Mercredi 18 Avril 2018
(APA 13/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- La production de tabac et d’articles à base de tabac du Sénégal s’est repliée de 12,7% au quatrième trimestre de l’année 2017 comparée au troisième trimestre 2017, a appris APA mardi auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Cette production a également fléchi sur un an, au quatrième trimestre (moins 8,3%) et en cumul sur l’année 2017 (moins 4,2%). Selon la DPEE, elle a particulièrement été contrainte par la baisse de la demande locale et extérieure. Celle-ci est, notamment, expliquée par les mesures anti-tabac appliquées au Sénégal, au Tchad et à Maurice. Au Sénégal, une loi prise en 2014 et qui interdit de fumer dans les espaces publics et oblige l’impression de messages...
(APA 13/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Le ministre sénégalais de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du Volontariat, Pape Gorgui Ndong, a émis mardi à Dakar le souhait d'impliquer les jeunes de la diaspora sénégalaise à l’édition 2018 (31 mars-6 avril) de la semaine nationale de la Jeunesse. « Je demande aux différents acteurs d’intégrer la 15e région du Sénégal : la Diaspora. Il faut que celle-ci soit représentée pour pouvoir répondre de son identification au Sénégal », a dit le ministre Pape Gorgui Ndong, lors de l’installation du comité de préparation et d’organisation de la semaine nationale de la jeunesse. Après la célébration des semaines départementales de 2016 et régionales de 2017, « 1050 » jeunes viendront pour cette...
(AFP 12/03/18)
Plusieurs milliers de personnes ont participé, samedi à Florence (centre), à une marche antiraciste organisée en mémoire d'Idy Diene, un vendeur ambulant sénégalais de 54 ans tué par balles lundi par un retraité italien qui affirme avoir tiré au hasard. Parti en milieu d'après-midi de la place Santa Maria Novella, dans le centre historique de la capitale toscane, le cortège pacifique formé par les associations sénégalaises de la ville, mais aussi par de nombreux Italiens, a fait étape sur les lieu de l'homicide, selon les images des télévisions. Sur les banderoles brandies par les manifestants on pouvait lire "Idy était un homme de paix, nous ne voulons pas faire d'histoires", "Florence antifasciste", "Florence, du berceau de la Renaissance à la...
(Le Monde 12/03/18)
C’est un dossier de la Banque mondiale resté secret durant cinq ans et qui suscite aujourd’hui bien des fantasmes dans le monde politico-judiciaire au Sénégal. Fin janvier, le journal Walf Quotidien a révélé l’existence d’un document confidentiel de 311 pages, dont Le Monde Afrique a pu obtenir copie intégrale, qui analyse sur une période de dix ans un pan des circuits financiers offshore d’un homme d’affaires sénégalais d’origine libanaise, Ibrahim Aboukhalil. Plus connu sous le pseudonyme de Bibo Bourgi, il est considéré comme le principal prête-nom et orchestrateur des financements occultes de Karim Wade. L’ancien ministre de son père, le président Abdoulaye Wade (2000-2012), a été condamné en 2015 à six ans de prison et plus de 210 millions d’euros...
(RFI 12/03/18)
Le Sénégal dépend encore largement des importations de riz. Ces importations représentent 70 % du volume total des importations du pays. Mais depuis quelques années, le gouvernement multiplie les efforts pour améliorer la production locale, notamment dans la vallée du fleuve. Le gouvernement a investi 74 milliards de francs CFA dans la filière riz. Cela a permis d’accroitre la production de riz, qui est passée de 400 000 tonnes à 1 050 000 tonnes entre 2014 et 2017, selon les statistiques officielles. Comment cela a-t-il été possible ? Quelles mesures ont été prises pour soutenir les producteurs ? Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180312-le-senegal-veut-reduir-importations-riz
(AFP 12/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Les résultats préliminaires de la production horticole du Sénégal pour la campagne 2017/2018 s’établissent à 1 520 191 tonnes, a appris APA lundi auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Cette production est en hausse de 26,0% par rapport à la campagne précédente. «Cette situation traduit, principalement, la performance (plus 29,2%) de la culture de légumes (81% de la production horticole totale) », explique la DPEE. De bons résultats ont été enregistrés pour la pomme de terre (plus 33,4%), la tomate cerise (plus 84,6%), la tomate industrielle (plus 150%), avec des récoltes s’établissant respectivement à 90 000 tonnes, 129 195 tonnes et 80 000 tonnes. De son côté, la production d’oignon a progressé...
(AFP 12/03/18)
Matchs amicaux sans lustre, stade à la pelouse impraticable, inquiétudes sur le poste stratégique de gardien: pour sa deuxième participation à une Coupe du monde, le Sénégal devra surtout compter cet été en Russie sur la ferveur et les prières de tout un peuple. Le président Macky Sall a saisi l'occasion du passage du trophée, dimanche et lundi à Dakar, pour exprimer les ambitions des "Lions de la Teranga", au palmarès continental et mondial pourtant toujours vierge. "Il ne faut pas se donner de limites", a-t-il lancé à la foule dimanche devant les grilles du palais présidentiel, après avoir soulevé la coupe remise par Christian Karembeu, membre de l'équipe de France victorieuse de l'édition 1998. "Le Sénégal est honoré de...
(APA 12/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Le Président sénégalais, Macky Sall, a exhorté dimanche à Dakar, les cinq équipes africaines qualifiées à la coupe du monde « Russie 2018 » à avoir les mêmes ambitions et à aller jusqu’au bout de la compétition. « Il faut croire que tout est possible. Les équipes africaines doivent y aller pour gagner la coupe et non pas pour faire de la figuration », a soutenu Macky Sall qui recevait le trophée du mondial 2018, arrivé le même jour à Dakar pour une visite de 48 heures. Selon le président Sall, «il ne faut pas se donner des limites » car, les joueurs évoluent tous dans les mêmes championnats. Pour le sélectionneur des Lions, Aliou Cissé, il «...
(APA 12/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Le trophée de la coupe du monde 2018, arrivé dimanche à Dakar, doit pousser les Lions de la Teranga à faire tout pour remporter cette compétition prévue à partir de juin 2018 en Russie, a affirmé dimanche, le ministre des Sports, Matar Bâ . " C'est la 2e fois que le trophée arrive au Sénégal. Mais cette année, c'est exceptionnelle car, le Sénégal est qualifié en Coupe du monde. Rien n'est impossible. Nous voulons être la première équipe africaine à remporter la Coupe du monde et qu'elle puisse rester le plus longtemps possible '' au Sénégal, a dit le ministre des Sports, Matar Bâ. Il s' exprimait au cours d' une cérémonie de la réception du trophée...
(RFI 10/03/18)
Une manifestation du Parti démocratique sénégalais (PDS) a été dispersée ce vendredi 9 mars au matin dans le centre de Dakar au Sénégal. La mobilisation était interdite, les participants accusent le ministre de l'Intérieur Aly Ngouille Ndiaye d'être partisan alors qu'il est chargé d'organiser les élections de l'an prochain. Le quartier du plateau a été quadrillé par les forces de l'ordre. Les tirs de grenades lacrymogènes ont résonné, tout rassemblement politique a été empêché. Dès l'arrivée des leaders politiques dans le secteur du ministère de l'Intérieur,...
(Jeune Afrique 10/03/18)
« Absence de planification et d’anticipation ». C'est, en résumé, le constat que dresse un audit de l’Autorité de régulation des marchés publics sur les contrats passés en 2016 par le ministère de l’Intérieur pour l’organisation des dernières élections législatives. C’est peu dire que l’organisation des législatives en 2017 a soulevé beaucoup de critiques au Sénégal. La faute au micmac autour de la distribution des nouvelles cartes d’identité biométriques, censées permettre aux Sénégalais de voter, qui a donné du grain à moudre aux accusations de fraude lancées par l’opposition. Quelques jours avant le scrutin, de nombreux électeurs n’avaient ainsi pas reçu leur nouvelle carte, contraignant le président Macky Sall à autoriser les électeurs à pouvoir voter avec d’autres documents. Comme...
(Agence Ecofin 10/03/18)
WorldRemit a signé un accord de partenariat avec La Poste du Sénégal. A travers cette collaboration, la société de transfert d'argent en ligne, veut étendre sa présence dans le pays. Elle compte en effet s’appuyer sur le large réseau de bureaux postaux que compte l’organisme public à travers le territoire national pour faciliter le paiement d’argent envoyé depuis une cinquantaine de pays dans le monde. Cette nouvelle solution donnera aux Sénégalais de la diaspora, plus de flexibilité dans l’envoi d’argent à la famille restée au pays. Selon la direction générale des Sénégalais de l’extérieur, entre 2,5 et 3 millions de Sénégalais sont établis à l’étranger. Ils contribuent pour près de 950 milliards FCfa par an, dans l’économie nationale d'après le...
(Jeune Afrique 10/03/18)
Facinet Sylla, économiste et ancien directeur de la banque centrale de Guinée, plaide pour une monnaie commune dépouillée des poids symboliques que sont son nom et la présence d'officiels français au sein de ses instances de gouvernance. Tribune. Jamais le débat sur le franc CFA, cette monnaie commune à huit pays d’Afrique de l’Ouest (UEMOA) et à six pays d’Afrique centrale (Cemac), n’aura atteint un tel niveau. Ses partisans font l’éloge de la stabilité macroéconomique qu’il sous-tend, tandis que ses détracteurs y voient un moyen d’asservissement de l’ex-puissance coloniale. Sans verser dans une polémique passionnelle, et parfois stérile, nous plaidons pour un franc CFA débarrassé de ses poids symboliques, à commencer par la dénomination « Franc de la communauté financière...
(RFI 10/03/18)
Youssouf Sabaly vit une saison frustrante avec son club, les Girondins de Bordeaux. Le défenseur latéral de 25 ans espère toutefois bien finir en Championnat de France et décrocher ainsi au passage sa place en équipe du Sénégal pour la Coupe du monde 2018. Le 2 mars dernier à Monaco, les Girondins de Bordeaux ont subi leur 12e défaite de la saison en Championnat de France (Ligue 1). Mais ce n’est sûrement pas la faute de Youssouf Sabaly. Ce jour-là, le défenseur latéral a réalisé une bonne prestation, meilleure que les précédentes. « J’ai traversé une période durant laquelle je n’ai pas été assez régulier, concède volontiers celui qui vit une saison frustrante, à l’image de celle de son club,...
(APA 09/03/18)
APA-Dakar (Sénégal)- Des opposants sénégalais, qui voulaient tenir vendredi matin, un sit-in devant le ministère de l’Intérieur au centre-ville de Dakar, ont été arrêtés par la police, a constaté APA. Selon le député Toussaint Manga, par ailleurs secrétaire général de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl, une structure du Parti démocratique sénégalais), le Sg de son parti, Oumar Sarr, figure parmi les opposants arrêtés alors qu’ils voulaient manifester pour exiger le départ du ministre de l’intérieur qui, lors d’une émission télévisée a promis de tout faire pour réélire Macky Sall en 2019..
(AFP 09/03/18)
Un an après un incendie qui avait coûté la vie à une trentaine de pèlerins, la ville sainte de Médina Gounass, dans le sud-est du Sénégal, s'apprête à vivre à partir de samedi une nouvelle édition de son grand pèlerinage annuel, dotée cette fois d'une sécurité renforcée. Le 12 avril 2017, un incendie s'était rapidement propagé dans une forêt proche de cette ville située à plus de 500 km de Dakar où se rassemblent chaque année pendant une dizaine de jours des milliers de fidèles musulmans. Ce pèlerinage réunit des membres - uniquement des hommes - de la confrérie des tidianes, l'une des plus importantes du Sénégal. Selon les autorités, le sinistre n'avait pu être maîtrisé à temps, faute d'alimentation...
(Jeune Afrique 09/03/18)
Un an après son placement en détention, et alors que son sort judiciaire sera connu le 30 mars, Jeune Afrique revient sur le parcours politique et judiciaire de Khalifa Sall, le député et maire de Dakar, tombé de Charybde en Scylla. De tous les leaders politiques sénégalais, il était le plus discret, probablement aussi le plus « souple ». Homme de caractère, certes, mais fâché avec personne, tutoyant les tenants du pouvoir comme les barons de l’opposition. Élu maire de Dakar en 2009, face à la liste du parti d’Abdoulaye Wade, réélu en 2014 face, cette fois, à la liste de Macky Sall, Khalifa Ababacar Sall se mêlait de très loin à la vie agitée du Landerneau politique sénégalais. Inclassable,...
(APA 09/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - Au total, 3991 marchés publics ont été immatriculés au cours de l’année 2016 au Sénégal pour un montant de 2. 512 milliards FCFA, révèle le rapport 2016 de l’Agence de régulation des marchés publics (ARMP). Selon ce document dont APA a reçu copie vendredi, «Les marchés immatriculés en 2016 se chiffrent à 3 991 en nombre, soit 2 512 milliards de francs CFA». S’agissant du règlement des différends relatifs aux marchés publics au titre de l’année 2016, le Comité de règlement de différends (CRD) de l’ARMP a rendu 398 décisions réparties ainsi : «125 décisions de suspension provisoire ; 273 décisions définitives, dont 252 relatives à des recours portant sur des procédures de passation de marchés». Les...
(Xinhua 09/03/18)
Le président sénégalais Macky Sall va effectuer une visite de travail en Gambie pour prendre part à la première session du Conseil présidentiel sénégalo-gambien, prévue le 13 mars à Banjul, annonce-t-on de source officielle. Le Conseil présidentiel sénégalo-gambien a été instauré en mars 2017 lors de la première visite du président gambien Adama Barrow à Dakar. Ce conseil doit se réunir tous les six mois alternativement en Gambie et au Sénégal sous la présidence conjointe des deux chefs d'Etat. Ce Conseil présidentiel se penche sur toutes les questions d'intérêt bilatéral et donne des orientations aux deux gouvernements pour approfondir la coopération entre les deux pays. La mise en œuvre des décisions du Conseil présidentiel est assurée par le comité permanent...
(Agence Ecofin 09/03/18)
30 milliards de francs CFA. C’est, comme l’a déclaré le président de la République du Sénégal, Macky Sall (photo), le montant dont sera doté un programme destiné à promouvoir l’entrepreneuriat et l’emploi des femmes et des jeunes, notamment par un meilleur accès de la femme à la terre. S’exprimant, le jeudi 08 mars 2018, à l’occasion des évènements marquant la célébration de la Journée internationale de la femme, le président sénégalais s’est voulu optimiste. « Nous allons démarrer un programme de 30 milliards FCFA à la fin de ce mois de mars, qui a pour objectif d’amplifier la promotion de l’entrepreneuriat et l’emploi des femmes et des jeunes. Nous allons reprendre les concertations sur la base de l’approche genre, afin...

Pages