| Africatime
Jeudi 24 Juillet 2014
(Agence Ecofin 23/07/14)
Selon la presse sénégalaise, l’Etat aurait décidé de prélever 1% du chiffre d’affaires hors interconnexiondes opérateurs de téléphonie mobile opérant dans le pays. Un prélèvement spécial sur le secteur des télécommunications a été institué dans la loi des finances rectificative qui sera examinée prochainement par l’Assemblée Nationale.L’argent servira au déploiement du plan Sénégal Emergent qui constitue le référentiel de la politique économique et sociale du pays sur le moyen et le long terme. Adoptée en novembre 2012 par le gouvernement du Sénégal et l’ensemble de ses partenaires au développement, le plan Sénégal Emergent vise l’essor économique et social du pays à l’horizon 2035.
(Sud Quotidien 23/07/14)
Qui d’Aliou Sall (APR), de Bamba Kane (AFP) ou de Cheikh Sarr (Niak Jarinu/Mag) sera élu maire de Guédiawaye ? Difficile de répondre à cette question. Mais pour faire triompher son frère, le président de la République, Macky Sall, a convoqué une rencontre de la dernière chance ce mercredi au Palais de la République, afin d’arrondir les angles entre les membres de la coalition Benno Bok Yakaar. Les responsables de la coalition Benno Bokk Yakaar du département de Guédiawaye sont convoqués au palais présidentiel ce mercredi par son locataire, Macky Sall pour une réunion de crise suite aux difficultés que...
(Groupe Futurs Médias 23/07/14)
L’Etat s’envisage de revoir la baisse de l’impôt sur les revenus des particuliers. Une nouvelle qui risque de faire des mécontents. Dans le mémorandum des politiques économiques et financières, on explique cette décision par la volonté de créer de l’espace budgétaire pour mettre en œuvre le Plan Sénégal Emergent (Pse). Entrée en vigueur depuis le mois de janvier 2013, la mesure de baisse de l’impôt sur le revenu des particuliers a été une véritable aubaine pour les Sénégalais. En renonçant...
(Seneplus 23/07/14)
Avec sa réforme dite de l’Acte 3 de la décentralisation, Macky Sall va faire perdre au Trésor public la somme de 955 millions 260 mille francs Cfa. Pour prendre en charge les bureaux des Conseils départementaux, l’Etat va débourser annuellement 1 milliard 416 millions 420 mille francs Cfa, ce qui est très loin des 461 millions 160 mille francs qui étaient dégagés pour prendre en charge les bureaux des 14 Conseils régionaux. Le contribuable sénégalais va casquer fort pour prendre...
(Sud Quotidien 23/07/14)
Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck et les partenaires techniques et financiers de l’Union européenne sous la conduite de Dominique Dellicour, représentante de cette union, ont avalisé hier mardi, le programme de relance et d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (Pracas). L’agriculture, pilier du plan d’actions prioritaires (Pap) 2014-2018 du Plan Sénégal Emergent (Pse) entre dans sa phase active. En effet, le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck et la...
(Le Quotidien (Sn) 23/07/14)
Sur le marché local, les prix de certaines denrées alimentaires sont restés quasi stables durant le mois de juin 2014. Il s’agit, notamment, ceux du riz, du maïs, du sucre, de l’huile, selon la dernière publication de la Dpee relative à l’évolution des cours des matières premières. Les prix du riz, du sucre, du maïs ainsi que celui de l’huile n’ont pas varié sur le marché local durant le mois de juin 2014. D’après la dernière publication de la Direction...
(Le Quotidien (Sn) 23/07/14)
La suppression des Conseils régionaux provoquée par l’Acte 3 de la décentralisation continue de semer le trouble dans les rangs des ex-travailleurs de ces services. Ils ont décidé de battre le macadam pour maintenir la pression sur l’Etat. Alors que les nouvelles autorités locales ont fini de prendre fonction dans l’allégresse totale, les déboires des ex-travailleurs des Conseils régionaux, disparus avec l’entrée en vigueur de l’Acte 3 de la décentralisation, s’exacerbent. Après la suppression de cet ordre de collectivité locale...
(Sud Quotidien 22/07/14)
La décision du président de la République, Macky Sall, de réduire son mandat de sept à cinq est «ferme, résolue et irrévocable », a déclaré hier, lundi 21 juillet, un de ses proches collaborateurs. Pour lui, «c’est juste une question temps et de calendrier. Macky Sall va trancher définitivement ce débat qui n’a pas sa raison d’être. Parce que connaissant l’homme, il ne prend jamais sa parole à la légère. C’est un engagement qu’il avait pris et qu’il a décidé...
(Xibaaru 22/07/14)
Le compte à rebours a commencé pour le procureur près la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI). Il avait annoncé en grande pompe un compte « tonnerre » de 47 milliards appartenant à Karim Wade à Singapour. Il y a même dépêché son substitut Antoine Diome qui est revenu bredouille. Et jusqu’à ce jour, Singapour n’a jamais confirmé l’existence de ce compte. A 10 jours du procès de Karim Wade, aucune banque singapourienne n’a communiqué avec l’Etat du Sénégal...
(Xinhua 22/07/14)
Une délégation d'industriels chinois a achevé dimanche une visite de deux jours à Dakar pour découvrir les opportunités qu'offre le Sénégal en tant que zone d' installation viable pour les industries chinoises à haute intensité en main-d'oeuvre, a-t-on appris lundi de source officielle. Selon un communiqué officiel, la délégation chinoise, conduite par le professeur Justin Yifu Lin, économiste et ancien vice- président de la Banque mondiale, a été tour à tour reçue par le ministre auprès du chef de l'Etat...
(Agence Ecofin 22/07/14)
Au Sénégal, Papa Abdoulaye Seck (photo), ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, a affirmé que les semences ‘écrémées’ (semences récupérées dans des circuits non semenciers) disparaîtront bientôt pour laisser la place à une filière ‘semences certifiées forte’. « Le gouvernement a une volonté indéniable de mettre à la disposition des producteurs uniquement des semences certifiées afin de sécuriser son capital semencier. Il s’agit pour nous de remplacer petit à petit les semences écrémées et de produire nos propres semences...
(Sud Quotidien 22/07/14)
Les choses semblent s’accélérer dans l’affaire du brulot «Pour l’honneur de la gendarmerie». Le colonel Abdoulaye Aziz Ndaw dont la sortie est qualifiée de trahison, de révélation de secrets classifiés défenses ou pouvant porter atteinte… au moral des militaires, et d’infraction aux règles de protection du secret et de fautes comme l’honneur, la probité ou les devoirs généraux du militaire à savoir la faute contre le renom de l’armée, le complot, l’incitation au désordre, est rappelé à Dakar pour être...
(Groupe Futurs Médias 22/07/14)
Deux des plus grandes compagnies aériennes, South African et Ethiopian, ont refusé le plan de partenariat avec Sénégal Airlines que leur proposait son Directeur général Mayoro Racine. Refus catégorique également des Marocains de la Ram (qui ont coulé Air Sénégal international) et les Lybiens de Afriqiyah. Motif : l’endettement de la compagnie aérienne nationale. Le nouveau Directeur général de la compagnie aérienne Sénégal Airlines est dans une zone de turbulence depuis qu’il a remplacé l’Italien Edgardo Badiali. Tous les partenariats...
(Le Quotidien (Sn) 22/07/14)
Le chamboulement à la tête du ministère de la Fonction publique et du Dialogue social aujourd’hui fractionné, risque de secouer le monde syndical. Dans un communiqué de presse, le Sutsas rappelle ses griefs et prévient qu’il ne saurait être question de revenir sur les acquis. Le climat social est loin de retrouver un calme plat. Le dernier communiqué du Secrétariat exécutif permanent (Sep) du Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Sutsas) ne rassure pas. En...
(Sud Quotidien 22/07/14)
Des organisations de défense des femmes, notamment, le Conseil sénégalais des femmes (Cojef), l’Association des juristes sénégalaises (Ajs) et le réseau Siggil Jigeen ont dénoncé, lors d’une conférence de presse tenue hier, lundi 21 juillet, le non-respect de la loi sur la parité dans l’investiture des conseillers municipaux et départementaux. Le non-respect de la parité dans les communes dont les conseillers ont été déjà installés n’est pas du goût des femmes réunies dans des organisations féminines tels que le Cojef,...
(Le Soleil 22/07/14)
Les résultats globaux et définitifs du baccalauréat 2014 ne sont pas fameux au Sénégal. Sur les 119.518 candidats qui ont effectivement composé, seuls 37.381 ont pu tirer leur épingle du jeu. Soit un taux de réussite de 31,3 % Alors qu’en France les résultats du baccalauréat de cette année battent tous les records d’excellence, au Sénégal, c’est tout à fait le contraire. Le tableau des résultats affiche des statistiques décevantes. Sur les 119.518 candidats qui ont planché sur les épreuves,...
(Sud Quotidien 21/07/14)
Quoiqu'elle soit sortie largement victorieuse des élections locales (en remportant près de 475 sur les 602 collectivités locales du pays, selon certaines estimations), la coalition Bennoo Bokk Yaakaar reste plus que jamais engluée dans ses bisbilles internes et dans la division. Pis, le scrutin du 29 juin dernier, marqué de bout en bout par des querelles intestines, des coups bas, des alliances contre nature et autres putschs entre membres de la mouvance présidentielle, a bien fini de conforter davantage les...
(Groupe Futurs Médias 21/07/14)
L’heure de la confrontation a sonné pour le colonel Abdoulaye Aziz Ndaw. L’Etat semble avoir pris sa décision quant à la marche à suivre concernant les révélations contenues dans son livre « Pour l’honneur de la gendarmerie sénégalaise ». il a été prié de renter au bercail, selon des sources proches de l’ambassade du Sénégal à Rome où il est attaché militaire. Aux yeux de l’Etat, l’ancien numéro deux de la gendarmerie n’aurait jamais dû faire ces révélations. Ainsi, des...
(RFI 21/07/14)
C’est peut-être un autre pas vers la paix en Casamance. La communauté de Sant ‘Egidio, médiatrice dans le conflit casamançais au Sénégal, se dit optimiste pour une issue heureuse d’une crise qui perdure depuis plus de 30 ans. Les négociations débutées en octobre 2012 en vue de ramener la paix se poursuivent en Casamance. Cette région sénégalaise est en proie depuis 32 ans à un conflit armé qui oppose le gouvernement aux séparatistes du Mouvement des forces démocratiques de Casamance. La semaine dernière, le gouvernement sénégalais et le Mouvement des forces démocratiques de Casamance...
(Sud Quotidien 21/07/14)
L'ex secrétaire général du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc) , Jean Marie François Biagui parle dans un message en date du 20 juillet intitulé « témoignage pour le présent et la postérité, un hommage et un plaidoyer en faveur du soldat Abdoulaye Aziz Ndaw » de l'implication et surtout des manœuvres du GénéralAbdoulaye Fall dans le dossier de la crise Casamançaise. Un homme fort qui a fait et défait des carrières de personnalités impliquées dans la gestion...

Pages