| Africatime
Jeudi 23 Mars 2017
(Dakaractu 06/03/17)
L’accord de défense et de sécurité signé samedi par la Gambie et le Sénégal devait permettre aux forces de défense et de sécurité des deux pays de mieux faire face aux "nouvelles menaces", a estimé le chef d’état-major des forces armées sénégalaises, le général Cheikh Guèye. "Il s’agit pour les deux pays de s’unir et d’œuvrer une nouvelle synergie pour lutter contre les nouvelles menaces, le terrorisme et la criminalité transfrontalière", a-t-il dit. Le Sénégal et la Gambie ont signé un accord de défense et de sécurité, en marge de la visite officielle de trois jours du président gambien Adama Barrow au Sénégal. "Compte tenu de la nature même de nos pays, la géographique qui nous lie, nous avons intérêt...
(APA 06/03/17)
APA - Dakar (Sénégal) - Les présidents sénégalais et gambien ont exprimé leur ferme volonté d’œuvrer à la finalisation des travaux du pont Trans-Gambie et des potes de contrôle juxtaposés, indique le communiqué conjoint sanctionnant la visite officielle de deux jours au Sénégal, du chef de l’Etat gambien, Adama Barrow. Macky Sall et son homologue gambien ont donné les directives nécessaires à leurs ministres concernés, précise le communiqué final. Le pont trans Gambie dont la pose de la première pierre a eu lieu le 20 février 2015, va faciliter la circulation des personnes et des biens entre le nord et le sud du Sénégal. L'ouvrage a été financé à hauteur de 53 milliards de francs CFA par la Banque africaine...
(APA 06/03/17)
APA-Dakar (Sénégal)- Les quotidiens sénégalais parvenus lundi à APA mettent en exergue la conférence de presse, hier, du maire de Dakar, Khalifa Sall, convoqué aujourd’hui par le doyen des juges dans le cadre de l’affaire de la gestion de la caisse d’avance de sa mairie. «Conf’pres-Réponse au Procureur Serigne Bassirou Guèye-Les larmes du dépité maire de Dakar», titre L’Observateur. Dans ce journal, M. Sall affirme : «Le Procureur au lieu de dire la vérité à la presse, a tronqué les réponses de mon Daf. Macky connaît bien cette caisse, qu’on ne me pousse pas à parler». Dans Sud Quotidien, «Khalifa Sall charge et craque». «Le Procureur n’a pas dit la vérité à la presse. Cette situation est fondamentalement, essentiellement, uniquement...
(Afrik.com 06/03/17)
Finaliste de la précédente édition, le Sénégal a validé son billet pour les demi-finales de la CAN 2017 des moins de 20 ans tout en éliminant le Cameroun 2-0 dimanche. Tombeuse du Soudan 3-1, l’Afrique du Sud accompagne les Lionceaux de la Teranga dans le dernier carré et au Mondial de la catégorie. Après le dénouement inattendu du groupe A de la CAN 2017 des moins de 20 ans samedi, le groupe B de la compétition a livré un verdict moins surprenant ce dimanche avec les qualifications du Sénégal et de l’Afrique du Sud qui font coup double. En effet, outre leur qualification pour les demi-finales de la compétition, les deux sélections gagnent leur billet pour le Mondial de la...
(RFI 06/03/17)
Les équipes d’Afrique du Sud et du Sénégal ont rejoint celles de la Guinée et de la Zambie en demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans (CAN U20 2017), ce 5 mars. Elles se sont par la même occasion qualifiées pour la phase finale du Mondial juniors. Les Camerounais, eux, ont été éliminés dès le premier tour de la CAN U20 2017. Zambie-Afrique du Sud le 8 mars à Lusaka et Sénégal-Guinée le 9 mars à Ndola seront les affiches des demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans (CAN U20 2017). Les Sénégalais ont en effet assuré leur place dans le dernier carré de la CAN U20 2017 en venant...
(AFP 05/03/17)
Après un Ours d'argent à Berlin il y a deux semaines, l'Etalon d'or samedi au Fespaco: "Félicité", du Sénégalais Alain Gomis, récit de la vie difficile d'une chanteuse de bar de Kinshasa collectionne les récompenses du cinéma mondial. "C'est un grand honneur de recevoir ce trophée pour la deuxième fois", a déclaré Alain Gomis qui avait déjà reçu la récompense suprême du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou avec "Tey" en 2013. Il est le deuxième réalisateur à recevoir pour la seconde fois l'Etalon d'or au grand rendez-vous du cinéma africain, après le Malien Souleymane Cissé ("Baara" en 1979 et "Finyé" en 1983). Le film anticolonialiste béninois "Un orage africain" de Sylvestre Amoussou, qui met en...
(AFP 04/03/17)
Une information judiciaire va être ouverte contre le maire de Dakar, Khalifa Sall, dissident de la majorité au pouvoir et probable candidat à la prochaine présidentielle au Sénégal, pour "détournement" de plus de 2,7 millions d'euros, a annoncé vendredi le ministère public. Khalifa Sall, un ancien ministre, dirige depuis 2009 la Ville de Dakar. Il est un des responsables du Parti socialiste (PS) et est perçu comme un probable candidat à la prochaine présidentielle prévue en 2019. Le PS, formation qui a dirigé le Sénégal de 1960 à 2000, est membre de la coalition autour de l'actuel président Macky Sall, mais Khalifa Sall, en dissidence dans son parti et au sein de la majorité, a annoncé qu'il présenterait sa propre...
(SeneNews 04/03/17)
Ce vendredi, lors d’une réunion du comité de commercialisation du riz, le ministre du commerce a fait une annonce importante. Mr Alioune Sarr nous apprend que le Sénégal va suspendre l’importation du riz entier. Cette mesure vise à écouler stocks détenus par les commerçants et les riziers du pays. Ainsi, comme l’avance le ministre, ‘’cette décision permettra d’écouler les 3000 tonnes de riz entier déjà détenues par les commerçants et l’ensemble du stock de riz (18 640 tonnes riz paddy et 6122 tonnes de riz blanc) détenu par les riziers’’. En outre, une campagne de communication sera mise en place pour faire la promotion du riz sénégalais. « Un échange de mise à niveau industrielle des riziers se tiendra le...
(AFP 03/03/17)
Papa Massata Diack, fils de l'ancien président de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) Lamine Diack, a reçu un versement de 1,5 million de dollars d'une société liée à un richissime homme d'affaires brésilien, affirme Le Monde daté de samedi, renforçant les soupçons de corruption dans l'attribution des JO-2016 à Rio. Selon Le Monde, la justice française "dispose d'éléments concrets mettant en cause l'intégrité du processus d'attribution des jeux Olympiques" à Rio le 2 octobre 2009 à Copenhague, où se tenait le vote pour l'attribution des JO-2016. "Les magistrats soupçonnent des manoeuvres destinées à acheter les votes de membres du CIO lors de la désignation", poursuit le quotidien du soir. En cause, le versement le 29 septembre (soit trois jours avant...
(Enquête 03/03/17)
Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, a annoncé hier, à Rufisque, de nouvelles mesures pour renforcer la sécurité face aux agressions et meurtres qui sont devenus récurrents dans la capitale sénégalaise. Interpellé hier par le maire de la commune de Rufisque Est, Boubacar Albé Ndoye, sur l’insécurité dans sa ville, le ministre de l’Intérieur a indiqué que son département est dans un processus de mise en place des postes de police de proximité. ‘’Notre objectif, c’est qu’au niveau des grandes agglomérations comme Dakar, dans chaque commune, qu’il y ait au moins un poste de police. Dans les prochains mois, nous allons ériger un commissariat ou un poste de police, dans chaque commune’’, a annoncé...
(RFI 03/03/17)
C'était une promesse et il l'a tenue. Le président gambien Adama Barrow effectue depuis jeudi 2 mars et pour 3 jours sa première visite d'Etat au Sénégal. Arrivé à midi, accueilli par Macky Sall, les deux chefs d'Etat se sont ensuite entretenus durant une heure avant de donner une conférence de presse. Cette visite d'Etat doit aboutir à la signature d'accords de coopération mettant fin à 22 années de discorde entre les deux pays durant l'ère Yahya Jammeh. Des voix reprochent au Sénégal d'imposer sa vision, ses méthodes, au tout nouveau président gambien. Lors d'une conférence de presse, s'ils se sont...
(Jeune Afrique 03/03/17)
Le nouveau président gambien a débuté jeudi une visite officielle de trois jours au Sénégal. Un choix hautement symbolique pour son premier déplacement à l'étranger en tant que chef d'État. Des drapeaux gambiens avaient été accrochés un peu partout le long de la rue de la République, l’artère du centre-ville de Dakar menant au palais présidentiel. Accueilli vers 12h à l’aéroport Léopold Sedar Senghor par le président Macky Sall et son épouse, Marieme Faye Sall, Adama Barrow (lui aussi accompagné d’une de ses épouses) a débuté ce jeudi 2 mars une visite officielle de trois jours au Sénégal – sa première à l’étranger depuis qu’il est entré en fonctions. Dans la foulée de son arrivée, le président gambien, qui avait...
(Le Monde 03/03/17)
Le raid militaire prévu contre le capitaine putschiste de Conakry en 2009 a été stoppé au dernier moment par le président sénégalais, révèle notre chroniqueur. L’infanterie sénégalaise en route pour la frontière sénégalo-guinéenne, des avions de combats nigérians et burkinabés sur le tarmac prêts à décoller pour le ciel de Conakry, un navire de guerre ghanéen, équipé de deux hôpitaux de campagne mouillant en direction des eaux territoriales guinéennes : ce n’est pas le scénario d’une fiction cinématographique mais bien les contours d’une opération militaire déclenchée en octobre 2009 par la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) contre la junte militaire au pouvoir en Guinée-Conakry. Frappée du sceau du « secret défense », l’intervention est restée inconnue du...
(Jeune Afrique 03/03/17)
Quasi absentes des projets d’infrastructures du pays il y a quelques années, les entreprises hexagonales reviennent à la faveur du plan d’émergence national. Une tendance de fond ? En perte de vitesse sous la présidence d’Abdoulaye Wade (2000-2012) face aux groupes américains, chinois, indiens, marocains ou à ceux du Golfe, les entreprises françaises semblent opérer un retour en force aujourd’hui, surtout dans les grands projets d’infrastructures du Plan Sénégal émergent (PSE). Dernier exemple en date : le français Veolia, accompagné de ses filiales OTV (systèmes de traitement d’eau) et Sade (réseaux d’eau), a remporté devant le dubaïote Metito un marché de 7,6 millions d’euros pour la construction d’une station de déferrisation d’une capacité de 40 000 m3/j visant à alimenter Dakar en eau...
(Agence Ecofin 03/03/17)
La Social Media Week de Lagos s’est ouverte depuis le 27 février 2017 au Nigeria. Chris Cox, le directeur de produit de Facebook y prend part. En prospection pour l’entreprise, il y a rencontré les tech entrepreneurs, les développeurs et les créateurs de contenus locaux pour échanger avec eux sur le futur des médias dans le pays. Pour Chris Cox, grâce à l'explosion de la vidéo mobile et de la vidéo en direct qui donne aux gens une nouvelle façon de partager leur histoire et leur perspective avec le monde, Facebook peut aider les conteurs du Nigeria, les musiciens, les cinéastes, les romanciers à transmettre leurs histoires au reste du monde. « Avec 8,6 millions de personnes au Nigéria utilisant...
(AFP 02/03/17)
Le président gambien Adama Barrow est arrivé jeudi à Dakar pour une visite officielle jusqu'à samedi au Sénégal, sa première depuis sa prise de fonctions, ont constaté des journalistes de l'AFP. Dakar a été à la pointe des pressions diplomatiques et surtout militaires pour contraindre le président Yayah Jammeh, qui a dirigé la Gambie d'une main de fer durant 22 ans, à quitter le pouvoir, après la victoire de M. Barrow à la présidentielle du 1er décembre. Le Sénégal avait accueilli Adama Barrow durant dix jours en janvier. Le 19 janvier, il avait prêté serment à l'ambassade de Gambie à Dakar alors que des troupes sénégalaises de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) pénétraient en Gambie...
(Jeune Afrique 02/03/17)
Engagée depuis la démission du Sénégalais Cheikh Soumaré, en septembre 2016, la bataille pour la présidence de la commission de l’UEMOA se poursuit. Dans un courrier adressé fin janvier à l’Ivoirien Alassane Ouattara, président de l’organisation, le Sénégal a proposé qu’Abdoulaye Diop, son ancien ministre du Budget, soit nommé commissaire, espérant que la présidence de la Commission lui sera confiée par la suite. Mais Niamey ne l’entend pas de cette oreille et soutient que, en vertu d’un acte signé en juillet 2011 lors d’une conférence des chefs d’État de l’UEMOA...
(La Tribune 02/03/17)
Première visite d'Etat consacrée au Sénégal, Macky Sall invité d'honneur de la faste cérémonie de seconde investiture d'Adama Barrow... Ces derniers temps, les honneurs gambiens pleuvent sur le Sénégal et sur Macky Sall. En entamant ce 02 mars, sa première visite à l'étranger par le Sénégal, Adama Barrow prête le flanc aux critiques qui voient dans la Gambie, un "vassal" du Sénégal et dans Macky Sall, une éminence grise du nouveau président gambien. Qu'en est-il? Eléments de réponses C'est sa première visite à l'étranger en tant que chef de l'Etat gambien. Et il a décidé de la consacrer au pays limitrophe, le seul. En tout et pour tout, il aura fallu moins de 30 minutes de vol pour qu'Adama Barrow...
(Enquête 02/03/17)
Au lendemain du grand coup de filet de la police contre des membres de gangs auteurs de séries de cambriolages, vols, agressions mortelles, la question de la recrudescence de l’insécurité était hier à l’ordre du jour de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres. A cet effet, le président de la République a instruit toute une batterie de directives. Parmi les mesures phares, il y a la mise en œuvre, sans délai, d’un plan national consensuel de lutte contre la délinquance. Auparavant, le Président Sall a d’abord rappelé ‘’la mission régalienne de l’Etat, d’assurer la sécurisation des personnes et des biens’’. Ce faisant, il a demandé au ministre de l'Intérieur et de la Sécurité publique ainsi qu’à celui des Forces...
(RFI 02/03/17)
C'est à Dakar qu'il avait été investi président de Gambie, à l'ambassade. C'est à Dakar qu'il entame son premier déplacement en tant que chef d'Etat. Adama Barrow a été accueilli en grande pompe par son homologue Macky Sall ce jeudi. Les deux dirigeants se donnent du « mon frère », et la lune de miel continue. Cette visite est surtout l’occasion de relancer officiellement la coopération entre les deux voisins. Et ces relations vont repartir à toute vitesse. Adama Barrow et Macky Sall ont quitté l’aéroport en début d’après-midi en saluant depuis une grande limousine la foule venue les acclamer, des jeunes, des plus âgés, qui saluent cette réconciliation entre le Sénégal et la Gambie. Le convoi présidentiel est ensuite...

Pages