Dimanche 25 Juin 2017
( 27/05/13)
NETTALI.NET - La Compagnie bancaire de l’Afrique de l’Ouest( Cbao) a présenté le bilan de son exercice 2012. Un bilan reluisant pour les responsables de la banque, d’autant le résultat net est évalué à 9, 125 milliards de francs CFA, soit une hausse de 117% par rapport à 2011. C’est en marge de l’inauguration de son académie de formation que la Cbao a présenté ce samedi 25 mai 2013, les résultats de l’exercice 2012 qui montrent un bon par rapport à 2011. De 4,196 milliards, le résultat net est passé à 9, 125 milliards de francs CFA. D’après ces résultats, le total bilan se chiffre à 640, 4 milliards. Les fonds propos estimés à 67,3 milliards de francs Cfa. Le...
( 27/05/13)
NETTALI.NET - Oumar Sarr n’est pas hanté par l’idée d’aller en prison. Le coordonnateur du Parti démocratique sénégalais reste persuadé que le but visé à travers la traque des biens mal acquis, c’est de briser le Pds. Le maire de Dagana se dit prêt à aller en prison. Il dit s’y être déjà préparé, déjà puisqu’il reste convaincu qu’il sera incarcéré sans raison. Parce qu’à son avis, le gouvernement veut passer par la traque des biens mal acquis emprisonner tous les responsables libéraux actifs. Soulignant qu’il n’a rien à se reprocher par qu’il ne s’est pas enrichi illicitement, Oumar Sarr considère être victime de sa loyauté envers l’ex-président Wade. « Si c’était à refaire, je le referais je ne regrette...
(Leral 27/05/13)
C’est avec la plus grande fermeté que je condamne les imputations manifestement falsifiées, tronquées des actes de violations des droits humains commis au Sénégal, notamment, à la fın du corset wadien et signalés dans le rapport 2013 de la très sérieuse Ong Amnesty International. La supercherie de Monsieur Gassama est d’autant plus grosse qu’elle a réussi à faire croire, même à la perspicace presse sénégalaise, qu’il s’agirait d’un jugement d’Amnesty internatıonal contre la politique du gouvernement de Macky Sall en matière de droits humains. Je forme le vœu que Seydi Gassama, l’auteur de cette agression politicienne contre les autorités sénégalaises, soit rapidement et sévèrement sanctionné par Amnesty international si l’Ong ne veut pas perdre sa crédibilité légendaire du fait de...
(Leral 27/05/13)
Du service de cardiologie de l'hôpital Le Dantec à l'hôpital Principal, l'état sanitaire du présumé complice de Karim Wade a particulièrement provoqué la panique au niveau de l'administration pénitentiaire. Bibo Bourgi a piqué une grave crise la nuit du jeudi au vendredi, selon l'As. De sources dignes de foi selon l'As, c'est dans la nuit du jeudi au vendredi, vers 3 heures du matin que l'ami de Karim Wade a fait une crise alors qu'il se trouvait au Pavillon spécial de l'hôpital Le Dantec. Il a immédiatement conduit au service de cardiologie du même établissement hospitalier. Mais malheureusement sur place il n'y a pas de plateau médical adéquat pour le prendre en charge. Illico presto, le patron des sociétés Ahs...
(L'Express 25/05/13)
Les célébrations du Cinquantenaire de la naissance de l'OUA, ancêtre de l'UA, ont commencé ce samedi matin. C'est dans ce contexte qu'un réquisitoire anonyme étrille la gestion de la Sud-africaine Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission. C'est un document qui ne circule que sous le boubou ou sous le costard et, dès lors, ne devrait pas perturber outre mesure le bel ordonnancement des célébrations, ce week-end, du 50e anniversaire de la création de l'Organisation de l'unité africaine (OUA), devenue depuis lors Union africaine (UA). Lire la suite sur: http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/du-rififi-dans-les-coulis...
(CRI 25/05/13)
DAKAR - L'initiative d'un député visant à restaurer la peine de mort au Sénégal divise les acteurs politiques, les organisations de droits de l'homme et les chefs religieux de pays à 90% musulman et qui a opté pour la laïcité, constatent les observateurs. La proposition de loi en ce sens est portée par Seydina Fall, député de la majorité parlementaire, qui estime que le retour de la peine de mort, abolie depuis 2004, va participer à une baisse sensible des homicides volontaires et de la délinquance. Des députés de l'Assemblée nationale ont approuvé l'initiative de leur collègue et annonce leur volonté de soutenir cette proposition de loi. Plusieurs religieux musulmans appuient cette proposition. Ainsi, l'imam Omar Diène de la Grande...
(Sud Quotidien 25/05/13)
Le coach de l'équipe nationale, Alain Giresse, a dévoilé sa liste de 23 joueurs qui affrontera l'Angola (8 juin) et le Libéria (15 juin), pour le compte des éliminatoires de la coupe du monde 2014 au Brésil. Si Demba Bâ, Issiar Dia, Bayal Sall ont été zappés par Giresse, Abdoulaye Bâ, Ndiaye Deme Ndiaye, Modou Sougou, Pape Ndiaye Souaré ont signé leur retour dans la tanière. Abdoulaye Seck et Salif Sané quant à eux, s'offrent une première sélection. Alain Giresse a dévoilé hier, vendredi 24 mai, la liste de 23 joueurs devant affronter l’Angola (8 juin) et le Libéria (15 juin) dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde 2014 au Brésil. Les absences dans ce groupe de...
(Sud Quotidien 25/05/13)
Les travailleurs sénégalais en Espagne vont bientôt pousser un ouf de soulagement car ils pourront recevoir leurs pensions, une fois rentré au pays après la retraite. La Convention sur les pensions de retraite des Sénégalais d'Espagne sera bientôt signée. Bientôt un ouf de soulagement des travailleurs sénégalais en Espagne. «La Commission relative au projet de Convention entre l'Espagne et le Sénégal sera convoquée dans les prochains jours». Cela va permettre aux travailleurs sénégalais de recevoir leurs pensions de retraite, une fois rentré au pays. L’annonce est du ministre des Sénégalais de l'extérieur, Seynabou Gaye Touré qui a rencontré avant-hier jeudi 23 mai, dans l’après midi les Sénégalais vivant à Madrid, rapporte un communiqué. Le ministre des Sénégalais de l'extérieur a...
(Sud Quotidien 25/05/13)
Une équipe de jeunes développeurs sénégalais, dénommée « Shinsekaï » (jour nouveau en japonais), a remporté le premier prix du concours « Apps for African City Life » (application pour la vie des villes africaines), organisé par la firme internationale suédoise Ericsson. Dans cette compétition dédiée aux pays de l’Afrique sub-saharienne, c’est une Pme pilotée par de jeunes développeurs sénégalais qui a remporté la palme. La multinationale suédoise organise annuellement ce concours ‘’application mobiles sous Androïd, système d’exploitation pour terminaux mobiles’’ (téléphones, tablettes…), pour promouvoir l’innovation dans les Tic. Cette compétition avait vu « la participation de quelque 81 équipes issues du continent », renseigne l’équipe d’Ericsson basée à Dakar. Aux yeux du jury, l’équipe lauréate composée essentiellement d’étudiants-chercheurs, a...
(Sud Quotidien 25/05/13)
Le rapport publié par Amnesty international Sénégal sur la situation des droits humains au Sénégal n’agrée décidément pas l’Alliance pour la république (parti au pouvoir). Au lendemain de la sortie de Seydi Gassama et cie, la formation politique de Macky Sall a vivement répliqué en indiquant que le rapport en question contient un certain nombre de «conclusions hâtives et injustifiées, lesquelles ne reposent sur aucune réalité». Pour les membres de l’Apr, et particulièrement de son secrétariat exécutif national, les « jugements de valeur contenus dans ce rapport, qui caractérisent la situation de notre pays de préoccupante et régressive manquent bizarrement de logique et de fondement». En vérité, diront les partisans de Macky Sall dans un communiqué dont nous avons reçu...
(Sud Quotidien 25/05/13)
Devant la situation que vit la Société africaine de raffinage(Sar), ses cadres réunis en amicale, se sont décidés à «raffiner» eux-mêmes, les difficultés auxquelles est confrontée l’entreprise. En procédant hier vendredi à Dakar, à l’ouverture des Journées de réflexion initiée par l’Amicale des cadres(Acs), le PCA de la Sar, Aymérou Ngingue, a campé le décor : « Déficit d’investissement et de gouvernance». Peut-on parler de la crise énergétique au Sénégal sans parler de la raffinerie ? En posant ainsi la question, Mme Maïmouna Diop Diagne, Chef Service Administration Vente de la SAR, pose la problématique du rôle stratégique de la Société africaine de raffinage(Sar) en rapport avec la situation en déliquescence qu’elle traverse depuis quelques années maintenant. Acteur principal dans...
( 25/05/13)
Le génie de notre peuple vient encore d’être magnifié, hors de nos frontières. Le président Idriss Déby Itno vient, en effet, de confier le marché de construction de la Cité internationale des affaires de Ndjamena à notre compatriote, Pierre Goudiaby Atépa. La livraison de ce mégaprojet qui va coûter 240 milliards de nos francs, est prévue pour fin 2015. C’est à la fin du mois d’avril dernier que le président tchadien avait instruit son Premier ministre de prendre toutes les dispositions pour le lancement rapide des activités de la Cité internationale des affaires. Le site devant abriter une gigantesque tour avait été trouvé, et il ne voulait pas traîner les pieds. La mise sur pied de ce centre d’affaires devait...
(Leral 24/05/13)
L’ancien Ministre de l’Equipement et des Transports malien serait soupçonné d’être impliqué dans «l’affaire Karim Wade». Ahmed Diané Séméga serait dans le collimateur de la justice sénégalaise. « Au lendemain du coup d’Etat du 22 mars 2012 (…), ils étaient nombreux les anciens caciques du régime de consensus d’ATT à trouver refuge et protection dans la capitale sénégalaise. Parmi eux, figure Ahmed Diané Séméga, l’ancien ministre de l’Equipement et des Transports », explique l’Inter de Bamako. Le même organe précise, selon La Tribune, que par crainte d’être interpellé dans la traque des biens mal acquis, Séméga est rentré précipitamment à Bamako. « En dehors du Sénégal, le fils de Me Abdoulaye Wade aurait des complicités dans d’autres pays africains dans...
(Sud Quotidien 24/05/13)
Amnesty International Sénégal a rendu public hier, jeudi23 mai 2013, son rapport annuel. Dans ce document, l'Ong est revenue sur la situation des droits humains dans bon nombre de pays. Le rapport fait également état d'une poursuite de l'impunité au Sénégal. En guise de recommandations, Amnesty international appelle à une réforme du code de justice militaire. C’est un document fort de 400 pages, que l’organisation de défense des droits de l’homme et des libertés d’expression a rendu public hier jeudi, à l’occasion d’un face-à -face avec la presse. De l’avis de Seydi Gassama, directeur d’Amnesty International Sénégal, le rapport 2013 (portant sur la période allant du 1er janvier au 31 décembre 2012), donne «une vision complète et détaillée de la...
(Le Quotidien (Sn) 24/05/13)
La situation des droits de l’Homme au Sénégal n’a pas connu d’amélioration au cours de l’année 2012 et au premier trimestre de l’année 2013, période couverte par le rapport. Des Sénégalais meurent toujours en détention par le fait des services de défense et de sécurité. Pire, les auteurs de ces actes bénéficient d’une impunité presque parfaite. Amnesty international a décidé de dénoncer le Sénégal partout à travers le monde pour que les droits humains puissent être respectés. Des Sénégalais continuent de subir la «furie meurtrière des forces de défenses et de sécurité». C’est en tout cas la principale infor­mation du rapport 2013 d’Amnesty international. Malgré le changement de régime intervenu en mars 2012, la situation des droits de l’Homme au...
(Le Soleil 24/05/13)
En marge de l’inauguration du nouveau centre américain de formation et de recherche appliquée de Dakar (Daart), projet financé par le département américain, logé au Warc, l’ambassadeur américain, Lewis Luckens est revenu sur la prochaine visite que le président Barack Obama effectuera en Afrique et particulièrement au Sénégal. Pour lui, le Sénégal est un partenaire de première importance des Etats-Unis, en Afrique francophone. Le président des Etats-Unis Barack Obama va effectuer une visite en Afrique au mois de juin. Parmi les trois pays où il va se rendre, figure le Sénégal. Pourquoi ce choix ? «Le Sénégal est le seul pays en Afrique de l’Ouest qu’il va visiter, mais il va en profiter pour rencontrer les membres de la société...
(Dakaractu 24/05/13)
DAKARACTU.COM De sources généralement bien informées, Dakaractu est en mesure de révéler que toutes les voies d'accès menant au "King Fahd Palace" et autres établissements hôteliers alentour, seront fermées au public, le temps de la visite du Président des États-Unis Amérique au Sénégal. Motif? "Raisons de sécurité!" lâche une de nos sources. Qui renchérissent qu'il faudra montrer patte blanche pour accéder au quartier résidentiel des Almadies. Quid des autres mesures de sécurité? Il nous revient ainsi que cette zone de plus en plus prisée depuis un certain temps, notamment avec l'installation de restaurants sélects et cadres huppés, sera transformée en "zone stérile" pour l’occasion et placée sous la haute surveillance d’un millier de policiers, gendarmes, unités d'élite et autres agents...
( 24/05/13)
Depuis que le projet de loi contre le cumul de fonction est agité, des voix venant du parti au pouvoir ne cessent de sonner la discorde. Et nul ne doute, que c’est l'aspect financier qui fait grincer des dents. Aussi le projet risque-t-il d’être vite étouffée dans l’œuf, du fait de la résistance de certains apéristes cumulards, ou en voie de l’être, avec les locales. Même dans la grande coalition présidentielle, le projet de loi fait désordre. D’ailleurs, des pontes de l’actuel régime travailleraient l’oreille du chef de l’Etat, afin que le projet soit tué dans l’œuf. Agité sous Wade en 2008, le projet avait été vite asphyxié. Comme cela a été le cas pour la durée du mandat de...
(Leral 24/05/13)
Le président de la République du Sénégal, Macky Sall, est arrivé peu avant midi à la salle de conférence de la Commission économique africaine, à Addis Abeba, capitale de l’Ethiopie. Plusieurs chefs d’Etat, de gouvernement et des responsables d’organisations internationales participent à cette rencontre, marquant le 50ème anniversaire de l’Organisation de l’unité africaine, devenue Union africaine. Cette rencontre est un moment de dialogue, d’échanges entre d’anciens chefs d’Etat et la Jeunesse africaine sur les problèmes de l’Afrique. Lors de son intervention, Macky Sall a fait un vibrant plaidoyer pour une Afrique qui gagne, appelant les jeunes africains à ne pas se faire de complexe et à prendre la place qui leur revient dans le monde. « La Jeunesse est une...
(Maghreb Emergent 24/05/13)
Les chefs des armées de Mauritanie et du Sénégal ont recommandé de renforcer les patrouilles et le contrôle des points de passage à leurs frontières, notamment pour mieux lutter contre "le terrorisme", selon un communiqué conjoint diffusé à Nouakchott. Ce communiqué a été publié mercredi soir, à l'issue d'une visite de deux jours en Mauritanie du chef d'état-major de l'armée sénégalaise, le général Mamadou Sow, qui a eu des entretiens avec différentes responsables mauritaniens, dont son homologue le général Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed. "Les deux parties ont formulé des recommandations visant à exercer la surveillance des frontières par le renforcement des patrouilles et le contrôle des points de passage", indiquent les deux responsables militaires. Selon la même source, Mauritaniens...

Pages