Dimanche 17 Décembre 2017

Sénégal: Khalifa Sall serait-il prêt à payer une caution pour être libéré?

Sénégal: Khalifa Sall serait-il prêt à payer une caution pour être libéré?
(RFI 05/12/17)
Le maire de Dakar, Khalifa Sall

Au Sénégal, 10 jours après la levée de l'immunité de Khalifa Sall, le juge serait en passe de clôturer le dossier judiciaire. Deux options vont alors se présenter pour le parquet : demander un renvoi, donc la tenue d'un procès, ou bien un non-lieu. Le député maire de Dakar est soupçonné de détournements de deniers publics à hauteur de 2,7 millions d'euros et ses avocats multiplient les requêtes. Ils pourraient notamment déposer la caution pour permettre à leur client d'obtenir une mise en liberté provisoire.

Le plus difficile a sans doute été de convaincre le maire de Dakar, car Khalifa Sall s'est toujours opposé au versement de sa caution même si c'est l'unique possibilité pour lui d'obtenir une liberté provisoire.

En prison depuis le mois de mars, Khalifa Sall a toujours rejeté cette option sans doute parce qu’une partie de l'opinion estime « qu'en politique, payer, c'est d'une certaine façon avouer ». Mais pour ses avocats, l'essentiel est d'utiliser toutes les options possibles. « En cas de procès, être libre permet de se faire entendre », explique l'un d'eux.

Pour payer - cette caution pourrait être déposée mardi 5 décembre - les proches du maire ont réuni certains de ses soutiens et amis. En tout, dix personnes ont ainsi hypothéqué leurs biens, notamment à Dakar et dans la ville sainte de Touba. Les bâtiments hypothéqués ont la valeur du montant qui aurait été détourné c’est-à-dire 1,8 milliard de francs CFA soit 2,7 millions d'euros.

Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171204-senegal-khalifa-sall-caution-liberati...

Commentaires facebook