Dimanche 25 Juin 2017
(APA 15/02/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Les experts des administrations douanières des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), élargies à celles de la RD Congo, du Burundi et de Sao-Tomé Principe sont réunis depuis ce mercredi à Brazzaville dans l’optique de réfléchir sur la meilleure manière de mobiliser plus de ressources intérieures. L’objectif visé est de pouvoir faire face à la crise qui affecte les économies des pays de la CEMAC depuis la chute du prix du baril de pétrole durant ces trois dernières années, a expliqué à APA le conseiller à la fiscalité et aux douanes au ministère des Finances et du Portefeuille public du Congo, Bienvenu Ondogo Koumou. La réunion des experts des administrations douanières prépare...
(Xinhua 14/02/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- L'Union des patronats d'Afrique centrale (UNIPACE) a réclamé lundi à Yaoundé la levée des entraves au commerce intracommunautaire, insistant pour l'ouverture des frontières pour permettre la libre circulation des biens et des personnes au Gabon et en Guinée équatoriale, les deux pays qu'elle accuse de freiner l'intégration économique régionale. "Dans un environnement qui est celui d'aujourd'hui, il faut dégager les barrières des frontières. Il faut aller aux devants de ce qui est désormais incontournable aujourd'hui : la libre circulation des biens et des personnes", a déclaré dans un entretien à Xinhua Alain Blaise Batongué, secrétaire exécutif du Groupement interpatronal du Cameroun (GICAM), et de l'UNIPACE. Le Cameroun, le Congo-Brazzaville, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine...
(Autre média 11/02/17)
A São Tomé et Principe, les autorités sanitaires de l'archipel ont notifié depuis le mois d'octobre 2016 un total de 1094 cas d'ulcère de Buruli sur une population de moins de 200 000 habitants. L'ulcère de Buruli est une maladie chronique de la peau et des tissus mous provoquant de grands ulcères habituellement sur les jambes ou les bras et pouvant entraîner des déformations et des incapacités permanentes. Il est causé par la bactérie Mycobacterium ulcerans qui produit une toxine unique, la mycolactone, qui ...
(RFI 07/02/17)
C'est un fléau nouveau pour les céréales en Afrique : venue d'Amérique, la chenille légionnaire d'automne progresse du nord-ouest au sud du continent. Elle vient d'être détectée en Afrique du Sud, où elle menace les récoltes de maïs. La chenille légionnaire d'automne débarque en Afrique, ce qui inquiète terriblement la FAO, l'organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation. Car cette larve de papillon venue d'Amérique s'attaque en particulier au maïs, et sa présence a été confirmée en Afrique...
(AFP 03/02/17)
Une maladie d'origine inconnue, qui se manifeste par un violent ulcère cutané, sème l'inquiétude sur l'île de Sao Tomé où 1.094 cas ont été enregistrés pour une population de moins de 200.000 habitants, a appris vendredi l'AFP auprès des autorités sanitaires du petit archipel africain. Ces 1.094 cas ont été enregistrés depuis octobre, a indiqué la directrice des services de Santé, Maria Tomé Palmer. "La majorité des cas sont guéris. La guérison est difficile. Il y a des patients qui sont à l´hôpital depuis octobre", a-t-elle ajouté. "La situation est préoccupante. On ...
(Jeune Afrique 27/01/17)
Le premier tour de la Coupe d'Afrique des nations 2017 s'est achevé mercredi 25 janvier. Avant les quarts de finale, qui débutent samedi 28 janvier, l'heure est donc à un premier bilan, entre déceptions et surprises. Nous l’avions écrit : bien malin qui allait se frotter au jeu des pronostics dans cette Coupe d’Afrique des nations 2017. Vous aviez parié sur la bonne tenue du Gabon et une flambée de sa star, Pierre-Emerick Aubameyang ? Vous avez eu tort ! Vous comptiez sur Riyad Mahrez et la solide équipe d’Algérie pour aller au bout de la compétition ? C’est encore raté ! Et nous ne vous parlons même pas du faux-pas des Ivoiriens, tenants du titre, qui n’ont pas su...
(Xinhua 26/01/17)
L'Union africaine (UA) a une tâche majeure cette année : l'adoption de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC, Africain continental free-trade area). L'agenda de la ZLEC du bloc panafricain rassemblera 54 pays africains avec une population combinée de plus d'un milliard de personnes et un PIB de plus de 3.400 milliards de dollars, selon l'UA. Le 18e sommet de l'UA de chefs d'Etat a décidé en janvier 2012 d'établir la ZLEC d'ici 2017, avec comme objectif principal la création d'un marché unique continental pour les biens et services, la libre circulation des personnes et des investissements, ouvrant ainsi la voie à l'accélération de la création d'une union douanière. Des négociations ont été lancées en juin 2015 visant à réaliser...
(Agence Ecofin 16/01/17)
(Agence Ecofin) - Selon les experts de la communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), le commerce intra-régional reste un potentiel sous exploité. Dans cette partie du continent qui compte pas moins de 160 millions d’habitants, répartis sur 6,6 millions km2, les transactions commerciales entre Etats représentent 1,5 milliard de dollars, soit 2% du total des échanges de la région. D’après le rapport sur les défis et perspectives du commerce en Afrique centrale, «la région Afrique centrale devrait constituer un marché important pour les Etats membres dont les économies subissent de plus en plus les effets négatifs des chocs exogènes au point d’entraver leurs objectifs de développement». A l’analyse, poursuit le rapport, «les échanges intra-communautaires sont non seulement marginaux...
(Le Monde 16/01/17)
En 2016, l’immigration de ce continent de 1,2 milliard d’habitants a détrôné les arrivées syriennes, afghanes et irakiennes en Europe. Par Arnaud Leparmentier et Maryline Baumard Selon Frontex, 93 % des migrants, arrivés en Italie en 2016, venaient d’Afrique. A trop se focaliser sur le Moyen-Orient, on n’a pas vraiment vu venir l’Afrique… En 2016 pourtant, à bas bruit, l’immigration de ce continent de 1,2 milliard d’habitants a détrôné les arrivées syriennes, afghanes et irakiennes en Europe. Selon une communication de Frontex, l’agence européenne de gardes-frontières et de garde-côtes, du 6 janvier, 93 % de ceux qui ont débarqué en Italie l’an dernier, venaient de ce continent. L’année qui vient de s’achever pourrait donc s’imposer comme une transition, un passage...
(Le Monde 12/01/17)
Les patrons tricolores redécouvrent le continent noir, investi depuis une décennie par les pays émergents. En témoigne l’importante délégation, à Bamako, pour le sommet Afrique-France. Par Marie de Vergès Pierre Gattaz le reconnaît volontiers : « Je ne connais pas très bien l’Afrique. » Aux commandes de Radiall, sa société spécialisée dans les composants électroniques, le chef d’entreprise ne s’est guère frotté au continent noir. Mais comme patron des patrons, le président du Medef s’en est fait une cause. Une mission, même, qu’il défend avec des accents passionnés et parfois presque un peu… désespérés. « Les Africains que j’ai rencontrés ces trois dernières années disent : “On ne vous voit plus. Vous les Français, vous avez déserté l’Afrique”, se désole...
(Planet 05/01/17)
Elles n’ont pas le droit de voler vers l’Europe, ou sous certaines conditions. Voici la liste des compagnies aériennes interdites dans l’Union européenne. La Commission européenne a publié en décembre la mise à jour de sa liste noire des compagnies aériennes interdites de vol dans l’Union européenne. Dans le détail, ce sont 193 compagnies aériennes qui sont interdites en Europe, et six autres compagnies qui ...
(Le Monde 03/01/17)
Sao Tomé-et-Principe s’est tourné vers Pékin fin décembre. Seuls le Burkina Faso et le Swaziland continuent de reconnaitre la République de Chine. Retour sur un jeu de go diplomatique. L’année 2017 sera tendue pour Taïwan. La présidente Tsai Ing-wen a demandé au ministère des affaires étrangères de revoir tous les programmes d’aides suite à la défection surprise de Sao Tomé et Principe le 21 décembre. « Il nous reste vingt et un alliés, nous devons les choyer », a déclaré la présidente...
(RFI 03/01/17)
La Coupe d’Afrique des nations de football se déroule du 14 janvier au 5 février au Gabon. Les 16 équipes en lice dévoilent progressivement les noms des joueurs qui vont participer à cette CAN 2017. Les listes de sélectionnés seront donc mis à jour progressivement sur cette page. GROUPE A GABON Gardiens de but: Anthony Mfa Mezui (sans club), Yves Stéphane Bitseki Moto (Mounana/Gabon), Didier Ovono (Ostende/Belgique) Défenseurs: Aaron Appindangoyé (Laval/France), Bruno Ecuele Manga (Cardiff City/Pays de Galles), Franck Perrin Obambou (Stade Mandji/Gabon)...
(APA 30/12/16)
APA - Maputo (Mozambique) - La Chine a annoncé que ses échanges commerciaux avec la communauté des pays de langue portugaise (CPLP) ont atteint dix milliards de dollars au cours des dix derniers mois, dont 1,5 milliard de dollars avec le Mozambique, a –t-on appris jeudi à Maputo. Des données publiées par les autorités chinoises et dont APA a pu obtenir copie indiquent que de janvier à octobre, la Chine a exporté des marchandises d’une valeur de 23,769 milliards de dollars, soit 23,64% vers les huit pays de langue portugaise et a importé des marchandises d’une valeur de 51,721 millions, soit 2,50%, représentant un déficit commercial de 27,952 milliards de dollars. Le Brésil a exporté des marchandises d’une valeur de...
(Jeune Afrique 27/12/16)
Cinq jours après avoir officialisé son ralliement au principe de « Chine unique », Urbino Botelho le ministre des Affaires étrangères de l'archipel lusophone était à Pékin ce lundi pour rétablir officiellement les liens diplomatiques avec la Chine. Le rétablissement des relations diplomatiques entre São Tomé-et-Príncipe et la Chine, lundi 26 décembre à Pékin, avait de forts accents économiques. Si le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, et son homologue, Urbino...
(Xinhua 23/12/16)
La Chine a nié, jeudi, "la diplomatie de l'argent" avec Sao Tomé-et-Principe après que ce pays d'Afrique centrale a coupé ses soi-disant "relations diplomatiques" avec Taiwan. "Comment le principe d'une seule Chine peut-il être négocié contre de l'argent? Le gouvernement chinois ne négociera jamais ses principes", a déclaré Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. Elle s'est ainsi exprimée en réponse à une question sur la déclaration de Taiwan selon laquelle Sao Tomé-et-Principe avait demandé un montant astronomique que Taiwan n'était pas capable de payer. Le principe d'une seule Chine fait l'objet d'un large consensus au sein de la communauté internationale et représente les aspirations du peuple, selon Mme Hua. "Nous apprécions et saluons le retour de Sao...
(Xinhua 22/12/16)
La petite poignée de partenaires diplomatiques de Taïwan s'est encore réduite avec la décision de la petite nation africaine de São Tomé et Príncipe de rompre les relations formelles avec l'île. La décision, confirmée par Taipei mercredi après une décision du gouvernement de São Tomé, aura néanmoins peu d'impact direct sur Taïwan. São Tomé a longtemps bénéficié de l'aide économique de Taïwan, et les échanges bilatéraux l'an dernier ne totalisaient qu'un chiffre minuscule 358 000 Dollars US, par ailleurs très majoritairement en faveur de Taïwan. Mais ce changement réduit à 21 les gouvernements qui ont des « relations diplomatiques formelles » avec Taïwan. Elle marque également un échec pour la dirigeante taïwanaise Tsai Ing-wen, en dépit de son récent appel...
(Le Monde 22/12/16)
L‘Etat de Sao Tomé-et-Principe a reconnu, mercredi, la République populaire de Chine. Trois semaines après l’échange téléphonique entre la présidente de Taïwan, Tsai Ing-wen, et le président américain élu Donald Trump, la Chine populaire a puni Taïwan en lui ravissant, mercredi 21 décembre, l’un de ses rares alliés diplomatiques, le petit Etat de Sao Tomé-et-Principe, au large de l’Afrique de l’Ouest. Le dernier pays à avoir changé d’allégeance était la Gambie, qui avait rompu avec la République de Chine, le nom officiel de Taïwan, en 2013, mais ne fut reconnue par la Chine communiste qu’en mars. Pékin avait pris soin de ménager le président taïwanais Ma Ying-jeou (Kouomintang, KMT), le prédécesseur prochinois de Mme Tsai, artisan d’une « trêve diplomatique...
(La Voix de l'Amérique 21/12/16)
Le gouvernement taïwanais a accusé mercredi la Chine d'exploiter les difficultés financières de Sao Tomé-et-Principe pour obtenir la reconnaissance diplomatique du petit Etat insulaire du golfe de Guinée. Pour Taïpeh, ce réalignement diplomatique ne contribuera pas à apaiser les tensions entre la République populaire de Chine et Taïwan. Mais le chef de la diplomatie taïwanaise, David Lee, a indiqué que son pays ne s'engagerait dans une "diplomatie du dollar". Cette évolution intervient alors que la Chine s'est émue de la remise en cause par Donald Trump du principe moteur de ses relations internationales. Le président élu a rompu le mois dernier avec une tradition établie depuis 1979 aux Etats-Unis en faisant savoir qu'il s'était entretenu par téléphone avec la présidente...
(AFP 21/12/16)
Pékin est parvenu à arracher le petit Etat africain de Sao Tomé et Principe au club de la vingtaine de pays qui entretiennent des relations diplomatiques avec Taïwan, au moment où Donald Trump fait remonter la tension entre les deux gouvernements rivaux. "Nous nous félicitons du retour de Sao Tomé et Principe sur la juste voie du principe de la Chine unique", a annoncé mercredi le ministère chinois des Affaires étrangères sur son site internet. Taïwan, officiellement dénommé "République de Chine", est politiquement séparé de la République populaire de Chine depuis la prise du pouvoir par les communistes à Pékin

Pages