Vendredi 20 Octobre 2017
(La Tribune 19/10/17)
Le Fonds britannique de développement (CDC Group) vient d’annoncer un nouvel investissement massif en Afrique de l’Ouest. Sur les 2 600 milliards de Fcfa que le gouvernement du Royaume-Uni vient de mettre à la disposition du Fonds, 60% du montant seront réservés à Afrique de l’Ouest où le groupe est encore peu présent. Pays prioritaires de cette sous-région : le Sénégal et la Côte d’Ivoire où le fonds compte investir dans des secteurs stratégiques. Le Commonwealth development group (CDC-Group), le fonds de financement du développement du Royaume-Uni monte en puissance en Afrique de l'Ouest, une région dans laquelle il était jusque-là peu présent. Et pour montrer la couleur, le CDC entend faire les choses en...
(RFI 19/10/17)
Le sélectionneur sénégalais Aliou Cissé a annoncé sa liste de joueurs pour la double confrontation face à l’Afrique du Sud les 10 et 14 novembre prochains, en éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Et à la surprise générale, l’attaquant Sadio Mané, pourtant blessé aux adducteurs pour six semaines a été convoqué. Une décision qui pourrait bien provoquer la colère de son club de Liverpool. Il avait quitté le terrain blessé à la 87e minute lors de la victoire du Sénégal 2-0 face au Cap-Vert le 7 octobre 2017, en éliminatoires de la Coupe du monde 2018, et peu de temps après la sanction était tombée. Blessé aux adducteurs, Sadio Mané serait absent des terrains pour six semaines annonçait son...
(RFI 17/10/17)
Au Sénégal, la cocotte-minute du Parti socialiste se remet à siffler. Depuis début 2016, le PS s’est divisé entre ceux qui, autour du secrétaire général Ousmane Tanor Dieng, soutiennent le président Macky Sall et ceux qui veulent que le parti fasse cavalier seul. Parmi ces frondeurs Khalifa Sall, Aïssata Tall Sall ou encore Barthélémy Dias. Dans un communiqué publié samedi 14 octobre, sans citer de noms, le parti indique que ceux qui s’opposent se sont « auto-exclus ». Rien de mieux pour provoquer colère et rumeurs. Avec ce communiqué sans noms, la direction du Parti socialiste attaque directement les frondeurs, notamment Khalifa Sall...
(La Tribune 17/10/17)
C’est une première en Afrique. La présidence sénégalaise a lancé il y a quelques jours une opération de lutte contre les fausses informations qui prolifèrent sur les réseaux sociaux et dans les médias en ligne. Les «fake news» impliquant la présidence et le chef de l’Etat sont particulièrement dans le collimateur des autorités de Dakar. Nom de code de l'opération : «Stop Fake news». Objectif : «déconstruire les fausses informations relatives à des sujets en lien avec la présidence de la république qui suscitent des interrogations de la part des internautes». C'est en résumé le nouveau challenge que s'est donné la présidence sénégalaise...
(RFI 16/10/17)
La présidence sénégalaise en a visiblement assez des fausses informations, des « fake news » qui concernent l’institution sur internet. La cellule communication appelle donc les citoyens à envoyer sur les réseaux sociaux de la présidence toutes les informations considérées comme fausses et s'engage ensuite à rectifier si nécessaire. Un besoin de clarifier les choses, mais aussi une forme de délation qui interpelle les acteurs de la presse en ligne. Pour la présidence sénégalaise, les fausses informations sont un « fléau » qui a des conséquences désastreuses. Elle a donc lancé jeudi dernier sur sa plateforme Génération Sénégal l'opération #stopfakenews.
(RFI 16/10/17)
Le président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, achève ce samedi 14 octobre au soir sa visite officielle au Sénégal. Le chef de l'Etat du Burkina Faso a multiplié les entretiens et les visites avec son homologue sénégalais, Macky Sall. Des accords de coopération économique et sécuritaire ont été signés. Lors d'une conférence de presse, les deux hommes ont également évoqué la mémoire de Thomas Sankara, assassiné il y a 30 ans. A la présidence, le silence est venu d'un coup...
(Le Monde 13/10/17)
Collectifs de femmes, de jeunes et avocats : les partisans du maire de Dakar, en détention depuis sept mois pour « détournement de deniers publics », durcissent le ton. Des femmes qui convoquent la malédiction sur le président Macky Sall, des jeunes au discours toujours plus virulent et des avocats qui veulent donner à l’affaire Khalifa Sall une visibilité internationale : après sept mois d’emprisonnement du maire de Dakar, ses soutiens qui se radicalisent. Mercredi 11 octobre, il fallait courir de point de presse en meeting...
(RFI 13/10/17)
Au Sénégal, lors d'une cérémonie en présence de Michaëlle Jean, la secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie, le président Macky Sall a évoqué l'éducation. Paradoxe, alors que le chef de l'Etat a souligné les lacunes du système pédagogique au Sénégal, il a également confirmé la fermeture des écoles du groupe Yavuz-Selim, proche du leader Fethullah Gülen. Ce n'est pas la première fois que Macky Sall, devant son ministre de l’Education, n’est pas tendre avec le système éducatif : « Il faut le reconnaître et avoir le courage d’y faire face, dans nombre de nos pays...
(RFI 12/10/17)
Au Sénégal, silencieux suite à leurs échecs successifs à faire libérer leur client, les avocats de Khalifa Sall ont organisé une conférence de presse, mercredi 11 octobre, pour dénoncer une fois de plus la détention du maire de Dakar, qu’ils jugent arbitraire. Khalifa Sall est soupçonné d’avoir détourné pour 2,7 millions d’euros d’argent public. En choisissant de convoquer la presse au siège local d’Amnesty international, les avocats de Khalifa Sall ont cherché à marquer le coup. Mais aucune membre de...
(RFI 12/10/17)
Une forte délégation sénégalaise s’est rendue dans l’île, la semaine dernière, pour attirer les investisseurs mauriciens et s’inspirer des compétences des autorités de l’île. Les projets sénégalais de développement manufacturier cadrent parfaitement avec les ambitions des entreprises mauriciennes qui veulent s’implanter sur le continent. Lancées dans les années 1980, les zones franches ont permis le décollage économique de Maurice avec un tel succès que le pays a connu un boom textile et une période de plein emploi. Aujourd’hui, moins compétitifs,...
(RFI 12/10/17)
Les équipes du Cameroun et du Sénégal s’affronteront en demi-finale du Championnat d’Afrique féminin 2017 de volley-ball, le 13 octobre à Yaoundé. L’autre rencontre opposera le Kenya, triple tenant du titre, à l’Egypte. On connaît les quatre équipes qui s’affronteront pour une place en finale du Championnat d’Afrique féminin 2017 de volley-ball et au Championnat du monde 2018, le 13 octobre à Yaoundé. Les Sénégalaises ont en effet validé leur billet pour les demi-finales du tournoi, ce 11 octobre 2017...
(RFI 12/10/17)
Au Sénégal, c’est un artiste, un maître du jazz à ne pas rater car s’il est Sénégalais, Hervé Samb vit depuis vingt ans entre Paris et Dakar. Parti à l’aventure avec sa guitare, cet éternel curieux vient présenter son dernier disque « Teranga » chez lui au public sénégalais. Hervé Samb va justement enchaîner les dates à Dakar, Saint Louis, Richard Toll et Kaolack. Rencontre. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171012-reportage-jazzman-herve-samb-presente...
(Jeune Afrique 11/10/17)
Après avoir renoncé à transférer les écoles du groupe Yavuz Selim à la fondation turque Maarif, l’État sénégalais a annoncé son intention de les administrer directement. Les représentants du groupe lui ont opposé une fin de non-recevoir. « Nous allons assigner l’État en justice », annonce Madiambal Diagne. Le président du conseil d’administration des écoles Yavuz Selim – et directeur du journal Le Quotidien – ne décolère pas après la réunion organisée lundi soir avec les représentants du gouvernement. En...
(RFI 10/10/17)
Abdoulaye Wade a été avocat avant d'être politicien. Et à plus de 90 ans, l'ex-président a décidé dans une lettre de défendre son fils Karim, en exil au Qatar, et condamné au Sénégal à six ans de prison et près de 200 millions d’euros d'amende pour enrichissement illicite. Dans cette missive diffusée par son parti, le PDS, il écorche aussi le président Macky Sall en attaquant les avocats qui ont défendu l'Etat dans l'affaire Karim Wade. Abdoulaye Wade est furieux...
(RFI 10/10/17)
Au Sénégal, les écoles Yavuz-Selim, proche du prédicateur turc Fethullah Gülen sont fermées depuis sept jours. Près de 3 000 élèves et 500 employés attendent une solution pour reprendre les cours. Comme au Mali ou au Maroc, l'Etat sénégalais souhaitait que les établissements soient gérés par une association du pouvoir turc, une procédure est justice était en cours, mais ce lundi matin, les autorités ont fait marche arrière. Au tribunal, devant le juge des référés, l'Etat s'est tout simplement retiré...
(La Tribune 10/10/17)
Les exportations de poisson au Sénégal, pays réputé très riche en produits halieutiques, sont en constante hausse. Les recettes générées par cette activité sont estimées à plus de 200 milliards de Fcfa en 2016. La cadence devrait se maintenir. Au Sénégal, le poisson fait recette. La pêche artisanale et industrielle qui joue un rôle important dans l'économie du pays a généré une manne financière de 204 milliards de francs CFA en 2016, avec un volume d'exportations d'environ 192 000 tonnes...
(La Tribune 10/10/17)
La récolte de mil dans le domaine agricole de Khelcom, un vaste champ de plusieurs dizaines de milliers d’hectares appartenant à la confrérie mouride au Sénégal, vient de s’achever ce weekend. Les bonnes récoltes enregistrées cette années inspirent désormais les autorités du pays, en quête d’une autosuffisance alimentaire. Situé dans la région centre de Kaffrine au Sénégal, le domaine agricole Khelcom d'une superficie de 45 000 hectares est la propriété de la très puissante communauté mouride, une confrérie fondée au...
(RFI 10/10/17)
Au Sénégal, un projet de loi relatif à l’exercice de la médecine traditionnelle a été ratifié en Conseil des ministres en mai dernier et les députés de la nouvelle Assemblée devront donc examiner le texte dans les prochains mois. Un projet de loi controversé, que dénoncent certaines organisations de médecins. Dans la banlieue de Dakar, l’hôpital traditionnel de Keur Massar propose des formations à la médecine traditionnelle et des soins par les plantes. Il s’agit de l’une des rares structures...
(RFI 10/10/17)
Au Sénégal, où les écoles turques de l'opposant Fethullah Gülen sont désormais propriété de l'Etat, les parents d'élèves comme les propriétaires ont fait part de leur déception après l'annonce de cette décision. Même réaction à Bamako, où ces écoles, à présent propriété de l'Etat turc, se sont vidées de leurs élèves. Au Sénégal, l'État compte désormais administrer directement les écoles Yavuz Selim, établissements proches du prédicateur turc Fethullah Gülen. À l'origine, les autorités souhaitaient pourtant que l'association Maarif, contrôlée par...
(RFI 09/10/17)
Pour essayer de contrer la volonté d'Israël de développer ses relations avec l'Afrique, le Fatah, le mouvement de libération de la Palestine du président Mahmoud Abbas, tente aussi de faire entendre sa voix sur le continent. Le parti a envoyé une caravane sillonner l'Afrique, caravane qui est en ce moment au Sénégal. « Ethiopie, Afrique du sud... Ma visite est utile », affirme le représentant du Fatah, à Dakar. Uri Davis liste les pays qu'il parcourt depuis trois semaines : il y en aura dix au total. A 74 ans, d'origine juive, cet anthropologue est membre du Fatah depuis 1984.

Pages