Lundi 24 Juillet 2017
(Sud Quotidien 18/07/17)
En campagne électorale dans l’axe Nord du pays, la tête de liste nationale de la Coalition Gagnante Mankoo Wattu Senegaal a drainé les foules par sa marche bleue hier, lundi 17 juillet. De Kébémer, sa ville natale, où il a été accueilli par une foule indescriptible à Louga, Me Abdoulaye Wade a renoué avec les grandes mobilisations politiques qu’on lui connaissait. La boucle a été bouclée dans la soirée, à Saint-Louis, où le Pape du Sopi a été accueilli par un véritable...
(Sud Quotidien 18/07/17)
La tête de liste départementale de Benno à Dakar, Amadou Ba, a assuré hier, lundi 17 juillet, au Père Marcel Faye, Curé de la paroisse Marie Immaculée des Parcelles assainies (Mipa) que l’Etat a pris en charge le dossier du terrain litigieux, afin de permettre l’extension de l’église. Des assurances prises lors de la visite qu’il a effectuée sur les lieux, en compagnie d’une forte délégation, et qui sonnent comme un appel du pied d’Amadou Ba à la communauté catholique des Parcelles assainies. Hier, lundi 17 juillet, la tête de liste départementale de Bby, en visite à l’Eglise Marie immaculée des PA (Mipa) a donné des assurances au Curé de l’Eglise, Père Marcel Faye, quant à l’extension de l’église, un...
(Sud Quotidien 18/07/17)
27 listes en lice dans le département de Thiès, pour 341 000 électeurs répartis dans 287 centres de vote devant abriter 718 bureaux de vote. Sur le terrain, les pro-Macky Sall mobilisent leurs troupes pour inverser la suprématie d’Idrissa Seck, l’ancien Premier ministre sous Wade qui garde toujours sa côte de popularité. Le Parti unitaire pour le Rassemblement (Mouchtarchidines Wal Mouchtarchidates) peut jouer à l’arbitre, à défaut de créer la surprise. La bataille pour le contrôle du département de Thiès risque d’être âpre pour ces élections législatives du 30 juillet 2017. Les coalitions en lice se mobilisent pour une redistribution des cartes dans la Capitale du Rail contrôlée par le président du Conseil départemental, Idrissa Seck. La coalition Benno Bokk...
(RFI 18/07/17)
Au Sénégal, après une interruption de 24 heures suite au drame au stade Demba-Diop, la campagne pour les législatives du 30 juillet a repris de plus belle. Deux têtes de liste, l’ex-président Abdoulaye Wade et le Premier ministre Mohamed Dionne sont en tournée dans le pays. Khalifa Sall, le maire de Dakar, est lui toujours en prison mais poursuit son combat pour mener sa campagne à l'extérieur. Ses avocats ont déposé lundi en fin de journée une nouvelle demande de liberté provisoire. Le camp Khalifa Sall cherche, une fois de plus, à mettre le pouvoir et Macky Sall sous pression. « La violation des droits politiques est flagrante, l'Etat doit respecter ses engagements et lui permettre de mener campagne »,...
(AFP 18/07/17)
Une enquête a été ouverte au Sénégal après la mort de huit personnes samedi à Dakar dans des violences en finale de la Coupe de la ligue de football, a annoncé lundi le procureur de la République. La campagne des élections législatives du 30 juillet a par ailleurs repris lundi après une suspension de 24 heures en raison de ce drame, ont annoncé...
(RFI 18/07/17)
La bousculade dans le stade Demba-Diop de Dakar où se tenait la finale de la Coupe de la Ligue de football sénégalaise a fait huit morts et plus de 100 blessés, a annoncé ce lundi lors d’une conférence de presse le procureur de la République venu faire le point sur l'enquête 48 heures après le drame. Fermeté et action. Voilà ce que le procureur a voulu mettre en avant. « L’enquête sera complète, aucune piste ne sera négligée, les responsabilités seront établies et les auteurs de ces actes ignobles seront traduits devant la justice », a annoncé le procureur de la République lundi. Le problème, c’est que même s'il s'est rendu sur place et si deux inspecteurs dirigent l'enquête, Bassirou...
(L'Union 18/07/17)
Organisée par GBC International, une structure spécialisée dans l'assistance scolaire, médicale et funéraire, en partenariat avec la Fédération des établissements privés d'enseignement supérieur du Sénégal (Fepes), cette première édition, qui devra durer trois jours (jusqu'à ce samedi), a permis aux responsables de ces structures de présenter aux futurs étudiants, qui sont désireux de poursuivre leurs études au Sénégal, les opportunités qu'offre ce pays en termes de formation. Jouant le rôle de tutorat, GBC International a pour rôle de les accompagner, a souligné son responsable, Maurice Engandjas. Lors de son intervention, devant de nombreux visiteurs à l'instar de l'ambassadeur du Gabon au Sénégal, Onanga Ndiaye, du représentant de l'ambassade du Sénégal au Gabon, Niang, Maurice Engandjas a présenté les opportunités de...
(Jeune Afrique 18/07/17)
La justice affirme qu’« aucune piste ne sera négligée » dans l’enquête ouverte suite à la mort de huit personnes, tuées samedi 15 juillet au stade Demba Diop de Dakar, après des violences entre supporteurs des clubs de Mbour et de Ouakam. Alpha, qui était dans les tribunes, raconte sa soirée de cauchemar à Jeune Afrique. « Ce que j’ai vu là-bas… C’est très dur. Les visages étaient défigurés. Les corps tordus. Je peux vous dire que ces images-là ne vont pas partir. » Alpha Rachid Guire, joint par téléphone par Jeune Afrique, raconte le drame depuis sa chambre d’étudiant à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Cette chambre où, justement, sa soirée avait commencé, samedi. Les amis étaient venus...
(APA 18/07/17)
APA Bissau (Guinée Bissau) - Les autorités chargées de la surveillance maritime de la Guinée-Bissau ont capturé onze pirogues de pêcheurs sénégalais qui pratiquaient la pêche illégale dans les eaux territoriales bissau-guinéennes, tandis que quatre autres ont réussi à s’échapper emportant avec eux un élément de la garde nationale. S’adressant à la presse au port de Pindjiguiti, lors de la présentation publique de ces pirogues, le coordonnateur des activités de pêche des services d'inspection (FISCAP), a expliqué que les saisies de résultent d'une opération conjointe entre le ministère des Pêches, l’Administration maritime, la Marine et la Garde nationale. « Onze pirogues ont été saisies, mais quatre autres se sont échappées emportant avec elles un élément des forces de la Garde...
(AFP 18/07/17)
Le latéral gauche sénégalais Saliou Ciss s'est engagé pour trois ans avec Angers en provenance de Valenciennes (L2), a annoncé lundi soir le club de L1. Ciss, 27 ans, évoulait depuis quatre saisons avec Valanciennes (L2). Lors de la dernière saison, l'international sénégalais a inscrit 8 buts en 27 rencontres.
(AFP 17/07/17)
La campagne des élections législatives du 30 juillet au Sénégal a repris lundi après une suspension de 24 heures en raison du drame qui a fait huit morts samedi lors de la finale de la Coupe de la ligue de football. La Fédération sénégalaise de football (FSF) a par ailleurs suspendu l'Union sportive de Ouakam (USO), une équipe d'un quartier de Dakar, dont les supporters sont soupçonnés d'avoir provoqué les incidents meurtriers pendant les prolongations de cette finale, et le Stade de Mbour, un club à 80 km au sud de la capitale...
(AFP 17/07/17)
Les autorités sénégalaises ont suspendu dimanche toutes les manifestations sportives et culturelles dans le pays jusqu'aux législatives de la fin du mois et promis de renforcer la sécurité dans les stades en réaction à la mort de huit personnes après des échauffourées entre supporters lors d'une finale de football à Dakar. "Toutes les activités sportives ou culturelles sont interdites sur l'étendue du territoire national pendant toute la durée de la campagne électorale" précédant les législatives du 30 juillet, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Seydou Gueye.
(SeneNews 17/07/17)
Après l’événement tragique qui a eu lieu hier au de Démba Diop, coûtant la vie à huit personnes, le chef de l’État veut que la lumière soit faite sur cette affaire afin que les responsables soient trouvés et punis.Dans un communiqué parvenu à seneweb, Macky Sall se dit «indigné» par ces incidents qui ont occasionné des morts et des blessés, le samedi 15 juillet 2017. «Le président de la République a donné des instructions fermes pour que la lumière soit faite sur ce drame et que les responsables soient identifiés et sanctionnés sans faiblesse coupable», a rapporté la cellule de communication de la Présidence qui ajoute que «d’ores et déjà, le chef de l’Etat a instruit le Premier ministre de...
(RFI 17/07/17)
A Dakar, l'effondrement d'un mur suite à une bousculade au stade Demba-Diop lors de la finale de la Coupe de la Ligue de football entre les clubs de Ouakam et de Mbour, a fait au moins 8 morts par asphyxie et des dizaines de blessés, samedi 15 juillet. Le gouvernement sénégalais a publié ce dimanche un communiqué dans lequel il annonce un certain nombre de mesures. Le gouvernement sénégalais interdit notamment toutes les activités sportives ou culturelles pendant la campagne électorale. Cette campagne pour les législatives du 30 juillet est d’ailleurs à l’arrêt ce dimanche sur décision des grandes coalitions politiques elles-mêmes. Le gouvernement a également annoncé l’ouverture prochaine d’une information judiciaire afin d’établir les responsabilités du drame. Le stade...
(Enquête 17/07/17)
La tête de liste nationale de la Coalition ‘’Osez l’avenir’’ était hier de passage à Mbour. Pour présenter son programme, dans le cadre de la campagne pour les Législatives du 30 juillet 2017. Ses propos ont été surtout axés sur l’économie de la ville, notamment le tourisme et la pêche. Mbour étant une ville, un département à la fois touristique et halieutique, Aissata Tall Sall, promet, une fois élue à l’Assemblée nationale, de définir des politiques de relance de ses différents secteurs. La tête de file de ‘’Osez l’Avenir’’ a aussi dénoncé la ‘’désuétude’’ dans laquelle se trouve le département. ‘A travers Sally Portudal, Senghor a créé une zone balnéaire consacrée au tourisme de haut niveau. Donc, il est impensable...
(Enquête 17/07/17)
Le 5ème congrès de la société sénégalaise de pédiatrie a démarré hier. Une occasion pour les spécialistes de réfléchir sur les stratégies visant à mieux lutter contre la malnutrition qui est préoccupante au Sénégal. L’allaitement maternel exclusif est préconisé. Au Sénégal, la prévalence de la malnutrition aigüe sévère est de 8,8% et celle de la malnutrition chronique est de 15%, renseigne le Directeur général de la Santé, Dr Pape Abdoulaye Diack. Il existe, cependant, des inégalités dans sa répartition territoriale. ‘’Les départements de Ranérou, Kanel et Podor enregistrent les prévalences les plus élevées. Quant aux risques, elles sont multiples et complexes. Malgré le travail effectué, il y a beaucoup de facteurs bloquants dans les zones frontalières. C’est l’insuffisance de la...
(SeneNews 15/07/17)
Les citoyens voteront avec les nouvelles cartes biométriques. Celui qui n’a pas encore récupéré la sienne n’accomplira pas son devoir citoyen. C’est du moins ce qui est retenu jusqu’ici.Est-ce que les citoyens qui n’ont pas récupéré leur carte biométrique jusqu’au jour du scrutin pourront voter avec leur ancienne carte d’électeur ? Telle a été la question qui a été posée, hier, au DG de la DAF, Ibrahima Diallo. Sa réponse a été très claire. « A ce jour, aucune disposition légale ne permet de voter avec l’ancienne carte », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter: « il est dit dans la refonte que si le fichier atteint 4 millions, on votera avec cette nouvelle carte d’électeur ». Ibrahima Diallo a aussi rappelé...
(Enquête 15/07/17)
Après quatre jours de campagne électorale, la tête de liste nationale de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal montre bien qu’il est présent, même s’il est absent physiquement. A travers une correspondance reçue hier à EnQuête, Khalifa Sall laisse entendre qu’on l'a privé de liberté pour l’empêcher de participer à ladite campagne. Le maire de Dakar a fait le procès du régime et promet un Parlement de rupture, plus exactement une ‘’Assemblée du peuple’’ Après quatre mois de détention préventive, Khalifa Sall brise le silence. Et c’est pour bien marquer sa présence à cette campagne électorale pour les Législatives du 30 juillet prochain qui a démarré dimanche dernier, sans lui, du fait de son incarcération. A travers une correspondance adressée au...
(RFI 14/07/17)
«Khalifa Sall vous écrit», c’est le titre de la lettre publiée, dans la nuit de jeudi à vendredi, par l’équipe de campagne du maire de Dakar. Khalifa Sall, candidat aux législatives du 30 juillet 2017, est en prison depuis le 7 mars. Il est soupçonné par la justice de détournements de deniers publics à hauteur de 2,7 millions d’euros. Son incarcération lui interdit de parler, de communiquer, mais le maire candidat a donc fait le choix de publier cette lettre aux Sénégalais. « Ensemble pour une Assemblée du peuple », voilà comment Khalifa Sall conclut cette lettre qui est à la fois un programme de campagne et un véritable brûlot contre le pouvoir. « Je tiens à exprimer ma gratitude...
(RFI 14/07/17)
Au Sénégal, la campagne pour les élections législatives du 30 juillet se poursuit. Une campagne particulière marquée par le retour d'Abdoulaye Wade, l'ex-président qui, a 91 ans, est candidat à la députation tout comme le maire de Dakar, Khalifa Sall, qui fait campagne depuis la cellule de sa prison. Le président Macky Sall, qui a mis son Premier ministre en tête de liste, suit les débats de près, mais évite d'y participer directement. « Comme on ne prélève pas d’impôt sur les applaudissements, je les voudrais plus sociables ».

Pages