Samedi 24 Février 2018
(LibreAfrique 19/07/13)
« Une rockstar qui prêche le capitalisme… Oh la la… Parfois je m’entends et je ne peux pas le croire ! » Et pourtant… Bono l’a bien dit ! Après avoir prêché et organisé pendant des années l’aide internationale pour tenter de solutionner les problèmes de développement… Aujourd’hui le chanteur du groupe de rock mythique irlandais U2, a, à plusieurs reprises reconnu que les vrais remèdes à la pauvreté sont « le commerce et le capitalisme entrepreneurial ». L’aide ne serait qu’une « solution de dépannage »… Ce témoignage est important. Il démontre que même les artistes à l’idéologie parfois utopiste et officiellement « anti-matérialiste » peuvent un jour comprendre les mécanismes de l’économie et du développement. Un curieux mépris...
(Xinhua 18/07/13)
MOMBASA (Kenya) -- Mercredi, l'Union africaine (UA) a appelé à mobiliser les efforts pour éliminer les terroristes qui continuent de sévir en Somalie. Le représentant spécial de l'UA pour la Somalie, l'ambassadeur Mahamat Saleh Annadif, a déclaré lors d'une réunion de trois jours dans la ville côtière kényane Mombasa que les actes perpétrés par les terroristes n'avaient aucune frontière et devraient être confrontés de manière très coordonnée. « Après avoir essuyé d'importants revers, les shebab ont désormais adopté la méthode de la guerre asymétrique. La bonne façon de traiter cette nouvelle menace est de maîtriser les informations en termes de collectes de renseignements », a expliqué M. Annadif. Les Agences somaliennes de sécurité nationale (armée, police, Agence nationale des renseignements),...
(Le Soleil 18/07/13)
La Commission économique pour l’Afrique (Cea) en collaboration avec Oxford University Press, a publié la 3ème édition du Rapport sur la gouvernance en Afrique (Agr III). «Alors que l'Afrique a enregistré des progrès remarquables dans la régularité des élections, le contenu et la qualité de ces élections demeurent suspects dans de nombreux pays. Les élections sont devenues source de conflits avec la violence, les tensions et les acrimonies et les divisions d'élite pointue qui retardent les résultats des élections. Ceci constitue une tendance préoccupante à l'avenir démocratique de l'Afrique », lit-on dans le communiqué. Ce rapport retrace la généalogie des élections en Afrique; les infrastructures politiques et constitutionnelles sur lesquelles les élections sont faites, les formes de transition politique par...
(Xinhua 18/07/13)
JOHANNESBURG-- La conférence de deux jours sur les infrastructures africaines s'est achevée mercredi à Johannesburg, en appelant la Chine et d'autres pays à investir dans le développement des infrastructures du continent. Les représentants des gouvernements, de l'industrie et du secteur privé du continent africain ont participé à la conférence. Les représentants ont déclaré que développer les infrastructures boostera l'économie en Afrique car de meilleures infrastructures facilitent le commerce et le mouvement des marchandises entre pays. Les infrastructures en Afrique sont vieilles, mauvaises, dilapidées ou absentes, ce qui est considéré comme un obstacle pour le développement commercial et économique sur le continent. Dans son rapport, la Banque mondiale a déclaré que l'Afrique souffre d'un déficit infrastructurel d'au moins 93 milliards de...
(La Prospérité 17/07/13)
Il y a quinze années de cela, le 17 juillet 1998, une page d’histoire était écrite. La communauté internationale, réunie à Rome, en Italie, décidait de la création d’une cour internationale permanente, qui serait chargée de punir les auteurs des crimes les plus inhumains que l’on puisse imaginer et d’accorder réparation aux victimes de tels actes. En adoptant le Statut de Rome de la Cour pénale internationale, la communauté internationale s’est engagée dans un projet audacieux de créer un système de justice à l’échelon mondial, reposant sur la coopération internationale pour que les responsables de génocide, de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité répondent enfin de leurs actes. Pour beaucoup de commentateurs, la tâche était impossible, et l’adversité...
(Le Pays 17/07/13)
Sur quoi repose ou se fonde la force de l’Etat républicain moderne ? Selon Hegel, elle repose, comme un roc indestructible, sur le dévouement, l’engagement civique désintéressés et surtout sur la loyauté des fonctionnaires. Dans les « Principes de la philosophie du droit », Hegel définit, très clairement, l’Etat rationnel moderne comme l’Etat des fonctionnaires. Et l’on peut aussi ajouter que la République, c’est d’abord la chose du fonctionnaire avant d’être celle du peuple tout entier. Un fonctionnaire loyal, sérieux, compétent, intègre, regarde l’Etat républicain comme quelque chose de grand, les affaires publiques l’emportant sur les privées dans son esprit. Ainsi, la liberté du fonctionnaire et l’autorité de l’Etat ne sont donc pas incompatibles. Créé pour la liberté des individus...
(Agence Ecofin 16/07/13)
(Agence Ecofin) - Donald Kaberuka, président du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Nkosazana Dlamini Zuma, présidente de la Commission de l'Union africaine (CUA) et Carlos Lopes, secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (UNECA) se réuniront ces 19 et 20 juillet à Tunis autour d’une table ronde sur le thème «Financer la transformation de l’Afrique». Ibrahim Assane Mayaki, directeur général de la planification et de la coordination du NEPAD, les secrétaires généraux de toutes les Communautés économiques régionales (CER) et les dirigeants des institutions financières de développement sous régionales africaines (IFD) prendront également part à la rencontre. «Nous avons besoin d'optimiser l'impact des différentes initiatives dans un cadre collectif et coordonné», a déclaré...
(Sud Quotidien 16/07/13)
Le stage international de danses africaines démarre ce mercredi 17 juillet jusqu’au mardi 27 aout à Dakar. Une rencontre qui sera rythmée par une série d’ateliers, de formation et enfin de pratique à travers les danses. Selon un communiqué des animateurs, l’Ecole des Sables, centre international de danses traditionnelles et contemporaines d’Afrique, organise cette manifestation dénommée : « Empreintes [dé]croisées ». Le stage va réunir 25 danseurs de tous les continents et une quinzaine de danseurs de toute l’Afrique. A cet effet, la source indique : « il s’agit d’un formidable moment de rencontre, d’ouverture et de partage. L’enseignement sera assuré par des professeurs internationaux de renom invités aux côtés de Germaine Acogny et Patrick Acogny. La richesse, la variété,...
(Sud Quotidien 15/07/13)
Avec un milliards d’habitants répartis dans 54 pays, le commerce intra-africain peut contribuer à une croissance soutenue et au développement en Afrique. Pour cela, il faut libérer le dynamisme du secteur privé et adopter une approche de l’intégration fondée sur le «régionalisme développementiste». Commerce intra-africain: libérer le dynamisme du secteur privé», c’est le titre du Rapport 2013 de la CNUCED publié avant-hier jeudi 11 juillet 2013. Occasion pour Mme Bneswaree Bolaky du Secrétariat de la CNUCED à Genève (Suisse) qui a présenté ce document à Dakar, d’inviter, en plus de libérer le dynamisme du secteur privé, à adopter une approche de l’intégration fondée sur le développement dénommé dans le document sous le vocable de «régionalisme développementiste». A l’en croire, l’accélération...
(L'Avenir Quotidien 15/07/13)
La Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) a choisi une école supérieure congolaise pour booster la formation électorale en Afrique centrale. . L’Ecole de Formation Electorale en Afrique Centrale (EFEAC), une initiative d’un groupe de chercheurs Congolais, a signé le mercredi 10 juillet 2013 à Kinshasa, un accord de partenariat avec la CEEAC afin de former le personnel civil de la communauté. Partenariat réalisé grâce au financement de l’Union Européenne pour un programme bien spécifique. Le Professeur Bob Kabamba, président du Conseil d’Administration de l’EFEAC (Ecole de Formation Electorale en Afrique Centrale) a indiqué que cette école est une initiative de 10 pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), dans sa stratégie globale...
(AFP 14/07/13)
BRAZZAVILLE (RD Congo) (AFP) - L'Afrique du Sud et le héros de la lutte contre l'apartheid Nelson Mandela ont été mis "à l'honneur" du Festival panafricain de musique (Fespam) qui a débuté samedi soir à Brazzaville et s'achèvera le 20 juillet. Quelque 3.000 à 4.000 personnes assistaient au lancement du Fespam, sous forte surveillance policière, a constaté l'AFP. Au stade Félix Eboué du quartier Poto-Poto, reconnu comme le "berceau de la musique congolaise", cette 9e édition s'est ouverte en présence de la directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova et du président congolais Denis Sassou Nguesso. "Cette année c'est l'Afrique du Sud qui est à l'honneur", a dit le ministre congolais de la Culture, Jean Claude Gakosso en annonçant que la...
(Afriquinfos 12/07/13)
WHASHINGTON - De nombreuses entreprises africaines jusque là bien planquées dans des paradis fiscaux ont été découvertes ces deniers jours. L’information a été révélée au monde par l’International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ). Créée en 2001, cette organisation est composée de 86 journalistes d’investigation répartis aux quatre coins du globe. Grâce à l’efficacité de ses journalistes, elle a pu récupérer 260 gigabits de données, ce qui est de loin, une des plus grandes fuites de l’histoire. Ce contenu baptisé Offshore Leaks a été fourni par d'anciens salariés de Portcullis TrustNet et Commonwealth Trust Limited, deux entreprises de services financiers offshore qui ont aidé à la création de centaines de milliers de sociétés, de la fin des années 1990 aux années...
(Afrik.com 12/07/13)
Peut-on raisonnablement espérer qu’après l’échec des despotismes et des Etats mobilisateurs à réaliser l’émancipation socio-économique des populations, la démocratie électorale-représentative puisse réussir à relever la gageure du développement en Afrique ? N’assiste-t-on pas de nouveau, à un artificialisme porteur de désillusions qui consiste à confondre le libéralisme politique avec l’affirmation de l’économie de marché et à considérer la démocratie comme l’accompagnement politique du développement économique lui-même assimilé à la croissance ? Il faut en effet se souvenir que l’économie de marché n’est pas en Afrique une nouveauté qui naît aujourd’hui avec la démocratie. Les Etats dirigistes africains proclamaient leur libéralisme économique sans toutefois pouvoir transformer leur économie de marché en développement. A contrario, récemment, certains régimes démocratiques africains, oubliant les...
(Le Potentiel Online 11/07/13)
Monsieur Aigboje AIG-IMOUKHUEDE, Directeur Général du Groupe Access Bank, a émergé comme le gagnant de l’édition 2013 du prix de «Banquier africain de l’Année». Cette annonce a été faite lors de la cérémonie de remise des prix organisée par « African Banker Awards », l’éditeur du magazine « African Banker », IC Events et événementiels « Business in Africa » durant les assemblées annuelles de la Banque Africaine de Développement (BAD) tenues le mercredi 29 mai 2013 à Marrakech, au Royaume du Maroc. Déjà arrivée en sa 7ème édition, la cérémonie de remise des prix d’excellence par « African Banker Awards» est devenue l’un des plus grands événements annuels qui reconnaissent et célèbrent les réalisations du secteur bancaire et financier...
(Agence Ecofin 11/07/13)
(Agence Ecofin) - Werner Hoyer, le président de la Banque européenne d’investissement (BEI), a profité de la visite annuelle des ambassadeurs des pays Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP) au siège de la banque à Luxembourg, pour annoncer, d’ici 2020, une augmentation prévue de 25% des prêts à la région en coopération avec la Facilité d'investissement ACP. Il a réaffirmé l'engagement de l'institution européenne à soutenir les projets d'infrastructure, le secteur privé et les initiatives d'intégration régionale dans les pays ACP. « Nous sommes la seule institution financière internationale engagée à la fois à travers l'Europe et dans la zone ACP et nous nous réjouissons de renforcer encore nos activités au cours des années à venir, que ce soit sous la...
(AFP 11/07/13)
BRUXELLES, 11 juillet 2013 (AFP) - L'Union européenne a autorisé les compagnies Philippine Airlines et Conviasa du Venezuela a reprendre leurs vols dans son espace aérien après les avoir placées sur sa liste noire pour des raisons de sécurité. "Nous avons confirmé notre volonté de retirer de la liste des pays et des transporteurs aériens qui ont fait preuve d'une grande détermination et d'une réelle capacité à mettre en oeuvre les normes internationales de sécurité de manière durable", a expliqué dans un communiqué le commissaire aux Transports Siim Kallas. La nouvelle édition de la liste noire publiée jeudi sur le site internet de la Commission interdit 278 transporteurs aériens de 20 pays: Afghanistan, Angola, Bénin, République du Congo, République démocratique...
(Agence Ecofin 11/07/13)
(Agence Ecofin) - La Conférence interafricaine des marchés d’assurances (CIMA), à travers sa Commission régionale de contrôle des assurances (CRCA), auditionne depuis le 8 juillet 2013, à Douala, 15 compagnies d’assurances d’Afrique centrale et de l’Ouest. L’objectif de cette audition qui prendra fin le 12 juillet 2013 est d’éviter « que la mal gouvernance ne fasse son nid dans ce secteur ». Allusion faite aux deux compagnies camerounaises (Samiris et Alpha Assurances), qui ont perdu, il y a quelques mois, leurs agréments à cause de « plusieurs manquements ». Selon Le Quotidien de l’économie de mercredi, 10 juillet 2013, la CRCA « souhaite s’assurer de la bonne gestion de ces compagnies d’assurances ». jeudi, 11 juillet 2013 05:36
(Le Pays 11/07/13)
C’est un véritable tremblement de terre que vient de connaître le monde de la finance avec la révélation ces derniers jours de millions d’informations balancées au compte-gouttes sur des sociétés basées dans les paradis fiscaux, une révélation faite à partir de millions de courriers, de centaines de milliers de sociétés, et de milliers de noms, reliés à des paradis fiscaux. L’information a été récupérée et diffusée par une poignée de médias sélectionnés à travers le monde par l’International Consortium of Investigative. Cette organisation, créée en 2011 et composée de 86 journalistes d’investigation répartis un peu partout sur la planète, a ainsi récupéré il y a plus d’une année ce qui semble être la plus grande fuite de l’histoire, soit 260...
(Angola Press 11/07/13)
Luanda - La République de la Guinée équatoriale va accueillir le prochain sommet ordinaire de Chefs d'Etats de la Commission du Golfe de Guinée (CGG), prévu le 10 août prochain, a informé, mardi, à Luanda, le ministre des Relations Extérieures, Georges Rebelo Pinto Chikoti. Dans une interview exclusive à l'Angop, à l'aéroport international "4 de Fevereiro", à son arrivée à Luanda, en provenance de Malabo (Guinée équatoriale), le chef de la diplomatie angolais a indiqué que dans la rencontre avec les autorités équato-guinéennnes et le secrétariat exécutif de l'Organisation, les participants avaient recommandé la réalisation de réunions d'experts et de ministres entre les 5 et 9 du même mois. "Le sommet abordera divers aspects ayant trait à la propre organisation,...
(Angola Press 10/07/13)
Le Chef de l'État de Sao Tomé et Príncipe, Manuel Pinto da Costa, a garanti l’appui institutionnel pour faciliter tout le processus d'interaction entre les hommes d'affaires angolais et santoméens. Cette garantie a été donnée lors de la rencontre avec des hommes d'affaires angolais qui, outre la visite de courtoisie, a servi à dresser le bilan de la mission entrepreneuriale et de prospection du marché santoméen. En déclarations à la presse, le chef de la délégation angolaise, Matos Cardoso, a affirmé que l'échange d'impressions avec le Chef de l'Etat, Manuel Pinto da Costa, a été dans le sens de renforcer la coopération entrepreneuriale entre angolais et santoméens. "Cet échange devra être avec l'appui public manifesté par le président et par...

Pages