Mercredi 18 Avril 2018
(Jeune Afrique 05/03/18)
L’Ocde vient de rendre un rapport sur les flux illicites dans la région. Trafics de drogue, de pétrole, d’or, ou encore pêche illégale coûteraient 40 milliards d’euros par an au continent. Une fois refermé le rapport sur « L’Économie du commerce illicite en Afrique de l’Ouest », publié le 20 février par l’Ocde, on ne peut qu’être sidéré par l’emprise de cet argent « noir » et par les dégâts qu’il inflige aux pays de la Cedeao. Fruit de l’actualisation d’études antérieures conduites avec l’aide de la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies, de la BAD, de la Banque mondiale, du Nepad et du Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest, ce rapport passe en...
(AFP 02/03/18)
Le port de Dakar et celui d'Anvers, dans le nord de la Belgique, ont conclu vendredi un accord de partenariat pour accompagner leur développement et renforcer leurs échanges d'expériences. "Le port d'Anvers veut entretenir avec le port de Dakar des relations privilégiées, excédant le cadre formel du jumelage pour embrasser le domaine de la coopération technique, de la formation, de la promotion des échanges commerciaux, entre autres aspects", indique un communiqué du port d'Anvers. L'accord a été signé dans la capitale sénégalaise par le directeur général du port de Dakar, Aboubacar Sedikh Bèye, et son homologue d'Anvers, Kristof Waterschoot, en présence du Premier ministre belge Charles Michel, en visite officielle au Sénégal depuis mercredi soir. Avec ce partenariat renforcé avec...
(AFP 02/03/18)
Le président turc Recep Tayyip Erdogan s'est fixé jeudi pour objectif à Dakar de pratiquement doubler les échanges commerciaux entre la Turquie et le Sénégal, après avoir annoncé la veille à Nouakchott une contribution turque de 5 millions de dollars pour la force antiterroriste du G5 Sahel. "Il y a deux ans, le président Erdogan m'avait suggéré de porter le niveau des échanges commerciaux à près de 250 millions de dollars. Nous y sommes en 2017. Une nouvelle barre a été fixée conjointement à près de 400 milliards. Nous allons travailler ensemble à atteindre et même dépasser cet objectif", a déclaré lors d'une conférence de presse conjointe le président sénégalais Macky Sall. "Je pense qu'aujourd'hui, nous allons avoir un nouvel...
(APA 02/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Le président Turc, Recep Tayyip Erdogan a déclaré, jeudi soir à Dakar, devant son homologue Sénégalais Macky Sall, sa volonté de voir se réaliser l’objectif de « 400 millions de dollars », soit environ 200 milliards FCFA dans les échanges commerciaux entre leur deux pays. En 2017, le volume bilatéral s’est arrêté à 250 millions de dollars, a-t-il rappelé lors du forum d’affaires sénégalo-turc tenu au Centre international de conférences Abdou Diouf (Cicad), construit par les Turcs. « La Turquie est un grand marché. (…) Elle peut offrir des opportunités importantes aux producteurs sénégalais », dit-il, tout en appelant les secteurs privés des deux pays à davantage collaborer pour dépasser l’actif. Il rassure en outre que la...
(RFI 02/03/18)
Après l'Algérie et la Mauritanie, Recep Tayyip Erdogan a poursuivi sa tournée en Afrique au Sénégal. Pays qu'il va quitter vendredi matin pour sa dernière étape au Mali. A Dakar, le président turc s'est longuement entretenu avec Macky Sall. Les deux Etats ont également signé, sans donner de détails, des contrats de partenariats dans les secteurs des hydrocarbures, des mines et du ferroviaire. Recep Tayyip Erdogan est également revenu sur la fermeture l'an dernier des écoles Yavuz Selim du prédicateur...
(APA 02/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Les présidents turc et sénégalais, Recep Tayyip Erdogan et Macky Sall, ont exprimé, jeudi à Dakar, leur volonté de voir des «réformes» être apportées au sein du Conseil de sécurité de l’Organisation des nations Unies (ONU). «Le monde a changé, donc il faudrait mettre à jour cette condition. Actuellement, c’est 5 pays qui sont membres permanents du Conseil de sécurité de de l’ONU. Le Sénégal pourrait être membre permanent, la Turquie aussi et même la Mauritanie», a dit le président Erdogan au cours de son allocution lors du forum d’affaires sénégalo-turc tenu. Sans les citer, il estime que la Chine, les États-Unis, la Russie, la France et l’Angleterre ne peuvent plus continuer à décider du sort du...
(APA 02/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Dans le cadre de la visite d’Etat au Sénégal, du président turc Recep Tayyip Erdogan, le ministre du Commerce du Sénégal, Alioune Sarr, a reçu une délégation d’hommes d’affaires turcs pour les mettre en relation avec le secteur privé sénégalais qui évolue dans l’exportation de graines d’arachide, a annoncé vendredi, l’Agence de promotion des exportations du Sénégal (ASEPEX). «Entouré de l’ASEPEX, de l’Agence de régulation des marchés (ARM) et de la Direction du commerce intérieur (DCI), le ministre Alioune Sarr a invité les secteurs privés des deux pays, à travailler à l’écoulement d’une partie de la production sénégalaise dans le marché turc», dit Astou Winnie Bèye, chef du service communication de l’ASEPEX. Selon elle, sous la supervision du...
(RFI 01/03/18)
C'est l'offensive de la Turquie en Afrique : après le Tchad, le Soudan et la Tunisie en décembre, Recep Tayyip Erdogan effectue une seconde tournée africaine. Il était en Algérie et en Mauritanie ce mercredi pour signer des contrats de partenariats économiques et dans la soirée il devait se rendre au Sénégal voisin où les entreprises turques s'affirment notamment dans le secteur du BTP. Ce n'est pas un hasard, Recep Tayyip Erdogan est le premier chef d'Etat à atterrir à l'aéroport Blaise Diagne. Un aéroport inauguré en décembre dernier, terminé et géré par des entreprises turques qui ont négocié une concession de 25 ans au grand regret d'entreprises sénégalaises qui voulaient leur part du gâteau. Mais la diplomatie économique turque...
(Jeune Afrique 01/03/18)
Après Alger et Nouakchott, le président turc Recep Tayyip Erdogan devrait arriver ce mercredi soir à Dakar, dans le cadre de sa tournée africaine, prévue du 26 février au 2 mars. Fermeture des écoles Gülen, diplomatie économique… Focus sur les enjeux de cette tournée africaine. Il s’est rendu dans plus de 30 pays d’Afrique, d’abord en tant que Premier ministre (2005-2014), puis en tant que président de la République. Cette fois, Recep Tayyip Erdogan a choisi quatre pays du continent – l’Algérie, le Sénégal, la Mauritanie et le Mali – pour sa première grande tournée diplomatique de l’année 2018. Il connaît déjà bien l’Algérie, principal partenaire commercial de la Turquie en Afrique, et entretient de cordiales relations avec Abdelaziz Bouteflika,...
(APA 01/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) – L’Initiative pour des élections démocratiques (IED), un regroupement de plusieurs partis de l’opposition sénégalaise dont le PDS de Abdoulaye Wade, ancien chef de l’Etat, a retenu d’organiser le 9 mars prochain un rassemblement devant le ministère de l’Intérieur en vue de marquer son désaccord au sujet du parti pris par le ministre Aly Ngouille Ndiaye en faveur du président Macky Sall pour l’élection présidentielle de 2019. Invité récemment d’une émission d’une chaîne privée sénégalaise, Aly Ngouille Ndiaye, responsable politique à l’Alliance pour la république (APR) et ministre de l’Intérieur, a en réponse à une question d’un participant à l’émission, déclaré qu’en tant que militant du parti au pouvoir il ne ménagera aucun effort pour permettre la réélection...
(Jeune Afrique 01/03/18)
L’opposition sénégalaise réclame la démission du ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye, qui a déclaré sur une chaîne de télévision avoir « le souhait que le président Macky Sall gagne au premier tour » en 2019. Aly Ngouille Ndiaye est-il en mission pour faire réélire Macky Sall en 2019 ? Invité le week-end dernier dans l’émission « Cartes sur table » de la chaîne 2STV, le ministre de l’Intérieur a déclenché une vive polémique au Sénégal en déclarant avoir « le souhait que le président Macky Sall gagne au premier tour ». « Je vais tout faire pour que ceux qui ne sont pas encore inscrits puissent l’être afin de soutenir le président Macky Sall. Ceux qui sont déjà inscrits,...
(APA 01/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - L’activité des industries de production d’énergie au Sénégal a enregistré une chute de 8,0% au mois de décembre 2017 comparée au mois précédent, a indique l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) dans une note reçue à APA. « Cette régression est principalement portée par celle de l’activité de production et distribution d’électricité (moins 13,3%) », souligne l’ANSD. Cependant, ce repli a été est amoindri par une légère hausse de l’activité de captage, traitement et distribution d’eau (plus 0,7%). Par rapport à décembre 2016, l’activité des industries de production d’énergie a crû de 4,5%. Par rapport à celle de 2016, la production totale durant l‘année 2017 s’est consolidée de 6,5%.
(La Voix de l'Amérique 01/03/18)
Le conflit en Casamance demeure l'un des événements les plus douloureux de l’histoire contemporaine du Sénégal. Vielle de plus de 35 ans, cette lutte armée du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance pour l’indépendance (MFDC) a fait plusieurs centaines de victimes. Malgré un processus de paix instable, la région sud avait retrouvé une atmosphère paisible avec une certaine accalmie de plus de 4 ans. Malheureusement, le massacre de 14 jeunes dans la forêt de Bayotte a rappelé le souvenir des années sombres de cette crise née il y a plusieurs décennies à la suite d’une succession d’événements ayant renforcé la défiance des populations locales vis-à-vis de l’autorité centrale. La Casamance a été coupée du reste du Sénégal par la...
(APA 01/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Le chef de l’Etat turc, Recep Tayyip Erdogan, est arrivé mercredi soir à Dakar, en compagnie de son épouse et de plusieurs hommes d’affaires, pour une visite officielle de trois jours. Le président Erdogan a été accueilli à l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) par le président Macky Sall et la Première Dame, Marème Sall. Selon la Présidence de la République du Sénégal, cette visite, qui illustre les excellentes relations entre le Sénégal et la Turquie, traduit la volonté fortement exprimée par les deux chefs d'Etat de renforcer les liens entre le Sénégal et la Turquie pour en faire un modèle réussi de coopération, note le texte Au programme de sa visite, le président Erdogan visitera dans la soirée...
(APA 01/03/18)
APA - Dakar (Sénégal) - Le ministre sénégalais de la Justice, Ismaila Madior Fall, a préconisé jeudi à Dakar « l’annualisation des concours d’entrée aux métiers du droit », estimant qu’une telle mesure serait apte à permettre de lutter contre le chômage des diplômés de ce secteur. « Nous avons pu envisager des espaces de méritocratie. On peut être fils de paysan et être premier à l’ENA, ce qui n’est pas évident dans beaucoup de pays », a dit le garde des Sceaux, lors d’un forum organisé par son département sur l’insertion des jeunes diplômés en droit dans les métiers du droit. Conscient des nombreuses difficultés qui jalonnent les concours dans les études de droit pour avoir été étudiant et...
(APA 01/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Conseil des ministres sénégalais a examiné et adopté le projet de loi autorisant le Président de la République, Macky Sall, à ratifier l’accord de coopération inter-Etats portant sur le développement et l’exploitation des réservoirs du champ Grand Tortue/Ahmeyim entre le Sénégal et la Mauritanie. Signé le 9 février à Nouakchott lors de la visite officielle de 48h du président sénégalais Macky Sall, sur invitation de son homologue Mohamed Ould Abdel Aziz, l'accord permettra l'exploitation de ce gisement gazier offshore commun de 450 milliards de mètres cubes. D’importantes gisements de gaz ont été découverts ces dernières années à la frontière entre les deux pays. Parmi eux, figure celui du champ gazier "Grand Tortue/Ahmeyim" (GTA) situé à environ...
(Agence Ecofin 01/03/18)
La Banque Ouest africaine de développement (BOAD) qui est l’institution commune de financement du développement des huit Etats membres de l’UEMOA, a signé le 26 février 2018, une convention de financement d’un montant de 5 milliards de Francs CFA (9,3 millions $) avec la Banque Nationale pour le Développement Economique du Sénégal (BNDE). La ressource servira à refinancer partiellement la campagne 2017/2018 de commercialisation de l’arachide qui a débuté en décembre 2017 au Sénégal. En injectant ces fonds dans le secteur agricole, et plus précisément dans la culture de l’arachide, la banque sénégalaise dit vouloir encourager la transformation de cette matière première, avant sa commercialisation à l’extérieur du pays. Rappelons qu’en 2017, les deux institutions financières avaient signé une convention...
(APA 01/03/18)
APA - Dakar (Sénégal) - Le Sénégalais Serigne Ndanck Mbaye est le nouveau Directeur Régional pour le Sénégal, la Côte d'Ivoire et le Ghana de DHL Global Forwarding, fournisseur international leader de services de transport aérien, maritime et routier, informe un communiqué parvenu jeudi à APA. Basé à Accra, M. Mbaye aura également en charge la direction nationale du Ghana. Précédemment directeur Général pour le Sénégal de DHL Global Forwarding, un poste qu'il a occupé depuis 2014 et où il a réalisé une croissance à deux chiffres d'année en année, Serigne Ndanck Mbaye a entamé sa carrière dans le secteur logistique en 2004, au sein de la division Express du groupe, en tant que Gateway Manager pour DHL Express Sénégal...
(Jeune Afrique 01/03/18)
Transféré à Bursaspor (Turquie), l'expérimenté buteur sénégalais (45 sélections, 18 buts) traverse une mauvaise passe, déjà perceptible alors qu’il évoluait aux Émirats arabes unis. Au Sénégal, tout ce qui concerne les Lions de la Teranga, surtout une année de Coupe du monde, prend vite de l’importance. L’équipe d’Aliou Cissé, lequel se trouve actuellement Russie, ne jouera que le 19 juin face à la Pologne, mais tout ce qui concerne l’état de santé ou les performances de ses internationaux est scruté de très près. C’est notamment le cas de Moussa Sow. L’ancien attaquant de Lille, qui est un des cadres de la sélection, auteur d’un but lors des qualifications, a rejoint en janvier dernier Bursaspor et le championnat de Turquie, beaucoup...
(APA 28/02/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Le président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, effectue une visite officielle de trois jours au Sénégal à partir de demain, mercredi, annonce la Présidence de la République du Sénégal. Le président Recep Tayyip Erdogan et son épouse arriveront au Sénégal ce mercredi 28 février Ils seront accueillis à 21 heures à l’aéroport international Blaise Diagne par le couple présidentiel sénégalais selon un communiqué de la Présidence Cette visite, qui illustre les excellentes relations entre le Sénégal et la Turquie, traduit la volonté fortement exprimée par les deux chefs d'Etat de renforcer les liens entre le Sénégal et la Turquie pour en faire un modèle réussi de coopération...

Pages