Jeudi 19 Octobre 2017

Sénégal

(Xinhua 11/10/17)
L'appel au dialogue lancé en septembre dernier par président sénégalais Macky Sall, divise la classe politique sénégalaise, constatent des observateurs. Cet appel, réaffirmé par son nouveau ministre de l'Intérieur Aly Ngouille Ndiaye, se heurte à plusieurs écueils dont le contentieux électoral consécutif aux problèmes d'organisation matérielle notés lors des élections législatives du 30 juillet dernier, largement remportée par la majorité présidentielle "Benno Bokk Yaakaar". Le ministre de l'Intérieur Ndiaye a, lors de sa prise de fonctions, appelé les partis à discuter de ces questions, en vue de pacifier le processus électoral qui doit conduire vers les élections présidentielle et les locales prévues en 2019.
(APA 11/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le président Macky Sall a émis le souhait de voir les acteurs du bâtiment faire la promotion de la construction en hauteur pour résoudre le déficit en logements. « Nous ne pouvons plus continuer à habiter en villas, j’invite nos compatriotes promoteurs à faire la promotion de l’habitat en hauteur », a-t-il insisté, à l’ouverture mardi à Dakar, de la deuxième édition du Salon de l’habitat en Afrique de l’Ouest, SEN HABITAT DAKAR 2017. « D’ici peu, un Sénégalais sur deux sera citadin et on comptera 50,3 pour cent de citadins en 2030 et si ces prévisions se confirment il faut anticiper sur les villas et construire en hauteur » a encore plaidé le président Sall. ’Au...
(Jeune Afrique 11/10/17)
Après avoir renoncé à transférer les écoles du groupe Yavuz Selim à la fondation turque Maarif, l’État sénégalais a annoncé son intention de les administrer directement. Les représentants du groupe lui ont opposé une fin de non-recevoir. « Nous allons assigner l’État en justice », annonce Madiambal Diagne. Le président du conseil d’administration des écoles Yavuz Selim – et directeur du journal Le Quotidien – ne décolère pas après la réunion organisée lundi soir avec les représentants du gouvernement. En cause : l’annonce par un membre du ministère de l’Intérieur de l’intention de l’État d’administrer directement le groupe scolaire. « Qu’ils le fassent, ils auront des classes vides, prédit Madiambal Diagne. Les parents d’élèves n’ont pas confiance dans l’État. »...
(APA 11/10/17)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - La Banque islamique de développement (BID) vient d’approuver un financement de 268,2 millions de dollars au profit de projets de développement en Côte d'Ivoire, au Niger et au Sénégal, a appris APA ce jour, auprès de la représentation de cette banque à Ouagadougou. Un montant de 276,2 millions de dollars ira à la Côte d'Ivoire pour le projet d'amélioration de l'environnement et le développement urbain de Cocody, quartier chic au Nord d’Abidjan. Forte d’environ 500 000 habitants, les classes les plus aisées de la société ivoirienne, autant que la plupart des expatriés et des diplomates en ont fait leurquartier de résidence. Le Sénégal recevra 146 millions de dollars pour le programme de modernisation des villes secondaires...
(RFI 10/10/17)
Abdoulaye Wade a été avocat avant d'être politicien. Et à plus de 90 ans, l'ex-président a décidé dans une lettre de défendre son fils Karim, en exil au Qatar, et condamné au Sénégal à six ans de prison et près de 200 millions d’euros d'amende pour enrichissement illicite. Dans cette missive diffusée par son parti, le PDS, il écorche aussi le président Macky Sall en attaquant les avocats qui ont défendu l'Etat dans l'affaire Karim Wade. Abdoulaye Wade est furieux contre les avocats de l'Etat au procès de son fils Karim Wade. Il les accuse de piller le pays. Selon l’ex-président sénégalais, « ils demanderaient 2% des 60 milliards de francs CFA que l'Etat aurait récupérés » dans la traque...
(RFI 10/10/17)
Au Sénégal, les écoles Yavuz-Selim, proche du prédicateur turc Fethullah Gülen sont fermées depuis sept jours. Près de 3 000 élèves et 500 employés attendent une solution pour reprendre les cours. Comme au Mali ou au Maroc, l'Etat sénégalais souhaitait que les établissements soient gérés par une association du pouvoir turc, une procédure est justice était en cours, mais ce lundi matin, les autorités ont fait marche arrière. Au tribunal, devant le juge des référés, l'Etat s'est tout simplement retiré. Le 4 septembre dernier, les autorités, via une assignation, avaient pourtant demandé à la justice de trancher et d'accorder la gestion des écoles à l'association Maarif. Une association dirigée directement par le président turc Recep Tayyip Erdogan. Cette marche arrière...
(La Tribune 10/10/17)
Les exportations de poisson au Sénégal, pays réputé très riche en produits halieutiques, sont en constante hausse. Les recettes générées par cette activité sont estimées à plus de 200 milliards de Fcfa en 2016. La cadence devrait se maintenir. Au Sénégal, le poisson fait recette. La pêche artisanale et industrielle qui joue un rôle important dans l'économie du pays a généré une manne financière de 204 milliards de francs CFA en 2016, avec un volume d'exportations d'environ 192 000 tonnes de produits halieutiques, selon l'Agence de presse sénégalaise (APS) qui cite le directeur des industries de transformation de la pêche au ministère de la Pêche et de l'économie maritime, Diène Ndiaye. Une performance qui conforte le secteur de la pèche,...
(La Tribune 10/10/17)
La récolte de mil dans le domaine agricole de Khelcom, un vaste champ de plusieurs dizaines de milliers d’hectares appartenant à la confrérie mouride au Sénégal, vient de s’achever ce weekend. Les bonnes récoltes enregistrées cette années inspirent désormais les autorités du pays, en quête d’une autosuffisance alimentaire. Situé dans la région centre de Kaffrine au Sénégal, le domaine agricole Khelcom d'une superficie de 45 000 hectares est la propriété de la très puissante communauté mouride, une confrérie fondée au début du XXe siècle par le cheikh Ahmadou Bamba appelé communément «Seugn Touba». Ce vaste champ où l'on cultive notamment des tonnes de mil, d'arachides et de haricots (niébé), est l'un des symboles du poids économique des mourides au Sénégal...
(RFI 10/10/17)
Au Sénégal, un projet de loi relatif à l’exercice de la médecine traditionnelle a été ratifié en Conseil des ministres en mai dernier et les députés de la nouvelle Assemblée devront donc examiner le texte dans les prochains mois. Un projet de loi controversé, que dénoncent certaines organisations de médecins. Dans la banlieue de Dakar, l’hôpital traditionnel de Keur Massar propose des formations à la médecine traditionnelle et des soins par les plantes. Il s’agit de l’une des rares structures à proposer une forme d’encadrement de cette profession. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171010-senegal-hopital-traditionnel-keur-ma...
(RFI 10/10/17)
Au Sénégal, où les écoles turques de l'opposant Fethullah Gülen sont désormais propriété de l'Etat, les parents d'élèves comme les propriétaires ont fait part de leur déception après l'annonce de cette décision. Même réaction à Bamako, où ces écoles, à présent propriété de l'Etat turc, se sont vidées de leurs élèves. Au Sénégal, l'État compte désormais administrer directement les écoles Yavuz Selim, établissements proches du prédicateur turc Fethullah Gülen. À l'origine, les autorités souhaitaient pourtant que l'association Maarif, contrôlée par le président turc Erdogan, administre ce groupe privé. Mais lors d'une réunion au ministère de l'Éducation nationale, l'État a finalement annoncé son choix, au grand dam des propriétaires des écoles. « Une douche froide, nous avons immédiatement quitté la salle...
(RFI 09/10/17)
Pour essayer de contrer la volonté d'Israël de développer ses relations avec l'Afrique, le Fatah, le mouvement de libération de la Palestine du président Mahmoud Abbas, tente aussi de faire entendre sa voix sur le continent. Le parti a envoyé une caravane sillonner l'Afrique, caravane qui est en ce moment au Sénégal. « Ethiopie, Afrique du sud... Ma visite est utile », affirme le représentant du Fatah, à Dakar. Uri Davis liste les pays qu'il parcourt depuis trois semaines : il y en aura dix au total. A 74 ans, d'origine juive, cet anthropologue est membre du Fatah depuis 1984.
(La Voix de l'Amérique 09/10/17)
L’équipe nationale du Sénégal s’est imposée ce samedi devant le Cap-Vert (2-0), en match comptant pour la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018. Leaders du groupe D, les Lions sont à une victoire de Russie 2018. Après la victoire de l’Afrique du Sud sur le Burkina Faso (3-1), le Sénégal et le Cap-Vert avaient le chemin ouvert pour prendre la première place du groupe D de ces éliminatoires de la Coupe du Monde 2018. Et c’est le Sénégal qui signe la grosse performance en s’emparant de la première place. Le Cap-Vert a dominé les vingt premières minutes de la rencontre avec des phases de jeu bien posées. Dès la 7e minute de jeu, Ryan Mendes sert...
(APA 09/10/17)
APA - Dakar (Sénégal) - Vainqueur du Cap-Vert 2-0, samedi à Praia, en match comptant pour la 5ème et avant-dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 de football, le Sénégal a pris la tête du groupe D avec 8 points (+4), s’approchant ainsi de la qualification. Les « Lions » ont fait la différence en fin e partie grâce aux réalisations de Diafra Sakho (80e mn) et de Cheikh Ndoye, d’un joli tir enroulé (90+2). Un peu plus tôt dans la journée, l’Afrique du Sud avait battu le Burkina sur le score de 3 buts à 1. Le Burkina Faso et le Cap Vert occupent respectivement les 2ème et 3ème place du groupe avec 6 points chacun...
(Agence Ecofin 09/10/17)
En 2016, les exportations halieutiques du Sénégal se sont situées à 192 000 tonnes pour une valeur commerciale de 204 milliards de francs CFA, rapporte l’Agence de presse sénégalaise. D’après Diène Ndiaye, directeur des industries de transformation de la pêche au Ministère de la Pêche et de l’Economie maritime, ce montant a contribué à hauteur d’environ 14,6% aux recettes d’exportations totales. Poursuivant dans cette dynamique, le secteur a occupé la première place en matière de devises durant le premier semestre 2017, avec une progression de 10,29% des expéditions par rapport à 2016, indique le dirigeant. Pour rappel, la filière pêche emploie plus de 220 000 personnes et est structurée en pêches maritime, artisanale et industrielle. Avec des débarquements d’environ 450...
(Le Monde 07/10/17)
L’Etat sénégalais a fermé les écoles affiliées au prédicateur turc Fethullah Gülen. Une décision subite qui laisse élèves, parents et professeurs dans l’incompréhension. Rentrée annulée dans les sept écoles sénégalaises du groupe Yavuz Selim. Vendredi 6 octobre, cela fait une semaine que les 3 000 élèves de cette institution privée trouvent leurs salles de classe barrées par des policiers. Ces portes closes et gardées sont le résultat d’un arrêté du ministère de l’intérieur sénégalais daté du 11 septembre, mais rendu public le 30 septembre, qui ordonne tout simplement « la fermeture des écoles portant l’appellation Yavuz Selim ».
(RFI 07/10/17)
Au Sénégal, les habitants de Dakar ont-ils peur des zébus ? Oui, car les têtes de bétail divaguent librement dans les rues de la capitale à la recherche du moindre fourrage mais aussi parce qu’on les dit sacrés ! La VDN, axe principal pour entrer et quitter Dakar, est souvent embouteillée et devient impraticable quand des zébus s'en mêlent. A l'heure de pointe, Khalil Toure, comme d'autres, se retrouve bloqué. « Moi, je n’ai pas de problème avec les vaches mais leurs propriétaires pourraient au moins les canaliser pour que les vaches ne causent pas de dégâts aux usagers », demande Khalil Toure.
(AFP 06/10/17)
Des ONG sénégalaises, dont la section locale d'Amnesty international, ont annoncé jeudi renoncer à tenir une conférence de presse à Dakar sur les droits de l'Homme en Mauritanie voisine en présence de l'opposant mauritanien Biram Ould Dah Ould Abeid. Les autorités sénégalaises avaient déjà obtenu le report d'une conférence de presse à laquelle il devait participer le 30 septembre, avec des avocats français et mauritanien, selon des ONG sénégalaises, portant notamment sur les procédures visant des opposants à la révision constitutionnelle en Mauritanie. Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a accusé de "trahison" les sénateurs opposés...
(APA 06/10/17)
Au Sénégal, des ministres ont discrètement demandé à des ONG de défenses des droits de l’homme qui dénoncent l’esclavage en Mauritanie de ne pas organiser de conférence de presse à Dakar. Dans une rangée de sièges vides, seul Seydi Gassama, directeur d’Amnesty International au Sénégal, est venu expliquer la situation. La conférence de presse a été annulée deux fois, samedi dernier et ce jeudi, afin de protéger les ressortissants sénégalais basés en Mauritanie, explique-t-il : « Je dois avouer qu’à nous-mêmes également l’Etat du Sénégal nous a exprimé ses préoccupations. Surtout que les bruits entre les deux pays ont tous des répercussions sur les populations. Il y a eu des actes de représailles, soit contre des pêcheurs, soit contre des...
(Jeune Afrique 06/10/17)
Pour la deuxième fois en cinq jours, le militant mauritanien Biram Dah Abeid et des ONG sénégalaises de défense des droits de l’homme ont été contraints d’annuler une conférence de presse qui devait se tenir à Dakar, afin de ne pas mécontenter le régime de Nouakchott… « Tout ce que Macky Sall est amené à faire contre nous, je pense qu’il le fait à contre-cœur… » Malgré une certaine amertume, le Mauritanien Biram Dah Abeid, fondateur et président de l’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA-Mauritanie), se montrait philosophe, quelques jours après l’annulation inopinée – suite aux pressions informelles exercées par plusieurs officiels sénégalais – d’une première conférence de presse qui devait se tenir à Dakar sur la situation...
(RFI 06/10/17)
La seconde réunion semestrielle de l’année des ministres des Finances, des gouverneurs des Banques centrales et des présidents des institutions régionales de la zone franc s’est tenue ce jeudi à Paris. La situation générale de la zone est marquée par un réendettement rapide. Le débat soulevé par les Africains, qui appellent à remplacer le franc CFA par une monnaie qui n’est pas arrimée à l’euro, n’a pas été officiellement évoqué. Réduction des déficits publics, diversification des économies et augmentation des recettes, en faisant notamment rentrer le secteur informel dans le système fiscal, ce sont des pistes évoquées par les ministres des Finances de la zone franc ce jeudi à Paris pour baisser le taux d’endettement. Quant à une éventuelle réforme...

Pages

(SeneNews 19/09/17)
D’après Babacar Séne, le porte parole des Trente neuf employés licenciés de la mairie de Kaolack ont commencé une gréve de faim pour exiger leur intégration. Le tribunal et la cour d’appel avaient ordonné au maire leur intégration avec des contrats à durée indéterminée.A l’entame de ses propos Babacar Sene explique sur la Rfm: « Nous avons travaillé à la mairie depuis 2009 bien avant l’arrivée du maire Mme Mariama Sarr » , à son arrivée, le maire a recruté 71 personnes excepté ces travailleurs. Et ces derniers ont dû saisir l’Inspection du travail pour réclamer leur intégration. Sur ce, le porte parole des travailleurs à la mairie informe que , « le tribunal a demandé au maire de nous...
(RFI 18/09/17)
Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis samedi 16 septembre dans plusieurs villes d'Afrique francophone, à l'appel du mouvement Urgences panafricanistes, pour dire non au franc CFA, notamment à Cotonou, Dakar, Libreville où la manifestation a été aussitôt dispersée ainsi qu'à Bamako. A Dakar, entre 300 et 400 personnes se sont mobilisées, quelques semaines après un autre rassemblement lors duquel Kémi Séba avait brûlé un billet de 5 000 francs CFA. Plusieurs organisations ont appelé...
(Enquête 18/09/17)
Après les premiers vols arrivés à Dakar, en début de semaine dernière, hier, 409 pèlerins ont foulé le sol sénégalais, après presque un mois de pèlerinage aux lieux saints de l’islam. Interrogés à leur arrivée, les pèlerins se sont réjouis de la bonne tenue du hajj. Le hangar des pèlerins de l’aéroport Léopold Sédar Senghor a grouillé de monde, hier. En effet, des pèlerins, au nombre de 409 du privé et du public, de retour de La Mecque, étaient attendus sur les lieux. Ainsi parents, amis et proches se sont rendus sur place pour les accueillir. Logés au salon d’honneur pour les besoins de la cérémonie officielle, le temps de régler les dernières formalités pour la récupération de leurs bagages,...
(Xinhua 16/09/17)
La Chine a offert ce jeudi des médicaments antipaludéens d'une valeur de près de 2 milliards de francs CFA, a-t-on appris de source officielle. Le don a été remis ce jeudi aux autorités sanitaires sénégalaises par l'ambassadeur de Chine Zhang Xun. Le don est composé de 124.830 boites de neuf comprimés chacune de "Duo Cotecxin, qui est, selon l'ambassadeur, un antipaludique efficace, considéré comme un cadeau de la médecine traditionnelle chinoise au monde entier et qui est "très apprécié par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui travaille activement à sa généralisation". "Depuis longtemps, la Chine soutient les efforts du gouvernement sénégalais visant à lutter contre le paludisme", a indiqué le diplomate chinois, en rappelant que dans le cadre de...
(SeneNews 16/09/17)
Les familles religieuses de Tivaouane, Touba ainsi que les imams, prédicateurs et maîtres coraniques du Sénégal apportent leur soutien au groupe Yavuz Selim. Suite aux propos du ministre de l’Education nationale, invitant les parents d’élèves à ne pas inscrire leurs enfants dans les écoles Yavuz Selim, les chefs religieux et les imams ont demandé au chef de l’Etat de reconsidérer sa décision.
(Sud Quotidien 15/09/17)
Le Syndicat national des travailleurs des collectivités locales, section de Kaolack, a investi hier les rues de Kaolack. Arborant des brassards rouges et fortement mobilisés, ces travailleurs affiliés de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (Cnts) réclament à la mairesse de Kaolack la somme de 54 millions de F Cfa à titre de dommages et intérêts pour les quarante (40) ex-travailleurs de la municipalité de Kaolack, licenciés abusivement par le maire de la commune en décembre 2016. Par la même occasion, les camarades du secrétaire général régional, Abdou Ndiaye exigent la réintégration, sans condition, de ces travailleurs dans leurs postes respectifs et somment le maire de Kaolack à le faire dans les plus brefs délais. La marche qu’ils ont...
(Sud Quotidien 12/09/17)
Reconduit à la tête du ministère de l’Education nationale au dernier remaniement ministériel, Serigne Mbaye Thiam dégage ses 7 objectifs pour l’année scolaire 2017-2018 qui ouvre ses portes le 9 octobre, au cours de la clôture de l’atelier de rentrée des classes 2017 -2018 autour du thème : Consolidation de la Bonne Gouvernance du secteur pour mieux relever les défis de la performance, tenu samedi dernier à Saly.Le ministre socialiste est revenu sur l’affaire Yavuz Selim tout en invitant les parents à aller inscrire ailleurs leurs enfants. Pour la présente année scolaire 2017-2018, le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, dégage sept (7) pistes majeures pour un bon déroulement des enseignements-apprentissages. Il s’agit de la restauration de la confiance,...
(SeneNews 12/09/17)
L’ex ministre de la Santé, Pr. Awa Marie Coll Seck, exclue du gouvernement lors du remaniement ministériel, vient d’être recasée. Selon nos sources, elle a été nommée ministre d’Etat auprès du président de la République.La nouvelle vient de tomber. L’ex ministre de la Santé et de l’Action sociale, le professeur Awa Marie Coll Seck a réintégré le gouvernement. Après son limogeage qui a nourri beaucoup de commentaires parmi les populations, la dame réputée être quelqu’un qui maîtrisait son secteur, a bénéficié d’un nouveau poste ministériel. Elle est désormais ministre d’Etat auprès du président de la République. Nombreux sont ce qui soutiennent que c’est la gestion de l’affaire de la panne de la radiothérapie qui est la principale cause de sa...
(Jeune Afrique 08/09/17)
Au lendemain de l’expulsion du polémiste anti franc CFA Kemi Seba vers la France, de nombreuses voix s’élèvent au Sénégal pour dénoncer une décision qui, selon eux, ferait du pays « la risée des pays africains ». « Des Africains ont expulsé un Africain », résume à sa manière le rappeur Thiat, l’un des leaders du mouvement de la société civile Y en a marre. La veille, le jeune homme a suivi la voiture emmenant le polémiste Kemi Seba à l’aéroport de Dakar, après la notification de son avis d’expulsion signé par le ministre de l’Intérieur. Sur place, il est pris à partie par un policier, qui l’interpelle et l’emmène au commissariat. « J’ai été arrêté avec Simon (un autre...
(RFI 08/09/17)
Le polémiste franco-béninois Kémi Séba est arrivé ce jeudi matin à Paris. Il a été expulsé mercredi à la demande de l’Etat sénégalais. Mais à Dakar, la mobilisation continue. Ses proches et sympathisants ont organisé en fin de matinée un point presse pour dénoncer, à nouveau cette expulsion. Rester mobiliser, poursuivre la contestation. En se réunissant, les organisations civiles proches de Kémi Séba ont prolongé leur combat contre le franc CFA. La femme de l’activiste, Etouma Séba, s’est même exprimée pour la première fois : « C’est une situation assez extraordinaire parce qu’au moment où nous avons quitté la France on nous disait : on l’aime ou on la quitte. Voilà. Il a juste voulu conscientiser les Africains du danger...
(RFI 07/09/17)
Le polémiste franco-béninois Kémi Séba a été expulsé mercredi du Sénégal. Militant pour la suppression du franc CFA, il avait brûlé en août un billet de 5000 francs. Jugé dans cette affaire, il avait été relaxé. L'Etat sénégalais a donc pris la décision de l'expulser. Une décision qui a provoqué une mobilisation de la société civile à l'aéroport de Dakar. L'expulsion de Kémi Séba, Gilles Capo Chichi à l'état-civil, est sans doute la dernière décision du gouvernement Dionne. Puisque l'arrêté a été signé juste avant la démission du Premier ministre mardi. L'Etat estime que la présence de l'activiste constitue une menace grave à l'ordre public. Pour son bras droit, Héry Djéhuty , il n'en est rien. « Si vous appelez...
(Jeune Afrique 06/09/17)
Surnommé « l’insulteur de la Toile », pour ses propos envers le président Macky Sall, Assane Diouf a été arrêté à Dakar pour « apologie du terrorisme », avant d’être relâché dans la foulée. Son avocat dénonce « une machination » des autorités sénégalaises. C’est peu dire que l’affaire Assane Diouf fait couler de l’encre au Sénégal, si l’on en juge par l’avalanche d’articles dans la presse en ligne. « Fou furieux du web », « doit être interné »… Les superlatifs ne manquent pas pour qualifier le nouvel « ennemi numéro un ».
(Enquête 06/09/17)
Les travailleurs de la défunte compagnie nationale Sénégal Airlines, en chômage technique depuis plus d’un an, espèrent ‘’voir l’autre bout du tunnel’’ avec la nomination d’un liquidateur pour s’occuper de la question. Le coordonnateur des Délégués des travailleurs, Moustapha Diakhaté, joint par EnQuête, dit attendre leur première rencontre pour se faire une religion. Après plus d’un an sans emploi et de nombreux sit-in organisés à leur siège, les travailleurs de l’ex-compagnie aérienne Sénégal Airlines peuvent rêver à des lendemains meilleurs. En effet, un liquidateur a été désigné pour régler la situation. ‘’Il a été le point de blocage dans le processus de liquidation qui a été décidé, depuis le 2 avril 2016. Maintenant, c’est l’expert-comptable Kalidou Sow, qui est chargé...
(RFI 05/09/17)
Dans le sud du Sénégal, en Casamance, trois civils à bord d'une charrette ont sauté sur une mine fin août, et l'information est passée presque inaperçue. Il s'agit pourtant du premier incident de ce genre en plus de trois ans. L'explosion n'a fait heureusement que des blessés légers. Cette région est toujours l'objet de campagne de déminages qui durent depuis 1999 et ne sont pas près de se terminer. Le conflit casamançais connaît une accalmie depuis l'arrivée au pouvoir du président Macky Sall. L’explosion est survenue le 30 août lors du passage d'une charrette sur une mine placée sur une route secondaire du Nord Sindian, dans le département de Bignona, selon le Centre national d'action anti-mine au Sénégal. Le dernier...
(Jeune Afrique 04/09/17)
Le financement de la réhabilitation de la ligne reliant les capitales sénégalaise et malienne, Dakar et Bamako, est un véritable casse-tête. Un accord avec le groupe nigérian pourrait relancer la machine. Plongée dans une profonde crise, Dakar-Bamako Ferroviaire (DBF), la structure qui a hérité de l’exploitation de la ligne de 1 286 km reliant les capitales sénégalaise et malienne, a signé début juillet un mémorandum d’entente avec Dangote Cement Sénégal (DCS). Le cimentier, filiale du groupe détenu par le milliardaire nigérian Aliko Dangote, pourrait financer la réhabilitation d’ici janvier 2018 d’une partie du matériel roulant – deux locomotives et 70 wagons –, pour un montant d’environ 6 millions de dollars. En échange, DBF convoierait pour Dangote entre 100 000 et 500 000 tonnes...
(SeneNews 31/08/17)
Le chef de l’Etat Macky Sall a gracié 234 personnes ’’définitivement condamnées » et détenues dans des prisons sénégalaises, à l’occasion de la fête de l’Aïd El Kébir, la grande fête musulmane communément appelée Tabaski, qui sera commémorée vendredi et samedi au Sénégal, a-t-on appris mercredi du ministère de la Justice.« Deux cent trente quatre (234) personnes définitivement condamnées pour des infractions diverses et détenues dans les différents établissements pénitentiaires du Sénégal viennent de bénéficier de la grâce présidentielle dont 224 remises totales de peines, 06 remises partielles et 04 commutations de peine », annoncent les services de la chancellerie dans un communiqué. « Ont été exclues de cette mesure tous les détenus condamnés pour des infractions particulièrement graves comme...
(BBC 31/08/17)
Un Youtubeur sénégalais du nom de Assane Diouf, basé aux Etats Unis a été expulsé mercredi soir à bord d'un vol charter. Il est connu pour sa virulence et ses insultes contre le président Macky Sall et les autorités politiques et religieuses du Sénégal. M. Diouf qui se dit pro-Wade, prédécesseur de Macky Sall, fait partie d'un groupe de Sénégalais expulsés pour séjour irrégulier sur le sol américain. Assane Diouf est en détention dans les locaux de la division des investigations criminelles à Dakar, selon la police sénégalaise qui a confirmé l'information dans une radio locale. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41095727
(Enquête 31/08/17)
Le Premier ministre a recommandé l’envoi d’une mission conjointe de la Délégation générale à la Protection sociale et à la Solidarité nationale (DGPSN) et de la Direction de la Protection civile pour porter assistance aux victimes des inondations, en plus de l’évacuation des eaux. C’est ce qu’a annoncé hier le porte-parole du gouvernement Seydou Guèye, à la sortie d’un conseil interministériel sur la question. Mahammed Boun Abdallah Dionne a convoqué hier une réunion avec certains membres de son gouvernement pour procéder à l’évaluation des mesures prises en juin dernier pour lutter contre les inondations. En effet, au cours de cette réunion, le Premier ministre avait pris la décision d’autoriser une allocation d’à peu près 2,53 milliards de francs CFA pour...
(Jeune Afrique 30/08/17)
En décembre 1944, l’armée française ouvre le feu sur des tirailleurs sénégalais. Un épisode souvent commémoré, et instrumentalisé, sur lequel revient un solide essai historique. Que se passe-t‑il vraiment au matin du 1er décembre 1944, dans le camp de Thiaroye ? Les faits bruts, avérés, disent une histoire de fer, de feu et de sang. À 5 h 30, les premières unités militaires se mettent en place autour du camp, dans la périphérie de Dakar, où 1 200 à 1 800 tirailleurs sénégalais, originaires de plusieurs régions du continent (Burkina Faso, Mali, Guinée…) et anciens prisonniers de guerre, n’en peuvent plus d’attendre le paiement de leur pécule, de leur prime de démobilisation et de leurs arriérés de solde. L’armée française a pris la décision de...
(AFP 30/08/17)
Le polémiste français Kémi Séba a été acquitté mardi par un tribunal de Dakar, où il était poursuivi pour avoir brûlé un billet de 5.000 francs CFA (7,6 euros) lors d'une manifestation contre la "Françafrique" le 19 août dans la capitale sénégalaise. A l'issue de plus de deux heures de débats parfois houleux, le président du tribunal des flagrants délits a prononcé la relaxe de Kémi Séba et d'un membre de son mouvement poursuivi pour complicité pour lui avoir fourni un briquet. Le parquet avait réclamé une peine de 3 mois de prison avec sursis contre Kémi Séba et la relaxe de son coprévenu. Le polémiste...

Pages

(Sud Quotidien 27/09/17)
Le Conseil économique social et environnemental (Cese), a ouvert hier, mardi 26 septembre, au siège de l’institution, sa deuxième session ordinaire 2017. A cet effet, quatre thèmes majeurs portant sur l’analphabétisme, la prise en charge du Vih/Sida, l’environnement ainsi que les enjeux et opportunités d’une gestion durable des ressources naturelles en particulier, le pétrole et le gaz, seront au centre des discussions. La session sera clôturée le 24 novembre prochain, conformément au décret n° 2017-1607du 15 septembre 2017. La présidente du Conseil économique social et environnemental (Cese), Aminata Tall, a procédé hier, mardi 26 septembre, à l’ouverture de la deuxième session ordinaire de ladite institution, en présence du ministre du Travail du Dialogue Social, des Organisations Professionnelles et des Relations...
(France Info 26/09/17)
Depuis quelques années, le Sénégal incite les agriculteurs à produire du riz mais les Sénégalais continuent à acheter du riz asiatique, bien meilleur à leur goût. Résultat : le pays importe 85% de la consommation nationale.Le nouveau visage de la vallée du fleuve au nord du Sénégal. Des rizières à perte de vue. Le résultat d'une politique du gouvernement sénégalais, lancée en 2010. Favoriser la production de riz local pour parvenir à l'autosuffisance. Un enjeu national et une politique extrêmement coûteuse pour un pays qui ne roule pas sur l'or. Ancienne commerçante, Korka Diaw s'est lancée dans...
(Agence Ecofin 26/09/17)
L’opérateur portuaire émirati Dubai Port World (DP World) va contribuer, à hauteur de 30 millions $, à la réalisation d’un deuxième port à Bargny (situé à une trentaine de km au sud de Dakar), ainsi qu’à l’acquisition de nouveaux équipements pour le port autonome de Dakar. L’annonce a été faite à travers un communiqué de la présidence sénégalaise sanctionnant un entretien accordé par le Président Macky Sall au PDG de DP World, Ahmed Bin Sulayem (photo), hier lundi 25 septembre. A noter que DP World, qui compte accroitre le volume de ses investissements au Sénégal, est concessionnaire d’un terminal à conteneurs en zone nord du port de Dakar (signée le 7 octobre 2007 pour une période de 25 ans). Le...
(Commod Africa 23/09/17)
La Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (Sonacos) sera à nouveau bientôt privatisée, probablement l’année prochaine au plus tard début 2019, a décidé mercredi son conseil d’administration révèle Rfm. Une décision attendue, le gouvernement du Sénégal ayant réaffirmé « son engagement à prendre toutes les mesures nécessaires pour une privatisation en 2018 de la SONACOS et la rationalisation du nombre d’agences » dans sa lettre d’intention transmise au FMI en juin dernier. Le « fleuron » de l’industrie sénégalaise serait donc à nouveau privatisé après une première opération en 2005 à l’issue de laquelle le groupe Advens d’Abass Jaber détenait la majorité du capital. Une aventure qui a durée une dizaine d’années et s’est soldée en octobre 2015...
(Jeune Afrique 21/09/17)
À l'issue d'une mission de contrôle à Dakar, du 7 au 19 septembre 2017, le FMI s'est inquiété de l'endettement du pays. Le service de la dette - soit la somme que le Sénégal doit payer chaque année pour honorer sa dette -, qui s'élevait à 24% des recettes de l'État en 2014, devrait passer à 30% en 2017. « La croissance économique devrait rester solide, au-dessus de 6%, et l’inflation devrait être contenue autour de 2% en 2017. Toutefois, la dette publique a continué de croître et le service de la dette devrait augmenter, de 24% des recettes de l’État en 2014 à 30% en 2017″, a conclu le FMI dans un communiqué à l’issue de la 5ème mission...
(Le Point 21/09/17)
Avec une croissance pour 2017 que le Fonds monétaire international prévoit à 6 %, le Sénégal semble pouvoir tirer son épingle du jeu. Comment ? Explications. C'est un satisfecit dont le président Macky Sall, récemment sorti d'une séquence politique hautement turbulente, pourra se targuer pour au moins les deux prochaines années. La croissance économique du pays devrait rester solide au-dessus de 6 % en 2017 et les perspectives macro-économiques pour 2018 sont favorables, annonce à Dakar une mission...
(Sud Quotidien 20/09/17)
Le fonds monétaire international (Fmi) est satisfait des progrès enregistrés par le gouvernement du Sénégal dans la mise en œuvre du plan Sénégal Emergent (PSE). En conférence de presse hier, mardi 19 septembre, Ali Mansoor, chef de mission du Fmi au Sénégal a indiqué que la croissance économique devrait rester solide, au dessus de 6%. Aussi, les perspectives macro-économiques pour 2018 sont favorables. Toutefois, il signale que la dette publique ne cesse d’augmenter. «Nous sommes très satisfaits des progrès que le gouvernement fait avec son programme de réforme économique afin de mettre en œuvre le Plan Sénégal Emergent (PSE) et l’instrument de soutien de politique économique du Fmi qui soutient les efforts du gouvernement pour mettre en œuvre le PSE...
(Jeune Afrique 20/09/17)
Le défi est immense pour l’ex-Monsieur Afrique d’Airbus. Nommé directeur général du tout nouveau transporteur, il ambitionne d’écrire une véritable success-story. L’aventure, le risque… Philippe Bohn connaît. « Je termine toujours les guerres dans le camp où je les ai commencées », précise, droit dans les yeux, cet ancien photo­reporter. Avant de se « ranger » dans le monde de l’entreprise, il fut l’assistant de Helmut Newton et de Frank Horvat, passant des bancs de la Sorbonne aux maquis de l’Unita, en Angola. Il a notamment évolué dans les rangs d’Elf Aquitaine, d’Oberthur, de Vivendi et enfin d’Airbus, dont il était jusqu’ici le « Monsieur Afrique ». Mais il n’avait sans doute pas prévu de devenir, à 55 ans, le...
(Financial Afrik 18/09/17)
En poste depuis 2011, l’ivoirien Serge-Marie N’Guessan, représentant-résident de la Banque africaine de développement (BAD) au Togo est arrivé en fin de mission. Prochaine destination, Dakar, où il devra occuper les mêmes fonctions pour le compte de l’institution basée à Abidjan. A Lomé, il se susurre l’arrivée de son homologue de Siéra Leone, annoncé pour prendre fonction dès le départ fin septembre de M. Nguessan. Notons que les interventions de la BAD au Togo ont connu une hausse signifiante depuis la mise en place d’un bureau à Lomé. La dernière action en date est l’approbation en août dernier, d’un don de 975.000 dollars via le Fonds des énergies durables pour l’Afrique, en faveur du pays pour la mise en œuvre...
(SeneNews 12/09/17)
La Direction générale de la Caisse des dépôts et consignations revient à Aliou Sall sur nomination de Macky Sall, mais celui-ci n’est nullement son frère. Ce poste était jusque-là dirigé par Thierno Seydou Niane.Une mesure individuelle prise lors du Conseil des ministres, celui-là même qui sonnait comme une prise de contact. Pour rappel, un nouveau gouvernement a été mis en place après la démission de son PM, Mahamed Boun Abdallah Dionne qui sera, par ailleurs, reconduit par le Chef de l’Etat.
(Enquête 12/09/17)
Deux cent cinquante personnes, issues de l’autorité douanière, des agents de douane, des administrations publiques comme les Impôts et le Trésor, des opérateurs économiques, entre autres, étaient en conclave de deux jours, à Saly. Ils ont planché sur un thème majeur qui est la dématérialisation de la douane. Selon Alioune Dione, Directeur des Systèmes d’information de la douane, ‘’cette dématérialisation devrait nous permettre de rendre plus simple la vie des usagers. De faire de telle sorte que, quand on dédouane, on passe moins de temps et que les coûts de dédouanement soient réduits. Par la même occasion, on augmente la collecte de recettes qu’on fait pour l’Etat, et surtout la lutte contre la fraude et les différents trafics, mais surtout...
(Sud Quotidien 05/09/17)
Avec une production de 8 millions de tonnes sur le marché, le secteur du ciment fait face à une menace de surproduction. Une menace aggravée par les perspectives sombres sur les niches d’exportations. C’est ce qu’a révélé le directeur général de la Sococim. Il estime que seule l’innovation permettra de résister. Youga Sow s’exprimait en marge de la cérémonie de remise des moutons de tabaski aux imams de Rufisque et Bargny. Selon le directeur général de la Sococim, le marché du ciment est en situation de surabondance, une situation qui, à la longue, pourrait être préjudiciable aux différentes cimenteries, en particulier, mais aussi aux entreprises et services qui travaillent avec elles. Notamment les PME de Rufisque et Bargny, qui, au...
(SeneNews 04/09/17)
Le développement durable n’est pas affaire simple. La preuve avec la tentative de l’État sénégalais de promouvoir le riz local pour atteindre l’autosuffisance alimentaire et protéger les agriculteurs du pays. Les Sénégalais boudent leur riz et préfèrent celui importé de Thaïlande.Loumar Sarr enfourche son tracteur neuf. « J’ai pu en acheter deux à moitié prix, et deux nouvelles moissonneuses-batteuses », se réjouit le riziculteur de 42 ans. Un plus pour labourer ses 250 ha de champs, à Ross Bethio, une petite localité du nord du Sénégal, près de la frontière mauritanienne.La surface cultivée par Loumar a quintuplé grâce au Programme national pour l’autosuffisance en riz (PNAR). Ses terrains, achetés à des nomades, sont d’ailleurs couverts de riz. Lancé en 2010,...
(Le Monde 31/08/17)
Les opposants à la monnaie partagée par quinze Etats africains, et garantie par le Trésor français, redoublent d’ardeur et de créativité depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Des photos de francs CFA mis à frire à la poêle ou glissés entre deux tranches de pain façon hot-dog… Les opposants à cette monnaie partagée par quinze Etats africains, et garantie par le Trésor français, redoublent d’ardeur et de créativité depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Ce sursaut d’acrimonie a été déclenché par les rebondissements judiciaires touchant l’un des contempteurs les plus virulents du système : le Franco-Béninois Kémi Séba. Mardi 29 août, ce militant radical de la cause noire a été relaxé par un tribunal de Dakar (Sénégal) où...
(Jeune Afrique 30/08/17)
Alors que les factures des particuliers et des entreprises restent élevées, le satisfecit exprimé à la mi-août par la présidence sénégalaise au sujet d’une baisse de moitié du prix de l’électricité entre 2012 et 2016 laisse sceptique. « Entre 2012 et 2016, le prix de l’électricité est passé de 97 F/kWh à 44 F/kWh », a affirmé le 15 août la présidence sénégalaise sur les réseaux sociaux (le post sur Twitter a depuis mystérieusement disparu). Une annonce immédiatement suivie de commentaires dénonçant « une information fausse » et appelant à des « clarifications » de la part du pouvoir.
(Agence Ecofin 30/08/17)
Selon le journal français Les Echos, le tribunal de commerce de Paris a rendu, le 25 août dernier, son jugement dans le cadre du redressement judiciaire du groupe Necotrans, actif, en Afrique essentiellement, dans la gestion de terminaux portuaires, le secteur pétrolier et gazier, et la logistique minière. La justice française a donc finalement retenu, parmi 15 prétendants, l’offre présentée par le « consortium Bolloré ». Celle-ci comprend les offres conjointes, non solidaires et non dissociables d’African Ports & Corridors Holdings (APCH), véhicule d’investissement basé à Maurice, de Bolloré Africa Logistics (BAL), filiale du groupe Bolloré, du groupe marocain Premium, spécialisé dans la distribution de biens d’équipement. Sans oublier le groupe de construction navale libanais, Privinvest des frères Iskandar et...
(RFI(EN) 28/08/17)
L'activiste sénégalais Kémi Séba doit être jugé mardi à Dakar pour destruction de billet de banque. Son interpellation relance de plus belle la polémique sur l'intérêt de conserver ou non l'usage du FCFA dans les 15 pays de la zone. Choc des arguments. Stabilité contre immobilisme : deux visions s'opposent. Les partisans du FCFA mettent en avant la stabilité de cette monnaie fixe et garantie, liée depuis 1945 au franc français puis à l'euro. Une monnaie crédible et qui facilite les échanges avec l'Union européenne. Mais les adversaires du FCFA soulignent que depuis sa création, il n'a guère favorisé la croissance des pays de la zone, ni les échanges entre eux. De plus, un euro fort qui surévalue le FCFA...
(Agence Ecofin 28/08/17)
Youssou N’Dour (photo) est le nouvel ambassadeur de Royal Air Maroc (RAM). L’artiste et patron de presse sénégalais est devenu la nouvelle image de la compagnie aérienne à la faveur d’un accord signé le 25 août, à Paris. Pour Royal Air Maroc, l’association de son image à celle de la star planétaire de la chanson est le reflet d’une Afrique qui s’ouvre au monde à l’instar de la compagnie aérienne qui lance, depuis quelques mois, plusieurs nouvelles lignes. Selon le communiqué de Royal Air Maroc, le Sénégalais permettra également de promouvoir des valeurs de leadership et de créativité auprès des communautés africaines résidant à l’étranger. En application de l’accord, Youssou N’Dour représentera la compagnie aérienne aux évènements sponsorisés par Royal...
(Enquête 25/08/17)
Akilee, c’est la nouvelle plate-forme de la Senelec, mise en ligne afin de permettre à ses clients de contrôler et de gérer leur consommation en électricité. La cérémonie de lancement a eu lieu, hier, en présence du Directeur général de ladite société et de ses homologues de la sous-région. Accompagner les entreprises et ménages sénégalais dans leurs efforts de maîtrise de leurs consommations énergétiques et de réduction de leurs factures d’électricité, c’est le but visé par la plate-forme Akilee, lancée hier. Selon le Directeur général de la Senelec Mouhamadou Makhtar Cissé, c’est une ‘’société technologique de services énergétiques’’ qui s’appuie à la fois sur les nouvelles technologies, notamment l’internet, des objets, sur l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables. ‘’En effet,...
(Agence Ecofin 23/08/17)
(Agence Ecofin) - Démarrés le 2 août dernier, les tests de forage sur Tortue-1 ont été achevés avec succès. L’information a été publiée mercredi via un communiqué de l’entreprise. Au terme des travaux, Kosmos Energy dit avoir confirmé ses espérances en termes de qualité du réservoir, de connectivité de composition de la matière. Avec un taux d’écoulement gazier prolongé de 60 millions de pieds cubes par jour pendant la principale phase de tests, Tortue-1 est sans aucun doute une découverte de classe mondiale. Il faut ajouter que les ingénieurs de Kosmos ont démontré que le gaz recueilli sur le site est idéal pour la liquéfaction, car étant pur et contenant très peu de liquides. D’ailleurs, Kosmos pense déjà qu’à partir...

Pages

(RFI 18/07/17)
La bousculade dans le stade Demba-Diop de Dakar où se tenait la finale de la Coupe de la Ligue de football sénégalaise a fait huit morts et plus de 100 blessés, a annoncé ce lundi lors d’une conférence de presse le procureur de la République venu faire le point sur l'enquête 48 heures après le drame. Fermeté et action. Voilà ce que le procureur a voulu mettre en avant. « L’enquête sera complète, aucune piste ne sera négligée, les responsabilités seront établies et les auteurs de ces actes ignobles seront traduits devant la justice », a annoncé le procureur de la République lundi. Le problème, c’est que même s'il s'est rendu sur place et si deux inspecteurs dirigent l'enquête, Bassirou...
(Jeune Afrique 18/07/17)
La justice affirme qu’« aucune piste ne sera négligée » dans l’enquête ouverte suite à la mort de huit personnes, tuées samedi 15 juillet au stade Demba Diop de Dakar, après des violences entre supporteurs des clubs de Mbour et de Ouakam. Alpha, qui était dans les tribunes, raconte sa soirée de cauchemar à Jeune Afrique. « Ce que j’ai vu là-bas… C’est très dur. Les visages étaient défigurés. Les corps tordus. Je peux vous dire que ces images-là ne vont pas partir. » Alpha Rachid Guire, joint par téléphone par Jeune Afrique, raconte le drame depuis sa chambre d’étudiant à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Cette chambre où, justement, sa soirée avait commencé, samedi. Les amis étaient venus...
(AFP 18/07/17)
Le latéral gauche sénégalais Saliou Ciss s'est engagé pour trois ans avec Angers en provenance de Valenciennes (L2), a annoncé lundi soir le club de L1. Ciss, 27 ans, évoulait depuis quatre saisons avec Valanciennes (L2). Lors de la dernière saison, l'international sénégalais a inscrit 8 buts en 27 rencontres.
(AFP 17/07/17)
Les autorités sénégalaises ont suspendu dimanche toutes les manifestations sportives et culturelles dans le pays jusqu'aux législatives de la fin du mois et promis de renforcer la sécurité dans les stades en réaction à la mort de huit personnes après des échauffourées entre supporters lors d'une finale de football à Dakar. "Toutes les activités sportives ou culturelles sont interdites sur l'étendue du territoire national pendant toute la durée de la campagne électorale" précédant les législatives du 30 juillet, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Seydou Gueye.
(SeneNews 17/07/17)
Après l’événement tragique qui a eu lieu hier au de Démba Diop, coûtant la vie à huit personnes, le chef de l’État veut que la lumière soit faite sur cette affaire afin que les responsables soient trouvés et punis.Dans un communiqué parvenu à seneweb, Macky Sall se dit «indigné» par ces incidents qui ont occasionné des morts et des blessés, le samedi 15 juillet 2017. «Le président de la République a donné des instructions fermes pour que la lumière soit faite sur ce drame et que les responsables soient identifiés et sanctionnés sans faiblesse coupable», a rapporté la cellule de communication de la Présidence qui ajoute que «d’ores et déjà, le chef de l’Etat a instruit le Premier ministre de...
(RFI 17/07/17)
A Dakar, l'effondrement d'un mur suite à une bousculade au stade Demba-Diop lors de la finale de la Coupe de la Ligue de football entre les clubs de Ouakam et de Mbour, a fait au moins 8 morts par asphyxie et des dizaines de blessés, samedi 15 juillet. Le gouvernement sénégalais a publié ce dimanche un communiqué dans lequel il annonce un certain nombre de mesures. Le gouvernement sénégalais interdit notamment toutes les activités sportives ou culturelles pendant la campagne électorale. Cette campagne pour les législatives du 30 juillet est d’ailleurs à l’arrêt ce dimanche sur décision des grandes coalitions politiques elles-mêmes. Le gouvernement a également annoncé l’ouverture prochaine d’une information judiciaire afin d’établir les responsabilités du drame. Le stade...
(Sud Quotidien 13/07/17)
La «Solution», reste à équidistance des différents candidats à la présidence de la Fédération sénégalaise de football (FSF). Le mouvement lancé par Salif Diao depuis quelques mois avec des acteurs du football sénégalais pour discuter et améliorer de notre football a déclaré n’avoir aucun candidat ni de favori. Il a alors refusé de délivrer une consigne de vote en faveur d’un des trois candidats au poste. Les acteurs ont dégagé cette position lors de la deuxième rencontre qu’ils ont tenue hier, jeudi 12 juillet pour réfléchir sur les moyens à mettre en œuvre en vue de rehausser le niveau du football. Une consigne ne sortira pas de «La solution» en faveur de Me Augustin Senghor, président sortant, ni de ses...
(Jeune Afrique 04/07/17)
Du 19 au 23 juin, pour la deuxième fois en moins d’un mois, la direction de l’Olympique de Marseille a envoyé une délégation au Sénégal, pays à la pointe de la formation des joueurs. Jacques-Henri Eyraud, le président de l’OM, et Basile Boli, ancien international français d’origine ivoirienne, se sont rendus à l’académie Diambars, créée par Jean-Marc Adjovi-Boco, Patrick Vieira, Bernard Lama et Saer Seck. « Les Français ont été impressionnés. On se rapproche d’un partenariat sportif et financier qui pourrait déboucher sur une nouvelle stratégie », explique une source. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/453167/societe/football-vers-partenariat...
(APA 01/07/17)
APA Dakar Senegal - L’Afrobasket-2017 se déroulera finalement du 8 au 16 septembre conjointement en Tunisie et au Sénégal, suite au désistement de l’Angola, a appris APA vendredi, auprès de l’agence Tunis Afrique Presse (TAP) Les deux pays abriteront chacun des rencontres de groupes (4 équipes chacun) au premiers tour alors que la Tunisie abritera les quarts de finale, les demi-finales et la finale, a précisé le président de la Fédération tunisienne de basket-ball (FTBB), Ali Benzarti, Le Congo initialement désigné pour accueillir du 19 au 30 août prochain, l’Afrobasket-2017 s’était désisté officiellement pour des motifs financiers. Outre la Tunisie, 15 sélections africaines disputeront l’Afrobasket. Il s’agit de l’Angola, l’Afrique du Sud, le Cameroun, la République Centrafricaine, la Côte d’Ivoire,...
(AFP 01/07/17)
Les New York Knicks ont libéré vendredi l'ailier fort sénégalais Maurice Ndour, sous contrat avec la franchise NBA depuis juillet 2016. Ndour, 25 ans, a disputé 32 matches dans le Championnat NBA lors de la saison 2016-17 avec des moyennes de 3,1 points et 2 rebonds par match. Passé par le Japon et le Real Madrid (2015-16), Ndour a également joué la saison dernière en NBA G League, le Championnat de développement de la NBA. Avec les Westchester Knicks, l'équipe affiliée aux Knicks, il inscrit 14,7 points et capté 6,8 rebonds par match.
(RFI 24/06/17)
L’équipe du Sénégal dispute la plus prestigieuse coupe d’Afrique de rugby à XV, la Gold Cup, du 24 juin au 5 août 2017. Les Sénégalais espèrent y faire bonne figure face à des pays comme le Zimbabwe et la Namibie. Les « Lions de la Téranga » ont aussi le secret espoir de décrocher prochainement une qualification en Coupe du monde. « Ça fait dix ans qu’on bataille pour en être là, pour goûter au haut-niveau du rugby africain. » La voix de Charles Ndiaye ne trahit pas la fatigue et la lassitude, malgré un long voyage de La Rochelle, dans l’Ouest de la France, à Dakar, en passant par Paris. Le capitaine du XV sénégalais est déterminé, à la...
(AFP 17/06/17)
Sadio Mané, Diafra Sakho ... Les jeunes de l'académie Génération Foot, au Sénégal, rêvent de connaître la fortune de leurs prédécesseurs, qui s'illustrent sur les terrains de L1 ou de Premier League, et dont les noms sont inscrits sur les bâtiments de leurs dortoirs. Pour sa première saison en première division, Génération Foot s'est assuré le titre de champion du Sénégal, avec sa victoire sur le Stade de Mbour, le 11 juin, à deux journées de la fin de la compétition, deux ans après avoir remporté la Coupe, alors que l'équipe évoluait en National 1 (division 3). Mais pour les joueurs les plus prometteurs l'aventure ne fait que commencer. Grâce à un partenariat avec le FC Metz depuis le début...
(Jeune Afrique 14/06/17)
Les footballeurs sénégalais n'avaient toujours pas touché les primes promises pour les matchs amicaux joués en mars. C'est désormais chose faite. Depuis deux mois, l’affaire provoquait des tensions entre les joueurs et la Fédération de football, et entre cette dernière et le ministère des Sports. Et, en privé, les internationaux sénégalais ne cachaient plus leur agacement face au non-paiement des primes promises pour les matchs amicaux qui les avaient opposés, en mars, au Nigeria (1-1) et à la Côte d’Ivoire (1-1). « C’est surtout la manière dont tout cela est mené qui les irrite. On leur parle de manque de liquidités, et l’affaire traîne en longueur », avance un proche de la sélection. Le ministère a donc décidé de remettre...
(AFP 12/06/17)
Génération Foot a remporté pour la première fois de son histoire le titre de champion du Sénégal, dès ses débuts parmi l'élite, après sa victoire 4 à 2 devant le Stade Mbour, dimanche, lors de la 24e journée. Génération Foot, qui totalise 51 points, ne peut plus être rejointe par ses poursuivants immédiats à deux journées de la fin de la compétition. Créée sous la forme d'une académie en 2000, Génération Foot, partenaire du club français du FC Metz, a été promu cette saison parmi l'élite du Championnat sénégalais.
(APA 01/06/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Battu par le Mexique (1-0), jeudi en Corée du Sud, le Sénégal est sorti de la 20ème Coupe du monde de football des moins de 20 ans, au stade des 8es de finale. Après une première période équilibrée, les Mexicains ont pris l’ascendant sur leurs adversaires après la pause. Réduits à 10 à la suite de l’expulsion de son défenseur Alioune Guèye pour cumul d’avertissements (71e mn), les «Lionceaux » ont cédé en toute fin de partie sur un but Ronaldo Cisneros (88e mn), entré en jeu quelques instants plus tôt. Le Sénégal, qui visait la victoire finale, après la 4ème lors de la dernière édition de la compétition disputée il y a deux ans en Nouvelle-Zélande,...
(Le Soleil 31/05/17)
L’Afrique fait du 2 sur 4 au Mondial U20, Corée du Sud 2017. Parti avec l’Afrique du Sud, la Guinée, le Sénégal et la Zambie, le continent place en huitièmes de finale les deux derniers. Amajitas et Syli junior sont éliminés après la phase de groupes. Pour la dernière journée de la phase de groupes, la Zambie s’est inclinée 0-1 devant le Costa Rica mais sans grande conséquence. Les Chipolopolos avaient fait le plus dur lors des deux premiers matchs avec deux succès initiaux. Avec 4 points, le Sénégal s’offre une place au prochain tour. Pour son 3e match de groupes, les hommes de Joseph Koto ont été tenu en échec par l’Equateur 0-0. En huitièmes de finale, la Zambie...
(Africa Top sports 29/05/17)
Deux sélections vont représenter l’Afrique en huitièmes de finale de la Coupe du Monde des moins de 20 ans qui se dispute en Corée du Sud. Il s’agit du Sénégal et de la Zambie. Malgré leur défaite face à Costa Rica 0-1, lors de la dernière journée de la phase de poules, les jeunes Chipolopolo ont pris la place de leader dans le groupe C. ils vont affronter leur homologue d’Allemagne à ce stade de la compétition. Les lionceaux du Sénégal eux ont pris la deuxième place du groupe F, et vont s’expliquer avec le Mexique. Les deux autres représentants africains n’ont pas eu la baraqua de poursuivre l’aventure. La Guinée est dernière de son groupe A après avoir glané...
(Autre média 29/05/17)
En dépit de son match nul face à l’Equateur (0-0) dimanche, le Sénégal accède aux 8es de finale du Mondial des moins de 20 ans où il affrontera le Mexique. L’autre représentant africain, la Zambie, hérite de l’Allemagne. A l’issue de la phase de groupes, les affiches des 8es de finale du Mondial des moins de 20 ans sont désormais connues ! Si la Guinée et l’Afrique du Sud sont rentrées à la maison, le champion d’Afrique zambien et le Sénégal représenteront le continent dans cette phase à élimination directe. Grâce à leur 1ère place dans le groupe C, les Chipolopolo héritent de l’Allemagne, 3e de la poule B. Peut-être pas un cadeau… 2e du groupe F, le Sénégal affrontera...
(Jeune Afrique 24/05/17)
Pour sa première saison au sein de l'équipe de Liverpool en Angleterre, le footballeur sénégalais Sadio Mané a été désigné Talent d'Or 2017 par l'émission de Canal + Talents d'Afrique. L'occasion de revenir sur son année en vidéo. Sadio Mané est arrivée au sein de l’équipe anglaise de Liverpool lors du mercato de l’été 2016 en signant un transfert record pour un joueur africain : 41,2 millions d’euros. Après une saison avec les Reds il a su s’imposer au sein du collectif et du championnat anglais. Début mai, il a été nommé meilleur joueur du club en 2016/2017 avant de recevoir son prix de Talent d’Or 2017 devant le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, l’Égyptien Mohamed Salah et l’Ivoirien Jean Michaël Seri...
(APA 23/05/17)
Les quatre représentants africains ont connu un début contrasté à la 20èmeédition de la Coupe du monde des moins de 20 ans qui se dispute depuis samedi en Corée du Sud avec deux victoires et deux défaites. La championne d’Afrique en titre, la Zambie, et le vice-champion, le Sénégal, ont réussi leur entrée en lice en dominant respectivement le Portugal (2-1) et l’Arabie Saoudite (2-0). Avec ce succès, la Zambie prend la tête du groupe C, devant l’Iran qui s’imposé face à Costa Rica sur le score étriqué de 1-0. Idem pour le Sénégal qui prend les commandes du groupe F où l’Equateur et les Etats-Unis se sont neutralisés (3-3) dans l’autre match. En revanche, la Guinée, de retour au...

Pages

(Enquête 12/08/16)
Le festival ‘’clap ivoire 2016‘’, pour sa 16ème édition, se tiendra du 06 au 10 septembre 2016. Au Sénégal, le jury national s’est réuni et a porté son choix sur un film de fiction : ‘’La promesse’’ et un court métrage documentaire ‘’Ramatou’’ pour le représenter à ce rendez-vous annuel. Mor Talla Ndionne et Fatou Touré feront-ils cette année autant que Lamine Diémé et Pape Abdoulaye Seck au festival Clap Ivoire de la Côte d’Ivoire ? On en saura quelque chose le 10 septembre prochain quand tous les films en compétition seront diffusés sur grand écran à Abidjan. Leurs films ‘’Ramatou’’ et ‘’La Promesse’’ ont été choisis par le jury national du Sénégal qui s’est réuni à la Direction de...
(Enquête 27/07/16)
L’artiste et promoteur sénégalais Ablaye Dieng dit Laye Ananas établi en Norvège est de retour à Dakar. Il a présenté samedi dernier différents projets culturels. Avec pour objectif de vendre la destination Sénégal en Europe. Recruter des artistes sénégalais, leur ouvrir les portes de l’Europe pour promouvoir la culture sénégalaise. C’est l’objectif que s’est fixé l’artiste et promoteur sénégalais Ablaye Dieng dit Laye Ananas établi en Norvège depuis 13 ans. Actuellement au Sénégal, il a présenté samedi dernier ses projets culturels à la presse. Il entend mobiliser des artistes casamançais pour promouvoir les cultures du Sud à travers le monde. ‘’Je veux montrer notre riche culture à la face du monde. Mais aussi en même temps passer par cette dernière...
(Jeune Afrique 12/07/16)
Jusqu'au 30 août, « Jeune Afrique » vous propose un rendez-vous hebdomadaire consacré aux influenceurs africains et / ou de la diaspora qui agitent la toile. Cette semaine, Mouhamadou Ndiaye, plus connu sous le pseudo de "Dudu fait des vidéos", véritable ambianceur du web sénégalais. Mais pas seulement. À seulement 24 ans, Mouhamadou Ndiaye a su se faire une place de choix dans le monde encore balbutiant des net influenceurs sénégalais. Pour ce jeune Dakarois, tout a commencé il y a deux ans : « J’ai vu une vidéo du rappeur 50 Cent sur Twitter où il faisait un truc drôle. C’était un Vine. Je suis allé voir ce que c’était et j’ai vu des trucs de dingue. Je m’y...
(Le Soleil 09/07/16)
La redynamisation de la coopération culturelle entre le Sénégal et le Cap-Vert, était, lundi dernier, au centre des discussions durant l’audience accordée par le ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye, à son Excellence Cesar Monteiro, ambassadeur de la République du Cap-Vert à Dakar. Selon le diplomate capverdien, Praia a l’ambition de relancer ses relations de partenariat dans le domaine de la culture avec les Etats de la sous-région en général et du Sénégal en particulier. « Il s’agit de renforcer et d’approfondir les liens très étroits de la coopération culturelle qui ont toujours existé entre le Cap-Vert et le Sénégal ; les deux pays accueillant chacun une forte communauté depuis longtemps », lit-on dans un communiqué...
(Jeune Afrique 08/06/16)
Jamais là où on l'attend, l'actrice se façonne une carrière solide dans un milieu où il est difficile de percer quand on est noir en France. Pour autant, pas question pour elle de s'apitoyer sur son sort. Rendez-vous est pris dans un café du 18e arrondissement de Paris. Après une demi-heure d’attente, toujours pas d’Aïssa Maïga, et on apprend que – à la suite d’un malentendu – l’interview n’a pas été confirmée auprès de l’actrice. Qu’à cela ne tienne, Aïssa Maïga est prête à nous accueillir tout de go dans son appartement, situé dans le quartier. Une spontanéité qui en dit long sur le tempérament de la comédienne. C’est avec une simplicité désarmante qu’elle nous reçoit chez elle – toute...
(Enquête 07/06/16)
La semaine sénégalaise du livre organisée par l’Harmattan Sénégal a baissé ses rideaux. Elle a permis aux écrivains, intellectuels et des élèves d’échanger pendant 7 jours et de rendre hommage à Cheikh Hamidou Kane et la littérature sénégalaise. La reconnaissance des paires. C’est l’une des choses les plus recherchées certainement par un membre d’une corporation. Voilà pourquoi, les écrivains, Ameth Guissé et Adja Ndeye Boury Ndiaye étaient tout heureux ce samedi, lors de la remise de leurs distinctions littéraires. Le roman d’Ameth, ‘’Une mort magnifique’’ et celui de Ndeye Boury ‘’Collier de cheville’’ ont remporté respectivement le ‘’Grand prix, Cheikh Hamidou Kane pour le roman africain’’ et celui de la première dame pour la promotion de la littérature féminine. Cette...
(Jeune Afrique 31/05/16)
Alors que le 12e Dak'Art prend fin début juin et que se pose déjà la question du 13e, la ville de Martigny en Suisse rend hommage à une manifestation qui a, malgré ses récurrents déboires, joué un rôle fondamental dans l'histoire de l'art contemporain africain. La belle meurt mais ne se rend pas… C’est une histoire qui se répète, tous les deux ans depuis le début des années 1990. Chaque fois, les paris vont bon train : aura-t-elle lieu, cette Biennale de l’art africain contemporain censé réunir à Dakar (Sénégal) le gratin de la création continentale ? Et chaque fois, le miracle se produit in extremis ou presque. Cette année n’a pas fait exception à la règle, bien au contraire...
(Le Quotidien (Sn) 13/05/16)
Pas très attendu au Festival international de jazz de Saint-Louis parce que peu connu par le public de Saint-Louis jazz, le groupe Sarro a pourtant fait forte impression. Oumar Sarr et ses musiciens qui avaient la lourde tâche d’ouvrir la 24ème édition du festival de la vieille ville ont séduit le public pour leur come-back après un premier passage en 2013. Trois ans seulement après son premier passage sur la scène, le groupe de jazz Sarro s’est plus que jamais révélé au public de Saint-Louis. Invité pour faire la première partie à l’ouverture avant le passage tant attendu de Bob Magrib, finalement absent, les jeunes musiciens sénégalais ont en effet fait étalage de tout leur talent sur la scène de...
(RFI 12/05/16)
Bob Marley est mort il y a 35 ans. Icône mondiale, militant avant l’heure pour la défense des droits, le chanteur a été célébré un peu partout sur la planète, notamment en Afrique. Un concert en son honneur était organisé mercredi soir à Dakar.
(RFI 06/05/16)
La 12e édition du Dak'Art, le grand rendez-vous de l'art contemporain africain s'est ouvert mardi 3 mai dans la capitale sénégalaise. Pendant un mois, une soixantaine d’artistes venus de tout le continent y exposent les œuvres entre les murs de l'ancien palais de justice de Dakar.
(AFP 05/05/16)
Le grand festival annuel de jazz de Saint-Louis, dans le nord du Sénégal, dont l'interdiction officielle a suscité un concert de critiques, se tiendra la semaine prochaine comme initialement prévu, avec une sécurité renforcée après de récentes attaques jihadistes en Afrique de l'Ouest. Les appels au maintien du festival - dont la 24e édition doit s'ouvrir le 11 mai, pour cinq jours avec notamment pour tête d'affiche l'Américain Marcus Miller - s'étaient multipliés depuis la révélation, mardi, d'un arrêté du préfet du département de Saint-Louis stipulant l'interdiction de la manifestation en raisons de menace pour la sécurité. La levée de l'interdiction a été réclamée par l'Association Saint-Louis Jazz, qui organise le festival, des opérateurs économiques, de simples résidents de la...
(AFP 04/05/16)
La star de la musique sénégalaise Youssou Ndour a appelé mercredi au maintien de l'édition 2016 du festival international de jazz de Saint-Louis (nord du Sénégal), interdite par les autorités invoquant des raisons de sécurité dans un contexte marqué par de récentes attaques jihadistes en Afrique de l'Ouest. Parallèlement, des responsables de l'Association Saint-Louis Jazz, qui organise le festival, tentaient mercredi de sauver la manifestation, initialement programmée à partir du 11 mai pour cinq jours avec à l'affiche des artistes d'une dizaine de pays dont Cheikh Lô (Sénégal)...
(Le Monde 04/05/16)
C’est à peine croyable : bien qu’accouchée aux forceps, l’exposition internationale de la biennale de Dakar, conçue par le commissaire Simon Njami, est réussie. Les indicateurs n’étaient pourtant pas au vert. La veille de l’ouverture, les trois quarts des pièces n’avaient toujours pas été installées. D’autres œuvres ne sont pas arrivées à Dakar ou sont retenues à la douane. Lors du vernissage, mardi 3 mai, beaucoup de vidéos n’étaient pas visionnables, faute de projecteurs. L’incurie organisationnelle se trouve toutefois compensée par la splendeur du Palais de justice, un nouveau site laissé dans son jus...
(AFP 04/05/16)
La douzième édition du Dak'Art, une des plus importantes manifestations des arts visuels en Afrique, organisée tous les deux ans au Sénégal, a été lancée mardi et rassemblera plusieurs centaines d'artistes et professionnels des arts durant un mois. L'exposition internationale qui rassemble 66 artistes, est baptisée "Réenchantement", un titre "étroitement lié au thème général de la biennale, qui invite les artistes, et au-delà tous les Africains, à inventer de nouvelles pistes pour réenchanter le monde et le continent", selon le site de la manifestation.
(Jeune Afrique 04/05/16)
Le chef de l'état sénégalais en personne a inauguré le Dak'Art, pour un mois d'événements culturels. C’est dans un théâtre Sorano bondé et ultra sécurisé que le président Macky Sall a déclaré ouverte la 12e édition de la biennale d’art contemporain africain de Dakar. Plutôt inspiré, le chef de l’État a profité de l’occasion pour se placer en premier défenseur de la création : « La culture et l’art ne sont pas de simples produits décoratifs, a-t-il dit. Ils façonnent l’aventure humaine. Que serait la vie de nos sociétés sans cette dimension fondamentale? » Les arts facteur de cohésion sociale Soulignant l’importance des arts comme facteur de « cohésion sociale », il s’est fait philosophe en insistant aussi sur la...
(AFP 04/05/16)
Le préfet de Saint-Louis a interdit la tenue de l'édition 2016 du festival de jazz organisé depuis 25 ans dans cette ville du nord-ouest du Sénégal en invoquant des raisons de sécurité, mais les organisateurs ont affirmé mardi être en discussions pour son maintien, à huit jours de son ouverture. "Sont interdites toutes les manifestations liées au Festival de jazz de Saint-Louis devant se tenir sur la voie publique et dans les lieux publics, pour la période du 11 au 15 mai", indique un arrêté préfectoral. Le texte évoque "le contexte sécuritaire ambiant, la vulnérabilité de la commune de Saint-Louis et le refus des organisateurs de s'engager dans l'effort de sécurité", sans autre détail. "Nous nous désolons d'avoir reçu tardivement...
(Jeune Afrique 03/05/16)
Le 3 mai 2016, la 12e édition de la Biennale de Dakar ouvrira ses portes. Visite dans les coulisses d'une manifestation montée en quelques mois. Sur la façade poudrée de lumière de l’ancien Palais de justice, il ne reste que quatre lettres : le D, le U, le I et la moitié du E, lequel pendouille de traviole. Mais comme une annonce de renaissance, une grande banderole s’affole sous le vent de l’Atlantique : elle porte le logo coloré du Dak’Art et annonce fièrement la 12ème édition de la Biennale de l’art contemporain africain. Attendue par nombre d’artistes du continent, celle-ci doit ouvrir ses portes le 3 mai et durer jusqu’au début du mois de juin. Pour l’heure, à l’intérieur...
(Le Quotidien (Sn) 29/04/16)
Certains ne croyaient même plus à son renouvellement. L’Ams était plongée depuis quelques années dans «un coma profond» comme certaines associations culturelles (bien que quelques membres tenaient encore à polir son image). Mais dans la matinée d’hier, coup de théâtre au Grand Théâtre national. La plus grande association des artistes du Sénégal, au terme d’une Assemblée générale dirigée de main de maître par l’écrivain Seydi Sow, avec à ses côtés Daba Sarr d’Africa fête, Aboubacar Demba Cissokho, journaliste à l’Aps et Joseph Sagna de Cineceas, élit un nouveau bureau. Après 17 ans, Daniel Gomes prend les commandes. C’est officiel. Daniel Gomes a été élu hier nouveau président de l’Association des métiers de la musique du Sénégal (Ams) au terme de...
(Le Monde 27/04/16)
Dans une galerie discrète non loin de la prison pour femmes du quartier de Liberté 6 à Dakar, un jeune homme fluet au sourire avenant vient prendre place sur un siège posé sur quatre cornes de bœuf. Autour de lui, les bijoux, chemises en wax, les tableaux colorés et même le siège sur lequel il vient de s’asseoir ont tous un point commun : Ils ont tous été conçus par des détenus des prisons sénégalaises. Le jeune homme, Moctar Cissé, 27 ans, est l’un des premiers admirateurs de ces artistes un peu particuliers. Ainsi a-t-il créé Yeswesell.org, une plateforme en ligne de revente des produits réalisés par les prisonniers. C’est sur des fonds propres qu’il a lancé YesWeSell au début...
(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière pour le continent africain. Dans les années 1950, la rumba congolaise dominait le continent et si elle est toujours aussi présente sur la scène africaine, c'est notamment grâce à Papa Wemba qui avec le groupe Zaïko Langa Langa a dépoussiéré...

Pages

(RFI 02/10/17)
C’est la fin de la saison des pluies au Sénégal, période de la pêche au poulpe. Une pêche exclusivement destinée à l’exportation et le pays souhaite justement renforcer cette filière dépendante de la demande des marchés européens et asiatiques. Mais les prises de poulpes, source de revenus pour les pêcheurs artisanaux, sont chaque année moins nombreuse, et les autorités n’ont d’autre choix que d’envisager une pêche plus durable. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171001-senegal-peche-poulpe
(RFI 02/10/17)
La Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Maroc, ces trois pays fréquentent régulièrement les grands salons du tourisme dans le monde. Ils étaient présents à Paris du 26 au 29 septembre, lors de l’édition 2017 de l’IFTM Top Resa. Comme chaque année, ils avaient réservés des stands assez importants à ce salon des professionnels du tourisme. Le Maroc a été la 1ère destination touristique en Afrique en 2016 en termes d’arrivées, une croissance de 1,5% par rapport à l’année précédente. La destination attire toujours les voyageurs cette année, selon Abderrafie Zouitene, Directeur général de l'Office marocain du tourisme. « Les recettes liées à l’activité en devises ont atteint un pic historique, avec l’équivalent de pratiquement 6,3 milliards de dollars ;...
(Jeune Afrique 30/09/17)
En marge du Forum Investir en Afrique, co-organisé par la Banque chinoise de développement et la Banque mondiale du 25 au 27 septembre à Dakar, Ahmed Bin Sulayem, le président de Dubaï Ports World (DPW), a évoqué les investissements à consentir dans le Port du Futur de Ndayane, dont l’opérateur portuaire émirati sera le maître d’œuvre. C’est au sortir de son entrevue, le 25 septembre dernier à Dakar, avec le chef de l’État Macky Sall, qu’Ahmed Ben Sulayem a fait l’annonce...
(RFI 29/09/17)
Au Sénégal, Khalifa Sall est en prison depuis plus de 200 jours. Pour la première fois dans l'histoire du pays, un député a été élu depuis sa cellule. A l'Assemblée, ces confrères ont fait leur rentrée il y deux semaines et le débat autour du statut de Khalifa Sall est vif. Certains estiment qu'il doit rester en prison en attendant que la justice passe, d'autres au contraire pensent qu'il est temps de débattre de l'arrêt temporaire des poursuites à son encontre pour permettre sa libération. Avec notre correspondant à Dakar...
(La Tribune 29/09/17)
La Banque ouest-africaine de développement a acté de nouveaux engagements au profit de la Côte d'Ivoire, du Sénégal, de la Guinée Bissau, du Niger et du Burkina Faso pour un total de 106 milliards de francs CFA. Ces engagements portent sur des prêts à moyen et longs termes, deux opérations de garantie et contre-garantie et une prise de participation. Le Conseil d'administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a approuvé diverses opérations au bénéfice de cinq de ses pays membres. Il s'agit de la Côte d'Ivoire, du Sénégal, de la Guinée Bissau, du Niger et du Burkina Faso. Lors de sa 106ème réunion qui s'est tenue à Abidjan, la capitale ivoirienne, sous la présidence de Christian Adovelande, président du...
(RFI 28/09/17)
Les deux poids lourds de la classe politique sénégalaise se toisent. Il y a quinze jours, le président Macky Sall a appelé au dialogue politique. Il souhaite discuter notamment du statut du leader de l'opposition et de l'organisation de la prochaine présidentielle en 2019. Un dialogue refusé pour le moment par l'ex-chef de l'Etat Abdoulaye Wade. Un blocus politique qui fatigue la population. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170928-senegalais-bras-fer-macky-sall-abdoul...
(RFI 27/09/17)
Abdoulaye Wade a choisi un jour particulier, le 26 septembre, date des célébrations des 15 ans du naufrage du Joola, pour répondre au président Macky Sall. L’ex-chef de l’Etat sénégalais arrivé deuxième des législatives avec sa coalition a été invité à participer au dialogue national. Pour le moment, il a adressé un refus catégorique à son successeur. C’est au siège du Parti démocratique sénégalais, bondé, dans une atmosphère électrique qu’Abdoulaye Wade a pris la parole mardi. Pour la première fois depuis son retour en juillet, l’homme fort du parti qu’il a créé en 1974, a présidé la réunion du comité directeur. Il estime que Macky Sall ne montre aucun signe de bonne volonté pour dialoguer. « S’agissant de ce que...
(Jeune Afrique 27/09/17)
Le 20 septembre, en marge de l’Assemblée générale de l'ONU, Donald Trump a reçu à dîner quelques chefs d’État africains, accompagnés de leurs ministres des Affaires étrangères. À cette table, il n’y avait que trois dirigeants francophones, Alassane Ouattara, Macky Sall et Alpha Condé. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/476586/politique/alassane-ouattara-macky...
(RFI 26/09/17)
Il y a 15 ans, le 26 septembre 2002, le Joola sombrait au large du Sénégal. Plus de 2 000 personnes sont mortes dans ce qui reste l'une des plus grandes tragédies du pays alors que le ferry qui assurait la liaison entre Dakar et Ziguinchor pouvait normalement accueillir 550 personnes à bord. Depuis 15 ans, un collectif se bat pour que les responsabilités soient établies, mais pour le moment ce sensible dossier est au point mort. Avec notre correspondant à Dakar, Guillaume Thibault « Amnésie ou banalisation », ce sont les thèmes choisis par les membres du collectif pour les 15 ans de ce drame. Premier visé par les critiques, par le silence pesant qui règne autour du Joola...
(France Info 26/09/17)
Depuis quelques années, le Sénégal incite les agriculteurs à produire du riz mais les Sénégalais continuent à acheter du riz asiatique, bien meilleur à leur goût. Résultat : le pays importe 85% de la consommation nationale.Le nouveau visage de la vallée du fleuve au nord du Sénégal. Des rizières à perte de vue. Le résultat d'une politique du gouvernement sénégalais, lancée en 2010. Favoriser la production de riz local pour parvenir à l'autosuffisance. Un enjeu national et une politique extrêmement coûteuse pour un pays qui ne roule pas sur l'or. Ancienne commerçante, Korka Diaw s'est lancée dans...
(RFI 25/09/17)
Les membres de la confrérie des Tidianes au Sénégal ont un nouveau chef spirituel. Il s'appelle Serigne Mbaye Sy Mansour et était jusqu'ici le porte-parole de la famille religieuse, la plus importante du pays en nombre de fidèles. Dimanche 24 septembre, une cérémonie s'est tenue dans la capitale sénégalaise des Tidianes, la ville de Tivaouane, lors de laquelle le nom du nouveau khalife a été révélé en présence de représentants d'autres confréries soufies...
(RFI 23/09/17)
Le Sénégal est en deuil après le décès vendredi matin 22 septembre du khalife général des Tidianes. Des milliers de Sénégalais sont venus de tout le pays pour lui rendre un dernier hommage à Tivaouane, la cité religieuse des Tidianes au Sénégal, où des prières ont eu lieu jusque tard dans la nuit. Le président Macky Sall a lui aussi fait le déplacement pour saluer la mémoire d'un homme ayant selon lui incarné « le dialogue et le respect mutuel ». Soixante années passées à porter la voix de la confrérie Tidiane lorsqu'il en était le porte-parole...
(Jeune Afrique 22/09/17)
À 82 ans, le Sénégalais Babacar Khane, maître yogiste réputé, est considéré comme le spécialiste du yoga égyptien. Le yoga trouve ses sources en Égypte antique où les Pharaons le pratiquaient assidûment. C’est ce que démontrent le maître yogiste Babacar Khane et son épouse, l’égyptologue Geneviève Khane, dans leur premier ouvrage sur le sujet : Le Yoga des Pharaons : L’éveil intérieur du Sphynx, paru en 1983 aux éditions Dervy. Cette année-là, cela fait déjà plus de trente ans que Yogi Khane, né Babacar Khane le 2 janvier 1935, à Dakar, pratique et enseigne le yoga. « Je viens d’une famille soufie où l’on parlait d’arts martiaux et de yoga », explique-t-il avant d’ajouter qu’au Sénégal, ces deux pratiques n’ont...
(RFI 22/09/17)
Cent quarante euros, plus de 90 000 francs CFA, c'est le prix de vente du maillot de Neymar, la nouvelle vedette du Paris Saint-Germain. Le club en a écoulé plus de 120 000 en six semaines mais a des problèmes de stock. Neymar représente donc un jackpot pour le PSG mais le Brésilien est aussi à l'origine d'un important business en Afrique de l'Ouest, notamment à Dakar. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170921-senegal-explosion-business-autour-mai...
(Jeune Afrique 21/09/17)
À l'issue d'une mission de contrôle à Dakar, du 7 au 19 septembre 2017, le FMI s'est inquiété de l'endettement du pays. Le service de la dette - soit la somme que le Sénégal doit payer chaque année pour honorer sa dette -, qui s'élevait à 24% des recettes de l'État en 2014, devrait passer à 30% en 2017. « La croissance économique devrait rester solide, au-dessus de 6%, et l’inflation devrait être contenue autour de 2% en 2017. Toutefois, la dette publique a continué de croître et le service de la dette devrait augmenter, de 24% des recettes de l’État en 2014 à 30% en 2017″, a conclu le FMI dans un communiqué à l’issue de la 5ème mission...
(RFI 21/09/17)
Aliou Cissé, le sélectionneur de l’équipe du Sénégal, a dévoilé une liste de 26 joueurs appelés pour affronter le Cap-Vert, le 7 octobre 2017 à Praia, dans le groupe D des éliminatoires pour la Coupe du monde 2018. L’ex-grand espoir du football français, l’attaquant Mbaye Niang, est convoqué pour la première fois, tout comme le défenseur Youssouf Sabaly. L’ex-grand espoir du football français, Mbaye Niang, va-t-il effectuer ses débuts en équipe nationale du Sénégal, le 7 octobre 2017 à Praia. L’attaquant de 22 ans, né en France, fait en effet partie d’une liste de 26 joueurs convoqués pour affronter le Cap-Vert en éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Formé à Caen (France), puis transféré à l’AC Milan (Italie) en...
(Jeune Afrique 20/09/17)
Le défi est immense pour l’ex-Monsieur Afrique d’Airbus. Nommé directeur général du tout nouveau transporteur, il ambitionne d’écrire une véritable success-story. L’aventure, le risque… Philippe Bohn connaît. « Je termine toujours les guerres dans le camp où je les ai commencées », précise, droit dans les yeux, cet ancien photo­reporter. Avant de se « ranger » dans le monde de l’entreprise, il fut l’assistant de Helmut Newton et de Frank Horvat, passant des bancs de la Sorbonne aux maquis de l’Unita, en Angola. Il a notamment évolué dans les rangs d’Elf Aquitaine, d’Oberthur, de Vivendi et enfin d’Airbus, dont il était jusqu’ici le « Monsieur Afrique ». Mais il n’avait sans doute pas prévu de devenir, à 55 ans, le...
(RFI 20/09/17)
Au Sénégal, le collectif Lamine Diack a été lancé mardi 19 septembre. L'ancien président de la fédération internationale d'athlétisme, soupçonné de faits de corruption, est mis en examen en France. Depuis deux ans, privé de son passeport, il n'a pas le droit de quitter l'hexagone. Son fils, Papa Massata Diack, également cité dans ce dossier, est lui au Sénégal et refuse de répondre aux convocations de la justice française. Le collectif appelle les Sénégalais à signer une pétition pour permettre à Lamine Diack de pouvoir se déplacer librement. Une prière pour ouvrir ce point presse, comme si Dieu était désormais le seul moyen pour venir au secours de Lamine Diack. Sportifs, politiques, amis ont fait le déplacement ce mardi. «...
(Le Monde 19/09/17)
Les nourrissons retrouvés morts, souvent à la décharge publique, sont la plupart du temps le fruit d’un viol, d’un inceste ou d’un adultère. En février, un corps de bébé a été retrouvé sous un camion dans le parking du stade Léopold-Sédar-Senghor, à Dakar. Le commissaire Mandjibou Lèye, alors en poste au quartier des Parcelles-Assainies, se souvient : « Le corps avait été placé dans un sachet en plastique puis déposé sous un camion. Des mécaniciens...
(RFI 18/09/17)
Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis samedi 16 septembre dans plusieurs villes d'Afrique francophone, à l'appel du mouvement Urgences panafricanistes, pour dire non au franc CFA, notamment à Cotonou, Dakar, Libreville où la manifestation a été aussitôt dispersée ainsi qu'à Bamako. A Dakar, entre 300 et 400 personnes se sont mobilisées, quelques semaines après un autre rassemblement lors duquel Kémi Séba avait brûlé un billet de 5 000 francs CFA. Plusieurs organisations ont appelé...

Pages