| Africatime
Jeudi 11 Février 2016
(AFP 11/02/16)
La police sénégalaise a arrêté "un présumé jihadiste" qui était soumis jeudi à un interrogatoire, après un renforcement de la vigilance face au risque d'attentats, a appris l'AFP auprès d'une source de sécurité. Cette source a confirmé l'identité de l'homme arrêté, révélée par les médias locaux, selon lesquels il serait soupçonné d'agir comme recruteur pour les jihadistes en Syrie. C'est "un présumé jihadiste qui est en train d'être interrogé" par la Division des investigations criminelles (Dic, police judiciaire), a affirmé la même source, ajoutant que "l'enquête est en cours", sans fournir donner de détail sur la date et le lieu de l'interpellation, ni les soupçons...
(Sud Quotidien 11/02/16)
Le débat portant sur la nationalité, en cours au Sénégal est loin de connaître son épilogue. En effet, en dépit de la mise en carde de Seydi Gassama d’Amnesty international Sénégal, le sujet continue de susciter des réactions. Dernières en date, la sortie du président du groupe parlementaire de la majorité, Bennoo bokk yaakaar (Bby), Moustapha Diakhaté. Dans un communiqué parvenu à notre rédaction hier, l’honorable député plaide pour la «suspension de tous les avantages et immunités dont jouit» l’ex chef d’État «au titre de son statut d’ancien Président de la République». Pour cause, Moustapha Diakhaté estime que la double nationalité de Monsieur Abdoulaye Wade révélée par les avocats de Monsieur Karim Wade et confirmé par l’ancien Président lui-même, représente...
(Le Quotidien (Sn) 11/02/16)
La Société financière internationale (Ifc en anglais) et l’Etat du Sénégal ont conclu avant-hier, un accord visant la production entre 50-200 mégawatts d’énergie solaire dans le cadre de l’initiative du groupe de la Banque mondiale dénommée Scaling solar.Le Sénégal est le deuxiéme pays africain à intégrer l’initiative. Le Sénégal rejoint Scaling solar. Il s’agit de l’initiative du groupe de la Banque mondiale visant la production entre 50-200 mégawatts d’énergie solaire. La Société financière internationale (Ifc en anglais) et l’Etat sénégalais...
(RFI 11/02/16)
L’ex-chef de l’Etat du Tchad est jugé devant les chambres africaines extraordinaires africaines à Dakar pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre et actes de tortures. Toute la journée, le procureur a déroulé ces arguments pour demander, en fin de journée, cette lourde condamnation. L'accusation, elle, annonce qu'elle plaidera non-coupable. Peut-être dans un dernier espoir de faire réagir l’accusé, le procureur récite un verset du Coran. Hissène Habré ne bouge pas. Mbacké Fall demande à la cour une condamnation à perpétuité. « M. le président, je requiers qu'il vous plaise de prononcer la condamnation de Hissène Habré à...
(Jeune Afrique 11/02/16)
La sévérité du réquisitoire était prévisible. Au terme d'une longue intervention entamée ce mercredi matin à 9 heures locales, le procureur général près la Chambre africaine extraordinaire d'assises, Mbacké Fall, suppléé par ses trois adjoints, a requis contre Hissène Habré l'emprisonnement à perpétuité, la peine maximum prévue par le statut des Chambres africaines extraordinaires (CAE). Selon les magistrats du Parquet, qui sont longuement revenus sur les principaux épisodes de la répression survenue au Tchad pendant le règne de l’ancien président...
(Groupe Futurs Médias 11/02/16)
Encore l’affaire Karim Wade sur la place publique. Selon l’Observateur de ce jeudi 11 février 2016, «l’Etat du Sénégal n’a pu mettre la main sur un franc de Karim Wade dans 15 banques du Sénégal dans le cadre de la saisie de ses biens décidés par la CREI, en revanche, la SGBS a révélé un compté débiteur de 231 531 989 FCFA, sauf erreur ou omission, clôturé le 23 décembre 2006». Quand à la Cbao, poursuit le journal «elle abonde...
(SeneNews 11/02/16)
Le secteur de l’énergie au Sénégal se portera mieux sous peu. C’est du moins la conviction du directeur général de Petrosen, la Société des pétroles du Sénégal. A en croire ce dernier, l’exploitation du gisement de gaz récemment découvert au Sénégal devrait profiter en priorité au secteur de l’énergie. « Dans les découvertes de gaz, c’est le marché de gaz qui est visé en premier lieu. Nous pensons que le principal marché de ce gaz doit être l’électricité au Sénégal...
(SeneNews 10/02/16)
La montagne a accouché d’une petite souris. C’est la conclusion que l’on peut tirer de la rencontre entre l’intersyndicale des travailleurs des collectivités locales et le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire, Abdoulaye Diouf Sarr. Après 5 heures d’horloge, les deux parties n’ont pas pu empêcher la grève en cours. Cette rencontre tenue à huis clos a vu la médiation du Haut Conseil du dialogue social (Hcds) et l’Association des Maires du Sénégal (Ams)...
(Le Quotidien (Sn) 10/02/16)
Le Syndicat autonome des enseignants du supérieur (Saes), dont les 48 h de grève expirent aujourd’hui, ambitionne de mobiliser plus de 10 mille enseignants dans la rue pour pousser le gouvernement à respecter et à matérialiser les accords qu’il a signés avec ledit syndicat le 16 mars 2015. Yankhoba Seydi, coordonnateur du Saes de l’université de Dakar, salue la réussite de ce mouvement. Le Syndicat autonome des enseignants du supérieur (Saes) ne décolère pas. Après 48 h de grève qui...
(Groupe Futurs Médias 10/02/16)
Sur instruction du Chef de l’Etat, Monsieur le Premier Ministre a réuni, le mardi 9 février 2016, les maires du département de Dakar, en présence des ministres concernés par la mise en œuvre de l’Acte III, réforme phare du Président Macky Sall, initiée pour renforcer la décentralisation dans notre pays, autour des problématiques de la gouvernance locale, du renforcement des collectivités locales dans leurs moyens et leurs prérogatives, en vue de leur épanouissement a appris ce mardi IGFM dans un...
(Sud Quotidien 10/02/16)
Le différend opposant le maire de Dakar, Khalifa Sall, et le ministre du Renouveau urbain, Diène Farba Sarr, a été tranché hier, mardi 9 février 2016, par le Premier ministre Mahammed Dionne. L’aménagement de la Place de l’indépendance, objet du litige entre les deux parties, échoit désormais au maire socialiste de Dakar, même si c’est pour une durée de 11 mois. Le verdict est tombé hier, à l’issue d’une réunion organisée par le chef du gouvernement, en présence des ministres...
(Le Quotidien (Sn) 10/02/16)
Le chef de l’Etat sénégalais fait partie de la Délégation de haut niveau devant se rendre à Bujumbura (Burundi) et mise en place par le nouveau président en exercice de l’Union africaine (Ua). Macky Sall est désigné par le chef de l’Etat tchadien, indique un communiqué de la Présidence sénégalaise parvenu hier au journal Le Quotidien. Outre le chef de l’Etat sénégalais, on note pour l’Afrique de l’Ouest, la présence dans cette délégation de son homologue mauritanien, Moha­med Ould Abdel...
(Jeune Afrique 10/02/16)
Le contrat de 250 milliards de F CFA (381 millions d'euros) sera exécuté en deux temps d'ici 2020 et verra l’assembleur marocain Riad Motors ouvrir une usine de montage. Des entrepreneurs privés réunis au sein de la Coopérative des entreprises de transport de marchandises du Sénégal (Cnetm) ont reçu, le 6 février dernier, un premier lot de 73 camions gros porteurs de marque Sinotruck. La flotte de 3 000 véhicules gros porteurs doit être renouvelée d’ici quatre ans pour 250...
(Groupe Futurs Médias 10/02/16)
Tout le monde attendait que sa vient de lui. Non seulement en tant frère du Président de la République qui a initié l’Acte 3 de la Décentralisation, mais en tant que Président de l’Association des Maires du Sénégal. D’après Libération, en marge du vote du Budget du conseil départemental de Nioro, Aliou Sall a reconnu que les collectivités locales traversent des difficultés financières énormes. «Au Sénégal, les ressources financières allouées aux collectivités locales sont largement insuffisantes. Si on l’articule à...
(SeneNews 10/02/16)
En décrétant un arrêt de cours de 48 heures à partir du mardi, le Syndicat autonome de l’Enseignement supérieur (Saes) entame son premier plan d’action cette année. D’ailleurs c’est dans cette logique qu’il compte tenir une Assemblée générale de campus ce jeudi 11 février pour évaluer la situation. Cependant, le ministre de l’Économie, des Finances et du plan a été désigné en conférence de presse hier par le syndicat comme l’unique responsable du non-respect des accords par le gouvernement. Les...
(Sud Quotidien 09/02/16)
Le Syndicat autonome de l’Enseignement supérieur (Saes) entame son premier plan d’actions cette année en décrétant un arrêt de cours de 48 heures à partir d’aujourd’hui mardi. Il sera suivi d’une Assemblée générale de campus jeudi 11 février pour apprécier la situation. En conférence de presse, hier, lundi 8 février, le syndicat charge le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan qui est à l’origine du non-respect des accords par le gouvernement. Le Syndicat autonome de l’Enseignement supérieur (Saes)...
(Jeune Afrique 09/02/16)
Deux sociétés du groupe agro-industriel ont signé avec l'australien Avenira des accords contraignants pour investir environ 17,7 millions d'euros dans le projet minier Baobab. Déjà présent au tour de table de la société aurifère Teranga Gold Corporation, qui opère la mine de Sabodala au Sénégal, le groupe Mimran poursuit sa diversification dans le secteur minier, en finalisant son partenariat avec Avenira Ltd, une société cotée à la bourse australienne. Dénommé Minemakers jusqu’en novembre 2015, Avenira mène notamment le projet phosphatier...
(RFI 09/02/16)
A Dakar, le procès d'Hissène Habré a repris ce lundi matin. L’ex-président du Tchad est jugé pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et actes de tortures par les Chambres africaines extraordinaires. Et depuis l’ouverture de l’audience, ce sont les parties civiles qui ont la parole lors des plaidoiries. Avec notre correspondant à Dakar, Guillaume Thibault Hissène Habré a été presque porté jusqu’à sa chaise pour assister aux plaidoiries. Le président du tribunal a vérifié la présence de toutes les...
(Sud Quotidien 09/02/16)
La présidente de la Convergence des acteurs pour la défense des valeurs républicaines (Car Leneen), le Pr Amsatou Sow Sidibé, a réaffirmé encore hier, lundi, sa position sur l’avis du Groupe de travail des Nations unies sur la détention arbitraire de Karim Wade. Lors d’une conférence de presse qu’elle a tenue chez elle, l’ex-ministre est revenue également sur sa mission difficile de conseillère du président de la République mais aussi sur les conditions de son limogeage. C’est une Amsatou Sow...
(Jeune Afrique 09/02/16)
Les premières plaidoiries des parties civiles ont commencé lundi. Suivront jeudi et vendredi celles de la défense avec, entre-temps, le réquisitoire très attendu du procureur général des chambres africaines extraordinaires, mercredi. Reed Brody : « Le procès Habré prouve que la société civile africaine n'est pas vouée à l'impuissance » Procès Habré : quatre esclaves sexuelles du régime sortent du silence Après deux mois d’interruption, le procès-marathon de Hissène Habré touche à son épilogue. En vertu du calendrier fixé par...

Pages