Lundi 22 Janvier 2018

Les méthodes opaques d’un groupe chinois pour se hisser parmi les géants du pétrole

Les méthodes opaques d’un groupe chinois pour se hisser parmi les géants du pétrole
(Le Monde 12/01/18)
Le Sénégalais Cheikh Tidiane Gadio.

Le Hongkongais Patrick Ho et le Sénégalais Cheikh Tidiane Gadio, en procès à New York pour corruption, sont au cœur de l’ascension d’un jeune champion de l’or noir, CEFC.

Ce sont deux intermédiaires qui se débattent dans les filets de la justice américaine, un Chinois et un Sénégalais. Leurs agissements, entre 2014 et 2016, pourraient éclairer sur l’ascension fulgurante d’un jeune champion chinois du pétrole, le groupe CEFC. L’affaire pourrait également renseigner sur les méthodes de l’entreprise pour se hisser rapidement parmi les acteurs majeurs de l’or noir. Des ambitions planétaires, qui contrastent avec la discrétion de son patron, le mystérieux Ye Jianming.

Le premier intermédiaire, Patrick Ho, 68 ans, a comparu, lundi 8 janvier, devant une cour de New York. Accusé de corruption, il a plaidé non coupable. Ancien secrétaire à l’intérieur de Hongkong (2002-2007), c’est lui qui aurait recruté le Sénégalais Cheikh Tidiane Gadio, ancien ministre des affaires étrangères, pour 400 000 dollars (340 000 euros).

Ce dernier aurait en retour joué de ses relations avec le président tchadien Idriss Déby. A l’époque, un autre pétrolier chinois opérant au Tchad, Petrochina, avait été condamné à une amende de 1,2 milliard de dollars pour violation du droit environnemental. Malgré cela, CEFC, pour avoir accès au pétrole tchadien, veut s’associer à ce géant étatique chinois déjà présent sur place, et entreprend de régler la brouille. M. Ho fait alors appel aux services de M. Gadio, bien connecté à N’Djamena. De leur initiative, CEFC s’engage à verser un pot-de-vin de 2 millions de dollars au président tchadien Idriss Déby, présenté comme un « don à une cause charitable ».

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/01/11/les-methodes-opaques-d-...

Commentaires facebook