Mercredi 26 Juillet 2017
(SeneNews 15/07/17)
Les citoyens voteront avec les nouvelles cartes biométriques. Celui qui n’a pas encore récupéré la sienne n’accomplira pas son devoir citoyen. C’est du moins ce qui est retenu jusqu’ici.Est-ce que les citoyens qui n’ont pas récupéré leur carte biométrique jusqu’au jour du scrutin pourront voter avec leur ancienne carte d’électeur ? Telle a été la question qui a été posée, hier, au DG de la DAF, Ibrahima Diallo. Sa réponse a été très claire. « A ce jour, aucune disposition légale ne permet de voter avec l’ancienne carte », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter: « il est dit dans la refonte que si le fichier atteint 4 millions, on votera avec cette nouvelle carte d’électeur ». Ibrahima Diallo a aussi rappelé...
(Enquête 15/07/17)
Après quatre jours de campagne électorale, la tête de liste nationale de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal montre bien qu’il est présent, même s’il est absent physiquement. A travers une correspondance reçue hier à EnQuête, Khalifa Sall laisse entendre qu’on l'a privé de liberté pour l’empêcher de participer à ladite campagne. Le maire de Dakar a fait le procès du régime et promet un Parlement de rupture, plus exactement une ‘’Assemblée du peuple’’ Après quatre mois de détention préventive, Khalifa Sall brise le silence. Et c’est pour bien marquer sa présence à cette campagne électorale pour les Législatives du 30 juillet prochain qui a démarré dimanche dernier, sans lui, du fait de son incarcération. A travers une correspondance adressée au...
(RFI 14/07/17)
«Khalifa Sall vous écrit», c’est le titre de la lettre publiée, dans la nuit de jeudi à vendredi, par l’équipe de campagne du maire de Dakar. Khalifa Sall, candidat aux législatives du 30 juillet 2017, est en prison depuis le 7 mars. Il est soupçonné par la justice de détournements de deniers publics à hauteur de 2,7 millions d’euros. Son incarcération lui interdit de parler, de communiquer, mais le maire candidat a donc fait le choix de publier cette lettre aux Sénégalais. « Ensemble pour une Assemblée du peuple », voilà comment Khalifa Sall conclut cette lettre qui est à la fois un programme de campagne et un véritable brûlot contre le pouvoir. « Je tiens à exprimer ma gratitude...
(RFI 14/07/17)
Au Sénégal, la campagne pour les élections législatives du 30 juillet se poursuit. Une campagne particulière marquée par le retour d'Abdoulaye Wade, l'ex-président qui, a 91 ans, est candidat à la députation tout comme le maire de Dakar, Khalifa Sall, qui fait campagne depuis la cellule de sa prison. Le président Macky Sall, qui a mis son Premier ministre en tête de liste, suit les débats de près, mais évite d'y participer directement. « Comme on ne prélève pas d’impôt sur les applaudissements, je les voudrais plus sociables ».
(Le Point 14/07/17)
C'est le jour même de l'ouverture du nouvel aéroport international de N'Diass que la nouvelle compagnie devrait entamer ses vols officiels. Goutte d'eau dans un océan de commandes (plus de mille avions vendus) lors du récent Salon du Bourget, le contrat de deux ATR 72-600 concrétise la naissance d'Air Sénégal SA, la nouvelle compagnie nationale sénégalaise. Elle recevra ces deux premiers avions en novembre prochain pour un début d'exploitation le 7 décembre. Le même jour que la mise en service du nouvel aéroport international Blaise-Diagne de N'Diass. Cet aéroport est situé à une cinquantaine de kilomètres...
(Global Net 14/07/17)
Le ministre des Affaires étrangères, Khemaïs Jhinaoui et son homologue sénégalais, Mankeur Ndiaye, ont convenu de la tenue de la 9ème session de la haute commission mixte bilatérale à Tunis au cours du premier semestre de l’année 2018, avec l’intensification de la cadence d’échange des visites entre les hauts responsables des deux pays. Ndiaye a dit la détermination de son pays à développer ses relations historiques avec la Tunisie dans le cadre d’un partenariat programmé, exprimant les dispositions de Dakar, à appuyer les tentatives tunisiennes en vue de conclure un accord commercial préférentiel avec la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), qui compte 15 pays ouest-africains et à laquelle la Tunisie s’est récemment ralliée...
(Le Monde 14/07/17)
A l’occasion du Festival gnaoua d’Essaouira, le Sénégalais défend le rôle de la musique dans la mobilisation contre l’extrémisme religieux sur le continent. Le musicien sénégalais Ismaël Lo, l’une des têtes d’affiche de la 20e édition du Festival gnaoua et musiques du monde qui s’est achevée le 2 juillet à Essaouira, au Maroc, explique au Monde Afrique le rôle et la place de la musique dans la mobilisation contre la menace terroriste en Afrique. Pour lui, cette lutte passe aussi par un effort d’humilité de la part des présidents africains. Face à la menace terroriste pressante et à la montée de l’extrémisme violent, notamment en Afrique de l’Ouest, quel peut être votre rôle ? Ismaël Lo Nos chansons sont écoutés...
(Le Monde 14/07/17)
L’e-santé, le grand espoir de l’Afrique (4). Mamadou Sall a imaginé un service téléphonique de rappels de rendez-vous et de suivi de grossesse portés par des voix célèbres. « Imaginez en France que Monica Belluci vous passe un coup de téléphone pour vous rappeler que vous avez rendez-vous chez le médecin ! » C’est ainsi que le projet Karangé a été présenté début juillet par l’animateur de l’Observatoire de l’e-santé dans les pays du Sud (Odess). Et c’est bien le pari de Mamadou Sall et de son associé : utiliser des voix d’icônes du pays pour porter leur message de santé publique sur la vaccination et sur le suivi des femmes enceintes. Présentation de notre série L’e-santé, le grand espoir...
(Autre média 14/07/17)
La Fondation Mo Ibrahim a annoncé lundi l’identité des bénéficiaires de bourses professionnelles de leadership Ibrahim 2017, qui constitueront la sixième cohorte du programme. Il s’agit de Robtel Neajei Pailey (Libéria), qui rejoindra la Banque africaine de développement (BAD), de Ndapiwa Segole (Botswana), qui intégrera la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), et d’Oulimata Fall (Sénégal), qui travaillera au Centre du commerce international (CCI). Ce programme de tutorat vise à préparer la prochaine génération de dirigeants africains. Les trois candidates, choisies parmi plus de 2 000 postulants, occuperont un poste au sein de ces trois organisations multinationales tout en bénéficiant du tutorat direct de leurs dirigeants en poste. À l’annonce des bénéficiaires, Mo Ibrahim a déclaré : «...
(AFP 13/07/17)
Une trentaine de personnes ont été arrêtées au Sénégal après des fuites au baccalauréat ayant entraîné l'annulation d'épreuves de français et d'histoire-géographie, a-t-on appris jeudi de source proche de l'enquête. Les épreuves de français, pour les séries littéraires, et d'histoire-géographie, toutes séries confondues, ont été annulées à la suite de la diffusion des sujets sur les réseaux sociaux, notamment la messagerie WhatsApp. Initialement organisées le 6 juillet, elles ont eu lieu lundi. "Dix-neuf personnes ont été arrêtées et déférées au parquet depuis la semaine passée. Quinze autres personnes sont sur le point d'être déférées", a affirmé jeudi à l'AFP une source proche de l'enquête, sans précisions d'identité ou de date. Ces personnes ont été interpellées à Dakar, Tivaouane (ouest), Diourbel...
(Sud Quotidien 13/07/17)
Le Premier ministre, par ailleurs tête de liste nationale de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby), a tenu, hier mercredi 12 juillet, à Matam (Nord) un meeting. Devant des milliers de militants, Mahammed Boun Abdallah Dionne n’a pas manqué de mots pour faire valoir les réalisations et les différents programmes de Macky Sall. A cet effet, il a annoncé une pluie de milliards pour lutter contre les inondations et la pauvreté. Mahammed Boun Abdallah n’a pas non plus manqué de lancer un clin d’œil à la diaspora dont le «Ndiguel» électoral avait permis au Président Sall de remporter le 1er et le 2ème tours de la Présidentielle 2012. Ce qui est inédit dans cette partie du Sénégal qui a toujours...
(SeneNews 13/07/17)
Un vrai coup dur pour la mouvance présidentielle, Benno Bokk Yakaar. En effet, l’ancien ministre de l’Energie, Thierno Alassane Sall a tout bonnement quitté la coalition au profit de la coalition gagnante Mankoo Taxawu Senegaal.Ce virement de position de Thierno Alassane Diallo va surement affaiblir la mouvance présidentielle par rapport aux élections législatives et risque de peser lourd sur la balance, au soir du 30 juillet prochain, dans le département de Thiès. Ainsi, d’après des sources de Senego, des proches de l’ancien...
(Enquête 13/07/17)
Lors de sa visite de proximité effectuée hier à Yoff, dans sa localité, le maire Abdoulaye Diouf Sarr a annoncé une victoire ‘’écrasante’’ aux Législatives du 30 juillet prochain. Membre de la coalition présidentielle Benno Bokk Yaakaar (BBY), le maire de Yoff, en visite de proximité hier dans sa localité, a indiqué que sa base sera majoritaire au soir des Législatives du 30 juillet prochain. Pour atteindre cet objectif, Abdoulaye Diouf Sarr a invité ses administrés à aller retirer leurs cartes d’électeur pour voter ‘’massivement’’ en faveur de ladite coalition. ‘’Il faut que tout le monde s’engage dans cette dynamique. Le taux de retrait des cartes est de 50%. Donc, il faut qu'on fasse une campagne pour que les gens...
(Financial Afrik 13/07/17)
La compagnie écossaise Cairn Energy a découvert un nouveau gisement de pétrole au Sénégal. D’après le CEO de Cairn Energy, Simon Thomson, le puits FAN South-1 contiendrait d’importantes réserves d’or noir. « FAN Sud-1 est notre dixième réussite au Sénégal depuis les trois dernières années et notre deuxième puits dans la partie profonde du bassin, à côté de la découverte FAN-1. Cela aidera la coentreprise à mieux évaluer le potentiel du bassin en eau profonde, au large du Sénégal » a déclaré Thomson. Le nouveau gisement (FAN Sud-1) est Situé à une profondeur totale de 5 433 mètres à 90 km au large du bloc Sangomar Deep Offshore. Deux réservoirs majeurs auraient été atteints. L’entreprise mènerait actuellement des études afin...
(SeneNews 13/07/17)
Les régions de Dakar, Thiès et Kaolack occupent une place centrale dans la mafia des fuites des épreuves du Bac général 2017. Une certitude confirmée par le cerveau de la mafia, un certain Ben, présentement dans les locaux de la section de recherches de la gendarmerie. Son arrestation a permis de démanteler la bande établie entre Dakar Thiès et Kaolack.Selon les informations de l’Observateur, le duo police gendarme vient de démantelé la mafia qui gravite autour des fuites du bac général 2017. A preuve avant-hier les éléments de la section de recherches de Colobane ont mis la main sur une femme et deux professeurs, tous du réseau de Kaolack. Ce groupe vendait à partir de Kaolack des épreuves de français...
(APA 13/07/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Quelque 8 pays d’Afrique de l’Ouest ont convenu de créer une commission unifiée chargée de négocier les accords de pêche, au terme de la conférence des ministres des pêches des Etats de la Commission sous-régionale et des Etats de la Commission de la pêche dans la zone ouest-africaine du Golfe de Guinée, tenue mercredi à Nouakchott. Les représentants des 8 pays (Mauritanie, Sénégal, Sierra Leone, Cap vert, Guinée, Guinée Bissau, Ghana, Liberia) ont précisé dans la déclaration finale dite « Déclaration de Nouakchott » que ladite commission veillera également au renforcement de la coopération dans les domaines de la recherche scientifique, de la surveillance maritime et de la lutte contre la pêche illicite et non autorisée. La...
(Sud Quotidien 13/07/17)
La «Solution», reste à équidistance des différents candidats à la présidence de la Fédération sénégalaise de football (FSF). Le mouvement lancé par Salif Diao depuis quelques mois avec des acteurs du football sénégalais pour discuter et améliorer de notre football a déclaré n’avoir aucun candidat ni de favori. Il a alors refusé de délivrer une consigne de vote en faveur d’un des trois candidats au poste. Les acteurs ont dégagé cette position lors de la deuxième rencontre qu’ils ont tenue hier, jeudi 12 juillet pour réfléchir sur les moyens à mettre en œuvre en vue de rehausser le niveau du football. Une consigne ne sortira pas de «La solution» en faveur de Me Augustin Senghor, président sortant, ni de ses...
(Libération 12/07/17)
L’ancien président, pourtant honni quand il avait quitté le pouvoir en 2012, se présente aux législatives de juillet, à 91 ans. Après des années d’exil, il a été accueilli lundi par des supporteurs en liesse.C’est l’histoire d’un éternel retour. Celle d’un combattant qui ne veut pas rendre les armes. Abdoulaye Wade, 91 ans, président de la République du Sénégal de 2000 à 2012, rentrait lundi à Dakar, la capitale. Accueilli par une foule en liesse, celle de ses partisans. Il y a cinq ans, il était pourtant chassé...
(Enquête 12/07/17)
Après l’aéroport, LSS, Abdoulaye Wade s’est rendu à son siège pour communier avec ses militants venus nombreux l’accueillir. Une occasion pour le Pape du Sopi d’inviter son successeur à quitter le pays car, dit-il, ce dernier a déjà perdu les élections et par la même occasion la majorité à l’Assemblée nationale. Morceaux choisis de son face-à-face avec ses militants et sympathisants. Repos ‘’Je n’ai pas le droit de me reposer, j’ai l’obligation de travailler. Et je pense qu’une personne est appelée à travailler jusqu’au jour où il sera dans l’incapacité de le faire. Tant que Dieu me donnera la force et l’intelligence, je ne m’arrêterai pas. Je suis un disciple mouride par conséquent, j’ai l’obligation de travailler éternellement sans relâche...
(Sud Quotidien 12/07/17)
La plateforme de veille des femmes pour la paix et la sécurité « Ettu Jamm » a tenu un symposium national pour des élections apaisées, ce mardi 11 juillet, à Dakar. Pour les élections prévues le 30 juillet prochain, les femmes ont lancé un vibrant appel à la transparence et à des joutes pacifiques. L’assemblée a surtout été marquée par une forte mobilisation des femmes qui étaient pratiquement majoritaires dans la salle. Parmi les intervenants, on distinguait certaines femmes reconnues par leur élan d’entrepreneuriat et de leadership dont la première femme ministre Maïmouna Kane, la styliste Collé Sow Ardo et l’envoyée spéciale de la Commission africaine pour les questions Femme, paix et sécurité Bineta Diop. La plateforme de veille des...

Pages