Vendredi 23 Juin 2017
(APA 01/06/17)
APA - Dakar (Sénégal) - L'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade (2000-2012), 91 ans, a été choisi pour diriger aux législatives du 30 juillet prochain la liste nationale d’une frange de l’opposition sénégalaise dénommée «Coalition gagnante Wattu Sénégal ». Wade qui vit en France depuis son départ du pouvoir, suite à sa défaite face à l’actuel président Macky Sall, sera à la tête de cette coalition composée notamment du Parti démocratique sénégalais (Pds), dont il est le secrétaire général, de Bokk Guis-Guis, (issu du PDS) d’And-Jef/ Parti africain pour la démocratie et le socialisme (Aj/Pads). La liste dirigée par l'ex-président Wade a été annoncée lundi soir après l’implosion de la coalition Manko Taxawu Sénégal (Mts), mise en place par une dizaine de...
(Jeune Afrique 01/06/17)
Au Sénégal, la polémique enfle depuis que plusieurs médias ont annoncé qu'une jeune femme a été arrêtée pour avoir caricaturé Macky Sall. Selon nos informations, celle-ci - ainsi que trois autres personnes - n'a pas été interpellée pour caricature mais pour outrage au chef de l'État. L’information a été rapidement relayée par différents médias ce mercredi 31 mai : Ouleye Mané, une femme d’une vingtaine d’années, aurait été arrêtée à Dakar pour avoir partagé une caricature de Macky Sall sur le service de messagerie mobile Whatsapp. Cette information a vite suscité la polémique sur les réseaux sociaux, certains dénonçant une atteinte grave à la liberté d’expression au Sénégal. Selon une source proche de l’enquête, Ouleye Mané, ainsi que deux autres...
(Agence Ecofin 01/06/17)
(Agence Ecofin) - Mercredi, la Banque mondiale a annoncé qu’elle débloquera 29 millions de dollars pour appuyer l’industrie naissante du pétrole au large des côtes du Sénégal. D’après l’institution de Bretton Woods, les fonds aideront Dakar à « superviser le développement du pétrole et du gaz et à instaurer plus de transparence dans les négociations avec les entreprises internationales », rapporte Reuters. En effet, la question de la transparence dans la gestion des gigantesques ressources d’hydrocarbures dont regorge le pays occupe une place prépondérante dans l’actualité depuis plusieurs mois. Certains partis politiques et organisations de la société civile accusent notamment le gouvernement et le chef de l’Etat, Macky Sall, de mener des négociations opaques avec les entreprises pétrolières. L’année dernière,...
(Xinhua 01/06/17)
DAKAR, (Xinhua) -- 45 listes de candidature ont été déposées mardi soir à la Direction général des élections pour les législatives du 30 juillet prochain, rapporte mercredi la presse locale. Les partis et coalitions de partis avaient jusqu'à mardi à minuit pour déposer leurs listes de candidat à la députation. Le Premier ministre Mahammed Dionne va diriger la liste de Benoo Bokk Yaakaar (mouvance présidentielle). L'opposition va participer aux législatives très divisée. La coalition de l'opposition, Manko Taxawu Sénégal (MTS) a implosé lundi soir à quelques heures du dépôt des listes, pour des raisons de leadership. L'ancien président sénégalais, Abdoulaye Wade a été investi tête de liste de la "Coalition Gagnante Wattu Senegaal". Agé de 91 ans, M. Wade vit...
(APA 01/06/17)
APA-Dakar (Sénégal) – L’activité économique interne hors agriculture et sylviculture au Sénégal, mesurée par l’indice général d’activité (IGA), s’est repliée au premier trimestre 2017 de 1,6%, en variation trimestrielle, annonce la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) dans une note reçue jeudi APA. Selon cette structure, « les bons comportements des secteurs primaire (plus 4,5%), secondaire (plus 11,7%) et de l’administration publique (plus 2,6%) n’ont pas pu compenser le repli du tertiaire (moins 0,2%) et le faible niveau de recouvrement des taxes sur les biens et services (moins 35,3%), par rapport au trimestre précédent ». Toutefois, en variation annuelle, un regain d’activité de 4,4% est noté au premier trimestre de 2017, porté par les secteurs tertiaire (plus...
(APA 01/06/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Battu par le Mexique (1-0), jeudi en Corée du Sud, le Sénégal est sorti de la 20ème Coupe du monde de football des moins de 20 ans, au stade des 8es de finale. Après une première période équilibrée, les Mexicains ont pris l’ascendant sur leurs adversaires après la pause. Réduits à 10 à la suite de l’expulsion de son défenseur Alioune Guèye pour cumul d’avertissements (71e mn), les «Lionceaux » ont cédé en toute fin de partie sur un but Ronaldo Cisneros (88e mn), entré en jeu quelques instants plus tôt. Le Sénégal, qui visait la victoire finale, après la 4ème lors de la dernière édition de la compétition disputée il y a deux ans en Nouvelle-Zélande,...
(Le Monde 31/05/17)
Ses partisans dénoncent une instrumentalisation de la justice alors que le maire de la capitale a été emprisonné moins de cinq mois avant le scrutin. Ses partisans, qui lui reprochaient sa discrétion, sa peine à communiquer, voire son indécision, devraient réjouir. Enfin, leur champion occupe le devant de la scène politique. A l’approche des législatives de juillet, risquées pour le président Macky Sall, le maire de Dakar, Khalifa Sall – sans lien de parenté – est ...
(Le Monde 31/05/17)
Depuis sa retraite francilienne, l’ancien président, Abdoulaye Wade, tire les ficelles de la coalition d’opposition qui entend défier Macky Sall lors des législatives. Et son come-back à Dakar est promis sous peu… À défaut d’une déclaration publique, c’est une photo qui a valeur de symbole. Début mai, l’ancien président Abdoulaye Wade prenait la pause, dans le pavillon de Versailles où s’écoule sa retraite, aux côtés de Bamba Fall, le maire de la Médina (un quartier de Dakar). Placé en liberté sous contrôle judiciaire le 25 avril, après plus de trois mois de détention provisoire, l’élu socialiste est l’un des plus proches lieutenants de Khalifa Sall, le maire de la capitale sénégalaise, lui-même incarcéré pour des malversations présumées dans la gestion...
(SeneNews 31/05/17)
Les différentes formations politiques qui aspirent à faire partie des élections législatives avaient jusqu’à minuit ce 30 mai pour déposer leurs listes. C’est à la Direction générale des élections que se sont rués Mànkoo Yessal Senegaal de Modou Diagne Fada, Benno Bokk Yaakaar de la mouvance présidentielle, Leeral dirigée par Me El Hadj Diouf, Mànkoo Taxawu Senegaal avec Khalifa Sall, Wattù Senegaal dont l’ancien Président Abdoulaye Wade sera la tête d’affiche. Cent soixante sièges, voilà ce qui est en jeu pour ce 30 juillet mais avant cela, les leaders politiques ont dû déposer leurs listes ce 30 mai...
(Enquête 31/05/17)
Manko Taxawu Senegaal aura finalement fait long feu dans le landerne au politique sénégalais. Si son éclatement n’a pas surpris plus d’un, c’est que la coalition voulue par l’ancien président de la République Abdoulaye Wade qui s’est donné corps et âme pour que celle-ci voie le jour, contenait en elle-même les germes de son propre éclatement. Les ambitions divergentes et surtout démesurées des uns et des autres ont fini par prendre le dessus sur la nécessité de s’unir autour de l’essentiel afin d’imposer au régime en place une hypothétique cohabitation à l’Assemblée nationale chantée urbi et orbi, comme si c’était déjà acquis. En effet, cette coalition rassemblait en son sein des leaders et partis politiques que rien n’unissait en réalité...
(SeneNews 31/05/17)
Le Syndicat autonome des enseignants du supérieur (SAES) a dénoncé, mardi, des «insuffisances» dans le déroulement des élections de représentativité syndicale à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et a manifesté sa volonté de porter l’affaire devant la justice.«Nous allons prendre un huissier de justice et un avocat, faire constater ce manquement pour ester en justice (contre le ministère du Travail). Et nous verrons quelles sont les autres actions que nous allons mener», a déclaré le secrétaire général de la Saes, professeur Malick Fall, à l’Aps. Selon monsieur Fall, «75% des enseignants ne sont pas sur les listes électorales alors que l’UCAD compte environ 1500 enseignants, 1300 personnels administratifs et techniques, des personnels de sécurité, etc ». A en croire...
(SeneNews 31/05/17)
Le renvoi de 42 élèves-officiers et commissaires continue de défrayer la chronique à l’école nationale de police, c’est pourquoi nous avons essayé d’en savoir un peu plus sur l’origine de ce différend. En effet, les élèves de la 44éme promotion de la police ont été exclus par leurs supérieurs suite à leur non-conformité. Une source digne de foi nous informe que dans la police, l’insubordination n’est pas tolérée. Selon lui les élèves-policiers ont manqué de respect aux supérieurs, ils ont refusé d’obéir aux ordres. Éduqués et formés à ce respect de la hiérarchie, ils ont donc grandement failli à leurs missions premières. Pratiquement tous les éléments de la 44éme promotion ont été exclus de leur lieu de formation après avoir...
(Le Soleil 31/05/17)
L’Afrique fait du 2 sur 4 au Mondial U20, Corée du Sud 2017. Parti avec l’Afrique du Sud, la Guinée, le Sénégal et la Zambie, le continent place en huitièmes de finale les deux derniers. Amajitas et Syli junior sont éliminés après la phase de groupes. Pour la dernière journée de la phase de groupes, la Zambie s’est inclinée 0-1 devant le Costa Rica mais sans grande conséquence. Les Chipolopolos avaient fait le plus dur lors des deux premiers matchs avec deux succès initiaux. Avec 4 points, le Sénégal s’offre une place au prochain tour. Pour son 3e match de groupes, les hommes de Joseph Koto ont été tenu en échec par l’Equateur 0-0. En huitièmes de finale, la Zambie...
(AFP 30/05/17)
L'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade va à 91 ans diriger une liste d'opposition aux élections législatives du 30 juillet, pour lesquelles les opposants au chef de l'Etat président Macky Sall ont échoué à s'unir, a-t-on appris mardi de sources concordantes. Le maire de Dakar, Khalifa Sall, emprisonné depuis mars pour détournement présumé de fonds publics, conduira une liste distincte aux côtés de plusieurs responsables de l'opposition, selon son entourage. Le dépôt des listes pour les élections législatives doit être clôturé dans la nuit de mardi à mercredi. La liste dirigée par l'ex-président Wade (2000-2012) a été annoncée...
(Jeune Afrique 30/05/17)
Les responsables du PDS et les soutiens de Khalifa Sall n'ont pas réussi à s'entendre pour les législatives du 30 juillet. Chaque camp conduira donc sa propre liste, à commencer par le PDS qui a choisi de confier cette mission à Abdoulaye Wade. Le scénario qui se profilait ces derniers jours a donc fini par l’emporter : la coalition d’opposition Manko Wattu Sénégal a implosé dans la dernière ligne droite. Malgré plusieurs réunions de la dernière chance pour tenter de trouver un compromis, les cadres du PDS et les partisans de Khalifa Sall, le maire de Dakar, n’ont jamais réussi à se mettre d’accord sur la personnalité devant conduire leur liste nationale commune aux législatives du 30 juillet. Alors que...
(RFI 30/05/17)
En vue des élections législatives du 30 juillet au Sénégal, les différentes alliances politiques ont jusqu'à ce mardi 30 mai minuit pour déposer leurs listes. Pour contrer la coalition du président Macky Sall et protester contre l'incarcération en mars de Khalifa Sall, le maire de Dakar, soupçonné de détournement de deniers publics, l'opposition a annoncé la création d'une très large coalition. Mais à quelques heures de la clôture du dépôt des listes, cette alliance annoncée comme le seul rempart au chef de l'Etat, est littéralement en train d'imploser. Décidément la famille Wade, qui tient son parti le PDS d'une main de fer n'imagine pas une...
(SeneNews 30/05/17)
Il fallait s’y attendre à la veille du dépôt des listes pour les prochaines joutes électorales. En effet, Manko Taxawu Senegaal qui s’était donné comme mission de rassembler l’opposition pour imposer la cohabitation au régime en place va inéluctablement faillir à sa mission d’où la naissance de nouvelles alliances dont la «Coalition Gagnante Wattù Senegaal» qui investira Me Wade. Reçu sur le plateau de la TFM, Mamadou Diop Decroix (AJ/PADS) en a fait l’annonce. Après moult discussions donc, les leaders de l’opposition rassemblés sous Manko Taxawu Senegaal n’ont pu trouver un terrain d’entente. C’est sous ce rapport que le PDS, AJ/PADS, Bokk Gis Gis et Tekki, avec une vingtaine d’autres partis et associations ont décidé de mettre sur place la...
(Jeune Afrique 30/05/17)
La Banque mondiale a annoncé, dans un communiqué publié vendredi 26 mai, avoir approuvé un financement de 300 millions de dollars pour un projet pilote de système de bus rapides sur une voie réservée à Dakar (BRT). Les retombées potentielles du projets pour les usagers, l'environnement et l'économie sont nombreuses. Plusieurs villes d’Amérique Latine, comme Bogotá, en Colombie, ou encore Guangzhou en Chine, l’ont essayé et adopté. Le système de bus rapides sur voie réservée (BRT) est une solution aussi peu chère qu’efficace pour répondre aux défis posés par le transports dans les villes des pays en développement. De fait, le succès du système BRT repose sur trois constats : les embouteillages urbains sont largement dus aux mouvements des bus...
(Enquête 30/05/17)
Le directeur général et administrateur de la société Grande côte opérations (Gco), Daniel Marini a demandé hier à l’Etat du Sénégal de ne pas autoriser les constructions dans les 15 mètres séparant la voie ferrée des habitations. La ville de Thiès, en collaboration avec la Grande côte opérations (Gco), a organisé hier une campagne de sensibilisation sur les dangers liés aux chemins de fer. Une rencontre au cours de laquelle le Dg de la Gco a demandé à l’Etat du Sénégal de ne délivrer aucune autorisation de construire aux alentours de la voie ferrée. Selon M. Marini, cela constitue un danger ‘’permanent’’ pour les populations. ‘’Le chemin de fer est en train de se développer très vite et, pour une...
(Enquête 30/05/17)
Les travailleurs du Crédit mutuel du Sénégal sont en colère. Ils dénoncent une mauvaise gouvernance de la société. Face à la presse hier, ils ont exigé la nomination d’un nouveau directeur général. Les travailleurs du Crédit mutuel du Sénégal ne veulent plus de leur administrateur provisoire Alioune Ndiaye qui leur a été envoyé, après le licenciement de Mouhamed Ndiaye. Selon le secrétaire général du Syndicat national des travailleurs des mutuels d’épargne et de crédit, Oumar Guangué, la phase intérimaire a été close après le 31 mars, avec le départ de Mamadou Ndiaye, avant-dernier administrateur promu président du conseil régional épargne public et marchés financiers. Ce dernier, d’après le syndicaliste, affirmait avant son départ que le Crédit mutuel du Sénégal (Cms)...

Pages