| Africatime
Jeudi 27 Avril 2017
(RFI 27/03/17)
Cinquante ans qu'ils font vibrer le monde. L'Orchestra Baobab signe son grand retour avec un nouveau disque. Son titre : « Hommage à Ndiouga Dieng », du nom de l'un des chanteurs décédé l'an passé. C'est à Dakar, dans leur fief, que les musiciens, rois de l'afro-cubain, ont souhaité sortir et chanter ce disque pour la première fois. Un concert unique donc dans un lieu unique, le « Bastion pirate », une maison transformée en salle de concert au cœur du populaire quartier de Ouakam. De l'amour, de l'énergie et des grands sourires. Malgré la douleur d'avoir perdu un frère, un ami, un parent, l'orchestre garde la tête haute, va de l'avant. Pour le chanteur Bala Sidibé, feu Ndiouga Dieng...
(Agence Ecofin 27/03/17)
Selon Garry Kasparov, ex-champion du monde d’échecs, l’apprentissage de ce jeu permet « d’apprendre à analyser les informations, à prendre des décisions, à gagner en confiance ». C’est pourquoi la Kasparov Chess Foundation milite pour introduire les échecs dans les programmes scolaires du monde entier, et particulièrement en Afrique : « Le talent est partout, ce n'est qu'une question d'opportunité. Et dans les secteurs déshérités de toutes les sociétés, c'est là qu'on trouve le plus d'appétit et de passion pour le succès, les gens sont prêts à travailler plus dur pour cela. Je m'attends à la même passion en Afrique » a-t-il déclaré à l’AFP. Pour M. Kasparov, le jeu d’échecs est « un outil efficace et particulièrement peu coûteux...
(Jeune Afrique 25/03/17)
Avant le maire de Dakar, Khalifa Sall, bien d’autres responsables politiques ont séjourné derrière les barreaux au cours de la dernière décennie. Depuis le 7 mars, Khalifa Sall, le maire de Dakar, est incarcéré à la prison dakaroise de Rebeuss. Accusé de détournement de fonds publics, ce frondeur socialiste, pressenti pour être le challenger de Macky Sall lors de l’élection présidentielle de 2019, dénonce une cabale politique. Il est loin d’être le seul responsable sénégalais à être passé par la case prison.
(APA 25/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Les transferts rapides d’argent reçus par les établissements de crédit du Sénégal sont ressortis à 958,6 milliards FCFA (environ 1,533 milliard de dollar) en 2016, a appris APA vendredi auprès de la Direction de la monnaie et du crédit du ministère de l’économie, des finances et du plan. Par rapport à l’année 2015 où ils s’établissaient à 947,5 milliards FCFA, ces transferts reçus sont en hausse de 1,2%. Quant aux transferts émis vers l’extérieur depuis le Sénégal par les établissements de crédit, ils se sont établis à 127,4 milliards FCFA au terme de l’année 2016 contre 113,6 milliards FCFA en 2015, soit une progression de 12,1%. Le montant net des transferts (différence entre les transferts reçus et...
(Le Soleil 25/03/17)
Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime qui conduisait une délégation sénégalaise composée d’experts, de techniciens et d’acteurs de la pêche, est à Banjul depuis mercredi soir pour la signature de nouveaux accords de pêche avec la partie gambienne, représentée par le ministre gambien de la Pêche, James Gomez, en vue de redynamiser la coopération des deux pays dans différents domaines. En prélude à la signature des nouveaux accords de coopération entre le Sénégal et la Gambie dans les domaines de la pêche et de l’aquaculture prévus aujourd’hui, les délégations des ministères sénégalais et gambiens de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye, et son homologue gambien James Gomez ont entamé, hier, à Banjul, des discussions sur...
(APA 25/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La campagne agricole 2016 a été satisfaisante dans les pays membres du Comité permanent Inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS), a affirmé vendredi à Dakar, Mouhamadou Hamadoun, coordonnateur du Programme régional de sécurité alimentaire de cette organisation, soulignant que ce sont plus de 67 millions de tonnes qui ont été produites. "La campagne agricole a été satisfaisante. En novembre 2016, nous estimions la production céréalière à 66 millions de tonnes. Mais, le bilan définitif fait état de 67,2 millions de tonnes de céréales produites", a expliqué M. Hamadoun. Il s'adressait à la presse au terme d'une Concertation régionale sur la situation alimentaire et nutritionnelle au Sahel et en Afrique de l'Ouest du CILSS...
(APA 25/03/17)
APA – Dakar (Sénégal) - A la peine lors de la phase aller, le Sénégal et le Cap-Vert ont bien démarré la phase retour du Tournoi de la Zone 2 qualificatif pour l’Afrobasket hommes 2017 en dominant respectivement la Guinée (67-49) et le Mali (64-58), à l’occasion de la 1ère journée disputée vendredi au stadium Marius Ndiaye de Dakar. Avec ces succès, Sénégalais et Cap-Verdiens se relancent dans la compétition où tous les quatre protagonistes comptent désormais tous 6 points. La seconde journée, qui se joue ce samedi. Au programme, les deux vainqueurs du jour, le Sénégal et le Cap Vert, se feront face, alors que les vaincus, la Guinée et le Mali, en découdront dans l’autre match. Les deux...
(AFP 24/03/17)
Les avocats du maire de Dakar, Khalifa Sall, inculpé et écroué le 8 mars pour détournement de fonds publics, ont déposé une demande de liberté provisoire de leur client qui a de nouveau été entendu jeudi, a affirmé l'un d'eux. Khalifa Sall, maire de la capitale sénégalaise depuis 2009 et probable candidat à l'élection présidentielle de 2019 contre le chef de l'Etat Macky Sall, doit répondre de dépenses "non justifiées" de plus de 2,7 millions d'euros prélevés, selon la justice, dans les caisses de sa mairie. "Nous avons déposé auprès du juge d'instruction une demande de liberté provisoire" pour Khalifa Sall et "une autre demande", auprès de la Cour d'appel...
(RFI 24/03/17)
A Dakar, Khalifa Sall était à nouveau dans le bureau du juge jeudi 23 mars. En prison depuis deux semaines, le maire de Dakar, soupçonné d'avoir détourné 2,7 millions d'euros issus d'un fonds de l'Etat a été confronté avec ses principaux collaborateurs qui sont aussi inculpés dans ce dossier. Une affaire évoquée aussi à l'Assemblée nationale dans la soirée par le Premier ministre et qui a provoqué une bronca des députés proches de l’édile. Un dossier extrêmement sensible entre justice et bataille politique. Khalifa Sall a passé cinq heures dans le bureau du juge. Confronté notamment au DAF de la mairie, le directeur administratif et financier. A la sortie du tribunal, l'un de ses avocats, Me El Hadji Diouf a...
(Agence Ecofin 24/03/17)
(Agence Ecofin) - Dakar a signé avec la Banque africaine de développement (BAD), un accord de prêt portant sur le projet de construction du pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal. Cette infrastructure permettra de relier les 1 461 mètres linéaires (ml) qui séparent la rive mauritanienne de la rive sénégalaise du fleuve Sénégal. D’une valeur totale de 26,7 milliards francs CFA, ce financement de la BAD représente 46,5% du coût total du projet évalué à 57,5 milliards francs CFA (87,6 millions d’euros). La construction de ce pont sur le fleuve Sénégal sera accompagnée de la mise en place de structures de facilitation des transports et du commerce. Ainsi, Dakar espère une augmentation du trafic des voyageurs et...
(Xinhua 24/03/17)
DAKAR, (Xinhua) -- Le Premier ministre sénégalais Mohammed Dionne a soutenu jeudi que le Sénégal ne connaissait pas un "recul démocratique", soulignant la "maturité" démocratique de son pays. "Il ne faut pas oublier que le Sénégal, c'est la maturité démocratique. Je ne parlerais pas de recul, mais de maturité démocratique. Le Sénégal, c'est le peuple du 19 mars 2000, du 23 juin 2011, du 25 mars 2015", a-t-il affirmé en faisant référence aux dates des élections présidentielles. "Le peuple n'a pas changé, c'est le même, et il donne tous les jours une leçon de modestie aux dirigeants de ce pays pour qu'ils apprennent à servir, et non à se servir", a déclaré M.Dionne. Il a affirmé que son gouvernement avait...
(Le Monde 24/03/17)
Il y a presque soixante ans, le pays d’Afrique de l’Ouest était précurseur dans la recherche en énergie renouvelable. Récit photographique d’un rendez-vous manqué. Depuis quelques mois, le Sénégal ne parle que d’énergie solaire. Le gouvernement s’est fixé comme objectif d’atteindre 20 % d’énergies renouvelables en 2017 dans son Plan Sénégal émergent (PSE). Fin 2016, le président Macky Sall a inauguré deux centrales solaires coup sur coup : Senergy 2, à Bokhol, dans le nord du Sénégal, produisant 20 mégawatts (MW), puis Malicounda, avec une puissance supérieure de 22 MW. Or le pays revient de loin. De si loin qu’il aurait pu être, dans les années 1960 et 1970 déjà, le leader du renouvelable qu’il veut incarner aujourd’hui. Mais il...
(Agence Ecofin 24/03/17)
(Agence Ecofin) - L’exécutif sénégalais a injecté 30,2 milliards de FCFA dans le cadre du financement de la campagne de commercialisation de l’arachide 2016/2017. C’est ce qu’a indiqué Papa Abdoulaye Seck, le ministre sénégalais de l’agriculture et de l’Equipement rural. Concernant les retombées de cet investissement, le dirigeant souligne que déjà 417 000 tonnes d’arachide ont été récoltées. Sur ce volume, environ 188 000 tonnes d’arachide ont été exportées tandis que 128 000 tonnes ont été vendues aux producteurs d'huile d’arachide. Ce dernier chiffre représente une progression de 89 000 tonnes par rapport au résultat enregistré au cours de l’année précédente (39 000 tonnes). Pour rappel, la campagne de commercialisation 2016/2017 a démarré depuis le 1er décembre dernier et doit...
(APA 24/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Entre le troisième et le quatrième trimestre 2016, les échanges commerciaux du Sénégal ont subi une baisse plus marquée des importations comparées aux exportations de biens, a appris jeudi APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Selon les données de cette structure la baisse des importations s’est établie durant cette période à 82,8 milliards FCFA contre 59,3 milliards FCFA pour les exportations de biens. « Cette situation s’est traduite par une atténuation du déficit commercial (plus 13,6 milliards FCFA) qui s’est établi à 387,6 milliards FCFA au quatrième trimestre de 2016 contre 401,2 milliards FCFA au trimestre précédent », souligne la DPEE. Toutefois, le taux de couverture des importations par les...
(APA 24/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La valeur liquidative du Fonds commun de placement (FCP) Placement Croissance, mis en place par la société de gestion et d’intermédiation (SGI) CGF Bourse au profit de sa clientèle, a affiché au terme de l’année 2016 une valeur liquidative de 1637 FCFA (environ 2,61 dollars), rapporte vendredi la SGI basée à Dakar. Par rapport à son démarrage en mars 2013 où il s’élevait à 1.000 FCFA, cette valeur liquidative ou prix d’achat connait une performance cumulative de 61,69%, soit une performance annuelle moyenne de plus de 10%. « Durant l’année 2016, la gestion du FCP PLACEMENT CROISSANCE a été orientée vers des placements prudents dans des titres aux fondamentaux solides », soulignent les responsables de CGF Bourse...
(APA 24/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Sénégal a, au cours de l’année dernière, enregistré 13166 cas de tuberculose toutes formes confondues, révèle un communiqué du ministère de la Santé et de l’Action sociale (MSAS) reçu vendredi à APA. «Au Sénégal, les derniers chiffres ont révélé que 13166 cas toutes formes confondues sont enregistrés en 2016. Quant au taux de détection, il est passé à 65 % contre un taux de guérison de 88 %», souligné le communiqué publié à l’occasion de la Journée mondiale dédiée à la lutte contre la tuberculose, célébrée ce 24 mars sous le thème : «Ne laisser personne de côté». Selon le communiqué, le taux de traitement qui est de 91% s’explique par le fait que bon nombre...
(APA 24/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Depuis la panne, fin janvier 2017, de la seule radiothérapie dont disposait le Sénégal, 36 malades de cancer sont évacués au Maroc pour se soigner, a annoncé, jeudi à Dakar, le professeur Eva Marie Coll Seck, ministre de la Santé et de l’Action sociale. [Img : Sénégal : 36 malades de cancer pris en charge au Maroc, selon le ministre de la Santé] «Trente-six malades sont pris en charge par l’Etat au Maroc. Les patients ont été sélectionnés par un comité scientifique pour être évacués dans ce pays, où ils sont soignés par radiothérapie», a dit le ministre de la Santé et de l’Action sociale. S’exprimant lors du passage du Gouvernement à l’Assemblée nationale pour répondre aux...
(Dakaractu 24/03/17)
La dépouille d’un pêcheur sénégalais disparu au large de la Gambie avec quatre de ses collègues a été retrouvée jeudi, a indiqué le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye, sans plus de détail sur les circonstances du drame. "Nous appris qu’il y a cinq pêcheurs disparus en haute mer. [au large de la Gambie]. Aujourd’hui [jeudi], nous avons retrouvé le corps d’un pêcheur et les recherches se poursuivent en vue de retrouver les autres. Souhaitons tous qu’on les retrouve en bonne santé’’, a-t-il dit à Banjul, où il doit signer des accords de pêche avec son homologue, James Gomez, vendredi. Oumar Guèye en a fait la révélation lors d’une rencontre avec des pêcheurs, des mareyeurs et...
(AFP 24/03/17)
Couronné aux festivals du film de Berlin et de Ouagadougou, le cinéaste franco-sénégalais Alain Gomis entre dans la cour des grands avec "Félicité", en salles mercredi, le portrait d'une femme fière et indépendante qui, face aux aléas de la vie, va s'ouvrir aux autres. Après le remarqué "Tey" ("Aujourd'hui") en 2012 avec le poète hip hop Saul Williams, le quatrième film du réalisateur a reçu le Grand prix du jury à Berlin en février puis l'Etalon d'or, la récompense suprême, au festival du film panafricain de Ouagadougou (Fespaco) début mars. Tourné à Kinshasa, dont il montre le chaos, la moiteur et la nuit, "Félicité" est le portrait d'une chanteuse de bar qui doit trouver de l'argent pour que son fils,...
(APA 24/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le chargé du recrutement Afrique de l'Olympique lyonnais (OL), Patrice Girard, a affirmé jeudi à Dakar que le Sénégal est l'un des rares pays africains où les clubs de football ont misé sur la formation des joueurs. "Je trouve que le foot sénégalais se développe. Le Sénégal est l'un des rares pays africains où les clubs ont misé sur la formation", a dit M. Girard, citant des centres de formation comme Diambar, Génération Foot... Il prenait part à une conférence de presse du centre de formation Dakar Sacré-Coeur (DSC) dans le cadre d'une visite d'officiels de son partenaire Olympique lyonnais, une rencontre précédée d'une signature de partanerait entre DSC et la cimenterie Sococim. "Il faut que l'Afrique...

Pages