| Africatime
Vendredi 28 Avril 2017
(Agence Ecofin 31/03/17)
Dans un communiqué publié vendredi, le pétro-gazier australien Far Ltd a annoncé avoir signé avec CNOOC UK Ltd, la filiale britannique du pétrolier chinois CNOOC, un accord de zone d'intérêt mutuel (AMI) qui couvre les licences des deux compagnies dans les eaux du Sénégal et de la Gambie. Il s’agit des permis Djiffere et Sangomar offshore contrôlés par Far au Sénégal et les permis A2 et A5 contrôlés par CNOOC UK Ltd, au large de la Gambie. Il convient de souligner qu’un AMI est défini par un contrat qui décrit la zone géographique (principal objet de l’accord), les droits de chaque partie (le pourcentage d'intérêt attribué à chaque entreprise), la durée du contrat et la manière dont les dispositions contractuelles...
(APA 31/03/17)
Les clubs champions de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Liberia et du Sénégal s’affrontent à partir de ce vendredi à Dakar, dans un tournoi organisé par les zones A et B de l’Union des fédérations ouest-africaines (UFOA) de la Confédération africaine de football (CAF) dans le cadre d’un partenariat qu’elles ont signé avec la chaîne Fox Sports TV. En demi-finales, l’AS Tanda (Côte d’Ivoire) va faire face à Wa All Stars Squad (Ghana), et Barrack Young Controllers (Liberia) en découdra avec l’US Gorée (Sénégal). La finale et le match de classement sont prévus dimanche au stade Demba Diop. Le vainqueur du tournoi recevra une enveloppe de 12 millions de francs CFA, selon les organisateurs. Les zones Ouest A et...
(RFI 30/03/17)
Un an après leur dernière conférence de presse, les membres du mouvement citoyen se sont à nouveau exprimés mercredi 29 mars à Dakar. Une prise de parole pour dénoncer le pouvoir actuel et annoncer un grand rassemblement populaire. C'est sur le toit de leur QG, quartier Parcelles assainies, que les Y’en a marre ont dévoilé leur nouveau slogan : « Lu Eppe Tuuru », la goutte qui fait déborder le vase. Thiat, porte-parole du mouvement estime qu'après 5 ans à la présidence, Macky Sall a déçu. « Y a pas bilan plus lourd que cela. Déception, trahison de ses propres promesses. Il a plus de milices qu’Abdoulaye Wade.
(RFI 30/03/17)
Au Sénégal, le dossier judiciaire de Khalifa Sall évolue. Le maire de Dakar est soupçonné par la justice d'avoir détourné 2,7 millions d'euros, de l'argent issu d'un fond de l'Etat. Désormais, le maire va faire face directement à l'Etat sénégalais. Les autorités ont en effet décidé de se porter partie civile, des avocats ont été désignés. Pour maître Félix Sow, il ne fait aucun doute que les sommes détournés l'ont été au détriment du pays ; l'avocat demande donc à la justice de faire son travail et estime que les demandes de liberté provisoire ne peuvent pas être acceptées.
(APA 30/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le secteur secondaire au Sénégal a enregistré une progression de 3% en rythme mensuel, au terme du mois de janvier 2017 , a appris APA jeudi,auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). « Ce résultat est, essentiellement, lié aux bons comportements de l’égrenage de coton et fabrication de textiles, la fabrication de produits alimentaires (plus 39,2%), la construction (plus 1,9%), le raffinage (plus 22,1%) et la fabrication de matériaux de construction (plus 3,4%) », souligne la DPEE. Elle a relevé toutefois, de faibles résultats au niveau de la production de sucre (moins 48,3%), de la fabrication de produits en caoutchouc (moins 36,2%) et des activités extractives (moins 6,3%). Sur un an, le...
(Leral 30/03/17)
Le Sénégal paie, de plus en plus, les conséquences de son soutien diplomatique assumé au Maroc. L’annulation de la conférence du partenariat Union africaine-Nations unies, qui devait se tenir le week-end dernier à Dakar, en est une nouvelle preuve. On sait désormais que la confusion née de l’opposition du Maroc à la participation de la République arabe sahraouie à cette rencontre, a été à l’origine du report par la Commission économique des ?Nations-Unies pour l’Afrique. Déjà, une ambiance délétère planait au cours des trois jours de palabres qui ont précédé la date de la conférence initialement prévu samedi dernier. Sur fond d’accusations et de contre-accusations entre délégués du Maroc et de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), les experts n’arrivaient...
(Jeune Afrique 30/03/17)
Le plus grand groupe de production et d'exploration pétrolière de Chine devient opérateur d'un bloc à la frontière entre le Sénégal et la Guinée-Bissau. Le géant chinois, déjà présent en Ouganda, au Ghana et au Nigeria, fait son entrée au Sénégal et en Guinée-Bissau. L’arrivée de CNOOC intervient après la découverte de gisements pétroliers et gaziers au large des côtes du Sénégal, qui ont déjà attiré d’autres leaders mondiaux, comme le britannique BP.
(Jeune Afrique 30/03/17)
Le spécialiste des relations clients né au Sénégal n’en finit plus de grandir : il prévoit d’ouvrir cinq à sept plateformes d’ici à la fin de l’année et de prendre le virage du numérique. Son vice-président et directeur général, Nidal El Kamouni, la voit comme la première entreprise née sur le continent africain à pouvoir y rivaliser avec les géants indiens de la relation clients comme Tech Mahindra et ses 80 000 salariés. Venu à Paris le 8 mars pour rencontrer les équipes d’Orange et évoquer les perspectives en Amérique latine, le patron franco-libanais de PCCI Group n’est pas peu fier du chemin parcouru par l’entreprise qu’il a rejointe en août 2015. Créée en 2001 à Dakar, PCCI Groupe réalise désormais...
(Agence Ecofin 30/03/17)
(Agence Ecofin) - En 2016, le Sénégal a produit 367 000 tonnes d’oignons, a annoncé Alioune Sarr, le ministre en charge du Commerce, ​de l’Industrie et du Secteur informel. Si ce niveau de production se situe légèrement en dessous de celui enregistré l’année dernière (367 500 tonnes), il permet néanmoins au pays de franchir pour la deuxième année consécutive la barre des 350 000 tonnes fixées par le Programme d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (PRACAS) de l’exécutif. Cette performance a permis au pays d’engranger 5 milliards de Fcfa de revenus. « Ces résultats sont le fruit des initiatives combinées du gouvernement qui a mis à la disposition des producteurs des semences et des engrais subventionnés dans le cadre...
(APA 30/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La gestion figée des ressources hydriques et l'insuffisance des revenus des ménages, figurent parmi les causes de la malnutrition au Sénégal et en Mauritanie, révèle une étude sur l'"Analyse causale de la sous-nutrition, Link NCA (Nutrition Causal Analysis) ”- dans la zone Transfrontalière Sénégal (région de Matam) -Mauritanie (région de Gorgol)", présentée, mercredi à Dakar. Menée durant une période de huit mois sous l'égide de l'Ong Action contre la faim (Acf), cette étude met en exergue 24 facteurs de risques causant la malnutrition dans les zones étudiées et où le taux de malnutrition aiguë dépasse les 10%. "Parmi ces facteurs, il y a l'insuffisance de la diversité alimentaire, l’insuffisance de revenus et d’activités génératrices de revenus (l'essentiel...
(Jeune Afrique 30/03/17)
Issu d’un quartier populaire de Dakar, ce peintre de 40 ans installé en Suisse a acquis une reconnaissance internationale. Rejoindre l’atelier d’Omar Ba a tout du parcours du combattant ! Bien loin des rives du Léman, dont les eaux scintillent sous les étoiles des hôtels de standing, l’artiste sénégalais s’est installé aux limites de Genève, en direction de la frontière française toute proche, dans la grisaille d’une zone commerciale aux bâtiments cubiques et anonymes. Seul point de repère, un numéro 43, taille XXL, dont les néons rouges accrochés au mur en béton tranchent un peu avec la monotonie des lieux. Même passé le sas d’entrée, le long couloir fait penser à la galerie d’un bunker. Jusqu’à ce qu’une porte s’ouvre sur...
(Agence Ecofin 30/03/17)
C’est ce jour, 30 mars 2017, qu’entre en vigueur l’abolition des frais d’appel en roaming entre le Sénégal, Togo, Sierra Léone, Côte d’ivoire, Mali, Guinée et Burkina Faso, tous membres de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao). L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a annoncé qu’elle procédera en effet au lancement officiel du projet de « Free Roaming » ce jeudi à 16 heures à l’hôtel King Fahd Palace. Les sept pays ont tenu leur promesse de rendre possible les communications entre elles à un tarif unique, dépourvu des traditionnels frais d’itinérance internationaux, au plus tard le 31 mars 2017. C’est le 12 juillet 2016, durant la réunion de l’Association des régulateurs télécoms d'Afrique...
(La Tribune 29/03/17)
Alors que l’autoroute Lagos-Dakar et la boucle ferroviaire Ouest africaine sont en quête de financements, le président Sénégalais Macky Sall plaide pour le développement du chemin de fer en Afrique. Monsieur Sall a fait ce plaidoyer ce matin à Abidjan à l’occasion de la deuxième Conférence internationale pour l’émergence en Afrique qui s’est ouverte ce mardi dans la capitale Ivoirienne. Arrivé à Abidjan pour participer à la cérémonie officielle d'ouverture de la deuxième Conférence internationale pour l'émergence de l'Afrique (CIEA), Macky Sall a plaidé ce mardi pour le développement du chemin de fer dans la sous-région ouest africaine. « La route a une portée limitée mais le vrai développement passera par le chemin de fer », a fait savoir le...
(Afrique sur 7 29/03/17)
Le Sénégal est-il à l’heure du bilan? En tout cas, le Président sénégalais, Macky Sall a décidé de faire, entre arrestations et mauvais soupçons de ses opposants politiques, son bilan à la tête du pays. Cinq ans bien comptés et passés à la tête du Sénégal, pour le Président Macky Sall, le temps s’est vite écoulé, place maintenant au bilan. En donnant son point de vue à ce sujet, le premier des Sénégalais s’est sérieusement encensé: « Il n’y a pas un domaine, un seul où la différence n’a pas été nette, en termes de progrès, que cela soit quantitatif ou qualitatif (…) En cinq ans, il n’y a pas un seul produit dont le prix a augmenté au Sénégal...
(Jeune Afrique 29/03/17)
Placé sous mandat de dépôt dans la nuit du 7 au 8 mars alors que la justice lui reproche d’avoir utilisé « sans justification » 2,7 millions d’euros puisés dans les caisses de la mairie de Dakar, Khalifa Sall bénéficie du soutien de l’Association internationale des maires francophones (AIMF), dont il est le secrétaire général. Sous la présidence d’Anne Hidalgo, maire de Paris, les membres de cette association avaient inscrit son cas à l’ordre du jour de leur réunion de Brazzaville (du 24 au 26 mars). Ils préparent l’envoi d’une délégation à Dakar.
(Le Soleil 29/03/17)
La démocratie sénégalaise est malade de son opposition nihiliste et d’une bonne partie de ses médias décrédibilisés. Le 5ème anniversaire de l’arrivée au pouvoir du président Sall est ainsi l’occasion pour nombre d’opposants de rivaliser dans la surenchère verbale pour tout peindre en noir au risque de perdre tout crédit. Et de sombrer dans le déni de réalité. Les réalisations spectaculaires qui éblouissent les yeux de Diamniadio à Demet dans le Fouta, de Dakar à Diass, de Bokhol à Malicounda, de la Casamance au Ferlo, de Touba à Tivaouane en passant par Kaolack, de Ila Touba qui se construit à l’autoroute à péage qui s’étire jusqu’à Sindia, etc. sont indéniables. Elles sont la preuve d’un travail conséquent, rigoureux et efficace...
(APA 29/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le prix moyen du kilogramme de riz parfumé et du riz brisé ordinaire au Sénégal ont connu respectivement une baisse de 1% et une hausse de 3,1%, en variation mensuelle en février 2017, a appris APA, mardi auprès de la Direction de la prévision et des études économique (DPEE). Le prix de ces denrées se sont établis respectivement à 404 FCFA et 302 FCFA durant la période sous revue. Sur le marché international, les cours de riz ont pris des orientations différentes en février 2017. Sur une période d’un mois, le cours du riz thaïlandais (25% brisure) a baissé de 2,2%, en rapport avec la reprise des ventes des réserves publiques.
(La Presse Canadienne 29/03/17)
Une sortie de Denis Coderre pour demander la libération du maire de Dakar, arrêté au Sénégal dans une affaire de fausses factures, a suscité la colère de l'ex-première ministre du pays. Aminata Touré estime que son pays n'a pas de leçons à recevoir de Montréal avec tous les scandales de corruption ayant ébranlé la métropole québécoise. «Les affaires qui ont secoué les mairies de Montréal et de Laval ressemblent comme deux soeurs jumelles à celles de la mairie de Dakar. Pour autant, avez-vous eu à adresser des vidéos de soutien aux maires Applebaum et Vaillancourt? [...] La corruption des élites est tout aussi inacceptable à Montréal qu'à Dakar», a écrit l'ex-première ministre du Sénégal dans une longue lettre diffusée sur...
(Afrique Actualité 29/03/17)
Le centre de traitement, qui produira 50.000 mètres cubes d'eau par jour au départ avant d'être portée à 100.000 mètres cubes, coûtera 135 milliards de F CFA (environ 205 millions d'euros). Il sera construit à partir de janvier 2018 dans la zone du célèbre phare des Mamelles. Le financement de l'Agence de coopération internationale japonaise (JICA) consiste en un prêt concessionnel au taux de 0,7 %, échelonné sur une durée de 30 ans, avec un délai de grâce de 10 ans. Le projet a été lancé en 2015, mais provoque aujourd'hui la colère d'une partie des habitants de cette zone unique. Patrimoine et pollution Aux Mamelles, la plage est destinée à disparaitre, car c'est à cet endroit que sera érigée...
(APA 29/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Les membres de l'Association des inspecteurs de l'éducation populaire, de la jeunesse et des sports à la retraite (Anijes/R) ont prôné, mardi à Dakar, le recours à l'éducation populaire dont le scoutisme pour mettre fin au manque de repères des jeunes. Déplorant ‘’le manque de repères des jeunes pour ne pas dire leur perte de valeurs’’, le 3eme vice-président de l'Anijes/R, Meissa Wade, a invité à se référer au règlement du scoutisme ‘’pour inculquer aux jeunes beaucoup de valeurs". Il s'exprimait au cours d'un point de presse en prélude à la 3eme édition des journées du souvenir de l' Anijes/R prévues les 1er et 2 avril 2017 sous le thème: "Civisme, développement et éducation populaire". "Pour montrer...

Pages