Mardi 22 Août 2017

Sénégal

(SeneNews 08/08/17)
Après l’événement tragique du stade Démba Diop qui a coûté la vie à 8 Mbourois et fait plus de 300 blessés parmi eux, une enquête a été ouverte. A présent, l’heure est aux arrestations.Le président de l’Association des supporters de l’Union sportive de Ouakam (USO), Mamadou Timéra, ainsi qu’un joueur du club nommé Djibril Guéye, sont en garde à vue depuis hier lundi 7 août au commissariat centrale de Dakar, dans le cadre de l’enquête sur l’évènement tragique du stade Démba Diop, rapporte L’Observateur. Le premier serait poursuivi pour non dénonciation. Le second est accusé d’avoir poignardé un supporter Mbourois avec une arme. Mais du côté de Ouakam, l’on rejette cette accusation, soutenant que Djibril Guéye a été confondu avec...
(SeneNews 08/08/17)
Même s’il n’a pas atteint ses objectifs pour les législatives, Abdoulaye Baldé reste tout de même satisfait des résultats affichés par sa coalition de la Convergence Patriotique Kaddu Askan Wi. En conférence de presse hier, le maire de Zinguinchor a regretté les nombreuses manquements observés lors du scrutin du 30 juillet dernier avant de présenter par la suite sa candidature à la prochaine élection présidentielle.A la tête de la coalition Kaddu Askan Wi, placée 5e au niveau national, Abdoulaye Baldé hausse ses ambition pour se présenter aux présidentielles. « Je vous renouvelle mon engagement à poursuivre, avec vous, le travail dans le sens d’un repositionnement stratégique, de notre coalition et de notre parti sur l’échiquier politique national. Le combat va...
(Sud Quotidien 08/08/17)
Assumant la pleine responsabilité et présentant ses excuses, Abdoulaye Baldé exhorte à tirer les leçons pour la prochaine fois. Tout en ajoutant : «nous n’avons pas pu atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés, par insuffisance de moyens financiers et logistiques, mais du fait des problèmes internes qu’on ne peut nier...», martèle l’ancien ministre d’Etat qui reste persuadé «qu’à l’analyse des résultats de toutes les régions du Sénégal et de la diaspora, de la Casamance naturelle et en particulier de Ziguinchor, il est regrettable de constater que tout semblait être mis en œuvre pour que ceux qui avaient des ambitions présidentielles soient battus dans leur fiefs, partout, avec des moyens, des armes non conventionnels» «MON AMBITION PRESIDENTIELLE POUR 2019...
(Sud Quotidien 08/08/17)
Pour l’année académique 2016/2017, on n’assistera pas comme on n’avait l’habitude pour non-respect des accords signés, à des perturbations scolaires crevant le quantum horaire. On dira surtout qu’on n’est pas aussi loin d’une année sans couacs, si les fuites constatées dans l’examen du Baccalauréat n’ont pas jeté aux poubelles toute cette accalmie. C’est la crédibilité du premier diplôme universitaire qui est en jeu. Les syndicats d’enseignants chargent les autorités sur leur incapacité à organiser l’examen, en rappelant les points de revendication. Oumar Waly Zoumarou, Saourou Sène et Abdoulaye Ndoye tirent le bilan d’une année académique. OUMAR WALY ZOUMAROU, COORDINATEUR DU GCSE : «L’autorité devrait déclarée l’année blanche» «Nous avons passé une année ou il n’y a pas eu de troubles...
(RFI 08/08/17)
125 députés sur 165 pour le camp présidentiel, 19 députés pour la coalition de l’ex-président Abdoulaye Wade, 7 pour l’autre grande coalition de l’opposition dirigée par le maire de Dakar Khalifa Sall : ce sont les résultats provisoires des législatives au Sénégal du 30 juillet, qui doivent encore être validés par le Conseil constitutionnel, d’autant que le camp de Khalifa Sall a déposé des recours. Comment interpréter la composition de la 13e législature sénégalaise ? Le décryptage de Maurice Soudieck Dione, enseignant-chercheur en sciences politiques à l’université Gaston-Berger de Saint-Louis, au micro de Laura Martel. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170808-apres-legislatives-senegal-le-decryp...
(Jeune Afrique 08/08/17)
Il y a deux ans, le groupe lançait le processus de transition vers le numérique. Mais c’était compter sans un revirement des autorités, suivi de problèmes financiers… Le 17 juin 2015, le Sénégal amorçait le déploiement de la télévision numérique terrestre (TNT), conformément à l’engagement contracté neuf ans plus tôt par les États africains auprès de l’Union internationale des télécommunications. Deux ans plus tard, le signal télévisuel numérique couvre douze des quatorze régions du pays et atteint 92 % de la population. Seul hic, tous les postes ne sont pas encore munis des décodeurs permettant un accès libre à une quinzaine de chaînes nationales en haute définition et un accès payant à un bouquet d’une soixantaine de chaînes internationales. Sur...
(SeneNews 08/08/17)
Après quatre ans, la polémique sur le zircon s’est développée au Sénégal. Une polémique née de quelques différends notés entre les forces armées sénégalaises et celles du Mouvement des forces démocratiques en Casamance (Mfdc) qui, depuis quelques années pourtant, avaient cessé toutes chimères faisant régner une paix dans la partie Sud du pays. Des prémices montrent qu’un retour à l’instabilité de zone sud peut s’opérer d’un jour à l’autre. Ainsi l’on se pose les questions à savoir qu’est ce qui est encore en jeu pour que le conflit ne puisse s’estomper à jamais ?Cette immersion dans la région verte, en particulier dans le village de Niafrang, permet d’y voir plus clair. L’exploitation dur zircon risque, en effet, d’aiguiser encore plus...
(AFP 05/08/17)
La coalition menée par le parti du chef de l'Etat sénégalais Macky Sall a remporté les élections législatives de dimanche dans le pays, obtenant 125 sièges de députés sur 165, selon des résultats officiels communiqués par l'agence de presse sénégalaise APS. La majorité présidentielle a obtenu 49,48% des suffrages exprimés, selon la Commission nationale de recensement des votes citée par APS, avec 1.663.447 voix. Elle obtient ainsi une majorité écrasante à l'Assemblée, avec 125 sièges sur 165. La coalition de l'ex-président Abdoulaye Wade a remporté...
(RFI 05/08/17)
Au Sénégal, la victoire de la majorité présidentielle aux législatives a été confirmée par la Commission nationale de recensement des votes. Elle a livré les résultats provisoires au niveau national, ce vendredi 4 août au soir. Le recours déposé par le camp du maire de la capitale, Khalifa Sall, en ce qui concerne les résultats dans le département de Dakar, n’a pas été étudié par la commission et doit être transmis au Conseil constitutionnel, qui doit à présent proclamer les résultats définitifs. Les résultats ont été rendus tard dans la soirée de vendredi 4 août par la Commission nationale de recensement des votes qui a donné pendant de longues minutes le nombre de voix totalisé par chacune des 47 listes...
(AFP 05/08/17)
Le club de l'US Ouakam a été reconnu "exclusivement responsable" des incidents survenus lors de la finale de la Coupe de la Ligue, qui ont fait huit morts et des centaines de blessés, et a été lourdement sanctionné par la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP). L'US Ouakam écope de sept ans de suspension de toute participation aux compétitions de football sur le plan national et se voit infliger une amende de 10 millions de francs CFA. La décision a été prise vendredi soir par la Commission de discipline de la LSFP. Les supporteurs de Ouakam ont commis "une faute grave et inadmissible", a estimé la Ligue. Le 15 juillet dernier, à l'issue de la finale de la Coupe de...
(AFP 04/08/17)
La chanteuse sénégalaise Amy Collé Dieng a été interpellée après avoir tenu des propos critiques envers le président Macky Sall dans une vidéo diffusée sur internet quelques jours après les élections législatives, a-t-on appris vendredi de sources policière et administrative. Amy Collé Dieng, chanteuse de "mbalakh", musique sénégalaise basée sur les percussions, a été arrêtée jeudi soir à Dakar par la police, a indiqué à l'AFP cette source policière, sans préciser les raisons de l'arrestation. Sa privation de liberté a été confirmée...
(RFI 04/08/17)
Quatre jours après le scrutin de dimanche 30 juillet, les résultats définitifs des législatives ne sont toujours pas connus au Sénégal. Les commissions départementales terminent la compilation des résultats. La commission de Dakar a cependant livré ses résultats la nuit dernière : la coalition présidentielle remporte la capitale. Les journaux sont arrivés en retard dans les kiosques de la capitale sénégalaise, ce jeudi. Les quotidiens voulaient tous titrer sur cette « bataille de Dakar ». Bataille qui, d'après les résultats provisoires rendus publics dans la nuit de mercredi à jeudi, a donc été remportée d'une courte tête par la coalition de Macky Sall. Le président sénégalais avait fait une priorité de la prise du fief de Khalifa Sall, le maire...
(SeneNews 04/08/17)
Depuis Vienne ou il séjourne , dans le cadre du forum mondial des jeunes leaders du continent africain (SeneNews aussi y étant invité), Moustapha Cissé Lô suit l’actualité politique du Sénégal et au passage offre de multiples exclusivités à la rédaction de SeneNews.Moustapha Cissé Lô revient sur les différentes rencontres qu’ils a eu avec le jeune marabout politicien Serigne Assane Mbacké. Selon le plénipotentiaire du parti de Macky Sall dans le département de Mbacké, Serigne Assane Mbacké est venu de son propre chef lui demander de l’aider à rencontrer le président Macky Sall afin de rejoindre le parti APR. C’est ainsi qu’après avoir pris langue avec lui, Moustapha Cissé Lô a reçu Serigne Assane Mbacké à son domicile de Dakar...
(Le Monde 04/08/17)
Pour Ibrahima Diawadoh N’Jim, la polémique autour de la conseillère presse de l’Elysée relève d’un racisme insidieux encore bien présent en France. Mercredi 2 août, l’hebdomadaire Le Canard enchaîné a publié un portrait de la Franco-Sénégalaise Sibeth Ndiaye, chargée des relations presse du président Emmanuel Macron, dans lequel lui est attribué ce SMS en réponse à un journaliste qui demandait une confirmation du décès de Simone Veil : « Yes, la meuf est dead » – ce que l’intéressée nie. Face à la polémique qui a suivi, Ibrahima Diawadoh N’Jim, ancien conseiller de l’ex-premier ministre français Manuel Valls, a envoyé cette tribune au Monde Afrique. Il aura fallu un article pour réveiller, au cœur de la langueur estivale, des passions...
(AFP 04/08/17)
Le match aller sénégal-Guinée du 2e et dernier tour des qualifications au Championnat d'Afrique des nations 2018 (CHAN-2018)réservé aux joueurs locaux, a été reporté au 15 août, a indiqué vendredi la Fédération guinéenne de football (Feguifoot). La décision a été prise jeudi par la Confédération Africaine de football (CAF) "à la demande de la partie sénégalaise" précise la même source. Le match était initialement prévu le 12 août à Pikine (banlieue de Dakar), date à laquelle doit également se tenir l'assemblée générale élective de la Fédération sénégalaise de football (FSF). Le match retour sera disputé le 22 août à Conakry. La phase finale de la 5e édition du CHAN, aura lieu au Kenya du 11 janvier au 2 février 2018.
(AFP 03/08/17)
La coalition menée par le parti du chef de l'Etat sénégalais Macky Sall a remporté à Dakar les élections législatives de dimanche, selon des résultats officiels partiels, immédiatement contestés par le camp du maire de la capitale, Khalifa Sall, en prison pour détournement de fonds présumé. La majorité a gagné le scrutin dans la capitale sénégalaise Dakar avec plus de 114.000 voix, contre près de 112.000 voix pour la coalition dirigée par Khalifa Sall, selon ces résultats publiés jeudi par la commission départementale de recensement des votes à Dakar et rapportés par plusieurs médias dont le quotidien pro-gouvernemental...
(Sud Quotidien 03/08/17)
Fin du suspense ! La coalition Benno Bokk Yaakaar a été déclarée vainqueur des élections législatives du 30 juillet dernier, dans le département de Dakar. Après 72 heures d’attente, d’angoisses, des controverses, de résultats publiés par chaque camp, la commission départementale de recensement des votes a livré son verdict tard dans la soirée d’hier, mercredi 2 août (à 4h 45). Elle a déclaré Amadou Bâ et compagnie, vainqueurs de ce scrutin avec un total de 114.603 voix, contre 111.849 à la coalition Mankoo Taxawu Senegaal dirigée par Khalifa Ababacar Sall, maire de la capitale sénégalaise, actuellement en prison. Soit une différence de 2754 voix. La coalition Gagnante Wattu Senegaal est arrivée 3ème avec 53.979 voix. Les éventuelles contestations vont se...
(Enquête 03/08/17)
A l’issue du recensement et de l’analyse de l’ensemble des procès-verbaux des bureaux de vote du département de Saint-Louis, les résultats des élections législatives du 30 Juillet 2017 se présentent comme suit : Nombre d’électeurs inscrits : 154 537 Nombre de votants : 92 993 Nombre de bulletins nuls : 560 Nombre de suffrages valablement exprimés : 92 419 ONT obtenu : Benno : 40 986 Coalition Gagnante : 23 513 Manko Wattu Senegaal : 9317 PUR : 7762 PVD : 1028 Senegaal Dey Dem : 907 CPJE NAY LEER : 746 JOYYANTI : 177 Ndawi Askan Wi : 782 CPK ASKAN WI : 735 Coalition Leeral : 222
(Enquête 03/08/17)
A Mbour, les résultats sortis des urnes à l’occasion des Législatives de dimanche dernier ont été favorables à la Coalition BBY. Une victoire qui a été possible grâce à l’unité des responsables a tenu à préciser Cheikh Issa Sall, lors d’un point de presse. La Commission départementale de recensement des votes a publié hier les résultats obtenus dans le département de Mbour. Le nombre d’électeurs inscrits est de 290.645, avec un nombre de votants de 138.230, dont 1.123 bulletins nuls, et 137.107 suffrages valablement exprimés, avec un taux de participation de 47,56. Et, c’est la Coalition Benno Bokk Yaakaar qui gagne haut la main avec 74.362 voix, soit 54,23%, suivie de la Coalition gagnante Wattu Senegaal 14.269, soit 10,4% puis...
(Enquête 03/08/17)
A un mois de la fête de la tabaski, les points de vente ne sont pas encore approvisionnés en moutons. Ce qui pousse certains opérateurs à affirmer qu’il n’y en aura pas assez. Mais pour d’autres, aucun problème ne se pose d’autant qu’il reste encore du temps. Dans sa culotte grise et son tee-shirt bleu et ses tresses ‘’life’’ en l’air, Kiné Bâ se livre à un de ses sports favoris. Cette basketteuse à la Ville de Dakar est non pas sur les planches d’un terrain de basket, mais plutôt dans un enclos. Vendeuse de mouton, elle est en pleine préparation de l’opération tabaski. Elle donne l’air d’avoir une relation filiale avec ses moutons qu’elle caresse de temps à autre...

Pages

(Enquête 07/07/17)
Les examens au Sénégal sont souvent secoués par des cas de fuites. Et pourtant, les sujets semblent bien bunkerisés. Ce qui alimente les supputations pour l’heure. À voir le processus de sélection des épreuves et leur encadrement jusqu’à la table d’examen de l’élève, on ne manque pas de se demander à quel niveau ça peut bien fuiter. En fait, tout semble fermé du début à la fin. Chaque année, l’Office du bac sélectionne 10 à 20 enseignants chevronnés dans chaque discipline. Ils leur demande de faire des propositions de sujets. Les enseignants sont saisis directement, le président de l’établissement où il sert n’est même pas au courant, d’après un interlocuteur qui a déjà l’expérience. Quand l’enseignant propose un sujet, c’est...
(Enquête 07/07/17)
Les anciens employés sénégalais de la Compagnie Air Afrique, en faillite depuis le 25 avril 2002, se sont constitués en Collectif pour le paiement de leur solde. En point de presse hier, ces ex-travailleurs ont dénoncé le mépris de l’Etat à leur égard et jurent de se battre jusqu’au bout pour leur dû. En toute légalité et dans la dignité. Ils étaient 560 travailleurs de la Compagnie Air Afrique à Dakar. Plus de 80 d’entre eux sont déjà morts. Aujourd’hui, une quarantaine parmi eux s’organise en Collectif pour le rétablissement de leur solde de tout compte (STC) derrière le paiement duquel ils courent depuis 15 ans. Après avoir saisi le gouvernement par un mémorandum pour attirer son attention sur leur...
(Le Monde 06/07/17)
Les fuites, massives, discréditent tout le système éducatif du pays. Les épreuves de français, d’histoire et de géographie reprendront le 10 juillet. Ecole Immaculée-Conception de Dakar, mardi 4 juillet, il est 15 heures passées de quinze minutes lorsqu’un candidat au bac est repéré par le surveillant en train de consulter sur son portable les corrigés des épreuves d’histoire et de géographie qu’il est précisément en train de passer. « L’élève a reçu les corrigés par WhatsApp et s’est mis à les recopier avec une précipitation qui a suscité la curiosité du surveillant », confie sous couvert de l’anonymat un membre du jury de l’institution scolaire contacté par Le Monde Afrique. Puis tout est allé très vite. L’élève a été arrêté...
(Jeune Afrique 06/07/17)
L’épreuve de français de l’édition 2017 du baccalauréat a été annulée, ce mercredi 5 juillet, suite à la découverte d’une fuite des sujets sur Internet. L’épreuve d’Histoire -Géographie est également concernée. Alors qu’ils devaient plancher sur le français, ce mercredi matin, les candidats de la série littéraire ont dû rebrousser chemin en découvrant à leur arrivée que l’épreuve avait été annulée. « Nous avons appris dans la nuit que les sujets s’étaient...
(SeneNews 06/07/17)
Il fallait s’y attendre. Le Directeur de l’Office du Baccalauréat n’aurait pu tenir face à ce scandale né des fuites notées aux épreuves du baccalauréat. Tenant une conférence de presse cet après-midi, Babou Diaham avait pourtant signifié qu’il resterait au poste.Comme révélé tout au long de cette journée, les épreuves du baccalauréat ont bel et ben connu des fuites. Face à ce véritable problème qui vient fragiliser tout un système, le Directeur de l’Office du Baccalauréat , Babou Diaham aurait choisi tout bonnement de rendre le tablier. Au poste depuis plus de 20 ans, ces fuites lui ont été fatales. déjà, en début de journée, des étudiants criaient leur envie de le voir démissionné considérant qu’il n’était plus enclin à...
(Enquête 06/07/17)
Le président de la Convention des jeunes reporters du Sénégal (Cjrs) Pape Thioro Ndiaye a appelé, avant-hier à Thiès, la presse à faire preuve de professionnalisme et d’objectivé en vue de garantir la transparence du scrutin législatif du 30 juillet prochain. Informer juste et vrai ! C’est ce que recommande la Convention des jeunes reporters du Sénégal (Cjrs) aux journalistes qui, dans le cadre la couverture des élections législatives qui se profilent, a initié avant-hier un séminaire de mise à niveau destiné aux journalistes de la région de Thiès. Cet atelier qui réunit toutes les organisations des médias au Sénégal, ainsi que la Direction générale des élections (Dge), s’étale sur deux jours et vise à outiller les journalistes afin qu’ils...
(Xinhua 06/07/17)
Plus de la moitié des 12 millions d'Africains de l'ouest et du centre qui se déplacent chaque année sont des enfants, a annoncé mercredi le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) dans le cadre de la publication d'un nouveau rapport, cité mercredi par l'ONU. Intitulé "A la recherche d'opportunités : Les voix des enfants en déplacement en Afrique de l'Ouest et centrale", le rapport souligne qu'environ 75% de ces enfants restent en Afrique subsaharienne et que moins d'un sur cinq prennent la direction de l'Europe. "Les enfants d'Afrique de l'Ouest et centrale se déplacent en plus grand nombre qu'auparavant, beaucoup d'entre eux étant en quête de sécurité ou d'une vie meilleure", a déclaré la directrice de l'UNICEF pour la...
(Jeune Afrique 05/07/17)
Dans un rapport daté de fin juin, les renseignements militaires sénégalais s'inquiètent d'une possible présence de partisans de Yahya Jammeh en Mauritanie, en Guinée-Bissau et en Guinée, qui pourraient selon eux tenter de déstabiliser la Gambie. Dans un rapport confidentiel du 27 juin, que Jeune Afrique et RFI ont pu consulter, les renseignements militaires sénégalais demandent à différentes composantes de l’armée de vérifier certaines informations au sujet d’une éventuelle menace de déstabilisation pesant sur la Gambie. Selon ce rapport, qui évoque des « informations non encore recoupées », près de 300...
(SeneNews 05/07/17)
Suite a des fuites notées dans les épreuves de français du baccalauréat général 2017, le ministère de l’éducation a pris la décision d’annuler les dites épreuves.Beaucoup de quotidiens ont donné ce matin l’information selon laquelle il y’aurait des fuites dans plusieurs épreuves de l’axamen du baccalauréat. Selon la Rfm, le ministère de l’Education nationale, après avoir eu une conformation, vient d’annuler les épreuves de français. Peut être que la même décision sera appliquée aux autres épreuves comme les mathématiques et l’histoire-géographie qui ont été également citées dans les cas de fuites. Pour rappel, cette histoire de fuites a commencé avec les épreuves anticipées de philosophie. Une situation qui avait alimenté un climat de tension entre le gouvernement et certains syndicats...
(SeneNews 04/07/17)
Entamé le 7 juin dernier avec l’anticipée de philosophie, l’examen du baccalauréat 2017 a redémarré ce mardi 4 Juillet sur toute l’étendue du territoire national.En effet, ils seront 147.607 candidats dont 71.957 filles et 76.650 garçons au niveau national à se positionner sur les startingsblog à la conquête du précieux diplôme. Les séries littéraires cumulent plus de 120.221 candidats, et 27.386 concerneront les séries restantes, le nombre de centres est de 400, dont 328 centres principaux et 72 centres secondaires sur un total de 493 jurys. Après les rumeurs de fraude soulevées lors des anticipées de philosophie, l’inspectrice d’académie de Kaolack Mme Khadidiatou Diallo a affirmé que » les autorités sont en train de mener des enquêtes sur quelques élèves,...
(Sud Quotidien 04/07/17)
Les populations des Parcelles Assainies ont exprimé leurs doléances suite aux problèmes notés dans l’approvisionnement en eau de leur quartier. En présence du ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye, et sa délégation qui sont venus s’enquérir de leurs problèmes hier, lundi 3 juillet, elles ont exposé leur soif. Des bouteilles et des bassines visibles un peu partout, des camions citernes stationnés aux coins de rues, pour ravitailler les populations. C’est dans ce décor que la commune des Parcelles Assainies a accueilli la délégation du ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye, en visite hier, lundi 3 juillet dans la zone pour s’enquérir du déficit en eau. En plus des simples habitants, ce sont les délégués de quartiers...
(Sud Quotidien 04/07/17)
La grève de 24 heures des cheminots de Dakar Bamako Ferroviaire (BDF) d’hier, lundi 3 juillet n’a pas laissé les autorités indifférentes. Dans un communiqué du ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, le gouvernement appelle au dialogue et à la concertation les trois (3) syndicats des travailleurs des chemins de fer à savoir SUTRAIL, SATRAIL et FETRAIL. Suite à l’arrêt de travail observé par les travailleurs de la société Dakar Bamako Ferroviaire (DBF), le gouvernement, conscient de l’importance du secteur ferroviaire dans le développement du Sénégal, convie les cheminots au dialogue et la concertation. «En considération de tout ce qui précède, le Gouvernement reste ouvert au dialogue et à la concertation avec les syndicats SUTRAIL, SATRAIL et...
(Enquête 01/07/17)
Le rapport des statistiques du travail a été publié hier, en présence du ministre du Travail. D’après Mansour Sy, 336 554 emplois ont été créés entre 2012 et 2016 dont 7 465 nouveaux postes. Le ministère du Travail a procédé hier à la publication du rapport des statistiques du travail de l’année 2016. Le document fait le point sur différents indicateurs quantitatifs du marché du travail et de l’emploi au Sénégal. D’après le ministre Mansour Sy, 336 554 emplois ont été créés, de 2012 à 2016, dans le secteur public, privé et maritime. Pour l’année dernière, 7 465 nouvelles places ont été pourvues. Sur un total de 55 427 contrats visés, les 41 845 l’ont été pour les hommes et...
(Sud Quotidien 30/06/17)
Fortement mobilisées devant le nouvel hôpital de la paix, les blouses blanches de Ziguinchor ont investi, hier matin, les rues de Ziguinchor pour décrier leurs mauvaises conditions de travail. Une série de doléances en bandoulière, ces travailleurs de la santé avec des brassards rouges ont déversé leur colère dans les rues de la capitale du sud. Retard de salaires des contractuels, paiement des heures supplémentaires, plan de carrière, voire recrutement : telles sont les doléances agitées par ces agents de santé qui ont profité de ce mouvement de grogne pour exhiber une plateforme revendicative locale qui tourne autour des points saillants comme l’installation d’un bloc opératoire dans le centre de santé de Bignona. Un bloc opératoire qui, selon le Secrétaire...
(Enquête 30/06/17)
Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique s’est rendu hier au chevet des sinistrés d’Oudalaye. Le village est endeuillé par la mort de 6 personnes dans l’effondrement de deux maisons dû aux fortes pluies. Abdoulaye Daouda Diallo a remis aux familles une enveloppe et demandé aux populations de quitter les bâtiments qui menacent ruine. Sur instruction du président de la République, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique s’est rendu hier à Oudalaye, accompagné des autorités administratives de la localité et de la Déléguée générale à la solidarité nationale, Anta Sarr Diacko. La veille, la météo l’avait empêché de se rendre au chevet des sinistrés. Le ministre Abdoulaye Daouda Diallo a soutenu avoir trouvé sur place...
(APA 30/06/17)
Le ministre sénégalais de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane, et son homologue du Soudan du Sud en charge de l'Enseignement supérieur, de la Science et de la Technologie, Justice Yien Oral Lam Tut, ont signé, jeudi à Dakar, une Convention Cadre dans le domaine de l'enseignement supérieur. Cette Convention Cadre vise à instaurer une coopération universitaire entre les deux pays à travers l'échange d'enseignants, de stagiaires, de doctorants, de chercheurs et de personnels administratifs, techniques et de service. Aux termes du document, les deux pays s'engagent aussi à échanger des informations sur le système et les structures d'enseignement et de recherche, à octroyer des bourses d'étude aux étudiants et de formation complémentaire et à partager des...
(RFI 29/06/17)
Au Sénégal, comme dans beaucoup de pays dans le monde, l’homosexualité est un sujet tabou. Les actes homosexuels sont illégaux, et la loi reflète la culture et la religion, qui considèrent l’homosexualité comme un affront à l’ordre social. Malgré cela, il existe plusieurs associations de personnes homosexuelles. Mais, organisées au tour du dépistage et traitement du Sida, ces associations restent masculines. Les femmes lesbiennes ont des difficultés à trouver leur place, non seulement dans la société qui les rejette, mais aussi au sein des associations d’homosexuels. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170629-senegal-femmes-homosexualite-tabou-l...
(Enquête 29/06/17)
Dans le cadre de sa politique pour la sécurité routière, l’Etat du Sénégal, appuyé par le groupement privé Gemalto/Face technologies, va bénéficier d’un financement de plus de 9 milliards de F Cfa. Dans un communiqué, le ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement détaille les différentes destinations de cette somme. L’Etat du Sénégal ambitionne de mettre en place une plate-forme de production et de gestion pour la collecte de données biométriques, la personnalisation et la gestion de tout le cycle de vie des titres et plaques d’immatriculation sécurisées. Par le biais d’un communiqué parvenu hier au journal EnQuête, le ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement renseigne que la concession intégrale confiée au groupement Gemalto/Face technologies...
(Enquête 29/06/17)
Le juge Ahmadou Tall a été réélu pour représenter le Sénégal au Comité des Nations unies pour la Protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille (CMW en anglais), pour la période 2018-2021. C’était hier, à New York, à l’occasion de la 8e réunion des Etats parties à la Convention du même nom. M. Tall a été choisi au premier tour pour rester dans ce Comité, composé de 14 experts dans le domaine des droits de l’Homme. Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, la structure qui renouvelait la moitié de ses membres, siège à Genève et est communément appelée Comité des travailleurs migrants ou encore CMW. Son...
(Sud Quotidien 28/06/17)
Le Sénégal est sur ce qu’on appelle la «Liste de surveillance de niveau 2», si l’on se fie au Rapport annuel, le 17ème du genre, sur la Traite des personnes publié hier, lundi 27 juin, par le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson. Ce qui signifie, d’après le communiqué reçu hier, des services de l’ambassade des Etats-Unis à Dakar, que le Sénégal n’a pas «pleinement respecté les normes initiales pour l’élimination de la traite des personnes», mais qu’on ne peut pas fermer les yeux sur les efforts que fait l’Etat «pour se mettre en conformité avec ces normes» ; «en instituant» une campagne contre la mendicité forcée, et «en fournissant (aussi) des services à au moins 1547 victimes». Toujours est-il que...

Pages

(APA 01/06/17)
APA-Dakar (Sénégal) – L’activité économique interne hors agriculture et sylviculture au Sénégal, mesurée par l’indice général d’activité (IGA), s’est repliée au premier trimestre 2017 de 1,6%, en variation trimestrielle, annonce la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) dans une note reçue jeudi APA. Selon cette structure, « les bons comportements des secteurs primaire (plus 4,5%), secondaire (plus 11,7%) et de l’administration publique (plus 2,6%) n’ont pas pu compenser le repli du tertiaire (moins 0,2%) et le faible niveau de recouvrement des taxes sur les biens et services (moins 35,3%), par rapport au trimestre précédent ». Toutefois, en variation annuelle, un regain d’activité de 4,4% est noté au premier trimestre de 2017, porté par les secteurs tertiaire (plus...
(Jeune Afrique 30/05/17)
La Banque mondiale a annoncé, dans un communiqué publié vendredi 26 mai, avoir approuvé un financement de 300 millions de dollars pour un projet pilote de système de bus rapides sur une voie réservée à Dakar (BRT). Les retombées potentielles du projets pour les usagers, l'environnement et l'économie sont nombreuses. Plusieurs villes d’Amérique Latine, comme Bogotá, en Colombie, ou encore Guangzhou en Chine, l’ont essayé et adopté. Le système de bus rapides sur voie réservée (BRT) est une solution aussi peu chère qu’efficace pour répondre aux défis posés par le transports dans les villes des pays en développement. De fait, le succès du système BRT repose sur trois constats : les embouteillages urbains sont largement dus aux mouvements des bus...
(Enquête 30/05/17)
Les travailleurs du Crédit mutuel du Sénégal sont en colère. Ils dénoncent une mauvaise gouvernance de la société. Face à la presse hier, ils ont exigé la nomination d’un nouveau directeur général. Les travailleurs du Crédit mutuel du Sénégal ne veulent plus de leur administrateur provisoire Alioune Ndiaye qui leur a été envoyé, après le licenciement de Mouhamed Ndiaye. Selon le secrétaire général du Syndicat national des travailleurs des mutuels d’épargne et de crédit, Oumar Guangué, la phase intérimaire a été close après le 31 mars, avec le départ de Mamadou Ndiaye, avant-dernier administrateur promu président du conseil régional épargne public et marchés financiers. Ce dernier, d’après le syndicaliste, affirmait avant son départ que le Crédit mutuel du Sénégal (Cms)...
(Enquête 29/05/17)
Alors que l’ouverture de l’Aéroport International Blaise Diagne est prévue pour décembre 2017, la direction s’attelle à former les futurs utilisateurs de l’infrastructure. Dans ce cadre, un séminaire a regroupé, mercredi dernier à Saly, les élus locaux, les représentants des populations et le ministère du Tourisme. ‘’Imprégner davantage les collectivités locales du projet de l’aéroport ; identifier les défis d’aménagement du territoire de la zone aéroportuaire auxquels seront confrontées les collectivités locales ; partager, informer et sensibiliser sur les enjeux et l’impact socio-économique et environnemental de l’Aibd’’. Tels sont les objectifs du séminaire organisé, mercredi dernier à Saly, par l’Aéroport international Blaise Diagne, au profit des collectivités locales, sur le thème : ‘’Aibd : Enjeux socio-économiques et défis territoriaux’’. La...
(Jeune Afrique 24/05/17)
La société française Sunna Design, qui fête cette année son dix-millième panneau solaire à destination de l'Afrique - ils sont distribués dans 22 pays du continent -, tente la diversification dans la téléphonie mobile avec un kit associant panneau solaire individuel et téléphone portable. Objectif : en écouler 250 000 d'ici 2021. Le fabricant français de lampadaires solaires Sunna Design joue la diversification. Cette année, de son usine bordelaise sortira le dix-millième des lampadaires solaires qui, depuis sa création en 2011, ont été installés dans des villages au Sénégal et sur les bords d’axes routiers au Nigeria, au Niger, au Mali et au Bénin. Mais il entend désormais se développer sur un segment voisin, proche de ce que propose M-Kopa...
(APS 23/05/17)
Le Sénégal est le 8ème pays en Afrique en termes de taux d’accès à l’électricité, a indiqué Abdoulaye Dia, le secrétaire général de la société nationale d’électricté (Sénélec). "Le Sénégal est le 8ème pays au niveau africain, en terme de taux d’accès à l’électricité mais, nous devons transformer notre pays plus facilement" a réaffirmé M. Dia. Selon Abdoulaye Dia qui s’entretenait avec la presse en marge d’un atelier de formation organisé par l’APIX à l’intention du collectif des journalistes économiques (COJES), "cela demande de la stratégie, des moyens et de l’engagement de consommateurs". "Nous sommes au service des consommateurs. Avant nous pensions vous donner le courant. Aujourd’hui nous pensons que c’est le client qui doit commander l’action de la Sénélec"...
(APA 22/05/17)
Investisseurs & Partenaires (I&P) et l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) envisagent de lever 5 millions d’euros pour un programme innovant d’accélération à destination de jeunes entreprises situées au Niger, au Burkina Faso et au Sénégal, a appris APA auprès de la représentation à Ouagadougou. Près de 5 millions d’euros devraient être levés en dette et en capital auprès de fonds, banques et business angels sur la période au bénéfice de jeunes PME dont les besoins sont compris entre 30 000 et 300 000 euros. Le partenariat accompagnera des start-up et petites et moyennes entreprises à fort potentiel afin de leur faciliter l’accès au financement à 52 PME au cours des trois prochaines années. Le programme prévoit l’octroi...
(Sud Quotidien 22/05/17)
En matière de transactions immobilières, des efforts considérables ont été consentis pour amoindrir les coûts d’investissement aussi bien pour les investisseurs nationaux et internationaux. En effet, de 2012 à 2017, le taux des mutations immobilières a baissé de 15% à 05%. C’est ce qu’a indiqué Mor Fall, inspecteur des impôts et domaines à la Dgid. Il portait sa communication sur le paiement des impôts à Saly (Mbour) dans le cadre d’un atelier d’échanges de deux jours avec la presse économique sur les reformes de l’environnement des affaires, focus doing business 2018. Les coûts de transactions immobilières sont jugés exorbitants. Voilà pourquoi leur baisse s’imposait de droit, à l’Etat du Sénégal devant l’impératif d’assainir le climat des affaires. Surtout face aux...
(SeneNews 20/05/17)
Le ministre de l’élevage Aminata Mbengue Ndiaye est revenu sur l’élevage dans le pays. Elle affirme que la majeure partie des problèmes dans ce secteur est la nourriture du bétail. Avec les incendies du Ranch de Dolly, le chef de l’Etat en a profité pour prendre des mesures afin de protéger le bétail. Certains éleveurs ont déjà acheté les aliments sans attendre le gouvernement.«En 2013, le Sénégal avait des associés dans le secteur de l’élevage. Avec ce partenariat, le Sénégal pouvait avoir une garantie sur les produits et celui avec ARCE permettait au Sénégal de bénéficier d’une souscription d’assurance de 4,200 milliards. Cette somme a valu l’achat des aliments pour les distribuer au niveau des 45 départements dans le pays...
(SeneNews 19/05/17)
La découverte d’un nouveau gisement de pétrole au Sénégal a été annoncée par le Premier ministre Mouhammed Boun Abdallah Dionne, ce jeudi. Répondant aux questions d’actualité adressées au gouvernement par les députés, à l’Assemblée nationale, le désormais ministre de l’Energie et du développement des Energies renouvelables a affirmé que «la compagnie Cairn a foré une sixième puits, qui a donné des résultats positifs. La société a publié les résultats».Ladite compagnie a fait état de la récente découverte d’un gisement pétrolier évoquée par le Premier ministre sénégalais dans un communiqué publié sur son site Internet. Pour rappel, cette même entité avait annoncé en 2014 une première découverte de gisements pétroliers au large de Sangomar. Réagissant à cela, le directeur général de...
(Jeune Afrique 17/05/17)
Le Conseil d’administration de la banque mondiale va financer un projet d'extension du système d’interconnexion électrique entre le Sénégal, le Mali et la Mauritanie, à hauteur de 91,5 millions d’euros. Trois États membres de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), à savoir le Sénégal, le Mali et la Mauritanie, veulent donner un coup d’accélérateur à leur système d’échange d’électricité, via le projet d’extension de leur réseau de transport. Le conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé, le 12 mai à Washington, le financement du ...
(Jeune Afrique 17/05/17)
Le Sénégal a émis, mardi 16 mai, 1,1 milliard de dollars d'obligations souveraines (eurobonds) vendues sur les marchés financiers internationaux. La dette sénégalaise a été achetée à bas coût par les investisseurs, au taux d'intérêt de 6,25%, en deçà des prévisions. Un mois après que sa note a été relevée par l’agence de notation financière Moody’s, le Sénégal en voit les bénéfices immédiats lors de sa dernière sortie en date sur les marchés financiers internationaux. Mercredi, le ministère des Finances a fait savoir qu’il a levé une série d’obligations financière qui vont permettre au pays de financer les projets d’infrastructures du Plan Sénégal émergent (PSE) initié par le Président Macky Sall. 4e émission d’eurobonds depuis 2009 Quelque 389 investisseurs ont...
(SeneNews 17/05/17)
L’Etat du Sénégal a émis avec succès, ce mardi, des «obligations souveraines» sur les marchés financiers internationaux (Eurobonds) pour un montant d’un milliard cent millions de dollars US (soit 660 milliards FCFA) et ce, «sur une maturité de 16 ans».Dans un communiqué du ministère de l’Economie et des Finances transmis à l’APS, les autorités sénégalaises indiquent que la présente levée de fonds va servir à financer les projets d’infrastructures du Plan Sénégal Emergent, notamment ceux inscrits dans le budget 2017. Le communiqué informe aussi que ces obligations ont été «très largement» souscrites grâce aux bonnes appréciations de la situation et des perspectives macroéconomiques de notre pays. «389 investisseurs ont présenté des offres de souscriptions d’une valeur globale de 9,3 milliards...
(Agence Ecofin 17/05/17)
Les investisseurs du marché international des capitaux se sont bousculés sur l'Eurobond d'un milliard $ émis par le Sénégal le 16 mai 2017. Les souscriptions ont rapidement atteint 4 milliards $, bien avant l'ouverture des marchés financiers nord-américains, avec un taux moyen qui tournait autour de 6,5%. Elles se sont achevées sur 7,7 milliards $ à la fin de la journée, Au final, l'Etat du Sénégal en a servi pour 1,1 milliard $. Certains analystes ayant suivi l’opération indiquent qu’au-delà de la bonne signature du Sénégal, le marché international des capitaux se caractérise actuellement par une attitude de conservation de titres obligataires, qui sont majoritairement à des rendements en dessous de 5%. Avec un taux final de 6,25% pour une...
(Sud Quotidien 16/05/17)
Le Directeur général du port autonome de Dakar, Cheikh Kanté, a reçu hier, lundi 15 mai, le Ministre malien des transports, Me Baber Gano, en visite de travail à Dakar. Au cours de cette rencontre, le ministre malien a fait la demande, par de la volonté de son pays, de disposer d’un parking plus étendu pour les camions maliens au niveau du port de Dakar. En visite de travail au Sénégal, le Ministre malien des transports, Me Baber Gano, a rencontré le directeur général du port autonome de Dakar hier, lundi 15 mai. Profitant de cette occasion, il a émis le souhait de voir les camions maliens disposer d’un parking plus grand dans l’enceinte du port de Dakar. «Aujourd’hui, nous...
(Afrik.com 13/05/17)
Après la découverte de réserves de pétrole révélée début 2017, le sous-sol sénégalais semble déceler de plus en plus de richesses. Une importante poche de gaz vient en effet d’être découverte au large de Dakar. De nouvelles explorations devraient avoir lieu au large du Sénégal après que Kosmos Energy et son partenaire BP aient annoncé lundi une troisième découverte importante de gaz. La découverte a été réalisée au puits offshore d’exploration Yakaar 1, situé dans le Cayar Offshore Profond. Selon les estimations...
(Financial Afrik 12/05/17)
La Banque mondiale vient d’exclure de ses marchés publics l’entreprise chinoise Jiangsu. La société dont le siège se trouve au quartier Mermoz (Dakar) a été écartée de tous les marchés de la Banque mondiale pour des faits de fraude présumée. L’expulsion est valable jusqu’au 27 juillet 2018. Selon le quotidien sénégalais “Libération” qui donne l’information, « la sanction qui frappait la maison mère a été étendue à toutes ses filiales comme c’est le cas au Sénégal où, malgré tout, la société rafle des marchés à coups de milliards ». Il faut noter à ce propos que Jiangsu Provincial Construction était l’une des deux entreprises chinoises cooptées pour terminer les travaux de l’université du Sine Saloum El hadji Ibrahima Niasse (Ussein)...
(Sud Quotidien 12/05/17)
Depuis un mois maintenant, Ziguinchor et les autres localités de la région vibrent au rythme de la campagne de commercialisation des noix d’anacarde. Si les paysans et les producteurs se frottent bien les mains, c’est loin d’être le cas pour les opérateurs économiques et autres négociants qui tiennent difficilement à la flambée des prix de ce produit cette année. De 700 francs le prix du kilogramme, il est passé à 1000 francs dans les villa et 1100 francs à Ziguinchor. Une hausse des prix que les professionnels de la filière peinent à expliquer. La Guinée voisine qui s’est barricadée, avec son produit interdit de sortie de son territoire, a considérablement réduit le marché du cajou à Ziguinchor. Une région sud...
(Enquête 11/05/17)
Le Sénégal peut développer son commerce à travers l’internet. Cependant, il y a beaucoup de défis que le pays doit relever, notamment la question de l’accès, le coût de la connexion, entre autres. Le commerce électronique est en pleine expansion au Sénégal. Et le pays peut tirer plus de profits du e-commerce, s’il élimine certains obstacles qui freinent son développement. Une rencontre sur la mise en œuvre de l’initiative ‘’Commerce électronique pour tous’’ a réuni, hier, tous les acteurs du secteur privé comme du public à la direction du commerce extérieur. À cette occasion, les obstacles au développement du commerce électronique ont été clairement identifiés. Parmi ceux-ci, le chef du bureau régional de la Commission des Nations unies sur le...
(Enquête 10/05/17)
Les bonnes nouvelles s’enchaînent pour la compagnie d’exploration américaine basée à Dallas. Kosmos Energy a annoncé hier la découverte d’un important gisement de gaz au large du Sénégal. La junior, qui faisait le bilan de son premier quart pour 2017, accuse par ailleurs une perte de 25 milliards F CFA. Bien à propos, Yaakaar (Ndlr : espoir en wolof) semble porter toutes les promesses de bonheur d’un futur état gazier. ‘‘Yakaar-1 a croisé une colonne d'hydrocarbures bruts de 120 mètres (394 pieds) dans trois accumulations dans l'objectif principal du Cénomanien inférieur, et a rencontré 42 mètres (138 pieds) de zone productrice nette. Les résultats du puits confirment la présence d'épais sables de réservoir empilés, sur une très vaste zone, avec...

Pages

(RFI 29/01/17)
Les Lions de la Téranga et les Lions indomptables s'expliquaient en quarts de finale de la CAN 2017, ce samedi 28 janvier à Franceville. Ce sont finalement les joueurs camerounais qui se sont qualifiés lors de la séance de tirs au but. Sadio Mané a raté son tir et les Camerounais sont désormais en demi-finale (0-0 après prolongation, tab 4-5). Mais où sont passés les Lions de la Téranga, sortis en première position de leur groupe et invaincus après trois rencontres dans cette CAN 2017 ? Le poids de l’histoire a-t-il rendu cette partie trop compliquée pour les Sénégalais, annoncés comme favoris de ce quart de finale ?
(Youtube 29/01/17)
 
00:00
Le Cameroun bat le Sénégal en quart de finale de la coupe d'Afrique des nations 2017 au Gabon après une série de tir au buts. les cent vingt minutes du match c'est terminé zéro a zéro (0-0) malgré les occasions notamment du coté Sénégalais. Sadio Mané le joueur de Liverpool manque le cinquième tir au but, mais les camerounais n'ont raté aucun tir et mènent (5-4).
(Jeune Afrique 28/01/17)
Entre les Lions indomptables et ceux de la Teranga, qui s’affrontent en quart de finale de la Coupe d’Afrique des nations samedi, la rivalité ne date pas d’hier. Les deux équipes se sont déjà affrontées à quatorze reprises dont une fois en finale de la CAN 2002, lorsque le Cameroun l’avait emporté aux tirs au but. Nous ne serons qu’en quart de finale de la CAN 2017, samedi 28 janvier à Franceville (19 heures GMT). Mais l’affiche du soir aura des airs de combat au sommet du football africain. Certes, le Cameroun n’est plus ce qu’il a pu être au début des années 2000, mais entre les Lions indomptables et leurs rivaux de la Teranga, on s’affrontera à coup sûr...
(AFP 27/01/17)
Un Sénégal jamais sacré mais plus favori que jamais, contre un Cameroun puissance traditionnelle plus modeste que jamais: Lions de la Téranga et Lions indomptables s'expliquent en quart de finale de la CAN-2017 samedi à Franceville (19h00 GMT), avec la finale 2002 en mémoire. Cette finale de 2002, Aliou Cissé n'est pas près de l'oublier, et pour cause: le sélectionneur actuel du Sénégal était le capitaine de cette équipe, et même le joueur qui avait échoué de manière décisive dans la séance des tirs au but (0-0 a.p., 3-2 t.a.b.). "En quinze ans, j'ai eu le temps de pleurer et j'ai eu le temps de me réveiller", a-t-il éludé vendredi, histoire d'évacuer ces fantômes, outre les campagnes calamiteuses qui se...
(RFI 27/01/17)
Dans le stade de Franceville, les supporters du Sénégal venus d’un peu partout devraient mettre le feu lors de la rencontre choc face au Cameroun samedi 28 janvier à Libreville. Jeudi, ils ont répété les chants et danses pour pousser les Lions de la Téranga. Le douzième homme sera bien à l’heure. En aucun cas, ils n’auraient manqué ce choc entre leur patrie, le Sénégal, et le Cameroun. A Franceville, les supporters des Lions de la Téranga sont là pour pousser cette équipe qui se retrouve en quarts de finale. Des supporters soutenus par leurs autorités L’ambassadeur du Sénégal au Gabon et son équipe ont accueilli à Franceville des supporteurs venu de la sous-région, de Libreville, du Cameroun, de la...
(Le Monde 27/01/17)
Pour le sélectionneur des Lions de la Teranga, qui feront face au Cameroun en quarts de finale, « on ne fait pas assez confiance aux techniciens africains ». Le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, âgé de 40 ans, ancien joueur du championnat de France passé par Sedan et le PSG notamment, retrouvera le Cameroun en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations, samedi 28 janvier. Cela faisait onze ans que les Lions de la Teranga, qui n’ont jamais gagné le trophée, n’avaient pas atteint ce stade de la compétition panafricaine. Lors des éliminatoires, le Sénégal a remporté tous ses matchs. Quel est votre sentiment après cette phase de groupes quasiment parfaite ? Aliou Cissé Les deux premières victoires...
(Senego 26/01/17)
Seuls trois des sept représentants de l’Afrique de l’Ouest à la CAN 2017 (14 janvier-5 février), le Burkina Faso, le Ghana et le Sénégal, sont se qualifiés pour les quarts de finale de la CAN 2017 (14 janvier-5 février). Ces trois équipes sont en course pour la succession de la Côte d’Ivoire, le champion d’Afrique en titre, qui a été éliminé des matchs de poule après sa défaite (0-1), mardi, face au Maroc (poule C), rappelle l’agence de presse sénégalaise. Outre le Maroc, le Maghreb qui a envoyé quatre équipes à la CAN, sera représenté au deuxième tour par l’Egypte, le premier du groupe D, après sa victoire (1-0) aux dépens du Ghana, et la Tunisie (6 points), deuxième du...
(AFP 24/01/17)
L'Algérie n'a pu faire mieux que match nul (2-2) face au Sénégal lundi, et laisse donc ce dernier, ainsi que la Tunisie, tombeuse du Zimbabwe (4-2), se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2017) au Gabon. Après le Gabon, l'Algérie: la sélection, entraînée par Georges Leekens, est le deuxième "grand nom" à prendre prématurément la porte de la compétition continentale, après le pays-hôte, qui a été éliminé dimanche après son match nul contre le Cameroun (0-0). Les Algériens ont perdu gros lors de leurs précédents matches, un nul surprise contre le Zimbabwe (2-2) et une défaite logique contre la Tunisie (2-1). Et, malgré leur volontarisme face à une équipe sénégalaise déjà qualifiée et largement...
(Sud Quotidien 23/01/17)
Le Sénégal va affronter le 28 janvier prochain à Franceville, le Cameroun pour les quarts de finale de la CAN 2017. Les «Lions» indomptables ont composté leur ticket après un match nul (0-0) devant le Gabon qui rejoint les trois autres pays hôtes qui ont été éliminés en phase de poules dans une CAN : la Tunisie en 1994, la Côte d’Ivoire en 1984 et l’Ethiopie en 1976. Quant aux Camerounais, ils terminent à la deuxième place du groupe A derrière le Burkina Faso vainqueur (2-0) de la Guinée Bissau. (Franceville, GABON) : Sénégal-Cameroun ! C’est l’affiche du premier tableau des quarts de finale de la 31ème édition de la coupe d’Afrique des nations qui se déroule présentement au Gabon...
(AFP 20/01/17)
Première nation africaine au classement Fifa, et première à se qualifier pour les quarts de finale de la CAN-2017: le Sénégal a pris son billet en signant sa deuxième victoire dans le groupe B, contre le modeste Zimbabwe (2-0), jeudi à Franceville. Les Lions de la Téranga, avec six points au compteur, se sont mis à l'abri et pourront faire tourner leur effectif lors du troisième match. Ce sera lundi contre l'Algérie (1 point), qui devra, elle, absolument l'emporter après sa défaite 2-1 contre la Tunisie (3 points). Lors de son entrée en lice, le Sénégal avait battu cette même Tunisie (2-0), un peu contre le cours du jeu. Jeudi, les joueurs d'Aliou Cissé ont adressé un autre signal: il...
(AFP 20/01/17)
Le Sénégal a été le premier pays à se qualifier pour les quarts de finale de la CAN-2017 grâce à une seconde victoire en deux matches, (2-0) devant le Zimbabwe jeudi à Libreville, la Tunisie repartant de l'avant après avoir battu 2-1 une équipe Algérien elle, en danger. Le Sénégal, tombeur de la Tunisie (2-0) avec pas mal de baraka, n'a connu aucun problème devant une faible formation du Zimbabwe qui n'a de "guerriers" que son surnom. Et c'est Sadio Mané, déjà buteur devant les Tunisiens, qui a concrétisé la domination de la nation africaine N.1 au classement Fifa en ouvrant la marque dès la 9e minute. Seul dans la surface de réparation, il a trompé de près et du...
(RFI 20/01/17)
Le Sénégal a largement dominé le Zimbabwe avec deux buts en première période et un festival offensif durant toute la rencontre ce jeudi 19 janvier à Franceville. Sadio Mané a inscrit son deuxième but dans la compétition et Henri Saivet a doublé la mise sur coup franc. Les Lions sont désormais en quarts-de-finale. Le Sénégal, vainqueur de la Tunisie avec pas mal de chance (2-0), n'avait besoin que d'une victoire pour passer déjà en quarts-de-finale et oublier ses trois dernières CAN complètement ratées. Les Lions de la Téranga étaient à chaque fois sortis dès le premier tour. Aujourd’hui, la donne a changé.
(France 24 20/01/17)
Opposé à une équipe du Zimbabwe vaillante mais limitée, le Sénégal n’a pas souffert pour valider son billet pour les quarts de finale de la CAN-2017 (2-0). Les Lions de la Teranga impressionnent depuis le début du tournoi. Favoris avant le début de la compétition, les Lions de la Teranga n’ont pas tardé à confirmer leur statut sur le pré. Avec deux victoires en deux journées, le Sénégal est la première nation africaine à avoir décroché son billet pour les quarts de finale de la CAN-2017. Déjà impressionnants face à la Tunisie, dimanche 15 janvier (2-0), les hommes d’Aliou Cissé n’ont laissé aucune place au suspense contre le Zimbabwe (2-0), en pliant la rencontre dès le premier quart d’heure. Le...
(RFI 19/01/17)
Après sa victoire face à la Tunisie (2-0) lors de la première journée de la CAN, les Sénégalais vont devoir se frotter au Zimbabwe qui a, contre toute attente, posé des problèmes à l’Algérie (2-2). Les Lions de la Téranga vont devoir sortir le grand jeu pour s’ouvrir les portes des quarts de finale. C’était il y a deux ans en Guinée équatoriale dans le petit stade de Mongomo. Le Sénégal, qui avait battu le Ghana lors de la première journée (2-1), se présentait cette fois face à l’Afrique du Sud. Avant cette deuxième journée de phase de groupes, tous les voyants semblaient être au vert pour les Lions de la Téranga, emmenés à l’époque par Alain Giresse. « Nous...
(AFP 18/01/17)
L'Algérie et la Tunisie s'affrontent en position inconfortable après un premier résultat frustrant, contrairement au Sénégal, qui peut être le premier à se qualifier pour les quarts de finale de cette CAN-2017 si il bat l'étonnant Zimbabwe, jeudi à Franceville. L'Algérie a frôlé l'humiliation en sauvant le point du nul face au Zimbabwe (2-2), tandis que la Tunisie s'est carrément inclinée d'entrée face au Sénégal (2-0). C'est dire si les deux voisins méditerranéens sont au pied du mur. Les Tunisiens ont une revanche à prendre dans la compétition après leur désillusion lors de la CAN précédente: ils s'étaient fait éliminer en quart de finale (2-1 a.p.) dans des conditions controversées par la Guinée équatoriale et avaient accusé l'arbitrage d'avoir privilégié...
(France 24 16/01/17)
Au terme d'une rencontre de belle facture, le Sénégal a décroché trois points cruciaux dans la course aux quarts de finale de la CAN-2017, en dominant la Tunisie (2-0). Les Lions de la Teranga sont leaders du groupe B. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la Tunisie pourra s'en vouloir ! Face au Sénégal, les Aigles de Carthage sont passés à côté de leur entrée en lice au 1er tour de la CAN-2017. Une défaite logique pour les hommes de Henryk Kasperczak, qui ont subi de plein fouet le réalisme de Lions de la Teranga inspirés. Les Tunisiens sont désormais au pied du mur : derniers du groupe B, ils devront impérativement faire un résultat face à l'Algérie...
(L'Equipe 16/01/17)
L'ancien gardien international du Cameroun, Joseph-Antoine Bell, 62 ans, suit la compétition organisée par le Gabon en tant que consultant pour RFI. A l'aube du premier match, ce samedi, il peine à dégager une hiéarchie. A 62 ans, Joseph-Antoine Bell renfilerait bien ses gants pour disputer une nouvelle Coupe d'Afrique des Nations (CAN). Mais c'est dans le costume de consultant pour RFI qu'il suivra l'édition 2017, à partir de ce samedi au Gabon. Double vainqueur de l'épreuve sous les couleurs du Cameroun ...
(Jeune Afrique 16/01/17)
Dimanche soir à Francevile, le Sénégal a battu la Tunisie (2-0) dans le groupe B. Pamphile Mihayo, l’ancien défenseur de la RD Congo et du TP Mazembe, aujourd’hui entraîneur intérimaire des Corbeaux, estime que la victoire des Lions de la Teranga est logique. Jeune Afrique : Le succès du Sénégal est-il surprenant, si l’on tient compte du nombre d’occasions que les Tunisiens ont réussi à se procurer ? Pamphile Mihayo : Non, le Sénégal mérite ses trois points. Il a réalisé un match très solide. En marquant deux fois lors de la première demi-heure [buts de Mané sur penalty et Mbodj, NDLR], il a su se placer dans d’excellentes conditions. Bien sûr, la Tunisie peut avoir des regrets, car elle...
(APA 16/01/17)
Le Sénégal est bien entré dans la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en battant la Tunisie sur le score de 2 buts à 0, dimanche à Franceville, en match comptant pour la 1ère journée du groupe B, dont il prend la tête à la faveur du partage des points dans l’autre match du groupe entre l’Algérie et le Zimbabwe (2-2). Les deux buts sénégalais ont été inscrits en première période par Sadio Mané sur pénalty (10e mn) et Kara Mbodji (29emn). Grâce à ce succès, les «Lions » prennent la tête du groupe B, devant l’Algérie et le Zimbabwe qui comptent chacun 1 point à la suite du score de parité ayant sanctionné leur face à...
(Jeune Afrique 16/01/17)
Pour son entrée en lice dans la CAN Total 2017, ce dimanche 15 janvier au stade de Franceville, le Sénégal s’est très vite mis à l’abri face à la Tunisie avec deux buts en première période, dont un penalty transformé par Sadio Mané et une réalisation de Kara Mbodji. Les Lions de la Téranga prennent la tête du groupe B. Franceville, envoyé spécial Un choc, et une faute qui coûte cher. Voilà comment résumer en quelques mots cette confrontation entre la Tunisie et le Sénégal. Une confrontation qui avait ceci de particulier : elle annonçait une bataille de premier plan entre une attaque sénégalaise emmenée par Sadio Mané et une défense tunisienne réputée imperméable incarnée par Aymen Abdennour. La faute...

Pages

(APA 11/03/16)
L’actualité politique avec notamment le référendum du 20 mars 2016, ainsi que d’autres sujets occupent la Une de la presse sénégalaise de ce vendredi. «Référendum du 20 mars : Le Navétane bascule dans le camp du Oui», titre Le Populaire, dans lequel journal, le comité directeur de l'Oncav se justife : «On a participé aux consultations de la Cnri et qu'on avait dit Oui à tous les points, on ne pouvait dire Non après». Pour ce scrutin, Rewmi note que «le Oui prend une longueur d'avance» et que les Sénégalais veulent plus de consigne de vote venant des chefs religieux. «Référendum du 20 mars : Mansour Faye (ministre de l'Hydraulique) se bande les muscles» et lance : «Je vois déjà...
(SeneNews 08/03/16)
Une mutuelle nationale de santé des acteurs culturels sera lancée ce jeudi au grand théâtre à Dakar. Cette mutuelle réservée exclusivement aux artistes leur permettra, d’accéder aux soins de base et à moindre coût. C’est l’objectif de la rencontre avec la presse cet après midi organisée par le ministère de la Culture et de la Communication et l’Agence de la couverture maladie universelle (CMU). Pour Birane Niang secrétaire général du ministère de la culture et de la communication et représentant du ministre, ceci constitue une avancée considérable et permettra aux artistes et les membres de leurs familles de bénéficier des soins médicaux à moindre coût. « Cette mutuelle va permettre d’améliorer la prise en charge sanitaire de cette catégorie sociale...
(AFP 25/02/16)
Une plateforme de téléchargement légal de musique au Sénégal a été lancée mercredi à Dakar, avec des titres de près de 200 artistes déjà disponibles, une première dans ce pays et en Afrique, selon ses promoteurs qui entendent ainsi contribuer à la lutte contre la piraterie. MusikBi ( www.musikbi.com ) est "un concept qui vient de +musik bi+" signifiant "la musique" en wolof, parlé majoritairement au Sénégal et en Gambie, a indiqué à l'AFP Moustapha Diop, directeur général de Solid, une PME sénégalaise spécialisée dans l'informatique qui a développé le projet. "Il s'agit de la première plateforme de ce genre permettant de télécharger de la musique via SMS ou le système de paiement électronique PayPal" au Sénégal mais c'est aussi...
(Jeune Afrique 24/02/16)
Berlin, le plus important festival de cinéma au monde après Cannes et Venise, a accueilli cette année deux films africains, l'un sénégalais, l'autre tunisien. Cela faisait vingt ans qu’aucun long-métrage du Maghreb et même du monde arabe n’avait été sélectionné, et plus longtemps encore qu’aucune œuvre sénégalaise n’avait été projetée à une telle occasion dans la capitale allemande.
(RFI 08/02/16)
Disparu il y a trois décennies, Cheikh Anta Diop, auteur du célèbre Nations nègres et culture, était à la fois historien, anthropologue, mais aussi homme de sciences. Elève parallèlement de Gaston Bachelard et de Frédéric Joliot-Curie, le Sénégalais avait, grâce à ses travaux de recherche pluridisciplinaires, restitué à l’Afrique son histoire, rompant avec la vision coloniale selon laquelle les Africains étaient des peuples sans passé. Ses thèses sur l’africanité de l’Egypte pharaonique ont profondément bouleversé les mentalités. Le 7 février 1986, disparaissait Cheikh Anta Diop. Ce grand historien sénégalais, qui faisait partie de la génération des intellectuels noirs de la Seconde Guerre mondiale, a profondément marqué les esprits des Africains jeunes et moins jeunes par son œuvre ambitieuse et subversive,...
(SeneNews 05/02/16)
Les acteurs culturels du Sénégal s’en réjouissent. Le Bureau Sénégalais des Droits d’auteur n’existe plus. Le Président de la République a signé l’arrêt de mort de cette structure dont la dissolution a été longtemps réclamée par les artistes Sénégalais. En lieu et place la Sodav a été porté sur les fonds baptismaux. le Président Macky Sall a fini par apposer sa signature sur cet agrément tant espéré par les acteurs de la culture Sénégalaise. Pour rappel, les acteurs du mouvement hip hop avaient saisi l’opportunité de leur audience avec le Président Sall pour l’inviter à signer, cette semaine, l’agrément de la Sénégalaise du droit d’auteur et des droits voisins (Sodav), conformément à son engagement lors d’une rencontre avec les artistes...
(Sud Quotidien 15/01/16)
Patience…Patience…Il va falloir attendre le 12 février, date de la 31ème édition des Victoires de la Musique, pour savoir si Faada Freddy, le chanteur sénégalais, est la « Révélation Scène » de cette année, retenu dans cette catégorie au même titre que deux groupes français : Feu ! Chatterton et Hyphen Hyphen. A la base, Faada Freddy fait lui aussi partie d’un groupe, un duo qui le lie à Ndongo D, son vieux compère des années de lycée. Mais il avait comme qui dirait envie d’une petite escapade. «Gospel Journey», son premier album solo, date de 2015, et la critique a plutôt bien aimé. La liste n’est pas très…très longue, mais il a tout de même trouvé le moyen d’en...
(AFP 14/01/16)
Le chanteur Baaba Maal, l'explorateur de la musique sénégalaise, publie vendredi son 11e disque, "The Traveller", et est en concert à Bruxelles le même jour puis à Paris samedi dans le cadre d'une mini-tournée européenne. A 62 ans, Baaba Maal appartient à la famille des glorieux anciens de la chanson moderne sénégalaise, celle des Youssou N'Dour, Omar Pène, Ismaêl Lô, Cheikh Lô... Mais dès son apparition sur la scène musicale de son pays, ce chanteur, fils de pêcheurs du nord du Sénégal, a apporté une note discordante et novatrice dans ce paysage. Loin du sempiternel m'balax, il a fait entendre la voix et le rythme des halpulaar, un peuple du nord du pays, autour du fleuve Sénégal, appartenant à l'ethnie...
(Jeune Afrique 13/01/16)
Avec "Dakar, ta nostalgie", Florence Arrigoni Neri nous emmène dans les rues du Plateau, à Dakar. Amoureuse passionnée de la ville de Dakar, et plus particulièrement du quartier central du Plateau, où elle a longtemps vécu, la productrice et réalisatrice française Florence Arrigoni Neri, de retour sur place, nous convie à une promenade poétique dans ces rues où tant de Sénégalais vivent ou survivent dans des conditions précaires. Des images qu’accompagne un récit à deux voix – celle de l’auteur, dont les propos sont dits par la comédienne née dans la capitale du Sénégal Clémentine Célarié, et celle de son ami le clown marionnettiste Maktar Ndiaye alias Dada, qui aime tant faire rire les enfants des rues et les jeunes...
(Enquête 07/01/16)
Auteur du support musical de la dernière conférence de l’Organisation de la conférence islamique (Oci), Malick Niang vient de gagner un prix à un concours de chant organisé par l’Unesco. L’Unesco a organisé, en collaboration avec différentes municipalités européennes, courant décembre, un concours de chant regroupant des artistes de 28 pays du monde. Seuls trois pays africains notamment le Sénégal, le Gabon et la Sierra Leone y ont pris part. Les participants ont animé une tournée européenne initiée par l’organisation. Ce qui les a menés en Suisse, en Suède, en Italie, en Danemark et en Espagne. Et c’est à Madrid que les prix ont été remis. Le chanteur Malick Niang qui représentait le Sénégal dans ce concours a gagné le...
(APA 23/12/15)
L’affaire Lamine Diack, éclatée vendredi dernier, avec le journal français Le Monde qui avait publié, avant de se rétracter, que l’ex-président de l’’Iaaf avait soutenu devant les enquêteurs avoir reçu l’argent de la corruption de la Russie pour financer la campagne électorale de 2012 au Sénégal, continue de dominer la une des quotidiens sénégalais. Ainsi, Le Quotidien revient sur la sortie médiatique du fils de Lamine Diack, Massata, dont le père place au cœur du système de corruption à l'Iaaf. «Le fils dément son père : Massata prend un autre couloir», écrit Le Quotidien à sa Une. Dans ce journal, l'ex-consultant en marketing de l'Iaaf soutient : «Je n'ai pas reçu l'argent des Russes». Selon Sud Quotidien, «Pape Massata Diack...
(Jeune Afrique 21/12/15)
Analog Africa sort une nouvelle compilation, « Sénégal 70 ». Et encore une fois, c'est du bel ouvrage. C’était un temps déraisonnable. Les Jackson Five et James Brown enflammaient le stade Demba-Diop de Dakar, Claude François, Johnny Hallyday ou la star cubaine Johnny Pacheco venaient applaudir les grands groupes locaux, et parfois taper le bœuf avec eux… La toute nouvelle compilation du label allemand Analog Africa, spécialisé dans la réédition de musique africaine, exhume les pépites du tournant des années 1970. Une époque décoiffante qui a vu naître la musique sénégalaise moderne.
(Le Quotidien (Sn) 18/12/15)
Jeter les bases d’une structuration des secteurs aptes à mettre en place des mécanismes de financement appropriés et innovants afin de soutenir le développement de l’industrie audiovisuelle et cinématographique. Tel est l’objectif de l’étude présentée hier et réalisée par le cabinet de consultance Stat Africa pour le compte de l’Etat du Sénégal, qui table sur 156 milliards en 5 ans. Bien que représentant un marché de plus de 50 milliards et subissant le diktat des productions étrangères qui peuvent être un facteur négatif à l’éducation de notre jeunesse, le cinéma sénégalais ne voit pas la vie en rose. Ainsi pour rectifier le tir, l’Etat du Sénégal entend mettre tout en ordre en créant un cadre juridique. Pour ce faire, il...
(Sud Quotidien 18/12/15)
En prélude au Festival international du Fouladou qui se tiendra du 25 au 27 décembre 2015 à Kolda, le maire de ladite ville, Abdoulaye Bibi Baldé, par ailleurs, ministre de l’Environnement, a animé une conférence de presse hier, jeudi 17 décembre pour définir les objectifs de l’évènement. Selon lui, cette première édition, vise à faire découvrir le patrimoine culturel du Fouladou pour ainsi en faire passer le développement économique de Kolda. Le Festival international du Fouladou dénommé Festi-Kolda qui va se tenir du 25 au 27 décembre prochain à Kolda consiste à revaloriser le patrimoine culturel de la localité qui, jusque là est «méconnu». Face aux journalistes hier, jeudi 17 décembre, le maire de la localité Abdoulaye Bibi Baldé en...
(Alerte Info 13/12/15)
Dans un show féerique, riche en couleur, le groupe ivoirien Magic System et quelques artistes sénégalais ont fait chanter et danser samedi des milliers de spectateurs à la place Obélisque de Dakar: un rendez-vous musical pour lancer des messages contre le changement climatique mondial. Le "concert pour la planète" cofinancé par l’Union européenne et les autorités sénégalaises a tenu toutes ses promesses. Dans la nuit de vendredi à samedi, de 19H00 à 1H00 (GMT et locales), le show a tenu en haleine des milliers de mélomanes à la place Obélisque de Dakar, symbole de la Résistance. Sur le même podium qui vibrait sous les feux des projecteurs, A’salfo et ses amis "magiciens", ainsi que des artistes sénégalais : Marema (prix...
(AFP 12/12/15)
La capitale sénégalaise, Dakar, a accueilli un "concert pour la planète", gratuit, donné par nombreux artistes, dont les Ivoiriens de Magic System, qui a rassemblé des milliers de spectateurs dans la nuit de vendredi à samedi, ont constaté des journalistes de l'AFP. La scène, dressée Place de l'Obélisque, a notamment vu défiler Maréma, jeune chanteuse sénégalaise lauréate du Prix Découvertes RFI 2014; son aîné et compatriote Baaba Maal, ainsi que les rappeurs stars du pays Xuman et Keyti qui y ont délocalisé pour l'occasion leur désormais célèbre "Journal Télé rappé" déroulant les nouvelles en rythme et en rimes. Didier Awadi et Doug-E-Tee (alias également Duggy-Tee)...
(Enquête 04/12/15)
C’est parti, depuis hier, pour la quatrième édition du ‘’Partcours’’. Un évènement qui propose aux amoureux des arts plastiques une série d’expositions d’artistes, dans divers endroits de Dakar. La galerie Arte qui reçoit les œuvres de Cheikh Keita et Mamady Seydi, à travers ‘’palabres’’, et le collectif du laboratoire Agit’Art dont l’exhibition est intitulée ‘’regard sur la ville’’, a ouvert le bal des vernissages hier. Ainsi, jusqu’au 11 décembre, chaque jour, se tiendra un vernissage dans les espaces participants au ‘’Partcours’’. Il est prévu 19 vernissages durant cette période. Il y a quelques jours, au cours d’une conférence de presse tenue à Kër Thiossane, les organisateurs ont annoncé la participation à cette série d’expositions d’un groupe éclectique d’artistes. Selon toujours...
(Enquête 01/12/15)
Après la sortie de ses deux singles : «Femme d’affaires» et «My friends» qui ont fait sa renommée, Marema Fall vient de lancer son tout premier album international intitulé «initié», un mot mandingue qui veut dire ‘’merci’’. A travers cet opus, l’artiste veut remercier ses fans et les mélomanes. Accompagnée de son collaborateur Mao Otayeck, qui est le chef d’orchestre d’Alpha Blondy, Marema a dévoilé hier un album de 11 titres. L’artiste a rencontré la presse au Musée Léopold Sédar Senghor pour présenter son produit. Toutefois, les mélomanes et fans qui attendaient avec impatience l’album devront attendre le 18 décembre 2015 pour se le procurer. À travers «Beugeuleu», «Africa», «Frontière», «Talata Nder» et «Khalela», la chanteuse a voulu montrer un...
(APA 30/11/15)
Les quotidiens sénégalais de ce lundi sont à fond sur le Magal 2015 de Touba (Centre) prévu ce mardi, tout en faisant un clin d’œil à la Can U23 qui se joue depuis samedi à Dakar et à Mbour. «Le Magal de Touba célébré demain», titre Le Soleil, rappelant que c'est le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du mouridisme, qui est magnifié par les fidèles. «Magal 2015 : Ila Touba», note Le Quotidien. «Nous sommes tous Touba», indique La Tribune, à côté de L'As qui s'intéresse au guide des Thiantacounes, «Cheikh Béthio Thioune qui étale 3000 bœufs et 300 chameaux». Pendant ce temps, L'Observateur fait un reportage dans les Daaras de Khelcom et fait la «découverte des...
(APA 25/11/15)
Des sujets portant sur le début, hier, du marathon budgétaire, à la politique et au terrorisme sont mis en exergue par les quotidiens sénégalais parvenus mercredi à APA. «Loi des finances : Le Budget s'élève à 3.067 milliards», rappelle Le Soleil, expliquant que 58% des ressources sont mobilisées sur fonds propres et qu'il y a 1.000 milliards d'investissement, avec 6% de croissance annoncé. Pour Walfadjri, pour ce budget 2016, «Macky et Dionne se taillent plus de 143 milliards». «Assemblée nationale : Macky grossit de 08 milliards», note le journal Sud Quotidien. Pour Le Populaire, «le budget de la Primature triple et passe de 20 à 61 milliards». Quoi qu'il en soit, EnQuête écrit qu' «Amadou Bâ chante son budget», poussant...

Pages

(Libération 12/07/17)
L’ancien président, pourtant honni quand il avait quitté le pouvoir en 2012, se présente aux législatives de juillet, à 91 ans. Après des années d’exil, il a été accueilli lundi par des supporteurs en liesse.C’est l’histoire d’un éternel retour. Celle d’un combattant qui ne veut pas rendre les armes. Abdoulaye Wade, 91 ans, président de la République du Sénégal de 2000 à 2012, rentrait lundi à Dakar, la capitale. Accueilli par une foule en liesse, celle de ses partisans. Il y a cinq ans, il était pourtant chassé...
(Jeune Afrique 11/07/17)
L'ancien président sénégalais, âgé de 91 ans, est arrivé lundi en fin de journée à Dakar. Plus de deux ans après son dernier séjour au Sénégal, le voici de retour pour conduire la liste nationale d'opposition Manko Wattu Sénégal aux élections législatives du 30 juillet. Son jet s’est posé peu avant 18h heure locale (18h GMT) sur le tarmac de l’aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar. Abdoulaye Wade en est descendu tout sourire, accompagné de son épouse, Viviane, et de son avocat et ancien ministre...
(RFI 11/07/17)
De retour au pays en fin d’après-midi ce lundi 10 juillet, Abdoulaye Wade a sillonné Dakar pour saluer ses sympathisants. Une première action de campagne en vue des législatives du 30 juillet qui s’est terminée devant le QG de son parti, le Parti démocratique sénégalais. Un QG devant lequel l’ex-président a pris la parole devant ses sympathisants. A 91 ans,— Abdoulaye Wade estime que sa carrière n'est pas terminée mais ce retour est néanmoins risqué. Après la liesse à l’aéroport, la cohue et manque de discipline ont marqué l’arrivée d’Abdoulaye Wade au QG de son parti. L’ex-président a dû attendre longuement dans son véhicule pour accéder à la scène. C’est debout, dans son boubou bleu et jaune aux couleurs de...
(BBC 11/07/17)
L'ancien président sénégalais est rentré à Dakar lundi pour démarrer sa campagne pour les législatives du 30 juillet. C'est une importante foule qui a accueilli Abdoulaye Wade à l'Aéroport Léopold Sedar Senghor. Après un bain de foule, le cortège de l'ancien président sénégalais, a pris la direction de la commune du Grand Yoff, le fief du maire de Dakar Khalifa Sall en prison depuis trois mois. Il s'agit, sans doute, pour Abdoulaye Wade de montrer aux partisans du maire incarcéré qu'il a son soutien. Le cortège est allé ensuite au siège du Parti Démocratique Sénégalais où Wade a prononcé un discours en Wolof. Il a déclaré que son successeur n'a pas de bilan à montrer au sénégalais. Lire la suite...
(France Info 11/07/17)
C’est un business lucratif : celui des vêtements recyclés. Ces fripes alimentent toute une économie parallèle comme au Sénégal.Vous ne le savez pas mais les vêtements usagers que vous avez récemment donnés ont peut-être atterri ici. Sur ce marché à Dakar, au Sénégal, on ne vend que des fripes, souvent récupérés en France. A un euro le vêtement pour enfant, le prix est imbattable et peu importe si ces vêtements ont déjà été portés par d’autres. La friperie représente un quart des vêtements vendus en Afrique. Deux conteneurs de vêtements usagers par semaine Et c’est ici qu’ils commencent leur deuxième vie au Sénégal, au port de Dakar. Au milieu des porte-conteneurs, les vêtements recyclés récupérés en France sont une marchandise...
(Jeune Afrique 11/07/17)
En marge du sommet de l’UA, les représentants des États membres de la Cedeao ont ferraillé à huis clos toute la journée du dimanche 2 juillet sur la question du renouvellement (prévu pour février 2018) de la présidence et de tous les commissaires de l’organisation ouest-africaine. Le nombre de ces derniers passant de 15 à 9, les rivalités n’en sont que plus aiguisées… L’actuel président de la Commission, le Béninois Marcel de Souza, a proposé trois options : deux d’entre elles consisteraient à confier la présidence au Bénin, la troisième, à la Gambie. Soutenu par une partie des pays de la Cedeao, qui soupçonnent de Souza de vouloir se maintenir à son poste, Abidjan ne l’entend pas de cette oreille et...
(Le Monde 10/07/17)
Pas moins de 47 listes présentent des candidats à la députation dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. Les élections, prélude à la présidentielle prévue en 2019, s’annoncent tendues. C’est un record : plus d’une quarantaine de partis ou coalitions présentent des candidats aux prochaines élections législatives sénégalaises, soit le double du précédent scrutin, en 2012. Pour la première fois, la diaspora sera représentée à l’Assemblée nationale. Quinze sièges de députés ont été spécifiquement créés après une révision constitutionnelle de mars 2016, portant leur nombre à 165. Lancée hier, la campagne doit durer vingt jours. Le Sud, Le SoleilAfin de réduire le temps du vote prévu le 30 juillet, l’Assemblée a adopté jeudi un texte autorisant les électeurs à ne prendre...
(RFI 10/07/17)
La campagne électorale en vue des législatives sénégalaises s'est officiellement ouverte dimanche 9 juillet à minuit. 165 sièges sont à pourvoir et il n'y a jamais eu autant de candidats : plus de 40 listes au niveau national. Une campagne particulière puisqu'elle devrait être marquée par le retour de l'ancien président Abdoulaye Wade, tête de liste nationale d'une partie de l'opposition et parce qu'un autre candidat de l'opposition, le maire de Dakar Khalifa Sall, fera lui probablement campagne en prison. Les candidats ont 21 jours pour convaincre les Sénégalais d'aller voter car un fort taux d'abstention n'étonnerait personne. Vingt et un jours qui s'annoncent mouvementés : l'opposition n'a pas réussi à s'accorder sur une liste unique et le maire de...
(Le Monde 10/07/17)
L’e-santé, un grand espoir pour l’Afrique (1). Rencontre avec les créateurs de la première application mobile de mise en réseau des donneurs avec les centres de transfusion. Le projet Hope est à l’image de sa représentante. Un peu timide mais plein de perspectives d’avenir. A 23 ans, la Camerounaise Evelyne-Inès Ntonga est cofondatrice de la première plateforme d’application mobile en Afrique d’information sur le don de sang et de mise en réseau des structures de transfusion avec des donneurs bénévoles. C’est sur les bancs de l’Ecole supérieure multinationale de télécommunication de Dakar, en 2014, qu’Evelyne-Inès croise Jean-Luc Semedo. Alors encore étudiants, tous deux sensibles à la problématique de la pénurie de sang qui sévit sur le continent, ils décident de...
(RFI 08/07/17)
Le Sénégal attend toujours le retour de l'ex-chef de l’Etat Abdoulaye Wade, dont les lieutenants assurent qu'il sera à Dakar lundi 10 juillet. Abdoulaye Wade, qui est candidat d'une liste de l'opposition pour les législatives du 30 juillet, vient justement d'accorder un entretien à la chaîne sénégalaise SEN TV, dans lequel il assure notamment qu'il battra physiquement campagne malgré son grand âge. Abdoulaye Wade promet dans cet entretien d'être présent, notamment dans la banlieue de Dakar, pour la campagne électorale qui s'ouvre dimanche soir.
(Jeune Afrique 08/07/17)
Financement de l’Union africaine, lutte antiterroriste dans le Sahel, participation aux efforts de maintien de la paix sur le continent et crise du Golfe... Mankeur Ndiaye, ministre sénégalais des Affaires étrangères, revient pour Jeune Afrique sur les principaux dossiers internationaux dans lequel le pays est impliqué. Le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye, est actuellement à Paris pour une visite de travail de trois jours. Il a notamment rencontré la nouvelle ministre française des Armées, Florence Parly, afin d’évoquer la préparation du prochain Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité, qui se tiendra les 12 et 13 novembre prochain. Il évoque pour Jeune Afrique les demandes répétées du Sénégal à intégrer le G5 Sahel, sans succès...
(La Tribune 08/07/17)
Les présidents guinéen et sénégalais participent au sommet du G20 qui se tient les 7 et 8 juillet à Hambourg en Allemagne. En compagnie du sud-africain Jacob Zuma, dont le pays est le seul membre du club des pays des 20 pays les plus industrialisés du monde, Alpha Condé et Macky Sall vont essayer encore une fois de défendre les intérêts du continent. D’autant que jamais, un sommet d’une telle envergure n’a porté une si grande attention aux défis africains. L'Afrique est à l'honneur au sommet du G20 qui se déroule actuellement à Hambourg en Allemagne. Deux chefs d'Etat africains, le sénégalais Macky Sall et le guinéen Alpha Condé, ont ainsi été invités à ce sommet qui se déroule sous...
(Le Monde 06/07/17)
Les fuites, massives, discréditent tout le système éducatif du pays. Les épreuves de français, d’histoire et de géographie reprendront le 10 juillet. Ecole Immaculée-Conception de Dakar, mardi 4 juillet, il est 15 heures passées de quinze minutes lorsqu’un candidat au bac est repéré par le surveillant en train de consulter sur son portable les corrigés des épreuves d’histoire et de géographie qu’il est précisément en train de passer. « L’élève a reçu les corrigés par WhatsApp et s’est mis à les recopier avec une précipitation qui a suscité la curiosité du surveillant », confie sous couvert de l’anonymat un membre du jury de l’institution scolaire contacté par Le Monde Afrique. Puis tout est allé très vite. L’élève a été arrêté...
(Jeune Afrique 06/07/17)
L’épreuve de français de l’édition 2017 du baccalauréat a été annulée, ce mercredi 5 juillet, suite à la découverte d’une fuite des sujets sur Internet. L’épreuve d’Histoire -Géographie est également concernée. Alors qu’ils devaient plancher sur le français, ce mercredi matin, les candidats de la série littéraire ont dû rebrousser chemin en découvrant à leur arrivée que l’épreuve avait été annulée. « Nous avons appris dans la nuit que les sujets s’étaient...
(Jeune Afrique 05/07/17)
Dans un rapport daté de fin juin, les renseignements militaires sénégalais s'inquiètent d'une possible présence de partisans de Yahya Jammeh en Mauritanie, en Guinée-Bissau et en Guinée, qui pourraient selon eux tenter de déstabiliser la Gambie. Dans un rapport confidentiel du 27 juin, que Jeune Afrique et RFI ont pu consulter, les renseignements militaires sénégalais demandent à différentes composantes de l’armée de vérifier certaines informations au sujet d’une éventuelle menace de déstabilisation pesant sur la Gambie. Selon ce rapport, qui évoque des « informations non encore recoupées », près de 300...
(Jeune Afrique 04/07/17)
Du 19 au 23 juin, pour la deuxième fois en moins d’un mois, la direction de l’Olympique de Marseille a envoyé une délégation au Sénégal, pays à la pointe de la formation des joueurs. Jacques-Henri Eyraud, le président de l’OM, et Basile Boli, ancien international français d’origine ivoirienne, se sont rendus à l’académie Diambars, créée par Jean-Marc Adjovi-Boco, Patrick Vieira, Bernard Lama et Saer Seck. « Les Français ont été impressionnés. On se rapproche d’un partenariat sportif et financier qui pourrait déboucher sur une nouvelle stratégie », explique une source. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/453167/societe/football-vers-partenariat...
(Jeune Afrique 30/06/17)
La date exacte de son retour n’est pas encore fixée, mais ses partisans l’assurent : Abdoulaye Wade, l’ancien président du Sénégal, sera bien de retour au pays dans les jours qui viennent. L’ancien chef de l'État, désigné tête de liste de son camp pour les législatives du 30 juillet prochain, « mènera campagne », disent ses partisans. Au Sénégal, le retour des Wade est un serpent de mer. Depuis des mois, des proches de la famille Wade ont tour-à-tour annoncé le retour du fils, Karim, puis du père, Abdoulaye.
(Jeune Afrique 30/06/17)
Cette ferme solaire, la deuxième inaugurée au Sénégal en moins d’un an, est actuellement l’une des plus importantes d’Afrique de l’Ouest. Porté par l’investisseur dédié aux infrastructures Meridiam, la centrale solaire construite à Santhiou-Mekhe, dans la région de Thiès, apporte une capacité supplémentaire de 30 mégawatts au réseau électrique de la Senelec, l’opérateur public. Ce partenariat public-privé associe Meridiam à Solairedirect...
(RFI 29/06/17)
Au Sénégal, l'ambiance est tranquille après les célébrations qui ont marqué la fin du ramadan. La capitale est particulièrement calme, presque vide cette semaine. Mais une information provoque de vifs débats dès qu'elle est évoquée: c'est le probable, possible retour de l'ex-président Abdoulaye Wade au pays. Tête de liste pour les législatives de juillet 2017, son parti affirme qu'il va participer à la campagne électorale. C'était une probabilité, c'est désormais une certitude, affirment les cadres du Parti démocratique sénégalais qui organisent le retour d'Abdoulaye Wade.
(RFI 29/06/17)
Au Sénégal, comme dans beaucoup de pays dans le monde, l’homosexualité est un sujet tabou. Les actes homosexuels sont illégaux, et la loi reflète la culture et la religion, qui considèrent l’homosexualité comme un affront à l’ordre social. Malgré cela, il existe plusieurs associations de personnes homosexuelles. Mais, organisées au tour du dépistage et traitement du Sida, ces associations restent masculines. Les femmes lesbiennes ont des difficultés à trouver leur place, non seulement dans la société qui les rejette, mais aussi au sein des associations d’homosexuels. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170629-senegal-femmes-homosexualite-tabou-l...

Pages