Dimanche 24 Septembre 2017
( 24/06/13)
Un sommet s'est ouvert à Yaoundé lundi sur la sécurité maritime dans le golf de Guinée, devenue l'une des régions du monde les plus affectées par la piraterie. La multiplication des actes de piraterie, devenus plus nombreux qu'au large des côtes somaliennes, pèse de plus en plus sur l'économie des pays riverains. Une vingtaine de chefs d'Etat d'Afrique de l'Ouest et du Centre participent à la rencontre. En application d'une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies, les Etats de la CEDEAO et de la CEEAC ont été invités à mettre en place une stratégie régionale et collégiale pour lutter contre la piraterie maritime et les vols à main armée dans les eaux territoriales. Abou Moussa, représentant du Secrétaire...
(AFP 24/06/13)
JOHANNESBURG, 24 juin 2013 (AFP) - L'Afrique du Sud se préparait au pire lundi, réalisant que Nelson Mandela, hospitalisé depuis désormais 17 jours et "toujours dans un état critique", livrait sans doute son dernier combat, alors que les médias du monde entier affluaient à Pretoria. Nelson Mandela "est toujours dans un état critique à l'hôpital. Les médecins font tout leur possible pour s'assurer de son bien-être et de son confort", a déclaré lundi le chef de l'Etat Jacob Zuma devant la presse internationale à Johannesburg. "Je suis allé à l'hôpital hier soir (dimanche)(...) vu l'heure, il dormait déjà, nous l'avons vu, nous avons un peu discuté avec les médecins et avec sa femme Graça Machel. Je ne suis pas en...
(Xinhua 24/06/13)
YAOUNDE, 24 juin (Xinhua) -- Sept chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) et de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) sont présents depuis dimanche à Yaoundé au Cameroun pour un sommet de deux jours sur la sûreté et la sécurité dans le golfe de Guinée qui s'ouvre lundi sous l'égide des Nations Unies. Les présidents Mahamadou Issoufou du Niger, Manuel Pinto da Costa de Sao Tomé & Principe, Teordoro Obiang Nguema Mbasogo de Guinée équatoriale, Thomas Boni Yayi du Bénin, Goodluck Ebele Jonathan du Nigeria, Blaise Compaoré du Burkina Faso et Denis Sassou Nguesso du Congo-Brazzaville sont les premiers dirigeants arrivés dans la capitale camerounaise pour cette circonstance, en plus...
(L'Avenir Quotidien 24/06/13)
L’atelier consultatif et de formation sur le renforcement des capacités sur la politique de développement des enseignants et le processus de mise en œuvre dans les pays de la CEEAC/CEMAC s’est clôturé le jeudi dernier. C’était au siège de Caritas Congo, à Kinshasa. Un chapelet de recommandations pour la promotion et le développement de la question enseignante dans la sous-région ont été formulées. L’on retiendra toutefois que ces assises ont recommandé entre autres, aux participants, de restituer dès leur retour dans leur pays respectifs, les conclusions y assorties auprès de leurs autorités ministérielles ; que l’élite intellectuelle puisse mener des réflexions autour de la question enseignante afin de les partager à l’élite politique. Dans le même registre, que les autorités...
(Fraternité Matin 24/06/13)
En marge du 4e Forum des marchés africains émergent, l’ancien directeur général du Fmi s’est prononcé sur plusieurs questions relatives au développement du continent noir. Que peut apporter de nouveau ce forum dans le débat sur le développement de l’Afrique ? Il n’y a pas de développement véritable si les sociétés ne savent pas où elles vont. Il est donc tout à fait important, de temps en temps, de s’arrêter et d’essayer de voir quel objectif l’on peut s’assigner. Nous avons trouvé cela tellement important que nous avons proposé à l’Inde, la Chine, l’Asie, dans son ensemble, à l’Amérique latine, de faire pour eux, des études, sur le long terme. Nous avons fait, par exemple, une « Inde 2039 »,...
(Xinhua 24/06/13)
DAKAR -- Adama Gaye, auteur du livre "La Chine-Afrique : le dragon et l'autruche", a déclaré, à propos de la visite du président américain Obama en Afrique, que les besoins du continent sont tellement importants qu'il ne peut pas avoir une relation unilatérale avec un seul partenaire. Ces besoins du continent sont si importants que "ni les USA seuls ni l'Europe seule ne peuvent les régler", a-t-il déclaré dans une interview à Xinhua, à la veille de l'arrivée du président américain au Sénégal, première étape de sa tournée africaine. Pour lui, il y a de la place pour tout le monde en Afrique : "les USA, la Chine, l'Europe, mais également d'autres acteurs émergents", parce que "l'Afrique est un espace...
(Afrik.com 24/06/13)
Avec trois défaites et un nul à l’issue de la première journée de la phase de groupes de la Coupe du monde U20, les sélections africaines ont raté leur départ. Si certaines, comme le Nigeria, ont laissé augurer de belles promesses, la situation s’annonce déjà compliquée pour d’autres, comme le Ghana. Trois défaites et un nul. Le bilan des sélections africaines à l’issue de la première journée de la phase de groupes de la Coupe du monde U20 (moins de 20 ans), qui se dispute actuellement en Turquie, est peu réjouissant et n’incite guère à l’optimisme. Le Ghana et l’Egypte mal embarqués En tombant dans un groupe A très relevé (Espagne, France, Etats-Unis), le Ghana savait à quoi s’attendre. Pour...
(Afriquinfos 21/06/13)
Le groupe bancaire panafricain Ecobank a enregistré pour le compte de l'année 2012 les "meilleurs résultats financiers" en 25 ans d'existence dans 33 pays, a appris jeudi l'agence Xinhua auprès du siège du groupe dans la capitale togolaise. Cette banque panafricaine a réalisé un produit net bancaire de 1,8 milliards de dollars, un résultat avant impôt de 348 millions de dollars représentant et un résultat net consolidé de 286,7 millions de dollars. Il s'agit des progressions respectivement de 46%, 25% et 39% pour le compte de l'année 2012 qualifiées de "meilleurs résultats financiers" de ce groupe bancaire panafricain. "Ces résultats très satisfaisants reflètent le succès de l'intégration de nos deux acquisitions majeures au Ghana et au Nigeria, la forte demande...
(Sidwaya 21/06/13)
Le Président du Faso, Blaise Compaoré, s’est rendu à Lomé au Togo, le 20 juin 2013 pour une visite de travail. Il en a profité pour prendre part à la 25e Assemblée générale (AG) du groupe Ecobank. Les relations bilatérales entre le Burkina Faso et la République du Togo sont au beau fixe. Pour preuve, à la descente d’avion du chef de l’Etat burkinabè, Blaise Compaoré, à l’aéroport international Gnassingbé-Eyadéma (Lomé), le 20 juin 2013, c’est son homologue, Faure Gnassingbé lui-même, et une importante délégation ministérielle qui l’ont accueilli. Après la cérémonie des honneurs militaires, le président du Faso a eu droit à un bain de foule. Tant la communauté burkinabè et les Togolais se sont mobilisés pour lui réserver...
(Dakaractu 21/06/13)
Certains individus mal intentionnés n’ont aucun mal à transformer un morceau de craie, un peu de farine ou d’amidon en un comprimé ou une pilule. Difficile de dire à l’œil nu s’il s’agit d’un « faux ». L’étiquetage et l’emballage sont souvent imités à la perfection. Le commerce mondial de médicaments de contrefaçon, qui pèse un milliard de dollars, se porte bien en Afrique. Se rendre à la pharmacie, c’est un peu jouer à la roulette russe. Choisir la mauvaise boîte peut vous coûter la vie. En Afrique, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), près de 100 000 décès par an sont liés au commerce de médicaments contrefaits. Pour l’OMS, un médicament contrefait est « un médicament dont l’identité...
(Angola Press 20/06/13)
Luanda - Les citoyens angolais jouissent, depuis le 4 avril de cette année, de l'exemption de visas d'entrée en République Démocratique de Sao Tomé et Principe, pour une durée de 15 jours. Selon une note de presse du ministère angolais des Relations Extérieures parvenue lundi à l'Angop, à Luanda, la décision a été prise par l'Ancien Conseil de Ministres de la République de Sao Tomé et Principe, au cours d'une session réalisée le 4 avril dernier. La décision unilatérale a été soumise à la connaissance du ministère angolais des Relations Extérieures, à travers une note verbale de l'Ambassade de la République Démocratique de Sao Tomé et Principe en Angola.
( 18/06/13)
Le Bureau maritime international a indiqué mardi que la piraterie est devenue plus préoccupante sur les côtes ouest-africaines que dans le Golfe d'Aden. Dans un rapport, le BMI souligne que 966 marins ont été attaqués dans le Golfe de Guinée en 2012, ce qui représente une hausse par rapport au chiffre de l'année précédente qui était de 851. Les pirates opérant dans la zone dérobent les navires de leurs cargaisons de pétrole et les membres d'équipage de leurs biens. Pour parvenir à leurs objectifs, ces pirates font souvent usage d'une extrême violence. Cinq des 206 personnes prises en otages l'année dernière sur les côtes de l'Afrique de l'ouest ont été tuées. Le rapport intitulé Le Coût Humain de la Piraterie...
(Agence Ecofin 17/06/13)
(Agence Ecofin) - Les Etats de la CEMAC, réunis en Sommet à Libreville, ont pris deux décisions majeures qui, si elles sont effectivement appliquées permettront à la sous-région de faire un pas significatif vers l’intégration. Primo, au 1er janvier prochain, pour les ressortissants de la CEMAC, le visa ne sera plus obligatoire pour circuler dans les 6 pays. Deuxio, un cadre politique commun pour la protection du commerce a été adopté par les 6 pays. Il permettra par exemple de faciliter l’accès au marché sous régional pour les compagnies pharmaceutiques et de lutter plus efficacement contre la prolifération des faux médicaments, véritable fléau de santé publique en Afrique. «Nos six nations travaillent ensemble au delà des frontières à trouver des...
(Les Afriques 17/06/13)
Réuni à Bruxelles, autour de la question des Ape, de l’avenir de la coopération et du développement des pays ACP (Afrique Caraïbes et Pacifique), puis sur les questions de la migration, le Conseil des ministres ACP/Union européenne (UE) a franchi quelques pas, mais le statu quo demeure au sujet des Ape, malgré l’échéance butoir de la fin des Accords de Cotonou et la fin du 10eme Fed, fixés à décembre 2013. C’est le compte a rebours entre les pays ACP et l’UE. La pilule qui fera passer les Accords de partenariat économique (APE) passera par une Mise à niveau des économies des pays ACP. Ainsi, le Conseil de l'UE et les pays ACP viennent d’approuver à Bruxelles, siège de l’UE...
(Afrik.com 17/06/13)
A l’issue des matches du dimanche, retrouvez tous les résultats de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. La Côte d’Ivoire a été la première a validé son billet pour le dernier tour, très vite suivie par l’Algérie, l’Egypte, l’Ethiopie et Tunisie. En revanche, les rêves de Brésil sont déjà terminés pour le Maroc, le Mali et la RD Congo. Cliquez sur le match de votre choix pour y accéder. Dimanche 16 juin Groupe A : Ethiopie 2-1 Afrique du Sud Groupe B : Guinée Equatoriale 1-1 Tunisie Groupe C : Tanzanie 2-4 Côte d’Ivoire Groupe D : Lesotho 0-2 Ghana Groupe G : Mozambique 0-1 Egypte Groupe G : Guinée 2-0 Zimbabwe Groupe H :...
(CRI 15/06/13)
Les Aigles de Carthage de Tunisie, les Pharaons d'Egypte, les Eléphants de Côte d'Ivoire, ainsi que les Diables rouges du Congo en tête de leurs groupes respectifs pourraient accéder dès ce week-end au troisième et dernier tour des éliminatoires zone Afrique de la Coupe du monde de football 2014 au Brésil. Les jeux sont presque faits dans la poule G. Avec 12 points, l'Egypte, nation la plus titrée en Afrique avec sept titres continentaux, est quasiment assurée de disputer le troisième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Pour se qualifier, cette sélection, baptisée « Les Pharaons » devra aller chercher au moins un match nul à Maputo ce 16 juin, face à l'équipe nationale du Mozambique. Avec...
( 14/06/13)
Le 2e New York Forum Africa, "laboratoire d'idées", consacré au développement économique de l'Afrique, s'est ouvert à vendredi à Libreville, au Gabon. Près de 160 intervenants dont les prix Nobel de la Paix égyptien Mohamed El Baradei et le sud-africain Frederik De Klerk, sont attendus. Parmi les autres intervenants figurent entre autres l'ancien président nigérian Olusegun Obasanjo, Jared Cohen, le directeur de Google Ideas, le mannequin sud-soudanais Alek Wek ou encore l'ancien ambassadeur américain aux Nations unies Andrew Young, ainsi que l'économiste français Jacques Attali. Le réalisateur américain Spike Lee, qui devait être l'invité d'honneur, s'est désisté. Le forum s'ouvre en même temps que le sommet des chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (Cemac), auquel se...
(Afrik.com 14/06/13)
Libreville vibre du 14 au 16 juin 2013 au rythme du deuxième New-York Forum Africa. Le pari gagné du Premier Forum, en juin 2012, est en cours de réédition. Avec une ambition : célébrer les noces de l’initiative privée et du développement des infrastructures publiques. Investir à la fois dans l’activité et dans les conditions préalables du développement. La présence de 6 Chefs d’Etat africains, vendredi 14 juin à Brazzaville, manifestait ce nouvel horizon du développement de l’Afrique. Tout est dans la manière, et dans la qualité du travail des équipes de Richard Attias : réunir les interlocuteurs de premier rang, dans tous les domaines économiques, et les amener à débattre sans langue de bois, sur des sujets concrets. La...
(Burkina24 14/06/13)
Nous l’avions déjà dit : la langue française est en déclin. La francophonie reste une notion abstraite et son rayonnement sur le monde n’est plus que le reflet d’une splendeur passé jadis aidée par le fait colonial. Guidé par un sursaut de nationalisme linguistique et d’identité culturelle les peuples africains se referment ou effarouchent la langue de Molière en créant un français populaire à la sauce africaine. Désormais classé à la cinquième place dans le monde le français fait face à une concurrence dont la plus menaçante est l’anglais qui pollue désormais le vocabulaire francophone. La langue française des élégances classiques et des références littéraires semble confrontée à une simplification et une ouverture forcée pour intégrer les autres langues si...
(Angola Press 13/06/13)
L'Angola et Sao Tomé et Principe ont décidé, vendredi, de créer une commission bilatérale de coopération, durant cette année, pour évaluer l'état de la coopération et des compromis assumés. Cette décision a été prise dans les conversations maintenues dans le cadre de la visite du premier ministre de Sao Tomé, Gabriel Arcanjo Ferreira da Costa, en Angola, à l'invitation du Chef de l'Etat angolais, José Eduardo dos Santos. Selon le communiqué de presse parvenu à l'Angop, il a été abordé durant la rencontre des questions d'intérêt bilatéral dans la perspective du renforcement de la coopération existante. Le chef du gouvernement de Sao Tomé et Principe s'est fait accompagner d'une importante délégation, intégrée des ministres des Affaires Etrangères, de la Défense,...

Pages