| Africatime
Mercredi 28 Septembre 2016
(Le Quotidien (Sn) 28/09/16)
Le Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames), le Syndicat des travailleurs de la santé (Syntras) et le Syndicat unique des travailleurs municipaux (Sudtm), regroupés au sein de 2sau, seront en grève à partir du 29 septembre prochain. Durant 48 heures, les blouses blanches, membres de ces trois syndicats, vont encore bouder les établissements sanitaires. Une manière pour eux d’exiger le respect des engagements signés avec l’Etat du Sénégal. Cette grève avait été annoncée lors d’une conférence de presse tenue le 2 septembre dernier. ndieng@lequotidien.sn
(SeneNews 28/09/16)
Le Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames), le Syndicat des travailleurs de la santé (Syntras) et le Syndicat unique des travailleurs municipaux (Sudtm) sont très remontés contre leur ministère de tutelle. Ils ont donc décrété 48 heures de grève à compter de ce jeudi. Pour ces trois syndicats réunis au sein de 2sau, il est temps d’exiger le respect des engagements signés avec l’Etat du Sénégal. Pour se faire les travailleurs de la santé comptent compte enclencher un bras de fer avec le gouvernement en rangeant leurs blouses les 29 et 30 septembre prochain. Ils ont décidé de bouder les établissements sanitaires et leurs nombreux patients pour deux jours. Cependant, comme à l’accoutumée, les urgences seront assurées, de même...
(SeneNews 28/09/16)
Le ministère de l’Intérieur a annoncé mardi la suspension momentanée de la production de la carte nationale d’identité. Dans un communiqué parvenu à l’APS, il explique cette suspension par les travaux d’installation des nouveaux équipements prévus pour la mise en place de la nouvelle carte biométrique de la CEDEAO et de la refonte partielle des listes électorales.
(SeneNews 28/09/16)
Le président de La Commission nationale du Dialogue des Territoires -CNDT-, Djibo Keyti KA, a émis le souhait de voir siéger des représentants d’autres institutions dans cette commission. Créée par décret N°2015 – 1970 du 28 décembre 2015, la CNDT dirigée par l’ancien ministre, Djibo Leyti KA, est composée jusqu’alors de 14 membres. Pour son président, «la commission pourrait s’enrichir de représentants d’autres institutions comme Le Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) ou même du Secteur privé national et d’organisations...
(Enquête 28/09/16)
Les différents acteurs de l’Education nationale se sont retrouvés hier à Saly, dans le cadre d’une rencontre pré-rentrée. Ce séminaire de 3 jours va leur permettre de faire le diagnostic des maux qui gangrènent le système éducatif. La rentrée des classes, c’est dans quelques jours. Mais déjà, les acteurs se préparent à jeter les bases d’une année scolaire paisible. Le syndrome de ces dernières années est encore là. Pour éviter ce spectre, l’ensemble des acteurs de l’Education nationale se sont...
(Jeune Afrique 28/09/16)
Rachetés en mai 2015 par le groupe agroalimentaire NMA-Sanders de l’homme d’affaires sénégalais Ameth Amar, les Moulins Sentenac, monument industriel au pays de la Teranga, vont bientôt redémarrer leurs activités de fabrication de farines de blé, de maïs et de mil, de pâtes alimentaires ainsi que de provendes (aliments destinés au bétail et à la volaille). Les travaux de modernisation de l’usine de Bel-Air, près du port de Dakar, seront finalisés dans un mois. Réalisés par le français ESI, chargé...
(Jeune Afrique 27/09/16)
Camouflet pour la justice sénégalaise : saisie d'une demande de confiscation immobilière et bancaire, la justice parisienne ne voit rien à reprocher à Karim Wade et Bibo Bourgi au vu du code pénal français. C’est depuis le Qatar, où il réside depuis sa libération, le 24 juin, que Karim Wade a accueilli la bonne nouvelle. Via WhatsApp, où son compte a adopté comme photo de profil le drapeau sénégalais, il a répercuté lundi soir, 26 septembre, le communiqué rédigé par...
(RFI 27/09/16)
Au chapitre judiciaire, bonne nouvelle pour Karim Wade. La justice française s'oppose à la saisie de ses biens parisiens. Le fils de l'ancien président sénégalais est accusé d'enrichissement illicite. Finalement, il pourra garder l'appartement et le compte bancaire concernés. La justice française estime qu'aucune infraction ne peut être reprochée à l'ex-ministre. La situation judiciaire de Karim Wade connaît aujourd’hui une embellie et l’éclaircie est venue de Paris. « Monsieur 15 % », son surnom à Dakar pour les commissions qu’on...
(Sud Quotidien 27/09/16)
Le Comité d’initiative pour l’érection du mémorial Le Joola a commémoré hier, lundi 26 septembre à la Place du Souvenir, le quatorzième anniversaire du naufrage du bateau Le Joola par un panel qui portait sur le thème « Le naufrage du bateau le Joola : la presse et l’éducation citoyenne ». En cette circonstance, c’est un véritable appel à la sensibilisation et à l’éducation citoyenne qui a été lancé pour éviter qu’une telle catastrophe ne se reproduise. Le naufrage du...
(AFP 27/09/16)
Un détenu sénégalais tué il y a une semaine lors d'une mutinerie dans le principal établissement pénitentiaire de Dakar a succombé à des blessures par balle à la tête, selon le rapport d’autopsie cité mardi par les médias locaux. Le ministre de la Justice Sidiki Kaba, qui s'est rendu samedi à la suite de cette mutinerie à la Maison d'arrêt et de correction (MAC) de Rebeuss, chroniquement surpeuplée, en raison notamment de détentions préventives excessivement longues, a annoncé la construction...
(Sud Quotidien 27/09/16)
L’Etat du Sénégal ne pourra pas mettre la main sur les appartements parisiens de Karim Wade et Bibo Bougi, condamnés par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). Selon des sources concordantes, le Tribunal de grande instance de Paris qui ne reconnait pas le délit d’enrichissement illicite a purement et simplement débouté l’Etat du Sénégal dans sa requête de recouvrir les appartements des susnommés, sis au XVième arrondissement de Paris. La justice française n’a pas validé les requêtes du...
(RFI 27/09/16)
Au Sénégal, le 26 septembre 2002 est une date tragique pour le Sénégal. Il y a 14 ans, en pleine nuit, le ferry Le Joola se retournait au large de la Gambie. Le navire pouvait légalement accueillir 550 passagers ; plus de 2 000 étaient à bord. Officiellement, 1 863 personnes sont mortes dans cette catastrophe. Si les familles des victimes et les rescapés ont été indemnisées, elles attendent toujours de connaitre la vérité sur ce drame et que le navire soit renfloué. Quatorze ans après, une cérémonie d'hommage s’est tenue, ce lundi 26 septembre, à Dakar.
(Sud Quotidien 27/09/16)
Le collectif des avocats de Karim Wade jubile après la décision de la justice française de rejeter les demandes présentées pour obtenir la confiscation des biens appartenant à leur client par l’Etat du Sénégal. Un Etat qui « se prévalait de l’arrêt tant décrié de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (Crei), juridiction d’exception ressuscitée par le President Macky Sall en violation de la Constitution et des conventions internationales signées par le Sénégal », indique en fait dans un...
(Sud Quotidien 27/09/16)
Les informations faisant état d’un éventuel rapprochement entre l’Union centriste du Sénégal (Ucs) d’Abdoulaye Baldé et l’Alliance pour la République (Apr) sont erronées et sans fondement. Le démenti est de la jeunesse du parti du maire de Ziguinchor ainsi que la directrice des structures de l’Ucs. Les responsables de l’Union centriste du Sénégal (Ucs) brisent le silence sur les rumeurs concernant un éventuel rapprochement entre leur parti et l’Alliance pour la République (parti au pouvoir). Dans un communiqué rendu public...
(SeneNews 27/09/16)
Tous les regards des libéraux se tournent vers Paris. C’est aujourd’hui que l’ancien ministre Karim Wade, candidat déclaré du Pds et son ami Aboukhalil dit Bibo seront fixés sur la saisie ou non de leurs biens. A la demande de l’Etat du Sénégal, un Tribunal français avait jugé avant de mettre en délibéré cette affaire. La procédure vise deux appartements parisiens, tous deux situés dans le 16e arrondissement, l’un appartenant à Karim Wade et l’autre à Bibo Bourgi. Condamnés par...
(SeneNews 27/09/16)
Selon un rapport conjoint du ministère de l’Agriculture et de l’équipement Rurale et de la Direction de l’analyse, de la prévision et des statistiques Agricoles, publié ce lundi 26 septembre 2016, la production agricole de 2015 est estimée à cinq millions de tonnes –toutes spéculations confondues-. Dans un rapport –Revue Sectorielle conjointe du secteur agricole 2015-, la production La production agricole 2015 est estimée à environ cinq millions de tonnes, toutes spéculations confondues. « 1.050.042 tonnes d’arachides, 367.500 tonnes d’oignons,...
(SeneNews 27/09/16)
Les Travailleurs de la Justice ont décidé de dérouler un quatrième plan d’action consistant à observer sur toute l’étendue du territoire national une grève de 72 heures à partir de demain, mardi 27 septembre 2016, en réaction au non-respect des engagements auxquels le gouvernement avait souscrit dans le cadre des négociations avec le Syndicat des Travailleurs de la Justice (SYTJUST) le 8 août 2016 au Ministère de La Justice. En effet, le comité technique créé pour réfléchir sur la réparation...
(Jeune Afrique 27/09/16)
En quinze ans, la société sénégalaise a révolutionné le marché de l'eau minérale et pénétré celui des jus de fruits. Prix accessibles, marketing agressif et innovation continue composent sa recette du succès. En 2001, lorsque la Société sénégalaise industrielle agroalimentaire (Siagro) débarque sur le marché de l’eau minérale, celui-ci est dominé par les marques occidentales importées, au point qu’au Sénégal la française Evian en est devenue synonyme. Depuis, beaucoup d’eau a coulé de la source naturelle du plateau de Diass,...
(Agence Ecofin 27/09/16)
Au Sénégal, les exportations de produits agricoles ont généré quelques 350 milliards de francs Cfa en 2015. C’est ce que révèle le rapport provisoire de la Revue conjointe du secteur agricole (RCSA) issu de la Direction de l’analyse, de la prévention et des statistiques agricoles du pays. Selon ce document, 1/5 des revenus générés par ces exportations (soit un peu plus de 71 milliards de francs CFA) provient des pays de la sous-région, notamment ceux du bloc de la Communauté...
(Sud Quotidien 27/09/16)
Passer d’un secteur social à un secteur économique, c’est ce à quoi doivent s’engager tous les acteurs du secteur agricole. Pour ce faire, il urge des attitudes et des comportements nouveaux pour révolutionner l’agriculture, a fait savoir hier, lundi 26 septembre, à Dakar, le ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural Papa Abdoulaye Seck, qui prenait part à la présentation de la deuxième édition de la revue conjointe du secteur agricole (Rcsa). Le pré-rapport de la Revue conjointe du secteur...

Pages