Lundi 21 Août 2017

Sénégal

(RFI 31/07/17)
Au Sénégal, un nombre record d'électeurs votait ce dimanche pour élire leurs députés. Un scrutin marqué par les problèmes d'organisation ce qui n’est pas habituel dans le pays. Mais malgré ces retards au démarrage, les bureaux ont fermé comme prévu à 18 heures TU. A l’école Biscuiterie du quartier Grand Dakar, les bureaux ont fermé à 18 heures, heure du Sénégal, comme prévu et le dépouillement a déjà commencé. Pourtant, ce matin, ils avaient ouvert avec du retard parfois même beaucoup de retard.
(RFI 31/07/17)
Le Sénégal atteindra-t-il l’objectif des autorités actuelles de l’autosuffisance en riz cette année ? Pas si sûr. Le pays comptait sur des investisseurs étrangers pour augmenter sa production de riz et passer de neuf cent mille tonnes l’année dernière à un million six cent mille tonnes cette année. Mais certains investisseurs étrangers sont contestés, avec le soupçon d’accaparement des terres, avant même d’avoir démarré leur production. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170731-senegal-vente-terres-nord
(AFP 30/07/17)
Les Sénégalais ont commencé dimanche à voter pour renouveler leur Assemblée nationale lors de législatives tests à deux ans de la présidentielle de 2019, à l'issue d'une campagne émaillée de violence. Les quelque 6,2 millions d'électeurs doivent se rendre dans près de 14.000 bureaux de vote répartis dans le pays et dans huit "départements de l'étranger" pour la diaspora dispersée dans le monde entier. Au Sénégal même, les bureaux devaient ouvrir à 08H00 GMT pour permettre aux électeurs de départager un nombre record de listes -- 47, contre 24 en 2012. Mais des retards de 15 à 30 minutes ont été rapportés dans plusieurs bureaux par les médias locaux, certains centres de vote ayant dû être nettoyés après le violent...
(AFP 29/07/17)
La campagne électorale qui s'achève au Sénégal aura été marquée par les joutes entre l'ex-président Abdoulaye Wade (2000-2012) et son successeur Macky Sall sur leurs réalisations respectives en termes d'infrastructures, notamment de routes et de ponts. - Le 7 juillet, le porte-parole du gouvernement et du parti présidentiel, Seydou Guèye, jette le gant à l'ex-président Wade (2000-2012), absent du Sénégal depuis plus de deux ans, en affirmant qu'il "sera dépaysé" à son retour au pays pour conduire la campagne de son parti d'opposition. Le ministre fait cette...
(RFI 29/07/17)
Le maire de Dakar Khalifa Sall en prison, retour au pays de l’ex-président Abdoulaye Wade, violences durant la campagne, sérieux problèmes d’organisation, notamment de fabrication des cartes d’identité qui permettent de voter, scrutin sans doute le plus cher de l’histoire du Sénégal... Les législatives de ce dimanche 30 juillet ont cristallisé les tensions au sein de la classe politique mais surtout mis de côté les problématiques des populations. De notre correspondant à Dakar, Il y a tout juste un an, le Sénégal fonçait vers l’avant, la modernité et voulait montrer, une fois de plus, l’exemple comme un bon premier de la classe. Confirmer aussi le statut qu’aiment lui donner les bailleurs et respecter le fameux « exemple pour la démocratie...
(Jeune Afrique 29/07/17)
Le 30 juillet, le chef de l’État sénégalais, Macky Sall, affrontera lors des élections législatives ses deux principaux opposants, Abdoulaye Wade et Khalifa Sall. Un vote à valeur de test, à deux ans de la présidentielle. C’est l’ultime tour de chauffe. Le 30 juillet, les élections législatives sénégalaises vont permettre au président, Macky Sall, et à ses rivaux de mesurer une dernière fois leur force avant la présidentielle, prévue pour début 2019. Sur la ligne de départ, trois coalitions se distinguent. Il y a d’abord celle du président, Benno Bokk Yakaar (BBY), l’alliance qui l’avait porté à la magistrature suprême en 2012. Elle est dirigée par le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, et n’a qu’un objectif : lui assurer une...
(AFP 28/07/17)
Les Sénégalais élisent dimanche leurs députés, un scrutin test en vue de la présidentielle de 2019 avec, comme têtes de liste de l'opposition au chef de l'Etat Macky Sall, son prédécesseur Abdoulaye Wade et le maire de Dakar, Khalifa Sall, en détention préventive. La campagne électorale, émaillée de violences qui ont fait de nombreux blessés à travers ce pays réputé en Afrique pour sa tradition démocratique, s'achève vendredi soir.
(Sud Quotidien 28/07/17)
De prison, le maire de Dakar Khalifa Sall a adressé encore hier, jeudi, une lettre au peuple sénégalais. Deuxième du genre, la lettre est un appel vibrant aux électeurs pour voter la liste Mankoo Taxawu Senegaal. « Dimanche prochain, je serai privé de mon droit de vote. Mais en vous, j'accomplirai mon vote et je partagerai avec vous la satisfaction d'avoir exercé mon droit chaque fois que vous mettrez votre bulletin dans l'urne. Je vous appelle tous à exprimer votre volonté de changer le cours de notre destin commun et de reconstruire ensemble notre pays sur de nouvelles bases fondées sur la dignité, la liberté, la solidarité et la justice sociale en votant massivement pour Mankoo Taxawu Senegaal ». Voilà...
(Sud Quotidien 28/07/17)
«Ce sont les circonstances qui légitiment la décision du conseil constitutionnel». Cette analyse est d’un professeur agrégé en droit constitutionnel. Mieux, pour cet Universitaire qui a préféré apporter des éclairages, tout en gardant l’anonymat, la décision des Sept Sages n’a même besoin d’une loi encore moins d’un décret pour s’imposer à tous les pouvoirs publics et aux autorités administratives et judiciaires. Mieux soutient-il, elle n’ouvre aucunement une boite de Pandore parce que son caractère «exceptionnel» l’éteint au soir du 30 juillet. Toutefois, il a reconnu quelques difficultés qui pourraient être liées à l’orientation des bureaux de vote de certains électeurs non détenteurs de cartes. Analyse de arrêt «D’emblée rappelons qu’avant la réforme du 20 mars 2016, le président de la...
(RFI 28/07/17)
Dernier jour de campagne au Sénégal avant les législatives de ce dimanche 30 juillet. Mais à partir de ce vendredi soir à minuit, les caravanes, les débats et toutes les activités politiques sont interdites. Des élections avec 3 têtes de listes hors du commun : le Premier ministre Mahammed Dione, l’ex-président Abdoulaye Wade et le maire de Dakar Khalifa Sall qui est en prison. Des législatives perturbées aussi par un grand manque d’organisation : faute de temps, plus de 10% des nouvelles cartes d‘identités...
(Jeune Afrique 28/07/17)
Des milliers d'électeurs sénégalais n'ont toujours pas reçu leur nouvelle carte d'identité biométrique, qui doit leur permettre de voter aux élections législatives ce dimanche. Saisi par Macky Sall pour tenter d'étouffer la polémique naissante, le Conseil constitutionnel a accepté mercredi que les électeurs puissent voter avec un autre document d'identité officiel. Nul doute que les Sénégalais continueront à en rire sur les réseaux sociaux. Dimanche 30 juillet, ils seront autorisés à aller élire leurs députés avec leur carte d’identité, leur carte d’électeur ou leur passeport, à condition de présenter leur récépissé d’inscription sur les listes électorales. Cette décision a été approuvée mercredi 26 juillet par le Conseil constitutionnel. Celui-ci avait été saisi deux jours plus tôt par le président Macky...
(RFI 28/07/17)
C’est le dernier jour de campagne ce 28 juillet au Sénégal. Les législatives se tiendront dimanche 30 mais ce vendredi soir à minuit les caravanes, les débats, toutes les activités politiques seront interdites. Des élections avec trois têtes de liste hors du commun : le Premier ministre Mahammed Dionne, l’ex-président Wade et le maire de Dakar Khalifa Sall qui est en prison. Des législatives perturbées aussi par un grand manque d’organisation : faute de temps, plus de 10% des nouvelles cartes d‘identités qui permettent de voter n’ont pas été fabriquées, d’autres n’ont pas été distribuées. Une situation dénoncée par l’opposition mais qui n’a pas empêché le Premier ministre de battre campagne à Dakar jeudi. Perché sur un énorme 4X4, le...
(Sud Quotidien 28/07/17)
Dans la dynamique de facilitation et de sécurisation des opérations bancaires de paiement de ses clients, la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Sénégal (Bicis) a lancé, le 5 du mois, une offre de paiement en ligne permettant aux commerçants, entreprises ou associations d’accepter, de manière sécurisée, les paiements par carte Visa ou Mastercard sur Internet. Selon un communiqué en date d’hier, jeudi 27 juillet, «cette offre de paiement, agile et flexible, permet de répondre aux besoins quotidiens des entreprises qui souhaitent proposer à leurs clients une méthode simple et sécurisée pour payer des marchandises, des services, des billets de transports, des factures, sans avoir à se déplacer ou à recharger un compte prépayé». Ce parcours client de...
(Xinhua 28/07/17)
La 9ème édition du Forum sur la gouvernance de l'Internet en Afrique de l'Ouest, visant à identifier les actions concrètes qui doivent être prises pour lutter efficacement contre les menaces cybernétiques dans l'espace communautaire ouest-africaine, s'est ouvert jeudi à Cotonou. Axé sur le thème : "La sécurité numérique pour le développement socio-économique et la paix", ce forum de Cotonou, aboutira à la création d'un cadre propice et convivial permettant aux experts réunis de mener des réflexions visant à élaborer des plans d'actions pour faire de l'Afrique de l'ouest une région de référence dans le domaine de l'Internet. De même, a-t-on indiqué, ces réflexions permettront également de sensibiliser les Etats de l'Afrique de l'Ouest à prendre des dispositions législatives afin de...
(RFI 27/07/17)
Au Sénégal, la tension autour des législatives de dimanche prochain n’est pas prête de retomber. En effet, les règles du vote viennent d’être modifiées sur proposition du président Macky Sall. L’Etat a des problèmes d’organisation, de fabrication notamment des nouvelles cartes d’identité qui sont aussi les cartes d’électeurs. La loi qui indique que seul ce nouveau document Cédéao permet de voter vient donc d’être contournée par le Conseil constitutionnel. Signée ce mercredi 26 juillet au soir par les sept membres...
(Sud Quotidien 27/07/17)
«Nous refusons de débattre avec un homme qui appartient au passé. Notre horizon, c’est 2035. C’est l’avenir qui nous intéresse. Notre préoccupation, c’est le Plan Sénégal Emergent, la jeunesse, les femmes, l’inclusion sociale pour que tous les citoyens sénégalais se sentent concernés». C’est ce qu’a déclaré la tête de liste de la Coalition Benno Bokk Yaakaar, Mahammed Boun Abdallah Dionne, à Thiadiaye hier, mercredi 26 juillet, pour répondre à l’ancien Chef d’Etat, Me Abdoulaye Wade. Le Premier ministre d’ajouter : «nous ne débattrons pas avec un homme qui ne vit que pour son fils. Les hommes qui retiennent notre attention sont ceux qui se préoccupent de tous les fils du Sénégal». Samba Niébé BA
(AFP 27/07/17)
Sébiles de fortune sous le bras, morceaux de pain dans la main, trois "talibés", des enfants pensionnaires d'écoles coraniques, quémandent l'aumône à Guédiawaye, une banlieue de Dakar, alors que l'horloge n'affiche même pas 08H00 du matin. "Ils sont là depuis 06H00, juste après la première prière" musulmane de la journée, assure Mouhamed, assistant médical à Yakaaru Guneye - "L'espoir des enfants" en wolof, langue la plus parlée du pays -, un des principaux centres d'accueil et d'hébergement d'urgence...
(Enquête 27/07/17)
C’est acté. Plus de plan sur la comète. Le Conseil constitutionnel, qui s’est réuni hier jusque tard dans la nuit, a réservé une suite favorable à la requête du président de la République en date du 24 Juillet 2017. Par conséquent, les citoyens n’ayant pas eu la chance de récupérer leurs cartes d’électeur ont désormais la possibilité de voter aux Législatives de dimanche prochain. Les 7 sages sont d’avis que : ‘’Article premier : A titre exceptionnel, pour les élections législatives prévues le 30 juillet 2017, l’électeur n’ayant pu retirer sa carte d’identité CEDEAO faisant office de carte d’électeur, mais dont l’inscription sur les listes électorales est vérifiée, peut voter sur présentation de son récépissé d’inscription accompagné de l’un des...
(BBC 27/07/17)
La Commission de l'Union Africaine a annoncé dans un communiqué l'arrivée d'une mission d'observation électorale au Sénégal dans le cadre du scrutin législatif du 30 juillet prochain. Cette mission a été déployée sur invitation du gouvernement du Sénégal, selon l'UA. Elle sera conduite par Catherine Samba Panza, ancienne Présidente de la transition en Centrafrique, et est forte de 40 observateurs issus de 24 pays africains qui sont des ambassadeurs accrédités auprès de l'Union Africaine à Addis Abeba. La mission est constituée de parlementaires panafricains, de responsables d'organes de gestion des élections, et des d'organisations de la société civile africaine. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/region-40727837
(Enquête 27/07/17)
Le gouvernement du Sénégal va-t-il se plier aux exigences de la population de Bargny concernant la centrale à charbon ? Les prémices d’un recul se dessinent, après l’audience que le président Macky Sall a accordée aux cadres de l’Apr du département de Rufisque, le Jeudi 13 Juillet dernier. Les Rufisquois ont profité de la rencontre pour poser le problème qui, en réalité, ne plaide pas en faveur de la coalition Benno Bokk Yakaar, en cette période électorale. De l’avis d’Abdourahmane Seck dit Homère, chargé de préparer une rencontre du président avec la population de Bargny, « le président a réagi sur ça en disant qu’on peut trouver une solution technique avec la possibilité d’avoir un mixte avec le gaz »...

Pages

(RFI 09/06/17)
Il y a dix ans, le 09 juin 2007, disparaissait à Dakar, à l’âge de 84 ans le cinéaste et écrivain sénégalais Ousmane Sembène. Autodidacte, l’homme avait été maçon, tirailleur, docker, avant de se lancer dans l’écriture littéraire et cinématographique, afin d’imprimer sa marque sur les combats essentiels de son temps pour la justice, la liberté et la dignité de son peuple. Il a laissé derrière lui une œuvre impressionnante, empreinte d’engagement et d’indignation féconds, qui a influencé plusieurs générations d’intellectuels sénégalais et africains. Faisant le récit du « making of » de son livre Ousmane Sembène, une conscience africaine (Présence Africaine, 2010), seule biographie à ce jour consacrée au romancier-cinéaste sénégalais, son auteur, le professeur Samba Gadjigo, raconte la...
(Enquête 09/06/17)
Dans une déclaration rendue publique hier, le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) rappelle les exigences de la couverture de la campagne électorale pour les Législatives aussi bien pour les organes publics que privés. En perspective de l’ouverture prochaine de la campagne pour les élections législatives du 30 juillet 2017, le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) fixe les règles du jeu. Conformément aux dispositions du Code électoral et de la loi 2006-04 du 04 janvier 2006, il veut ainsi veiller au respect des règles relatives à la couverture médiatique des élections. Ainsi, dans une déclaration parvenue hier à EnQuête, la structure que dirige Babacar Touré rappelle que la couverture des Législatives se fait dans le respect du...
(AFP 09/06/17)
Quelque trois millions de personnes ont besoin d'une aide alimentaire "immédiate" dans huit Etats d'Afique de l'Ouest, ont alerté vendredi les ministres de l'Agriculture de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). "Les ministres se sont préoccupés de la situation difficile d'environ trois millions de personnes en insécurité alimentaire", indique un communiqué publié à l'issue d'une réunion jeudi à Niamey des huit ministres de l'Union. Ces victimes des pénuries vivrières "ont besoin d'assistance immédiate" pour "renforcer leur résilience" particulièrement durant "la période de soudure de juin à août", assure le communiqué lu vendredi sur la télévision nigérienne. La "soudure" est la période qui sépare la fin de la consommation de la récolte de l'année précédente des prochaines récoltes, soit une période...
(RFI 09/06/17)
Notre reportage du jour nous amène sur les routes de la capitale sénégalaise. Dakar, ses fourgonnettes bleues et jaunes, ses transports clandestins et ses nombreux accidents. Ce décor est le lieu de travail d'un agent de la circulation célèbre dans la ville. Son nom, Amul Yakaar, signifie «sans espoir» en wolof. Réputé incorruptible, Amul Yakaar ne laisse passer aucune infraction au code de la route. Pour les taxis dakarois habitués à le croiser sur leur route, il est «le policier qui ne pardonne jamais», celui qui n'accepte pas l'argent tendu pour échapper à une amende. Notre correspondante l'a suivi dans son travail.
(Sud Quotidien 09/06/17)
Le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes) est sorti dans la rue, hier, mercredi 7 juin, pour marquer son détermination à faire face au gouvernement sur la question de la retraite. Les camarades de Malick Fall, secrétaire général du Saes, appuyés par l’Unsas et le Cusems, ont décidé de boycotter les activités du baccalauréat 2017 et exigent l’ouverture de négociations sérieuses. Pancartes à la main, malgré la rigueur du Ramadan, les enseignants ont répondu massivement à l’appel du Syndicat autonome de l’Enseignement supérieur (Saes) hier, mercredi 7 juin. Ils ont été accompagnés par les responsables de l’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (Unsas) et du Cadre unitaire syndical des enseignants du moyen secondaire (Cusems) pour manifester dans la rue...
(Jeune Afrique 09/06/17)
Plusieurs fois primé à la biennale de Dakar, collectionné bien au-delà du Sénégal, l'artiste s'est éteint à Lyon le 8 juin des suites d'une longue maladie. Les bras levés vers le ciel, au pied du Palais des Papes, sous le ciel bleu d’Avignon, l’homme de métal offre à tous les passants, sans distinction, une Prière universelle. « J’ai fait un personnage immense ouvert sur le ciel, ouvert au monde, ouvert à Dieu. Il est en prière, les bras levés, mais je voulais une prière universelle. Dieu sait, je n’ai pas à expliquer », déclarait le sculpteur sénégalais Ndary Lo à Marion Brousse, qui le rencontre en 2002 pour les besoins de son mémoire, à propos de cette monumentale oeuvre en...
(SeneNews 08/06/17)
Actuellement à Bruxelles, le chef de l’Etat Macky Sall a appelé l’Union européenne (UE), à travers une économie rurale génératrice d’activités et de revenus en faveur des jeunes, à accompagner son gouvernement pour «une réponse durable et apaisée» au phénomène migratoire,. Considérant qu'»avec le PUDC, les Programmes de fermes familiales et de Domaines agricoles communautaires, le Sénégal est sérieusement engagé dans la mise en place d’une économie rurale génératrice d’activités et de revenus, en particulier pour les jeunes», il tend ainsi la main à l’UE. Le président sénégalais intervenait lors de la 11e édition des Journées européennes du développement, en présence de son homologue guinéen et président de l’Union Africaine (UA), Alpha Condé, et du président de la Commission de...
(Sud Quotidien 07/06/17)
147.607 lycéens répartis entre 475 jurys et 350 centres approximativement, vont démarrer le Baccalauréat 2017, aujourd’hui, mercredi 6 juin, par les épreuves anticipées de philosophie. Les candidats de séries littéraires (L) et scientifiques (S) vont remuer les méninges pendant 4 tours d’horloge, temps consacré pour la composition de cette épreuve. Loin des incertitudes de correction soulevées les années précédentes par la Coordination des enseignants et examinateurs de Philosophie (Ceep), les élèves iront à l’assaut du premier diplôme universitaire...
(RFI 07/06/17)
Circulation intense, grands chantiers au cœur de la ville, la capitale du Sénégal, Dakar, est sujette à de sérieux problèmes de pollution atmosphérique. Les alertes sont fréquentes notamment les jours sans vent. Pour échapper à cette atmosphère parfois difficilement respirable, pour échapper aussi à la tension de la ville, certains habitants de la capitale ont un petit refuge situé juste au large de la capitale : l’île de la Madeleine. Reportage. Quinze minutes de chaloupe depuis le port de Soumbédioune suffisent pour arriver à la Madeleine...
(France 24 06/06/17)
Quatre jeunes Sénégalais sont poursuivis pour "diffusion d'image contraire aux bonnes mœurs" après la découverte d'un photomontage jugé offensant pour le président Macky Sall. Ils ont été placés vendredi sous mandat de dépôt. Un mois à deux ans d'emprisonnement et une amende allant jusqu’à 300 000 francs CFA (457 euros). C’est ce que risquent, au Sénégal, quatre personnes poursuivies pour "diffusion d'image contraire aux bonnes mœurs", après la découverte sur la messagerie WhatsApp, où ils avaient constitué un groupe commun, d’un photomontage jugé offensant pour le président Macky Sall. Arrêtés en début de semaine, ces trois femmes et un homme, âgés d’une vingtaine d’années, ont été présentés à un juge d’instruction vendredi 3 juin, puis placés sous mandat de dépôt...
(RFI 06/06/17)
Après huit années de blocage, les médias sénégalais devraient bientôt disposer d'un nouveau Code de la presse. Adopté en Conseil des ministres le mercredi 31 mai, le texte doit être étudié par l'Assemblée nationale avant la fin du mois de juin. Ce Code va permettre d'encadrer juridiquement la profession. Et c'est une première, dans un pays réputé pour sa liberté d'expression, mais où les acteurs des médias disent vivre de réelles difficultés. Il aura fallu plusieurs mois de discussions entre les représentants des médias et le gouvernement sénégalais avant de parvenir à l'élaboration de ce texte. L’objectif est de redresser ce secteur en crise - plusieurs organes de presse sont au bord de la faillite au Sénégal -, mais également...
(SeneNews 06/06/17)
Les prochaines échéances électorales interpellent tous les fils du pays. Hier, lors de la messe de clôture du 129ème pèlerinage marial à Popenguine, Messeigneurs Jean Pierre Bassène et Benjamin Ndiaye ont beaucoup insisté sur les élections à venir.«Il appartient à chaque citoyen de prendre la mesure de sa responsabilité personnelle, en accomplissant son devoir de vote en toute cohérence et en toute objectivité, dans le respect, la sérénité et la paix » a sermonner l’archevêque Benjamin Ndiaye. Par ailleurs, Monseigneur Jean Pierre Bassène invite les politiciens « à une campagne électorale paisible et élégante en vue des prochaines joutes législatives». Ainsi la cérémonie officielle de clôture du 129e pèlerinage d’hier a servi de tribune aux hommes d’églises pour inviter les...
(BBC 02/06/17)
Au Sénégal, 170 candidats à l'émigration clandestine ont été rapatriés jeudi à Dakar en provenance de Tripoli, la capitale de la Libye. Ils avaient demandé à rentrer au bercail. Leur retour est organisé par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) en collaboration avec les autorités sénégalaises. C'est la deuxième vague de Sénégalais rapatriés de Libye depuis le début de l'année.
(SeneNews 31/05/17)
Le Syndicat autonome des enseignants du supérieur (SAES) a dénoncé, mardi, des «insuffisances» dans le déroulement des élections de représentativité syndicale à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et a manifesté sa volonté de porter l’affaire devant la justice.«Nous allons prendre un huissier de justice et un avocat, faire constater ce manquement pour ester en justice (contre le ministère du Travail). Et nous verrons quelles sont les autres actions que nous allons mener», a déclaré le secrétaire général de la Saes, professeur Malick Fall, à l’Aps. Selon monsieur Fall, «75% des enseignants ne sont pas sur les listes électorales alors que l’UCAD compte environ 1500 enseignants, 1300 personnels administratifs et techniques, des personnels de sécurité, etc ». A en croire...
(SeneNews 31/05/17)
Le renvoi de 42 élèves-officiers et commissaires continue de défrayer la chronique à l’école nationale de police, c’est pourquoi nous avons essayé d’en savoir un peu plus sur l’origine de ce différend. En effet, les élèves de la 44éme promotion de la police ont été exclus par leurs supérieurs suite à leur non-conformité. Une source digne de foi nous informe que dans la police, l’insubordination n’est pas tolérée. Selon lui les élèves-policiers ont manqué de respect aux supérieurs, ils ont refusé d’obéir aux ordres. Éduqués et formés à ce respect de la hiérarchie, ils ont donc grandement failli à leurs missions premières. Pratiquement tous les éléments de la 44éme promotion ont été exclus de leur lieu de formation après avoir...
(Enquête 30/05/17)
Le directeur général et administrateur de la société Grande côte opérations (Gco), Daniel Marini a demandé hier à l’Etat du Sénégal de ne pas autoriser les constructions dans les 15 mètres séparant la voie ferrée des habitations. La ville de Thiès, en collaboration avec la Grande côte opérations (Gco), a organisé hier une campagne de sensibilisation sur les dangers liés aux chemins de fer. Une rencontre au cours de laquelle le Dg de la Gco a demandé à l’Etat du Sénégal de ne délivrer aucune autorisation de construire aux alentours de la voie ferrée. Selon M. Marini, cela constitue un danger ‘’permanent’’ pour les populations. ‘’Le chemin de fer est en train de se développer très vite et, pour une...
(Enquête 30/05/17)
Aminata Sow Fall, auteure émérite sénégalaise, vient de publier aux éditions ‘’Caec, Khoudia’’, son dixième roman : ‘’L’empire du mensonge’’. Une cérémonie de dédicace de cet ouvrage s’est tenue jeudi passé à la maison des écrivains sénégalais. EnQuête a saisi l’occasion pour interviewer, le lendemain, ‘’la fringante jeune dame de 76 ans’’. Elle a partagé sa pensée sur l’évolution de la société, l’emprise de l’argent et du mensonge, etc. A ceux qui sont tristes de ne pas la voir célébrée par les autorités comme il faut, Aminata Sow Fall assure que cela ne la dérange guère. Cela fait 12 ans que vous n’avez pas publié de livres. Pourquoi avoir attendu si longtemps ? De plus en plus, quand on bouge,...
(RFI 29/05/17)
Au Sénégal, ce samedi 27 mai est le premier jour de jeûne pour les musulmans sénégalais. Parmi eux se trouve un certain nombre de personnes diabétiques, pour qui il n’est, en général, par recommandé de jeûner. Le diabète est un véritable problème de santé publique au Sénégal. Pour obtenir un avis médical et des conseils afin d’éviter les complications, de nombreux diabétiques ont consulté des médecins à la veille du début du ramadan. « Le médecin vous a dit que si vous étiez fatiguée, vous deviez arrêter de jeuner ? », demande un médecin à une patiente. « Oui, et elle m’a dit aussi de me lever toujours tôt, le matin, pour prendre un petit repas et mon médicament »,...
(AFP 27/05/17)
Le journaliste franco-sénégalais de France 24 Jean-Karim Fall, grand spécialiste de l'Afrique, est décédé brutalement vendredi à l'âge de 59 ans, alors qu'il couvrait le sommet du G7 en Sicile, a-t-on appris auprès du groupe France Médias Monde. "France Médias Monde (qui réunit France 24, RFI et la radio en langue arabe MCD, ndlr) a appris avec un immense chagrin la disparition brutale, le vendredi 26 mai, de Jean-Karim Fall à l’âge de 59 ans. Il était en mission à Taormina, en Sicile, où il couvrait le sommet du G7 pour France 24", a indiqué le groupe dans un communiqué. Rédacteur en chef et chroniqueur à France 24 depuis 2012, Jean-Karim Fall était un visage bien connu des téléspectateurs de...
(Jeune Afrique 27/05/17)
Lancé officiellement en début de semaine, le fichier unifié des données du personnel de l’État devrait favoriser une gestion transparente et efficace de ses ressources. Le gouvernement sénégalais pose un pas de plus vers l’e-administration en lançant le fichier unifié des données du personnel de l’État. Mis en œuvre par l’Agence de l’informatique de l’État (ADIE), il va « permettre d’avoir accès en temps réel à des données du personnel fiables, harmonisées et partagées entre les différentes administrations », a indiqué la ministre chargée de la Fonction publique, Viviane Laure Elisabeth Bampassy.

Pages

(Enquête 26/04/17)
L’Etat du Sénégal confiera l’exploitation et la maintenance du Train express régional (TER) au groupement SNCF/RATP Société nationale des Chemins de Fer Français (SNCF)/RATP (Régie Autonome des Transports Parisiens). Un avenant a été signé hier à Paris par le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement. C’était dans le cadre de la signature par le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan Amadou Ba, de deux accords de financement liés toujours au TER. Selon un communiqué du Mefp, l’avenant porte également sur la création d'un centre de formation dédié à la mobilité urbaine. D’après la même source, l’Etat du Sénégal confiera l’exploitation et la maintenance du TER au groupement SNCF/RATP, constitué sous la forme d'une société de...
(Financial Afrik 26/04/17)
Pour accompagner l’Etat du Sénégal dans son programme ambitieux d’atteinte de l’autosuffisance en riz à l’horizon 2018, le célèbre Groupe marocain Sefrioui a décidé d’investir 75 milliards de francs Cfa, soit plus de 115 millions d’euros. Cela va créer plus de 1500 emplois. L’investissement qui sera réalisé à travers Afri Partners Sénégal; filiale du groupe, s’inscrit dans la stratégie nationale du Plan Sénégal émergent (Pse) pour répondre aux exigences du Programme de relance et d’accélération de la cadence de l’agriculture au Sénégal (Pracas). Sur recommandation du ministère de l’Agriculture, la société se fait assister par un expert sénégalais, ancien directeur de l’agriculture et représentant la Fao pour s’assurer des démarches administratives. La société qui réfute tout accaparement de terres dit...
(Sud Quotidien 25/04/17)
Bientôt un an que la SONACOS SA est aux mains de l’Etat, mais les huiliers s’impatientent de la mise en branle des mesures de restructuration pour la relance de la société. Trop de lenteurs administratives. C’est ce que déplorent ces travailleurs regroupés autour du syndicat des travailleurs des industries des corps gras et activités similaires du Sénégal qui posent des préalables avant toute reprivatisation de la SONACOS SA. Samuel Ndour, le Secrétaire général de ce syndicat est catégorique : «Nous ne sommes pas d’accord que la sonacos soit privatisée dans ces conditions… Une société en agonie, la prendre et la revendre sans pour autant faire le nécessaire, c’est trop risquer pour nous» prévient le syndicaliste. Et de poursuivre : «la...
(Jeune Afrique 22/04/17)
Si la production d’or blanc explose en Afrique de l'Ouest, la transformation est à la peine. Face au déficit énergétique ou à la concurrence asiatique, de nombreuses usines ont fermé. En Afrique de l’Ouest, le secteur du coton-textile tourne à deux vitesses. D’un côté, la production a connu depuis 2010 une forte progression. La campagne 2016-2017 s’est achevée fin mars sur des niveaux record portés par des conditions climatiques exceptionnelles : 750 000 tonnes de coton-graine pour le Burkina Faso (+ 25 %) et 645 000 pour le Mali (+ 26 %), les deux premiers producteurs de la région et du continent. De l’autre côté, la transformation n’a pas réussi à suivre la même tendance. Bien au contraire. Alors que la région comptait...
(Enquête 20/04/17)
D’ici au mois de mai, la direction générale des Impôts et Domaines (DGID) passera au numérique. De passage au Conseil économique social et environnemental (Cese), hier, le ministre du Budget, Birima Mangara, a annoncé que le télépaiement sera effectif le mois prochain. La commission du Genre, de l’Ethique et de la Bonne gouvernance du Conseil économique, social et environnemental (Cese) recommande au gouvernement de renforcer les capacités des agents de l’administration fiscale, afin d’adapter leurs compétences aux nouveaux défis posés par la fraude fiscale internationale, la dématérialisation des transactions et leur importance grandissante dans l’économie sénégalaise. Elle a fait cette recommandation à la sortie de la première session ordinaire de l’année de cette institution. Ce renforcement de capacités passera ‘’nécessairement’’,...
(APA 20/04/17)
Selon le dernier rapport ‘’Africa’s Pulse’’ de la Banque mondiale, publié, mercredi, la Côte d’Ivoire fait partie des 7 pays qui continuent de montrer une résilience économique et ayant affiché des taux de croissance annuels supérieurs à 5,4 % entre 2015 et 2017. L’Éthiopie, le Kenya, le Mali, la Côte d’Ivoire, le Rwanda, le Sénégal et la Tanzanie qui, à en croire cette institution, '‘continuent de montrer une résilience économique, aidés en cela par la demande intérieure’’. La Banque mondiale rappelle que ces pays qui ont affiché des taux de croissance annuels supérieurs à 5,4 % entre 2015 et 2017, concentrent près de 27 % de la population de la région et représentent 13 % de son Produit intérieur brut...
(Jeune Afrique 18/04/17)
L'agence de notation américaine vient de relever la note du Sénégal, selon un communiqué, la faisant ainsi passer de Ba3 à B1. Moody’s a par ailleurs fait passer la perspective de l’économie ouest-africaine de « stable » à « positive ». Raisons avancées par l’agence pour justifier sa décision : la croissance élevée du pays, tirée vers le haut par les investissements publics, mais aussi les efforts du gouvernement sénégalais pour consolider sa fiscalité. Au Sénégal, le taux de croissance se situe en effet désormais à 6% en moyenne depuis 2014, soit un doublement par rapport à la période 2011-2013, où il n’était que de 3%. Une bonne santé économique due en grande partie à la politique volontariste du gouvernement...
(Agence Ecofin 18/04/17)
Nairobi est la métropole la plus chère en Afrique, selon l’édition 2017 de l’enquête sur le coût de la vie réalisée par The Economist Intelligence Unit (EIU), filiale du fameux hebdomadaire économique britannique. La capitale kenyane occupe la 75è position à l’échelle mondiale dans ce classement qui compare chaque année les prix de 160 biens et services dans 133 villes du monde. Le Caire (99è au plan mondial) arrive en deuxième position à l’échelle africaine, ex-æquo avec Abidjan (99è). Viennent ensuite Casablanca (107è à l’échelle mondiale), Dakar (108è), Johannesburg (116è), Lusaka (122è), Pretoria (123è), Alger (127è) et Lagos (132è). Pour la quatrième année d’affilée, Singapour est la ville la plus chère du monde, devant Hong Kong, Zurich, Tokyo, Osaka, Séoul,...
(RFI 18/04/17)
Au Sénégal, l'Etat a lancé un site internet pour faire la promotion des produits nationaux et formaliser les activités des entreprises du secteur artisanal et agroalimentaire. Une plateforme de commerce électronique pour assurer la présence des PME sénégalaises sur internet et surtout booster les exportations. Poudre de moringa, de bissap, de corossol, huiles naturelles de pastèque ou d'hibiscus, dans sa boutique de Dakar, Marietou Diouf, de l'entreprise EtouNature, vend des produits naturels sénégalais transformés. Son entreprise fait partie des 20 PME sélectionnées pour le lancement de la plateforme « Made in Sénégal » : « Il y a le moringa, il y a pas mal de produits qu’on nous envie même parce que les gens viennent jusqu’ici pour chercher ces...
(AFP 15/04/17)
La lutte contre le blanchiment d'argent et le terrorisme ralentissent l'interchangeabilité des billets entre les deux grandes zones utilisant le franc CFA, ont expliqué les gouverneurs des deux banques centrales concernées vendredi à Abidjan. Lié à l'euro par un système de parité fixe, le franc CFA est la monnaie de 14 pays francophones d'Afrique de l'Ouest et centrale, totalisant 155 millions d'habitants: huit appartenant à l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et six à la Communauté économique d'Afrique centrale (Cémac). UEMOA et Cémac sont dotées chacune d'une banque centrale...
(Le Soleil 15/04/17)
Conduisant une délégation du Medef, Patrick Fonlladosa se félicite du climat des affaires au Sénégal. Il se dit rassuré. Le président du Comité Afrique du Medef international dirige les activités de Veolia, spécialisé dans l’environnement en Afrique et au Moyen orient. Vous êtes au Sénégal depuis mercredi pour rencontrer les autorités et vos homologues sénégalais. Quel sens donnez-vous à cette visite? Cette visite s’inscrit dans l’approfondissement des relations commerciales entre la France et le Sénégal. Je dirige une petite délégation...
(Enquête 14/04/17)
Le FMI conseille au gouvernement du Sénégal d’exploiter certaines niches fiscales, notamment la taxe sur la propriété ou sur les ressources naturelles. Une mission de cet organe a séjourné à Dakar pendant 12 jours dans le cadre de la quatrième revue de l’accord triennal au titre de l’Instrument de soutien à la politique économique (ISPE). Le chef de la mission du FMI qui a séjourné à Dakar du 30 mars au 12 avril 2017 invite le gouvernement a appliqué la taxe sur la propriété pour financer son économie. Aly Mansoor qui a fait face à la presse hier, à la fin de leur mission, informe que cela est une ‘’bonne taxe’’ dans la mesure où il permet de faire payer...
(Enquête 14/04/17)
Durant trois jours, le Conseil économique, social et environnemental compte mener des réflexions sur les enjeux liés à une gestion durable du pétrole et du gaz à l’occasion de la deuxième édition de ses journées portes ouvertes qui ont démarré depuis hier. Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a axé sa deuxième édition : ‘’Journées portes ouvertes’’ sur la gestion durable des ressources naturelles : le pétrole et le gaz. Ce thème, a dit le ministre du Travail et des Organisations professionnelles, Mansour Sy, permettra de revenir sur les enjeux du moment, dans un contexte marqué par une récente découverte du pétrole et du gaz. Cela constitue, selon lui, une grande capacité d’anticipation pour le pays. L’urgence, indique le...
(AFP 12/04/17)
L’économiste nigérien Abdallah Boureima a été désigné nouveau président de la Commission de l’UEMOA à l’occasion de la dernière conférence extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation sous régionale qui s’est tenue le 10 avril dernier à Abidjan. Cette nomination met ainsi fin au feuilleton diplomatique dont le Niger et le Sénégal ont été les principaux acteurs ces derniers mois pour le contrôle du poste. Sur fonds de concessions et de médiation, le nouveau président de la Commission de l’UEMOA, un proche du président nigérien Mahamadou Issoufou, va s’atteler à relever plusieurs défis auxquels sont confrontés les 8 pays membres de l’organisation au premier rang desquels les menaces sécuritaires, principal facteur à risques pour la dynamique d’intégration et...
(Enquête 12/04/17)
La Senelec a procédé hier au lancement du nouveau système d’information clientèle. La plate-forme sera accessible avant la fin de l’année 2018. Dans 18 mois, la Senelec aura un nouveau système d’information clientèle. La plate-forme a été lancée hier, en présence du directeur général de la Société, Mouhamadou Makhtar Cissé et de l’ambassadeur d’Italie au Sénégal, Francesco Paolo Venier. Si la Société nationale d’électricité veut lancer ce système d’information clientèle, c’est parce que celui en place depuis 1994 ne répond plus aux attentes. D’abord, d’après le directeur commercial et de la clientèle, Falilou Sèye, le matériel était même devenu vétuste. Ce système qui était installé, il y a plus de 20 ans, pour 400 000 clients, ne peut plus assurer...
(RFI 11/04/17)
A Abidjan, se tenait ce lundi 10 avril un conseil extraordinaire des 8 pays de l'UEMOA qui ont le franc CFA comme monnaie commune. La population globale de l'Uemoa avoisine les 90 millions d'habitants. La politique d'échange et de développement de cette union économique et monétaire est dictée par les président des Etats membres et la Commission, qui siège à Ouagadougou, en est le maître d'œuvre. Hier lundi, à Abidjan, les huit chefs d'Etat se sont mis d'accord pour trouver un successeur au président de la Commission sortant, Cheikh Hadjibou Soumaré. Le Nigérien Abdallah Boureima a été choisi. Les chefs d'Etat, lors de leur discours de clôture, ont marqué leur préoccupation commune contre le terrorisme dans la sous-région. Un terrorisme...
(AFP 10/04/17)
La croissance économique au sein de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa - huit pays) devrait demeurer forte en 2017, à environ 7%, malgré la persistance des menaces sécuritaires et un contexte économique mondial morose, ont estimé lundi ses dirigeants à Abidjan. "Le taux de croissance dans l'Uemoa est estimé à 6,8% en 2016, contre 6,6 en 2015" a annoncé le ministre sénégalais de l'Economie et des Finances, Amadou Ba, président du conseil des ministres de l'Uemoa. "Un taux quatre fois supérieur à la moyenne de l'Afrique subsaharienne. Ce taux était de 1,6%", s'est félicité, de son côté, le président ivoirien Alassane...
(APA 07/04/17)
Les sociétés américaines Tetra Tech et Bio Therm vont construire deux centrales solaires d’une puissance cumulée de 34 MW à Pâ et Kodéni, à l’Ouest du Burkina Faso, a appris APA auprès du ministère de l’Energie. Lesdites sociétés ont signé un accord avec le Gouvernement burkinabé, dans le cadre des études de faisabilité pour la construction de ces deux centrales solaires. Cette étude de faisabilité va durer 8 mois et comprendra une évaluation technique et des évaluations complètes de l’impact environnemental et social des deux sites devant abriter les centrales solaires. Le projet est subventionné par l’Agence américaine pour le commerce et le développement (USTDA), une première pour l’institution dans le domaine des énergies renouvelables au Burkina Faso. L’ambition des...
(Enquête 04/04/17)
Ce que FAR Ltd n’obtient pas au Sénégal, il le cherche en Gambie. A défaut d'annuler la cession de ConocoPhilips à Woodside qui lui aurait donné un leadership incontesté sur le champ pétrolifère SNE, le groupe australien n’a fait que poser un pied de l'autre côté de la frontière maritime avec la Gambie où les gisements offshores jouxtent ceux du Sénégal, pour combler ses ambitions. A la suite d'un accord de cession soumis à l'approbation du Gouvernement de Gambie, FAR Ltd a acquis une participation de 80% sur l'exploitation des blocs A2 et A5 offshore de la firme américaine Erin Energy Corp en Gambie. Erin Energy conservera un intérêt de 20% dans les deux blocs. Selon les termes de l'entente,...
(RFI 03/04/17)
Le 24 février dernier, le Maroc adressait une demande officielle à la présidente de la Cédéao pour intégrer l’organisation ouest-africaine. Le royaume chérifien, très offensif économiquement sur le continent, entend ainsi parfaire son intégration régionale après avoir réintégré en janvier dernier l’Union africaine. Mais si la présence économique du Maroc est de plus en plus visible dans les pays membres de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest, des questions se posent quant aux répercussions éventuelles de son entrée au sein de cette communauté économique. La demande du Maroc est diversement accueillie par le monde économique et les milieux d’affaires du continent. Godefroiy Kokam, entrepreneur dans le domaine de la tôlerie à Yaoundé, a plusieurs rendez-vous d’affaires à Casablanca...

Pages

(AFP 22/11/16)
Les Algériens de Leicester Riyad Mahrez et Islam Slimani, le Sénégalais Sadio Mane (Liverpool), l'Egyptien Mohamed Salah et le tenant du titre gabonais Pierre-Emerick Aubameyang sont les cinq joueurs finalistes pour le trophée du meilleur joueur africain de l'année, qui sera remis le 5 janvier, a annoncé la CAF mardi. La confédération africaine de football (CAF) précise dans son communiqué que le gala de remise du trophée se déroulera jeudi 5 janvier 2017 à Abuja, capitale du Nigeria. Le vainqueur sera notamment choisi par les votes des sélectionneurs, ou directeurs techniques, des 54 associations affiliées à la CAF, plus les votes de "membres associés", la Réunion et Zanzibar, et de dix membres d'un panel d'experts. Liste des finalistes par ordre...
(SeneNews 19/11/16)
Candidat à l’organisation des Mondiaux d’Athlétisme en 2017, le Qatar aurait effectué des versements suspects, pour tenter de faire pencher la balance en sa faveur. Si Londres l’avait finalement emporté, l’information révélée par Le Monde interpelle alors que le Qatar a été désigné pour organiser l’édition 2019 des Mondiaux. Le quotidien Le Monde révèle ce vendredi que le Qatar, candidat à l’organisation des Mondiaux d’athlétisme 2017, aurait tenté d’acheter sa victoire en 2011, année d’attribution de l’organisation de l’événement, à travers plusieurs virements bancaires suspects. La somme évoquée, 3,5 millions de dollars (2,5 millions d’euros), aurait été versée en deux fois, par la société QSI en faveur de Pamodzi Sports Consulting, société spécialisée dans le marketing sportif et dirigée par...
(APA 14/11/16)
Les quotidiens sénégalais parvenus lundi à APA mettent en exergue l’arbitre ghanéen Joseph Lamptey qui a sifflé le match Sénégal-Afrique du Sud de samedi dernier comptant pour la 2ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, et sur d’autres sujets. «Foot : Eliminatoires Russie 2018-Afrique du Sud-Sénégal (2-1)-Les Lions braqués par un Ghanéen», titre Le Populaire, expliquant que «Homme du match, l’arbitre a fait perdre le Sénégal face à l’Afrique du Sud en inventant un pénalty». Le journal souligne que coutumier des faits, Joseph Lamptey a déjà été suspendu deux ans par la Caf en 2010. «Sur le pénalty, on lui parle, il dit que c’est lui qui décide», déplore Cheikhou Kouyaté, capitaine des Lions, pendant que le...
(Afrik.com 14/11/16)
Plombé par un penalty inexistant, le Sénégal s’est incliné 2-1 en Afrique du Sud malgré une belle deuxième période samedi à l’occasion de la 2e journée des éliminatoires du Mondial 2018. Dominé en Ouganda (1-0), le Congo a quant à lui enchaîné un 2e revers. - Afrique du Sud 2-1 Sénégal Rageant pour le Sénégal ! Auteurs d’un sans-faute dans les éliminatoires de la CAN 2017 et espérant rééditer cette performance dans ceux du Mondial 2018, les Lions de la Teranga ont concédé leur première défaite en Afrique du Sud (2-1) samedi à Polokwane à l’occasion de la 2e journée. Un revers d’autant plus amer qu’une décision arbitrale absolument surréaliste l’a provoqué. Sur une tête plongeante de Rodgers, le ballon...
(RFI 11/11/16)
La sélection du Sénégal se déplace en Afrique du Sud pour se frotter aux « Bafana Bafana », lors de la deuxième journée du groupe C des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, qui se déroulera en Russie. Les « Lions de la Téranga » ont débuté par une victoire, ils espèrent continuer sur cette lancée. Il y a un peu plus de deux mois, le Sénégal bouclait les qualifications pour la CAN 2017 avec un sans-faute, six victoires en six rencontres. Pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018, les Sénégalais ont déjà une victoire, 2-0, à domicile face au Cap-Vert. La victoire comme objectif Les « Lions de la Téranga » ne comptent pas s’arrêter en...
(SeneNews 26/10/16)
Habib Cissé, l’ex-conseiller juridique de Lamine a été relaxé par la juge française. Mais cette dernière a ordonné de le mettre sous contrôle judiciaire. L’homme est le premier à être incarcérer dans ce dossier Lamine Diack accusé de corruption au sein de la Fédération Internationale d’Athlétisme (Iaaf). M. Cissé a été placé en détention provisoire mi-octobre. Habib Cissé, est soupçonné par la justice française, d’avoir joué un rôle-clé dans l’affaire. Devenu fin 2011 l’homme de l’IAAF chargé du suivi des passeports biologiques (documents contenant l’historique des contrôles) des athlètes russes, il s’était fait remettre une liste de sportifs soupçonnés de dopage, soit 23 noms. Dans le cadre de ses charges, il s’est rendu plusieurs fois à Moscou et les enquêteurs...
(AFP 24/10/16)
Les Détroit Pistons ont recruté le pivot Mamadou N'Diaye, Sénégalais de 23 ans mesurant 2,29 m qui n'avait tapé dans l'oeil d'aucune équipe NBA lors de la Draft 2016, ont-ils annoncé samedi. Le joueur de 136 kg a disputé avec Golden State la Summer League, le Championnat estival qui permet aux équipes NBA de mettre à l'épreuve leurs recrues potentielles, mais la franchise d'Oakland ne l'avait pas conservé. Le pivot a passé trois années à l'université de Californie et a terminé la saison 2015-16 du Championnat universitaire NCAA avec des moyennes de 12,1 points, 7,2 rebonds et 2,4 contres. N'Diaye devrait toutefois patienter avant de découvrir la NBA, les Pistons le destinant à leur équipe affiliée de NBA-D League, le...
(AFP 20/10/16)
L'Algérie, qui court après un sacre continental depuis 1990, va devoir cravacher dès la phase de poules de la Coupe d'Afrique des nations au Gabon (14 janvier-5 février), avec notamment la Tunisie et le Sénégal dans son groupe. Le tirage au sort effectué mercredi à Libreville pouvait difficilement être plus compliqué pour les Fennecs de Riyad Mahrez et El Arabi Soudani, meilleur buteur de la phase de qualifications pour la CAN avec sept réalisations en six matches. Après une entrée en matière plus qu'abordable contre le modeste Zimbabwe, équipe la plus faible engagée dans le tournoi, c'est un derby du Maghreb qui attend l'Algérie, contre la Tunisie. Et le dernier match, peut-être décisif dans la perspective d'une qualification pour les...
(Eurosport 20/10/16)
CAN 2017 - L'Algérie a hérité d'un groupe compliqué pour la 31e Coupe d'Afrique des nations au Gabon (14 janvier-5 févier), dont le tirage au sort a eu lieu ce mercredi soir, avec notamment la Tunisie et le Sénégal. La Côte d'Ivoire, elle, croisera notamment sur son chemin la RD Congo, 3e de la CAN 2015. L'Algérie, 2e meilleure nation africaine du dernier classement FIFA (35e place) et qui court après un sacre continental depuis 1990, a été tirée dans le groupe B, complété par le Zimbabwe, premier adversaire des Fennecs au Gabon.
(SeneNews 19/10/16)
Habib Cissé, l’ex-conseiller de l’ancien patron de l’athlétisme mondial, Lamine Diack, a été placé en détention provisoire dans le cadre d’une enquête menée en France sur des soupçons de corruption et de dopage concernant des athlètes russes. A la tête de l’IAAF, où il a régné de 1999 à 2015, Lamine Diack est soupçonné d’avoir fermé les yeux sur des cas de dopage d’athlètes en Russie, pour leur permettre de participer aux Jeux olympiques de Londres 2012, en échange d’argent. Selon les enquêteurs français, Habib Cissé serait au cœur de cette affaire. Ils le soupçonnent d’avoir été missionné par Lamine Diack pour trouver des arrangements avec la Fédération russe d’athlétisme, en échange de fonds. Il s’agit de la première incarcération...
(AFP 18/10/16)
L'ancien international sénégalais Christpohe Sagna est décédé à Quimper (France) dans la nuit de dimanche à lundi à 62 ans, des suites de maladie, a-t-on appris lundi de source officielle. Christophe Sagna, milieu de terrain a porté les couleurs de la Jeanne d'Arc de Dakar, demi-finaliste de la Coupe d'Afrique des clubs champions 1974 (actuelle Ligue des champions) et également demi-finaliste de la Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe 1975 (compétition disparue en 2003). Il a ensuite entamé une carrière professionnelle en France qui s'achèvera en 1986 à Quimper. Il a évolué d'abord à Laval avec son compatriote Souleymane Camara "Gaucher" et les Français Claude Le Roy, Pierre Lechantre (actuels sélectionneurs respectivement du Congo et du Togo) puis à Guingamp...
(AFP 18/10/16)
Les médias sénégalais rendaient mardi hommage à une étoile de la lutte sénégalaise, le sport roi du pays, Yakhya Diop, dit Yekini, qui quitte l'arène au terme d'une carrière exceptionnelle par sa durée et son palmarès. "Yekini range son nguimb" (pagne de lutteur), titrent la plupart des journaux, au lendemain d'une conférence de presse pendant laquelle l'athlète a annoncé mettre fin à une carrière de 24 ans, dont 19 de lutte "avec frappe", la variante la plus spectaculaire de ce sport qui déchaîne les passions. "Yekini clap de fin", annonce en Une le quotidien L'Obs. A 42 ans, Yekini - surnom emprunté au football, deuxième sport le plus populaire au Sénégal, et au massif attaquant de la sélection dorée du...
(AFP 10/10/16)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Sénégal a bien démarré les éliminatoires de la Coupe du monde de football 2018 en s’imposant devant le Cap-Vert sur le score de 2 buts à 0, samedi au stade Léopold Sédar Senghor de Dakar, en match comptant pour la 1ère journée éliminatoire du groupe D. Nettement supérieurs à leurs adversaires, les «Lions» se sont logiquement imposés grâce aux réalisations de Diao Baldé Keïta (23e mn) et de Moussa Sow (79e mn). Ce dernier, qui revient en sélection après dix-huit mois d’absence, a délivré son équipe sur une lumineuse talonnade de Diao Baldé Keïta, l’attaquant de la Lazio (Italie) qui a été un poison pour les «Requins bleus».
(RFI 24/09/16)
L'attaquant Moussa Sow a été convoqué par le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, pour représenter les Lions face au Cap-Vert le 8 octobre dans le cadre des éliminatoires pour le Mondial 2018, qui se déroulera en Russie. Moussa Sow, âgé de 30 ans, n'avait plus été appelé par le sélectionneur depuis 2015 et son départ pour Al-Ahli (Émirats arabes unis). Cette saison l'attaquant est revenu à Fenerbahçe, en Turquie, et il a déjà marqué un but en deux matchs disputés dans le championnat turc.
(RFI 19/09/16)
Le Sénégal et le Ghana se sont qualifiés pour la CAN de Beach soccer qui se déroulera à Lagos au Nigéria du 13 au 18 décembre 2016. Les Sénégalais se sont imposés à domicile sur le score de 5-2 face au Cap-Vert, ils avaient déjà gagné à l’extérieur 7-2, confirmant ainsi la qualification pour la phase finale. Le Ghana a battu 7-1, à domicile, le Kenya, et s’est qualifié pour la CAN car lors du match aller, les Ghanéens s’étaient imposés sur le score de 10-3. Les deux équipes rejoignent le Nigéria, le Maroc, la Libye, l’Égypte, la Côte d’Ivoire et Madagascar, champion d’Afrique en titre.
(Enquête 17/09/16)
Le classement de la Fédération internationale de football association (Fifa) de ce mois a été publié hier par le site internet de l’instance supérieure du football. Le Sénégal avance d’un rang et occupe la 39e place sur le plan mondial. Le Sénégal, 39e mondial et 3e africain, obtient du coup son meilleur classement de 2016. L’équipe du coach Aliou Cissé a fait de sacrés progrès pour en arriver là. Avec son carton plein réalisé dans les Eliminatoires de la Can, Gabon-2017 et ses succès acquis en matchs amicaux. De janvier à juillet de l’année en cours, les différentes positions des Lions de la Téranga ont varié entre la 6e et la 4e place africaine. Le rang du mois dernier (41e...
(AFP 16/09/16)
Le défenseur international sénégalais de Crystal Palace Pape Souaré sera absent de quatre à six mois après son accident de la route dimanche, a annoncé vendredi son entraîneur Alan Pardew. "Nous espérons qu'il pourra quitter l'hôpital samedi et nous croyons qu'il s'en remettra complètement. Dans quatre, cinq ou six mois, il sera sur pieds", a déclaré l'entraîneur. Souaré, âgé de 26 ans, s'est fait opérer à Londres. Plus tôt dans la semaine, les "Eagles" avaient annoncé que le défenseur souffrait "de fractures à une cuisse et à la mâchoire". L'international sénégalais avait a été transporté par hélicoptère dans un hôpital de Londres après un accident de la route dimanche. Les secours avaient dû désincarcérer le joueur de son 4x4. L'ancien...
(SeneNews 14/09/16)
Le Secrétariat Exécutif National de l’Alliance pour la République s’est réuni vendredi 9 septembre 2016, sous la direction du Président Macky SALL, précise un communiqué parvenu à la rédaction de SeneNews. Le Secrétariat Exécutif National (SEN) a salué la victoire de Benno Bokk Yaakaar et de l’Alliance Pour la République lors de l’élection des membres élus du Haut Conseil des Collectivités territoriales et leur adresse ses chaleureuse félicitations. Selon le document, «La mise en place de cette institution, adoptée par le peuple sénégalais lors du Référendum du 20 mars 2016 constitue une étape décisive dans la consolidation...
(RFI 13/09/16)
Le club anglais de Crystal Palace a confirmé que son joueur Pape Souaré avait été hospitalisé à Londres, suite à un accident de voiture survenu ce 11 septembre 2016. Le défenseur sénégalais souffre notamment de blessures à une cuisse et à la mâchoire. Pape Souaré ne disputera peut-être pas la première moitié de saison 2016-2017 avec son club, Crystal Palace. Mais le défenseur de 26 ans a peut-être échappé à bien pire encore, ce 11 septembre 2016 à proximité de Londres. Le Sénégalais, hospitalisé dans la capitale anglaise, a été sérieusement blessé dans un accident de la route. « Le joueur a subi des blessures à une cuisse et aux os de la mâchoire », indique sommairement le Crystal Palace...
(AFP 12/09/16)
Le défenseur international sénégalais de Crystal Palace Pape Souaré a été transporté dans un hôpital de Londres après un accident de la route dimanche, a annoncé lundi son club, confirmant en partie des informations des médias britanniques. Selon un communiqué de Crystal Palace, le joueur âgé de 26 ans souffre "de fractures à une cuisse et à la mâchoire et va rester à hôpital le temps de son traitement". Plus tôt dans la matinée, le Croydon Advertiser, citant la police, avait révélé l'accident de l'ancien Lillois, précisant que le pronostic vital du joueur n'était pas engagé. Toujours selon le journal, les secours sont intervenus sur un accident de la route sur une autoroute du sud de Londres vers midi dimanche...

Pages

(Sud Quotidien 16/06/15)
Faire du théâtre ne se résume pas à vouloir tout rendre comique, et encore moins à tout prix ; surtout que très souvent, ce n’est même pas «naturel». Voilà ce qu’en pense quelqu’un comme le metteur en scène Jean-Pierre Leurs. Faire du théâtre, c’est un métier, et c’est « sérieux », dit aussi le comédien Lamine Ndiaye qui pense, comme Jean-Pierre Leurs, que l’Etat du Sénégal n’y croit pas, ou alors qu’il n’a pas l’air de s’en préoccuper plus que cela. Lamine Ndiaye et Jean-Pierre se sont exprimé là-dessus, en marge de l’atelier de formation à la mise en scène et à la direction d’acteurs. C’était les 10 et 11 juin, à la Maison de la Culture Douta Seck. Si...
(Le Quotidien (Sn) 08/06/15)
«Ma nouvelle collection apporte une réponse aux problèmes de l’Afrique.» C’est la conviction de l’artiste Kalidou Kassé. Le Pinceau du Sahel célèbrera en novembre prochain 35 ans de carrière. Ce sera l’occasion, a-t-il confié, de repartir sur de nouvelles bases et offrir une nouvelle approche dans son art. En attendant, le lauréat du World Master au festival de Corée est en atelier pour proposer aux amateurs d’art une riche collection de 50 œuvres. Comment préparez-vous vos 35 ans de carrière ? Je prépare ça sereinement. 35 ans de carrière, cela fait 35 ans d’expérience. Je prépare cet évènement en tenant compte de tout ce que j’ai eu comme expérience durant mon parcours, depuis mes débuts sur le plan professionnel, social,...
(SeneNews 05/06/15)
Youssou Ndour brise enfin le silence! Depuis l’éclatement de l’affaire Thione Seck une seule question brûlait sur toutes les lèvres: Où est passée Youssou Ndour? En effet de tous les artistes, il était pratiquement le seul à ne pas réagir jusque là dans cette affaire qui a valu au leader du Raam Daan le soutien indéfectible de ses collègues et des acteurs culturels. C’est à travers un message transmis à Me Ousmane Sèye, le coordonnateur des avocats du lead-vocal du “Raam Daan”, que Youssou Ndour a exprimé son soutien à Thione Seck. Ayant rencontré l’avocat, hier, il lui a dit : “Dites à Thione que je suis avec lui. Qu’il considère que ce qui est arrivé est le coup du...
(Le Quotidien (Sn) 04/06/15)
«Papa Thione» est incarcéré à la prison de Rebeuss depuis avant-hier pour des délits présumés de blanchiment de capitaux, d’association de malfaiteurs, etc. Sa famille, dit-on, est très affectée par cette histoire de faux billets, mais elle soutient le patriarche. Son fils Waly, le plus en vue de toute la famille Seck, pourra-t-il facilement vivre cette épreuve ? Cela plombera-t-il ses activités, sa carrière notamment ? Saura-t-il tirer les leçons de cette situation, lui qui ne rate pas l’occasion de nourrir la presse à sensation ? Waly sur une scène de questions. Après la chute de son père à Rebeuss, pour les chefs d’inculpation, entre autres, d’association de malfaiteurs et de blanchiment de capitaux, Waly Seck peut-il rester sur scène...
(Enquête 03/06/15)
Premier opus de Ndèye Astou Ndiaye, « Une étoile qui ne brille pas pour l’amour » est bel et bien (et contrairement à ce qu’en suggère le titre) un roman d’amour… Une précision : Il ne s’agit pas ici d’amour ‘’romantique ‘’, bien que le livre en fasse largement mention, mais plutôt de cet amour avec un grand ‘’A’’, de cette force rédemptrice et transcendante qui sait guérir toutes les blessures et que l’on assimile, parfois, à quelque chose de divin. L’histoire est celle de Nafissa, narratrice et personnage principal du roman. Il s’agit donc d’accompagner la protagoniste sur le chemin cahoteux de sa vie alors qu’elle nous fait partager, sur un ton intimiste, les hauts et les bas de...
(RFI 02/06/15)
Thione Seck passera-t-il de la scène à la prison ? Arrêté la semaine dernière à son domicile la star de la musique sénégalaise devra expliquer à la justice pourquoi de très importantes sommes d'argent en faux billets ont été retrouvées chez lui. Selon les avocats de Thione Seck, l'affaire commence quand de faux promoteurs proposent au chanteur d'organiser une tournée de plus de 100 dates pour près de 120 millions d'euros. Quelques jours plus tard une personne se présente chez lui avec plus de 40 millions d'euros comme acompte. Mais ces billets sont des faux. Les forces de l'ordre vont également trouver pour plus de 20 millions d'euros en faux billets au domicile et dans le véhicule d'une autre personne...
(Le Monde 02/06/15)
« C’est par là, tout droit puis à droite, vous ne pouvez pas le rater ». Le vendeur de fruits, sous sa grande bâche rouge, n’a aucun doute. Le chemin pour aller au Sénégal, il le connaît. Il suffit d’aller au cœur d’Harlem, de descendre au métro de la 116e rue ouest, et de suivre ses indications : la première à droite. Little Sénégal, le « Petit Sénégal » : deux ou trois blocs à peine, un microcosme, coincé sur la 116e rue ouest, entre la 5e et la 8e avenue. Ici, au cœur d’Harlem, la frontière nord de New York est encore loin mais déjà flotte comme un air de départ, une invitation au voyage. Les avenues commencent à...
(Le Quotidien (Sn) 21/05/15)
Le niveau extrêmement faible du tourisme au Sénégal cette année, fait que les petits commerçants de Saint-Louis ont déjà perdu l’espoir de se faire de l’argent. Toutefois, la tenue de l’édition 2015 du Festival de Jazz de Saint-Louis leur offre une dernière opportunité de vendre leurs biens avant la fin officielle de la saison touristique. Ces vendeurs ne sont cependant pas très optimistes. Dans les rues touristiques de l’île de Saint-Louis règne un calme plat. Loin d’être bourrées de touristes et de festivaliers, les magasins et les marchés ambulants se trouvent presque désertés par les potentiels acheteurs. Ndiawar Seck, un petit commerçant qui est dans le business touristique pendant plus de 40 ans, a attendu avec impatience, l’arrivée du festival...
(RFI 20/05/15)
Le nouveau Musée de l'Homme, qui rouvrira en octobre prochain à Paris, présentera dans ses collections un « car rapide » sénégalais. Les cars rapides, ce sont des fourgonnettes jaune et bleu, décorées à la main, qui sillonnent les rues des grandes villes du Sénégal. Des milliers de Sénégalais les empruntent chaque jour. Depuis 2005, le gouvernement s'est lancé dans un programme de renouvellement du parc. Les cars rapides sont remplacés par des bus de marques indiennes et chinoises. Leur place sera donc bientôt au musée. Comme il y a les fameux bus rouges de Londres ou les taxis jaunes de New York, les cars rapides sont l'un des symboles du Sénégal. Mais d'ici 2018, ils auront disparu de la...
(RFI 13/05/15)
Cela faisait longtemps que Dakar n’avait pas accueilli pareil événement : Stromae est en concert mercredi 13 mai. C’est la première étape de la tournée africaine de cet artiste belge d'origine rwandaise qui le conduira à Praia au Cap-Vert, à Douala, à Abidjan, à Libreville, à Brazaville, à Kinshasa et enfin à Kigali au Rwanda. Il a tenu une conférence de presse la veille, exprimant ses doutes et ses attentes. Loin des publicités tapageuses qui annoncent l’évènement de ce mercredi soir, avec le recul qu’il faut et la sensibilité qu’il sait être sa force, Stromae vient à la rencontre d’un public qu’il ne connait pas. Et l’inconnu a plutôt tendance à lui faire un peu peur. « J’avoue que comme...
(Enquête 12/05/15)
Le Daara j family a livré samedi dernier un spectacle de haute facture devant un public venu très nombreux pour célébrer avec eux, leurs 20 ans de carrière musicale. C’est un spectacle de haute facture que le Daara j family a livré samedi dernier au Grand Théâtre national de Dakar. Ndongo D et Faada Freddy ont célébré avec leurs fans leurs 20 ans de carrière musicale. Une occasion pour le duo et leurs musiciens d’étaler toute la maturité et l’expérience qu’ils ont acquises au fil des années. C’est vers 23h que le spectacle a en effet commencé avec une reprise de certains de leurs tubes par des rappeurs de la nouvelle génération dont Dip Doundou Gis, Admon Flow, Ngaaka Blindé,...
(AFP 12/05/15)
L'artiste belge d'origine rwandaise, Stromae, effectue à partir de jeudi sa toute première tournée en Afrique, qui débutera à Dakar. Le chanteur de "Papaoutai" se produira ensuite dans sept autres capitales d'Afrique subsaharienne jusqu'à la fin du mois de juin, comme l'indique sa page Facebook. Il se rendra à Praia (Cap Vert) le 16 mai, à Douala (Cameroun) le 19 mai, à Abidjan (Côte d'Ivoire) le 23 mai, à Libreville (Gabon) le 6 juin, à Brazzaville (République du Congo) le 10 juin, à Kinshasa (République démocratique du Congo) le 13 juin. La tournée s'achèvera le 20 juin au Rwanda, pays natal de son père, mort pendant le génocide de 1994. La popularité de Stromae, né Paul Van Haver, a explosé...
(Sud Quotidien 05/05/15)
Saint-Louis accueille pendant un long mois, à partir de ce samedi 9 mai et jusqu’au 9 juin prochain, la 6ème édition du Fleuve en Couleurs qui est un festival d’art contemporain. C’est ce qu’annonce le communiqué qui nous est parvenu, signé de la main de Joëlle le Bussy, présidente de l’Association pour la promotion des arts visuels d’Afrique (PAVA), qui est en fait la structure qui se charge d’organiser le Fleuve en Couleurs. Cette année, 25 lieux d’exposition ont été répertoriés, avec quelque chose comme une soixantaine d’artistes déjà inscrits d’ailleurs, qu’ils soient confirmés ou plus ou moins inexpérimentés puisque, toujours selon le communiqué, plusieurs élèves de différents collèges exposeront ainsi leurs dessins, sculptures et autres photographies. Histoire de donner...
(Enquête 27/04/15)
Après des études à Lyon, à la Nouvelle-Orléans et à Taïwan, Caroline Guèye est devenue ingénieur en physique de l’atmosphère. A côté de ce brillant cursus, la sénégalo-togolaise développe une riche carrière artistique. Petite fille de l’artiste togolais Paul Ahyi, elle se doit de préserver son legs. Car possédant un double atavisme artistique. Le talent de papy et des similitudes dans la manière de travailler. EnQuête propose son profil. L’art est un don chez Caroline Guèye. Elle n’a jamais fréquenté une école de beaux arts. Mais, elle n’a rien à envier aux artistes diplômés. Sa technique de travail est exquise. Pourtant elle n’arrive pas à l’expliquer : ‘’Ma technique, je me l’invente en gros. J’utilise beaucoup les formes. Je laisse...
(Jeune Afrique 17/04/15)
Stromae a annoncé vendredi les dates de sa première tournée africaine. Le chanteur de "Papaoutai" se rendra au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Cap Vert au Cameroun, au Gabon, au Congo en RDC et au Rwanda, pays dont son père est originaire et où il se rend pour la première fois de sa vie. Préparez-vous, Stromae débarque bientôt en Afrique, peut-être à côté de chez vous. Le chanteur belge d'origine rwandaise a annoncé vendredi 17 avril avril sur sa page Facebook les dates de sa tournée sur le continent. Fils d'un père rwandais et d'une mère flamande, Stromae se rendra à Dakar, Praia (Cap Vert), Douala, Abidjan les 13, 16, 19 et 23 mais, puis à Libreville, Brazzaville, Kinshasa et...
(Le Point 13/04/15)
Ses concerts affichent complet. Le prochain*, celui de la Cigale ne fera pas exception. Il sera à l'image de ceux du Trianon ou du New-Morning. Dans le public, les fans de la première heure mais aussi ceux qui, grâce au bouche à oreille, leur ont emboîté le pas. Quelques signes : Lenny Kravitz en personne, venu l’écouter à la Bellevilloise, une salle de concert parisienne, a déclaré : "The guy is amazing !" ("Ce mec est formidable !"). Alors que son album** n’était pas encore sorti, il a été invité à venir chanter pour la fête des 30 ans de Canal Plus. Ne parlons pas de l’émission musicale de Naguy, Taratata, qui lui a déroulé le tapis rouge. Enfin, petit...
(Sud Quotidien 03/04/15)
C’est dans l’après-midi d’hier jeudi 2 avril, que la chanteuse Paulette, en conférence de presse, présentait son nouvel album. Un ensemble de 16 titres intitulé « Nha Luz » ou ma lumière, plus de 10 ans après « Mas Ki Mal ». Paulette dit avoir changé ou mûri entre-temps, un peu comme si elle assumait enfin son statut d’artiste. La chanteuse s’est d’ailleurs attachée les services d’une nouvelle équipe, un jeune label du nom de «Deep Vibes Music» qui tient à l’emmener encore plus loin. Cette nouvelle production est dédiée à l’animateur Edouard Adama Ndiaye dit Ndiolkumba, décédé en 2013, et qui devait produire cet album.
(Le Monde 01/04/15)
Elancée, la voix chantante roulant légèrement sur les « r », Nafissatou Dia Diouf porte fièrement son identité sénégalaise. Son discours comme son écriture sont à la fois pudiques et sans fards. Cette écrivaine est issue de la génération montante d’auteurs sénégalais, comme Felwine Sarr, « un de nos plus grands espoirs », se félicite-t-elle. Nafissatou Dia Diouf vient de publier un premier roman : La Maison des épices (Ed. Mémoire d’encrier), après avoir affiné son style par le biais de nouvelles, poésies, livres de jeunesse et « Sociobiz », des chroniques irrévérencieuses sur l’« homo senegalensis ». Avec le recueil Volcaniques, édité par la maison Mémoire d’encrier, de l’auteur québéco-haïtien Rodney Saint-Eloi, elle fait ici sa première incursion (littéraire)...
(Sud Quotidien 12/03/15)
Il y a tout juste une semaine, le 4 mars pour être précis, le chanteur-compositeur Wally Guèye présentait au public un album de 8 titres intitulé « Révélation » et où il rendait hommage à son épouse d’origine française, Nelly Fustinoni. Parce qu’il lui doit comme il dit, et sa première guitare, et ce premier album pour ce quadragénaire qui en rêvait depuis plusieurs années. Nelly est elle aussi à l’ouvrage : jugé « correct et éditable », son récit autobiographique intitulé «Le puzzle de Nelly ou Le chemin de lumière» n’attend qu’un généreux mécène. L’histoire de ce couple qui vit à Mbour est intimement liée à l’Islam et à la spiritualité. Wally Guèye est un monsieur d’une quarantaine d’années...
(Enquête 09/03/15)
Mine ravissante, style ‘’Casual’’ avec une veste bleue simple assortie d’un jean, Pape Diouf semble en pleine forme. Dans les couloirs de EnQuête, il a tenu à donner la main à tout le monde, accompagnant chaque bonjour d’un large sourire qui laisse entrevoir une ligne de dent toute blanche. Le chanteur semble être dans son élément. A l’aise avec un sourire en coin une fois installé au bout de la longue table de la Rédaction, le leader de la génération consciente a répondu sans détours à toutes les questions. Le langage mesuré, Pape a fait preuve d’une parfaite maîtrise de son sujet et ne s’est laissé emporter à...

Pages

(Sud Quotidien 13/06/17)
Après la publication des listes des candidats à la députation, le constat semble unanime au sein de la coalition présidentielle Bby. Ou du moins, au niveau des alliés où c’est la déception totale dans la mesure où aucun parti allié n’a vu ses prétentions respectées, encore moins ses acquis consolidés en termes de sièges à l’Assemblée nationale. Le vice-président de la Commission électorale de l’Afp, Aliou Badara Diouck, repris sur les ondes de la Rfm, laisse entendre que les progressistes sont largement en deçà de leurs attentes. Il en est de même au niveau d’Aj-Authentique, où les camarades de Landing Savané, à l’image du Dr Cheikh Lo, se sentent «humiliés». L’Union pour le renouveau démocratique (Urd) n’en dira pas moins,...
(Jeune Afrique 12/06/17)
Alors que les hydrocarbures sénégalais ne sont pas encore exploités, le débat sur les bonnes pratiques est, lui, bien lancé. Avant même que le pétrole et le gaz du sous-sol sénégalais ne soient exploités, les questions de gouvernance du secteur des hydrocarbures font la une des journaux du pays. En cause, un processus d’attribution des licences – piloté par le ministère de l’Énergie et la compagnie publique Petrosen, également actionnaire de tous les projets – jugé...
(RFI 12/06/17)
Le président ivoirien Alassane Ouatarra ce dimanche 11 juin, le roi du Maroc Mohamed VI en milieu de semaine et Macky Sall ce lundi 12 juin : si l'actualité française se concentre sur les législatives, Emmanuel Macron engage lui ses relations avec différentes chefs d'Etat africains. Et c'était une volonté du président français qui souhaitait rencontrer son homologue sénégalais rapidement. L'étape de Paris s'est ajoutée récemment pour Macky Sall. Ce rendez-vous, cette « prise de contact », comme l'appellent les deux parties...
(Jeune Afrique 12/06/17)
Depuis les récentes découvertes de gisements d'hydrocarbures et l'annonce de l'entrée en production de plusieurs complexes en 2012, le pays se rêve en petit émirat. Mais attention aux lendemains qui déchantent ... Dakar apparaît désormais sur la carte pétrolière du continent. Depuis 2014, les compagnies internationales ont multiplié les découvertes d’hydrocarbures au pays de la Teranga, dont la principale richesse du sous-sol connue jusque-là était le phosphate. Les pionniers de l’or noir au Sénégal sont des juniors, ces compagnies anglo-saxonnes de taille petite ou moyenne et spécialisées dans l’exploration, comme l’américain Kosmos Energy, découvreur du mégagisement gazier sénégalo-mauritanien de Grand-Tortue, ou encore le britannique Cairn Energy, qui a mis au jour les ressources pétrolières de Sangomar Profond et exploite les...
(RFI 10/06/17)
Sept chalutiers chinois sont depuis la nuit de jeudi à vendredi au port militaire de Dakar. Ces bateaux de 30 à 40 mètres ont été interceptés la nuit précédente plus tôt par la marine sénégalaise alors qu'ils pêchaient, sans autorisation, au large de la Casamance. Désormais bloqués à quai, surveillés par des militaires, les sept chalutiers ont été arraisonnés en pleine nuit dans des conditions difficiles, explique le chef de corps du groupement naval Karim Mara. « Les chalutiers étaient en groupe, sans autorisation. Quand ils font ces opérations...
(Jeune Afrique 09/06/17)
L'agenda africain du président français Emmanuel Macron s'annonce chargé. Le nouvel occupant de l'Elysée rencontrera son homologue ivoirien Alassane Ouattara dimanche 11 juin, avant de s'entretenir avec le Sénégalais Macky Sall le lendemain et de s'envoler pour le Maroc, le 14 juin. Le premier chef d’État africain reçu à l’Élysée par Emmanuel Macron sera donc Alassane Ouattara. Moins de trois mois après ses adieux à François Hollande, le président ivoirien sera de nouveau sur le perron de l’Élysée dimanche, cette fois-ci accueilli par le nouvel occupant du palais présidentiel français.
(RFI 09/06/17)
Il y a dix ans, le 09 juin 2007, disparaissait à Dakar, à l’âge de 84 ans le cinéaste et écrivain sénégalais Ousmane Sembène. Autodidacte, l’homme avait été maçon, tirailleur, docker, avant de se lancer dans l’écriture littéraire et cinématographique, afin d’imprimer sa marque sur les combats essentiels de son temps pour la justice, la liberté et la dignité de son peuple. Il a laissé derrière lui une œuvre impressionnante, empreinte d’engagement et d’indignation féconds, qui a influencé plusieurs générations d’intellectuels sénégalais et africains. Faisant le récit du « making of » de son livre Ousmane Sembène, une conscience africaine (Présence Africaine, 2010), seule biographie à ce jour consacrée au romancier-cinéaste sénégalais, son auteur, le professeur Samba Gadjigo, raconte la...
(RFI 09/06/17)
Notre reportage du jour nous amène sur les routes de la capitale sénégalaise. Dakar, ses fourgonnettes bleues et jaunes, ses transports clandestins et ses nombreux accidents. Ce décor est le lieu de travail d'un agent de la circulation célèbre dans la ville. Son nom, Amul Yakaar, signifie «sans espoir» en wolof. Réputé incorruptible, Amul Yakaar ne laisse passer aucune infraction au code de la route. Pour les taxis dakarois habitués à le croiser sur leur route, il est «le policier qui ne pardonne jamais», celui qui n'accepte pas l'argent tendu pour échapper à une amende. Notre correspondante l'a suivi dans son travail.
(Jeune Afrique 09/06/17)
Plusieurs fois primé à la biennale de Dakar, collectionné bien au-delà du Sénégal, l'artiste s'est éteint à Lyon le 8 juin des suites d'une longue maladie. Les bras levés vers le ciel, au pied du Palais des Papes, sous le ciel bleu d’Avignon, l’homme de métal offre à tous les passants, sans distinction, une Prière universelle. « J’ai fait un personnage immense ouvert sur le ciel, ouvert au monde, ouvert à Dieu. Il est en prière, les bras levés, mais je voulais une prière universelle. Dieu sait, je n’ai pas à expliquer », déclarait le sculpteur sénégalais Ndary Lo à Marion Brousse, qui le rencontre en 2002 pour les besoins de son mémoire, à propos de cette monumentale oeuvre en...
(RFI 08/06/17)
Au Sénégal, Khalifa Sall est en prison depuis trois mois. Et c'est depuis la prison de Rebeuss que le maire de Dakar, soupçonné de détournements de deniers publics, gère sa mairie, mais aussi la campagne électorale des législatives. Si certains voient cet emprisonnement comme une possibilité de renforcer sa stature politique, des proches de Khalifa Sall considèrent au contraire que c'est à l'extérieur qu'il doit être et ils ont donc lancé un appel pour payer sa caution. Sur la liste distribuée à la presse figurent treize noms : des fidèles, des amis, des proches de Khalifa Sall qui lancent un appel pour payer la caution du maire de Dakar. Certains refusent d'être filmés car la pression est forte. Nicolas Ndiaye,...
(RFI 08/06/17)
La crise diplomatique autour du Qatar a gagné l’Afrique. Après la rupture des relations diplomatiques de l’Arabie saoudite avec l’émirat, plusieurs pays du continent ont, à leur tour, pris position. D’abord la Mauritanie mardi, puis les Comores mercredi ont rompu leurs relations diplomatiques avec Doha. Nouakchott accuse le Qatar de « soutenir des organisations terroristes, de propager des idées extrémistes et de semer l’anarchie ». Ensuite, c’est le gouvernement sénégalais, solidaire de l’Arabie saoudite, qui a rappelé son ambassadeur au Qatar. Un geste fort qui ne rompt pas pour autant tous liens avec les Qatariens. Dakar dit vouloir consulter son diplomate sur les suites à donner à cette crise. Dans le même esprit, Djibouti a décidé de réduire sa représentation...
(Jeune Afrique 07/06/17)
L’ancien président sénégalais sera l’une des têtes de liste de l’opposition pour les législatives. «On ne peut pas être et avoir été », dit-on. L’ancien président Abdoulaye Wade entend bien faire mentir l’adage. Les plus belles phrases de son passé, le nonagénaire les conjugue au présent. Opposant mythique il fut, vingt-six ans durant, opposant de premier plan il reste. Président de la République au cours des douze années suivantes, il tient aussi à conserver le statut de monarque républicain, continuant à diriger à distance le Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), qu’il a fondé en 1974, et multipliant les...
(RFI 07/06/17)
Circulation intense, grands chantiers au cœur de la ville, la capitale du Sénégal, Dakar, est sujette à de sérieux problèmes de pollution atmosphérique. Les alertes sont fréquentes notamment les jours sans vent. Pour échapper à cette atmosphère parfois difficilement respirable, pour échapper aussi à la tension de la ville, certains habitants de la capitale ont un petit refuge situé juste au large de la capitale : l’île de la Madeleine. Reportage. Quinze minutes de chaloupe depuis le port de Soumbédioune suffisent pour arriver à la Madeleine...
(Jeune Afrique 07/06/17)
Le départ de l’autocrate gambien et les bons rapports que Dakar et Banjul entretiennent depuis l’arrivée au pouvoir de son successeur Adama Barrow permettent d’envisager la fin d’un conflit vieux de trente-cinq ans. D’imposants piliers en béton commencent à émerger au milieu des flots. Sur chaque rive du fleuve Gambie, des dizaines d’ouvriers s’activent sous les grues, dans un bruyant vacarme mécanique. En ce milieu de journée, le soleil est écrasant et la chaleur étouffante, mais pas de quoi ralentir l’ardeur des équipes qui travaillent sur ce chantier chaque jour de la semaine. « Nous avançons à un bon rythme, se félicite Hernan, un des chefs espagnols qui dirigent les travaux. Si tout va bien, nous aurons terminé d’ici à...
(Jeune Afrique 06/06/17)
Jean-Claude Marut est chercheur associé au laboratoire Les Afriques dans le monde (CNRS - Sciences-Po Bordeaux). Ce géopoliticien, qui a écrit « Le Conflit de Casamance. Ce que disent les armes », (Karthala, 2010) travaille depuis plus de vingt ans sur la rébellion casamançaise. Jeune Afrique : Le départ de Yahya Jammeh peut-il accélérer la résolution du conflit casamançais ? Jean-Claude Marut : Le conflit se situe d’abord entre l’État sénégalais et la rébellion, mais le départ de Jammeh a accentué l’évolution du rapport des forces en faveur de Dakar, en particulier face à la faction radicale de Salif Sadio...
(Jeune Afrique 06/06/17)
Les législatives auront lieu, sans la participation des rebelles. Le député sortant et maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, se voit défié par la coalition au pouvoir. Cela sera-t-il suffisant pour le fragiliser ? Les chefs rebelles du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), qui considèrent la région comme occupée par les forces sénégalaises, y sont opposés, mais ici comme dans le reste du pays les citoyens voteront le 30 juillet pour élire leurs députés. Ces législatives permettront notamment de jauger les rapports des forces locaux avant la grande bataille pour la magistrature suprême, en 2019...
(France 24 06/06/17)
Quatre jeunes Sénégalais sont poursuivis pour "diffusion d'image contraire aux bonnes mœurs" après la découverte d'un photomontage jugé offensant pour le président Macky Sall. Ils ont été placés vendredi sous mandat de dépôt. Un mois à deux ans d'emprisonnement et une amende allant jusqu’à 300 000 francs CFA (457 euros). C’est ce que risquent, au Sénégal, quatre personnes poursuivies pour "diffusion d'image contraire aux bonnes mœurs", après la découverte sur la messagerie WhatsApp, où ils avaient constitué un groupe commun, d’un photomontage jugé offensant pour le président Macky Sall. Arrêtés en début de semaine, ces trois femmes et un homme, âgés d’une vingtaine d’années, ont été présentés à un juge d’instruction vendredi 3 juin, puis placés sous mandat de dépôt...
(RFI 06/06/17)
Après huit années de blocage, les médias sénégalais devraient bientôt disposer d'un nouveau Code de la presse. Adopté en Conseil des ministres le mercredi 31 mai, le texte doit être étudié par l'Assemblée nationale avant la fin du mois de juin. Ce Code va permettre d'encadrer juridiquement la profession. Et c'est une première, dans un pays réputé pour sa liberté d'expression, mais où les acteurs des médias disent vivre de réelles difficultés. Il aura fallu plusieurs mois de discussions entre les représentants des médias et le gouvernement sénégalais avant de parvenir à l'élaboration de ce texte. L’objectif est de redresser ce secteur en crise - plusieurs organes de presse sont au bord de la faillite au Sénégal -, mais également...
(RFI 02/06/17)
Au Sénégal, les législatives se tiendront dans deux mois. Avec le retour sur le devant de la scène d'Abdoulaye Wade, l'ex-président n'a pas réussi à conserver la large coalition de l'opposition mise en place en mars. Khalifa Sall qui était au sein de cette alliance sera, comme l'ex-président, tête de liste. Une opposition divisée donc face à une majorité qui bouillonne et que le président Macky Sall cherche à contenir. Macky Sall a-t-il étudié de près la méthode Emmanuel Macron ? En cultivant par exemple comme son homologue français, le secret. Le chef de l'Etat se fait rare dans les médias et rien ou presque n'a fuité sur les listes des candidats-députés de la coalition qu'il préside. Les seuls noms...
(BBC 02/06/17)
Au Sénégal, une femme, accusée d'avoir envoyé dans un groupe Whats App un photomontage associant le visage du président Macky Sall au corps d'un homme nu, a été arrêtée dimanche. Un homme et deux autres femmes ont été arrêtés mercredi dans le cadre de cette affaire. Des sources policières ont confirmé à la BBC que les quatre personnes arrêtées étaient en attente de jugement et qu'un cinquième suspect était recherché. Ils sont poursuivis pour "diffusion d'image obscènes" et "offense au chef de l'Etat".

Pages