Jeudi 19 Octobre 2017

Sénégal

(APA 06/10/17)
La communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) fait partie des institutions nominées pour le prix Nobel de la paix, pour son rôle dans la résolution de la crise politique en Gambie sans effusion de sang en début de cette année. Le comité du Nobel dévoilera le récipiendaire du prestigieux prix ce vendredi. Le prix Nobel de la paix est l'une des plus prestigieuses distinctions au monde qui récompense les contributions individuelles ou collectives pour un monde plus pacifique. La Cedeao a été fortement impliquée dans la résolution de la crise politique en Gambie, lorsque l’ex-président Yahya Jammeh a refusé de céder le pouvoir après avoir perdu la présidentielle de décembre 2016 devant l’actuel chef d’Etat, Adama Barrow...
(Jeune Afrique 06/10/17)
La compagnie nationale rwandaise poursuit son déploiement en Afrique de l’Ouest. Après le Gabon, le Congo et la Côte d'Ivoire, elle a inauguré, le 3 octobre, une nouvelle ligne commerciale entre son hub de Cotonou et Dakar. En attendant de nouvelles dessertes sur Bamako et Conakry. Le 3 octobre, vers 19 heures, le Boeing 737 de RwandAir, compagnie nationale du pays des Mille collines, a foulé pour la première fois le tarmac de l’aéroport Léopold-Sédar-Senghor de Dakar, sous les crépitements et flashs de la nuée de photoreporters et les vivats d’officiels et invités. La compagnie aérienne rwandaise assurera désormais des vols hebdomadaires entre son hub béninois et la capitale sénégalaise. « Dakar permettra à notre base de Cotonou de grandir...
(Jeune Afrique 06/10/17)
Au sortir de la réunion des ministres des Finances de la zone franc, qui s'est tenue à Paris ce 5 octobre, la France et les autres pays membres ont répondu en filigrane aux critiques visant la devise. « La France est, via le franc CFA, un filet de sécurité régional des pays africains de la zone » affirme une source au ministère de Bercy, évoquant notamment la fixité de la parité entre le franc CFA et l’euro, et la convertibilité libre et illimitée entre les deux monnaies, qui donne droit aux pays de la zone, en cas d’épuisement de leurs réserves de change, à un découvert autorisé illimité sur leur compte en euros auprès du trésor français. « Si chaque...
(La Tribune 05/10/17)
La compagnie aérienne rwandaise, Rwandair, renforce sa présence en Afrique de l’ouest en déployant ses ailes à Dakar. La ligne commerciale qui lie désormais depuis ce mardi, 3 octobre, Kigali à Dakar, contribuera à accroître le volume des échanges commerciaux entre le Sénégal et le Rwanda. Quant à la compagnie Rwandair qui veut dominer le ciel africain, la desserte de Dakar a un potentiel énorme. L'arien, outil de la diplomatie économique entre Dakar et Kigali. Les deux capitales ont lancé ce mardi 3 octobre une ligne commerciale, pour accroître le volume de leurs échanges. Le vol inaugural de cette nouvelle liaison aérienne entre les deux pays, effectué par un avion de la compagnie Rwandair, s'est posé hier à l'Aéroport international...
(APA 05/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le déficit commercial du Sénégal a augmenté de 80,9 milliards FCFA (environ 129,440 millions de dollars) au mois d’août 2017 comparé au mois précédent, indique la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) dans une note reçue jeudi à APA Le niveau de ce déficit est passé de 110,1 milliards FCFA au mois de juillet 2017 à 191,1 milliards FCFA durant la période sous revue. Selon la DPEE, cette situation traduit la baisse de 17,5% des exportations de biens conjuguée à une hausse de 25,5% des importations. Ainsi, le taux de couverture des importations par les exportations s’est replié de 15,9 points de pourcentage sur la période pour se situer à 30,5% en août 2017.
(APA 05/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - L’activité économique interne (hors agriculture et sylviculture) au Sénégal, s’est repliée de 1,5% en rythme mensuel au mois d’ août 2017 comparé au mois précédent, a appris mercredi APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Selon la DPEE, ce repli est à mettre en liaison avec les contreperformances des trois secteurs du tertiaire (moins 1,2%), du secondaire (moins1,6%) et du primaire (moins 4,3%). Toutefois, sur une base annuelle, une croissance de 8,2% de cette activité économique est notée durant la période sous revue, tirée par les secteurs tertiaire (plus 11,7%), secondaire (plus 3,1%) et de l’administration publique (plus 8,5%).
(Le Monde 05/10/17)
C’est un étrange ballet qui se joue autour du lac Retba, au Sénégal. Dans la commune de Niaga, à 48 km de Dakar, des centaines d’hommes et de femmes venus de toute l’Afrique se relaient dans l’eau et sur les rives. Leur mission : extraire l’or blanc de ce lac de 5 km de long, au taux de salinité parmi les plus élevés au monde, 380 g de sel par litre. Une richesse qui a fait la renommée du lac Retba, pas seulement sur le plan économique. Car ses eaux hébergent des cyanobactéries qui, pour se protéger de la forte teneur en sel, produisent une toxine rose, donnant depuis près de quarante ans au lac sa couleur et son surnom...
(RFI 05/10/17)
C'est une cité hors du commun au Sénégal, la cité Baraka, à Dakar. Et elle vit ses dernières semaines. Ce quartier de bric et de broc va, en effet, être réaménagé, ses habitants relogés. Si certains ne voient qu'un bidonville et de la misère, la cité Baraka est surtout un lieu de vie, depuis quarante ans, un espace qui s'est développé avec un seul maître-mot : l'entraide. « Baraka, c’est une cité de solidarité », dit l’une de ses habitantes. Rares sont les bidonvilles propres, avec une école, un centre de santé et des points d'eau. La cité Baraka, à Dakar, au Sénégal, est exemplaire.
(Jeune Afrique 05/10/17)
Annulée in extremis par un simple mail, à l’insu du nouveau directeur général d’Air Sénégal, Philippe Bohn, la formation des futurs pilotes de la toute jeune compagnie aérienne sénégalaise aura bien lieu. Pour son arrivée à la tête de la nouvelle compagnie aérienne sénégalaise, le Français Philippe Bohn se serait bien passé de cette péripétie. Avant sa prise de fonction, début septembre, l’ancienne direction générale avait recruté une quinzaine de pilotes de nationalité sénégalaise qui devaient constituer les premiers équipages de la compagnie nationale qui doit débuter son activité le 7 décembre, à l’occasion de l’inauguration de l’aéroport international Blaise-Diagne (AIBD). Suspension in extremis Au terme d’un processus de sélection de plusieurs mois, conclue par des évaluations en simulateur assurées...
(APA 04/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La ligne commerciale Dakar-Kigali assurée par Rwandair, officiellement inaugurée mardi soir, constitue un ‘’signal fort’’ pour la coopération entre les deux pays, a soutenu Dr Mathias Harebamungu, ambassadeur du Rwanda au Sénégal. Le vol inaugural de Rwandair en provenance de Kigali, avec une escale à Cotonou, est arrivé à 18h50 (locales Gmt) à l’aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar. "Ce vol est une noble action. Il traduit volonté des deux chefs d'Etats à rapprocher davantage les deux pays et à inscrire de nouvelles pages de leur coopération’’, a dit l’ambassadeur du Rwanda au Sénégal, soulignant qu’il constitue aussi ‘’un signal très fort pour la coopération entre nos deux pays’. Il a aussi invité l'Afrique à défendre...
(AFP 04/10/17)
Le match entre l'Afrique du Sud et le Sénégal comptant pour la 2e journée des qualifications au Mondial-2018 sera rejoué le 10 novembre à Polokwane, a annoncé mercredi la FIFA. L'instance dirigeante du football mondial avait décidé début septembre de faire rejouer la rencontre pour "manipulation du match", l’arbitre ghanéen Joseph Lamptey ayant sifflé un penalty imaginaire pour les Bafana Bafana (surnom de la sélection sud-africaine), vainqueurs 2-1 le 12 novembre 2016 à Polokwane. Il a été depuis suspendu à vie, une sanction confirmée par le Tribunal arbitral du sport (TAS) Le ghanéen, qui travaille comme contrôleur de la circulation aérienne, s'est tourné vers les tribunaux civils suisses dans l'espoir que sa suspension soit levée. Dans le groupe D, le...
(RFI 04/10/17)
Le Championnat d'Afrique féminin de volley-ball 2017 se déroule du 7 au 14 octobre à Yaoundé. Les Sénégalaises espèrent y décrocher la première médaille de leur histoire après avoir fini quatrièmes lors des trois dernières éditions. Elles pourraient ainsi se qualifier pour le Mondial 2018 au Japon. Le chocolat n'a pas toujours bon goût. Demandez aux volleyeuses sénégalaises. Celles-ci auraient bien goûté à l'or, à l'argent ou au bronze, ces dernières années. Mais elles ont fini au pied du podium, lors des trois derniers Championnats d'Afrique féminin, en 2011, 2013 et 2015. En sports, c’est ce qu’on appelle parfois un peu grossièrement la « place du c.. ». Une quatrième place ne donnant droit qu’à une seule médaille, fictive, en...
(APA 03/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Sénégal a pris l’option d’écarter l’association «Baskent Egitim» de la direction du groupe scolaire Yavuz Selim en mettant ces écoles sous administration provisoire, a annoncé lundi soir à Dakar, le ministre de l’Education, Sérigne Mbaye Thiam. « Une solution serait que le ministère de l’éducation assure l’administration provisoire de ces établissements. Celle-ci doit conduire vers une solution définitive qui assure le modèle pédagogique, la qualité de l’enseignement», a dit le ministre cité par le quotidien Le Soleil. S’exprimant au terme d’une rencontre avec l’Association des parents d’élèves de Yavuz Selim, M. Thiam a précisé que toutes les parties prenantes seraient associées à cette solution provisoire, y compris les parents d’élèves dans le cadre d’un partenariat entre...
(AFP 03/10/17)
Le Sénégal et le Mali ont fermé lundi des écoles privées gérées par des groupes proches du prédicateur turc exilé Fethullah Gülen, une décision qui inquiète les parents d'élèves dans les deux pays. A Dakar, des policiers ont interdit l'accès à l'une des neuf écoles gérées dans le pays par l'association turque Baskent Egetim, liée à Fethullah Gülen, ont rapporté des journalistes de l'AFP. La rentrée est effective depuis le 11 septembre. A Bamako, les forces de l'ordre ont également interdit l'accès aux écoles liées à M. Gülen. Un huissier a fait changer les serrures des portes, selon un journaliste de l'AFP. Le ministère sénégalais de l'Intérieur avait annoncé samedi dans un communiqué que "les écoles portant l'appellation Yavuz Selim",...
(Le Monde 03/10/17)
La colère des futurs délogés du Grand Dakar porte sur le taux d’indemnisations des maisons qui seront détruites par le tracé du train. Macodou Fall a 42 ans et n’a connu qu’une seule maison, celle de sa tante située au croisement du passage à niveau de la route de Niaye, dans le quartier populaire de Thiaroye, à Dakar. « J’ai grandi ici avec ma famille, mes amis et voisins, lance-t-il sur le perron. Nous avons accueilli des parents venus de loin. J’y ai tout vécu, mais aujourd’hui le gouvernement sénégalais veut la raser et je ne sais pas où l’on va aller. Nous allons devenir pauvres. J’ai peur. » Comme des dizaines de milliers d’autres maisons, celle de Macodou est...
(Sud Quotidien 03/10/17)
Par arrêté n°19360 du 11 septembre 2017, le gouvernement a procédé à la fermeture des écoles portant l’appellation Yavuz Selim. Pourtant l’administration des établissements du Groupe Yavuz Sélim soutient avoir cédé le Groupe à la société Yavuz Sélim S.A par acte notarié du 08 novembre 2016. C’est à dire bien avant l’arrêté N°18353 du 07 décembre 2016 portant abrogation de l’association Baskent Egitim. Conséquence : plus de 1.500 élèves qui sont déjà inscrits et démarrés les cours, sont mis hors de l’école sénégalaise. Les 1 500 élèves jusque-là inscrits dans les établissements du groupe Yavuz Selim ne feront pas cours aujourd’hui, lundi 2 octobre. En plus, l’administration ne pourra pas poursuivre les inscriptions. En effet, le communiqué du ministère de...
(RFI 03/10/17)
Sept écoles, 3 000 élèves, 500 professeurs plongés dans l'inconnu. Lundi 2 octobre, l'Etat du Sénégal a donc décidé comme d'autres, notamment le Mali et le Maroc, de fermer les établissements Yavuz Selim. Etablissements proches du prédicateur turc Fethullah Gülen, opposant accusé par Ankara d'être à l'origine de la tentative de coup d'Etat contre Recep Tayyip Erdogan en 2016. Des fermetures qui ont en tout cas provoqué une vive inquiétude chez les professeurs, les élèves et leurs parents. Reportage. Fâchés contre deux présidents, Macky Sall ...
(Jeune Afrique 03/10/17)
Réputées proches de la confrérie turque de Fethullah Gülen, accusé par Ankara d’être à l’origine de la tentative de coup d’État durant l’été 2016, les écoles sénégalaises du groupe Yavuz Sélim ont été fermées lundi matin par les forces de l’ordre. Les 3 000 élèves du groupe Yavuz Selim ont dû rebrousser chemin lundi matin, en découvrant les forces de l’ordre en faction à l’entrée de leurs établissements. Un déploiement en application d’un arrêté du ministère sénégalais de l’Intérieur rendu public samedi 30 septembre, qui impose « la fermeture des écoles portant l’appellation Yavuz Selim ». Du côté des parents d’élèves, on se déclare « fortement choqué et bouleversé » par cette décision, qui remet en cause selon eux un...
(Jeune Afrique 03/10/17)
Alors que la Tunisie, le Nigeria et l’Égypte pourraient se qualifier avant la fin des éliminatoires, de nombreuses sélections vont jouer très gros à l’occasion de cette cinquième journée. Certaines confrontations directes seront lourdes de conséquences, notamment pour la Côte d’Ivoire, le Maroc, le Gabon, le Sénégal ou le Burkina Faso. Quelles sont les équipes africaines qui peuvent encore espérer se maintenir sur le long et difficile chemin menant à la Coup du Monde 2018 en Russie ? Si certaines semblent quasi assurées d’avoir leur billet pour Moscou en poche, d’autres sont sur le fil, et certaines sont déjà sur le point de basculer si bas dans le classement que toute remontée semble impossible. Tour d’horizon, groupe par groupe, des...
(RFI 02/10/17)
Au Sénégal, colère et amertume ont saisi, ce lundi matin, de nombreux parents d'élèves. L'Etat a en effet décidé la fermeture des sept écoles du groupe turc Yavuz-Selim, des établissements privés liés à Fethullah Gülen accusé par Ankara d'être à l'origine de la tentative de coup d'Etat durant l'été 2016. A Dakar, c'est l'armée qui a pris possession ce matin des établissements. La scène est surréaliste : des soldats pour bloquer des écoles. Devant le collège Bosphore, les élèves sont perdus, comme Moussa, 15 ans : « On s’est levés pour aller à l’école et on a trouvé des policiers devant la porte...

Pages

(Enquête 30/08/17)
Un vent nouveau souffle dans la magistrature, depuis samedi dernier, avec la nomination de Souleymane Téliko à la tête de l’Union des magistrats sénégalais (UMS). Avec cette alternance, l’Exécutif a du pain sur la planche, dans la mesure où le successeur de Magatte Diop est décrit comme un ‘’rebelle’’, or les magistrats ne cessent de dénoncer une immixtion de l’Exécutif dans le judiciaire. Si la séparation des pouvoirs (Exécutif, Législatif et Judiciaire) est un principe sacro-saint prôné par la Constitution sénégalaise dans son préambule, dans la pratique, elle s’apparente plutôt à un vœu pieu. En attestent les récurrentes crises notées entre l’Exécutif et le Judiciaire. Jaloux de son indépendance, ce dernier a toujours dénoncé l’immixtion du premier. Ce qui fait...
(Enquête 30/08/17)
Les enseignants du supérieur se braquent et réclament le paiement intégral et immédiat de leurs arriérés. En sit-in hier, ils ont promis de se faire entendre pour obtenir gain de cause. Le syndicat autonome de l’enseignement supérieur (SAES) était en sit-in hier au rectorat de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. A cette occasion, les enseignants ont dénoncé avec la dernière énergie la lenteur dans le paiement des indemnités de recherche. Ils réclament à l’Etat une somme d’un milliard quatre cent millions (1 400 000 000) de francs. Ces arriérés sont essentiellement constitués des primes de voyage, de recherche et des indemnités plein-temps.’’ Nous avons utilisé tous les voies et moyens pour rentrer dans nos fonds, mais à l’impossible nul...
(Sud Quotidien 29/08/17)
Le Syndicat autonome de l’enseignement du supérieur (Saes) a tenu un sit-in hier, lundi 28 août, devant le rectorat de l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar, pour exiger le paiement de 1 milliard 400 millions de F Cfa à l’Etat du Sénégal. Ce montant représente, selon les camarades d’Ibrahima Dally Diouf, les primes de recherche du second semestre, les perdiems de voyage d’études, les heures complémentaires du premier semestre et l’indemnité plein temps. «Les sommes se sont accumulées du fait d’un manque de volonté du Trésor public de payer aux enseignants depuis 2 mois», souligne le coordinateur du Saes de Dakar. Avant de déplorer la posture des autorités rectorales de ne pas leur fournir une réponse claire sur les...
(RFI 29/08/17)
Au Sénégal, quelques rares librairies à Dakar, permettent d’acheter des ouvrages le plus souvent importés et qui ne sont pas accessibles à toutes les bourses. Il y aussi l'option des « par terre », ces petits stands informels qui vendent des livres d’occasion à moindre coût mais à la sélection limitée. Une troisième option existe à présent, la librairie solidaire « Plumes du monde » qui propose une grande sélection d’ouvrages de littérature africaine et internationale à des prix abordables pour élargir l’accès à la littérature. A Diamalaye...
(Sud Quotidien 29/08/17)
L’autoroute à péage très prisée par les automobilistes en ces temps, n’est pas sans risques pour ses usagers. Elle permet un gain de temps, avec les embouteillages monstres constatés sur la route nationale. Cependant, du fait du manque d’éclairage, les automobilistes, surtout ceux qui voyagent la nuit, craignent pour leur sécurité. Pis, l’autoroute à péage est devenue la zone d’opération des agresseurs qui profitent d’une panne ou d’un piège pour dépouiller leurs victimes. Située à hauteur de «Bountou Pikine», à environ cinq cent mètres à l’intérieur, la gare routière les Beaux Maraichers est le point de départ et d’arrivée officiel des véhicules de transport en commun convoyant des voyageurs en partance ou en provenance des régions et de certains pays...
(RFI 28/08/17)
Au Sénégal, l'octroi de 10 000 hectares dans le nord du pays à la firme marocaine Sefrioui, via sa filiale locale Afri Partners Sénégal, est dénoncé par un collectif de villageois qui se dit spolié de ses terres. Cette exploitation a été approuvée par les communes et validée par le gouvernement et elle sera effective pendant les quarante prochaines années. Après avoir manifesté début juillet, les villageois impactés par le projet ont décidé de se tourner vers la justice avec le dépôt d'un recours en annulation ce lundi 28 août devant la Cour...
(SeneNews 28/08/17)
La campagne initiée par le mouvement citoyen « Y en a marre » a enregistré, pour le moment, 7000 signatures physiques et 750 autres en ligne. Il faut dire que la campagne n’a été lancé qu’au cours de ce mois.Cette dite campagne veut « rendre justice aux sénégalais » après le faux bon du gouvernement sur la confection des cartes biométriques de la Cedeao. Mais aussi Thiat et cie exigent une indemnisation des sénégalais qui n’ont pas pu voter lors des élections législatives 2017 malgré la détention de récépissés de vote pour beaucoup de citoyens. Cette pétition est partie pour avoir un succès, car lancée depuis le 17 août l’opération a enregistré 7000 signatures. Et pour ce qui concerne celle...
(Sud Quotidien 28/08/17)
Dès l’orée de l’hivernage, une vaste offensive contre les maladies saisonnières a été déclenchée dans la région de Saint-Louis. Un plan hivernal élaboré, à cet effet, est en cours d’exécution pour lutter notamment contre les maladies diarrhéiques, la malnutrition et le paludisme qui entrevoit sa phase de pré-élimination dans la région du Nord. Le Dr Seynabou Ndiaye, médecin-chef de la région nous a fait le point de cette offensive salutaire durant la saison des pluies. Dans la région nord, un plan d’attaque contre les maladies hivernales et autres désagréments a été mis en branle pour venir en appoint à la communauté. S’expliquant ainsi sur cette offensive lors d’un entretien, le Dr Seynabou Ndiaye, médecin-chef régional (Mcr) de Saint-Louis a fait...
(Sud Quotidien 28/08/17)
Au Sénégal, sur un taux de prévalence nationale de 0,5%, les jeunes sont indexées à 0,3 % répartis entre les filles à 0, 3% et les garçons à 0,18 %. Toutefois, parmi cette cible qui représente 65 % de la population, la menace du Sida reste toujours prégnante à cause de leur exposition à plus de risque de contacter le Vih. Hier, dimanche 27 août 2017, la plage Malibu de Guédiawaye a accueilli le forum sur l’engagement des jeunes dans la lutte contre le sida avec comme invitée d’honneur, la chanteuse Coumba Gaolo Seck. Après les plages de la Bceao, Ngor, Fann Hock, Hydrobase et Sipres, c’était au tour de la plage de Malibu située derrière l’hôpital Dalal Jamm de...
(Enquête 26/08/17)
Un atelier de validation du Programme National d’Investissement Forestier du Sénégal se tient, depuis hier, à l’Hôtel Ngor Diarama de Dakar. L’objectif ‘‘majeur’’ de cette rencontre étant de parvenir à une ‘‘gestion raisonnable et durable’’ des ressources forestières en Afrique de l’Ouest. La dégradation des forêts et les changements climatiques constituent les fléaux qui affectent fortement les écosystèmes forestiers en Afrique. C’est dans ce sillage que l’Etat du Sénégal, en collaboration avec la CEDEAO et la FAO, entre autres partenaires, abrite depuis hier un atelier de réflexion...
(APA 26/08/17)
APA Bamako Mali - Le Sénégal a battu ce vendredi le Cameroun 71-58 lors du quatrième quart de finale de l’afrobasket dame qui se dispute au mali Le score était très serré au départ. A la fin du premier quart-temps le score était : 11-13 en faveur du Sénégal. C’est sur les individualités que le Sénégal a surtout fait la différence. Astou Traoré et Aya Traoré ont réussi beaucoup de paniers à 3 points, notamment dans les troisième et quatrième quart-temps. Le score à la fin du troisième quart-temps était de 37-55 Voici le programme des demi-finales de la compétition qui se jouent samedi de samedi. A 18h30 l Mali - Nigeria A 20h45 Sénégal -Mozambique La finale de la...
(AFP 25/08/17)
Le militant controversé de la cause noire Kémi Séba a été interpellé vendredi à Dakar pour "avoir brûlé un billet de francs CFA", a-t-on appris de source judiciaire. L'ex-leader de la Tribu Ka, groupuscule dissous en 2006 en France pour antisémitisme et incitation à la haine raciale, a été interpellé à son domicile de la capitale sénégalaise dans la matinée par la Division des investigations criminelles (DIC, police judiciaire), selon cette source s'exprimant sous le couvert de l'anonymat. Il lui est reproché d'avoir "brûlé un billet de francs CFA lors d'une manifestation (de ses partisans)...
(Jeune Afrique 25/08/17)
Le président de l'ONG Urgences Panafricanistes Kémi Séba, qui avait brûlé un billet de 5 000 Fcfa lors d'un rassemblement à Dakar le 19 août dernier, a été placé un garde à vue ce matin, a-t-on appris auprès de ses proches. Des agents de la Division des investigations criminelles (DIC) sont venus interpeller le président de l’ONG Urgences Panafricanistes Kémi Séba à son domicile de Dakar, vendredi 25 août, à 7 heure du matin, pour le placer en garde à vue, a confirmé à Jeune Afrique Hery Djehuty, conseiller et coordinateur stratégique de l’organisation. Cette interpellation fait suite à un rassemblement « contre la Françafrique » organisé par l’ONG le 19 août dernier sur la place de l’Obélisque, à Dakar,...
(Jeune Afrique 25/08/17)
210 familles sont actuellement sinistrées dans la langue de Barbarie, à Saint-Louis. L’État a promis une série de mesures afin d’empêcher la montée des eaux, mais les inquiétudes sont toujours vives. « La mer est de plus en plus forte. Elle avance chaque semaine, chaque jour, chaque minute », s’indigne Ama Teuwe, habitant de Ndar-Toute, village situé dans la langue de Barbarie à Saint-Louis. 210 familles sont sinistrées après une nouvelle...
(SeneNews 25/08/17)
Le Bureau national du Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes) est en colère contre les déclarations du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche à l’Université Gaston Berger.Selon Mary Teuw Niane, «si la reforme a des insuffisances, c’est à cause du manque d’engagement patriotique des enseignants. Aucun bachelier de l’année 2017 ne sera orienté à l’UFR SAT de l’UGB à cause du manque d’engagement des enseignants de cette UFR». Un message qui met les membres du Saes dans tous leurs états. Pour le responsable syndicale, « Mary Teuw Niane, qui est un habitué des show politico-médiatiques a tenu un discours inacceptable et inélégant ». Ceci intervient, pourtant, au moment où le Gouvernement affiche sa disponibilité lors de l’ouverture des...
(France TV Info 24/08/17)
Selon un rapport, en 2050, la Terre comptera 10 milliards d'habitants et un jeune sur trois vivra en Afrique. Le Sénégal est en train d'imaginer la ville de demain.Une enfilade d'immeubles en construction et des immeubles en pagaille à Diamniadio. Le Sénégal, un des 25 pays les plus pauvres du monde, se paye un des projets les plus ambitieux d'Afrique : soulager Dakar et ses plus de trois millions d'habitants en créant une ville nouvelle. L'état sénégalais met le paquet : un train électrique pour relier la ville à Dakar, l'autoroute, sans compter une zone industrielle, un quartier d'affaires ...
(Jeune Afrique 24/08/17)
Membre-fondateur de la Compagnie sahélienne d’entreprise (CSE), un des géants du BTP au Sénégal et en Afrique de l’ouest, Aliou Sadio Sow est décédé le 22 août à Paris. Il était l’un des hommes d’affaires les plus discrets du pays, mais sans doute aussi l'un des plus emblématiques. L’information a été donnée en milieu de journée par la Radio Futurs médias (RFM) : Aliou Sadio Sow est décédé à l’âge de 82 ans, mardi 22 août à l’hôpital américain de Paris. Un des pères en 1970 de la Compagnie sénégalaise d’entreprise (CSE), alors détenue à 45 % par la société française Fougerolle, et devenue plus tard Compagnie sahélienne d’entreprise sous sa férule en 1976, il est parvenu, près d’un demi-siècle...
(Le Soleil 24/08/17)
Pour lancer un projet similaire au Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc), le Burundi a envoyé au Sénégal son ministre du Développement communal. Jeanne d’Arc Kagayo est à la tête d’une importante délégation parmi laquelle la Directrice pays du Pnud au Burundi. Elle a été reçue par le Secrétaire d’État en charge du Pudc, Souleymane Jules Diop. La réussite du Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc) fait que beaucoup de pays veulent s’en inspirer. Après le Niger et le Togo, le Burundi s’imprègne de l’expérience de ce programme du gouvernement sénégalais et exécuté par le Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud). Le ministre du Développement communal du Burundi, Jeanne D’arc Kagayo, à la tête d’une importante délégation, séjourne...
(BBC 23/08/17)
Le Sénégal lancera dès le 26 Aout, des paquets de cigarettes avec des images homologuées par l'Organisation Mondiale de la Santé montrant des personnes gravement malades.Par cette mesure, le gouvernement sénégalais se targue d'être le précurseur de la lutte contre le tabagisme en Afrique de l'Ouest. Pourtant le ministère de la santé a pris un an pour mettre en place ces directives de la loi anti-tabac décrété en août 2016. Pour Awa Marie Coll Seck, ministre de la santé : "C'est un grand pas au Sénégal et le message sera traduit...
(Enquête 23/08/17)
Au Sénégal, 42 000 ménages sont touchés par l’insécurité alimentaire, avec un taux de risque alimentaire de 47 %. C’est ce qu’a révélé, hier à Thiès, le secrétaire exécutif du Conseil national de sécurité alimentaire (SECNSA) Jean-Pierre Senghor. Situé au sud du Sahara, le Sénégal a vécu, comme bien d’autres pays d’Afrique, des situations difficiles qui peuvent être à l’origine de la baisse des productions agricoles. Les sécheresses des années 1980, 1983, 1996 et 2014, la hausse des prix de denrées de première nécessité… ont négativement influé sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations. Une situation toujours ressentie et les chiffres en disent long sur la vulnérabilité alimentaire à laquelle font face les ménages sénégalais. Selon le secrétaire exécutif...

Pages

(Agence Ecofin 23/08/17)
Une délégation de l’Agence nationale de financement des collectivités territoriales du Niger (Anfict) vient de séjourner dans la capitale camerounaise, à l’effet de s’inspirer du modèle de gestion implémenté depuis 43 ans par le Fonds spécial d’intervention intercommunal (Feicom), la banque camerounaise des communes. Les responsables en charge de cette institution nigérienne souhaitent ainsi suivre les traces du Feicom, après leurs consœurs du Gabon, du Sénégal et de la Côte d’Ivoire, qui sont déjà toutes venues apprendre auprès de la banque camerounaise des communes. Pour rappel, cette structure étatique a...
(Jeune Afrique 21/08/17)
Un collectif d'habitants de la commune de Dodel, dans la région d'éleveurs du Fouta, au nord du Sénégal, s'oppose à la concession rizicole que l'État du Sénégal a octroyée au groupe marocain Sefrioui. 23 villages redoutent leur déplacement et la réduction des espaces de pâturages. C’est cette semaine qu’un collectif de 2 000 habitants de la commune de Dodel portera ses récriminations à l’encontre d’un vaste projet rizicole devant la Cour suprême du Sénégal. Leur avocat, Assane Dioma N’diaye, par ailleurs président de la Ligue sénégalaise des droits de l’homme, déposera un recours en annulation devant la section administrative de la Cour suprême, a indiqué ce dernier à Jeune Afrique. En cause, selon lui, la délibération rendue par la commune...
(Le Point 21/08/17)
C'était un pari pour les quinze pays membres de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) : créer une monnaie unique d'ici à 2020. Cette date butoir a soulevé beaucoup d'espoirs du côté des populations. Ces dernières années, c'était même devenu une fierté pour nombre d'Africains qui voyaient dans la future monnaie unique une monnaie beaucoup plus stable et plus crédible que les monnaies actuellement en vigueur. Et aussi le moyen de sortir du franc CFA et donc du face à face avec la France. Maintes fois reporté depuis 2009, l'objectif semble désormais hors de portée. La faute à une conjoncture économique compliquée pour plusieurs pays de la zone, notamment le Nigeria, le Ghana et même la...
(Fraternité Matin 17/08/17)
Pour l’ex ministre béninois du Développement, de l’Analyse économique et de la Prospective, la zone ouest africaine doit encore attendre dans 7 voire 10 ans. Le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao), Marcel de Souza a révélé que les pays membres de la Cedeao ne pourront aller à la monnaie unique en 2020. C’était lors d’une audience que lui a accordée le Président du Niger Mahamadou Issoufou. Pour l’ex ministre béninois du Développement, de l’Analyse économique et de la Prospective, la zone ouest africaine doit encore attendre dans 7 voire 10 ans. Car, « l’analyse des critères de convergence et de visibilité » montre encore des insuffisances. Avant d’ajouter : «...
(APA 11/08/17)
L’Université de Lomé (Togo) et l’Interprofession Avicole du Sénégal (IPAS) ont signé un accord de coopération sous l'égide du Centre d’excellence régional sur les Sciences aviaires (CERSA, basé au Togo). "L’accord qui vient d’être signé vise à promouvoir entre les deux institutions des relations et des échanges efficients en matière de promotion du développement d’un secteur productif, compétitif et durable", informe le CERSA dans un communiqué sans préciser la date de la signature dudit accord. Ledit accord vise aussi à favoriser des échanges permanents entre les deux pays pour le développement de l’aviculture par le renforcement des compétences notamment les formations certifiantes et diplômantes, les voyages d’études à travers le CERSA et le Cluster Aviculture du Sénégal. "La documentation, la...
(Agence Ecofin 10/08/17)
Au Sénégal, des chefs d'entreprises sont nombreux à avoir déclaré une baisse de la production et des carnets de commandes, selon le point mensuel de conjoncture du mois de juin 2017, publié par la direction de la prévision et des études économiques (DPEE). « Au mois de juin 2017, l’enquête d’opinion auprès des industriels a révélé que les principales contraintes liées à l’activité sont la baisse de la demande (35%) et la concurrence supposée déloyale (60%) », peut-on lire dans le document. Les impacts sont toutefois perçus différemment selon les secteurs. Dans le domaine des bâtiments et travaux publics, les difficultés de recouvrement des créances (80%), l’accès difficile au foncier (40%) et aux crédits (40%) sont considérés, par les entrepreneurs,...
(La Tribune 10/08/17)
Les Etats-Unis et plusieurs pays africains se donnent rendez-vous ce mardi 8 août dans la capitale togolaise, Lomé. Ils se retrouveront durant trois jours dans le cadre du forum de l'African growth and opportunities act (AGOA). Annoncée depuis quelques mois, le forum de l'African growth and opportunities act (AGOA) va retrouver le chemin de l'Afrique, avec pour destination la capitale du Togo, Lomé. Après la dernière édition qui s'était tenue aux Etats-Unis, le 16ème forum démarre ce mardi 8 août 2017 à Lomé pour se clore le jeudi 10 août. Alors que les délégations sont arrivées et qu'il ne reste que quelques heures pour commencer les travaux, on en sait un peu plus sur les activités qui vont marquer ce...
(BBC 09/08/17)
Le Sénégal transforme sa politique énergétique et se tourne vers les énergies renouvelables. Trois centrales solaires ont été mises en service dans les 10 derniers mois. Deux autres sont prévues pour la fin de l'année. De quoi booster la production énergétique du pays. Mais les zones rurales tardent encore à en bénéficier. C'est un champ immense - l'équivalent d'une soixantaine de terrains de football. A Santhiou Mekhe, à environ 130 km de la capitale sénégalaise, 92 milles panneaux solaires sont sortis de terre. Inaugurée en juin dernier en présence du président Macky Sall, la centrale de Santhiou Mekhe est la troisième construite dans le pays en moins d'un an, et la plus grande en activité en Afrique de l'Ouest. Lire...
(SeneNews 08/08/17)
Après quatre ans, la polémique sur le zircon s’est développée au Sénégal. Une polémique née de quelques différends notés entre les forces armées sénégalaises et celles du Mouvement des forces démocratiques en Casamance (Mfdc) qui, depuis quelques années pourtant, avaient cessé toutes chimères faisant régner une paix dans la partie Sud du pays. Des prémices montrent qu’un retour à l’instabilité de zone sud peut s’opérer d’un jour à l’autre. Ainsi l’on se pose les questions à savoir qu’est ce qui est encore en jeu pour que le conflit ne puisse s’estomper à jamais ?Cette immersion dans la région verte, en particulier dans le village de Niafrang, permet d’y voir plus clair. L’exploitation dur zircon risque, en effet, d’aiguiser encore plus...
(Jeune Afrique 03/08/17)
À la tête d’un groupe géant et d’une fortune estimée à 550 milliards de F CFA (840 millions d’euros), le Camerounais Baba Danpullo souhaite diversifier ses activités au Sénégal. Il a été reçu le 27 juillet par Macky Sall, qui l’a invité à déjeuner au palais présidentiel (dans la salle Sénégambie, réservée aux hôtes de marque), l’a décoré de l’ordre national du Lion et a multiplié les gestes à son égard : présentation par le ministre Abdou Aziz Tall du Plan Sénégal émergent, visite de la ville nouvelle de Diamniadio et de l’aéroport international Blaise-Diagne. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/461943/economie/le-milliardaire-cameroun...
(Afrik.com 03/08/17)
Anas Safraoui, fondateur du groupe ADDOHA est un puissant investisseur marocain. Son groupe a émergé au début du règne de Sa Majesté le roi Mohammed VI. Au début, sa politique consistait à accompagner le roi pour la promotion de l’habitat social. Notre confrère AfriqueMidi s’est penché sur ses investissements baroques au Sénégal... Faisant parti système makhzen au Maroc, Anas Safraoui a décidé très tôt de créer le groupe ADDOHA pour agir rapidement face aux besoins immenses des Marocains en matière d’habitat social. Son groupe était même coté à la bourse marocaine. Quand le secteur immobilier s’est effondré du fait d’un faible taux de recouvrement, la période des vaches maigres commence alors pour le groupe ADDOHA. C’est en ce moment qu’Anas...
(Sud Quotidien 28/07/17)
Dans la dynamique de facilitation et de sécurisation des opérations bancaires de paiement de ses clients, la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Sénégal (Bicis) a lancé, le 5 du mois, une offre de paiement en ligne permettant aux commerçants, entreprises ou associations d’accepter, de manière sécurisée, les paiements par carte Visa ou Mastercard sur Internet. Selon un communiqué en date d’hier, jeudi 27 juillet, «cette offre de paiement, agile et flexible, permet de répondre aux besoins quotidiens des entreprises qui souhaitent proposer à leurs clients une méthode simple et sécurisée pour payer des marchandises, des services, des billets de transports, des factures, sans avoir à se déplacer ou à recharger un compte prépayé». Ce parcours client de...
(Jeune Afrique 26/07/17)
Mardi, le groupe pétrolier français Total et le spécialiste des paiements électroniques Worldline ont annoncé leur entrée au capital de l'agrégateur de paiement sénégalais InTouch, qui entend apporter une solution unique à la démultiplication des moyens de paiement mobile en Afrique. Le potentiel du paiement mobile africain est connu. Un milliard d’usagers de téléphones mobiles en Afrique, très majoritairement dépourvus de comptes bancaires, et autant de clients de l’une ou l’autre des solutions de paiement mobile offertes par les opérateurs de téléphonie mobile, à l’instar d’Orange Money, Mobile Money de MTN, Tigo Cash, Airtel Money ou M-Pesa Vodacom. Problème : ils ne sont pas interopérables entre eux, ce qui rend impossible la vie des commerçants qui acceptent les paiements mobiles...
(Xinhua 25/07/17)
La Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) remettra le mercredi 2 août prochain, aux autorités nigérianes des vivres, d'une valeur d'un million de dollars, soit environ 1.650 tonnes de céréales constituées de maïs blanc, de sorgho, de mil et de riz, annonce un communiqué de l'organisation sous-régionale publié lundi à Cotonou. Selon cette même source, cette cérémonie fera suite aux diverses concertations entre l'organisation régionale et la National Emergency Management Agency (NEMA) sur la crise alimentaire et nutritionnelle qui sévit au Nord-Est du Nigeria et à un mémorandum signé entre les deux parties le 22 mai 2017. "La crise alimentaire et nutritionnelle dans ces Etats du Nord-Est du Nigéria touche environ 4,7 millions de...
(Enquête 24/07/17)
Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Elimane Kane, a déclaré hier, que la Banque mondiale ‘’n’a pas été sollicitée’’, dans de financement du Train express régional (Ter). Ainsi, elle ne peut pas se prononcer sur la rentabilité ou non du projet. ‘’La Banque Mondiale est une institution respectable et respectée. Elle a à cœur la réduction de la pauvreté dans les pays émergents. Par contre, je ne veux pas que les gens fassent de l’amalgame. Quelqu’un peut parler et l’attribuer à la Banque mondiale. Le plan fonctionnel de financement qui a été retenu avec le président de la République, c’était de solliciter des bailleurs identifiés. Qui, sont la BAD, la BID et l’AFD’’, a déclaré,...
(SeneNews 21/07/17)
Libération est en mesure de nous révéler que le président Macky Sall, concocte plusieurs réformes qu’il devrait appliquer lors d’un réaménagement du Gouvernement prévu après les élections législatives.Selon les informations de Libération, d’importants changements sont attendus au ministère de l’Energie placé sous la tutelle de Premier ministre Mahammed Dionne, depuis le limogeage brutal de Thierno Alassane Sall. Avec les récentes découvertes de pétrole et de gaz, le ministère de l’Energie ainsi que ses démembrements vont subir d’importantes réformes. Des sources autorisées renseignent que Macky Sall compte remplacer ledit département par le ministère du Gaz et du Pétrole. Les même changements n’épargneraient pas les entités qui en dépendent. Pour plus d’efficacité et surtout, dans le cadre de la rationalisation des Agences,...
(APA 20/07/17)
Les exportateurs d’Afrique de l’Ouest ont une opportunité d’introduire leurs mangues dans certain pays de l’Union Européenne (UE), selon une étude de la base de données CBI sur l'information des marchés rendue publique mercredi par l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (ASEPEX). Toutefois, souligne l’étude, ces exportateurs doivent « se conformer aux strictes réglementations européennes ». En 2013, les importations de mangues de l’UE ont augmenté de 5,1 %, passant de 387 000 à 407 000 tonnes, avec des importations croissantes pour presque tous les pays. Les approvisionnements provenant de pays extracommunautaires se sont renforcés avec un pic observé entre 2012 et 2013 pour les volumes venant du Pérou (plus 28%) et des pays d’Afrique de l’Ouest (plus 20%), la...
(Le Point 14/07/17)
C'est le jour même de l'ouverture du nouvel aéroport international de N'Diass que la nouvelle compagnie devrait entamer ses vols officiels. Goutte d'eau dans un océan de commandes (plus de mille avions vendus) lors du récent Salon du Bourget, le contrat de deux ATR 72-600 concrétise la naissance d'Air Sénégal SA, la nouvelle compagnie nationale sénégalaise. Elle recevra ces deux premiers avions en novembre prochain pour un début d'exploitation le 7 décembre. Le même jour que la mise en service du nouvel aéroport international Blaise-Diagne de N'Diass. Cet aéroport est situé à une cinquantaine de kilomètres...
(Financial Afrik 13/07/17)
La compagnie écossaise Cairn Energy a découvert un nouveau gisement de pétrole au Sénégal. D’après le CEO de Cairn Energy, Simon Thomson, le puits FAN South-1 contiendrait d’importantes réserves d’or noir. « FAN Sud-1 est notre dixième réussite au Sénégal depuis les trois dernières années et notre deuxième puits dans la partie profonde du bassin, à côté de la découverte FAN-1. Cela aidera la coentreprise à mieux évaluer le potentiel du bassin en eau profonde, au large du Sénégal » a déclaré Thomson. Le nouveau gisement (FAN Sud-1) est Situé à une profondeur totale de 5 433 mètres à 90 km au large du bloc Sangomar Deep Offshore. Deux réservoirs majeurs auraient été atteints. L’entreprise mènerait actuellement des études afin...
(APA 13/07/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Quelque 8 pays d’Afrique de l’Ouest ont convenu de créer une commission unifiée chargée de négocier les accords de pêche, au terme de la conférence des ministres des pêches des Etats de la Commission sous-régionale et des Etats de la Commission de la pêche dans la zone ouest-africaine du Golfe de Guinée, tenue mercredi à Nouakchott. Les représentants des 8 pays (Mauritanie, Sénégal, Sierra Leone, Cap vert, Guinée, Guinée Bissau, Ghana, Liberia) ont précisé dans la déclaration finale dite « Déclaration de Nouakchott » que ladite commission veillera également au renforcement de la coopération dans les domaines de la recherche scientifique, de la surveillance maritime et de la lutte contre la pêche illicite et non autorisée. La...

Pages

(Le Monde 19/05/17)
Construction du royaume zoulou, de l’Afrique du Sud, rapports de domination sont au cœur du premier roman de l’anthropologue spécialiste de l’esclavage. Economiste franco-sénégalais qui a fait carrière à l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) et anthropologue, Tidiane N’Diaye signe chez Gallimard son premier roman. L’Appel de la lune revient sur la construction dans le sang du royaume zoulou puis de la nation sud-africaine. A l’origine une tribu majeure du groupe Ngumi, fondé vers 1709 par Zulu kaNtombhela, le royaume zoulou a connu son apogée durant le règne de Chaka, devenu l’une des grandes figures épiques de l’Afrique précoloniale. Chaka « réussit à battre, à intégrer ou à écraser sans pitié nombre de miniroyaumes qui évoluaient...
(SeneNews 03/05/17)
L’ancien président de la ligue de football professionnel a tenu une conférence de presse aujourd’hui. Une occasion pour lui de confirmer sa candidature au poste de président de la fédération sénégalaise de football. Au cours d’une rencontre avec les journalistes, Louis Lamotte ancien président de la ligue de football professionnel a annoncé sa candidature pour succéder à Augustin Senghor. Selon lui, malgré les efforts des dirigeants le foot tarde à apporter ses fruits. Il propose une réorganisation du sport. Son rêve serait de «réorienter la gestion du football en partant des acquis mis en place». Il veut bâtir une fédération qui serait dotée d’appuis nécessaires à son fonctionnement. Selon lui, «on ne peut pas entreprendre sans les moyens de ses...
(Africa Top sports 02/05/17)
Les deux représentants africains au Mondial de Beach Soccer 2017 aux Bahamas connaissent fortunes diverses. Après leurs trois matchs de phase de groupes, le Sénégal a réussi à se qualifier pour les quarts de finale, tandis que le Nigéria doit plier bagages. Les Super Sand eagles défaits en ouverture par l’Italie (6-12), se sont pourtant bien repris en seconde rencontre face au Mexique 5-4 après prolongations. mais lundi, lors de sa dernière sortie, le Nigéria a été dominé 2-1 dans les tirs au but par l’Iran (4-4 après prolongations). Conséquence, 2 points et une troisième place dans le groupe B synonyme d’élimination. De son côté, le Sénégal impressionne en ce début de compétition. Large victorieux de l’Equateur en premier match...
(APA 27/04/17)
Les deux représentants africains, le Sénégal et le Nigeria, rencontrent respectivement l’Equateur et l’Italie pour le compte de la 1ère journée de la phase de poules de la 9ème édition de la Coupe du monde de Beach soccer, ce jeudi soir à Nassau, aux Bahamas. Habitués de la compétition dont ils ont déjà atteint les quarts de finale, Sénégalais et Nigérians visent au moins le carré d’as. Pour sa sixième participation après celles de 2007, 2008, 2011, 2013 et 2015, le Sénégal, détenteur du titre continental, a déjà été quart de finaliste à deux reprises, en 2007 et 2011. Après l’Equateur, les «Lions » devront en découdre avec le pays hôte, les Bahamas, le 29 avril, et la Suisse, le...
(Autre média 19/04/17)
 
00:00
Sélectionneur du Maroc, Hervé Renard est un véritable amoureux du continent africain. Et le technicien français l’a encore prouvé dimanche en prenant part au marathon de Dakar (Sénégal) parmi 6 000 participants ! Le double vainqueur de la CAN en a profité pour jurer sa fidélité aux Lions de l’Atlas. "Je suis toujours sélectionneur du Maroc et je vais le rester !", a-t-il lancé à la presse locale. Voilà qui est clair.
(Jeune Afrique 15/04/17)
Cela fait un mois que toutes les artères de la capitale sénégalaise sont bordées de panneaux annonçant l’événement du week-end : le Marathon de Dakar, une compétition inédite sur laquelle plus de dix mille coureurs de tous horizons sont attendus. En marge du 42 km de dimanche, plusieurs autres courses seront disputées ce samedi 15 avril avec deux épreuves pour les enfants, un 10 km, un semi-marathon et la Dakaroise, une course féminine de 5 km. La compétition, qui se déroulera à l’intérieur de la ville, devrait être bien accueillie dans un pays qui cultive depuis toujours une réelle culture du sport. Toute la semaine d’ailleurs, on pouvait voir hommes et femmes s’entraîner sur le bord de mer, où auront...
(APA 31/03/17)
Les clubs champions de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Liberia et du Sénégal s’affrontent à partir de ce vendredi à Dakar, dans un tournoi organisé par les zones A et B de l’Union des fédérations ouest-africaines (UFOA) de la Confédération africaine de football (CAF) dans le cadre d’un partenariat qu’elles ont signé avec la chaîne Fox Sports TV. En demi-finales, l’AS Tanda (Côte d’Ivoire) va faire face à Wa All Stars Squad (Ghana), et Barrack Young Controllers (Liberia) en découdra avec l’US Gorée (Sénégal). La finale et le match de classement sont prévus dimanche au stade Demba Diop. Le vainqueur du tournoi recevra une enveloppe de 12 millions de francs CFA, selon les organisateurs. Les zones Ouest A et...
(AFP 28/03/17)
La Fifa envisage d'ouvrir une procédure disciplinaire après l'envahissement de la pelouse par des supporters qui a entraîné l'arrêt du match amical Sénégal - Côte d'Ivoire à la 88e minute, lundi soir à Paris. La Fifa "analyse et réunit des informations concernant les incidents qui se sont produits pendant le match amical", lundi au stade Charléty, rempli à moitié, a indiqué mardi l'instance suprême du football mondial dans un communiqué transmis à l'AFP. "Une procédure disciplinaire pourrait être ouverte si nécessaire", a ajouté la Fifa. Les deux équipes étaient à égalité un but partout lorsque l'arbitre français Tony Chapron a arrêté la rencontre à la 88e minute, après l'envahissement de la pelouse par des supporters. La rencontre avait débuté vers...
(AFP 28/03/17)
Le match amical entre la Cote d'Ivoire et le Sénégal a été interrompu à la 88e minute de la rencontre en raison de l'envahissement de la pelouse par les supporters venus remplir une bonne moitié du stade Charléty, lundi soir à Paris. La Côte d'Ivoire a été tenue en échec lundi par le Sénégal au stade Charléty à Paris (1-1) en match amical, alors que le nouveau sélectionneur, le Belge Marc Wilmots, entrera en fonction le 1er avril pour assurer la qualification pour le Mondial-2018. La rencontre a été interrompue à la 88e minute par l'arbitre français Tony Chapron, après de multiples envahissements de la pelouse de Charléty par les supporters des deux équipes. L'ancien sélectionneur de la Belgique a...
(AFP 28/03/17)
La Côte d'Ivoire a été tenue en échec lundi par le Sénégal au stade Charléty à Paris (1-1) en match amical, alors que le nouveau sélectionneur, le Belge Marc Wilmots, entrera en fonction le 1er avril pour assurer la qualification pour le Mondial-2018. La rencontre a été interrompue à la 88e minute par l'arbitre français Tony Chapron, après de multiples envahissements de la pelouse de Charléty par les supporters des deux équipes. L'ancien sélectionneur de la Belgique a été nommé mi-mars, en remplacement du Français Michel Dussuyer, et arrive au sein une équipe qui a été éliminée dès la phase de poules de la Coupe d'Afrique des nations 2017 au Gabon en dépit de son statut de tenante du titre...
(BBC 28/03/17)
L'ex-champion du monde des échecs, Garry Kasparov, envisage de former 1 million d'enfants dans plusieurs pays africains, notamment en Côte d'Ivoire, au Sénégal, au Maroc et à Madagascar. Pour le prodige russe, ce jeu est un outil efficace pour améliorer les compétences des élèves. Ibrahima Cissé, président du comité national provisoire des échecs du Sénégal, apprécie le projet. "Que Garry Kasparov veuille mettre en œuvre un tel projet, je ne pourrais que m'en réjouir et dire qu'on découvrira des futurs grands joueurs d'échecs", se réjouit Ibrahima Cissé. Il est ravi par cette initiative et affirme que l'Afrique regorge d'immenses potentialités.
(APA 25/03/17)
APA – Dakar (Sénégal) - A la peine lors de la phase aller, le Sénégal et le Cap-Vert ont bien démarré la phase retour du Tournoi de la Zone 2 qualificatif pour l’Afrobasket hommes 2017 en dominant respectivement la Guinée (67-49) et le Mali (64-58), à l’occasion de la 1ère journée disputée vendredi au stadium Marius Ndiaye de Dakar. Avec ces succès, Sénégalais et Cap-Verdiens se relancent dans la compétition où tous les quatre protagonistes comptent désormais tous 6 points. La seconde journée, qui se joue ce samedi. Au programme, les deux vainqueurs du jour, le Sénégal et le Cap Vert, se feront face, alors que les vaincus, la Guinée et le Mali, en découdront dans l’autre match. Les deux...
(APA 24/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le chargé du recrutement Afrique de l'Olympique lyonnais (OL), Patrice Girard, a affirmé jeudi à Dakar que le Sénégal est l'un des rares pays africains où les clubs de football ont misé sur la formation des joueurs. "Je trouve que le foot sénégalais se développe. Le Sénégal est l'un des rares pays africains où les clubs ont misé sur la formation", a dit M. Girard, citant des centres de formation comme Diambar, Génération Foot... Il prenait part à une conférence de presse du centre de formation Dakar Sacré-Coeur (DSC) dans le cadre d'une visite d'officiels de son partenaire Olympique lyonnais, une rencontre précédée d'une signature de partanerait entre DSC et la cimenterie Sococim. "Il faut que l'Afrique...
(APA 22/03/17)
APA - Dakar (Sénégal) - La Fédération sénégalaise de basket-ball (FSBB) a procédé à un réajustement de son staff technique avec la nomination de Dame Diouf, jusqu’ici adjoint de l’entraîneur de l’équipe nationale masculine le Français Stéphane Dumas. Cette mesure a été prise au lendemain de la participation ratée du Sénégal à la manche aller du tournoi de qualification de la Zone 2 pour l’Afrobasket 2017 disputée au 17 au 19 mars dernier à Bamako, au Mali. «Il y a eu des réajustements après le bilan technique du tournoi de Bamako. Dame (Diouf) devient le coach principal», a révélé mardi à Dakar le directeur technique national (DTN), Maguette Diop. Selon lui, le technicien français rétrogradé adjoint «est un bon coach...
(Jeune Afrique 21/03/17)
 
00:00
La commission de discipline de la Fédération internationale de football (Fifa) a décidé de suspendre à vie l'arbitre ghanéen Joseph Odartei Lamptey pour "manipulation du match", a indiqué lundi l'institution dans un communiqué. L’arbitre ghanéen Joseph Odartei Lamptey reconnu coupable d’avoir manipulé le résultat du match de qualification pour la Coupe du monde 2018, opposant l’Afrique du Sud au Sénégal (2-1), au Peter Mokaba Stadium de Polokwane, le 12 novembre 2016, précise le communiqué de la Fifa, adressé lundi 20 mars. L’organisation a donc décidé de le « suspendre à vie (…) de toute activité liée au football (administrative, sportive ou autre) aux niveaux national et international », ajoute le texte. Sanction précédente L’arbitre ghanéen avait déjà été sanctionné par...
(Rewmi 20/03/17)
Joseph Koto et l’équipe nationale Junior qu’il manage ont réussi une soldatesque prouesse en Zambie. La qualification en finale a été un véritable exploit qui mérite d’être loué à l’applaudimètre, non seulement pour les performances réalisées pour la ténacité de l’équipe qui a tenu face à une spirale de forfaitures et d’actes de sabotage fomentés pour saper le moral des joueurs et leur barrer la route par des méthodes déloyales et non conventionnelles Les amateurs du Football ont suivi le Sénégal à la Coupe d’Afrique des Juniors en Zambie, sans disposer d’informations sur le difficile séjour de Joseph Koto, du staff technique et des joueurs. Certes, les Koto’s boys ont tenu en haleine le public grâce à un génie footballistique...
(AFP 18/03/17)
Le sélectionneur adjoint de la Côte d'Ivoire Ibrahim Kamara, assurant l'intérim après le départ du Français Michel Dussuyer, a retenu 23 joueurs pour affronter en amical la Russie le 24 mars à Krasnodar et le Sénégal le 27 mars à Charlety (Paris). Le groupe qui a disputé la CAN-2017 marqué par une sortie dès le 1er tour a été remanié, six joueurs parmi lesquels des cadres comme Wilfried Bony (Stoke City/ENG) et Max-Alain Gradel (Bournemouth/ENG) ne figurent pas sur la liste. Pour sa part Salomon Kalou (Hertha Berlin/GER) avait annoncé sa retraite internationale après la CAN. En revanche Roger Assalé (Young Boys Berne/SUI), Cyriac Gohi Bi (Fulham/ENG) et Abdoul Karim Cissé du club local du Sporting Gagnoa effectuent leur retour...
(Huffingtonpost 14/03/17)
 
00:00
L'action est surréaliste. Certains prient leur bonne étoile, d'autres font appel à la magie pour remporter la victoire. C'est ce qu'a tenté un footballeur sénégalais lors de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations Junior (CAN U20) opposant son pays à la Zambie, ce dimanche 12 mars à Lusaka. Menés 2-0 par la Zambie, pays organisateur de la compétition, les Sénégalais ont offert au public une scène surréaliste à la 57e minute de jeu. Le jeune attaquant Ibrahima Ndiaye a profité d'un arrêt de jeu pour lancer "un sort" dans les buts adverses. Acte désespéré? Simple superstition? Quoi qu'il en soit la manœuvre pour le moins pittoresque n'a pas eu l'effet escompté. Le gardien zambien a immédiatement aperçu le...
(APA 13/03/17)
La sélection nationale de la Zambie a battu son homologue sénégalaise sur le score de 2 buts à 0, dimanche à Lusaka, en finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) des moins de 20 ans de football, remportant son premier trophée continental dans cette catégorie. Dans un National Heroes Stadium pris d’assaut par 60 000 spectateurs totalement acquis à sa cause, le pays hôte a très vite pris les devants, ouvrant le score dès la 18ème minute par Person Daka sur une erreur du gardien de but sénégalais, avant qu’Eduard Chelufya n’aggrave le score, profitant d’un contre du dégagement du portier adverse (33emn). A 2-0 en près d’une demi-heure, les carottes étaient cuites pour les«Lionceaux» qui n'ont jamais pu...
(APA 10/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Victorieux de la Guinée (1-0), en demi-finale disputée jeudi à Ndola, le Sénégal s’est qualifié pour la finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) des moins de 20 ans de football où il rejoindra la Zambie, qui a sorti la veille l’Afrique du Sud (1-0). [Img : CAN U20 2017 : Le Sénégal bat la Guinée (1-0) et rejoint la Zambie en finale] L’unique but de la partie a été inscrit par Aliou Badji à la 13ème minute de la partie. C’est la deuxième finale consécutive des «Lionceaux» dans cette compétition. Il y a deux ans, ils s’étaient inclinés à domicile face au Nigeria. Les hommes de Joseph Koto retrouvent en finale, dimanche à Lusaka, la...

Pages

(Le Monde 05/04/16)
Le gouvernement du Sénégal a interdit à la vente, le 28 mars, l’ouvrage de Héla Ouardi, Les Derniers Jours de Muhammad, paru début mars chez Albin Michel. Cette censure fait suite à une levée de boucliers d’ONG islamistes comme Jamra et de certains hommes politiques, dont l’ancien premier ministre Abdoul Mbaye. N’ayant lu que des résumés du livre de Héla Ouardi, je ne m’avancerai pas sur le fond du texte incriminé. Mais, sans équivoque, cette censure est inacceptable. D’autant qu’il ne s’agit pas d’un brûlot islamophobe mais de l’ouvrage d’une chercheuse et historienne. Ce n’est pas au gouvernement d’un pays laïc d’interdire des ouvrages jugés blasphématoires par un collectif religieux. D’ailleurs, à l’ère d’Internet et de la multiplicité des canaux...
(Sud Quotidien 01/04/16)
Ce serait presque mathématique. Pendant 15 jours, 15 artistes, 15 femmes se sont amusées à hanter les murs de la galerie du Village des Arts. Intitulée «Taru Jiguen» (ou la beauté de la femme), l’exposition, une quarantaine d’œuvres d’art au total, et toutes signées par des femmes, a baissé les volets dans la soirée d’hier, jeudi 31 mars. Idrissa Diallo, le commissaire d’exposition, explique d’ailleurs qu’il a surtout voulu échapper à ce qu’il appelle le «folklore» du 8 mars. «Taru Jiguen» regroupe des artistes de plusieurs pays : Togo, Mali, Mauritanie, Hongrie, Suisse, France, Sénégal etc. A y voir de près, aucune de ces 15 artistes, 15 dames, ne fait vraiment la même chose que les autres, autrement dit pas...
(Enquête 25/03/16)
L’édition 2016 de la conférence Homelands se tiendra le 1er avril dans les locaux du British Council de Dakar. Elle regroupera 40 musiciens émergents d’Afrique de l’Ouest et des experts de l’industrie musicale internationale. Établir les bases d’un échange musical et commercial productif et mutuellement bénéfique entre le Sénégal et le Royaume-Uni. Tel est l’objet de la conférence Homelands prévue le 1er avril prochain à Dakar. Regroupant près de 40 musiciens, elle ouvre un large champ de discussion sur les opportunités de partenariat, d’investissement et de collaboration créative. L’évènement est le fruit d’une initiative de Punch Records, l’agence britannique de développement musical primée, en partenariat avec le British Council. Une occasion pour les participants d’apprendre comment les technologies émergentes et...
(Sud Quotidien 17/03/16)
C’est à quelques heures du vernissage de ce vendredi 18 mars, que le concept de l’exposition «Oxygène» a été dévoilé à la presse hier, mercredi 16 mars à la galerie Kemboury, qui a comme qui dirait choisi de délocaliser ses activités. L’exposition, qui prend fin le 25 mars prochain, va donc trouver refuge au Cercle de l’Union, un espace à la fois sportif et associatif. Et en ce Mois de la Femme, «Oxygène» nous introduit dans l’univers de quatre artistes plasticiennes : Kemboury Bessane, Madeleine Devès Senghor, Khadidiatou Sow et Kiné Aw, en plus de l’intrusion masculine de l’artiste sous-verre Djibril Fall Diène. C’est plus ou moins par «mimétisme», aveu de la galeriste Thérèse Turpin Diatta, que l’exposition qui s’ouvre...
(APA 11/03/16)
L’actualité politique avec notamment le référendum du 20 mars 2016, ainsi que d’autres sujets occupent la Une de la presse sénégalaise de ce vendredi. «Référendum du 20 mars : Le Navétane bascule dans le camp du Oui», titre Le Populaire, dans lequel journal, le comité directeur de l'Oncav se justife : «On a participé aux consultations de la Cnri et qu'on avait dit Oui à tous les points, on ne pouvait dire Non après». Pour ce scrutin, Rewmi note que «le Oui prend une longueur d'avance» et que les Sénégalais veulent plus de consigne de vote venant des chefs religieux. «Référendum du 20 mars : Mansour Faye (ministre de l'Hydraulique) se bande les muscles» et lance : «Je vois déjà...
(SeneNews 08/03/16)
Une mutuelle nationale de santé des acteurs culturels sera lancée ce jeudi au grand théâtre à Dakar. Cette mutuelle réservée exclusivement aux artistes leur permettra, d’accéder aux soins de base et à moindre coût. C’est l’objectif de la rencontre avec la presse cet après midi organisée par le ministère de la Culture et de la Communication et l’Agence de la couverture maladie universelle (CMU). Pour Birane Niang secrétaire général du ministère de la culture et de la communication et représentant du ministre, ceci constitue une avancée considérable et permettra aux artistes et les membres de leurs familles de bénéficier des soins médicaux à moindre coût. « Cette mutuelle va permettre d’améliorer la prise en charge sanitaire de cette catégorie sociale...
(AFP 25/02/16)
Une plateforme de téléchargement légal de musique au Sénégal a été lancée mercredi à Dakar, avec des titres de près de 200 artistes déjà disponibles, une première dans ce pays et en Afrique, selon ses promoteurs qui entendent ainsi contribuer à la lutte contre la piraterie. MusikBi ( www.musikbi.com ) est "un concept qui vient de +musik bi+" signifiant "la musique" en wolof, parlé majoritairement au Sénégal et en Gambie, a indiqué à l'AFP Moustapha Diop, directeur général de Solid, une PME sénégalaise spécialisée dans l'informatique qui a développé le projet. "Il s'agit de la première plateforme de ce genre permettant de télécharger de la musique via SMS ou le système de paiement électronique PayPal" au Sénégal mais c'est aussi...
(Jeune Afrique 24/02/16)
Berlin, le plus important festival de cinéma au monde après Cannes et Venise, a accueilli cette année deux films africains, l'un sénégalais, l'autre tunisien. Cela faisait vingt ans qu’aucun long-métrage du Maghreb et même du monde arabe n’avait été sélectionné, et plus longtemps encore qu’aucune œuvre sénégalaise n’avait été projetée à une telle occasion dans la capitale allemande.
(RFI 08/02/16)
Disparu il y a trois décennies, Cheikh Anta Diop, auteur du célèbre Nations nègres et culture, était à la fois historien, anthropologue, mais aussi homme de sciences. Elève parallèlement de Gaston Bachelard et de Frédéric Joliot-Curie, le Sénégalais avait, grâce à ses travaux de recherche pluridisciplinaires, restitué à l’Afrique son histoire, rompant avec la vision coloniale selon laquelle les Africains étaient des peuples sans passé. Ses thèses sur l’africanité de l’Egypte pharaonique ont profondément bouleversé les mentalités. Le 7 février 1986, disparaissait Cheikh Anta Diop. Ce grand historien sénégalais, qui faisait partie de la génération des intellectuels noirs de la Seconde Guerre mondiale, a profondément marqué les esprits des Africains jeunes et moins jeunes par son œuvre ambitieuse et subversive,...
(SeneNews 05/02/16)
Les acteurs culturels du Sénégal s’en réjouissent. Le Bureau Sénégalais des Droits d’auteur n’existe plus. Le Président de la République a signé l’arrêt de mort de cette structure dont la dissolution a été longtemps réclamée par les artistes Sénégalais. En lieu et place la Sodav a été porté sur les fonds baptismaux. le Président Macky Sall a fini par apposer sa signature sur cet agrément tant espéré par les acteurs de la culture Sénégalaise. Pour rappel, les acteurs du mouvement hip hop avaient saisi l’opportunité de leur audience avec le Président Sall pour l’inviter à signer, cette semaine, l’agrément de la Sénégalaise du droit d’auteur et des droits voisins (Sodav), conformément à son engagement lors d’une rencontre avec les artistes...
(Sud Quotidien 15/01/16)
Patience…Patience…Il va falloir attendre le 12 février, date de la 31ème édition des Victoires de la Musique, pour savoir si Faada Freddy, le chanteur sénégalais, est la « Révélation Scène » de cette année, retenu dans cette catégorie au même titre que deux groupes français : Feu ! Chatterton et Hyphen Hyphen. A la base, Faada Freddy fait lui aussi partie d’un groupe, un duo qui le lie à Ndongo D, son vieux compère des années de lycée. Mais il avait comme qui dirait envie d’une petite escapade. «Gospel Journey», son premier album solo, date de 2015, et la critique a plutôt bien aimé. La liste n’est pas très…très longue, mais il a tout de même trouvé le moyen d’en...
(AFP 14/01/16)
Le chanteur Baaba Maal, l'explorateur de la musique sénégalaise, publie vendredi son 11e disque, "The Traveller", et est en concert à Bruxelles le même jour puis à Paris samedi dans le cadre d'une mini-tournée européenne. A 62 ans, Baaba Maal appartient à la famille des glorieux anciens de la chanson moderne sénégalaise, celle des Youssou N'Dour, Omar Pène, Ismaêl Lô, Cheikh Lô... Mais dès son apparition sur la scène musicale de son pays, ce chanteur, fils de pêcheurs du nord du Sénégal, a apporté une note discordante et novatrice dans ce paysage. Loin du sempiternel m'balax, il a fait entendre la voix et le rythme des halpulaar, un peuple du nord du pays, autour du fleuve Sénégal, appartenant à l'ethnie...
(Jeune Afrique 13/01/16)
Avec "Dakar, ta nostalgie", Florence Arrigoni Neri nous emmène dans les rues du Plateau, à Dakar. Amoureuse passionnée de la ville de Dakar, et plus particulièrement du quartier central du Plateau, où elle a longtemps vécu, la productrice et réalisatrice française Florence Arrigoni Neri, de retour sur place, nous convie à une promenade poétique dans ces rues où tant de Sénégalais vivent ou survivent dans des conditions précaires. Des images qu’accompagne un récit à deux voix – celle de l’auteur, dont les propos sont dits par la comédienne née dans la capitale du Sénégal Clémentine Célarié, et celle de son ami le clown marionnettiste Maktar Ndiaye alias Dada, qui aime tant faire rire les enfants des rues et les jeunes...
(Enquête 07/01/16)
Auteur du support musical de la dernière conférence de l’Organisation de la conférence islamique (Oci), Malick Niang vient de gagner un prix à un concours de chant organisé par l’Unesco. L’Unesco a organisé, en collaboration avec différentes municipalités européennes, courant décembre, un concours de chant regroupant des artistes de 28 pays du monde. Seuls trois pays africains notamment le Sénégal, le Gabon et la Sierra Leone y ont pris part. Les participants ont animé une tournée européenne initiée par l’organisation. Ce qui les a menés en Suisse, en Suède, en Italie, en Danemark et en Espagne. Et c’est à Madrid que les prix ont été remis. Le chanteur Malick Niang qui représentait le Sénégal dans ce concours a gagné le...
(APA 23/12/15)
L’affaire Lamine Diack, éclatée vendredi dernier, avec le journal français Le Monde qui avait publié, avant de se rétracter, que l’ex-président de l’’Iaaf avait soutenu devant les enquêteurs avoir reçu l’argent de la corruption de la Russie pour financer la campagne électorale de 2012 au Sénégal, continue de dominer la une des quotidiens sénégalais. Ainsi, Le Quotidien revient sur la sortie médiatique du fils de Lamine Diack, Massata, dont le père place au cœur du système de corruption à l'Iaaf. «Le fils dément son père : Massata prend un autre couloir», écrit Le Quotidien à sa Une. Dans ce journal, l'ex-consultant en marketing de l'Iaaf soutient : «Je n'ai pas reçu l'argent des Russes». Selon Sud Quotidien, «Pape Massata Diack...
(Jeune Afrique 21/12/15)
Analog Africa sort une nouvelle compilation, « Sénégal 70 ». Et encore une fois, c'est du bel ouvrage. C’était un temps déraisonnable. Les Jackson Five et James Brown enflammaient le stade Demba-Diop de Dakar, Claude François, Johnny Hallyday ou la star cubaine Johnny Pacheco venaient applaudir les grands groupes locaux, et parfois taper le bœuf avec eux… La toute nouvelle compilation du label allemand Analog Africa, spécialisé dans la réédition de musique africaine, exhume les pépites du tournant des années 1970. Une époque décoiffante qui a vu naître la musique sénégalaise moderne.
(Le Quotidien (Sn) 18/12/15)
Jeter les bases d’une structuration des secteurs aptes à mettre en place des mécanismes de financement appropriés et innovants afin de soutenir le développement de l’industrie audiovisuelle et cinématographique. Tel est l’objectif de l’étude présentée hier et réalisée par le cabinet de consultance Stat Africa pour le compte de l’Etat du Sénégal, qui table sur 156 milliards en 5 ans. Bien que représentant un marché de plus de 50 milliards et subissant le diktat des productions étrangères qui peuvent être un facteur négatif à l’éducation de notre jeunesse, le cinéma sénégalais ne voit pas la vie en rose. Ainsi pour rectifier le tir, l’Etat du Sénégal entend mettre tout en ordre en créant un cadre juridique. Pour ce faire, il...
(Sud Quotidien 18/12/15)
En prélude au Festival international du Fouladou qui se tiendra du 25 au 27 décembre 2015 à Kolda, le maire de ladite ville, Abdoulaye Bibi Baldé, par ailleurs, ministre de l’Environnement, a animé une conférence de presse hier, jeudi 17 décembre pour définir les objectifs de l’évènement. Selon lui, cette première édition, vise à faire découvrir le patrimoine culturel du Fouladou pour ainsi en faire passer le développement économique de Kolda. Le Festival international du Fouladou dénommé Festi-Kolda qui va se tenir du 25 au 27 décembre prochain à Kolda consiste à revaloriser le patrimoine culturel de la localité qui, jusque là est «méconnu». Face aux journalistes hier, jeudi 17 décembre, le maire de la localité Abdoulaye Bibi Baldé en...
(Alerte Info 13/12/15)
Dans un show féerique, riche en couleur, le groupe ivoirien Magic System et quelques artistes sénégalais ont fait chanter et danser samedi des milliers de spectateurs à la place Obélisque de Dakar: un rendez-vous musical pour lancer des messages contre le changement climatique mondial. Le "concert pour la planète" cofinancé par l’Union européenne et les autorités sénégalaises a tenu toutes ses promesses. Dans la nuit de vendredi à samedi, de 19H00 à 1H00 (GMT et locales), le show a tenu en haleine des milliers de mélomanes à la place Obélisque de Dakar, symbole de la Résistance. Sur le même podium qui vibrait sous les feux des projecteurs, A’salfo et ses amis "magiciens", ainsi que des artistes sénégalais : Marema (prix...
(AFP 12/12/15)
La capitale sénégalaise, Dakar, a accueilli un "concert pour la planète", gratuit, donné par nombreux artistes, dont les Ivoiriens de Magic System, qui a rassemblé des milliers de spectateurs dans la nuit de vendredi à samedi, ont constaté des journalistes de l'AFP. La scène, dressée Place de l'Obélisque, a notamment vu défiler Maréma, jeune chanteuse sénégalaise lauréate du Prix Découvertes RFI 2014; son aîné et compatriote Baaba Maal, ainsi que les rappeurs stars du pays Xuman et Keyti qui y ont délocalisé pour l'occasion leur désormais célèbre "Journal Télé rappé" déroulant les nouvelles en rythme et en rimes. Didier Awadi et Doug-E-Tee (alias également Duggy-Tee)...

Pages

(Financial Afrik 18/09/17)
En poste depuis 2011, l’ivoirien Serge-Marie N’Guessan, représentant-résident de la Banque africaine de développement (BAD) au Togo est arrivé en fin de mission. Prochaine destination, Dakar, où il devra occuper les mêmes fonctions pour le compte de l’institution basée à Abidjan. A Lomé, il se susurre l’arrivée de son homologue de Siéra Leone, annoncé pour prendre fonction dès le départ fin septembre de M. Nguessan. Notons que les interventions de la BAD au Togo ont connu une hausse signifiante depuis la mise en place d’un bureau à Lomé. La dernière action en date est l’approbation en août dernier, d’un don de 975.000 dollars via le Fonds des énergies durables pour l’Afrique, en faveur du pays pour la mise en œuvre...
(RFI 16/09/17)
Au Sénégal, les 165 députés ont donc pris leurs fonctions jeudi 14 septembre. Avant le lancement des activités parlementaires la semaine prochaine, les élus gèrent leurs inscriptions administratives car ils ont un statut à part avec de nombreux avantages. S'ils ont des devoirs, les députés ont aussi des droits et un statut de privilégié; notamment un passeport diplomatique, une indemnité mensuelle de 1,3 million de francs CFA, un véhicule 4X4 neuf avec l'entretien payé par l'Assemblée, 300 litres de carburant. Pour les 16 membres du bureau...
(RFI 15/09/17)
Au Sénégal, c’est la rentrée parlementaire pour les députés élus aux législatives du 30 juillet dernier. L'hémicycle est largement dominé par la mouvance présidentielle avec 125 sièges sur 165. L'opposition, elle, va tenter de se faire entendre malgré l'absence de deux ténors : l’ancien président Abdoulaye Wade et le maire de Dakar, Khalifa Sall toujours en prison. Les travaux de cette nouvelle Assemblée ont pris du retard, ce jeudi matin, et en attendant, ce sont les partisans et les sympathisants de Khalifa Sall qui se font entendre. A l’extérieur de l’Assemblée, les forces de l’ordre ont eu des difficultés à contenir la foule. Des sympathisants de Khalifa Sall qui demandaient la libération de leur chef. Dans les travées de l’Assemblée,...
(Jeune Afrique 15/09/17)
C’est à Ouagadougou qu’Emmanuel Macron prononcera son premier discours consacré à l’Afrique. Date retenue pour le premier discours africain d’Emmanuel Macron : le lundi 13 novembre. Sa préparation a été confiée aux onze membres du Conseil présidentiel pour l’Afrique (CPA), sous la supervision de Franck Paris, le conseiller Afrique de Macron. Il sera ensuite rédigé par Sylvain Fort, la « plume » du chef de l’État. Objectif : concilier les enjeux du moment (sécurité, flux migratoires) et la volonté de renouveau annoncée durant la campagne présidentielle. Celle-ci s’exprimera à travers des thèmes tels que la jeunesse, les opportunités d’affaires...
(RFI 15/09/17)
Jeudi 14 septembre, en pleine session d'ouverture de la 13e législature, les députés ont appris le décès de Djibo Leyti Kâ. Homme politique autant respecté que craint, le socialiste a marqué l'histoire politique en travaillant avec tous les chefs d'Etat de Senghor à Macky Sall. L'Assemblée nationale lui a donc rendu hommage. Electrisés par le débat sur l'absence de Khalifa Sall, les députés se sont immédiatement tus lorsqu'ils ont compris qu’Abdoulaye Makhtar Diop avait une mauvaise nouvelle à annoncer. « Le ministre d’Etat Djibo Kâ vient de nous quitter. Paix à son âme. » Dans les travées de l'Assemblée, les députés sortent pour évoquer Djibo Kâ. « Nous avons appris à militer, à servir le pays, à l’ombre d’un homme...
(Jeune Afrique 15/09/17)
De la préhistoire politique sénégalaise, il était l’un des derniers dinosaures. Le 14 septembre, le jour même de la rentrée parlementaire, Djibo Leyti Kâ s’est éteint à l’âge de 68 ans. De longue date, pour cet ancien dauphin putatif de l’ex-président Abdou Diouf, la roue avait tourné et son rôle dans la vie politique sénégalaise était surtout devenu symbolique. Djibo Kâ était né à la politique en des temps où un parti hégémonique, le Parti socialiste, à défaut d’être unique, régnait sans partage sur la vie politique sénégalaise. Dernier directeur de cabinet de Léopold Sédar Senghor, il fut ensuite l’un des dauphins putatifs de son successeur, Abdou Diouf, dont il avait été plusieurs fois le ministre. Mais en 1996, la...
(RFI 14/09/17)
Au Sénégal, les 165 députés élus le 31 juillet intègrent ce jeudi l’Assemblée nationale. Avec 125 élus, la majorité présidentielle va sans aucun doute se mettre en ordre de bataille pour appliquer le programme de Macky Sall. Réduite au minimum, l’opposition tentera de se faire entendre malgré l’absence de deux ténors que sont Abdoulaye Wade, qui a démissionné de son poste, et Khalifa Sall qui est en prison depuis six mois. En décidant de ne pas siéger, Abdoulaye Wade a fait le malheur du camp de Khalifa Sall. Doyen des députés, il lui revenait en effet de présider la séance d’ouverture. Et donc de disposer d’une tribune pour évoquer la situation du maire de Dakar. C’est ce qu’espérait en tout...
(RFI 14/09/17)
L'installation des nouveaux députés sénégalais élus en juillet dernier a lieu ce 14 septembre à l'Assemblée nationale de Dakar : 165 parlementaires qui auront pour tâche de voter les lois et de suivre les politiques publiques de ces cinq prochaines années. Une Assemblée majoritairement gagnée à la mouvance présidentielle et dont la moyenne d'âge est de 54 ans, révèle l'ONG dakaroise Enda, qui s'est justement penchée sur la quasi-absence de représentation de la jeunesse au sein de l'hémicycle. L'organisation Enda Lead Afrique s'est intéressée à l'âge des nouveaux députés sénégalais et a découvert que seuls 4 parlementaires sur 165 ont moins de 35 ans. Pour Robert Sène, à l’origine de l'étude, ce ne sont pas les Sénégalais qui n'élisent pas...
(Jeune Afrique 14/09/17)
Après avoir mené la coalition présidentielle à la victoire aux législatives, Mahammed Boun Abdallah Dionne, le Premier ministre sénégalais, est reconduit dans ses fonctions. Et permet ainsi à l'actuel président sénégalais de se consacrer à sa future campagne. La question d’un éventuel changement de Premier ministre ne s’est finalement jamais vraiment posée. Nommé tête de liste de la coalition présidentielle Benno Bokk Yakaar (BBY) pour les législatives du 30 juillet, Mahammed Boun Abdallah Dionne a rempli la mission qui lui avait été assignée en conservant une large majorité parlementaire, forte de 125 députés sur les 165 que compte l’Assemblée nationale. Un peu plus d’un an avant la prochaine présidentielle, prévue au début de 2019, ce fidèle parmi les fidèles de...
(RFI 14/09/17)
La rentrée parlementaire sénégalaise, qui aura lieu demain, s’annonce tendue. Hier, le président Macky Sall appelait la classe politique au dialogue, à la responsabilité pour le bien du pays. Mais l’opposition est désormais vent debout car le chef de l’Etat a nommé son frère Aliou à la tête de la Caisse des dépôts. C’est lors du premier conseil des ministres du tout nouveau gouvernement que cette décision a été annoncée. « Aliou Sall est nommé directeur général de la Caisse des dépôts et consignations ». Dans le même document, le président Macky Sall donne ses directives au gouvernement et exige « l’humilité, le culte de l’intérêt général ». Cette nomination a provoqué une fronde. L’opposant Malick Gakou parle « d’un...
(Jeune Afrique 13/09/17)
La nomination du frère du président à ce poste stratégique provoque une polémique au Sénégal, où le nom d’Aliou Sall a déjà fait les choux gras de la presse lors de l’affaire Pétro-Tim. Un problème « éthique », selon l’opposition, qui accuse le président de « népotisme ». « Macky franchit le Rubicon », titrait le journal L’Enquête de ce mardi 12 septembre. Macky Sall, le président de la République du Sénégal, a nommé la veille Aliou Sall, son propre frère, au poste de Directeur de la Caisse des dépôts et consignations. La nouvelle a d’abord couru sur les réseaux sociaux, lundi, et donné lieu à une étonnante succession de quiproquos. Annoncée une première fois, la nomination d’Aliou Sall, frère...
(Jeune Afrique 11/09/17)
Stigmatisé en France pour ses débordements, le Franco-Béninois Kemi Seba s’est refait une vie de polémiste au Sénégal, où il résidait depuis 2011. Mais sa croisade contre le franc CFA lui a valu, le 6 septembre, d’en être expulsé sans préavis. À chaque intervention publique, il monte sur scène tel un boxeur entrant sur le ring. Épaules carrées, démarche chaloupée, regard menaçant, il semble toiser un adversaire imaginaire. Le 19 août, place de l’Obélisque, à Dakar, il n’y avait pas de scène mais Kemi Seba, 35 ans, a « fait le taf » devant la grappe de journalistes sénégalais et les quelque 250 personnes réunies à l’occasion de la journée contre la Françafrique. Un événement qu’il a lui-même lancé et...
(Jeune Afrique 11/09/17)
Dans une lettre adressée dimanche au secrétaire général de son parti, l'ancien président de la République Abdoulaye Wade a notifié sa démission. Par conséquent, il ne se présentera pas à la cérémonie d'ouverture solennelle de la session parlementaire le 14 septembre prochain. « Je vous serai reconnaissant de porter à la connaissance de mes collègues députés que je présente ma démission de l’Assemblée nationale, raison pour laquelle je ne serai pas présent à la séance d’ouverture solennelle convoquée pour le jeudi 14 septembre 2017 », a annoncé Abdoulaye Wade dans la correspondance...
(RFI 11/09/17)
Au Sénégal, la stratégie politique est tout un art. Le nouveau gouvernement à peine en fonction et alors que le président Macky Sall a appelé au dialogue, Abdoulaye Wade place ses pions. L’ex-président, élu député en juillet dernier, a rendu en effet visite à la famille de Khalifa Sall. Le maire de Dakar, soupçonné de détournements de deniers publics, est en prison depuis 6 mois et il a perdu récemment son frère. Abdoulaye Wade est donc venu présenter ses condoléances. Mais sa venue est clairement politique. « Pour moi, la politique c’est comme d’essayer de mettre un éléphant dans un trou de seringue… » Abdoulaye Wade, en wolof, a multiplié les citations du genre. Durant près d’une heure, sous les...
(RFI 11/09/17)
Au Sénégal, après la présentation du gouvernement la semaine passée, cette semaine l’actualité politique va se jouer à l’Assemblée nationale. Les 165 députés élus feront leur rentrée ce jeudi 14 septembre et deux personnalités au moins seront absentes lors de cette rentrée. Abdoualye Wade et Khalifa Sall. Le communiqué est tombé ce dimanche 10 septembre en début de soirée. Abdoulaye Wade l’avait dit et répété. S’il était tête de liste, c’était uniquement pour aider son parti. L’ex-président a donc démissionné de son poste de député. « Je ne serai donc pas présent à la séance d’ouverture convoquée ce jeudi », indique Abdoulaye Wade qui conclut en taclant une fois de plus le président Macky Sall. « Mon parti et moi-même...
(RFI 11/09/17)
Nigeria-Cameroun, Sénégal-Angola, Maroc-Egypte et Tunisie-RD Congo seront les affiches des quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations masculin de basket-ball (Afrobasket 2017), le 14 septembre à Tunis. Les Camerounais se sont qualifiés aux dépens des Rwandais, les Sénégalais ont écrasé les Mozambicains et les Congolais ont battu les Nigérians. Les Maliens sont éliminés malgré leur victoire 92-63 face aux Ivoiriens. Le premier tour du Championnat d’Afrique des nations masculin de basket-ball 2017 s’est achevé ce 10 septembre avec quelques surprises. La première d’entre elles a été la victoire de l’équipe de la RD Congo face à celle du Nigeria, à Tunis. La RDC est en effet venue à bout 83-77 de champions d’Afrique en titre plutôt maladroits au tir...
(RFI 10/09/17)
Au Sénégal, la stratégie politique est tout un art. Le nouveau gouvernement à peine en fonction et alors que le président Macky Sall a appelé au dialogue, Abdoulaye Wade place ses pions. L’ex-président, élu député en juillet dernier, a rendu en effet visite à la famille de Khalifa Sall. Le maire de Dakar, soupçonné de détournements de deniers publics, est en prison depuis 6 mois et il a perdu récemment son frère. Abdoulaye Wade est donc venu présenter ses condoléances. Mais sa venue...
(BBC 09/09/17)
La nouvelle équipe gouvernementale sénégalaise est qualifiée par Serigne Saliou Guèye, journaliste politique sénégalais et directeur de publication du site l'essentiel d'Etat major politique dont la mission est de remporter la présidentielle de 2019. Selon M. Guèye, le départ du ministre Mankeur Ndiaye se justifie par les revers diplomatiques connus par le Sénégal sur le plan international. S'agissant du ministère de l'Intérieur, Serigne Saliou Guèye considère que le remplaçant d'Abdoulaye Daouda Diallo, Aly Ngouille Ndiaye, est aussi politiquement engagé. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/monde-41201375
(RFI 08/09/17)
Au Sénégal, le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne a annoncé jeudi 7 septembre la composition du gouvernement, 24 heures après avoir été lui-même reconduit à son poste. Si le président Macky Sall cherche la stabilité et la continuité, de nombreuses modifications ont néanmoins été apportées. « Le nouveau gouvernement est marqué par la continuité. » Venu en personne présenter les objectifs de son nouveau gouvernement, le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne a multiplié les annonces. Il a expliqué en particulier que Macky Sall « a souhaité mettre en place un ministère dédié à l’emploi. » Objectif : trouver du travail à la jeunesse sénégalaise. Pour cela quatre grands ministères voient le jour : les Mines, l’Industrie, le Tourisme,...
(RFI 08/09/17)
Cela fait 6 mois que Khalifa Sall est en détention. Le maire de Dakar, soupçonné de détournements de deniers publics, est en effet incarcéré depuis le 7 mars. Jeudi 7 septembre, ses soutiens et sympathisants se sont réunis pour appeler à sa libération. « Libérez Khalifa ! Libérez Khalifa ! » Malgré l’interdiction, elles ont tenté. Il est interdit de manifester devant la prison de Rebeuss. Au bout de deux minutes, Aissatou Fall et ses amies, membres de l’association des femmes socialistes de Dakar, ont donc été priées de s’éloigner pour s’adresser à la presse. « Après 6 mois de détention provisoire, le maire de Dakar doit être libéré. C’est pourquoi on est là. Pour exiger sa libération. » Cette...

Pages