Mardi 17 Octobre 2017
(Les Afriques 17/06/13)
Réuni à Bruxelles, autour de la question des Ape, de l’avenir de la coopération et du développement des pays ACP (Afrique Caraïbes et Pacifique), puis sur les questions de la migration, le Conseil des ministres ACP/Union européenne (UE) a franchi quelques pas, mais le statu quo demeure au sujet des Ape, malgré l’échéance butoir de la fin des Accords de Cotonou et la fin du 10eme Fed, fixés à décembre 2013. C’est le compte a rebours entre les pays ACP et l’UE. La pilule qui fera passer les Accords de partenariat économique (APE) passera par une Mise à niveau des économies des pays ACP. Ainsi, le Conseil de l'UE et les pays ACP viennent d’approuver à Bruxelles, siège de l’UE...
(Afrik.com 17/06/13)
A l’issue des matches du dimanche, retrouvez tous les résultats de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. La Côte d’Ivoire a été la première a validé son billet pour le dernier tour, très vite suivie par l’Algérie, l’Egypte, l’Ethiopie et Tunisie. En revanche, les rêves de Brésil sont déjà terminés pour le Maroc, le Mali et la RD Congo. Cliquez sur le match de votre choix pour y accéder. Dimanche 16 juin Groupe A : Ethiopie 2-1 Afrique du Sud Groupe B : Guinée Equatoriale 1-1 Tunisie Groupe C : Tanzanie 2-4 Côte d’Ivoire Groupe D : Lesotho 0-2 Ghana Groupe G : Mozambique 0-1 Egypte Groupe G : Guinée 2-0 Zimbabwe Groupe H :...
(CRI 15/06/13)
Les Aigles de Carthage de Tunisie, les Pharaons d'Egypte, les Eléphants de Côte d'Ivoire, ainsi que les Diables rouges du Congo en tête de leurs groupes respectifs pourraient accéder dès ce week-end au troisième et dernier tour des éliminatoires zone Afrique de la Coupe du monde de football 2014 au Brésil. Les jeux sont presque faits dans la poule G. Avec 12 points, l'Egypte, nation la plus titrée en Afrique avec sept titres continentaux, est quasiment assurée de disputer le troisième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Pour se qualifier, cette sélection, baptisée « Les Pharaons » devra aller chercher au moins un match nul à Maputo ce 16 juin, face à l'équipe nationale du Mozambique. Avec...
( 14/06/13)
Le 2e New York Forum Africa, "laboratoire d'idées", consacré au développement économique de l'Afrique, s'est ouvert à vendredi à Libreville, au Gabon. Près de 160 intervenants dont les prix Nobel de la Paix égyptien Mohamed El Baradei et le sud-africain Frederik De Klerk, sont attendus. Parmi les autres intervenants figurent entre autres l'ancien président nigérian Olusegun Obasanjo, Jared Cohen, le directeur de Google Ideas, le mannequin sud-soudanais Alek Wek ou encore l'ancien ambassadeur américain aux Nations unies Andrew Young, ainsi que l'économiste français Jacques Attali. Le réalisateur américain Spike Lee, qui devait être l'invité d'honneur, s'est désisté. Le forum s'ouvre en même temps que le sommet des chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (Cemac), auquel se...
(Afrik.com 14/06/13)
Libreville vibre du 14 au 16 juin 2013 au rythme du deuxième New-York Forum Africa. Le pari gagné du Premier Forum, en juin 2012, est en cours de réédition. Avec une ambition : célébrer les noces de l’initiative privée et du développement des infrastructures publiques. Investir à la fois dans l’activité et dans les conditions préalables du développement. La présence de 6 Chefs d’Etat africains, vendredi 14 juin à Brazzaville, manifestait ce nouvel horizon du développement de l’Afrique. Tout est dans la manière, et dans la qualité du travail des équipes de Richard Attias : réunir les interlocuteurs de premier rang, dans tous les domaines économiques, et les amener à débattre sans langue de bois, sur des sujets concrets. La...
(Burkina24 14/06/13)
Nous l’avions déjà dit : la langue française est en déclin. La francophonie reste une notion abstraite et son rayonnement sur le monde n’est plus que le reflet d’une splendeur passé jadis aidée par le fait colonial. Guidé par un sursaut de nationalisme linguistique et d’identité culturelle les peuples africains se referment ou effarouchent la langue de Molière en créant un français populaire à la sauce africaine. Désormais classé à la cinquième place dans le monde le français fait face à une concurrence dont la plus menaçante est l’anglais qui pollue désormais le vocabulaire francophone. La langue française des élégances classiques et des références littéraires semble confrontée à une simplification et une ouverture forcée pour intégrer les autres langues si...
(Angola Press 13/06/13)
L'Angola et Sao Tomé et Principe ont décidé, vendredi, de créer une commission bilatérale de coopération, durant cette année, pour évaluer l'état de la coopération et des compromis assumés. Cette décision a été prise dans les conversations maintenues dans le cadre de la visite du premier ministre de Sao Tomé, Gabriel Arcanjo Ferreira da Costa, en Angola, à l'invitation du Chef de l'Etat angolais, José Eduardo dos Santos. Selon le communiqué de presse parvenu à l'Angop, il a été abordé durant la rencontre des questions d'intérêt bilatéral dans la perspective du renforcement de la coopération existante. Le chef du gouvernement de Sao Tomé et Principe s'est fait accompagner d'une importante délégation, intégrée des ministres des Affaires Etrangères, de la Défense,...
(AFP 13/06/13)
PARIS, 13 juin 2013 (AFP) - Quelque 550 millions de faux médicaments ont été saisis lors d'une opération douanière menée début avril dans 23 pays africains, une saisie record annoncée jeudi à Paris par l'Organisation mondiale des douanes (OMD). Baptisée "Biyela" ("encerclement" en zoulou), l'opération a été menée conjointement par 23 administrations douanières dans les principaux ports maritimes du continent africain. En une dizaine de jours, les douaniers ont intercepté un milliard d'articles de contrefaçon, dont 550 millions de doses de médicaments illicites, "potentiellement dangereux voire mortels", selon l'OMD. De faux antibiotiques, antidouleurs et anti-inflammatoires, des médicaments contrefaits utilisés contre l'hypertension artérielle et le diabète, ainsi que des compléments alimentaires illicites ont été saisis, pour une valeur totale de 275...
(Angola Press 11/06/13)
Luanda – Le Premier ministre de Sao Tomé et Princípe, Gabriel Arcanjo da Costa, a déclaré lundi, à Luanda, que la “coopération avec l'Angola était fructueuse et était ouverte une nouvelle ère” dans le cadre des relations entre les deux États et peuples. Le politique santoméen a fait cette affirmation au cours d'une conférence de presse, dans le cadre d'une visite officielle en Angola, entamée vendredi dernier, et dont le programme prévoyait une rencontre de travail avec le Chef de l'Exécutif, José Eduardo dos Santos. Il a qualifié d'“excellentes les relations de coopération, basées sur un passé commun de lutte pour la souveraineté nationale et pour l'émancipation de deux peuples, actuellement, nos defis pour la consolidation des systèmes démocratiques et...
(AFP 11/06/13)
JOHANNESBURG, 11 juin 2013 (AFP) - L'hospitalisation de Nelson Mandela, admis à 94 ans dans un état grave pour une infection pulmonaire à répétition, se prolongeait mardi pour la quatrième journée consécutive dans une clinique de Pretoria désormais sous surveillance policière. Lundi soir, une cordon de police a été érigé devant l'accès principal du Mediclinic Heart Hospital, dont la présidence sud-africaine n'a pas confirmé officiellement qu'on y soignait le héros de la lutte anti-apartheid. Mais les médias du monde entier campent devant cet établissement privé en attendant des nouvelles après y avoir vu entrer plusieurs membres de la famille ces derniers jours. Depuis mardi matin, les voitures circulant aux abords de cette clinique spécialisée sont soumis à une fouille minutieuse,...
(AFP 10/06/13)
JOHANNESBURG (AFP) - (AFP) - L'ex-président sud-africain Nelson Mandela a passé dimanche une troisième nuit à l'hôpital où il a été admis dans un état "préoccupant", laissant l'Afrique du Sud en prières, partagée entre inquiétude, résignation et le souhait que sa fin de vie reste digne. Rien de nouveau ne filtrait ce lundi matin sur son état, la présidence n'ayant toujours pas divulgué d'information depuis l'annonce de son hospitalisation dans la nuit de vendredi à samedi pour une infection pulmonaire récidivante. Un mutisme sans doute lié à l'absence d'évolution majeure dans un sens ou dans un autre et, jusqu'à nouvel ordre, le dernier bulletin de santé --état "préoccupant mais stable"-- reste valable. Selon des journalistes, Mandela aurait reçu deux fois...
(AFP 08/06/13)
JOHANNESBURG (AFP) - (AFP) - L'ancien président sud-africain Nelson Mandela, 94 ans, idole de tout un peuple, a de nouveau été hospitalisé samedi pour une infection pulmonaire et se trouve dans un état "préoccupant mais stable", a annoncé la présidence sud-africaine dans un communiqué au ton plus grave que d'ordinaire. "Ce matin vers 01H30 (23H30 GMT vendredi) son état s'est détérioré et il a été transféré dans un hôpital de Pretoria. Son état est toujours préoccupant mais stable", a dit le porte-parole de la présidence Mac Maharaj, qui s'est contenté de lire le communiqué. "Madiba", comme l'appellent affectueusement ses compatriotes, fêtera ses 95 ans le 18 juillet. Il est apparu très affaibli sur les dernières images de lui qui ont...
(Angola Press 07/06/13)
Luanda – Le chef de l'Exécutif angolais, José Eduardo dos Santos, a reçu vendredi, à Luanda, le premier-ministre de la République de São-Tomé et Principe, Gabriel Arcanjo Ferreira da Costa. Ce dernier est arrivé le même jour dans la capitale angolaise, à la tête d'une forte délégation ministérielle multi-sectorielle de son pays, pour une visite de travail de deux jours, dans le cadre de la consolidation de la coopération entre les deux Etats. Durant son séjour en Angola, la délégation qui accompagne le premier-ministre Gabriel Arcanjo Ferreira da Costa, devrait rencontrer les membres ou les représentants des corps diplomatiques de pays donateurs accrédités en Angola. A rappeler que les relations bilatérales entre l'Angola et le Sao Tomé et Principe sont...
(L'Union 07/06/13)
L’intégration régionale est un instrument essentiel pour aider l’Afrique à accroître sa compétitivité, diversifier sa base économique et créer suffisamment d’emplois pour sa population jeune et en rapide voie d’urbanisation, indique le dernier rapport mondiale 2013 sur la compétitivité en Afrique. Pour la Banque mondiale, quatre conditions sont à prendre en compte. La première est de combler le retard de compétitivité. La compétitivité de l’Afrique dans son ensemble est à la traîne par rapport à d’autres régions émergentes, surtout s’agissant de la qualité des institutions, des infrastructures, etc. La seconde est de faciliter les échanges. Les exportations africaines restent trop fortement axées sur les produits de base et la part du continent dans les échanges mondiaux reste faible, malgré l’existence...
(La Presse 05/06/13)
• Ouverture aujourd’hui de l’ancienne carrière de Djebel Jeloud pour le stockage des produits de démolition du Grand-Tunis et lancement d’un programme spécifique d’aide aux municipalités • Lancement d’une étude stratégique avec la BM pour revoir le système de gestion des déchets solides • Centre de Jradou : démarrage prochain des travaux de réparation et de maintenance • Projet de dépollution du lac de Bizerte : la BEI investit 5 millions d’euros • Les communes de l’île de Djerba prêtes à lancer la première agence intercommunale de gestion des déchets solides Le monde célèbre aujourd’hui la Journée mondiale de l’environnement alors qu’en Tunisie, on doute même de l’opportunité d’un bilan en termes de réalisations ou de pertes après plus de...
(Angola Press 04/06/13)
Le Parlement santoméen compte renforcer la coopération avec l'Assemblée Nationle angolaise, a déclaré jeudi, à São Tomé, le pésident de l'organe législatif de cet archipel, Alcino Pinto, au cours d'une audience accordée à l’ambassadeur d'Angola dans ce pays, Alfredo Eduardo Mingas. Le partenariat tournera autour d’échange d'expériences et d'informations, a résumé le diplomate angolais, à l’issue de cette audience. Selon lui, Alcino Pinto l’a également informé sur la situation politique, économique et sociale du pays outre d’autres détails sur le fonctionnement de l'institution. Rappelons que c’est depuis décembre que Alfredo Mingas a tenu des rencontres avec les autorités de Sao Tome, il a été reçu, notamment, par la ministre des Affaires étrangères et des Communautés, Natalia Umbelina, et le premier...
(AFP 01/06/13)
YOKOHAMA (Japon) (AFP) - Le Japon a annoncé samedi une aide publique de 10,6 milliards d'euros sur cinq ans pour l'Afrique, à l'ouverture d'une conférence dédiée à ce continent où la Chine, avide de matières premières, accroît considérablement sa présence. Le Premier ministre Shinzo Abe a promis ces fonds dans le cadre d'une enveloppe plus globale d'"aides publiques et privées" équivalente à 24,2 milliards d'euros pour "soutenir la croissance africaine". M. Abe a détaillé ce plan d'assistance devant une quarantaine de chefs d'Etat et de gouvernement africains réunis à Yokohama (région de Tokyo) pour la cinquième conférence internationale de Tokyo pour le développement de l'Afrique (Ticad). Avec un peu plus de 2 milliards d'euros par an, l'APD du Japon à...
(Les Echos 31/05/13)
LE CERCLE. L'Afrique devient de plus en plus attractive pour les investisseurs qui y constatent un environnement d'affaires plus favorable. Une opportunité que nos entreprises doivent savoir saisir : ce continent affiche une croissance moyenne de 6% en 2012, et les dépenses générales en consommation vont dépasser cette année les 1000 milliards de dollars, selon les analystes du McKinsey Global Institute. Même l’actuel «déficit d’Etat» africain que l’on pointe souvent du doigt pourrait finalement se révéler un atout pour bâtir un espace de gouvernance plus grand et plus intégré que l’Europe. L’évolution positive des Etats africains aujourd’hui plus démocrates et moins corrompus est indéniable et leur fierté retrouvée depuis les promesses de développement économique favorisent, en effet, l’émergence d’une nouvelle...
(Journal du Cameroun 30/05/13)
Le sommet qui aura lieu à Yaoundé, sera sous l’égide de l’ONU et a pour objectif d’adopter les différents documents validés par les ministres. A moins d’un mois de la tenue du Sommet des Nations Unies sur la lutte contre la piraterie maritime dans le Golfe de Guinée, le Secrétaire Général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), SEM Nassour Guelengdouksia Ouaïdou s’est entretenu avec le Ministre camerounais des Relations extérieures, Pierre Moukoko Mbonjo, en marge de la 21ème Session de la Conférence de l’Union Africaine tenue dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba. Les deux interlocuteurs ont scruté, en présence de leurs collaborateurs, le cahier de charge signé au cours de ce mois et qui confère à chaque...
(L'Observateur Paalga 29/05/13)
En ce lundi 27 mai 2013 à Addis Abeba, dernier jour de la 21e session du cinquantenaire de l'UA, les chefs d'Etat et de gouvernement se sont quittés avec de nombreuses résolutions, des vœux pieux et surtout un défi ou plutôt une polémique judiciaire : faire juger désormais les génocidaires et autres auteurs africains de "crimes de guerre et crimes contre l'humanité" par les Africains eux-mêmes. Belle initiative diriez-vous ? Sans doute dans la forme, une telle décision sied à une quinquagénaire comme l'institution panafricaine, accusée à tort ou à raison d'être immature et surtout frappée d'impéritie. Mais qu'on ne s'y trompe pas : cette volonté des Africains de disposer d'eux-mêmes sur le plan judiciaire, hardie en apparence, cache mal...

Pages