Mardi 24 Avril 2018

Sénégal

(APA 13/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- La production de tabac et d’articles à base de tabac du Sénégal s’est repliée de 12,7% au quatrième trimestre de l’année 2017 comparée au troisième trimestre 2017, a appris APA mardi auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Cette production a également fléchi sur un an, au quatrième trimestre (moins 8,3%) et en cumul sur l’année 2017 (moins 4,2%). Selon la DPEE, elle a particulièrement été contrainte par la baisse de la demande locale et extérieure. Celle-ci est, notamment, expliquée par les mesures anti-tabac appliquées au Sénégal, au Tchad et à Maurice. Au Sénégal, une loi prise en 2014 et qui interdit de fumer dans les espaces publics et oblige l’impression de messages...
(APA 13/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Le ministre sénégalais de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du Volontariat, Pape Gorgui Ndong, a émis mardi à Dakar le souhait d'impliquer les jeunes de la diaspora sénégalaise à l’édition 2018 (31 mars-6 avril) de la semaine nationale de la Jeunesse. « Je demande aux différents acteurs d’intégrer la 15e région du Sénégal : la Diaspora. Il faut que celle-ci soit représentée pour pouvoir répondre de son identification au Sénégal », a dit le ministre Pape Gorgui Ndong, lors de l’installation du comité de préparation et d’organisation de la semaine nationale de la jeunesse. Après la célébration des semaines départementales de 2016 et régionales de 2017, « 1050 » jeunes viendront pour cette...
(AFP 12/03/18)
Plusieurs milliers de personnes ont participé, samedi à Florence (centre), à une marche antiraciste organisée en mémoire d'Idy Diene, un vendeur ambulant sénégalais de 54 ans tué par balles lundi par un retraité italien qui affirme avoir tiré au hasard. Parti en milieu d'après-midi de la place Santa Maria Novella, dans le centre historique de la capitale toscane, le cortège pacifique formé par les associations sénégalaises de la ville, mais aussi par de nombreux Italiens, a fait étape sur les lieu de l'homicide, selon les images des télévisions. Sur les banderoles brandies par les manifestants on pouvait lire "Idy était un homme de paix, nous ne voulons pas faire d'histoires", "Florence antifasciste", "Florence, du berceau de la Renaissance à la...
(Le Monde 12/03/18)
C’est un dossier de la Banque mondiale resté secret durant cinq ans et qui suscite aujourd’hui bien des fantasmes dans le monde politico-judiciaire au Sénégal. Fin janvier, le journal Walf Quotidien a révélé l’existence d’un document confidentiel de 311 pages, dont Le Monde Afrique a pu obtenir copie intégrale, qui analyse sur une période de dix ans un pan des circuits financiers offshore d’un homme d’affaires sénégalais d’origine libanaise, Ibrahim Aboukhalil. Plus connu sous le pseudonyme de Bibo Bourgi, il est considéré comme le principal prête-nom et orchestrateur des financements occultes de Karim Wade. L’ancien ministre de son père, le président Abdoulaye Wade (2000-2012), a été condamné en 2015 à six ans de prison et plus de 210 millions d’euros...
(RFI 12/03/18)
Le Sénégal dépend encore largement des importations de riz. Ces importations représentent 70 % du volume total des importations du pays. Mais depuis quelques années, le gouvernement multiplie les efforts pour améliorer la production locale, notamment dans la vallée du fleuve. Le gouvernement a investi 74 milliards de francs CFA dans la filière riz. Cela a permis d’accroitre la production de riz, qui est passée de 400 000 tonnes à 1 050 000 tonnes entre 2014 et 2017, selon les statistiques officielles. Comment cela a-t-il été possible ? Quelles mesures ont été prises pour soutenir les producteurs ? Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180312-le-senegal-veut-reduir-importations-riz
(AFP 12/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Les résultats préliminaires de la production horticole du Sénégal pour la campagne 2017/2018 s’établissent à 1 520 191 tonnes, a appris APA lundi auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Cette production est en hausse de 26,0% par rapport à la campagne précédente. «Cette situation traduit, principalement, la performance (plus 29,2%) de la culture de légumes (81% de la production horticole totale) », explique la DPEE. De bons résultats ont été enregistrés pour la pomme de terre (plus 33,4%), la tomate cerise (plus 84,6%), la tomate industrielle (plus 150%), avec des récoltes s’établissant respectivement à 90 000 tonnes, 129 195 tonnes et 80 000 tonnes. De son côté, la production d’oignon a progressé...
(AFP 12/03/18)
Matchs amicaux sans lustre, stade à la pelouse impraticable, inquiétudes sur le poste stratégique de gardien: pour sa deuxième participation à une Coupe du monde, le Sénégal devra surtout compter cet été en Russie sur la ferveur et les prières de tout un peuple. Le président Macky Sall a saisi l'occasion du passage du trophée, dimanche et lundi à Dakar, pour exprimer les ambitions des "Lions de la Teranga", au palmarès continental et mondial pourtant toujours vierge. "Il ne faut pas se donner de limites", a-t-il lancé à la foule dimanche devant les grilles du palais présidentiel, après avoir soulevé la coupe remise par Christian Karembeu, membre de l'équipe de France victorieuse de l'édition 1998. "Le Sénégal est honoré de...
(APA 12/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Le Président sénégalais, Macky Sall, a exhorté dimanche à Dakar, les cinq équipes africaines qualifiées à la coupe du monde « Russie 2018 » à avoir les mêmes ambitions et à aller jusqu’au bout de la compétition. « Il faut croire que tout est possible. Les équipes africaines doivent y aller pour gagner la coupe et non pas pour faire de la figuration », a soutenu Macky Sall qui recevait le trophée du mondial 2018, arrivé le même jour à Dakar pour une visite de 48 heures. Selon le président Sall, «il ne faut pas se donner des limites » car, les joueurs évoluent tous dans les mêmes championnats. Pour le sélectionneur des Lions, Aliou Cissé, il «...
(APA 12/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Le trophée de la coupe du monde 2018, arrivé dimanche à Dakar, doit pousser les Lions de la Teranga à faire tout pour remporter cette compétition prévue à partir de juin 2018 en Russie, a affirmé dimanche, le ministre des Sports, Matar Bâ . " C'est la 2e fois que le trophée arrive au Sénégal. Mais cette année, c'est exceptionnelle car, le Sénégal est qualifié en Coupe du monde. Rien n'est impossible. Nous voulons être la première équipe africaine à remporter la Coupe du monde et qu'elle puisse rester le plus longtemps possible '' au Sénégal, a dit le ministre des Sports, Matar Bâ. Il s' exprimait au cours d' une cérémonie de la réception du trophée...
(RFI 10/03/18)
Une manifestation du Parti démocratique sénégalais (PDS) a été dispersée ce vendredi 9 mars au matin dans le centre de Dakar au Sénégal. La mobilisation était interdite, les participants accusent le ministre de l'Intérieur Aly Ngouille Ndiaye d'être partisan alors qu'il est chargé d'organiser les élections de l'an prochain. Le quartier du plateau a été quadrillé par les forces de l'ordre. Les tirs de grenades lacrymogènes ont résonné, tout rassemblement politique a été empêché. Dès l'arrivée des leaders politiques dans le secteur du ministère de l'Intérieur,...
(Jeune Afrique 10/03/18)
« Absence de planification et d’anticipation ». C'est, en résumé, le constat que dresse un audit de l’Autorité de régulation des marchés publics sur les contrats passés en 2016 par le ministère de l’Intérieur pour l’organisation des dernières élections législatives. C’est peu dire que l’organisation des législatives en 2017 a soulevé beaucoup de critiques au Sénégal. La faute au micmac autour de la distribution des nouvelles cartes d’identité biométriques, censées permettre aux Sénégalais de voter, qui a donné du grain à moudre aux accusations de fraude lancées par l’opposition. Quelques jours avant le scrutin, de nombreux électeurs n’avaient ainsi pas reçu leur nouvelle carte, contraignant le président Macky Sall à autoriser les électeurs à pouvoir voter avec d’autres documents. Comme...
(Agence Ecofin 10/03/18)
WorldRemit a signé un accord de partenariat avec La Poste du Sénégal. A travers cette collaboration, la société de transfert d'argent en ligne, veut étendre sa présence dans le pays. Elle compte en effet s’appuyer sur le large réseau de bureaux postaux que compte l’organisme public à travers le territoire national pour faciliter le paiement d’argent envoyé depuis une cinquantaine de pays dans le monde. Cette nouvelle solution donnera aux Sénégalais de la diaspora, plus de flexibilité dans l’envoi d’argent à la famille restée au pays. Selon la direction générale des Sénégalais de l’extérieur, entre 2,5 et 3 millions de Sénégalais sont établis à l’étranger. Ils contribuent pour près de 950 milliards FCfa par an, dans l’économie nationale d'après le...
(Jeune Afrique 10/03/18)
Facinet Sylla, économiste et ancien directeur de la banque centrale de Guinée, plaide pour une monnaie commune dépouillée des poids symboliques que sont son nom et la présence d'officiels français au sein de ses instances de gouvernance. Tribune. Jamais le débat sur le franc CFA, cette monnaie commune à huit pays d’Afrique de l’Ouest (UEMOA) et à six pays d’Afrique centrale (Cemac), n’aura atteint un tel niveau. Ses partisans font l’éloge de la stabilité macroéconomique qu’il sous-tend, tandis que ses détracteurs y voient un moyen d’asservissement de l’ex-puissance coloniale. Sans verser dans une polémique passionnelle, et parfois stérile, nous plaidons pour un franc CFA débarrassé de ses poids symboliques, à commencer par la dénomination « Franc de la communauté financière...
(RFI 10/03/18)
Youssouf Sabaly vit une saison frustrante avec son club, les Girondins de Bordeaux. Le défenseur latéral de 25 ans espère toutefois bien finir en Championnat de France et décrocher ainsi au passage sa place en équipe du Sénégal pour la Coupe du monde 2018. Le 2 mars dernier à Monaco, les Girondins de Bordeaux ont subi leur 12e défaite de la saison en Championnat de France (Ligue 1). Mais ce n’est sûrement pas la faute de Youssouf Sabaly. Ce jour-là, le défenseur latéral a réalisé une bonne prestation, meilleure que les précédentes. « J’ai traversé une période durant laquelle je n’ai pas été assez régulier, concède volontiers celui qui vit une saison frustrante, à l’image de celle de son club,...
(APA 09/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Des opposants sénégalais, qui voulaient tenir vendredi matin, un sit-in devant le ministère de l’Intérieur au centre-ville de Dakar, ont été arrêtés par la police, a constaté APA. Selon le député Toussaint Manga, par ailleurs secrétaire général de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl, une structure du Parti démocratique sénégalais), le Sg de son parti, Oumar Sarr, figure parmi les opposants arrêtés alors qu’ils voulaient manifester pour exiger le départ du ministre de l’intérieur qui, lors d’une émission télévisée a promis de tout faire pour réélire Macky Sall en 2019..
(AFP 09/03/18)
Un an après un incendie qui avait coûté la vie à une trentaine de pèlerins, la ville sainte de Médina Gounass, dans le sud-est du Sénégal, s'apprête à vivre à partir de samedi une nouvelle édition de son grand pèlerinage annuel, dotée cette fois d'une sécurité renforcée. Le 12 avril 2017, un incendie s'était rapidement propagé dans une forêt proche de cette ville située à plus de 500 km de Dakar où se rassemblent chaque année pendant une dizaine de jours des milliers de fidèles musulmans. Ce pèlerinage réunit des membres - uniquement des hommes - de la confrérie des tidianes, l'une des plus importantes du Sénégal. Selon les autorités, le sinistre n'avait pu être maîtrisé à temps, faute d'alimentation...
(Jeune Afrique 09/03/18)
Un an après son placement en détention, et alors que son sort judiciaire sera connu le 30 mars, Jeune Afrique revient sur le parcours politique et judiciaire de Khalifa Sall, le député et maire de Dakar, tombé de Charybde en Scylla. De tous les leaders politiques sénégalais, il était le plus discret, probablement aussi le plus « souple ». Homme de caractère, certes, mais fâché avec personne, tutoyant les tenants du pouvoir comme les barons de l’opposition. Élu maire de Dakar en 2009, face à la liste du parti d’Abdoulaye Wade, réélu en 2014 face, cette fois, à la liste de Macky Sall, Khalifa Ababacar Sall se mêlait de très loin à la vie agitée du Landerneau politique sénégalais. Inclassable,...
(APA 09/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Au total, 3991 marchés publics ont été immatriculés au cours de l’année 2016 au Sénégal pour un montant de 2. 512 milliards FCFA, révèle le rapport 2016 de l’Agence de régulation des marchés publics (ARMP). Selon ce document dont APA a reçu copie vendredi, «Les marchés immatriculés en 2016 se chiffrent à 3 991 en nombre, soit 2 512 milliards de francs CFA». S’agissant du règlement des différends relatifs aux marchés publics au titre de l’année 2016, le Comité de règlement de différends (CRD) de l’ARMP a rendu 398 décisions réparties ainsi : «125 décisions de suspension provisoire ; 273 décisions définitives, dont 252 relatives à des recours portant sur des procédures de passation de marchés». Les...
(Xinhua 09/03/18)
Le président sénégalais Macky Sall va effectuer une visite de travail en Gambie pour prendre part à la première session du Conseil présidentiel sénégalo-gambien, prévue le 13 mars à Banjul, annonce-t-on de source officielle. Le Conseil présidentiel sénégalo-gambien a été instauré en mars 2017 lors de la première visite du président gambien Adama Barrow à Dakar. Ce conseil doit se réunir tous les six mois alternativement en Gambie et au Sénégal sous la présidence conjointe des deux chefs d'Etat. Ce Conseil présidentiel se penche sur toutes les questions d'intérêt bilatéral et donne des orientations aux deux gouvernements pour approfondir la coopération entre les deux pays. La mise en œuvre des décisions du Conseil présidentiel est assurée par le comité permanent...
(Agence Ecofin 09/03/18)
30 milliards de francs CFA. C’est, comme l’a déclaré le président de la République du Sénégal, Macky Sall (photo), le montant dont sera doté un programme destiné à promouvoir l’entrepreneuriat et l’emploi des femmes et des jeunes, notamment par un meilleur accès de la femme à la terre. S’exprimant, le jeudi 08 mars 2018, à l’occasion des évènements marquant la célébration de la Journée internationale de la femme, le président sénégalais s’est voulu optimiste. « Nous allons démarrer un programme de 30 milliards FCFA à la fin de ce mois de mars, qui a pour objectif d’amplifier la promotion de l’entrepreneuriat et l’emploi des femmes et des jeunes. Nous allons reprendre les concertations sur la base de l’approche genre, afin...

Pages

(APA 02/02/18)
APA-Dakar (Sénégal) - La Secrétaire générale de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), Michaëlle Jean, a lancé un appel à des investissements ‘’massifs’’ dans l'éducation, en prélude à la conférence mondiale du partenariat pour l'éducation prévue demain vendredi au Sénégal et à laquelle elle va prendre part. Citée par un communiqué parvenu jeudi à APA, Mme Jean note : « Il faut investir beaucoup plus dans l’éducation. Les financements sont bien en-deçà du défi à relever et des enjeux. Il faut savoir que le montant de l’aide internationale allouée, chaque année, pour un enfant d’Afrique subsaharienne s'élève à moins de 5 € ou moins de 6$, soit 2% du coût de sa scolarisation, le reste étant laissé à la charge...
(Le Point 02/02/18)
À la veille de l'ouverture à Dakar de la conférence de restitution du Partenariat mondial pour l'éducation (PME), coprésidée par Emmanuel Macron et Macky Sall, et alors que la Banque mondiale parle dans son dernier rapport d'une « crise mondiale de l'éducation », il est temps d'explorer les voies d'une alliance objective entre dynamiques démographiques et éducation de la jeunesse en Afrique subsaharienne. Éduquer dans un contexte de fortes poussées démographiques « L'éducation est à l'esprit humain ce que la sculpture est à un bloc de marbre… » écrivait Joseph Addison à la fin du XVIIe siècle. En Afrique subsaharienne, faut-il craindre que l'école demeure dans un état inachevé, du fait d'une croissance démographique dont plus personne ne sait dire...
(Apa 02/02/18)
APA-Dakar (Sénégal) - L'Envoyée du secrétaire général de l'ONU pour la jeunesse, Jayathma Wickramanayake, a invité vendredi à Dakar, les pays à investir dans ‘’l'éducation non formelle et informelle’’ pour développer des compétences adaptées au monde de demain. "Il est nécessaire que nous ne regardions pas seulement le financement nécessaire pour financer correctement nos systèmes éducatifs aujourd'hui, mais aussi ceux de demain. Au delà des interventions traditionnelles en salles de classe, investir dans l'éducation non formelle et informelle est essentiel pour développer des compétences adaptées au monde de demain", a dit Jayathma Wickramanayake, dans un discours prononcé à l'ouverture de la 3-ème Conférence de reconstitution des fonds du partenariat mondial pour l'éducation. Selon elle, dans un monde où les technologies...
(Le Monde 02/02/18)
L’happening politico-people aura-t-il lieu ? En amont de la visite d’Emmanuel Macron au Sénégal, du 1er au 3 février, ses équipes annonçaient la présence de la chanteuse Rihanna à Dakar et évoquaient même l’hypothèse d’un déplacement avec le président. Mais, jeudi 1er février, l’Elysée ne savait toujours pas si la star visiterait un collège au côté de M. Macron, le 2 février. Quoi qu’il en soit, la chanteuse et le président, qui se connaissent déjà, se croiseront au Partenariat mondial pour l’éducation, le 2 février. Rihanna, qui défend plusieurs ONG œuvrant pour l’éducation, avait été reçue à l’Elysée fin juillet. Celle qui a fait danser la planète en fredonnant « nous sommes comme des diamants dans le ciel » (Diamonds,...
(Le Point 02/02/18)
Dakar, capitale mondiale de l'éducation. Ce 2 février, c'est dans la mégapole sénégalaise qu'Emmanuel Macron s'arrêtera pour coprésider, avec le président Macky Sall, la conférence de « reconstitution des fonds » du Partenariat mondial pour l'éducation (PME). Une dizaine de chefs d'État africains seront également présents ainsi que son ambassadrice, la chanteuse Rihanna, pourrait venir en personne promouvoir le fonds. L'objectif de l'événement : recueillir pour la période 2018-2020 plus que les deux milliards d'euros réunis il y a trois ans, lors de la précédente campagne du PME. 1. Un partenariat multiacteurs Crée en 2002, le PME est une plateforme de financement multi-partenaires. La constitution du fonds de l'organisation est depuis 2003 assurée par des pays donateurs. Au nombre de...
(AFP 01/02/18)
Dans une école primaire de Pikine, en banlieue de Dakar, les classes bondées et la cour sablonneuse traduisent le défi de l'enseignement au Sénégal, pays hôte d'une conférence internationale sur le financement de l'éducation. Dakar accueille à partir de jeudi la troisième conférence de reconstitution des fonds du Partenariat mondial pour l'éducation (PME), à laquelle se joindront vendredi plusieurs chefs d'Etat, dont le président français Emmanuel Macron, parrain de cette réunion avec son homologue sénégalais Macky Sall. Des dirigeants d'agences de l'ONU, ainsi que la chanteuse Rihanna, engagée dans la promotion de l'éducation...
(RFI 01/02/18)
La conférence de financement du Partenariat mondial pour l’éducation (GPE) se tient ce vendredi à Dakar. De nombreux chefs d’Etat de la sous-région sont attendus. Les présidents français Emmanuel Macron et sénégalais Macky Sall vont présider ce sommet qui vise à soutenir les pays en développement, l’objectif affiché : lever plus de 3 milliards de dollars. Des problèmes de financement de l’éducation qui sont concrets au Sénégal malgré les efforts de l’Etat. Le principal syndicat de l’enseignement supérieur, qui considère que l’Etat ne respecte pas les accords signés, vient notamment d’observer deux jours de grèves. Si le Syndicat autonome de l'enseignement supérieur (SAES) affirme n’avoir pas calé sa grève avec la conférence internationale, le calendrier pour se faire entendre est...
(APA 01/02/18)
APA-Dakar (Sénégal)- La 3ème conférence du partenariat mondial pour l’éducation qui se tient, ce 02 février 2018 à Dakar, verra la participation du président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, a appris APA de source officielle. «Le président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, est attendu jeudi à Dakar pour une visite officielle de trois jours entreprise conjointement avec celle du président de la République française Emmanuel Macron», renseigne le service communication de la Banque mondiale dans un communiqué de presse. Il explique que ce voyage s’inscrit dans la continuité du +One Planet Summit+ co-organisé par la France et le Groupe de la Banque mondiale à Paris au mois de décembre 2017, traduit la...
(Le Monde 01/02/18)
C’est une mère silencieuse, un oncle mu par une colère froide et toute une communauté qui se soulève. Samedi 27 janvier, un pêcheur du quartier de Guet Ndar, à Saint-Louis au Sénégal, a été tué en mer par les gardes-côtes mauritaniens. Ils ont ouvert le feu sur la pirogue qui tirait ses filets près de la frontière maritime entre les deux pays. Révélé lundi, l’incident a provoqué la colère de la communauté des pêcheurs de Saint-Louis. Pour se venger, ces derniers s’en sont pris à des boutiques de commerçants mauritaniens qu’ils ont saccagées et pillées. Le monument aux morts de la guerre de 14-18 a été incendié ainsi que quatre véhicules. Puis la foule s’est dirigée vers la maison du...
(AFP 30/01/18)
Des centaines de personnes ont manifesté lundi à Saint-Louis, dans le nord du Sénégal, après la mort ce weekend d'un jeune pêcheur sénégalais tué par des garde-côtes dans les eaux territoriales mauritaniennes, a constaté un journaliste de l'AFP. Au moins trois boutiques appartenant à des Mauritaniens ont été pillées par les manifestants, qui ont été dispersés par la police à coups de grenades lacrymogènes. Des véhicules ont également été incendiés et au moins deux policiers et un gendarme ont été blessés par des projectiles lancés par les manifestants, qui ont scandé des slogans pour réclamer des licences de pêche en Mauritanie.
(APA 30/01/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Le Syndicat autonome des médecins du Sénégal (SAMES) et plusieurs syndicats d’enseignants du Sénégal observent, à partir de ce mardi, une grève de trois jours, pour exiger de l’Etat le respect des accords signés, entre autres. Selon le SAMES, son mouvement de trois jours «fait suite au dépôt d’un préavis de grève le 27 décembre pour dénoncer la non application des accords signés avec le gouvernement du Sénégal depuis le 31 mars 2014». «C’est pour ces raisons et pour avoir privilégié en vain le dialogue et la concertation que le SAMES a pris ses responsabilités afin que les autorités en fassent autant pour permettre au président de la République de corriger l’injustice sociale subie par les médecins, les...
(APA 30/01/18)
APA – Dakar (Sénégal) - Florissante dans les années 80 et 90, la presse sénégalaise traverse actuellement une passe difficile, à l’image de la liquidation du quotidien Le Populaire, de la cessation de parution de l’hebdomadaire Nouvel Horizon et des difficultés de fonctionnement de l’Agence de presse sénégalaise (APS, publique). A l’APS, les agents affiliés au SYNPICS-maison (Syndicat des professionnels de l’information et de la communication) en sont à l’application de leur plan de lutte. Après plus de deux semaines de service minimum « pour dénoncer la situation préoccupante » de ce média du service public, les journalistes sont passés à l’étape supérieure, en déposant jeudi dernier un préavis de grève. Cela, malgré que le chef de l’Etat a, lors...
(RFI 29/01/18)
C'est une affaire qui sème le trouble au Sénégal... Selon le ministre de l'Intérieur sénégalais, les résultats d'examens effectués sur l'une des touristes espagnoles qui ont expliqué avoir été violées dans la région de la Casamance la semaine dernière ne confirment pas la thèse du viol. Quatre touristes dont 3 jeunes femmes ont déclaré avoir été braquées sur une route par des hommes armés; emmenées dans la forêt et les jeunes femmes violées. Deux des victimes sont à présent rentrées en Espagne. Une enquête a été ...
(AFP 27/01/18)
Quatre touristes espagnols ont été braqués jeudi à bord de leur véhicule en Casamance, dans le sud du Sénégal, et les trois femmes du groupe ont été violées, ont indiqué vendredi des sources sécuritaires. Les touristes se trouvaient à bord d'un véhicule "sept places", généralement utilisé comme transport en commun bon marché, lorsqu'ils ont été agressés par des "éléments armés" à quelque 60 km au nord-ouest de Ziguinchor, la plus grande ville de cette région touristique et agricole, a déclaré à l'AFP une source militaire. "Les touristes espagnols ont été délestés de leur biens et les trois femmes entraînées dans la forêt, où elles ont été violées, puis libérées", a indiqué une source sécuritaire sous le couvert de l'anonymat. "Il...
(APA 27/01/18)
APA – Dakar (Sénégal) - Une des principales confréries islamiques soufies du Sénégal, les Layènes se distinguent de leurs coreligionnaires par certaines pratiques dont les mariages collectifs entre adeptes. Célébrées annuellement lors de la ‘’ziarra’’ (renouvellement d’allégeance) au Khalife général (guide de la confrérie), ces unions sont contractées par plus d’une centaine en un après-midi et sur la base d’une dot symbolique de 5000 FCFA. En ce samedi 6 janvier 2017, jour de la ‘’ziarra’’ à l’actuel Khalife général des Layènes, Abdoulaye Thiaw Laye, l’union de 132 couples est un des temps forts de l’évènement. Les mariages sont prévus comme d’habitude sur la Grand-Place de sable fin de Yoff- Diamalaye, quartier jouxtant la mer et un des fiefs des Layènes...
(AFP 26/01/18)
Le massacre de 14 hommes en Casamance, dans le sud du Sénégal, a été commandité et exécuté par des villageois avec le concours de membres de la rébellion, a affirmé jeudi le parquet, expliquant avoir arrêté le "planificateur" et 15 participants directs. Après des années d'accalmie, la Casamance a connu un regain de violence le 6 janvier, avec le massacre de sang-froid de 14 hommes partis chercher du bois dans la forêt protégée de Bayotte, proche de Ziguinchor, principale ville de la région, par des hommes armés. "L'attaque du 6 janvier a été planifiée et exécutée (...) pour le compte de deux villages", a déclaré le procureur de Ziguinchor, Alioune Abdoulaye Sylla. Elle a été menée par des habitants "avec...
(RFI 26/01/18)
Au Sénégal, une faction rebelle pourrait être impliquée dans l’assassinat de 14 hommes en Casamance, dans le sud du pays, le 6 janvier dernier. L'information a été révélée par le procureur de la République du tribunal de Ziguinchor, capitale régionale. Alioune Abdoulaye Sylla a fait le point sur l’enquête près de trois semaines après la découverte la tuerie perpétrée en pleine forêt, dans le sud de la région casamançaise. S’il ne parle pas de la rébellion casamançaise du MFDC (Mouvement des forces démocratiques de Casamance), le procureur...
(APA 26/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Quatre touristes espagnols qui voyageaient à bord d’un véhicule en Casamance ont été dépossédés de leur argent par des hommes armés qui ont ensuite violé trois des femmes du groupe de touristes, rapporte la presse locale. Selon le quotidien Vox Populi qui consacre sa Une à cette information, «l’attaque a eu lieu jeudi après-midi entre le village de Karong et celui de Kataba 2, après Diouloulou». «En provenance de Kaffountine, le véhicule transportait quatre Espagnols dont 3 femmes. Les assaillants ont emporté plus de 3 millions fcfa », précise le journal avant d’ajouter que « l’Armée lance la traque » des malfaiteurs. Interrogé par l’Agence de presse sénégalaise (Aps, publique), le commandant de la brigade de gendarmerie...
(Xinhua 26/01/18)
Trois touristes de nationalité espagnole ont été enlevées et violées par des hommes armés jeudi en Casamance (sud du Sénégal), suite au braquage du véhicule qui les transportait, a rapporté vendredi la presse locale. "Il s'agit de quatre touristes espagnols. Il y a un homme et trois femmes, conduits par un chauffeur sénégalais. Ils ont été enlevés, violés avant d'être libérés par une bande armée sur l'axe Diouloulou-Kataba, à hauteur du village de Karong", dans le département de Bignona (Ziguinchor), a précisé une source sécuritaire citée par l'Agence de presse sénégalaise. Selon la même source, "l'une des femmes est actuellement dans un établissement de soins de Kafountine (département de Bignona)". Les hommes armés non-identifiés ont remporté 4.400 euros et plus...
(Xinhua 26/01/18)
Une personne soupçonnée d'avoir planifié la tuerie de 14 bûcherons le 6 janvier dernier en Casamance (sud du Sénégal) a été arrêtée et placée sous mandat de dépôt, a rapporté vendredi la presse sénégalaise, citant le procureur du tribunal de Ziguinchor (chef-lieu de la région sud), Alioune Abdoulaye Sylla. Le procureur, qui faisait le point sur l'enquête de la tuerie, a indiqué les enquêtes ont permis d'identifier et de garder à vue "la personne qui aurait planifié toute l'opération et 15 autres soupçonnées de participation à la tuerie". Le magistrat a ajouté que neuf autres personnes ont été libérées faute de charges suffisantes. Selon le procureur, un lieutenant d'une faction du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC, indépendantiste) s'est...

Pages

(Agence Ecofin 16/02/18)
L’opérateur de téléphonie mobile Expresso, filiale du groupe télécoms soudanais Sudatel, a enfin investi le segment du Mobile Money au Sénégal. La société télécoms a lancé son service dédié au transfert et à la réception d’argent depuis les téléphones portables, le 15 février 2018 à Dakar. Baptisé « E-Money », le nouveau service permet à la société d’élargir sa palette d’offres proposée aux consommateurs. Abdalla Saeed, le directeur général d’Expresso, a expliqué que le nouveau service « profitera à tous nos clients et à tous les segments de la société sénégalaise ». Il aidera la société télécoms à atteindre sa vision « d’être au premier rang des entreprises avec l’ambition de permettre à notre continent africain de se transformer et...
(Agence Ecofin 16/02/18)
Les Etats-Unis injecteront, d’ici les trois prochaines années, 22 milliards FCFA dans la chaîne de valeur de la noix de cajou au Sénégal, en Gambie et en Guinée Bissau. C’est ce qu’a confié, à l’APS, Tulinabo Mushingi, Ambassadeur du pays près le Sénégal. Cette enveloppe devrait permettre d’accroître la production et l’exportation de la noix, au niveau des nations concernées, ainsi que de créer des emplois dans la chaîne de valeur du produit. Pour rappel, la Guinée Bissau tire plus de 80% de ses recettes d’exportations de la noix de cajou et expédie annuellement près de 200 000 tonnes de la matière première. Pour sa part, la Gambie produit près de 10 000 tonnes de noix par an, tandis que...
(Agence Ecofin 14/02/18)
Le Salon International des professionnels de l’Économie Numérique SIPEN a démarré ce mardi 13 Février 2018 au King Fadh Palace de Dakar. Pendant deux jours, les experts du secteur échangeront sur les challenges et enjeux du secteur. Tigo, entreprise résolument tournée vers le numérique y prend une part active en animant des ateliers thématiques, et en présentant ses solutions et services innovants aux visiteurs. Le thème de cette édition : « la transformation Digitale, Socle de l’Émergence des Économies Africaines » est en phase avec la vision de Tigo qui a en juillet dernier inauguré son datacenter, le premier de la zone UEMOA francophone à être certifié Tier 3 Design. Ce datacenter de dernière génération représente l’une des contributions de...
(APA 14/02/18)
APA - Dakar (Sénégal) - ‘’Notre marché de la Cedeao est déjà ouvert aux investissements marocains avec tous les avantages", a dit le président Agne à l'ouverture de l'édition 2018 des assises de l'entreprise du Cnp. Affirmant que le Maroc est déjà chez lui au Sénégal et dans la région, M. Agne a cité à cet égard, le secteur bancaire de l’assurance et des Btp (bâtiment et travaux publics). Il assuré par contre, qu’il est temps de parler de réciprocité entre l'Afrique de l'Ouest et l'Union du Maghreb Arabe sur les questions relatives à ses mécanismes de protection implicite et barrières non-tarifaires. "L'entreprise partage notre très grande fraternité avec le Magrheb, mais les préalables sont là...Et ils sont si nombreux,...
(RFI 13/02/18)
C’est la quatrième semaine du procès de Khalifa Sall et les audiences ont repris ce lundi matin au palais de justice de Dakar. Khalifa Sall et les sept autres prévenus sont soupçonnés de détournement de deniers publics, ils risquent jusqu’à dix ans de prison en cas de condamnation. Dans une salle d’audience comble où près de 1 000 personnes assistent au procès, ce sont les avocats de la défense qui ont interrogé les prévenus. A la barre, Khalifa Sall a particulièrement critiqué l’Etat. S’il affirme être...
(APA 13/02/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Les ressources de l’Etat du Sénégal au terme du mois de décembre 2017 ont connu une augmentation de 23,8 milliards FCFA (environ 38,080 millions de dollars) comparé à la même période de l’année 2016, a appris lundi APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Les données de la DPEE indiquent que ces ressources sont passées de 2334,7 milliards FCFA en décembre 2016 à 2357,4 milliards FCFA en décembre 2017, soit une légère progression de 1% en valeur relative. Ces ressources sont constituées des recettes budgétaires, à hauteur de 1939,4 milliards FCFA, des autres recettes pour un montant de 162 milliards FCFA, des ressources du fonds de soutien au secteur de l’énergie...
(APA 13/02/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Les dépenses totales de l’Etat du Sénégal à fin décembre 2017 ont enregistré une hausse de 33,2 milliards FCFA (environ 56,320 millions de dollars) par rapport à la même période de l’année 2016, rapporte une note de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) reçue mardi à APA. Ces dépenses sont évaluées à 2739,1 milliards FCFA contre 2703,9 milliards FCFA un an auparavant, soit une progression de 1,3% en valeur relative. « Cette évolution est principalement attribuable aux dépenses d’investissement, aux charges d’intérêts sur la dette et de la masse salariale », explique la DPEE. Les dépenses d’investissement globales sont en effet estimées à 1101,5 milliards FCFA, soit un léger accroissement de 1%, principalement...
(Agence Ecofin 13/02/18)
Air Sénégal SA, la nouvelle compagnie aérienne nationale sénégalaise, démarrera officiellement ses activités avant le mois d’avril 2018. C’est ce qu’a annoncé le directeur général de la compagnie, Philippe Bohn, dans une interview accordée à la radio privée RFM. Selon les propos du responsable, rapportés par l’Agence de Presse sénégalaise (APS), la compagnie qui desservira essentiellement les pays de la sous-région ouest-africaine, sera opérationnelle dès qu’elle aura obtenu le permis d’exploitation aérienne délivré par l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM). Air Sénégal SA dont le capital est détenu à 100% par l’Etat sénégalais, à travers la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), devrait permettre à l’économie du pays de surfer sur la vague d’un tourisme en...
(Jeune Afrique 13/02/18)
L'accord signé le 9 février entre la Mauritanie et le Sénégal permettra l'exploitation du gisement gazier offshore commun « Grand Tortue-Ahmeyim » (GTA) de 450 milliards de mètres cubes à partir de 2021. La Mauritanie et le Sénégal ont signé, vendredi 9 février à Nouakchott, un accord de coopération pour l’exploitation du champ gazier offshore de « Grand Tortue-Ahmeyim » (GTA) à cheval sur leur frontière commune. Cet accord, dont le contenu (taxes et partage des revenus entre les deux États et les compagnies pétrolières), demeure inconnu, permettra au découvreur américain Kosmos Energy et à la major britannique BP de décider, au cours de cette année, le lancement de l’exploitation d’un gisement estimé à 450 milliards de mètres cubes, soit...
(Agence Ecofin 13/02/18)
Vendredi dernier, le Sénégal et la Mauritanie ont signé un accord de coopération intergouvernemental qui permettra le développement du champ gazier Tortue/Ahmeyim, à cheval sur leurs frontières maritimes, et le partage équitable des revenus tirés de son exploitation. L’accord a été paraphé à Nouakchott par les ministres Mansour Elimane Kane et Mohamed Abdel Vetah, respectivement ministres sénégalais et mauritanien de l’Energie, en présence des chefs d’Etat Mohamed Ould Abdel Aziz et Macky Sall. « Ce gisement de gaz est très important pour l’avenir de nos deux pays. S’il est exploité comme nous le voulons, il va alors contribuer à accélérer les processus de développement et d’émergence de nos deux pays », a déclaré le président sénégalais, selon des propos rapportés...
(Agence Ecofin 13/02/18)
La COPEOL, seconde plus grosse huilerie d’arachide du Sénégal, ne compte pas mettre un terme à ses opérations de transformation durant la campagne de commercialisation 2017/2018. C’est ce qu’a indiqué Papa Abdoulaye Seck (photo), ministre sénégalais de l’agriculture. Cette annonce intervient alors que ladite campagne est perturbée dans certaines régions du pays en raison du non-paiement par la SONACOS d'arriérés aux opérateurs privés stockeurs. Elle survient également dans un contexte où l’entreprise est aux prises avec un redressement fiscal de 8 milliards Fcfa. « L’entreprise n’arrête pas ses activités. Elle reste dans la campagne de commercialisation arachidière et continuera d’assurer convenablement sa mission. La campagne de commercialisation va s’améliorer et nous sommes convaincus que toute l’arachide cultivée et récoltée sera...
(Xinhua 09/02/18)
Le président sénégalais, Macky Sall, est attendu ce jeudi à Nouakchott pour une visite de travail au cours de laquelle l'exploitation commune du gaz off shore et les questions liées à la pêche seront débattues. D'importants gisements de gaz, découverts depuis plus de deux ans sur la frontière maritime des deux pays, devront être sous peu exploités par la compagnie américaine Kosmos Energy. Les chefs d'Etat sénégalais et mauritanien auront également à débattre de la très sensible question de la pêche et des licences accordées par la Mauritanie aux pêcheurs traditionnels sénégalais. Depuis, les relations entre les deux pays connaissent des épisodes "peu fraternels", selon l'expression de journalistes mauritaniens, notamment après un tir de la marine mauritanienne qui a coûté...
(Agence Ecofin 09/02/18)
Au Sénégal, la campagne 2017/2018 de commercialisation d’arachide est bloquée dans la région de la Casamance, rapporte l’APS. Cette situation est la conséquence du non-paiement par la Société nationale des oléagineux du Sénégal (SONACOS.SA), d’une facture de 6 milliards FCfa aux opérateurs privés stockeurs d’arachide, responsable de la collecte de la graine. « Nous avons ramassé les graines des paysans. Ces derniers courent derrière nous. Mais nous aussi nous courons derrière la SONACOS qui ne nous a pas encore remboursés, pour qu’on puisse honorer nos dettes. Les opérations de paiement sont bloquées depuis le 10 janvier.», indique Lansana Konté, porte-parole des opérateurs de la région. Pour rappel, les autorités sénégalaises anticipent une récolte de 1,4 million de tonnes d’arachide en...
(Agence Ecofin 09/02/18)
Au Sénégal, la Sonacos a annoncé par la voix de son directeur général Pape Dieng (photo), qu’elle envisageait de s’orienter vers le raffinage de l’huile d’arachide brute et sa vente sur le marché intérieur sénégalais, indique l’APS. Cette nouvelle approche qui tranche avec la démarche traditionnelle tournée vers l’exportation de graine ainsi que de l’huile d’arachide brute, s’explique selon le responsable, par le mouvement à la baisse des cours mondiaux de l’oléagineux. Elle devrait permettre à la compagnie publique de réaliser un résultat bénéficiaire de 12 milliards FCfa d’ici 2 ans. « Les flux de liquidités qui seront dégagés sur la période, seront suffisants pour assurer le financement, la réhabilitation et la modernisation de notre outil industriel de production.», fait...
(Agence Ecofin 09/02/18)
La commune rurale de Darou Khoudoss a abrité en début de semaine, un forum sur le thème « Sécurisation du foncier et accès des femmes et des jeunes à la terre ». C’est ce que rapporte Le Quotidien. « A Darou Khoudoss, il y a le domaine public naturel, mais également le domaine public de l’Etat et celui qui est affecté aux sociétés minières sans compter le domaine national et le périmètre de restauration des Eaux et forêts. Et pour attribuer ces zones à des particuliers, il y a des procédures à faire.», précise notamment le sous-préfet de l’arrondissement de Méouane, Oumar Diba, pour justifier l’organisation de ce forum. Un cadre de réflexion jugé opportun par la conseillère municipale Maguette...
(APA 08/02/18)
APA-Dakar (Sénégal) - L’ambassadeur de la Chine au Sénégal M. Zhang Xun,et le ministre sénégalais de l’économie, des finances et du plan M. Amadou Bâ ont conclu ce jeudi à Dakar trois accords de coopération économique d’un montant total de 104,800 milliards FCFA (environ 167,680 millions de dollars). Le premier accord d’un montant de plus d’un milliard de francs CFA, est destiné au financement de la mission technique chinoise au Centre National Hospitalier d’Enfants de Diamniadio, à l’acquisition d’un lot de matériel de traduction simultanée au profit du Conseil économique, social et environnemental (CES) et au programme d’installation d’un système de télévision par satellite au niveau de 300 villages du Sénégal. Quant au deuxième accord, il constitue une subvention d’un...
(APA 08/02/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Les exportations du Sénégal durant le mois de décembre 2017 ont connu un repli de 7,8% comparées au mois précédent, a appris APA auprès de l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). Ces exportations sont évaluées à 101,5 milliards de FCFA contre 110,1 milliards de FCFA, soit une baisse de 8,6 milliards FCFA en valeur absolue. Toutefois, par rapport au mois de décembre 2016, les exportations ont connu une hausse de 22,3%. Leur cumul à fin décembre 2017 est ressorti en effet à 1486,4 milliards de FCFA contre 1371,2 milliards de FCFA pour la période correspondante de 2016, soit une progression de 8,4%. Au cours de ce mois, les exportations ont porté essentiellement sur...
(APA 07/02/18)
La Banque mondiale informe de l’approbation d’un crédit de 110 millions de dollars (soit 60 milliards f cfa) de l’Association internationale de développement (IDA, sigle anglais) pour l’amélioration de la gouvernance et l’efficacité des collectivités locales du Sénégal. «La Banque mondiale va accompagner les efforts déployés par les autorités en vue d’engager une transformation qui placera les municipalités aux manettes du développement», explique Louise Cord, directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal dans un communiqué de presse. Le texte précise que le nouveau programme bénéficiera d’un cofinancement de 80 millions d’euros de l’Agence française de développement (AFD).
(APA 07/02/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Le déficit commercial du Sénégal s’est dégradé de 19,5 milliards FCFA (environ 31,200 millions de dollars) au terme du mois de décembre 2017 comparé au mois précédent, a appris mercredi APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Ce déficit s’est établi en effet à 173,1 milliards FCFA contre 153,5 milliards FCFA au mois de novembre 2017 (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). Selon la DPEE, cette situation est consécutive à la baisse de 8,5 milliards FCFA des exportations, conjuguée à l’accroissement des importations de biens de 12,5 milliards FCFA, sur une base mensuelle. Ainsi, le taux de couverture des importations par les exportations s’est situé à 32,5% en décembre 2017 contre...
(Xinhua 07/02/18)
La croissance du PIB en Afrique était estimée à 3,6% en 2017, selon la Banque africaine de développement (BAD) qui voit des perspectives "beaucoup plus prometteuses" avec un taux de croissance de 4,1% en 2018 et 2019. "Les perspectives de croissance sont beaucoup plus prometteuses et nous prévoyons une accélération de la croissance du PIB de l'Afrique à 4,1% en 2018 et 2019", a déclaré le président de la BAD, Akinwumi Adesina, lors d'une cérémonie officielle pour présenter les progrès et les perspectives de développement de l'Afrique mardi à Abidjan. "Nous avons la tête hors de l'eau et les économies africaines progressent fortement et sereinement", a commenté Akinwumi Adesina faisant remarquer que "la croissance du PIB réelle était estimée à...

Pages

(APA 23/05/17)
Les quatre représentants africains ont connu un début contrasté à la 20èmeédition de la Coupe du monde des moins de 20 ans qui se dispute depuis samedi en Corée du Sud avec deux victoires et deux défaites. La championne d’Afrique en titre, la Zambie, et le vice-champion, le Sénégal, ont réussi leur entrée en lice en dominant respectivement le Portugal (2-1) et l’Arabie Saoudite (2-0). Avec ce succès, la Zambie prend la tête du groupe C, devant l’Iran qui s’imposé face à Costa Rica sur le score étriqué de 1-0. Idem pour le Sénégal qui prend les commandes du groupe F où l’Equateur et les Etats-Unis se sont neutralisés (3-3) dans l’autre match. En revanche, la Guinée, de retour au...
(Le Monde 19/05/17)
Construction du royaume zoulou, de l’Afrique du Sud, rapports de domination sont au cœur du premier roman de l’anthropologue spécialiste de l’esclavage. Economiste franco-sénégalais qui a fait carrière à l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) et anthropologue, Tidiane N’Diaye signe chez Gallimard son premier roman. L’Appel de la lune revient sur la construction dans le sang du royaume zoulou puis de la nation sud-africaine. A l’origine une tribu majeure du groupe Ngumi, fondé vers 1709 par Zulu kaNtombhela, le royaume zoulou a connu son apogée durant le règne de Chaka, devenu l’une des grandes figures épiques de l’Afrique précoloniale. Chaka « réussit à battre, à intégrer ou à écraser sans pitié nombre de miniroyaumes qui évoluaient...
(SeneNews 03/05/17)
L’ancien président de la ligue de football professionnel a tenu une conférence de presse aujourd’hui. Une occasion pour lui de confirmer sa candidature au poste de président de la fédération sénégalaise de football. Au cours d’une rencontre avec les journalistes, Louis Lamotte ancien président de la ligue de football professionnel a annoncé sa candidature pour succéder à Augustin Senghor. Selon lui, malgré les efforts des dirigeants le foot tarde à apporter ses fruits. Il propose une réorganisation du sport. Son rêve serait de «réorienter la gestion du football en partant des acquis mis en place». Il veut bâtir une fédération qui serait dotée d’appuis nécessaires à son fonctionnement. Selon lui, «on ne peut pas entreprendre sans les moyens de ses...
(Africa Top sports 02/05/17)
Les deux représentants africains au Mondial de Beach Soccer 2017 aux Bahamas connaissent fortunes diverses. Après leurs trois matchs de phase de groupes, le Sénégal a réussi à se qualifier pour les quarts de finale, tandis que le Nigéria doit plier bagages. Les Super Sand eagles défaits en ouverture par l’Italie (6-12), se sont pourtant bien repris en seconde rencontre face au Mexique 5-4 après prolongations. mais lundi, lors de sa dernière sortie, le Nigéria a été dominé 2-1 dans les tirs au but par l’Iran (4-4 après prolongations). Conséquence, 2 points et une troisième place dans le groupe B synonyme d’élimination. De son côté, le Sénégal impressionne en ce début de compétition. Large victorieux de l’Equateur en premier match...
(APA 27/04/17)
Les deux représentants africains, le Sénégal et le Nigeria, rencontrent respectivement l’Equateur et l’Italie pour le compte de la 1ère journée de la phase de poules de la 9ème édition de la Coupe du monde de Beach soccer, ce jeudi soir à Nassau, aux Bahamas. Habitués de la compétition dont ils ont déjà atteint les quarts de finale, Sénégalais et Nigérians visent au moins le carré d’as. Pour sa sixième participation après celles de 2007, 2008, 2011, 2013 et 2015, le Sénégal, détenteur du titre continental, a déjà été quart de finaliste à deux reprises, en 2007 et 2011. Après l’Equateur, les «Lions » devront en découdre avec le pays hôte, les Bahamas, le 29 avril, et la Suisse, le...
(Autre média 19/04/17)
 
00:00
Sélectionneur du Maroc, Hervé Renard est un véritable amoureux du continent africain. Et le technicien français l’a encore prouvé dimanche en prenant part au marathon de Dakar (Sénégal) parmi 6 000 participants ! Le double vainqueur de la CAN en a profité pour jurer sa fidélité aux Lions de l’Atlas. "Je suis toujours sélectionneur du Maroc et je vais le rester !", a-t-il lancé à la presse locale. Voilà qui est clair.
(Jeune Afrique 15/04/17)
Cela fait un mois que toutes les artères de la capitale sénégalaise sont bordées de panneaux annonçant l’événement du week-end : le Marathon de Dakar, une compétition inédite sur laquelle plus de dix mille coureurs de tous horizons sont attendus. En marge du 42 km de dimanche, plusieurs autres courses seront disputées ce samedi 15 avril avec deux épreuves pour les enfants, un 10 km, un semi-marathon et la Dakaroise, une course féminine de 5 km. La compétition, qui se déroulera à l’intérieur de la ville, devrait être bien accueillie dans un pays qui cultive depuis toujours une réelle culture du sport. Toute la semaine d’ailleurs, on pouvait voir hommes et femmes s’entraîner sur le bord de mer, où auront...
(APA 31/03/17)
Les clubs champions de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Liberia et du Sénégal s’affrontent à partir de ce vendredi à Dakar, dans un tournoi organisé par les zones A et B de l’Union des fédérations ouest-africaines (UFOA) de la Confédération africaine de football (CAF) dans le cadre d’un partenariat qu’elles ont signé avec la chaîne Fox Sports TV. En demi-finales, l’AS Tanda (Côte d’Ivoire) va faire face à Wa All Stars Squad (Ghana), et Barrack Young Controllers (Liberia) en découdra avec l’US Gorée (Sénégal). La finale et le match de classement sont prévus dimanche au stade Demba Diop. Le vainqueur du tournoi recevra une enveloppe de 12 millions de francs CFA, selon les organisateurs. Les zones Ouest A et...
(AFP 28/03/17)
La Fifa envisage d'ouvrir une procédure disciplinaire après l'envahissement de la pelouse par des supporters qui a entraîné l'arrêt du match amical Sénégal - Côte d'Ivoire à la 88e minute, lundi soir à Paris. La Fifa "analyse et réunit des informations concernant les incidents qui se sont produits pendant le match amical", lundi au stade Charléty, rempli à moitié, a indiqué mardi l'instance suprême du football mondial dans un communiqué transmis à l'AFP. "Une procédure disciplinaire pourrait être ouverte si nécessaire", a ajouté la Fifa. Les deux équipes étaient à égalité un but partout lorsque l'arbitre français Tony Chapron a arrêté la rencontre à la 88e minute, après l'envahissement de la pelouse par des supporters. La rencontre avait débuté vers...
(AFP 28/03/17)
Le match amical entre la Cote d'Ivoire et le Sénégal a été interrompu à la 88e minute de la rencontre en raison de l'envahissement de la pelouse par les supporters venus remplir une bonne moitié du stade Charléty, lundi soir à Paris. La Côte d'Ivoire a été tenue en échec lundi par le Sénégal au stade Charléty à Paris (1-1) en match amical, alors que le nouveau sélectionneur, le Belge Marc Wilmots, entrera en fonction le 1er avril pour assurer la qualification pour le Mondial-2018. La rencontre a été interrompue à la 88e minute par l'arbitre français Tony Chapron, après de multiples envahissements de la pelouse de Charléty par les supporters des deux équipes. L'ancien sélectionneur de la Belgique a...
(AFP 28/03/17)
La Côte d'Ivoire a été tenue en échec lundi par le Sénégal au stade Charléty à Paris (1-1) en match amical, alors que le nouveau sélectionneur, le Belge Marc Wilmots, entrera en fonction le 1er avril pour assurer la qualification pour le Mondial-2018. La rencontre a été interrompue à la 88e minute par l'arbitre français Tony Chapron, après de multiples envahissements de la pelouse de Charléty par les supporters des deux équipes. L'ancien sélectionneur de la Belgique a été nommé mi-mars, en remplacement du Français Michel Dussuyer, et arrive au sein une équipe qui a été éliminée dès la phase de poules de la Coupe d'Afrique des nations 2017 au Gabon en dépit de son statut de tenante du titre...
(BBC 28/03/17)
L'ex-champion du monde des échecs, Garry Kasparov, envisage de former 1 million d'enfants dans plusieurs pays africains, notamment en Côte d'Ivoire, au Sénégal, au Maroc et à Madagascar. Pour le prodige russe, ce jeu est un outil efficace pour améliorer les compétences des élèves. Ibrahima Cissé, président du comité national provisoire des échecs du Sénégal, apprécie le projet. "Que Garry Kasparov veuille mettre en œuvre un tel projet, je ne pourrais que m'en réjouir et dire qu'on découvrira des futurs grands joueurs d'échecs", se réjouit Ibrahima Cissé. Il est ravi par cette initiative et affirme que l'Afrique regorge d'immenses potentialités.
(APA 25/03/17)
APA – Dakar (Sénégal) - A la peine lors de la phase aller, le Sénégal et le Cap-Vert ont bien démarré la phase retour du Tournoi de la Zone 2 qualificatif pour l’Afrobasket hommes 2017 en dominant respectivement la Guinée (67-49) et le Mali (64-58), à l’occasion de la 1ère journée disputée vendredi au stadium Marius Ndiaye de Dakar. Avec ces succès, Sénégalais et Cap-Verdiens se relancent dans la compétition où tous les quatre protagonistes comptent désormais tous 6 points. La seconde journée, qui se joue ce samedi. Au programme, les deux vainqueurs du jour, le Sénégal et le Cap Vert, se feront face, alors que les vaincus, la Guinée et le Mali, en découdront dans l’autre match. Les deux...
(APA 24/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le chargé du recrutement Afrique de l'Olympique lyonnais (OL), Patrice Girard, a affirmé jeudi à Dakar que le Sénégal est l'un des rares pays africains où les clubs de football ont misé sur la formation des joueurs. "Je trouve que le foot sénégalais se développe. Le Sénégal est l'un des rares pays africains où les clubs ont misé sur la formation", a dit M. Girard, citant des centres de formation comme Diambar, Génération Foot... Il prenait part à une conférence de presse du centre de formation Dakar Sacré-Coeur (DSC) dans le cadre d'une visite d'officiels de son partenaire Olympique lyonnais, une rencontre précédée d'une signature de partanerait entre DSC et la cimenterie Sococim. "Il faut que l'Afrique...
(APA 22/03/17)
APA - Dakar (Sénégal) - La Fédération sénégalaise de basket-ball (FSBB) a procédé à un réajustement de son staff technique avec la nomination de Dame Diouf, jusqu’ici adjoint de l’entraîneur de l’équipe nationale masculine le Français Stéphane Dumas. Cette mesure a été prise au lendemain de la participation ratée du Sénégal à la manche aller du tournoi de qualification de la Zone 2 pour l’Afrobasket 2017 disputée au 17 au 19 mars dernier à Bamako, au Mali. «Il y a eu des réajustements après le bilan technique du tournoi de Bamako. Dame (Diouf) devient le coach principal», a révélé mardi à Dakar le directeur technique national (DTN), Maguette Diop. Selon lui, le technicien français rétrogradé adjoint «est un bon coach...
(Jeune Afrique 21/03/17)
 
00:00
La commission de discipline de la Fédération internationale de football (Fifa) a décidé de suspendre à vie l'arbitre ghanéen Joseph Odartei Lamptey pour "manipulation du match", a indiqué lundi l'institution dans un communiqué. L’arbitre ghanéen Joseph Odartei Lamptey reconnu coupable d’avoir manipulé le résultat du match de qualification pour la Coupe du monde 2018, opposant l’Afrique du Sud au Sénégal (2-1), au Peter Mokaba Stadium de Polokwane, le 12 novembre 2016, précise le communiqué de la Fifa, adressé lundi 20 mars. L’organisation a donc décidé de le « suspendre à vie (…) de toute activité liée au football (administrative, sportive ou autre) aux niveaux national et international », ajoute le texte. Sanction précédente L’arbitre ghanéen avait déjà été sanctionné par...
(Rewmi 20/03/17)
Joseph Koto et l’équipe nationale Junior qu’il manage ont réussi une soldatesque prouesse en Zambie. La qualification en finale a été un véritable exploit qui mérite d’être loué à l’applaudimètre, non seulement pour les performances réalisées pour la ténacité de l’équipe qui a tenu face à une spirale de forfaitures et d’actes de sabotage fomentés pour saper le moral des joueurs et leur barrer la route par des méthodes déloyales et non conventionnelles Les amateurs du Football ont suivi le Sénégal à la Coupe d’Afrique des Juniors en Zambie, sans disposer d’informations sur le difficile séjour de Joseph Koto, du staff technique et des joueurs. Certes, les Koto’s boys ont tenu en haleine le public grâce à un génie footballistique...
(AFP 18/03/17)
Le sélectionneur adjoint de la Côte d'Ivoire Ibrahim Kamara, assurant l'intérim après le départ du Français Michel Dussuyer, a retenu 23 joueurs pour affronter en amical la Russie le 24 mars à Krasnodar et le Sénégal le 27 mars à Charlety (Paris). Le groupe qui a disputé la CAN-2017 marqué par une sortie dès le 1er tour a été remanié, six joueurs parmi lesquels des cadres comme Wilfried Bony (Stoke City/ENG) et Max-Alain Gradel (Bournemouth/ENG) ne figurent pas sur la liste. Pour sa part Salomon Kalou (Hertha Berlin/GER) avait annoncé sa retraite internationale après la CAN. En revanche Roger Assalé (Young Boys Berne/SUI), Cyriac Gohi Bi (Fulham/ENG) et Abdoul Karim Cissé du club local du Sporting Gagnoa effectuent leur retour...
(Huffingtonpost 14/03/17)
 
00:00
L'action est surréaliste. Certains prient leur bonne étoile, d'autres font appel à la magie pour remporter la victoire. C'est ce qu'a tenté un footballeur sénégalais lors de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations Junior (CAN U20) opposant son pays à la Zambie, ce dimanche 12 mars à Lusaka. Menés 2-0 par la Zambie, pays organisateur de la compétition, les Sénégalais ont offert au public une scène surréaliste à la 57e minute de jeu. Le jeune attaquant Ibrahima Ndiaye a profité d'un arrêt de jeu pour lancer "un sort" dans les buts adverses. Acte désespéré? Simple superstition? Quoi qu'il en soit la manœuvre pour le moins pittoresque n'a pas eu l'effet escompté. Le gardien zambien a immédiatement aperçu le...
(APA 13/03/17)
La sélection nationale de la Zambie a battu son homologue sénégalaise sur le score de 2 buts à 0, dimanche à Lusaka, en finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) des moins de 20 ans de football, remportant son premier trophée continental dans cette catégorie. Dans un National Heroes Stadium pris d’assaut par 60 000 spectateurs totalement acquis à sa cause, le pays hôte a très vite pris les devants, ouvrant le score dès la 18ème minute par Person Daka sur une erreur du gardien de but sénégalais, avant qu’Eduard Chelufya n’aggrave le score, profitant d’un contre du dégagement du portier adverse (33emn). A 2-0 en près d’une demi-heure, les carottes étaient cuites pour les«Lionceaux» qui n'ont jamais pu...

Pages

(Enquête 01/12/15)
Après la sortie de ses deux singles : «Femme d’affaires» et «My friends» qui ont fait sa renommée, Marema Fall vient de lancer son tout premier album international intitulé «initié», un mot mandingue qui veut dire ‘’merci’’. A travers cet opus, l’artiste veut remercier ses fans et les mélomanes. Accompagnée de son collaborateur Mao Otayeck, qui est le chef d’orchestre d’Alpha Blondy, Marema a dévoilé hier un album de 11 titres. L’artiste a rencontré la presse au Musée Léopold Sédar Senghor pour présenter son produit. Toutefois, les mélomanes et fans qui attendaient avec impatience l’album devront attendre le 18 décembre 2015 pour se le procurer. À travers «Beugeuleu», «Africa», «Frontière», «Talata Nder» et «Khalela», la chanteuse a voulu montrer un...
(APA 30/11/15)
Les quotidiens sénégalais de ce lundi sont à fond sur le Magal 2015 de Touba (Centre) prévu ce mardi, tout en faisant un clin d’œil à la Can U23 qui se joue depuis samedi à Dakar et à Mbour. «Le Magal de Touba célébré demain», titre Le Soleil, rappelant que c'est le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du mouridisme, qui est magnifié par les fidèles. «Magal 2015 : Ila Touba», note Le Quotidien. «Nous sommes tous Touba», indique La Tribune, à côté de L'As qui s'intéresse au guide des Thiantacounes, «Cheikh Béthio Thioune qui étale 3000 bœufs et 300 chameaux». Pendant ce temps, L'Observateur fait un reportage dans les Daaras de Khelcom et fait la «découverte des...
(APA 25/11/15)
Des sujets portant sur le début, hier, du marathon budgétaire, à la politique et au terrorisme sont mis en exergue par les quotidiens sénégalais parvenus mercredi à APA. «Loi des finances : Le Budget s'élève à 3.067 milliards», rappelle Le Soleil, expliquant que 58% des ressources sont mobilisées sur fonds propres et qu'il y a 1.000 milliards d'investissement, avec 6% de croissance annoncé. Pour Walfadjri, pour ce budget 2016, «Macky et Dionne se taillent plus de 143 milliards». «Assemblée nationale : Macky grossit de 08 milliards», note le journal Sud Quotidien. Pour Le Populaire, «le budget de la Primature triple et passe de 20 à 61 milliards». Quoi qu'il en soit, EnQuête écrit qu' «Amadou Bâ chante son budget», poussant...
(APA 24/11/15)
Plusieurs sujets allant de la politique au terrorisme en passant par le business sont traités par la presse sénégalaise de ce mardi. Sud Quotidien parle de la création par Macky Sall d'une entité consultante pour le dialogue Etat-Collectivités locales et affiche «les réserves des…maires» qui estiment que ladite structure prête à confusion d'autant qu'il existe déjà des structures adéquates en la matière. Le journal EnQuête affiche à sa Une son entretien avec Ibrahima Sylla, enseignant-chercheur à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis (Nord). «Macky est sur la voie d'être sanctionné. Beaucoup de Sénégalais ne se retrouvent plus dans son discours ni dans sa politique. Si ce n'était que des réalisations, Wade ne serait jamais battu», estime l'enseignant. Traitant du congrès des...
(RFI 24/11/15)
« Artivist. Spéciale Nina Simone ». C’est le titre d’une soirée qui s’est déroulée ce week-end à Dakar. Ce collectif cherche à faire connaitre des membres de la communauté afro qui se sont battus pour les droits civiques, mais dont les vies restent très méconnues sur le continent africain. C’est le cas de Nina Simone. En une heure et demie, la vie de Nina Simone défile. Des vies, cette Afro-Américaine née Eunice Kathleen Waymon en 1933 en Caroline du Nord semble en avoir eu mille. Pianiste classique devenue chanteuse de cabaret puis star internationale, activiste, amie de Martin Luther King, elle touchera le fond avant de connaître à nouveau la gloire. Pour une grande partie du public, c’est une découverte...
(APA 17/11/15)
Des sujets relatifs au terrorisme, dont la sortie du ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, laissant entendre que le Sénégal n’est pas à l’abri, ainsi que les stratégies de lutte, sont largement commentés par la presse sénégalaise de ce mardi. «Le Sénégal n'est pas à l'abri…Nous ferons de sorte que l'interdiction du voile intégral soit appliquée», dit le ministre dans Sud Quotidien, à propos de la menace terroriste. Dans Le Témoin, il poursuit : «Le Sénégal n'est pas à l'abri d'une attaque terroriste». Le journal EnQuête s'intéresse au consensus national autour du terrorisme et révèle que «Benno Bokk Yakaar (majorité) partant, l'opposition hésite». Ce journal écrit que la Ligue démocratique et le Parti socialiste sont en phase avec le Chef...
(APA 11/11/15)
La presse sénégalaise parvenue mercredi à APA continue de faire les choux gras à la position ferme du président Macky Sall contre le terrorisme, engageant dans la lutte l’armée nationale et les populations. «La menace terroriste inquiète le Sénégal : Macky Sall invite les populations à la culture sécuritaire. Des moyens colossaux sont mis à la disposition de l'armée. Il encourage la formation des forces armées», écrit Direct-Info à sa Une. Dans la lutte contre le terrorisme, Le Populaire note que «l'armée (est) en rempart» et que «Macky veut un système de renseignements performant, capable de savoir ce que l'ennemi va penser». «L'armée dotée d'avions de chasse et de patrouilles», informe Le Populaire, donnant la parole à Macky Sall qui...
(APA 05/11/15)
L'inculpation en France de l'ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), le Sénégalais Lamine Diack, pour corruption passive et blanchiment aggravé et la conférence du M23 sur la crise à l'Assemblée nationale, sont les sujets phares des quotidiens sénégalais parvenus jeudi à APA. « Mise en examen de l'ancien président de l'IAAF en France dans une affaire de corruption sur le Dopage », titre Le Populaire qui informe que les proches de Lamine Diack sont montés au créneau pour dénoncer et démonter en pièces « les accusations excessives et insignifiantes » contre leur mentor. Dans sa livraison du jour, Le Témoin titre, « corruption dans l'athlétisme, Lamine Diack brûlé par la flamme olympique » . « Lamine Diack et...
(APA 04/11/15)
La nouvelle stratégie de l’opposition pour récupérer le Groupe parlementaire «Libéraux et Démocrates» dont le bureau de l’Assemblée nationale a confié la présidence au frondeur du Parti démocratique sénégalais (Pds), Modou Diagne Fada, au détriment d’Aïda Mbodj, se paie des quotidiens sénégalais parvenus mercredi à APA. «L'opposition se réajuste», titre Sud Quotidien qui informe que les opposants vont externaliser le combat en saisissant les chefs religieux. Le Témoin qui parle de nouveau plan d'actions précise que «l'opposition va déposer des plaintes auprès des chefs religieux». «Le Pds et ses alliés comptent saisir les chefs religieux», renchérit le journal EnQuête. Dans Direct-Info, Diop Decroix et Cie accablent le bureau de l'Assemblée nationale et soutiennent qu' «il est en service commandé». Pour...
(AFP 27/10/15)
Le professeur Oumar Sankharé, deuxième agrégé de grammaire du Sénégal après Léopold Sédar Senghor, est décédé lundi à l'âge de 65 ans, selon une association et la presse sénégalaises mardi. L'agence de presse sénégalaise (APS, officielle) ainsi que plusieurs quotidiens et sites d'information locaux ont rendu hommage au Pr. Sankharé, dont la disparition a été confirmée à l'AFP par Aboubacar Demba Cissokho, de l'Association de la presse culturelle au Sénégal. "Ces dernières années, il avait une santé chancelante, et fut même hospitalisé en France", indique Le Soleil (pro-gouvernemental), "il est décédé des suites d'une longue maladie", rapporte Walfadjri (privé), l'un et l'autre sans préciser la nature de son mal. "Il doit être inhumé cet après-midi (mardi) à Thiès", sa ville...
(AFP 20/10/15)
Près de 25 m3 d'archives papier du poète et premier président du Sénégal Leopold Sédar Senghor, menacées par les rongeurs, vont être remises en état, a-t-on appris mardi auprès de la région Basse-Normandie (nord-ouest de la France) qui vient de débloquer 150.000 euros. "La veuve de M. Senghor étant âgée, c'est le conseil de famille qui nous a alerté sur l'état de ces archives qui se trouvaient dans une petite maison sur la propriété des Senghor à Verson", près de Caen, a expliqué à l'AFP le président socialiste de la région Laurent Beauvais. Ces 25 m3 de papiers "attaqués pour certains par les rongeurs" et 38 m3 d'objets, qui appartiennent à Mme Senghor, ont récemment été déménagés dans un bâtiment...
(Enquête 19/10/15)
Ce sont Doudou Ndiaye Rose, Pape Ibra Tall, Vieux Sing Faye, Moussa Ngom, Pacotille, Ya Cheikh, Demba Dia, Pape Mboup, Omar Bassoum, Malick Ndiaye Farathial Thial, Thierno Ndiaye Doss, Isseu Niang, Yandé Codou Sène etc., qui ont bercé bien des générations et qui sont décédés. Mais dès qu’on les a enterrés, on a presque cessé de parler d’eux. Pourtant, ils ont consacré leur vie à faire rayonner la culture sénégalaise ici et ailleurs. Et rien que pour cela, ils méritent qu’on leur rende hommage. Ce qui n’est pas le cas. Au Sénégal, on a l’impression qu’aussitôt enterrés, les morts sont oubliés. Un traitement que ne méritent pas nos illustres artistes. Un devoir de mémoire s’impose. ‘’Ku dee yaa perte’’, a-t-on...
(APA 16/10/15)
L’artiste sénégalais Ismaël Lo sera l’une des têtes d’affiche de la 20ème édition du Festival international des musiques bantoues qui se tient du 16 au 21 novembre prochain dans la capitale camerounaise, Yaoundé, a appris APA vendredi auprès du comité d’organisation. Invité grâce au soutien de l'Union européenne, en collaboration avec le Festival Africa fête de son pays, on le retrouvera sur le podium avec 53 autres musiciens, parmi lesquels d'autres célébrités internationales telles que Djeli Moussa Diawara du Guinée ou encore Sally Nyolo du Cameroun. Le Festival international des musiques bantoues, encore appelé Festi-Bikutsi, ouvrira en outre ses portes à 40 intermittents du spectacle ainsi qu'à 25 jeunes talents. Un module d'encadrement («Masterclass») de guitare classique et moderne de...
(France-Guinée Equatoriale 30/09/15)
Le Vème Salon international du Livre africain (SILA) s’est tenu à Tenerife (Iles Canaries) en Espagne, du 24 au 27 septembre 2015. Cette année, les femmes ont été mises à l’honneur avec la présence de Ken Bugul (Sénégal), Remei Sipi Mayo (Guinée équatoriale) et Hortense Yawa Djomeda (Togo). Devant un public nombreux, constitué en partie d’éditeurs espagnols venus pour l’occasion, le Festival s’est décliné sous forme de débats, présentations de livres et avec la projection du long-métrage Cold Harbour de Carey McKenzie. Le 24 septembre, c’est l’écrivain équato-guinéen Donato Ndongo Bidyogo, auteur de nouvelles commeLas tinieblas de tu memoria negra ou El metro qui a été distingué par le Festival en se voyant décerné le Prix “3 Orillas”. L’auteur âgé...
(APA 24/08/15)
Un village de vacances ouvert toute l’année et d’une capacité de 860 lits commerciaux, à destination des familles, va être construit sur un terrain de 30 hectares à Nianing (Petite côte), dans le cadre de la relance du secteur touristique sénégalais, a appris APA auprès des promoteurs du projet. «Ce projet d’un coût global de 41,3 milliards FCFA (environ 63 millions d’euros) est porté par le Club Méditerranée, la société Vacances Cap Skiring SA (VACAP), la Caisse de Dépôts et Consignations du Sénégal (CDC) et le Fonds Souverain d’Investissements Stratégiques (FONSIS) avec Impaxis Capital en tant que conseiller financier. L’ambition du projet est de s’imposer comme la locomotive pour la relance du secteur touristique du Sénégal en général et de...
(Le Quotidien (Sn) 21/08/15)
24 heures après avoir accompagné à sa dernière demeure son ami Vieux Sing Faye, Doudou Ndiaye Coumba Rose le rejoint auprès de Dieu. Le célèbre percussionniste a rendu l’âme hier après un malaise. Le monde de la culture a perdu l’un de ses plus illustres ambassadeurs. Parents, amis et des curieux ont été nombreux hier à convergé au domicile de Doudou Ndiaye Coumba Rose dès l’annonce de son décès. Ils étaient assis sous des bâches, la mine triste, les regards perdus pour ceux dont on pouvait voir les yeux. Certains se camouflent avec des lunettes noir fumée. D’autres, mouchoir à jeter entre les mains, pleurnichent. Les hommes d’un côté, les femmes de l’autre. Ces dernières, vêtues d’habits traditionnels, agitent pour...
(AFP 20/08/15)
Autorités, artistes, religieux et diplomates ont rendu hommage à Doudou Ndiaye Rose, chef percussionniste célèbre à travers le monde, à l'occasion de ses funérailles jeudi, au lendemain de son décès à Dakar à l'âge de 85 ans. Les obsèques de Mamadou dit Doudou Ndiaye Rose, énergique maître tambour respecté qui a été inhumé jeudi en début d'après-midi, ont rassemblé une foule nombreuse dans le quartier des HLM, où il résidait, selon les médias locaux. Y ont assisté de nombreux représentants du gouvernement dirigés par le Premier ministre Mohamed Dionne, ainsi que le président de l'Assemblée nationale Moustapha Niasse et le chanteur vedette Youssou Ndour, par ailleurs ministre conseiller du chef de l’État Macky Sall. Après l'annonce de son décès, survenu...
(7sur7.cd 17/08/15)
Lorsque le tumulte de Dakar commence à leur taper sur les nerfs, les Sénégalais prennent une chaloupe à l’embarcadère. Quelques minutes plus tard, ils se retrouvent au milieu de l’océan, en vue d’une belle île ocre aux allures de petit paradis méditerranéen : Gorée. Dès l’accostage, le passager est séduit par la langueur des îliens. Ici, au­cun stress. Aucune route, aucune voiture. Les mille habitants de l’île ont jeté l’ancre à Gorée pour se reposer dans les maisons de style méditerranéen, construites à l’époque de la colonisation : des volets bleus, des murs ocre, des toits rosés. Des rues étroites qui retiennent l’ombre, des bougainvilliers et des filaos bercés par le vent de l’Atlantique. Au-delà de l’Afri­que, Gorée a acquis...
(AFP 05/08/15)
"Les BD, ce sont les seules lectures que j'aime", confie Bilal, 15 ans, un des habitués de "BD Passion Dakar", unique bibliothèque au Sénégal exclusivement dédiée à la bande dessinée. Bilal Faly Faye, collégien sénégalais, en a appris l'existence il y a un an sur les réseaux sociaux via un groupe de fans de BD, explique-t-il à l'AFP, assis sur une chaise en plastique bleue, un tome de "Deadman Wonderland" dans les mains et à ses pieds, des bacs remplis d'albums. Les initiateurs "ont fait un peu de pub sur Facebook" en août 2014, "je n'avais jamais vu de bibliothèque de BD à Dakar. Je me suis dit: +Enfin!+", raconte-t-il. Depuis, il s'y rend en moyenne "tous les trois jours"...
(Le Quotidien (Sn) 24/07/15)
Pour sa 4ème édition, le festival Deggi daaj international fête les 85 ans de Doudou Ndiaye Rose. Durant deux semaines, ateliers et concerts se succèdent avant un spectacle extraordinaire qui aura lieu à la mairie de Dakar. «Dans l’esprit de la collaboration entre contemporain et traditionnel, un orchestre de six batteurs internationaux et sénégalais va rejoindre l’orchestre de Doudou Ndiaye Rose et plusieurs danseurs pour promouvoir l’héritage culturel du sabar», mentionne un communiqué. Le document, qui précise que le festival a commencé depuis le 17 juillet avec une semaine de répétitions suivie par une autre de concerts, mentionne qu’il se terminera avec la grande fête de Doudou Ndiaye Rose à l’Hôtel de ville de Dakar. On annonce également pour mardi...

Pages

(Jeune Afrique 06/02/18)
Dans le secteur très concurrentiel de la restauration rapide à Dakar, la chaîne Yum Yum utilise les mêmes recettes que les géants américains et mise sur une livraison rapide pour se différencier de la concurrence. La marque écoule chaque semaine 3 000 pizzas et 4 000 sandwichs. Depuis 2014, Yum Yum a installé 4 restaurants à Dakar : des pizzerias de type fast food, basées sur le modèle des grandes chaînes américaines. La marque écoule chaque semaine 3 000 pizzas et 4 000 sandwichs. Mais la restauration rapide dans la capitale sénégalaise est un secteur très concurrentiel. Pour se différencier, Yum Yum a donc décidé de se miser sur la livraison. Une stratégie qui a fait ses preuves, car l’entreprise...
(Le Monde 05/02/18)
Venue participer, les 1er et 2 février à Dakar, à la conférence de financement du Partenariat mondial pour l’éducation coprésidée par les présidents Macky Sall et Emmanuel Macron, la chanteuse Rihanna a été déclarée persona non grata par un « Collectif contre la franc-maçonnerie et l’homosexualité ». Celui-ci accuse la star d’être une « illuminati » « porteuse de plusieurs dangers socioculturels » pour le Sénégal. Comme je m’y attendais, et en dépit des sornettes de ces « complotistes du vendredi », Rihanna est venue et est repartie sans anicroche. Puis les millions de Sénégalais qui ne connaissent ni la chanteuse ni ce collectif de dévots ont vaqué à leurs occupations, se débattant dans un quotidien souvent difficile. Une petite...
(Jeune Afrique 03/02/18)
Macky Sall et le chef de l’État français, Emmanuel Macron, ont coprésidé ce vendredi la troisième conférence du « Partenariat mondial pour l’éducation ». Objectif : récolter 3,1 milliards de dollars pour l'éducation sur la période 2018-2020. En marge de l’événement, les dirigeants sénégalais et français ont conclu d’importants accords. Emmanuel Macron, arrivé dans la soirée du 1er février à Dakar, après son passage en Tunisie, et son homologue sénégalais Macky Sall ont coprésidé ce vendredi 2 février la troisième conférence internationale du « Partenariat mondial pour l’éducation ». L’objectif initial était de récolter 3,1 milliards de dollars sur la période 2018-2020 pour l’éducation. D’ores et déjà, un certain nombre de pays donateurs ont annoncé leurs intentions, comme la France,...
(RFI 03/02/18)
La visite d’Emmanuel Macron au Sénégal se poursuit. Après une journée consacrée à l’éducation, place maintenant à la question climatique. Le président français et son épouse Brigitte se rendent à Saint-Louis, ville côtière rongée par l’avancée de la mer. Emmanuel Macron veut à nouveau s’afficher en héraut de la lutte contre le réchauffement climatique, cette fois sur le terrain. Emmanuel Macron passe en quelque sorte du théorique au pratique. Après avoir organisé le One Planet Summit en décembre, il s’agit pour le président français de constater sur place les dégâts causés par réchauffement climatique. La France va débloquer 15 millions d’euros pour aider aux financements des travaux pour faire face à l’érosion côtière. Les habitations de Saint-Louis, l’ancienne capitale du...
(RFI 03/02/18)
C’est le deuxième jour de la visite d’Emmanuel Macron au Sénégal. Après une journée consacrée à l’éducation, place maintenant à la question climatique. Le président français et sa femme Brigitte se rendent à Saint-Louis, la ville côtière est rongée par l’avancée de la mer. Emmanuel Macron veut à nouveau s’afficher en héraut de la lutte contre le réchauffement climatique, cette fois sur le terrain. Vendredi, c’est l’éducation qui était au cœur des discussions lors du Partenariat mondial pour l’éducation, qui bénéficiera de davantage de financements. Plus de 2 milliards 300 millions de dollars récoltés, c’est moins qu’attendu, mais c’est plus que lors du dernier sommet. Macky Sall a lancé un nouvel appel pour atteindre les 3 milliards de dollars espérés...
(Paris-Match 03/02/18)
Le président de la République française Emmanuel Macron a rencontré la star internationale de la chanson, à Dakar, au Sénégal, dans le cadre de la troisième conférence de financement du Partenariat mondial pour l'éducation (PME). Ambassadrice depuis 2016 du Partenariat mondial pour l'éducation, association destinée à permettre l'accès à l'éducation aux enfants des pays en voie de développement, Rihanna est au Sénégal. Elle a rencontré le président de la République Emmanuel Macron ainsi que son homologue sénégalais Macky Sall. Les deux hommes se sont entretenus vendredi matin notamment sur les questions de la force conjointe antijihadiste du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad)...
(Libération 03/02/18)
Le président français a profité de son déplacement à Dakar pour annoncer une forte hausse de la contribution française au Partenariat mondial pour l'éducation (PME). Présente, la superstar américaine et marraine du PME l’a remercié. Des centaines de collégiens hilares scandant de bon cœur «Merci ! Merci !» tout en agitant des drapeaux tricolores : pour illustrer sa volonté de promouvoir l’éducation sur le continent africain, Emmanuel Macron s’est offert vendredi midi de belles et émouvantes images. Son homologue sénégalais, Macky Sall, déjà en campagne pour sa réélection dans un an tout juste, avait bien fait les choses. «On va vous en mettre plein la vue», avait glissé, goguenard, un officier sénégalais en grand uniforme à un conseiller de l’Elysée...
(RFI 03/02/18)
Le franc CFA fait l'objet d'une contestation ouverte. Certains économistes africains déplorent que cette monnaie partagée par 14 pays d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique centrale paralyse le développement de la région. D'autres, au contraire, se félicitent de la stabilité monétaire que le CFA apporte à la région. Ce débat est aujourd'hui au coeur de l'émission Eco d'ici Eco d'ailleurs avec face à face deux économistes sénégalais, Moubarack Lô, conseiller principal du Premier ministre, et Chérif Salif Sy, ancien conseiller d'Abdoulaye Wade. Dans cet extrait arbitré par Jean-Pierre Boris, les deux économistes débattent de l'impact du CFA sur le développement économique africain. La parole d'abord à Chérif Salif Sy. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180203-impact-franc-cfa-le-developpement-ec...
(RFI 02/02/18)
Jour J à Dakar où se tient une grande conférence mondiale pour financer l'éducation. Le « Partenariat mondial pour l'éducation » (PME), troisième édition, est présidé par les chefs d'Etat Macky Sall et Emmanuel Macron qui effectue d'ailleurs une visite officielle au Sénégal. Soixante-cinq pays en développement bénéficient de ce fonds, l'objectif affiché à Dakar : lever trois milliards de dollars. Dans la continuité des engagements annoncés à Ouagadougou en novembre, Emmanuel Macron cherche désormais à les appliquer sur le terrain. Au total, ce sont 264 millions ....
(Jeune Afrique 02/02/18)
Suite logique d’un lent processus politique, la création de la Confédération sénégambienne est accélérée par l'insurrection menée en juillet 1981 en territoire gambien. Retour sur une union éphémère, qui aura duré sept ans. Fin juillet 1981, un soulèvement menace le président gambien Dawda Jawara. Au titre du traité de défense qui les lie depuis 1967 – le Sénégal protège la Gambie, enclavée, en cas d’attaque – Abdou Diouf lance l’opération « Fodé Kaba II », afin de sécuriser le pouvoir. C’est un succès : le coup échoue. Cette tentative de déstabilisation relance le dialogue sur une possible union du Sénégal et de la Gambie. À la faveur de pouvoirs politiques stables, elle se précise de plus en plus : le...
(Jeune Afrique 02/02/18)
Annoncée vendredi au Sénégal, la chanteuse n'est pas la bienvenue aux yeux d'une trentaine d'organisations religieuses réunies au sein du collectif « Non à la franc-maçonnerie et à l'homosexualité ». Certains de ses membres la soupçonnent en effet d'appartenance maçonnique… Rihanna persona non grata au Sénégal ? C’est en tout cas la revendication du Collectif « Non à la franc-maçonnerie et à l’homosexualité », qui a appelé les autorités à annuler la visite de la star. La chanteuse originaire de la Barbade est attendue vendredi dans la capitale sénégalaise pour la conférence de financement du Partenariat mondial pour l’éducation (PME), selon les médias locaux. Une conférence qui sera coprésidée par le président Macky Sall et son homologue français Emmanuel Macron...
(Le Point 02/02/18)
À la veille de l'ouverture à Dakar de la conférence de restitution du Partenariat mondial pour l'éducation (PME), coprésidée par Emmanuel Macron et Macky Sall, et alors que la Banque mondiale parle dans son dernier rapport d'une « crise mondiale de l'éducation », il est temps d'explorer les voies d'une alliance objective entre dynamiques démographiques et éducation de la jeunesse en Afrique subsaharienne. Éduquer dans un contexte de fortes poussées démographiques « L'éducation est à l'esprit humain ce que la sculpture est à un bloc de marbre… » écrivait Joseph Addison à la fin du XVIIe siècle. En Afrique subsaharienne, faut-il craindre que l'école demeure dans un état inachevé, du fait d'une croissance démographique dont plus personne ne sait dire...
(Le Monde 02/02/18)
L’happening politico-people aura-t-il lieu ? En amont de la visite d’Emmanuel Macron au Sénégal, du 1er au 3 février, ses équipes annonçaient la présence de la chanteuse Rihanna à Dakar et évoquaient même l’hypothèse d’un déplacement avec le président. Mais, jeudi 1er février, l’Elysée ne savait toujours pas si la star visiterait un collège au côté de M. Macron, le 2 février. Quoi qu’il en soit, la chanteuse et le président, qui se connaissent déjà, se croiseront au Partenariat mondial pour l’éducation, le 2 février. Rihanna, qui défend plusieurs ONG œuvrant pour l’éducation, avait été reçue à l’Elysée fin juillet. Celle qui a fait danser la planète en fredonnant « nous sommes comme des diamants dans le ciel » (Diamonds,...
(Le Point 02/02/18)
Dakar, capitale mondiale de l'éducation. Ce 2 février, c'est dans la mégapole sénégalaise qu'Emmanuel Macron s'arrêtera pour coprésider, avec le président Macky Sall, la conférence de « reconstitution des fonds » du Partenariat mondial pour l'éducation (PME). Une dizaine de chefs d'État africains seront également présents ainsi que son ambassadrice, la chanteuse Rihanna, pourrait venir en personne promouvoir le fonds. L'objectif de l'événement : recueillir pour la période 2018-2020 plus que les deux milliards d'euros réunis il y a trois ans, lors de la précédente campagne du PME. 1. Un partenariat multiacteurs Crée en 2002, le PME est une plateforme de financement multi-partenaires. La constitution du fonds de l'organisation est depuis 2003 assurée par des pays donateurs. Au nombre de...
(La Tribune 01/02/18)
Au pays de la sacro-sainte règle de « téranga » (hospitalité en wolof), tous les indicateurs sont au rouge pour espérer un accueil dans la ferveur du locataire de l’Elysée. Le séjour de trois jours d’Emmanuel Macron au Sénégal, placé sous le signe de la relance du Pacte mondial de l’Education, promet d’être mouvementé avec une opposition et une partie de la société civile, vent debout contre la visite du président français. Retour sur les enjeux de ce déplacement présidentiel. A peine le président français a posé ses souliers présidentiels à Dakar que la polémique s'empare déjà de sa visite de trois jours au Sénégal. Dans une rhétorique anticolonialiste sur fond de revendication contre le franc CFA, l'ONG « Urgences...
(RFI 01/02/18)
La conférence de financement du Partenariat mondial pour l’éducation (GPE) se tient ce vendredi à Dakar. De nombreux chefs d’Etat de la sous-région sont attendus. Les présidents français Emmanuel Macron et sénégalais Macky Sall vont présider ce sommet qui vise à soutenir les pays en développement, l’objectif affiché : lever plus de 3 milliards de dollars. Des problèmes de financement de l’éducation qui sont concrets au Sénégal malgré les efforts de l’Etat. Le principal syndicat de l’enseignement supérieur, qui considère que l’Etat ne respecte pas les accords signés, vient notamment d’observer deux jours de grèves. Si le Syndicat autonome de l'enseignement supérieur (SAES) affirme n’avoir pas calé sa grève avec la conférence internationale, le calendrier pour se faire entendre est...
(Le Monde 01/02/18)
C’est une mère silencieuse, un oncle mu par une colère froide et toute une communauté qui se soulève. Samedi 27 janvier, un pêcheur du quartier de Guet Ndar, à Saint-Louis au Sénégal, a été tué en mer par les gardes-côtes mauritaniens. Ils ont ouvert le feu sur la pirogue qui tirait ses filets près de la frontière maritime entre les deux pays. Révélé lundi, l’incident a provoqué la colère de la communauté des pêcheurs de Saint-Louis. Pour se venger, ces derniers s’en sont pris à des boutiques de commerçants mauritaniens qu’ils ont saccagées et pillées. Le monument aux morts de la guerre de 14-18 a été incendié ainsi que quatre véhicules. Puis la foule s’est dirigée vers la maison du...
(RFI 31/01/18)
Au tribunal de Dakar, le procès de Khalifa Sall est mis en délibéré à vendredi. Depuis 8 jours, ce sont les exceptions, les demandes de nullité qui sont débattues. Le juge souhaite désormais prendre du temps pour étudier la compétence du tribunal et la demande de mise en liberté provisoire du maire de Dakar. Compte rendu d'audience. Le juge Malick Lamotte s'est appuyé sur le Code de procédure pénal pour verser au fond la quasi-totalité des exceptions soulevées par la défense, notamment l'absence d'avocats lors des auditions.
(Jeune Afrique 31/01/18)
Séduites par son programme d’infrastructures et ses bonnes perspectives économiques, les entreprises turques renforcent leur présence au pays de la Teranga. Toutefois, aux yeux des deux parties, un tel volume est très en deçà des potentialités, et la balance penche nettement en faveur de la Turquie. À en croire le ministère du Commerce sénégalais, Dakar veut inverser la tendance. Mais ce ne sera pas chose aisée puisque aujourd’hui, avec Dubaï et la Chine, Istanbul est la principale « route du business » pour les importateurs sénégalais. Au point qu’il existe à Dakar des centres commerciaux spécialisés dans la vente de marchandises et de produits turcs. Un mouvement porté par la fréquence des vols commerciaux de Turkish Airlines. Quelles sont les...
(RFI 31/01/18)
Le 30e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine s'est achevé lundi 29 janvier avec la première prise de parole de Paul Kagame en tant que président de l'institution pour l'année 2018. Le chef de l'État rwandais pilote depuis un an les propositions de réforme de l'organisation panafricaine. A côté de ces réformes institutionnelles, il y a d'autres projets comme celui de zone de libre-échange continentale. Elle devrait être lancée officiellement le 21 mars prochain à Kigali. Ce marché commun est attendu par le secteur privé. Ce marché commun est en tout cas attendu par certains de ses membres présents lors du sommet, comme le banquier nigérian Benedict Oramah qui dresse ce constat : « Le commerce...

Pages