| Africatime
Jeudi 30 Mars 2017
(RFI 30/03/17)
Un an après leur dernière conférence de presse, les membres du mouvement citoyen se sont à nouveau exprimés mercredi 29 mars à Dakar. Une prise de parole pour dénoncer le pouvoir actuel et annoncer un grand rassemblement populaire. C'est sur le toit de leur QG, quartier Parcelles assainies, que les Y’en a marre ont dévoilé leur nouveau slogan : « Lu Eppe Tuuru », la goutte qui fait déborder le vase. Thiat, porte-parole du mouvement estime qu'après 5 ans à la présidence, Macky Sall a déçu. « Y a pas bilan plus lourd que cela. Déception, trahison de ses propres promesses. Il a plus de milices qu’Abdoulaye Wade.
(RFI 30/03/17)
Au Sénégal, le dossier judiciaire de Khalifa Sall évolue. Le maire de Dakar est soupçonné par la justice d'avoir détourné 2,7 millions d'euros, de l'argent issu d'un fond de l'Etat. Désormais, le maire va faire face directement à l'Etat sénégalais. Les autorités ont en effet décidé de se porter partie civile, des avocats ont été désignés. Pour maître Félix Sow, il ne fait aucun doute que les sommes détournés l'ont été au détriment du pays ; l'avocat demande donc à la justice de faire son travail et estime que les demandes de liberté provisoire ne peuvent pas être acceptées.
(Jeune Afrique 30/03/17)
Le spécialiste des relations clients né au Sénégal n’en finit plus de grandir : il prévoit d’ouvrir cinq à sept plateformes d’ici à la fin de l’année et de prendre le virage du numérique. Son vice-président et directeur général, Nidal El Kamouni, la voit comme la première entreprise née sur le continent africain à pouvoir y rivaliser avec les géants indiens de la relation clients comme Tech Mahindra et ses 80 000 salariés. Venu à Paris le 8 mars pour rencontrer...
(Agence Ecofin 30/03/17)
C’est ce jour, 30 mars 2017, qu’entre en vigueur l’abolition des frais d’appel en roaming entre le Sénégal, Togo, Sierra Léone, Côte d’ivoire, Mali, Guinée et Burkina Faso, tous membres de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao). L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a annoncé qu’elle procédera en effet au lancement officiel du projet de « Free Roaming » ce jeudi à 16 heures à l’hôtel King Fahd Palace. Les sept pays ont tenu...
(La Tribune 29/03/17)
Alors que l’autoroute Lagos-Dakar et la boucle ferroviaire Ouest africaine sont en quête de financements, le président Sénégalais Macky Sall plaide pour le développement du chemin de fer en Afrique. Monsieur Sall a fait ce plaidoyer ce matin à Abidjan à l’occasion de la deuxième Conférence internationale pour l’émergence en Afrique qui s’est ouverte ce mardi dans la capitale Ivoirienne. Arrivé à Abidjan pour participer à la cérémonie officielle d'ouverture de la deuxième Conférence internationale pour l'émergence de l'Afrique (CIEA),...
(Afrique sur 7 29/03/17)
Le Sénégal est-il à l’heure du bilan? En tout cas, le Président sénégalais, Macky Sall a décidé de faire, entre arrestations et mauvais soupçons de ses opposants politiques, son bilan à la tête du pays. Cinq ans bien comptés et passés à la tête du Sénégal, pour le Président Macky Sall, le temps s’est vite écoulé, place maintenant au bilan. En donnant son point de vue à ce sujet, le premier des Sénégalais s’est sérieusement encensé: « Il n’y a...
(Jeune Afrique 29/03/17)
Placé sous mandat de dépôt dans la nuit du 7 au 8 mars alors que la justice lui reproche d’avoir utilisé « sans justification » 2,7 millions d’euros puisés dans les caisses de la mairie de Dakar, Khalifa Sall bénéficie du soutien de l’Association internationale des maires francophones (AIMF), dont il est le secrétaire général. Sous la présidence d’Anne Hidalgo, maire de Paris, les membres de cette association avaient inscrit son cas à l’ordre du jour de leur réunion de...
(Le Soleil 29/03/17)
La démocratie sénégalaise est malade de son opposition nihiliste et d’une bonne partie de ses médias décrédibilisés. Le 5ème anniversaire de l’arrivée au pouvoir du président Sall est ainsi l’occasion pour nombre d’opposants de rivaliser dans la surenchère verbale pour tout peindre en noir au risque de perdre tout crédit. Et de sombrer dans le déni de réalité. Les réalisations spectaculaires qui éblouissent les yeux de Diamniadio à Demet dans le Fouta, de Dakar à Diass, de Bokhol à Malicounda,...
(APA 29/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le prix moyen du kilogramme de riz parfumé et du riz brisé ordinaire au Sénégal ont connu respectivement une baisse de 1% et une hausse de 3,1%, en variation mensuelle en février 2017, a appris APA, mardi auprès de la Direction de la prévision et des études économique (DPEE). Le prix de ces denrées se sont établis respectivement à 404 FCFA et 302 FCFA durant la période sous revue. Sur le marché international, les cours de riz ont pris des orientations différentes en février 2017. Sur une période d’un mois, le cours du riz thaïlandais (25% brisure) a baissé de 2,2%, en rapport avec la reprise des ventes des réserves publiques.
(La Presse Canadienne 29/03/17)
Une sortie de Denis Coderre pour demander la libération du maire de Dakar, arrêté au Sénégal dans une affaire de fausses factures, a suscité la colère de l'ex-première ministre du pays. Aminata Touré estime que son pays n'a pas de leçons à recevoir de Montréal avec tous les scandales de corruption ayant ébranlé la métropole québécoise. «Les affaires qui ont secoué les mairies de Montréal et de Laval ressemblent comme deux soeurs jumelles à celles de la mairie de Dakar...
(Afrique Actualité 29/03/17)
Le centre de traitement, qui produira 50.000 mètres cubes d'eau par jour au départ avant d'être portée à 100.000 mètres cubes, coûtera 135 milliards de F CFA (environ 205 millions d'euros). Il sera construit à partir de janvier 2018 dans la zone du célèbre phare des Mamelles. Le financement de l'Agence de coopération internationale japonaise (JICA) consiste en un prêt concessionnel au taux de 0,7 %, échelonné sur une durée de 30 ans, avec un délai de grâce de 10...
(APA 29/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Les membres de l'Association des inspecteurs de l'éducation populaire, de la jeunesse et des sports à la retraite (Anijes/R) ont prôné, mardi à Dakar, le recours à l'éducation populaire dont le scoutisme pour mettre fin au manque de repères des jeunes. Déplorant ‘’le manque de repères des jeunes pour ne pas dire leur perte de valeurs’’, le 3eme vice-président de l'Anijes/R, Meissa Wade, a invité à se référer au règlement du scoutisme ‘’pour inculquer aux jeunes beaucoup...
(APA 29/03/17)
Plusieurs représentants de pays africains, parmi lesquels quatre chefs d’Etat africains sont réunis depuis, mardi, à Abidjan pour mutualiser leurs efforts et partager leurs expériences en matière de plans visant l’émergence de leur pays respectif, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne. Alpha Condé de la Guinée-Conakry, par ailleurs Président en exercice de l’Union Africaine, Ellen Johnson Sirleaf du Libéria-Présidente en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et le Sénégalais Macky...
(APA 29/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Les comptes de la Société nationale des télécommunications (Sonatel) du Sénégal seront examinés le 18 avril 2017 à Dakar, lors d’une assemblée générale ordinaire des actionnaires de cette société de téléphonie qui dispose aussi de filiales au Mali, en Guinée, en Guinée-Bissau et en Sierra Léone. Au cours de cette rencontre, les actionnaires de la Sonatel se prononceront notamment sur l’affectation du résultat de l’exercice 2016. Celui-ci s’est soldé par un bénéfice après impôts de 215,880 milliards...
(APA 29/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le pourvoi en cassation du Procureur contre la liberté provisoire accordée, hier, par le tribunal de Dakar, au maire de la Médina Bamba Fall et Cie en prison dans l’affaire du saccage, le 05 mars 2016, de la maison du Parti socialiste, et la crise au Parti démocratique sénégalais (Pds, au pouvoir de 2000 à2012) avec l’exclusion de Farba Senghor et de Pape Samba Mboup, dominent la Une des quotidiens parvenus mercredi à APA. Notant que le...
(Agence Ecofin 29/03/17)
(Agence Ecofin) - Après l’échec, en février dernier, de l’accord de cession de 65% de ses parts sur AGC Profond à Woodside, Impact Oil a trouvé un preneur de ces parts. Il s’agit de CNOOC UK Limited, une filiale du géant pétrolier chinois CNOOC. CNOOC a également acquis le statut d’opérateur de la licence. Désormais l’actionnariat d’AGC Profond est composé de CNOOC UK Limited (65%), Impact Oil & Gas (20%) et l’entreprise AGC contrôlée par les gouvernements bissau-guinéen et sénégalais,...
(RFI 29/03/17)
Au Sénégal, partons à la découverte des « GP ». Ces femmes souvent grandes commerçantes, qui prennent régulièrement l’avion et acceptent de transporter des colis dans leurs bagages en les facturant au kilo. Un service imbattable, tant au niveau du prix que des délais de livraison. Ces dernières années, ce système pratiqué depuis plusieurs décennies a gagné en importance, avec le développement de l’économie collaborative, et la création de sites internet visant à formaliser l’activité de ces « GP ».
(AFP 28/03/17)
Neuf militants d'un parti de la majorité présidentielle au Sénégal ont été remis en liberté provisoire mardi, plus de deux mois après leur incarcération en lien avec des violences politiques à Dakar en 2016, selon un de leurs avocats. Ces neuf membres du Parti socialiste (PS, majorité présidentielle), mis en cause dans des incidents survenus en mars 2016 lors d'une réunion politique au siège du parti, avaient été inculpés notamment de "tentative d'assassinat, destruction de biens appartenant à autrui" et...
(La Tribune 28/03/17)
C’est l’affaire judiciaire qui secoue le Sénégal et qui commence à prendre une ampleur internationale au point de suivre Macky Sall dans ses déplacements à l’étranger. Pris à partie par la diaspora sénégalaise lors de son récent déplacement en Europe, soumis à la question par les capitales européennes sur les incidences possibles de cette affaire sur l’image démocratique du Sénégal à l’étranger, le président sénégalais aurait aménagé une porte de sortie qui pourrait dénouer – au moins provisoirement- l’affaire Khalifa Sall : sa libération sous caution ! En exclusivité, La Tribune Afrique vous en révèle la teneur.
(Jeune Afrique 28/03/17)
La compagnie à capitaux indiens, déjà active dans l'immobilier au Sénégal, s'apprête à investir plusieurs dizaines de millions d'euros dans un nouveau projet agricole. Les détails sur Jeune Afrique Business+. Selon nos informations, Senegindia compte mettre en exploitation, pour la campagne 2017-2018, 1 000 hectares de terres à Diokoul, dans la région de Louga (nord-ouest). Une production annuelle de 45 000 tonnes de pommes de terre y est attendue, pour 29 milliards de F CFA (44 millions d’euros) d’investissements réalisés...

Pages