| Africatime
(AFP 25/05/15)
Donald Kaberuka, qui lâchera dans quelques jours les rênes de la Banque africaine de développement (BAD), laisse une institution financièrement solide, mais a été accusé d'avoir délaissé les pays francophones au profit des anglophones. Arrivé en 2005 à la présidence de la BAD, cet ennemi de l'"afropessimisme", petites lunettes rondes et costume toujours impeccable, lègue à son successeur une banque auréolée de la note AAA, décernée par l'agence de notation financière américaine Fitch en 2013. Sous son impulsion, la BAD, qui a triplé son capital depuis 2003 pour le porter à 91 milliards d'euros, est devenue la première institution de financement du développement sur le continent africain, avec 317 opérations...
(Enquête 23/05/15)
Deux mois après son exclusion de l’Alliance des Forces du progrès (Afp), El Hadj Malick a mis hier sur pied sa propre formation politique : ‘’Grand parti : suxxali Sénégal’’. Et déclare déjà sa candidature à la prochaine présidentielle. Exclu avec ses onze autres camarades de l’Alliance des forces de progrès (Afp), en mars dernier, pour les délits de ‘’forfaits inqualifiables au détriment des idéaux et des responsables et d’actes indiscipline caractérisée’’, Malick Gackou et ses proches s’étaient depuis lors emmurés dans un silence profond. Mais hier et à la surprise générale, l’ex-N°2 de l’Afp a pris la décision de créer son parti politique dénommé : "Grand parti, suxxali Sénégal". D’obédience socio-libérale, la nouvelle formation politique dont M. Gackou est...
(RFI 23/05/15)
La Coalition internationale pour l'accès à la terre a choisi cette année le Sénégal pour abriter la 7e édition du forum foncier mondial qui se tient tous les deux ans. Du 12 au 16 mai, environ 700 organisations de la société civile, des organisations paysannes, des experts, également des bailleurs et des hommes politiques ont réfléchi ensemble. Cheikh Oumar Ba dirige l'IPAR (Initiative prospective agricole et rurale) qui fait partie du comité d'organisation du forum foncier mondial. Il répond aux questions de Carine Frenk. « L'essentiel des terres du Sénégal sont des terres...
(Human Rights Watch 23/05/15)
Un nouveau documentaire narré par l’actrice française Juliette Binoche met en lumière le procès à venir de l’ancien dictateur du Tchad Hissène Habré, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Le court-métrage « Parler de Rose » raconte la vie et la mort de Rose Lokissim, une prisonnière tuée en 1986 par la Direction de la documentation et de la sécurité (DDS), la police politique de l’ancien dictateur du Tchad. Hissène Habré, accusé de milliers d’assassinats politiques et de tortures systématiques...
(Jeune Afrique 23/05/15)
Le groupe français prospère dans l'ombre de son concurrent CFAO. Notamment grâce à son partenariat exclusif avec La Sénégalaise de l'Automobile au pays de la Teranga. Début juin, le distributeur Soeximex se rendra pour la quatrième fois au salon Automechanika de Dubaï, le rendez-vous incontournable de la pièce de rechange pour les régions du Moyen orient et de l'Afrique. Créée en 1963 en France, Soeximex, qui envoie ses containers vers une cinquantaine de pays à travers le monde, a débuté...
(Le Quotidien (Sn) 22/05/15)
A moins de deux ans de la Présidentielle, les alliances se dessinent. L’opposition tente de se regrouper contre Macky Sall et Benno bokk yaakaar ou ce qu’il en restera si le Ps choisit son candidat. Ça pourrait ressembler à un Benno siggil senegaal avec l’équation d’une candidature unique ou plurielle. La campagne a commencé. Tirs de sommation du Parti socialiste qui veut un référendum en 2015 et non en 2016 comme le souhaite Macky Sall. Tirs à bout portant de...
(Agence Ecofin 22/05/15)
La Banque africaine de développement (BAD) et l’Etat sénégalais viennent de signer une convention de financement d’un montant de 18,104 milliards de francs Cfa. Cette somme servira à renforcer la résilience du pays face à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle indique les parties signataires. «Ce projet permettra d’éradiquer aussi les crises nutritionnelles aigües et chroniques, en aidant les ménages vulnérables à accroître leurs revenus, à accéder aux infrastructures et aux services sociaux de base et à construire un patrimoine permettant de renforcer durablement leurs moyens d’existence» a déclaré Amadou Bâ, ministre sénégalais des finances...
(RFI 22/05/15)
Au 1er jour de sa visite officielle au Sénégal, le roi du Maroc, Mohammed VI et le président Macky Sall ont co-présidé, jeudi 21 mai, la cérémonie de signature de 13 accords de coopération entre Dakar et Rabat. Mohamed Boussaïd, ministre de l’Economie et des Finances du Royaume du Maroc, et Amadou Ba, ministre de l’Economie de la République du Sénégal ont signé jeudi 21 mai l’accord d’assistance administrative mutuelle en matière douanière.
(Sud Quotidien 22/05/15)
Me El Hadj Amadou Sall, avocat de Karim Wade dans le dossier de la traque des biens supposés mal acquis et ancien ministre de la Justice sous Me Wade, devra encore prendre son mal en patience en prison. Pour cause, la Chambre d’accusation du tribunal de Dakar a rejeté hier, jeudi 21 mai, la demande de liberté provisoire introduite par ses conseils, le 27 avril dernier. Incarcéré depuis plus de 2 mois (le 17 mars dernier), Me El Hadj Amadou...
(Enquête 22/05/15)
En déclarant avant-hier qu’il a décidé d’envoyer des soldats sénégalais en Arabie Saoudite un point un trait, le président de la République Macky Sall a indisposé certains de ses alliés de Yoonu askan wi (Yaw) et du Parti de l’indépendance et du travail (Pit). Si ces derniers restent convaincus qu’en dehors du débat, il n’y a pas de démocratie, leurs alliés du Parti socialiste par contre estiment que le chef de l’Etat a bien agi en tenant un discours de...
(SeneNews 22/05/15)
Le Directeur du Conseil exécutif des transports urbains de Dakar (Cetud) après les résultats d’une enquête sur la mobilité urbaine faisant état de 9 millions de déplacements effectués par jour à Dakar a évoqué la mise en place d’un système de transport de masse comme les trains ou les tramways. De ce fait Alioune Thiam présage un avenir du transport routier sans les cultissimes «cars rapides» et «Ndiaga Ndiaye». Il annoncé cette mesure ce mercredi, en marge de la cérémonie...
(AFP 21/05/15)
Le roi du Maroc Mohammed VI est arrivé mercredi soir à Dakar, première étape d'une tournée dans trois autres pays d'Afrique subsaharienne, a constaté un journaliste de l'AFP. Il a été accueilli à l'aéroport de Dde la capitale sénégalaise par le président Macky Sall et des membres de son gouvernement, puis salué par des coups de canon. Il a passé en revue des éléments des armées de terre, de l'air et de la marine. Le roi Mohammed VI doit rester au Sénégal une semaine pour un séjour dont les détails n'ont pas été dévoilés. Les dirigeants sénégalais et marocains doivent signer une quinzaine d'accords de coopération...
(Enquête 21/05/15)
L’Agence des Aéroports du Sénégal (ADS) et l’Office National des Aéroports du Maroc (ONDA) ont signé un protocole d’accord, lors de la 53ème conférence ACI Afrique, tenue au Maroc en avril dernier. Ces deux pays ont exprimé leur volonté de développer une coopération fructueuse dans le sens de leurs intérêts communs. En marge de la 53éme conférence du Conseil International des Aéroports, Région Afrique (ACI Afrique) qui s’est tenue au Maroc, du 21 au 22 avril, le Sénégal et le...
(AFP 21/05/15)
Des flottes chinoises pêchent illégalement au large des côtes d'Afrique de l'Ouest, certaines allant jusqu'à se faire faussement localiser au Mexique, a dénoncé Greenpeace en présentant mercredi à Pékin les résultats d'une grande enquête. De 13 en 1985, le nombre de bateaux de pêche battant pavillon chinois et/ou appartenant à des entreprises chinoises a explosé, passant à 462 en 2013, selon l'organisation de défense de l'environnement. En huit ans, l'ONG dit avoir identifié 114 cas de pêche illégale commis par ces embarcations dans les eaux de Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Mauritanie...
(Jeune Afrique 21/05/15)
Macky Sall, le chef de l'État sénégalais, a été élu mardi nouveau président en exercice de la Cedeao pour un an, à l'issue du 47e sommet de l'organisation ouest-africaine à Accra. Macky Sall est le nouveau président en exercice de la Commission économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cedeao) pour un an. Le chef de l'État sénégalais a été désigné mardi 19 mai pour succéder à son homologue ghanéen John Dramani Mahama, à l'issue du 47e sommet de l'organisation sous-régionale...
(Le Monde 21/05/15)
Il est agacé et l’a fait savoir. « Depuis que la décision d’envoyer des soldats en Arabie Saoudite est prise, beaucoup d’encre a coulé. (…) Il n’y a que des paroles vides », a lâché mardi soir 19 mai le président sénégalais, lors d’un point de presse à l’aéroport Senghor. Et Macky Sall de poursuivre, en colère : « Ce n’est pas la première fois que le Sénégal vient au secours des pays amis (…). Le Chef suprême des armées...
(Sud Quotidien 21/05/15)
Moins de trois semaines seulement après la signature du procès verbal entre le Grand Cadre des syndicats de l’enseignement et le gouvernement du Sénégal, Mamadou Lamine Dianté et Omar Waly Zoumaro menacent de perturber à nouveau le calendrier des examens fixé en juillet prochain. Au motif, le nouveau calendrier des examens. En conférence de presse hier mercredi le grand cadre a exigé le paiement intégral des heures supplémentaires dues à la révision du calendrier des examens au mois de juillet...
(SeneNews 21/05/15)
Le bras de fer entre l’Etat et les enseignants est loin de connaitre son terme. Malgré le protocole d’accord entre les deux parties pour sauver l’année scolaire marquée par des perturbations, les deux parties n’arrivent toujours pas à s’entendre sur certains points. La pomme de discorde: le calendrier des examens dont le réaménagement n’agrée pas certains syndicats d’enseignants. Hier le Grand cadre version Mamadou Lamine DIante et Oumar Waly Zoumarou a fait face à la presse pour taper du poing...
(Sud Quotidien 20/05/15)
A moins de 20 mois de la présidentielle de 2017, le paysage politique sénégalais bruit de toutes ses forces avec des prétendants au fauteuil présidentiel déterminés à bouter hors du palais l’actuel locataire, en l’occurrence Macky Sall. Et même si tous les masques ne sont pas apparemment tombés, certaines candidatures peinent de plus en plus à cheminer dans l’ombre. En face de Macky Sall qui cherche à briguer un second mandat à la tête de l’Etat sénégalais, un trio de...
(Sud Quotidien 20/05/15)
Dans cette reconfiguration de l’espace politique qui se profile en perspective de la présidentielle de 2017, le Ps d’Ousmane Tanor Dieng pose mécaniquement les empreintes d’une réactivation des ses diverses instances, du sommet à la base, en vue de remobiliser les troupes, tout en réitérant contre vents et marées sa volonté irrépressible de présenter un candidat pour le fauteuil présidentiel. Seulement, pour certains observateurs, l’ancien parti au pouvoir est en train de cacher son jeu sur le challenger qu’il compte...

Pages