Samedi 23 Septembre 2017
(Le Monde 12/01/17)
Les patrons tricolores redécouvrent le continent noir, investi depuis une décennie par les pays émergents. En témoigne l’importante délégation, à Bamako, pour le sommet Afrique-France. Par Marie de Vergès Pierre Gattaz le reconnaît volontiers : « Je ne connais pas très bien l’Afrique. » Aux commandes de Radiall, sa société spécialisée dans les composants électroniques, le chef d’entreprise ne s’est guère frotté au continent noir. Mais comme patron des patrons, le président du Medef s’en est fait une cause. Une mission, même, qu’il défend avec des accents passionnés et parfois presque un peu… désespérés. « Les Africains que j’ai rencontrés ces trois dernières années disent : “On ne vous voit plus. Vous les Français, vous avez déserté l’Afrique”, se désole...
(Planet 05/01/17)
Elles n’ont pas le droit de voler vers l’Europe, ou sous certaines conditions. Voici la liste des compagnies aériennes interdites dans l’Union européenne. La Commission européenne a publié en décembre la mise à jour de sa liste noire des compagnies aériennes interdites de vol dans l’Union européenne. Dans le détail, ce sont 193 compagnies aériennes qui sont interdites en Europe, et six autres compagnies qui ...
(Le Monde 03/01/17)
Sao Tomé-et-Principe s’est tourné vers Pékin fin décembre. Seuls le Burkina Faso et le Swaziland continuent de reconnaitre la République de Chine. Retour sur un jeu de go diplomatique. L’année 2017 sera tendue pour Taïwan. La présidente Tsai Ing-wen a demandé au ministère des affaires étrangères de revoir tous les programmes d’aides suite à la défection surprise de Sao Tomé et Principe le 21 décembre. « Il nous reste vingt et un alliés, nous devons les choyer », a déclaré la présidente...
(RFI 03/01/17)
La Coupe d’Afrique des nations de football se déroule du 14 janvier au 5 février au Gabon. Les 16 équipes en lice dévoilent progressivement les noms des joueurs qui vont participer à cette CAN 2017. Les listes de sélectionnés seront donc mis à jour progressivement sur cette page. GROUPE A GABON Gardiens de but: Anthony Mfa Mezui (sans club), Yves Stéphane Bitseki Moto (Mounana/Gabon), Didier Ovono (Ostende/Belgique) Défenseurs: Aaron Appindangoyé (Laval/France), Bruno Ecuele Manga (Cardiff City/Pays de Galles), Franck Perrin Obambou (Stade Mandji/Gabon)...
(APA 30/12/16)
APA - Maputo (Mozambique) - La Chine a annoncé que ses échanges commerciaux avec la communauté des pays de langue portugaise (CPLP) ont atteint dix milliards de dollars au cours des dix derniers mois, dont 1,5 milliard de dollars avec le Mozambique, a –t-on appris jeudi à Maputo. Des données publiées par les autorités chinoises et dont APA a pu obtenir copie indiquent que de janvier à octobre, la Chine a exporté des marchandises d’une valeur de 23,769 milliards de dollars, soit 23,64% vers les huit pays de langue portugaise et a importé des marchandises d’une valeur de 51,721 millions, soit 2,50%, représentant un déficit commercial de 27,952 milliards de dollars. Le Brésil a exporté des marchandises d’une valeur de...
(Jeune Afrique 27/12/16)
Cinq jours après avoir officialisé son ralliement au principe de « Chine unique », Urbino Botelho le ministre des Affaires étrangères de l'archipel lusophone était à Pékin ce lundi pour rétablir officiellement les liens diplomatiques avec la Chine. Le rétablissement des relations diplomatiques entre São Tomé-et-Príncipe et la Chine, lundi 26 décembre à Pékin, avait de forts accents économiques. Si le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, et son homologue, Urbino...
(Xinhua 23/12/16)
La Chine a nié, jeudi, "la diplomatie de l'argent" avec Sao Tomé-et-Principe après que ce pays d'Afrique centrale a coupé ses soi-disant "relations diplomatiques" avec Taiwan. "Comment le principe d'une seule Chine peut-il être négocié contre de l'argent? Le gouvernement chinois ne négociera jamais ses principes", a déclaré Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. Elle s'est ainsi exprimée en réponse à une question sur la déclaration de Taiwan selon laquelle Sao Tomé-et-Principe avait demandé un montant astronomique que Taiwan n'était pas capable de payer. Le principe d'une seule Chine fait l'objet d'un large consensus au sein de la communauté internationale et représente les aspirations du peuple, selon Mme Hua. "Nous apprécions et saluons le retour de Sao...
(Xinhua 22/12/16)
La petite poignée de partenaires diplomatiques de Taïwan s'est encore réduite avec la décision de la petite nation africaine de São Tomé et Príncipe de rompre les relations formelles avec l'île. La décision, confirmée par Taipei mercredi après une décision du gouvernement de São Tomé, aura néanmoins peu d'impact direct sur Taïwan. São Tomé a longtemps bénéficié de l'aide économique de Taïwan, et les échanges bilatéraux l'an dernier ne totalisaient qu'un chiffre minuscule 358 000 Dollars US, par ailleurs très majoritairement en faveur de Taïwan. Mais ce changement réduit à 21 les gouvernements qui ont des « relations diplomatiques formelles » avec Taïwan. Elle marque également un échec pour la dirigeante taïwanaise Tsai Ing-wen, en dépit de son récent appel...
(Le Monde 22/12/16)
L‘Etat de Sao Tomé-et-Principe a reconnu, mercredi, la République populaire de Chine. Trois semaines après l’échange téléphonique entre la présidente de Taïwan, Tsai Ing-wen, et le président américain élu Donald Trump, la Chine populaire a puni Taïwan en lui ravissant, mercredi 21 décembre, l’un de ses rares alliés diplomatiques, le petit Etat de Sao Tomé-et-Principe, au large de l’Afrique de l’Ouest. Le dernier pays à avoir changé d’allégeance était la Gambie, qui avait rompu avec la République de Chine, le nom officiel de Taïwan, en 2013, mais ne fut reconnue par la Chine communiste qu’en mars. Pékin avait pris soin de ménager le président taïwanais Ma Ying-jeou (Kouomintang, KMT), le prédécesseur prochinois de Mme Tsai, artisan d’une « trêve diplomatique...
(La Voix de l'Amérique 21/12/16)
Le gouvernement taïwanais a accusé mercredi la Chine d'exploiter les difficultés financières de Sao Tomé-et-Principe pour obtenir la reconnaissance diplomatique du petit Etat insulaire du golfe de Guinée. Pour Taïpeh, ce réalignement diplomatique ne contribuera pas à apaiser les tensions entre la République populaire de Chine et Taïwan. Mais le chef de la diplomatie taïwanaise, David Lee, a indiqué que son pays ne s'engagerait dans une "diplomatie du dollar". Cette évolution intervient alors que la Chine s'est émue de la remise en cause par Donald Trump du principe moteur de ses relations internationales. Le président élu a rompu le mois dernier avec une tradition établie depuis 1979 aux Etats-Unis en faisant savoir qu'il s'était entretenu par téléphone avec la présidente...
(AFP 21/12/16)
Pékin est parvenu à arracher le petit Etat africain de Sao Tomé et Principe au club de la vingtaine de pays qui entretiennent des relations diplomatiques avec Taïwan, au moment où Donald Trump fait remonter la tension entre les deux gouvernements rivaux. "Nous nous félicitons du retour de Sao Tomé et Principe sur la juste voie du principe de la Chine unique", a annoncé mercredi le ministère chinois des Affaires étrangères sur son site internet. Taïwan, officiellement dénommé "République de Chine", est politiquement séparé de la République populaire de Chine depuis la prise du pouvoir par les communistes à Pékin
(Agence Ecofin 19/12/16)
Ce 19 décembre 2016 s’achève à Libreville l’Assemblée générale constitutive de la Confédération des artisans et des petites entreprises d’Afrique centrale (Capeac) qui a commencé ses assises depuis le 17 décembre. A l’initiative du ministère gabonais de la Promotion des petites et moyennes entreprises, en partenariat avec le Secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac), le but de cette assemblée constitutive, est de mettre en place les instances définitives de la Capeac en vue d’une meilleure structuration de l’économie de l’artisanat et des petites entreprises d’Afrique centrale. Le comité d’organisation explique que, la mise sur pied d'une telle confédération est nécessaire parce les deux secteurs dont il est question se heurtent à plusieurs contraintes: notamment...
(AFP 16/12/16)
Une plainte a été déposée contre un proche de l'ex-président de Sao Tomé et Principe soupçonné de malversation à l'occasion d'une visite début 2014 du président de Taiwan dans l'archipel africain, a indiqué vendredi la présidence. A l'occasion de cette visite du président Ma Ying-jeou, Taiwan avait débloqué "569.896 dollars" en faveur de Sao Tomé pour l'achat de véhicules, indique un communiqué de la présidence. "Les voitures n´ont pas été acquise en totalité, et seule une partie du montant débloqué a été utilisée", ajoute le communiqué. Le cabinet du nouveau président Evaristo Carvalho a annoncé qu'il soumettait au parquet une demande de procédure à l'encontre de Victor Tavares Monteiro, directeur de cabinet de l'ex-président Manuel Pinto da Costa. L'ex-haut fonctionnaire...
(Agence Ecofin 16/12/16)
Dans le cadre du processus d’adoption des projets de textes régissant l'exercice de l'activité de la microfinance, le Secrétariat général de la Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac) a organisé, récemment à Libreville, une concertation élargie avec toutes les parties prenantes, afin de passer en revue tous les règlements et les articles ayant particulièrement attiré l’attention et pour lesquels des explications ou des amendements étaient attendus. Le gendarme des établissements financiers de la Communauté économique et montéiare de l'Afrique centrale (Cemac) envisage désormais la possibilité pour une personne agréée en qualité de dirigeant d’un établissement de microfinance (EMF) de première catégorie, affilié à un réseau, d’exercer comme dirigeant dans un autre établissement du même réseau, sur autorisation préalable de la Cobac...
(Jeune Afrique 14/12/16)
Dans son dernier rapport, la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement constate que les 49 pays les moins avancés du monde, majoritairement africains, peinent toujours à profiter des fruits de leur croissance. La marche vers le développement s’annonce longue et difficile pour les pays les moins avancés (PMA), dont 34 sont africains. Dans la dernière édition du rapport qu’elle consacre chaque année à ces pays, et qui a ...
(Le Parisien 03/12/16)
Johnny Ramos, international de cette ancienne colonie portugaise au large de l'Afrique, a inscrit un but important dans l'optique de la montée en National. Le choc entre la meilleure attaque (l'Entente SSG) et la meilleure défense (Lusitanos) du groupe B a tourné en faveur des visiteurs. Très solides, les joueurs de Secretario se sont montrés opportunistes sur une frappe de Farade repoussée dans les pieds de Ramos (0-1, 66e). « Johnny est un joueur très important pour nous, c'est un attaquant puissant, un bon point de fixation », estime son coach. Auteur de 14 buts en DH lors de son arrivée en France puis de 9 la saison dernière en CFA 2, Ramos (30 ans) porte son total à 4...
(RFI 01/12/16)
Balai diplomatique hier, mercredi 30 novembre, au palais présidentiel de Libreville. Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a convoqué un sommet extraordinaire de la CEEC, la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale dont il assure la présidence tournante. Ce sommet est le tout premier à Libreville depuis la réélection d'Ali Bongo. Des opposants gabonais soupçonnent les dirigeants qui ont participé à cette rencontre d'être venus légitimer le pouvoir d'Ali Bongo. Ali Bongo était souriant et décontracté dans son immense palais. Il a reçu un à un les chefs d'Etat qui ont effectué le déplacement de Libreville. Il y avait là le Centrafricain Faustin Archange Touadéra, le Tchadien Idriss Déby et le Rwandais Paul Kagamé. Quatre chefs d'Etat sur 11...
(Gabon Actu 30/11/16)
Cinq chefs d’Etat participent au sommet extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) qui aura lieu ce mercredi à Libreville, a annoncé mardi le porte parole du gouvernement gabonais, Alain Claude Bilie By Nze. Il s’agit du rwandais Paul Kagame, du centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, du tchadien Idriss Deby Itno, de celui de la Guinée Equatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo et de Sao Tomé et Principé, Evaristo Carvalho. Le Burundi sera représenté par son Premier vice-président et la République alors que le Cameroun par son Premier ministre. « C’est un sommet qui va se tenir autour des problématiques de paix et de sécurité en Afrique centrale. Nous avons...
(Xinhua 29/11/16)
Aujourd'hui, plus d'un enfant sur cinq en Afrique ne reçoit pas les vaccins dont il a besoin, a déploré lundi à Cotonou, le chef de file des partenaires techniques et financiers dans le domaine de la santé au Bénin, Dr Claude Kamenga. "En 2014, seulement 77% des enfants en Afrique subsaharienne ont été vaccinés avec trois doses essentielles du vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche. Et, des disparités existent également d'un pays à un autre et à l'intérieur même de chaque pays", a-t-il regretté à l'ouverture de l'atelier régional Afrique de l'Ouest et du Centre sur la chaîne d'approvisionnement de la vaccination. Ainsi, a-t-il préconisé, pour garantir l'équité et atteindre chaque enfant jusque dans les zones reculées,...
(Jeune Afrique 28/11/16)
L’émirat, qui n’avait jamais payé ses cotisations depuis son adhésion à l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) en 2012, a réglé les 3,3 millions d’euros qu’il devait. Mais d’autres pays ont toujours des arriérés de paiement. « Le Qatar n’a pas tenu ses promesses ! » Au moment de quitter son poste, l’ancien administrateur général de l’OIF, Clément Duhaime, n’avait pas mâché ses mots contre l’émirat du golfe. Depuis son adhésion comme membre associé de l’organisation en 2012, il n’avait jamais réglé ses cotisations. Menacé de ne plus pouvoir s’exprimer dans ses instances, l’émirat a finalement régularisé...

Pages