Jeudi 19 Octobre 2017

Législatives au Sénégal : pourquoi le projet d’alliance entre Abdoulaye Wade et Khalifa Sall a viré au fiasco

Législatives au Sénégal : pourquoi le projet d’alliance entre Abdoulaye Wade et Khalifa Sall a viré au fiasco
(Jeune Afrique 19/06/17)
Des affiches de l’ex-président Abdoulaye Wade.

Le projet d’alliance électorale entre l’ex-président Abdoulaye Wade et le maire de Dakar, Khalifa Sall, a fait pschitt. L’opposition part donc aux législatives en ordre dispersé. Pour le plus grand bonheur de la coalition présidentielle.

Ils n’ont pas rompu le jeûne ensemble. Ce dimanche 28 mai, deuxième jour du mois de ramadan, aucun d’entre eux n’a souhaité s’éterniser dans les bureaux dakarois de Malick Gakou, le président du Grand Parti, alors que le soleil allait bientôt plonger dans l’océan. Plusieurs heures de palabres n’ont une fois de plus rien donné. Les responsables des différents partis d’opposition s’en sont donc allés bredouilles, chacun de son côté, sans être parvenus à s’accorder sur le nom de la personnalité qui conduirait la liste nationale de Manko Taxawu Sénégal, leur grande coalition en gestation, aux élections législatives prévues le 30 juillet.

Alors qu’approchait la date butoir pour le dépôt des candidatures (le 30 mai), cette réunion chez le « facilitateur » Malick Gakou, désigné pour tenter de préserver l’unité des troupes, était celle de la dernière chance.

Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/446512/politique/legislatives-senegal-pr...

Commentaires facebook