Jeudi 22 Juin 2017

Sénégal

(Le Soleil 13/06/17)
Dans le cadre de sa récente tournée sous-régionale, Son Excellence le président de la République du Ghana, M. Nana Akufo-Addo, élu en 2016 au premier tour des élections présidentielles (avec un suffrage de 53 %), a effectué une visite de travail et d’amitié du 15 au 17 mai au Sénégal. Lors de la conférence de presse du 16 mais 2017 au Palais de la République, les présidents Sall et Akufo-Addo ont fait part de leurs décisions d’accroître la coopération bilatérale entre leurs pays respectifs, mais aussi du partage d’expérience du Ghana sur...
(Sud Quotidien 13/06/17)
La secrétaire générale du ministère de la pêche et de l’économie maritime, Ndèye Tické Ndiaye Diop, a précisé que le secteur de la pêche contribue de l’ordre de 3,2% au Pib au lieu de 1,8% qui ne prenait en compte que la branche production. Elle s’exprimait hier, lundi 12 juin lors de la cérémonie d’ouverture de l’atelier de concertation sur les statistiques du secteur de la pêche organisé par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd). La contribution du secteur de la pêche au Pib est de l’ordre de 3,2% en lieu et place de 1,8%. Cette précision est de la secrétaire générale du ministre de la pêche et de l’économie maritime, Ndèye Tické Ndiaye Diop qui...
(SeneNews 13/06/17)
La cour suprême va trancher demain son bras de fer avec Diamane Diakham et Cie, ces agents licenciés qui avaient réussi à faire condamner la société à payer 300 millions de francs. La cour d’appel leur avait donné gain de cause, sur la saisie attribution par laquelle ils avaient bloqué les comptes du port.Demain la haute juridiction va statuer sur le pourvoi du directeur du port. Apres un deuxième revers devant la cour d’appel de Dakar, Cheikh Kanté saisi la cour suprême pour un pourvoi en cassation. Le Dg du port est toujours en bras de fer avec les ex-cadres d la société. Diamane Diakham, Jean Baptiste Diop, Moussa Sy et Mamadou Thioub avaient eu raison sur le directeur du...
(Enquête 13/06/17)
GFM, Origines Sa et Sirius Télécoms Afrique sont les nouveaux opérateurs virtuels mobiles au Sénégal. Si leur arrivée est saluée par le Restic, elle est surtout une occasion pour l’Asutic de pointer du doigt les manquements dans la gouvernance du secteur. Le Sénégal enregistre l’arrivée de trois nouveaux opérateurs dans le secteur des télécommunications. Cela ne veut pas dire pour autant que le pays en compte six désormais, car les nouveaux venus sont des opérateurs mobiles virtuels (MVNO). Un MVNO est ‘’une société détentrice d’une licence pour l’exploitation d’un réseau télécoms, mais qui ne possède pas de concession de spectre de fréquences, ni d’infrastructure de réseau propre’’, explique le Rassemblement des entreprises du secteur des technologies de l’information et de...
(Sud Quotidien 13/06/17)
Après la publication des listes des candidats à la députation, le constat semble unanime au sein de la coalition présidentielle Bby. Ou du moins, au niveau des alliés où c’est la déception totale dans la mesure où aucun parti allié n’a vu ses prétentions respectées, encore moins ses acquis consolidés en termes de sièges à l’Assemblée nationale. Le vice-président de la Commission électorale de l’Afp, Aliou Badara Diouck, repris sur les ondes de la Rfm, laisse entendre que les progressistes sont largement en deçà de leurs attentes. Il en est de même au niveau d’Aj-Authentique, où les camarades de Landing Savané, à l’image du Dr Cheikh Lo, se sentent «humiliés». L’Union pour le renouveau démocratique (Urd) n’en dira pas moins,...
(AFP 12/06/17)
Le président sénégalais Macky Sall a souligné lundi sa volonté de faire en sorte que l'Afrique ne soit pas un "ventre mou dans la lutte contre le terrorisme", à l'issue d'un entretien à Paris avec son homologue français Emmanuel Macron. Ce dernier a pour sa part salué "le rôle majeur que le Sénégal joue et a joué dans la lutte contre le terrorisme au Sahel", lors d'une déclaration conjointe à la presse à l'Elysée. "Le Sénégal a été à nos côtés depuis le départ", a ajouté M. Macron soulignant que "les premiers éléments de l'opération française Serval au Mali s'étaient déployés à partir du Sénégal". Ce pays "déjà fortement engagé, deviendra dans les prochaines semaines le premier contributeur à la...
(Jeune Afrique 12/06/17)
Alors que les hydrocarbures sénégalais ne sont pas encore exploités, le débat sur les bonnes pratiques est, lui, bien lancé. Avant même que le pétrole et le gaz du sous-sol sénégalais ne soient exploités, les questions de gouvernance du secteur des hydrocarbures font la une des journaux du pays. En cause, un processus d’attribution des licences – piloté par le ministère de l’Énergie et la compagnie publique Petrosen, également actionnaire de tous les projets – jugé...
(RFI 12/06/17)
Le président ivoirien Alassane Ouatarra ce dimanche 11 juin, le roi du Maroc Mohamed VI en milieu de semaine et Macky Sall ce lundi 12 juin : si l'actualité française se concentre sur les législatives, Emmanuel Macron engage lui ses relations avec différentes chefs d'Etat africains. Et c'était une volonté du président français qui souhaitait rencontrer son homologue sénégalais rapidement. L'étape de Paris s'est ajoutée récemment pour Macky Sall. Ce rendez-vous, cette « prise de contact », comme l'appellent les deux parties...
(SeneNews 12/06/17)
Au lendemain des investitures à Benno Bokk Yakaar, ça grogne au parti socialiste d’Ousmane Tanor Dieng et à l’Alliance des forces du progrès de Moustapha Niasse.Arès les investitures pour les législatives, des lignes de fracture se dessinent entre le parti présidentiel et certains de ses alliés notamment l’Afp le Parti socialiste. La formation de Moustapha rue déjà des les brancards en a croire l’Enquête. Au lendemain de la publication officielle des listes, le comité électoral national de l’Apf est aussitôt monté au front pour dénoncer la réparation des sièges. Il dénonce la rupture de la chaîne de concertation, au moment de la phase finale. Selon les camarades de Moustapha Niass, «il est difficilement compréhensible qu’un candidat unanimement désigné par l’ensemble...
(Jeune Afrique 12/06/17)
Depuis les récentes découvertes de gisements d'hydrocarbures et l'annonce de l'entrée en production de plusieurs complexes en 2012, le pays se rêve en petit émirat. Mais attention aux lendemains qui déchantent ... Dakar apparaît désormais sur la carte pétrolière du continent. Depuis 2014, les compagnies internationales ont multiplié les découvertes d’hydrocarbures au pays de la Teranga, dont la principale richesse du sous-sol connue jusque-là était le phosphate. Les pionniers de l’or noir au Sénégal sont des juniors, ces compagnies anglo-saxonnes de taille petite ou moyenne et spécialisées dans l’exploration, comme l’américain Kosmos Energy, découvreur du mégagisement gazier sénégalo-mauritanien de Grand-Tortue, ou encore le britannique Cairn Energy, qui a mis au jour les ressources pétrolières de Sangomar Profond et exploite les...
(AFP 12/06/17)
Génération Foot a remporté pour la première fois de son histoire le titre de champion du Sénégal, dès ses débuts parmi l'élite, après sa victoire 4 à 2 devant le Stade Mbour, dimanche, lors de la 24e journée. Génération Foot, qui totalise 51 points, ne peut plus être rejointe par ses poursuivants immédiats à deux journées de la fin de la compétition. Créée sous la forme d'une académie en 2000, Génération Foot, partenaire du club français du FC Metz, a été promu cette saison parmi l'élite du Championnat sénégalais.
(AFP 10/06/17)
Le président Emmanuel Macron rencontrera dimanche le président de Côte d’Ivoire Alassane Ouattara, et son homologue sénégalais Macky Sall lundi, a annoncé vendredi l’Elysée. En pleine journée électorale en France pour le premier tour des élections législatives, le chef de l’Etat doit s’entretenir avec M. Ouattara en milieu d’après-midi, et les deux hommes doivent s’adresser à la presse à l’issue de leur entretien. Lundi ce sera au tour de M. Sall d’être reçu à l’Elysée en début de matinée, avant également une déclaration à la presse.
(SeneNews 10/06/17)
Des élections qui s’annoncent coûteuses, mouvementées et historiques, voilà le caractère spécial que revêtent les Législatives du 30 juillet 2017. En plus donc de la participation de la diaspora, cette 13e législature qui s’annonce aura une tunique particulière. Des 49 listes initialement annoncées, 47 ont été retenues. La Direction Générale des Elections a donc procédé à la minutieuse étude des différentes listes proposées par les coalitions de partis, entités politiques et personnes indépendantes. Voici ici dressée la liste des partis en lice pour les Législatives prochaines: -Parti de la vérité pour le développement (P.V.D) -CoalitionManko Taxawu Senegaal -Entité indépendante DEFAR SENEGAAL -Rassemblement démocratique Sénégalais (R.D.S) -Union pour le Fédéralisme et la Démocratie -Entité indépendante Mouvement pour la Renaissance, la liberté...
(RFI 10/06/17)
Sept chalutiers chinois sont depuis la nuit de jeudi à vendredi au port militaire de Dakar. Ces bateaux de 30 à 40 mètres ont été interceptés la nuit précédente plus tôt par la marine sénégalaise alors qu'ils pêchaient, sans autorisation, au large de la Casamance. Désormais bloqués à quai, surveillés par des militaires, les sept chalutiers ont été arraisonnés en pleine nuit dans des conditions difficiles, explique le chef de corps du groupement naval Karim Mara. « Les chalutiers étaient en groupe, sans autorisation. Quand ils font ces opérations...
(Jeune Afrique 09/06/17)
L'agenda africain du président français Emmanuel Macron s'annonce chargé. Le nouvel occupant de l'Elysée rencontrera son homologue ivoirien Alassane Ouattara dimanche 11 juin, avant de s'entretenir avec le Sénégalais Macky Sall le lendemain et de s'envoler pour le Maroc, le 14 juin. Le premier chef d’État africain reçu à l’Élysée par Emmanuel Macron sera donc Alassane Ouattara. Moins de trois mois après ses adieux à François Hollande, le président ivoirien sera de nouveau sur le perron de l’Élysée dimanche, cette fois-ci accueilli par le nouvel occupant du palais présidentiel français.
(SeneNews 09/06/17)
Me Abdoulaye Wade a été bel et bien confirmé tête de liste nationale de Wattù Senegaal pour les élections législatives du 30 juillet, contrairement aux dernières rumeurs. Comme révélé par le Journal «Libération», les listes départementales ont été «déshéritées» par les hauts responsables du Parti démocratique sénégalais (PDS). Au vue du classement fait dans ladite liste nationale, l’on recense Woré Sarr (2e), Pape Diop (3e), Marie Sow Ndiaye (4e), Mamadou Lamine Diallo (5e), Yaye Mane Albis (6e), Mamadou Diop ‘’Decroix’’ (7e), Madické Niang (9e), Toussaint Manga (11e) ou encore Abdoul Aziz Diop...
(Sud Quotidien 09/06/17)
Les épreuves de philosophie du Baccalauréat, session 2017, ont fuité. Le sujet n°1 proposé à la réflexion aux 147 607 candidats au Sénégal, serait disponible la veille des épreuves et confirmé, après recoupements auprès d’un certain nombre de professeurs interpellés. Le réseau social, WhatsApp, a été mis à contribution par les potaches pour favoriser la disponibilité du sujet. La Coordination des enseignants et examinateurs de Philosophie s’est déjà saisie de l’affaire. Un boycott de la correction n’est pas à écarter. Les 147 607 candidats répartis de 475 jurys et 350 centres approximativement, se sont planchés hier, mercredi 6 juin, sur les épreuves anticipées de philosophie. Toutefois, des sources dignes de foi, confient que des professeurs de Philosophie à Dakar, Diourbel...
(APS 09/06/17)
Les ministres de l’Agriculture et de l’Elevage de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) ont félicité le Sénégal pour ces «performances» obtenues grâce au Programme d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (PRACAS).Les ministres ont encouragé «les autres Etats membres à capitaliser l’expérience tout en veillant à la soutenabilité de la croissance», indique le communiqué final issue de la réunion des ministres de l’Agriculture et de l’Elevage qui s’est tenue sous la présidence de Aminata Mbengue Ndiaye, ministre de l’Elevage et des Productions Animales du Sénégal. La cérémonie officielle d’ouverture des travaux a été marquée par l’allocution de bienvenue de Abdallah Boureïma, président de la Commission de l’UEMOA et le discours d’ouverture de Albadé Abouba, ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture...
(RFI 09/06/17)
Il y a dix ans, le 09 juin 2007, disparaissait à Dakar, à l’âge de 84 ans le cinéaste et écrivain sénégalais Ousmane Sembène. Autodidacte, l’homme avait été maçon, tirailleur, docker, avant de se lancer dans l’écriture littéraire et cinématographique, afin d’imprimer sa marque sur les combats essentiels de son temps pour la justice, la liberté et la dignité de son peuple. Il a laissé derrière lui une œuvre impressionnante, empreinte d’engagement et d’indignation féconds, qui a influencé plusieurs générations d’intellectuels sénégalais et africains. Faisant le récit du « making of » de son livre Ousmane Sembène, une conscience africaine (Présence Africaine, 2010), seule biographie à ce jour consacrée au romancier-cinéaste sénégalais, son auteur, le professeur Samba Gadjigo, raconte la...
(Enquête 09/06/17)
Dans une déclaration rendue publique hier, le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) rappelle les exigences de la couverture de la campagne électorale pour les Législatives aussi bien pour les organes publics que privés. En perspective de l’ouverture prochaine de la campagne pour les élections législatives du 30 juillet 2017, le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) fixe les règles du jeu. Conformément aux dispositions du Code électoral et de la loi 2006-04 du 04 janvier 2006, il veut ainsi veiller au respect des règles relatives à la couverture médiatique des élections. Ainsi, dans une déclaration parvenue hier à EnQuête, la structure que dirige Babacar Touré rappelle que la couverture des Législatives se fait dans le respect du...

Pages

(Sud Quotidien 23/05/17)
Le secrétaire général de l’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (UNSAS), Mademba Sock, a annoncé, lundi à Tambacounda, son retrait du syndicalisme en cas de victoire de sa centrale syndicale aux prochaines élections de représentativité des centrales syndicales. “Si l’UNSAS gagne l’élection, mon mandat est fini, (…) ce sera une satisfaction morale”, a notamment dit Mademba Sock, qui s’est montré optimiste. “Quand je suis sorti de prison le 22 janvier, je me suis dit que rien ne sera plus comme avant”, a-t-il ajouté, faisant allusion à la grève de l’électricité de 1998 qui lui avait valu un emprisonnement de six mois et qui l’avait rendu célèbre. Il a relevé qu’à un certain moment, il faut savoir passer le relais...
(Enquête 22/05/17)
Dans sa croisade contre la mendicité des enfants, le Sénégal peut compter sur l’Italie qui a mis sur la table 327 978 500 F CFA. Le Sénégal accentue la lutte contre la mendicité des enfants. A cet effet, le projet d’appui à l’éradication de la mendicité et la maltraitance des enfants a été lancé hier, au Centre de premier accueil de Dakar (CPA). L’Italie, en phase avec les instruments juridiques relatifs à la protection de l’enfant et à la promotion de ses droits mis en place par l’Etat du Sénégal, a financé le projet à hauteur de 500 000 euros, environ 327 978 500 F CFA. Ce projet, d’après le présentateur Amadou Ndiaye, tend à éradiquer le problème de la...
(Enquête 22/05/17)
Pour mieux faire face aux menaces terroristes et crimes transfrontaliers, l’Administration des Douanes et la Police nationale ont décidé de fédérer leurs forces. C’est dans ce cadre qu’un atelier d’une semaine a été organisé pour mieux renforcer les capacités d’une vingtaine d’agents de ces deux corps. La Direction générale de la Police nationale a organisé, avec l’Administration des Douanes, un atelier d’une semaine sur le thème : ‘’Formation thématique pour la Douane et la Police sur la gestion des frontières’’. Cette rencontre, qui a pris fin hier et qui a vu la participation d’une vingtaine d’éléments des deux corps, s’inscrit, selon les initiateurs, dans le cadre du projet d’appui de la gestion des frontières financé par l’Union européenne (UE) à...
(RFI 22/05/17)
Le riz auquel nous nous intéressons aujourd'hui est un riz un peu particulier, un riz qui jusqu’à preuve du contraire n’existe pas. Son nom : le riz plastique. La rumeur sur l’existence supposée de ce « faux riz » s’est répandue comme un feu de brousse ces dernières semaines, obligeant les autorités, notamment au Sénégal, à prendre les devants. La première vidéo dure 3 minutes. Des grains qui ressemblent à du riz sont posés sur le brûleur d’une gazinière. Les grains s’enflamment, fondent. Un homme dit « vous voyez, vous voyez, est-ce que c’est du riz ça ? » Dans une seconde vidéo, une femme fait une boule avec du riz, la jette au sol, la boule ne se casse...
(Vox Africa 22/05/17)
Le car rapide sénégalais, ce moyen de transport en commun, bariolé et gribouillé de bout en bout, s'impose sur la carte postale du pays depuis plusieurs décennies. Il n'est pourtant ni beau, ni un joyau, mais demeure un des moyens de transport les plus prisés à Dakar. Ce véhicule à la limite extravagant est pourtant devenu un symbole de la capitale sénégalaise au point de faire partie de l'exposition permanente du Musée de l'Homme de Paris. Venu d’Europe, le "car rapide" est à l’origine un véhicule de transports de marchandises. Au Sénégal, il a été transformé en voiture de transport en commun depuis plusieurs décennies. Prisé par les usagers, il est aujourd’hui incontournable. Socé Ndao, secrétaire Général du garage des...
(Enquête 22/05/17)
Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) a publié hier son premier avis trimestriel. Comme il est de coutume, les dysfonctionnements notés dans les programmes des médias y sont relevés et des recommandations faites. ‘’Les médias servent de plus en plus de caisse de résonance aux drames quotidiens des populations en situation de détresse. Ils font la promotion d’une forme ‘’d’esthétique de l'insoutenable’’, particulièrement dans le traitement des faits divers. Certains contenus audiovisuels exposent des consciences innocentes et portent souvent atteinte à la cohésion nationale, à l’intégrité du territoire et au respect des institutions républicaines.’’ Ces propos sont du collège du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) dont l’avis trimestriel est parvenu hier à EnQuête. Cette conclusion découle...
(Afrik.com 19/05/17)
Pendant plusieurs décennies, d’innombrables habitants des zones rurales d’Afrique ont rejoint les centres urbains, attirés par la perspective d’une vie meilleure. Dans la région sénégalaise de Fouladou, une initiative locale qui vise à améliorer la viabilité de l’agriculture tente d’inverser cette tendance, en mettant l’accent sur les semences. Lamine Biaye, vétéran du Mouvement des paysans sénégalais aujourd’hui âgé de plus de 70 ans, est le fondateur et président de l’Association sénégalaise des producteurs de semences paysannes (ASPSP). Cette organisation s’appuie sur les connaissances locales et les systèmes...
(Sud Quotidien 19/05/17)
Commise par l’État du Sénégal, l’Inspection générale d’Etat (IGE) va se pencher sur le dossier du troisième Festival mondial des arts nègres (Fesman), histoire de voir comment celui-ci s’est déroulé, a laissé entendre le ministre de la Culture et de la Communication, hier jeudi 18 mai, face aux députés. Mbagnick Ndiaye, qui répondait ainsi à la question orale du député Boucar Biaye, qui cherchait à en savoir davantage sur la somme dépensée pendant le Fesman 2010, a surtout dit qu’il ne pouvait pas “avancer à ce niveau un chiffre exact ou qui peut être contraire à la réalité”. Parce que, a-t-il expliqué, “au terme de ce FESMAN 3 beaucoup de problèmes ont été posés (...) et cela a valu à...
(SeneNews 18/05/17)
Dans l’affaire qui l’opposait à son ex épouse Aminata Diack, l’ancien Premier ministre peut pousser un ouf de soulagement. En effet, il a été relaxé pour les délits de tentative d’escroquerie et de faux et usage de faux dans un document administratif.Par rapport toujours aux peines prononcées par la Cour, les 6 mois avec sursis affligés à l’agent municipal qui aurait aidé Abdoul Mbaye à falsifier ledit document et le déboutement de Mme Diack ont été aussi notés. C’est donc une fin contraire à la réquisition du procureur qui faisait état d’un an de prison ferme contre Abdoul Mbaye ainsi qu’une relaxe de son ex-épouse.
(Sud Quotidien 16/05/17)
La prolongation de l’affaire Khalifa Sall se joue désormais dans les rues de Dakar, plus précisément devant le ministère de l’Intérieur sis à la Place Washington. Et hier, dans le cadre des manifestations dites « Lundis de Khalifa », un des volets du plan d’actions pour la libération du maire de Dakar, 19 femmes du mouvement Taxawu Dakar dont la première adjointe au maire de la ville Sohane Wardini ont été arrêtées par la police du Plateau et acheminées de suite au commissariat central de Dakar. Par suite, une foule immense s’est formée devant le commissariat central et parmi les nombreux partisans de Khalifa Sall, on pouvait repérer le maire des Parcelles assainies Moussa Sy, la députée Hélène Tine, le...
(Jeune Afrique 16/05/17)
Air Liquide a inauguré, lundi 15 mai à Thiès, au Sénégal, la première Maison Oxygène, lieu central de l’offre "Access Oxygen" qui vise à rendre accessible l’oxygène médical pour les petits postes et centres de santé. Baptisé Maison Oxygène, la structure « constitue le premier niveau d’accès à la santé des patients vivant dans les zones périurbaines et rurales », selon un communiqué publié par le groupe, lundi 15 mai. Déployé à Thiès, ​le service « Access Oxygen » sera disponible à terme dans tout le Sénégal. Ce service repose sur une prestation complète permettant aux petites structures de santé de bénéficier du matériel et des services nécessaires pour mettre en oeuvre des oxygénothérapies dans le cadre de traitement de...
(SeneNews 16/05/17)
Dans le cadre des lundis de Khalifa, qui entrent dans le plan d’actions pour sa libération, des femmes proches de l’edile de Dakar ont organisé hier un rassemblement devant les locaux du ministère de l’intérieur.Au cours de cette manifestation, pacifique et citoyenne visant à révoquer la détention arbitraire de Khalifa Sall ainsi que les privations de libertés dont il est victimes, 19 femmes dont la première adjointe au maire de la ville de Sohane Wardini ont été interpellés par la police. D’aprés Libération, elles ont été retenues au commissariat de Dakar-Plateau sans aucune forme de notification. La coalition initiative 2017 fustige cet acte arbitraire et exige la libération de ces femmes qui ‘ont fait qu’exprimer une volonté citoyenne et populaire.
(APA 12/05/17)
Le Centre indépendant de recherches et d'initiatives pour le Dialogue (CIRID) basé à Genève en Suisse a lancé, jeudi, à Abidjan le «Prix Macky Sall pour le Dialogue en Afrique» destiné à ‘’stimuler la naissance puis la consolidation d’un esprit d’écoute et de tolérance mutuelle favorable à la résolution pacifique des conflits’’, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne. Doté d’une enveloppe de 50 000 euros (environ 32 millions de FCFA), le «Prix Macky Sall pour le Dialogue en Afrique» qui sera décerné cette année, a été institué le 2 Juin 2016 à Genève. Le choix du Président sénégalais comme parrain de cette distinction se justifie par la tenue au Sénégal de manière volontariste du Dialogue national,...
(Jeune Afrique 12/05/17)
Comment apporter une solution de gestion à bas coût aux commerçants du secteur informel - prépondérant sur le continent - tout en ne se limitant pas à une énième application mobile ? C’est à cette question que la société Somtou tente de répondre à Dakar depuis deux ans via un terminal simple d'utilisation et censé résister aux conditions de vente les plus difficiles. “Là où beaucoup estiment que le software et les applications suffisent pour répondre aux besoins, nous pensons qu’il y a encore beaucoup à faire dans la forme physique et le choix des matériaux des solutions technologiques”, dit Ted Boulou, le fondateur de la société. Fort de ce constat, le diplômé de l’École Polytechnique, passé par la Société...
(Sud Quotidien 11/05/17)
La direction du commerce intérieur rassure les consommateurs qu’il n’y a pas de riz en plastique sur le marché sénégalais. Selon Issa Wade, chef de la division de la consommation, ce sont des «rumeurs sans fondements qui circulent sur les réseaux sociaux». Mieux, il informe que les analyses ont été effectuées par un laboratoire national de contrôle qui est accrédité au Sénégal. Les résultats ont montré que le «produit en question est propre à la consommation». Depuis quelques temps la rumeur sur la présence du riz en plastique gagne de plus en plus de terrain, créant ainsi une sorte de panique chez les consommateurs qui ne savent plus à quel saint se fier. Interrogé sur cette question qui défraie la...
(SeneNews 11/05/17)
La menace terroriste est devenue plus forte au Sénégal qu’on ne le croyait. Après l’arrestation des trois présumés djihadistes il y’a quelques semaines -dont un aux parcelles assainies et un autre à la gare routière des beaux maraîchers-, un autre présumé djihadiste a été appréhendé au Sénégal. Selon les informations détenues par SeneNews, pour des raisons de santé, il a été hospitalisé dans un hôpital de la place -dont nous tairons le nom- pour des besoins de traitement de la tuberculose.Depuis 2014, le Sénégal note une arrestation fréquente de présumés djihadistes. Face à cette montée, les autorités sénégalaises prennent désormais cette menace terroriste au sérieux. Déjà en octobre et novembre 2015, un réseau de présumés terroristes a été démantelé à...
(Sud Quotidien 11/05/17)
Le gouvernement du président Macky Sall cherche vaille que vaille à booster la contribution du numérique dans le Pib du pays. C’est pour cette raison qu’à travers le “Sénégal numérique 2025“, qui est un ensemble de projets et de réformes, près de 1300 milliards ont été mobilisés d’ici 2025 par le gouvernement, selon Ousmane Thiongane, Conseiller technique du président, Coordonateur de l’Unité digitale de la présidence. Conscient de sa capacité à tirer profit de la révolution digitale, le gouvernement du Sénégal semble aborder la vague numérique avec enthousiasme. En tout cas, l’Etat du Sénégal compte mettre les bouchées doubles pour booster la participation du numérique dans le Pib du pays et ainsi conforter sa place parmi les leaders en Afrique...
(Enquête 10/05/17)
A l’image de l’Acte 3 de la décentralisation, la mise en œuvre de la fonction publique locale fait face à plusieurs contraintes. Toutefois, la Direction des collectivités locales rassure que des solutions seront bientôt trouvées pour venir à bout de ces manquements. Le ministre de la Gouvernance locale, Abdoulaye Diouf Sarr, devait rencontrer hier l’intersyndicale des travailleurs des collectivités locales, dans le cadre d’un atelier d’échange sur l’état de la mise en œuvre de la fonction publique locale. Mais finalement, les organisateurs ont tenu une réunion d’information sur le sujet. En effet, selon les responsables du département d’Abdoulaye Diouf Sarr, les syndicalistes n’ont pas déféré à l’invitation car d’après eux, ils n’ont pas été informés à temps. La Directrice des...
(AFP 10/05/17)
La Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) est devenue officiellement mardi la première organisation régionale à adopter un plan d'élimination de l'apatridie, lors d'une conférence ministérielle à Banjul, la capitale gambienne. Le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a lancé en novembre 2014 une campagne pour éradiquer à l'horizon 2024 ce phénomène de privation de nationalité, qui concerne des millions de personnes. En Afrique de l'Ouest, l'apatridie, due notamment à des législations restrictives en matière de transmission de la nationalité, concerne surtout la Côte d'Ivoire, où vivent de nombreux apatrides provenant du Burkina Faso. C'est d'ailleurs dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan, que les 15 Etats membres de la Cédéao ont adopté le 25 février 2015...
(SeneNews 10/05/17)
Le gouvernement sénégalais va débloquer plus de quatre milliards de francs CFA en vue de prévenir la famine dans six départements du Sénégal en situation de vulnérabilité, a annoncé, mardi à Dakar, le porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye.Le «Le Sénégal n’est pas en situation de famine. Il est vrai qu’il y a eu du retard dans l’hivernage et quelques petites appréhensions et il y a des zones de vulnérabilité. Il s’agit des départements de Bambey, Malème Hodar, Matam, Kanel, Koudiry et Tambacounda», a-t-il dit. S’exprimant au sortir d’un conseil interministériel sur l’adoption d’un plan d’urgence à mettre en œuvre dans six départements identifiés comme à risque, il a précisé que quatre milliards 291 millions de FCFA seront mobilisés par le...

Pages

(Enquête 11/05/17)
Le Sénégal peut développer son commerce à travers l’internet. Cependant, il y a beaucoup de défis que le pays doit relever, notamment la question de l’accès, le coût de la connexion, entre autres. Le commerce électronique est en pleine expansion au Sénégal. Et le pays peut tirer plus de profits du e-commerce, s’il élimine certains obstacles qui freinent son développement. Une rencontre sur la mise en œuvre de l’initiative ‘’Commerce électronique pour tous’’ a réuni, hier, tous les acteurs du secteur privé comme du public à la direction du commerce extérieur. À cette occasion, les obstacles au développement du commerce électronique ont été clairement identifiés. Parmi ceux-ci, le chef du bureau régional de la Commission des Nations unies sur le...
(Enquête 10/05/17)
Les bonnes nouvelles s’enchaînent pour la compagnie d’exploration américaine basée à Dallas. Kosmos Energy a annoncé hier la découverte d’un important gisement de gaz au large du Sénégal. La junior, qui faisait le bilan de son premier quart pour 2017, accuse par ailleurs une perte de 25 milliards F CFA. Bien à propos, Yaakaar (Ndlr : espoir en wolof) semble porter toutes les promesses de bonheur d’un futur état gazier. ‘‘Yakaar-1 a croisé une colonne d'hydrocarbures bruts de 120 mètres (394 pieds) dans trois accumulations dans l'objectif principal du Cénomanien inférieur, et a rencontré 42 mètres (138 pieds) de zone productrice nette. Les résultats du puits confirment la présence d'épais sables de réservoir empilés, sur une très vaste zone, avec...
(Sud Quotidien 10/05/17)
Des plaintes ont été déposées aux Etats Unis, en Grande Bretagne, tout comme en Australie et ailleurs dans le monde, contre l’Etat du Sénégal pour l’ouverture d’enquête portant sur les contrats pétroliers, miniers et autres transactions. Les requêtes ont été formulées par un Collectif citoyen pour le recouvrement des avoirs pétroliers et miniers du Sénégal (Cc-Rapms), porté sur des fonts baptismaux hier, mardi 9 mai, à Dakar. Fort de beaucoup de personnalités politiques, ainsi que de leaders d’organisations de la société civile, sans oublier les indépendants, le collectif cherche 1 million de signatures à travers une pétition pour exiger l’annulation de l’octroi des 3 blocs Offshores à Total. Le débat sur les ressources pétrolières et minières du Sénégal est loin...
(Jeune Afrique 09/05/17)
Dans le duel à distance entre la capitale économique ivoirienne et sa rivale sénégalaise pour s’imposer comme la plateforme régionale des sociétés de capital-investissement, Abidjan a, pour l’instant, l’avantage. Sous l’impulsion d’Amethis Finance, d’Adenia Partners et d’Emerging Capital Partners, l’Association ivoirienne des investisseurs en capital (A2IC) a été lancée début avril, avec pour président Michel Abrogoua, fondateur et directeur général de Phoenix Capital Management. La perle des lagunes compte le siège de la BAD et les bureaux de bailleurs de fonds importants, comme l’américain Opic et le français Proparco. Entre 2014 et 2016, la Côte d’Ivoire a accueilli 48 % des transactions de private equity dans la zone Uemoa (76 % en valeur), avec des opérations majeures telles que l’investissement...
(SeneNews 09/05/17)
La compagnie pétrolière américaine Kosmos energy a annoncé hier une autre « grande découverte de gaz au large de Cayar». Les résultats du puits d’exploration Yakaar 1 ont été concluants affirme le « Quotidien ».En effet, annonce la compagnie pétrolière américaine, « ce puits a mis à jour une ressource brute de gaz d’environ 15 billions de pieds cubes, conformément à nos attentes initiales ». Ainsi, explique Andrew G. Inglis, président directeur général de la société, «Kosmos energy détient un taux de succès de 100% dans le bassin, avec six puits d’exploration et d’évaluation consécutifs forés à ce jour. Yakaar 1 à découvert une importante ressource de gaz. Conjointement avec la découverte de Teranga 1 réalisée l’année dernière, nous croyons...
(APS 06/05/17)
Le chef de l’État sénégalais, Macky Sall, participant au Forum économique mondial de Durban (Afrique du Sud), a invité les pays africains à redoubler d’efforts pour la mobilisation de ressources internes afin de participer au financement des infrastructures, selon lui, nécessaires à la bonne mise en œuvre des investissements publics. « Les pays du continent doivent redoubler d’efforts pour la mobilisation de ressources internes qui contribueraient au financement des infrastructures nécessaires en quantité et en qualité pour la réussite des investissements publics », a-t-il déclaré dans des propos rapportés jeudi par les services de la présidence sénégalaise. Macky Sall a de même appelé le secteur privé à contribuer à cette perspective, avant d’ajouter que l’Afrique « doit bénéficier de ressources...
(Agence Ecofin 06/05/17)
Du 3 mai au 2 juin 2017, la Banque d'Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) procèdera à la levée de 50 milliards FCFA (80 millions $) à travers un emprunt obligataire par appel public à l'épargne (APE). D’une maturité de 10 ans dont deux ans de différé, cette opération de «levée de fonds d'un montant de 50 milliards de FCFA s'inscrit dans le cadre de la mobilisation de ressources opérée par la BIDC pour financer ses opérations générales de prêts dans la zone de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) », révèle CGF Bourse. Le nominal est estimé à 10 000 FCFA avec un coupon annuel de 6,10%, minoré de toute imposition pour les résidents de la...
(SeneNews 05/05/17)
A peine l’accord signé entre l’Etat du Sénégal et Total pour l’exploitation et l’exploration de 2 concessions pétrolières au large de Rufisque Offshore, voilà que Frank Timis , qui s’était pourtant écarté du pétrole sénégalais en filant ses actions à British Petrolium, revient pour revendiquer ces blocs de pétrole à Rufisque. L’Etat du Sénégal sera-t-il devant le tribunal arbitral de Washington ? En tous cas il y a des risques. En effet, dans un communiqué de Frank Timis daté du 03 mai et rapporté par le journal L’As, l’homme d’affaires y rappelle que le contrat signé sous Wade en 2011 concernant l’exploitation de...
(SeneNews 04/05/17)
La gestion du pétrole commencerait-elle à générer de légers conflits d’intérêts dont le premier fait saillant est la démis(sion) du désormais ex-ministre de l’Energie et des Energies renouvelables Thierno Alassane Sall? Comme nous l’annoncions hier en exclusivité sur SeneNews, toutes les pistes de nos enquêtes après le départ de Thierno Alassane Sall mènent vers Total et le pétrole au Sénégal. Un différend dans l’attribution de certains blocs d’exploitation à la grande firme Total serait-il à l’origine ? D’ailleurs, il est annoncé que pour l’exploration et l’exploitation de concessions pétrolières «en offshore profond» au large du pays, le géant pétrolier français Total a annoncé mardi la signature de deux accords avec le Sénégal. Dans un communiqué parvenu à l’AFP, le groupe...
(RFI 04/05/17)
Au Sénégal, le groupe pétrolier français Total revient dans la course au gaz et aux hydrocarbures, en signant, ce mardi 2 mai au soir, deux accords d'exploration avec les autorités, qui pourraient s'avérer payant, mais uniquement en cas de découverte. Déplacement express pour le PDG de Total. Arrivé dans la nuit, Patrick Pouyanné a rencontré Macky Sall puis le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne et confirmé les tractations engagées en décembre. « Nous avons signé deux nouveaux accords pour pouvoir explorer, chercher s'il y a du pétrole et du gaz dans l'offshore du Sénégal », explique Patrick Pouyanné. Raison de ce retour en force au Sénégal : les importantes découvertes de gaz. Total hérite d'une zone inexplorée au large...
(Jeune Afrique 03/05/17)
Le ministre de l’Énergie Thierno Alassane Sall a été limogé du gouvernement par décret présidentiel mardi, le jour de la signature de deux importants accords pétroliers entre le Sénégal et le groupe français Total. L’information a été rendue publique en milieu de journée à travers un bref communiqué de deux paragraphes signé par le porte-parole du gouvernement Seydou Guèye : Thierno Alassane Sall a été limogé par décret présidentiel mardi. En attendant un éventuel remplaçant, le portefeuille de l’Énergie et du Développement des énergies renouvelables sera géré par le chef du gouvernement, Mahammad Boun Abdallah Dionne qui cumulera les deux fonctions. Pour le moment aucune explication n’a filtré sur les raisons de ce limogeage, un terme que réfute l’entourage Thierno...
(Fraternité Matin 02/05/17)
En matière de gouvernance et de développement, le Sénégal et la Côte d’Ivoire présentent plusieurs similitudes pour ce qui est de leur volonté d’aller à l’émergence, par la transformation structurelle de leurs économies. Ces impératifs ont été réaffirmés au cours du forum sur les partenariats économiques sénégalo-ivoiriens pour l’Intégration et l’Emergence (Pesire) qui s’est tenu du 26 au 28 avril 2017 à Abidjan. “Le commerce et l’investissement au service de l’émergence’’, c’est le thème qui a régulé les échanges au cours de ce forum économique sénégalo-ivoirien. Le choix raisonné de ce thème lève d’emblée toute équivoque pour identifier le commerce et les investissements comme le principal levier de l’émergence des deux pays. Des domaines dans lesquels les deux pays n’ont...
(AFP 30/04/17)
Après des mois d'attente, la Sénégalaise Ndèye Khari Pouye touche la cagnotte de la tontine, qui lui permettra de nourrir son élevage de poulets. Assise sur une natte à même le sol, l'heureuse élue cache mal son sourire. Le bonheur de cette quinquagénaire, entourée par des femmes en boubou, est partagé par l'assistance, des habitantes de Médina, un quartier de la commune de Grand-Mbao à la périphérie de Dakar. "C'est mon tour. Je viens de remporter les 300.000 FCFA de la tontine", précise Ndèye Khari Pouye, soit un peu plus de 450 euros. Comme dans beaucoup d'autres pays africains, de très nombreuses Sénégalaises participent à une tontine pour financer leurs projets. Ce système d'épargne collective tournante, où chacun cotise et...
(APA 29/04/17)
Les Gouvernements sénégalais et gambien ont signé, vendredi à Dakar, un accord de coopération relatif à la gestion des ressources forestières, a constaté APA. Img : Banjul et Dakar signent un accord de coopération sur la gestion des ressources forestières «Cet accord contribuera à consolider les acquis et à nous faire bénéficier de l’expérience avérée, ainsi que de l’appui de nos confrères gambiens», a expliqué Abdoulaye Baldé, ministre de l’Environnement et du Développement durable du Sénégal. Il s’exprimait au terme de la signature dudit accord avec son homologue gambien, Lamin Dibba, ministre des Forêts, de l’Environnement...
(Jeune Afrique 28/04/17)
La cession des parts que Timis Corp. détenait dans un important gisement de gaz au large du Sénégal au britannique BP ? "Business as usual", pour Frank Timis. L'homme d'affaires australo-roumain maintient néanmoins sa plainte contre certaines personnalités de la société civile et de l'opposition qui lui reprochent d'avoir bénéficié de passe-droits dans l'obtention de deux contrats d'exploration. L’homme d’affaires australo-roumain Frank Timis est en cours de cession des participations que sa société Timis Corp. détenait encore dans un large...
(Le Soleil 28/04/17)
Dans cet entretien, le Directeur général de la Sonatel répond à toutes les questions. Sans tabou ni langue de bois. Il évoque les performances de l’entreprise, les grands projets, le Projet Sénégal numérique et bien sûr le climat social. La Sonatel a tenu son Assemblée générale des actionnaires. Qu’est-ce qui est sorti de celle-ci ? Il s’agissait d’une assemblée générale ordinaire, l’ordre du jour a porté sur l’examen et l’approbation des états financiers de l’exercice clos, le 31 décembre 2016, puis de l’affectation du résultat de l’exercice 2016. Cela a été un moment privilégié pour Sonatel et pour ses actionnaires et a permis d’échanger sur les réalisations de l’année 2016 et les perspectives de l’année 2017. Tous les 10 projets...
(SeneNews 28/04/17)
Aujourd’hui, les acteurs de la pêche ont participé à une deuxième conférence internationale. Cette rencontre est organisée pour la transparence du secteur de la pêche. Le Sénégal en complicité avec les pays comme la Mauritanie, les Seychelles et la Guinée lutte pour la sauvegarde des produits. A l’étude, l’aboutissement de deux longues années de discussions avec les acteurs internationaux. Etaient aussi présents à cette rencontre, des industriels et la société civile. Réfléchissant sur comment faire pour éviter les obstacles majeurs à la gestion de ressources halieutiques, l’établissement de ce standard international marque le début de la phase de mise en œuvre de l’initiative. Les pays membres de la FITI renforceront la transparence et la participation dans la gouvernance du secteur...
(Jeune Afrique 27/04/17)
Les ministres sénégalais et français de l’Économie et des Finances Amadou Ba et Michel Sapin, ainsi que le patron de l’Agence Française de Développement, Rémy Rioux, ont signé le 25 avril à Paris, des conventions d’un montant total de 195 millions d’euros, destinés à l’acquisition du matériel roulant ferroviaire du futur Train express régional (TER), dont la mise en service est prévue pour fin 2018. Coup d’accélérateur dans la construction du Train express régional (TER) qui reliera Dakar à la...
(Enquête 27/04/17)
Le Sénégal est actuellement soumis à un examen, selon la Convention des Nations unies contre la corruption (CNUCC), afin de voir la conformité du dispositif législatif et réglementaire du pays en rapport avec les prescriptions prévues dans la Convention. C’est ce qu’a indiqué hier l’Inspecteur de Police Codé Mbengue, en charge du Comité de suivi, lors d’un atelier. Le Sénégal entame le 2nd cycle dans le cadre du mécanisme d’examen de l’application de la Convention des Nations unies contre la Corruption. En effet, c’est la conférence des Etats-parties qui a adopté une résolution par laquelle elle propose un mécanisme d’application. Cela, pour promouvoir l’application de la Convention par les Etats-parties. Aujourd’hui, ils sont au nombre de 171 Etats. ‘’Tous les...
(APA 27/04/17)
Les exportations de biens du Sénégal sont évaluées à 144,7 milliards de francs CFA au mois de février 2017 contre 126,4 milliards de francs CFA au mois précédent, soit une hausse de 14,4%, selon l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).Selon le bulletin mensuel de l’ANSD, les exportations se sont relevées de 8,1% par rapport au mois de février 2016. Le rapport des deux premiers mois de 2017 comparé à ceux de la période correspondante en 2016, laisse apparaître une progression de 9,6%, relève la source. Elle mentionne que les importations sont ressorties à 215,5 milliards de FCFA, contre 276,0 milliards de frs CFA au mois précédent, soit un repli de 21,9%. «Comparées au mois de février...

Pages

(Youtube 29/01/17)
 
00:00
Le Cameroun bat le Sénégal en quart de finale de la coupe d'Afrique des nations 2017 au Gabon après une série de tir au buts. les cent vingt minutes du match c'est terminé zéro a zéro (0-0) malgré les occasions notamment du coté Sénégalais. Sadio Mané le joueur de Liverpool manque le cinquième tir au but, mais les camerounais n'ont raté aucun tir et mènent (5-4).
(Jeune Afrique 28/01/17)
Entre les Lions indomptables et ceux de la Teranga, qui s’affrontent en quart de finale de la Coupe d’Afrique des nations samedi, la rivalité ne date pas d’hier. Les deux équipes se sont déjà affrontées à quatorze reprises dont une fois en finale de la CAN 2002, lorsque le Cameroun l’avait emporté aux tirs au but. Nous ne serons qu’en quart de finale de la CAN 2017, samedi 28 janvier à Franceville (19 heures GMT). Mais l’affiche du soir aura des airs de combat au sommet du football africain. Certes, le Cameroun n’est plus ce qu’il a pu être au début des années 2000, mais entre les Lions indomptables et leurs rivaux de la Teranga, on s’affrontera à coup sûr...
(AFP 27/01/17)
Un Sénégal jamais sacré mais plus favori que jamais, contre un Cameroun puissance traditionnelle plus modeste que jamais: Lions de la Téranga et Lions indomptables s'expliquent en quart de finale de la CAN-2017 samedi à Franceville (19h00 GMT), avec la finale 2002 en mémoire. Cette finale de 2002, Aliou Cissé n'est pas près de l'oublier, et pour cause: le sélectionneur actuel du Sénégal était le capitaine de cette équipe, et même le joueur qui avait échoué de manière décisive dans la séance des tirs au but (0-0 a.p., 3-2 t.a.b.). "En quinze ans, j'ai eu le temps de pleurer et j'ai eu le temps de me réveiller", a-t-il éludé vendredi, histoire d'évacuer ces fantômes, outre les campagnes calamiteuses qui se...
(RFI 27/01/17)
Dans le stade de Franceville, les supporters du Sénégal venus d’un peu partout devraient mettre le feu lors de la rencontre choc face au Cameroun samedi 28 janvier à Libreville. Jeudi, ils ont répété les chants et danses pour pousser les Lions de la Téranga. Le douzième homme sera bien à l’heure. En aucun cas, ils n’auraient manqué ce choc entre leur patrie, le Sénégal, et le Cameroun. A Franceville, les supporters des Lions de la Téranga sont là pour pousser cette équipe qui se retrouve en quarts de finale. Des supporters soutenus par leurs autorités L’ambassadeur du Sénégal au Gabon et son équipe ont accueilli à Franceville des supporteurs venu de la sous-région, de Libreville, du Cameroun, de la...
(Le Monde 27/01/17)
Pour le sélectionneur des Lions de la Teranga, qui feront face au Cameroun en quarts de finale, « on ne fait pas assez confiance aux techniciens africains ». Le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, âgé de 40 ans, ancien joueur du championnat de France passé par Sedan et le PSG notamment, retrouvera le Cameroun en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations, samedi 28 janvier. Cela faisait onze ans que les Lions de la Teranga, qui n’ont jamais gagné le trophée, n’avaient pas atteint ce stade de la compétition panafricaine. Lors des éliminatoires, le Sénégal a remporté tous ses matchs. Quel est votre sentiment après cette phase de groupes quasiment parfaite ? Aliou Cissé Les deux premières victoires...
(Senego 26/01/17)
Seuls trois des sept représentants de l’Afrique de l’Ouest à la CAN 2017 (14 janvier-5 février), le Burkina Faso, le Ghana et le Sénégal, sont se qualifiés pour les quarts de finale de la CAN 2017 (14 janvier-5 février). Ces trois équipes sont en course pour la succession de la Côte d’Ivoire, le champion d’Afrique en titre, qui a été éliminé des matchs de poule après sa défaite (0-1), mardi, face au Maroc (poule C), rappelle l’agence de presse sénégalaise. Outre le Maroc, le Maghreb qui a envoyé quatre équipes à la CAN, sera représenté au deuxième tour par l’Egypte, le premier du groupe D, après sa victoire (1-0) aux dépens du Ghana, et la Tunisie (6 points), deuxième du...
(AFP 24/01/17)
L'Algérie n'a pu faire mieux que match nul (2-2) face au Sénégal lundi, et laisse donc ce dernier, ainsi que la Tunisie, tombeuse du Zimbabwe (4-2), se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2017) au Gabon. Après le Gabon, l'Algérie: la sélection, entraînée par Georges Leekens, est le deuxième "grand nom" à prendre prématurément la porte de la compétition continentale, après le pays-hôte, qui a été éliminé dimanche après son match nul contre le Cameroun (0-0). Les Algériens ont perdu gros lors de leurs précédents matches, un nul surprise contre le Zimbabwe (2-2) et une défaite logique contre la Tunisie (2-1). Et, malgré leur volontarisme face à une équipe sénégalaise déjà qualifiée et largement...
(Sud Quotidien 23/01/17)
Le Sénégal va affronter le 28 janvier prochain à Franceville, le Cameroun pour les quarts de finale de la CAN 2017. Les «Lions» indomptables ont composté leur ticket après un match nul (0-0) devant le Gabon qui rejoint les trois autres pays hôtes qui ont été éliminés en phase de poules dans une CAN : la Tunisie en 1994, la Côte d’Ivoire en 1984 et l’Ethiopie en 1976. Quant aux Camerounais, ils terminent à la deuxième place du groupe A derrière le Burkina Faso vainqueur (2-0) de la Guinée Bissau. (Franceville, GABON) : Sénégal-Cameroun ! C’est l’affiche du premier tableau des quarts de finale de la 31ème édition de la coupe d’Afrique des nations qui se déroule présentement au Gabon...
(AFP 20/01/17)
Première nation africaine au classement Fifa, et première à se qualifier pour les quarts de finale de la CAN-2017: le Sénégal a pris son billet en signant sa deuxième victoire dans le groupe B, contre le modeste Zimbabwe (2-0), jeudi à Franceville. Les Lions de la Téranga, avec six points au compteur, se sont mis à l'abri et pourront faire tourner leur effectif lors du troisième match. Ce sera lundi contre l'Algérie (1 point), qui devra, elle, absolument l'emporter après sa défaite 2-1 contre la Tunisie (3 points). Lors de son entrée en lice, le Sénégal avait battu cette même Tunisie (2-0), un peu contre le cours du jeu. Jeudi, les joueurs d'Aliou Cissé ont adressé un autre signal: il...
(AFP 20/01/17)
Le Sénégal a été le premier pays à se qualifier pour les quarts de finale de la CAN-2017 grâce à une seconde victoire en deux matches, (2-0) devant le Zimbabwe jeudi à Libreville, la Tunisie repartant de l'avant après avoir battu 2-1 une équipe Algérien elle, en danger. Le Sénégal, tombeur de la Tunisie (2-0) avec pas mal de baraka, n'a connu aucun problème devant une faible formation du Zimbabwe qui n'a de "guerriers" que son surnom. Et c'est Sadio Mané, déjà buteur devant les Tunisiens, qui a concrétisé la domination de la nation africaine N.1 au classement Fifa en ouvrant la marque dès la 9e minute. Seul dans la surface de réparation, il a trompé de près et du...
(RFI 20/01/17)
Le Sénégal a largement dominé le Zimbabwe avec deux buts en première période et un festival offensif durant toute la rencontre ce jeudi 19 janvier à Franceville. Sadio Mané a inscrit son deuxième but dans la compétition et Henri Saivet a doublé la mise sur coup franc. Les Lions sont désormais en quarts-de-finale. Le Sénégal, vainqueur de la Tunisie avec pas mal de chance (2-0), n'avait besoin que d'une victoire pour passer déjà en quarts-de-finale et oublier ses trois dernières CAN complètement ratées. Les Lions de la Téranga étaient à chaque fois sortis dès le premier tour. Aujourd’hui, la donne a changé.
(France 24 20/01/17)
Opposé à une équipe du Zimbabwe vaillante mais limitée, le Sénégal n’a pas souffert pour valider son billet pour les quarts de finale de la CAN-2017 (2-0). Les Lions de la Teranga impressionnent depuis le début du tournoi. Favoris avant le début de la compétition, les Lions de la Teranga n’ont pas tardé à confirmer leur statut sur le pré. Avec deux victoires en deux journées, le Sénégal est la première nation africaine à avoir décroché son billet pour les quarts de finale de la CAN-2017. Déjà impressionnants face à la Tunisie, dimanche 15 janvier (2-0), les hommes d’Aliou Cissé n’ont laissé aucune place au suspense contre le Zimbabwe (2-0), en pliant la rencontre dès le premier quart d’heure. Le...
(RFI 19/01/17)
Après sa victoire face à la Tunisie (2-0) lors de la première journée de la CAN, les Sénégalais vont devoir se frotter au Zimbabwe qui a, contre toute attente, posé des problèmes à l’Algérie (2-2). Les Lions de la Téranga vont devoir sortir le grand jeu pour s’ouvrir les portes des quarts de finale. C’était il y a deux ans en Guinée équatoriale dans le petit stade de Mongomo. Le Sénégal, qui avait battu le Ghana lors de la première journée (2-1), se présentait cette fois face à l’Afrique du Sud. Avant cette deuxième journée de phase de groupes, tous les voyants semblaient être au vert pour les Lions de la Téranga, emmenés à l’époque par Alain Giresse. « Nous...
(AFP 18/01/17)
L'Algérie et la Tunisie s'affrontent en position inconfortable après un premier résultat frustrant, contrairement au Sénégal, qui peut être le premier à se qualifier pour les quarts de finale de cette CAN-2017 si il bat l'étonnant Zimbabwe, jeudi à Franceville. L'Algérie a frôlé l'humiliation en sauvant le point du nul face au Zimbabwe (2-2), tandis que la Tunisie s'est carrément inclinée d'entrée face au Sénégal (2-0). C'est dire si les deux voisins méditerranéens sont au pied du mur. Les Tunisiens ont une revanche à prendre dans la compétition après leur désillusion lors de la CAN précédente: ils s'étaient fait éliminer en quart de finale (2-1 a.p.) dans des conditions controversées par la Guinée équatoriale et avaient accusé l'arbitrage d'avoir privilégié...
(France 24 16/01/17)
Au terme d'une rencontre de belle facture, le Sénégal a décroché trois points cruciaux dans la course aux quarts de finale de la CAN-2017, en dominant la Tunisie (2-0). Les Lions de la Teranga sont leaders du groupe B. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la Tunisie pourra s'en vouloir ! Face au Sénégal, les Aigles de Carthage sont passés à côté de leur entrée en lice au 1er tour de la CAN-2017. Une défaite logique pour les hommes de Henryk Kasperczak, qui ont subi de plein fouet le réalisme de Lions de la Teranga inspirés. Les Tunisiens sont désormais au pied du mur : derniers du groupe B, ils devront impérativement faire un résultat face à l'Algérie...
(L'Equipe 16/01/17)
L'ancien gardien international du Cameroun, Joseph-Antoine Bell, 62 ans, suit la compétition organisée par le Gabon en tant que consultant pour RFI. A l'aube du premier match, ce samedi, il peine à dégager une hiéarchie. A 62 ans, Joseph-Antoine Bell renfilerait bien ses gants pour disputer une nouvelle Coupe d'Afrique des Nations (CAN). Mais c'est dans le costume de consultant pour RFI qu'il suivra l'édition 2017, à partir de ce samedi au Gabon. Double vainqueur de l'épreuve sous les couleurs du Cameroun ...
(Jeune Afrique 16/01/17)
Dimanche soir à Francevile, le Sénégal a battu la Tunisie (2-0) dans le groupe B. Pamphile Mihayo, l’ancien défenseur de la RD Congo et du TP Mazembe, aujourd’hui entraîneur intérimaire des Corbeaux, estime que la victoire des Lions de la Teranga est logique. Jeune Afrique : Le succès du Sénégal est-il surprenant, si l’on tient compte du nombre d’occasions que les Tunisiens ont réussi à se procurer ? Pamphile Mihayo : Non, le Sénégal mérite ses trois points. Il a réalisé un match très solide. En marquant deux fois lors de la première demi-heure [buts de Mané sur penalty et Mbodj, NDLR], il a su se placer dans d’excellentes conditions. Bien sûr, la Tunisie peut avoir des regrets, car elle...
(APA 16/01/17)
Le Sénégal est bien entré dans la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en battant la Tunisie sur le score de 2 buts à 0, dimanche à Franceville, en match comptant pour la 1ère journée du groupe B, dont il prend la tête à la faveur du partage des points dans l’autre match du groupe entre l’Algérie et le Zimbabwe (2-2). Les deux buts sénégalais ont été inscrits en première période par Sadio Mané sur pénalty (10e mn) et Kara Mbodji (29emn). Grâce à ce succès, les «Lions » prennent la tête du groupe B, devant l’Algérie et le Zimbabwe qui comptent chacun 1 point à la suite du score de parité ayant sanctionné leur face à...
(Jeune Afrique 16/01/17)
Pour son entrée en lice dans la CAN Total 2017, ce dimanche 15 janvier au stade de Franceville, le Sénégal s’est très vite mis à l’abri face à la Tunisie avec deux buts en première période, dont un penalty transformé par Sadio Mané et une réalisation de Kara Mbodji. Les Lions de la Téranga prennent la tête du groupe B. Franceville, envoyé spécial Un choc, et une faute qui coûte cher. Voilà comment résumer en quelques mots cette confrontation entre la Tunisie et le Sénégal. Une confrontation qui avait ceci de particulier : elle annonçait une bataille de premier plan entre une attaque sénégalaise emmenée par Sadio Mané et une défense tunisienne réputée imperméable incarnée par Aymen Abdennour. La faute...
(Le Monde 14/01/17)
La Coupe d’Afrique des nations débute samedi. Tour d’horizon des raisons pour lesquelles il faut suivre la compétition majeure du football africain. Cinq ans après avoir accueilli la première Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de son histoire, une coorganisation avec son voisin équato-guinéen, le Gabon est de nouveau le pays hôte de la compétition, qui se déroule de samedi 14 janvier à dimanche 5 février. Alors que ce tournoi débute dans un contexte de crise politique – la réélection contestée d’Ali Bongo en septembre – et de crise économique – secteur pétrolier en difficulté –, que des opposants appellent même au boycottage, seize sélections africaines tenteront de succéder à la Côte d’Ivoire. Des « Panthères » en difficulté et des...

Pages

(Le Quotidien (Sn) 13/05/16)
Pas très attendu au Festival international de jazz de Saint-Louis parce que peu connu par le public de Saint-Louis jazz, le groupe Sarro a pourtant fait forte impression. Oumar Sarr et ses musiciens qui avaient la lourde tâche d’ouvrir la 24ème édition du festival de la vieille ville ont séduit le public pour leur come-back après un premier passage en 2013. Trois ans seulement après son premier passage sur la scène, le groupe de jazz Sarro s’est plus que jamais révélé au public de Saint-Louis. Invité pour faire la première partie à l’ouverture avant le passage tant attendu de Bob Magrib, finalement absent, les jeunes musiciens sénégalais ont en effet fait étalage de tout leur talent sur la scène de...
(RFI 12/05/16)
Bob Marley est mort il y a 35 ans. Icône mondiale, militant avant l’heure pour la défense des droits, le chanteur a été célébré un peu partout sur la planète, notamment en Afrique. Un concert en son honneur était organisé mercredi soir à Dakar.
(RFI 06/05/16)
La 12e édition du Dak'Art, le grand rendez-vous de l'art contemporain africain s'est ouvert mardi 3 mai dans la capitale sénégalaise. Pendant un mois, une soixantaine d’artistes venus de tout le continent y exposent les œuvres entre les murs de l'ancien palais de justice de Dakar.
(AFP 05/05/16)
Le grand festival annuel de jazz de Saint-Louis, dans le nord du Sénégal, dont l'interdiction officielle a suscité un concert de critiques, se tiendra la semaine prochaine comme initialement prévu, avec une sécurité renforcée après de récentes attaques jihadistes en Afrique de l'Ouest. Les appels au maintien du festival - dont la 24e édition doit s'ouvrir le 11 mai, pour cinq jours avec notamment pour tête d'affiche l'Américain Marcus Miller - s'étaient multipliés depuis la révélation, mardi, d'un arrêté du préfet du département de Saint-Louis stipulant l'interdiction de la manifestation en raisons de menace pour la sécurité. La levée de l'interdiction a été réclamée par l'Association Saint-Louis Jazz, qui organise le festival, des opérateurs économiques, de simples résidents de la...
(AFP 04/05/16)
La star de la musique sénégalaise Youssou Ndour a appelé mercredi au maintien de l'édition 2016 du festival international de jazz de Saint-Louis (nord du Sénégal), interdite par les autorités invoquant des raisons de sécurité dans un contexte marqué par de récentes attaques jihadistes en Afrique de l'Ouest. Parallèlement, des responsables de l'Association Saint-Louis Jazz, qui organise le festival, tentaient mercredi de sauver la manifestation, initialement programmée à partir du 11 mai pour cinq jours avec à l'affiche des artistes d'une dizaine de pays dont Cheikh Lô (Sénégal)...
(Le Monde 04/05/16)
C’est à peine croyable : bien qu’accouchée aux forceps, l’exposition internationale de la biennale de Dakar, conçue par le commissaire Simon Njami, est réussie. Les indicateurs n’étaient pourtant pas au vert. La veille de l’ouverture, les trois quarts des pièces n’avaient toujours pas été installées. D’autres œuvres ne sont pas arrivées à Dakar ou sont retenues à la douane. Lors du vernissage, mardi 3 mai, beaucoup de vidéos n’étaient pas visionnables, faute de projecteurs. L’incurie organisationnelle se trouve toutefois compensée par la splendeur du Palais de justice, un nouveau site laissé dans son jus...
(AFP 04/05/16)
La douzième édition du Dak'Art, une des plus importantes manifestations des arts visuels en Afrique, organisée tous les deux ans au Sénégal, a été lancée mardi et rassemblera plusieurs centaines d'artistes et professionnels des arts durant un mois. L'exposition internationale qui rassemble 66 artistes, est baptisée "Réenchantement", un titre "étroitement lié au thème général de la biennale, qui invite les artistes, et au-delà tous les Africains, à inventer de nouvelles pistes pour réenchanter le monde et le continent", selon le site de la manifestation.
(Jeune Afrique 04/05/16)
Le chef de l'état sénégalais en personne a inauguré le Dak'Art, pour un mois d'événements culturels. C’est dans un théâtre Sorano bondé et ultra sécurisé que le président Macky Sall a déclaré ouverte la 12e édition de la biennale d’art contemporain africain de Dakar. Plutôt inspiré, le chef de l’État a profité de l’occasion pour se placer en premier défenseur de la création : « La culture et l’art ne sont pas de simples produits décoratifs, a-t-il dit. Ils façonnent l’aventure humaine. Que serait la vie de nos sociétés sans cette dimension fondamentale? » Les arts facteur de cohésion sociale Soulignant l’importance des arts comme facteur de « cohésion sociale », il s’est fait philosophe en insistant aussi sur la...
(AFP 04/05/16)
Le préfet de Saint-Louis a interdit la tenue de l'édition 2016 du festival de jazz organisé depuis 25 ans dans cette ville du nord-ouest du Sénégal en invoquant des raisons de sécurité, mais les organisateurs ont affirmé mardi être en discussions pour son maintien, à huit jours de son ouverture. "Sont interdites toutes les manifestations liées au Festival de jazz de Saint-Louis devant se tenir sur la voie publique et dans les lieux publics, pour la période du 11 au 15 mai", indique un arrêté préfectoral. Le texte évoque "le contexte sécuritaire ambiant, la vulnérabilité de la commune de Saint-Louis et le refus des organisateurs de s'engager dans l'effort de sécurité", sans autre détail. "Nous nous désolons d'avoir reçu tardivement...
(Jeune Afrique 03/05/16)
Le 3 mai 2016, la 12e édition de la Biennale de Dakar ouvrira ses portes. Visite dans les coulisses d'une manifestation montée en quelques mois. Sur la façade poudrée de lumière de l’ancien Palais de justice, il ne reste que quatre lettres : le D, le U, le I et la moitié du E, lequel pendouille de traviole. Mais comme une annonce de renaissance, une grande banderole s’affole sous le vent de l’Atlantique : elle porte le logo coloré du Dak’Art et annonce fièrement la 12ème édition de la Biennale de l’art contemporain africain. Attendue par nombre d’artistes du continent, celle-ci doit ouvrir ses portes le 3 mai et durer jusqu’au début du mois de juin. Pour l’heure, à l’intérieur...
(Le Quotidien (Sn) 29/04/16)
Certains ne croyaient même plus à son renouvellement. L’Ams était plongée depuis quelques années dans «un coma profond» comme certaines associations culturelles (bien que quelques membres tenaient encore à polir son image). Mais dans la matinée d’hier, coup de théâtre au Grand Théâtre national. La plus grande association des artistes du Sénégal, au terme d’une Assemblée générale dirigée de main de maître par l’écrivain Seydi Sow, avec à ses côtés Daba Sarr d’Africa fête, Aboubacar Demba Cissokho, journaliste à l’Aps et Joseph Sagna de Cineceas, élit un nouveau bureau. Après 17 ans, Daniel Gomes prend les commandes. C’est officiel. Daniel Gomes a été élu hier nouveau président de l’Association des métiers de la musique du Sénégal (Ams) au terme de...
(Le Monde 27/04/16)
Dans une galerie discrète non loin de la prison pour femmes du quartier de Liberté 6 à Dakar, un jeune homme fluet au sourire avenant vient prendre place sur un siège posé sur quatre cornes de bœuf. Autour de lui, les bijoux, chemises en wax, les tableaux colorés et même le siège sur lequel il vient de s’asseoir ont tous un point commun : Ils ont tous été conçus par des détenus des prisons sénégalaises. Le jeune homme, Moctar Cissé, 27 ans, est l’un des premiers admirateurs de ces artistes un peu particuliers. Ainsi a-t-il créé Yeswesell.org, une plateforme en ligne de revente des produits réalisés par les prisonniers. C’est sur des fonds propres qu’il a lancé YesWeSell au début...
(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière pour le continent africain. Dans les années 1950, la rumba congolaise dominait le continent et si elle est toujours aussi présente sur la scène africaine, c'est notamment grâce à Papa Wemba qui avec le groupe Zaïko Langa Langa a dépoussiéré...
(Le Monde 05/04/16)
Le gouvernement du Sénégal a interdit à la vente, le 28 mars, l’ouvrage de Héla Ouardi, Les Derniers Jours de Muhammad, paru début mars chez Albin Michel. Cette censure fait suite à une levée de boucliers d’ONG islamistes comme Jamra et de certains hommes politiques, dont l’ancien premier ministre Abdoul Mbaye. N’ayant lu que des résumés du livre de Héla Ouardi, je ne m’avancerai pas sur le fond du texte incriminé. Mais, sans équivoque, cette censure est inacceptable. D’autant qu’il ne s’agit pas d’un brûlot islamophobe mais de l’ouvrage d’une chercheuse et historienne. Ce n’est pas au gouvernement d’un pays laïc d’interdire des ouvrages jugés blasphématoires par un collectif religieux. D’ailleurs, à l’ère d’Internet et de la multiplicité des canaux...
(Sud Quotidien 01/04/16)
Ce serait presque mathématique. Pendant 15 jours, 15 artistes, 15 femmes se sont amusées à hanter les murs de la galerie du Village des Arts. Intitulée «Taru Jiguen» (ou la beauté de la femme), l’exposition, une quarantaine d’œuvres d’art au total, et toutes signées par des femmes, a baissé les volets dans la soirée d’hier, jeudi 31 mars. Idrissa Diallo, le commissaire d’exposition, explique d’ailleurs qu’il a surtout voulu échapper à ce qu’il appelle le «folklore» du 8 mars. «Taru Jiguen» regroupe des artistes de plusieurs pays : Togo, Mali, Mauritanie, Hongrie, Suisse, France, Sénégal etc. A y voir de près, aucune de ces 15 artistes, 15 dames, ne fait vraiment la même chose que les autres, autrement dit pas...
(Enquête 25/03/16)
L’édition 2016 de la conférence Homelands se tiendra le 1er avril dans les locaux du British Council de Dakar. Elle regroupera 40 musiciens émergents d’Afrique de l’Ouest et des experts de l’industrie musicale internationale. Établir les bases d’un échange musical et commercial productif et mutuellement bénéfique entre le Sénégal et le Royaume-Uni. Tel est l’objet de la conférence Homelands prévue le 1er avril prochain à Dakar. Regroupant près de 40 musiciens, elle ouvre un large champ de discussion sur les opportunités de partenariat, d’investissement et de collaboration créative. L’évènement est le fruit d’une initiative de Punch Records, l’agence britannique de développement musical primée, en partenariat avec le British Council. Une occasion pour les participants d’apprendre comment les technologies émergentes et...
(Sud Quotidien 17/03/16)
C’est à quelques heures du vernissage de ce vendredi 18 mars, que le concept de l’exposition «Oxygène» a été dévoilé à la presse hier, mercredi 16 mars à la galerie Kemboury, qui a comme qui dirait choisi de délocaliser ses activités. L’exposition, qui prend fin le 25 mars prochain, va donc trouver refuge au Cercle de l’Union, un espace à la fois sportif et associatif. Et en ce Mois de la Femme, «Oxygène» nous introduit dans l’univers de quatre artistes plasticiennes : Kemboury Bessane, Madeleine Devès Senghor, Khadidiatou Sow et Kiné Aw, en plus de l’intrusion masculine de l’artiste sous-verre Djibril Fall Diène. C’est plus ou moins par «mimétisme», aveu de la galeriste Thérèse Turpin Diatta, que l’exposition qui s’ouvre...
(APA 11/03/16)
L’actualité politique avec notamment le référendum du 20 mars 2016, ainsi que d’autres sujets occupent la Une de la presse sénégalaise de ce vendredi. «Référendum du 20 mars : Le Navétane bascule dans le camp du Oui», titre Le Populaire, dans lequel journal, le comité directeur de l'Oncav se justife : «On a participé aux consultations de la Cnri et qu'on avait dit Oui à tous les points, on ne pouvait dire Non après». Pour ce scrutin, Rewmi note que «le Oui prend une longueur d'avance» et que les Sénégalais veulent plus de consigne de vote venant des chefs religieux. «Référendum du 20 mars : Mansour Faye (ministre de l'Hydraulique) se bande les muscles» et lance : «Je vois déjà...
(SeneNews 08/03/16)
Une mutuelle nationale de santé des acteurs culturels sera lancée ce jeudi au grand théâtre à Dakar. Cette mutuelle réservée exclusivement aux artistes leur permettra, d’accéder aux soins de base et à moindre coût. C’est l’objectif de la rencontre avec la presse cet après midi organisée par le ministère de la Culture et de la Communication et l’Agence de la couverture maladie universelle (CMU). Pour Birane Niang secrétaire général du ministère de la culture et de la communication et représentant du ministre, ceci constitue une avancée considérable et permettra aux artistes et les membres de leurs familles de bénéficier des soins médicaux à moindre coût. « Cette mutuelle va permettre d’améliorer la prise en charge sanitaire de cette catégorie sociale...
(AFP 25/02/16)
Une plateforme de téléchargement légal de musique au Sénégal a été lancée mercredi à Dakar, avec des titres de près de 200 artistes déjà disponibles, une première dans ce pays et en Afrique, selon ses promoteurs qui entendent ainsi contribuer à la lutte contre la piraterie. MusikBi ( www.musikbi.com ) est "un concept qui vient de +musik bi+" signifiant "la musique" en wolof, parlé majoritairement au Sénégal et en Gambie, a indiqué à l'AFP Moustapha Diop, directeur général de Solid, une PME sénégalaise spécialisée dans l'informatique qui a développé le projet. "Il s'agit de la première plateforme de ce genre permettant de télécharger de la musique via SMS ou le système de paiement électronique PayPal" au Sénégal mais c'est aussi...

Pages

(Le Monde 31/05/17)
Depuis sa retraite francilienne, l’ancien président, Abdoulaye Wade, tire les ficelles de la coalition d’opposition qui entend défier Macky Sall lors des législatives. Et son come-back à Dakar est promis sous peu… À défaut d’une déclaration publique, c’est une photo qui a valeur de symbole. Début mai, l’ancien président Abdoulaye Wade prenait la pause, dans le pavillon de Versailles où s’écoule sa retraite, aux côtés de Bamba Fall, le maire de la Médina (un quartier de Dakar). Placé en liberté sous contrôle judiciaire le 25 avril, après plus de trois mois de détention provisoire, l’élu socialiste est l’un des plus proches lieutenants de Khalifa Sall, le maire de la capitale sénégalaise, lui-même incarcéré pour des malversations présumées dans la gestion...
(Jeune Afrique 30/05/17)
Les responsables du PDS et les soutiens de Khalifa Sall n'ont pas réussi à s'entendre pour les législatives du 30 juillet. Chaque camp conduira donc sa propre liste, à commencer par le PDS qui a choisi de confier cette mission à Abdoulaye Wade. Le scénario qui se profilait ces derniers jours a donc fini par l’emporter : la coalition d’opposition Manko Wattu Sénégal a implosé dans la dernière ligne droite. Malgré plusieurs réunions de la dernière chance pour tenter de trouver un compromis, les cadres du PDS et les partisans de Khalifa Sall, le maire de Dakar, n’ont jamais réussi à se mettre d’accord sur la personnalité devant conduire leur liste nationale commune aux législatives du 30 juillet. Alors que...
(RFI 30/05/17)
En vue des élections législatives du 30 juillet au Sénégal, les différentes alliances politiques ont jusqu'à ce mardi 30 mai minuit pour déposer leurs listes. Pour contrer la coalition du président Macky Sall et protester contre l'incarcération en mars de Khalifa Sall, le maire de Dakar, soupçonné de détournement de deniers publics, l'opposition a annoncé la création d'une très large coalition. Mais à quelques heures de la clôture du dépôt des listes, cette alliance annoncée comme le seul rempart au chef de l'Etat, est littéralement en train d'imploser. Décidément la famille Wade, qui tient son parti le PDS d'une main de fer n'imagine pas une...
(Jeune Afrique 30/05/17)
La Banque mondiale a annoncé, dans un communiqué publié vendredi 26 mai, avoir approuvé un financement de 300 millions de dollars pour un projet pilote de système de bus rapides sur une voie réservée à Dakar (BRT). Les retombées potentielles du projets pour les usagers, l'environnement et l'économie sont nombreuses. Plusieurs villes d’Amérique Latine, comme Bogotá, en Colombie, ou encore Guangzhou en Chine, l’ont essayé et adopté. Le système de bus rapides sur voie réservée (BRT) est une solution aussi peu chère qu’efficace pour répondre aux défis posés par le transports dans les villes des pays en développement. De fait, le succès du système BRT repose sur trois constats : les embouteillages urbains sont largement dus aux mouvements des bus...
(RFI 30/05/17)
On connaît Felwine Sarr, auteur d’« Afrotopia », et son goût pour les idées, mais moins sa passion pour la musique, qu’il a transmise à sa fratrie. De la patience, Majnun « le fou errant » n’en manque pas assurément. Sahad & The Nataal Patchwork non plus. Il aura fallu dix ans au premier et sept ans au second pour sortir leur premier album. Kindépili pour Majnun et Jiw pour Sahad & The Nataal Patchwork. De longues années pendant lesquelles ces artistes sénégalais auront enchaîné les concerts, testant leurs compositions auprès de leur public, les réajustant si nécessaire, les enrichissant ou les simplifiant. Et pendant lesquelles chacun se sera entouré de musiciens au parcours et au profil variés. Majnun a...
(RFI 29/05/17)
Au Sénégal, ce samedi 27 mai est le premier jour de jeûne pour les musulmans sénégalais. Parmi eux se trouve un certain nombre de personnes diabétiques, pour qui il n’est, en général, par recommandé de jeûner. Le diabète est un véritable problème de santé publique au Sénégal. Pour obtenir un avis médical et des conseils afin d’éviter les complications, de nombreux diabétiques ont consulté des médecins à la veille du début du ramadan. « Le médecin vous a dit que si vous étiez fatiguée, vous deviez arrêter de jeuner ? », demande un médecin à une patiente. « Oui, et elle m’a dit aussi de me lever toujours tôt, le matin, pour prendre un petit repas et mon médicament »,...
(Jeune Afrique 27/05/17)
Au Sénégal, chaque élection voit généralement fleurir son lot de coalitions politiques. Les prochaines élections législatives, qui se tiendront le 30 juillet, n'échappent pas à cette règle. Dans les états-majors des partis politiques, l’heure est aux derniers réglages. Le 30 mai, à minuit, sonnera le glas du dépôt des candidatures pour les élections législatives du 30 juillet. Alors que la date butoir approche, plusieurs responsables politiques ont déjà annoncé la création de leurs coalitions pour ce scrutin majeur, qui sera le dernier tour de chauffe électorale avant la présidentielle de 2019.
(Jeune Afrique 27/05/17)
Lancé officiellement en début de semaine, le fichier unifié des données du personnel de l’État devrait favoriser une gestion transparente et efficace de ses ressources. Le gouvernement sénégalais pose un pas de plus vers l’e-administration en lançant le fichier unifié des données du personnel de l’État. Mis en œuvre par l’Agence de l’informatique de l’État (ADIE), il va « permettre d’avoir accès en temps réel à des données du personnel fiables, harmonisées et partagées entre les différentes administrations », a indiqué la ministre chargée de la Fonction publique, Viviane Laure Elisabeth Bampassy.
(Jeune Afrique 27/05/17)
Le journaliste franco-sénégalais de France 24 est décédé brutalement le 26 mai, en Sicile, alors qu'il couvrait le G7. Il avait 59 ans. « C’était un grand », disent tous les journalistes africains et européens qui l’ont connu. Jean-Karim Fall, journaliste et rédacteur en chef à France 24, était un reporter exceptionnel et il est mort en reportage. Il est décédé brutalement dans sa chambre d’hôtel, le 26 mai, lors du sommet du G7 à Taormina en Sicile. Né en mars 1958 d’un père sénégalais et d’une mère française, « JKF », comme l’appelaient ses collègues, est un diplômé de l’Ecole supérieure de journalisme (ESJ) de Lille, qui a tout de suite choisi de suivre l’actualité africaine. Grand reporter à...
(RFI 26/05/17)
Au Sénégal, des consultations nationales ont eu lieu pour parler des conditions d'incarcération et faire des propositions concernant l'éducation des détenus. Organisées par l'Unesco et l'ONU, ces discussions ont également réuni l'administration pénitentiaire, la gendarmerie, la police et les organisations de défense des droits de l'homme. L’idée est de proposer des solutions au surpeuplement et au manque de réinsertion, mais surtout de réfléchir au problème de la radicalisation en prison. Principal objectif de ces consultations : réfléchir à l'encadrement des détenus suspectés par le Sénégal d'appartenir à des réseaux jihadistes. Les autorités pénitentiaires travaillent ainsi avec un réseau d'imams dans l'optique de parvenir à une déradicalisation de ces personnes. « Il y a une confrontation sur la perception qu’ils ont...
(Jeune Afrique 24/05/17)
La société française Sunna Design, qui fête cette année son dix-millième panneau solaire à destination de l'Afrique - ils sont distribués dans 22 pays du continent -, tente la diversification dans la téléphonie mobile avec un kit associant panneau solaire individuel et téléphone portable. Objectif : en écouler 250 000 d'ici 2021. Le fabricant français de lampadaires solaires Sunna Design joue la diversification. Cette année, de son usine bordelaise sortira le dix-millième des lampadaires solaires qui, depuis sa création en 2011, ont été installés dans des villages au Sénégal et sur les bords d’axes routiers au Nigeria, au Niger, au Mali et au Bénin. Mais il entend désormais se développer sur un segment voisin, proche de ce que propose M-Kopa...
(Jeune Afrique 24/05/17)
Pour sa première saison au sein de l'équipe de Liverpool en Angleterre, le footballeur sénégalais Sadio Mané a été désigné Talent d'Or 2017 par l'émission de Canal + Talents d'Afrique. L'occasion de revenir sur son année en vidéo. Sadio Mané est arrivée au sein de l’équipe anglaise de Liverpool lors du mercato de l’été 2016 en signant un transfert record pour un joueur africain : 41,2 millions d’euros. Après une saison avec les Reds il a su s’imposer au sein du collectif et du championnat anglais. Début mai, il a été nommé meilleur joueur du club en 2016/2017 avant de recevoir son prix de Talent d’Or 2017 devant le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, l’Égyptien Mohamed Salah et l’Ivoirien Jean Michaël Seri...
(RFI 22/05/17)
Le riz auquel nous nous intéressons aujourd'hui est un riz un peu particulier, un riz qui jusqu’à preuve du contraire n’existe pas. Son nom : le riz plastique. La rumeur sur l’existence supposée de ce « faux riz » s’est répandue comme un feu de brousse ces dernières semaines, obligeant les autorités, notamment au Sénégal, à prendre les devants. La première vidéo dure 3 minutes. Des grains qui ressemblent à du riz sont posés sur le brûleur d’une gazinière. Les grains s’enflamment, fondent. Un homme dit « vous voyez, vous voyez, est-ce que c’est du riz ça ? » Dans une seconde vidéo, une femme fait une boule avec du riz, la jette au sol, la boule ne se casse...
(RFI 20/05/17)
Alors que Macky Sall est en voyage officiel en Arabie saoudite, l’opposition regroupée désormais au sein d’une très large coalition a organisé un grand rassemblement populaire à Dakar ce vendredi 19 mai sur l’avenue Général-de-Gaulle. Elle demande une fois de plus la libération du maire de la capitale Khalifa Sall, en prison depuis le 7 mars et soupçonné de détournements de fonds. Ce rassemblement aux allures de meeting a aussi permis de lancer dans la rue la campagne pour les législatives du 30 juillet prochain.
(Le Monde 19/05/17)
Construction du royaume zoulou, de l’Afrique du Sud, rapports de domination sont au cœur du premier roman de l’anthropologue spécialiste de l’esclavage. Economiste franco-sénégalais qui a fait carrière à l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) et anthropologue, Tidiane N’Diaye signe chez Gallimard son premier roman. L’Appel de la lune revient sur la construction dans le sang du royaume zoulou puis de la nation sud-africaine. A l’origine une tribu majeure du groupe Ngumi, fondé vers 1709 par Zulu kaNtombhela, le royaume zoulou a connu son apogée durant le règne de Chaka, devenu l’une des grandes figures épiques de l’Afrique précoloniale. Chaka « réussit à battre, à intégrer ou à écraser sans pitié nombre de miniroyaumes qui évoluaient...
(RFI 18/05/17)
Macky Sall remplace Alpha Condé à la tête de l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal. Mercredi 17 mai 2017, en sommet à Conakry, les quatre chefs d'Etat du Sénégal, de la Guinée, de la Mauritanie et du Mali, ont renouvelé les représentants des institutions de l'OMVS. Cette 17e conférence a également permis de faire le bilan des chantiers en cours et de réévaluer les priorités. Les discours des quatre présidents s'enchainent et après un huis clos, Macky Sall est élu à la tête de l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal. La production d'électricité est une de ses priorités. Après ceux déjà réalisés ou en cours au Mali, quatre barrages sur le sol guinéen sont...
(RFI 18/05/17)
Des visites réduites, l'obligation d'aller au parloir, au Sénégal, les conditions d'incarcération de Khalifa Sall se sont sérieusement durcies depuis lundi 15 mai. En réaction, le maire de Dakar, soupçonné de détournements de deniers publics a décidé de refuser toutes visites. Seuls ses avocats et ses conseillers ont accès à lui. Ce mardi, la large coalition de l'opposition qui regroupe Khalifa Sall, le Parti démocratique sénégalais (PDS d'Abdoulaye Wade), Rewmi (« le pays » en wolof) d'Idrissa Seck, coalition créé en vue des législatives du 30 juillet, a réaffirmé son soutien au maire de Dakar déchu.
(Jeune Afrique 18/05/17)
Selon différentes sources internes et externes au Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), le processus de réunification des différentes factions armées qui composent l’organisation indépendantiste commence à porter ses fruits. Après dix ans d’une rivalité exacerbée, César Atoute Badiate, le commandant du front sud, et Salif Sadio, celui du front nord, ont renoué le dialogue depuis quelques mois à travers des émissaires. « Une rencontre est encore impossible car leurs divergences sont toujours profondes, mais, au moins, ils recommencent à se parler », explique un cadre du MFDC. Jusqu’à présent nombreux à proposer leurs bons offices, les médiateurs externes ne sont plus les bienvenus dans les différents maquis, où l’on entend désormais laver son linge sale en famille.
(Jeune Afrique 17/05/17)
Le Conseil d’administration de la banque mondiale va financer un projet d'extension du système d’interconnexion électrique entre le Sénégal, le Mali et la Mauritanie, à hauteur de 91,5 millions d’euros. Trois États membres de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), à savoir le Sénégal, le Mali et la Mauritanie, veulent donner un coup d’accélérateur à leur système d’échange d’électricité, via le projet d’extension de leur réseau de transport. Le conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé, le 12 mai à Washington, le financement du ...
(Jeune Afrique 17/05/17)
Le Sénégal a émis, mardi 16 mai, 1,1 milliard de dollars d'obligations souveraines (eurobonds) vendues sur les marchés financiers internationaux. La dette sénégalaise a été achetée à bas coût par les investisseurs, au taux d'intérêt de 6,25%, en deçà des prévisions. Un mois après que sa note a été relevée par l’agence de notation financière Moody’s, le Sénégal en voit les bénéfices immédiats lors de sa dernière sortie en date sur les marchés financiers internationaux. Mercredi, le ministère des Finances a fait savoir qu’il a levé une série d’obligations financière qui vont permettre au pays de financer les projets d’infrastructures du Plan Sénégal émergent (PSE) initié par le Président Macky Sall. 4e émission d’eurobonds depuis 2009 Quelque 389 investisseurs ont...

Pages