Jeudi 26 Avril 2018
(Africa Presse 14/08/13)
Après Abdoulaye Wilane dans sa commune Kaffrine, c'est au tour du maire Abdoulaye Baldé de goûter aux affres des inondations.En effet, voilà plus de 72 heures que le ciel ouvre ses vannes de façon ininterrompue en Casamance où dans la commune de Ziguinchor tous les quartiers sis dans les baffons sont inondés.Au quartier Koboda, une maison est tombée au moment où plusieures autres envahies par les eaux menacent de s’effondrer.Fortement éprouvé par le record jamais atteint depuis le début de l’hivernage de 204 mm de pluies enregistrées le 9 août dernier, la situation est plus critique à Goumel selon le correspondant de la RFM qui précise qu’il est même difficile pour les populations de mettre un pied dehors. Dié BA
(Dakaractu 14/08/13)
Après avoir officiellement installé la nouvelle Directrice générale de la Police nationale dans ses fonctions, le ministre de l’Intérieur a appelé Anna Sémou Faye à faire de la déontologie le crédo de l’institution policière. «Les forces de sécurité doivent être toujours exemplaires et vertueuses, à cet égard, l’éthique et la déontologie doivent être des préoccupations permanentes, soutient Pathé Seck. Je vous demande de faire de la déontologie le credo de l’institution policière, tout en étant attentifs à la situation de vos personnels.» Le ministre de l’Intérieur a aussi recommandé à Anna Sémou Faye de ne pas négliger la communication. «Pour mettre en exergue les opérations de sécurisation de grande envergure menées par la Direction de la Police nationale, souvent de...
( 14/08/13)
Le Sénégal affrontera, ce soir, partir de 17 heures, la Zambie en amical. Cette rencontre prépare le match contre l’Ouganda, comptant pour la dernière journée des éliminatoires du Mondial-2014, le 7 septembre prochain. Le score, la recherche des automatismes et la revue des troupes seront les enseignements à tirer de cette rencontre.Les statistiques des différentes oppositions toutes compétitions confondues, entre les deux équipes sont en faveur des chipolopolos. Au total le Sénégal et la Zambie se sont croisés 3 fois, les Chipolopolos ont remporté deux victoires sur un score identique de 2 à 1 (Can 2012 et Chan 2009, qualification), et un nul (0 à 0), lors du Chan 2009, en match de poule.Beaucoup d‘eau a coulé sous les ponts...
(Le Quotidien (Sn) 14/08/13)
Ça s’emballe. L’affaire du trafic de drogue au sein de la police refait surface, avec l’audition cet après midi, des commissaires Abdoulaye Niang et Cheikh Sadibou Keïta, par le juge du deuxième Cabinet d’instruction du Tribunal Hors classe de Dakar, Samba Fall, en charge du dossier. De nouvelles révélations sont attendues, dans le sens de la manifestation de la vérité.L’enquête judiciaire relative au scandale de la drogue dans la police commence à s’emballer. La procédure judiciaire enclenchée se poursuit dans sa phase active. Une évolution a été notée sur l’état d’avancement de cette affaire pendante devant la justice. Le juge du deuxième Cabinet d’instruction du Tribunal Hors classe de Dakar, Samba Fall, en charge du dossier, vient d’appuyer sur l’accélérateur,...
(Le Soleil 14/08/13)
La banlieue dakaroise a connu, hier, la première grande pluie de l'hivernage. L’eau a envahi de nombreuses maisons et coupé certaines routes, causant ainsi d’énormes désagréments aux chauffeurs et usagers dont certains ont été obligés de marcher.Sous une forte pluie, les véhicules disposés en file indienne sont obligés de ralentir en raison de la quantité d'eau qui stagne sur le bitume et semble augmenter en intensité. Nous sommes à 300 m de la station d’essence sise à l’intersection de la route Icotaf et celle des Niayes. Ils ne peuvent plus bouger. A bout de patience, certains chauffeurs cherchent des raccourcis en bifurquant sur les voies secondaires, malheureusement bloquées, pour la plupart, par des jeunes, sous prétexte que le passage des...
(Dakaractu 14/08/13)
A l’issue du Conseil des ministres du 04 mai 2012, le premier ministre Abdoul Mbaye, nouvellement nommé, déclarait ceci parlant du régime déchu de Wade, un mois plus tôt : « de 2007 à 2012, plus de 72 milliards de francs Cfa ont été dépensés pour des opérations contre les inondations, sans qu’une solution définitive ne soit trouvée ». Le nouveau chef du gouvernement annonçait, à cet effet, qu’il sera procédé à des audits sur l’utilisation de toutes les ressources consacrées aux inondations.En 2012, le Sénégal a été victime d’inondations meurtrières et dévastatrices qui ont causé la mort de 21 personnes et 264 600 personnes sont sinistrées. Dans la seule localité de Touba, ville sainte, d’après un décompte des sapeurs-pompiers,...
(Le Soleil 14/08/13)
L’envie d’obtenir un permis de conduire est devenue une véritable préoccupation pour les Sénégalais. Ils sont prêts à injecter des sommes considérables dans les auto-écoles pour décrocher le precieux sésame. Le manque de contrôle et l’immixtion de quelques moniteurs inexpérimentés dans ce secteur en plein essor gangrènent le secteur. Sur la grande piste qui entoure le très célèbre stade Léopold Sédar Senghor (Lss), s’offre un décor pittoresque, en ce mardi du mois de septembre. Une forte canicule étouffe cet endroit animé et envahi par de petits groupes de vendeurs ambulants. De l’autre côté, sont alignés des véhicules et motos de toutes marques. Quelques motocyclistes, des enfants en majorité, s’adonnent à des jeux de course moyennant une pièce de 100 FCfa...
(Le Soleil 14/08/13)
En visite de 3 jours au Sénégal, le secrétaire général du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (Cames) a échangé, hier, avec les membres de la Conférence des établissements privés d’enseignement supérieur (Cepes) du Sénégal. Les discussions ont porté sur le rôle et la place que doivent occuper ces dits établissements dans le cadre du nouveau plan stratégique que l’institut entend mettre en œuvre dans les 5 prochaines années.Après les institutions privées du Burkina Faso, c’était au tour, hier, des établissements privés d’enseignement supérieur du Sénégal d’échanger avec le Pr. Bertrand Mbatchi, secrétaire général du Cames. Ce dernier a fait un exposé complet sur le nouveau plan stratégique que le Cames compte dérouler durant les 5 prochaines années. M...
(Le Soleil 14/08/13)
La mission de l’équipe coordonnée par le Pr. Ndiaw Diouf, ancien doyen de la Faculté des sciences juridiques et politiques (Fsjp) de Dakar était de chercher plus d’informations sur les facteurs explicatifs des échecs aux concours d’agrégation en sciences juridiques, et en sciences économiques et de gestion, ainsi que d’éventuelles solutions. Il a présenté son rapport lors du dernier concours du Cames, à Ndjamena, au Tchad. Un différentiel de 40,47 points en faveur de la médecine a été constaté.Présentant son rapport, le Pr. Diouf a d’emblée rappelé la mission assignée au Cames, celle d’élaborer et de mettre en œuvre une politique commune de promotion des enseignants du supérieur exerçant leurs activités dans les différents Etats membres. Poursuivant, il a annoncé...
(Sud Quotidien 14/08/13)
L'avenir de l'Enseignement supérieur est désormais entre les mains du Président Macky Sall, qui va se prononcer aujourd'hui mercredi, et en dernier ressort, sur les différentes recommandations issues des concertations et des propositions du Comité AD HOC. Là où l'arbitrage du chef de l'Etat semble être le plus attendu c'est sur la question des droits d'inscription. Va-t-il entériner les propositions des 25 000, 30 000 et 150 000 FCfa, respectivement pour les étudiants en L1, L2, L3, Master et doctorants ? Ou demandera-t-il une révision à la baisse de ces propositions ? Ce qui est sûr c'est que personne n'a jusque-là osé assumer ses responsabilités par rapport à la question. A lui la patate chaude. Initialement prévu pour les mois...
(Sud Quotidien 14/08/13)
Les pluies diluviennes qui se sont abattues hier, mardi, dans la capitale et à l’intérieur du pays ont fait deux morts aux parcelles assainies et à Guédiawaye, ainsi que des bâtiments effondrés. Plusieurs quartiers des départements de Pikine et de Guédiawaye sont sous les eaux. Deux morts, des maisons inondées, des dalles effondrées, des routes sous les eaux. C’est le triste bilan que les pluies diluviennes ont enregistré hier dans la région de Dakar. Aux parcelles Assainies, les populations pleurent l’enfant de 6 ans, mort électrocuté. La situation est pire également dans le département de Guédiawaye où un ex militaire du nom de Ousmane Touré est décédé suite à une chute dans les escaliers d’une maison à étage où il...
( 14/08/13)
C’est une lapalissade que de dire, aujourd’hui, notre système d’enseignement supérieur et de recherche est plombé par un accroissement mal maîtrisé des effectifs d’étudiants. L’Université Cheikh Anta Diop de Dakar compte, à elle seule, près de 80 000 étudiants. Cet accroissement de la population estudiantine, ces dernières années, n’est pas un phénomène propre au Sénégal. Partout, à travers le monde, on assiste à une explosion de la démographie estudiantine, signe tangible d’un monde fortement caractérisé par une ruée vers une maîtrise du savoir et de la connaissance. Dans tous les pays, les autorités en charge du sous-secteur de l’Education se sont résolument orientées vers les technologies de l’information et de la communication pour faire face aux défis de la croissance...
(Le Griot 14/08/13)
D’après un rapport de Standard Bank, la demande en véhicule sur le continent africain est en forte croissance. Le document explique que la majorité des exportateurs de véhicules vers l’Afrique ont vu leurs demandes croître, avec l’Inde en tête de liste. Sur les 10 dernières années, les exportations de l’Inde vers l’Afrique en véhicule ont connus une augmentation de plus de 1000%. Les produits les plus consommés en Afrique australe et de l’ouest sont les voitures personnels et les motos avec respectivement 46% et 14% des importations totales. Le reste concerne d’autres types de véhicules tels que les voitures touristiques. La particularité des produits indiens, c’est qu’ils sont des adaptations des produits ayant fait succès sur le marché interne où...
(Les Afriques 14/08/13)
Pour mieux comprendre les enjeux et les conséquences du trafic d’armes qui déstabilisent le continent africain, nous avons posé quelques questions à Aymeric Elluin, Chargé de la campagne Armes et Impunité à Amnesty International France, une ONG très active dans le combat pour le contrôle des armes. Les Afriques Diplomatie : Pouvez-vous nous expliquer comment les groupes armés incontrôlés dans les pays africains font-ils pour s’approvisionner en armements ? Aymeric Elluin, Chargé de la campagne Armes et Impunité à Amnesty International France : Différents moyens sont utilisés pour s’approvisionner en armements. Les principaux moyens d’acquisition sont : des transferts d'armes irresponsables provenant des Etats exportateurs, des opérations de trafic illicite, des armes détournées de leur destinataire final déclarée avec la...
(APS 13/08/13)
Plus de la moitié du gasoil se trouvant à bord du navire thonier Almadraba Uno a été transférée, a-t-on appris du Comité de gestion de l'incident de ce navire. Dans un communiqué transmis à l’APS, mardi, ce comité souligne qu’une « quantité importante de produits potentiellement dangereux qui pouvaient être source de pollution marine ou d’insécurité a été débarquée ». Le navire thonier, battant pavillon espagnol, dénommé Almadraba Uno, a échoué récemment sur un banc de sable au Parc national des Iles de la Madeleine (PNIM), dans une zone interdite à la navigation, au large de Dakar. Sous l’égide de la Haute autorité chargée de la coordination de la Sécurité maritime, de la Sûreté maritime et de la Protection de...
(AFP 13/08/13)
WASHINGTON, 13 août 2013 (AFP) - Les pays qui bénéficient de l'assistance du Fonds monétaire international (FMI) ne sont pas systématiquement à l'abri d'un défaut de paiement sur leur dette, indique une étude de l'agence de notation financière Moody's publiée mardi. "Les pays sous assistance du FMI sont exposés à des risques de défaut importants en raison de leurs vulnérabilités à long terme et en dépit du soutien solide que ces programmes d'aide leur apportent généralement", souligne cette étude qui porte sur la période 1983-2012 et couvre 168 pays dont 114 ayant reçu le soutien du Fonds. Selon Moody's, 16,4% de ces Etats ont fait défaut sur une partie de leur dette dans les cinq ans qui ont suivi le...
(APS 13/08/13)
La nouvelle directrice générale de la police nationale, Anna Sémou Faye, a invités ses collègues, mardi, à « un retour aux principes fondamentaux de la discipline et de la rigueur », en vue de bannir les comportements de nature à jeter le discrédit sur l’institution. « Il nous faut relever la tête, revenir aux principes fondamentaux de discipline et de rigueur qui sont les socles de notre institution. Il nous faut donc la discipline dans les rangs à tous les échelons pour que le commandement ne souffre d’aucune faille », a-t-elle dit. Anna Sémou Faye, qui a été installée dans ses nouvelles fonctions par le ministre de l’Intérieur Pathé Seck, a estimé qu’il faut également « de la rigueur dans...
(Le Soleil 13/08/13)
La grève de deux jours déclenchée par le Syndicat national des travailleurs des transports routiers du Sénégal (Snttrs) affilié à la Cnts n’a pas eu un grand d’impact sur les déplacements des usagers à Dakar. Si la plupart des « cars rapides » et « Ndiaga Ndiaye » ont coupé moteur, ce n’était pas le cas des minibus de marque Tata et des bus de Dakar Dem Dikk qui ont permis à de nombreux Dakarois de se déplacer sans trop de dommages.Gare routière Petersen. A gauche, à l’emplacement des cars « Ndiaga Ndiaye », c’est le désert. Un calme qui tranche avec le ronronnement habituel des moteurs de voitures mêlé aux cris des apprentis et autres « coxeurs » (rabatteurs)...
(Dakaractu 13/08/13)
Pour le mois de juillet 2013, le Baromètre de notoriété au Sénégal (Barnos) a enregistré un total de 281 personnes et institutions qui ont fait la une des quotidiens sénégalais. Les politiciens et les sportifs, en l'occurrence la lutte, continuent d'être les disciplines les plus représentées. Avec un taux de 7,8%, le président Macky Sall arrive en tête du classement. Il gagne un peu plus d’un point par rapport au mois de juin (6,7%). Ses voyages au Burkina Faso, au Congo et au Maroc, mais aussi des décisions concernant les affaires courantes du pays - notamment l’affaire de la drogue qui secoue la police nationale – y sont pour quelque chose. Le Barnos de juillet 2013 enregistre aussi la présence...
(Dakaractu 13/08/13)
Le président de la République, Macky Sall effectue, vendredi, une visite dans les zones inondables de la banlieue dakaroise, ainsi que sur le site de recasement de Tivaouane Peul, a-t-on appris de source officielle.Selon un communiqué de la présidence de la République, le président Sall ''vérifiera l’état d’avancement des travaux d’aménagement des zones inondables, des sites de recasement''. Il visitera également le chantier des villas prévues pour reloger les populations déplacées des zones non habitables.

Pages