Jeudi 22 Juin 2017

Sénégal : la défense de Khalifa Sall demande sa libération et le respect de ses droits civiques

Sénégal : la défense de Khalifa Sall demande sa libération et le respect de ses droits civiques
(Jeune Afrique 15/06/17)
Des partisants de Khalifa Sall.

Plus de 100 jours après l'incarcération de Khalifa Sall, ses avocats ont tenu une conférence de presse mercredi à l'Hôtel de ville de Dakar. Ils ont réclamé la remise en liberté et le respect des droits civiques de leur client, qui se présente aux législatives du 30 juillet malgré sa détention.

Le moment choisi se voulait symbolique. Comme l’indique un grand panneau installé récemment devant l’Hôtel de ville de Dakar, qui totalise le nombre de jours de détention de Khalifa Sall, voilà plus de 100 jours que le maire de la capitale est incarcéré à la prison de Rebeuss. Mercredi 14 juin, les avocats de l’élu socialiste ont donc tenu une conférence de presse sous les lambris dorés de sa mairie pour faire le point sur la situation de leur client, placé sous mandat de dépôt le 7 mars et inculpé pour détournement de deniers publics, association de malfaiteurs, ou encore faux et usage de faux.
Candidat aux élections législatives du 30 juillet

« Nous voulons saisir cette occasion pour rappeler que Khalifa Sall est un détenu politique, qui est dans les geôles de l’État sénégalais depuis plus de 100 jours pour des raisons politiques, sans qu’aucune infraction de sa part ne puisse être prouvée ou établie », a martelé dans son introduction Me Seydou Diagne, l’un des trois avocats présents aux côtés de Me Issa Diop et Me Demba Bathily.

Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/448055/politique/senegal-defense-de-khalifa-...

Commentaires facebook