Samedi 20 Janvier 2018
(Tchadanthropus 30/07/13)
En Février 1978, la France déclencha l’opération “Tacaud” au Tchad pour enrayer la poussée des forces du FROLINAT (Front de Libération National du Tchad) dirigées par Hissein Habré (front Est) et Goukouni Weddeye (front Nord), qui progressaient irrésistiblement vers la capitale Ndjaména tenue par les FAT (Forces Armées Tchadiennes) du Président Félix Malloum et Colonel Kamoungué. L’opération « Tacaud » n’atteindra pas ses objectifs car il a été pratiquement impossible pour les français de réorganiser les forces armées gouvernementales en déroute sur tous les fronts militaires et tenter de freiner l’avancée des rebelles du Nord. Les FAT étaient traumatisées, elles ont subi d’énormes pertes dans leurs rangs et laissé plusieurs centaines de prisonniers entre les mains des rebelles. Affaibli et...
( 30/07/13)
Il est de moins en moins compliqué d'y voir clair dans les raisons qui ont poussé le président Sall à nommer Anna Sémou Faye, la nouvelle patronne de la police nationale. En tout cas, si l'on en croit nos confrères d' Enquête, c'est bien celle qui avait été relativement mise à l'écart, après son départ de la direction de la police judiciaire (DPJ) et son remplacement par le commissaire Saliou Yague, qui vient d'être propulsée au plus haut sommet de la hiérarchie policière. Une nomination qui d'ailleurs, a créé de grincements de dents au niveau des gros bérets et de la police nationale, mais également à la base, au niveau même le moins gradé.Mais selon des sources bien informées, il...
(Setal 30/07/13)
SETAL.NET-Depuis la nomination du commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle, Anna Sémou Faye à la tête de la Police, on en sait de plus en plus les secrets d’une telle ascension. Pourquoi Anna Sémou Faye, a-t-elle été choisie pour piloter la Direction générale de la police nationale(DGPN). A cette interrogation, EnQuête qui suit cette affaire de prêt nous édifie de plus en plus sur les motivations du président de la République Macky Sall, au choix porté sur cette femme « solitaire » dans la corporation des commissaires. Selon notre source, et comme les chinois savent bien le faire, « il s’agit de régler un problème par un problème ». En effet, poursuit-on, c’est en connaissance de cause que le pouvoir actuel...
(Dakaractu 30/07/13)
DAKARACTU.COM - Nos sources confirment "Libé" qui avait levé le lièvre, à savoir une main mise sur les biens identifiés comme appartenant à Habré. Figurez-vous que c'est dans la plus grande discrétion que les limiers ont adressé des réquisitions aux banques, notaires, assurances,services des Domaines pour avoir une idée des avoirs de l'ancien Président Tchadien à qui l'asile avait été offert par le Président Abdou Diouf. A peine interpellé et placé sous mandat de dépôt par les Juges des Chambres Africaines Extraodinaires, voilà que les "exigences" émises par le ministre Tchadien Jean Bernard Padaré sur une radio de la place, commencent à avoir un début d'éxecution. Ce dernier avait fortement souhaité et sans doute obtenu des autorités Sénégalaises, une rapide...
(Le Quotidien (Sn) 30/07/13)
L’exploitation de l’or doit participer au développement socio-économique du pays. Tel n’était pas le cas, selon le Président Macky Sall. Depuis janvier dernier, l’Etat du Sénégal s’est lancé dans la renégociation des contrats miniers. Le premier accord a été trouvé avec Teranga gold opérations. Cette entreprise canadienne, qui a acquis Sabodala gold Operations (Sgo) de Mdl en fin 2010, veut reprendre les sondages, espérant trouver un gisement à exploiter. Les habitants du village aurifère craignent un déplacement. Ceci aura des conséquences sociales et culturelles. En partenariat avec l’institut Panos, Le Quotidien a tenté de cerner les contours de cette nouvelle Convention minière qui, à terme, verra les populations de Sabodala et de deux villages voisins relocalisées dans d’autres sites. C’est...
(Le Quotidien (Sn) 30/07/13)
S’il est vrai que Papa Alboury Ndao ne perçoit «que» 18,5 millions de francs à Dp World, il ne manque pas de se payer sur la bête, et grassement. En un mois, l’administrateur provisoire a réussi à faire sortir des caisses de la compagnie, plus de 300 millions de francs, pour ses besoins et ceux de ses proches collaborateurs. L’administrateur provisoire de Dp World est loin de percevoir 21,8 millions comme l’affirmait Le Quotidien hier. En fait, des informations supplémentaires permettent de préciser que le salaire de M. Papa Alboury Ndao à Dp World, tel qu’approuvé par ceux qui l’ont installé à ce poste, était de 18,5 millions de francs Cfa. Si l’on a parlé de 21,8 millions, c’est en...
(Leral 30/07/13)
L’audit physique et biométrique de la Fonction publique n’a pas encore fini de révéler tous ses secrets. Les enseignants peuvent se consoler de n’être pas les seuls à avoir été épinglés. Une grosse ponte du régime précédent a été pris la main dans le sac. Le député-maire de Ziguinchor et non moins leader de l’Union des centristes du Sénégal (Ucs) continuait, lui aussi, à percevoir indûment son salaire de l’inspection générale d’Etat (Ige) dont il est démissionnaire depuis 2009. Libération révèle, dans sa livraison du jour, que malgré sa démission de l’Ige en 2009, du fait de son entrée en politique incompatible avec sa nouvelle fonction, le Secrétaire général de la Présidence, devenu ministre en octobre de la même année,...
( 30/07/13)
La radio RFM annonce le décès de Ibrahima Diagne plus connu sous le nom de Ben Bass. Le patron du Groupe Excaf, promoteur de la radio Dunyaa et de la télévision RDV, est décédé ce matin. « C’est une grande perte pour la presse sénégalaise. c’est un grand Monsieur de la presse et je prie pour que son groupe survive », a commenté Baba Tandian, lui aussi patron de presse et président de la fédération sénégalaise de basket-ball. Auteur: SenewebNews
(Afrik.com 30/07/13)
Alors que la Fédération sénégalaise doit prochainement procéder aux élections pour la présidence de l’instance, El Hadji Diouf s’est fendu d’une sortie médiatique pour tacler les dirigeants actuels. Coutumier du fait, l’ancien capitaine des Lions de la Teranga s’en est au pris au président Augustin Senghor... avant d’expliquer qu’il était toujours disposé à jouer avec le maillot national. C’est devenu une habitude avec lui. Coutumier des déclarations fracassantes et critiques acerbes lors de ses interviews, El Hadji Diouf n’a pas dérogé à la règle lors de son dernier entretien avec le quotidien local Tout le Sport. Invité à s’exprimer sur les prochaines élections à la tête de la Fédération sénégalaise de football (FSF), le joueur de Leeds ne s’est pas...
(Enquête 30/07/13)
Lorsqu’à la date du 14 mai dernier, la Commission ad hoc sur la réforme de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar boucle son rapport final, le diagnostic est sévère. Sureffectif des étudiants, déficit du corps enseignant, manque d’infrastructures, désorganisation des facultés, inadéquation entre le contenu des enseignements et les nouvelles réalités de la vie professionnelle, carence organisationnelle, mauvaise politique pour la recherche etc. EnQuête qui a parcouru le document de 45 pages confectionné au terme d’‘’échanges (…) parfois vifs, virulents ou passionnés, mais qui sont toujours restés dans le registre des intentions soucieuses d’orienter l’UCAD vers une dynamique de performance’’, essaie de décortiquer ce rapport qui tombe au moment où l'établissement traverse une crise bien profonde. Le rapport de la...
(Dakaractu 30/07/13)
Au total, 343.319 abonnés sur le téléphone fixe ont été enregistrés au Sénégal, à la fin du premier trimestre 2013, indique l'Agence de régulation des postes et télécommunications (ARTP) dans son rapport trimestriel du marché des télécommunications. Le document dont l'APS a obtenu copie fait ainsi état d'une augmentation du nombre d'usagers (+1%), "surtout du fait des abonnés résidentiels", à la fin du premier trimestre 2013. Les statistiques relèvent également 78% d'abonnés résidentiels, 30 millions de minutes de communications émises en mars (+2 millions de minutes par rapport à décembre) et un usage moyen mensuel en baisse de 7 minutes à 76 minutes. Le secteur de la téléphonie fixe est "largement dominé par l'opérateur historique (84% de parts de marché...
(Afrik.com 30/07/13)
Kany Ndiaye, son nom ne vous dit peut-être rien, mais cette jeune femme entrepreneure franco-sénégalaise est devenue depuis quelque temps une des défenseures de la mode africaine en France (et au delà dans le monde entier). La jeune femme à créé Melty-Boutique pour promouvoir et diffuser à travers le monde, le savoir-faire des créateurs amoureux de la mode africaine. Prenez le sourire de l’Afrique, mélangez-le avec sa générosité et une dose d’envie de réussir et de faire réussir les autres, vous trouverez Melty-Boutique sur votre chemin. L’œuvre est signée Kany Ndiaye. La jeune femme s’est lancée dans un pari qui peine à s’imposer en France. Faire taire les clichés qui assimilent la mode africaine aux seuls pagnes et boubous. Son...
(Setal 30/07/13)
SETAL.NET - Au terme d’une enquête diligentée par la section de recherches de la gendarme, il a été découvert que 800 millions ont disparu des caisses du Cices. Le rapport d’audit sur la gestion du Centre international du Commerce extérieur du Sénégal (Cices) en 2008 a débusqué plusieurs manquements dont la signature de contrats directs non autorisés entre autres. La section de Recherches de la Gendarmerie qui s’est saisie de l’affaire sur instruction du procureur d’alors, Ousmane Diagne, a creusé en profondeur et a failli tomber des nues en découvrant que 800 millions ont été soustraits des caisses du Cices. L'information est livrée par Libération qui met le nouveau Procureur de la République devant ses responsabilités. SETAL.NET, setalnet1@gmail.com
(Pressafrik 30/07/13)
Le devenu très célèbre commissaire Keïta à l’issue de son fumeux rapport qui a fini de mettre à mal la hiérarchie policière dans une sale affaire de drogue dont le désormais ex-Directeur Générale de la Police Nationale (DGPN), Abdoulaye Niang serait au cœur du « deal » au moment où son prédécesseur, Codé Mbengue aurait reçu de l’argent, aurait-il pris la fuite. La question mérite d’être posée. Recherché qu’il est par les éléments de la Brigade d’Intervention Polyvalente (BIP) qui peine toujours à lui remettre sa convocation. Et ce, dans le cadre de la mise en application des sanctions disciplinaires contre le ou les présumés coupables dans ce scandale de trafic de drogue qui est loin d’être clos. Le commissaire...
( 30/07/13)
A peine une nette accalmie observée au Mali, eu égard à la fin (?) du crépitement des armes consécutive à l’organisation de l’élection présidentielle du 28 juillet, la partie orientale du Sénégal entre dans une zone de turbulence. «Les islamistes radicaux qui ont envahi le Mali depuis des mois, se sont signalés du côté de Kédougou et de Kidira. Sur place, une femme de nationalité malienne et un jeune Guinéen ont été grièvement blessés à Douta, une localité située à une soixantaine de kilomètres du chef-lieu du département de Saraya. Les deux victimes ont été acheminées d’urgence à l’hôpital régional de Tambacounda. La femme blessée n’est personne d’autre que la veuve du commerçant malien que les malfaiteurs avaient tué, en...
( 30/07/13)
NETTALI.NET - Le débat sur la recevabilité en justice des enregistrements audio ou vidéo faits à l’insu d’une personne, est une question qui mérite d’être tranchée au regard de l’actualité. En effet les propos attribués au commissaire Keita à travers un enregistrement sonore a largement suscité ce débat auquel l’avocat à la cour Me Baba Diop a tenu à apporter quelques éclaircissement suivant le principe de la liberté de la preuve en matière pénale. "L’acceptation par le tribunal d’un enregistrement audio ou vidéo obtenu de manière clandestine peut être admis comme moyen de preuve au regard du principe de la liberté de la preuve en droit pénal consacré par l’article 414 du code de procédure pénale" explique Me Baba DIop...
( 30/07/13)
NETTALI.NET - Des rumeurs persistantes font état d’une maladie de Karim Wade qui l’aurait fait résider ce week-end à l’infirmerie de la Maison d’arrêt de Rebeuss. L’administration pénitentiaire dément. Des personnes proches du Parti démocratique Sénégalais (Pds) font état d’une maladie de Karim Wade en prison. « Il a été extrait à plusieurs reprises de sa cellule pour être acheminé à l’infirmerie de la prison. Ce sont des gardes pénitentiaires qui nous ont informés », notent des sources proches du Pds. Certains avancent même qu’il souffre de paludisme. D’autres pensent que c’est une intoxication alimentaire, estimant qu’il a longuement vomi samedi. L’on note également que la canicule le fait beaucoup souffrir. Des sources présentes à Rebeuss nous soutiennent que toutes...
( 30/07/13)
«C’est avec surprise que nous avons constaté dans la presse en ligne de ce lundi 28 Juillet 2013, la publication d’articles sur une supposée maladie dont souffrirait Karim Wade au niveau de la Maison d’arrêt de Rebeuss. Cette information qui vient des spin-doctors du Palais a pour seul et unique but de saper l’élan massif de sympathie et de mobilisation autour de l’otage politique Karim Wade». C’est ce qu’on lit dans le communiqué diffusé, hier, par le mouvement «Libérez Karim Wade». Qui poursuit : «Notre combat, nous l’avons toujours dit tout haut, est de faire libérer le Président-Bâtisseur. Nous informons l’opinion qu’en bon croyant, Karim Wade accepte son destin. Ce qui dérange au plus haut niveau le pouvoir». Et les...
(Leral 30/07/13)
Mame Thierno Birahim Mbacké a encore parlé. S’adressant à ses disciples, la nuit du Leylatoul Khadri, jeudi dernier, Borom Darou a invité ces derniers avoir un comportement saint et exemplaire dans la société. "Dans ce pays de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, l’homosexualité n’a pas sa place", a dit le guide religieux. Le responsable du Mouvement mondial pour l’unicité de Dieu (Mmud) et frère cadet de Serigne Modou Kara a aussi demandé avec insistance à ses talibés "d’abandonner l’usage de la drogue, des boissons alcoolisées entre autres qui peuvent les dévier du droit chemin", d’après La Tribune.
(Pressafrik 30/07/13)
Silencieux depuis l’éclatement de l’affaire du supposé trafic de stupéfiants au sommet de la police dénoncée par leur père Cheikhna Keïta, le groupe musical va sortir de son mutisme. Jac et ses frères et sœur vont tenir une conférence de presse demain mercredi au complexe Yengoulène. Et comme convenu, les fils de l’accusateur de l’ex-Directeur Général de la Police Nationale (DGPN), Abdoulaye Niang vont évoquer avec les journalistes le scandale de la drogue qui défraie la chronique. Mamadou Sakhir Ndiaye

Pages