Mercredi 25 Avril 2018

Sénégal

(APA 09/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Syndicat autonome des enseignants du Supérieur (SAES), majoritaire dans les universités publiques sénégalaises, annonce qu’il va observer, mardi et mercredi prochains, une « grève de 48 heures renouvelables» pour protester contre le « mutisme des autorités » face à ses revendications. «Aucune évolution positive n’ayant été notée au sujet de la convocation de la séance plénière SAES-Gouvernement de validation des résultats issus des différentes réunions de commissions mises en place par Monsieur le Premier Ministre et face au mutisme des autorités, le SAES décrète un mot d’ordre de grève de 48H renouvelables le lundi 12 et le mardi 13 mars 2018», écrit ledit syndicat dans un communiqué reçu vendredi à APA. Le SAES, ajoute le communiqué,...
(APA 09/03/18)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le ministre des Pêches et de l’Economie mauritanien, Nani Ould Chrougha, a indiqué que son pays contribue à la sécurité alimentaire de Saint-Louis du Sénégal et que le gouvernement et le peuple mauritaniens accordent une grande importance au devoir de voisinage. S’exprimant lors d’un point de presse, jeudi soir à Nouakchott, Ould Chrougha a rappelé que la Mauritanie avait accordé aux pêcheurs sénégalais, au cours des dernières années, un droit de capture de 50.000 tonnes de poissons par an à travers un protocole signé entre les deux pays. Les Sénégalais ne versent en contrepartie que de 10 à 15 euros par tonne alors que les Européens paient à la Mauritanie 123 euros par tonne, selon la convention...
(APA 09/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Les actionnaires de la filiale sénégalaise de la Bank Of Africa (BOA) percevront le 02 mai 2018 un montant de 4,266 milliards FCFA (environ 6,826 millions de dollars) sous forme de dividendes bruts au titre de l’exercice 2017, a appris APA vendredi auprès de cet établissement bancaire basé à Dakar. Ce montant est une résolution que le conseil d’administration de la banque compte proposer aux actionnaires lors de l’Assemblée générale ordinaire programmée pour le 16 mars 2018. Il représente 42,2% du bénéfice après impôts de la BOA Sénégal. Celui-ci s’est établi à 10,113 milliards FCFA, contre 4,051 milliards FCFA en 2016, soit une hausse de 150%. Le bénéfice réalisé en 2017 fait suite à une dotation aux amortissements...
(APA 09/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - S’il y a au Sénégal, un métier qui a fait un tabac avant de connaître un rapide déclin c’est bien celui de gérant de télécentre. Lancés en 1993 par la SONATEL sur les cendres des cabines publiques, les télécentres ont connu sous la gestion des privés leur âge d’or symbolisé par une multiplication tous azimuts de locaux ouverts presque partout dans le pays. « Cinq ans après leur création, ils (les télécentres) étaient quelque 5.734 en 1998, répartis dans tout le pays. Leur nombre est passé à 8.200 au mois de septembre 2000 pour atteindre 13.000 l’année suivante, soit une progression de 57,97 % en un an », renseigne Mame Balla Mbacké dans son Mémoire intitulé «...
(APA 09/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- A moins de 100 jours de la Coupe du monde +Russie 2018+ prévue du 14 juin au 15 juillet, le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, affirme vouloir, à travers une bonne préparation, disposer de joueurs très en forme et prêts à compétir «S’ils ont une bonne santé et s’ils continuent à être performants, on peut dire qu’il y a 18 joueurs qui sont capables d’aller à la Coupe du monde», dit Aliou Cissé, mercredi à Dakar, lors d’un point de presse. Poursuivant, il a voulu « rester cohérent» dans ce qu’il parce qu’il peut avoir «des méformes et autres» dans l’équipe. Cette ossature dont il parle repose en bonne partie «sur le groupe (Mané, Kouyaté, Gana, …) qui...
(APA 09/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Groupement +Xaritou Xaleyi+ (l'ami des enfants, en wolof) de Koungheul (Centre) a été désigné, jeudi à Dakar, lauréat 2018 du Grand Prix du président de la République pour la promotion de la femme, a constaté APA. Le Groupement d’intérêt économique (GIE) «Sant Yallah» de Saint-Louis (Nord) a hérité du deuxième prix et le troisième prix est revenu au GIE «Seddo Ndam» de Diourbel (Centre). «Ces distinctions, dont le premier est constitué d’une enveloppe de 10 millions de F CFA, sont une reconnaissance du rôle que jouent les femmes dans les différents secteurs de la société. Avec ces prix, la Nation vous offre en exemple à la jeune génération sur qui repose l’avenir de ce pays», a...
(APA 09/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- La compagnie Sonam Vie a conservé sa place de leader (acquise en 2016) du marché de marché de l’assurance-vie au Sénégal avec un chiffre d’affaires de 14,070 milliards FCFA (environ 22,513 millions de dollars), a appris vendredi APA auprès de l’Association des assureurs du Sénégal (AAS). Par rapport à 2016 où il s’établissait à 10,023 milliards FCFA, le chiffre d’affaires de cette compagnie d’assurance connait une forte progression de 40,4%. Sa part de marché se situe ainsi à 25% en progression de 3 points de pourcentage. AMSA Vie se retrouve au deuxième rang avec un chiffre d’affaires de 10,246 milliards FCFA contre 8,026 milliards FCFA en 2016 (plus 27,7%). Sa part de marché demeure à 18% comme en...
(Agence Ecofin 09/03/18)
La valeur globale des transactions de monnaie mobile en Afrique subsaharienne a atteint 19,9 milliards de dollars en 2017, soit une progression de 14,4% par rapport à 2016, selon un rapport de l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie mobile (GSMA). Intitulé «Etat de l’industrie de la monnaie mobile» (State of the Industry Report on Mobile Money), ce rapport révèle que ce chiffre cache cependant de fortes disparités entre les sous-régions. L’Afrique de l’Est reste en effet la locomotive de l’industrie du mobile money au sud du Sahara, avec 13,2 milliards de dollars de transactions durant l’année écoulée (+10,5% par rapport à 2016), devant l’Afrique de l’Ouest qui a enregistré 5,3 milliards de dollars de transactions (+15,2 %). Viennent ensuite l’Afrique...
(Agence Ecofin 08/03/18)
Le Sénégal a signé avec les Emirats arabes unis une convention de financement, d’une valeur d’environ 7 milliards de francs CFA (13 millions $), lors de la visite du ministre émirati des Affaires étrangères à Dakar. Ces fonds seront injectés dans le processus d’électrification rurale, enclenché par le pays. Le Sénégal qui a actuellement un taux d’électrification rurale d’environ 40%, ambitionne de faire passer ce dernier à 62%, d’ici à 2022. Une ambition intermédiaire à son objectif à moyen terme qui est d’atteindre l’accès universel à l’énergie, d’ici 2025. « Depuis l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays en 1973, les Emirats arabes unis considèrent le Sénégal comme un véritable ami et un allié de premier plan avec lequel...
(RFI 08/03/18)
7 mars 2017-7 mars 2018. Depuis précisément un an, Khalifa Sall est en prison et ses sympathisants ont marqué le coup en se rassemblant ce mercredi 7 mars dans l'après-midi à la mairie de Dakar. Depuis sa prison, Khalifa Sall attend lui le verdict de son procès qui sera rendu le 30 mars prochain. Entre mobilisation et crainte d'une condamnation, reportage auprès des proches du maire de Dakar. Si la salsa résonne sous un ciel bleu, l'ambiance n'est pas à la fête. Dans l'assistance, quelques membres de la famille de Khalifa Sall, notamment Mariame Ndiaye, sage-femme et cousine du maire.
(APA 08/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- L’industrie des assurances au Sénégal a réalisé au 31 décembre 2017 un chiffre d’affaires toutes branches confondues de 161,644 milliards FCFA (environ 258,630 millions de dollars), a appris mercredi APA auprès de l’Association des assureurs du Sénégal (AAS). Comparé à son niveau de 201 où il se situait à 140,398 milliards FCFA, ce chiffre d’affaires connait une progression de 15,13% (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). Selon les données de l’AAS, cette augmentation s’explique par la croissance cumulée du chiffre d’affaires de l’assurance vie (plus 24,5%) et de l’assurance dommage (plus 11%). Le chiffre d’affaires de l’’assurance dommage s’est élevé à 104,540 milliards FCFA contre 94,540 milliards FCFA en 2016. Quant au secteur de l’assurance vie, son chiffre...
(Jeune Afrique 08/03/18)
Dans l'espace Cedeao, plus de 90 % des 130 000 chauffeurs de taxis en activité sont locataires de leur véhicule. La start-up d'Aziz Senni se propose de changer la donne, en commençant par la capitale sénégalaise. Dix mille francs CFA (15 euros). C’est le montant moyen du loyer quotidien dont doivent s’acquitter les quelque 20 000 chauffeurs de taxi opérant à Dakar. « Avec un salaire moyen de 600 euros par mois, ils ne gagnent pas assez d’argent pour pouvoir accéder aux crédits bancaires classiques ou aux formules de leasing proposés par les constructeurs automobiles », explique Aziz Senni, un quadragénaire franco-marocain qui a créé Cmontaxi en 2015 dans la capitale sénégalaise, où il a élu domicile la même année...
(Xinhua 08/03/18)
La croissance économique de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA, regroupant huit pays ayant comme monnaie commune le Franc CFA), est estimée à 6,7% en 2017, après un taux de 6,6% enregistré en 2016, a-t-on appris mercredi de source officielle. Selon le Comité de politique monétaire de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest, "l'activité économique dans l'Union est demeurée bien orientée au quatrième trimestre 2017". L'UEMOA regroupe le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. Le taux de croissance du produit intérieur brut dans l'ensemble de ces pays "est ressorti à 6,5%, porté essentiellement par la vigueur de la demande intérieure, après 6,7% le trimestre précédent...
(Agence Ecofin 08/03/18)
A travers un communiqué rendu public, le mardi 6 mars, par son ministère de l’économie, des finances et du plan, le Sénégal a annoncé avoir levé un montant équivalant à 2,2 milliards $ à l’issue de l’émission d’obligations souveraines sur les marchés financiers internationaux (eurobond). Cette levée a été réalisée au moyen de deux tranches inaugurales : l’une d’un (1) milliard d’euros pour une maturité de 10 ans à un taux de 4,75% et l’autre d’un (1) milliard de dollars pour une maturité de 30 ans à un taux de 6,75%. « L’émission a été très largement souscrite grâce aux bonnes appréciations de la situation et des perspectives macroéconomiques du Sénégal. Les souscriptions ont atteint 10,312 milliards $ avec près...
(APA 08/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - La compagnie d’assurance AXA Sénégal a consolidé son leadership sur le marché de l’assurance dommage en 2017 avec un chiffre d’affaires en hausse de 15,9% contre 1,8% en 2016, a appris jeudi APA auprès de l’Association des assureurs du Sénégal (AAS). Ce chiffre d’affaires est passé de 12,741 milliards FCFA en 2016 à 14,769 milliards FCFA en 2017 (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). Ce qui lui confère une part de marché de 14,1% contre 13,5% en 2016. Son suivant immédiat Allianz se retrouve avec un chiffre d’affaires de 13,138 milliards FCFA contre 11,326 milliards en 2016, soit une part de marché de 12,6%. La troisième place du marché est occupée par la Prévoyance Assurances avec un...
(APA 08/03/18)
APA – Dakar (Sénégal) - Le bénéfice après impôts de la Bank Of Africa (BOA) Sénégal, filiale du groupe bancaire du même nom, a connu une forte augmentation de 6,062 milliards FCFA (environ 9,699 millions de dollars) au terme de l’exercice 2017, a appris APA jeudi auprès de cet établissement bancaire basé à Dakar. Ce bénéfice est passé de 4,051 milliards FCFA en 2016 à 10,113 milliards FCFA un an plus tard, soit une hausse de 150%. Ce résultat performant est en droite ligne de celui enregistré en 2016 avec une progression de 94,85%. Le total bilan a néanmoins connu une baisse de 58, 718 milliards FCFA, s’établissant à 463, 008 milliards FCFA contre 521,725 milliards FCFA en 2016. Quant...
(Agence Ecofin 08/03/18)
La Sénégalaise des Eaux (SDE) annonce la finalisation des travaux de rénovation et de renforcement de l’alimentation en eau potable de Medina Gounass, l’un des hauts lieux de la vie religieuse au Sénégal. La SDE a investi un total de deux cent millions de francs CFA. Cette initiative exceptionnelle de la SDE fait suite au drame survenu lors de l’édition 2017 du Daaka (retraite spirituelle) de Medina Gounass, lorsqu’un incendie avait ravagé le site de retraite, faisant plus d’une vingtaine de morts, de nombreux blessés et des dégâts matériels importants. Le sinistre avait été aggravé par les difficultés d’approvisionnement en eau de la cité religieuse, qui reçoit chaque année des milliers de pèlerins pendant une dizaine de jours. Ces travaux,...
(Journal du Jeudi 08/03/18)
Tract renaît de ses cendres, ce jeudi 8 mars, en faisant le pari du web. Après avoir disparu des kiosques en 2002, ce nouveau venu sur la toile sénégalaise entend « parler de choses sérieuses, en restant léger ». C’est Youssou Ndour, « star planétaire » du mbalax sénégalais et ministre conseiller du président Macky Sall qui sera à la Une de Tract, ce jeudi. Et en particulier une de ses plus récentes sorties médiatiques qui, depuis, fait couler beaucoup d’encre à Dakar. « Je suis déçu », a en effet lâché début mars le chanteur et ex-ministre de la Culture et du tourisme dans une interview sur « sa » télé, la TFM. Cible de ses critiques : le...
(APA 08/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Amie Ndiaye Sow, Administrateur Directeur Général de UBA Sénégal, a été Directrice régionale en charge de trois filiales d’Afrique de l’Ouest de l'institution financière, annonce cette dernière dans un communiqué dont APA a obtenu copie jeudi. «Mme Amie Ndiaye Sow précédemment Administrateur Directeur Général de UBA Sénégal, vient d’être promue au poste de Directeur Régional en charge de 3 filiales d’Afrique de l’Ouest. Sa nouvelle nomination a pris effet le 1er mars 2018 et l’amènera à superviser les activités d’UBA au Sénégal, en Guinée Conakry et au Mali où le Groupe UBA Plc vient d’ouvrir sa nouvelle filiale», informe le communiqué émanant du service communication et marketing d’UBA Sénégal. Avant sa nomination au poste de Directeur Régional de...
(APA 07/03/18)
APA- Dakar (Sénégal)- Le gouvernement du Sénégal a émis avec succès, mardi, des obligations souveraines sur les marchés financiers internationaux (dénommées Eurobonds) pour un montant équivalent à 1166 milliards f cfa (environ 2,2 milliards de dollars), a annoncé mercredi le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan. «Cette levée a été réalisée au moyen de deux tranches inaugurales: l’une d’un milliard d’euros pour une maturité de 10 ans à un taux de 4,75% et l’autre d’ un milliard de dollars pour une maturité de 30 ans à un taux de 6,75% », précisent les services du ministère sénégalais des Finances. Ils soulignent que l’émission a été très largement souscrite grâce aux bonnes appréciations de la situation et des perspectives...

Pages

(APA 26/01/18)
APA-Dakar (Sénégal)- L’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a choisi le Sénégal pour son siège sous-régional pour l’Afrique de l’Ouest, a appris APA auprès de ladite organisation. «Les Accords de siège et de partenariat seront signés dimanche 28 janvier 2018 à Adis Abeba en Ethiopie en présence du Président de la République du Sénégal, Macky Sall, ainsi que d’autres chefs d’État d’Afrique de l’Ouest», informe un communiqué de la FOA parvenu à APA. Il précise que les Accords vont être paraphés par le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, et par les ministres des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Sidiki Kaba, et de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck. Selon...
(APA 26/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) – Un Sénégalais qui avait réussi à faire à croire son entourage et à plusieurs de ses victimes qu’il était un douanier a vécu de cette usurpation de fonction pendant sept ans avant d’être démasqué par une femme qu’il convoitait comme deuxième épouse. Selon le quotidien L’AS dans sa livraison de ce vendredi, le faux douanier a été mis aux arrêts par la Section de recherches de la gendarmerie nationale, elle-même alertée par un vrai douanier à qui la femme convoitée par l’usurpateur de fonction s’était ouverte. Dans le doute, la femme, une pharmacienne, avait demandé à ‘’un de ses amis, agent des douanes’’ d’investiguer sur son prétendant et quelle ne fut sa surprise de se rendre compte...
(AFP 25/01/18)
Un homme soupçonné d'avoir "planifié" le massacre de 14 jeunes venus chercher du bois en Casamance (sud du Sénégal) le 6 janvier et 15 personnes ayant participé à la tuerie font partie des 24 suspects actuellement détenus, ont indiqué jeudi des responsables de l'enquête. "Celui qui avait planifié l'opération a été placé en garde à vue avec 15 (autres personnes) ayant pris une part active" dans la tuerie, a déclaré le procureur de Ziguinchor, Alioune Abdoulaye Sylla, lors d'un point de presse. L'enquête a conclu à "une implication directe des personnes arrêtées" depuis une dizaine de jours, a précisé le colonel Issa Diack, chef de la section recherche de la gendarmerie. Quatorze hommes partis chercher du bois dans la forêt...
(RFI 24/01/18)
Salif Sadio rejette toute implication de son mouvement dans les tueries de Bofa-Bayote et exige la libération des personnes arrêtées. C’est la première réaction officielle d’un responsable du maquis depuis le 6 janvier. Le Mouvement des forces démocratiques de Casamance, aujourd’hui divisé en plusieurs factions, lutte depuis 1982 pour l’indépendance de la région méridionale du Sénégal. C'est depuis sa base au nord de la Casamance que le chef rebelle a rejeté toute implication de son mouvement dans l’assassinat de 14 bûcherons, le 6 janvier dans la forêt de Bofa-Bayote. « Je dis bien, le Mouvement des forces démocratiques de la Casamance n'est pas impliqué, ça c'est clair. C'est une action regrettable, oui, ça je ne le refuse pas. Pourquoi regrettable...
(APA 23/01/18)
APA - Dakar (Sénégal) - Au moins sept chefs d’état, les dirigeants des deux plus importantes organisations du monde et une star planétaire de la musique sont attendus le 2 février prochain à Dakar, à la troisième Conférence internationale de reconstitution des fonds du Partenariat mondial pour l’éducation (GPE), révèle le Soleil (public) de ce lundi. Cette conférence a pour but de récolter 3,1 milliards de dollars sur la période 2018-2020, afin de pouvoir financer l’éducation des centaines de millions de filles et de garçons qui, à travers le monde, n’y ont toujours pas accès. Aux côtés des présidents Macky Sall (Sénégal) et Emmanuel Macron (France) co parrains du sommet, le journal révèle que le président de la Banque mondiale,...
(APA 22/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Les accidents de la circulation tuent en moyenne 532 personnes par an au Sénégal, a indiqué lundi à Dakar, Dr Mactar Faye, président du comité exécutif de la Nouvelle prévention routière du Sénégal (NPRS). "De 2014 à 2017, au total 2130 décès pour cause d'accidents de la circulation ont été enregistrés au Sénégal. Ce qui fait une moyenne de 532 décès par an. C'est inacceptable, c'est trop", a dit Dr Mactar Faye. Il ouvrait un atelier de quatre jours de Partners West africa qui marque le lancement du projet "Roadmaps To security in Sénégal and Burkina Faso" d'un coût global de 1,5 million de dollars. "Face à ce taux élevé des décès dans des accidents, chacun est...
(APA 22/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - La Faculté des lettres et sciences humaines (Flsh) de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), va lancer mercredi, six licences professionnelles, ont annoncé lundi à Dakar, les responsables de ladite faculté. Les licences portent sur : Management des Territoires (MATER) ; Gestion des Patrimoines (GESPA) ; Criminologie (CRIMINO) ; Métiers du livre (MELE) ; Traduction (PROTRAD); Communication et Management social (COMAN). Face à la presse, le professeur Alioune Badara Kandji, Assesseur de la Flsh, de l'UCAD de Dakar explique que la mise en place des formations professionnelles Humaines s’inscrit dans un contexte global de réformes de l’Enseignement supérieur du Sénégal qui ont comme cadre de référence la loi sur le LMD (Licence-Master-Doctorat). Le lancement des licences...
(AFP 22/01/18)
Leur garde à vue plusieurs fois prolongée sous les protestations a finalement connu son épilogue. Dans le cadre de l’enquête sur le massacre de la forêt de Bourofaye, la Gendarmerie sénégalaise a finalement décidé de déférer seize des vingt-deux suspects devant le parquet pour répondre du meurtre sanglant de 14 coupeurs de bois en Casamance. Désormais, tout semble indiquer que ce crime crapuleux serait lié au trafic illicite de bois. L'enquête sur le massacre de Bourofaye entre dans sa phase déterminante. Après une garde à vue exceptionnellement prolongée, les 22 suspects (dont une femme), arrêtés il y a une semaine, ont été fixés ce vendredi 19 janvier sur leur sort. Six de ces suspects ont été relâchés «sans charge», tandis...
(AFP 20/01/18)
Un "rebelle" a été tué samedi lors de nouveaux accrochages avec des soldats en Casamance, région dans le sud du Sénégal où l'armée recherche les auteurs du massacre de 14 personnes, a-t-on appris de source militaire. C'est le deuxième accrochage mortel avec l'armée signalé depuis plusieurs années dans cette région, où le Mouvement démocratique des forces de Casamance (MFDC) mène depuis 1982 une rébellion indépendantiste. Un affrontement entre des soldats et des rebelles présumés du MFDC le 15 janvier avait fait un mort dans les rangs de la rébellion, selon un responsable militaire sénégalais.
(Le Monde 20/01/18)
Après le massacre de quatorze bûcherons au Sénégal début janvier, une réglementation visant le trafic de bois a été prise en conseil des ministres, mercredi 17 janvier. Le président, Macky Sall, a demandé à son gouvernement « de suspendre jusqu’à nouvel ordre toutes les autorisations de coupe de bois et de procéder sans délai à la révision du Code forestier ». Une mesure qui s’applique à l’ensemble du territoire sénégalais et qui vise à enrayer le trafic de bois, à l’intérieur...
(AFP 19/01/18)
Seize des 22 suspects arrêtés après le massacre de 14 personnes en Casamance, région du sud du Sénégal, ont été déférés vendredi au parquet et sont poursuivis pour "assassinat et participation à un mouvement insurrectionnel", a-t-on appris de source proche du dossier. Vingt-deux personnes avaient été arrêtées le 14 janvier dans l'enquête sur ce massacre le 6 janvier de jeunes coupeurs de bois dans la forêt protégée de Bayotte, proche de Ziguinchor, principale ville de cette région agricole et touristique bordée au nord par la Gambie et au sud par la Guinée-Bissau. "Sur les 22 personnes arrêtées, 16 ont été déférées ce matin" vendredi au parquet de Ziguinchor. "Les charges retenues contre ces 16 sont: association de malfaiteurs, assassinat, participation...
(Afrik.com 19/01/18)
Rihanna a annoncé la mise en place d’un important projet pour l’éducation au Sénégal, à travers l’ONG "Partenariat mondial pour l’éducation" dont elle est l’ambassadrice. Le Sénégal se préparer à accueillir un invité de marque. Il s’agit de Rihanna, qui a annoncé la mise en place d’un important projet pour l’éducation au Sénégal, à travers l’ONG "Partenariat mondial pour l’éducation" dont elle est l’ambassadrice. « Il y a un an, on parlait de l’importance de l’Éducation, maintenant c’est le moment de démarrer au Sénégal, le 2 février 2018 avec un projet de 375 millions de dollars (187 milliards de FCFA) », a écrit la star mondiale, sur son compte Twitter. La Conférence de financement du Partenariat mondial pour l’éducation «...
(AFP 18/01/18)
Le président sénégalais Macky Sall a ordonné la supension de toutes les autorisations de coupe de bois à la suite du massacre de 14 personnes en Casamance, région forestière du sud du pays, selon un communiqué publié jeudi sur son compte officiel Twitter. Vingt-deux personnes ont été arrêtées le 14 janvier dans l'enquête sur le massacre de 14 jeunes hommes venus chercher du bois dans la forêt protégée de Bayotte, proche de Ziguinchor, principale ville de cette région agricole et touristique bordée au nord par la Gambie et au sud par la Guinée-Bissau. Le chef de l'Etat a enjoint mercredi en Conseil des ministres le gouvernement de "diligenter" les enquêtes pour "mettre la main sur les auteurs directs de cet...
(RFI 18/01/18)
Avant l'éclatement du conflit, au début des années 1980, environ 75 touristes venaient visiter la Casamance. Le conflit casamançais a contribué à mettre à genou l’activité touristique dans la mesure où plusieurs hôtels étaient obligés de fermer. Depuis quelques années, l’espoir renaissait. Mais la région renoue à nouveau avec la violence suite à l’assassinat samedi dernier de 14 bûcherons au sud de Ziguinchor. En moyenne, 25 000 touristes visitent la Casamance chaque année. Mais depuis une semaine, avec le regain de la tension suite à l’assassinat de 14 bûcherons dans la forêt de Boffa, au sud de Ziguinchor, les opérateurs touristiques sont inquiets. « C'est inquiétant, mais de bonnes volontés viendront quand même. Les nationaux sont là et on va...
(Jeune Afrique 18/01/18)
Près de 600 « frères » et « sœurs » venus du monde entier étaient attendus les 2 et 3 février à Dakar dans le cadre des Rencontres humanistes et fraternelles africaines et malgaches (Rehfram). Mais la grand-messe annuelle de la franc-maçonnerie africaine francophone a finalement été annulée face à la levée de boucliers d'organisations religieuses. « J’ai été contraint d’annuler leur réservation en raison des menaces de troubles à l’ordre public », déplore Pierre Mbow, directeur du King Fahd Palace, à Dakar, où devaient se tenir les 26e Rencontres humanistes et fraternelles africaines et malgaches (Rehfram). En cause : le branle-bas de combat déclaré par la coalition « Non à la franc-maçonnerie, qui regroupe le collectif des associations islamiques...
(AFP 18/01/18)
L'US Ouakam, initialement reconnu "exclusivement responsable" des incidents survenus lors de la finale de la Coupe de la Ligue du Sénégal, qui avaient fait huit morts et des centaines de blessés en juillet dernier, a vu sa suspension levée mercredi en appel par le Tribunal arbitral du sport. Le TAS a confirmé que l'US Ouakam a perdu par forfait cette finale, disputée le 15 juillet dernier, et que le Stade de Mbour est vainqueur du match. Mais, estimant que l'US Ouakam "n'est que pour partie responsable des incidents, le juge du TAS a décidé de lever la suspension de toutes compétitions pendant cinq ans prononcée contre le club par la Commission de recours de la Fédération Sénégalaise de Football". Le...
(AFP 17/01/18)
La garde à vue a été prolongée pour 22 Sénégalais arrêtés dimanche dans l'enquête sur le massacre de 14 personnes en Casamance, région forestière du sud du pays, a-t-on appris mercredi de source proche du dossier. Il s'agissait des premières arrestations annoncées depuis le massacre, le 6 janvier, de 14 jeunes hommes venus chercher du bois dans la forêt protégée de Bayotte, proche de Ziguinchor, principale ville de cette région agricole et touristique du Sénégal bordée au nord par la Gambie et au sud par la Guinée-Bissau. "Les 22 sont toujours en garde à vue" à Ziguinchor, a affirmé à l'AFP cette source, sans plus de détail. A l'exception des affaires liées au terrorisme où elle peut atteindre douze jours,...
(RFI 17/01/18)
Au Sénégal, l'enquête se poursuit suite aux assassinats de 14 coupeurs de bois dans la forêt de Bourofaye, en Casamance. Vingt-deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue. Certaines seraient directement impliquées et les auditions menées par la gendarmerie sont toujours en cours. Cette tuerie, cette poussée de violence a inquiété de nombreux observateurs mais visiblement, elle n'a eu, pour le moment, aucun impact sur les prises de contacts de plus en plus poussées entre l'Etat et la rébellion dans la recherche d'une paix définitive « La chaîne n'a pas été rompue », déclare un proche du président. « Les contacts sont toujours effectifs, le MFDC a d'ailleurs condamné les assassinats» complète une source au sein de...
(APA 17/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Les syndicats sénégalais de divers secteurs annoncent des plans d’action ponctués de débrayages, de grève totale et de marches de protestation qui ouvrent ainsi l’année syndicale 2018. Déjà, le 28 décembre 2017, l’Alliance des syndicats autonomes de la Santé (ASAS «And Gueusseum») qui regroupe le SUTSAS, le SUDTM…a déposé un préavis de grève, pour dénoncer le mépris du ministre de la Santé et de l’Action sociale et celui en charge de la Fonction publique. Selon ce front commun «And Gueusseum», malgré les conventions signées et les correspondances adressées aux autorités concernées, le gouvernement «ne daigne pas accuser réception de (ses) demandes d’audience». Le 5 janvier 2018, le Syndicat autonome des enseignants du supérieur (SAES) a observé un...
(APA 17/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - La Convergence pour le désenclavement et le développement de la Casamance (CDDC) a annoncé, mercredi à Dakar, l’organisation dans les prochaines semaines d’une mobilisation à Ziguinchor pour dénoncer la mauvaise gestion des ressources de la région australe du Sénégal. «La CDDC de concert avec les associations, les forces vives de la nation et la jeunesse de la Casamance en particulier, va organiser dans les semaines à venir à Ziguinchor, une marche pour dénonce la mauvaise gestion des ressources naturelles de la Casamance. Nous prévoyons également des campagnes de sensibilisation et de reboisement pour redonner à la Casamance toute sa verdure et sa splendeur d’antan», a expliqué Aliou Sambou Bodian, coordonnateur de la CDDC. S’exprimant au cours d’un...

Pages

(Jeune Afrique 06/02/18)
Cinq transformateurs électriques et 200 kilomètres de lignes électriques très haute tension : c'est le contrat qu'a obtenu le 2 février Vinci Energies, filiale du géant français, grâce à la Société nationale d'électricité du Sénégal (Senelec). La filiale du groupe français Vinci, via sa marque Omexom, a annoncé le 2 février avoir obtenu un important contrat de développement du réseau électrique sénégalais, dans le cadre du programme prioritaire de développement, de renforcement et de fiabilisation du réseau de transport et de distribution de Senelec (Plan Stratégique 2016-2020). Ce contrat, d’un montant de 197 millions d’euros, prévoit la réalisation, en trente-six mois, de cinq postes électriques très haute tension (trois dans la ville de Dakar, pour mieux alimenter le centre-ville, un...
(Agence Ecofin 06/02/18)
La compagnie minière Avenira a annoncé lundi, qu’elle a mis à jour les estimations de ressources minérales de sa mine de phosphate de Baobab. Les nouvelles évaluations, précise-t-elle, augmentent la longévité potentielle du projet. La ressource minérale inférée, a été estimée à 173 millions de tonnes titrant 18% de P2O5, soit 10,9% de plus que la précédente estimation. La ressource minérale indiquée, est restée à 34,9 millions de tonnes titrant 20,7 de P2O5. «Le modèle de ressource actualisé montrant la continuité de la zone de ressource inférée sur 20 km est une nouvelle confirmation de la grande dimension du gisement Gadde Bissik du projet Baobab.», commente le DG Louis Calvarin. Avenira qui détient 80% de participation dans Baobab, est en...
(APA 06/02/18)
APA-Dakar (Sénégal)- La troisième édition des «Entretiens européens et africains» s’est ouverte, lundi soir à Dakar, sous le thème de «l’Union régionale, moteur d’une croissance inclusive en Afrique de l’Ouest», a constaté APA. «Cet événement est placé sous le Haut patronage du Premier ministre du Sénégal. Il sera, durant trois jours, un espace d'échanges, de rencontres, de débats entre les acteurs des sociétés civiles d’Europe et d’Afrique de l’Ouest et les institutions nationales et communautaires pour construire une Afrique dynamique, compétitive et solidaire et pour refonder les relations avec l'Europe», a expliqué Claude Fischer, directrice des entretiens eurafricains. Elle s’exprimait à l’ouverture de cette rencontre co-organisée avec la Cellule d’Analyse Economique et Sociale (CAES) de la Primature sénégalaise. Interrogée sur...
(Agence Ecofin 06/02/18)
Lundi, la compagnie indépendante américaine Kosmos Energy et son partenaire britannique BP, ont annoncé avoir fait chou blanc sur le puits d’exploration Requin Tigre-1, situé dans le Saint Louis Offshore Profond au Sénégal. C’est la dernière étape de leur deuxième programme de forages en Mauritanie et au Sénégal et la troisième fois consécutive qu’ils échouent dans le cadre de ce programme qui a vu six découvertes consécutives d’hydrocarbures. Les deux premiers échecs ont été enregistrés en Mauritanie sur les puits Hippocampe-1 et Lamantin-1. Selon les précisions des géologues de Kosmos Energy, Requin Tigre-1 a été foré à une profondeur de 5 200 mètres et a été entièrement testé, « mais n’a pas rencontré des intervalles d’hydrocarbures ». L’analyse post-forage est...
(Jeune Afrique 06/02/18)
Dans le secteur très concurrentiel de la restauration rapide à Dakar, la chaîne Yum Yum utilise les mêmes recettes que les géants américains et mise sur une livraison rapide pour se différencier de la concurrence. La marque écoule chaque semaine 3 000 pizzas et 4 000 sandwichs. Depuis 2014, Yum Yum a installé 4 restaurants à Dakar : des pizzerias de type fast food, basées sur le modèle des grandes chaînes américaines. La marque écoule chaque semaine 3 000 pizzas et 4 000 sandwichs. Mais la restauration rapide dans la capitale sénégalaise est un secteur très concurrentiel. Pour se différencier, Yum Yum a donc décidé de se miser sur la livraison. Une stratégie qui a fait ses preuves, car l’entreprise...
(Xinhua 05/02/18)
Le président sénégalais Macky Sall a annoncé samedi qu'il effectuerait jeudi prochain un déplacement en Mauritanie pour discuter avec son homologue Mohamed Ould Abdel Aziz de la "question liée aux conditions d'exploitation des ressources halieutiques et aux conditions d'octroi des licences de pêche". "Le président de la Mauritanie m'a envoyé hier un envoyé spécial pour m'inviter. Et je serai à Nouakchott jeudi pour discuter avec lui dans le cadre de l'amitié, de la fraternité et du bon voisinage entre la Mauritanie et le Sénégal", a-t-il déclaré. Le président Sall a fait cette annonce à Saint-Louis (nord) où il a accompagné son homologue français Emmanuel Macron en visite au Sénégal. "Nous avons, au-delà de la pêche, beaucoup d'intérêts convergents, car une...
(Jeune Afrique 03/02/18)
Macky Sall et le chef de l’État français, Emmanuel Macron, ont coprésidé ce vendredi la troisième conférence du « Partenariat mondial pour l’éducation ». Objectif : récolter 3,1 milliards de dollars pour l'éducation sur la période 2018-2020. En marge de l’événement, les dirigeants sénégalais et français ont conclu d’importants accords. Emmanuel Macron, arrivé dans la soirée du 1er février à Dakar, après son passage en Tunisie, et son homologue sénégalais Macky Sall ont coprésidé ce vendredi 2 février la troisième conférence internationale du « Partenariat mondial pour l’éducation ». L’objectif initial était de récolter 3,1 milliards de dollars sur la période 2018-2020 pour l’éducation. D’ores et déjà, un certain nombre de pays donateurs ont annoncé leurs intentions, comme la France,...
(Reuters 03/02/18)
DAKAR (Reuters) - La France portera sa contribution au Partenariat mondial pour l'éducation (PME) de 17 à 200 millions d'euros, a annoncé vendredi Emmanuel Macron. Le président français coprésidait une conférence du PME, à Dakar (Sénégal), visant à réunir 3,1 milliards de dollars pour l'éducation dans 67 pays en développement pour la période 2018-2020. "Face à l'obscurantisme, aux discours de violence, à toutes ces régressions, il n'y a qu'une réponse, c'est l'éducation", a-t-il dit. "L'éducation, c'est la condition de la sécurité, de la stabilité, du développement durable, du progrès dans nos sociétés." "La France va faire plus que multiplier par dix son propre engagement et nous allons porter à 200 millions d'euros notre engagement pour le Partenariat mondial", a-t-il ajouté...
(APA 03/02/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Les présidents sénégalais, Macky Sall, et français, Emmanuel Macron, ont promis, vendredi à Dakar, respectivement deux millions de dollars et 200 millions d'euros pour la reconstitution du fonds du Partenariat mondial pour "Le Sénégal va allouer deux millions de dollars au PME", a promis Macky Sall au cours du haut panel de la 3eme conférence du PME, en présence de plusieurs chefs d'états. Selon le président Sall, en 3 ans, le Sénégal avec ses maigres moyens à investi dans le secteur éducatif 3,6 milliards de dollars. "La bataille pour l'éducation est la mère de toutes les batailles. Si nous la perdons, toutes les autres batailles sont perdues d'avance. Ensemble, mobilisons-nous pour l'éducation", a dit Macky Sall. A...
(APA 03/02/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Les pays donateurs se sont engagés pour 2,3 milliards de dollars de contribution au Partenariat mondial pour l'éducation (PME) sur les 3,1 milliards visés lors de cette conférence. Une augmentation substantielle du financement comparé aux 1,3 milliard de dollars de contribution au cours des trois dernières années. Par ailleurs, plusieurs pays donateurs ont fait part de leur intention de verser leur contribution au cours de la période de financement (2018-2020). Plus de 50 pays en développement ont ainsi pris l'engagement d'augmenter leurs dépenses publiques consacrées à l'éducation pour la période 2018-2020 pour atteindre un montant total de 110 milliards de dollars, comparé aux 80 milliards de dollars entre 2015-2017. Créé en 2002, le fonds du Partenariat mondial...
(Agence Ecofin 03/02/18)
L’opérateur de téléphonie mobile Expresso, filiale du groupe télécoms Sudatel, a lancé sa compétition numérique nationale baptisée « Expresso Innovation Challenge », le 1er février 2018. La société s’est également dotée d'un incubateur numérique dédié à l'accompagnement de la création et de l'entrepreneuriat. Il est basé au nouveau siège de la compagnie. A travers ces deux investissements stratégiques, Expresso rejoint Orange et Tigo dans le secteur de l’innovation numérique, porteuse de nouveaux services à valeur ajoutée, à même de révolutionner l’expérience des consommateurs sur le réseau. Dernier du marché télécoms, en matière de part, Expresso peine depuis longtemps à enregistrer de nouveaux abonnés face à ses concurrents qui ne cessent d'introduire de nouveaux services télécoms. Orange et Tigo ont, en...
(RFI 03/02/18)
Le franc CFA fait l'objet d'une contestation ouverte. Certains économistes africains déplorent que cette monnaie partagée par 14 pays d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique centrale paralyse le développement de la région. D'autres, au contraire, se félicitent de la stabilité monétaire que le CFA apporte à la région. Ce débat est aujourd'hui au coeur de l'émission Eco d'ici Eco d'ailleurs avec face à face deux économistes sénégalais, Moubarack Lô, conseiller principal du Premier ministre, et Chérif Salif Sy, ancien conseiller d'Abdoulaye Wade. Dans cet extrait arbitré par Jean-Pierre Boris, les deux économistes débattent de l'impact du CFA sur le développement économique africain. La parole d'abord à Chérif Salif Sy. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180203-impact-franc-cfa-le-developpement-ec...
(APA 02/02/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Le Sénégal a reçu une enveloppe grobale 77 milliards de FCFA du Partenariat mondial pour l'éducation (PME) de 2007 à 2014, a annoncé vendredi à Dakar, le ministre de l'Éducation, Serigne Mbaye Thiam. "Entre 2007 et 2014, le PME à octroyé au Sénégal 128 millions de dollars, soit 77 milliards FCFA. Ce qui a permis de construire des infrastructures scolaires et améliorer la qualité des enseignements", a dit le ministre Thiam. Il s'exprimait à l'ouverture de la 3eme Conférence du Partenariat mondial pour l'éducation (PME) au cours de laquelle, il y aura un panel de haut niveau animé par des chefs d'états, dont ceux du Sénégal et de la France. À Dakar, le PME veut mobiliser plus de...
(Agence Ecofin 02/02/18)
Alioune Badara Mbengue (photo), le gouverneur de la région de Louga, au Sénégal, a invité les banques commerciales à accompagner le retour au pays des Sénégalais de la diaspora, en finançant leurs projets. « Les banques doivent accompagner les émigrés en les aidant à rentrer au pays et à mettre en place des entreprises afin de créer des emplois, question de ne plus être tenté par l’aventure au large des côtes » a déclaré l’autorité. Cette recommandation était faite à l’occasion de l’ouverture de l’agence Bank Of Africa (BOA) Senegal dans la localité de Louga. El Hadj Amadou Diop, le directeur du réseau commercial de BOA Sénégal a affirmé que sa banque attendait des propositions concrètes et qu’elle était ouverte...
(APA 01/02/18)
TAPA-Dakar (Sénégal) - Le Gouvernement du Sénégal va bientôt se doter d'un bureau de prospective économique qui sera un think thank public sur les politiques publiques, a annoncé mercredi à Dakar, Moubarack Lô, conseiller du Premier ministre en charge de la Cellule d'analyse économique et sociale (Caes). "Ce bureau de prospective économique va remplacer la Cellule d'analyse économique et sociale (Caes). Il sera bientôt mis en place car, le Décret de sa création est sorti. Bien que public, ce think thank va beaucoup travailler avec les chercheurs", a dit Moubarack Lô. Il s'exprimait au cours d'un panel sur "l’apport des Think Tank dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques au Sénégal". Il était organisé par la Primature...
(Agence Ecofin 01/02/18)
L’exécutif sénégalais mettra en œuvre prochainement une feuille de route afin d’enrayer la peste des petits ruminants (PPR). C’est ce que rapporte l’APS qui cite Aminata Mbengue Ndiaye (photo), ministre de l’Elevage et des Productions animales. D’un coût global de 12 milliards Fcfa, ce projet s’étendra sur une durée de 6 ans avec pour principal objectif d’éliminer à l’horizon 2025, la maladie virale qui se manifeste notamment au niveau des caprins et ovins par la fièvre, des lésions buccales ou une pneumonie. « La peste des petits ruminants menace les moyens de subsistance de millions de petits éleveurs par son effet dévastateur sur les ovins et caprins qui constituent une bonne partie des revenus des familles pauvres et vulnérables. Le...
(Agence Ecofin 01/02/18)
New Way of Working. Tel est le nom de la nouvelle stratégie mise en place par la Banque africaine de développement (BAD) et visant à apporter l’électricité à 29,3 millions de personnes, d’ici à 2020. Cette nouvelle politique a été présentée par Akinwumi Adesina (photo), le président de l’institution, lors d’une rencontre de haut niveau qui s’est tenue, le 28 janvier 2018, au siège de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, à Addis-Abeba. « La BAD est aujourd’hui en première ligne, en ce qui concerne les investissements dans les énergies renouvelables en Afrique. La part des énergies renouvelables dans le portefeuille énergétique de la banque, est passée de 14% lorsque je suis devenu président de l’institution en 2015,...
(Agence Ecofin 31/01/18)
Réunis en assemblée générale annuelle, les éleveurs de Thiès ont débattu des maux qui minent leur activité, et particulièrement de l’ « accaparement des terres » qui conduit à une réduction progressive du parcours de leur bétail. Une situation dont ils rendent les agriculteurs et l’administration forestière, responsables. « Dans la région de Thiès, les éleveurs ont toujours décrié des problèmes fonciers. Ils ont beaucoup dénoncé des cas d’accaparement de terres. Il n’y a plus de parcours de bétail dans la région. C’est le problème majeur. Et chaque fois qu’il y a un problème entre un éleveur et un cultivateur, c’est toujours au premier que l’on demande de payer une amende. Les éleveurs sont curieux de savoir pourquoi,», a notamment...
(Jeune Afrique 31/01/18)
Séduites par son programme d’infrastructures et ses bonnes perspectives économiques, les entreprises turques renforcent leur présence au pays de la Teranga. Toutefois, aux yeux des deux parties, un tel volume est très en deçà des potentialités, et la balance penche nettement en faveur de la Turquie. À en croire le ministère du Commerce sénégalais, Dakar veut inverser la tendance. Mais ce ne sera pas chose aisée puisque aujourd’hui, avec Dubaï et la Chine, Istanbul est la principale « route du business » pour les importateurs sénégalais. Au point qu’il existe à Dakar des centres commerciaux spécialisés dans la vente de marchandises et de produits turcs. Un mouvement porté par la fréquence des vols commerciaux de Turkish Airlines. Quelles sont les...
(RFI 31/01/18)
Le 30e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine s'est achevé lundi 29 janvier avec la première prise de parole de Paul Kagame en tant que président de l'institution pour l'année 2018. Le chef de l'État rwandais pilote depuis un an les propositions de réforme de l'organisation panafricaine. A côté de ces réformes institutionnelles, il y a d'autres projets comme celui de zone de libre-échange continentale. Elle devrait être lancée officiellement le 21 mars prochain à Kigali. Ce marché commun est attendu par le secteur privé. Ce marché commun est en tout cas attendu par certains de ses membres présents lors du sommet, comme le banquier nigérian Benedict Oramah qui dresse ce constat : « Le commerce...

Pages

(APA 10/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Victorieux de la Guinée (1-0), en demi-finale disputée jeudi à Ndola, le Sénégal s’est qualifié pour la finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) des moins de 20 ans de football où il rejoindra la Zambie, qui a sorti la veille l’Afrique du Sud (1-0). [Img : CAN U20 2017 : Le Sénégal bat la Guinée (1-0) et rejoint la Zambie en finale] L’unique but de la partie a été inscrit par Aliou Badji à la 13ème minute de la partie. C’est la deuxième finale consécutive des «Lionceaux» dans cette compétition. Il y a deux ans, ils s’étaient inclinés à domicile face au Nigeria. Les hommes de Joseph Koto retrouvent en finale, dimanche à Lusaka, la...
(RFI 10/03/17)
L’équipe du Sénégal s’est qualifiée pour la finale de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans en battant celle de Guinée 1-0, le 9 mars à Ndola. Les Sénégalais affronteront les Zambiens le 12 mars à Lusaka. Deux après sa défaite à domicile, le Sénégal va retenter sa chance en finale de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans. Battus 1-0 par le Nigeria en 2015, les Sénégalais feront cette fois face aux Zambiens, en finale de la CAN U20 2017. Les « Lionceaux de la Téranga » auront une double pression, le 12 mars à Lusaka : celle du public, évidemment acquis à la cause des Zambiens ; et celle de l’histoire, le...
(AFP 08/03/17)
Les juges français ont adressé au Sénégal une demande pour que Papa Massata Diack soit entendu dans l'enquête pour corruption qui vise son père Lamine Diack, ancien patron de l'athlétisme mondial, mais ils se sont heurtés à un refus de Dakar, a-t-on appris mardi de source judiciaire. Au coeur de l'enquête, Papa Massata Diack est visé par un mandat d'arrêt international des juges d'instruction, mais le Sénégal avait fait savoir qu'il ne l'extraderait pas. Soupçonné d'avoir eu un rôle dans la retentissante affaire de corruption pour masquer des cas de dopage d'athlètes russes, il a de nouveau été visé par des révélations du journal Le Monde en date du 4 mars sur une possible corruption en 2009 autour de l'attribution...
(AFP 07/03/17)
Nommée en mai dernier, la Sénégalaise Fatma Samoura, première femme N.2 de la Fifa, estime mardi dans un entretien à l'AFP qu'en tant que femme, musulmane et africaine, dans un univers très masculin et peu prompt "à bousculer les traditions", elle a fait tomber "le plafond de verre". Pour l'ex-diplomate aux Nations Unies, le football féminin, jusqu'alors le "parent pauvre" de ce sport prend "un essor irréversible", souligne-t-elle, à la veille de la 40e journée internationale des droits des femmes. Question: Première femme secrétaire générale de la Fifa, vous venez d'un monde extérieur au football.
(Afrik.com 06/03/17)
Finaliste de la précédente édition, le Sénégal a validé son billet pour les demi-finales de la CAN 2017 des moins de 20 ans tout en éliminant le Cameroun 2-0 dimanche. Tombeuse du Soudan 3-1, l’Afrique du Sud accompagne les Lionceaux de la Teranga dans le dernier carré et au Mondial de la catégorie. Après le dénouement inattendu du groupe A de la CAN 2017 des moins de 20 ans samedi, le groupe B de la compétition a livré un verdict moins surprenant ce dimanche avec les qualifications du Sénégal et de l’Afrique du Sud qui font coup double. En effet, outre leur qualification pour les demi-finales de la compétition, les deux sélections gagnent leur billet pour le Mondial de la...
(RFI 06/03/17)
Les équipes d’Afrique du Sud et du Sénégal ont rejoint celles de la Guinée et de la Zambie en demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans (CAN U20 2017), ce 5 mars. Elles se sont par la même occasion qualifiées pour la phase finale du Mondial juniors. Les Camerounais, eux, ont été éliminés dès le premier tour de la CAN U20 2017. Zambie-Afrique du Sud le 8 mars à Lusaka et Sénégal-Guinée le 9 mars à Ndola seront les affiches des demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans (CAN U20 2017). Les Sénégalais ont en effet assuré leur place dans le dernier carré de la CAN U20 2017 en venant...
(AFP 03/03/17)
Papa Massata Diack, fils de l'ancien président de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) Lamine Diack, a reçu un versement de 1,5 million de dollars d'une société liée à un richissime homme d'affaires brésilien, affirme Le Monde daté de samedi, renforçant les soupçons de corruption dans l'attribution des JO-2016 à Rio. Selon Le Monde, la justice française "dispose d'éléments concrets mettant en cause l'intégrité du processus d'attribution des jeux Olympiques" à Rio le 2 octobre 2009 à Copenhague, où se tenait le vote pour l'attribution des JO-2016. "Les magistrats soupçonnent des manoeuvres destinées à acheter les votes de membres du CIO lors de la désignation", poursuit le quotidien du soir. En cause, le versement le 29 septembre (soit trois jours avant...
(Jeune Afrique 22/02/17)
Une ligne a-t-elle été franchie ? Poursuivi par la justice française, Lamine Diack est ardemment soutenu par une partie de la classe politique. Et ses fils font bloc derrière lui. Enquête sur un clan en eau trouble. «Lamine Diack est un seigneur. C’est un homme d’honnêteté et de générosité. » Le 29 janvier, sur l’antenne de Télé Futurs Médias (TFM), Khalifa Sall, le maire de Dakar, élude la première question de son interviewer pour se lancer dans un vibrant plaidoyer en faveur de Lamine Diack. Véritable icône nationale, ancien sportif de haut niveau passé par la politique avant de régner pendant seize ans sur l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF), l’octogénaire aux cheveux couleur de neige a entamé de la pire...
(Jeune Afrique 10/02/17)
Accusé d'être au cœur d'un vaste système de chantage et de corruption au sein de la Fédération internationale d'athlétisme lorsqu'elle était dirigée par son père, le fils de Lamine Diack continue à nier en bloc tout ce dont il est accusé. Interview. Il est bavard, limite intarissable, dès qu’il s’agit de se défendre. Dans le salon de sa vaste villa dakaroise, Papa Massata Diack est offensif, percutant, et crie au complot contre lui et surtout son père, Lamine Diack, , 83 ans, l’ex-président de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme...
(RFI 31/01/17)
Ils étaient venus au Gabon pour remporter leur première Coupe d’Afrique des nations depuis de nombreuses années, voire pour la première fois. Congolais, Sénégalais et Tunisiens ont quitté cette CAN 2017 avec beaucoup de déception et quelques interrogations. L’adage « ce n’est pas toujours le meilleur qui gagne » se vérifie en partie durant cette Coupe d’Afrique des nations 2017 de football. Le Sénégal, équipe la plus en vue au premier tour, et la RDC ainsi que la Tunisie, meilleures attaques de la phase de groupes, ont en effet été éjectés du tournoi en quarts de finale. Mais peut-on parler d’accident de parcours concernant les Congolais, les Sénégalais et les Tunisiens ? Les « Léopards » de RDC ont progressé,...
(Sud Quotidien 30/01/17)
C’est un Aliou Cissé complètement abattu qui s’est présenté à la presse en marge de la cruelle élimination du Sénégal à l’issue de l’épreuve fatidique des tirs au but. «Je présente mes excuses au peuple sénégalais», a lancé le sélectionneur des «Lions» qui a toutes les peines du monde à consoler ses joueurs aussi bien sur la pelouse que dans les vestiaires. Une amère défaite qui a poussé l’ancien capitaine du Sénégal à vouloir prendre du recul pour mieux penser à son avenir. Comment vous sentez après cette élimination ? Une élimination n’est jamais facile. Je suis déçu. Mais, je suis plus déçu pour les garçons. Je suis aussi déçu pour le pays qui attendait beaucoup de nous. Toutefois, je...
(RFI 29/01/17)
Les Lions de la Téranga et les Lions indomptables s'expliquaient en quarts de finale de la CAN 2017, ce samedi 28 janvier à Franceville. Ce sont finalement les joueurs camerounais qui se sont qualifiés lors de la séance de tirs au but. Sadio Mané a raté son tir et les Camerounais sont désormais en demi-finale (0-0 après prolongation, tab 4-5). Mais où sont passés les Lions de la Téranga, sortis en première position de leur groupe et invaincus après trois rencontres dans cette CAN 2017 ? Le poids de l’histoire a-t-il rendu cette partie trop compliquée pour les Sénégalais, annoncés comme favoris de ce quart de finale ?
(Youtube 29/01/17)
 
00:00
Le Cameroun bat le Sénégal en quart de finale de la coupe d'Afrique des nations 2017 au Gabon après une série de tir au buts. les cent vingt minutes du match c'est terminé zéro a zéro (0-0) malgré les occasions notamment du coté Sénégalais. Sadio Mané le joueur de Liverpool manque le cinquième tir au but, mais les camerounais n'ont raté aucun tir et mènent (5-4).
(Jeune Afrique 28/01/17)
Entre les Lions indomptables et ceux de la Teranga, qui s’affrontent en quart de finale de la Coupe d’Afrique des nations samedi, la rivalité ne date pas d’hier. Les deux équipes se sont déjà affrontées à quatorze reprises dont une fois en finale de la CAN 2002, lorsque le Cameroun l’avait emporté aux tirs au but. Nous ne serons qu’en quart de finale de la CAN 2017, samedi 28 janvier à Franceville (19 heures GMT). Mais l’affiche du soir aura des airs de combat au sommet du football africain. Certes, le Cameroun n’est plus ce qu’il a pu être au début des années 2000, mais entre les Lions indomptables et leurs rivaux de la Teranga, on s’affrontera à coup sûr...
(AFP 27/01/17)
Un Sénégal jamais sacré mais plus favori que jamais, contre un Cameroun puissance traditionnelle plus modeste que jamais: Lions de la Téranga et Lions indomptables s'expliquent en quart de finale de la CAN-2017 samedi à Franceville (19h00 GMT), avec la finale 2002 en mémoire. Cette finale de 2002, Aliou Cissé n'est pas près de l'oublier, et pour cause: le sélectionneur actuel du Sénégal était le capitaine de cette équipe, et même le joueur qui avait échoué de manière décisive dans la séance des tirs au but (0-0 a.p., 3-2 t.a.b.). "En quinze ans, j'ai eu le temps de pleurer et j'ai eu le temps de me réveiller", a-t-il éludé vendredi, histoire d'évacuer ces fantômes, outre les campagnes calamiteuses qui se...
(RFI 27/01/17)
Dans le stade de Franceville, les supporters du Sénégal venus d’un peu partout devraient mettre le feu lors de la rencontre choc face au Cameroun samedi 28 janvier à Libreville. Jeudi, ils ont répété les chants et danses pour pousser les Lions de la Téranga. Le douzième homme sera bien à l’heure. En aucun cas, ils n’auraient manqué ce choc entre leur patrie, le Sénégal, et le Cameroun. A Franceville, les supporters des Lions de la Téranga sont là pour pousser cette équipe qui se retrouve en quarts de finale. Des supporters soutenus par leurs autorités L’ambassadeur du Sénégal au Gabon et son équipe ont accueilli à Franceville des supporteurs venu de la sous-région, de Libreville, du Cameroun, de la...
(Le Monde 27/01/17)
Pour le sélectionneur des Lions de la Teranga, qui feront face au Cameroun en quarts de finale, « on ne fait pas assez confiance aux techniciens africains ». Le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, âgé de 40 ans, ancien joueur du championnat de France passé par Sedan et le PSG notamment, retrouvera le Cameroun en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations, samedi 28 janvier. Cela faisait onze ans que les Lions de la Teranga, qui n’ont jamais gagné le trophée, n’avaient pas atteint ce stade de la compétition panafricaine. Lors des éliminatoires, le Sénégal a remporté tous ses matchs. Quel est votre sentiment après cette phase de groupes quasiment parfaite ? Aliou Cissé Les deux premières victoires...
(Senego 26/01/17)
Seuls trois des sept représentants de l’Afrique de l’Ouest à la CAN 2017 (14 janvier-5 février), le Burkina Faso, le Ghana et le Sénégal, sont se qualifiés pour les quarts de finale de la CAN 2017 (14 janvier-5 février). Ces trois équipes sont en course pour la succession de la Côte d’Ivoire, le champion d’Afrique en titre, qui a été éliminé des matchs de poule après sa défaite (0-1), mardi, face au Maroc (poule C), rappelle l’agence de presse sénégalaise. Outre le Maroc, le Maghreb qui a envoyé quatre équipes à la CAN, sera représenté au deuxième tour par l’Egypte, le premier du groupe D, après sa victoire (1-0) aux dépens du Ghana, et la Tunisie (6 points), deuxième du...
(AFP 24/01/17)
L'Algérie n'a pu faire mieux que match nul (2-2) face au Sénégal lundi, et laisse donc ce dernier, ainsi que la Tunisie, tombeuse du Zimbabwe (4-2), se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2017) au Gabon. Après le Gabon, l'Algérie: la sélection, entraînée par Georges Leekens, est le deuxième "grand nom" à prendre prématurément la porte de la compétition continentale, après le pays-hôte, qui a été éliminé dimanche après son match nul contre le Cameroun (0-0). Les Algériens ont perdu gros lors de leurs précédents matches, un nul surprise contre le Zimbabwe (2-2) et une défaite logique contre la Tunisie (2-1). Et, malgré leur volontarisme face à une équipe sénégalaise déjà qualifiée et largement...
(Sud Quotidien 23/01/17)
Le Sénégal va affronter le 28 janvier prochain à Franceville, le Cameroun pour les quarts de finale de la CAN 2017. Les «Lions» indomptables ont composté leur ticket après un match nul (0-0) devant le Gabon qui rejoint les trois autres pays hôtes qui ont été éliminés en phase de poules dans une CAN : la Tunisie en 1994, la Côte d’Ivoire en 1984 et l’Ethiopie en 1976. Quant aux Camerounais, ils terminent à la deuxième place du groupe A derrière le Burkina Faso vainqueur (2-0) de la Guinée Bissau. (Franceville, GABON) : Sénégal-Cameroun ! C’est l’affiche du premier tableau des quarts de finale de la 31ème édition de la coupe d’Afrique des nations qui se déroule présentement au Gabon...

Pages

(Jeune Afrique 22/07/15)
Dans sa nouvelle création, à découvrir en sélection officielle (le « in »), la chorégraphe dakaroise questionne la place des femmes dans son pays en s'inspirant des tanebeer, ces bals populaires où la danse bouscule l'ordre social et sexuel. Dans le ciel provençal, le Festival d’Avignon fait briller cet été l’une des étoiles montantes de la danse contemporaine africaine. Après le succès international d’un solo à la précision chirurgicale, Regarde-moi encore, la Sénégalaise Fatou Cissé a investi depuis quelques jours le prestigieux cloître des Carmes. Elle y creuse, avec Le Bal du cercle, sa réflexion sur la condition des...
(Enquête 06/07/15)
C’est ce week-end, dans les locaux de la Maison d’Édition L’Harmattan, que le député du parti Rewmi Thierno Bocoum a procédé au lancement officiel de son premier ouvrage ‘’Un père à l’assaut de la douleur’’. Publié en 2014, cet ouvrage retrace le drame personnel qu’il a vécu suite à la disparition de son fils cadet, il y a quelques mois, suite à un accident domestique. C’est ce week-end qu’a eu lieu la cérémonie officielle de présentation de l’ouvrage écrit par le député Thierno Bocoum pour retracer le drame personnel qu’il a vécu, en 2014, après l’accident mortel ayant coûté la vie à son cadet, Bakary dit ‘’Vieux’’. La cérémonie, qui s’est déroulée en présence de nombreux dignitaires dont des parlementaires...
(Enquête 01/07/15)
‘’It’s my man ! ‘’ Une biographie de Kalidou Sy filmée par Jo Gaï Ramaka, a été projeté au WARC de Dakar dans le cadre d’un forum de discussion qui s’est tenu ce vendredi. Ce documentaire, long de 65 minutes, raconte l’artiste grâce aux témoignages de ceux qui l’ont aimé et connu, notamment sa veuve, Eileen Julien Sy. Hommage au peintre Kalidou Sy, disparu en 2005, ‘’It’s my man’’ (2009, 65 minutes) est un documentaire qui retrace, à coup de témoignages et de plans éclectiques, l’œuvre et, surtout, la vie d’un artiste malheureusement encore méconnu du grand public sénégalais. Ancien directeur de l’École nationale des Beaux Arts, Kalidou Sy a passé les dernières années de sa vie entre Dakar et...
(Sud Quotidien 16/06/15)
Faire du théâtre ne se résume pas à vouloir tout rendre comique, et encore moins à tout prix ; surtout que très souvent, ce n’est même pas «naturel». Voilà ce qu’en pense quelqu’un comme le metteur en scène Jean-Pierre Leurs. Faire du théâtre, c’est un métier, et c’est « sérieux », dit aussi le comédien Lamine Ndiaye qui pense, comme Jean-Pierre Leurs, que l’Etat du Sénégal n’y croit pas, ou alors qu’il n’a pas l’air de s’en préoccuper plus que cela. Lamine Ndiaye et Jean-Pierre se sont exprimé là-dessus, en marge de l’atelier de formation à la mise en scène et à la direction d’acteurs. C’était les 10 et 11 juin, à la Maison de la Culture Douta Seck. Si...
(Le Quotidien (Sn) 08/06/15)
«Ma nouvelle collection apporte une réponse aux problèmes de l’Afrique.» C’est la conviction de l’artiste Kalidou Kassé. Le Pinceau du Sahel célèbrera en novembre prochain 35 ans de carrière. Ce sera l’occasion, a-t-il confié, de repartir sur de nouvelles bases et offrir une nouvelle approche dans son art. En attendant, le lauréat du World Master au festival de Corée est en atelier pour proposer aux amateurs d’art une riche collection de 50 œuvres. Comment préparez-vous vos 35 ans de carrière ? Je prépare ça sereinement. 35 ans de carrière, cela fait 35 ans d’expérience. Je prépare cet évènement en tenant compte de tout ce que j’ai eu comme expérience durant mon parcours, depuis mes débuts sur le plan professionnel, social,...
(SeneNews 05/06/15)
Youssou Ndour brise enfin le silence! Depuis l’éclatement de l’affaire Thione Seck une seule question brûlait sur toutes les lèvres: Où est passée Youssou Ndour? En effet de tous les artistes, il était pratiquement le seul à ne pas réagir jusque là dans cette affaire qui a valu au leader du Raam Daan le soutien indéfectible de ses collègues et des acteurs culturels. C’est à travers un message transmis à Me Ousmane Sèye, le coordonnateur des avocats du lead-vocal du “Raam Daan”, que Youssou Ndour a exprimé son soutien à Thione Seck. Ayant rencontré l’avocat, hier, il lui a dit : “Dites à Thione que je suis avec lui. Qu’il considère que ce qui est arrivé est le coup du...
(Le Quotidien (Sn) 04/06/15)
«Papa Thione» est incarcéré à la prison de Rebeuss depuis avant-hier pour des délits présumés de blanchiment de capitaux, d’association de malfaiteurs, etc. Sa famille, dit-on, est très affectée par cette histoire de faux billets, mais elle soutient le patriarche. Son fils Waly, le plus en vue de toute la famille Seck, pourra-t-il facilement vivre cette épreuve ? Cela plombera-t-il ses activités, sa carrière notamment ? Saura-t-il tirer les leçons de cette situation, lui qui ne rate pas l’occasion de nourrir la presse à sensation ? Waly sur une scène de questions. Après la chute de son père à Rebeuss, pour les chefs d’inculpation, entre autres, d’association de malfaiteurs et de blanchiment de capitaux, Waly Seck peut-il rester sur scène...
(Enquête 03/06/15)
Premier opus de Ndèye Astou Ndiaye, « Une étoile qui ne brille pas pour l’amour » est bel et bien (et contrairement à ce qu’en suggère le titre) un roman d’amour… Une précision : Il ne s’agit pas ici d’amour ‘’romantique ‘’, bien que le livre en fasse largement mention, mais plutôt de cet amour avec un grand ‘’A’’, de cette force rédemptrice et transcendante qui sait guérir toutes les blessures et que l’on assimile, parfois, à quelque chose de divin. L’histoire est celle de Nafissa, narratrice et personnage principal du roman. Il s’agit donc d’accompagner la protagoniste sur le chemin cahoteux de sa vie alors qu’elle nous fait partager, sur un ton intimiste, les hauts et les bas de...
(RFI 02/06/15)
Thione Seck passera-t-il de la scène à la prison ? Arrêté la semaine dernière à son domicile la star de la musique sénégalaise devra expliquer à la justice pourquoi de très importantes sommes d'argent en faux billets ont été retrouvées chez lui. Selon les avocats de Thione Seck, l'affaire commence quand de faux promoteurs proposent au chanteur d'organiser une tournée de plus de 100 dates pour près de 120 millions d'euros. Quelques jours plus tard une personne se présente chez lui avec plus de 40 millions d'euros comme acompte. Mais ces billets sont des faux. Les forces de l'ordre vont également trouver pour plus de 20 millions d'euros en faux billets au domicile et dans le véhicule d'une autre personne...
(Le Monde 02/06/15)
« C’est par là, tout droit puis à droite, vous ne pouvez pas le rater ». Le vendeur de fruits, sous sa grande bâche rouge, n’a aucun doute. Le chemin pour aller au Sénégal, il le connaît. Il suffit d’aller au cœur d’Harlem, de descendre au métro de la 116e rue ouest, et de suivre ses indications : la première à droite. Little Sénégal, le « Petit Sénégal » : deux ou trois blocs à peine, un microcosme, coincé sur la 116e rue ouest, entre la 5e et la 8e avenue. Ici, au cœur d’Harlem, la frontière nord de New York est encore loin mais déjà flotte comme un air de départ, une invitation au voyage. Les avenues commencent à...
(Le Quotidien (Sn) 21/05/15)
Le niveau extrêmement faible du tourisme au Sénégal cette année, fait que les petits commerçants de Saint-Louis ont déjà perdu l’espoir de se faire de l’argent. Toutefois, la tenue de l’édition 2015 du Festival de Jazz de Saint-Louis leur offre une dernière opportunité de vendre leurs biens avant la fin officielle de la saison touristique. Ces vendeurs ne sont cependant pas très optimistes. Dans les rues touristiques de l’île de Saint-Louis règne un calme plat. Loin d’être bourrées de touristes et de festivaliers, les magasins et les marchés ambulants se trouvent presque désertés par les potentiels acheteurs. Ndiawar Seck, un petit commerçant qui est dans le business touristique pendant plus de 40 ans, a attendu avec impatience, l’arrivée du festival...
(RFI 20/05/15)
Le nouveau Musée de l'Homme, qui rouvrira en octobre prochain à Paris, présentera dans ses collections un « car rapide » sénégalais. Les cars rapides, ce sont des fourgonnettes jaune et bleu, décorées à la main, qui sillonnent les rues des grandes villes du Sénégal. Des milliers de Sénégalais les empruntent chaque jour. Depuis 2005, le gouvernement s'est lancé dans un programme de renouvellement du parc. Les cars rapides sont remplacés par des bus de marques indiennes et chinoises. Leur place sera donc bientôt au musée. Comme il y a les fameux bus rouges de Londres ou les taxis jaunes de New York, les cars rapides sont l'un des symboles du Sénégal. Mais d'ici 2018, ils auront disparu de la...
(RFI 13/05/15)
Cela faisait longtemps que Dakar n’avait pas accueilli pareil événement : Stromae est en concert mercredi 13 mai. C’est la première étape de la tournée africaine de cet artiste belge d'origine rwandaise qui le conduira à Praia au Cap-Vert, à Douala, à Abidjan, à Libreville, à Brazaville, à Kinshasa et enfin à Kigali au Rwanda. Il a tenu une conférence de presse la veille, exprimant ses doutes et ses attentes. Loin des publicités tapageuses qui annoncent l’évènement de ce mercredi soir, avec le recul qu’il faut et la sensibilité qu’il sait être sa force, Stromae vient à la rencontre d’un public qu’il ne connait pas. Et l’inconnu a plutôt tendance à lui faire un peu peur. « J’avoue que comme...
(Enquête 12/05/15)
Le Daara j family a livré samedi dernier un spectacle de haute facture devant un public venu très nombreux pour célébrer avec eux, leurs 20 ans de carrière musicale. C’est un spectacle de haute facture que le Daara j family a livré samedi dernier au Grand Théâtre national de Dakar. Ndongo D et Faada Freddy ont célébré avec leurs fans leurs 20 ans de carrière musicale. Une occasion pour le duo et leurs musiciens d’étaler toute la maturité et l’expérience qu’ils ont acquises au fil des années. C’est vers 23h que le spectacle a en effet commencé avec une reprise de certains de leurs tubes par des rappeurs de la nouvelle génération dont Dip Doundou Gis, Admon Flow, Ngaaka Blindé,...
(AFP 12/05/15)
L'artiste belge d'origine rwandaise, Stromae, effectue à partir de jeudi sa toute première tournée en Afrique, qui débutera à Dakar. Le chanteur de "Papaoutai" se produira ensuite dans sept autres capitales d'Afrique subsaharienne jusqu'à la fin du mois de juin, comme l'indique sa page Facebook. Il se rendra à Praia (Cap Vert) le 16 mai, à Douala (Cameroun) le 19 mai, à Abidjan (Côte d'Ivoire) le 23 mai, à Libreville (Gabon) le 6 juin, à Brazzaville (République du Congo) le 10 juin, à Kinshasa (République démocratique du Congo) le 13 juin. La tournée s'achèvera le 20 juin au Rwanda, pays natal de son père, mort pendant le génocide de 1994. La popularité de Stromae, né Paul Van Haver, a explosé...
(Sud Quotidien 05/05/15)
Saint-Louis accueille pendant un long mois, à partir de ce samedi 9 mai et jusqu’au 9 juin prochain, la 6ème édition du Fleuve en Couleurs qui est un festival d’art contemporain. C’est ce qu’annonce le communiqué qui nous est parvenu, signé de la main de Joëlle le Bussy, présidente de l’Association pour la promotion des arts visuels d’Afrique (PAVA), qui est en fait la structure qui se charge d’organiser le Fleuve en Couleurs. Cette année, 25 lieux d’exposition ont été répertoriés, avec quelque chose comme une soixantaine d’artistes déjà inscrits d’ailleurs, qu’ils soient confirmés ou plus ou moins inexpérimentés puisque, toujours selon le communiqué, plusieurs élèves de différents collèges exposeront ainsi leurs dessins, sculptures et autres photographies. Histoire de donner...
(Enquête 27/04/15)
Après des études à Lyon, à la Nouvelle-Orléans et à Taïwan, Caroline Guèye est devenue ingénieur en physique de l’atmosphère. A côté de ce brillant cursus, la sénégalo-togolaise développe une riche carrière artistique. Petite fille de l’artiste togolais Paul Ahyi, elle se doit de préserver son legs. Car possédant un double atavisme artistique. Le talent de papy et des similitudes dans la manière de travailler. EnQuête propose son profil. L’art est un don chez Caroline Guèye. Elle n’a jamais fréquenté une école de beaux arts. Mais, elle n’a rien à envier aux artistes diplômés. Sa technique de travail est exquise. Pourtant elle n’arrive pas à l’expliquer : ‘’Ma technique, je me l’invente en gros. J’utilise beaucoup les formes. Je laisse...
(Jeune Afrique 17/04/15)
Stromae a annoncé vendredi les dates de sa première tournée africaine. Le chanteur de "Papaoutai" se rendra au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Cap Vert au Cameroun, au Gabon, au Congo en RDC et au Rwanda, pays dont son père est originaire et où il se rend pour la première fois de sa vie. Préparez-vous, Stromae débarque bientôt en Afrique, peut-être à côté de chez vous. Le chanteur belge d'origine rwandaise a annoncé vendredi 17 avril avril sur sa page Facebook les dates de sa tournée sur le continent. Fils d'un père rwandais et d'une mère flamande, Stromae se rendra à Dakar, Praia (Cap Vert), Douala, Abidjan les 13, 16, 19 et 23 mais, puis à Libreville, Brazzaville, Kinshasa et...
(Le Point 13/04/15)
Ses concerts affichent complet. Le prochain*, celui de la Cigale ne fera pas exception. Il sera à l'image de ceux du Trianon ou du New-Morning. Dans le public, les fans de la première heure mais aussi ceux qui, grâce au bouche à oreille, leur ont emboîté le pas. Quelques signes : Lenny Kravitz en personne, venu l’écouter à la Bellevilloise, une salle de concert parisienne, a déclaré : "The guy is amazing !" ("Ce mec est formidable !"). Alors que son album** n’était pas encore sorti, il a été invité à venir chanter pour la fête des 30 ans de Canal Plus. Ne parlons pas de l’émission musicale de Naguy, Taratata, qui lui a déroulé le tapis rouge. Enfin, petit...
(Sud Quotidien 03/04/15)
C’est dans l’après-midi d’hier jeudi 2 avril, que la chanteuse Paulette, en conférence de presse, présentait son nouvel album. Un ensemble de 16 titres intitulé « Nha Luz » ou ma lumière, plus de 10 ans après « Mas Ki Mal ». Paulette dit avoir changé ou mûri entre-temps, un peu comme si elle assumait enfin son statut d’artiste. La chanteuse s’est d’ailleurs attachée les services d’une nouvelle équipe, un jeune label du nom de «Deep Vibes Music» qui tient à l’emmener encore plus loin. Cette nouvelle production est dédiée à l’animateur Edouard Adama Ndiaye dit Ndiolkumba, décédé en 2013, et qui devait produire cet album.

Pages

(RFI 30/01/18)
Le Sénégal condamne le geste des garde-côtes mauritaniens qui ont tiré sur un pêcheur sénégalais, samedi. Les autorités apportent leur soutien aux pêcheurs de Saint-Louis d'où était orginaire le défunt. Saint-Louis, au nord du Sénégal, où des habitants du quartier de Guet N'dar ont manifesté ce lundi 29 janvier pour dire leur colère. L'accord de pêche entre la Mauritanie et le Sénégal est caduc depuis 2015. Plus aucun cadre légal n'encadre les activités des pêcheurs sénégalais dans les eaux poissonneuses de Mauritanie. Ce qui a déjà entraîné plusieurs incidents du genre. Pour Mamadou Goudiaby, directeur des Pêches au ministère des Pêches, ce qui s'est passé ce week-end montre l'urgence de nouvelles discussions. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20180130-peche-senegal-mauritanie-peche-accord...
(RFI 30/01/18)
Au Sénégal, une nouvelle semaine de procès pour le maire de Dakar et ses co-accusés s'ouvre. Le procureur de la République a rejeté les irrégularités invoquées pendant plusieurs audiences par la défense. Cette dernière plaide, elle, en faveur d'une annulation pure et simple de la procédure. Le maire de Dakar et ses co-accusés sont soupçonnés de détournement de fonds publics dans l'affaire dite de la « caisse d'avance ». « J'ai souffert trois jours au cours desquels le droit a été déconstruit », c'est par ces mots que le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, a ouvert son réquisitoire sur les exceptions soulevées par la défense la semaine dernière. Des exceptions irrecevables, estime le magistrat qui accuse les avocats...
(Jeune Afrique 30/01/18)
Le procès du député et maire de Dakar et de ses sept coprévenus, dont les audiences ont démarré le 23 janvier, n'a pour l'instant pas abordé les questions de fonds. Poursuivi notamment pour « détournement de fonds », Khalifa Sall et ses avocats sont engagés dans une bataille procédurale. Jeune Afrique fait le point sur les arguments déployés. Depuis le 23 janvier, date de la reprise, ou plutôt du démarrage effectif, du procès de Khalifa Sall et des sept agents de la mairie, la bataille procédurale fait rage au tribunal correctionnel de Dakar. Beaucoup d’exceptions ont été soulevées par les avocats, certaines visant à annuler toute la procédure, d’autres se concentrant sur certains éléments uniquement. Pour rappel, au centre de...
(RFI 30/01/18)
Le 30e sommet de l’UA s'est achevé ce lundi 29 janvier à Addis Abeba, siège de l’organisation. Construit par les Chinois, ce siège a-t-il été espionné par les services de renseignement de Pékin, comme l'affirme une enquête du journal Le Monde ? Ce lundi, la Chine dément. La Chine a-t-elle espionné le siège de l'Union africaine ? C'est en tout cas ce qu'affirme Le Monde dans un article publié vendredi 26 janvier. Citant plusieurs sources internes à l'organisation panafricaine, le quotidien assure que les informaticiens de cette institution se sont rendus compte il y a environ un an que le contenu des serveurs de l'UA était transféré vers d'autres serveurs à Shangaï. Ces mêmes sources indiquent que ces transferts auraient...
(RFI 29/01/18)
C'est une affaire qui sème le trouble au Sénégal... Selon le ministre de l'Intérieur sénégalais, les résultats d'examens effectués sur l'une des touristes espagnoles qui ont expliqué avoir été violées dans la région de la Casamance la semaine dernière ne confirment pas la thèse du viol. Quatre touristes dont 3 jeunes femmes ont déclaré avoir été braquées sur une route par des hommes armés; emmenées dans la forêt et les jeunes femmes violées. Deux des victimes sont à présent rentrées en Espagne. Une enquête a été ...
(RFI 29/01/18)
La Caisse régionale de refinancement hypothécaire au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (CRRH-UEMOA) vient de recevoir un coup de pouce de la part de la Société financière internationale (SFI), la filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé. La SFI vient d’annoncer un investissement de 9 millions d’euros, soit 5,9 milliards de francs CFA. Un coup de pouce au financement de l’habitat dans l’espace UEMOA. L’acquisition d’une maison ou d’un appartement viable en Afrique, en général, et dans les huit pays membres de l’UEMOA en particulier, est réservée à une minorité. Seulement 7 % des ménages sont propriétaires de leurs habitations en zone urbaine dans l'espace UEMOA. L’Organisation s’est dotée en 2010 d’une Caisse de refinancement hypothécaire,...
(RFI 29/01/18)
Après plusieurs heures de retard, les dirigeants du continent africain ont réussi à avancer dimanche 28 janvier sur les réformes proposées par Paul Kagame, officiellement désigné pour succéder au Guinéen Alpha Condé. Paul Kagame propose notamment une taxe à 0,2% sur les importations de certains produits. Une vingtaine de pays l'a déjà mise en place. Le chef de l'État rwandais veut aussi avancer sur la mise en place d'un marché commun car les enjeux économiques sont cruciaux pour l'Afrique. Pour s'autofinancer, l'Union africaine demande à chacun de ses Etats membres de taxer à 0,2% un certain nombre de produits importés. Et dimanche à la tribune, le président sortant de l'Union africaine, Alpha Condé, a révélé le nombre de pays qui...
(BBC 29/01/18)
Au bout d'une vingtaine de minutes, l'arbitre a déclaré Modou Lô vainqueur alors que son adversaire faisait l'objet de plusieurs avertissements. La plupart des medias sénégalais considèrent la rencontre de dimanche comme étant "le combat de la clarification". Devant des milliers de spectateurs au stade Léopold-Sédar-Senghor, les deux lutteurs se sont livrés à un combat d'une intensité rare au Sénégal. Avec cette victoire sur le lutteur de l'écurie de Walo, Modou Lô maintient le cap depuis sa victoire sur le lutteur Gris Bordeaux. Lire sur: http://www.bbc.com/afrique/sports-42854864
(RFI 27/01/18)
L’armée sénégalaise poursuit son ratissage vers l’Est, à une dizaine de kilomètre de la forêt de Bofa Bayote. Les opérations provoquent le déplacement de plusieurs dizaines de familles vers la Guinée-Bissau voisine. RFI est allée à leur rencontre à Ponta Rosa, près de la frontière sénégalaise. Selon plusieurs témoins interrogés par RFI à Ponta Rosa, les obus tombent à un rythme plus intense. Paulo Silva les voit à chaque passage.
(RFI 26/01/18)
Au Sénégal, une faction rebelle pourrait être impliquée dans l’assassinat de 14 hommes en Casamance, dans le sud du pays, le 6 janvier dernier. L'information a été révélée par le procureur de la République du tribunal de Ziguinchor, capitale régionale. Alioune Abdoulaye Sylla a fait le point sur l’enquête près de trois semaines après la découverte la tuerie perpétrée en pleine forêt, dans le sud de la région casamançaise. S’il ne parle pas de la rébellion casamançaise du MFDC (Mouvement des forces démocratiques de Casamance), le procureur...
(Jeune Afrique 26/01/18)
Les trois hommes étaient sur le devant de la scène : Amar Saadani, anciennement à la tête du FLN, Abdoulaye Bathily, ancien candidat à la Commission de l'UA et Kpatcha Gnassingbé, demi-frère du président togoIais. Que sont-ils devenus ? • Amar Saadani Débarqué de la direction du FLN en octobre 2016, officiellement pour « raisons de santé », Amar Saadani, 67 ans, a pris ses distances avec la politique algérienne. Après quelques brèves apparitions en novembre 2017 lors des élections municipales remportées par sa formation politique, Saadani a de nouveau choisi la discrétion. Il partage sa vie entre Alger, Barcelone, Londres, où vit une partie de sa famille, et son appartement de Neuilly-sur-Seine, dont l’achat, en 2009, pour 665 000 euros,...
(RFI 26/01/18)
Comme un million et demi d’autres Sénégalais, Ibrahim vit de la pêche. « J’ai entendu à la télé qu’il n’y a bientôt plus de poissons dans la mer, donc je vais partir en Italie. » La logique du jeune mareyeur est implacable. Présenté au Festival de la création audiovisuelle internationale (Fipa) à Biarritz, le documentaire « Mareyeurs », du réalisateur italien Matteo Raffaelli, réclame d’être « non pas pessimiste, mais réaliste ». Ces dix dernières années, la quantité de poissons sur la côte sénégalaise a diminué de 80 pour cent. C’est la faute à la pêche industrielle des « bateaux usines » qui épuisent l’océan pour nourrir l’Asie. En même temps, ils font le malheur de la pêche artisanale avec...
(Le Monde 25/01/18)
La défense du maire de Dakar a déposé une requête auprès de la Cédéao, arguant que l’Etat sénégalais a violé « tous ses droits depuis le début de la procédure ». C’est sous la clameur de ses supporteurs, les bras au ciel comme un sportif victorieux, que Khalifa Ababacar Sall est arrivé au tribunal. Le maire de Dakar, accusé de « détournement, escroquerie aux deniers publics et blanchiment de capitaux », à hauteur de 1,8 milliard de francs CFA (2,7 millions d’euros), s’est présenté, mardi 23 janvier, en boubou blanc accompagné de ses sept coprévenus. Au palais de justice de la ville, l’immense salle numéro 4 et son balcon sont pleins d’un millier de citoyens. Soutiens, journalistes, curieux ou étudiants...
(BBC 25/01/18)
Au Sénégal, Salif Sadio un des des principaux chefs de la rébellion indépendantiste de la Casamance, met en garde Dakar contre une reprise des hostilités. Salif Sadjo a averti que les opérations lancées par l'armée sénégalaise depuis le massacre de 14 forestiers pourraient "remettre en cause" la trêve, voire le processus de paix sous l'égide de la Communauté catholique Saint Egidio de Rome. Il exige la libération immédiate des personnes arrêtées. Salif Sadio, 64 ans, s'est exprimé avec une radio locale réalisé mardi dans une forêt proche de la frontière gambienne. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/region-42801519
(RFI 25/01/18)
Au Sénégal, le procès de Khalifa Sall se poursuit ce mercredi 24 janvier. Le député-maire, soupçonné de détournements de deniers publics, est défendu par 22 avocats. Dans la continuité de la première journée, les débats en cours doivent permettre de fixer les règles de ce procès très médiatique, très politique, notamment, de définir les parties civiles. Dans le même temps, le président doit aussi gérer la bonne tenue des débats. A peine ouverte, l’audience a été suspendue. Le juge Malick Lamotte a en effet très moyennement apprécié les cris, les chants des sympathisants à l’arrivée de Khalifa Sall. Le président de la cour a ciblé directement les fauteurs de troubles, une dizaine de femmes, et demandé aux services de la...
(France 24 25/01/18)
Le 15 janvier, le mouvement citoyen "Y'en a marre" fêtait ses sept ans d’agit-prop au Sénégal. Alors que l’opposition reste inaudible, le collectif a bousculé le paysage politique mais refuse de s’institutionnaliser en parti. Au dernier étage d’un immeuble propret de Sacré Cœur 3, un quartier résidentiel de Dakar, la capitale sénégalaise, les membres fondateurs du collectif "Y'en a marre" reçoivent des jeunes, toujours plus nombreux, venus débattre dans leurs murs. Depuis sa création en 2011 par trois copains, les journalistes Cheikh Fadel Barro, Aliou Sané et le rappeur Keur Gui, le mouvement a fait du chemin. Selon Aliou Sané, ils sont aujourd’hui des "centaines de milliers de sympathisants". Mais pour ces militants qui se sont fait connaître dans la...
(Dw-World 25/01/18)
Au Sénégal, les autorités ne veulent plus de transports interurbains la nuit pour faire baisser le nombre de morts sur les routes. Les chauffeurs mettent plutôt en cause l'état des routes // Que représentent les classes moyennes africaines? Une conférence sur ce thème a lieu ce jeudi à l'IFRI à Paris. Pour la chercheuse Clélie Nallet, ces personnes jonglent entre économie formelle et informelle. Lire la suite sur: http://www.dw.com/fr/au-s%C3%A9n%C3%A9gal-les-bus-de-nuit-cest-peut-%C3%...
(RFI 24/01/18)
Salif Sadio rejette toute implication de son mouvement dans les tueries de Bofa-Bayote et exige la libération des personnes arrêtées. C’est la première réaction officielle d’un responsable du maquis depuis le 6 janvier. Le Mouvement des forces démocratiques de Casamance, aujourd’hui divisé en plusieurs factions, lutte depuis 1982 pour l’indépendance de la région méridionale du Sénégal. C'est depuis sa base au nord de la Casamance que le chef rebelle a rejeté toute implication de son mouvement dans l’assassinat de 14 bûcherons, le 6 janvier dans la forêt de Bofa-Bayote. « Je dis bien, le Mouvement des forces démocratiques de la Casamance n'est pas impliqué, ça c'est clair. C'est une action regrettable, oui, ça je ne le refuse pas. Pourquoi regrettable...
(Jeune Afrique 24/01/18)
Depuis l’inculpation de Khalifa Ababacar Sall dans l’affaire de la caisse d’avance de la ville de Dakar, la défense de l’édile tente par tous les moyens de retarder le processus judiciaire. De l’autre côté, l'État du Sénégal comme le parquet se montrent désireux de juger le plus rapidement le maire de la capitale. Une bataille procédurale dans laquelle l’enjeu de la présidentielle de 2019 n’est jamais loin. Le 3 avril 2017, après un petit mois d’investigations, le juge d’instruction chargé du dossier décide de clore l’instruction visant Khalifa Ababacar Sall et ses co-inculpés. Une célérité qui, dans l’entourage du maire, alimente à l’époque les soupçons sur un éventuel agenda caché de la justice sénégalaise. « Pourquoi cette course contre la...
(La Tribune 24/01/18)
Après deux renvois alimentés par la politisation de l’affaire et la batterie de recours du collège d’avocats, le procès de Khalifa Sall s’ouvre au Palais de la Justice de Dakar, dans l’incertitude. Avec deux procédures parallèles, le juge Malick Lamotte aura du mal à écarter la possibilité d’un nouveau report de ce procès qui s’éternise, sans entrer dans le fond du dossier de détournements de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar. Jusque-là, le fond du dossier n'a pas encore été débattu. La multiplication des recours et des exceptions de nullité soulevées ont finalement abouti à l'éternisation d'un procès qui s'annonce désormais marathonien. Réputé rigoureux et pragmatique, le juge Malick Lamotte, qui écartait déjà la possibilité d'un nouveau report...

Pages