Samedi 24 Juin 2017

Investitures pour les législatives : Ça grogne chez Pape Diop

Investitures pour les législatives : Ça grogne chez Pape Diop
(SeneNews 16/06/17)
Pape Diop.

A Bokk Guiss Guiss, des militants fustigent la démarche adoptée par le président Pape Diop en ce qui concerne les investitures pour les législatives prochaines. Selon les contestataires, leur leader n’a pas été mandaté par le parti pour s’allier avec le Pds dans la Coalition Gagante Wattu Sénégal.

Les investitures pour les élections législatives continuent de faire des frustrés au sein des coalitions et formations politiques. Après les contestations au sein de la mouvance présidentielle, c’est au tour de l’opposition, particulièrement la Coalition Gagante Wattu Sénégal, d’enregistrer des dissidents.

Selon le quotidien Enquête, les partisans de Pape Diop, président de Bokk Guiss Guiss et membre de cette coalition, ont dénoncé le non-respect des dispositions du règlement intérieur et des statuts de leur parti, en ce qui concerne l’alliance avec la Coalition Gagante Wattu Sénégal. Ainsi, «la concentration des pouvoirs entre les mains du président qui ne consulte personne et qui utilise le parti pour se servir».

Joint par Enquête, Moussa Diakhaté, porte-parole de Bokk Guiss Guiss a nié les allégations de ses camarades, en soutenant que ce sont des frustrés par rapport aux investitures. «J’invoque ma dernière sortie dans les médias où nous avions donné mandat et carte blanche au président Pape Diop pour agir au nom du parti», argue-t-il.

Commentaires facebook