Mardi 12 Décembre 2017
(Setal 24/05/13)
SETAL.NET-Suite à une demande d’entraide judiciaire entre le Sénégal et la principauté de Monaco, l’adjoint du Procureur spécial près la Crei, vient de boucler un voyage dans ce royaume. L’objectif de ce périple, est entre autre de faire l’état des lieux sur un compte bancaire que le fils d’Abdoulaye Wade Karim, aurait placé dans ce royaume. Il s’agit pour Antoine Diome de recueillir des autorités judiciaires locales le maximum d’informations relatives à un mouvement de fonds de 2 millions de dollars américains, repéré sur un compte bancaire ouvert par l’ancien ministre d’Etat, ministre des infrastructures, des transports aériens, de la coopération internationale et de l’Energie. Selon le journal, l’adjoint du procureur n’est pas rentré bredouille de ce voyage. Car ce...
(Setal 24/05/13)
«Les joueurs doivent une revanche au peuple sénégalais», dixit Me Augustin Senghor après le match nul-défaite des «Lions» le 23 mars dernier face à l'Angola (1-1) à Conakry. «L'équipe n'avait pas d'âme», renchérissait le Directeur technique national, Mayacine Mar. Quant au sélectionneur national, Alain Giresse, il avait reconnu que «les joueurs avaient manqué de rythme et d'agressivité pour créer le déséquilibre». Ce matin, il va livrer la liste des «Lions», devant effectuer deux périlleux déplacements à Luanda et à Monrovia pour affronter l'Angola et le Libéria. Le casting devrait être sans faute. Attention au casting des «Lions» devant effectuer deux périlleux déplacements à Luanda (8 juin) et Monrovia (15 juin) pour affronter respectivement les Palancas Negras (Antilopes noires) d’Angola et...
(Setal 24/05/13)
SETAL.NET- Après quelques troubles dans son ministère, Mankeur Ndiaye ministre des affaires étrangères sort le bâton du tiroir. Le chef de la diplomatie sénégalaise vient de remplacer la responsable de la division des ressources humaines. Le chef de la diplomatie sénégalaise vient de remplacer la responsable chargée due la division des ressources humaines. Pour d’aucuns, cette mutation n’a rien de politique dans le mesure ou la dame Géneviève Manel n’occupait ce poste de manière officieuse. « Dans le bon fonctionnement du ministère, on ne peut pas reprocher au ministre de procèder à des changements. Je epnse que ce n’est pas important comme information. Parce que ce n’est pas quelque chose d’extraordinaire. Geneviève occupait ce poste d’une manière officieuse. Et, il...
(Afrik.com 23/05/13)
Lors d’une de ses virées nocturnes à Dakar le 18 mai, El Hadj Diouf aurait eu maille à partir avec un groupe de jeunes jet setteurs dans un restaurant huppé de la ville. Une vive altercation aurait opposé le trublion du football sénégalais et ses gardes du corps à ses assaillants. Chose que dément formellement "Dioufy". C’est l’affaire qui agite actuellement tout Dakar. El Hadj Diouf, aussi connu pour son épopée avec le Sénégal lors de la Coupe du monde 2002 que pour ses "exploits" extra-sportifs lors de ses virées nocturnes, se serait une nouvelle fois illustré en étant au coeur d’une altercation avec un groupe de jeunes, dans un restaurant situé du côté des Almadies, le week-end du 18...
( 23/05/13)
Leur réunion du comité directeur, hier, a été l’occasion pour les libéraux d’enfoncer le président de la République après les révélations de nos confrères de Libération quotidien sur une fraude fiscale supposée de Macky Sall. « Une société appartenant au président de la République a reçu un Avis de Vérification des Impôts », renseignait le journal dans son édition du mardi 21 mai 2013. La source de révéler une vérification des agents des impôts qui avaient ciblé un notaire qui « n’est pas en règle avec le Fisc d’où un redressement fiscal d’un montant de trois cents (300) millions de francs Cfa ».Aussi, des actes relatifs à une société civile immobilière (Sci) familiale dénommée Bilbassy, au capital d’un millions de...
(Pressafrik 23/05/13)
Pour le financement des projets de la voie Nord de Dégagement (VDN) pour un montant de 29 milliards de FCFA, du Projet d'appui au développement de l'entrepreneuriat féminin, de l'emploi des jeunes pour un montant de 10 milliards de FCFA et de l'équipement de l'hôpital Dalal Jamm (4,2 milliards de FCFA), le ministre de l’économie et des finances, Amadou Kane et le Président du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID), Dr Ahmed Mouhamed Ali, ont procédé à la signature de trois accords de prêts. Ceci, en marge des assemblées annuelles de la BID, le 22 mai 2013 à Douchanbé au Tajikistan au cours desquelles le Sénégal a déjà bénéficié, le 21 mai, d’un prêt de 4, 5 milliards...
(Dakaractu 23/05/13)
DAKARACTU.COM - De bonne source, l'accalmie notée depuis un certain moment dans l'affaire dite de la traque des biens mal acquis, n'est en fait qu'un leurre, et les prochains développements le prouveront à suffisance. En clair, la machine judiciaire risque de s'emballer à nouveau dans les tout prochains jours. C'est ainsi qu'il nous est revenu que pour ce qui est du "K" Wade fils, le Federal Bureau Of Investigation (FBI) a fouillé dans les comptes détenus sur le sol américain par celui que ses pourfendeurs surnommaient le "ministre du ciel et de la terre". Et dire que l'existence de ces comptes a été jusque-là battue en brèche par les conseils et proches de Karim Meïssa Wade? Toujours selon nos sources...
(Dakaractu 23/05/13)
DAKARACTU.COM - De bonne source, la virée hors du territoire national effectuée par le coordonnateur du Pds ne sera pas sans conséquence. Il nous revient qu'une enquête a été immédiatement ouverte aux fins d'élucider les failles et manquements notés dans cette nouvelle bravade d'Oumar Sarr, puisque c'est de lui qu'il s'agit. "Un rapport détaillé a été exigé par la hiérarchie" fait savoir une source proche des officines du régime. En tout état de cause, les agents de renseignement qui étaient tenus de surveiller les moindres faits gestes du non moins maire de Dagana devront fournir des explications. En somme, les responsabilités seront situées et des têtes vont certainement tomber. A suivre... Dakar Actu
(Pressafrik 23/05/13)
Les Lions du Sénégal du football ne bénéficieront pas d’un vol spécial depuis Paris pour rallier Luanda, la capitale angolaise à quelques jours du match. Après leur regroupement parisien, les internationaux sénégalais devront se coltiner un passage forcé par Bruxelles pour embarquer à bord d’un vol commercial régulier en direction du sud de l’Afrique. Des conditions qui risquent d’être difficiles pour les Lions et le staff qui espéraient au mieux l’avion de commandement présidentiel et au pire un vol spécial direct. Ils n’auront rien de tout ça. Les craintes et inquiétudes du sélectionneur des Lions Alain Giresse quant à l’assurance d’une bonne préparation se justifient amplement car cela passait indubitablement par de très bonnes conditions de déplacement du groupe pour...
(Le Quotidien (Sn) 23/05/13)
La baisse des prix annoncée hier ne semble satisfaire que l’Etat. Ni les producteurs ni les importateurs et encore moins les consommateurs, ne semblent convaincus de ses vertus. Les prix à la consommation du riz brisé, du sucre cristallisé et de l’huile, ont baissé depuis hier, à l’issue de la réunion du Conseil national de la consommation. Cette instance a annoncé hier que ces produits ont connu une certaine baisse, pour coûter respectivement 260 francs le kilo pour le riz, 900 francs le litre ou 290 francs la dosette pour l’huile, et 575 francs Cfa le kilo de sucre. Beaucoup d’acteurs ont trouvé que ces baisses étaient ridiculement faibles, même si elles apportaient un certain soulagement. Elles ne représentent en...
(Le Quotidien (Sn) 23/05/13)
La lutte contre le blanchiment d’argent sale au Sénégal ne connaît pas de répit, car les malfaiteurs ne relâchent pas leurs efforts. La Centif continue de trouver toujours les traces de leurs méfaits dans l’Economie nationale. La Cellule nationale de traitement des informations financières du Sénégal (Centif) a repéré 1 120 milliards de francs Cfa blanchis au Sénégal, entre 2004 et 2011. Ce montant représente 17,6% du Pib du Sénégal. Ces chiffres ont été dévoilés hier, lors de l’atelier national organisé par le Groupe interafricain de lutte contre le blanchiment d’argent (Giaba), à l’intention des directeurs et responsables conformité des établissements financiers du Sénégal. Mme Aminata Mbengue Diagne, la présidente de l’Association des responsables conformité des banques et établissements financiers...
( 23/05/13)
La Mauritanie et le Sénégal ont convenu des mécanismes à mettre en œuvre pour prendre en compte les nouvelles menaces sécuritaires trans-frontalières, à l’issue d’une visite de deux jours à Nouakchott du chef d’état-major général des armées sénégalaises, le général Mamadou Sow, en réponse à une invitation de son homologue mauritanien, le général de division Mohamed Cheikh Ould Mohamed Ahmed, selon un communiqué publié mercredi soir. Dans le cadre de la lutte contre la nouvelle menace terroriste et le crime trans-frontalier, les forcées armées des deux pays vont procéder "à un échange d’informations et d’expertise, renforcer la surveillance des frontières par des patrouilles et le contrôle des points de passage, améliorer la surveillance fluviale, ainsi que le contrôle du littorale...
(Leral 23/05/13)
La Convergence des jeunes républicains (Cojer), dirigée par Abdou Mbow, est montée au créneau pour tirer à bout portant sur Oumar Sarr qui a nargué les autorités en violant l'interdiction de sortie du Sénégal dont il fait objet. Pour les jeunes de l'Apr, "par cet acte qu'il vient encore de poser, Oumar Sarr foule aux pieds les lois de la République". C'est pourquoi, selon L'As, les jeunes républicains disent prendre l'opinion à témoin et accusent le Pds de vouloir torpiller la traque des biens supposés mal acquis. "Tel un vulgaire malfrat, Oumar Sarr, qui crie sur tous les toits qu'il n'a rien à se reprocher, s'est rendu nuitamment par pirogue en Mauritanie. Alors que les honnêtes citoyens prennent en plein...
(Leral 23/05/13)
Journée ne pourrait être plus importante pour Alioune Aïdara Sylla que celle d'aujourd'hui. Selon L'As, le président du Conseil rural de Thilmakha joue sa liberté aujourd'hui sur deux fronts. De sources sûres, d'après nos confrères, le président du Conseil rural de Thilmakha fera face au doyen des juges d'instruction. Mahawa Sémou Diouf va entendre l'ancien député libéral sur le fond du dossier. Un rendez-vous ô combien important et très attendu, par Aïdara Sylla qui sera cuisiné dans le fond à propos des chèques dont il a été porteur le 31 décembre dernier, jour de son arrestation au niveau de l'aéroport Léopold Sédar Senghor. Le deuxième point non moins crucial pour la Pcr de Thilmakha, c'est la requête déposée au niveau...
( 23/05/13)
NETTALI.NET - Depuis Kolda où il se trouve, Khalifa Sall, le maire de Dakar a déclaré qu’on ne peut pas faire le bilan du président de la République en un an, car Macky Sall est arrivé à la tête du pays à un moment difficile. Khalifa Sall soutient en effet que le Parti socialiste est comptable de l’an 1 de Macky Sall. « Je fais partie de ceux qui pensent qu’il ne faut pas tomber dans le piège du bilan d’une année. On ne fait pas un bilan après un an d’exercice du pouvoir. Le président est arrivé au pouvoir à un moment difficile aux plans interne et externe. Le temps qu’il fasse le bilan de ce qui se passe,...
( 23/05/13)
NETTALI.NET - Le cyber campus de Thiès a été attaqué ce mercredi 22 mai par une bande de nervis. Ils étaient venus disperser une autre manifestation organisée par des militants libéraux. Les démons de la division guette le parti d’Idrissa Seck. Ce mercredi, de violents affrontements ont opposés des tendances rivales de Rewmi, en l’occurrence les inconditionnels du maire de la commune d’arrondissements de Thiès-Est Pape Bassirou Diop et ceux de Mamadou Lamine Sankharé. Les deux responsables de Rewmi veulent succéder à Idrissa Seck à la tête de la municipalité de la capitale des rails. Des partisans du maire de Thiès-Est ont déclenché les hostilités en voulant disperser une assemblée générale de mobilisation organisée à la grande salle du cybers...
(Sud Quotidien 23/05/13)
Des les zones minières de la région de Kédougou, les populations éprouvent d'énormes difficultés, surtout à se soigner. Des nombreux cas d'accidents causant des fractures, des traumas crâniens et nécessitant des fois des évacuations sur Kédougou ou Tambacounda sont enregistrés. Pis, les Infections respiratoires aigues (IRA), pneumonie et malnutrition font rage chez les enfants de moins de 5 ans. Cependant, en plus de l'absence de structures sanitaires adéquates, l'enclavement, l'Etat des routes et la quasi-inexistence de moyens de transport ou d'évacuation de malades vient compliquer les choses. En dehors des pires formes de travail des enfants et des femmes, du problème d’insécurité qui se pose avec acuité niveau des sites d’orpaillage traditionnel (‘’dioura’’), les conditions et l’environnement de travail font...
(Sud Quotidien 23/05/13)
Notre époque serait caractérisée par les inégalités et les injustices sociales, la recrudescence des tensions internationales, la profusion des sources de révoltes…Et la politique est donc présentée comme le remède à ces maux. C’est le constat fait par les participants au 4ème colloque international de Dakar organisé par le parti de l’indépendance et du travail (Pit) et les fondations Gabriel Péri et Rose Luxembourg sur «Le retour de la question politique : crise de la représentation et luttes démocratiques en Afrique » Les travaux se poursuivent jusqu’au vendredi 24 mai prochain. Le parti de l’indépendance et du travail Pit, la fondation Gabriel Péri et la fondation Rose Luxembourg ont tenu hier, dans un hôtel de la place, le 4ème colloque...
(Sud Quotidien 23/05/13)
Si riche et si pauvre, c'est le paradoxe de Kédougou, cette «Terre des hommes» au sous-sol regorgeant d'importants minerais d'or et à la nature gâtée par une faune et une flore luxuriantes, comme il n'existe presque nulle part ailleurs au Sénégal, grâce au Parc national du Niocolo Koba, qui peine pourtant à se développer. 702 km à l’Est de Dakar et 233 km après Tambacounda, Kédougou. La «Terre des hommes» (signification de Kédougou en bambara - langue locale) grâce à qui le Sénégal est officiellement entré dans le «cercle restreint» des pays producteurs d’or reste encore une des régions les plus pauvres du pays. En plus du don de la nature qu’est le Parc national du Niocolo Koba, le sous...
(Leral 22/05/13)
L’opinion publique est en émoi, depuis la révélation, par la CSS, de l’existence dans ses magasins, d’un stock invendu de 46000 tonnes de sucre, qui menacerait l’existence même de cette entreprise qui emploie 6400 travailleurs ! Les importateurs, et singulièrement l’UNACOIS, à forte dose de communication dans les médias, sont encore implicitement mis en cause dans cette situation de la CSS, alors que l’Etat tarde à éclairer les Sénégalais sur les tenants et aboutissants de cette crise. Ce mutisme de l’Etat est d’autant plus inexplicable qu’il a solennellement pris, de façon publique, la décision de baisser les prix de certaines denrées de consommation courante, dont le sucre, en recourant à leur homologation. Comment dans ces conditions de crise que connaîtrait...

Pages