Mardi 24 Avril 2018
(Jeune Afrique 29/03/18)
Présents au Next Einstein Forum 2018, qui avait lieu du 26 au 28 mars à Kigali, le président de la République du Sénégal, Macky Sall et son ministre de l’Enseignement Supérieur, Mary Teuw Niane ont vanté chacun leur tour les atouts de l’Université virtuelle du Sénégal (UVS), sans aborder les critiques dont elle fait l'objet depuis sa création. Alors que l’atmosphère est à la gronde académique au Sénégal, le président de la République, Macky Sall, a vanté le dynamisme de sa politique en matière d’enseignement supérieur et de numérique lors d’une allocution qui a eu lieu le 27 mars au Next Einstein Forum de Kigali. À cette occasion, le président a fait de l’Université virtuelle...
(RFI 28/03/18)
« Je démissionne d’une magistrature qui a démissionné. » Le fait est rare et fait du bruit au Sénégal : le juge Ibrahima Dème a décidé de quitter la magistrature. Une démission expliquée dans une longue lettre dans laquelle l’ex-magistrat fustige sa corporation, mais aussi le pouvoir. « La justice est le socle d’un Etat, explique l’ex-juge joint au téléphone, au Sénégal, ce n’est plus le cas ». Dans sa longue lettre diffusée dans la presse, l’ancien magistrat va plus loin et évoque « une crise sans précédent de la justice qui a perdu sa crédibilité et son autorité ». En cause d’après Ibrahima Dème, la hiérarchie de l’appareil judiciaire, « qui a distillé une culture de soumission », mais...
(RFI 27/03/18)
Au Sénégal, c’est un pilier de l’histoire politique qui vient de disparaître. Mamadou Diop, ancien maire de Dakar, est décédé, ce lundi 26 mars, à l’âge de 82 ans. Engagé au sommet de l’Etat avant l’indépendance en 1960, l’homme politique a ensuite accompagné deux présidents, avant de se consacrer, pendant près de deux décennies, à la mairie de Dakar et d’y former celui qu’il considérait comme son héritier politique, l’actuel maire Khalifa Sall. C’était l’une de ses dernières apparitions publiques...
(La Tribune 26/03/18)
Pour participer à l'amélioration de l'accès à l'eau potable au Sénégal, le Japon va financer à hauteur de 137 milliards de francs CFA, la construction d'une usine de dessalement de l'eau de mer aux Mamelles à Dakar. Le démarrage des travaux de construction de la future usiné est prévu pour 2019. La coopération sénégalo-japonaise se renforce de plus en plus. En effet, le Japon va financer la construction d'une usine de dessalement de l'eau de mer aux Mamelles à Dakar,...
(Jeune Afrique 22/03/18)
L'un des projets phares du président sénégalais Macky Sall, la ville nouvelle de Diamniadio, commence à voir le jour. Si les résidences commencent à être livrées, d'autres chantiers comme celui du TER sont en retard. Parmi les projets emblématiques du président Macky Sall, la ville nouvelle de Diamniadio, 2 000 ha, à 30 km au sud-ouest de Dakar et lancée en mai 2014, est en passe d’être achevée. En novembre 2017, elle était, selon le ministre chargé du Suivi du Plan...
(Jeune Afrique 20/03/18)
Pavillon des lettres d'Afrique au Salon du livre de Paris, Francophonie, Biennale de Dakar, musée des Civilisations noires... Le ministre de la Culture du Sénégal revient sur tous les sujets brûlants de l'actualité culturelle. Il a été un journaliste d’investigation emblématique, notamment dans le groupe Sud Communication et à La Gazette, avant de prendre des responsabilités politiques en 2012, après l’élection de Macky Sall. Ancien ministre de la Bonne Gouvernance, puis secrétaire général du gouvernement, Abdou Latif Coulibaly est devenu,...
(Jeune Afrique 19/03/18)
Suite aux propos du professeur de philosophie Songue Diouf, qui affirmait le 9 mars à la télévision sénégalaise qu'une femme pousserait un homme à la violer, la juriste Fatima Zahra Sall a déposé une plainte pour « apologie du viol » et dénonce le silence quasi total des pouvoirs publics. Tribune. « Nous devrions porter plainte, parce que vous faites tout pour que nous vous violions. Et quand nous vous violons, nous allons en prison et vous, qui avez tout...
(Le Monde 17/03/18)
Le professeur Songué Diouf, enseignant en philosophie et chroniqueur dans l’émission « Jakaarlo Bi », diffusée tous les vendredis soirs sur la chaîne de télévision TFM, a jeté un pavé dans la mare. Dans ce programme hebdomadaire de près d’une heure, s’enchaînent pêle-mêle les interventions du présentateur, de ses invités et des chroniqueurs. La règle que tout ce beau monde observe est l’absence d’écoute. Tous les sujets sont « débattus » dans un capharnaüm indescriptible. S’exprimant sur la recrudescence des...
(La Tribune 16/03/18)
Les investissements de l'Agence française de développement dans l'agriculture au Sénégal ont atteint, ces cinq dernières années, un volume total de 100 milliards de francs CFA, a annoncé l'ambassadeur français à Dakar, Christophe Bigot, ce mardi 13 mars. Le diplomate s'exprimait en marge du Salon international des industries et techniques agro-alimentaire, édition 2018. Le secteur agricole Sénégal n'a guère cessé d'attirer les investissements étrangers. D'après l"ambassadeur français au Sénégal, Christophe Bigot, les investissements de la France dans ce secteur ont atteint, sur les cinq deniers années, un montant total de 100 milliards de francs CFA.
(RFI 16/03/18)
C'est une première au Sénégal : durant deux jours, un colloque judiciaire pour améliorer la lutte antiterroriste a été organisé à Dakar. Venus de cinq Etats de la sous-région et de France, des juges, des procureurs, des enquêteurs, des agents des services secrets, ont échangé, à huis clos, sur les dispositifs pour lutter contre le terrorisme et les mesures prises en cas d'attentats. Pour les autorités sénégalaises, qui organisent donc ce colloque sous-régional, s'approprier l'expérience des voisins malien ou burkinabé,...
(Le Monde 16/03/18)
Au Sénégal, Songué Diouf, professeur de philosophie et chroniqueur dans un talk-show bien suivi sur une chaîne de télévision privée, a affirmé à l’antenne le 9 mars, au lendemain de la journée internationale des femmes : « Pour les viols, je coupe la poire en deux. Vous faites tout pour que nous vous violions. Et quand nous vous violons, nous allons en prison. Et vous qui avez tout fait pour que nous vous violions, vous restez libres. » Sur le...
(RFI 15/03/18)
Un hélicoptère de transport de l'armée sénégalaise, ralliant Ziguinchor à Dakar, s'est écrasé près de Missirah, mercredi 14 mars dans la soirée. Le bilan est lourd : huit morts, treize personnes blessées. Ces dernières ont été transférées à l'hôpital régional de Kaolack. Un hélicoptère militaire sénégalais avec 20 personnes à bord s'est écrasé mercredi soir dans le sud du Sénégal. Selon un dernier bilan communiqué par les autorités (ce jeudi matin), huit personnes ont péri dans l'accident, et treize autres sont blessées qui ont été prises en charge par le Groupement...
(RFI 15/03/18)
L'affaire enflamme les réseaux sociaux au Sénégal. Songué Diouf, chroniqueur à la télévision, est accusé par certains d'avoir fait l'apologie du viol car il a déclaré sur une chaîne nationale que les femmes étaient souvent responsables lorsqu'elles se faisaient agresser. L'animateur a été défendu par certains au nom de la liberté d'expression mais un collectif de femmes a déposé ce 14 mars une citation à comparaître à son encontre. A l'aise, sûr de lui, le professeur Songué Diouf, bien connu...
(Jeune Afrique 14/03/18)
L'État du Sénégal ne pourra pas saisir les biens de Karim Wade et Bibo Bourgi se trouvant sur le sol français. La Cour d’appel de Paris a confirmé mercredi le jugement rendu en première instance en septembre 2016, qui rejetait la demande formulée par le parquet national financier français. En l’espace de quelques secondes, le magistrat de la Cour d’appel de Paris a douché mardi matin les espoirs de l’État sénégalais, en confirmant intégralement le jugement rendu le 26 septembre 2016 par le Tribunal de grande instance (TGI) de Paris. Celui-ci avait considéré que l’enrichissement illicite reproché à Karim Wade, pour lequel il a été définitivement condamné par la Cour suprême sénégalaise...
(RFI 14/03/18)
Les présidents gambien et sénégalais se sont rencontrés mardi 12 mars à Banjul pour la première session du conseil présidentiel entre les deux pays. Les deux chefs d'Etat ont supervisé la signature de six accords et validé une feuille de route pour mettre en place des mesures de coopération dans les secteurs de la sécurité, la justice, l'énergie ou encore l'enseignement supérieur. De chaque côté, on entend tirer parti du rapprochement entre les deux pays, après une période de relations...
(RFI 13/03/18)
Le président sénégalais Macky Sall est arrivé ce lundi 12 mars au soir en Gambie. Il est reçu par son homologue Adama Barrow à l'occasion du premier conseil présidentiel entre les deux pays. La création de ce conseil date d'il y a un an, lors de la première visite d'Adama Barrow au Sénégal. Il est renouvelé tous les 6 mois pour faire le point sur la coopération sénégalo-gambienne. Ce premier rendez-vous inaugure des relations apaisées après 22 ans de tensions sous Yahya Jammeh. Reportage. A entendre des Gambiens dans la rue, le renforcement des liens avec leur unique voisin est plutôt une bonne chose.
(Le Monde 12/03/18)
C’est un dossier de la Banque mondiale resté secret durant cinq ans et qui suscite aujourd’hui bien des fantasmes dans le monde politico-judiciaire au Sénégal. Fin janvier, le journal Walf Quotidien a révélé l’existence d’un document confidentiel de 311 pages, dont Le Monde Afrique a pu obtenir copie intégrale, qui analyse sur une période de dix ans un pan des circuits financiers offshore d’un homme d’affaires sénégalais d’origine libanaise, Ibrahim Aboukhalil. Plus connu sous le pseudonyme de Bibo Bourgi, il...
(RFI 12/03/18)
Le Sénégal dépend encore largement des importations de riz. Ces importations représentent 70 % du volume total des importations du pays. Mais depuis quelques années, le gouvernement multiplie les efforts pour améliorer la production locale, notamment dans la vallée du fleuve. Le gouvernement a investi 74 milliards de francs CFA dans la filière riz. Cela a permis d’accroitre la production de riz, qui est passée de 400 000 tonnes à 1 050 000 tonnes entre 2014 et 2017, selon les...
(RFI 10/03/18)
Une manifestation du Parti démocratique sénégalais (PDS) a été dispersée ce vendredi 9 mars au matin dans le centre de Dakar au Sénégal. La mobilisation était interdite, les participants accusent le ministre de l'Intérieur Aly Ngouille Ndiaye d'être partisan alors qu'il est chargé d'organiser les élections de l'an prochain. Le quartier du plateau a été quadrillé par les forces de l'ordre. Les tirs de grenades lacrymogènes ont résonné, tout rassemblement politique a été empêché. Dès l'arrivée des leaders politiques dans le secteur du ministère de l'Intérieur,...
(Jeune Afrique 10/03/18)
« Absence de planification et d’anticipation ». C'est, en résumé, le constat que dresse un audit de l’Autorité de régulation des marchés publics sur les contrats passés en 2016 par le ministère de l’Intérieur pour l’organisation des dernières élections législatives. C’est peu dire que l’organisation des législatives en 2017 a soulevé beaucoup de critiques au Sénégal. La faute au micmac autour de la distribution des nouvelles cartes d’identité biométriques, censées permettre aux Sénégalais de voter, qui a donné du grain...

Pages