Dimanche 17 Décembre 2017

Sénégal

(La Tribune 30/11/17)
Les autorités sénégalaises voudraient un accord sur les subventions aux pêcheries pour empêcher la surcapacité et la surpêche au niveau international. Selon le directeur adjoint du commerce extérieur du Sénégal, Fallow Mbow Fall, ces subventions pratiquées en majorité par les pays à revenu élevé, impactent les exportations des produits halieutiques du Sénégal, et des pays les moins avancés. Le gouvernement sénégalais s'inquiète des répercussions négatives des subventions sur son secteur de la pêche. S'adressant à la presse locale en marge d'un atelier de renforcement d'harmonisation des positions de négociations du pays sur les subventions aux pêcheries, le directeur adjoint du commerce extérieur du Sénégal, Fallow Mbow Fall a laissé entendre que son pays voudrait obtenir un accord sur les subventions...
(AFP 30/11/17)
Le 5e sommet Europe-Afrique a débouché mercredi soir sur une série de mesures d'urgence pour mettre un terme à l'esclavage de migrants en Libye, devenu un des thèmes centraux des débats. Evacuation d'urgence des Africains désirant quitter la Libye, "task force" policière et de renseignement, commission d'enquête mais aussi une communication pour dissuader les jeunes de tenter l'exode sont prévus, a annoncé le président français Emmanuel Macron à l'issue d'une réunion d'urgence de neuf pays sur le sujet. Après le scandale international né de la diffusion d'images de marché aux esclaves en Libye, l'immigration s'est imposée comme le thème majeur du sommet qui réunit environ 80 chefs d'Etat...
(Jeune Afrique 30/11/17)
Après leur qualification pour la Coupe du Monde 2018, les joueurs sénégalais ont demandé à Macky Sall de leur délivrer, entre autres, des passeports diplomatiques. La requête, étudiée de près, a de bonnes chances d’aboutir. Le 13 novembre dernier, au palais présidentiel, Moussa Sow, un des cadres des Lions de la Teranga, avait profité de la réception donnée par Macky Sall pour formuler une demande plutôt inattendue de la part d’un footballeur. L’attaquant d’Al-Ahli Dubaï (Émirats arabes unis), au nom de ses coéquipiers, souhaitait en effet que le pouvoir exécutif fournisse un bus tout neuf à la sélection, des parcelles de terre aux joueurs, ainsi que des passeports diplomatiques. Des demandes mal perçues par l’opinion publique Surpris, le président de...
(AFP 29/11/17)
Les chefs d'Etat et de gouvernement arrivaient progressivement mercredi à Abidjan pour le cinquième sommet Union européenne (UE) - Union africaine (UA), qui se penchera principalement sur les questions d'immigration et de sécurité, avec l'ambition de donner un meilleur avenir à la jeunesse africaine. Parmi les 83 dirigeants attendus, la chancelière allemande Angela Merkel, le secrétaire général de l'ONU Antiono Gutteres, le président rwandais Paul Kagame, entre autres, ont été accueillis par le président ivoirien Alassane Ouattara, hôte du sommet, avant l'ouverture officielle à 14 heures (locales et GMT).
(APA 29/11/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La consommation d’électricité du Sénégal a connu une hausse de 8,7% au terme des neuf premiers mois de l’année 2017 comparée à la même période de l’année 2016, selon les données établies par la Société nationale d’électricité (SENELEC). Cette consommation s’est établie à 2.265.500 millions de kwh contre 2.083.400 millions de kwh durant les neuf premiers mois de 2016, soit une augmentation de 182.100 kwh. Cette hausse est occasionnée à la fois par la moyenne et basse tension. La première a enregistré 12% de progression à 696.700 kwh contre 621.900 Kwh en 2016. Quant à la basse tension, elle connait une hausse de 10% à 1,453 million de kwh contre 1,320 million de kwh en 2016. De...
(APA 29/11/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Sénégal qui dirige le groupe des pays les moins avancés (PMA) à la 11ème conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce(OMC) prévue en décembre 2017 à Buenos Aires (Argentine)souhaite obtenir un accord sur les subventions aux pêcheries a déclaré mercredi à Dakar, le directeur du commerce extérieur adjoint, Fallou Mbow Fall. «Ce que nous voulons, c’est parvenir à un accord sur la réglementation des subventions aux pêcheries. Le Sénégal y travaille d’arrache-pied. Cela profite non seulement aux pays les moins avancés (PMA), mais aussi au Sénégal où la pêche est une activité socio-économique qui occupe une place importante dans l'économie du pays et génère environ 200 milliards FCFA de recettes par an, soit 30% des recettes...
(Jeune Afrique 29/11/17)
Début novembre, une opération de lutte contre la traite des êtres humains s’est déroulée sur deux jours à Dakar. Plus de 50 enfants contraints de mendier ont été retirés des rues de la capitale. Cinq trafiquants présumés ont été arrêtés, mais les autorités sénégalaises doivent encore intensifier leurs efforts pour mettre fin à ce fléau. Au début du mois, le gouvernement sénégalais s’est discrètement associé à Interpol pour une opération de lutte contre la traite des êtres humains organisée sur deux jours à Dakar. Dans le cadre de l’opération Épervier, une équipe composée d’officiers de police et d’assistants sociaux – agissant aux côtés d’Interpol et de la Cellule nationale de lutte contre la traite des personnes – a retiré plus...
(Jeune Afrique 29/11/17)
Xavier Niel, via son holding personnel, a signé une promesse de rachat de Tigo, un opérateur mobile local. Une arrivée qui inquiète Orange, bien implanté au Sénégal. Le 21 novembre, Stéphane Richard faisait montre de la puissance d’Orange au Sénégal, l’une de ses principales implantations en Afrique, en donnant le coup d’envoi au lancement de la fibre sur le territoire. Mais derrière les festivités, une inquiétude a quelque peu terni la fête. Xavier Niel (actionnaire du Monde à titre personnel) va-t-il bouleverser le marché, comme il l’a fait en France avec Free Mobile ? Cette menace s’avère plus pressante depuis le 31 juillet, date à laquelle le fondateur de Free, via son holding personnel NJJ, a signé une promesse de...
(AFP 29/11/17)
Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi à Ouagadougou la création d'un fonds d'un milliard d'euros pour les PME en Afrique, financé par la Banque publique française d'investissement et l'Agence française de développement (AFD). Lors d'une allocution à la communauté française au Burkina Faso, il a expliqué avoir "l'objectif de multiplier ce fonds par dix, ce qui est tout à fait faisable si nous faisons appel à nos alliés européens ou à d'autres financeurs privés, européens ou non européens". "Il y a un potentiel dans l'agriculture, la filière de valorisation de la production agricole et le numérique" notamment, a-t-il dit. "Ce dynamisme est une nécessité pour faire face au défi démographique", a poursuivi le chef de l'Etat, rappelant que...
(Agence Ecofin 29/11/17)
Au Sénégal, le nouveau Plan national de développement de l’élevage (PNDE) a été doté d’un budget de 241,167 milliards de francs Cfa pour sa mise en œuvre sur la période 2017-2021. C’est ce qu’a annoncé Aminata Mbengue Ndiaye (photo), ministre sénégalaise de l'Élevage lors de la présentation de la feuille de route aux différentes parties prenantes du secteur. Ce programme ambitionne de « faire de l’élevage un secteur performant, capable de satisfaire la demande nationale en produits animaux et d’assurer la promotion socio-économique de ses acteurs ». Pour ce faire, sont notamment envisagés, l’amélioration des conditions de mise en marché des produits animaux, la modernisation et l’intensification des productions animales, la sécurisation de l’élevage ainsi que le pilotage, la gestion...
(RFI 29/11/17)
A la veille du déplacement du président français, Emmanuel Macron, en Afrique, une grève mondiale touche les réseaux d'enseignement français à l’étranger. Ainsi que de nombreuses autres institutions, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) qui est un établissement public, doit faire des économies. La première coupe demandée par l’Etat s’annonce à près de 33 millions d'euros. Environ 500 postes devraient être supprimés. A Dakar, au Sénégal, comme ailleurs, les enseignants, les élèves et les parents se sont mobilisés devant le lycée français. Les syndicats annoncent un taux de participation de 70 %. Craignant les silences des autorités, les syndicats à l’origine de cette grève annoncent d’ores et déjà de nouveaux mouvements. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171127-senegal-greve-ecoles-francaises-etran...
(APA 29/11/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Sénégal célèbre jeudi l’anniversaire de la naissance du Prophète Mouhammad (Paix et salut sur Lui, PSL), un évènement de très grande ferveur religieuse vécu partout dans le pays, mais surtout dans les fiefs des adeptes de la Tidjaniya, notamment à Tivaouane. En effet, c’est dans cette ville située à 80 km de Dakar que repose depuis 1922 El Hadj Malick Sy, l’un des plus célèbres précurseurs au plan national de la célébration de l’anniversaire du Prophète Mouhammad (PSL) ou Maouloud. Avant son rappel à Dieu et tout le temps qu’il vécut à Tivaouane, ville où il arriva pour la première fois en 1900, El Hadj Malick Sy qui vivait auparavant à Saint-Louis, à l’époque capitale de...
(Jeune Afrique 29/11/17)
Retour sur la première édition du forum Les Héroïnes Dakar : le nouveau rendez-vous dédié au leadership au féminin organisé par Jeune Afrique media group et son portail féminin, Into The Chic. Samedi 18 novembre, à l’Hôtel Radisson de Dakar, près de 300 femmes, cadres et entrepreneures à fort potentiel, ont répondu présent à la première édition du forum Les Héroïnes. Un événement dédié au leadership au féminin présidé par Anta Babacar Ngom, directrice générale de Sedima – l’un des leaders de l’agro-alimentaire au Sénégal –, Young CEO de l’année 2017 au Africa CEO forum. Un lieu d’échanges pour les générations de femmes leaders L’objectif de ce nouveau rendez-vous est de créer un lieu d’échanges capable de fédérer toutes les...
(Jeune Afrique 29/11/17)
La Cedeao commence à travailler sur un texte visant à harmoniser les taxes sur le tabac dans les pays membres. Lors de la réunion des ministres des Finances de l’organisation qui s’est tenue à Abuja le 24 novembre 2017, la Communauté économiques des États d’Afrique de l’ouest (Cedeao) a entamé des discussions pour augmenter les droits d’accises sur les produits du tabac, une mesure destinée à augmenter les revenus des États membres et à réduire la consommation dans la région. Mettre les législations nationales en conformité avec l’OMS Le projet de directive sur le droit d’accise – qui régit les impôts indirects ou le monopole de la vente de certains produits – sur le tabac vise à harmoniser les taxes...
(AFP 28/11/17)
Le président français Emmanuel Macron s'est dit mardi "favorable" à un changement du "nom" ou à un élargissement du "périmètre" du franc CFA si les Etats africains le souhaitent, lors de son intervention à l'université de Ouagadougou. "La France accompagnera la solution portée par les présidents africains", a déclaré M. Macron en réponse à un étudiant burkinabè qui l'interpellait sur le franc CFA, monnaie considérée comme un instrument d'influence post-coloniale par ses détracteurs. Le président français a cependant rappelé que le franc CFA apportait "une bonne chose, la stabilité monétaire", aux 14 pays d'Afrique subsaharienne qui l'utilisent. Le débat sur le franc CFA est récurrent en Afrique.
(Le Monde 28/11/17)
L’Assemblée nationale sénégalaise a voté la levée de la protection de Khalifa Sall, emprisonné depuis huit mois pour « détournements de deniers publics ». La soirée fut longue et éreintante à l’Assemblée nationale sénégalaise. Samedi 25 novembre, alors que les débats sur le budget 2018 du ministère des affaires étrangères et des Sénégalais s’éternisaient, il a fallu attendre 22 h 30 pour que Moustapha Niasse, président de l’institution, annonce ouverte la séance tant attendue. Celle qui doit présenter les conclusions de la commission ad hoc chargée de statuer sur la levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall. Le maire de Dakar, élu député en août et incarcéré depuis plus de huit mois, est accusé, entre autres, de « détournement, escroquerie...
(RFI 28/11/17)
Depuis 10 jours, l’ancien ministre des Affaires étrangères sénégalais Cheikh Tidiane Gadio est incarcéré à New York. Soupçonné de corruption dans une affaire entre le Tchad et la Chine autour de concessions pétrolières, il avait réclamé sa libération conditionnelle. Comme le gouvernement américain avait fait appel, un tribunal américain a tranché ce lundi 27 novembre : il pourra bien quitter le centre de détention pour aller en résidence surveillée dans sa résidence du Maryland, sur la côte est américaine.
(Jeune Afrique 28/11/17)
L'analyste politique Ahmadou Ndiaye s'inquiète des risques que l'exploitation du pétrole découvert au large des côtes sénégalaises peut faire courir à l'environnement et à la gouvernance. Il appelle à un débat public sur ces questions. Si les nombreuses découvertes d’hydrocarbures au large du Sénégal et de la Mauritanie viennent confirmer de réelles potentialités pour la région en termes de développement, ces ressources, déjà reconnues « de classe mondiale », exposent aussi ces pays à de multiples risques. Après l’américain Kosmos et l’écossais Cairn, qui récoltent déjà les bénéfices de l’offshore profond dans la région...
(Jeune Afrique 28/11/17)
Sous les huées de l’opposition, les députés de la majorité présidentielle ont voté samedi la levée de l’immunité de leur « honorable collègue », incarcéré depuis le 7 mars. Dans une ambiance houleuse, les parlementaires sénégalais ont voté à une écrasante majorité la levée de l’immunité du député et maire socialiste de Dakar, incarcéré depuis le 7 mars. Signe de la nervosité autour de l’affaire Khalifa Sall, les rues attenantes à l’Assemblée nationale avaient été bouclées, samedi 25 novembre, par des dizaines de policiers anti-émeutes. Une manière d’empêcher la présence encombrante des partisans du maire de Dakar, qui avaient prévu de battre le pavé sur la place Soweto, pour protester contre un dénouement écrit d’avance. Vers un procès ? Tard...
(Le Monde 28/11/17)
De nombreuses femmes quittent Dakar pour aller travailler en Arabie saoudite, au Liban ou au Maroc. Une expérience qui tourne souvent à l’esclavage moderne. Lorsque Boury raconte son séjour en Arabie saoudite, la colère et la peur le disputent au dégoût : « C’était l’enfer ! Le premier jour, ils m’ont touché les cuisses et les fesses. Pendant que je travaillais, les fils de la patronne me reluquaient tout le temps. Je dormais habillée, un couteau à portée de main. » Boury est née et a grandi à Dakar, dans le quartier de Sicat Liberté. A 20 ans, après avoir arrêté ses études d’architecture à la suite d’une grossesse, elle a commencé à travailler comme serveuse dans des restaurants. Puis,...

Pages

(AFP 03/10/17)
Le Sénégal et le Mali ont fermé lundi des écoles privées gérées par des groupes proches du prédicateur turc exilé Fethullah Gülen, une décision qui inquiète les parents d'élèves dans les deux pays. A Dakar, des policiers ont interdit l'accès à l'une des neuf écoles gérées dans le pays par l'association turque Baskent Egetim, liée à Fethullah Gülen, ont rapporté des journalistes de l'AFP. La rentrée est effective depuis le 11 septembre. A Bamako, les forces de l'ordre ont également interdit l'accès aux écoles liées à M. Gülen. Un huissier a fait changer les serrures des portes, selon un journaliste de l'AFP. Le ministère sénégalais de l'Intérieur avait annoncé samedi dans un communiqué que "les écoles portant l'appellation Yavuz Selim",...
(Sud Quotidien 03/10/17)
Par arrêté n°19360 du 11 septembre 2017, le gouvernement a procédé à la fermeture des écoles portant l’appellation Yavuz Selim. Pourtant l’administration des établissements du Groupe Yavuz Sélim soutient avoir cédé le Groupe à la société Yavuz Sélim S.A par acte notarié du 08 novembre 2016. C’est à dire bien avant l’arrêté N°18353 du 07 décembre 2016 portant abrogation de l’association Baskent Egitim. Conséquence : plus de 1.500 élèves qui sont déjà inscrits et démarrés les cours, sont mis hors de l’école sénégalaise. Les 1 500 élèves jusque-là inscrits dans les établissements du groupe Yavuz Selim ne feront pas cours aujourd’hui, lundi 2 octobre. En plus, l’administration ne pourra pas poursuivre les inscriptions. En effet, le communiqué du ministère de...
(RFI 03/10/17)
Sept écoles, 3 000 élèves, 500 professeurs plongés dans l'inconnu. Lundi 2 octobre, l'Etat du Sénégal a donc décidé comme d'autres, notamment le Mali et le Maroc, de fermer les établissements Yavuz Selim. Etablissements proches du prédicateur turc Fethullah Gülen, opposant accusé par Ankara d'être à l'origine de la tentative de coup d'Etat contre Recep Tayyip Erdogan en 2016. Des fermetures qui ont en tout cas provoqué une vive inquiétude chez les professeurs, les élèves et leurs parents. Reportage. Fâchés contre deux présidents, Macky Sall ...
(Jeune Afrique 03/10/17)
Réputées proches de la confrérie turque de Fethullah Gülen, accusé par Ankara d’être à l’origine de la tentative de coup d’État durant l’été 2016, les écoles sénégalaises du groupe Yavuz Sélim ont été fermées lundi matin par les forces de l’ordre. Les 3 000 élèves du groupe Yavuz Selim ont dû rebrousser chemin lundi matin, en découvrant les forces de l’ordre en faction à l’entrée de leurs établissements. Un déploiement en application d’un arrêté du ministère sénégalais de l’Intérieur rendu public samedi 30 septembre, qui impose « la fermeture des écoles portant l’appellation Yavuz Selim ». Du côté des parents d’élèves, on se déclare « fortement choqué et bouleversé » par cette décision, qui remet en cause selon eux un...
(RFI 02/10/17)
Au Sénégal, colère et amertume ont saisi, ce lundi matin, de nombreux parents d'élèves. L'Etat a en effet décidé la fermeture des sept écoles du groupe turc Yavuz-Selim, des établissements privés liés à Fethullah Gülen accusé par Ankara d'être à l'origine de la tentative de coup d'Etat durant l'été 2016. A Dakar, c'est l'armée qui a pris possession ce matin des établissements. La scène est surréaliste : des soldats pour bloquer des écoles. Devant le collège Bosphore, les élèves sont perdus, comme Moussa, 15 ans : « On s’est levés pour aller à l’école et on a trouvé des policiers devant la porte...
(APA 02/10/17)
APA-Dakar (Sénégal)- Plusieurs personnalités de la société civile, du monde syndical, des religieux, des artistes et des parents d'd'élèves se sont mobilisés, lundi matin au collège Bosphore de ‘’Yavuz Selim’’ à Liberté 6 à Dakar, pour manifester leur désaccord avec la décision du gouvernement sénégalais de fermer les écoles de ce groupe scolaire censé appartenir au prédicateur turc Fetullah Gulen, a constaté APA sur place. Parmi les manifestants massés dés 7 heures du matin à la devanture de l'école, gardée par des éléments du Groupement mobile d'intervention (Gmi), il y avait notamment Simon du mouvement +Y en a marre+ . "Je ne peux pas comprendre pourquoi cette école du groupe Yavuz Selim soit obligée de payer le prix dans un...
(RFI 02/10/17)
Au Sénégal, il n’est pas bon de critiquer le futur TER (Train express régional) construit par l’entreprise française Alstom et qui va relier Dakar au nouvel aéroport, situé à 40 kilomètres de la capitale. Le tracé de ce futur train traverse des communes populaires de la grande banlieue et nécessite l’expropriation de nombreuses familles. Pour la première fois, ce samedi 30 septembre, des habitants de Thiaroye se sont rassemblés pour dénoncer notamment les faibles montants des indemnités. « Ma maison, ma richesse, recasement ou rien ».
(Sud Quotidien 27/09/17)
Le Sénégal doit davantage multiplier ses efforts pour respecter ses engagements de porter le taux de prévalence contraceptive à 45 % d’ici 2020 et en réduisant les besoins non satisfaits de 25,2 à 10 %. L’interpellation est de la représentante de l’UNFPA, le Dr Andréa Wojnar Diagne qui a également alerté les pouvoirs publics sur la faiblesse du budget consacré à la planification familiale et qui accuse un gap de 15 milliards CFA. Le point sur la politique en matière de planification familiale a été présenté hier, à Dakar, à l’occasion de la célébration pour une première fois dans notre pays de la journée mondiale de la contraception. La planification familiale est non seulement une stratégie de réduction de la...
(APA 27/09/17)
Une campagne nationale d'identification, de collecte et d'élimination des pesticides périmés a été lancée, mardi à Dakar, avec comme objectif d'arriver à une cartographie des risques relatifs à ces types de pesticides au Sénégal, a constaté APA. Le président du CropLife Sénégal, initiateur de la campagne, Ibrahima Dièye, a invité les producteurs, distributeurs, agriculteurs et autres détenteurs de pesticides périmés à déclarer leurs stocks pour permettre au Sénégal d'avoir une base de données fiables sur les pesticides périmés et de procéder à leur élimination. D’une durée de trois mois, la campagne entre dans le cadre du projet « Clean Farms Sénégal » ou Projet de sécurisation des stocks de pesticides périmés. Elle sera exécutée par CropLife, en collaboration l'Organisation des...
(AFP 26/09/17)
Quinze ans après le naufrage du ferry sénégalais "Le Joola", qui avait fait quelque 1.900 morts, des victimes et leurs proches ont réclamé mardi justice lors de cérémonies organisées à Dakar et à Ziguinchor (sud), d'où était parti le navire. Le ferry, qui faisait la navette entre la Casamance, la région du sud de Sénégal, et la capitale Dakar, avait chaviré lors d'une tempête dans la nuit du 26 septembre 2002 au large de la Gambie. Ce jour-là, le navire transportait officiellement 1.928 personnes, alors que la capacité d'embarquement...
(Sud Quotidien 26/09/17)
Ziguinchor qui a payé un lourd tribu au drame du naufrage du Joola, rend hommage, ce mardi matin, aux 1863 victimes officiellement recensées dans l’une des plus grandes tragédies maritimes au monde. Quinze ans, jour pour jour, que le Joola a coulé, quinze ans que le dossier n’a pas trop évolué, selon le Président de l’Association des familles des victimes, Moussa Cissokho qui estime que nombreuses questions restent encore pendantes dans le dossier : renflouement, situation des pupilles de la nation etc. Autant de points qui préoccupent les responsables des familles de...
(RFI 26/09/17)
Il y a 15 ans, le 26 septembre 2002, le Joola sombrait au large du Sénégal. Plus de 2 000 personnes sont mortes dans ce qui reste l'une des plus grandes tragédies du pays alors que le ferry qui assurait la liaison entre Dakar et Ziguinchor pouvait normalement accueillir 550 personnes à bord. Depuis 15 ans, un collectif se bat pour que les responsabilités soient établies, mais pour le moment ce sensible dossier est au point mort. Avec notre correspondant à Dakar, Guillaume Thibault « Amnésie ou banalisation », ce sont les thèmes choisis par les membres du collectif pour les 15 ans de ce drame. Premier visé par les critiques, par le silence pesant qui règne autour du Joola...
(RFI 25/09/17)
Les membres de la confrérie des Tidianes au Sénégal ont un nouveau chef spirituel. Il s'appelle Serigne Mbaye Sy Mansour et était jusqu'ici le porte-parole de la famille religieuse, la plus importante du pays en nombre de fidèles. Dimanche 24 septembre, une cérémonie s'est tenue dans la capitale sénégalaise des Tidianes, la ville de Tivaouane, lors de laquelle le nom du nouveau khalife a été révélé en présence de représentants d'autres confréries soufies...
(RFI 23/09/17)
Le Sénégal est en deuil après le décès vendredi matin 22 septembre du khalife général des Tidianes. Des milliers de Sénégalais sont venus de tout le pays pour lui rendre un dernier hommage à Tivaouane, la cité religieuse des Tidianes au Sénégal, où des prières ont eu lieu jusque tard dans la nuit. Le président Macky Sall a lui aussi fait le déplacement pour saluer la mémoire d'un homme ayant selon lui incarné « le dialogue et le respect mutuel ». Soixante années passées à porter la voix de la confrérie Tidiane lorsqu'il en était le porte-parole...
(AFP 22/09/17)
Le chef de la confrérie musulmane des tidianes, une des plus importantes du Sénégal, Serigne Abdou Aziz Sy, est décédé vendredi à l'âge de 89 ans, six mois après avoir succédé à son frère, rapportent les médias sénégalais. Musulmans à 95%, les Sénégalais pratiquent un islam sunnite dominé localement par d'importantes confréries soufies, essentiellement celles des tidianes, des mourides, des qadres et des layènes. Serigne Abdou Aziz Sy est décédé à Tivaouane, fief de la confrérie à environ 90 km à l'est de Dakar, où il a été inhumé, a précisé l'Agence de presse sénégalaise (APS, publique).
(Sud Quotidien 22/09/17)
L’année académique 2017/2018, risque d’enregistrer des perturbations. Du moins, c’est ce qu’a fait savoir, le Cadre Unitaire Syndical des Enseignants du Moyen Secondaire (Cusems), qui faisait face à la presse hier, jeudi 21 septembre. A l’en croire, un plan de lutte annuelle est en train d’être mise en place afin d’exiger une application des accords signés par le gouvernement. Le bras de fer entre syndicats enseignants et le gouvernement du Sénégal est loin d’être terminé. En effet, le Cadre Unitaire Syndical des Enseignants du Moyen Secondaire (Cusems) a fait face hier, jeudi 21 septembre, à la presse pour alerter l’opinion, sur le non respect des actes posés par le gouvernement. Et avertit d’un risque de perturbations du système, si l’ensemble...
(Jeune Afrique 22/09/17)
À 82 ans, le Sénégalais Babacar Khane, maître yogiste réputé, est considéré comme le spécialiste du yoga égyptien. Le yoga trouve ses sources en Égypte antique où les Pharaons le pratiquaient assidûment. C’est ce que démontrent le maître yogiste Babacar Khane et son épouse, l’égyptologue Geneviève Khane, dans leur premier ouvrage sur le sujet : Le Yoga des Pharaons : L’éveil intérieur du Sphynx, paru en 1983 aux éditions Dervy. Cette année-là, cela fait déjà plus de trente ans que Yogi Khane, né Babacar Khane le 2 janvier 1935, à Dakar, pratique et enseigne le yoga. « Je viens d’une famille soufie où l’on parlait d’arts martiaux et de yoga », explique-t-il avant d’ajouter qu’au Sénégal, ces deux pratiques n’ont...
(APS 22/09/17)
Quelque 3500 personnes affectées par le projet (PAP) du Train express régional (TER), sur les 12 000 recensées dans les trois départements de la région de Dakar, ont reçu leurs indemnisations, indique un communiqué parvenu à l’APS.Le texte souligne que « 90% des PAP du département de Dakar ont été payées ». Il signale que « les opérations de démolition ont été enclenchées dans la zone allant de la gare de Dakar, jusqu’au niveau du passage à niveau de la route de Cambèrène (PK 0 à PK 7,5).’ « Mieux, les ouvriers impactés ont touché en outre des indemnisations représentant 8 mois », ajoute le communiqué. Le projet de Train express régional reliera la gare de Dakar au nouvel aéroport...
(Leral 22/09/17)
Des organisations féminines de la Gambie, de la Guinée-Bissau et du Sénégal se sont réunies mercredi et jeudi à Ziguinchor (sud), pour mettre en place "un cadre d’échanges permanent" chargé de promouvoir la paix et la sécurité dans les trois pays, a constaté l’agence de presse sénégalaise. "Le but de ces forums que nous avons tenus hier et aujourd’hui, pour marquer la journée du 21 septembre dédiée à la paix, est surtout de travailler ensemble à la paix et à la sécurité dans l’espace de la Sénégambie méridionale", a expliqué Ndèye Marie Thiam, la coordonnatrice de la Plateforme des femmes pour la paix en Casamance. Des autorités administratives, des personnalités politiques, des représentants du Mouvement des forces démocratiques de la...
(Sud Quotidien 21/09/17)
«Sachez d’emblée que le secteur du tourisme vous dirigez n’a que des patrons. Même quelqu’un qui a une auberge est patron. Donc, vous n’êtes pas nos patrons mais le patron du secteur. Les ministres viennent et repartent. Ici, vous n’avez que des patrons. Nous sommes des patrons de nous-mêmes. D’où la nécessité d’une collaboration franche et sincère. Jusqu’ici vous avez géré des jeunes mais là ce sont des adultes que vous avez… ». C’est en ces mots que Mamadou Racine Sy, président du Syndicat patronal de l’industrie hôtelière s’est ouvertement adressé au tout nouveau ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang. C’était hier mercredi 20 septembre, audit ministre lors de la cérémonie de passation de service sombre avec son ministre sortant...

Pages

(RFI 10/11/17)
Au Sénégal, 32 jeunes travaillent actuellement la terre, dans une ferme de la région de Joal, à trois heures de route de la capitale, à l’ouest du pays. Ils viennent de différentes régions du Sénégal. Certains sont issus de familles d’agriculteurs, mais la majorité sont de jeunes urbains. Tous participent à la première émission de télé-réalité sénégalaise sur l’agriculture, La Ferme Factory, diffusée sur la chaîne publique sénégalaise RTS. 34 épisodes au total de 26 minutes chacun, montrés aux téléspectateurs, avant le journal de 20h chaque dimanche. Au programme, pour ces apprentis fermiers : un réveil à 6h chaque matin, puis la journée commence avec une préparation musculaire, c’est ensuite aux champs que les candidats doivent faire leurs preuves. Malgré...
(Agence Ecofin 10/11/17)
Wari annonce avoir déposé, le 3 novembre 2017, deux demandes d’arbitrage auprès de la Cour internationale d’arbitrage de la Chambre de commerce internationale à Paris, contre le groupe Millicom d’une part et contre NJJ Capital de Xavier Niel et Sofima Ltee d’Hassanein Hiridjee, d’autre part, relativement à la vente de Tigo à Wari par le groupe Millicom. Dans un souci de transparence vis-à-vis du public sénégalais sur cette affaire et alors que Millicom multiplie les approximations et les contre-vérités par voie de communiqué de presse, Wari souhaite apporter les précisions suivantes : Le 2 juin 2017 se sont tenues plusieurs réunions à Paris entre Wari et Millicom. Au cours de ces rencontres, Millicom a exprimé sa volonté de « soutenir...
(La Tribune 09/11/17)
L'homme le plus riche d'Afrique, Aliko Dangote est accusé au Sénégal « d'escroquerie, faux et usage de faux et association de malfaiteurs » par la famille de feu Kader Mbacké, un homme d'affaires sénégalais qui aurait été un actionnaire associé au businessman nigérian. L'information a été révélée par le quotidien sénégalais « Libération » dans sa parution de ce mardi 7 novembre 2017. Le média précise que l'affaire sera jugée par un tribunal de Dakar. L'accusation contre l'homme le plus riche d'Afrique est lourde. Une affaire impliquant le nigérian, Aliko Dangote, CEO de Dangote Industries Limited et président du conseil d'administration de Dangote Cement Sénégal, sera jugée ce jeudi 9 novembre devant les tribunaux...
(APA 07/11/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Les ressources et dons mobilisés par l’Etat du Sénégal à fin septembre 2017 ont connu une baisse de 54,4 milliards FCFA (environ 87,040 millions de dollars) par rapport à la même période de l’année 2016, a appris APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Ces ressources sont évaluées à 1541 milliards FCFA contre 1595,4 milliards FCFA à fin septembre 2016, soit une baisse de 3,4% en glissement annuel. Elles sont composées de recettes budgétaires, hors Fonds de soutien au secteur de l’énergie (FSE) à hauteur de 1442,7 milliards FCFA, des ressources du FSE pour 23 milliards FCFA et des dons évalués à 75,3 milliards FCFA. Selon la DPEE, la diminution des...
(Jeune Afrique 07/11/17)
L’ex-Suneor, renationalisé en octobre 2015, tente de se relancer avant de partir à la recherche d’un nouveau partenaire stratégique. À quelques jours du démarrage de la campagne 2017-2018 de commercialisation de l’arachide, la Sonacos cherche à lever environ 50 milliards de F CFA (76 millions d’euros) pour financer la collecte des graines oléagineuses et faire tourner ses cinq unités industrielles disséminées dans le pays. Lors de la campagne précédente, le groupe avait réussi à récolter près de 100 000 tonnes de graines (soit 60 % de la collecte des huiliers) grâce au concours d’une filiale de la Banque islamique de développement (BID). Il espère plus de 200 000 t pour celle qui s’annonce. Soit infiniment mieux qu’en 2015. Cette année-là, la Sonacos,...
(La Tribune 07/11/17)
Sous l’effet de la concurrence chinoise accrue, la part de marché des entreprises françaises au Sénégal s’est fortement rétrécie ces dernières années. C’est une affirmation de l’ambassadeur de France en poste à Dakar, dans une interview accordée à un média sénégalais ce jeudi. Mais en quoi les intérêts de la France sont-ils menacés par la Chine au pays de la teranga ? Eléments de repose. Les entreprises françaises au Sénégal sont en perte de vitesse. C'est en tout cas ce qu'a révélé l'ambassadeur de France au pays de la teranga dans une interview avec l'Agence de presse sénégalaise APS, ce 2 novembre. Selon le diplomate français en poste à Dakar, la part de marché des entreprises françaises au Sénégal a...
(Agence Ecofin 07/11/17)
Suite au communiqué de Wari paru le 3 novembre 2017 qui énonce des faits erronés et des informations mensongères, Millicom se doit de rétablir la vérité dans un souci d’honnêteté et de transparence vis-à-vis du public sénégalais. Millicom rappelle qu’elle est une entreprise cotée en bourse qui opère selon les normes les plus élevées de transparence et d'éthique et qui agit toujours dans un cadre strictement légal. Toutes les actions menées par Millicom dans le cadre de la vente de Tigo Sénégal sont en conformité avec la loi et l’ensemble des clauses du contrat de cession. Il est fort regrettable que Wari continue de diffuser des informations fausses qui portent préjudice à l’image du secteur privé au Sénégal ainsi qu’à...
(Agence Ecofin 07/11/17)
Le jeudi 02 novembre 2017, une délégation de Tigo avec à sa tête le Directeur Technique, Monsieur Samba Koita, s’est rendue à Touba chez le Khalife Général des Mourides. Serigne Cheikh Sidy Mokhtar MBACKE, et auprès de toutes les familles religieuses de Touba, magnifiant ainsi les liens forts que Tigo entretient avec Touba. Tigo a présenté officiellement ses vœux de réussite renouvelée pour le Magal de Touba 2017 et a réitéré son engagement au Khalife Général et au comité d’organisation du grand Magal de Touba. Pour le bon déroulement du Magal de Touba 2017, Tigo a décidé de contribuer au bien-être des pèlerins en offrant aux autorités religieuses de la Ville Sainte des bœufs, des tonnes de riz, des centaines...
(Agence Ecofin 06/11/17)
La Mauritanie, le Sénégal, les Seychelles et la Guinée souhaitent s’associer à l’Initiative pour la Transparence des Pêches (The Fisheries Transparency Initiative-FiTI), a annoncé hier, la Banque africaine de développement (BAD). Cette initiative multipartite vise à promouvoir une pêche plus responsable et durable par le biais d’un renforcement de la transparence et de la participation au sein de la gouvernance des pêches. Pour les quatre pays concernés qui disposent d’un important potentiel en ressources halieutiques, cette adhésion devrait stimuler les investissements grâce à la vulgarisation des informations sur le secteur de la pêche. Il s’agit entre autres, des estimations de stocks halieutiques et des écosystèmes marins, des statistiques relatives aux captures de poissons...
(Agence Ecofin 06/11/17)
Selon Melissa Rousset, une spécialiste de la finance digitale, on verra se développer dans les prochaines années, en Afrique de l'ouest francophone, le crédit scoring, une technique qui consiste à évaluer la capacité de remboursement d’un demandeur de prêts, grâce à l'analyse des données le concernant. Le crédit scoring, très développé en Afrique de l'est, a permis d'y améliorer l'inclusion financière. Jusqu'à présent, la décision de donner ou non une suite favorable à un demandeur de crédit, repose encore largement sur des outils d'évaluation préconçues et peu flexibles. Par exemple, plusieurs consommateurs de crédit de communication téléphonique ne s'en rendent pas toujours compte, mais derrière le service de prolongation du temps ou du volume des appels, se cache un service...
(Jeune Afrique 04/11/17)
La start-up de courses en ligne a signé un accord de partenariat exclusif pour la vente en ligne et la livraison des produits Auchan. Un site internet commun doit être mis en ligne prochainement. À compter du 6 novembre, les clients d’Auchan au Sénégal pourront commander leurs articles en ligne et être livrés par les services d’Afrimarket. La start-up de courses en ligne spécialisée sur l’Afrique et le géant de la grande distribution ont en effet signé un accord exclusif de distribution sur internet, portant sur 1 500 références alimentaires. « Nous avons notre propre flotte, constituée d’une vingtaine de camions et d’autant de motos. C’est cette logistique, ainsi que notre bonne implantation au Sénégal, qui ont convaincu Auchan de...
(Agence Ecofin 03/11/17)
Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, a espéré que le projet de monnaie unique de la CEDEAO, l’Eco, se mette en place rapidement, à l’occasion du sommet des chefs d’Etat de cette sous-région, qui s’y est récemment tenu à Niamey. Volontariste, le chef de l’Etat nigérien a proposé la mise en circulation de l’Eco à partir de 2020 au sein des pays qui sont « techniquement prêts », suivant processus européen qui a conduit à l'Euro. L'adhésion des autres Etats se ferait alors progressivement. Une proposition reprise dans le communiqué final, traduisant ainsi, de nouveau, une volonté d’aboutissement du projet. Mais une chose que le président du Niger n’a pas expliqué clairement, c’est ce qu’il entendait par « Pays techniquement...
(Agence Ecofin 03/11/17)
Il y a quelques semaines, le Commonwealth Development Corporation, le fonds britannique de financement du développement, annonçait son intérêt particulier pour l’Afrique de l'Ouest, notamment la Côte d'Ivoire et le Sénégal, qui sont les moteurs de l'écononomie dans la zone UEMOA. L'annonce, cette fois, vient du Norfund, le fonds norvégien de financement du développement via des investissements directs non-boursiers. Selon des propos rapportés par Reuters, citant le directeur général de l'institution, qui intervenait en marge d'une conférence, le Norfund envisage de renforcer son ancrage en Afrique de l'ouest avec une base opérationnelle au Ghana. Dans la foulée, on apprend aussi que le Norfund prévoit d'investir 1 milliard $ dans le secteur bancaire en Afrique subsaharienne, sans qu'on ne puisse confirmer...
(Agence Ecofin 03/11/17)
Au terme des 9 premiers mois de 2017, la zone de l’UEMOA, a conforté sa place de premier marché d'Ecobank en terme de prêts et créances nets à la clientèle, a pu constater l'Agence Ecofin de la publication de ses performances financières sur la BRVM, où le groupe est coté. Au 30 septembre 2017, l'encours global des avances accordées par Ecobank à l'ensemble des économies de cette sous-région, était de 3,4 milliards $. Cela représente désormais 36,9% des prêts totaux du groupe, dont l'encours à cette période de référence était de 9,6 milliards $ Le Nigéria, jusqu'à une date récente, était de loin le plus important marché du groupe. Mais l'encours des prêts et créances nets y a affiché une...
(Xinhua 31/10/17)
Des revenus d'environ 116,8 milliards de francs CFA ont été générés par le secteur extractif pour l'année 2016 au Sénégal, a-t-on appris lundi de source officielle. Selon un rapport de l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE), le secteur minier est le premier contributeur aux revenus tirés du secteur extractif avec un total de 107,4 milliards de francs CFA, soit 92% des recettes budgétaires provenant du secteur extractif. Les revenus provenant du secteur des hydrocarbures (pétrole et gaz) s'élèvent à 9,4 milliards de francs CFA, note le texte. Les revenus générés par le secteur extractif sont passés de 67,5 milliards FCFA en 2014 à 116,8 milliards FCFA en 2016, relève le rapport. Cette évolution des revenus s'explique par...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Le groupe pharmaceutique américain a décidé de fermer à la fin de l'année son site de production dakarois et d'en transférer les activités dans son usine de la banlieue de Casablanca. La société conserve en revanche son service commercial dans la capitale sénégalaise. Le géant pharmaceutique américain Pfizer, qui commercialise notamment le Viagra, l’Advil et le Xanax, a décidé de fermer sa ligne de production dakaroise. « Cette décision affectera nos 26 collègues qui travaillent dans notre usine, ainsi que 35 contractuels », indique le service de communication de l’entreprise, précisant que « la décision de quitter le Sénégal n’a rien à voir avec l’excellent travail de ces derniers ». Le site sénégalais produisait principalement des comprimés et des médicaments...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme que la zone est en cours de rétablissement. Son taux de croissance annuel se raffermit de 1,4% en 2016, à 2,6% en 2017 et à 3,4% en 2018. Si l’on exclut les deux géants malades que sont le Nigeria et...
(Xinhua 31/10/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) appelle les huit pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) à accélérer la diversification de leurs économies afin d'accroître leurs croissances, a indiqué lundi, sa représentante résidente au Sénégal, Cemile Sanack, lors de la publication d'un rapport de son institution sur les perspectives économiques régionales. Les perspectives de croissance dans la zone UEMOA (Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo) sont "favorables", selon Cemile Sancak. Ainsi, la croissance est attendue au-dessus de 6% en moyenne. "Pour maintenir cet élan à moyen terme, les efforts doivent rester étendus pour promouvoir le développement des PME, mobiliser l'investissement direct étranger. Toutefois, il serait important d'accélérer la diversification des économies de la zone pour consolider...
(APA 30/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Les débarquements de la pêche au Sénégal durant les huit premiers mois de 2017 ont enregistré une augmentation de 11.889 tonnes comparé à la même période de l’année 2016, selon les données établies par la Direction de la pêche maritime (DPM). Le cumul de ces débarquements s’est établi à 395.723 tonnes contre 383.834 tonnes durant les huit premiers mois de 2016, soit une progression de 3,1%. En variation mensuelle, les débarquements de la pêche ont connu une baisse entre juillet et août 2017, passant respectivement de 46.072 tonnes à 42.348 tonnes. La hausse des débarquements est occasionnée principalement par celle de la pêche industrielle dont le cumul durant les huit premiers mois de l’année 2017 s’est établi...
(APA 28/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La production de sel du Sénégal au terme des huit premiers mois de 2017 a connu une légère hausse de 0,5% comparée à la même période de 2016, a appris vendredi APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Cette production s’est établie à 185.077 tonnes contre 184.098 tonnes durant les huit premiers mois de l’année 2016, soit une augmentation de 979 tonnes en valeur absolue. Cette baisse est occasionnée par les ventes locales qui ont progressé de 26,3% à 39.185 tonnes contre 31.024 tonnes en 2016. Quant aux ventes à l’exportation, elles se sont repliées de 4,6% à 145.892 tonnes contre 152.988 tonnes durant les huit premiers mois de 2016. Sur...

Pages

(Autre média 19/04/17)
 
00:00
Sélectionneur du Maroc, Hervé Renard est un véritable amoureux du continent africain. Et le technicien français l’a encore prouvé dimanche en prenant part au marathon de Dakar (Sénégal) parmi 6 000 participants ! Le double vainqueur de la CAN en a profité pour jurer sa fidélité aux Lions de l’Atlas. "Je suis toujours sélectionneur du Maroc et je vais le rester !", a-t-il lancé à la presse locale. Voilà qui est clair.
(Jeune Afrique 15/04/17)
Cela fait un mois que toutes les artères de la capitale sénégalaise sont bordées de panneaux annonçant l’événement du week-end : le Marathon de Dakar, une compétition inédite sur laquelle plus de dix mille coureurs de tous horizons sont attendus. En marge du 42 km de dimanche, plusieurs autres courses seront disputées ce samedi 15 avril avec deux épreuves pour les enfants, un 10 km, un semi-marathon et la Dakaroise, une course féminine de 5 km. La compétition, qui se déroulera à l’intérieur de la ville, devrait être bien accueillie dans un pays qui cultive depuis toujours une réelle culture du sport. Toute la semaine d’ailleurs, on pouvait voir hommes et femmes s’entraîner sur le bord de mer, où auront...
(APA 31/03/17)
Les clubs champions de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Liberia et du Sénégal s’affrontent à partir de ce vendredi à Dakar, dans un tournoi organisé par les zones A et B de l’Union des fédérations ouest-africaines (UFOA) de la Confédération africaine de football (CAF) dans le cadre d’un partenariat qu’elles ont signé avec la chaîne Fox Sports TV. En demi-finales, l’AS Tanda (Côte d’Ivoire) va faire face à Wa All Stars Squad (Ghana), et Barrack Young Controllers (Liberia) en découdra avec l’US Gorée (Sénégal). La finale et le match de classement sont prévus dimanche au stade Demba Diop. Le vainqueur du tournoi recevra une enveloppe de 12 millions de francs CFA, selon les organisateurs. Les zones Ouest A et...
(AFP 28/03/17)
La Fifa envisage d'ouvrir une procédure disciplinaire après l'envahissement de la pelouse par des supporters qui a entraîné l'arrêt du match amical Sénégal - Côte d'Ivoire à la 88e minute, lundi soir à Paris. La Fifa "analyse et réunit des informations concernant les incidents qui se sont produits pendant le match amical", lundi au stade Charléty, rempli à moitié, a indiqué mardi l'instance suprême du football mondial dans un communiqué transmis à l'AFP. "Une procédure disciplinaire pourrait être ouverte si nécessaire", a ajouté la Fifa. Les deux équipes étaient à égalité un but partout lorsque l'arbitre français Tony Chapron a arrêté la rencontre à la 88e minute, après l'envahissement de la pelouse par des supporters. La rencontre avait débuté vers...
(AFP 28/03/17)
Le match amical entre la Cote d'Ivoire et le Sénégal a été interrompu à la 88e minute de la rencontre en raison de l'envahissement de la pelouse par les supporters venus remplir une bonne moitié du stade Charléty, lundi soir à Paris. La Côte d'Ivoire a été tenue en échec lundi par le Sénégal au stade Charléty à Paris (1-1) en match amical, alors que le nouveau sélectionneur, le Belge Marc Wilmots, entrera en fonction le 1er avril pour assurer la qualification pour le Mondial-2018. La rencontre a été interrompue à la 88e minute par l'arbitre français Tony Chapron, après de multiples envahissements de la pelouse de Charléty par les supporters des deux équipes. L'ancien sélectionneur de la Belgique a...
(AFP 28/03/17)
La Côte d'Ivoire a été tenue en échec lundi par le Sénégal au stade Charléty à Paris (1-1) en match amical, alors que le nouveau sélectionneur, le Belge Marc Wilmots, entrera en fonction le 1er avril pour assurer la qualification pour le Mondial-2018. La rencontre a été interrompue à la 88e minute par l'arbitre français Tony Chapron, après de multiples envahissements de la pelouse de Charléty par les supporters des deux équipes. L'ancien sélectionneur de la Belgique a été nommé mi-mars, en remplacement du Français Michel Dussuyer, et arrive au sein une équipe qui a été éliminée dès la phase de poules de la Coupe d'Afrique des nations 2017 au Gabon en dépit de son statut de tenante du titre...
(BBC 28/03/17)
L'ex-champion du monde des échecs, Garry Kasparov, envisage de former 1 million d'enfants dans plusieurs pays africains, notamment en Côte d'Ivoire, au Sénégal, au Maroc et à Madagascar. Pour le prodige russe, ce jeu est un outil efficace pour améliorer les compétences des élèves. Ibrahima Cissé, président du comité national provisoire des échecs du Sénégal, apprécie le projet. "Que Garry Kasparov veuille mettre en œuvre un tel projet, je ne pourrais que m'en réjouir et dire qu'on découvrira des futurs grands joueurs d'échecs", se réjouit Ibrahima Cissé. Il est ravi par cette initiative et affirme que l'Afrique regorge d'immenses potentialités.
(APA 25/03/17)
APA – Dakar (Sénégal) - A la peine lors de la phase aller, le Sénégal et le Cap-Vert ont bien démarré la phase retour du Tournoi de la Zone 2 qualificatif pour l’Afrobasket hommes 2017 en dominant respectivement la Guinée (67-49) et le Mali (64-58), à l’occasion de la 1ère journée disputée vendredi au stadium Marius Ndiaye de Dakar. Avec ces succès, Sénégalais et Cap-Verdiens se relancent dans la compétition où tous les quatre protagonistes comptent désormais tous 6 points. La seconde journée, qui se joue ce samedi. Au programme, les deux vainqueurs du jour, le Sénégal et le Cap Vert, se feront face, alors que les vaincus, la Guinée et le Mali, en découdront dans l’autre match. Les deux...
(APA 24/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le chargé du recrutement Afrique de l'Olympique lyonnais (OL), Patrice Girard, a affirmé jeudi à Dakar que le Sénégal est l'un des rares pays africains où les clubs de football ont misé sur la formation des joueurs. "Je trouve que le foot sénégalais se développe. Le Sénégal est l'un des rares pays africains où les clubs ont misé sur la formation", a dit M. Girard, citant des centres de formation comme Diambar, Génération Foot... Il prenait part à une conférence de presse du centre de formation Dakar Sacré-Coeur (DSC) dans le cadre d'une visite d'officiels de son partenaire Olympique lyonnais, une rencontre précédée d'une signature de partanerait entre DSC et la cimenterie Sococim. "Il faut que l'Afrique...
(APA 22/03/17)
APA - Dakar (Sénégal) - La Fédération sénégalaise de basket-ball (FSBB) a procédé à un réajustement de son staff technique avec la nomination de Dame Diouf, jusqu’ici adjoint de l’entraîneur de l’équipe nationale masculine le Français Stéphane Dumas. Cette mesure a été prise au lendemain de la participation ratée du Sénégal à la manche aller du tournoi de qualification de la Zone 2 pour l’Afrobasket 2017 disputée au 17 au 19 mars dernier à Bamako, au Mali. «Il y a eu des réajustements après le bilan technique du tournoi de Bamako. Dame (Diouf) devient le coach principal», a révélé mardi à Dakar le directeur technique national (DTN), Maguette Diop. Selon lui, le technicien français rétrogradé adjoint «est un bon coach...
(Jeune Afrique 21/03/17)
 
00:00
La commission de discipline de la Fédération internationale de football (Fifa) a décidé de suspendre à vie l'arbitre ghanéen Joseph Odartei Lamptey pour "manipulation du match", a indiqué lundi l'institution dans un communiqué. L’arbitre ghanéen Joseph Odartei Lamptey reconnu coupable d’avoir manipulé le résultat du match de qualification pour la Coupe du monde 2018, opposant l’Afrique du Sud au Sénégal (2-1), au Peter Mokaba Stadium de Polokwane, le 12 novembre 2016, précise le communiqué de la Fifa, adressé lundi 20 mars. L’organisation a donc décidé de le « suspendre à vie (…) de toute activité liée au football (administrative, sportive ou autre) aux niveaux national et international », ajoute le texte. Sanction précédente L’arbitre ghanéen avait déjà été sanctionné par...
(Rewmi 20/03/17)
Joseph Koto et l’équipe nationale Junior qu’il manage ont réussi une soldatesque prouesse en Zambie. La qualification en finale a été un véritable exploit qui mérite d’être loué à l’applaudimètre, non seulement pour les performances réalisées pour la ténacité de l’équipe qui a tenu face à une spirale de forfaitures et d’actes de sabotage fomentés pour saper le moral des joueurs et leur barrer la route par des méthodes déloyales et non conventionnelles Les amateurs du Football ont suivi le Sénégal à la Coupe d’Afrique des Juniors en Zambie, sans disposer d’informations sur le difficile séjour de Joseph Koto, du staff technique et des joueurs. Certes, les Koto’s boys ont tenu en haleine le public grâce à un génie footballistique...
(AFP 18/03/17)
Le sélectionneur adjoint de la Côte d'Ivoire Ibrahim Kamara, assurant l'intérim après le départ du Français Michel Dussuyer, a retenu 23 joueurs pour affronter en amical la Russie le 24 mars à Krasnodar et le Sénégal le 27 mars à Charlety (Paris). Le groupe qui a disputé la CAN-2017 marqué par une sortie dès le 1er tour a été remanié, six joueurs parmi lesquels des cadres comme Wilfried Bony (Stoke City/ENG) et Max-Alain Gradel (Bournemouth/ENG) ne figurent pas sur la liste. Pour sa part Salomon Kalou (Hertha Berlin/GER) avait annoncé sa retraite internationale après la CAN. En revanche Roger Assalé (Young Boys Berne/SUI), Cyriac Gohi Bi (Fulham/ENG) et Abdoul Karim Cissé du club local du Sporting Gagnoa effectuent leur retour...
(Huffingtonpost 14/03/17)
 
00:00
L'action est surréaliste. Certains prient leur bonne étoile, d'autres font appel à la magie pour remporter la victoire. C'est ce qu'a tenté un footballeur sénégalais lors de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations Junior (CAN U20) opposant son pays à la Zambie, ce dimanche 12 mars à Lusaka. Menés 2-0 par la Zambie, pays organisateur de la compétition, les Sénégalais ont offert au public une scène surréaliste à la 57e minute de jeu. Le jeune attaquant Ibrahima Ndiaye a profité d'un arrêt de jeu pour lancer "un sort" dans les buts adverses. Acte désespéré? Simple superstition? Quoi qu'il en soit la manœuvre pour le moins pittoresque n'a pas eu l'effet escompté. Le gardien zambien a immédiatement aperçu le...
(APA 13/03/17)
La sélection nationale de la Zambie a battu son homologue sénégalaise sur le score de 2 buts à 0, dimanche à Lusaka, en finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) des moins de 20 ans de football, remportant son premier trophée continental dans cette catégorie. Dans un National Heroes Stadium pris d’assaut par 60 000 spectateurs totalement acquis à sa cause, le pays hôte a très vite pris les devants, ouvrant le score dès la 18ème minute par Person Daka sur une erreur du gardien de but sénégalais, avant qu’Eduard Chelufya n’aggrave le score, profitant d’un contre du dégagement du portier adverse (33emn). A 2-0 en près d’une demi-heure, les carottes étaient cuites pour les«Lionceaux» qui n'ont jamais pu...
(APA 10/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Victorieux de la Guinée (1-0), en demi-finale disputée jeudi à Ndola, le Sénégal s’est qualifié pour la finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) des moins de 20 ans de football où il rejoindra la Zambie, qui a sorti la veille l’Afrique du Sud (1-0). [Img : CAN U20 2017 : Le Sénégal bat la Guinée (1-0) et rejoint la Zambie en finale] L’unique but de la partie a été inscrit par Aliou Badji à la 13ème minute de la partie. C’est la deuxième finale consécutive des «Lionceaux» dans cette compétition. Il y a deux ans, ils s’étaient inclinés à domicile face au Nigeria. Les hommes de Joseph Koto retrouvent en finale, dimanche à Lusaka, la...
(RFI 10/03/17)
L’équipe du Sénégal s’est qualifiée pour la finale de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans en battant celle de Guinée 1-0, le 9 mars à Ndola. Les Sénégalais affronteront les Zambiens le 12 mars à Lusaka. Deux après sa défaite à domicile, le Sénégal va retenter sa chance en finale de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans. Battus 1-0 par le Nigeria en 2015, les Sénégalais feront cette fois face aux Zambiens, en finale de la CAN U20 2017. Les « Lionceaux de la Téranga » auront une double pression, le 12 mars à Lusaka : celle du public, évidemment acquis à la cause des Zambiens ; et celle de l’histoire, le...
(AFP 08/03/17)
Les juges français ont adressé au Sénégal une demande pour que Papa Massata Diack soit entendu dans l'enquête pour corruption qui vise son père Lamine Diack, ancien patron de l'athlétisme mondial, mais ils se sont heurtés à un refus de Dakar, a-t-on appris mardi de source judiciaire. Au coeur de l'enquête, Papa Massata Diack est visé par un mandat d'arrêt international des juges d'instruction, mais le Sénégal avait fait savoir qu'il ne l'extraderait pas. Soupçonné d'avoir eu un rôle dans la retentissante affaire de corruption pour masquer des cas de dopage d'athlètes russes, il a de nouveau été visé par des révélations du journal Le Monde en date du 4 mars sur une possible corruption en 2009 autour de l'attribution...
(AFP 07/03/17)
Nommée en mai dernier, la Sénégalaise Fatma Samoura, première femme N.2 de la Fifa, estime mardi dans un entretien à l'AFP qu'en tant que femme, musulmane et africaine, dans un univers très masculin et peu prompt "à bousculer les traditions", elle a fait tomber "le plafond de verre". Pour l'ex-diplomate aux Nations Unies, le football féminin, jusqu'alors le "parent pauvre" de ce sport prend "un essor irréversible", souligne-t-elle, à la veille de la 40e journée internationale des droits des femmes. Question: Première femme secrétaire générale de la Fifa, vous venez d'un monde extérieur au football.
(Afrik.com 06/03/17)
Finaliste de la précédente édition, le Sénégal a validé son billet pour les demi-finales de la CAN 2017 des moins de 20 ans tout en éliminant le Cameroun 2-0 dimanche. Tombeuse du Soudan 3-1, l’Afrique du Sud accompagne les Lionceaux de la Teranga dans le dernier carré et au Mondial de la catégorie. Après le dénouement inattendu du groupe A de la CAN 2017 des moins de 20 ans samedi, le groupe B de la compétition a livré un verdict moins surprenant ce dimanche avec les qualifications du Sénégal et de l’Afrique du Sud qui font coup double. En effet, outre leur qualification pour les demi-finales de la compétition, les deux sélections gagnent leur billet pour le Mondial de la...

Pages

(AFP 14/01/16)
Le chanteur Baaba Maal, l'explorateur de la musique sénégalaise, publie vendredi son 11e disque, "The Traveller", et est en concert à Bruxelles le même jour puis à Paris samedi dans le cadre d'une mini-tournée européenne. A 62 ans, Baaba Maal appartient à la famille des glorieux anciens de la chanson moderne sénégalaise, celle des Youssou N'Dour, Omar Pène, Ismaêl Lô, Cheikh Lô... Mais dès son apparition sur la scène musicale de son pays, ce chanteur, fils de pêcheurs du nord du Sénégal, a apporté une note discordante et novatrice dans ce paysage. Loin du sempiternel m'balax, il a fait entendre la voix et le rythme des halpulaar, un peuple du nord du pays, autour du fleuve Sénégal, appartenant à l'ethnie...
(Jeune Afrique 13/01/16)
Avec "Dakar, ta nostalgie", Florence Arrigoni Neri nous emmène dans les rues du Plateau, à Dakar. Amoureuse passionnée de la ville de Dakar, et plus particulièrement du quartier central du Plateau, où elle a longtemps vécu, la productrice et réalisatrice française Florence Arrigoni Neri, de retour sur place, nous convie à une promenade poétique dans ces rues où tant de Sénégalais vivent ou survivent dans des conditions précaires. Des images qu’accompagne un récit à deux voix – celle de l’auteur, dont les propos sont dits par la comédienne née dans la capitale du Sénégal Clémentine Célarié, et celle de son ami le clown marionnettiste Maktar Ndiaye alias Dada, qui aime tant faire rire les enfants des rues et les jeunes...
(Enquête 07/01/16)
Auteur du support musical de la dernière conférence de l’Organisation de la conférence islamique (Oci), Malick Niang vient de gagner un prix à un concours de chant organisé par l’Unesco. L’Unesco a organisé, en collaboration avec différentes municipalités européennes, courant décembre, un concours de chant regroupant des artistes de 28 pays du monde. Seuls trois pays africains notamment le Sénégal, le Gabon et la Sierra Leone y ont pris part. Les participants ont animé une tournée européenne initiée par l’organisation. Ce qui les a menés en Suisse, en Suède, en Italie, en Danemark et en Espagne. Et c’est à Madrid que les prix ont été remis. Le chanteur Malick Niang qui représentait le Sénégal dans ce concours a gagné le...
(APA 23/12/15)
L’affaire Lamine Diack, éclatée vendredi dernier, avec le journal français Le Monde qui avait publié, avant de se rétracter, que l’ex-président de l’’Iaaf avait soutenu devant les enquêteurs avoir reçu l’argent de la corruption de la Russie pour financer la campagne électorale de 2012 au Sénégal, continue de dominer la une des quotidiens sénégalais. Ainsi, Le Quotidien revient sur la sortie médiatique du fils de Lamine Diack, Massata, dont le père place au cœur du système de corruption à l'Iaaf. «Le fils dément son père : Massata prend un autre couloir», écrit Le Quotidien à sa Une. Dans ce journal, l'ex-consultant en marketing de l'Iaaf soutient : «Je n'ai pas reçu l'argent des Russes». Selon Sud Quotidien, «Pape Massata Diack...
(Jeune Afrique 21/12/15)
Analog Africa sort une nouvelle compilation, « Sénégal 70 ». Et encore une fois, c'est du bel ouvrage. C’était un temps déraisonnable. Les Jackson Five et James Brown enflammaient le stade Demba-Diop de Dakar, Claude François, Johnny Hallyday ou la star cubaine Johnny Pacheco venaient applaudir les grands groupes locaux, et parfois taper le bœuf avec eux… La toute nouvelle compilation du label allemand Analog Africa, spécialisé dans la réédition de musique africaine, exhume les pépites du tournant des années 1970. Une époque décoiffante qui a vu naître la musique sénégalaise moderne.
(Le Quotidien (Sn) 18/12/15)
Jeter les bases d’une structuration des secteurs aptes à mettre en place des mécanismes de financement appropriés et innovants afin de soutenir le développement de l’industrie audiovisuelle et cinématographique. Tel est l’objectif de l’étude présentée hier et réalisée par le cabinet de consultance Stat Africa pour le compte de l’Etat du Sénégal, qui table sur 156 milliards en 5 ans. Bien que représentant un marché de plus de 50 milliards et subissant le diktat des productions étrangères qui peuvent être un facteur négatif à l’éducation de notre jeunesse, le cinéma sénégalais ne voit pas la vie en rose. Ainsi pour rectifier le tir, l’Etat du Sénégal entend mettre tout en ordre en créant un cadre juridique. Pour ce faire, il...
(Sud Quotidien 18/12/15)
En prélude au Festival international du Fouladou qui se tiendra du 25 au 27 décembre 2015 à Kolda, le maire de ladite ville, Abdoulaye Bibi Baldé, par ailleurs, ministre de l’Environnement, a animé une conférence de presse hier, jeudi 17 décembre pour définir les objectifs de l’évènement. Selon lui, cette première édition, vise à faire découvrir le patrimoine culturel du Fouladou pour ainsi en faire passer le développement économique de Kolda. Le Festival international du Fouladou dénommé Festi-Kolda qui va se tenir du 25 au 27 décembre prochain à Kolda consiste à revaloriser le patrimoine culturel de la localité qui, jusque là est «méconnu». Face aux journalistes hier, jeudi 17 décembre, le maire de la localité Abdoulaye Bibi Baldé en...
(Alerte Info 13/12/15)
Dans un show féerique, riche en couleur, le groupe ivoirien Magic System et quelques artistes sénégalais ont fait chanter et danser samedi des milliers de spectateurs à la place Obélisque de Dakar: un rendez-vous musical pour lancer des messages contre le changement climatique mondial. Le "concert pour la planète" cofinancé par l’Union européenne et les autorités sénégalaises a tenu toutes ses promesses. Dans la nuit de vendredi à samedi, de 19H00 à 1H00 (GMT et locales), le show a tenu en haleine des milliers de mélomanes à la place Obélisque de Dakar, symbole de la Résistance. Sur le même podium qui vibrait sous les feux des projecteurs, A’salfo et ses amis "magiciens", ainsi que des artistes sénégalais : Marema (prix...
(AFP 12/12/15)
La capitale sénégalaise, Dakar, a accueilli un "concert pour la planète", gratuit, donné par nombreux artistes, dont les Ivoiriens de Magic System, qui a rassemblé des milliers de spectateurs dans la nuit de vendredi à samedi, ont constaté des journalistes de l'AFP. La scène, dressée Place de l'Obélisque, a notamment vu défiler Maréma, jeune chanteuse sénégalaise lauréate du Prix Découvertes RFI 2014; son aîné et compatriote Baaba Maal, ainsi que les rappeurs stars du pays Xuman et Keyti qui y ont délocalisé pour l'occasion leur désormais célèbre "Journal Télé rappé" déroulant les nouvelles en rythme et en rimes. Didier Awadi et Doug-E-Tee (alias également Duggy-Tee)...
(Enquête 04/12/15)
C’est parti, depuis hier, pour la quatrième édition du ‘’Partcours’’. Un évènement qui propose aux amoureux des arts plastiques une série d’expositions d’artistes, dans divers endroits de Dakar. La galerie Arte qui reçoit les œuvres de Cheikh Keita et Mamady Seydi, à travers ‘’palabres’’, et le collectif du laboratoire Agit’Art dont l’exhibition est intitulée ‘’regard sur la ville’’, a ouvert le bal des vernissages hier. Ainsi, jusqu’au 11 décembre, chaque jour, se tiendra un vernissage dans les espaces participants au ‘’Partcours’’. Il est prévu 19 vernissages durant cette période. Il y a quelques jours, au cours d’une conférence de presse tenue à Kër Thiossane, les organisateurs ont annoncé la participation à cette série d’expositions d’un groupe éclectique d’artistes. Selon toujours...
(Enquête 01/12/15)
Après la sortie de ses deux singles : «Femme d’affaires» et «My friends» qui ont fait sa renommée, Marema Fall vient de lancer son tout premier album international intitulé «initié», un mot mandingue qui veut dire ‘’merci’’. A travers cet opus, l’artiste veut remercier ses fans et les mélomanes. Accompagnée de son collaborateur Mao Otayeck, qui est le chef d’orchestre d’Alpha Blondy, Marema a dévoilé hier un album de 11 titres. L’artiste a rencontré la presse au Musée Léopold Sédar Senghor pour présenter son produit. Toutefois, les mélomanes et fans qui attendaient avec impatience l’album devront attendre le 18 décembre 2015 pour se le procurer. À travers «Beugeuleu», «Africa», «Frontière», «Talata Nder» et «Khalela», la chanteuse a voulu montrer un...
(APA 30/11/15)
Les quotidiens sénégalais de ce lundi sont à fond sur le Magal 2015 de Touba (Centre) prévu ce mardi, tout en faisant un clin d’œil à la Can U23 qui se joue depuis samedi à Dakar et à Mbour. «Le Magal de Touba célébré demain», titre Le Soleil, rappelant que c'est le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du mouridisme, qui est magnifié par les fidèles. «Magal 2015 : Ila Touba», note Le Quotidien. «Nous sommes tous Touba», indique La Tribune, à côté de L'As qui s'intéresse au guide des Thiantacounes, «Cheikh Béthio Thioune qui étale 3000 bœufs et 300 chameaux». Pendant ce temps, L'Observateur fait un reportage dans les Daaras de Khelcom et fait la «découverte des...
(APA 25/11/15)
Des sujets portant sur le début, hier, du marathon budgétaire, à la politique et au terrorisme sont mis en exergue par les quotidiens sénégalais parvenus mercredi à APA. «Loi des finances : Le Budget s'élève à 3.067 milliards», rappelle Le Soleil, expliquant que 58% des ressources sont mobilisées sur fonds propres et qu'il y a 1.000 milliards d'investissement, avec 6% de croissance annoncé. Pour Walfadjri, pour ce budget 2016, «Macky et Dionne se taillent plus de 143 milliards». «Assemblée nationale : Macky grossit de 08 milliards», note le journal Sud Quotidien. Pour Le Populaire, «le budget de la Primature triple et passe de 20 à 61 milliards». Quoi qu'il en soit, EnQuête écrit qu' «Amadou Bâ chante son budget», poussant...
(APA 24/11/15)
Plusieurs sujets allant de la politique au terrorisme en passant par le business sont traités par la presse sénégalaise de ce mardi. Sud Quotidien parle de la création par Macky Sall d'une entité consultante pour le dialogue Etat-Collectivités locales et affiche «les réserves des…maires» qui estiment que ladite structure prête à confusion d'autant qu'il existe déjà des structures adéquates en la matière. Le journal EnQuête affiche à sa Une son entretien avec Ibrahima Sylla, enseignant-chercheur à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis (Nord). «Macky est sur la voie d'être sanctionné. Beaucoup de Sénégalais ne se retrouvent plus dans son discours ni dans sa politique. Si ce n'était que des réalisations, Wade ne serait jamais battu», estime l'enseignant. Traitant du congrès des...
(RFI 24/11/15)
« Artivist. Spéciale Nina Simone ». C’est le titre d’une soirée qui s’est déroulée ce week-end à Dakar. Ce collectif cherche à faire connaitre des membres de la communauté afro qui se sont battus pour les droits civiques, mais dont les vies restent très méconnues sur le continent africain. C’est le cas de Nina Simone. En une heure et demie, la vie de Nina Simone défile. Des vies, cette Afro-Américaine née Eunice Kathleen Waymon en 1933 en Caroline du Nord semble en avoir eu mille. Pianiste classique devenue chanteuse de cabaret puis star internationale, activiste, amie de Martin Luther King, elle touchera le fond avant de connaître à nouveau la gloire. Pour une grande partie du public, c’est une découverte...
(APA 17/11/15)
Des sujets relatifs au terrorisme, dont la sortie du ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, laissant entendre que le Sénégal n’est pas à l’abri, ainsi que les stratégies de lutte, sont largement commentés par la presse sénégalaise de ce mardi. «Le Sénégal n'est pas à l'abri…Nous ferons de sorte que l'interdiction du voile intégral soit appliquée», dit le ministre dans Sud Quotidien, à propos de la menace terroriste. Dans Le Témoin, il poursuit : «Le Sénégal n'est pas à l'abri d'une attaque terroriste». Le journal EnQuête s'intéresse au consensus national autour du terrorisme et révèle que «Benno Bokk Yakaar (majorité) partant, l'opposition hésite». Ce journal écrit que la Ligue démocratique et le Parti socialiste sont en phase avec le Chef...
(APA 11/11/15)
La presse sénégalaise parvenue mercredi à APA continue de faire les choux gras à la position ferme du président Macky Sall contre le terrorisme, engageant dans la lutte l’armée nationale et les populations. «La menace terroriste inquiète le Sénégal : Macky Sall invite les populations à la culture sécuritaire. Des moyens colossaux sont mis à la disposition de l'armée. Il encourage la formation des forces armées», écrit Direct-Info à sa Une. Dans la lutte contre le terrorisme, Le Populaire note que «l'armée (est) en rempart» et que «Macky veut un système de renseignements performant, capable de savoir ce que l'ennemi va penser». «L'armée dotée d'avions de chasse et de patrouilles», informe Le Populaire, donnant la parole à Macky Sall qui...
(APA 05/11/15)
L'inculpation en France de l'ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), le Sénégalais Lamine Diack, pour corruption passive et blanchiment aggravé et la conférence du M23 sur la crise à l'Assemblée nationale, sont les sujets phares des quotidiens sénégalais parvenus jeudi à APA. « Mise en examen de l'ancien président de l'IAAF en France dans une affaire de corruption sur le Dopage », titre Le Populaire qui informe que les proches de Lamine Diack sont montés au créneau pour dénoncer et démonter en pièces « les accusations excessives et insignifiantes » contre leur mentor. Dans sa livraison du jour, Le Témoin titre, « corruption dans l'athlétisme, Lamine Diack brûlé par la flamme olympique » . « Lamine Diack et...
(APA 04/11/15)
La nouvelle stratégie de l’opposition pour récupérer le Groupe parlementaire «Libéraux et Démocrates» dont le bureau de l’Assemblée nationale a confié la présidence au frondeur du Parti démocratique sénégalais (Pds), Modou Diagne Fada, au détriment d’Aïda Mbodj, se paie des quotidiens sénégalais parvenus mercredi à APA. «L'opposition se réajuste», titre Sud Quotidien qui informe que les opposants vont externaliser le combat en saisissant les chefs religieux. Le Témoin qui parle de nouveau plan d'actions précise que «l'opposition va déposer des plaintes auprès des chefs religieux». «Le Pds et ses alliés comptent saisir les chefs religieux», renchérit le journal EnQuête. Dans Direct-Info, Diop Decroix et Cie accablent le bureau de l'Assemblée nationale et soutiennent qu' «il est en service commandé». Pour...
(AFP 27/10/15)
Le professeur Oumar Sankharé, deuxième agrégé de grammaire du Sénégal après Léopold Sédar Senghor, est décédé lundi à l'âge de 65 ans, selon une association et la presse sénégalaises mardi. L'agence de presse sénégalaise (APS, officielle) ainsi que plusieurs quotidiens et sites d'information locaux ont rendu hommage au Pr. Sankharé, dont la disparition a été confirmée à l'AFP par Aboubacar Demba Cissokho, de l'Association de la presse culturelle au Sénégal. "Ces dernières années, il avait une santé chancelante, et fut même hospitalisé en France", indique Le Soleil (pro-gouvernemental), "il est décédé des suites d'une longue maladie", rapporte Walfadjri (privé), l'un et l'autre sans préciser la nature de son mal. "Il doit être inhumé cet après-midi (mardi) à Thiès", sa ville...

Pages

(RFI 13/11/17)
Deux jours de débat sur la paix et la sécurité en Afrique, des dirigeants, des présidents, des chercheurs, des experts, des responsables de la société civile, réunis pour cette 4e édition du Forum de Dakar, pour échanger sur les défis sécuritaires du continent. Lors de la cérémonie d’ouverture de ce forum, il a été question de sécurité intégrée, autrement dit des moyens de travailler ensemble pour lutter contre le terrorisme. Avec notre correspondant à Dakar, Guillaume Thibault La cérémonie a pris 45 minutes de retard, avec un grand absent, Faure Gnassingbé, président du Togo et surtout président surtout en exercice de la Cédéao. Aucune explication n’a été fournie pour le moment à cette absence, mais les autorités togolaises font face...
(Le Point 10/11/17)
La mise en place d'une commission ad hoc chargée de procéder à la levée de l'immunité parlementaire de Khalifa Sall, le maire de Dakar, n'en finit plus d'agiter le débat politico-juridique. C'est acté. Il y aura bien une commission ad hoc chargée de statuer sur la demande de la levée de l'immunité parlementaire du député Khalifa Ababacar Sall, qui n'est autre que le maire de Dakar, incarcéré de façon préventive depuis le 7 mars à la prison de Rebeuss. Il faut dire qu'il aura fallu toute la détermination du doyen et président de l'Assemblée nationale...
(La Tribune 10/11/17)
Le groupe sénégalais Wari a annoncé avoir déposé depuis le 3 novembre, deux demandes d’arbitrage auprès de la Cour internationale d’arbitrage de la Chambre de commerce internationale à Paris dans le contentieux du rachat de Tigo qui l’oppose à l’opérateur Millicom. La première demande vise d’ailleurs le groupe Millicom et la seconde la société NJJ Capital et Sofima Ltee. De quoi s’attendre à une longue procédure puisque le 6 novembre dernier, Millicom a aussi annoncé avoir déposé une demande d’arbitrage contre Wari.
(Jeune Afrique 10/11/17)
Nouveau rebondissement dans l'affaire qui oppose le groupe sénégalais de transfert d'argent et Millicom : Wari annonce avoir déposé deux demandes auprès de la Cour internationale d’arbitrage contre le groupe Millicom et contre les sociétés de Xavier Niel et Hassanein Hiridjee. Le groupe sénégalais de transfert d’argent Wari a annoncé ce vendredi, par l’intermédiaire de son agence de communication 35°Nord, avoir déposé le 3 novembre deux demandes d’arbitrage auprès de la Cour internationale de la Chambre de commerce internationale de Paris, dans le cadre de l’affaire qui l’oppose...
(Le Point 10/11/17)
Inauguré à Dakar, l'Institut de la francophonie pour l'éducation et la formation va contribuer à une meilleure formation à la langue de Descartes. C'est dans le quartier de la pointe des Almadies, juste en face de l'ambassade américaine, que les locaux flambants neufs de l'Institut de la francophonie pour l'éducation et la formation (IFEF) ont été inaugurés ce début septembre en présence du président sénégalais Macky Sall et de la secrétaire générale de la francophonie, Michaëlle Jean, l'IFEF étant adossé à l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), dont le but affiché est d'apporter « une expertise technique pour l'élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation de leurs politiques éducatives ». Dès la veille de l'inauguration, on s'est affairé...
(RFI 10/11/17)
Au Sénégal, 32 jeunes travaillent actuellement la terre, dans une ferme de la région de Joal, à trois heures de route de la capitale, à l’ouest du pays. Ils viennent de différentes régions du Sénégal. Certains sont issus de familles d’agriculteurs, mais la majorité sont de jeunes urbains. Tous participent à la première émission de télé-réalité sénégalaise sur l’agriculture, La Ferme Factory, diffusée sur la chaîne publique sénégalaise RTS. 34 épisodes au total de 26 minutes chacun, montrés aux téléspectateurs, avant le journal de 20h chaque dimanche. Au programme, pour ces apprentis fermiers : un réveil à 6h chaque matin, puis la journée commence avec une préparation musculaire, c’est ensuite aux champs que les candidats doivent faire leurs preuves. Malgré...
(Jeune Afrique 10/11/17)
Vendredi soir en Afrique du Sud, le Sénégal pourrait se qualifier pour sa deuxième Coupe du monde, avant les retrouvailles avec les Bafana-Bafana le 14 novembre à Dakar. À l'approche de la rencontre, Jeune Afrique a interviewé l'un des cadres de la sélection sénégalaise, Moussa Sow. L’attaquant d’Al-Ahli Dubai (Émirats arabes unis) Moussa Sow (31 ans), qui fait partie des cadres des Lions de la Téranga, aborde, comme ses coéquipiers, cette avant-dernière manche avec un maximum de concentration. Jeune Afrique : Deux points pourraient suffire au Sénégal pour aller en Russie l’été prochain. L’équipe est-elle en capacité de les obtenir ? Moussa Sow : Le Sénégal dispose de gros arguments offensifs. Il aime attaquer, marquer des buts. Aujourd’hui, nous sommes...
(La Tribune 09/11/17)
L'homme le plus riche d'Afrique, Aliko Dangote est accusé au Sénégal « d'escroquerie, faux et usage de faux et association de malfaiteurs » par la famille de feu Kader Mbacké, un homme d'affaires sénégalais qui aurait été un actionnaire associé au businessman nigérian. L'information a été révélée par le quotidien sénégalais « Libération » dans sa parution de ce mardi 7 novembre 2017. Le média précise que l'affaire sera jugée par un tribunal de Dakar. L'accusation contre l'homme le plus riche d'Afrique est lourde. Une affaire impliquant le nigérian, Aliko Dangote, CEO de Dangote Industries Limited et président du conseil d'administration de Dangote Cement Sénégal, sera jugée ce jeudi 9 novembre devant les tribunaux...
(RFI 09/11/17)
Au Sénégal, le Grand Magal de Touba s'est terminé cette nuit. Les fidèles mourides sont venus prier jusqu'au petit matin devant le mausolée du fondateur de cette puissante confrérie Cheikh Ahmadou Bamba. En 1895, arrêté par les colons français, le chef de Mourides était envoyé en exil au Gabon, le Magal commémore chaque année ce départ forcé. Une célébration religieuse, mais également très populaire où il est important de partager. On vient de loin pour participer au Grand Magal, pour prier pour Cheikh Ahmadou Bamba, de toute la sous-région, des Etats-Unis ou encore comme Babacar, de France : « Je pense qu’aujourd’hui, on est à un moment où il est très important de s’intéresser à Cheikh Ahmadou Bamba, car il...
(RFI 08/11/17)
La ville de Touba, dans le centre du Sénégal accueille, ce mercredi 8 novembre, entre deux millions et trois millions de fidèles. Pour les membres de la confrérie mouride, ce pèlerinage annuel est l'occasion de saluer la mémoire de Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927). L'entrée nord de la ville sainte des Mourides au Sénégal se fait par une immense porte. Dans une intense frénésie, comme attirés par un aimant, les fidèles foncent vers Touba, à l'instar de Mamadou, âgé de 25 ans. « C’est parce que tout ce que tu demandes ici, Dieu l’accorde, explique-t-il. C’est pour cela qu’on vient toutes les années ». Lamine n'a pas supporté les embouteillages. Toute la semaine, Touba est saturée. Le jeune homme venu de...
(La Tribune 07/11/17)
L’affaire exacerbe les tensions entre le pouvoir et l’opposition. Elle pose même un débat juridique qui risque de faire jurisprudence. Pour la première fois dans l’histoire politique du Sénégal, un élu pourrait se voir dépouiller d’une immunité parlementaire dont il n’a pas encore disposé. Incarcéré depuis mars dernier, Khalifa Sall, le maire de Dakar, va passer un grand oral devant une commission ad-hoc chargée de statuer sur la levée ou non de son dernier bouclier dans la ténébreuse affaire de la caisse d’avance. « Qu'il pleuve ou qu'il neige, cette séance ira jusqu'au bout. Et normalement ! ». A bout de souffle, Moustapha Niasse, l'octogénaire président de l'Assemblée nationale, a dû jouer des coudes pour aller au bout d'une séance...
(Jeune Afrique 07/11/17)
Un accident a causé la mort de 25 personnes qui se rendaient au Magal de Touba, principale fête religieuse de la communauté mouride au Sénégal. Un bus et un minicar se sont percutés de front près de Kébémer, dans le nord-ouest du pays. L’accident s’est produit ce lundi matin, entre Kébémer et Sagatta. Un bus, qui roulait vers Touba, a tenté de dépasser un autre bus rempli de pèlerins en route pour le Grand Magal. Il a percuté de front un minicar arrivant en sens inverse, de retour de la ville sainte des Mourides, selon des témoins cités par l’Agence de presse sénégalaise (APS). Vingt-cinq personnes ont été tuées et douze autres blessées. Le petit hôpital régional Amadou Sakhir de...
(Jeune Afrique 07/11/17)
L’ex-Suneor, renationalisé en octobre 2015, tente de se relancer avant de partir à la recherche d’un nouveau partenaire stratégique. À quelques jours du démarrage de la campagne 2017-2018 de commercialisation de l’arachide, la Sonacos cherche à lever environ 50 milliards de F CFA (76 millions d’euros) pour financer la collecte des graines oléagineuses et faire tourner ses cinq unités industrielles disséminées dans le pays. Lors de la campagne précédente, le groupe avait réussi à récolter près de 100 000 tonnes de graines (soit 60 % de la collecte des huiliers) grâce au concours d’une filiale de la Banque islamique de développement (BID). Il espère plus de 200 000 t pour celle qui s’annonce. Soit infiniment mieux qu’en 2015. Cette année-là, la Sonacos,...
(Le Point 07/11/17)
Troisième journée des Ateliers de la pensée, à l'université Cheikh-Anta-Diop : quand "l'impensable" de la violence s'exprime par les corps, et sur scène le soir. Pas une minute de répit du 1er au 4 novembre pour les participants au programme marathon de la seconde édition des Ateliers de la pensée, à Dakar. Ils sont cette année près de soixante à intervenir en partie à huis clos, en partie face au public, plus largement lors des deux « nuits de la pensée », à l'Institut français de Dakar, retransmises sur YouTube. Les débats du vendredi 3 novembre avaient pour décor l'université Cheikh-Anta-Diop, l'immense campus dakarois où, par un mauvais hasard de calendrier, nombre d'étudiants étaient en période d'examens, et les autres...
(Le Point 06/11/17)
Au Sénégal, la question de l'apprentissage de la langue française est plus que jamais posée dans un contexte de cohabitation avec les langues nationales désormais enseignées. Valoriser les langues nationales en enseignant mieux le français ? Au Sénégal, en tout cas, on y croit. À M'Bissao, petit village de la région de Thiès, le choix a été porté vers le programme de la Francophonie, Elan (comme École et langues nationales en Afrique, NDLR) dans deux classes, sur les sept que compte l'école : le CP et le CE2. La première année, l'enseignement se fait exclusivement en une langue nationale. À M'Bissao, le wolof en l'occurrence. Puis en CE1 est introduit le français à l'oral, puis à l'écrit en système dit...
(RFI 06/11/17)
A Dakar, le secteur de la construction est en plein boom. Pour réduire les coûts, ce secteur fait appel au transport de matériaux par des charretiers. Les chevaux de trait sont donc partout dans la capitale sénégalaise, leur rôle dans le développement de la ville est incontestable, et pourtant ils sont souvent très mal traités. Des associations forment donc les propriétaires et utilisateurs aux soins à apporter à ces animaux. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171106-dakar-vigilance-maltraitance-chevaux...
(Jeune Afrique 04/11/17)
La start-up de courses en ligne a signé un accord de partenariat exclusif pour la vente en ligne et la livraison des produits Auchan. Un site internet commun doit être mis en ligne prochainement. À compter du 6 novembre, les clients d’Auchan au Sénégal pourront commander leurs articles en ligne et être livrés par les services d’Afrimarket. La start-up de courses en ligne spécialisée sur l’Afrique et le géant de la grande distribution ont en effet signé un accord exclusif de distribution sur internet, portant sur 1 500 références alimentaires. « Nous avons notre propre flotte, constituée d’une vingtaine de camions et d’autant de motos. C’est cette logistique, ainsi que notre bonne implantation au Sénégal, qui ont convaincu Auchan de...
(Jeune Afrique 03/11/17)
Il y a tout juste quatre ans, la journaliste de Radio France International Ghislaine Dupont et son collègue technicien Claude Verlon étaient assassinés à Kidal, dans le nord du Mali, par Al-Qaida au Maghreb islamique. À Dakar, en hommage aux deux disparus, l'association des "Amis de Ghislaine Dupont et Claude Verlon" à inauguré une exposition de dessins de presse. À l’occasion du quatrième anniversaire de leur assassinat, l’association réunissant les amis de Ghislaine Dupont et Claude Verlon organise à l’Institut français de Dakar une exposition intitulée « Dessiner pour ne pas tirer un trait », présentant les œuvres que leur ont dédiés des dessinateurs de presse français et africains. Le vernissage, qui s’est tenu le 2 novembre, coïncide également avec...
(Jeune Afrique 02/11/17)
Une imposante bâtisse bleu et blanc au sein de Nord Foire Azur, une zone résidentielle de standing, à l’ouest de la capitale sénégalaise… C’est dans ces murs que, dès novembre, commenceront pour une centaine d’étudiants les enseignements de l’Institut des métiers du droit (IMD). Mais ça n’est pas un hasard si cet établissement d’enseignement supérieur privé prévoit de mettre un accent particulier sur l’alternance entre la formation dans le public et dans le privé. C’est que l’histoire de l’IMD se confond avec celle de ses cofondateurs, deux anciens hauts fonctionnaires sénégalais passés dans le privé. Anticiper les changements dans le secteur industriel Docteur en droit, ex-directeur général des douanes, ancien membre de la prestigieuse Inspection générale d’État (IGE), Boubacar Camara...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Soupçonné d’avoir participé à un trafic de plusieurs millions d’euros, le musicien risque la cour d’assises. Mais la somme contrefaite serait en réalité bien inférieure. Ce que la justice tarde à admettre. À l’heure où la présidence sénégalaise entend partir en croisade contre les informations frelatées, communiquant autour du nouveau hashtag #StopFakeNews, les conseillers du Palais de la République devraient se pencher rétrospectivement sur l’affaire Thione Ballago Seck, qui défraya la chronique il n’y a pas si longtemps. Quel plus bel exemple, en la matière, que la procédure judiciaire qui vise depuis plus de deux ans la star du mbalax et qui pourrait lui valoir un procès aux assises ? Le 29 mai 2015, l’affaire démarre dans les colonnes des journaux,...

Pages