Dimanche 10 Décembre 2017
(RFI 09/12/17)
Khalifa Sall et ses sept collaborateurs seront donc jugés. Le renvoi devant le tribunal correctionnel a été confirmé ce vendredi 8 décembre. Les chefs d’inculpations sont graves : détournements de deniers publics, association de malfaiteurs et escroquerie portant sur des deniers publics. 1,8 milliard de francs CFA (2,7 millions d’euros) auraient été détournés d’une caisse de la mairie de Dakar. Avant même son placement en détention, Khalifa Sall dénonçait une cabale politique pour stopper sa carrière. Ce procès...
(Jeune Afrique 09/12/17)
Lors du 11e Sommet de l'Organisation mondiale du commerce, l'un des seuls accords attendus devrait porter sur l'interdiction des subventions pour les navires ayant été impliqués dans des activités de pêche illégale. Par la voix du Sénégal, les PMA plaideront pour un texte plus ambitieux, prenant en compte les spécificités de la pêche artisanale vivrière. Le 11e sommet de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) se tiendra à Buenos Aires du 10 au 13 décembre. Les ministres du Commerce et les hauts fonctionnaires des 164 États membres discuteront notamment des questions agricoles. Si les négociations s’annoncent difficiles, il est en revanche probable qu’un accord pourra être trouvé en ce qui concerne les subventions à la pêche. « On s’attend bien à...
(Jeune Afrique 09/12/17)
Après avoir refusé la libération sous caution de Khalifa Sall, le juge d’instruction a décidé hier de renvoyer le maire de Dakar devant un tribunal. Khalifa Sall et ses coaccusés, placés en détention depuis le 7 mars, comparaîtront prochainement devant un tribunal. « L’ordonnance de renvoi a été signée hier après-midi par le juge d’instruction, confirme Me Baboucar Cissé, avocat de l’État sénégalais, partie civile à la procédure. Ils ne sont plus des inculpés mais des prévenus en attente d’un...
(Jeune Afrique 09/12/17)
L'économiste Kako Nubukpo, très critique du Franc CFA, a été suspendu de son poste à l'OIF. Une décision dont le timing interroge, l'ancien ministre togolais n'ayant jamais caché ses prises de position hostiles à cette monnaie. Coutumier des sorties médiatiques incendiaires contre le Franc CFA, l’économiste togolais Kako Nubukpo a été suspendu début décembre, comme l’a révélé Jeune Afrique, du poste de directeur de la Francophonie économique et numérique qu’il occupait depuis 2016 au sein de l’Organisation internationale de la...
(RFI 07/12/17)
Changement d'ère au Sénégal. C'est aujourd'hui à la mi-journée que le très attendu aéroport international Blaise-Diagne doit ouvrir. Un outil moderne, situé à quarante kilomètres au sud de Dakar, très attendu après près de dix ans de travaux. Une inauguration qui s'est précipitée ces dernières semaines. Lancé sous Abdoulaye Wade, terminé sous Macky Sall, voilà donc le nouvel aéroport de Dakar, qui est inauguré officiellement ce 7 décembre à la mi-journée. D'un coût de 400 milliards de francs CFA, plus...
(RFI 07/12/17)
Le continent africain accueille 30% de l'ensemble des populations relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Un chiffre alarmant et en constante augmentation depuis 2011. Car il ne faut pas l'oublier : avant d'être un lieu de départ pour une partie de la jeunesse qui cherche à rejoindre l'Europe par les routes les plus dangereuses, l'Afrique est avant tout un immense lieu d'accueil pour les fugitifs et les déplacés du Sud. Le point sur la...
(RFI 06/12/17)
Au Sénégal, Khalifa Sall a décidé de payer sa caution pour tenter d’obtenir une mise en liberté provisoire. En prison depuis mars dernier, soupçonné de détournements de deniers publics, le député-maire de Dakar a donc, via ses avocats, présenté au juge une caution sous forme d’hypothèque d’un montant équivalent à la somme qui aurait été détournée : 1,8 milliard de francs CFA, 2,7 millions d’euros. Neuf mois de détention pour Khalifa Sall et presque autant de temps pour le convaincre...
(Jeune Afrique 06/12/17)
Avant le lancement d’Air Sénégal, le pays a connu en quinze ans deux échecs retentissants. C’est une triste loi des séries que Philippe Bohn et Jérôme Maillet devront faire oublier s’ils veulent assurer la crédibilité, donc la pérennité, d’Air Sénégal. Depuis la cessation des activités d’Air Afrique en 2002, deux compagnies nationales ont successivement mis la clé sous la porte : Air Sénégal International (2001-2009) et Sénégal Airlines (2011-2016). Après des débuts prometteurs, qui en avaient fait la principale compagnie d’Afrique...
(La Tribune 06/12/17)
Le Sénégal a atteint une production moyenne de riz en hausse de 53% sur les cinq dernières années. Avec ce bon cru, les autorités de tutelle viennent d'annoncer que le pays pourrait très prochainement devenir exportateur. Ces dernières années au Sénégal, les productions de riz sont très satisfaisantes. Le gouvernement a annoncé une hausse moyenne de 53% en matière de production de riz sur les cinq dernières années. Selon les autorités sénégalaises, pour atteindre l'autosuffisance en riz, le pays devrait...
(Jeune Afrique 06/12/17)
Avec un aéroport flambant neuf et un nouveau pavillon national, le chef de l'État souhaite faire du hub de Dakar un outil de rayonnement international. Mais le pays a-t-il les moyens de ses ambitions ? Sera-t-il prêt à l’instant fatidique ? À seulement quelques heures de son ouverture – prévue le 7 décembre à midi – et du basculement complet des activités de l’aéroport international Léopold-Sédar-Senghor (AILSS), l’aéroport international Blaise-Diagne (AIBD) suscite, comme rarement dans l’histoire de l’aéronautique, maintes interrogations et...
(Jeune Afrique 06/12/17)
Alors que l’agrément de la société de handling SHS avait été renouvelé jusqu'en 2023, le Sénégal a finalement opté pour un opérateur unique, qui assumera l'assistance au sol à l'AIBD . La direction de SHS envisage de porter l'affaire devant la justice, cette situation de monopole étant critiquée par le patronat sénégalais. El Hadji Mansour Samb se réjouissait de voir se rapprocher l’échéance de la mise en service de l’AIBD. Mais le directeur général de SHS, l’une des deux sociétés...
(Jeune Afrique 05/12/17)
Les avocats de Khalifa Sall ont déposé une offre de cautionnement afin de permettre au député et maire de Dakar de recouvrer la liberté jusqu’à un éventuel procès. Toutes leurs demandes de remise en liberté ont jusque-là été écartées par la justice sénégalaise. Neuf mois presque jour pour jour après son placement sous mandat de dépôt, Khalifa Ababacar Sall, maire de Dakar et député, a changé d’optique. Ce mardi 5 décembre, ses avocats ont déposé devant le doyen des juges...
(RFI 05/12/17)
Au Sénégal, 10 jours après la levée de l'immunité de Khalifa Sall, le juge serait en passe de clôturer le dossier judiciaire. Deux options vont alors se présenter pour le parquet : demander un renvoi, donc la tenue d'un procès, ou bien un non-lieu. Le député maire de Dakar est soupçonné de détournements de deniers publics à hauteur de 2,7 millions d'euros et ses avocats multiplient les requêtes. Ils pourraient notamment déposer la caution pour permettre à leur client d'obtenir...
(RFI 05/12/17)
A Abidjan (Côte d'Ivoire), la Conférence internationale de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (Icasa) s’est ouverte le 4 décembre. Jusqu’au 9 décembre ce sera le rendez-vous mondial de ceux qui se consacrent à la lutte contre le VIH. Parmi les participants, Mme Matshidiso Moeti, docteure et responsable de la branche africaine de l’OMS s’inquiète du faible taux d’accès aux traitements des malades en Afrique de l’Ouest et Centrale. Elle répond aux questions de Frédéric Garat. Lire...
(RFI 05/12/17)
Au Sénégal, retour dans les kiosques du seul journal satirique du pays après presque une année d'absence. Le P'tit railleur sénégalais s'est fait connaitre pour ses portraits au vitriol de politiciens et de starlettes sénégalaises. Il avait beaucoup fait parler de lui lors de son lancement en 2013, car le Sénégal n'avait plus eu de journaux satiriques depuis des années. Il coute moins cher, 500 francs CFA, a une taille standard, et une impression faite sur papier journal. Le P'tit...
(Jeune Afrique 04/12/17)
Depuis l’alliance avec Macky Sall en 2012, les conflits font rage au PS entre le camp d’Ousmane Tanor Dieng, à sa tête, et celui de Khalifa Sall… Au risque de mettre le parti à terre. Des débats houleux, le Parti socialiste (PS) en a connu. Mais, en soixante-dix années d’existence, jamais les murs de son siège de Colobane, à Dakar, n’avaient autant tremblé que ce jour-là. Le 6 mars 2016, les militants socialistes, laissant exploser leurs divergences sur la position à adopter vis-à-vis du projet de référendum constitutionnel porté par le gouvernement...
(Jeune Afrique 04/12/17)
Évoquée depuis des mois à Dakar, l’hypothèse d’une exclusion de Khalifa Sall et des frondeurs du PS a été relancée, le 14 octobre, par un communiqué du secrétariat exécutif national du parti. Ce texte indique que ces derniers – sans toutefois les nommer – se sont « auto-exclus » en raison de leurs « actes de défiance notoire portant gravement atteinte à l’image, à l’unité et aux intérêts » du Parti socialiste. D’après Abdoulaye Vilane, député de la majorité présidentielle...
(Jeune Afrique 04/12/17)
L’ancien ministre des Affaires étrangères sénégalais vient d’être inculpé aux États-Unis pour une affaire de pots-de-vin. Il risque jusqu’à vingt ans de prison. Dans le monde des affaires, un copieux carnet d’adresses peut rapporter gros… et coûter cher. Cheikh Tidiane Gadio en a fait l’amère expérience. Interpellé aux États-Unis, dont il est résident permanent, celui qui fut le ministre des Affaires étrangères d’Abdoulaye Wade de 2000 à 2009 a été inculpé, le 20 novembre, par la justice fédérale dans une...
(RFI 02/12/17)
Après le tirage au sort qui a eu lieu à Moscou le 1er décembre, le Sénégal se retrouve dans le même groupe que le Japon, la Pologne, et la Colombie. Si les Lions de la Téranga ne partent pas favoris, une qualification pour un éventuel huitième de finale n’est pas à exclure selon le sélectionneur Aliou Cissé. De notre envoyé spécial à Moscou, On avait laissé Aliou Cissé un soir de janvier à Franceville, la mine triste, après une défaite...
(RFI 02/12/17)
Les cinq équipes africaines qualifiées pour la Coupe du monde 2018 sont fixées. Le tirage au sort réalisé à Moscou a livré son verdict. Lors du Mondial en Russie, l'Egypte fera face au pays organisateur ainsi que l'Uruguay, un sérieux client. Le Maroc tombe dans le groupe du Portugal et du Maroc. Le Nigeria devra notamment jouer contre l'Argentine. La Tunisie aura la Belgique et l'Angleterre sur sa route. Enfin, le Sénégal devra se mesurer à la Pologne entre autres...

Pages