Vendredi 20 Avril 2018

Sénégal : démarrage en juin du dispositif de soutien au financement des PME-PMI

Sénégal : démarrage en juin du dispositif de soutien au financement des PME-PMI
(APA 30/03/18)
Mouhamed Al Aminou Lô, Directeur national pour le Sénégal de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest.

APA-Dakar (Sénégal)- Le dispositif de soutien au financement des petites et moyennes entreprises (PME), et petites et moyennes industries (PMI) va démarrer en juin 2018 au Sénégal, a révélé jeudi à Dakar, Mouhamed Al Aminou Lô, Directeur national pour le Sénégal de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest.

Mouhamed Al Aminou Lô qui faisait le point de sa rencontre avec l’Association professionnelle des banques et établissement financiers du Sénégal (APBEFS), a ajouté qu’à cette date « on verra les premières PME-PMI encadrées ».

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action pour le financement des économies de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), adopté par la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement en juin 2012, le conseil des ministres avait approuvé, sur proposition de la BCEAO, le dispositif de soutien au financement des PME-PMI par décision en date du 29 septembre 2015.

Pour être éligibles à ce dispositif, a souligné M. Lô, les PME-PMI doivent, entre autres critères, être une entreprise autonome productrice de bien et/ou services marchands, immatriculée au registre du commerce et du crédit mobilier d’un Etat membre de l’UEMOA, avoir un chiffre d’affaires hors taxe annuel qui n’excède pas un milliard FCFA (environ 1,600 million de dollars).

Ces PME doivent également se conformer à l’obligation légale de produire des états financiers selon les dispositions en vigueur et être accompagnée d’une structure d’appui et d’encadrement.

Au titre des actions réalisées pour l’opérationnalisation du dispositif, le directeur national de la BCEAO pour le Sénégal a rappelé que la BCEAO a procédé au cours des années 2016 et 2017 à sa vulgarisation auprès des acteurs et au renforcement des capacités des agents des établissements de crédit en matière de financement des PME.

« En outre, ajoute M. Lô, l’admissibilité au refinancement de la BCEAO des créances bancaires sur les PME éligibles au dispositif a été décidé par le comité de politique monétaire ».

Commentaires facebook