Samedi 19 Août 2017
(Jeune Afrique 21/07/17)
Ces derniers jours, des violences ont éclaté à Dakar et dans ses environs en marge de la campagne électorale pour les législatives du 30 juillet, suscitant l’indignation des différents responsables politiques sénégalais. Les témoins évoquent des gourdins, des couteaux, et même des armes à feu. Ce mardi 18 juillet, la situation a dégénéré à Rufisque, en banlieue de Dakar, entre les militants de la majorité et ceux de l’opposition. Ce jour-là, la caravane de la coalition présidentielle Benno Bokk Yakaar (BBY), conduite par le ministre de la Pêche Oumar Gueye, croise celle de la coalition d’opposition Manko Taxawu Senegaal, menée par Oumar Cissé. Selon différents médias locaux, des responsables de la sécurité de BBY auraient alors pris à partie leurs...
(AFP 21/07/17)
Amputé de la jambe gauche, Ibrahima Sakho essaie sa nouvelle prothèse, s'appuyant sur des barres de fer, dans un centre spécialisé de Bissau, où des victimes de mines dans la région sénégalaise de Casamance vont se faire appareiller. En tee-shirt et short rouges, il se tient droit sur sa prothèse, fait des va-et-vient, regardant dans un miroir pour contrôler sa marche, sous la surveillance d'un orthopédiste, au Centre de réhabilitation moteur (CRM) de Bissau, fondé en 1981. Ce centre est une relique des luttes de libération des anciennes...
(AFP 21/07/17)
"Je bataille pour avoir ma taille", déclame le slammeur Louis Bernard Diédhiou, amputé des jambes et de deux doigts. Victime des mines dans la région sénégalaise de Casamance, le jeune homme n'a jamais renoncé face à l'adversité. En mai 2001, "j'étais parti aux champs chercher des mangues" à la périphérie de Ziguinchor, principale ville de cette région du sud du pays, "pour les vendre et acheter un billet pour assister au concert de Youssou Ndour", la star sénégalaise de la chanson. En chaise roulante dans un couloir du Centre de réhabilitation moteur (CRM) de Bissau, il fait partie des victimes des mines envoyées par les autorités sénégalaises et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) pour se faire équiper en...
(SeneNews 21/07/17)
Libération est en mesure de nous révéler que le président Macky Sall, concocte plusieurs réformes qu’il devrait appliquer lors d’un réaménagement du Gouvernement prévu après les élections législatives.Selon les informations de Libération, d’importants changements sont attendus au ministère de l’Energie placé sous la tutelle de Premier ministre Mahammed Dionne, depuis le limogeage brutal de Thierno Alassane Sall. Avec les récentes découvertes de pétrole et de gaz, le ministère de l’Energie ainsi que ses démembrements vont subir d’importantes réformes. Des sources autorisées renseignent que Macky Sall compte remplacer ledit département par le ministère du Gaz et du Pétrole. Les même changements n’épargneraient pas les entités qui en dépendent. Pour plus d’efficacité et surtout, dans le cadre de la rationalisation des Agences,...
(Enquête 21/07/17)
L’Apix et le ministère de la Justice ont organisé hier, un atelier de partage sur la loi n°2017-24 portant création, organisation et fonctionnement des Tribunaux de commerce et des Chambres commerciales d’appel. Si les opérateurs économiques se réjouissent, le barreau sénégalais a soulevé des griefs contre cette nouvelle loi. Le 19 juin dernier, l’Assemblée nationale a voté le projet de loi portant création, organisation et fonctionnement des Tribunaux de commerce (TC) et des Chambres commerciales d’appel (CCA). Cette loi destinée à l’amélioration de la protection des investissements et à la réduction des délais d’exécution des contrats a fait l’unanimité chez les députés. Mais, elle divise au sein de la famille judiciaire. Hier, lors de l’atelier de vulgarisation de la nouvelle...
(AFP 20/07/17)
Passé le barrage de soldats sénégalais, un sentier bordé de lianes serpente entre les rizières jusqu'au village de Toubacouta, qui résonne du bruit des marteaux. Après 35 ans de rébellion, la Casamance espère voir l'accalmie persistante se transformer en paix véritable. Dans le village, proche de Ziguinchor, principale ville de cette région du sud du Sénégal, limitrophe de la Gambie, des ouvriers posent la charpente en bois de palmier d'un bâtiment en pisé, au milieu de manguiers...
(Sud Quotidien 20/07/17)
La coalition Benno Bokk Yaakaar (Bby) a réussi le pari de la mobilisation, en remplissant le stade régional pour accueillir la tête de liste, Mahammed Boun Abdallah Dionne, en meeting nocturne. Bamtaare Sénégal de Chérif Leheib Aïdara, a participé activement à cette mobilisation. Occasion pour lui de rendre hommage au maire Abdoulaye Bibi Baldé et à Mameboye Diao et d’énumérer les réalisations du gouvernement. C’est dans un stade régional comble et surchauffé que la tête de liste Benno Bokk Yakaar (Bby), le Premier ministre Dionne, a été accueilli à 22H15. Visiblement très...
(Sud Quotidien 20/07/17)
La Coalition Gagnante Wattu Senegaal de Me Wade s’en va en guerre contre la délivrance poussive des cartes d’électeur. Et cette fois, pour de bon. Dans une note transmise à la presse hier, Me Wade et les leaders de la Coalition Gagnante appellent « celles et tous ceux qui n’ont pas encore reçu leurs cartes d’électeurs d’aller le mardi 25 juillet 2017 à 14 heures, devant les sous-préfectures, préfectures et consulats du Sénégal pour exiger la production et la délivrance des cartes d’électeurs à leurs ayant-droit». Poussant même le bouchon plus loin encore, la Coalition Gagnante Wattu Senegaal somme ceux de Dakar qui n’ont pas encore reçu leur carte d’électeur à se rendre devant la préfecture de Dakar, sise à...
(RFI 20/07/17)
Encore une semaine de campagne électorale au Sénégal. Les législatives se tiendront le 30 juillet et les différents camps multiplient les déplacements dans tout le pays pour tenter de convaincre les électeurs qui seront nombreux, car ces élections à différents niveaux sont exceptionnelles. Avec pour candidats un ex-président, un Premier ministre et le maire de la capitale en prison, ces législatives sont déjà hors normes. Tout comme leur organisation, car il a été décidé l’an dernier de revoir le fichier électoral en tablant sur quatre millions d’électeurs. Problème : 6,5 millions de personnes se sont inscrites. Un travail de masse rappelle Thiendella Fall, le directeur général des élections : « Quand vous faites six millions de cartes, c’est un travail...
(RFI 20/07/17)
Au Sénégal, Khalifa Sall obtiendra-t-il une liberté provisoire avant les législatives du 30 juillet? C'est en tout cas son souhait, ses avocats ont déposé une nouvelle demande mardi 18 juillet auprès du juge. Ils estiment que le maire de Dakar, soupçonné de détournements de deniers publics, est privé de ses droits, qu'il ne peut pas mener campagne et qu'il ne pourra pas voter. A dix jours de la fin de la campagne des législatives, cette requête marque peut-être un échec car en coulisse, des solutions ont sans doute été recherchées pour obtenir une libération en douceur. Désormais les avocats de Khalifa Sall tentent de se faire entendre à l'extérieur et exigent que les droits de leur client soient respectés. «...
(Enquête 20/07/17)
A compter du 31 août 2017, les Parcelles assainies, Patte d’Oie et Soprim auront de l’eau 24h/24. La promesse est du ministre de l’hydraulique. Hier, dans une ambiance de campagne électorale à Nord foire, Mansour Faye, Amadou Ba et Abdoulaye Diouf Sarr ont lancé les travaux d’un nouveau forage. Abdoulaye Diouf Sarr a beau se défendre, il n’en demeure pas moins que le lancement, hier, des travaux du nouveau forage a été plus politique, folklorique qu’administratif. Le ministre de l’Hydraulique, Mansour Faye, son collègue chargé des Collectivités locales et surtout le ministre de l’Economie, tête de liste départementale de la Coalition Benno Bokk Yaakaar, se sont tous retrouvés à Nord foire, non loin de Yegoulène, endroit où l’ouvrage est prévu...
(APA 20/07/17)
Les exportateurs d’Afrique de l’Ouest ont une opportunité d’introduire leurs mangues dans certain pays de l’Union Européenne (UE), selon une étude de la base de données CBI sur l'information des marchés rendue publique mercredi par l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (ASEPEX). Toutefois, souligne l’étude, ces exportateurs doivent « se conformer aux strictes réglementations européennes ». En 2013, les importations de mangues de l’UE ont augmenté de 5,1 %, passant de 387 000 à 407 000 tonnes, avec des importations croissantes pour presque tous les pays. Les approvisionnements provenant de pays extracommunautaires se sont renforcés avec un pic observé entre 2012 et 2013 pour les volumes venant du Pérou (plus 28%) et des pays d’Afrique de l’Ouest (plus 20%), la...
(Jeune Afrique 19/07/17)
À 91 ans, l’ancien président n’a pas encore dit son dernier mot. Tête de liste d’une coalition d’opposition pour les législatives du 30 juillet, il vient de lancer une campagne électorale qui s’annonce rugueuse. À le voir ainsi juché sur son 4×4, les poings levés, haranguant la foule dense massée autour de lui, difficile d’imaginer que cet homme a dépassé les 90 printemps. À ses partisans, qui scandent « Gorgui dolli ñu ! », (« “Vieux”, on en veut encore », en wolof) il répond par un signe de la main ou un sourire figé. Drapé dans un boubou bleu brodé de jaune – les couleurs du Parti démocratique sénégalais (PDS) –, son éternel kopati rouge sur la tête, Abdoulaye Wade...
(Enquête 19/07/17)
Les candidats au baccalauréat à Linguère sont édifiés sur leur sort. Dans les trois centres que compte le département, les candidats étaient au nombre de 1814 élèves. Au lycée Alboury Ndiaye de Linguère, sur les 575 candidats qui ont composé, 60 potaches ont réussi au premier tour ; 180 sont autorisés à subir les épreuves du second tour, soit un pourcentage de réussite de 9,38%. Au lycée Dr Daouda Sow de Dahra, 583 candidats ont composé. 58 élèves sont admis d'office ; 170 ont été retenus pour subir les épreuves du second tour. Soit un pourcentage de 10, 05%. A signaler que, dans ce centre, deux élèves de la série S2 ont obtenu la mention Très-bien, au grand bonheur du...
(Enquête 19/07/17)
Les mauvais résultats du baccalauréat 2017 s’expliquent, selon les responsables d’associations des parents d’élèves, par les perturbations notées les années précédentes et la fuite qui a entachée les épreuves. Les résultats du baccalauréat de cette année renseignent qu’il y a eu une forte baisse du taux de réussite par rapport à l’année précédente. Faisant une analyse approfondie, le président de l’Union Nationale des Parents d'Elèves et d'Etudiants du Sénégal (Unapees) Abdoulaye Fané, fait remarquer que les candidats ayant fait le bac, cette année, ‘’ont eu à vivre des années successives de grèves’’. ‘’Espérons qu’à partir de cette année-là, les grèves seront amoindries et qu’il y aura des possibilités d’améliorer tout cela pour que les années à venir, on puisse régler...
(SeneNews 19/07/17)
Suite à l’évènement tragique qui a eu lieu au Stade Démba Diop et qui fait 8 morts et 302 blessés (selon les Mbourois), la Première dame a effectué un déplacement à Mbour pour présenter ses condoléances aux familles des victimes et par la même occasion, les assister financièrement.A en croire Saliou Samb, président du Stade de Mbour qui s’est exprimé dans le journal Enquête, Marième Faye Sall a remis une enveloppe de 1 million F CFA à chacun des huit familles concernées. Des blessés aussi ont reçu une compensation financière. La Première est allée les trouver sur leurs lits d’hôpital pour leur remettre de l’argent et compatir à leur douleur.
(Le Monde 18/07/17)
Les législatives du 30 juillet consacreront l’élargissement de l’Assemblée à quinze nouveaux parlementaires pour représenter la diaspora. Dimanche 30 juillet, les Sénégalais seront appelés aux urnes afin d’élire les 165 députés qui siégeront à l’Assemblée nationale. Soit quinze de plus que la précédente élection de 2012. Ces nouveaux députés représenteront pour la première fois les Sénégalais issus de la diaspora, selon un projet de loi adopté en janvier 2017. L’objectif étant d’offrir une plus grande représentativité aux Sénégalais « de l’extérieur ». Mais, pour de nombreux...
(Sud Quotidien 18/07/17)
En campagne électorale dans l’axe Nord du pays, la tête de liste nationale de la Coalition Gagnante Mankoo Wattu Senegaal a drainé les foules par sa marche bleue hier, lundi 17 juillet. De Kébémer, sa ville natale, où il a été accueilli par une foule indescriptible à Louga, Me Abdoulaye Wade a renoué avec les grandes mobilisations politiques qu’on lui connaissait. La boucle a été bouclée dans la soirée, à Saint-Louis, où le Pape du Sopi a été accueilli par un véritable...
(Sud Quotidien 18/07/17)
La tête de liste départementale de Benno à Dakar, Amadou Ba, a assuré hier, lundi 17 juillet, au Père Marcel Faye, Curé de la paroisse Marie Immaculée des Parcelles assainies (Mipa) que l’Etat a pris en charge le dossier du terrain litigieux, afin de permettre l’extension de l’église. Des assurances prises lors de la visite qu’il a effectuée sur les lieux, en compagnie d’une forte délégation, et qui sonnent comme un appel du pied d’Amadou Ba à la communauté catholique des Parcelles assainies. Hier, lundi 17 juillet, la tête de liste départementale de Bby, en visite à l’Eglise Marie immaculée des PA (Mipa) a donné des assurances au Curé de l’Eglise, Père Marcel Faye, quant à l’extension de l’église, un...
(Sud Quotidien 18/07/17)
27 listes en lice dans le département de Thiès, pour 341 000 électeurs répartis dans 287 centres de vote devant abriter 718 bureaux de vote. Sur le terrain, les pro-Macky Sall mobilisent leurs troupes pour inverser la suprématie d’Idrissa Seck, l’ancien Premier ministre sous Wade qui garde toujours sa côte de popularité. Le Parti unitaire pour le Rassemblement (Mouchtarchidines Wal Mouchtarchidates) peut jouer à l’arbitre, à défaut de créer la surprise. La bataille pour le contrôle du département de Thiès risque d’être âpre pour ces élections législatives du 30 juillet 2017. Les coalitions en lice se mobilisent pour une redistribution des cartes dans la Capitale du Rail contrôlée par le président du Conseil départemental, Idrissa Seck. La coalition Benno Bokk...

Pages