Jeudi 22 Juin 2017

Sénégal

(SeneNews 06/06/17)
Apres Abdoulaye Baldé et sa femme sur la traque des anciens ministres sous le régime de Wade, c’est au tour de Madické Niang. Depuis quelques jours, l’ancien ministre d’Abdoulaye Wade est sous le feu roulant des projecteurs.La preuve, son implication présumée, dans l’achat d’appartements de luxe au Canada. En effet, d’après Libération, le nom de l’ancien patron de la diplomatie sénégalaise serait cité dans une affaire qui implique de hautes personnalités du pays et d’Afrique. Et la même source de préciser que Madické Niang avait profité quand il était au pouvoir entre 2006 et 2008 pour se payer deux appartements de luxe à Montréal, précisément, au “Condos”. Qui, l’un revendu en 2013 après la chute du pouvoir « libéral »,...
(RFI 06/06/17)
Après huit années de blocage, les médias sénégalais devraient bientôt disposer d'un nouveau Code de la presse. Adopté en Conseil des ministres le mercredi 31 mai, le texte doit être étudié par l'Assemblée nationale avant la fin du mois de juin. Ce Code va permettre d'encadrer juridiquement la profession. Et c'est une première, dans un pays réputé pour sa liberté d'expression, mais où les acteurs des médias disent vivre de réelles difficultés. Il aura fallu plusieurs mois de discussions entre les représentants des médias et le gouvernement sénégalais avant de parvenir à l'élaboration de ce texte. L’objectif est de redresser ce secteur en crise - plusieurs organes de presse sont au bord de la faillite au Sénégal -, mais également...
(SeneNews 06/06/17)
Les prochaines échéances électorales interpellent tous les fils du pays. Hier, lors de la messe de clôture du 129ème pèlerinage marial à Popenguine, Messeigneurs Jean Pierre Bassène et Benjamin Ndiaye ont beaucoup insisté sur les élections à venir.«Il appartient à chaque citoyen de prendre la mesure de sa responsabilité personnelle, en accomplissant son devoir de vote en toute cohérence et en toute objectivité, dans le respect, la sérénité et la paix » a sermonner l’archevêque Benjamin Ndiaye. Par ailleurs, Monseigneur Jean Pierre Bassène invite les politiciens « à une campagne électorale paisible et élégante en vue des prochaines joutes législatives». Ainsi la cérémonie officielle de clôture du 129e pèlerinage d’hier a servi de tribune aux hommes d’églises pour inviter les...
(AFP 05/06/17)
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président sénégalais Macky Sall ont annoncé dimanche en marge d'un sommet ouest-africain une normalisation de leurs relations, après une brouille à la suite d'un vote à l'ONU contre la colonisation des territoires palestiniens occupés. MM. Netanyahu et Sall se sont rencontrés à l'occasion du sommet de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao, 15 membres) au Liberia, selon des communiqués de leurs services respectifs. A la suite du vote en décembre au Conseil de sécurité de l'ONU d'une résolution...
(AFP 05/06/17)
La Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao, 15 pays) a donné son accord de principe à la demande d'adhésion du Maroc, lors d'un sommet dimanche à Monrovia, selon le communiqué final. Parmi les sujets à l'ordre du jour, les dirigeants ouest-africains devaient examiner une demande d'adhésion du Maroc, officiellement candidat depuis février, à la suite de son retour en janvier au sein de l'Union africaine, de statut d'observateur pour la Tunisie, et se prononcer sur un accord d'association avec la Mauritanie. Ils ont "exprimé un soutien général pour la demande du royaume du Maroc, compte tenu des liens forts et multidimensionnels qu'il entretient avec les Etats membres".
(AFP 04/06/17)
Les dirigeants ouest-africains se sont félicités dimanche du maintien de la paix dans la région, mais ont mis en garde contre les menaces sur leur stabilité, lors d'un sommet à Monrovia en présence du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu. A son arrivée, M. Netanyahu, qui avait effectué une tournée en Afrique de l'Est en juillet 2016, a été accueilli par la chef de l'Etat du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice sortante de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao, 15 membres). Mme Sirleaf a salué la contribution des forces de l'organisation régionale, dont "beaucoup ont fait le sacrifice ultime de leur vie", à la restauration de la paix dans son pays, ensanglanté par une terrible guerre...
(AFP 03/06/17)
Quatre personnes arrêtées au Sénégal à la suite de la diffusion d'un photomontage jugé offensant pour le président Macky Sall sur la messagerie WhatsApp ont été inculpées et placées sous mandat de dépôt, a-t-on appris auprès d'un de leurs avocats. Arrêtées en début de semaine par la gendarmerie, ces quatre personnes - trois femmes et un homme âgés d'une vingtaine d'années - ont passé de vendredi à samedi leur première nuit en prison à Dakar, a précisé à l'AFP l'avocat Bassirou Sakho, qui représente une des jeunes femmes, étudiante. Le juge d'instruction les a inculpées de diffusion d'image contraire aux bonnes moeurs et d'association de malfaiteurs, mais n'a pas retenu le chef d'outrage à l'institution présidentielle, a indiqué Me Sakho...
(APA 03/06/17)
APA-Dakar (Sénégal) - L’activité du secteur secondaire au Sénégal a enregistré une progression de 11,7% au terme du premier trimestre 2017 comparé au trimestre précédent, a appris APA vendredi auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Selon la DPEE, cette hausse est tirée par « la construction (plus 36,9%), l’égrenage de coton et la fabrication de textile, la fabrication de matériaux de construction (plus 14,4%), les activités extractives (plus 8,3%) et la fabrication de produits alimentaires (plus 24,9%) ». En revanche, de faibles résultats sont, notamment, enregistrés au niveau du sous-secteur de l’énergie (moins11,5%), dans la fabrication de mobiliers (moins 12,3%) et dans la production de corps gras alimentaires (moins 65,5%). En variation glissante sur...
(RFI 02/06/17)
Au Sénégal, les législatives se tiendront dans deux mois. Avec le retour sur le devant de la scène d'Abdoulaye Wade, l'ex-président n'a pas réussi à conserver la large coalition de l'opposition mise en place en mars. Khalifa Sall qui était au sein de cette alliance sera, comme l'ex-président, tête de liste. Une opposition divisée donc face à une majorité qui bouillonne et que le président Macky Sall cherche à contenir. Macky Sall a-t-il étudié de près la méthode Emmanuel Macron ? En cultivant par exemple comme son homologue français, le secret. Le chef de l'Etat se fait rare dans les médias et rien ou presque n'a fuité sur les listes des candidats-députés de la coalition qu'il préside. Les seuls noms...
(BBC 02/06/17)
Au Sénégal, une femme, accusée d'avoir envoyé dans un groupe Whats App un photomontage associant le visage du président Macky Sall au corps d'un homme nu, a été arrêtée dimanche. Un homme et deux autres femmes ont été arrêtés mercredi dans le cadre de cette affaire. Des sources policières ont confirmé à la BBC que les quatre personnes arrêtées étaient en attente de jugement et qu'un cinquième suspect était recherché. Ils sont poursuivis pour "diffusion d'image obscènes" et "offense au chef de l'Etat".
(BBC 02/06/17)
Au Sénégal, 170 candidats à l'émigration clandestine ont été rapatriés jeudi à Dakar en provenance de Tripoli, la capitale de la Libye. Ils avaient demandé à rentrer au bercail. Leur retour est organisé par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) en collaboration avec les autorités sénégalaises. C'est la deuxième vague de Sénégalais rapatriés de Libye depuis le début de l'année.
(Agence Ecofin 02/06/17)
(Agence Ecofin) - En 2016, la région de Kaffrine au Centre-Ouest du Sénégal a produit durant l’hivernage 194 000 tonnes d’arachide, un volume en léger recul de 2% par rapport à la récolte précédente (198 000 tonnes). C’est ce qu’a indiqué à l’Agence de presse sénégalaise (APS), Samba Ndao Tall, son directeur du développement rural. D’après le dirigeant, le résultat négatif enregistré s’explique par la baisse des rendements de l’oléagineux, due aux précipitations qui se sont interrompues précocement durant la saison, alors même que les superficies emblavées sont passées à 221 115 hectares (ha), contre 206 900 ha, en 2015. Concernant les perspectives pour la saison 2017-2018, M. Tall souligne qu’un retour à la hausse des rendements est attendu, en...
(Le Point 02/06/17)
Il n'était pas facile de cohabiter avec la Biennale de Dakar, pionnière de l'art contemporain en Afrique et véritable mastodonte culturel. La manifestation qui a lieu sur l'île de Gorée, lieu le plus visité du Sénégal, et qui se tenait d'abord tous les ans en mai, alterne finalement avec la fameuse Biennale de Dakar. Bien lui en a pris puisque, lors de sa onzième édition, l'île de Gorée a été un écrin pour plus de soixante-dix artistes dont les œuvres ont été disséminées un peu partout. Le charme de l'événement repose sur l'atmosphère festive qui y règne trois jours durant. Quatre mille visiteurs parcourent les ruelles à la découverte de la soixantaine de maisons ouvertes au public. C'est Marie-José Crespin,...
(RFI 01/06/17)
Au Sénégal, précisément en Casamance, le chef du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), Salif Sadio, s'est exprimé pour la première fois depuis la chute de Yahya Jammeh. Les deux hommes avaient la réputation d'être proches. La situation dans la région est loin d'être réglée. Macky Sall a salué récemment le calme qui règne en Casamance depuis son élection. Tout le monde espère, bien évidemment, des négociations, des discussions, mais les avis divergent sur la manière de les mener. La parole de Salif Sadio est rare. L'entretien a été mené la semaine passée, dans le maquis, par notre confrère de Zig FM, Ibrahima Gassama. Le chef du front Nord du Mouvement des forces démocratiques de Casamance indique que le...
(AFP 01/06/17)
Quatre personnes au total ont été arrêtées et déférées au Sénégal à la suite de la diffusion d'une image jugée offensante pour le président Macky Sall sur WhatsApp, a-t-on appris jeudi de source de sécurité. Parmi ces quatre personnes, membres d'un groupe sur cette application de messagerie, figure une femme, dont l'AFP avait déjà appris l'arrestation mercredi. "Ce sont quatre personnes qui ont été déférées" mercredi après leur arrestation par la section de recherches de la gendarmerie, a affirmé à l'AFP cette source de sécurité, sans préciser leur date d'arrestation ni si d'autres pourraient suivre. Il leur est reproché d'avoir partagé sur WhatsApp l'image jugée offensante du président Macky Sall. La femme est journaliste dans une télévision privée locale, un...
(RFI 01/06/17)
Au Sénégal, les législatives se tiendront le 30 juillet prochain. Et il n'y a jamais eu autant de candidats pour les 165 fauteuils de l'Assemblée nationale. Les partis politiques avaient jusqu'à mardi soir minuit pour déposer leurs listes de candidats. Des listes qui doivent être validées par la direction générale des élections d'ici début juin et elles sont en grande partie secrètes. Si les états-majors des grandes coalitions ont annoncé leurs têtes de liste nationales, les listes complètes n'ont pas été publiées. Pour justifier ce silence, chaque camp a ses raisons. Au sein de la coalition au pouvoir, Macky Sall veut visiblement un grand renouveau. Les candidatures de la majorité des députés actuellement en poste n'ont pas été validées, ce...
(La Tribune 01/06/17)
C’est le délit d’« outrage au président de la République » qui a finalement été retenu. Passibles d’une peine d’un à trois ans de prison, quatre jeunes sénégalais ont été déférés devant le parquet, ce mercredi 31 mai, pour avoir partagé sur les réseaux sociaux, une caricature de Macky Sall. Dans la confusion, une polémique s’en est suivie et même un débat sur la liberté d’expression au Sénégal. Explications. « Photomontage ! », vocifèrent les proches du pouvoir. « Caricature », répliquent les soutiens des inculpés. Une vive polémique s'est emparée de l'espace public sénégalais après l'arrestation de quatre jeunes pour le délit d'outrage au chef de l'Etat. Arrêtés pour avoir diffusé une photo Devenue le visage des inculpés, Oulèye...
(Le Point 01/06/17)
Sur fond de combat de leadership, l'opposition sénégalaise, désormais dispersée, pourra-t-elle faire jeu égal avec la majorité présidentielle de Macky Sall ? Le scénario, que certains souhaitaient et que d'autres redoutaient, s'est finalement réalisé. La large coalition d'opposition Mankoo Taxwu Sénégal a implosé quelques semaines seulement après avoir vu le jour. Elle avait été créée, dans la perspective des élections législatives prévues le 28 juillet prochain, pour imposer une cohabitation au président Macky Sall, qui doit remettre son mandat présidentiel en jeu en 2019. Pourtant, tout avait bien commencé pour elle. La plupart des grandes figures de l'opposition sénégalaise s'étaient retrouvées sous son étendard : le Parti démocratique sénégalais (PDS) de l'ex-président Abdoulaye Wade et de son fils Karim ;...
(Xinhua 01/06/17)
DAKAR, (Xinhua) -- Le gouvernement sénégalais projette un taux de croissance de 6,8% pour 2017 et 2018, a indiqué mardi le secrétaire général du ministère de l'Economie, des Finances et du Plan, Cheikh Tidiane Diop. S'exprimant lors d'une rencontre sur le bilan de l'économie sénégalaise, il a affirmé que le taux de croissance de 6,8% sera réalisé grâce à une évolution notable enregistrée dans l'agriculture, les investissements dans les secteurs productifs et les infrastructures. Il a rappelé qu'un taux de croissance de 6,8% était également attendu en 2017, après 6,6% en 2016 et 6,5% en 2015. Cette dynamique "sera poursuivie avec l'équipement et la modernisation de l'agriculture, les aménagements hydro-agricoles dans les perspectives de la maîtrise de l'eau, la construction,...
(APA 01/06/17)
APA - Dakar (Sénégal) - L'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade (2000-2012), 91 ans, a été choisi pour diriger aux législatives du 30 juillet prochain la liste nationale d’une frange de l’opposition sénégalaise dénommée «Coalition gagnante Wattu Sénégal ». Wade qui vit en France depuis son départ du pouvoir, suite à sa défaite face à l’actuel président Macky Sall, sera à la tête de cette coalition composée notamment du Parti démocratique sénégalais (Pds), dont il est le secrétaire général, de Bokk Guis-Guis, (issu du PDS) d’And-Jef/ Parti africain pour la démocratie et le socialisme (Aj/Pads). La liste dirigée par l'ex-président Wade a été annoncée lundi soir après l’implosion de la coalition Manko Taxawu Sénégal (Mts), mise en place par une dizaine de...

Pages

(Sud Quotidien 26/04/17)
Les élections de représentativité syndicale dans le secteur public de l’Education et de la Formation démarrent aujourd’hui, mercredi 26 avril 2017, sur toute l’étendue du territoire national. Des syndicats d’enseignants parlent déjà «d’élection biaisée». Le coordinateur du Grand cadre des syndicats de l’enseignement signale des impairs dans l’organisation, notamment la délocalisation, à des kilomètres, des bureaux de vote. Les enseignants du secteur public de l’Education et de la Formation sont appelés aux urnes aujourd’hui, mercredi 26 avril, dans le cadre des élections de représentativité syndicale. Sur l’ensemble du territoire national, à partir de 8 heures, chaque enseignant est invité à se rendre dans les lieux de vote, notamment dans les écoles, les établissements, les inspections d’académie et les différentes salles...
(AFP 26/04/17)
Après avoir renoncé l'an dernier à participer au festival de jazz de Saint-Louis (nord du Sénégal) pour raison de sécurité, l'Afro-Américain Marcus Miller est venu au rendez-vous de 2017. Il a conquis et ému le public mardi soir. Miller s'est produit au deuxième jour de ce festival - surnommé aussi Saint-Louis Jazz, comme l'association qui l'organise. Ouverte lundi soir, la 25e édition de cet évènement culturel phare à Saint-Louis, se poursuit jusqu'au 1er mai sous haute surveillance en raison des menaces jihadistes dans le Sahel. Après le rendez-vous raté de 2016, sa prestation était très attendue. Sur scène, le musicien multi-instrumentiste de 57 ans a joué de la guitare et du saxophone, accompagné de son orchestre formé d'un claviste, d'un...
(AFP 25/04/17)
Vingt personnes, essentiellement des femmes, ont péri lundi dans le chavirement d'une pirogue à Bettenty dans le centre du Sénégal et une autre était toujours portée disparue mardi, a appris l'AFP auprès des pompiers. L'accident, dont la cause n'était pas connue dans l'immédiat, s'est produit lundi soir dans la localité de la région de Fatick, selon le commandant Oumar Kane, un responsable au groupement national des sapeurs-pompiers joint par téléphone. Alertés à 19H20 (locales et GMT), les pompiers dépêchés sur le site "ont aussitôt entamé les recherches. Selon nos renseignements, dans la pirogue, il y avait 72 personnes, dont 51 ont été sauvées.
(Enquête 25/04/17)
Le 19 avril, le conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) a reçu 10 des 12 directeurs de programmes des télévisions nationales. Ensemble, ils ont échangé sur la qualité des contenus proposés. EnQuête révèle la teneur de ces discussions. Les directeurs de programmes de dix chaînes de télévision nationales ont répondu, le 19 avril dernier, à l’invitation du conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA). A cette occasion, ils ont échangé sur la ‘’qualité des contenus et responsabilité des télévisions’’, à travers le thème : ‘’Invitation à une prospective sur les enjeux des contenus télévisuels’’. Ils se sont entendus sur la nécessité d’avoir un comité de visionnage. Une obligation que ne respectent pas toujours les chaînes de télévision. ‘’Les participants...
(SeneNews 25/04/17)
La célébration des fêtes de Korité et de Tabaski au Sénégal pourra se faire, unanimement, cette année. Touba et Tivaouane, se sont entendus pour que cette fois-ci, il ne puisse y avoir deux célébrations de ces fêtes religieuses.Depuis maintenant plusieurs années, quand il s’agit de fêter la Korité et la Tabaski ou de débuter le mois de ramadan, mouride et tidiane ne le font pas ensemble. Chacun suivant les instructions de son guide mais pour cette année-ci, ce ne sera vraisemblablement pas le cas. Comme rapporté par le Journal «Le Quotidien», Serigne Abdou Aziz Al Amine, le nouveau khalife général des Tidianes, a révélé que Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké l’a interpellé pour mettre terme à cette diversité. Recevant le...
(AFP 20/04/17)
Les forces de sécurité sénégalaises ont arrêté quatre personnes dans l'enquête sur l'incendie du 12 avril sur le site d'un rassemblement religieux musulman dans le sud-est du pays, qui a fait une trentaine de morts, a-t-on appris mercredi auprès de la gendarmerie. Les quatre personnes ont été arrêtées le 15 avril à Médina Gounass, site de ce rassemblement religieux annuel à environ 530 km au sud-est de Dakar, et transférées mardi dans une prison de la capitale régionale Kolda, a--t-on affirmé à l'AFP de même source. Il s'agit d'un "marabout de 72 ans, deux de ses disciples et son fils", a-t-on précisé. L'incendie aurait fait plus de 30 morts, selon un nouveau bilan provisoire publié mercredi par la presse locale...
(RFI 19/04/17)
En Palestine, comme pour tous ceux qui soutiennent cet Etat, le 17 avril est la journée de solidarité avec les prisonniers palestiniens. Cette année, ces prisonniers, près de 6 500 personnes, ont entamé une grève de la faim. L’Etat palestinien estime qu’un million de personnes, 20% de la population, est passé dans les prisons d’Israël depuis 1967. Au Sénégal, l’Etat a toujours été du côté du peuple palestinien. Ce mardi 18 avril, des personnalités politiques et de la société civile se sont réunies à la maison de la presse pour rappeler...
(Sud Quotidien 19/04/17)
Le Grand cadre des syndicats de l’enseignement a décidé de reprendre les «armes» pour la matérialisation des accords signés avec le gouvernement. Oumar Waly Zoumarou, nouveau coordinateur et Cie vont observer un débrayage d’avertissement demain, jeudi 20 avril, à partir de 10 heures, après l’expiration de leur préavis de grève. Ainsi, les syndicats d’enseignants renouent avec ses plans d’actions, après une période d’accalmie saluée par la communauté éducative. Dans ce premier plan d’actions, les enseignants effectueront des tournées de sensibilisation et de mobilisation dans les établissements scolaires pour informer leurs camarades de l’inertie des autorités sur certains points retenus dans le procès-verbal. Il s’agit du principe de la gestion démocratique des personnels enseignants, les lenteurs administratives sur les actes de...
(RFI 17/04/17)
L'Organisation internationale pour la migration (OIM) a dénoncé la semaine dernière l'existence de « marchés aux esclaves » en Libye. Un jeune Sénégalais dit avoir été le témoin, dans le Sud libyen, de pratiques qui rappellent l’esclavage. Ce Casamançais a quitté son pays en novembre dans l’espoir de refaire sa vie en Europe. Non seulement il a été « dépouillé » par les passeurs, mais il a aussi vu des Africains de l’Ouest travailler sans salaire pendant des mois dans des plantations libyennes. Appelons-le Mamadou. Il a 34 ans, a longtemps travaillé dans l’hôtellerie et parle plusieurs langues.
(La Tribune 16/04/17)
Le ravage des flammes avait saisi d’effroi et d’horreur la population sénégalaise à très forte majorité musulmane. L’émotion est encore vive après l’incendie meurtrier qui a causé 25 morts et 87 blessés lors d’un pèlerinage religieux à Médina Gounass, localité située à Tambacounda dans le sud-est du pays. Une émotion qui aura arraché quelques larmes au président sénégalais Macky Sall qui a décrété un deuil national de trois jours. A partir de ce mardi, les drapeaux flottant au-dessus des édifices publics seront mis en berne. C'est un événement religieux qui attire des milliers de pèlerins musulmans chaque année. Le Daaka, retraite spirituelle de prières pendant une dizaine de jours, a été marqué en 2017, par un incendie d'une rare violence...
(RFI 16/04/17)
Au Sénégal, le bilan du violent incendie qui a touché mercredi 12 avril 2017 un pèlerinage à Médina Gounass, à environ 530 km au sud-est de Dakar, s'est alourdi. Le ministère de la Santé dénombre 29 morts, alors que des dizaines de blessés sont encore soignés, notamment dans la ville de Tambacounda. Deux personnes dans un état grave reçoivent des soins à Dakar où ils ont été transférés en urgence. La ministre de la Santé s'est rendue sur place. C'est à l'hôpital Aristide-Le-Dantec et à l'hôpital Principal de Dakar qu'ont été transférés les quatre cas les plus préoccupants. Deux de ces personnes sont depuis décédées. Deux autres blessés graves soignés dans la ville de Kolda sont eux aussi en train...
(AFP 15/04/17)
François Hollande a présidé samedi à l'Elysée une cérémonie de réintégration dans la nationalité française de 28 anciens tirailleurs sénégalais, qui avaient combattu sous la bannière tricolore en Indochine ou en Algérie avant de perdre leur nationalité à l'indépendance des colonies africaines en 1960. Sous les ors de la salle des fêtes de l'Elysée, le chef de l'Etat a célébré ces "retrouvailles" avec la France. "Aujourd’hui, je pose un nouveau principe : ceux qui se sont battus pour la France et qui font le choix d’y vivre doivent pouvoir devenir Français", a-t-il poursuivi, reconnaissant qu'il avait "fallu mener un long combat pour que la France consente enfin à réparer cette
(AFP 15/04/17)
Le président sénégalais Macky Sall a décrété vendredi un deuil national de trois jours à la suite de l'incendie mercredi sur le site d'un rassemblement religieux musulman dans le sud-est du pays, qui a fait plus de 20 morts. M. Sall, qui s'est rendu vendredi sur les lieux, à Médina Gounass, a annoncé en direct à la télévision publique RTS une aggravation du bilan, précisant que des citoyens gambiens et mauritaniens figuraient parmi les victimes. "Compte tenu du nombre de victimes puisque ce matin encore un des blessés a rendu l'âme, ce qui fait 25 morts au moment où je parle, j'ai décidé de décréter aujourd'hui trois jours de deuil national, où les drapeaux seront en berne", a-t-il déclaré. La...
(AFP 14/04/17)
Les tirailleurs sénégalais à la célèbre chéchia rouge, tombés par milliers lors de l'offensive d'avril 1917 du Chemin des Dames, étaient des soldats recrutés dans les anciens territoires français de l'Afrique subsaharienne. Rien que le premier jour de la bataille, 1.400 d'entre eux sont morts, ce qui vaudra au Général Charles Mangin, commandant de la sixième armée, le surnom de "boucher des Noirs". On estime qu'à peu près 6.000 ont péri dans la bataille. En 2007, a été édifié sur le site, près de Laon (Aisne), un mémorial rendant hommage aux tirailleurs de la première guerre mondiale. On en recensa plus de 200.000 lors de la Première guerre mondiale, 150.000 pour la Seconde, 60.000 en Indochine, selon l'historien Julien Fargettas,...
(RFI 14/04/17)
Au Sénégal, l'incendie de mercredi 12 avril qui a fait plus de 20 morts lors d'une retraite religieuse à Médina Gounass, en Casamance, a suscité une vague de tristesse dans le pays. Les pèlerins qui participaient à l'événement religieux appartiennent à une branche de la confrérie tidiane. A la mosquée tidiane El Hadj Malick Sy, les prières viennent de s'achever. Amadou Wade s'apprête à rentrer chez lui. Il a une dernière pensée pour les victimes de l'incendie de mercredi, des fidèles réunis lors d'une retraite spirituelle importante au Sénégal. « Les hommes se retirent du village pendant dix jours pour se recueillir, se dévouer à Dieu, explique-t-il. Après la prière de 14h, on a eu à donner des bénédictions. L’imam...
(AFP 13/04/17)
Au moins 22 pèlerins musulmans participant à une retraite spirituelle annuelle dans le sud-est du Sénégal ont péri mercredi dans un incendie d'origine inconnue, un des plus meurtriers de l'histoire de ce rassemblement. La catastrophe s'est produite à Médina Gounass, à environ 530 km au sud-est de Dakar, où affluent chaque année des milliers de fidèles pour ce rassemblement, le "daaka", organisé pendant une douzaine de jours par la confrérie musulmane des tidianes, une des plus importantes du Sénégal. Jusqu'à jeudi matin, le bilan était "de 22 morts et 87 blessés", dont une vingtaine dans un état grave, a déclaré à l'AFP un responsable au Groupement national des sapeurs-pompiers joint par téléphone, précisant que ce décompte était provisoire. Selon lui,...
(AFP 13/04/17)
Deux Marocains et un Nigérian, "présumés terroristes", ont été arrêtés entre fin mars et début avril à Dakar, où ils demeuraient détenus en attendant la fin d'enquêtes en cours, selon un communiqué de la police sénégalaise reçu mercredi par l'AFP. Dans le communiqué, daté de mardi, le Bureau des relations publiques de la police sénégalaise parle d'"un Nigérian et deux Marocains présumés terroristes arrêtés". Le 29 mars, selon le texte, des agents de la police de l'air et des frontières ont appréhendé à l'aéroport international de Dakar "deux ressortissants...
(BBC 13/04/17)
Le sinistre s'est déclaré en pleine retraite spirituelle, appelée "Daaka" à Médina Gounass, dans la région de Kolda. Les causes de l'incendie ne sont pas encore connues. Le feu s'est déclaré dans l'après-midi du mercredi, ravageant plusieurs tentes dressées sur ce site où des milliers de personnes convergent chaque année. Le bilan est lourd mais encore provisoire, selon un communiqué du gouvernement sénégalais confirmé par le commandant Khalil Mbathie, du groupement national des sapeurs-pompiers, chef des opérations de secours sur place. C'est finalement en début de soirée de mercredi que les éléments du groupement des sapeurs-pompiers ont réussi à circonscrire les flammes.
(Autre média 13/04/17)
Une délégation du Secrétariat permanent du Sénégal et de la Gambie, conduite par son directeur Sékou Diédhiou, a effectué tout dernièrement une visite au président de la Chambre de Commerce d’Industrie et d’Agriculture (CCIAK) de Kaolack, Serigne Mboup. Outre l’intérêt des autorités gambiennes de connecter cette institution économique et la région naturelle du Sine-Saloum au tissu économique de la République sœur de Gambie, cette visite est aussi un prétexte pour concrétiser les accords d’échanges signés par les présidents Macky Sall et Adama Barrow aux lendemains de l’accession du dernier nommé au pouvoir en Gambie. Il s’y ajoute également la préparation de manière conséquente du prochain Forum des acteurs publics et privés du Sénégal et de la Gambie. Aussi a-t-il été...
(RFI 12/04/17)
La police sénégalaise a annoncé mardi 11 avril l'arrestation de trois personnes, deux Marocains fin mars et un Nigérian lundi 10 avril. Des hommes qui étaient recherchés par les services de sécurité de leurs pays respectifs. Le citoyen du Nigeria arrêté lundi à Dakar était « connu des services de renseignements » de son pays qui le recherchaient pour « terrorisme », selon la police sénégalaise. Il a été arrêté à sa sortie de l'ambassade du Nigeria, sur dénonciation de la représentation diplomatique. Après un séjour de plusieurs mois en Mauritanie, il résidait dans la capitale sénégalaise, plus précisément dans le quartier des parcelles assainies, « dans le seul but de recruter des terroristes pour le compte de Boko Haram...

Pages

(Enquête 04/04/17)
Ce que FAR Ltd n’obtient pas au Sénégal, il le cherche en Gambie. A défaut d'annuler la cession de ConocoPhilips à Woodside qui lui aurait donné un leadership incontesté sur le champ pétrolifère SNE, le groupe australien n’a fait que poser un pied de l'autre côté de la frontière maritime avec la Gambie où les gisements offshores jouxtent ceux du Sénégal, pour combler ses ambitions. A la suite d'un accord de cession soumis à l'approbation du Gouvernement de Gambie, FAR Ltd a acquis une participation de 80% sur l'exploitation des blocs A2 et A5 offshore de la firme américaine Erin Energy Corp en Gambie. Erin Energy conservera un intérêt de 20% dans les deux blocs. Selon les termes de l'entente,...
(RFI 03/04/17)
Le 24 février dernier, le Maroc adressait une demande officielle à la présidente de la Cédéao pour intégrer l’organisation ouest-africaine. Le royaume chérifien, très offensif économiquement sur le continent, entend ainsi parfaire son intégration régionale après avoir réintégré en janvier dernier l’Union africaine. Mais si la présence économique du Maroc est de plus en plus visible dans les pays membres de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest, des questions se posent quant aux répercussions éventuelles de son entrée au sein de cette communauté économique. La demande du Maroc est diversement accueillie par le monde économique et les milieux d’affaires du continent. Godefroiy Kokam, entrepreneur dans le domaine de la tôlerie à Yaoundé, a plusieurs rendez-vous d’affaires à Casablanca...
(Xinhua 31/03/17)
DAKAR, (Xinhua) -- Falou Samb, conseiller spécial en Commerce et Investissements du président du Sénégal, a invité la Chine à élargir ses préférences commerciales en faveur de l'Afrique, lors d'une interview accordée récemment à Xinhua. "Au niveau du commerce, il faut que la Chine ouvre beaucoup plus ses marchés par rapport à des pays comme le Sénégal, qui appartient à la catégorie des pays les moins avancés. Il lui faut élargir les préférences commerciales", a affirmé M. Samb qui est également professeur d'économie à l'université de Dakar. Falou Samb a relevé que, pour la première fois depuis l'arrivée au pouvoir du président Macky Sall, en 2012, le Sénégal a exporté plus de 500.000 tonnes d'arachides vers la Chine. Il a...
(Jeune Afrique 31/03/17)
Le projet « free roaming », qui vise à instaurer un tarif unique de communication entre plusieurs pays ouest-africains doit entrer officiellement en vigueur ce vendredi 31 mars. « Ce 31 mars marque une importante avancée dans la marche vers l’intégration en Afrique de l’Ouest ». Ce commentaire de Cina Lawson, ministre togolaise des Postes et de l’Économie numérique fait écho au soulagement des millions d’utilisateurs des services de téléphonie mobile au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, au Mali, en Guinée et au Sierra Leone. Ces six pays d’Afrique de l’Ouest ont en effet signé en novembre 2016 un protocole qui met fin à l’itinérance payante, et donne donc aux usagers la possibilité de pouvoir appeler et être...
(Agence Ecofin 31/03/17)
Dans un communiqué publié vendredi, le pétro-gazier australien Far Ltd a annoncé avoir signé avec CNOOC UK Ltd, la filiale britannique du pétrolier chinois CNOOC, un accord de zone d'intérêt mutuel (AMI) qui couvre les licences des deux compagnies dans les eaux du Sénégal et de la Gambie. Il s’agit des permis Djiffere et Sangomar offshore contrôlés par Far au Sénégal et les permis A2 et A5 contrôlés par CNOOC UK Ltd, au large de la Gambie. Il convient de souligner qu’un AMI est défini par un contrat qui décrit la zone géographique (principal objet de l’accord), les droits de chaque partie (le pourcentage d'intérêt attribué à chaque entreprise), la durée du contrat et la manière dont les dispositions contractuelles...
(APA 30/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le secteur secondaire au Sénégal a enregistré une progression de 3% en rythme mensuel, au terme du mois de janvier 2017 , a appris APA jeudi,auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). « Ce résultat est, essentiellement, lié aux bons comportements de l’égrenage de coton et fabrication de textiles, la fabrication de produits alimentaires (plus 39,2%), la construction (plus 1,9%), le raffinage (plus 22,1%) et la fabrication de matériaux de construction (plus 3,4%) », souligne la DPEE. Elle a relevé toutefois, de faibles résultats au niveau de la production de sucre (moins 48,3%), de la fabrication de produits en caoutchouc (moins 36,2%) et des activités extractives (moins 6,3%). Sur un an, le...
(Jeune Afrique 30/03/17)
Le plus grand groupe de production et d'exploration pétrolière de Chine devient opérateur d'un bloc à la frontière entre le Sénégal et la Guinée-Bissau. Le géant chinois, déjà présent en Ouganda, au Ghana et au Nigeria, fait son entrée au Sénégal et en Guinée-Bissau. L’arrivée de CNOOC intervient après la découverte de gisements pétroliers et gaziers au large des côtes du Sénégal, qui ont déjà attiré d’autres leaders mondiaux, comme le britannique BP.
(Jeune Afrique 30/03/17)
Le spécialiste des relations clients né au Sénégal n’en finit plus de grandir : il prévoit d’ouvrir cinq à sept plateformes d’ici à la fin de l’année et de prendre le virage du numérique. Son vice-président et directeur général, Nidal El Kamouni, la voit comme la première entreprise née sur le continent africain à pouvoir y rivaliser avec les géants indiens de la relation clients comme Tech Mahindra et ses 80 000 salariés. Venu à Paris le 8 mars pour rencontrer les équipes d’Orange et évoquer les perspectives en Amérique latine, le patron franco-libanais de PCCI Group n’est pas peu fier du chemin parcouru par l’entreprise qu’il a rejointe en août 2015. Créée en 2001 à Dakar, PCCI Groupe réalise désormais...
(Agence Ecofin 30/03/17)
(Agence Ecofin) - En 2016, le Sénégal a produit 367 000 tonnes d’oignons, a annoncé Alioune Sarr, le ministre en charge du Commerce, ​de l’Industrie et du Secteur informel. Si ce niveau de production se situe légèrement en dessous de celui enregistré l’année dernière (367 500 tonnes), il permet néanmoins au pays de franchir pour la deuxième année consécutive la barre des 350 000 tonnes fixées par le Programme d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (PRACAS) de l’exécutif. Cette performance a permis au pays d’engranger 5 milliards de Fcfa de revenus. « Ces résultats sont le fruit des initiatives combinées du gouvernement qui a mis à la disposition des producteurs des semences et des engrais subventionnés dans le cadre...
(Agence Ecofin 30/03/17)
C’est ce jour, 30 mars 2017, qu’entre en vigueur l’abolition des frais d’appel en roaming entre le Sénégal, Togo, Sierra Léone, Côte d’ivoire, Mali, Guinée et Burkina Faso, tous membres de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao). L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a annoncé qu’elle procédera en effet au lancement officiel du projet de « Free Roaming » ce jeudi à 16 heures à l’hôtel King Fahd Palace. Les sept pays ont tenu leur promesse de rendre possible les communications entre elles à un tarif unique, dépourvu des traditionnels frais d’itinérance internationaux, au plus tard le 31 mars 2017. C’est le 12 juillet 2016, durant la réunion de l’Association des régulateurs télécoms d'Afrique...
(La Tribune 29/03/17)
Alors que l’autoroute Lagos-Dakar et la boucle ferroviaire Ouest africaine sont en quête de financements, le président Sénégalais Macky Sall plaide pour le développement du chemin de fer en Afrique. Monsieur Sall a fait ce plaidoyer ce matin à Abidjan à l’occasion de la deuxième Conférence internationale pour l’émergence en Afrique qui s’est ouverte ce mardi dans la capitale Ivoirienne. Arrivé à Abidjan pour participer à la cérémonie officielle d'ouverture de la deuxième Conférence internationale pour l'émergence de l'Afrique (CIEA), Macky Sall a plaidé ce mardi pour le développement du chemin de fer dans la sous-région ouest africaine. « La route a une portée limitée mais le vrai développement passera par le chemin de fer », a fait savoir le...
(APA 29/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le prix moyen du kilogramme de riz parfumé et du riz brisé ordinaire au Sénégal ont connu respectivement une baisse de 1% et une hausse de 3,1%, en variation mensuelle en février 2017, a appris APA, mardi auprès de la Direction de la prévision et des études économique (DPEE). Le prix de ces denrées se sont établis respectivement à 404 FCFA et 302 FCFA durant la période sous revue. Sur le marché international, les cours de riz ont pris des orientations différentes en février 2017. Sur une période d’un mois, le cours du riz thaïlandais (25% brisure) a baissé de 2,2%, en rapport avec la reprise des ventes des réserves publiques.
(APA 29/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Les comptes de la Société nationale des télécommunications (Sonatel) du Sénégal seront examinés le 18 avril 2017 à Dakar, lors d’une assemblée générale ordinaire des actionnaires de cette société de téléphonie qui dispose aussi de filiales au Mali, en Guinée, en Guinée-Bissau et en Sierra Léone. Au cours de cette rencontre, les actionnaires de la Sonatel se prononceront notamment sur l’affectation du résultat de l’exercice 2016. Celui-ci s’est soldé par un bénéfice après impôts de 215,880 milliards FCFA contre 221,089 milliards FCFA en 2015, soit une légère baisse de 2,4% (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). Ils auront également l’opportunité d’entériner la proposition de résolution du conseil d’administration tendant à leur verser un dividende net par action...
(Agence Ecofin 29/03/17)
(Agence Ecofin) - Après l’échec, en février dernier, de l’accord de cession de 65% de ses parts sur AGC Profond à Woodside, Impact Oil a trouvé un preneur de ces parts. Il s’agit de CNOOC UK Limited, une filiale du géant pétrolier chinois CNOOC. CNOOC a également acquis le statut d’opérateur de la licence. Désormais l’actionnariat d’AGC Profond est composé de CNOOC UK Limited (65%), Impact Oil & Gas (20%) et l’entreprise AGC contrôlée par les gouvernements bissau-guinéen et sénégalais, (15%). La valeur de la transaction n’a pas été divulguée. «Nous sommes ravis de voir une entreprise de la taille de CNOOC nous rejoindre en tant que partenaire dans le bloc AGC Profond. Nous sommes très enthousiasmés par le potentiel...
(Jeune Afrique 28/03/17)
La compagnie à capitaux indiens, déjà active dans l'immobilier au Sénégal, s'apprête à investir plusieurs dizaines de millions d'euros dans un nouveau projet agricole. Les détails sur Jeune Afrique Business+. Selon nos informations, Senegindia compte mettre en exploitation, pour la campagne 2017-2018, 1 000 hectares de terres à Diokoul, dans la région de Louga (nord-ouest). Une production annuelle de 45 000 tonnes de pommes de terre y est attendue, pour 29 milliards de F CFA (44 millions d’euros) d’investissements réalisés sur fonds propres, nous a dévoilé cette entreprise.
(APA 28/03/17)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le président Sénégalais Macky Sall a plaidé, mardi, à Abidjan pour le développement du chemin de fer dans la sous-région ouest africaine qui contribuera à son développement de cette partie du continent, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne. Selon Macky Sall qui s’exprimait à la tribune de la 2ème Conférence internationale pour l’émergence de l’Afrique (CIEA) il faut « continuer le plaidoyer pour le chemin de fer en Afrique ». « La route a une portée limitée mais le vrai développement passera par le chemin de fer », a insisté le président du Sénégalais à cette occasion qui fait des infrastructures un pilier du plan sénégalais émergent initié en 2014. Outre ce...
(Agence Ecofin 28/03/17)
Agence Ecofin) - Dans un communiqué publié sur son site internet, Far Ltd a annoncé que son partenaire Cairn Energy a découvert un autre gisement de pétrole sur le champ SNE, précisément sur le puits VR-1. C’est le 8e puits foré avec succès sur le périmètre, depuis 2014, ce qui équivaut à un taux de réussite de 100%. VR-1 est situé à 5 km de la découverte SNE-1 et a été foré à une profondeur de 2 759 m. Il a rencontré une colonne de 97 m d’huile à travers plusieurs réservoirs, avec la rémunération nette la plus élevée par rapport à tous les puits forés sur le périmètre jusqu’à ce jour. Les opérations se poursuivront dans la formation de...
(APA 28/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le total bilan de Ecobank Sénégal a connu une hausse de 14,32%, se chiffrant à 741, 250 milliards de FCFA à la fin de l’exercice 2016 contre 648,371 milliard de FCFA à la fin de l’année 2015, a révélé le président du conseil d’administration de cette institution bancaire, Gabriel Fal. « Notre banque a significativement consolidé sa position de troisième banque du pays », s’est-t-il réjoui dans son adresse aux actionnaires de la banque, réunis en Assemblée Générale. Ecobank Sénégal a par ailleurs poursuivi l’objectif d’assainissement de son portefeuille pour se focaliser sur les emplois de qualité et le recouvrement de créances en difficulté, a-t-il poursuivi. Ce qui s’est traduit par une baisse de 32,048 milliard de...
(APA 27/03/17)
APA- Saly Portudal (Mbour-Sénégal) - Le Sénégal pourrait s’acheminer vers la création d’une seconde raffinerie de nouvelle génération pour valoriser ses produits pétroliers, a révélé samedi à Saly Portudal, (station balnéaire située à 80km de Dakar) M. Mamadou Faye Directeur général de la Société des pétroles du Sénégal (PETROSEN). Il s’exprimait lors d’un séminaire de mise à niveau des membres du collectif des journalistes économiques du Sénégal (COJES) sur les enjeux de l’exploration et de la production pétrolière et gazière au Sénégal, organisé par PETROSEN. «Cette option permettrait d’avoir une capacité de raffinage se situant entre 6 et 7 millions de tonnes par an », a avancé M. Faye. Selon lui, cette nouvelle raffinerie prendrait en compte la demande intérieure...
(APA 27/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - L’encours des crédits accordés par les systèmes financiers décentralisés (SFD) à la clientèle au Sénégal a connu une hausse de 13,01% en 2016 comparé à 2015, a appris APA auprès de la Direction de la réglementation et de la surveillance des SFD du ministère de l’économie, des finances et du plan Cet encours s’est établi à 332,348 milliards FCFA à fin décembre 2016 contre 294,071 milliards FCFA à fin décembre 2015, soit une augmentation de 38,277 milliards FCFA. Le taux de créance en souffrance a légèrement augmenté entre 2015 et 2016, se situant respectivement à 4,61% et 4,63%. Concernant l’encours des dépôts effectués au niveau des SFD par la clientèle, il a enregistré une progression de 33,515...

Pages

(SeneNews 19/11/16)
Candidat à l’organisation des Mondiaux d’Athlétisme en 2017, le Qatar aurait effectué des versements suspects, pour tenter de faire pencher la balance en sa faveur. Si Londres l’avait finalement emporté, l’information révélée par Le Monde interpelle alors que le Qatar a été désigné pour organiser l’édition 2019 des Mondiaux. Le quotidien Le Monde révèle ce vendredi que le Qatar, candidat à l’organisation des Mondiaux d’athlétisme 2017, aurait tenté d’acheter sa victoire en 2011, année d’attribution de l’organisation de l’événement, à travers plusieurs virements bancaires suspects. La somme évoquée, 3,5 millions de dollars (2,5 millions d’euros), aurait été versée en deux fois, par la société QSI en faveur de Pamodzi Sports Consulting, société spécialisée dans le marketing sportif et dirigée par...
(APA 14/11/16)
Les quotidiens sénégalais parvenus lundi à APA mettent en exergue l’arbitre ghanéen Joseph Lamptey qui a sifflé le match Sénégal-Afrique du Sud de samedi dernier comptant pour la 2ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, et sur d’autres sujets. «Foot : Eliminatoires Russie 2018-Afrique du Sud-Sénégal (2-1)-Les Lions braqués par un Ghanéen», titre Le Populaire, expliquant que «Homme du match, l’arbitre a fait perdre le Sénégal face à l’Afrique du Sud en inventant un pénalty». Le journal souligne que coutumier des faits, Joseph Lamptey a déjà été suspendu deux ans par la Caf en 2010. «Sur le pénalty, on lui parle, il dit que c’est lui qui décide», déplore Cheikhou Kouyaté, capitaine des Lions, pendant que le...
(Afrik.com 14/11/16)
Plombé par un penalty inexistant, le Sénégal s’est incliné 2-1 en Afrique du Sud malgré une belle deuxième période samedi à l’occasion de la 2e journée des éliminatoires du Mondial 2018. Dominé en Ouganda (1-0), le Congo a quant à lui enchaîné un 2e revers. - Afrique du Sud 2-1 Sénégal Rageant pour le Sénégal ! Auteurs d’un sans-faute dans les éliminatoires de la CAN 2017 et espérant rééditer cette performance dans ceux du Mondial 2018, les Lions de la Teranga ont concédé leur première défaite en Afrique du Sud (2-1) samedi à Polokwane à l’occasion de la 2e journée. Un revers d’autant plus amer qu’une décision arbitrale absolument surréaliste l’a provoqué. Sur une tête plongeante de Rodgers, le ballon...
(RFI 11/11/16)
La sélection du Sénégal se déplace en Afrique du Sud pour se frotter aux « Bafana Bafana », lors de la deuxième journée du groupe C des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, qui se déroulera en Russie. Les « Lions de la Téranga » ont débuté par une victoire, ils espèrent continuer sur cette lancée. Il y a un peu plus de deux mois, le Sénégal bouclait les qualifications pour la CAN 2017 avec un sans-faute, six victoires en six rencontres. Pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018, les Sénégalais ont déjà une victoire, 2-0, à domicile face au Cap-Vert. La victoire comme objectif Les « Lions de la Téranga » ne comptent pas s’arrêter en...
(SeneNews 26/10/16)
Habib Cissé, l’ex-conseiller juridique de Lamine a été relaxé par la juge française. Mais cette dernière a ordonné de le mettre sous contrôle judiciaire. L’homme est le premier à être incarcérer dans ce dossier Lamine Diack accusé de corruption au sein de la Fédération Internationale d’Athlétisme (Iaaf). M. Cissé a été placé en détention provisoire mi-octobre. Habib Cissé, est soupçonné par la justice française, d’avoir joué un rôle-clé dans l’affaire. Devenu fin 2011 l’homme de l’IAAF chargé du suivi des passeports biologiques (documents contenant l’historique des contrôles) des athlètes russes, il s’était fait remettre une liste de sportifs soupçonnés de dopage, soit 23 noms. Dans le cadre de ses charges, il s’est rendu plusieurs fois à Moscou et les enquêteurs...
(AFP 24/10/16)
Les Détroit Pistons ont recruté le pivot Mamadou N'Diaye, Sénégalais de 23 ans mesurant 2,29 m qui n'avait tapé dans l'oeil d'aucune équipe NBA lors de la Draft 2016, ont-ils annoncé samedi. Le joueur de 136 kg a disputé avec Golden State la Summer League, le Championnat estival qui permet aux équipes NBA de mettre à l'épreuve leurs recrues potentielles, mais la franchise d'Oakland ne l'avait pas conservé. Le pivot a passé trois années à l'université de Californie et a terminé la saison 2015-16 du Championnat universitaire NCAA avec des moyennes de 12,1 points, 7,2 rebonds et 2,4 contres. N'Diaye devrait toutefois patienter avant de découvrir la NBA, les Pistons le destinant à leur équipe affiliée de NBA-D League, le...
(AFP 20/10/16)
L'Algérie, qui court après un sacre continental depuis 1990, va devoir cravacher dès la phase de poules de la Coupe d'Afrique des nations au Gabon (14 janvier-5 février), avec notamment la Tunisie et le Sénégal dans son groupe. Le tirage au sort effectué mercredi à Libreville pouvait difficilement être plus compliqué pour les Fennecs de Riyad Mahrez et El Arabi Soudani, meilleur buteur de la phase de qualifications pour la CAN avec sept réalisations en six matches. Après une entrée en matière plus qu'abordable contre le modeste Zimbabwe, équipe la plus faible engagée dans le tournoi, c'est un derby du Maghreb qui attend l'Algérie, contre la Tunisie. Et le dernier match, peut-être décisif dans la perspective d'une qualification pour les...
(Eurosport 20/10/16)
CAN 2017 - L'Algérie a hérité d'un groupe compliqué pour la 31e Coupe d'Afrique des nations au Gabon (14 janvier-5 févier), dont le tirage au sort a eu lieu ce mercredi soir, avec notamment la Tunisie et le Sénégal. La Côte d'Ivoire, elle, croisera notamment sur son chemin la RD Congo, 3e de la CAN 2015. L'Algérie, 2e meilleure nation africaine du dernier classement FIFA (35e place) et qui court après un sacre continental depuis 1990, a été tirée dans le groupe B, complété par le Zimbabwe, premier adversaire des Fennecs au Gabon.
(SeneNews 19/10/16)
Habib Cissé, l’ex-conseiller de l’ancien patron de l’athlétisme mondial, Lamine Diack, a été placé en détention provisoire dans le cadre d’une enquête menée en France sur des soupçons de corruption et de dopage concernant des athlètes russes. A la tête de l’IAAF, où il a régné de 1999 à 2015, Lamine Diack est soupçonné d’avoir fermé les yeux sur des cas de dopage d’athlètes en Russie, pour leur permettre de participer aux Jeux olympiques de Londres 2012, en échange d’argent. Selon les enquêteurs français, Habib Cissé serait au cœur de cette affaire. Ils le soupçonnent d’avoir été missionné par Lamine Diack pour trouver des arrangements avec la Fédération russe d’athlétisme, en échange de fonds. Il s’agit de la première incarcération...
(AFP 18/10/16)
L'ancien international sénégalais Christpohe Sagna est décédé à Quimper (France) dans la nuit de dimanche à lundi à 62 ans, des suites de maladie, a-t-on appris lundi de source officielle. Christophe Sagna, milieu de terrain a porté les couleurs de la Jeanne d'Arc de Dakar, demi-finaliste de la Coupe d'Afrique des clubs champions 1974 (actuelle Ligue des champions) et également demi-finaliste de la Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe 1975 (compétition disparue en 2003). Il a ensuite entamé une carrière professionnelle en France qui s'achèvera en 1986 à Quimper. Il a évolué d'abord à Laval avec son compatriote Souleymane Camara "Gaucher" et les Français Claude Le Roy, Pierre Lechantre (actuels sélectionneurs respectivement du Congo et du Togo) puis à Guingamp...
(AFP 18/10/16)
Les médias sénégalais rendaient mardi hommage à une étoile de la lutte sénégalaise, le sport roi du pays, Yakhya Diop, dit Yekini, qui quitte l'arène au terme d'une carrière exceptionnelle par sa durée et son palmarès. "Yekini range son nguimb" (pagne de lutteur), titrent la plupart des journaux, au lendemain d'une conférence de presse pendant laquelle l'athlète a annoncé mettre fin à une carrière de 24 ans, dont 19 de lutte "avec frappe", la variante la plus spectaculaire de ce sport qui déchaîne les passions. "Yekini clap de fin", annonce en Une le quotidien L'Obs. A 42 ans, Yekini - surnom emprunté au football, deuxième sport le plus populaire au Sénégal, et au massif attaquant de la sélection dorée du...
(AFP 10/10/16)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Sénégal a bien démarré les éliminatoires de la Coupe du monde de football 2018 en s’imposant devant le Cap-Vert sur le score de 2 buts à 0, samedi au stade Léopold Sédar Senghor de Dakar, en match comptant pour la 1ère journée éliminatoire du groupe D. Nettement supérieurs à leurs adversaires, les «Lions» se sont logiquement imposés grâce aux réalisations de Diao Baldé Keïta (23e mn) et de Moussa Sow (79e mn). Ce dernier, qui revient en sélection après dix-huit mois d’absence, a délivré son équipe sur une lumineuse talonnade de Diao Baldé Keïta, l’attaquant de la Lazio (Italie) qui a été un poison pour les «Requins bleus».
(RFI 24/09/16)
L'attaquant Moussa Sow a été convoqué par le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, pour représenter les Lions face au Cap-Vert le 8 octobre dans le cadre des éliminatoires pour le Mondial 2018, qui se déroulera en Russie. Moussa Sow, âgé de 30 ans, n'avait plus été appelé par le sélectionneur depuis 2015 et son départ pour Al-Ahli (Émirats arabes unis). Cette saison l'attaquant est revenu à Fenerbahçe, en Turquie, et il a déjà marqué un but en deux matchs disputés dans le championnat turc.
(RFI 19/09/16)
Le Sénégal et le Ghana se sont qualifiés pour la CAN de Beach soccer qui se déroulera à Lagos au Nigéria du 13 au 18 décembre 2016. Les Sénégalais se sont imposés à domicile sur le score de 5-2 face au Cap-Vert, ils avaient déjà gagné à l’extérieur 7-2, confirmant ainsi la qualification pour la phase finale. Le Ghana a battu 7-1, à domicile, le Kenya, et s’est qualifié pour la CAN car lors du match aller, les Ghanéens s’étaient imposés sur le score de 10-3. Les deux équipes rejoignent le Nigéria, le Maroc, la Libye, l’Égypte, la Côte d’Ivoire et Madagascar, champion d’Afrique en titre.
(Enquête 17/09/16)
Le classement de la Fédération internationale de football association (Fifa) de ce mois a été publié hier par le site internet de l’instance supérieure du football. Le Sénégal avance d’un rang et occupe la 39e place sur le plan mondial. Le Sénégal, 39e mondial et 3e africain, obtient du coup son meilleur classement de 2016. L’équipe du coach Aliou Cissé a fait de sacrés progrès pour en arriver là. Avec son carton plein réalisé dans les Eliminatoires de la Can, Gabon-2017 et ses succès acquis en matchs amicaux. De janvier à juillet de l’année en cours, les différentes positions des Lions de la Téranga ont varié entre la 6e et la 4e place africaine. Le rang du mois dernier (41e...
(AFP 16/09/16)
Le défenseur international sénégalais de Crystal Palace Pape Souaré sera absent de quatre à six mois après son accident de la route dimanche, a annoncé vendredi son entraîneur Alan Pardew. "Nous espérons qu'il pourra quitter l'hôpital samedi et nous croyons qu'il s'en remettra complètement. Dans quatre, cinq ou six mois, il sera sur pieds", a déclaré l'entraîneur. Souaré, âgé de 26 ans, s'est fait opérer à Londres. Plus tôt dans la semaine, les "Eagles" avaient annoncé que le défenseur souffrait "de fractures à une cuisse et à la mâchoire". L'international sénégalais avait a été transporté par hélicoptère dans un hôpital de Londres après un accident de la route dimanche. Les secours avaient dû désincarcérer le joueur de son 4x4. L'ancien...
(SeneNews 14/09/16)
Le Secrétariat Exécutif National de l’Alliance pour la République s’est réuni vendredi 9 septembre 2016, sous la direction du Président Macky SALL, précise un communiqué parvenu à la rédaction de SeneNews. Le Secrétariat Exécutif National (SEN) a salué la victoire de Benno Bokk Yaakaar et de l’Alliance Pour la République lors de l’élection des membres élus du Haut Conseil des Collectivités territoriales et leur adresse ses chaleureuse félicitations. Selon le document, «La mise en place de cette institution, adoptée par le peuple sénégalais lors du Référendum du 20 mars 2016 constitue une étape décisive dans la consolidation...
(RFI 13/09/16)
Le club anglais de Crystal Palace a confirmé que son joueur Pape Souaré avait été hospitalisé à Londres, suite à un accident de voiture survenu ce 11 septembre 2016. Le défenseur sénégalais souffre notamment de blessures à une cuisse et à la mâchoire. Pape Souaré ne disputera peut-être pas la première moitié de saison 2016-2017 avec son club, Crystal Palace. Mais le défenseur de 26 ans a peut-être échappé à bien pire encore, ce 11 septembre 2016 à proximité de Londres. Le Sénégalais, hospitalisé dans la capitale anglaise, a été sérieusement blessé dans un accident de la route. « Le joueur a subi des blessures à une cuisse et aux os de la mâchoire », indique sommairement le Crystal Palace...
(AFP 12/09/16)
Le défenseur international sénégalais de Crystal Palace Pape Souaré a été transporté dans un hôpital de Londres après un accident de la route dimanche, a annoncé lundi son club, confirmant en partie des informations des médias britanniques. Selon un communiqué de Crystal Palace, le joueur âgé de 26 ans souffre "de fractures à une cuisse et à la mâchoire et va rester à hôpital le temps de son traitement". Plus tôt dans la matinée, le Croydon Advertiser, citant la police, avait révélé l'accident de l'ancien Lillois, précisant que le pronostic vital du joueur n'était pas engagé. Toujours selon le journal, les secours sont intervenus sur un accident de la route sur une autoroute du sud de Londres vers midi dimanche...
(RFI 07/09/16)
Invité de Radio Foot Internationale, Aliou Cissé est revenu sur la campagne quasi-parfaite de l’équipe du Sénégal en éliminatoires de la CAN 2017. Le sélectionneur des Lions de la Téranga récuse toutefois l’étiquette de favoris pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations. Radio Foot Internationale : Aliou Cissé, lorsqu'une équipe remporte tous ses matches en éliminatoires, fait-elle forcément partie des favorites pour la phase finale de la CAN ? Aliou Cissé : Non, pas tout à fait. Prendre 18 points sur les 18 possibles, c’est vrai que c’est quelque chose d’exceptionnel. Cette génération de joueurs écrit une belle page de l'histoire du football sénégalais. Mais cela ne fait pas non plus du Sénégal un favori. N’oubliez pas que le Sénégal...

Pages

(APA 11/11/15)
La presse sénégalaise parvenue mercredi à APA continue de faire les choux gras à la position ferme du président Macky Sall contre le terrorisme, engageant dans la lutte l’armée nationale et les populations. «La menace terroriste inquiète le Sénégal : Macky Sall invite les populations à la culture sécuritaire. Des moyens colossaux sont mis à la disposition de l'armée. Il encourage la formation des forces armées», écrit Direct-Info à sa Une. Dans la lutte contre le terrorisme, Le Populaire note que «l'armée (est) en rempart» et que «Macky veut un système de renseignements performant, capable de savoir ce que l'ennemi va penser». «L'armée dotée d'avions de chasse et de patrouilles», informe Le Populaire, donnant la parole à Macky Sall qui...
(APA 05/11/15)
L'inculpation en France de l'ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), le Sénégalais Lamine Diack, pour corruption passive et blanchiment aggravé et la conférence du M23 sur la crise à l'Assemblée nationale, sont les sujets phares des quotidiens sénégalais parvenus jeudi à APA. « Mise en examen de l'ancien président de l'IAAF en France dans une affaire de corruption sur le Dopage », titre Le Populaire qui informe que les proches de Lamine Diack sont montés au créneau pour dénoncer et démonter en pièces « les accusations excessives et insignifiantes » contre leur mentor. Dans sa livraison du jour, Le Témoin titre, « corruption dans l'athlétisme, Lamine Diack brûlé par la flamme olympique » . « Lamine Diack et...
(APA 04/11/15)
La nouvelle stratégie de l’opposition pour récupérer le Groupe parlementaire «Libéraux et Démocrates» dont le bureau de l’Assemblée nationale a confié la présidence au frondeur du Parti démocratique sénégalais (Pds), Modou Diagne Fada, au détriment d’Aïda Mbodj, se paie des quotidiens sénégalais parvenus mercredi à APA. «L'opposition se réajuste», titre Sud Quotidien qui informe que les opposants vont externaliser le combat en saisissant les chefs religieux. Le Témoin qui parle de nouveau plan d'actions précise que «l'opposition va déposer des plaintes auprès des chefs religieux». «Le Pds et ses alliés comptent saisir les chefs religieux», renchérit le journal EnQuête. Dans Direct-Info, Diop Decroix et Cie accablent le bureau de l'Assemblée nationale et soutiennent qu' «il est en service commandé». Pour...
(AFP 27/10/15)
Le professeur Oumar Sankharé, deuxième agrégé de grammaire du Sénégal après Léopold Sédar Senghor, est décédé lundi à l'âge de 65 ans, selon une association et la presse sénégalaises mardi. L'agence de presse sénégalaise (APS, officielle) ainsi que plusieurs quotidiens et sites d'information locaux ont rendu hommage au Pr. Sankharé, dont la disparition a été confirmée à l'AFP par Aboubacar Demba Cissokho, de l'Association de la presse culturelle au Sénégal. "Ces dernières années, il avait une santé chancelante, et fut même hospitalisé en France", indique Le Soleil (pro-gouvernemental), "il est décédé des suites d'une longue maladie", rapporte Walfadjri (privé), l'un et l'autre sans préciser la nature de son mal. "Il doit être inhumé cet après-midi (mardi) à Thiès", sa ville...
(AFP 20/10/15)
Près de 25 m3 d'archives papier du poète et premier président du Sénégal Leopold Sédar Senghor, menacées par les rongeurs, vont être remises en état, a-t-on appris mardi auprès de la région Basse-Normandie (nord-ouest de la France) qui vient de débloquer 150.000 euros. "La veuve de M. Senghor étant âgée, c'est le conseil de famille qui nous a alerté sur l'état de ces archives qui se trouvaient dans une petite maison sur la propriété des Senghor à Verson", près de Caen, a expliqué à l'AFP le président socialiste de la région Laurent Beauvais. Ces 25 m3 de papiers "attaqués pour certains par les rongeurs" et 38 m3 d'objets, qui appartiennent à Mme Senghor, ont récemment été déménagés dans un bâtiment...
(Enquête 19/10/15)
Ce sont Doudou Ndiaye Rose, Pape Ibra Tall, Vieux Sing Faye, Moussa Ngom, Pacotille, Ya Cheikh, Demba Dia, Pape Mboup, Omar Bassoum, Malick Ndiaye Farathial Thial, Thierno Ndiaye Doss, Isseu Niang, Yandé Codou Sène etc., qui ont bercé bien des générations et qui sont décédés. Mais dès qu’on les a enterrés, on a presque cessé de parler d’eux. Pourtant, ils ont consacré leur vie à faire rayonner la culture sénégalaise ici et ailleurs. Et rien que pour cela, ils méritent qu’on leur rende hommage. Ce qui n’est pas le cas. Au Sénégal, on a l’impression qu’aussitôt enterrés, les morts sont oubliés. Un traitement que ne méritent pas nos illustres artistes. Un devoir de mémoire s’impose. ‘’Ku dee yaa perte’’, a-t-on...
(APA 16/10/15)
L’artiste sénégalais Ismaël Lo sera l’une des têtes d’affiche de la 20ème édition du Festival international des musiques bantoues qui se tient du 16 au 21 novembre prochain dans la capitale camerounaise, Yaoundé, a appris APA vendredi auprès du comité d’organisation. Invité grâce au soutien de l'Union européenne, en collaboration avec le Festival Africa fête de son pays, on le retrouvera sur le podium avec 53 autres musiciens, parmi lesquels d'autres célébrités internationales telles que Djeli Moussa Diawara du Guinée ou encore Sally Nyolo du Cameroun. Le Festival international des musiques bantoues, encore appelé Festi-Bikutsi, ouvrira en outre ses portes à 40 intermittents du spectacle ainsi qu'à 25 jeunes talents. Un module d'encadrement («Masterclass») de guitare classique et moderne de...
(France-Guinée Equatoriale 30/09/15)
Le Vème Salon international du Livre africain (SILA) s’est tenu à Tenerife (Iles Canaries) en Espagne, du 24 au 27 septembre 2015. Cette année, les femmes ont été mises à l’honneur avec la présence de Ken Bugul (Sénégal), Remei Sipi Mayo (Guinée équatoriale) et Hortense Yawa Djomeda (Togo). Devant un public nombreux, constitué en partie d’éditeurs espagnols venus pour l’occasion, le Festival s’est décliné sous forme de débats, présentations de livres et avec la projection du long-métrage Cold Harbour de Carey McKenzie. Le 24 septembre, c’est l’écrivain équato-guinéen Donato Ndongo Bidyogo, auteur de nouvelles commeLas tinieblas de tu memoria negra ou El metro qui a été distingué par le Festival en se voyant décerné le Prix “3 Orillas”. L’auteur âgé...
(APA 24/08/15)
Un village de vacances ouvert toute l’année et d’une capacité de 860 lits commerciaux, à destination des familles, va être construit sur un terrain de 30 hectares à Nianing (Petite côte), dans le cadre de la relance du secteur touristique sénégalais, a appris APA auprès des promoteurs du projet. «Ce projet d’un coût global de 41,3 milliards FCFA (environ 63 millions d’euros) est porté par le Club Méditerranée, la société Vacances Cap Skiring SA (VACAP), la Caisse de Dépôts et Consignations du Sénégal (CDC) et le Fonds Souverain d’Investissements Stratégiques (FONSIS) avec Impaxis Capital en tant que conseiller financier. L’ambition du projet est de s’imposer comme la locomotive pour la relance du secteur touristique du Sénégal en général et de...
(Le Quotidien (Sn) 21/08/15)
24 heures après avoir accompagné à sa dernière demeure son ami Vieux Sing Faye, Doudou Ndiaye Coumba Rose le rejoint auprès de Dieu. Le célèbre percussionniste a rendu l’âme hier après un malaise. Le monde de la culture a perdu l’un de ses plus illustres ambassadeurs. Parents, amis et des curieux ont été nombreux hier à convergé au domicile de Doudou Ndiaye Coumba Rose dès l’annonce de son décès. Ils étaient assis sous des bâches, la mine triste, les regards perdus pour ceux dont on pouvait voir les yeux. Certains se camouflent avec des lunettes noir fumée. D’autres, mouchoir à jeter entre les mains, pleurnichent. Les hommes d’un côté, les femmes de l’autre. Ces dernières, vêtues d’habits traditionnels, agitent pour...
(AFP 20/08/15)
Autorités, artistes, religieux et diplomates ont rendu hommage à Doudou Ndiaye Rose, chef percussionniste célèbre à travers le monde, à l'occasion de ses funérailles jeudi, au lendemain de son décès à Dakar à l'âge de 85 ans. Les obsèques de Mamadou dit Doudou Ndiaye Rose, énergique maître tambour respecté qui a été inhumé jeudi en début d'après-midi, ont rassemblé une foule nombreuse dans le quartier des HLM, où il résidait, selon les médias locaux. Y ont assisté de nombreux représentants du gouvernement dirigés par le Premier ministre Mohamed Dionne, ainsi que le président de l'Assemblée nationale Moustapha Niasse et le chanteur vedette Youssou Ndour, par ailleurs ministre conseiller du chef de l’État Macky Sall. Après l'annonce de son décès, survenu...
(7sur7.cd 17/08/15)
Lorsque le tumulte de Dakar commence à leur taper sur les nerfs, les Sénégalais prennent une chaloupe à l’embarcadère. Quelques minutes plus tard, ils se retrouvent au milieu de l’océan, en vue d’une belle île ocre aux allures de petit paradis méditerranéen : Gorée. Dès l’accostage, le passager est séduit par la langueur des îliens. Ici, au­cun stress. Aucune route, aucune voiture. Les mille habitants de l’île ont jeté l’ancre à Gorée pour se reposer dans les maisons de style méditerranéen, construites à l’époque de la colonisation : des volets bleus, des murs ocre, des toits rosés. Des rues étroites qui retiennent l’ombre, des bougainvilliers et des filaos bercés par le vent de l’Atlantique. Au-delà de l’Afri­que, Gorée a acquis...
(AFP 05/08/15)
"Les BD, ce sont les seules lectures que j'aime", confie Bilal, 15 ans, un des habitués de "BD Passion Dakar", unique bibliothèque au Sénégal exclusivement dédiée à la bande dessinée. Bilal Faly Faye, collégien sénégalais, en a appris l'existence il y a un an sur les réseaux sociaux via un groupe de fans de BD, explique-t-il à l'AFP, assis sur une chaise en plastique bleue, un tome de "Deadman Wonderland" dans les mains et à ses pieds, des bacs remplis d'albums. Les initiateurs "ont fait un peu de pub sur Facebook" en août 2014, "je n'avais jamais vu de bibliothèque de BD à Dakar. Je me suis dit: +Enfin!+", raconte-t-il. Depuis, il s'y rend en moyenne "tous les trois jours"...
(Le Quotidien (Sn) 24/07/15)
Pour sa 4ème édition, le festival Deggi daaj international fête les 85 ans de Doudou Ndiaye Rose. Durant deux semaines, ateliers et concerts se succèdent avant un spectacle extraordinaire qui aura lieu à la mairie de Dakar. «Dans l’esprit de la collaboration entre contemporain et traditionnel, un orchestre de six batteurs internationaux et sénégalais va rejoindre l’orchestre de Doudou Ndiaye Rose et plusieurs danseurs pour promouvoir l’héritage culturel du sabar», mentionne un communiqué. Le document, qui précise que le festival a commencé depuis le 17 juillet avec une semaine de répétitions suivie par une autre de concerts, mentionne qu’il se terminera avec la grande fête de Doudou Ndiaye Rose à l’Hôtel de ville de Dakar. On annonce également pour mardi...
(Jeune Afrique 22/07/15)
Dans sa nouvelle création, à découvrir en sélection officielle (le « in »), la chorégraphe dakaroise questionne la place des femmes dans son pays en s'inspirant des tanebeer, ces bals populaires où la danse bouscule l'ordre social et sexuel. Dans le ciel provençal, le Festival d’Avignon fait briller cet été l’une des étoiles montantes de la danse contemporaine africaine. Après le succès international d’un solo à la précision chirurgicale, Regarde-moi encore, la Sénégalaise Fatou Cissé a investi depuis quelques jours le prestigieux cloître des Carmes. Elle y creuse, avec Le Bal du cercle, sa réflexion sur la condition des...
(Enquête 06/07/15)
C’est ce week-end, dans les locaux de la Maison d’Édition L’Harmattan, que le député du parti Rewmi Thierno Bocoum a procédé au lancement officiel de son premier ouvrage ‘’Un père à l’assaut de la douleur’’. Publié en 2014, cet ouvrage retrace le drame personnel qu’il a vécu suite à la disparition de son fils cadet, il y a quelques mois, suite à un accident domestique. C’est ce week-end qu’a eu lieu la cérémonie officielle de présentation de l’ouvrage écrit par le député Thierno Bocoum pour retracer le drame personnel qu’il a vécu, en 2014, après l’accident mortel ayant coûté la vie à son cadet, Bakary dit ‘’Vieux’’. La cérémonie, qui s’est déroulée en présence de nombreux dignitaires dont des parlementaires...
(Enquête 01/07/15)
‘’It’s my man ! ‘’ Une biographie de Kalidou Sy filmée par Jo Gaï Ramaka, a été projeté au WARC de Dakar dans le cadre d’un forum de discussion qui s’est tenu ce vendredi. Ce documentaire, long de 65 minutes, raconte l’artiste grâce aux témoignages de ceux qui l’ont aimé et connu, notamment sa veuve, Eileen Julien Sy. Hommage au peintre Kalidou Sy, disparu en 2005, ‘’It’s my man’’ (2009, 65 minutes) est un documentaire qui retrace, à coup de témoignages et de plans éclectiques, l’œuvre et, surtout, la vie d’un artiste malheureusement encore méconnu du grand public sénégalais. Ancien directeur de l’École nationale des Beaux Arts, Kalidou Sy a passé les dernières années de sa vie entre Dakar et...
(Sud Quotidien 16/06/15)
Faire du théâtre ne se résume pas à vouloir tout rendre comique, et encore moins à tout prix ; surtout que très souvent, ce n’est même pas «naturel». Voilà ce qu’en pense quelqu’un comme le metteur en scène Jean-Pierre Leurs. Faire du théâtre, c’est un métier, et c’est « sérieux », dit aussi le comédien Lamine Ndiaye qui pense, comme Jean-Pierre Leurs, que l’Etat du Sénégal n’y croit pas, ou alors qu’il n’a pas l’air de s’en préoccuper plus que cela. Lamine Ndiaye et Jean-Pierre se sont exprimé là-dessus, en marge de l’atelier de formation à la mise en scène et à la direction d’acteurs. C’était les 10 et 11 juin, à la Maison de la Culture Douta Seck. Si...
(Le Quotidien (Sn) 08/06/15)
«Ma nouvelle collection apporte une réponse aux problèmes de l’Afrique.» C’est la conviction de l’artiste Kalidou Kassé. Le Pinceau du Sahel célèbrera en novembre prochain 35 ans de carrière. Ce sera l’occasion, a-t-il confié, de repartir sur de nouvelles bases et offrir une nouvelle approche dans son art. En attendant, le lauréat du World Master au festival de Corée est en atelier pour proposer aux amateurs d’art une riche collection de 50 œuvres. Comment préparez-vous vos 35 ans de carrière ? Je prépare ça sereinement. 35 ans de carrière, cela fait 35 ans d’expérience. Je prépare cet évènement en tenant compte de tout ce que j’ai eu comme expérience durant mon parcours, depuis mes débuts sur le plan professionnel, social,...
(SeneNews 05/06/15)
Youssou Ndour brise enfin le silence! Depuis l’éclatement de l’affaire Thione Seck une seule question brûlait sur toutes les lèvres: Où est passée Youssou Ndour? En effet de tous les artistes, il était pratiquement le seul à ne pas réagir jusque là dans cette affaire qui a valu au leader du Raam Daan le soutien indéfectible de ses collègues et des acteurs culturels. C’est à travers un message transmis à Me Ousmane Sèye, le coordonnateur des avocats du lead-vocal du “Raam Daan”, que Youssou Ndour a exprimé son soutien à Thione Seck. Ayant rencontré l’avocat, hier, il lui a dit : “Dites à Thione que je suis avec lui. Qu’il considère que ce qui est arrivé est le coup du...

Pages

(RFI 27/04/17)
Son vrai nom était Issa Samb, mais il avait choisi le pseudo de Joe Ouakam du nom de son quartier d'origine à Dakar. Le monde de l'art sénégalais rend hommage à cet artiste singulier décédé mardi 25 avril, à l'âge de 72 ans, et inhumé ce mercredi. Avec sa pipe, ses petites lunettes et son look d'artiste, Joe Ouakam était un personnage taciturne, qui aimait observer et analyser le sens des symboles. Plus jeune, il avait étudié le droit et la philosophie à l'université de Dakar. Joe Ouakam était un artiste transversal : il était à la fois poète, dramaturge, sculpteur et peintre. Il a joué dans de nombreux films. Il a notamment fait une prestation remarquée dans Hyènes, de...
(Jeune Afrique 26/04/17)
Le procureur général ayant renoncé à son pourvoi en cassation, Bamba Fall, le maire socialiste de la Médina, une commune de Dakar, a été libéré mardi soir. Il était incarcéré à la prison de Rebeuss depuis janvier. Faut-il y voir un geste d’apaisement à l’endroit des sympathisants de Khalifa Sall, incarcéré depuis le 7 mars à la prison de Rebeuss ? Tandis que les avocats du maire de Dakar plaideront le 27 avril pour obtenir la remise en liberté sous contrôle judiciaire de leur client, le maire...
(Financial Afrik 26/04/17)
Pour accompagner l’Etat du Sénégal dans son programme ambitieux d’atteinte de l’autosuffisance en riz à l’horizon 2018, le célèbre Groupe marocain Sefrioui a décidé d’investir 75 milliards de francs Cfa, soit plus de 115 millions d’euros. Cela va créer plus de 1500 emplois. L’investissement qui sera réalisé à travers Afri Partners Sénégal; filiale du groupe, s’inscrit dans la stratégie nationale du Plan Sénégal émergent (Pse) pour répondre aux exigences du Programme de relance et d’accélération de la cadence de l’agriculture au Sénégal (Pracas). Sur recommandation du ministère de l’Agriculture, la société se fait assister par un expert sénégalais, ancien directeur de l’agriculture et représentant la Fao pour s’assurer des démarches administratives. La société qui réfute tout accaparement de terres dit...
(RFI 23/04/17)
C’est la fin de la période de révision partielle des listes électorales sénégalaises. Ce dimanche 23 avril se clôturent les inscriptions en vue d'obtenir une carte biométrique pour voter aux législatives du 30 juillet prochain. Ce week-end les commissions administratives ont donc été prises d'assaut par les retardataires. Coumba est étudiante à l'université de Dakar. C'est à la toute dernière minute qu'elle est venue s'enregistrer pour obtenir sa nouvelle carte d'identité qui lui servira aussi de carte pour voter. « Je n’ai jamais voté, mais cette fois-ci je veux bien tenter le coup, c’est pour cela que je me suis dit que j’allais m’inscrire », témoigne-t-elle. Les inscriptions sur les listes se clôturent ce dimanche. Macodou Ndiaye patiente depuis plusieurs...
(RFI 22/04/17)
Au Sénégal, le dossier Khalifa Sall divise chaque jour un peu plus la classe politique. Les avocats de Khalifa Sall qui accusent la justice d'être aux ordres ont ainsi envoyé une lettre directement au président Macky Sall mi-avril. Une lettre qui provoque tension et réactions virulentes alors que le maire de Dakar a visiblement des problèmes techniques pour bien gérer sa commune. Le communiqué est tombé ce vendredi à 14h. Khalifa Sall est en prison depuis 45 jours, c'est donc son conseiller politique, Moussa Taye, qui le signe. Il est indiqué...
(Jeune Afrique 22/04/17)
Si la production d’or blanc explose en Afrique de l'Ouest, la transformation est à la peine. Face au déficit énergétique ou à la concurrence asiatique, de nombreuses usines ont fermé. En Afrique de l’Ouest, le secteur du coton-textile tourne à deux vitesses. D’un côté, la production a connu depuis 2010 une forte progression. La campagne 2016-2017 s’est achevée fin mars sur des niveaux record portés par des conditions climatiques exceptionnelles : 750 000 tonnes de coton-graine pour le Burkina Faso (+ 25 %) et 645 000 pour le Mali (+ 26 %), les deux premiers producteurs de la région et du continent. De l’autre côté, la transformation n’a pas réussi à suivre la même tendance. Bien au contraire. Alors que la région comptait...
(RFI 19/04/17)
En Palestine, comme pour tous ceux qui soutiennent cet Etat, le 17 avril est la journée de solidarité avec les prisonniers palestiniens. Cette année, ces prisonniers, près de 6 500 personnes, ont entamé une grève de la faim. L’Etat palestinien estime qu’un million de personnes, 20% de la population, est passé dans les prisons d’Israël depuis 1967. Au Sénégal, l’Etat a toujours été du côté du peuple palestinien. Ce mardi 18 avril, des personnalités politiques et de la société civile se sont réunies à la maison de la presse pour rappeler...
(Jeune Afrique 18/04/17)
L'agence de notation américaine vient de relever la note du Sénégal, selon un communiqué, la faisant ainsi passer de Ba3 à B1. Moody’s a par ailleurs fait passer la perspective de l’économie ouest-africaine de « stable » à « positive ». Raisons avancées par l’agence pour justifier sa décision : la croissance élevée du pays, tirée vers le haut par les investissements publics, mais aussi les efforts du gouvernement sénégalais pour consolider sa fiscalité. Au Sénégal, le taux de croissance se situe en effet désormais à 6% en moyenne depuis 2014, soit un doublement par rapport à la période 2011-2013, où il n’était que de 3%. Une bonne santé économique due en grande partie à la politique volontariste du gouvernement...
(Le Monde 18/04/17)
Notre chroniqueur prédit un réveil douloureux aux « marcheurs » africains qui distribuent des tracs à Dakar ou à Casablanca pour le candidat à la présidentielle française. Dans un reportage récent, Le Monde Afrique nous a plongés dans l’univers du comité de soutien à Emmanuel Macron au Sénégal. Or il m’a semblé curieux que des personnes qui ne votent pas en France s’engagent à ce point, avec parfois un zèle qui prête à sourire, pour un candidat à la présidentielle française. A première vue, il serait facile de céder à la moquerie : pourquoi militer pour un candidat pour lequel on ne peut même pas voter ? Est-ce le sempiternel complexe du colonisé ? Cela m’a rappelé l’affaire Stéphane Tiki,...
(RFI 18/04/17)
Au Sénégal, l'Etat a lancé un site internet pour faire la promotion des produits nationaux et formaliser les activités des entreprises du secteur artisanal et agroalimentaire. Une plateforme de commerce électronique pour assurer la présence des PME sénégalaises sur internet et surtout booster les exportations. Poudre de moringa, de bissap, de corossol, huiles naturelles de pastèque ou d'hibiscus, dans sa boutique de Dakar, Marietou Diouf, de l'entreprise EtouNature, vend des produits naturels sénégalais transformés. Son entreprise fait partie des 20 PME sélectionnées pour le lancement de la plateforme « Made in Sénégal » : « Il y a le moringa, il y a pas mal de produits qu’on nous envie même parce que les gens viennent jusqu’ici pour chercher ces...
(RFI 17/04/17)
L'Organisation internationale pour la migration (OIM) a dénoncé la semaine dernière l'existence de « marchés aux esclaves » en Libye. Un jeune Sénégalais dit avoir été le témoin, dans le Sud libyen, de pratiques qui rappellent l’esclavage. Ce Casamançais a quitté son pays en novembre dans l’espoir de refaire sa vie en Europe. Non seulement il a été « dépouillé » par les passeurs, mais il a aussi vu des Africains de l’Ouest travailler sans salaire pendant des mois dans des plantations libyennes. Appelons-le Mamadou. Il a 34 ans, a longtemps travaillé dans l’hôtellerie et parle plusieurs langues.
(La Tribune 16/04/17)
Le ravage des flammes avait saisi d’effroi et d’horreur la population sénégalaise à très forte majorité musulmane. L’émotion est encore vive après l’incendie meurtrier qui a causé 25 morts et 87 blessés lors d’un pèlerinage religieux à Médina Gounass, localité située à Tambacounda dans le sud-est du pays. Une émotion qui aura arraché quelques larmes au président sénégalais Macky Sall qui a décrété un deuil national de trois jours. A partir de ce mardi, les drapeaux flottant au-dessus des édifices publics seront mis en berne. C'est un événement religieux qui attire des milliers de pèlerins musulmans chaque année. Le Daaka, retraite spirituelle de prières pendant une dizaine de jours, a été marqué en 2017, par un incendie d'une rare violence...
(RFI 16/04/17)
Au Sénégal, le bilan du violent incendie qui a touché mercredi 12 avril 2017 un pèlerinage à Médina Gounass, à environ 530 km au sud-est de Dakar, s'est alourdi. Le ministère de la Santé dénombre 29 morts, alors que des dizaines de blessés sont encore soignés, notamment dans la ville de Tambacounda. Deux personnes dans un état grave reçoivent des soins à Dakar où ils ont été transférés en urgence. La ministre de la Santé s'est rendue sur place. C'est à l'hôpital Aristide-Le-Dantec et à l'hôpital Principal de Dakar qu'ont été transférés les quatre cas les plus préoccupants. Deux de ces personnes sont depuis décédées. Deux autres blessés graves soignés dans la ville de Kolda sont eux aussi en train...
(Jeune Afrique 15/04/17)
Cela fait un mois que toutes les artères de la capitale sénégalaise sont bordées de panneaux annonçant l’événement du week-end : le Marathon de Dakar, une compétition inédite sur laquelle plus de dix mille coureurs de tous horizons sont attendus. En marge du 42 km de dimanche, plusieurs autres courses seront disputées ce samedi 15 avril avec deux épreuves pour les enfants, un 10 km, un semi-marathon et la Dakaroise, une course féminine de 5 km. La compétition, qui se déroulera à l’intérieur de la ville, devrait être bien accueillie dans un pays qui cultive depuis toujours une réelle culture du sport. Toute la semaine d’ailleurs, on pouvait voir hommes et femmes s’entraîner sur le bord de mer, où auront...
(RFI 14/04/17)
Au Sénégal, l'incendie de mercredi 12 avril qui a fait plus de 20 morts lors d'une retraite religieuse à Médina Gounass, en Casamance, a suscité une vague de tristesse dans le pays. Les pèlerins qui participaient à l'événement religieux appartiennent à une branche de la confrérie tidiane. A la mosquée tidiane El Hadj Malick Sy, les prières viennent de s'achever. Amadou Wade s'apprête à rentrer chez lui. Il a une dernière pensée pour les victimes de l'incendie de mercredi, des fidèles réunis lors d'une retraite spirituelle importante au Sénégal. « Les hommes se retirent du village pendant dix jours pour se recueillir, se dévouer à Dieu, explique-t-il. Après la prière de 14h, on a eu à donner des bénédictions. L’imam...
(RFI 12/04/17)
La police sénégalaise a annoncé mardi 11 avril l'arrestation de trois personnes, deux Marocains fin mars et un Nigérian lundi 10 avril. Des hommes qui étaient recherchés par les services de sécurité de leurs pays respectifs. Le citoyen du Nigeria arrêté lundi à Dakar était « connu des services de renseignements » de son pays qui le recherchaient pour « terrorisme », selon la police sénégalaise. Il a été arrêté à sa sortie de l'ambassade du Nigeria, sur dénonciation de la représentation diplomatique. Après un séjour de plusieurs mois en Mauritanie, il résidait dans la capitale sénégalaise, plus précisément dans le quartier des parcelles assainies, « dans le seul but de recruter des terroristes pour le compte de Boko Haram...
(AFP 12/04/17)
L’économiste nigérien Abdallah Boureima a été désigné nouveau président de la Commission de l’UEMOA à l’occasion de la dernière conférence extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation sous régionale qui s’est tenue le 10 avril dernier à Abidjan. Cette nomination met ainsi fin au feuilleton diplomatique dont le Niger et le Sénégal ont été les principaux acteurs ces derniers mois pour le contrôle du poste. Sur fonds de concessions et de médiation, le nouveau président de la Commission de l’UEMOA, un proche du président nigérien Mahamadou Issoufou, va s’atteler à relever plusieurs défis auxquels sont confrontés les 8 pays membres de l’organisation au premier rang desquels les menaces sécuritaires, principal facteur à risques pour la dynamique d’intégration et...
(TV5 11/04/17)
Face aux éternels problèmes d'électricité, l'Etat sénégalais a lancé un plan énergétique et notamment la construction de la centrale à charbon de Sendou, à une trentaine de kilomètres de Dakar. Un projet très polluant selon les riverains. Mais les autorités refusent de céder. En 2013, les habitants de Bargny ont vu l'implantation de la centrale de Sendou d'un mauvais oeil. Trop proche des habitations, trop polluante... une partie d'entre eux s'est battue pour qu'elle n'existe pas...
(Le Monde 11/04/17)
A Dakar, Saly et Thiès, des comités En marche ! rassemblant Français et Africains ont vu le jour pour soutenir le candidat à l’élection présidentielle. Dans le jardin de Khalil, l’organisateur de l’événement, c’est l’heure du tour de présentation. Assis en cercle, chacun explique ce qui l’a poussé à assister à la réunion du comité En marche Sénégal. « Si Emmanuel Macron passe, ça peut rebattre les cartes Sénégal-France », avance Pemba, un chef d’entreprise sénégalais d’une soixantaine d’années.
(RFI 11/04/17)
A Abidjan, se tenait ce lundi 10 avril un conseil extraordinaire des 8 pays de l'UEMOA qui ont le franc CFA comme monnaie commune. La population globale de l'Uemoa avoisine les 90 millions d'habitants. La politique d'échange et de développement de cette union économique et monétaire est dictée par les président des Etats membres et la Commission, qui siège à Ouagadougou, en est le maître d'œuvre. Hier lundi, à Abidjan, les huit chefs d'Etat se sont mis d'accord pour trouver un successeur au président de la Commission sortant, Cheikh Hadjibou Soumaré. Le Nigérien Abdallah Boureima a été choisi. Les chefs d'Etat, lors de leur discours de clôture, ont marqué leur préoccupation commune contre le terrorisme dans la sous-région. Un terrorisme...

Pages