Dimanche 17 Décembre 2017

Sénégal

(RFI 09/12/17)
Khalifa Sall et ses sept collaborateurs seront donc jugés. Le renvoi devant le tribunal correctionnel a été confirmé ce vendredi 8 décembre. Les chefs d’inculpations sont graves : détournements de deniers publics, association de malfaiteurs et escroquerie portant sur des deniers publics. 1,8 milliard de francs CFA (2,7 millions d’euros) auraient été détournés d’une caisse de la mairie de Dakar. Avant même son placement en détention, Khalifa Sall dénonçait une cabale politique pour stopper sa carrière. Ce procès...
(Jeune Afrique 09/12/17)
Lors du 11e Sommet de l'Organisation mondiale du commerce, l'un des seuls accords attendus devrait porter sur l'interdiction des subventions pour les navires ayant été impliqués dans des activités de pêche illégale. Par la voix du Sénégal, les PMA plaideront pour un texte plus ambitieux, prenant en compte les spécificités de la pêche artisanale vivrière. Le 11e sommet de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) se tiendra à Buenos Aires du 10 au 13 décembre. Les ministres du Commerce et les hauts fonctionnaires des 164 États membres discuteront notamment des questions agricoles. Si les négociations s’annoncent difficiles, il est en revanche probable qu’un accord pourra être trouvé en ce qui concerne les subventions à la pêche. « On s’attend bien à...
(Jeune Afrique 09/12/17)
Après avoir refusé la libération sous caution de Khalifa Sall, le juge d’instruction a décidé hier de renvoyer le maire de Dakar devant un tribunal. Khalifa Sall et ses coaccusés, placés en détention depuis le 7 mars, comparaîtront prochainement devant un tribunal. « L’ordonnance de renvoi a été signée hier après-midi par le juge d’instruction, confirme Me Baboucar Cissé, avocat de l’État sénégalais, partie civile à la procédure. Ils ne sont plus des inculpés mais des prévenus en attente d’un jugement. » Quelques instants auparavant, le juge avait par ailleurs débouté la défense de Khalifa Sall, qui avait déposé mardi 5 décembre une demande de libération sous caution. Anticipant ce dénouement, les avocats du maire de Dakar avaient adressé, le...
(Jeune Afrique 09/12/17)
L'économiste Kako Nubukpo, très critique du Franc CFA, a été suspendu de son poste à l'OIF. Une décision dont le timing interroge, l'ancien ministre togolais n'ayant jamais caché ses prises de position hostiles à cette monnaie. Coutumier des sorties médiatiques incendiaires contre le Franc CFA, l’économiste togolais Kako Nubukpo a été suspendu début décembre, comme l’a révélé Jeune Afrique, du poste de directeur de la Francophonie économique et numérique qu’il occupait depuis 2016 au sein de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Justifiée par l’OIF par « l’incapacité » de l’intéressé à « respecter son droit de réserve », cette décision intervient après la publication le 29 novembre d’une tribune dans le Monde Afrique intitulée « Franc CFA : les...
(AFP 08/12/17)
La justice sénégalaise a ordonné le renvoi devant un tribunal correctionnel pour "détournement de fonds publics" du maire de Dakar, Khalifa Sall, et de quatre de ses collaborateurs, a indiqué un des avocats de cet opposant au président Macky Sall. "Il y a bien une ordonnance de renvoi" prise jeudi par le doyen des juges d'instruction, Samba Ball, "même si elle ne nous a pas encore été officiellement notifiée", a déclaré à l'AFP cet avocat, Me Demba Ciré Bathily, confirmant une information de la presse sénégalaise.
(AFP 07/12/17)
Le président du Sénégal Macky Sall a inauguré jeudi près de Dakar un nouvel aéroport international, un projet d'infrastructure ultramoderne dont le pays souhaite faire une plaque tournante en Afrique et un moteur de son développement économique. "Le Sénégal prend assurément son envol", a lancé peu après 14H00 (locales et GMT) le chef de l'Etat, lors d'une cérémonie officielle en présence des présidents gambien Adama Barrow, bissau-guinéen José Mario Vaz, et gabonais Ali Bongo, dix ans après la pose de la première pierre. Quelques minutes plus tard, un avion de la compagnie Transair...
(AFP 07/12/17)
Le Sénégal a inauguré jeudi un nouvel aéroport international, un projet d'infrastructure ultramoderne porté depuis dix ans par deux présidents successifs, dont le pays souhaite faire une plaque tournante en Afrique et un moteur de son développement économique. Des milliers de personnes, dont de nombreux partisans du président Macky Sall, se pressaient aux abords de l'aéroport international Blaise Diagne (AIBD), situé à Diass, à 47 km au sud-est de Dakar, ont constaté des journalistes de l'AFP. Le chef de l'Etat sénégalais a coupé le ruban et dévoilé une plaque commémorative...
(RFI 07/12/17)
Changement d'ère au Sénégal. C'est aujourd'hui à la mi-journée que le très attendu aéroport international Blaise-Diagne doit ouvrir. Un outil moderne, situé à quarante kilomètres au sud de Dakar, très attendu après près de dix ans de travaux. Une inauguration qui s'est précipitée ces dernières semaines. Lancé sous Abdoulaye Wade, terminé sous Macky Sall, voilà donc le nouvel aéroport de Dakar, qui est inauguré officiellement ce 7 décembre à la mi-journée. D'un coût de 400 milliards de francs CFA, plus de 600 millions d'euros, bien au-delà des prévisions, l'aéroport Blaise-Diagne porte le nom du premier député africain noir qui a siégé à la Chambre des députés en France en 1914. C'est un aéroport « green field », sorti de terre,...
(RFI 07/12/17)
Le continent africain accueille 30% de l'ensemble des populations relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Un chiffre alarmant et en constante augmentation depuis 2011. Car il ne faut pas l'oublier : avant d'être un lieu de départ pour une partie de la jeunesse qui cherche à rejoindre l'Europe par les routes les plus dangereuses, l'Afrique est avant tout un immense lieu d'accueil pour les fugitifs et les déplacés du Sud. Le point sur la situation. On sait qu'en Afrique, obtenir un visa pour un pays européen est une gageure. A titre d'exemple, sur les 80 millions de touristes qui entrent en France chaque année, ils sont seulement 2 millions à être originaires d'Afrique. Or,...
(RFI 06/12/17)
Au Sénégal, Khalifa Sall a décidé de payer sa caution pour tenter d’obtenir une mise en liberté provisoire. En prison depuis mars dernier, soupçonné de détournements de deniers publics, le député-maire de Dakar a donc, via ses avocats, présenté au juge une caution sous forme d’hypothèque d’un montant équivalent à la somme qui aurait été détournée : 1,8 milliard de francs CFA, 2,7 millions d’euros. Neuf mois de détention pour Khalifa Sall et presque autant de temps pour le convaincre de payer cette caution. Il a fallu la persuasion de ses proches, de son réseau politique, de sa famille et de ses avocats. « Cela a été d’autant plus difficile que, comme vous le savez, c’est une affaire éminemment politique...
(AFP 06/12/17)
La lutte contre l'épidémie de sida stagne, voire faiblit en Afrique de l'Ouest et centrale, où la mortalité des adolescents a augmenté d'un tiers en cinq ans, un "scandale" pour les associations et l'Unicef. "La mortalité liée au VIH/sida en Afrique de l’Ouest et du Centre est (proportionnellement) plus du double (5,1% contre 2,1%) de ce qu’elle est dans le reste de l’Afrique", dénonce Coalition Plus, un groupe d'ONG de lutte contre le sida, dans un communiqué publié pour la 19e Conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique (ICASA) qui se tient à Abidjan du 4 au 9 décembre. L’Afrique de l’Ouest et du Centre "concentre à elle seule 20% des nouvelles infections au VIH...
(Jeune Afrique 06/12/17)
Avant le lancement d’Air Sénégal, le pays a connu en quinze ans deux échecs retentissants. C’est une triste loi des séries que Philippe Bohn et Jérôme Maillet devront faire oublier s’ils veulent assurer la crédibilité, donc la pérennité, d’Air Sénégal. Depuis la cessation des activités d’Air Afrique en 2002, deux compagnies nationales ont successivement mis la clé sous la porte : Air Sénégal International (2001-2009) et Sénégal Airlines (2011-2016). Après des débuts prometteurs, qui en avaient fait la principale compagnie d’Afrique de l’Ouest, la première a été sabordée à la suite de différends entre l’État sénégalais et son partenaire stratégique, Royal Air Maroc (RAM), qui détenait 51 % du capital. Dans la précipitation, les autorités sénégalaises créent aussitôt une nouvelle compagnie,...
(La Tribune 06/12/17)
Le Sénégal a atteint une production moyenne de riz en hausse de 53% sur les cinq dernières années. Avec ce bon cru, les autorités de tutelle viennent d'annoncer que le pays pourrait très prochainement devenir exportateur. Ces dernières années au Sénégal, les productions de riz sont très satisfaisantes. Le gouvernement a annoncé une hausse moyenne de 53% en matière de production de riz sur les cinq dernières années. Selon les autorités sénégalaises, pour atteindre l'autosuffisance en riz, le pays devrait produire 1,6 million de tonnes de riz paddy et 1,08 million de tonnes de riz blanc. Une estimation fixée par le Programme d'accélération de la cadence de l'agriculture sénégalaise (PRACAS) pour cette année 2017. Un an plus tôt, le président...
(Jeune Afrique 06/12/17)
Avec un aéroport flambant neuf et un nouveau pavillon national, le chef de l'État souhaite faire du hub de Dakar un outil de rayonnement international. Mais le pays a-t-il les moyens de ses ambitions ? Sera-t-il prêt à l’instant fatidique ? À seulement quelques heures de son ouverture – prévue le 7 décembre à midi – et du basculement complet des activités de l’aéroport international Léopold-Sédar-Senghor (AILSS), l’aéroport international Blaise-Diagne (AIBD) suscite, comme rarement dans l’histoire de l’aéronautique, maintes interrogations et au moins autant d’inquiétudes. En atteste le courrier adressé le 9 novembre à la ministre des Transports aériens, Maïmouna Ndoye Seck, par Alexandre de Juniac, le directeur général de l’Association du transport aérien international (IATA). Le grand syndicat des compagnies...
(Jeune Afrique 06/12/17)
Alors que l’agrément de la société de handling SHS avait été renouvelé jusqu'en 2023, le Sénégal a finalement opté pour un opérateur unique, qui assumera l'assistance au sol à l'AIBD . La direction de SHS envisage de porter l'affaire devant la justice, cette situation de monopole étant critiquée par le patronat sénégalais. El Hadji Mansour Samb se réjouissait de voir se rapprocher l’échéance de la mise en service de l’AIBD. Mais le directeur général de SHS, l’une des deux sociétés de handling qui officiaient jusque-là à l’AILSS, est aujourd’hui amer. Avec un chiffre d’affaires de 10 milliards de F CFA (15,2 millions d’euros) en 2017 et 800 employés, SHS, lancée en 2003, assumait jusque-là 70 % de l’assistance au sol...
(Jeune Afrique 05/12/17)
Les avocats de Khalifa Sall ont déposé une offre de cautionnement afin de permettre au député et maire de Dakar de recouvrer la liberté jusqu’à un éventuel procès. Toutes leurs demandes de remise en liberté ont jusque-là été écartées par la justice sénégalaise. Neuf mois presque jour pour jour après son placement sous mandat de dépôt, Khalifa Ababacar Sall, maire de Dakar et député, a changé d’optique. Ce mardi 5 décembre, ses avocats ont déposé devant le doyen des juges d’instruction du tribunal de Dakar une demande de liberté provisoire contre cautionnement. Un démarche qui fait suite à de précédentes requêtes restées lettre morte. Depuis mars, en effet, ses avocats ont successivement invoqué des « contestations sérieuses » contre les...
(RFI 05/12/17)
Au Sénégal, 10 jours après la levée de l'immunité de Khalifa Sall, le juge serait en passe de clôturer le dossier judiciaire. Deux options vont alors se présenter pour le parquet : demander un renvoi, donc la tenue d'un procès, ou bien un non-lieu. Le député maire de Dakar est soupçonné de détournements de deniers publics à hauteur de 2,7 millions d'euros et ses avocats multiplient les requêtes. Ils pourraient notamment déposer la caution pour permettre à leur client d'obtenir une mise en liberté provisoire. Le plus difficile a sans doute été de convaincre le maire de Dakar, car Khalifa Sall s'est toujours opposé au versement de sa caution même si c'est l'unique possibilité pour lui d'obtenir une liberté provisoire...
(BBC 05/12/17)
Au Sénégal, au moins trois personnes ont été arrêtées durant le week-end pour "convoi international de migrants en société" et "trafic de migrants". Le premier, Adama Mbaye, est un présumé passeur, cité dans des faits de trafic de migrants et de traite de personnes, en Libye. Il a été arrêté samedi nuit par les gendarmes de la Brigade de recherches, dans les locaux de la Radio Futurs Futurs Médias (RFM) où il participait à l'émission "Thème de la semaine". Des victimes ont cité plusieurs fois son nom au cours de l'émission et il était venu donner sa version des faits. L'affaire a éclaté après une plainte d'une certaine Ndèye Sonko contre un tiers pour abus de confiance portant sur 800...
(APA 05/12/17)
APA-Dakar (Sénégal)- Le Gouvernement sénégalais va débloquer 13,7 milliards de FCFA afin de créer des emplois pour 5000 femmes, a annoncé mardi à Dakar, le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne. "Dans le cadre de l'année sociale 2018, l'État va mettre en place un financement de 13,7 milliards de francs CFA pour créer 200.000 nouveaux emplois au bénéfice de 5000 femmes", a déclaré M. Dionne, lors de sa Déclaration de politique générale (DPG) faite devant les députés, trois mois après sa reconduction à la tête du Gouvernement à l'issue des législatives du 31 juillet 2017. Selon le Premier ministre, ce financement qui va permettre également d’encadrer 2000 jeunes s’inscrira dans le cadre de la seconde phase du Programme d’alphabétisation et...
(Agence Ecofin 05/12/17)
Au Sénégal, l’autosuffisance en riz ne sera pas atteinte en 2017 comme prévu initialement mais en 2019. L’information rapportée par l’APS, a été annoncée hier par le président Macky Sall. S’il reconnait que des efforts supplémentaires devront être abattus pour atteindre la récolte de riz paddy de 1,6 million de tonnes qui garantirait l’autonomie, le dirigeant met cependant en avant, des indicateurs positifs. La production de riz a ainsi atteint en 2017, 1,1 million de tonnes, soit une hausse de plus de 15% par rapport à l’année précédente (950 779 tonnes). « Je suis convaincu qu’avec le Programme d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (PRACAS) et les nouvelles formulations, nous devrions y arriver.», a indiqué M. Sall. Pour rappel,...

Pages

(APA 13/11/17)
APA-Dakar (Sénégal) - L'Inter-ordre des professionnels de la Santé (IOPS) du Sénégal, a exigé samedi à Dakar, le retrait du projet de loi légalisant la médecine traditionnelle qui, selon lui, est inscrit au programme de la session de l'Assemblée nationale, après son adoption en conseil des ministres. "Nous exigeons à nouveau le retrait du projet de loi sur la médecine traditionnelle. Cette législation risque d’entraîner la désarticulation totale de notre système de santé et va entacher de façon significative sa fiabilité et sa crédibilité", a dit Dr Mamadou Niang. S' exprimant au cours d'un point de presse, le président de l’IOPS a souligné pour le déplorer que l'Inter-ordre qui regroupe l’Ordre des médecins du Sénégal, l’Ordre des pharmaciens, l’Ordre des...
(APA 11/11/17)
APA-Dakar (Sénégal)- Pour faire réalité l’accès universel à l’énergie, la contribution des femmes s’avère indispensable, a déclaré vendredi à Dakar, Directeur pays de l’Energy 4 Impact et expert en énergies renouvelables, Louis Seck. «Aujourd’hui, il est avéré que la participation des femmes est indispensables», a notamment dit M. Seck, ancien ministre des Energies renouvelables du Sénégal. Il s’adressait à la presse à la clôture d’un atelier un atelier d’évaluation sur le thème «Genre et énergie» à l’initiative de l’ONG Energy 4 Impact. Malgré des efforts faits dans l’élaboration des politiques énergétiques au Sénégal, Louis Seck souligne que la prise en compte du genre est loin d’être une réalité. «C’est pourquoi, a poursuivi M. Seck, nous voulons faire de sorte que...
(APA 08/11/17)
APA - Touba (Sénégal) - La ville sainte de Touba (localité du centre du Sénégal et distante de 200 km de Dakar, la capitale), célèbre ce mercredi 8 novembre la 123-ème édition du Grand Magal (hommage en langue wolof), commémorant le départ en exil au Gabon, en 1895, du fondateur de la confrérie mouride, Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927). Cet événement religieux d’envergure est devenu depuis décembre 2013, une fête nationale chômée et payée. Fondé par le soufi Cheikh Ahmadou Bamba, le mouridisme est devenu une confrérie très influente au Sénégal, grâce notamment à ‘’la place centrale accordée au travail et à la solidarité entre croyants’’. Les adeptes de cette confrérie sont appelés Mourides. Ce terme provient du nom arabe Mouridoulla...
(Jeune Afrique 07/11/17)
Un accident a causé la mort de 25 personnes qui se rendaient au Magal de Touba, principale fête religieuse de la communauté mouride au Sénégal. Un bus et un minicar se sont percutés de front près de Kébémer, dans le nord-ouest du pays. L’accident s’est produit ce lundi matin, entre Kébémer et Sagatta. Un bus, qui roulait vers Touba, a tenté de dépasser un autre bus rempli de pèlerins en route pour le Grand Magal. Il a percuté de front un minicar arrivant en sens inverse, de retour de la ville sainte des Mourides, selon des témoins cités par l’Agence de presse sénégalaise (APS). Vingt-cinq personnes ont été tuées et douze autres blessées. Le petit hôpital régional Amadou Sakhir de...
(AFP 06/11/17)
Vingt-cinq personnes ont été tuées lundi dans le nord du Sénégal dans une collision entre un mini-car bondé se rendant au grand pèlerinage annuel de la confrérie mouride à Touba (centre) et un bus local, selon les services de secours. Vingt-quatre des 27 personnes qui se trouvaient dans le mini-car, d'une capacité de 14 passagers, ont été tuées, et les trois autres blessées, a indiqué à l'AFP un habitant ayant pris part aux secours, précisant que six de ces morts appartenaient à la même famille. Le 25ème tué est le chauffeur du bus, accompagné par un "apprenti", lui-même blessé, a précisé ce secouriste.
(APA 06/11/17)
Au total, 79 cas de Dengue ont été confirmés sur 510 prélèvements effectués dans la région de Louga (Nord) à la date du 5 novembre 2017, informe le ministère de la Santé et de l’Action sociale. «A la date du 5 Novembre 2017, un cumul de 510 prélèvements a été réalisé sur les cas suspects, provenant des différentes structures sanitaires de la région. Sur ce cumul, 79 prélèvements sont revenus positifs», indique un communiqué du ministère. Il explique que les 79 patients ont bénéficié d’une prise en charge médicale dans les structures de santé, sans nécessité d’hospitalisation. Ainsi, aucune complication ni cas de décès n’ont-ils été notés. «Les équipes du Ministère de la Santé et de l’Action sociale, en collaboration...
(Le Point 06/11/17)
Au Sénégal, la question de l'apprentissage de la langue française est plus que jamais posée dans un contexte de cohabitation avec les langues nationales désormais enseignées. Valoriser les langues nationales en enseignant mieux le français ? Au Sénégal, en tout cas, on y croit. À M'Bissao, petit village de la région de Thiès, le choix a été porté vers le programme de la Francophonie, Elan (comme École et langues nationales en Afrique, NDLR) dans deux classes, sur les sept que compte l'école : le CP et le CE2. La première année, l'enseignement se fait exclusivement en une langue nationale. À M'Bissao, le wolof en l'occurrence. Puis en CE1 est introduit le français à l'oral, puis à l'écrit en système dit...
(APA 06/11/17)
PA-Dakar (Sénégal) - Une violente collision survenue lundi matin au nord du Sénégal entre un bus et un mini car a fait 24 morts, a-t-on appris de source médiatique. Le drame est survenu aux environs de 7h du matin quand le mini car parti de Saint-Louis et ayant à son bord des pèlerins se rendant au Magal de Touba (événement religieux célébré chaque année par la confrérie des mourides) a heurté le bus stationné sur la route. Les corps des victimes ont été déposés à la morgue du centre de santé Amadou Sakhir Mbaye de Louga.
(RFI 06/11/17)
A Dakar, le secteur de la construction est en plein boom. Pour réduire les coûts, ce secteur fait appel au transport de matériaux par des charretiers. Les chevaux de trait sont donc partout dans la capitale sénégalaise, leur rôle dans le développement de la ville est incontestable, et pourtant ils sont souvent très mal traités. Des associations forment donc les propriétaires et utilisateurs aux soins à apporter à ces animaux. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171106-dakar-vigilance-maltraitance-chevaux...
(APA 04/11/17)
APA - Dakar(Sénégal) - L’Association sénégalaise de soutien aux diabétiques (ASSAD), envisage d’utiliser le téléphone portable pour lutter contre le diabète, a révélé vendredi à Dakar, Dr Marie Ka Cissé, chef de service à la division de lutte contre les maladies non transmissibles au ministère de la santé. « Il existe plus de téléphone portable que d’habitants au Sénégal. C’est pour cela que nous comptons passer par le portable pour véhiculer les messages de sensibilisation et que nous avons mis en place un programme appelé m-diabète », a expliqué Dr Cissé. Intervenant lors d’une conférence de presse pour le lancement de la journée mondiale du diabète prévue le 14 novembre prochain à Ziguinchor (Sud), elle a expliqué : « nous...
(Jeune Afrique 02/11/17)
Une imposante bâtisse bleu et blanc au sein de Nord Foire Azur, une zone résidentielle de standing, à l’ouest de la capitale sénégalaise… C’est dans ces murs que, dès novembre, commenceront pour une centaine d’étudiants les enseignements de l’Institut des métiers du droit (IMD). Mais ça n’est pas un hasard si cet établissement d’enseignement supérieur privé prévoit de mettre un accent particulier sur l’alternance entre la formation dans le public et dans le privé. C’est que l’histoire de l’IMD se confond avec celle de ses cofondateurs, deux anciens hauts fonctionnaires sénégalais passés dans le privé. Anticiper les changements dans le secteur industriel Docteur en droit, ex-directeur général des douanes, ancien membre de la prestigieuse Inspection générale d’État (IGE), Boubacar Camara...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Soupçonné d’avoir participé à un trafic de plusieurs millions d’euros, le musicien risque la cour d’assises. Mais la somme contrefaite serait en réalité bien inférieure. Ce que la justice tarde à admettre. À l’heure où la présidence sénégalaise entend partir en croisade contre les informations frelatées, communiquant autour du nouveau hashtag #StopFakeNews, les conseillers du Palais de la République devraient se pencher rétrospectivement sur l’affaire Thione Ballago Seck, qui défraya la chronique il n’y a pas si longtemps. Quel plus bel exemple, en la matière, que la procédure judiciaire qui vise depuis plus de deux ans la star du mbalax et qui pourrait lui valoir un procès aux assises ? Le 29 mai 2015, l’affaire démarre dans les colonnes des journaux,...
(APA 31/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Dakar, la capitale sénégalaise, vit en ce moment l’une de ses plus fortes périodes de chaleur. De jour comme de nuit, la température oscille entre 31 et 33 degrés, avec une pointe exceptionnelle de 35 degrés atteinte samedi 28 octobre, selon la météo qui n’annonce rien de rassurant en prévoyant le règne de la canicule jusqu’au mois de novembre. Un surcroît d’angoisse pour les Dakarois qui, depuis plus d’un mois, livrent inlassablement un combat contre la chaleur, en faisant recours principalement aux ventilateurs et split, à l’eau fraîche dont la vente en sachet fait fureur, et, pour les moins nantis, aux éventails fabriqués artisanalement avec les feuilles de palmier ou de rônier. Vendeur dans un magasin situé...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Créée en 2006, l'Association de Sciences Po pour l'Afrique (ASPA) vise à promouvoir au sein de l'IEP de Paris l'Afrique dans toute sa diversité. Jeune Afrique a interviewé son nouveau président, Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye. Le Sénégalais Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye est depuis septembre le nouveau président de l’Association de Sciences Po pour l’Afrique (ASPA). Auteur de plusieurs ouvrages (cinq recueils de poèmes et un pamphlet), cet étudiant en première année de Master de droit économique entend susciter autour de lui des vocations africanistes. Jeune Afrique : Quelle est la vocation de l’ASPA ? Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye : Ce qui nous réunit, c’est avant tout un amour commun. Notre rôle est de représenter et de penser l’Afrique à Sciences...
(Jeune Afrique 30/10/17)
Ces trente dernières années, le gotha sénégalais a pris ses aises le long de la côte. Le littoral dakarois a été détruit à coups de constructions anarchiques. Peut-on encore limiter les dégâts ? «Je suis un peu comme saint Paul lorsqu’il s’est converti sur le chemin de Damas. Il y a quarante ans, moi aussi je voulais construire sur le littoral », confie Pierre Goudiaby Atepa. Si les textes saints prétendent que c’est en entendant la voix de Jésus que Paul de Tarse, l’ancien pharisien persécuteur des premiers chrétiens, est devenu le « treizième apôtre », ce célèbre architecte s’est quant à lui converti à la préservation du littoral dakarois en écoutant Léopold Sédar Senghor. « La corniche appartient à tout...
(APA 30/10/17)
APA - Dakar (Senegal) - Au total, 11 cas de Dengue ont été confirmés dans la commune de Louga (Nord), annonce le ministère de la Santé et de l’Action sociale (MSAS). Suite à la notification de neuf (9) cas de dengue par l’Institut Pasteur de Dakar (IPD) dans la commune de Louga, le MSAS a aussitôt dépêché une équipe d’investigation épidémiologique coordonnée par le Centre des Opérations d’Urgence Sanitaire (COUS) chargée d’appuyer la région médicale. Les investigations ont permis de confirmer 11 nouveaux cas sur 61 prélèvements testés à la date du 26 octobre», note un communiqué du ministère. Le texte souligne l’absence de cas grave et de décès et précise que tous les patients positifs vus à domicile, se...
(APA 30/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Pour éradiquer la pauvreté des populations vulnérables, le Sénégal doit, en plus de ses efforts considérables, combiner les programmes de sécurité alimentaire et nutritionnelle avec ceux de la protection sociale, a estimé lundi à Dakar, Cheikh Guèye, chargé des programmes de la Fao-Sénégal. « Des interventions de protection sociale et celles du secteur agricole conduites de manière isolées ne permettent pas aux ménages vulnérables de sortir durablement de la pauvreté. Les ménages pauvres sont généralement confrontés à des contraintes et à des chocs multiples. Des politiques et des programmes de sécurité alimentaire, combinés à des interventions de protection sociale, peuvent aider les ménages vulnérables à rompre avec le cycle de dénuement et empêcher la transmission de la...
(Le Monde 30/10/17)
Pour apporter plus de transparence au débat public, l’équipe francophone du site Africa Check vérifie scrupuleusement les déclarations sur le continent. C’est niché au bout d’une voie ensablée dans le quartier en construction de Sacré-Cœur 3, à Dakar, que l’on trouve l’unique cellule de fact-checking (vérification des faits) d’Afrique subsaharienne francophone. Une salle silencieuse dans l’école de journalisme Ejicom, meublée de deux tables et de quelques ordinateurs. Ici, Assane Diagne, Samba Dialimpa Badji et Hyppolite Valdez Onanina épluchent chaque matin la presse de toute la sous-région. Ils décryptent les émissions de radio et de télé, scrutent les réseaux sociaux à la recherche d’affirmations grossières, d’approximations intellectuelles et d’arrangements avec la vérité afin de nourrir de corrections factuelles bien senties leur...
(RFI 24/10/17)
Au Sénégal, si personne ne dément la menace terroriste, la police nationale a néanmoins dû démentir, ce lundi 23 octobre, des informations diffusées par la presse locale au sujet de l’arrestation d’un présumé jihadiste. Ces informations ont provoqué une vague d’inquiétude au sein de la population. Ce citoyen malien a été arrêté à Rosso, poste-frontière où deux Algériens, membres du groupe Etat islamique, ont été interpellés, en septembre, trois mois après leur arrivée au Sénégal. « L’homme transportait des explosifs », a indiqué une influente radio de la place. « Arrêté grâce aux fins limiers des services de renseignement »...
(APA 24/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Les abattages contrôlés de viande au Sénégal ont connu une situation stable au terme des huit premiers mois de 2017 comparé à la même période de 2016, selon les données de la Direction de l’élevage et de la société de gestion des abattoirs du Sénégal. Le cumul de ces abattages de viande s’est élevé en en effet à 16.028 tonnes durant la période sous revue contre 16.029 tonnes à fin avril 2016. Sur une base mensuelle, ces abattages se sont soldés par une baisse de 66 tonnes, passant de 2.022 tonnes en juillet 2017 à 1.956 tonnes un mois plus tard.

Pages

(AFP 28/11/17)
Le président français Emmanuel Macron s'est dit mardi "favorable" à un changement du "nom" ou à un élargissement du "périmètre" du franc CFA si les Etats africains le souhaitent, lors de son intervention à l'université de Ouagadougou. "La France accompagnera la solution portée par les présidents africains", a déclaré M. Macron en réponse à un étudiant burkinabè qui l'interpellait sur le franc CFA, monnaie considérée comme un instrument d'influence post-coloniale par ses détracteurs. Le président français a cependant rappelé que le franc CFA apportait "une bonne chose, la stabilité monétaire", aux 14 pays d'Afrique subsaharienne qui l'utilisent. Le débat sur le franc CFA est récurrent en Afrique.
(Jeune Afrique 28/11/17)
L'analyste politique Ahmadou Ndiaye s'inquiète des risques que l'exploitation du pétrole découvert au large des côtes sénégalaises peut faire courir à l'environnement et à la gouvernance. Il appelle à un débat public sur ces questions. Si les nombreuses découvertes d’hydrocarbures au large du Sénégal et de la Mauritanie viennent confirmer de réelles potentialités pour la région en termes de développement, ces ressources, déjà reconnues « de classe mondiale », exposent aussi ces pays à de multiples risques. Après l’américain Kosmos et l’écossais Cairn, qui récoltent déjà les bénéfices de l’offshore profond dans la région...
(Agence Ecofin 28/11/17)
La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) lance un appel à candidatures pour l'édition 2018 du « Prix Abdoulaye FADIGA pour la promotion de la recherche économique ». Ce Prix constitue un axe de la politique de recherche de la BCEAO qui vise, à travers un cadre de collaboration étroite avec les chercheurs et le monde universitaire, à contribuer au développement des activités de recherche au sein de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). D'une valeur de dix (10) millions de FCFA, il récompense un travail de recherche original portant sur un sujet d'ordre économique, monétaire ou financier présentant un intérêt scientifique avéré pour les Etats membres de l'UEMOA et pour la BCEAO. Pour cette édition,...
(APA 27/11/17)
APA Dakar (Sénégal) - Les députés sénégalais ont examiné et adopté ce samedi, le projet de loi de finance pour l’année 2018, arrêté à la somme de 3709,1 milliards de FCFA, contre 330 milliards de FCFA l’année dernière, soit une hausse de 349,2 milliards de FCFA. Dans ce projet de budget 2018, un montant de 1339,5 milliards sera consacré aux investissements, tandis que la rubrique Fonctionnement, compte non tenu des salaires, s’élèvera à 785,5 milliards, contre 756,9 milliards en 2017, soit une augmentation de plus de 29 milliards. La masse salariale est programmée à 633 milliards de FCFA contre 586 milliards de FCFA en 2017, soit une progression de 8%. Les parlementaires ont beaucoup débattu sur le service de la...
(APA 27/11/17)
APA-Dakar (Sénégal)- Le groupe parlementaire «Liberté et Démocratie» formé par le Parti démocratique sénégalais (Pds, opposition) et ses alliés (19 députés) ne va as voter le budget 2018 dont les plénières démarrent ce samedi, a annoncé vendredi soir à Dakar, son président Me Madické Niang. Face à la presse, Me Niang et ses camarades ont dit leur désaccord sur le fait que le président Macky Sall ait décrété 2018 année du social en lui consacrant plus de 1000 milliards f cfa sur un budget de 3700 milliards f cfa. «Ce social est destiné à réélire Macky Sall (en 2019). C'est de la pure politique politicienne, une manière d'acheter la voix des bénéficiaires», a expliqué le député Madické Niang. Les deputes...
(APA 27/11/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La production de ciment du Sénégal durant les neuf premiers mois de 2017 a connu une progression de 3,9% comparée à la même période de l’année 2016, a appris samedi APA auprès de la Direction de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Selon cette structure qui se base sur les données de deux cimenteries (Sococim et Ciments du Sahel) sur les trois que compte le pays, la production est passée de 4.692.500 tonnes en 2016 à 4.873.500 tonnes en 2017, soit une augmentation de 181.000 tonnes en valeur absolue. La hausse est due essentiellement par les ventes locales qui connaissent une progression de 9,7% à 2.813.200 tonnes contre 2.564.600 tonnes durant les neuf...
(Agence Ecofin 27/11/17)
Le ministère sénégalais du Commerce, de la consommation, du secteur informel et des PME, le Centre du Commerce International (CCI) et le Centre hollandais de promotion des importations (CBI) ont conclu un accord pour développer le secteur des technologies de l'information et l'externalisation des processus métiers au Sénégal. C’est dans le cadre de la quatrième phase du programme Netherlands Trust Fund (NTF IV) dont l’objectif est d’aider les PME de l’industrie TIC sénégalaise à capitaliser sur leurs avantages, à accroître la compétitivité de leurs exportations et à renforcer leurs capacités commerciales pour faciliter leur internationalisation. L’accord a été signé en marge de la première édition du forum de la petite et moyenne entreprise (PME) sénégalaise, organisée à Dakar du 20...
(Agence Ecofin 27/11/17)
En prélude à la 116ème édition du Gamou annuel de Tivaouane qui sera célébrée dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre, une forte délégation de Tigo avec à sa tête Monsieur Babacar Cissé, Directeur des Ressources Humaines, est allée rendre visite le vendredi 24 novembre au Khalife Général des Tidianes Serigne Mbaye SY Mansour et à son porte-parole Serigne Pape Malick SY. Cette visite qui fait partie de l’agenda de Tigo a été un grand moment de retrouvailles et de recueillement au tour de la famille du vénéré Mawdo Malick Sy. Elle avait pour objectifs : -de renforcer les liens forts que Tigo entretient avec Tivaouane la ville Sainte ; -de renouveler son engagement à être plus proche...
(Agence Ecofin 25/11/17)
Vinci Energies va installer 8 centrales photovoltaïques au Sénégal sur une période de 10 mois. La société a été retenue, via sa marque consacrée à la transition énergétique, Omexom, par la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec), pour ce projet dont la livraison est prévue pour juillet 2018. Il a nécessité un investissement de 26,8 millions d’euros, fournis par la banque allemande KFW et la Senelec. « Nous sommes fiers d’accompagner le Sénégal dans la concrétisation de ses objectifs en matière de transition énergétique. Grâce à nos équipes présentes sur place, nous avons pu mobiliser les moyens et les compétences nécessaires à la réalisation de ce projet qui sera exécuté dans un temps record de dix mois », explique Yves...
(La Tribune 24/11/17)
La ministre sénégalaise des transports aériens et du développement des infrastructures aéroportuaires, Maïmouna Ndoye Seck a signé un contrat commercial avec la société Transcon pour la réhabilitation des aéroports régionaux du Sénégal. Estimé à près de 100 milliards francs CFA, ce projet sera déployé sur une durée de 47 mois. L'Etat sénégalais a signé ce week-end un contrat commercial avec la société Transcon pour la réhabilitation des aéroports régionaux du pays. D'un montant d'environ 100 milliards de francs CFA, ce contrat devrait permettre au gouvernement sénégalais, de procéder à des travaux de reconstruction et de réhabilitation des aérodromes tels que : Saint Louis, Matam, Ziguinchor, Tambacounda et Kédougou. « Ce contrat d'un montant d'environ 100 milliards de francs CFA permettra...
(AFP 22/11/17)
Le groupe pétrolier chinois CEFC China Energy a fermement démenti être impliqué dans une affaire de corruption de hauts responsables au Tchad et en Ouganda dans le viseur de la justice américaine, qui a inculpé un ex-ministre sénégalais dans ce dossier. Le ministère américain de la Justice a annoncé lundi l'inculpation de Cheikh Gadio, ancien ministre des Affaires étrangères du Sénégal, et de l'ex-responsable politique hongkongais Chi Ping Patrick Ho. Ils sont accusés d'avoir corrompu pendant plusieurs années des hauts responsables au Tchad et en Ouganda afin d'obtenir des avantages pour une entreprise pétrolière chinoise, à coups de pots-de-vin représentant plusieurs millions de dollars, selon le communiqué du ministère. Ils sont soupçonnés d'avoir fait transiter près d'un million de dollars...
(APA 22/11/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La Banque africaine de Développement (BAD) a approuvé, de 1972 à 2017, un total de 101 opérations en faveur du Sénégal pour un montant de 1300 milliards de FCFA, a annoncé mardi Serge N’GUESSAN, responsable pays Bureau national de la BAD. S’exprimant lors de la revue annuelle conjointe de la coopération entre le gouvernement du Sénégal et la BAD, il a expliqué que durant ces cinq dernières années, la mobilisation des ressources du groupe de la BAD en faveur du Sénégal a « connu un accroissement sans précédent » du fait de l’approbation de projets d’envergure. Il s’agit notamment du Train Express Régional, Promoville, la Route Nationale 2 et le désenclavement de l’ile à Morphil, a souligné...
(Sud Quotidien 22/11/17)
Le ministre de l’économie, des Finances et du Plan, Amadou Ba a magnifié l’exemplarité de la coopération pour le développement avec le Groupe de la Banque africaine de développement (Bad). C’était hier, mardi, à Dakar lors de la revue conjointe de la coopération entre le gouvernement du Sénégal et le Groupe de la Banque africaine de développement. A ce titre, il dira que «la Bad a toujours manifesté sa disponibilité à appuyer les stratégies de développement du Sénégal, un accompagnement constant se traduisant par des financements de quelques 1300 milliards de francs CFA accordés à son partenaire sénégalais en 45 ans», a souligné Amadou Bâ. «Votre institution a toujours manifesté sa disponibilité à appuyer nos stratégies de développement économique et...
(Jeune Afrique 22/11/17)
Une centrale de 15 MW à Thiès et sept autres plus petites pour alimenter des localités isolées : c'est le contrat à 26,8 millions d'euros que Vinci Energies vient de décrocher auprès de la Senelec. La Société d’électricité du Sénégal (Senelec) a retenu le groupe français Vinci Energies pour la réalisation de huit centrales photovoltaïques sur quatre grandes régions du Sénégal : les îles du Saloum et la région de Thiès, à l’ouest du pays, ainsi que dans les régions de Tambacounda et de Kolda à l’est. Composées de 62 850 panneaux solaires, ces nouvelles centrales offriront 17 MW de puissance totale, dont 15 MW pour la seule structure de Thiès. Les sept autres centrales, de type hybride avec panneaux...
(Le Point 22/11/17)
Avec sa commande de deux Airbus A330neo, la compagnie nationale sénégalaise prévoit de lancer l'activité long-courrier dès 2019. Air Sénégal, la nouvelle compagnie d'État en cours de formation, fait ses emplettes aux salons aéronautiques mondiaux. En juin dernier, les dirigeants avaient signé au Bourget pour deux ATR 72-600. Ceux-ci sont actuellement en cours de livraison et permettront de démarrer l'activité de la compagnie par des vols domestiques ou régionaux court-courriers. La semaine dernière, lors du Dubaï Air Show, en présence de Maïmouna Ndoye Seck, ministre du Transport aérien et du Développement des infrastructures aéroportuaires du pays de la Téranga, Air Sénégal a signé un protocole d'accord pour deux Airbus A330neo, la version remotorisée du long-courrier actuellement le plus vendu. Il...
(Agence Ecofin 22/11/17)
Lundi, la compagnie pétrolière britannique, Cairn Energy, a fait savoir à Reuters qu’elle tient actuellement des négociations avec le super-major BP qui a manifesté son intérêt pour une partie de son portefeuille sénégalais. Selon les indications de la compagnie, BP serait intéressé par 30 des 40% de parts qu’elle détient sur le périmètre en eaux profondes, SNE. Selon des sources bancaires proches des deux parties et le ministère en charge du pétrole, ces parts sont évaluées à 600 millions de dollars. « Nous sommes heureux que BP envisage de prendre des parts sur le périmètre SNE. Cependant, il faut attendre l’approbation du ministère sénégalais du pétrole.», a commenté un conseiller du ministère qui a souhaité garder l’anonymat. SNE est un...
(AFP 21/11/17)
Le responsable d'une ONG basée à Hong-Kong et en Virginie, dans l'Est des Etats-Unis, ainsi qu'un ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères ont été inculpés par la justice américaine dans une affaire de corruption de hauts responsables au Tchad et en Ouganda. Chi Ping Patrick Ho, 68 ans, et Cheikh Gadio, 61 ans, sont accusés d'avoir corrompu pendant plusieurs années des hauts responsables de ces pays afin d'obtenir des avantages pour une entreprise pétrolière chinoise. Les pots-de-vin représentent plusieurs millions de dollars, selon un communiqué du ministère américain de la Justice publié lundi.
(Jeune Afrique 21/11/17)
L’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères Cheikh Tidiane Gadio, candidat malheureux à la présidentielle de 2012, a été arrêté à New York vendredi dernier. La justice américaine le soupçonne d’avoir obtenu des concessions pétrolières au profit de l’entreprise dirigée par son co-accusé, un homme d’affaires chinois, en échange de pots-de-vins qui auraient été versés à de hauts responsables tchadien et ougandais. Les charges sont lourdes, et le scénario inattendu. Vendredi 17 novembre, l’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, a été interpellé à New York avant d’être présenté, le lendemain, à un magistrat. Selon un communiqué publié ce lundi par le Département américain de la Justice, cet ancien ministre d’Abdoulaye Wade, qui fut candidat à l’élection présidentielle de...
(APA 21/11/17)
APA-Dakar (Sénégal)- L’ancien chef de la Diplomatie du Sénégal, Cheikh Tidiane Gadio (2000-2009), a été arrêté vendredi à New York et placé sous mandat de dépôt pour ‘’corruption présumée et blanchiment de capitaux’’. Il a été présenté à un juge hier lundi. Selon des sources de la presse locale, Gadio est son co-accusé, un homme d’affaires chinois,responsable d'une Ong basée à Hong-Kong et en Virginie, sont accusés par la justice américaine d'avoir corrompu des hauts fonctionnaires au Tchad et en Ouganda pour obtenir des "avantages commerciaux pour une compagnie pétrolière et gazière chinoise, en violation de la loi sur les pratiques de corruption à l'étranger (Fcpa)".
(APA 21/11/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le président Macky Sall a appelé lundi à « poursuivre la réflexion sur la fiscalité afin de la rendre plus simple, efficace et attractive mais sans mettre en péril notre équilibre économique ». « Je trouve notre fiscalité très complexe. Il faut la rendre plus simple facile à mettre en œuvre », a-t-il déclaré le chef de l’Etat sénégalais à l’ouverture de la 13ème session du Conseil présidentiel de l’investissement (CPI) au Centre international de conférences de Diamniadio (à une quarantaine de kilomètres à l’est de Dakar), en présence des membres du gouvernement et des partenaires économiques. « Il nous faut en outre favoriser l’accès à la commande publique, à la concurrence, au partenariat public-privé et à...

Pages

(RFI 25/08/17)
Côte d’Ivoire-Nigeria, Mozambique-Angola, Egypte-Mali et Cameroun-Sénégal seront les affiches des quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations féminin de basket-ball (Afrobasket 2017), le 25 août à Bamako. Les Camerounaises et les Ivoiriennes ont décroché in extremis leurs qualifications. Les équipes du Cameroun et de la Côte d’Ivoire ont décroché les deux dernières places en quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations féminin de basket-ball (Afrobasket 2017), le 23 août à Bamako. Les Camerounaises ont en effet respectivement fini à la 3e et à la 4e place au classement du groupe B. « Les Lionnes Indomptables » et les « Eléphantes » se sont pourtant inclinées lors de leur dernier match du premier tour. Les Camerounaises ont ainsi été...
(APA 24/08/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le Syli local de Guinée a pulvérisé les Lionceaux du Sénégal (5-0), ce mercredi à Conakry, obtenant du coup son ticket de qualification pour la phase finale du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) prévu au Kenya en 2018. Sékou Amadou Camara (8’), le buteur du Horoya AC, Mohamed N’diaye (35’), le joueur du FC Séquence et Ibrahima Sory Sankhon, le milieu du Horoya AC (38’), ont marqué avant la pause. Le Syli aurait mené par 4-0, n’eut été le penalty raté par Sankhon dès la deuxième minute. A la reprise, Sékou Amadou Camara a réalisé le doublé (56’ et 72’) avant de sortir. C’est son troisième but de la partie et le huitième depuis le début des...
(BBC 24/08/17)
Le Sénégal ne participera pas à l'édition 2018 du Championnat d'Afrique des Nations au Kenya. Le Syli national a mis fin aux espoirs de qualification du Sénégal grâce à une large victoire. Si les Lions s'étaient imposés 3-1 au match aller du dernier tour de qualification de la compétition, ils se sont effondrés à Conakry 0-5. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/sports-41033523
(APA 24/08/17)
APA-Bamako (Mali) - Le tableau des quarts de finale de l’Afrobasket dames senior Bamako 2017 est connu, alors que la compétition observe une pause ce jeudi avant les matchs de vendredi qui promettent de chaudes empoignades au Palais des sports Salamatou Maiga de Bamako. [Img : Afro basket dames senior : le tableau des quarts de finale de vendredi connu] C’est le dernier quart de finale Cameroun-Sénégal qui focalisera tous les regards. En effet, il s’agit de remake de la finale de l’Afro basket dames 2015, que le Sénégal avait remporté face au Cameroun, sur ses propres installations à Yaoundé 81-66. Les Camerounaises auront à cœur de se venger du Sénégal qui a terminé deuxième de son groupe, derrière le...
(AFP 23/08/17)
Le match retour des qualifications du Championnat d'Afrique des nations 2018 entre la Guinée et le Sénégal, prévu mardi à Conakry, a été reporté à mercredi en raison de fortes pluies qui s'abattent sur la capitale guinéenne, a annoncé la Fédération guinéenne. De fortes pluies tombent depuis lundi sur la capitale guinéenne et ont rendu la pelouse du Stade du 28 septembre impraticable, selon la même source. A l'aller, le Sénégal l'avait emporté 3 à 1. La phase finale de la 5e édition du CHAN, réunissant des joueurs évoluant sur le continent de 16 pays, se déroulera au Kenya du 11 janvier au 2 février.
(AFP 22/08/17)
Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a confirmé lundi les suspensions à vie infligées par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) au Sénégalais Papa Massata Diack, fils de l'ancien président de l'IAAF, et deux anciens responsables russes, Valentin Balakhnichev et Alexei Melnikov. Les trois hommes avaient été suspendus le 7 janvier 2016 dans le cadre du scandale de dopage et de corruption qui ébranle l’athlétisme. La commission d’éthique de...
(APA 18/08/17)
APA-Bamako (Mali) - Le Sénégal a largement battu la République de Guinée par 150 à 39, en match d’ouverture vendredi matin, en match d’ouverture de l’Afrobasket féminin disputé vendredi matin à Bamako. A la fin de la première période, les Lionnes du Sénégal, championnes en titre, menaient par 53 à 17. C’est écart s’est agrandi dans la deuxième période avec une équipe de Guinée dépassée par les évènements et des Lionnes décidées à s’imposer par le plus large des scores. Score final 150-39. Dans la journée, cinq autres matchs sont prévus pour la première journée de cet Afrobasket, une compétition qui regroupe 12 équipes. Le Sénégal est dans la poule A avec le Nigeria, l’Egypte, le Mozambique et la République...
(Sud Quotidien 14/08/17)
Me Augustin Senghor a été reconduit pour quatre ans président de la Fédération sénégalaise de football lors de l’assemblée générale ordinaire (élective) ce samedi 12 août. Le Goréen de 52 ans, en poste depuis 2009, a été réelu au deuxiéme tour du vote qui a réuni un corps électoral composé au total de 376 délégués détenteur de mandats. Il a recueilli les 260 voix contre 151 pour Mbaye Diouf qui était son unique challenger après l’élimination de l’ancien président de la Ligue professionnelle, Louis Lamotte arrivé en troisiéme position du premier tour du scrutin. Me Augustin Senghor a obtenu un nouveau bail de quatre ans à la tête de la Fédération sénégalaise de football à l’issue de l’assemblée générale élective...
(BBC 09/08/17)
Dix supporters de foot ont été arrêtés à Dakar, la capitale sénégalaise, après les incidents qui ont fait huit morts et des centaines de blessés mi-juillet. Un pan du mur de la tribune du stade Demba Diop de Dakar s'était effondré lors de la finale de la Coupe de la Ligue faisant 8 morts sur le coup. Les personnes arrêtées sont des supporters du club de l'US Ouakam, une équipe mise en cause dans ces échauffourées suivies d'un mouvement de panique. Elles ont été interpellées lundi pour "meurtres, coups et blessures volontaires" et placés en garde à vue. L'une des personnes arrêtées est le président du club des supporters de l'US Ouakam, qui est accusé de ne pas avoir dénoncé...
(Sud Quotidien 09/08/17)
L’équipe nationale masculine basketball du Sénégal est attendue à partir de ce mercredi 8 août en Espagne pour le début du stage de préparation en direction de l'Afrobasket coorganisé par le Sénégal et Tunisie. Selon le programme prétabli, l’entraineur Porfirio Fisac de Diégo et son groupe de 18 joueurs, devront ensuire rallier la Tunisie pour un second stage. Avant de retourner au Sénégal le 1er septembre et engager la dernière etape qui débouche sur le choix des douze joueurs devant défendre les couleurs du Sénégal. L’équipe nationale du Sénégal de basketball devra rallier ce mercredi 8 août l’Espagne pour démarrer sa préparation en direction de l’Afobasket qui aura lieu du 8 au 16 septembre au Sénégal et en Tunisie. L’Espagne...
(AFP 08/08/17)
Dix supporters de foot ont été interpellés au Sénégal après les incidents qui ont fait huit morts et des centaines de blessés à la mi-juillet à Dakar lors de la finale de la Coupe de la Ligue, a-t-on appris mardi de source policière. Ces supporters du club de l'US Ouakam, équipe mise en cause dans ces échauffourées suivies d'un mouvement de panique, ont été interpellés lundi pour "meurtres, coups et blessures volontaires" et placés en garde à vue, a indiqué à l'AFP cette source policière.
(SeneNews 08/08/17)
Après l’événement tragique du stade Démba Diop qui a coûté la vie à 8 Mbourois et fait plus de 300 blessés parmi eux, une enquête a été ouverte. A présent, l’heure est aux arrestations.Le président de l’Association des supporters de l’Union sportive de Ouakam (USO), Mamadou Timéra, ainsi qu’un joueur du club nommé Djibril Guéye, sont en garde à vue depuis hier lundi 7 août au commissariat centrale de Dakar, dans le cadre de l’enquête sur l’évènement tragique du stade Démba Diop, rapporte L’Observateur. Le premier serait poursuivi pour non dénonciation. Le second est accusé d’avoir poignardé un supporter Mbourois avec une arme. Mais du côté de Ouakam, l’on rejette cette accusation, soutenant que Djibril Guéye a été confondu avec...
(AFP 05/08/17)
Le club de l'US Ouakam a été reconnu "exclusivement responsable" des incidents survenus lors de la finale de la Coupe de la Ligue, qui ont fait huit morts et des centaines de blessés, et a été lourdement sanctionné par la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP). L'US Ouakam écope de sept ans de suspension de toute participation aux compétitions de football sur le plan national et se voit infliger une amende de 10 millions de francs CFA. La décision a été prise vendredi soir par la Commission de discipline de la LSFP. Les supporteurs de Ouakam ont commis "une faute grave et inadmissible", a estimé la Ligue. Le 15 juillet dernier, à l'issue de la finale de la Coupe de...
(AFP 04/08/17)
Le match aller sénégal-Guinée du 2e et dernier tour des qualifications au Championnat d'Afrique des nations 2018 (CHAN-2018)réservé aux joueurs locaux, a été reporté au 15 août, a indiqué vendredi la Fédération guinéenne de football (Feguifoot). La décision a été prise jeudi par la Confédération Africaine de football (CAF) "à la demande de la partie sénégalaise" précise la même source. Le match était initialement prévu le 12 août à Pikine (banlieue de Dakar), date à laquelle doit également se tenir l'assemblée générale élective de la Fédération sénégalaise de football (FSF). Le match retour sera disputé le 22 août à Conakry. La phase finale de la 5e édition du CHAN, aura lieu au Kenya du 11 janvier au 2 février 2018.
(Sud Quotidien 24/07/17)
(ABIDJAN) - L'hymne national du Senegal a retenti pour la première fois à l'occasion des Jeux, dimanche après midi au Palais des Sports de Treichville apres la médaille d'or remportée par Adama Diatta en lutte libre face à un adversaire roumain qu'il a nettement battu dans la catégorie des 61 kg. Le champion d'Afrique et porte-drapeau de la délégation à ces Jeux a marqué huit points contre zéro à son adversaire. Auparavant, Jean Bernard Diatta (70 kg) s'était imposé pour une médaille de bronze face à un adversaire venu de la RD Congo. La troisième médaille de la moisson des lutteurs est en argent, Safietou Goudiaby (58 kg) n'a pas pu s'imposer face à la Camerounaise Tiako Essoumbe qui l'a...
(AFP 18/07/17)
Une enquête a été ouverte au Sénégal après la mort de huit personnes samedi à Dakar dans des violences en finale de la Coupe de la ligue de football, a annoncé lundi le procureur de la République. La campagne des élections législatives du 30 juillet a par ailleurs repris lundi après une suspension de 24 heures en raison de ce drame, ont annoncé...
(RFI 18/07/17)
La bousculade dans le stade Demba-Diop de Dakar où se tenait la finale de la Coupe de la Ligue de football sénégalaise a fait huit morts et plus de 100 blessés, a annoncé ce lundi lors d’une conférence de presse le procureur de la République venu faire le point sur l'enquête 48 heures après le drame. Fermeté et action. Voilà ce que le procureur a voulu mettre en avant. « L’enquête sera complète, aucune piste ne sera négligée, les responsabilités seront établies et les auteurs de ces actes ignobles seront traduits devant la justice », a annoncé le procureur de la République lundi. Le problème, c’est que même s'il s'est rendu sur place et si deux inspecteurs dirigent l'enquête, Bassirou...
(Jeune Afrique 18/07/17)
La justice affirme qu’« aucune piste ne sera négligée » dans l’enquête ouverte suite à la mort de huit personnes, tuées samedi 15 juillet au stade Demba Diop de Dakar, après des violences entre supporteurs des clubs de Mbour et de Ouakam. Alpha, qui était dans les tribunes, raconte sa soirée de cauchemar à Jeune Afrique. « Ce que j’ai vu là-bas… C’est très dur. Les visages étaient défigurés. Les corps tordus. Je peux vous dire que ces images-là ne vont pas partir. » Alpha Rachid Guire, joint par téléphone par Jeune Afrique, raconte le drame depuis sa chambre d’étudiant à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Cette chambre où, justement, sa soirée avait commencé, samedi. Les amis étaient venus...
(AFP 18/07/17)
Le latéral gauche sénégalais Saliou Ciss s'est engagé pour trois ans avec Angers en provenance de Valenciennes (L2), a annoncé lundi soir le club de L1. Ciss, 27 ans, évoulait depuis quatre saisons avec Valanciennes (L2). Lors de la dernière saison, l'international sénégalais a inscrit 8 buts en 27 rencontres.
(AFP 17/07/17)
Les autorités sénégalaises ont suspendu dimanche toutes les manifestations sportives et culturelles dans le pays jusqu'aux législatives de la fin du mois et promis de renforcer la sécurité dans les stades en réaction à la mort de huit personnes après des échauffourées entre supporters lors d'une finale de football à Dakar. "Toutes les activités sportives ou culturelles sont interdites sur l'étendue du territoire national pendant toute la durée de la campagne électorale" précédant les législatives du 30 juillet, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Seydou Gueye.

Pages

(Sud Quotidien 24/11/16)
La commune de Nguidjilone va abriter les 23, 24 et 25 décembre prochains le festival culturel dénommé «Ngijilon Vision» pour sa première édition. Organisé par l’Association pour le développement de ce village, Nguidjilone (Advn), le rendez-vous culturel est un cadre de réflexion, d’échanges et de communion dont l’ambition est de créer une synergie d’actions qui concourent vers le développement socioéconomique et culturelle de la zone, renseigne un communiqué parvenu à la Rédaction de Sud Quotidien hier, mercredi 23 novembre. Au menu de ce festival qui réunira plusieurs acteurs culturels, artistes et intellectuels, il est prévu diverses activités telles des soirées culturelles et traditionnelles (Dillere, Gummbala, Pekaan, Cosaan, Nale, Lammba, Yela suivi de JammaGunnabi en format original), des expositions et démonstrations...
(Sud Quotidien 14/11/16)
Dominique Preira à l’état civil, Dip Doundou Guiss est un jeune artiste du label Rep’Tyle Music de Grand-Yoff. Actuellement, il vient de sortir son premier album intitulé TLK («Tey Leu Kagne»), un disque de 16 titres. Dip qui a mis sur le marché sa première mix tape en 2014 a aujourd’hui tissé sa toile dans le milieu du hip hop sénégalais. Peut-être là une explication des nombreuses dont il fait l’objet. Dans cette interview, il parle de son nouvel album, de ses relations avec les autres artistes et de ses futurs projets. Vous avez fait deux ans pour sortir un nouvel album. Pourquoi autant de temps ? Le travail, ce n’était pas seulement l’album. Il y avait beaucoup d’autres singles...
(SeneNews 05/11/16)
L’information circulait sur la toile, suscitant une vive polémique sur la scène publique. “Youssou Ndour va arrêter sa carrière musicale”, avaient titré certains sites d’informations. Un couperet pour la plupart des inconditionnels du leader du Super Etoile qui se demandaient si cela pouvait bien être vrai. Mais est-il que le leader du super Etoile ne compte pas arrêter définitivement sa carrière. Youssou Ndour a fait l’annonce ce vendredi sur les ondes de la Rfm dont il était l’invité ce matin « dans les coulisses en parlant avec des amis en leurs disant que c’est la premier fois que je termine un album et que je ne projette pas un autre album international, donc cela n’a rien avoir avec arrêter ma...
(Jeune Afrique 01/10/16)
La chanteur sénégalais se produira notamment sur la scène du Bataclan à Paris, les 18 et 19 novembre. Youssou Ndour, 56 ans, lead vocal du Super Étoile de Dakar, était à Paris durant la semaine du 19 septembre avec Aïda, son épouse, et une équipe restreinte afin de préparer la sortie mondiale, le 24 novembre, de son 34e album, Africa Rekk (« l’Afrique seulement »), dont un premier extrait, « Be Careful », a déjà été divulgué.
(Jeune Afrique 29/09/16)
Grâce au webdoc Art + Casamance, les artistes de la région disposent désormais d’un espace d’exposition. Un lieu virtuel pour des œuvres bien réelles, jusque-là rarement exposées. À de rares exceptions près – la sculptrice Seyni Awa Camara en est une – les artistes de Casamance (Sénégal) sont méconnus, et leurs œuvres quasi invisibles au-delà des frontières de la région. Inutile de les chercher dans les médias et les hauts lieux de l’art contemporain, qu’il s’agisse des foires, des musées ou des biennales, ils n’y sont pas, ignorés des réseaux, des galeristes, des commissaires d’expo. Et pourtant ces plasticiens existent, travaillent, poursuivent tant bien que mal des œuvres singulières. Avec le webdocumentaire Art + Casamance, la Française Sabrina Daniel Calonne...
(RFI 22/09/16)
La troisième édition du festival Ciné Droit Libre a ouvert ses portes mercredi 21 septembre, jusque samedi 24 septembre à Dakar sous le thème « Droit de vivre, luttons contre l’extrémisme violent ». Au total, 20 films et long métrages seront présentés gratuitement d’ici la fin de la semaine en ville mais également dans les quartiers populaires.
(Sud Quotidien 15/09/16)
Intitulé «Amine !!!», avec ses trois points d’exclamation, le tout nouveau single de Baaba Maal ne serait qu’une mise en bouche, d’après le communiqué dont nous avons reçu copie, hier mercredi 14 septembre, et qui annonce que l’album du chanteur ne serait plus très loin et qu’il devrait d’ailleurs être disponible dès le mois prochain. «Amine !!!», qui n’est finalement que l’un des douze titres de cet album, serait une fervente prière. Baaba Maal s’intéresse aussi bien à l’actualité nationale qu’à l’actualité internationale, avec l’air de s’en faire pour ce qui se passe autour de lui ou autour de nous, dans un monde de plus en troublé sinon secoué, pour reprendre les termes du communiqué. «Amine !!!» parle de paix,...
(Sud Quotidien 14/09/16)
Pour parler franchement, lui s’attendait à un peu mieux, elle…s’attendait tout de même à ce que son tout premier film plaise au jury. Mor Talla Ndione et Fatou Touré Ndiaye sont les heureux lauréats sénégalais de ce 16ème Clap Ivoire. Deux jeunes gens expérimentés qui ont eu une vie avant le cinéma, en plus d’avoir un discours sur le 7ème art au Sénégal, qu’ils ont bien voulu partager avec nous, au cours de notre entretien téléphonique d’hier, mardi 13 septembre. Portrait croisé… Vous ne l’entendrez peut-être pas le crier sur tous les toits, avec toute l’exubérance tapageuse du vainqueur, mais ce n’est certainement pas comme si toute cette histoire l’avait plus ou moins laissé de marbre…Vous le sentirez même un...
(Jeune Afrique 08/09/16)
Deux romans graphiques reviennent sur l’expérience de soldats français en terre algérienne. Avec subtilité et sensibilité. Cinquante-quatre ans après la fin de la guerre d’Algérie, le conflit continue de hanter la mémoire de l’ancienne puissance coloniale. Cela ne signifie pas pour autant que rien ne soit entrepris, d’un côté comme de l’autre de la Méditerranée, pour faire la lumière sur les zones d’ombre d’une histoire de fièvre et de sang. Livres de chercheurs, témoignages d’acteurs, expositions diverses ont été nombreux, ces dernières années, à revenir sur les « événements » – le monde de l’édition ne passant pas à côté du cinquantenaire de l’indépendance, en 2012.
(Enquête 12/08/16)
Le festival ‘’clap ivoire 2016‘’, pour sa 16ème édition, se tiendra du 06 au 10 septembre 2016. Au Sénégal, le jury national s’est réuni et a porté son choix sur un film de fiction : ‘’La promesse’’ et un court métrage documentaire ‘’Ramatou’’ pour le représenter à ce rendez-vous annuel. Mor Talla Ndionne et Fatou Touré feront-ils cette année autant que Lamine Diémé et Pape Abdoulaye Seck au festival Clap Ivoire de la Côte d’Ivoire ? On en saura quelque chose le 10 septembre prochain quand tous les films en compétition seront diffusés sur grand écran à Abidjan. Leurs films ‘’Ramatou’’ et ‘’La Promesse’’ ont été choisis par le jury national du Sénégal qui s’est réuni à la Direction de...
(Enquête 27/07/16)
L’artiste et promoteur sénégalais Ablaye Dieng dit Laye Ananas établi en Norvège est de retour à Dakar. Il a présenté samedi dernier différents projets culturels. Avec pour objectif de vendre la destination Sénégal en Europe. Recruter des artistes sénégalais, leur ouvrir les portes de l’Europe pour promouvoir la culture sénégalaise. C’est l’objectif que s’est fixé l’artiste et promoteur sénégalais Ablaye Dieng dit Laye Ananas établi en Norvège depuis 13 ans. Actuellement au Sénégal, il a présenté samedi dernier ses projets culturels à la presse. Il entend mobiliser des artistes casamançais pour promouvoir les cultures du Sud à travers le monde. ‘’Je veux montrer notre riche culture à la face du monde. Mais aussi en même temps passer par cette dernière...
(Jeune Afrique 12/07/16)
Jusqu'au 30 août, « Jeune Afrique » vous propose un rendez-vous hebdomadaire consacré aux influenceurs africains et / ou de la diaspora qui agitent la toile. Cette semaine, Mouhamadou Ndiaye, plus connu sous le pseudo de "Dudu fait des vidéos", véritable ambianceur du web sénégalais. Mais pas seulement. À seulement 24 ans, Mouhamadou Ndiaye a su se faire une place de choix dans le monde encore balbutiant des net influenceurs sénégalais. Pour ce jeune Dakarois, tout a commencé il y a deux ans : « J’ai vu une vidéo du rappeur 50 Cent sur Twitter où il faisait un truc drôle. C’était un Vine. Je suis allé voir ce que c’était et j’ai vu des trucs de dingue. Je m’y...
(Le Soleil 09/07/16)
La redynamisation de la coopération culturelle entre le Sénégal et le Cap-Vert, était, lundi dernier, au centre des discussions durant l’audience accordée par le ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye, à son Excellence Cesar Monteiro, ambassadeur de la République du Cap-Vert à Dakar. Selon le diplomate capverdien, Praia a l’ambition de relancer ses relations de partenariat dans le domaine de la culture avec les Etats de la sous-région en général et du Sénégal en particulier. « Il s’agit de renforcer et d’approfondir les liens très étroits de la coopération culturelle qui ont toujours existé entre le Cap-Vert et le Sénégal ; les deux pays accueillant chacun une forte communauté depuis longtemps », lit-on dans un communiqué...
(Jeune Afrique 08/06/16)
Jamais là où on l'attend, l'actrice se façonne une carrière solide dans un milieu où il est difficile de percer quand on est noir en France. Pour autant, pas question pour elle de s'apitoyer sur son sort. Rendez-vous est pris dans un café du 18e arrondissement de Paris. Après une demi-heure d’attente, toujours pas d’Aïssa Maïga, et on apprend que – à la suite d’un malentendu – l’interview n’a pas été confirmée auprès de l’actrice. Qu’à cela ne tienne, Aïssa Maïga est prête à nous accueillir tout de go dans son appartement, situé dans le quartier. Une spontanéité qui en dit long sur le tempérament de la comédienne. C’est avec une simplicité désarmante qu’elle nous reçoit chez elle – toute...
(Enquête 07/06/16)
La semaine sénégalaise du livre organisée par l’Harmattan Sénégal a baissé ses rideaux. Elle a permis aux écrivains, intellectuels et des élèves d’échanger pendant 7 jours et de rendre hommage à Cheikh Hamidou Kane et la littérature sénégalaise. La reconnaissance des paires. C’est l’une des choses les plus recherchées certainement par un membre d’une corporation. Voilà pourquoi, les écrivains, Ameth Guissé et Adja Ndeye Boury Ndiaye étaient tout heureux ce samedi, lors de la remise de leurs distinctions littéraires. Le roman d’Ameth, ‘’Une mort magnifique’’ et celui de Ndeye Boury ‘’Collier de cheville’’ ont remporté respectivement le ‘’Grand prix, Cheikh Hamidou Kane pour le roman africain’’ et celui de la première dame pour la promotion de la littérature féminine. Cette...
(Jeune Afrique 31/05/16)
Alors que le 12e Dak'Art prend fin début juin et que se pose déjà la question du 13e, la ville de Martigny en Suisse rend hommage à une manifestation qui a, malgré ses récurrents déboires, joué un rôle fondamental dans l'histoire de l'art contemporain africain. La belle meurt mais ne se rend pas… C’est une histoire qui se répète, tous les deux ans depuis le début des années 1990. Chaque fois, les paris vont bon train : aura-t-elle lieu, cette Biennale de l’art africain contemporain censé réunir à Dakar (Sénégal) le gratin de la création continentale ? Et chaque fois, le miracle se produit in extremis ou presque. Cette année n’a pas fait exception à la règle, bien au contraire...
(Le Quotidien (Sn) 13/05/16)
Pas très attendu au Festival international de jazz de Saint-Louis parce que peu connu par le public de Saint-Louis jazz, le groupe Sarro a pourtant fait forte impression. Oumar Sarr et ses musiciens qui avaient la lourde tâche d’ouvrir la 24ème édition du festival de la vieille ville ont séduit le public pour leur come-back après un premier passage en 2013. Trois ans seulement après son premier passage sur la scène, le groupe de jazz Sarro s’est plus que jamais révélé au public de Saint-Louis. Invité pour faire la première partie à l’ouverture avant le passage tant attendu de Bob Magrib, finalement absent, les jeunes musiciens sénégalais ont en effet fait étalage de tout leur talent sur la scène de...
(RFI 12/05/16)
Bob Marley est mort il y a 35 ans. Icône mondiale, militant avant l’heure pour la défense des droits, le chanteur a été célébré un peu partout sur la planète, notamment en Afrique. Un concert en son honneur était organisé mercredi soir à Dakar.
(RFI 06/05/16)
La 12e édition du Dak'Art, le grand rendez-vous de l'art contemporain africain s'est ouvert mardi 3 mai dans la capitale sénégalaise. Pendant un mois, une soixantaine d’artistes venus de tout le continent y exposent les œuvres entre les murs de l'ancien palais de justice de Dakar.
(AFP 05/05/16)
Le grand festival annuel de jazz de Saint-Louis, dans le nord du Sénégal, dont l'interdiction officielle a suscité un concert de critiques, se tiendra la semaine prochaine comme initialement prévu, avec une sécurité renforcée après de récentes attaques jihadistes en Afrique de l'Ouest. Les appels au maintien du festival - dont la 24e édition doit s'ouvrir le 11 mai, pour cinq jours avec notamment pour tête d'affiche l'Américain Marcus Miller - s'étaient multipliés depuis la révélation, mardi, d'un arrêté du préfet du département de Saint-Louis stipulant l'interdiction de la manifestation en raisons de menace pour la sécurité. La levée de l'interdiction a été réclamée par l'Association Saint-Louis Jazz, qui organise le festival, des opérateurs économiques, de simples résidents de la...

Pages

(RFI 28/11/17)
Depuis 10 jours, l’ancien ministre des Affaires étrangères sénégalais Cheikh Tidiane Gadio est incarcéré à New York. Soupçonné de corruption dans une affaire entre le Tchad et la Chine autour de concessions pétrolières, il avait réclamé sa libération conditionnelle. Comme le gouvernement américain avait fait appel, un tribunal américain a tranché ce lundi 27 novembre : il pourra bien quitter le centre de détention pour aller en résidence surveillée dans sa résidence du Maryland, sur la côte est américaine.
(Jeune Afrique 28/11/17)
L'analyste politique Ahmadou Ndiaye s'inquiète des risques que l'exploitation du pétrole découvert au large des côtes sénégalaises peut faire courir à l'environnement et à la gouvernance. Il appelle à un débat public sur ces questions. Si les nombreuses découvertes d’hydrocarbures au large du Sénégal et de la Mauritanie viennent confirmer de réelles potentialités pour la région en termes de développement, ces ressources, déjà reconnues « de classe mondiale », exposent aussi ces pays à de multiples risques. Après l’américain Kosmos et l’écossais Cairn, qui récoltent déjà les bénéfices de l’offshore profond dans la région...
(Jeune Afrique 28/11/17)
Sous les huées de l’opposition, les députés de la majorité présidentielle ont voté samedi la levée de l’immunité de leur « honorable collègue », incarcéré depuis le 7 mars. Dans une ambiance houleuse, les parlementaires sénégalais ont voté à une écrasante majorité la levée de l’immunité du député et maire socialiste de Dakar, incarcéré depuis le 7 mars. Signe de la nervosité autour de l’affaire Khalifa Sall, les rues attenantes à l’Assemblée nationale avaient été bouclées, samedi 25 novembre, par des dizaines de policiers anti-émeutes. Une manière d’empêcher la présence encombrante des partisans du maire de Dakar, qui avaient prévu de battre le pavé sur la place Soweto, pour protester contre un dénouement écrit d’avance. Vers un procès ? Tard...
(Le Monde 28/11/17)
De nombreuses femmes quittent Dakar pour aller travailler en Arabie saoudite, au Liban ou au Maroc. Une expérience qui tourne souvent à l’esclavage moderne. Lorsque Boury raconte son séjour en Arabie saoudite, la colère et la peur le disputent au dégoût : « C’était l’enfer ! Le premier jour, ils m’ont touché les cuisses et les fesses. Pendant que je travaillais, les fils de la patronne me reluquaient tout le temps. Je dormais habillée, un couteau à portée de main. » Boury est née et a grandi à Dakar, dans le quartier de Sicat Liberté. A 20 ans, après avoir arrêté ses études d’architecture à la suite d’une grossesse, elle a commencé à travailler comme serveuse dans des restaurants. Puis,...
(RFI 27/11/17)
Au Sénégal, Khalifa Sall a perdu son immunité parlementaire suite à un vote de l’Assemblée nationale samedi soir. Les réactions à cette décision sont contrastées. Pour les autorités, la procédure a été menée dans la légalité et cette décision ne remet pas en cause la présomption d’innocence du maire de Dakar. Elle permet en revanche d’aller vers un procès. « Ce que je peux vous dire, c’est que c’est dans l’intérêt même de Monsieur Khalifa Sall d’être fixé sur son sort parce qu’il ne peut pas indéfiniment rester en détention préventive, affirme l'avocat de l'État, Baboucar Cissé.
(RFI 27/11/17)
La construction d'une véritable architecture africaine de sécurité sur le continent, il en sera question, lors du prochain sommet Afrique-Europe à Abidjan, les 29 et 30 novembre 2017alors que les opérations de maintien de la paix de l'Onu ont montré leurs limites en Afrique. Dans la région du Sahel et du Sahara, une initiative régionale a vu le jour, parrainée par la France, mais soutenue par l’Union Européenne et les Etats-Unis: la force conjointe du G5 a été lancée, début juillet 2017, par le président Emmanuel Macron. 5 pays de la région, le Mali, le Niger, le Burkina Faso, mais aussi la Mauritanie, et le Tchad se sont mis d'accord, pour mettre sur pied, une force anti-terrorisme de 5000 hommes,...
(RFI 24/11/17)
L'Assemblée nationale est convoquée ce samedi pour voter «pour» ou «contre» la levée de l'immunité du député-maire de Dakar. Mercredi 22 novembre, la commission chargée de préparer ce vote devait entendre Khalifa Sall. Au final cette audition a été annulée. La décision est donc entre les mains des députés. Réunis à huis clos ce jeudi à la mi-journée, les présidents des différentes commissions de l'Assemblée nationale ont donc tranché et décidé de passer directement au vote. Sans entendre, comme le stipule pourtant le règlement de l'institution, le principal intéressé.
(La Tribune 24/11/17)
La ministre sénégalaise des transports aériens et du développement des infrastructures aéroportuaires, Maïmouna Ndoye Seck a signé un contrat commercial avec la société Transcon pour la réhabilitation des aéroports régionaux du Sénégal. Estimé à près de 100 milliards francs CFA, ce projet sera déployé sur une durée de 47 mois. L'Etat sénégalais a signé ce week-end un contrat commercial avec la société Transcon pour la réhabilitation des aéroports régionaux du pays. D'un montant d'environ 100 milliards de francs CFA, ce contrat devrait permettre au gouvernement sénégalais, de procéder à des travaux de reconstruction et de réhabilitation des aérodromes tels que : Saint Louis, Matam, Ziguinchor, Tambacounda et Kédougou. « Ce contrat d'un montant d'environ 100 milliards de francs CFA permettra...
(Jeune Afrique 24/11/17)
Il y a quinze ans, il menait l’équipe de football du Sénégal au Mondial en tant que capitaine. Cet été, il revivra l’aventure en tant que sélectionneur. Le sélectionneur des Lions de la Teranga a déjà connu la Coupe du monde. C’était en 2002, il était capitaine et le Sénégal avait atteint les quarts de finale, finalement battu 1 à 0 par la Turquie. Seize ans plus tard, c’est dans le costume de sélectionneur, endossé en mars 2015, qu’il va renouer avec le Mondial. Âgé de 41 ans, cet ancien milieu de terrain passé par la France (PSG, Montpellier, Sedan et Nîmes) et l’Angleterre (Birmingham City, Portsmouth) s’est naturellement tourné vers le métier d’entraîneur à la fin de sa carrière...
(Jeune Afrique 23/11/17)
Emprisonné depuis plus de huit mois, le député et maire de Dakar devait être entendu ce mercredi 22 novembre par une commission parlementaire chargée d’examiner la levée de son immunité parlementaire. Mais l’opération a tourné court, Khalifa Sall refusant d’être auditionné en prison. « Libérez Khalifa ! Macky Sall, dictateur ! » Quelques dizaines de femmes s’époumonent sur le parvis de la prison de Rebeuss, à Dakar, où Khalifa Sall, inculpé pour « association de malfaiteurs », « complicité de faux et usage de faux en écritures privées de commerce », « faux et usage de faux dans des documents administratifs », « détournement » et « escroquerie aux deniers publics et blanchiment de capitaux, est incarcéré depuis le 7...
(Le Monde 23/11/17)
L’opposant Khalifa Sall, accusé de détournements, devait être entendu par une commission parlementaire. Laquelle ne s’est pas présentée à la prison de Rebeuss. L’imbroglio politico-judiciaire n’en finit pas dans l’affaire Khalifa Sall. Le maire de Dakar, accusé de détournement, escroquerie aux deniers publics et blanchiment de capitaux mais élu député le 30 juillet, était convoqué mercredi 22 novembre à 17 heures à une audition devant la commission formée par l’Assemblée nationale afin de statuer sur une éventuelle levée de son immunité. Le problème, c’est qu’il est détenu à la prison de Rebeuss depuis plus de huit mois. « Il n’est donc pas libre de ses mouvements et n’a pas le droit de répondre à la convocation d’une personne autre qu’un...
(RFI 23/11/17)
Au Sénégal, on s'attendait à une nouvelle étape dans le dossier Khalifa Sall ce mercredi. Le député-maire de Dakar, en prison depuis le mois de mars, soupçonné de détournements de deniers publics, devait être entendu par une commission de l'Assemblée nationale chargée de statuer sur la levée ou non de son immunité de député. Cette audition n'a pas eu lieu. A huis clos, la commission aurait décidé de se passer de cet entretien - pourtant obligatoire, indique le règlement de l'Assemblée - et de proposer en séance plénière une résolution pour que les députés votent «oui» ou «non»...
(RFI 23/11/17)
L’avalanche de réactions se poursuit suite aux images, diffusées par CNN, de personnes vendues comme esclaves en Libye. Le Niger a ainsi demandé que la question migratoire soit débattue lors du sommet Union européenne-Union africaine qui se tiendra les 29 et 30 novembre prochains à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Des voix s'élèvent également chez les diasporas africaines d'Europe pour que les dirigeants africains protègent leurs ressortissants et fassent mieux que de négocier des enveloppes d'aide au développement. « Dans la région de Kayes, les centres de santé, les écoles… c'est la diaspora qui fait tout », peste Toudo Traoré, président de l'Union des Maliens de Montreuil. Son association finance des projets de développement vers le village de Kirané Kaniaga. Les...
(Le Monde 22/11/17)
Le député-maire de Dakar, en prison depuis huit mois, est convoqué au Parlement ce mardi. Ses avocats contestent la légalité de la procédure. L’imbroglio politico-judiciaire n’en finit pas dans l’affaire Khalifa Sall. Le maire de Dakar, accusé de détournement, escroquerie aux deniers publics et blanchiment de capitaux mais élu député le 30 juillet, est convoqué mercredi 22 novembre à 17 heures à une audition devant la commission ad hoc formée par l’Assemblée nationale afin de statuer sur une éventuelle levée de son immunité. Le problème, c’est qu’il est détenu à la prison de Rebeuss depuis plus de huit mois.
(RFI 22/11/17)
Le député-maire de Dakar, en prison depuis mars dernier, soupçonné de détournements de deniers publics, est convoqué ce mercredi 22 novembre devant la commission de l’Assemblée nationale sénégalaise qui doit statuer sur la levée de son immunité parlementaire. Une convocation envoyée sous forme de lettre à la prison de Rebeuss qui n’a aucun sens, estiment les défenseurs de Khalifa Sall. Cette lettre-convocation que RFI a pu consulter est datée du lundi 20 novembre et a été remise à Khalifa Sall le même jour. Elle est signée par Aymerou Gningue, le président de la commission de l’Assemblée nationale chargée de statuer sur l’immunité du député-maire de la capitale sénégalaise. La commission « doit vous entendre le mercredi 22 novembre à 17...
(RFI 22/11/17)
L’affaire fait du bruit au Sénégal, notamment la Une des journaux. Cheikh Tidiane Gadio, l’ancien ministre des Affaires étrangères sous la présidence d'Abdoulaye Wade, candidat à la présidentielle de 2012, a été interpellé vendredi dernier aux Etats-Unis. Il est soupçonné d’avoir aidé à l’obtention des concessions pétrolières au Tchad et en Ouganda en échange du versement de pots-de-vin. L’inculpation est lourde. Les autorités judiciaires américaines ont arrêté Cheikh Tidiane Gadio et l’homme d’affaires chinois Chi Ping Patrick Ho pour des faits de corruption. Cette affaire débute en 2014 quand, à la tête de l’entreprise The Energy Company, monsieur Ho souhaite décrocher des contrats pétroliers au Tchad. D’après les enquêteurs du FBI, Gadio aurait joué un rôle de lobbyiste. « The...
(Jeune Afrique 22/11/17)
Une centrale de 15 MW à Thiès et sept autres plus petites pour alimenter des localités isolées : c'est le contrat à 26,8 millions d'euros que Vinci Energies vient de décrocher auprès de la Senelec. La Société d’électricité du Sénégal (Senelec) a retenu le groupe français Vinci Energies pour la réalisation de huit centrales photovoltaïques sur quatre grandes régions du Sénégal : les îles du Saloum et la région de Thiès, à l’ouest du pays, ainsi que dans les régions de Tambacounda et de Kolda à l’est. Composées de 62 850 panneaux solaires, ces nouvelles centrales offriront 17 MW de puissance totale, dont 15 MW pour la seule structure de Thiès. Les sept autres centrales, de type hybride avec panneaux...
(Le Point 22/11/17)
Avec sa commande de deux Airbus A330neo, la compagnie nationale sénégalaise prévoit de lancer l'activité long-courrier dès 2019. Air Sénégal, la nouvelle compagnie d'État en cours de formation, fait ses emplettes aux salons aéronautiques mondiaux. En juin dernier, les dirigeants avaient signé au Bourget pour deux ATR 72-600. Ceux-ci sont actuellement en cours de livraison et permettront de démarrer l'activité de la compagnie par des vols domestiques ou régionaux court-courriers. La semaine dernière, lors du Dubaï Air Show, en présence de Maïmouna Ndoye Seck, ministre du Transport aérien et du Développement des infrastructures aéroportuaires du pays de la Téranga, Air Sénégal a signé un protocole d'accord pour deux Airbus A330neo, la version remotorisée du long-courrier actuellement le plus vendu. Il...
(Jeune Afrique 21/11/17)
L’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères Cheikh Tidiane Gadio, candidat malheureux à la présidentielle de 2012, a été arrêté à New York vendredi dernier. La justice américaine le soupçonne d’avoir obtenu des concessions pétrolières au profit de l’entreprise dirigée par son co-accusé, un homme d’affaires chinois, en échange de pots-de-vins qui auraient été versés à de hauts responsables tchadien et ougandais. Les charges sont lourdes, et le scénario inattendu. Vendredi 17 novembre, l’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, a été interpellé à New York avant d’être présenté, le lendemain, à un magistrat. Selon un communiqué publié ce lundi par le Département américain de la Justice, cet ancien ministre d’Abdoulaye Wade, qui fut candidat à l’élection présidentielle de...
(La Tribune 20/11/17)
Au Sénégal, la masse monétaire a connu une augmentation de 69,1 milliards de francs CFA, en variation annuelle au mois d'août 2017 comparé au mois précédent, a-t-on appris de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest. Selon l'institution, cette augmentation est portée par la progression des dépôts inclus dans la masse monétaire et la circulation fiduciaire. D'après les informations révélées par la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest (BCEAO), la masse monétaire du Sénégal a enregistré une forte augmentation de 69,1 milliards de francs CFA (110,56 millions de dollars), en variation mensuelle au mois d'août 2017, par rapport au mois de juillet 2017. Selon les données de la Banque, cette masse monétaire s'est établie à 4.406,3...

Pages