoncé ce vendredi, par l’intermédiaire de son agence de communication 35°Nord, avoir déposé le 3 novembre deux demandes d’arbitrage auprès de la Cour internationale de la Chambre de commerce internationale de Paris, dans le cadre de l’affaire qui l’oppose...
(Le Point 10/11/17)
Inauguré à Dakar, l'Institut de la francophonie pour l'éducation et la formation va contribuer à une meilleure formation à la langue de Descartes. C'est dans le quartier de la pointe des Almadies, juste en face de l'ambassade américaine, que les locaux flambants neufs de l'Institut de la francophonie pour l'éducation et la formation (IFEF) ont été inaugurés ce début septembre en présence du président sénégalais Macky Sall et de la secrétaire générale de la francophonie, Michaëlle Jean, l'IFEF étant adossé à l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), dont le but affiché est d'apporter « une expertise technique pour l'élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation de leurs politiques éducatives ». Dès la veille de l'inauguration, on s'est affairé...
(RFI 10/11/17)
Au Sénégal, 32 jeunes travaillent actuellement la terre, dans une ferme de la région de Joal, à trois heures de route de la capitale, à l’ouest du pays. Ils viennent de différentes régions du Sénégal. Certains sont issus de familles d’agriculteurs, mais la majorité sont de jeunes urbains. Tous participent à la première émission de télé-réalité sénégalaise sur l’agriculture, La Ferme Factory, diffusée sur la chaîne publique sénégalaise RTS. 34 épisodes au total de 26 minutes chacun, montrés aux téléspectateurs, avant le journal de 20h chaque dimanche. Au programme, pour ces apprentis fermiers : un réveil à 6h chaque matin, puis la journée commence avec une préparation musculaire, c’est ensuite aux champs que les candidats doivent faire leurs preuves. Malgré...
(Jeune Afrique 10/11/17)
Vendredi soir en Afrique du Sud, le Sénégal pourrait se qualifier pour sa deuxième Coupe du monde, avant les retrouvailles avec les Bafana-Bafana le 14 novembre à Dakar. À l'approche de la rencontre, Jeune Afrique a interviewé l'un des cadres de la sélection sénégalaise, Moussa Sow. L’attaquant d’Al-Ahli Dubai (Émirats arabes unis) Moussa Sow (31 ans), qui fait partie des cadres des Lions de la Téranga, aborde, comme ses coéquipiers, cette avant-dernière manche avec un maximum de concentration. Jeune Afrique : Deux points pourraient suffire au Sénégal pour aller en Russie l’été prochain. L’équipe est-elle en capacité de les obtenir ? Moussa Sow : Le Sénégal dispose de gros arguments offensifs. Il aime attaquer, marquer des buts. Aujourd’hui, nous sommes...
(La Tribune 09/11/17)
L'homme le plus riche d'Afrique, Aliko Dangote est accusé au Sénégal « d'escroquerie, faux et usage de faux et association de malfaiteurs » par la famille de feu Kader Mbacké, un homme d'affaires sénégalais qui aurait été un actionnaire associé au businessman nigérian. L'information a été révélée par le quotidien sénégalais « Libération » dans sa parution de ce mardi 7 novembre 2017. Le média précise que l'affaire sera jugée par un tribunal de Dakar. L'accusation contre l'homme le plus riche d'Afrique est lourde. Une affaire impliquant le nigérian, Aliko Dangote, CEO de Dangote Industries Limited et président du conseil d'administration de Dangote Cement Sénégal, sera jugée ce jeudi 9 novembre devant les tribunaux...
(RFI 09/11/17)
Au Sénégal, le Grand Magal de Touba s'est terminé cette nuit. Les fidèles mourides sont venus prier jusqu'au petit matin devant le mausolée du fondateur de cette puissante confrérie Cheikh Ahmadou Bamba. En 1895, arrêté par les colons français, le chef de Mourides était envoyé en exil au Gabon, le Magal commémore chaque année ce départ forcé. Une célébration religieuse, mais également très populaire où il est important de partager. On vient de loin pour participer au Grand Magal, pour prier pour Cheikh Ahmadou Bamba, de toute la sous-région, des Etats-Unis ou encore comme Babacar, de France : « Je pense qu’aujourd’hui, on est à un moment où il est très important de s’intéresser à Cheikh Ahmadou Bamba, car il...
(RFI 08/11/17)
La ville de Touba, dans le centre du Sénégal accueille, ce mercredi 8 novembre, entre deux millions et trois millions de fidèles. Pour les membres de la confrérie mouride, ce pèlerinage annuel est l'occasion de saluer la mémoire de Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927). L'entrée nord de la ville sainte des Mourides au Sénégal se fait par une immense porte. Dans une intense frénésie, comme attirés par un aimant, les fidèles foncent vers Touba, à l'instar de Mamadou, âgé de 25 ans. « C’est parce que tout ce que tu demandes ici, Dieu l’accorde, explique-t-il. C’est pour cela qu’on vient toutes les années ». Lamine n'a pas supporté les embouteillages. Toute la semaine, Touba est saturée. Le jeune homme venu de...
(La Tribune 07/11/17)
L’affaire exacerbe les tensions entre le pouvoir et l’opposition. Elle pose même un débat juridique qui risque de faire jurisprudence. Pour la première fois dans l’histoire politique du Sénégal, un élu pourrait se voir dépouiller d’une immunité parlementaire dont il n’a pas encore disposé. Incarcéré depuis mars dernier, Khalifa Sall, le maire de Dakar, va passer un grand oral devant une commission ad-hoc chargée de statuer sur la levée ou non de son dernier bouclier dans la ténébreuse affaire de la caisse d’avance. « Qu'il pleuve ou qu'il neige, cette séance ira jusqu'au bout. Et normalement ! ». A bout de souffle, Moustapha Niasse, l'octogénaire président de l'Assemblée nationale, a dû jouer des coudes pour aller au bout d'une séance...
(Jeune Afrique 07/11/17)
Un accident a causé la mort de 25 personnes qui se rendaient au Magal de Touba, principale fête religieuse de la communauté mouride au Sénégal. Un bus et un minicar se sont percutés de front près de Kébémer, dans le nord-ouest du pays. L’accident s’est produit ce lundi matin, entre Kébémer et Sagatta. Un bus, qui roulait vers Touba, a tenté de dépasser un autre bus rempli de pèlerins en route pour le Grand Magal. Il a percuté de front un minicar arrivant en sens inverse, de retour de la ville sainte des Mourides, selon des témoins cités par l’Agence de presse sénégalaise (APS). Vingt-cinq personnes ont été tuées et douze autres blessées. Le petit hôpital régional Amadou Sakhir de...
(Jeune Afrique 07/11/17)
L’ex-Suneor, renationalisé en octobre 2015, tente de se relancer avant de partir à la recherche d’un nouveau partenaire stratégique. À quelques jours du démarrage de la campagne 2017-2018 de commercialisation de l’arachide, la Sonacos cherche à lever environ 50 milliards de F CFA (76 millions d’euros) pour financer la collecte des graines oléagineuses et faire tourner ses cinq unités industrielles disséminées dans le pays. Lors de la campagne précédente, le groupe avait réussi à récolter près de 100 000 tonnes de graines (soit 60 % de la collecte des huiliers) grâce au concours d’une filiale de la Banque islamique de développement (BID). Il espère plus de 200 000 t pour celle qui s’annonce. Soit infiniment mieux qu’en 2015. Cette année-là, la Sonacos,...
(Le Point 07/11/17)
Troisième journée des Ateliers de la pensée, à l'université Cheikh-Anta-Diop : quand "l'impensable" de la violence s'exprime par les corps, et sur scène le soir. Pas une minute de répit du 1er au 4 novembre pour les participants au programme marathon de la seconde édition des Ateliers de la pensée, à Dakar. Ils sont cette année près de soixante à intervenir en partie à huis clos, en partie face au public, plus largement lors des deux « nuits de la pensée », à l'Institut français de Dakar, retransmises sur YouTube. Les débats du vendredi 3 novembre avaient pour décor l'université Cheikh-Anta-Diop, l'immense campus dakarois où, par un mauvais hasard de calendrier, nombre d'étudiants étaient en période d'examens, et les autres...

Pages