Sénégal | Africatime
Vendredi 01 Août 2014

Sénégal

Filter les informations affiché par ville
(Le Monde 01/08/14)
Procès nécessaire à la moralisation de la vie publique ou chasse aux sorcières ? Au Sénégal, rares sont ceux à ne pas avoir d'avis sur le procès très attendu de Karim Wade. La première audience devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) s'est tenue jeudi 31 juillet à Dakar dans une ambiance électrique. Placé sous mandat de dépôt depuis le 15 avril 2013, le fils de l'ancien président Abdoulaye Wade est désormais face à ses juges. L'enjeu de ce procès qui devrait durer des mois tant le dossier est volumineux – près de 40 000 pages – sera de déterminer le montant et l'origine de la fortune de Karim Wade. 178 millions d'euros...
(RFI 01/08/14)
Au Sénégal, Karim Wade, fils de l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, a comparu ce jeudi 31 juillet devant une cour spéciale à Dakar. La justice enquête sur un patrimoine présumé, estimé à 178 millions d'euros. C'est véritablement le premier procès mené suite au lancement d'une opération contre les biens mal acquis. Lors de ce premier jour de son procès, Karim Wade s’est présenté comme un « prisonnier politique ». Toute l’attention s’est portée sur Karim Wade, qui est apparu décontracté, confiant et dynamique. Il était vêtu d’un boubou et d’une écharpe blanche. La salle, qui contient 1 500 places, était remplie...
(Jeune Afrique 01/08/14)
Le procès de Karim Wade et de ses présumés complices devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) s'est ouvert jeudi matin à Dakar dans une ambiance électrique. On l'avait aperçu pour la dernière fois le 15 avril 2013, sortant de la résidence familiale du Point E, à Dakar, le visage grave, escorté par une poignée de gendarmes en civil. Quinze mois plus tard, jeudi 31 juillet, le voilà qui réapparaît dans le box des prévenus de la salle n°4 du palais de justice de Dakar, encadré par une copieuse escorte du GIGN en tenue d'intervention, pour certains encagoulés. Vêtu d'un caftan et...
(Enquête 01/08/14)
Le ministre de la Justice Me Sidiki Kaba donne des gages de bonne tenue du procès de Karim Wade qui s’ouvre aujourd’hui. Invité hier du journal de 20h, sur la RTS, le Garde des Sceaux a donné l’assurance que toute l’indépendance et l’équité requises pour un bon procès seront de mise. Il a rassuré quant aux mesures de sécurité. Objectifs du procès ‘’Ce procès va permettre à Karim Wade de prouver son innocence. Nous souhaitons que ce procès se passe...
(Groupe Futurs Médias 01/08/14)
Maître Ciré Clédor Ly regrette la violation de la présomption d’innocence par l’Etat du Sénégal depuis le début de la procédure enclenchée contre Karim Wade. Selon lui, « tout le monde a dit constater la façon cavalière dont l’Etat s’est comporté dès l’entame, avec la violation manifeste des droits de Karim Wade. Le monde entier avait été ému. Et cela avait été sanctionné par une décision de la cour de justice de la Cedeao ». Lors de la conference de...
(Sud Quotidien 01/08/14)
Jeudi 31 juillet, comme annoncé, le procès de Karim a tenu. Sur les lieux à l'heure indiquée, Karim Wade accueilli par les militants et sympathisants à l'intérieur, a assisté à une ouverture de son procès dont la première journée portait sur questions de forme Tout de blanc vêtu, Karim Wade est entré dans la salle à 9h 35mn. Entouré d’éléments encagoulés, du haut du box des accusés, l’ancien ministre des transports saluait d’un signe de la main les militants et...
(SeneNews 01/08/14)
Plus de 25% des engagements du Japon en matière d’aide publique pris lors de la conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique (TICAD) V en 2013, sont déjà en cours d’exécution, a déclaré jeudi à Dakar M. Takashi Kitahara, ambassadeur du Japon au Sénégal. M. Kitahara s’exprimait lors de la revue 2014 de la coopération entre le Sénégal et le Japon. « Cela correspond à un montant de 3,4 milliards de dollars sur un montant de 14 milliards...
(Groupe Futurs Médias 01/08/14)
Le Sénégal attend 3683 milliards de nos francs pour renflouer les caisses du Programme Sénégal émergent. Treize projets seront présentés en septembre prochain à la Conférence internationale des investisseurs de Dubaï. Les secteurs de l’Education, des Infrastructures, de la Santé, de l’Habitat social, de l’Agriculture, entre autres, occuperont une place de choix. La première Conférence internationale des investisseurs de Dubaï est prévue en septembre prochain dans la capitale économique des Emirats Arabes Unis (Dubaï). Cette initiative, dénommée «Investir dans l’Uemoa»...
(Le Quotidien (Sn) 01/08/14)
Pour le moment, le Sénégal réussit bien son plan de riposte au virus Ebola, qui sévit dans la région ouest-africaine, avec déjà plus de 650 décès entre la Guinée, le Libéria et la Sierra-Léone. Depuis la mise en œuvre de ce fameux plan, 3 cas suspects sont revenus négatifs. Ce qui est satisfaisant, mais cela n’empêche pas les autorités médicales à réserver l’hôpital Fann de Dakar, pour y mettre en quarantaine de possibles cas confirmés. La situation épidémiologique du pays...
(AFP 31/07/14)
Karim Wade, fils de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade accusé d'enrichissement illicite et en détention préventive depuis 16 mois, a comparu jeudi devant une cour spéciale à Dakar, en se présentant comme un "prisonnier politique", au premier jour de son procès. L'audience a été déclarée ouverte par le président de la Cour, Henri Grégoire Diop, devant une salle comble du Palais de Justice, près du centre-ville. Invité par la cour à se présenter à la barre, Karim Wade, 45 ans, visiblement...
(APS 31/07/14)
Le procès de Karim Wade, poursuivi pour enrichissement illicite présumé, vient d'être suspendu par le président de séance, le juge Henry Grégoire Diop, peu après son ouverture. Cette suspension de séance devrait être mise à profit par la cour pour statuer sur le cas de Ibrahima Khalil Bourgi dit Bibo, l'un des complices présumés absent à l'ouverture du procès. Selon des reporters, le juge Henry Grégoire Diop a émis un mandat d’amener contre M. Bourgi, estimant qu'en matière pénale, un...
(Le Point 31/07/14)
Le procès du fils Wade est le premier dans la traque des biens supposés mal acquis sous le régime de l'ex-président Abdoulaye Wade. Ancien ministre de la Coopération internationale, des Transports et des Infrastructures, entre 2009 et 2012, Karim Wade est poursuivi pour ''enrichissement illicite'' et est appelé à justifier l'origine illicite d'une somme de 117 milliards de Francs CFA, selon les enquêtes de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei). Sept autres accusés doivent également comparaître pour ''complicité...
(AFP 31/07/14)
Le dossier des accusations d'enrichissement illicite à l'encontre de Karim Wade, fils de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, comprend "près de 40.000 pages", a indiqué le ministre sénégalais de la Justice à Dakar mercredi soir, à la veille de l'ouverture de son procès. "C'est un dossier volumineux de près de 40.000 pages. (...) Il y a eu une procédure de dématérialisation" des documents, qui ont été "mis sur clé USB. A cet instant où je vous parle, (...) tous les avocats...
(RFI 31/07/14)
Au Sénégal, le procès de Karim Wade s’ouvre ce jeudi. Le fils de l’ancien chef de l’Etat, qui avait occupé d’importantes fonctions ministérielles de 2009 à 2012, est poursuivi pour « enrichissement illicite ». Sept autres prévenus devront comparaître pour « complicité d’enrichissement illicite ». C’est un procès-fleuve qui commence à Dakar avec au moins 77 témoins et une trentaine d’avocats mobilisés pour défendre chaque partie. A travers ce procès, la justice sénégalaise veut savoir comment Karim Wade a bâti...
(Jeune Afrique 31/07/14)
Dans le rapport annuel qu'elle vient de transmettre à Macky Sall, l'Inspection générale d'État (IGE) dresse un tableau sans concession de la dilapidation du patrimoine de l'État sous la présidence d'Abdoulaye Wade. Alors que s'est ouvert, jeudi 31 juillet, le procès tant attendu de Karim Wade devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI), le clan Wade se retrouve habillé pour l'hivernage. Dans un rapport de 147 pages remis le 25 juillet au président Macky Sall et rendu public...
(Groupe Futurs Médias 31/07/14)
Détenu dans les geôles dans le cadre de la traque des biens supposés mal acquis, le procès de l’ancien ministre d’Etat, Karim Wade, s’ouvre ce jeudi. L’ancien Président, Wade-père, invite à la sérénité, car, dit-il, tout le monde sera édifié. «Tout le monde sera édifié, il n’y pas lieu de se précipiter. Le peuple sera édifié.» Ainsi s’exprimait, hier, l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, en marge de la prière de l’Aïd el Fitr à laquelle il a...
(Sud Quotidien 31/07/14)
Dans la traque des biens mal acquis, l’ancien ministre Karim Wade, convoqué à la section de recherche de la gendarmerie de colobane, mis en demeure est emprisonné à la prison centrale de Rebeuss. Depuis, ses avocats ont engagé une rude bataille contre autorités étatiques. De la saisine de la juridiction communautaire, la cour de justice de la Cedeao, au combat pour faire bénéficier à leur client la haute cour de justice, en passant par la lutte pour le respect des...
(APS 31/07/14)
La Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (RADDHO) a exprimé dans un communiqué transmis mercredi à l'APS le souhait de voir le procès opposant l’Etat du Sénégal à Karim Wade et ses co-accusés devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) se dérouler "dans le strict respect du droit". Le fils de l’ancien président Abdoulaye Wade, Karim sera jugé jeudi à Dakar pour enrichissement illicite par la CREI. Incarcéré à la maison d’arrêt de Rebeuss depuis...
(Le Quotidien (Sn) 31/07/14)
Alors que tout indique que sa situation se dégrade dangereusement, Bibo Bourgi ne pourra être évacué tant que les nouvelles expertises médicales commandées par le président de la Crei n’auront pas rendu leurs conclusions. Les obstacles sont loin de se lever sur le chemin qui doit mener Bibo Bourgi en France pour se faire soigner. Alors que le Procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) avait fini par entendre raison et rendu une réquisition qui ne...
(Groupe Futurs Médias 31/07/14)
Le Président du Conseil départemental de Thiès, Idrissa Seck, livre ses vérités dans cette interview sur son différend avec le ministre Alioune Sow, l’implication de Marième Faye dans les affaires de l’Etat, le procès en vue de Karim Wade… Livre d’Oumar Sankharé : La culture grecque et l’Islam. «Il n’y a que l’ignorance qui puisse conduire quelqu’un à imaginer des fautes dans le Coran. L’Imam a fait allusion à ce livre du Thiessois (Oumar Sankharé) qui est professeur de Lettres...

Pages

(Le Monde 01/08/14)
Procès nécessaire à la moralisation de la vie publique ou chasse aux sorcières ? Au Sénégal, rares sont ceux à ne pas avoir d'avis sur le procès très attendu de Karim Wade. La première audience devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) s'est tenue jeudi 31 juillet à Dakar dans une ambiance électrique. Placé sous mandat de dépôt depuis le 15 avril 2013, le fils de l'ancien président Abdoulaye Wade est désormais face à ses juges. L'enjeu de ce procès qui devrait durer des mois tant le dossier est volumineux – près de 40 000 pages – sera de déterminer le montant et l'origine de la fortune de Karim Wade. 178 millions d'euros...
(Le Quotidien (Sn) 01/08/14)
C’était dans l’air que les empoignades entre l’Etat du Sénégal et les conseils de Karim Wade seraient de haute voltige lors de la première journée du procès. Ces conseils, sortant tous les atouts de leurs manches, ont misé à fond sur la carte de l’ajournement. Provocation, roublardises procédurales, finasseries juridiques tout y est passé avant de faire un grand pschitt. La formule la plus expéditive pour clore le procès était d’y donner un coup de frein, explorer les voies et moyens pour en obtenir l’ajournement. Les militants du Pds, affidés et inconditionnels de Karim Wade souvent célèbres par leurs excès,...
(RFI 01/08/14)
Au Sénégal, Karim Wade, fils de l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, a comparu ce jeudi 31 juillet devant une cour spéciale à Dakar. La justice enquête sur un patrimoine présumé, estimé à 178 millions d'euros. C'est véritablement le premier procès mené suite au lancement d'une opération contre les biens mal acquis. Lors de ce premier jour de son procès, Karim Wade s’est présenté comme un « prisonnier politique ». Toute l’attention s’est portée sur Karim Wade, qui est apparu décontracté, confiant...
(Jeune Afrique 01/08/14)
Le procès de Karim Wade et de ses présumés complices devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) s'est ouvert jeudi matin à Dakar dans une ambiance électrique. On l'avait aperçu pour la dernière fois le 15 avril 2013, sortant de la résidence familiale du Point E, à Dakar, le visage grave, escorté par une poignée de gendarmes en civil. Quinze mois plus tard, jeudi 31 juillet, le voilà qui réapparaît dans le box des prévenus de la salle n°4 du palais de justice de Dakar, encadré par une copieuse escorte du GIGN en tenue d'intervention, pour certains encagoulés. Vêtu d'un caftan et...
(Enquête 01/08/14)
Le ministre de la Justice Me Sidiki Kaba donne des gages de bonne tenue du procès de Karim Wade qui s’ouvre aujourd’hui. Invité hier du journal de 20h, sur la RTS, le Garde des Sceaux a donné l’assurance que toute l’indépendance et l’équité requises pour un bon procès seront de mise. Il a rassuré quant aux mesures de sécurité. Objectifs du procès ‘’Ce procès va permettre à Karim Wade de prouver son innocence. Nous souhaitons que ce procès se passe...
(Groupe Futurs Médias 01/08/14)
Maître Ciré Clédor Ly regrette la violation de la présomption d’innocence par l’Etat du Sénégal depuis le début de la procédure enclenchée contre Karim Wade. Selon lui, « tout le monde a dit constater la façon cavalière dont l’Etat s’est comporté dès l’entame, avec la violation manifeste des droits de Karim Wade. Le monde entier avait été ému. Et cela avait été sanctionné par une décision de la cour de justice de la Cedeao ». Lors de la conference de...
(Sud Quotidien 01/08/14)
Jeudi 31 juillet, comme annoncé, le procès de Karim a tenu. Sur les lieux à l'heure indiquée, Karim Wade accueilli par les militants et sympathisants à l'intérieur, a assisté à une ouverture de son procès dont la première journée portait sur questions de forme Tout de blanc vêtu, Karim Wade est entré dans la salle à 9h 35mn. Entouré d’éléments encagoulés, du haut du box des accusés, l’ancien ministre des transports saluait d’un signe de la main les militants et...
(Le Quotidien (Sn) 01/08/14)
Pour le moment, le Sénégal réussit bien son plan de riposte au virus Ebola, qui sévit dans la région ouest-africaine, avec déjà plus de 650 décès entre la Guinée, le Libéria et la Sierra-Léone. Depuis la mise en œuvre de ce fameux plan, 3 cas suspects sont revenus négatifs. Ce qui est satisfaisant, mais cela n’empêche pas les autorités médicales à réserver l’hôpital Fann de Dakar, pour y mettre en quarantaine de possibles cas confirmés. La situation épidémiologique du pays...
(Afrique Inside 31/07/14)
Après une suspension d'une heure, le procès de l’ancien ministre d’Etat, ministre des Infrastructures, de l’Energie et des Transports aériens, Karim Wade, a repris ce jeudi au Palais de justice de Dakar. Accusé d'enrichissement illicite, le fils de l'ancien président Abdoulaye Wade risque 5 à 10 ans de prison à l'issue d'un procès très attendu dans le pays.La presse sénégalaise se déchaîne ce jeudi 31 juillet et pour cause, le début du procès de Karim Wade était très attendu. Un...
(Le Quotidien (Sn) 31/07/14)
Les avocats de Karim Wade et consorts vont engager ce matin devant la Crei une âpre bataille dont la finalité sera d’obtenir l’ajournement du procès. Cette bataille semble perdue d’avance, car on augure que le président Henri Grégoire Diop et ses assesseurs ne se laisseront pas facilement convaincre. Le procès de Karim Wade et ses co-prévenus pour enrichissement illicite qui s’ouvre ce matin, va s’engager par de belles batailles de procédure qui pourraient révéler une aussi belle pagaille. Les avocats...
(AFP 31/07/14)
Karim Wade, fils de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade accusé d'enrichissement illicite et en détention préventive depuis 16 mois, a comparu jeudi devant une cour spéciale à Dakar, en se présentant comme un "prisonnier politique", au premier jour de son procès. L'audience a été déclarée ouverte par le président de la Cour, Henri Grégoire Diop, devant une salle comble du Palais de Justice, près du centre-ville. Invité par la cour à se présenter à la barre, Karim Wade, 45 ans, visiblement...
(APS 31/07/14)
Le procès de Karim Wade, poursuivi pour enrichissement illicite présumé, vient d'être suspendu par le président de séance, le juge Henry Grégoire Diop, peu après son ouverture. Cette suspension de séance devrait être mise à profit par la cour pour statuer sur le cas de Ibrahima Khalil Bourgi dit Bibo, l'un des complices présumés absent à l'ouverture du procès. Selon des reporters, le juge Henry Grégoire Diop a émis un mandat d’amener contre M. Bourgi, estimant qu'en matière pénale, un...
(Le Point 31/07/14)
Le procès du fils Wade est le premier dans la traque des biens supposés mal acquis sous le régime de l'ex-président Abdoulaye Wade. Ancien ministre de la Coopération internationale, des Transports et des Infrastructures, entre 2009 et 2012, Karim Wade est poursuivi pour ''enrichissement illicite'' et est appelé à justifier l'origine illicite d'une somme de 117 milliards de Francs CFA, selon les enquêtes de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei). Sept autres accusés doivent également comparaître pour ''complicité...
(AFP 31/07/14)
Le dossier des accusations d'enrichissement illicite à l'encontre de Karim Wade, fils de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, comprend "près de 40.000 pages", a indiqué le ministre sénégalais de la Justice à Dakar mercredi soir, à la veille de l'ouverture de son procès. "C'est un dossier volumineux de près de 40.000 pages. (...) Il y a eu une procédure de dématérialisation" des documents, qui ont été "mis sur clé USB. A cet instant où je vous parle, (...) tous les avocats...
(RFI 31/07/14)
Au Sénégal, le procès de Karim Wade s’ouvre ce jeudi. Le fils de l’ancien chef de l’Etat, qui avait occupé d’importantes fonctions ministérielles de 2009 à 2012, est poursuivi pour « enrichissement illicite ». Sept autres prévenus devront comparaître pour « complicité d’enrichissement illicite ». C’est un procès-fleuve qui commence à Dakar avec au moins 77 témoins et une trentaine d’avocats mobilisés pour défendre chaque partie. A travers ce procès, la justice sénégalaise veut savoir comment Karim Wade a bâti...
(Groupe Futurs Médias 31/07/14)
Détenu dans les geôles dans le cadre de la traque des biens supposés mal acquis, le procès de l’ancien ministre d’Etat, Karim Wade, s’ouvre ce jeudi. L’ancien Président, Wade-père, invite à la sérénité, car, dit-il, tout le monde sera édifié. «Tout le monde sera édifié, il n’y pas lieu de se précipiter. Le peuple sera édifié.» Ainsi s’exprimait, hier, l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, en marge de la prière de l’Aïd el Fitr à laquelle il a...
(Sud Quotidien 31/07/14)
Dans la traque des biens mal acquis, l’ancien ministre Karim Wade, convoqué à la section de recherche de la gendarmerie de colobane, mis en demeure est emprisonné à la prison centrale de Rebeuss. Depuis, ses avocats ont engagé une rude bataille contre autorités étatiques. De la saisine de la juridiction communautaire, la cour de justice de la Cedeao, au combat pour faire bénéficier à leur client la haute cour de justice, en passant par la lutte pour le respect des...
(APS 31/07/14)
La Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (RADDHO) a exprimé dans un communiqué transmis mercredi à l'APS le souhait de voir le procès opposant l’Etat du Sénégal à Karim Wade et ses co-accusés devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) se dérouler "dans le strict respect du droit". Le fils de l’ancien président Abdoulaye Wade, Karim sera jugé jeudi à Dakar pour enrichissement illicite par la CREI. Incarcéré à la maison d’arrêt de Rebeuss depuis...
(Le Quotidien (Sn) 31/07/14)
Alors que tout indique que sa situation se dégrade dangereusement, Bibo Bourgi ne pourra être évacué tant que les nouvelles expertises médicales commandées par le président de la Crei n’auront pas rendu leurs conclusions. Les obstacles sont loin de se lever sur le chemin qui doit mener Bibo Bourgi en France pour se faire soigner. Alors que le Procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) avait fini par entendre raison et rendu une réquisition qui ne...
(Financial Afrik 31/07/14)
Attendu depuis des lustres, un ouvrage pour la traversée du fleuve entre le Sénégal et la Mauritanie devrait bientôt être réalisé. Le financement du pont sur le fleuve Sénégal au point frontalier de Rosso est acquis et l’infrastructure devrait être finalisée au cours des prochaines années, selon le porte parole du Khalif Général des khadres (confrérie religieuse de la Mauritanie et du Sénégal), évoquant des « assurances » données par le président Macky Sall, cité mercredi par « Al Akhbar...

Pages

(SeneNews 01/08/14)
Plus de 25% des engagements du Japon en matière d’aide publique pris lors de la conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique (TICAD) V en 2013, sont déjà en cours d’exécution, a déclaré jeudi à Dakar M. Takashi Kitahara, ambassadeur du Japon au Sénégal. M. Kitahara s’exprimait lors de la revue 2014 de la coopération entre le Sénégal et le Japon. « Cela correspond à un montant de 3,4 milliards de dollars sur un montant de 14 milliards de dollars sur cinq ans », a ajouté le diplomate. Lors de cette conférence tenue à Yokohama en 2013, le Japon avait lancé un programme d’assistance de l’Afrique ventilé en six axes. De l’avis de...
(Groupe Futurs Médias 01/08/14)
Le Sénégal attend 3683 milliards de nos francs pour renflouer les caisses du Programme Sénégal émergent. Treize projets seront présentés en septembre prochain à la Conférence internationale des investisseurs de Dubaï. Les secteurs de l’Education, des Infrastructures, de la Santé, de l’Habitat social, de l’Agriculture, entre autres, occuperont une place de choix. La première Conférence internationale des investisseurs de Dubaï est prévue en septembre prochain dans la capitale économique des Emirats Arabes Unis (Dubaï). Cette initiative, dénommée «Investir dans l’Uemoa» (Union économique monétaire ouest africaine), concerne trente projets intégrateurs. Il s’agit de projets régionaux prioritaires issus du Programme économique régional...
(Sud Quotidien 31/07/14)
Pour un coût estimé à 500.000 dollars, l’Etat a acquis la maison du Sénégal à New-York un million cinq cent cinquante mille (1.500.000) dollars. Du simple au triple. Cette surévaluation relevée dans le rapport que l’Inspection générale d’Etat a remis au président de la République, Macky Sall, n’est qu’un des dysfonctionnements notés dans la gestion de Wade. Les cas de mal gouvernance relevés dans le rapport public de l’inspection général d’Etat 2014, se suivent et ne se ressemblent pas. Après...
(Agence Ecofin 29/07/14)
La Société de développement des fibres textiles (Sodefitex) ne produira pas du coton sur 33 000 hectares cette année. Ahmed El Bachir Diop, qui dirige la société sénégalaise indique que cet objectif de production ne sera pas atteint principalement en raison de la pluviométrie. « Cette année, l’hivernage a démarré dans des conditions extrêmement difficiles avec deux longues pauses pluviométriques qui sont la conséquence du fort taux de semis tardifs constaté ça et là. Nous n’avons que 11% de semis...
(Le Soleil 29/07/14)
Dans cet entretien, le directeur général de la Senelec, Pape Allé Dieng, explique les causes des coupures d’électricité notées ces derniers jours, la santé financière de l’entreprise, ses objectifs de revoir à la baisse les tarifs grâce au mix énergétique. Selon M. Dieng, le but est de vendre le kilowatt/heure à 65 FCfa. On note un retour inquiétant des coupures d’électricité en cette période de chaleur et de ramadan. La Senelec avait mis ces impairs sur le compte de l’indisponibilité...
(Xinhua 26/07/14)
Le Sénégal a levé 500 millions de dollars (environ 250 milliards F CFA) sur les marchés internationaux, pour le financement notamment de ses projets d'infrastructures routières et d'énergie à haute rentabilité économique, annonce un communiqué du ministre sénégalais des Finances. "Le Sénégal a émis, ce mercredi 23 juillet 2014, des obligations souveraines d'une maturité de dix ans sur les marchés financiers internationaux (dénommées Eurobonds). Pour un montant recherché de 500 millions de dollars US (environ 250 milliards FCFA), les offres...
(Jeune Afrique 25/07/14)
Le Sénégal a levé 500 millions de dollars sur les marchés internationaux. L'eurobond, d'une maturité de dix ans, a été émis à un taux de 6,25 % et a attiré un carnet d'ordres de près de 4 milliards de dollars. Après la Côte d'Ivoire qui a levé 750 millions de dollars le 16 juillet dernier, c'est au tour du Sénégal de solliciter les marchés internationaux. Dakar a lancé le 23 juillet un eurobond de 500 millions de dollars. L'emprunt obligataire,...
(Dakaractu 25/07/14)
Le Sénégal a émis, le mercredi 23 juillet 2014, des obligations souveraines d’une maturité de dix (10) ans sur les marchés financiers internationaux (dénommées Eurobonds). Pour un montant recherché de 500 millions de dollars US (environ 250 milliards FCFA), les offres de souscription enregistrées s’élevaient à 3,468 milliards dollars US, soit environ sept (7) fois le montant demandé ; offres émanant d’investisseurs américains, européens et asiatiques. Toutefois, les offres retenues ont été confinées au montant de 500 millions de dollars...
(Groupe Futurs Médias 25/07/14)
La mission composée des techniciens du ministère des Finances, de l’Agence des travaux et de gestion des routes (Ageroute) et des cadres de la Banque centrale qui a fait le tour de l’Europe va revenir le week-end avec les mains pleines. La délégation du Sénégal a réussi à décrocher 350 milliards FCfa en cash flow. Une manne financière destinée à financer les projets routiers et énergétiques du Plan Sénégal émergent (Pse). Le Plan Sénégal émergent (Pse) de Macky Sall a...
(Sud Quotidien 25/07/14)
La Société d’aménagement et d’exploitation des terres du Delta et de la Falémé (Saed) est prête à lever toutes les contraintes pour la campagne hivernale. Samba Kanté, le directeur général l’a affirmé mardi, à Matam, au cours d’une tournée dans les zones concernées. Les contraintes des producteurs de riz local dans le nord du Sénégal seront bientôt de mauvais souvenir. En effet, la Société d’aménagement et d’exploitation des terres du Delta et de la Falémé (SAED) est prête à lever...
(Enquête 25/07/14)
Le Sénégal ne sera pas seul à peser sur l’accélérateur du développement de son agriculture. Il va bénéficier de l’appui des Partenaires techniques et financiers pour la mise en œuvre du Programme de relance et d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (PRACAS). Le Programme de relance et d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (PRACAS) bénéficie du soutien des Partenaires techniques et financiers. Ces derniers ont donné leur feu vert au ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rurale, hier,...
(Huffingtonpost 25/07/14)
Lors de mon passage à Dakar, un entrepreneur du web m'expliquait qu'au Sénégal, "l'on créé une startup d'abord pour se prendre en main, ensuite pour résoudre les problèmes du quotidien et donc au final aider son pays". Car au pays de la Teranga, les problèmes ne manquent pas, à commencer par le défi du chômage qui pèse fortement sur l'ensemble de la société: un phénomène qui frappe officiellement 13% des jeunes sénégalais et qui pousse à l'exil les talents les...
(APA 25/07/14)
APA Brazzaville (Congo) - Quelque 9 chefs d’Etat africains et de hautes personnalités politiques et économiques de tous les horizons, prendront part ce vendredi à Brazzaville la 3ème édition du Forum économique « Forbes Afrique » sous le thème ’’Les défis de la bancarisation’’. La rencontre qui sera officiellement présidée par le Chef de l'Etat congolais réunir ses pairs des pays suivants : Burkina Faso, Ghana, Gabon, Guinée Conakry, Sénégal, Afrique du Sud, Nigeria et Niger. Elle aura principalement pour...
(Le Quotidien (Sn) 25/07/14)
Ibrahima Wade rejoint le Bureau opérationnel de suivi du Sénégal émergent (Bosse), sans que l’on nous dise en Conseil des ministres, ce qu’il va devenir de sa Stratégie de croissance accélérée. Tout en espérant qu’il ait plus de succès à sa nouvelle station qu’il n’en avait obtenu à la Sca, on peut se demander si l’arrivée de M. Wade en si peu de temps après le départ de celui qui est devenu Premier ministre et de son directeur exécutif, est...
(Agence Ecofin 23/07/14)
Selon la presse sénégalaise, l’Etat aurait décidé de prélever 1% du chiffre d’affaires hors interconnexiondes opérateurs de téléphonie mobile opérant dans le pays. Un prélèvement spécial sur le secteur des télécommunications a été institué dans la loi des finances rectificative qui sera examinée prochainement par l’Assemblée Nationale.L’argent servira au déploiement du plan Sénégal Emergent qui constitue le référentiel de la politique économique et sociale du pays sur le moyen et le long terme. Adoptée en novembre 2012 par le gouvernement du Sénégal et l’ensemble de ses partenaires au développement, le plan Sénégal Emergent vise l’essor économique et social du pays à l’horizon 2035.
(Groupe Futurs Médias 23/07/14)
L’Etat s’envisage de revoir la baisse de l’impôt sur les revenus des particuliers. Une nouvelle qui risque de faire des mécontents. Dans le mémorandum des politiques économiques et financières, on explique cette décision par la volonté de créer de l’espace budgétaire pour mettre en œuvre le Plan Sénégal Emergent (Pse). Entrée en vigueur depuis le mois de janvier 2013, la mesure de baisse de l’impôt sur le revenu des particuliers a été une véritable aubaine pour les Sénégalais. En renonçant...
(Seneplus 23/07/14)
Avec sa réforme dite de l’Acte 3 de la décentralisation, Macky Sall va faire perdre au Trésor public la somme de 955 millions 260 mille francs Cfa. Pour prendre en charge les bureaux des Conseils départementaux, l’Etat va débourser annuellement 1 milliard 416 millions 420 mille francs Cfa, ce qui est très loin des 461 millions 160 mille francs qui étaient dégagés pour prendre en charge les bureaux des 14 Conseils régionaux. Le contribuable sénégalais va casquer fort pour prendre...
(Sud Quotidien 23/07/14)
Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck et les partenaires techniques et financiers de l’Union européenne sous la conduite de Dominique Dellicour, représentante de cette union, ont avalisé hier mardi, le programme de relance et d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (Pracas). L’agriculture, pilier du plan d’actions prioritaires (Pap) 2014-2018 du Plan Sénégal Emergent (Pse) entre dans sa phase active. En effet, le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck et la...
(Le Quotidien (Sn) 23/07/14)
Sur le marché local, les prix de certaines denrées alimentaires sont restés quasi stables durant le mois de juin 2014. Il s’agit, notamment, ceux du riz, du maïs, du sucre, de l’huile, selon la dernière publication de la Dpee relative à l’évolution des cours des matières premières. Les prix du riz, du sucre, du maïs ainsi que celui de l’huile n’ont pas varié sur le marché local durant le mois de juin 2014. D’après la dernière publication de la Direction...
(APS 22/07/14)
Les facilités et autres commodités qu’offre le marché sénégalais aux éleveurs et producteurs de la sous-région permettent d’espérer une couverture des besoins en moutons évalués à 740. 000 têtes pour la fête musulmane de la Tabaski de cette année, a souligné lundi à Louga (Nord), Aminata Mbengue Ndiaye, ministre de l’Elevage et des Productions animales. ‘’Il y a espoir que les éleveurs de la sous-région reviennent sur le marché sénégalais en raison des facilités et des commodités qui leur sont...

Pages

(Walfadjri 01/08/14)
Ca tend vers une redistribution des cartes chez les ténors et espoirs. C'est ce jeudi 31 juillet 2014 que l’arène sénégalaise va officiellement fermer sa saison sportive. Des vacances que beaucoup souhaitaient, pour une analyse plus pointue des récents événements qui se sont produits dans l'arène. Les défaites de Balla Gaye 2 devant Bombardier de Mbour et celle de Malick Niang face à Ama Baldé ont confirmé la redistribution des cartes dans l'arène. L'un dans l'autre, ces défaites inattendues ont bouleversé la hiérarchie pré-établie dans l'arène en cette fin de saison. De quoi alimenter les interrogations et discussions au niveau des écuries, grand-places et autres lieux de rencontres des amateurs de la lutte. La défaite...
(Le Quotidien (Sn) 01/08/14)
Le sélectionneur des Lions souhaite vivement jouer le match contre l’Egypte en nocturne, le vendredi 5 septembre au stade Léopold Senghor. Mais entre l’éclairage du stade qui n’offre aucune garantie et les caprices de la Senelec, il serait risqué pour Alain Giresse de prendre ses désirs pour des réalités. Alain Giresse a confirmé chez nos confrères de Waa Sports (édition de lundi dernier) sa volonté de jouer le match Sénégal-Egypte en nocturne, le vendredi 5 septembre. «Pour moi, le match c’est le vendredi 5, à 20h», a-t-il tranché net, et cela malgré les réserves de la Fédé foot, qui mise...
(APS 25/07/14)
Des dirigeants du football sénégalais et des experts qui ont visité le chantier du stade Léopold Sédar Senghor en compagnie du nouveau ministre des Sports, Matar Ba, ont fait état de leur scepticisme sur la livraison d’un stade totalement fonctionnel pour le match du 5 septembre prochain. ‘’On ne doit pas se leurrer, ce sera difficile de tenir l’engagement de livrer un stade fonctionnel pour le match contre l’Egypte’’, a indiqué ce dirigeant sous le couvert de l’anonymat qui attendait...
(AfreePress 19/07/14)
Encore appelée « Tournoi de l’UEMOA », la coupe de l’intégration de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) se jouera à Lomé du 22 au 29 novembre 2014. Couplé avec le 20ème anniversaire de l’union, la 7ème édition de la présente compétition se veut un grand rendez-vous de la jeunesse. Selon les informations parvenues à l’Agence Afreepress, la cérémonie du tirage au sort de cette compétition aura lieu le 27 septembre prochain et sera présidée par le Premier Ministre...
(AFP 16/07/14)
Le club turc de Besiktas (D1) est en négociations avancées avec Chelsea (D1 anglaise) pour le transfert de son attaquant sénégalais Demba Ba, a indiqué mercredi l'équipe stambouliote sur son site internet. L'international sénégalais âgé de 29 ans qui a peu convaincu en Premier League, est attendu mercredi à Istanbul pour passer le traditionel examen de santé, a affirmé la chaîne d'information CNN-Türk. Le club ne précise pas s'il s'agit d'un prêt d'un an, comme il en était d'abord question,...
(Groupe Futurs Médias 11/07/14)
En conférence de presse mercredi au siège du Comité de normalisation du basket sénégalais (CNBS), le sélectionneur de l’équipe nationale masculine Cheikh Sarr est revenu sur la publication de la liste des 22 Lions présélectionnés pour le stage de Dakar. Il a aussi évoqué les questions relatives à la préparation de l’équipe. Liste des 22 présélectionnés : ‘’Je pense avoir fait les bons choix’’ ‘’Cette liste a été établie sur la base de plusieurs facteurs d’ordre technique, tactique, de discipline,...
(Jeune Afrique 09/07/14)
Réalisatrice au caractère bien trempé, la jeune Sénégalaise Rama Thiaw achève un documentaire sur le groupe de hip-hop Keur Gui, membre fondateur du collectif Y'en a marre lors de la dernière présidentielle. Elle dit qu'elle sait attraper les poissons à mains nues. Elle a lu Le Capital de Karl Marx, tout James Ellroy et Spinoza encule Hegel de Jean-Bernard Pouy. Elle mange comme quatre, adore faire la cuisine, s'habille de tissus bariolés version mode urbaine, porte de grosses lunettes qui lui dévorent le visage et fume clope sur clope. Rama Thiaw a 36 ans et malgré le succès critique de son documentaire sur la lutte au Sénégal, Boul Fallé, elle n'ose pas encore tout à fait se dire cinéaste. "Je me considérerai comme une réalisatrice le jour où j'aurai mené à bien mon premier long-métrage de fiction", dit-elle. De passage à Rabat à l'occasion du festival Étonnants Voyageurs, elle confie chercher les financements nécessaires pour terminer et diffuser son second documentaire, The Revolution Won't Be Televised, sur le groupe de...
(Sud Quotidien 09/07/14)
Le Dakar université club et l’As Douanes vont s’affronter ce mercredi 8 juillet pour décrocher le dernier ticket qui méne vers la finale du championnat de national 1 A. Avec une victoire chacune, lors des deux manches des demi-finales, les deux formations vont livrer une bataille sans merci sur le teraflexe de Marius Ndiaye. Eliminés en Coupe du Sénégal par l’Ugb, écartés par le Duc de la Coupe du maire, les Gabelous abattent leur dernière carte ce soir. Et une...
(Sud Quotidien 23/06/14)
Une victoire ! C’est désormais l’objectif de l’As Pikine pour être sacrée champion du Sénégal 2014. Peu importe, le score, les Banlieusards ont juste l’obligation de battre Suneor déjà assurée de maintien pour entrer dans l’histoire du football sénégalais. L’AS Pikine va recevoir la Suneor de Diourbel demain dimanche, dans son antre du stade Alassane Djigo, avec comme seul et unique objectif de remporter cette rencontre afin d’adjuger du premier titre de champion de son histoire. Leader avec 46 points (+16), soit un point de plus que le Jaraaf (45 points +13), l’équipe de la grande banlieue dakaroise a son destin...
(Sud Quotidien 16/06/14)
Papis Général a encore dicté sa loi dans l’aréne en terrassant samedi au stadium Iba Mar Diop, Domou Dialaw de l’écurie Kay Baax de Rufisque. Le sociétaire de l’école de lutte Manga 2 a encore ressorti une prouesse technique comme il a l’habitude de le faire à chacune de ses apparitions pour se défaire de son adversaire. Domou Dialaw, qui était resté dans une bonne dynamique de victoires avait pourtant, aux yeux de nombreux observateurs, assez de répondants pour faire...
(Le Quotidien (Sn) 13/06/14)
«Roi des arènes» durant deux années, Balla Gaye 2 vient de perdre son titre après son revers contre Bombardier de Mbour. Une chute lourde de conséquences pour le fils de Double Less qui espérait encore régner sur l’arène pour les prochaines années. Freiné dans son envol, le Lion de Guédiawaye devra bien choisir son prochain adversaire pour ne pas compromettre ses chances de retrouver le sommet. Quels adversaires pour Balla Gaye ? C’est en tout cas la question à laquelle...
(Le Soleil 12/06/14)
Le Sénégal défendra ses deux titres au Challenge Trophy zonal prévu du 4 au 14 juillet prochain à Bamako. Une compétition remportée en 2012 à Dakar où les deux sélections sénégalaises avaient surclassé leurs homologues de la Zone 2. Pour garder leurs titres, les deux formations ont entamé, ce week-end, leur préparation avec un stage en externat en attendant de pouvoir disposer en plein temps des joueurs. Après avoir conquis le titre en filles et conservé sa couronne chez les...
(Sud Quotidien 10/06/14)
Le Dakar université club (DUC) s’est projeté hier, lundi 9 juin, à la finale de Coupe du maire de Dakar en barrant la route à l’As Douanes. Dans le sillage de son prolifique pivot Abdoul Bâ, les Etudiants se sont imposé sur la marque de 68 à 58. Ils défendront leur trophée face à Sibac qui a étrillé en lever de rideau l’Us Ouakam (38-59). Le Dakar université club est bien parti pour se succéder encore au palmarés de la...
(Le Soleil 05/06/14)
A la suite des services du ministère des Sports et de la Vie associative, Mbaye Faye, l’entrepreneur en charge du volet gros œuvre de la réfection du stade Léopold Sédar, a souligné que l’infrastructure sera livrée le 15 août prochain. En visite d’inspection de l’état d’avancement des travaux confiés à lui par les autorités sportives pour effectuer les travaux de réhabilitation du stade Léopold Sédar Senghor, l’entrepreneur soutient qu’il sera réceptionné le 15 août prochain. Pour Mbaye Faye, directeur général de la Compagnie sénégalaise de travaux publics (Cstp), dont les ouvriers s’affairent depuis quelques temps...
(Le Soleil 28/05/14)
En préparation du match amical international contre la Colombie de samedi prochain à Buenos Aires, en Argentine, les Lions A’ sont sur la dernière ligne droite. A l’issue de quatre jours de regroupement fermé au Centre de développement technique Jules François Bocandé de Toubab Dialao, un groupe de 20 joueurs s’est dégagé pour le déplacement. Un groupe largement constitué de joueurs expatriés. En effet, seuls quatre locaux ont été retenus dans le groupe qui doit aller défier la Colombie en...
(Sud Quotidien 26/05/14)
Le judo sénégalais à l’honneur ! Saliou Ndiaye, sociétaire du dojo Momar Dieng a décroché la médaille d’or chez les 81 kg, hier, dimanche 25 mai 2014, aux Jeux africains de la jeunesse (JAJ) qui se déroulent présentement à Gaborone au Botswana (22 au 31 mai). Un autre athlète sénégalais qui a brillé dans ses joutes continentales (2ème édition) qui ont démarré jeudi dernier, c’est Ibrahima Thior. L’athlète, sociétaire du club de judo Amajélo, a remporté la médaille de bronze, informe...
(Sud Quotidien 22/05/14)
Le Sénégal et le Burkina Faso ont fait match nul (1-1) hier, mercredi 21 mai 2014, au stade du 4 août de Ouagadougou. Les «Lions» avaient ouvert le score sur un coup franc par Pape Kouly Diop, à la 55ème minute. Les «Etalons» finiront par égaliser à la 90ème minute par Jonathan Pitroïpa. Les deux formations se préparent pour les éliminatoires de la CAN 2015. Le Burkina Faso est logé dans le groupe C en compagnie du Gabon, de l’Angola...
(Sud Quotidien 21/05/14)
Va-t-on vers un conflit ouvert entre la Fédération sénégalaise de football et le ministère des Sports. Tout porte à le croire ! Aussitôt «Giresse 2 » lancé à Paris le 5 mars dernier, que les problèmes refassent surface. Le match contre le Burkina Faso sonne déjà l'alerte. Fini le temps de l'accalmie entre la Fédération sénégalaise de football (FSF) et le département des Sports. «Giresse 2» démarre comme «Giresse 1» avait fini. De duels à fleurets mouchetés, à l'attaque frontale...
(Le Soleil 20/05/14)
L’équipe nationale féminine de football s’est entraînée hier au stade Caroline Faye. Les « Lionnes » qui préparent le 2e et dernier tour des éliminatoires de la Can 2015, dont la manche aller se joue le 25 mai prochain à Mbour, ne veulent pas faire de complexe contre le Cameroun. Après avoir profité du forfait de la Guinée-Bissau au tour précédent, les « Lionnes » devront rugir très fort pour gagner leur visa pour le grand banquet prévu en 2015...
(Le Soleil 16/05/14)
Dans l’histoire récente de la lutte, la saison 2013-2014 sera certainement l’une des plus catastrophiques pour les gros bras, du moins. Cette saison qui vient d’être prolongée jusqu’au mois d’août, reste désastreuse pour les ténors. Excepté Balla Gaye 2, Bombardier, Eumeu Sène, Modou Lô, ils vont, pour la plupart, passer une année blanche. Pour cause, les promoteurs de lutte ne veulent plus prendre de risque dans l’organisation des grands événements après le retrait des plus gros sponsors. L’année 2013-2014 est...

Pages

(Sud Quotidien 22/07/14)
La maison de la Culture Douta Seck abrite ce jeudi 24 juillet à partir de 12h, une conférence culturelle et religieuse sur le thème : «l’art dans la religion». Selon un communiqué de la maison de la culture, « le thème est un vaste et difficile sujet très philosophique mais qui reste plus que jamais d’actualité. Revenant toujours au cœur des préoccupations des artistes et des hommes de culture, sur le plan idéologique, il reste un débat sans issue». La conférence sera animée par Oustaz Iran Ndao, le Chercheur Abdoul Aziz Mbacké Majalis et le professeur Babacar Samb (ancien chef du Département Arabe de l’Ucad, ancien Ambassadeur du Sénégal en Egypte) avec comme Modérateur. Le...
(Le Quotidien (Sn) 21/07/14)
Hier, après plus d’une heure de temps en huis clos avec son remplaçant dans le bureau ministériel du 3e étage au Building administratif, Abdoul Aziz Mbaye a cédé son fauteuil à Mba­gnick Ndiaye. Le désormais ex-ministre de la Culture a fait ses adieux au monde de la culture. Et son bilan final reste sans grande avancée pour le département. Un an et neuf mois. C’est le temps passé par Abdoul Aziz Mbaye à la tête du ministère de la Culture et du Patrimoine historique classé. Ce fut au regard de nombreux acteurs culturels «un très long magistère». Ceux-ci ne s’en...
(Dakaractu 16/07/14)
Le livre du Colonel Ndaw «Pour l’honneur de la Gendarmerie sénégalaise » va-t-il être commercialisé au Sénégal ? Selon le journal « l’As », la Douane aurait reçu des instructions pour interdire l’entrée du fameux livre au Sénégal. Ce qui serait bien triste et nous ramènerait au temps du Président Abdoulaye Wade qui avait, en vain, empêché l’entrée de plusieurs livres de Abdou Latif Coulibaly, Fadel Dia et autres au Sénégal. Quelle ineptie au temps des nouvelles technologies de l’information...
(Le Point 15/07/14)
Après les cosmétiques, la serial entrepreneuse, originaire de Mauritanie et du Sénégal, jette son dévolu sur la mode, son autre passion.C'est peu de dire que la soif d'entreprendre de Hapsatou Sy paraît insatiable. C'est de retour de New York qu'elle fonde Ethnicia, un concept d'espaces de beauté globale inspiré des salons new-yorkais. C'était en 2005. Hapsatou a juste 24 ans. En 2012, la voilà qui s'aventure sur un autre terrain : les médias. On la retrouve sur M6, puis sur...
(Sud Quotidien 03/07/14)
Femmes noires avec des dents blanches, gencives noires, exhibant leur beauté à travers un sourire. La réalisatrice sénégalaise, Angèle Diabang donne ainsi la couleur au début de son court métrage «Mon beau sourire » de 05 mn sorti en 2005. On est en face d’un phénomène sur le tatouage des gencives des femmes au Sénégal. Elle installe chez son public tout au long de son film une certaine curiosité et une envie de découvrir ce rituel traditionnel. «Mon beau sourire...
(AFP 30/06/14)
La modernisation du cinéma d'Afrique francophone représente une opportunité à saisir pour le cinéma français face à la concurrence américaine, indienne et chinoise, selon un rapport publié lundi par l'organisme de promotion du cinéma français à l'étranger. "Il ne faut pas rater le train!", a insisté devant la presse le producteur Eric Névé, rapporteur du groupe francophonie d'Unifrance. Actuellement "beaucoup de pays d'Afrique francophone ont une structuration claire de leur filière cinématographique", ajoute-t-il. "Le Sénégal par exemple a fait un...
(Le Point 23/06/14)
Gros succès pour la douzième Dakar Fashion Week. À sa tête, la styliste sénégalaise Adama Paris plus militante que jamais. Après la seconde édition de la Black Fashion Week à Montréal en mai dernier, c'est au tour de Dakar d'accueillir le top des créateurs de la diaspora africaine et du continent noir. Adama en profitera pour lancer la première chaîne de télévision africaine 100 % mode, Fashion Africa TV, visible au Sénégal et, dans quelques semaines, dans quatorze pays africains...
(Sud Quotidien 23/06/14)
Le Sénégal, à l’instar des autres pays du monde, célèbre ce samedi 21 juin la fête de la musique. dans plusieurs sites dans la capitale. Cette journée sera ainsi rythmée dans divers endroits par des causeries et des concerts. La capitale dakaroise se prépare à accueillir ce samedi la fête de la musique. A l’instar de la communauté mondiale, Dakar ne sera pas en reste. C’est ainsi que plusieurs programmations sont faites dans les sites culturels et les grands places...
(Le Griot 13/06/14)
Le président de la République du Sénégal, Macky Sall, a décidé d’injecter un milliard de francs CFA dans le Fonds de promotion de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel (Fopica). L’information a été révélée par le représentant de la direction de la cinématographie, Thierno Diagne Ba, lors de la conférence de lancement de la 11e édition du festival dénommé « Moussa Invite ». Le but de cette initiative consiste à donner un nouveau souffle à la production cinématographique sénégalaise. En effet,...
(Sud Quotidien 12/06/14)
Le cinéaste Moussa Touré a annoncé le démarrage de la 11ème édition du festival qu’il organise chaque année depuis 2003. Pour l’édition de cette année, l’auteur de « La pirogue » a choisi « d’expliquer » le monde à la jeunesse. Il l’a annoncé au cours d’une conférence de presse tenue hier mardi, au centre culturel Maurice Gueye de Rufisque. Pour cette 11eme édition du festival de cinéma « Moussa invite » la jeunesse africaine. Prévue du 13 au 22...
(Dakaractu 11/06/14)
Malgré quelques distinctions à Cannes et à Ouagadougou, le cinéma sénégalais peine toujours à se développer. Une absence totale d’industrie cinématographique est passée par là. Mais, lors du lancement des activités du festival « Moussa Invite », du cinéaste Moussa Touré, le représentant de la direction de la cinématographie, a d’emblée signalé que « l’Etat du Sénégal n’est plus dans une logique de relance du cinéma sénégalais mais, dans une logique de mise en place d’une industrie cinématographique ». Selon...
(Le Point 07/06/14)
La onzième édition de la Biennale de Dakar a mis plusieurs générations d'artistes sénégalais à l'honneur Le Sénégal accueillant le Sénégal, c'était un des défis, bien sûr, de cette onzième édition de la Biennale de Dakar qui l'a particulièrement bien relevé. Hommages, découvertes, retours d'oeuvres de grands artistes du pays, ont permis, aussi, de mesurer le manque de structures et d'institutions pour l'art contemporain (où vont les oeuvres d'un Moustapha Dimé ?) tout comme l'absence d'initiatives des privés dans ce...
(Enquête 06/06/14)
Le film de Moussa Sène Absa ‘’Blues d’une diva’’ en l’honneur de la chanteuse sénégalaise Aminata Fall a été projeté hier dans la salle de cinéma de l’institut français. C’est dans le cadre de la 22e édition du festival de jazz de Saint-Louis. Il est prévu tout au long de la 22e édition du festival de jazz de Saint-Louis qui se tient du 4 au 9 juin de rendre hommage à feu la cantatrice Aminata Fall. Ainsi, hier après la...
(Le Monde 05/06/14)
« Malheureusement, la peur de l'autre a une nouvelle fois frappé. » L'artiste franco-algérien Kader Attia a adressé à son réseau amical et artistique, mardi 3 juin après-midi, un mail de réaction à la fermeture par l'Etat sénégalais de l'exposition « Imagerie précaire, visibilité gay en Afrique », à laquelle il participe dans le cadre du off de la 11e Biennale d'art africain contemporain de Dakar, qui a ouvert le 9 mai et se tient jusqu'au 8 juin. Contacté par...
(Enquête 03/06/14)
Même s'il tarde à renouveler son répertoire, Ismaïla Lô parvient encore aisément à satisfaire son public. Il l'a démontré encore une fois samedi soir, à l'institut français Léopold Sédar Senghor, à l'occasion du dernier plateau du festival de musiques urbaines Yakaar. Il faut être Ismaïla Lô pour réussir à jouer un même répertoire pendant huit ans et continuer de ravir son public, à chaque sortie. Sur la scène de l'institut français Léopold Sédar Senghor de Dakar samedi soir, il a...
(AFP 31/05/14)
Le comédien Jacky Ido est né au Burkina Faso, a grandi dans la banlieue parisienne et vit aujourd'hui entre la France et les Etats-Unis, où il a joué dans la série "Taxi Brooklyn". Cela fait "une espèce de triangle identitaire qui me convient assez", résume-t-il. Ce grand Noir au physique d'athlète - il mesure près de 1m90 - et au large sourire a séjourné cette semaine au Sénégal avec les chanteurs français Cali et Christophe Mali en compagnie de l'ONG...
(Afrique Inside 31/05/14)
Le ministre sénégalais de la Culture, Abdoul Aziz Mbaye, a annoncé mardi à l’ouverture du forum sénégalo-indien, au Grand Théâtre national, qu’une « Cité du cinéma » sera bientôt construite à Dakar au Sénégal. Un engagement de l’entreprise indienne « Marwah Studio ».Cette bâtisse comprend notamment un Institut de formation aux métiers du film et du multimédia Le projet prévoit aussi la mise en place de studios et de salles de cinéma, souligne M. Mbaye, en présence du fondateur de...
(SeneNews 26/05/14)
L’art contemporain au Sénégal manque de concept, une situation qui s’explique par un manque d’échange et d’espace de rencontres entre les artistes, selon Viyé Diba, artiste et formateur à l’Ecole nationale des arts. «Le problème dans notre pays, c’est que notre art manque de concept, on est dans des logiques de réalisation de tableaux de consommation, mais cela manque de concept», a t-il dit samedi, lors d’une table-ronde sur «l’espace urbain, ses mutations et le comportement des usagers : quelles...
(Enquête 23/05/14)
L'élection de la plus belle jongoma aura lieu cette année. Le la du concours va être donné le 14 juin prochain à Thiès, selon Moïse Ambroise Gomis, l'un des organisateurs. Du courage et de la persévérance, il faut avouer que le promoteur culturel Moïse Ambroise Gomis en regorge. Miss Jongoma revient, malgré tout le tollé qui a suivi sa dernière édition et celle du concours miss Sénégal. Le concours continue tranquillement son petit bonhomme de chemin. Moïse Ambroise Gomis compte...
(Enquête 23/05/14)
Les potaches de l'école privée Aiguillon de Keur Massar participent à la biennale à leur manière. Ils ont réalisé une vingtaine d’œuvres et monté une exposition dans l'enceinte de leur établissement. Elle est ouverte depuis lundi et se poursuit le temps du Dak'Art. Décidément, on trouvera du tout dans le off de la onzième édition de la biennale de l'art africain contemporain de Dakar (Dak'Art). Il n'y a pas que les artistes au talent confirmé qui exposent leurs œuvres. Des...

Pages

(Le Monde 01/08/14)
Procès nécessaire à la moralisation de la vie publique ou chasse aux sorcières ? Au Sénégal, rares sont ceux à ne pas avoir d'avis sur le procès très attendu de Karim Wade. La première audience devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) s'est tenue jeudi 31 juillet à Dakar dans une ambiance électrique. Placé sous mandat de dépôt depuis le 15 avril 2013, le fils de l'ancien président Abdoulaye Wade est désormais face à ses juges. L'enjeu de ce procès qui devrait durer des mois tant le dossier est volumineux – près de 40 000 pages – sera de déterminer le montant et l'origine de la fortune de Karim Wade. 178 millions d'euros...
(RFI 01/08/14)
Au Sénégal, Karim Wade, fils de l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, a comparu ce jeudi 31 juillet devant une cour spéciale à Dakar. La justice enquête sur un patrimoine présumé, estimé à 178 millions d'euros. C'est véritablement le premier procès mené suite au lancement d'une opération contre les biens mal acquis. Lors de ce premier jour de son procès, Karim Wade s’est présenté comme un « prisonnier politique ». Toute l’attention s’est portée sur Karim Wade, qui est apparu décontracté, confiant et dynamique. Il était vêtu d’un boubou et d’une écharpe blanche. La salle, qui contient 1 500 places, était remplie...
(Jeune Afrique 01/08/14)
Le procès de Karim Wade et de ses présumés complices devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) s'est ouvert jeudi matin à Dakar dans une ambiance électrique. On l'avait aperçu pour la dernière fois le 15 avril 2013, sortant de la résidence familiale du Point E, à Dakar, le visage grave, escorté par une poignée de gendarmes en civil. Quinze mois plus tard, jeudi 31 juillet, le voilà qui réapparaît dans le box des prévenus de la salle n°4 du palais de justice de Dakar, encadré par une copieuse escorte du GIGN en tenue d'intervention, pour certains encagoulés. Vêtu d'un caftan et...
(Le Point 31/07/14)
Le procès du fils Wade est le premier dans la traque des biens supposés mal acquis sous le régime de l'ex-président Abdoulaye Wade. Ancien ministre de la Coopération internationale, des Transports et des Infrastructures, entre 2009 et 2012, Karim Wade est poursuivi pour ''enrichissement illicite'' et est appelé à justifier l'origine illicite d'une somme de 117 milliards de Francs CFA, selon les enquêtes de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei). Sept autres accusés doivent également comparaître pour ''complicité...
(Jeune Afrique 31/07/14)
Dans le rapport annuel qu'elle vient de transmettre à Macky Sall, l'Inspection générale d'État (IGE) dresse un tableau sans concession de la dilapidation du patrimoine de l'État sous la présidence d'Abdoulaye Wade. Alors que s'est ouvert, jeudi 31 juillet, le procès tant attendu de Karim Wade devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI), le clan Wade se retrouve habillé pour l'hivernage. Dans un rapport de 147 pages remis le 25 juillet au président Macky Sall et rendu public...
(Jeune Afrique 31/07/14)
Le groupe sénégalais Excaf, spécialisé dans l’événementiel et la télévision payante, a récemment obtenu le marché du passage au numérique pour le Sénégal. La transition de l'analogique vers le numérique devrait coûter au groupe 40 milliards de F CFA (environ 60 millions d'euros). En décrochant le marché sénégalais du passage au numérique, le groupe local Excaf a grillé la politesse à de nombreux concurrents de rang mondial comme Portugal Telecom, les français TDF, Alcatel et Thomson, ou les chinois Huawei...
(RFI 30/07/14)
Au Sénégal, le procès de Karim Wade s’ouvre ce jeudi. Le fils de l’ancien chef de l’Etat, qui avait occupé d’importantes fonctions ministérielles de 2009 à 2012, est poursuivi pour « enrichissement illicite ». Sept autres prévenus devront comparaître pour « complicité d’enrichissement illicite ». C’est un procès-fleuve qui commence Dakar avec au moins 77 témoins et une trentaine d’avocats mobilisés pour défendre chaque partie. A travers ce procès, la justice sénégalaise veut savoir comment Karim Wade a bâti sa...
(Jeune Afrique 30/07/14)
Macky Sall a promis de faire passer le mandat présidentiel de 7 à 5 ans, mais va-t-il tenir parole ? Et si oui, quand ? Ramener le mandat présidentiel de sept à cinq ans : c'était l'une des promesses phares du candidat Macky Sall lors de la campagne de 2012, dont on n'entend plus parler. Et pour cause : la plupart des membres de son entourage, son ex-Première ministre Mimi Touré en tête, tentent de le persuader de revenir sur...
(Jeune Afrique 29/07/14)
La détérioration de l'état de santé de l'homme d'affaires, soupçonné de complicité dans l'affaire Karim Wade, hypothèque la tenue du procès, le 31 juillet. Il pourrait être transféré dans un hôpital français. "Notre client est en danger de mort et si demain il lui arrive malheur, c'est la Crei qui sera entièrement responsable." Pour Me Boubacar Cissé, l'un des avocats d'Ibrahim Aboukhalil (surnommé Bibo Bourgi), soupçonné d'être le principal homme de paille de Karim Wade, le risque que la Cour...
(RFI 29/07/14)
Plusieurs mouvements féministes sénégalais se regroupent pour faire valoir leurs droits. En effet, lors des dernières élections municipales et communales, plusieurs femmes politiques ont été écartées des bureaux des collectivités locales : c’est le cas à Bambey, Diourbel, Kaolack, Touba et même à Dakar. Le pays a pourtant adopté, le 28 mai 2010, une loi instituant la parité dans tous les corps électifs. Elles étaient près de 200 femmes, vêtues de boubous blancs, réunies à la cour d’appel du tribunal...
(Jeune Afrique 29/07/14)
En poste à Dakar depuis 2008, Abdalrahim Alfarra, ambassadeur de l'État de Palestine pour le Sénégal, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Burkina Faso et le Cap-Vert, a pu mesurer la solidarité dont bénéficie la cause palestinienne en Afrique de l'Ouest. Mais il souhaite que l'Afrique s'engage davantage afin de peser sur les autorités de Tel Aviv. Comme chaque année, il avait prévu de retourner passer ses vacances en famille à Khan Younès, dans la bande de Gaza, d'où il est...
(Jeune Afrique 25/07/14)
Le Sénégal a levé 500 millions de dollars sur les marchés internationaux. L'eurobond, d'une maturité de dix ans, a été émis à un taux de 6,25 % et a attiré un carnet d'ordres de près de 4 milliards de dollars. Après la Côte d'Ivoire qui a levé 750 millions de dollars le 16 juillet dernier, c'est au tour du Sénégal de solliciter les marchés internationaux. Dakar a lancé le 23 juillet un eurobond de 500 millions de dollars. L'emprunt obligataire,...
(France 24 25/07/14)
Plusieurs régions du Sénégal sont actuellement menacées par la famine. C’est le cas en Casamance, où les mauvaises récoltes et la présence d’une rébellion armée menacent la vie d’une population dépendante de l’agriculture locale. Reportage. La vie de Gabriel Tendeng a basculé le 5 mars 1991. Ce jour-là, son village de Badem, en Casamance, est attaqué par des hommes armés réclamant l’indépendance de cette région du sud-ouest du Sénégal. "Je vois un grand feu qui allait de maison en maison...
(Huffingtonpost 25/07/14)
Lors de mon passage à Dakar, un entrepreneur du web m'expliquait qu'au Sénégal, "l'on créé une startup d'abord pour se prendre en main, ensuite pour résoudre les problèmes du quotidien et donc au final aider son pays". Car au pays de la Teranga, les problèmes ne manquent pas, à commencer par le défi du chômage qui pèse fortement sur l'ensemble de la société: un phénomène qui frappe officiellement 13% des jeunes sénégalais et qui pousse à l'exil les talents les...
(Le Soleil 25/07/14)
Le secrétaire général du Syndicat national des travailleurs des transports routiers du Sénégal (Snttrs), Alassane Ndoye, et le ministre en charge de l’intérim du ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Aly Ngouille Ndiaye, ont procédé, hier, à la signature du protocole d’accord relatif à l’ouverture prochaine de la gare des Baux maraichers, sise à Pikine. La signature du protocole d’accord entre l’Etat et le secrétaire général du Syndicat national des travailleurs des transports routiers du Sénégal (Snttrs)...
(RFI 25/07/14)
Selon un rapport de l’Unicef publié le mardi 22 juillet, l’excision est globalement en baisse. Mais l’étude indique que cette pratique aux conséquences néfastes est encore pratiquée dans 29 pays africains et du Moyen-Orient. Au Sénégal, par exemple, où l’excision est interdite depuis 1999, le taux actuel de pratique dans des régions à forte prévalence comme Kolda et Tambacounda est passé de 94% à 87%. Quinze ans après son adoption, le pays peine encore à faire respecter la loi.
(RFI 25/07/14)
Au Sénégal, les préparatifs pour procès Hissène Habré se poursuivent. L’ancien président tchadien est en détention depuis un an, accusé d’actes de torture, de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. Cette semaine à Dakar, le tribunal chargé de le juger s’est réuni pour faire le point sur les préparatifs de son procès. Parmi les inconnues soulevées lors de cette réunion : le transfèrement vers Dakar de deux présumés complices de Habré. Parmi les points abordés au cours de...
(RFI 21/07/14)
C’est peut-être un autre pas vers la paix en Casamance. La communauté de Sant ‘Egidio, médiatrice dans le conflit casamançais au Sénégal, se dit optimiste pour une issue heureuse d’une crise qui perdure depuis plus de 30 ans. Les négociations débutées en octobre 2012 en vue de ramener la paix se poursuivent en Casamance. Cette région sénégalaise est en proie depuis 32 ans à un conflit armé qui oppose le gouvernement aux séparatistes du Mouvement des forces démocratiques de Casamance. La semaine dernière, le gouvernement sénégalais et le Mouvement des forces démocratiques de Casamance...
(Walfadjri 21/07/14)
L’interruption des pluies vers le 11 juin, dans leur zone, amène les cotonculteurs à ne plus nourrir de réels espoirs pour une bonne campagne. Après un démarrage précoce de l’hivernage en zone cotonnière, le mois de juin a été marqué par une longue pause pluviométrique durant ses deux dernières décades. Une situation qui impacte négativement sur les semis et présage un hivernage difficile. Les cotonculteurs attendent désespérément la pluie dans leur zone. Selon la Société de développement et des fibres...
(Le Point 21/07/14)
Le Sénégal prend une assurance contre le risque de sécheresse Les autorités sénégalaises semblent avoir fait leur l'adage selon lequel "gouverner, c'est prévoir". En l'occurrence, il s'agit pour le pays de réduire au maximum les incertitudes liées à l'hivernage, de quelque ordre qu'elles soient. Il faut dire que le gouvernement a été aidé dans son approche par une initiative de l'Union africaine qui a abouti à la mise en place de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques (African Risk...

Pages