Jeudi 23 Novembre 2017
(Angola Press 02/07/13)
L'Angola est un pays émergent avec une capacité et une certaine connaissance qui peut être extrêmement utile dans la réalité de Sao Tomé-et-Principe. Le premier ministre de l'Archipel, Gabriel Costa a tenu ces propos dimanche lors d'une rencontre à Príncipe,avec les hommes d'affaires angolais qui y séjournent depuis vendredi pour établir des partenariats avec les entreprises locales et l'identification des secteurs pour des probables affaires. Il a ajouté qu'à la suite de sa récente visite en Angola, s'est réalisée une réunion en vue de susciter au sein des hommes d'affaires angolais l'intérêt d'investir à Sao-Tomé et Principe dans le cadre du partenariat stratégique. Selon lui, ce partenariat stratégique est la reprise d'une relation basée sur un passé commun, forgé dans...
(Angola Press 02/07/13)
Sao Tomé et Principe - Le président du comité de gestion du Groupe de Leaders Entrepreneuriaux (LIDE- Angola), Leonel Pinto, a qualifié, dimanche, de positive, la visite des hommes d'affaires angolais en République de Sao Tomé et Principe, visant à créer des partenariats avec la classe entreprenuriale locale et à voir les secteurs prioritaires pour les affaires. Leonel Pinto a indiqué à l'Angop que les 21 hommes d'affaires angolais avaient trouvé une ouverture totale de la part du gouvernement et des hommes d'affaires santoméens, ce qui les satisfait, car Sao Tomé et Principe est une perspective pour l'expansion des affaires de ses entreprises, qui sont aujourd'hui confirmées dans le marché. Il a ajouté que les entreprises angolaises, malgré la fertilité...
( 02/07/13)
ASI24 - DAKAR La société de M. Elumelu, HEIRS HOLDINGS, s’est engagée lundi, en Tanzanie, à verser 2,5 milliards de dollars à l’initiative du plan d’Obama pour l’électricité en Afrique, rapporte l’Organisation de la Presse Africaine pour Heirs Holdings. Le groupe d’investissement africain est le plus important investisseur à avoir conduit une initiative panafricaine dirigée par les États-Unis en matière d’électricité. À la veille de son départ pour Dar es Salam, en Tanzanie, dans le cadre d’une délégation de chefs d’entreprises de renom triés sur le volet par la Maison-Blanche pour rencontrer le président Obama, Tony O. Elumelu, a réitéré son message encourageant les États-Unis et les investisseurs internationaux à s’engager de manière proactive auprès du secteur privé africain afin...
(Xinhua 02/07/13)
DAR ES SALAAM -- Le président américain Barack Obama a déclaré lundi que l'Afrique devait s'élever par elle-même dans l'intérêt de ses peuples. « L'Afrique devrait construire l'Afrique pour les Africains », a déclaré M. Obama lors d'une conférence de presse conjointe en présence de son hôte, le président tanzanien, Jakaya Kikwete, au palais présidentiel à Dar es Salam. Il a déclaré que les Etats-Unis oeuvraient pour aider l' Afrique à se construire, « les Africains doivent jouer leur rôle ». S'exprimant lors de la dernière étape de sa tournée dans trois pays africains qui l'a conduit au Sénégal, en Afrique du Sud et en Tanzanie, M. Obama a réitéré le soutien continu de son pays à la Tanzanie. «...
(Reuters (Eng) 02/07/13)
Barack Obama a défendu lundi en Tanzanie l'idée d'un nouveau partenariat économique entre les Etats-Unis et l'Afrique, un continent en développement sur lequel les Américains doivent faire face à la vive concurrence de la Chine. Le président américain a été précédé de trois mois à Dar es Salaam par son homologue chinois Xi Jinping, venu immédiatement après son entrée en fonction. La Chine a contruit des routes, des aéroports et de nombreuses autres infrastructures en Afrique mais ses détracteurs l'accusent de surexploiter les ressources du continent pour alimenter son immense secteur industriel. La Tanzanie est en négociations avec Pékin pour la construction d'un port. Arrivé en provenance d'Afrique du Sud pour cette troisième et dernière étape de sa tournée africaine,...
(Xinhua 01/07/13)
PRETORIA-- Le président américain Barack Obama a promis samedi de prolonger l'African Growth and Opportunity Act (AGOA), qui permet à certains pays d'Afrique subsaharienne d'exporter des produits sans droits de douane vers les Etats-Unis. Il a fait cette promesse lors d'une conférence de presse télévisée après que son homologue sud-africain Jacob Zuma a demandé aux Etats-Unis de prolonger l'AGOA, qui expire en 2015. "Le commerce entre l'Afrique et les Etats-Unis a atteint les niveaux d'avant la récession mondiale, en grande partie grâce à l'AGOA", a déclaré M. Zuma. M. Obama a annoncé qu'il soutenait les efforts pour améliorer et renouveler l'AGOA et qu'il devrait dans un premier temps convaincre le Congrès américain d'approuver le renouvellement. Avant la conférence de presse,...
(AFP 30/06/13)
Johannesburg (AFP) - Le président américain Barack Obama, en visite en Afrique du Sud, doit annoncer dimanche un plan de sept milliards de dollars destiné à faciliter l'accès à l'électricité en Afrique sub-saharienne, a déclaré la Maison Blanche. M. Obama doit annoncer cette initiative sur cinq ans, baptisée "Power Africa", lors d'un discours à 18H00 (16H00 GMT) à l'Université du Cap (UCT). Power Africa est décrit par la Maison Blanche comme "une nouvelle initiative visant à doubler l'accès à l'électricité en Afrique subsaharienne". "Plus des deux tiers de la population de l'Afrique subsaharienne vivent sans électricité, et plus de 85% des habitants des zones rurales n'y ont pas accès. Africa Power va s'appuyer sur l'énorme potentiel énergétique de Afrique, y...
(AFP 27/06/13)
Johannesburg (AFP) - L'Afrique du Sud se préparait jeudi matin à l'annonce prochaine du décès de son ancien président Nelson Mandela, placé sous assistance respiratoire, alors que le chef de l'Etat Jacob Zuma a annulé un déplacement prévu jeudi au Mozambique. Le président Jacob Zuma a fait annoncer l'annulation de son voyage après avoir rendu visite à son illustre prédécesseur à l'hôpital dans la soirée. Or, ses services avaient pourtant confirmé sa présence à ce sommet régional à plusieurs reprises ces dernières heures. Le héros de la lutte contre l'apartheid était "dans un état toujours critique", selon un communiqué de la présidence. "Le président Zuma a été informé de la situation par les médecins qui font toujours tout leur possible...
( 27/06/13)
L'Afrique semble gagner en importance en tant qu'itinéraire de trafic maritime, selon l'ONUDC, l'Office des Nations unies contre la drogue et la criminalité, dans un rapport mondial annuel sur les drogues, présenté mercredi à Vienne en Autriche, dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les drogues. De plus en plus d'itinéraires passent par le continent pour alimenter les marchés de consommation: Une route part du sud de l'Afghanistan pour aller d'abord dans les ports en Iran ou au Pakistan, rejoindre l'Afrique de l'Est ou de l'Ouest et enfin alimenter les marchés. Le défi des nouvelles substances psychoactives L'Office des Nations unies contre la drogue et la criminalité (ONUDC) s'inquiète de la hausse des "nouvelles substances psychoactives" (NSP)...
(Afrik.com 26/06/13)
A l’issue du sommet sur la sécurité et la sûreté du Golfe de Guinée tenu à Yaoundé , il a été décidé de la création d’un centre inter-régional de veille basé dans la capitale camerounaise. Cette décision commune des chefs d’Etats de la CEEAC, Cedeao et de la CGG traduit leur volonté de lutter contre la piraterie. Une nécessite qui s’impose par l’importance du trafic économique transitant par ces différentes plates formes. Onze chefs d’Etats ont assisté au premier sommet sur la sécurité et la suréte maritime dans le golfe de Guinée. Ils sont issus de la communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) et de...
(Xinhua 26/06/13)
YAOUNDE-- Les pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) et de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ayant pris part au sommet sur la sûreté et la sécurité maritimes dans le golfe de Guinée tenu lundi et mardi à Yaoundé ont convenu de mutualiser leurs moyens pour la lutte contre la piraterie maritime. Les chefs d'Etat présents à ce sommet, au total treize issus des deux régions africaines, se sont mis d'accord pour une stratégie régionale relative non seulement à ce phénomène, mais aussi aux vols à main armée et aux autres activités illicites commis en mer dans cet espace géographique au centre de multiples enjeux géostratégiques, selon leur déclaration commune...
(Agence Ecofin 26/06/13)
(Agence Ecofin) - Le code de conduite des Etats du Golfe de Guinée relatif à la prévention et la répression des actes de piraterie, des vols à main armée à l’encontre des navires et des activités maritimes illicites en Afrique de l’Ouest et du Centre, a été approuvé hier, 25 juin 2013, à Yaoundé par 12 chefs d’Etat africains à savoir Paul Biya (Cameroun), Goodluck Jonathan (Nigeria), Thomas Yayi Boni (Bénin), Mamadou Issoufou (Niger), Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire), Pinto Da Costa (São Tomé-et-Principe), Teodoro Obiang Nguema (Guinée équatoriale), Blaise Comparé (Burkina Faso), Denis Sassou Nguesso (Congo Brazza), Ali Bongo (Gabon), Faure Gnassimbé (Togo) et Idriss Déby Itno (Tchad). C’était lors du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la...
(AFP 26/06/13)
Pretoria (AFP) - Les Sud-Africains attendaient avec appréhension mercredi matin des nouvelles de Nelson Mandela, toujours entre la vie et la mort, au lendemain d'une réunion de la famille de l'ancien président qui a prié avec l'archevêque anglican du Cap pour qu'il connaisse une fin de vie "parfaite" et paisible. "Que ta bénédiction repose sur Madiba maintenant et à jamais. Donne lui, nous te prions, une nuit calme et une bonne, une parfaite fin", a dit le révérend Thabo Makgoba, venu soutenir la famille dans l'épreuve à la clinique de Pretoria où Mandela est hospitalisé depuis plus de deux semaines. Le chef de l'église anglicane d'Afrique australe a prié avec Graça Machel, l'épouse de Mandela, et plusieurs de ses proches,...
(Libération 25/06/13)
Un sommet réunissant une douzaine de dirigeants et consacré à la lutte contre ce phénomène, très marqué dans le Golfe de Guinée, se tient actuellement au Cameroun. Une douzaine de chefs d’Etats d’Afrique centrale et occidentale, réunis à Yaoundé, veulent «mutualiser leurs moyens» financiers et militaires pour lutter contre la piraterie maritime qui prend des proportions inquiétantes dans le Golfe de Guinée. Les «efforts» des pays de la région «pour éradiquer la piraterie s’avèrent insuffisants», a déclaré le président camerounais Paul Biya, hôte du sommet, face à onze autre chefs d’Etats. «Une approche collective du problème est donc impérieuse pour éviter que le mal, une fois combattu au niveau d’un pays ou d’une des zones du Golfe de Guinée, ne...
( 25/06/13)
Lors du Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC), de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (CEDEAO) et de la Commission du golfe de Guinée (CGG) sur la sûreté et la sécurité maritimes dans le golfe de Guinée à Yaoundé, au Cameroun, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a souligné lundi la nécessité d'adopter une stratégie régionale concertée pour faire face à la piraterie maritime dans le golfe de Guinée. « Nous avons une responsabilité collective à empêcher que la situation se dégrade. Nous devons renforcer nos efforts et travailler encore de façon encore plus rapprochée. Une fois que la stratégie régionale concertée contre la piraterie maritime sera...
(Xinhua 25/06/13)
YAOUNDE -- Les pays du golfe de Guinée envisagent d'instituer une taxe nationale, communautaire et multinationale pour financer la lutte contre la piraterie maritime, objet d'un sommet de deux jours qui s'est ouvert lundi à Yaoundé au Cameroun avec la participation de douze chefs d'Etat d'Afrique centrale et de l'Ouest sur les 25 pays de la région. Le projet de cette taxe figure parmi une liste de dix recommandations contenues dans le rapport général des travaux d'un symposium international organisé vendredi dans les locaux du ministère camerounais des Relations extérieures dans la capitale Yaoundé en prélude à la rencontre des chefs d'Etat, sous le thème « les défis sécuritaires dans le golfe de Guinée ». Cette réunion d'experts situait déjà...
(Le Pays 25/06/13)
L’espoir est-il encore permis de revoir l’icône de la lutte anti-apartheid, Nelson Mandela, « sur pied » ? En tout cas, le brusque changement sémantique de ces dernières 48 heures ne fait pas penser au meilleur. En effet son état de santé s’est brutalement détérioré au point que ses médecins parlent maintenant d’« état critique ». Est-on en train de préparer l’opinion au pire ? Sans aucun doute. En effet, tout être humain naît, grandit et meurt et la Sainte Bible ne passe pas par quatre chemins pour le dire : « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras poussière ». C’est une évidence, une loi de la nature et nul n’échappera à la Faucheuse. La mort est...
( 24/06/13)
Un sommet s'est ouvert à Yaoundé lundi sur la sécurité maritime dans le golf de Guinée, devenue l'une des régions du monde les plus affectées par la piraterie. La multiplication des actes de piraterie, devenus plus nombreux qu'au large des côtes somaliennes, pèse de plus en plus sur l'économie des pays riverains. Une vingtaine de chefs d'Etat d'Afrique de l'Ouest et du Centre participent à la rencontre. En application d'une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies, les Etats de la CEDEAO et de la CEEAC ont été invités à mettre en place une stratégie régionale et collégiale pour lutter contre la piraterie maritime et les vols à main armée dans les eaux territoriales. Abou Moussa, représentant du Secrétaire...
(AFP 24/06/13)
JOHANNESBURG, 24 juin 2013 (AFP) - L'Afrique du Sud se préparait au pire lundi, réalisant que Nelson Mandela, hospitalisé depuis désormais 17 jours et "toujours dans un état critique", livrait sans doute son dernier combat, alors que les médias du monde entier affluaient à Pretoria. Nelson Mandela "est toujours dans un état critique à l'hôpital. Les médecins font tout leur possible pour s'assurer de son bien-être et de son confort", a déclaré lundi le chef de l'Etat Jacob Zuma devant la presse internationale à Johannesburg. "Je suis allé à l'hôpital hier soir (dimanche)(...) vu l'heure, il dormait déjà, nous l'avons vu, nous avons un peu discuté avec les médecins et avec sa femme Graça Machel. Je ne suis pas en...
(Xinhua 24/06/13)
YAOUNDE, 24 juin (Xinhua) -- Sept chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) et de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) sont présents depuis dimanche à Yaoundé au Cameroun pour un sommet de deux jours sur la sûreté et la sécurité dans le golfe de Guinée qui s'ouvre lundi sous l'égide des Nations Unies. Les présidents Mahamadou Issoufou du Niger, Manuel Pinto da Costa de Sao Tomé & Principe, Teordoro Obiang Nguema Mbasogo de Guinée équatoriale, Thomas Boni Yayi du Bénin, Goodluck Ebele Jonathan du Nigeria, Blaise Compaoré du Burkina Faso et Denis Sassou Nguesso du Congo-Brazzaville sont les premiers dirigeants arrivés dans la capitale camerounaise pour cette circonstance, en plus...

Pages