Mardi 12 Décembre 2017
(Le Soleil 12/06/13)
La mise en œuvre du plan d’action du Programme d’appui au renforcement des capacités des politiques et industries culturelles du Sénégal a connu quelques difficultés, a reconnu, hier, le ministre de la Culture, Abdoul Aziz Mbaye. Ce programme de quatre ans, financé par l’Oif, a pour objectifs, entre autres, le renforcement des capacités de gouvernance du ministère en charge de la Culture et la professionnalisation des artistes et entrepreneurs culturels. Les correctifs nécessaires seront apportés pour que le Programme d’appui au renforcement des capacités des politiques et industries culturelles du Sénégal puisse, dans les années à venir, permettre au ministère de la Culture et aux acteurs culturels de renforcer le rôle éminent que joue la culture pour le développement économique...
(Le Matin 12/06/13)
Les ressortissants marocains et mauritaniens ne seront pas concernés par l'obligation d'un visa biométrique pour voyager au Sénégal à partir du 1 er juillet, a annoncé, mardi à Dakar, un responsable du ministère sénégalais de l'Intérieur. A partir du 1er juillet, le Sénégal exigera un visa biométrique à toutes les personnes désireuses d'entrer sur son territoire, si elles ne sont pas des nationaux des 14 autres pays avec lesquels il constitue la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao, 15 pays). Cette mesure ne sera pas appliquée aux ressortissants marocains et mauritaniens, Dakar ayant signé des accords bilatéraux de libre circulation des personnes avec Rabat et Nouakchott, a expliqué lors d'une conférence de presse, Ibrahima Diallo, secrétaire exécutif...
(Setal 12/06/13)
Suite à la décision prise par les autorités de prolonger la révision des listes électorales jusqu’au 25 juillet, afin de permettre à tout un chacun de pouvoir récupérer sa carte d’électeur, la secrétaire générale de la réconciliation nationale pour l’unité africaine demande une dissolution de l’assemblée nationale deux ans après, comme prévue par la constitution et un report des locales de 2014. Par ailleurs, Ndéla Madior Diouf s’est prononcée sur la traque des biens mal acquis, dans un contexte marqué par un recouvrement d’un montant de 1 milliard par le ministre de la justice. La traque des biens mal acquis est une question sensible. Ces derniers jours un milliard de FCFA a été recouvré. La somme rendue depuis le début...
(Setal 12/06/13)
SETAL.NET-Le fils de l’ancien président de la République du Sénégal, Karim Wade fera bientôt face au juge de le Commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite(Crei). Karim Wade sera bientôt édifié sur son sort. En effet, le fils d’Abdoulaye Wade en détention préventive fera face, dans les jours à venir, à la Commission d’instruction de la Crei. Il fera face au juge Cheikh Tidiane Bitèye et ses adjoints. D’après l’Observateur, le juge et ses subalternes ont déjà fini de compulser le dossier déposé par Karim Wade ainsi que les annexes et autres pièces afférentes à la justification des biens et avoirs de Karim Wade. Dans un premier temps, l’audition dans le fond de Karim était retenue pour...
(Pressafrik 12/06/13)
Après le rapport qui accable le régime en place sur le respect des droits et libertés humains au Sénégal, le président Sall est la cible de nouvelles attaques d’une organisation des droits de l’Homme mais cette fois-ci sur sa gestion des prochaines inondations avec l’hivernage qui s’est annoncé sous nos cieux. En effet, le Forum Civil section Guédiawaye (banlieue dakaroise) qui s’inquiète du mutisme du gouvernement alors que « les pluies tombent dans certaines localités du pays », engage le « pouvoir à décliner son programme pour les prochaines inondations » et l’interpelle à « être proactif au lieu de vouloir jouer les médecins après la mort avec les plans Orsec et autre téléthon souvent nébuleux ». « Un Etat,...
(Pressafrik 12/06/13)
L’hivernage est imminent à Dakar. En effet, ciel rouge, vent fort qui a soufflé dans la nuit d’hier vers les coups de 03 heures du matin jusqu’à 05 heures et la fraîcheur qui est de mise depuis la matinée sont les signes annonciateurs des pluies dans la capitale sénégalaise. Des pluies tant redoutées qui causent de nombreux dégâts chez les populations notamment dans la banlieue et les zones inondables de l’intérieur du pays qui ont vécu un véritable calvaire l’année dernière. Cette catastrophe qui coïncidait presque avec l’accession au pouvoir de Macky Sall qui élu lors du second tour des élections présidentielles du 25 mars 2012, ces dernières victimes d’inondations avaient préféré passé l’éponge en incriminant le régime sortant de...
(Leral 12/06/13)
Le vice-président de l’Assemblée nationale était en Italie le weekend dernier. Moustapha Cissé Lô prenait part à la journée Cheikhoul Khadim, organisée à Ponto Vigo. Occasion saisie par Moustapha Cissé Lô pour demander au leader de Bokk Guis-Guis de rejoindre les rangs de l’Apr. Selon Cissé Lô, l’ancien président du Sénat gagnerait, vu son patriotisme, à travailler auprès du chef de l’Etat. Pape Diop a répondu à son invite par un sourire. Le Populaire indique que le responsable apériste de Mbacké n’a pas manqué de rappeler les relations amicales qui le lient à Pape Diop. NDB
(Dakaractu 12/06/13)
DAKARACTU.COM Une nouvelle tournure est prise dans l’affaire du navire de guerre, frauduleusement introduit au Sénégal. Un gradé de la police nationale, depuis l’arraisonnement de ce navire de guerre, était déjà dans le collimateur de la Section de recherche (Sr) de la gendarmerie. Le masque vient finalement de tomber. Selon « Libération », l’ancien Directeur général de la sûreté nationale Avec Oumar Sarr, le parti risque de s’envoler. C’est lui qui devait unifier, mais il est en train de diviser.(Dgsn), en l’occurrence Mamadou Sarr dit Toto est en garde-à-vue depuis hier mardi, dans la Chambre de Sûreté de la caserne de gendarmerie Samba Diéry Diallo de Colobane. L’incriminé est un as du Renseignement et avait remplacé le Commissaire Amadou N'diaye...
(Le Quotidien (Sn) 12/06/13)
Le coordonnateur du Mouvement des insuffisants rénaux du Sénégal (Mirs) se dit indigné des pratiques qui ont cours dans les centres privés d’hémodialyse au Sénégal, au détriment des malades. La «chère et mauvaise» pratique de la dialyse dans certains centres fait d’ailleurs que deux malades meurent par jour. El Hadji Hamidou Diallo, coordonnateur du Mouvement des insuffisants rénaux du Sénégal (Mirs) ne fait pas la fine bouche, quand il s’agit de parler de la situation des insuffisants rénaux dans ce pays. «Difficile» est la prise en charge malgré la décision de l’Etat de rendre gratuites les séances d’hémodialyse et de subventionner les centres privés comme Assofal, Abc Hémodialyse ou encore Américare. L’hôpital Le Dantec qui est la seule structure du...
(Le Quotidien (Sn) 12/06/13)
Le fauteuil de Moustapha Niasse vacille. Le 31 juillet prochain, il va compter le nombre d’années qu’il sera réélu ou restera désormais toute la Législature sans menace. Mais il n’est pas le seul à subir cette instabilité institutionnelle. Macky Sall, qui sème le doute sur sa volonté de réparer l’«injustice» dont il a été victime lui-même, a été précédé par Youssou Diagne en 2002, mais aussi Habib Thiam et Daouda Sow sous le régime socialiste. Chronique d’une hypocrisie de nos hommes politiques qui veulent le respect de la loi au gré des circonstances, à la tête du client. Le fauteuil de président de l’As­sem­blée nationale aiguise les appétits les plus voraces au sein de la coalition Benno bokk yaakaar, au...
( 12/06/13)
Quelles relations peuvent bien unir l’actuel Président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, à Idrissa Seck ? Les deux hommes ont été aperçus ensemble au restaurant Terrou-bi sur la Corniche, aux environs de 17 heures. Ils se sont longuement entretenus sans qu’on en sache le contenu. Guillaume Soro a connu Idrissa Seck alors que ce dernier était Premier ministre de Wade. Lire la suite sur http://www.seneweb.com/news/Politique/idy-et-soro-se-sont-rencontres-dan...
(RFI 12/06/13)
Au Tchad, le procureur général des chambres africaines extrordinaires, chargées de juger l’ancien président Hissène Habré, est en visite de travail depuis dimanche. Il s'est rendu sur les lieux de charniers, avant de rencontrer les associations des victimes. Le procureur Mbacké Fall a passé la journée de mardi 11 juin entre les associations de victimes et les visites de terrain. Avec les années, le temps a effacé beaucoup de traces. Certaines ont toutefois été préservées grâce au travail de la commission d'enquête tchadienne et des juges belges qui se sont intéressés au dossier. Les victimes et leurs familles, elles, n'ont rien oublié, et la perspective de ce jugement les réconforte un peu. Vingt ans c'est très loin. « Les victimes...
(Le Soleil 12/06/13)
Le président de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, s’est entretenu, hier, avec son homologue sénégalais Moustapha Niasse. Une séance de travail a eu lieu entre députés des deux pays. Au terme des échanges, il a été décidé de la signature d’une Convention de coopération, demain, entre les deux institutions. Les parlements sénégalais et ivoiriens vont signer une convention de coopération demain (jeudi) en vue du renforcement de leurs relations. L’annonce a été faite hier à la fin d’une séance de travail entre des députés de Côte d’ivoire et ceux du Sénégal. Au cours de cette rencontre, les deux délégations ont procédé à un partage d’expérience en passant en revue les projets inscrits dans la douzième législature du...
(Sud Quotidien 12/06/13)
Avec la crise économique mondiale qui n'épargne aucun pays, non seulement les priorités se multiplient et les ressources se raréfient partout, mais aussi la plupart de nos Etats connaissent des régressions budgétaires. Dès lors, l'heure est à la recherche de mécanismes de financements avec, entre autres, des fonds carbones, la coopération décentralisée, l'économie de la matière pour un développement durable. C'est tout le sens de l'atelier de deux jours sur le «Financement du secteur de l'environnement: les mécanismes innovants». La rencontre qui réunit depuis hier, mardi 11 juin et ce jusqu’à aujourd’hui, plusieurs partenaires techniques et financiers, des Ong, des structures publiques et privées à Dakar est à l’initiative de la Direction des financements verts et des partenariats (DFVP) du...
(Sud Quotidien 12/06/13)
La polémique qui enfle sur l’abrogation de la « Loi Sada Ndiaye » et sur le retour du quinquennat pour la présidence de l’Assemblée n’agrée nullement l’Alliance des forces de progrès (Afp). Dans une déclaration en date d’hier, mardi 11 juin, les « Progressistes» se sont carrément mis en marge de cette campagne taxée d’« insidieuse », autour du mandat du Président de l’Assemblée nationale. Les compagnons de Moustapha Niasse ont tenu de fait à mettre en exergue la posture constante de leur parti en attestant de manière péremptoire que « ni l’Afp, ni son secrétaire général, ni Bennoo Siggil Senegaal ne se sont jamais inscrits sur cette ligne de la surenchère et de l’esprit de requête ». Agitée par...
(Enquête 12/06/13)
A quelques six mois de l’expiration de leur mandat, les délégations spéciales des quatre collectivités locales nées du découpage administratif de Sangalkam vont être dissoutes. L’arrêté, qui est sur la table du ministre des Collectivités locales et de la Décentralisation, ne trouve pas l’approbation des populations de la zone qui dénoncent une mesure politicienne au profit du parti présidentiel. Le projet de dissolution des délégations spéciales des quatre C (collectivités locales nées du découpage administratif de l’ancienne communauté rurale de Sangalkam), ne trouve pas l’aval des populations des différentes localités concernées. Selon ces dernières, l’arrêté du ministère des Collectivités locales est actuellement bloqué, mais peut à tout moment refaire surface. De l’avis du chef du village de Gorom 1, ce...
(Enquête 12/06/13)
Teranga Gold Corporation est en passe d’acquérir 43,5% des intérêts du Oromin Joint-Venture Group (OJVG), propriétaire d’une licence minière à quelques encablures de la mine aurifère de Sabodala au Sénégal. La licence porte sur le projet de mine à ciel ouvert de Golouma qui dispose de 1 445 000 onces d’or avec des réserves de 21 889 000 tonnes à une teneur de 2,05 g/t, nous apprend Ecofin. Teranga détient déjà 13,6% des actions en circulation d’Oromin mais a décidé d’acquérir cette société en offrant d’acheter toutes les actions ordinaires en circulation en proposant 80 millions de ses actions ordinaires aux actionnaires d’Oromin. ''Notre offre donne une valeur significative et immédiate aux parts des actionnaires de Oromin et l’opportunité de...
(Sud Quotidien 12/06/13)
Nous avons appris de sources sûres que les «Lions» du Sénégal ont boycotté leur séance d'entraînement d'hier, mardi 11 juin, au camp Lissy Sports d'Accra au Ghana. Les raisons avancées par les poulains de Alain Giresse seraient relatives à la décision prise par la Fifa de maintenir la tenue de la rencontre devant opposer le Sénégal au Liberia, à Monrovia, le dimanche 16 juin au lieu de samedi 15 juin comme initialement prévu. Un très léger argument pour des joueurs professionnels pour prétendre défendre les couleurs de leur nation. Qu'est ce que le Sénégal peut contre une décision de la Fifa qui n'est d'ailleurs pas contraignante pour l'équipe qui aura la possibilité de connaitre le résultat de l'Ouganda-Angola ? Il...
(Dakaractu 12/06/13)
DAKARACTU.COM C'est donc ce matin, après deux reports, que l'ex Dg de l'Aser et Compagnie feront face au juge en audience spéciale, ce qui veut dire que les débats se dérouleront à huis clos. Quid des raisons de cette audience spéciale? Il nous revient que le prétoire entend éviter le rush noté lors de la dernière audience où il avait été noté une affluence record. La salle qui devait abriter les débats avait été littéralement assaillie par les partisans de Modibo Diop, au point que la solennité de l'audience a été maintes fois perturbée, obligeant le Président à suspendre par moment, la plaidoirie des autres affaires. Qui plus est, une nouvelle constitution d’avocats avait obligé le juge correctionnel à "renvoyer...
( 12/06/13)
NETTALI.NET - Guillaume Soro a affirmé, mardi à Dakar, que le Sénégal « n’a jamais lâché son pays ». Le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire s’est réjoui du « soutien indéfectible » et « sans réserve » des autorités sénégalaises, lors de la crise post-électorale qui avait secoué la Côte d’Ivoire en 2010. En visite officielle au Sénégal depuis lundi, Guillaume Soro a déclaré ce mardi : « Il y a des liens historiques qui ont toujours uni le Sénégal et la Côte d’Ivoire depuis les premières heures de nos indépendances. Je n’oublierai pas le soutien indéfectible du Sénégal à la Côte d’Ivoire lors des moments difficile que notre pays a connus ». M. Soro s’exprimait au sortir...

Pages