| Africatime
Jeudi 23 Mars 2017
(APA 18/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le parc des lignes Internet s’établit à 8.701.175 lignes au quatrième trimestre 2016, a appris vendredi APA auprès de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP). Par rapport au troisième trimestre 2016 où il s’établissait à 8.623.820 lignes, ce parc connait une légère hausse de 0,9%. Selon l’ARTP, l’évolution du marché de l’Internet est toujours portée par le segment « Internet mobile hors clés» qui représente 97,4% du parc total en hausse de 0,9 point par rapport au trimestre précédent. La part du parc clés Internet est en baisse de 0,8 point (1,3% du parc total contre 2,1% au trimestre précédent). Les parts des segments du fixe haut débit (ADSL) et bas débit restent faibles...
(APA 18/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La compétitivité-prix de l’économie sénégalaise s’est améliorée de 0,1% au quatrième trimestre 2016 comparé au trimestre précédent, a appris vendredi APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). « Cette situation reflète la dépréciation du franc CFA par rapport à la monnaie des partenaires commerciaux (moins 0,7%), atténuée par un différentiel d’inflation défavorable (plus 0,6%)», souligne la DPEE. Par rapport aux pays africains hors UEMOA (Union économique et monétaire ouest africaine) et aux pays industrialisés hors zone euro, les gains de compétitivité de l’économie sénégalaise sont, respectivement, évalués à 3,6% et 0,3%, en variation trimestre. En revanche, la DPEE souligne que, relativement aux partenaires respectifs des zones UEMOA et Euro, des pertes...
(AFP 18/03/17)
Le sélectionneur adjoint de la Côte d'Ivoire Ibrahim Kamara, assurant l'intérim après le départ du Français Michel Dussuyer, a retenu 23 joueurs pour affronter en amical la Russie le 24 mars à Krasnodar et le Sénégal le 27 mars à Charlety (Paris). Le groupe qui a disputé la CAN-2017 marqué par une sortie dès le 1er tour a été remanié, six joueurs parmi lesquels des cadres comme Wilfried Bony (Stoke City/ENG) et Max-Alain Gradel (Bournemouth/ENG) ne figurent pas sur la liste. Pour sa part Salomon Kalou (Hertha Berlin/GER) avait annoncé sa retraite internationale après la CAN. En revanche Roger Assalé (Young Boys Berne/SUI), Cyriac Gohi Bi (Fulham/ENG) et Abdoul Karim Cissé du club local du Sporting Gagnoa effectuent leur retour...
(Le Monde 17/03/17)
Khalifa Sall et plusieurs de ses collaborateurs sont entendus par la justice pour la deuxième fois. Dans sa commune de Grand Yoff, ses partisans restent mobilisés. Le maire de Dakar, Khalifa Sall, accusé notamment de « détournement de fonds publics » et placé en détention depuis le 7 mars, est convoqué à nouveau par le doyen des juges d’instruction, vendredi 17 mars au matin. Un interrogatoire pour revenir sur les questions de fond du dossier, peut-être suivi de confrontations entre Khalifa Sall et les agents de sa mairie, dont cinq ont été emprisonnés en même temps que lui. Les avocats du maire vont demander sa remise en liberté provisoire, mais le juge peut aussi le maintenir en détention, le temps...
(RFI 17/03/17)
Au Sénégal, Khalifa Sall est entendu ce vendredi matin par le doyen des juges. Le maire de Dakar, qui est soupçonné d'avoir détourné 2,7 millions d'euros issu d'un fonds de l'Etat, va pouvoir, pour la première fois, s'expliquer. Les avocats qui le défendent lui ont rendu visite à la prison de Rebeuss jeudi. Une demande de mise en liberté provisoire sera sans doute déposée. Selon Maître Cheikh Khouressy, que RFI a rencontré, ce dossier judiciaire est en fait politique et nous indique qu'une demande de mise en liberté provisoire sera visiblement déposée. « Je suis un peu triste parce que Monsieur Sall ainsi que ses collaborateurs sont embastillés pour des prétextes les plus futiles, dans un dossier malheureusement à forte...
(Jeune Afrique 17/03/17)
Poursuivi pour détournement de deniers publics, le maire de Dakar, Khalifa Sall, a été écroué à la prison de Rebeuss. Mais l’édile dénonce une cabale politique et reçoit le soutien de nombreux ténors de l’opposition. «Jusqu’à aujourd’hui, je retenais les gens. Désormais, je libère tout le monde. C’est un combat politique. Nous allons donc nous battre politiquement, parce qu’il n’y a que cela qui vaille. » Lundi 6 mars, en début de soirée, sur le perron du bâtiment colonial qui abrite l’Hôtel de Ville de Dakar, c’est en chef de guerre que Khalifa Sall s’adresse pour la dernière fois à ses partisans. Parlant du camp présidentiel, il avertit : « Il faut qu’ils comprennent que tous les coups donnés seront rendus...
(Jeune Afrique 17/03/17)
Accusé de détournement de fonds publics, le maire de Dakar est incarcéré depuis dix jours. Ses avocats vont demander sa remise en liberté provisoire ce vendredi après-midi, lors de son premier interrogatoire sur le fond par le juge d'instruction. Il est entré dans sa cellule de la prison de Rebeuss dans la nuit du 7 au 8 mars, après avoir été formellement inculpé de détournement de deniers publics, association de malfaiteurs, et faux et usage de faux. Accusé d’avoir détourné un montant total de 2,7 millions d’euros entre 2011 et 2015 à travers la caisse d’avance de la mairie de Dakar, Khalifa Sall est désormais engagé dans un long combat judiciaire. Celui-ci commence dès ce vendredi 17 mars, avec son...
(APA 17/03/17)
APA - Dakar (Sénégal) - Face à la recrudescence des accidents de la circulation meurtriers, le gouvernement sénégalais a pris dix mesures ‘’d’application immédiate’’, censées lutter contre l’insécurité routière, grâce notamment à un contrôle draconien sur les véhicules et les deux roues. Selon un communiqué de presse publié mercredi soir par le ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, il sera procédé, par les services compétents de l’Etat, à ‘’l’immobilisation et à la mise en fourrière de toute véhicule en circulation dont le propriétaire n’a pas présenté son véhicule à la visite, sans motif valable, à l’expiration du délai de visite technique’’. La mise en fourrière concernera aussi les véhicules dont ‘’l’état de vétusté est tel que la...
(APA 17/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le conseiller spécial du président de la République en chargé de l'énergie, Boubacar Mbodj, a plaidé jeudi à Dakar, pour des infrastructures sécurisées pour l'exploitation du gaz et du pétrole découverts au Sénégal, estimant qu'il y va même de la sécurité alimentaire des populations. "Pour l'exploitation du gaz et du pétrole, le Sénégal a un défi de sécurité des infrastructures à relever, d’autant plus que ces ressources sont découverts en mer et sur la côte’’, a dit Mbodj, soulignant que si une catastrophe se produit dans ces zones, c'est la sécurité alimentaire des populations qui consomment beaucoup de poisson qui sera menacée. Il est d’avis qu’il faut donc assurer la sécurité des infrastructures d'exploitation du gaz et...
(APA 17/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - L’indice harmonisé de la production industrielle (IHPI) du Sénégal a enregistré une baisse de 6,4% en janvier 2017 par rapport au mois précédent, a appris vendredi APA auprès de l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). Selon l’ANSD, cette évolution est essentiellement imputable à une contreperformance de l’activité industrielle notée dans les industries chimiques (moins 33,8%), extractives (moins 5,5%) et des matériaux de construction (moins 1,6%). Toutefois, cette baisse est atténuée, notamment, par la bonne tenue de l’activité des industries textiles et du cuir, du papier et du carton ainsi que des mécaniques. En référence à celle du mois de janvier 2016, l’activité de production industrielle a régressé légèrement de 0,1%.
(Agence Ecofin 17/03/17)
(Agence Ecofin) - Au Sénégal, les efforts de l’Agence pour l’économie et la maitrise de l’énergie (AEME) ont fait économiser 500 millions de francs CFA à l’Etat. « Nous avons initié le programme "Sargal" qui a déjà audité 7 000 polices d’abonnement de l’administration. A l’évaluation de ce programme, ne serait-ce que pour le dernier trimestre, nous avons réussi à faire économiser à l’Etat du Sénégal, un ½ milliard de francs», a déclaré Birame Faye, le directeur général de l’agence. Le dirigeant a en outre révélé que les anomalies administratives révélées par l’audit ont déjà été corrigées tandis que celles techniques sont en cours de correction. Ces résultats encourageants sont cependant indépendants de ceux attendus de la campagne de remplacement...
(APA 17/03/17)
APA-Dakar (Sénégal)- Les organisations sous régionales et continentales de l’Afrique doivent parvenir à la mise en place d’un socle de compétences dans le secteur de l’éducation et qui sera accepté par tous, a appelé, vendredi à Diamniadio (30 km de Dakar), Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’Education du Sénégal. «Dans un contexte marqué par l’émergence d’organisations sous régionales et continentales, l’Afrique doit mettre en place un socle de compétences dans le domaine de l’éducation. Ce socle doit être accepté par tous et permettre d’améliorer la qualité du système éducatif», a dit Serigne Mbaye Thiam. Il prenait part à un panel dans le cadre de la triennale 2017 de l’Adea, délocalisée au Sénégal. Initialement prévue au Maroc du 14 au 17...
(Jeune Afrique 17/03/17)
Une Tunisienne, un Marocain, un Ivoirien et un Sénégalais apparaissent dans le "classement 2017 des 100 jeunes leaders mondiaux" du Forum économique mondial de Davos. Plusieurs Africains figurent dans la prestigieuse liste des 100 « jeunes leaders mondiaux » (« Young Global Leaders ») rendue publique par le Forum économique mondial. Connu pour sa réunion annuelle des dirigeants du globe à Davos, cet organisme choisit chaque année une centaine de personnalités de moins de 40 ans – hommes et femmes d’affaires, fondateurs d’ONG, engagés en politique, scientifiques – qui « relèvent les défis les plus complexes avec une approche innovante ». « Chaque année, nous sélectionnons les hommes et femmes de moins de 40 ans les plus innovants, entreprenants et...
(AFP 16/03/17)
Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy, chef de la confrérie musulmane des tidianes, une des plus importantes du Sénégal, est décédé à l'âge de 91 ans, ont rapporté jeudi des sources officielles et la presse sénégalaises. Musulmans à 95%, les Sénégalais suivent un islam sunnite dominé localement par d'importantes confréries soufies, essentiellement celles des tidianes, des mourides, des qadres et des layènes. Le défunt "khalife général" (calife) des tidianes, également appelé "Al-Makhtoum" ("Le mystique"), a été inhumé dans la nuit de mercredi à jeudi à Tivaouane, un fief de la confrérie à environ 90 km à l'est de Dakar, ont indiqué plusieurs médias dont l'Agence de presse sénégalaise (APS, officielle) et le quotidien pro-gouvernemental Le Soleil. Signe de son importance, plusieurs...
(RFI 16/03/17)
Le Sénégal est en deuil après la disparition de Serigne Cheikh Tidiane Sy «al-Makhtoum», Grand Khalife de la confrérie Tidiane, âgé de 91 ans, a-t-on appris ce jeudi 16 mars. Le plus haut responsable de la première confrérie en nombre de fidèles du pays était un homme très respecté. Les hommages et les condoléances se succèdent. C’est un ciel gris qui accompagne la tristesse de la population. Grand Khalife depuis 2012, homme de savoirs, Cheikh Tidiane Sy « al-Maktoum » était respecté par tous les musulmans, pas seulement ceux de sa confrérie, comme l'explique l’historien Massamba Gueye. « C’est cela que ressent le Sénégal aujourd’hui, un vide. Et on l’appelait "al-Markhtoum", qui en arabe signifie "le caché". Et c’est ce...
(RFI 16/03/17)
Khalifa Sall et ses co-inculpés, en prison depuis 8 jours, sont entendus ce jeudi et vendredi par le doyen de juges d'instruction. Les chefs d'accusations à l'encontre du maire et de ses proches collaborateurs sont graves. Ils sont notamment soupçonnés de détournements de fonds publics et d'association de malfaiteurs. La justice reproche à Khalifa Sall de ne pas avoir, entre 2011 et 2015, justifié l'utilisation de 2,7 millions d'euros issu d'un fonds de l'Etat. Quatre inculpés aujourd'hui jeudi ; les 4 autres, notamment Khalifa Sall, demain vendredi.
(Jeune Afrique 16/03/17)
Accusé de détournement de fonds publics, le maire de Dakar est incarcéré depuis le 7 mars. Pour lui et ses sept co-accusés démarre une longue procédure judiciaire, à commencer par de nouveaux interrogatoires sur le fond par le juge d'instruction, à partir de ce jeudi. La procédure ne fait que commencer pour Khalifa Sall. Accusé de détournement de deniers publics dans la gestion de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, pour un montant de 2,7 millions d’euros entre 2011 et 2015, le rival socialiste de Macky Sall a été placé sous mandat de dépôt à la prison de Rebeuss le 7 mars, en compagnie de quatre de ses co-accusés dans cette affaire : Mbaye Touré (le « DAF...
(Jeune Afrique 16/03/17)
Selon le gouvernement guinéen, l'ancien aide de camp de Moussa Dadis Camara a été inculpé d'une quinzaine de chefs d'accusations. Un événement salué par les organisations de défense des droits de l'homme. La liste est longue comme un jour sans riz. Un communiqué du service de presse du ministère guinéen de la Justice publié a dévoilé mercredi 15 mars les chefs d’accusation retenus contre le commandant Aboubacar Sidiki Diakité alias Toumba. Celui-ci est désormais « poursuivi pour des faits de meurtres, de viols, de pillages, d’incendies volontaires, de vols à main armée, de coups et blessures volontaires, d’outrages à agents de la force publique, de tortures, d’enlèvements, de séquestrations, d’agressions sexuelles, d’attentats à la pudeur, de responsabilité de commandement des...
(APA 16/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - L’encours du crédit intérieur au Sénégal s’est établi à 3474,9 milliards FCFA (environ 5,559 milliards de dollars) à fin décembre 2016, a appris APA, mercredi, auprès de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Par rapport à fin septembre 2016 où il s’établissait à 3308,7 milliards FCFA, cet encours connait une progression de 5% en valeur relative et 166,2 milliards FCFA en valeur absolue (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). Cette hausse est due essentiellement aux créances nettes du système bancaire à l’Etat qui ont vu leur niveau augmenter de 28% à 513,3 milliards. Concernant les crédits au secteur privé, ils ont légèrement augmenté de 1,9% se situant à 2961,5 milliards FCFA contre 2907,6...

Pages