| Africatime
Vendredi 24 Mars 2017
(AFP 08/08/16)
Candidat soutenu par le Premier ministre et seul candidat en lice, Evaristo Carvalho devrait être déclaré sans surprise nouveau président du petit archipel africain de Sao Tomé et Principe avec 38% des suffrages des électeurs inscrits, selon des résultats provisoires de la Commission électoral national (Cen). Seul inscrit pour le scrutin de dimanche après le retrait de son rival, le président sortant Manuel Pinto da Costa, M. Carvalho a recueilli 42.058 voix sur quelque 111.000 inscrits, selon ces résultats publiés dans la nuit de dimanche à lundi.
(AFP 07/08/16)
Les Santoméens ont commencé à voter dimanche sans suspense et dans le calme pour élire le prochain président du petit archipel de Sao Tomé et Principe, avec un seul candidat pour le second tour à la suite du boycott du président sortant qui dénonce des fraudes. Quelque 111.000 électeurs sont invités à choisir entre le candidat arrivé en tête du premier tour, Evaristo Carvalho (49,8% des voix), et le président Manuel Pinto da Costa (24,83%), selon les résultats officiels proclamés par le Tribunal constitutionnel. Les bureaux de vote de la capitale Sao Tomé ont ouvert à l'heure (07H00 locales et GMT) et enregistraient une faible affluence en début de matinée, alors que de nombreux Santoméens étaient encore à la messe...
(AFP 05/08/16)
Le petit archipel de Sao Tomé et Principe, modèle de démocratie en Afrique, traverse des turbulences politiques sans précédent en 25 ans de multipartisme, avec un second tour de l'élection présidentielle dimanche marqué par le boycott d'un des deux candidats, le président sortant, qui dénonce des fraudes. Les 111.222 électeurs santoméens sont invités à choisir entre le candidat arrivé en tête du premier tour, Evaristo Carvalho (49,8% des voix), et le président Manuel Pinto da Costa (24,83%), d'après les résultats officiels proclamés par le Tribunal constiutionnel. Il y a trois semaines, des résultats provisoires de la Commission électorale nationale (Cen) avait donné Evaristo Carvalho vainqueur dès le premier tour avec 50,1%. La Cen s'était ensuite contredite, s'en remettant au Tribunal...
(Le Vif 03/08/16)
Des plages de rêve, une nature luxuriante, une capitale pittoresque, un pays en paix: le petit archipel africain de Sao Tomé et Principe s'ouvre tout doucement au tourisme, avec la volonté d'attirer des devises sans perdre son âme. "C'est un paradis sur terre et il y a très peu de touristes", raconte Ana Secio, une Portugaise d'une trentaine d'année, en villégiature avec son fiancé dans l'un des douze bungalows de Praia Inhame, sur une plage sous les palmiers tout en bout de route à la pointe sud de l'île de Sao Tomé. "Les gens sont très accueillants malgré la pauvreté. C'est un pays très sûr", ajoute la jeune femme, salariée de la TAP, la compagnie aérienne portugaise, qui contemple le...
(AFP 02/08/16)
Le président sortant de Sao Tomé et Principe, Manuel Pinto da Costa, a refusé mardi de participer au second tour de l'élection présidentielle prévu dimanche, dénonçant des "fraudes" lors du premier tour et exigeant l'annulation de tout le processus électoral. M. Pinto da Costa est qualifié pour le second tour avec 24,83% des voix derrière Evaristo Carvalho (49,8%), le candidat du Premier ministre Patrice Trovoada, selon les résultats définitifs du premier tour publiés il y a une semaine par le Tribunal constitutionnel. Le président sortant, 79 ans le 5 août, demande l'annulation de tout le processus électoral en dénonçant des "fraudes" lors du premier tour le 17 juillet, a-t-il indiqué dans une lettre au Tribunal constitutionnel rendue publique mardi. Dans...
(AFP 30/07/16)
Des plages de rêve, une nature luxuriante, une capitale pittoresque, un pays en paix: le petit archipel africain de Sao Tomé et Principe s'ouvre tout doucement au tourisme, avec la volonté d'attirer des devises sans perdre son âme. "C'est un paradis sur terre et il y a très peu de touristes", raconte Ana Secio, une Portugaise d'une trentaine d'année, en villégiature avec son fiancé dans l'un des douze bungalows de Praia Inhame, sur une plage sous les palmiers tout en bout de route à la pointe sud de l'île de Sao Tomé. "Les gens sont très accueillants malgré la pauvreté. C'est un pays très sûr", ajoute la jeune femme, salariée de la TAP, la compagnie aérienne portugaise, qui contemple le...
(AFP 28/07/16)
Le gouvernement de Sao Tomé et Principe a annoncé jeudi la tenue le 7 août d'un second tour à l'élection présidentielle dans ce petit archipel africain, en pleine crise politique après l'annulation de la victoire dès le premier tour d'Evaristo Carvalho. Le président sortant Manuel Pinto da Costa est qualifié pour le second tour avec 24,83% des voix derrière M. Carvalho (49,8%), le candidat du Premier ministre Patrice Trovoada, selon les résultats définitifs publiés lundi soir par le Tribunal constitutionnel. Dans un premier temps, la commission électorale (Cen) avait publié des résultats provisoires qui donnaient la victoire à M. Carvalho (avec 50,1% des voix) dès le premier tour, avant de se démentir et d'annoncer un second tour, aucun des candidats...
(237online 28/07/16)
Les chefs d’Etat de la CEMAC se retrouvent ce 30 juillet à Malabo pour trouver un avenir à l’Accord de partenariat économique régional actuellement bloqué. C’est une douche froide que les ministres de l’Afrique centrale en charge de l’Accord de partenariat économique avec l’Union européenne ont reçu à Libreville, le 22 juillet dernier. Ils étaient réunis dans le cadre de la 15è session du Comité ministériel des négociations de l’APE (Comina) dans la capitale gabonaise pour l’adoption du projet d’APE régional complet préparé du 18 au 21 juillet par les experts de l’Afrique centrale. Les participants à la rencontre étaient optimistes quant à l’aboutissement heureux du conclave puisqu’un consensus était annoncé autour de ce projet de texte, signe d’une évolution...
(Angola Press 26/07/16)
Luanda- (Angop) - 70 agents de justice des Pays Africains de langue officielle Portugaise (PALOP) participent, depuis lundi, à Luanda au IIème cours intensif international de protection juridictionnelle des Droits de l'enfant. Cette formation ouverte par la secrétaire d’Etat à la Justice, Maria Tormenta dos Santos, durera cinq jours et réunira les magistrats judiciaires, du ministère public, des avocats et juristes, outre les spécialistes liés aux droits de l’enfant. Organisé dans le cadre de la collaboration entre le ministère de la Justice et des Droits Humains, par l’Union Européenne et l’UNICEF, ce séminaire aborde cinq thèmes dissertés par les orateurs de l’Angola, du Mozambique, Cap-vert, São Tomé et Principe, du Brésil et de l’Espagne. Au cours des travaux, les participants...
(Autre média 25/07/16)
Le second tour de la présidentielle à Sao Tomé et Principe devrait se tenir une nouvelle fois le 7 août prochain, a annoncé dimanche la cour constitutionnelle de l‘île. La date de cette nouvelle consultation a été arrêtée après que la Cour suprême a décidé d’annuler l‘élection d’Evaristo Carvalho, préalablement déclaré vainqueur sur la base des résultats non consolidés par la commission électorale. Le scrutin devrait une nouvelle fois l’opposer au président sortant Manuel Pinto da Costa. La reprise d’une élection...
(Xinhua 25/07/16)
Les médiateurs des pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centraleang) seront en conclave du 26 au 27 juillet prochain à Libreville dans le cadre de la bonne gouvernance démocratique, a annoncé jeudi à Libreville, le Médiateur de la République gabonaise, Laure Olga Gondjout. La rencontre de Libreville sera axée autour du thème : «Pour l'avènement d'une paix durable en Afrique centrale, quel rôle pour le médiateur». Elle est l'initiative du médiateur la République gabonaise, en partenariat avec le Bureau des Nations-unies pour l'Afrique centrale (UNOCA). Les travaux de Libreville visent à amplifier les échanges entre médiateurs, favoriser une analyse commune de la situation et organiser une meilleure coordination des initiatives sur la base des leçons apprises...
(RFI 23/07/16)
Coup de théâtre à Sao Tomé et Principe où les résultats de l'élection présidentielle de dimanche dernier ont été annulés ce vendredi 22 juillet par la Commission électorale. Evaristo Carvalho, qui avait gagné au premier tour avec 50,1 % des voix, n'est plus le président élu. Il devra sans doute se plier à un second tour. « Que vergonha », (« Quelle honte ! »), ont réagi des internautes à l'annonce de l'annulation de la victoire d'Evaristo Carvalho à l’élection présidentielle de Sao Tomé et Principe. Il faut dire que c'est une première dans ce petit ...
(AFP 22/07/16)
L'élection présidentielle à Sao Tomé et Principe, petit archipel africain réputé pour sa paix civile, a connu vendredi un coup de théâtre avec l'annulation de la victoire au premier tour d'Evaristo Carvalho, a annoncé la Commission électorale (Cen). Cette décision ouvre la voie à un second tour entre M. Carvalho, candidat du Premier ministre Patrice Trovoada, et son challengeur direct, le président sortant Manuel Pinto da Costa (indépendant), ont indiqué vendredi la Cen et le Tribunal constitutionnel. La Cen a justifié sa décision par l'arrivée tardive des résultats des bureaux de vote de la diaspora (Portugal, Angola, Gabon, Guinée-Equatoriale)...
(Jeune Afrique 21/07/16)
Le distributeur panafricain a signé un nouvel accord de licence pluriannuel avec Avis Car Rental, a-t-il annoncé jeudi. Cet accord couvre une quinzaine de pays d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique centrale. La branche équipement et services du distributeur panafricain CFAO se renforce dans la location d’automobiles. Encore en recul au terme de l’exercice 2015 (avec un chiffre d’affaires de 1,8 milliard d’euros, après avoir baissé de -12,4 % en 2014 à 1,9 milliard d’euros), cette branche qui repose principalement....
(RFI 19/07/16)
A São Tomé et Principe, les électeurs ont élu dimanche 17 juillet, dès le premier tour, le candidat du parti au pouvoir à la présidentielle. C’était serré, mais c’est le candidat Evaristo Carvalho qui l'a emporté avec 50,1% des voix contre le président sortant, Manuel Pinto da Costa, qui briguait un nouveau mandat de cinq ans. Il est loin derrière, avec près de 25% des voix. C'est donc sans doute la fin de sa carrière politique et cela marque la fin du partage du pouvoir entre chef de l'Etat et chef du gouvernement. Avec notre envoyée spéciale à São Tomé et Principe, Liliana Henriques La nuit de dimanche à lundi a été courte à São Tomé et Principe. Evaristo Carvalho,...
(Jeune Afrique 19/07/16)
Le candidat du parti au pouvoir Evaristo Carvalho a remporté dimanche dès le premier tour l'élection présidentielle de São Tomé et Principe avec 50,1% des voix, devant le président sortant Manuel Pinto da Costa, a annoncé la commission électorale nationale (CEN) dans la nuit de dimanche à lundi. Mais une candidate demande l'annulation du scrutin. Evaristo Carvalho Carvalho, candidat soutenu par le parti du Premier ministre Patrice Trovoada, a obtenu 50,1% des voix (34 629) contre 24,8% (17 121) pour le président sortant Manuel Pinto da Costa et 24,8% (16 638) pour la troisième candidate, Maria das Neves, selon la CEN. Scrutin organisé dans le calme mais… contesté Selon les observateurs de l’Union africaine (UA) conduits par l’ancien président du...
(AFP 18/07/16)
Une candidate arrivée troisième à l'élection présidentielle à Sao Tomé-et-Principe, a demandé lundi l'annulation du scrutin officiellement remporté la veille par le candidat du parti au pouvoir avec la majorité absolue sur 111.222 électeurs inscrits. Evaristo Carvalho, candidat soutenu par le parti du Premier ministre Patrice Trovoada, a obtenu dimanche 50,1% des suffrages (34.629 voix) contre 24,8% (17.121 voix) pour le président sortant Manuel Pinto da Costa et 24,8% (16.638 voix) pour la troisième candidate, Maria das Neves, a indiqué la Commission électorale nationale (Cen) dans la nuit de dimanche à lundi. Ces résultats doivent encore être...
(AFP 18/07/16)
Les électeurs de Sao Tomé et Principe ont élu dimanche dès le premier tour le candidat du parti au pouvoir à la présidence de la République, avec pour enjeu la lutte contre la pauvreté qui mine le petit archipel d'Afrique centrale. Evaristo Carvalho, candidat soutenu par le parti du Premier ministre Patrice Trovoada, a obtenu 50,1% des voix (34.629 suffrages) contre 24,8% (17.121) pour le président sortant Manuel Pinto da Costa et 24,8% (16.638) pour la troisième candidate, Maria das Neves, a indiqué la Commission électorale nationale (Cen) dans la nuit de dimanche à lundi. Le tribunal constitutionnel doit encore valider ces résultats, a précisé la Cen. Sous réserve de cette procédure juridique, cette victoire permet au charismatique Premier ministre...
(Jeune Afrique 18/07/16)
Le candidat du parti au pouvoir Evaristo Carvalho a remporté dimanche dès le premier tour l'élection présidentielle de São Tomé et Principe avec 50,1% des voix, devant le président sortant Manuel Pinto da Costa, a annoncé la commission électorale nationale (CEN) dans la nuit de dimanche à lundi. Evaristo Carvalho Carvalho, candidat soutenu par le parti du Premier ministre Patrice Trovoada, a obtenu 50,1% des voix (34 629) contre 24,8% (17 121) pour le président sortant Manuel Pinto da Costa et 24,8% (16 638) pour la troisième candidate, Maria das Neves, selon la CEN. Selon les observateurs de l’Union africaine (UA) conduits par l’ancien président du Mozambique, Armando Guebuza, les élections se sont déroulés dans la sérénité. Au total 111...
(BBC 18/07/16)
Les sao-toméens votaient ce dimanche pour la présidentielle. Les électeurs étaient appelés à départager Manuel Pinto da Costa, 79 ans, président sortant et Evaristo Carvalho, candidat du puissant Premier ministre Patrice Trovoada. Le Sao Tomé-et-Principe est un petit archipel situé dans le golfe de Guinée à 350 km des côtes du Gabon et de la Guinée équatoriale. Il est aussi connu pour sa tranquillité. Malgré des avancées réelles au plan démocratique, le pays est confronté à une extrême pauvreté. En effet, les deux-tiers des 195.000 habitants vivent dans la précarité. Le développement est donc l'enjeu principal de cette présidentielle. Plusieurs bâtisses datant de la coloniale tombent doucement en décrépitude faute d'entretien. La plupart des routes manque d’éclairage public.

Pages