| Africatime
Vendredi 27 Mai 2016
(Le Quotidien (Sn) 27/05/16)
Pour décrocher son emprunt obligataire de 20 milliards, la Ville de Dakar devra repasser. La Cour suprême n’a pas donné suite à sa requête contre l’Etat pour «excès de pouvoir». La Haute juridiction a tranché en faveur des services du ministre des Finances, Amadou Ba. L’affaire judiciaire dite de l’emprunt obligataire de la Ville de Dakar qui porte sur la somme de 20 milliards a été vidée par la Cour suprême. La Haute juridiction a débouté le maire de Dakar de sa requête contre...
(AFP 27/05/16)
Sur son lit d'hôpital, un jeune pêcheur sénégalais, bandages ensanglantés aux jambes, a pour la deuxième fois "échappé à la mort" après une attaque d'hippopotame sur le fleuve Gambie. La psychose règne dans les environs où ces herbivores à la placidité trompeuse ont causé près de 30 morts en une décennie. Ce pêcheur, Ali Fall, 25 ans, attaqué début mai, est la dernière victime des hippopotames à Gouloumbou, nom du village sénégalais et du cours d'eau qui le traverse, un bras du fleuve Gambie. "Avec un collègue, nous étions venus au petit matin retirer nos filets, quand un hippopotame a renversé notre pirogue avec ses pattes. Mon compagnon s'est sauvé mais l'animal m'a mordu à la jambe gauche puis à...
(Sud Quotidien 27/05/16)
A l’unanime, la totalité des Organisations de la société civile, contactée par nos soins hier, mercredi 25 mai, ont applaudi des deux mains le rapport «inédit» 2015 de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac). En effet, de Birahim Seck, du Forum civil, à Babacar Ba, président du Forum du justiciable, en passant par la Raddho via son Sg, Aboubacry Mbodj, tous ont salué le travail abattu par les services de Nafissatou Ngom Keita. Toutefois, tous...
(Le Quotidien (Sn) 27/05/16)
L’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) a rendu mardi, son premier rapport d’activités 2014-2015. Ce rapport rend compte d’une kyrielle de dysfonctionnements dans la gestion de certaines autorités contractantes. Au Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud), par exemple, les enquêteurs ont relevé, entre autres manquements, plus de 454 millions de francs Cfa de subvention qui ont été frauduleusement versés à des agents du Coud. Dans son document, l’Ofnac pointe du doigt le directeur du...
(RFI 27/05/16)
Au Sénégal, c'est une véritable alerte que vient de lancer l'écologiste et ancien ministre de l'Ecologie Haïdar el-Ali. En Casamance, dans la zone frontalière avec la Gambie, un trafic illégal de bois précieux est en train de détruire une forêt, essentielle dans cette zone sahélienne. Du bois coupé au Sénégal et exporté illégalement vers la Gambie. Plus que des discours, ce sont des images qu'Haïdar el-Ali a présentées. Des images filmées avec un drone : le survol d'un village gambien...
(AIP 27/05/16)
Le Président ivoirien, Alassane Ouattara, a officiellement procédé à l’installation dans leurs fonctions des huit juges de la Cour de justice de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), lors d’une cérémonie de prestation de serment organisée au Palais présidentiel d’Abidjan, jeudi. « Nous prenons acte du serment que vous venez de prêter. Je vous déclare officiellement dans vos fonctions », a affirmé le président en exercice de l’UEMOA. M. Ouattara a invité ces nouveaux membres de la Cour de justice...
(Financial Afrik 27/05/16)
Le Sénégal a exporté environ 16.770 tonnes de mangues vers l’Europe et les pays de la sous-région en 2015. L’annonce a été faite ce Jeudi 25 mai à Dakar par Jean Marie Diouf, le secrétaire général de l’Agence Sénégalaise de la Promotion des exportations (ASEPEX). Au cours d’un atelier d’information et de mise en niveau des journalistes sur « les fondamentaux de l’exportation de la mangue », Jean Marie Diouf a indiqué que « la filière mangue est la plus...
(Sud Quotidien 27/05/16)
Les accusations de l’Office national de la lutte contre la corruption (Ofnac) contre l’actuel directeur du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud), Cheikh Oumar Anne, ne sont pas les premiers cas de malversations signalés à l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad). D’autres directeurs se sont distingués par leur gestion décriée. Le Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) serait-il, la vache laitière de ses directeurs ? Tout laisse, toutefois à le croire, eu égard aux nombreuses malversations dans lesquelles ses...
(Jeune Afrique 27/05/16)
Militant du Parti socialiste français en Seine-Saint-Denis, ce Sénégalais entend jouer les intermédiaires entre la France et certains pays africains. Les hommes de l’ombre finissent toujours par rêver d’en sortir. Il semblerait que ce soit le cas pour Yaya Diallo, petite main du Parti socialiste sur le territoire séquanodionysien et parfois au-delà, dans les marécages de la Françafrique, où la classe politique patauge avec une allégresse rarement démentie depuis les indépendances. Yaya Diallo, donc, est venu vers Jeune Afrique et...
(AFP 26/05/16)
Les forêts risquent de disparaître d'ici deux ans de Casamance, la région la plus boisée du Sénégal, au sud du pays, à cause du trafic de bois vers la Chine à partir de la Gambie voisine, a averti jeudi un ancien ministre sénégalais, aujourd'hui militant écologiste. Le pillage de la forêt en Casamance, frontalière de la Gambie et confrontée à une rébellion armée, "a atteint un seuil de non-retour et d'ici deux ans, ce sera trop tard. Nous tirons la...
(Le Quotidien (Sn) 26/05/16)
Un grand coup de balai a été donné hier en Conseil des ministres, à la Douane sénégalaise. Ce chamboulement, qui n’a épargné que la Direction générale, est destiné à mettre un frein au laxisme et à la corruption qui commençaient à gangréner ce service important de l’Etat. A peine revenu d’un long périple qui l’a mené en Extrême-Orient et en Afrique australe, le ministre de l’Economie, des finances et du plan, Amadou Ba, a sorti son couperet qu’il avait sans...
(SeneNews 26/05/16)
Ousmane Tanor DIeng a finalement sa part du gateau. Le secrétaire général du Parti Socialiste a été choisi par le Président de la République diriger le Haut conseil des collectivités locales, qui va bientôt être installée. Pour le moment, c’est la seule nomination portée à la connaissance du public, les tractations étant en cours pour la nomination des autres membres de cet organe, selon le journal Libération. La mise en place du Haut conseil des collectivités locales figure parmi les...
(RFI 26/05/16)
Au Sénégal, l'Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) a présenté son premier rapport annuel. Cette toute jeune institution, créée en 2012 suite à l'élection de Macky Sall, a officiellement commencé à travailler en août 2014. L'objectif affiché est clair : dénicher les tricheurs sans forcément donner leurs noms et ensuite transmettre les dossiers à la justice. Avec notre correspondant à Dakar, Guillaume Thibault « Le Sénégal a fait des efforts, mais des efforts restent encore à faire pour combattre ce fléau qui est présent partout »...
(Le Quotidien (Sn) 26/05/16)
Quelques jours après la levée de son mot d’ordre de grève, le Grand Cadre des syndicats de l’enseignement (Gcse) menace à nouveau de paralyser le système éducatif. C'est le ton donné hier par le nouveau coordonnateur national du Gcse, Souleymane Diallo, qui succède à Abdou Fatou. A travers cet avertissement, il attire l’attention du gouvernement sur la nécessité de respecter ses engagements pris lors de la plénière du 6 mai dernier avec les syndicats de l’enseignement ayant abouti à la...
(Le Quotidien (Sn) 26/05/16)
En présentant le rapport, la présidente de l’Ofnac n’a pas mis de gants pour déplorer les réticences des hommes politiques mis en cause par Lamine Diack, mis en examen en France pour corruption passive et blanchiment aggravé pour avoir fermé les yeux sur des cas de dopage d’athlètes russes en 2011. En effet, l’ex président de la Fédération internationale d’athlétisme (Iaaf) avouait devant la Justice française que l’argent en question a servi à financer les opposants de Me Abdoulaye Wade,...
(Jeune Afrique 26/05/16)
L'Ivoirien Jean-Luc Konan, dirigeant-fondateur de la Compagnie financière africaine (Cofina), a quitté fin mars le conseil d'administration de la Banque de Dakar (BDK), au sein duquel il était administrateur indépendant - au côté du Français Bernard Kouchner et d'Aliou Sall, le jeune frère du président sénégalais. Un conflit d’intérêts serait à l’origine de ce départ. En effet, selon des informations obtenues par J.A., le groupe Cofina, spécialisé dans la mésofinance (financement des PME et des entrepreneurs), s’apprête à se lancer...
(Le Monde 26/05/16)
Dans le département de Médina Yoro-Foula, aux confins de la Casamance orientale, on ne compte plus en francs CFA, mais en troncs. Un taureau : deux troncs ; un cheval : cinq troncs ; une moto : cinq troncs aussi. Des troncs de bois de vène à l’écorce rugueuse d’un gris foncé, dont les branches se couvrent de fleurs jaunes à la saison des pluies. Cette essence noble et protégée est devenue la nouvelle monnaie d’une économie souterraine qui, après...
(Jeune Afrique 26/05/16)
« Toutes les procédures d’indemnisation ont été respectées conformément aux règles en vigueur », estime l’homme d’affaires et politique ivoirien Adama Bictogo dans un entretien accordé au quotidien sénégalais "L’Observateur". 12 milliards de F CFA (18,2 millions d’euros) : c’est le montant qu’aurait versé en guise d’indemnisation l’État sénégalais au patron du groupe Snedaï suite à la résiliation à l’amiable du contrat qui les liait depuis février 2013. Le gouvernement sénégalais avait scellé avec la société une convention de concession...
(Le Monde 26/05/16)
Les drones ne servent pas qu’à faire la guerre ou à amuser les enfants. Ils peuvent aussi devenir des armes pour lutter contre le pillage des ressources naturelles. L’ancien ministre de l’environnement sénégalais, Haïdar El-Ali a rendu publiques, jeudi 26 mai à Dakar, des images montrant l’un des centres névralgiques du trafic de bois de vène (pterocarpus erinaceus) entre la Casamance et la Gambie. Il s’agit d’un bois précieux utilisé en Chine pour la fabrication de meubles de luxe destinés...
(Le Quotidien (Sn) 26/05/16)
Les problèmes d’inondation pourraient bientôt devenir un vieux souvenir dans la capitale du Sine où le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne, a procédé hier au lancement des travaux d’assainissement des eaux usées et de drainage des eaux pluviales de ladite ville. Le coût du projet est de 11 milliards 504 millions de F Cfa. Le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne a procédé hier au lancement des travaux d’assainissement des eaux usées et de drainage des eaux pluviales de...

Pages