Samedi 18 Novembre 2017

Sénégal

(La Tribune 14/11/17)
Coup de chance d’une saison pluviale ou fruit d’une volonté de valorisation ? Cette année, la production de pratiquement l'ensemble des filières agricoles au Sénégal ont augmenté de manière très remarquée. Une performance qui conforte les décideurs sénégalais dans leur stratégie d'atteindre l'autosuffisant alimentaire pour le pays sur le moyen terme. L'agriculture sénégalaise se «porte bien». Les bonnes productions de cette année valident ce constat comme le confirme une évaluation d'une mission conjointe du Comité inter-États de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS), du PAM, de la FAO et du gouvernement sénégalais, rendue publique ce samedi 11 novembre. Selon les résultats de ce rapport conjoint, les chiffres du secteur sont quasiment tous dans le vert et plusieurs des objectifs...
(Jeune Afrique 14/11/17)
Vendredi 10 novembre, le Sénégal s’est qualifié pour la Coupe du monde en s’imposant en Afrique du Sud (2-0) lors d’un match donné à rejouer par la FIFA. Mais le Burkina Faso, qui avait déposé un recours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), ne veut pas s’avouer vaincu. La décision de la FIFA de faire rejouer la rencontre Afrique du Sud-Sénégal (2-1, le 12 novembre 2016) – une première – à la suite d’une faute d’arbitrage de l’arbitre ghanéen Charles Lamptey, suspendu à vie pour « manipulation de match », continue de faire des vagues au Burkina Faso. Tout comme l’Afrique du Sud, la fédération burkinabè de football (FBF) a en effet décidé d’aller jusqu’au bout des recours qui...
(AFP 13/11/17)
Des dirigeants africains ont appelé lundi à aider leurs Etats à assurer leur propre sécurité, y compris par une adaptation des interventions internationales aux réalités locales, à l'ouverture du Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique. "La réponse militaire doit être solidaire et globale pour ne laisser aucun sanctuaire aux groupes terroristes", a déclaré le président sénégalais Macky Sall...
(Jeune Afrique 13/11/17)
La 4e édition du Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique s'est ouverte ce lundi à Dakar. Les présidents rwandais, Paul Kagamé, et malien, Ibrahim Boubacar Keïta, ont fait le déplacement. Pendant deux jours, les grands enjeux sécuritaires africains seront au centre des discussions à Dakar. Les 13 et 14 novembre, la capitale sénégalaise accueille la 4e édition du Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique. Cette année, près de 800 personnes – militaires, experts, diplomates… – participeront à ce qui s’est imposé, depuis 2013, comme l’un des rendez-vous majeur pour les questions de sécurité sur le continent. Comme lors des trois précédentes éditions, Macky Sall a ouvert les travaux de ce Forum. «...
(APA 13/11/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le chef de l'Etat sénégalais, Macky Sall, a listé lundi à Diamniadio, quatre défis sécuritaires que l'Afrique doit relever pour sa paix et sa sécurité. « Le premier défi est l'échange des renseignements par où tout commence. Le renseignement est l'affaire de professionnels qui requiert rigueur et discrétion », a déclaré Macky Sall à l'ouverture du 4ème Forum international de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique. La rencontre qui se tient au Centre International de Conférences Abdou Diouf (CICAD) de Diamniadio, à une quarantaine de kilomètres à l’est de Dakar, a pour thème : ‘’Défis sécuritaires actuels en Afrique: pour des solutions intégrées". L'autre défi, selon Macky Sall, est l'intégration des risques liés aux...
(APA 13/11/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le quatrième Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique s’ouvre lundi au Centre International de Conférences Abdou Diouf (CICAD) de Diamniadio sur le thème : "Défis sécuritaires actuels en Afrique: pour des solutions intégrées". Selon les organisateurs de la rencontre, sont attendus à cette édition près de 700 participants composés d’acteurs régionaux et internationaux, d’autorités politiques et militaires, d’experts et universitaires, de diplomates, de représentants d’organisations internationales, de la société civile et du secteur privé. D’une durée de deux jours, la rencontre mettra l’accent sur la nécessité d’approches intégrées, en favorisant les échanges...
(Xinhua 13/11/17)
Les présidents Paul Kagamé (Rwanda) et Ibrahima Boubacar Keïta (Mali) sont arrivés dimanche à Dakar où ils prendront part lundi au Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité. Ils ont été accueillis par le président sénégalais Macky Sall. Le Premier ministre tchadien, Albert Pahimi Padacké, est également arrivé dimanche à Dakar où sont attendus plus de 500 participants, acteurs régionaux et internationaux au plus haut niveau, autorités politiques et militaires, experts et universitaires, diplomates, représentants d'organisations internationales, de la société civile et du secteur privé.
(RFI 13/11/17)
Le Sénégal accueille du 13 au 14 novembre la nouvelle édition 2017 du Forum de Dakar, devenu en quatre années d’existence un rendez-vous incontournable des experts de la sécurité africaine. Au menu cette année, une stratégie intégrale contre le terrorisme, mais aussi la réforme du secteur de la sécurité, la cybersécurité, la piraterie maritime ou encore la lutte contre le financement du terrorisme. Ce lundi matin s’ouvre dans la capitale sénégalaise le Forum international de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique. Organisé par l’Etat sénégalais, en collaboration avec le ministère français de la Défense, cette rencontre informelle réunit depuis quatre ans des diplomates, des militaires et des civils (chercheurs, universitaires et experts), qui réfléchissent ensemble et à...
(APA 13/11/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Les Présidents Paul Kagame (Rwanda) et Ibrahim Boubacar Keïta (Mali) sont arrivés dimanche soir à Dakar, pour prendre part au Forum international de Dakar sur la Paix et la Sécurité qui débute lundi. Ils ont été accueillis par leur hôte, le président du Sénégal Macky Sall. Le Premier ministre tchadien Albert Pahimi Padacké est lui aussi déjà arrivé à Dakar ce dimanche. Selon ses organisateurs, sont attendus à cette édition près de 700 participants composés d’acteurs régionaux et internationaux, d’autorités politiques et militaires, d’experts et universitaires, de diplomates, de représentants d’organisations internationales, de la société civile et du secteur privé. Au cours des deux jours de débat, la rencontre mettra l’accent sur la nécessité d’approches intégrées, en...
(RFI 13/11/17)
Deux jours de débat sur la paix et la sécurité en Afrique, des dirigeants, des présidents, des chercheurs, des experts, des responsables de la société civile, réunis pour cette 4e édition du Forum de Dakar, pour échanger sur les défis sécuritaires du continent. Lors de la cérémonie d’ouverture de ce forum, il a été question de sécurité intégrée, autrement dit des moyens de travailler ensemble pour lutter contre le terrorisme. Avec notre correspondant à Dakar, Guillaume Thibault La cérémonie a pris 45 minutes de retard, avec un grand absent, Faure Gnassingbé, président du Togo et surtout président surtout en exercice de la Cédéao. Aucune explication n’a été fournie pour le moment à cette absence, mais les autorités togolaises font face...
(APA 13/11/17)
APA-Dakar (Sénégal) - L'Inter-ordre des professionnels de la Santé (IOPS) du Sénégal, a exigé samedi à Dakar, le retrait du projet de loi légalisant la médecine traditionnelle qui, selon lui, est inscrit au programme de la session de l'Assemblée nationale, après son adoption en conseil des ministres. "Nous exigeons à nouveau le retrait du projet de loi sur la médecine traditionnelle. Cette législation risque d’entraîner la désarticulation totale de notre système de santé et va entacher de façon significative sa fiabilité et sa crédibilité", a dit Dr Mamadou Niang. S' exprimant au cours d'un point de presse, le président de l’IOPS a souligné pour le déplorer que l'Inter-ordre qui regroupe l’Ordre des médecins du Sénégal, l’Ordre des pharmaciens, l’Ordre des...
(AFP 11/11/17)
Ils y sont! Les Sénégalais ont assuré leur qualification pour le Mondial-2018, le second de leur histoire, après un succès plein de réalisme obtenu en Afrique du Sud (2-0), vendredi à Polokwane. Les "Lions de la Teranga", qui sont restés invaincus dans ces éliminatoires en cinq matches, auront l'occasion en Russie de marcher sur les traces de leurs illustres prédécesseurs de 2002. Autour du sélectionneur Bruno Metsu et de leur attaquant El-Hadji Diouf, ils avaient alors atteint les quarts de finale, battant la France en poule et éliminant la Suède en huitièmes.
(APA 11/11/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le principal du service de la dette du Sénégal a connu une augmentation de 44,6 milliards FCFA (environ 71,360 millions de dollars) au troisième trimestre 2017 comparé à la même période de 2016, a appris vendredi auprès du ministère de l’économie, des finances et du plan. Ce principal s’est établi à 73,7 milliards FCFA contre 51 milliards FCFA au troisième trimestre 2016. Toutefois, en glissement trimestriel, il a enregistré une hausse de 35,7 milliards FCFA, passant de 54,4 milliards FCFA au deuxième trimestre 2017 à 73,7 milliards FCFA un trimestre plus tard. Quant aux intérêts et commissions versées par l’Etat sénégalais, ils ont fortement augmenté de 50,7 milliards FCFA entre le deuxième et le troisième trimestre 2017,...
(APA 11/11/17)
APA-Dakar (Sénégal) - A fin septembre 2017, l’emploi salarié du secteur moderne au Sénégal s’est légèrement replié de 0,9% en variation mensuelle comparé au mois précédent, a appris vendredi APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Selon la DPEE, cette situation est principalement imputable au sous-secteur industriel et au commerce qui ont enregistré des reculs respectifs de 2% et 1,6% de leurs effectifs salariés. Par contre, des créations nettes d’emplois sont notées dans les bâtiments et travaux publics (BTP) (+0,5%) et les services avec respectivement des progressions de 0,5% et 0,3%. Sur une base annuelle, l’emploi salarié du secteur moderne a progressé de 4,7% au mois de septembre 2017. Une bonne orientation d’ensemble du...
(APA 11/11/17)
APA – Dakar (Sénégal) - Le Sénégal est allé s’imposer en Afrique du Sud (0-2), vendredi à Polokwane, pour le compte de la 2e journée du groupe D des éliminatoires, assurant ainsi sa qualification pour la Coupe du monde de football prévue en 2018 en Russie. C’est en première période que les « Lions » ont assuré l’essentiel en inscrivant leurs deux buts par successivement Diafra Sakho sur un passe lumineuse de Sadio Mané (12e mn) et Mkhize contre son camp sur pression de Sadio Mané servi par Diafra (38e mn). Avec ce succès, les Sénégalais, qui comptent 11 points, ne peuvent plus être rejoints par leurs challengers, le Burkina et le Cap-Vert, qui comptent chacun 6 points. L’Afrique du...
(APA 11/11/17)
APA-Dakar (Sénégal)- Pour faire réalité l’accès universel à l’énergie, la contribution des femmes s’avère indispensable, a déclaré vendredi à Dakar, Directeur pays de l’Energy 4 Impact et expert en énergies renouvelables, Louis Seck. «Aujourd’hui, il est avéré que la participation des femmes est indispensables», a notamment dit M. Seck, ancien ministre des Energies renouvelables du Sénégal. Il s’adressait à la presse à la clôture d’un atelier un atelier d’évaluation sur le thème «Genre et énergie» à l’initiative de l’ONG Energy 4 Impact. Malgré des efforts faits dans l’élaboration des politiques énergétiques au Sénégal, Louis Seck souligne que la prise en compte du genre est loin d’être une réalité. «C’est pourquoi, a poursuivi M. Seck, nous voulons faire de sorte que...
(Le Point 10/11/17)
La mise en place d'une commission ad hoc chargée de procéder à la levée de l'immunité parlementaire de Khalifa Sall, le maire de Dakar, n'en finit plus d'agiter le débat politico-juridique. C'est acté. Il y aura bien une commission ad hoc chargée de statuer sur la demande de la levée de l'immunité parlementaire du député Khalifa Ababacar Sall, qui n'est autre que le maire de Dakar, incarcéré de façon préventive depuis le 7 mars à la prison de Rebeuss. Il faut dire qu'il aura fallu toute la détermination du doyen et président de l'Assemblée nationale...
(La Tribune 10/11/17)
Le groupe sénégalais Wari a annoncé avoir déposé depuis le 3 novembre, deux demandes d’arbitrage auprès de la Cour internationale d’arbitrage de la Chambre de commerce internationale à Paris dans le contentieux du rachat de Tigo qui l’oppose à l’opérateur Millicom. La première demande vise d’ailleurs le groupe Millicom et la seconde la société NJJ Capital et Sofima Ltee. De quoi s’attendre à une longue procédure puisque le 6 novembre dernier, Millicom a aussi annoncé avoir déposé une demande d’arbitrage contre Wari.
(Jeune Afrique 10/11/17)
Nouveau rebondissement dans l'affaire qui oppose le groupe sénégalais de transfert d'argent et Millicom : Wari annonce avoir déposé deux demandes auprès de la Cour internationale d’arbitrage contre le groupe Millicom et contre les sociétés de Xavier Niel et Hassanein Hiridjee. Le groupe sénégalais de transfert d’argent Wari a annoncé ce vendredi, par l’intermédiaire de son agence de communication 35°Nord, avoir déposé le 3 novembre deux demandes d’arbitrage auprès de la Cour internationale de la Chambre de commerce internationale de Paris, dans le cadre de l’affaire qui l’oppose...
(Le Point 10/11/17)
Inauguré à Dakar, l'Institut de la francophonie pour l'éducation et la formation va contribuer à une meilleure formation à la langue de Descartes. C'est dans le quartier de la pointe des Almadies, juste en face de l'ambassade américaine, que les locaux flambants neufs de l'Institut de la francophonie pour l'éducation et la formation (IFEF) ont été inaugurés ce début septembre en présence du président sénégalais Macky Sall et de la secrétaire générale de la francophonie, Michaëlle Jean, l'IFEF étant adossé à l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), dont le but affiché est d'apporter « une expertise technique pour l'élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation de leurs politiques éducatives ». Dès la veille de l'inauguration, on s'est affairé...

Pages

(Jeune Afrique 31/10/17)
Soupçonné d’avoir participé à un trafic de plusieurs millions d’euros, le musicien risque la cour d’assises. Mais la somme contrefaite serait en réalité bien inférieure. Ce que la justice tarde à admettre. À l’heure où la présidence sénégalaise entend partir en croisade contre les informations frelatées, communiquant autour du nouveau hashtag #StopFakeNews, les conseillers du Palais de la République devraient se pencher rétrospectivement sur l’affaire Thione Ballago Seck, qui défraya la chronique il n’y a pas si longtemps. Quel plus bel exemple, en la matière, que la procédure judiciaire qui vise depuis plus de deux ans la star du mbalax et qui pourrait lui valoir un procès aux assises ? Le 29 mai 2015, l’affaire démarre dans les colonnes des journaux,...
(APA 31/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Dakar, la capitale sénégalaise, vit en ce moment l’une de ses plus fortes périodes de chaleur. De jour comme de nuit, la température oscille entre 31 et 33 degrés, avec une pointe exceptionnelle de 35 degrés atteinte samedi 28 octobre, selon la météo qui n’annonce rien de rassurant en prévoyant le règne de la canicule jusqu’au mois de novembre. Un surcroît d’angoisse pour les Dakarois qui, depuis plus d’un mois, livrent inlassablement un combat contre la chaleur, en faisant recours principalement aux ventilateurs et split, à l’eau fraîche dont la vente en sachet fait fureur, et, pour les moins nantis, aux éventails fabriqués artisanalement avec les feuilles de palmier ou de rônier. Vendeur dans un magasin situé...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Créée en 2006, l'Association de Sciences Po pour l'Afrique (ASPA) vise à promouvoir au sein de l'IEP de Paris l'Afrique dans toute sa diversité. Jeune Afrique a interviewé son nouveau président, Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye. Le Sénégalais Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye est depuis septembre le nouveau président de l’Association de Sciences Po pour l’Afrique (ASPA). Auteur de plusieurs ouvrages (cinq recueils de poèmes et un pamphlet), cet étudiant en première année de Master de droit économique entend susciter autour de lui des vocations africanistes. Jeune Afrique : Quelle est la vocation de l’ASPA ? Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye : Ce qui nous réunit, c’est avant tout un amour commun. Notre rôle est de représenter et de penser l’Afrique à Sciences...
(Jeune Afrique 30/10/17)
Ces trente dernières années, le gotha sénégalais a pris ses aises le long de la côte. Le littoral dakarois a été détruit à coups de constructions anarchiques. Peut-on encore limiter les dégâts ? «Je suis un peu comme saint Paul lorsqu’il s’est converti sur le chemin de Damas. Il y a quarante ans, moi aussi je voulais construire sur le littoral », confie Pierre Goudiaby Atepa. Si les textes saints prétendent que c’est en entendant la voix de Jésus que Paul de Tarse, l’ancien pharisien persécuteur des premiers chrétiens, est devenu le « treizième apôtre », ce célèbre architecte s’est quant à lui converti à la préservation du littoral dakarois en écoutant Léopold Sédar Senghor. « La corniche appartient à tout...
(APA 30/10/17)
APA - Dakar (Senegal) - Au total, 11 cas de Dengue ont été confirmés dans la commune de Louga (Nord), annonce le ministère de la Santé et de l’Action sociale (MSAS). Suite à la notification de neuf (9) cas de dengue par l’Institut Pasteur de Dakar (IPD) dans la commune de Louga, le MSAS a aussitôt dépêché une équipe d’investigation épidémiologique coordonnée par le Centre des Opérations d’Urgence Sanitaire (COUS) chargée d’appuyer la région médicale. Les investigations ont permis de confirmer 11 nouveaux cas sur 61 prélèvements testés à la date du 26 octobre», note un communiqué du ministère. Le texte souligne l’absence de cas grave et de décès et précise que tous les patients positifs vus à domicile, se...
(APA 30/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Pour éradiquer la pauvreté des populations vulnérables, le Sénégal doit, en plus de ses efforts considérables, combiner les programmes de sécurité alimentaire et nutritionnelle avec ceux de la protection sociale, a estimé lundi à Dakar, Cheikh Guèye, chargé des programmes de la Fao-Sénégal. « Des interventions de protection sociale et celles du secteur agricole conduites de manière isolées ne permettent pas aux ménages vulnérables de sortir durablement de la pauvreté. Les ménages pauvres sont généralement confrontés à des contraintes et à des chocs multiples. Des politiques et des programmes de sécurité alimentaire, combinés à des interventions de protection sociale, peuvent aider les ménages vulnérables à rompre avec le cycle de dénuement et empêcher la transmission de la...
(Le Monde 30/10/17)
Pour apporter plus de transparence au débat public, l’équipe francophone du site Africa Check vérifie scrupuleusement les déclarations sur le continent. C’est niché au bout d’une voie ensablée dans le quartier en construction de Sacré-Cœur 3, à Dakar, que l’on trouve l’unique cellule de fact-checking (vérification des faits) d’Afrique subsaharienne francophone. Une salle silencieuse dans l’école de journalisme Ejicom, meublée de deux tables et de quelques ordinateurs. Ici, Assane Diagne, Samba Dialimpa Badji et Hyppolite Valdez Onanina épluchent chaque matin la presse de toute la sous-région. Ils décryptent les émissions de radio et de télé, scrutent les réseaux sociaux à la recherche d’affirmations grossières, d’approximations intellectuelles et d’arrangements avec la vérité afin de nourrir de corrections factuelles bien senties leur...
(RFI 24/10/17)
Au Sénégal, si personne ne dément la menace terroriste, la police nationale a néanmoins dû démentir, ce lundi 23 octobre, des informations diffusées par la presse locale au sujet de l’arrestation d’un présumé jihadiste. Ces informations ont provoqué une vague d’inquiétude au sein de la population. Ce citoyen malien a été arrêté à Rosso, poste-frontière où deux Algériens, membres du groupe Etat islamique, ont été interpellés, en septembre, trois mois après leur arrivée au Sénégal. « L’homme transportait des explosifs », a indiqué une influente radio de la place. « Arrêté grâce aux fins limiers des services de renseignement »...
(APA 24/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Les abattages contrôlés de viande au Sénégal ont connu une situation stable au terme des huit premiers mois de 2017 comparé à la même période de 2016, selon les données de la Direction de l’élevage et de la société de gestion des abattoirs du Sénégal. Le cumul de ces abattages de viande s’est élevé en en effet à 16.028 tonnes durant la période sous revue contre 16.029 tonnes à fin avril 2016. Sur une base mensuelle, ces abattages se sont soldés par une baisse de 66 tonnes, passant de 2.022 tonnes en juillet 2017 à 1.956 tonnes un mois plus tard.
(APA 24/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (Cnuced), en collaboration avec la Direction de l'environnement et des établissements classés (DEEC), a lancé, ce mardi à Dakar, le processus formulation du rapport de l'Examen national de l'export vert (ENEV) du Sénégal. D’une durée de 12 mois, le processus formulation de ce rapport a bénéficié de l'appui de la Cnuced et de la banque islamique de développement (Bid). Le Sénégal avait exprimé cette requête auprès de la Cnuced, au sortir de la Cop 22 tenue au Maroc en 2016. Le sera ainsi le 9eme pays à disposer d'un tel document qui répond à la demande croissante des pays pour une évaluation complète de leur potentiel...
(APA 23/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le directeur général de l'Agence de l'informatique de l'État (Adie), Cheikh Bakhoum, a invité, samedi à Dakar, les informaticiens de l'État à s'impliquer dans le "vaste chantier" de la dématérialisation des procédures. "Le rôle des informaticiens de l'administration est très important car, l'administration délivre des milliers de procédures’’, a-t-il rappelé face à la presse, en marge d'une journée de réflexion sur "Dématérialisation et sécurité" initiée par l'Amicale des ingénieurs informaticiens de l'administration (AIIA). Affirmant que chaque citoyen à droit à des services de qualité et à moindre coût, Bakhoum a indiqué que c’est en cela que la dématérialisation peut aider avec des informaticiens outillés. Il a, à ce propos, souligné l'importance pour l'Adie de travailler avec les...
(AFP 20/10/17)
La police espagnole a annoncé vendredi le démantèlement d'un réseau qui faisait passer clandestinement des centaines de migrants du continent africain vers les îles espagnoles des Canaries et l'arrestation de son responsable sénégalais au Maroc après des traversées mortelles. Elle a attribué à cette organisation la responsabilité d'au moins quatre naufrages d'embarcations "avec près de 150 personnes disparues" dont des enfants. "Les prix payés par les migrants allaient de 500 à 3.000 euros" pour la traversée entre Laâyoune - principale ville du Sahara occidental administrée par le Maroc depuis 1975 - et les îles espagnoles des Canaries situées dans l'Atlantique au large du Maroc, a précisé la police dans un communiqué.
(APA 19/10/17)
APA- Dakar (Sénégal) - Le nombre de passagers enregistrés à l’aéroport international Léopold Sédar Senghor (LSS) de Dakar a connu une progression de 7,8% au terme des huit premiers mois de l’année 2017 par rapport à la même période de l’année 2016, selon les données de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA). Le cumul des passagers enregistré durant cette période s’est établi à 1.463.763 contre 1.358. 010 durant les huit premiers mois de 2016, soit une augmentation de 105.753 passagers. Cette progression est due essentiellement aux passagers en transit dont le nombre a cru de 21,1% à 106.800 contre 88.171 en 2016. Les passagers au départ ainsi que ceux à l’arrivée ont...
(AFP 18/10/17)
La Cédéao (15 pays) a demandé aux premières dames d'Afrique de l'Ouest réunies mardi à Abidjan de lutter contre une démographie galopante qui, mal maîtrisée, génère la pauvreté dans cette région qui compte 330 millions d'habitants. "Nous avons une croissance démographique très dynamique, une des plus élevées au monde", a rappelé le président de la Commission de la Cédéao, Marcel Alain de Souza. "Notre région a un taux de fécondité général de 5,6 enfants par femme (7 au Niger, pays très pauvre, NDLR), le plus élevé au monde", a-t-il ajouté. Selon lui, "tant que nous n'arrivons pas à arrimer la croissance démographique avec la croissance économique, la lutte contre la pauvreté est vaine. Au contraire, chaque fois, la pauvreté s'accroit"...
(APA 18/10/17)
APA - Dakar (Senegal) - Le Professeur Abdou Salam Fall, Coordonnateur du Laboratoire de Recherche sur les Transformations Economiques et Sociales de l’IFAN (LARTES-IFAN), analyse pour APA l’impact de l’utilisation du téléphone portable sur la société sénégalaise, ainsi que sur l’évolution du e-banking et l’inclusion financière. APA : Comment analysez-vous l’utilisation du téléphone portable dans les transactions financières ? Pr Abdou Salam FALL : Il est vrai que de nouvelles pratiques financières sont utilisées par la population non bancarisée mais elles sont aussi utilisées par les couches aisées. Au Sénégal, face à l’explosion du nombre d’abonnés au mobile, la téléphonie mobile est devenue un moyen d’exécution de transactions financières. Le fait est qu’il est relativement plus simple et avec moins...
(Apa 18/10/17)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le ratio des décès maternels en Afrique de l’Ouest est compris entre 400 et 600 pour 100.000 naissances vivantes, a indiqué mardi à Abidjan le directeur régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Mabingue Ngom, lors d’une cérémonie de lancement du rapport 2017 sur l’état de la population mondiale. "En Afrique de l’Ouest, ce ratio est compris entre 400 et 600 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes", a déclaré Mabingue Ngom, dans un discours devant un parterre de personnalités. Selon le rapport, le ratio des décès maternels en Europe de l’Ouest se situe entre 6 et 8 décès maternels pour 100.000 naissances vivantes. Ce qui montre que quand une femme meurt de...
(RFI 16/10/17)
La présidence sénégalaise en a visiblement assez des fausses informations, des « fake news » qui concernent l’institution sur internet. La cellule communication appelle donc les citoyens à envoyer sur les réseaux sociaux de la présidence toutes les informations considérées comme fausses et s'engage ensuite à rectifier si nécessaire. Un besoin de clarifier les choses, mais aussi une forme de délation qui interpelle les acteurs de la presse en ligne. Pour la présidence sénégalaise, les fausses informations sont un « fléau » qui a des conséquences désastreuses. Elle a donc lancé jeudi dernier sur sa plateforme Génération Sénégal l'opération #stopfakenews.
(APA 13/10/17)
APA Dakar (Sénegal) - L’ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, Tulinabo S. Mushingi, a plaidé ce jeudi, à Dakar pour une collaboration entre les communautés et les services de sécurité, à l’ouverture de la Conférence sur les Leçons Apprises organisée par l'Institut des États-Unis pour la Paix (USIP) et Partners West Africa Sénégal initiée dans le cadre du Programme "Dialogues, justice et sécurité au Sahel et au Maghreb", « Les communautés et les services de sécurité doivent collaborer et comprendre que vous tous jouez un rôle important dans la justice et la sécurité de vos pays » a déclaré, « Nous sommes à un moment important de l’histoire de cette région. Nous faisons face à de nouveaux défis liés à la...
(Jeune Afrique 11/10/17)
Après avoir renoncé à transférer les écoles du groupe Yavuz Selim à la fondation turque Maarif, l’État sénégalais a annoncé son intention de les administrer directement. Les représentants du groupe lui ont opposé une fin de non-recevoir. « Nous allons assigner l’État en justice », annonce Madiambal Diagne. Le président du conseil d’administration des écoles Yavuz Selim – et directeur du journal Le Quotidien – ne décolère pas après la réunion organisée lundi soir avec les représentants du gouvernement. En cause : l’annonce par un membre du ministère de l’Intérieur de l’intention de l’État d’administrer directement le groupe scolaire. « Qu’ils le fassent, ils auront des classes vides, prédit Madiambal Diagne. Les parents d’élèves n’ont pas confiance dans l’État. »...
(RFI 10/10/17)
Au Sénégal, les écoles Yavuz-Selim, proche du prédicateur turc Fethullah Gülen sont fermées depuis sept jours. Près de 3 000 élèves et 500 employés attendent une solution pour reprendre les cours. Comme au Mali ou au Maroc, l'Etat sénégalais souhaitait que les établissements soient gérés par une association du pouvoir turc, une procédure est justice était en cours, mais ce lundi matin, les autorités ont fait marche arrière. Au tribunal, devant le juge des référés, l'Etat s'est tout simplement retiré. Le 4 septembre dernier, les autorités, via une assignation, avaient pourtant demandé à la justice de trancher et d'accorder la gestion des écoles à l'association Maarif. Une association dirigée directement par le président turc Recep Tayyip Erdogan. Cette marche arrière...

Pages

(Agence Ecofin 06/11/17)
La Mauritanie, le Sénégal, les Seychelles et la Guinée souhaitent s’associer à l’Initiative pour la Transparence des Pêches (The Fisheries Transparency Initiative-FiTI), a annoncé hier, la Banque africaine de développement (BAD). Cette initiative multipartite vise à promouvoir une pêche plus responsable et durable par le biais d’un renforcement de la transparence et de la participation au sein de la gouvernance des pêches. Pour les quatre pays concernés qui disposent d’un important potentiel en ressources halieutiques, cette adhésion devrait stimuler les investissements grâce à la vulgarisation des informations sur le secteur de la pêche. Il s’agit entre autres, des estimations de stocks halieutiques et des écosystèmes marins, des statistiques relatives aux captures de poissons...
(Agence Ecofin 06/11/17)
Selon Melissa Rousset, une spécialiste de la finance digitale, on verra se développer dans les prochaines années, en Afrique de l'ouest francophone, le crédit scoring, une technique qui consiste à évaluer la capacité de remboursement d’un demandeur de prêts, grâce à l'analyse des données le concernant. Le crédit scoring, très développé en Afrique de l'est, a permis d'y améliorer l'inclusion financière. Jusqu'à présent, la décision de donner ou non une suite favorable à un demandeur de crédit, repose encore largement sur des outils d'évaluation préconçues et peu flexibles. Par exemple, plusieurs consommateurs de crédit de communication téléphonique ne s'en rendent pas toujours compte, mais derrière le service de prolongation du temps ou du volume des appels, se cache un service...
(Jeune Afrique 04/11/17)
La start-up de courses en ligne a signé un accord de partenariat exclusif pour la vente en ligne et la livraison des produits Auchan. Un site internet commun doit être mis en ligne prochainement. À compter du 6 novembre, les clients d’Auchan au Sénégal pourront commander leurs articles en ligne et être livrés par les services d’Afrimarket. La start-up de courses en ligne spécialisée sur l’Afrique et le géant de la grande distribution ont en effet signé un accord exclusif de distribution sur internet, portant sur 1 500 références alimentaires. « Nous avons notre propre flotte, constituée d’une vingtaine de camions et d’autant de motos. C’est cette logistique, ainsi que notre bonne implantation au Sénégal, qui ont convaincu Auchan de...
(Agence Ecofin 03/11/17)
Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, a espéré que le projet de monnaie unique de la CEDEAO, l’Eco, se mette en place rapidement, à l’occasion du sommet des chefs d’Etat de cette sous-région, qui s’y est récemment tenu à Niamey. Volontariste, le chef de l’Etat nigérien a proposé la mise en circulation de l’Eco à partir de 2020 au sein des pays qui sont « techniquement prêts », suivant processus européen qui a conduit à l'Euro. L'adhésion des autres Etats se ferait alors progressivement. Une proposition reprise dans le communiqué final, traduisant ainsi, de nouveau, une volonté d’aboutissement du projet. Mais une chose que le président du Niger n’a pas expliqué clairement, c’est ce qu’il entendait par « Pays techniquement...
(Agence Ecofin 03/11/17)
Il y a quelques semaines, le Commonwealth Development Corporation, le fonds britannique de financement du développement, annonçait son intérêt particulier pour l’Afrique de l'Ouest, notamment la Côte d'Ivoire et le Sénégal, qui sont les moteurs de l'écononomie dans la zone UEMOA. L'annonce, cette fois, vient du Norfund, le fonds norvégien de financement du développement via des investissements directs non-boursiers. Selon des propos rapportés par Reuters, citant le directeur général de l'institution, qui intervenait en marge d'une conférence, le Norfund envisage de renforcer son ancrage en Afrique de l'ouest avec une base opérationnelle au Ghana. Dans la foulée, on apprend aussi que le Norfund prévoit d'investir 1 milliard $ dans le secteur bancaire en Afrique subsaharienne, sans qu'on ne puisse confirmer...
(Agence Ecofin 03/11/17)
Au terme des 9 premiers mois de 2017, la zone de l’UEMOA, a conforté sa place de premier marché d'Ecobank en terme de prêts et créances nets à la clientèle, a pu constater l'Agence Ecofin de la publication de ses performances financières sur la BRVM, où le groupe est coté. Au 30 septembre 2017, l'encours global des avances accordées par Ecobank à l'ensemble des économies de cette sous-région, était de 3,4 milliards $. Cela représente désormais 36,9% des prêts totaux du groupe, dont l'encours à cette période de référence était de 9,6 milliards $ Le Nigéria, jusqu'à une date récente, était de loin le plus important marché du groupe. Mais l'encours des prêts et créances nets y a affiché une...
(Xinhua 31/10/17)
Des revenus d'environ 116,8 milliards de francs CFA ont été générés par le secteur extractif pour l'année 2016 au Sénégal, a-t-on appris lundi de source officielle. Selon un rapport de l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE), le secteur minier est le premier contributeur aux revenus tirés du secteur extractif avec un total de 107,4 milliards de francs CFA, soit 92% des recettes budgétaires provenant du secteur extractif. Les revenus provenant du secteur des hydrocarbures (pétrole et gaz) s'élèvent à 9,4 milliards de francs CFA, note le texte. Les revenus générés par le secteur extractif sont passés de 67,5 milliards FCFA en 2014 à 116,8 milliards FCFA en 2016, relève le rapport. Cette évolution des revenus s'explique par...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Le groupe pharmaceutique américain a décidé de fermer à la fin de l'année son site de production dakarois et d'en transférer les activités dans son usine de la banlieue de Casablanca. La société conserve en revanche son service commercial dans la capitale sénégalaise. Le géant pharmaceutique américain Pfizer, qui commercialise notamment le Viagra, l’Advil et le Xanax, a décidé de fermer sa ligne de production dakaroise. « Cette décision affectera nos 26 collègues qui travaillent dans notre usine, ainsi que 35 contractuels », indique le service de communication de l’entreprise, précisant que « la décision de quitter le Sénégal n’a rien à voir avec l’excellent travail de ces derniers ». Le site sénégalais produisait principalement des comprimés et des médicaments...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme que la zone est en cours de rétablissement. Son taux de croissance annuel se raffermit de 1,4% en 2016, à 2,6% en 2017 et à 3,4% en 2018. Si l’on exclut les deux géants malades que sont le Nigeria et...
(Xinhua 31/10/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) appelle les huit pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) à accélérer la diversification de leurs économies afin d'accroître leurs croissances, a indiqué lundi, sa représentante résidente au Sénégal, Cemile Sanack, lors de la publication d'un rapport de son institution sur les perspectives économiques régionales. Les perspectives de croissance dans la zone UEMOA (Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo) sont "favorables", selon Cemile Sancak. Ainsi, la croissance est attendue au-dessus de 6% en moyenne. "Pour maintenir cet élan à moyen terme, les efforts doivent rester étendus pour promouvoir le développement des PME, mobiliser l'investissement direct étranger. Toutefois, il serait important d'accélérer la diversification des économies de la zone pour consolider...
(APA 30/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Les débarquements de la pêche au Sénégal durant les huit premiers mois de 2017 ont enregistré une augmentation de 11.889 tonnes comparé à la même période de l’année 2016, selon les données établies par la Direction de la pêche maritime (DPM). Le cumul de ces débarquements s’est établi à 395.723 tonnes contre 383.834 tonnes durant les huit premiers mois de 2016, soit une progression de 3,1%. En variation mensuelle, les débarquements de la pêche ont connu une baisse entre juillet et août 2017, passant respectivement de 46.072 tonnes à 42.348 tonnes. La hausse des débarquements est occasionnée principalement par celle de la pêche industrielle dont le cumul durant les huit premiers mois de l’année 2017 s’est établi...
(APA 28/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La production de sel du Sénégal au terme des huit premiers mois de 2017 a connu une légère hausse de 0,5% comparée à la même période de 2016, a appris vendredi APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Cette production s’est établie à 185.077 tonnes contre 184.098 tonnes durant les huit premiers mois de l’année 2016, soit une augmentation de 979 tonnes en valeur absolue. Cette baisse est occasionnée par les ventes locales qui ont progressé de 26,3% à 39.185 tonnes contre 31.024 tonnes en 2016. Quant aux ventes à l’exportation, elles se sont repliées de 4,6% à 145.892 tonnes contre 152.988 tonnes durant les huit premiers mois de 2016. Sur...
(Xinhua 28/10/17)
L'Union africaine (UA) et ZTE, une entreprise chinoise spécialisée dans le secteur de l'information et des télécommunications, ont lancé jeudi un projet de système de surveillance de la santé intelligente au siège de l'UA à Addis-Abeba. Les deux parties avaient signé l'année dernière l'accord sur le projet, pour renforcer la coopération dans le domaine des TIC et de la transformation numérique intelligente, et fournir à la Commission de l'UA un centre de surveillance de la santé intelligente. Le Centre de surveillance de la santé intelligente offre une plate-forme opportune pour contribuer aux efforts de développer une solution de soins de santé durable, a déclaré Albert M. Muchanga, Commissaire à l'Industrie et au Commerce de l'UA, à la cérémonie d'inauguration. Le...
(APA 27/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Les projets proposés au gouvernement américain pour le deuxième compact du Millenium Challenge Account (MCA) vont coûter plus de 800 millions de dollars US, a révélé jeudi à Dakar, Marième Ndoye Decraene, coordonnatrice de l'Unité de formulation et de coordination du MCA-Sénégal. "Au total, les quatre projets que le Sénégal soumet au deuxième compact du MCA vont coûter 815 millions de dollars alors que le MCA a une moyenne de financement de 350 millions de dollars", a expliqué Mme Decraene. S'exprimant à l'ouverture d'un atelier de présentation des documents provisoires de projet du 2nd programme MCA-Sénégal, elle a dit nourrir l'espoir que les projets du Sénégal seront approuvés par les autorités américaines, après la fin du premier...
(APA 27/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La consommation d’électricité du Sénégal a connu une hausse de 8,6% durant des huit premiers mois de l’année 2017 comparée à la même période de l’année 2016, selon les données établies par la Société nationale d’électricité (Senelec). Cette consommation s’est établie à 1.978,900 millions de kwh contre 1.822,500 millions de kwh durant les huit premiers mois de 2016, soit une augmentation de 156,4 millions de kwh. Cette hausse est occasionnée à la fois par la moyenne et basse tension. La première a enregistré 11,7% de progression à 612 millions kwh contre 547,8millions de Kwh en 2016.
(Agence Ecofin 27/10/17)
Au Sénégal, l’insertion du renouvelable dans le mix énergétique avance à grands pas, essentiellement portée par le solaire. Djiby Ndiaye (photo), le directeur général de l’Agence nationale des énergies renouvelables (ANER) a, en effet, annoncé la construction, à partir de mars 2018 d’une centrale solaire de 150 MW. L’infrastructure entrera partiellement en service dès 2019 afin de fournir, dans un premier temps, 50 MW au réseau électrique national. En outre, le pays cofinancera avec l’Union européenne un projet visant l’électrification au solaire de 40 villages situés dans le sud-est du pays. Le coût de mise en œuvre du projet a été évalué à 8,5 millions $ pour des mini-réseaux solaires d’une capacité totale de 800 KW. « Nous sommes à...
(Agence Ecofin 27/10/17)
Le ministère de la santé publique de la République du Sénégal travaille actuellement sur une stratégie nationale de politique digitale en faveur de la santé. Ibrahima Khaliloulah Dia, le responsable du département Santé digitale dudit ministère a révélé que la stratégie est déjà en cours de validation. Le 25 octobre 2017, à Dakar, au cours d'une Table ronde sous le thème: « Le numérique au service de la santé », organisée au cours du « Dakar Digital Show » de Sonatel, Ibrahima Khaliloulah Dia a souligné qu’à travers cette stratégie, le ministère veillera sur la réglementation et les textes. La stratégie nationale de politique digitale, avec un plan d'actions élaboré, vise à « encadrer et accompagner toutes les initiatives prises...
(APA 27/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - L’indice du chiffre d’affaires de l’industrie et des bâtiments et travaux publics (BTP) a enregistré une hausse de 7,4% durant les huit premiers mois de 2017 comparé à la même période de 2016, a appris jeudi APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). L’indice d’ensemble s’est établi à 140,4 points contre 130,7 points à août 2016. Cette situation est due au sous-secteur des BTP construction qui a enregistré 21,1% de progression à 1139,6 points contre 115,4 points en 2016. Au niveau de l’industrie, on relève une progression moindre de 6,2% avec un indice passant de 132,3 points en fin août 2016 à 140,4 points un an plus tard.
(Agence Ecofin 26/10/17)
Au Sénégal, le kilogramme du prix d’arachide sera commercialisé à 210 francs Cfa durant la campagne 2017/2018 qui s’ouvrira le 1er décembre prochain. C’est ce qu’a indiqué hier, le Conseil interministériel de préparation de ladite saison au terme d’une rencontre regroupant les acteurs de la filière (structures étatiques, institutions financières, les huiliers et les organisations paysannes et de producteurs). Ce niveau de rémunération équivalent à celui de l’année dernière, a été fixé indépendamment de la baisse des prix mondiaux de l’oléagineux et son application reste soumise à l’approbation du Chef de l’Etat sénégalais Macky Sall. Parallèlement à cette disposition, l’exécutif consacrera 25 milliards de FCfa pour le subventionnement des semences d’arachide et de l’engrais NPK (Azote, Phosphore et Potassium) et...
(Agence Ecofin 26/10/17)
Selon la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), si la question du changement climatique n'est pas abordée, il y aura des conséquences désastreuses. « Comme je l'ai déjà dit, si nous ne faisons rien en ce qui concerne le changement climatique maintenant, dans 50 ans, nous serons, grillés et rôtis.», a déclaré Christine Lagarde (photo), lors d'un débat mardi à la Future Investment Initiative de Riyad, en Arabie saoudite. « Des décisions sont nécessaires à ce stade, ce qui implique que probablement dans 50 ans, le pétrole sera une matière première de second rang.», a ajouté Mme Lagarde. Selon la dirigeante, le changement climatique et l'inégalité croissante sont les deux questions clés imminentes. « Si nous n'abordons pas ces...

Pages

(APA 11/09/17)
After winning their two first matches, Nigeria, Morocco, Tunisia and Senegal have secured qualification for the last eight contest in the 29th edition of the Afrobasket for men, while Angola which lost its last game finds itself is in difficulty situation Nigeria (Group A), Morocco (Group B), Tunisia (Group C) and Senegal (Group D) have defeated Mali Angola, Rwanda and Egypt 87-52, thus securing their tickets to the quarter finals stage. Of all the wins, Morocco’s 60-53 defeat of Angola was the most surprising. Considered one of the favourites of the tournament, the “Palencas Negras" overcame Uganda with great difficulty (94-89 after extra time). They will take on CAR for the last game on Sunday. In group C, Rwanda and...
(RFI 11/09/17)
Nigeria-Cameroun, Sénégal-Angola, Maroc-Egypte et Tunisie-RD Congo seront les affiches des quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations masculin de basket-ball (Afrobasket 2017), le 14 septembre à Tunis. Les Camerounais se sont qualifiés aux dépens des Rwandais, les Sénégalais ont écrasé les Mozambicains et les Congolais ont battu les Nigérians. Les Maliens sont éliminés malgré leur victoire 92-63 face aux Ivoiriens. Le premier tour du Championnat d’Afrique des nations masculin de basket-ball 2017 s’est achevé ce 10 septembre avec quelques surprises. La première d’entre elles a été la victoire de l’équipe de la RD Congo face à celle du Nigeria, à Tunis. La RDC est en effet venue à bout 83-77 de champions d’Afrique en titre plutôt maladroits au tir...
(Autre média 11/09/17)
Les équipes du Ghana et du Sénégal se sont qualifiées pour la phase de poule du tournoi de l'UFOA (Union des fédérations ouest-africaines) de football en battant samedi respectivement la Gambie (1-0) et le Liberia aux tirs au but (5-4). A la fin du temps réglementaire, les équipes du Sénégal et du Liberia étaient à égalité, 0-0. Le programme de la phase élimination directe se poursuit ce dimanche avec les matchs Burkina Faso-Niger (15h) et Guinée-Guinée Bissau (18h). Lundi, il y aura Mali-Mauritanie et Nigeria (15h), Sierra Leone (18h). Les rencontres Côte d’Ivoire-Togo (15h) et Bénin-Cap Vert (18h) se joueront mardi. Après cette phase, il y aura un second tour sous forme de championnat en deux poules de quatre pour...
(Jeune Afrique 08/09/17)
La Fifa a décidé de faire rejouer le match Afrique du Sud-Sénégal (2-1, le 12 novembre 2016). Les Bafana-bafana s’étaient imposés grâce un penalty imaginaire. Les deux sélections se retrouveront donc au mois de novembre. La décision devra être confirmée le 14 septembre prochain par la Commission d’organisation des compétitions de la Fifa, mais il n’y a aucune raison d’imaginer un revirement de l’instance faîtière. Le mercredi 6 septembre, le Bureau des qualifications pour la Coupe du monde 2018 a décidé que le match entre l’Afrique du Sud et le Sénégal devait être rejoué. Le 12 novembre 2016, les Lions de la Teranga avaient été battus après que l’arbitre ghanéen Joseph Lamptey a accordé un penalty totalement imaginaire à la...
(RFI 05/09/17)
Nation majeure du basket africain, le Sénégal court pourtant derrière un titre continental depuis 1997. Cette année, avec un groupe solide et la présence de presque tous ses meilleurs joueurs, le Sénégal espère remporter l’Afrobasket 2017 qu’il co-organise avec la Tunisie du 8 au 16 septembre. La reconquête commence face à l’Afrique du Sud vendredi au Stadium Marius Ndiaye de Dakar. Le Sénégal aura un adversaire idéal et un public acquis à sa cause pour lancer un tournoi qu’il espère remporter le soir du 16 septembre. « L’objectif est clair : reconquérir le titre », martèle Me Babacar Ndiaye, président de la Fédération sénégalaise de Basket (FSB). L’attente dure depuis 20 ans. Depuis 1997 et une finale remportée face au...
(AFP 31/08/17)
L'attaquant Mame Biram Diouf (Stoke City/ENG), blessé, est forfait avec le Sénégal pour la double confrontation contre le Burkina Faso les 2 et 5 septembre, dans le cadre des qualifications au Mondial-2018, a indiqué mercredi la Fédération sénégalaise de football (FSF) Mame Biram Diouf, retenu dans la liste de 26 joueurs, est l'une des pièces maîtresses de la sélection et souffre d'une blessure au genou droit. Le sélectionneur Aliou Cissé n'a pas appelé de renfort. Les "Lions" étaient déjà privés de leur gardien titulaire Abdoulaye Diallo (Rennes/FRA), touché à une cuisse. Après deux journées, le Sénégal est 3e du groupe D avec 3 points, devancé par l'Afrique du sud et le Burkina Faso qui ont 4 pts chacun. Le Cap...
(Sud Quotidien 29/08/17)
Les «Lionnes» de basketball du Sénégal sont rentrées hier, lundi 28 août de Bamako où elles ont perdu la finale de l’Afrobasket féminin 2017 devant le Nigéria. Toutefois, un accueil triomphal a été réservé à l’équipe nationale féminine de basket. Des supporters, le 12ème Gaindé et le ministre des Sports, Matar Ba étaient venus encourager les «Protégées» du coach Moustapha Gaye. Elle a certes perdu la finale de l’Afrobasket 2017 devant le Nigéria (65-48) avant-hier, dimanche 27 août au Mali mais l’équipe nationale féminine de basket du Sénégal n’a pas démérité avec sa médaille d’argent et son ticket pour le Mondial prévu en septembre 2018. De retour au bercail hier, lundi 28 août en provenance de la capitale malienne, Bamako,...
(Sud Quotidien 26/08/17)
Dans une lettre en date du 3 août 2017 dont une copie est parvenue, à la Rédaction de Sud Quotidien, l’Association des juristes africains (Aja) demande à la justice française d’accorder une «clémence» à l’ancien président de l’Association internationale des Fédérations d’athlétisme (IAAF), Lamine Diack qui est interdit de sortir du territoire hexagonal depuis le 3 novembre 2015. Ainsi, Me Benoit Ngom et ses collègues ont formulé une requête adressée au Garde des Sceaux, Ministre de la justice Madame Nicole Bellouet -(avec ampliations aux départements de la Justice du Sénégal et des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur)- afin qu’elle use de son influence pour que Lamine Diack puisse recouvrer la liberté le plus rapidement possible. Bientôt 22 mois...
(RFI 26/08/17)
Nigeria-Mali et Mozambique-Sénégal seront les affiches des demi-finales du Championnat d’Afrique des nations féminin de basket-ball (Afrobasket 2017), le 26 août à Bamako. Les Maliennes ont écrasé les Egyptiennes 90-50 en quarts de finale, tandis que les Sénégalaises ont écarté les Camerounaises 71-58. Les Ivoiriennes, elles, n’ont pas fait le poids face aux Nigérianes (43-98). Les Angolaises ne disputeront pas les demi-finales du Championnat d’Afrique des nations de basket-ball une dixième fois en 23 éditions, ce 27 août 2017 à Bamako. Celles qui avaient remporté les éditions 2013 et 2015 ont été battues par leurs rivales mozambicaines 41-67. C’est la seule petite surprise des quarts de finale de cet Afrobasket 2017. Le Mozambique va donc affronter le Sénégal, onze fois...
(RFI 25/08/17)
Côte d’Ivoire-Nigeria, Mozambique-Angola, Egypte-Mali et Cameroun-Sénégal seront les affiches des quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations féminin de basket-ball (Afrobasket 2017), le 25 août à Bamako. Les Camerounaises et les Ivoiriennes ont décroché in extremis leurs qualifications. Les équipes du Cameroun et de la Côte d’Ivoire ont décroché les deux dernières places en quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations féminin de basket-ball (Afrobasket 2017), le 23 août à Bamako. Les Camerounaises ont en effet respectivement fini à la 3e et à la 4e place au classement du groupe B. « Les Lionnes Indomptables » et les « Eléphantes » se sont pourtant inclinées lors de leur dernier match du premier tour. Les Camerounaises ont ainsi été...
(APA 24/08/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le Syli local de Guinée a pulvérisé les Lionceaux du Sénégal (5-0), ce mercredi à Conakry, obtenant du coup son ticket de qualification pour la phase finale du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) prévu au Kenya en 2018. Sékou Amadou Camara (8’), le buteur du Horoya AC, Mohamed N’diaye (35’), le joueur du FC Séquence et Ibrahima Sory Sankhon, le milieu du Horoya AC (38’), ont marqué avant la pause. Le Syli aurait mené par 4-0, n’eut été le penalty raté par Sankhon dès la deuxième minute. A la reprise, Sékou Amadou Camara a réalisé le doublé (56’ et 72’) avant de sortir. C’est son troisième but de la partie et le huitième depuis le début des...
(BBC 24/08/17)
Le Sénégal ne participera pas à l'édition 2018 du Championnat d'Afrique des Nations au Kenya. Le Syli national a mis fin aux espoirs de qualification du Sénégal grâce à une large victoire. Si les Lions s'étaient imposés 3-1 au match aller du dernier tour de qualification de la compétition, ils se sont effondrés à Conakry 0-5. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/sports-41033523
(APA 24/08/17)
APA-Bamako (Mali) - Le tableau des quarts de finale de l’Afrobasket dames senior Bamako 2017 est connu, alors que la compétition observe une pause ce jeudi avant les matchs de vendredi qui promettent de chaudes empoignades au Palais des sports Salamatou Maiga de Bamako. [Img : Afro basket dames senior : le tableau des quarts de finale de vendredi connu] C’est le dernier quart de finale Cameroun-Sénégal qui focalisera tous les regards. En effet, il s’agit de remake de la finale de l’Afro basket dames 2015, que le Sénégal avait remporté face au Cameroun, sur ses propres installations à Yaoundé 81-66. Les Camerounaises auront à cœur de se venger du Sénégal qui a terminé deuxième de son groupe, derrière le...
(AFP 23/08/17)
Le match retour des qualifications du Championnat d'Afrique des nations 2018 entre la Guinée et le Sénégal, prévu mardi à Conakry, a été reporté à mercredi en raison de fortes pluies qui s'abattent sur la capitale guinéenne, a annoncé la Fédération guinéenne. De fortes pluies tombent depuis lundi sur la capitale guinéenne et ont rendu la pelouse du Stade du 28 septembre impraticable, selon la même source. A l'aller, le Sénégal l'avait emporté 3 à 1. La phase finale de la 5e édition du CHAN, réunissant des joueurs évoluant sur le continent de 16 pays, se déroulera au Kenya du 11 janvier au 2 février.
(AFP 22/08/17)
Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a confirmé lundi les suspensions à vie infligées par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) au Sénégalais Papa Massata Diack, fils de l'ancien président de l'IAAF, et deux anciens responsables russes, Valentin Balakhnichev et Alexei Melnikov. Les trois hommes avaient été suspendus le 7 janvier 2016 dans le cadre du scandale de dopage et de corruption qui ébranle l’athlétisme. La commission d’éthique de...
(APA 18/08/17)
APA-Bamako (Mali) - Le Sénégal a largement battu la République de Guinée par 150 à 39, en match d’ouverture vendredi matin, en match d’ouverture de l’Afrobasket féminin disputé vendredi matin à Bamako. A la fin de la première période, les Lionnes du Sénégal, championnes en titre, menaient par 53 à 17. C’est écart s’est agrandi dans la deuxième période avec une équipe de Guinée dépassée par les évènements et des Lionnes décidées à s’imposer par le plus large des scores. Score final 150-39. Dans la journée, cinq autres matchs sont prévus pour la première journée de cet Afrobasket, une compétition qui regroupe 12 équipes. Le Sénégal est dans la poule A avec le Nigeria, l’Egypte, le Mozambique et la République...
(Sud Quotidien 14/08/17)
Me Augustin Senghor a été reconduit pour quatre ans président de la Fédération sénégalaise de football lors de l’assemblée générale ordinaire (élective) ce samedi 12 août. Le Goréen de 52 ans, en poste depuis 2009, a été réelu au deuxiéme tour du vote qui a réuni un corps électoral composé au total de 376 délégués détenteur de mandats. Il a recueilli les 260 voix contre 151 pour Mbaye Diouf qui était son unique challenger après l’élimination de l’ancien président de la Ligue professionnelle, Louis Lamotte arrivé en troisiéme position du premier tour du scrutin. Me Augustin Senghor a obtenu un nouveau bail de quatre ans à la tête de la Fédération sénégalaise de football à l’issue de l’assemblée générale élective...
(BBC 09/08/17)
Dix supporters de foot ont été arrêtés à Dakar, la capitale sénégalaise, après les incidents qui ont fait huit morts et des centaines de blessés mi-juillet. Un pan du mur de la tribune du stade Demba Diop de Dakar s'était effondré lors de la finale de la Coupe de la Ligue faisant 8 morts sur le coup. Les personnes arrêtées sont des supporters du club de l'US Ouakam, une équipe mise en cause dans ces échauffourées suivies d'un mouvement de panique. Elles ont été interpellées lundi pour "meurtres, coups et blessures volontaires" et placés en garde à vue. L'une des personnes arrêtées est le président du club des supporters de l'US Ouakam, qui est accusé de ne pas avoir dénoncé...
(Sud Quotidien 09/08/17)
L’équipe nationale masculine basketball du Sénégal est attendue à partir de ce mercredi 8 août en Espagne pour le début du stage de préparation en direction de l'Afrobasket coorganisé par le Sénégal et Tunisie. Selon le programme prétabli, l’entraineur Porfirio Fisac de Diégo et son groupe de 18 joueurs, devront ensuire rallier la Tunisie pour un second stage. Avant de retourner au Sénégal le 1er septembre et engager la dernière etape qui débouche sur le choix des douze joueurs devant défendre les couleurs du Sénégal. L’équipe nationale du Sénégal de basketball devra rallier ce mercredi 8 août l’Espagne pour démarrer sa préparation en direction de l’Afobasket qui aura lieu du 8 au 16 septembre au Sénégal et en Tunisie. L’Espagne...
(AFP 08/08/17)
Dix supporters de foot ont été interpellés au Sénégal après les incidents qui ont fait huit morts et des centaines de blessés à la mi-juillet à Dakar lors de la finale de la Coupe de la Ligue, a-t-on appris mardi de source policière. Ces supporters du club de l'US Ouakam, équipe mise en cause dans ces échauffourées suivies d'un mouvement de panique, ont été interpellés lundi pour "meurtres, coups et blessures volontaires" et placés en garde à vue, a indiqué à l'AFP cette source policière.

Pages

(AFP 27/04/17)
Le président sénégalais Macky Sall a salué mercredi l'artiste Issa Samb, dit Joe Ouakam, décédé mardi, soulignant une vie vouée "entièrement à la création". M. Samb, 72 ans, était peintre, sculpteur, dramaturge, poète, scénariste, critique, philosophe, comédien -il a notamment joué dans "Hyènes" du cinéaste sénégalais Djibril Diop Mambety- et fondateur de sites dédiés à l'art à Dakar. De frêle silhouette, arborant légères lunettes rondes, barbe, moustache et cheveux blancs mais aussi parfois des vêtements chauds par temps chaud, une pipe à la main ou aux lèvres, il était pour de nombreux Sénégalais une icône de l'anticonformisme. Il était reconnu, interpellé à travers les rues de Dakar, sa ville natale, qu'il arpentait régulièrement, et notamment au Plateau (centre-ville), où son...
(AFP 25/04/17)
La 25e édition du festival de jazz de Saint-Louis (nord du Sénégal) a débuté lundi soir sous haute surveillance de crainte d'attentats jihadistes et attend mardi la prestation de l'Américain Marcus Miller. Une cérémonie officielle a marqué lundi à partir de 21H00 (locales et GMT) le début de cette édition, qui va continuer jusqu'au 1er mai, place Faidherbe, dans le centre de Saint-Louis, ville située entre la mer et le fleuve Sénégal. Des agents de sécurité étaient visibles tout autour du site, où ont convergé pour l'occasion plusieurs centaines de personnes, dans la fraîcheur de la nuit. "Des centaines de policiers, en uniforme et en civil" ont été déployés pour assurer la sécurité du festival, a affirmé lundi soir à...
(AFP 22/04/17)
La 25e édition du festival de jazz de Saint-Louis, événement moteur de cette ville paisible du nord du Sénégal, s'ouvre lundi sous une sécurité accrue avec, parmi les têtes d'affiche, Marcus Miller et Lucky Peterson. Une animation fébrile s'est emparée depuis quelques jours des rues de cette cité coincée entre la mer et le fleuve Sénégal, où ont fleuri banderoles et panneaux évoquant la manifestation, notamment sur le mythique Pont Faidherbe, du nom d'un gouverneur colonial français. Durant le festival qui se tiendra jusqu'au premier mai à l'initiative de l'Association Saint-Louis Jazz, plusieurs musiciens de jazz et de diverses influences se produiront dans la ville, dont les scènes en ont vu défiler bien d'autres. La manifestation, organisée pour la première...
(Sud Quotidien 21/04/17)
Sorano va donc changer de statut, passant ainsi d’un Etablissement public à caractère administratif (Epa), à un Etablissement à caractère industriel et commercial (Etic). Ce ne sera pas automatique, mais disons que Sorano va vers plus de liberté en matière de «politique artistique et commerciale». C’est une «vieille doléance» dit le président du Conseil d’administration (Pca) de Sorano, Alioune Badara Bèye, qui pense qu’il va falloir «rentabiliser» la structure et se montrer «plus créatif». Pour le metteur en scène Seyba Traoré, il va tout simplement falloir que Sorano «travaille» davantage. Il aura suffi de deux lignes, ni plus, ni moins, pour nous apprendre que le Conseil des ministres a adopté, ce mercredi 19 avril, le projet de loi qui abroge...
(AFP 31/03/17)
L'écrivaine d'origine sénégalaise est en colère. L'objet de son ire : la tournure que prend en France le débat sur l'identité nationale. Attention, voilà une fine bretteuse dont les armes redoutables sont les mots. C'est en tout cas ce qui ressort du dernier livre de l'écrivaine française d'origine sénégalaise Fatou Diome : Marianne porte plainte !* Et Fatou Diome entend bien se faire son avocate indignée. Celle qui se dit "Française par choix, donc par amour mais aussi par résistance" détaille en mots bien sentis et parfois lapidaires sa colère devant certaines déclarations politiques qui font de l'identité nationale un totem médusant et sclérosé. Ces "pirates qui menacent devant [ses] yeux [sa] mère adoptive", Fatou Diome a choisi de les...
(Jeune Afrique 30/03/17)
Issu d’un quartier populaire de Dakar, ce peintre de 40 ans installé en Suisse a acquis une reconnaissance internationale. Rejoindre l’atelier d’Omar Ba a tout du parcours du combattant ! Bien loin des rives du Léman, dont les eaux scintillent sous les étoiles des hôtels de standing, l’artiste sénégalais s’est installé aux limites de Genève, en direction de la frontière française toute proche, dans la grisaille d’une zone commerciale aux bâtiments cubiques et anonymes. Seul point de repère, un numéro 43, taille XXL, dont les néons rouges accrochés au mur en béton tranchent un peu avec la monotonie des lieux. Même passé le sas d’entrée, le long couloir fait penser à la galerie d’un bunker. Jusqu’à ce qu’une porte s’ouvre sur...
(RFI 27/03/17)
Du jazz, du rock, du blues malien, de l'afrobeat et dix années de travail. Dix ans pour produire un premier disque, le Sénégalais Sahad Sarr, chanteur et guitariste, présente ce samedi soir son premier disque « Jiw », la graine en wolof. Pour l'occasion, celui que certains surnomment le « James Brown » du Sénégal sera sur scène avec son groupe « The Nataal Patchwork ». Ses fines dreadlocks en partie cachée derrière son éternel béret, Sahad dirige ses musiciens comme le ferait un chef d'orchestre. Mais ici pas de partition, les mélodies sont chantées et jouées à l'oreille. Treize titres composent ce tout premier album. Sahad chante sa société, la jeunesse et aussi l'inconnu. « Dans la chanson "I...
(RFI 27/03/17)
Cinquante ans qu'ils font vibrer le monde. L'Orchestra Baobab signe son grand retour avec un nouveau disque. Son titre : « Hommage à Ndiouga Dieng », du nom de l'un des chanteurs décédé l'an passé. C'est à Dakar, dans leur fief, que les musiciens, rois de l'afro-cubain, ont souhaité sortir et chanter ce disque pour la première fois. Un concert unique donc dans un lieu unique, le « Bastion pirate », une maison transformée en salle de concert au cœur du populaire quartier de Ouakam. De l'amour, de l'énergie et des grands sourires. Malgré la douleur d'avoir perdu un frère, un ami, un parent, l'orchestre garde la tête haute, va de l'avant. Pour le chanteur Bala Sidibé, feu Ndiouga Dieng...
(Agence Ecofin 24/03/17)
(Agence Ecofin) - L’exécutif sénégalais a injecté 30,2 milliards de FCFA dans le cadre du financement de la campagne de commercialisation de l’arachide 2016/2017. C’est ce qu’a indiqué Papa Abdoulaye Seck, le ministre sénégalais de l’agriculture et de l’Equipement rural. Concernant les retombées de cet investissement, le dirigeant souligne que déjà 417 000 tonnes d’arachide ont été récoltées. Sur ce volume, environ 188 000 tonnes d’arachide ont été exportées tandis que 128 000 tonnes ont été vendues aux producteurs d'huile d’arachide. Ce dernier chiffre représente une progression de 89 000 tonnes par rapport au résultat enregistré au cours de l’année précédente (39 000 tonnes). Pour rappel, la campagne de commercialisation 2016/2017 a démarré depuis le 1er décembre dernier et doit...
(AFP 24/03/17)
Couronné aux festivals du film de Berlin et de Ouagadougou, le cinéaste franco-sénégalais Alain Gomis entre dans la cour des grands avec "Félicité", en salles mercredi, le portrait d'une femme fière et indépendante qui, face aux aléas de la vie, va s'ouvrir aux autres. Après le remarqué "Tey" ("Aujourd'hui") en 2012 avec le poète hip hop Saul Williams, le quatrième film du réalisateur a reçu le Grand prix du jury à Berlin en février puis l'Etalon d'or, la récompense suprême, au festival du film panafricain de Ouagadougou (Fespaco) début mars. Tourné à Kinshasa, dont il montre le chaos, la moiteur et la nuit, "Félicité" est le portrait d'une chanteuse de bar qui doit trouver de l'argent pour que son fils,...
(APA 22/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Produit Intérieur Brut (PIB) du Sénégal a progressé de 4% au quatrième trimestre de l’année 2016 comparé à la période correspondante de 2015, a appris APA, mercredi auprès de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). « Cette évolution est imputable à la bonne tenue de l’activité économique dans les secteurs primaire et tertiaire qui ont enregistré des croissances respectives de 6,1% et 4,6% contrairement au secteur secondaire qui a affiché un replié de 1,7% », explique l’ANSD. Par ailleurs, poursuit la source, les taxes nettes sur les produits se sont relevées de 5,5% par rapport au quatrième trimestre de 2015. Sur l’année 2016, la croissance économique, en termes réels, s’est établie à...
(AFP 15/03/17)
Le chanteur sénégalais Youssou Ndour, héraut de la lutte contre le paludisme, espère voir ce fléau éradiqué dans son pays, afin de lever un verrou au développement de l'Afrique. Son engagement de longue date contre cette maladie souvent minimisée par les victimes elles-mêmes, pourtant très nombreuses (quelque 200 millions par an, dont plus de 400.000 morts, essentiellement en Afrique subsaharienne), a été surtout motivé par la prise de conscience de ses lourdes conséquences économiques, confie-t-il dans un entretien à l'AFP. Même parmi les populations directement touchées par ce parasite véhiculé par les moustiques, "on a toujours cité la maladie comme une petite chose...
(RFI 08/03/17)
On parle beaucoup des migrants. On parle moins de leurs épouses, qui restent au village en attendant un retour hypothétique du mari. C'est l'un des thèmes de Récit d'une migration, le dernier roman d'Awa Thiam, paru chez Panafrika. Awa Thiam est anthropolgue et a enseigné à l'université Cheikh Anta Diop de Dakar.
(AFP 05/03/17)
Après un Ours d'argent à Berlin il y a deux semaines, l'Etalon d'or samedi au Fespaco: "Félicité", du Sénégalais Alain Gomis, récit de la vie difficile d'une chanteuse de bar de Kinshasa collectionne les récompenses du cinéma mondial. "C'est un grand honneur de recevoir ce trophée pour la deuxième fois", a déclaré Alain Gomis qui avait déjà reçu la récompense suprême du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou avec "Tey" en 2013. Il est le deuxième réalisateur à recevoir pour la seconde fois l'Etalon d'or au grand rendez-vous du cinéma africain, après le Malien Souleymane Cissé ("Baara" en 1979 et "Finyé" en 1983). Le film anticolonialiste béninois "Un orage africain" de Sylvestre Amoussou, qui met en...
(Le Monde 04/02/17)
Figure montante de la scène underground, le Sénégalais mixe un son « afrofuturiste » où se répondent rythmes traditionnels, samples, hip-hop, jazz, reggae et voix. Prenez un shaker électro, insérez-y des rythmes traditionnels de Casamance, un jus de transe hypnotique, arrosez d’un double zeste créatif et d’une cuillerée d’audace. Emulsionnez avec un futur où les extraterrestres auront envahi Dakar. Et, pour finir, saupoudrez le tout de quelques notes de piano et vous obtiendrez un hip-hop alternatif aux échos psychédéliques. A 34 ans, le multi-instrumentiste sénégalais Ibaaku est l’une des figures montantes de...
(SeneNews 01/02/17)
Le 4 janvier dernier, lors des conseils des ministres, le président de la République dans son discours avait décidé de consacrer cette année 2017 à celle de la culture. Suite à cette déclaration du chef de l’Etat, le ministre de la culture Mbagnick Ndiaye a rencontré ce mardi, au Grand Théâtre, la communauté artistique pour échanger sur les maux du monde culturel.« Un pays ne peut pas se développer sans sa culture », une citation que le chef de l’Etat a pris en considération en décrétant 2017, l’année de l’art. Cependant des maux devraient d’abord être éradiqués, le moment de prendre en charge les préoccupations du secteur de la culture. Le secrétaire général du ministre de la culture et de...
(Jeune Afrique 05/12/16)
Le sculpteur sénégalais, qui avait célébré les Noubas, les Peuls, les Masaïs, les Cheyennes et les Sioux, est décédé le 1er décembre à Dakar. Ses obsèques auront lieu mardi 6 décembre à Dakar, en présence du président sénégalais Macky Sall. La lumière était magnifique, ce jour-là, à Saint-Rémy-lès-Chevreuse. Tranquillement attablé au soleil, dans un restaurant, Ousmane Sow laissait errer son regard au-delà des grands arbres, y notant sans doute un scintillement, une matière, une vibration que ses yeux d’artiste transmettraient ensuite à ses mains d’artiste pour qu’elles modèlent la terre à l’image du monde et lui insufflent la vie. S’il était à Saint-Rémy-lès-Chevreuse, en banlieue parisienne, c’était pourtant pour transformer cette terre d’Afrique malaxée à sa sauce en bronze indestructible,...
(AFP 01/12/16)
Figure de l'art africain contemporain, le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort jeudi à Dakar à l'âge de 81 ans, a annoncé sa famille à l'AFP. "Il emporte avec lui rêves et projets que son organisme trop fatigué n'a pas voulu suivre", a-t-on déclaré de même source. Ousmane Sow était connu pour ses sculptures monumentales de guerriers qui ont fait le tour du monde.
(Sud Quotidien 24/11/16)
La commune de Nguidjilone va abriter les 23, 24 et 25 décembre prochains le festival culturel dénommé «Ngijilon Vision» pour sa première édition. Organisé par l’Association pour le développement de ce village, Nguidjilone (Advn), le rendez-vous culturel est un cadre de réflexion, d’échanges et de communion dont l’ambition est de créer une synergie d’actions qui concourent vers le développement socioéconomique et culturelle de la zone, renseigne un communiqué parvenu à la Rédaction de Sud Quotidien hier, mercredi 23 novembre. Au menu de ce festival qui réunira plusieurs acteurs culturels, artistes et intellectuels, il est prévu diverses activités telles des soirées culturelles et traditionnelles (Dillere, Gummbala, Pekaan, Cosaan, Nale, Lammba, Yela suivi de JammaGunnabi en format original), des expositions et démonstrations...
(Sud Quotidien 14/11/16)
Dominique Preira à l’état civil, Dip Doundou Guiss est un jeune artiste du label Rep’Tyle Music de Grand-Yoff. Actuellement, il vient de sortir son premier album intitulé TLK («Tey Leu Kagne»), un disque de 16 titres. Dip qui a mis sur le marché sa première mix tape en 2014 a aujourd’hui tissé sa toile dans le milieu du hip hop sénégalais. Peut-être là une explication des nombreuses dont il fait l’objet. Dans cette interview, il parle de son nouvel album, de ses relations avec les autres artistes et de ses futurs projets. Vous avez fait deux ans pour sortir un nouvel album. Pourquoi autant de temps ? Le travail, ce n’était pas seulement l’album. Il y avait beaucoup d’autres singles...

Pages

(RFI 10/11/17)
Au Sénégal, 32 jeunes travaillent actuellement la terre, dans une ferme de la région de Joal, à trois heures de route de la capitale, à l’ouest du pays. Ils viennent de différentes régions du Sénégal. Certains sont issus de familles d’agriculteurs, mais la majorité sont de jeunes urbains. Tous participent à la première émission de télé-réalité sénégalaise sur l’agriculture, La Ferme Factory, diffusée sur la chaîne publique sénégalaise RTS. 34 épisodes au total de 26 minutes chacun, montrés aux téléspectateurs, avant le journal de 20h chaque dimanche. Au programme, pour ces apprentis fermiers : un réveil à 6h chaque matin, puis la journée commence avec une préparation musculaire, c’est ensuite aux champs que les candidats doivent faire leurs preuves. Malgré...
(Jeune Afrique 10/11/17)
Vendredi soir en Afrique du Sud, le Sénégal pourrait se qualifier pour sa deuxième Coupe du monde, avant les retrouvailles avec les Bafana-Bafana le 14 novembre à Dakar. À l'approche de la rencontre, Jeune Afrique a interviewé l'un des cadres de la sélection sénégalaise, Moussa Sow. L’attaquant d’Al-Ahli Dubai (Émirats arabes unis) Moussa Sow (31 ans), qui fait partie des cadres des Lions de la Téranga, aborde, comme ses coéquipiers, cette avant-dernière manche avec un maximum de concentration. Jeune Afrique : Deux points pourraient suffire au Sénégal pour aller en Russie l’été prochain. L’équipe est-elle en capacité de les obtenir ? Moussa Sow : Le Sénégal dispose de gros arguments offensifs. Il aime attaquer, marquer des buts. Aujourd’hui, nous sommes...
(La Tribune 09/11/17)
L'homme le plus riche d'Afrique, Aliko Dangote est accusé au Sénégal « d'escroquerie, faux et usage de faux et association de malfaiteurs » par la famille de feu Kader Mbacké, un homme d'affaires sénégalais qui aurait été un actionnaire associé au businessman nigérian. L'information a été révélée par le quotidien sénégalais « Libération » dans sa parution de ce mardi 7 novembre 2017. Le média précise que l'affaire sera jugée par un tribunal de Dakar. L'accusation contre l'homme le plus riche d'Afrique est lourde. Une affaire impliquant le nigérian, Aliko Dangote, CEO de Dangote Industries Limited et président du conseil d'administration de Dangote Cement Sénégal, sera jugée ce jeudi 9 novembre devant les tribunaux...
(RFI 09/11/17)
Au Sénégal, le Grand Magal de Touba s'est terminé cette nuit. Les fidèles mourides sont venus prier jusqu'au petit matin devant le mausolée du fondateur de cette puissante confrérie Cheikh Ahmadou Bamba. En 1895, arrêté par les colons français, le chef de Mourides était envoyé en exil au Gabon, le Magal commémore chaque année ce départ forcé. Une célébration religieuse, mais également très populaire où il est important de partager. On vient de loin pour participer au Grand Magal, pour prier pour Cheikh Ahmadou Bamba, de toute la sous-région, des Etats-Unis ou encore comme Babacar, de France : « Je pense qu’aujourd’hui, on est à un moment où il est très important de s’intéresser à Cheikh Ahmadou Bamba, car il...
(RFI 08/11/17)
La ville de Touba, dans le centre du Sénégal accueille, ce mercredi 8 novembre, entre deux millions et trois millions de fidèles. Pour les membres de la confrérie mouride, ce pèlerinage annuel est l'occasion de saluer la mémoire de Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927). L'entrée nord de la ville sainte des Mourides au Sénégal se fait par une immense porte. Dans une intense frénésie, comme attirés par un aimant, les fidèles foncent vers Touba, à l'instar de Mamadou, âgé de 25 ans. « C’est parce que tout ce que tu demandes ici, Dieu l’accorde, explique-t-il. C’est pour cela qu’on vient toutes les années ». Lamine n'a pas supporté les embouteillages. Toute la semaine, Touba est saturée. Le jeune homme venu de...
(La Tribune 07/11/17)
L’affaire exacerbe les tensions entre le pouvoir et l’opposition. Elle pose même un débat juridique qui risque de faire jurisprudence. Pour la première fois dans l’histoire politique du Sénégal, un élu pourrait se voir dépouiller d’une immunité parlementaire dont il n’a pas encore disposé. Incarcéré depuis mars dernier, Khalifa Sall, le maire de Dakar, va passer un grand oral devant une commission ad-hoc chargée de statuer sur la levée ou non de son dernier bouclier dans la ténébreuse affaire de la caisse d’avance. « Qu'il pleuve ou qu'il neige, cette séance ira jusqu'au bout. Et normalement ! ». A bout de souffle, Moustapha Niasse, l'octogénaire président de l'Assemblée nationale, a dû jouer des coudes pour aller au bout d'une séance...
(Jeune Afrique 07/11/17)
Un accident a causé la mort de 25 personnes qui se rendaient au Magal de Touba, principale fête religieuse de la communauté mouride au Sénégal. Un bus et un minicar se sont percutés de front près de Kébémer, dans le nord-ouest du pays. L’accident s’est produit ce lundi matin, entre Kébémer et Sagatta. Un bus, qui roulait vers Touba, a tenté de dépasser un autre bus rempli de pèlerins en route pour le Grand Magal. Il a percuté de front un minicar arrivant en sens inverse, de retour de la ville sainte des Mourides, selon des témoins cités par l’Agence de presse sénégalaise (APS). Vingt-cinq personnes ont été tuées et douze autres blessées. Le petit hôpital régional Amadou Sakhir de...
(Jeune Afrique 07/11/17)
L’ex-Suneor, renationalisé en octobre 2015, tente de se relancer avant de partir à la recherche d’un nouveau partenaire stratégique. À quelques jours du démarrage de la campagne 2017-2018 de commercialisation de l’arachide, la Sonacos cherche à lever environ 50 milliards de F CFA (76 millions d’euros) pour financer la collecte des graines oléagineuses et faire tourner ses cinq unités industrielles disséminées dans le pays. Lors de la campagne précédente, le groupe avait réussi à récolter près de 100 000 tonnes de graines (soit 60 % de la collecte des huiliers) grâce au concours d’une filiale de la Banque islamique de développement (BID). Il espère plus de 200 000 t pour celle qui s’annonce. Soit infiniment mieux qu’en 2015. Cette année-là, la Sonacos,...
(Le Point 07/11/17)
Troisième journée des Ateliers de la pensée, à l'université Cheikh-Anta-Diop : quand "l'impensable" de la violence s'exprime par les corps, et sur scène le soir. Pas une minute de répit du 1er au 4 novembre pour les participants au programme marathon de la seconde édition des Ateliers de la pensée, à Dakar. Ils sont cette année près de soixante à intervenir en partie à huis clos, en partie face au public, plus largement lors des deux « nuits de la pensée », à l'Institut français de Dakar, retransmises sur YouTube. Les débats du vendredi 3 novembre avaient pour décor l'université Cheikh-Anta-Diop, l'immense campus dakarois où, par un mauvais hasard de calendrier, nombre d'étudiants étaient en période d'examens, et les autres...
(Le Point 06/11/17)
Au Sénégal, la question de l'apprentissage de la langue française est plus que jamais posée dans un contexte de cohabitation avec les langues nationales désormais enseignées. Valoriser les langues nationales en enseignant mieux le français ? Au Sénégal, en tout cas, on y croit. À M'Bissao, petit village de la région de Thiès, le choix a été porté vers le programme de la Francophonie, Elan (comme École et langues nationales en Afrique, NDLR) dans deux classes, sur les sept que compte l'école : le CP et le CE2. La première année, l'enseignement se fait exclusivement en une langue nationale. À M'Bissao, le wolof en l'occurrence. Puis en CE1 est introduit le français à l'oral, puis à l'écrit en système dit...
(RFI 06/11/17)
A Dakar, le secteur de la construction est en plein boom. Pour réduire les coûts, ce secteur fait appel au transport de matériaux par des charretiers. Les chevaux de trait sont donc partout dans la capitale sénégalaise, leur rôle dans le développement de la ville est incontestable, et pourtant ils sont souvent très mal traités. Des associations forment donc les propriétaires et utilisateurs aux soins à apporter à ces animaux. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171106-dakar-vigilance-maltraitance-chevaux...
(Jeune Afrique 04/11/17)
La start-up de courses en ligne a signé un accord de partenariat exclusif pour la vente en ligne et la livraison des produits Auchan. Un site internet commun doit être mis en ligne prochainement. À compter du 6 novembre, les clients d’Auchan au Sénégal pourront commander leurs articles en ligne et être livrés par les services d’Afrimarket. La start-up de courses en ligne spécialisée sur l’Afrique et le géant de la grande distribution ont en effet signé un accord exclusif de distribution sur internet, portant sur 1 500 références alimentaires. « Nous avons notre propre flotte, constituée d’une vingtaine de camions et d’autant de motos. C’est cette logistique, ainsi que notre bonne implantation au Sénégal, qui ont convaincu Auchan de...
(Jeune Afrique 03/11/17)
Il y a tout juste quatre ans, la journaliste de Radio France International Ghislaine Dupont et son collègue technicien Claude Verlon étaient assassinés à Kidal, dans le nord du Mali, par Al-Qaida au Maghreb islamique. À Dakar, en hommage aux deux disparus, l'association des "Amis de Ghislaine Dupont et Claude Verlon" à inauguré une exposition de dessins de presse. À l’occasion du quatrième anniversaire de leur assassinat, l’association réunissant les amis de Ghislaine Dupont et Claude Verlon organise à l’Institut français de Dakar une exposition intitulée « Dessiner pour ne pas tirer un trait », présentant les œuvres que leur ont dédiés des dessinateurs de presse français et africains. Le vernissage, qui s’est tenu le 2 novembre, coïncide également avec...
(Jeune Afrique 02/11/17)
Une imposante bâtisse bleu et blanc au sein de Nord Foire Azur, une zone résidentielle de standing, à l’ouest de la capitale sénégalaise… C’est dans ces murs que, dès novembre, commenceront pour une centaine d’étudiants les enseignements de l’Institut des métiers du droit (IMD). Mais ça n’est pas un hasard si cet établissement d’enseignement supérieur privé prévoit de mettre un accent particulier sur l’alternance entre la formation dans le public et dans le privé. C’est que l’histoire de l’IMD se confond avec celle de ses cofondateurs, deux anciens hauts fonctionnaires sénégalais passés dans le privé. Anticiper les changements dans le secteur industriel Docteur en droit, ex-directeur général des douanes, ancien membre de la prestigieuse Inspection générale d’État (IGE), Boubacar Camara...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Soupçonné d’avoir participé à un trafic de plusieurs millions d’euros, le musicien risque la cour d’assises. Mais la somme contrefaite serait en réalité bien inférieure. Ce que la justice tarde à admettre. À l’heure où la présidence sénégalaise entend partir en croisade contre les informations frelatées, communiquant autour du nouveau hashtag #StopFakeNews, les conseillers du Palais de la République devraient se pencher rétrospectivement sur l’affaire Thione Ballago Seck, qui défraya la chronique il n’y a pas si longtemps. Quel plus bel exemple, en la matière, que la procédure judiciaire qui vise depuis plus de deux ans la star du mbalax et qui pourrait lui valoir un procès aux assises ? Le 29 mai 2015, l’affaire démarre dans les colonnes des journaux,...
(APA 31/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Dakar, la capitale sénégalaise, vit en ce moment l’une de ses plus fortes périodes de chaleur. De jour comme de nuit, la température oscille entre 31 et 33 degrés, avec une pointe exceptionnelle de 35 degrés atteinte samedi 28 octobre, selon la météo qui n’annonce rien de rassurant en prévoyant le règne de la canicule jusqu’au mois de novembre. Un surcroît d’angoisse pour les Dakarois qui, depuis plus d’un mois, livrent inlassablement un combat contre la chaleur, en faisant recours principalement aux ventilateurs et split, à l’eau fraîche dont la vente en sachet fait fureur, et, pour les moins nantis, aux éventails fabriqués artisanalement avec les feuilles de palmier ou de rônier. Vendeur dans un magasin situé...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Le groupe pharmaceutique américain a décidé de fermer à la fin de l'année son site de production dakarois et d'en transférer les activités dans son usine de la banlieue de Casablanca. La société conserve en revanche son service commercial dans la capitale sénégalaise. Le géant pharmaceutique américain Pfizer, qui commercialise notamment le Viagra, l’Advil et le Xanax, a décidé de fermer sa ligne de production dakaroise. « Cette décision affectera nos 26 collègues qui travaillent dans notre usine, ainsi que 35 contractuels », indique le service de communication de l’entreprise, précisant que « la décision de quitter le Sénégal n’a rien à voir avec l’excellent travail de ces derniers ». Le site sénégalais produisait principalement des comprimés et des médicaments...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme que la zone est en cours de rétablissement. Son taux de croissance annuel se raffermit de 1,4% en 2016, à 2,6% en 2017 et à 3,4% en 2018. Si l’on exclut les deux géants malades que sont le Nigeria et...
(Le Point 31/10/17)
Les artistes et le public seront plus nombreux à la seconde édition de l'Afrique qui pense le monde, annonce Felwine Sarr, cofondateur avec Achille Mbembe des Ateliers la pensée. Une soixantaine d'intervenants se retrouvent à Dakar à l'initiative de Felwine Sarr et Achille Mbembe pour la seconde édition des Ateliers de la pensée recentrés sur la capitale et non plus à Saint-Louis-du-Sénégal. Entre-temps, les Actes de la première ont paru sous le titre « Écrire l'Afrique monde » (co-édition Philippe Rey-Jimsaan) et l'on pourra constater à quel point la programmation 2017 a été nourrie des réflexions abouties dans cet ouvrage. Dans leur introduction, les deux intellectuels écrivaient ainsi : « Car, pour ce qui nous concerne, la pensée critique ne...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Créée en 2006, l'Association de Sciences Po pour l'Afrique (ASPA) vise à promouvoir au sein de l'IEP de Paris l'Afrique dans toute sa diversité. Jeune Afrique a interviewé son nouveau président, Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye. Le Sénégalais Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye est depuis septembre le nouveau président de l’Association de Sciences Po pour l’Afrique (ASPA). Auteur de plusieurs ouvrages (cinq recueils de poèmes et un pamphlet), cet étudiant en première année de Master de droit économique entend susciter autour de lui des vocations africanistes. Jeune Afrique : Quelle est la vocation de l’ASPA ? Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye : Ce qui nous réunit, c’est avant tout un amour commun. Notre rôle est de représenter et de penser l’Afrique à Sciences...

Pages