| Africatime
Mardi 29 Juillet 2014
(RFI 29/07/14)
Barack Obama s’est exprimé ce lundi 28 juillet devant 500 jeunes entrepreneurs africains réunis à Washington avant le sommet des chefs d’Etat Etats-Unis/Afrique, sur le thème « investir dans la prochaine génération ». Le président des Etats-Unis a annoncé que, d’ici à 2016, un millier de jeunes entrepreneurs africains pourront venir chaque année se perfectionner dans les universités américaines. Avec notre correspondante et notre envoyé spécial à Washington,Anne-Marie Capomaccio et Nicolas Champeaux L’accueil réservé par les jeunes entrepreneurs africains à Barack Obama ressemblait plus à celui d’un concert de rock qu’à une réunion politique. Le président des Etats-Unis a été accueilli par une ovation debout...
(Le Point 26/07/14)
Ce concours initié par Vérone Mankou veut faire émerger de jeunes talents dans la création web, le design et la programmation mobile. Le BantuHub Contest est l'illustration même d'une nouvelle Afrique qui se prend en main et qui veut pouvoir s'appuyer sur ses propres ressources humaines pour avancer. Prévu pendant deux mois, ce concours veut encourager les jeunes talents à la création de contenus locaux dans le secteur du numérique. Il a lieu au Congo, le pays de Vérone Mankou, l'inventeur en 2011 de la première tablette tactile africaine. À moins de trente ans, le jeune inventeur connaît donc les...
(Afrique Inside 23/07/14)
Depuis plusieurs mois la France a décidé de se rapprocher de l’Afrique dans sa globalité, avec un objectif complètement assumé, signer un maximum de partenariats économiques et profiter de la croissance élevée du continent. C’est sous le terme de partenariat gagnant-gagnant que l’Élysée a mis en place une nouvelle approche concernant les États qui pour beaucoup son d’anciennes colonies. Il faut dire que la France ne cesse de perdre des parts de marché sur le continent et qu’il est de plus en plus compliqué pour Paris de conserver ses avantages.
(Agence Ecofin 22/07/14)
(Agence Ecofin) - ERHC Energy Inc, pétro-gazier disposant des actifs en Afrique subsaharienne, a conclu les termes définitifs d’un contrat de partage de production (PSC), en trois étapes, pour huit ans au total, sur le bloc 11 de la zone économique exclusive (EEZ) à Sao Tome et Principe. C’est ce que rapporte le 10 juillet, la compagnie basée à Houston et listée sur OTCBB, qui a souligné que la conclusion des termes a été annoncée la semaine dernière lors de...
(PANA 22/07/14)
Un patrouilleur et deux canots du Brésil pour renforcer la sécurité maritime de Sao Tomé et Principe - Le Brésil a offert à Sao Tomé et Principe un patrouilleur et deux canots pour renforcer la surveillance de ses eaux territoriales, a-t-on appris mercredi de source officielle à Sao Tomé. Ce don s’inscrit dans le cadre de la politique de défense du Brésil pour appuyer Sao Tomé et Principe, du fait de la position stratégique de l’archipel dans la région du...
(Le Point 22/07/14)
La corruption coûterait jusqu'à 25 % du PIB à certains pays africains. Internet et des outils de TIC pourraient lui porter un sacré coup. Une ville en Afrique. Peu importe laquelle. Un homme, ce pourrait être une femme, d'une trentaine d'années se rend dans un commissariat. Il (elle) veut un passeport. L'agent fait la sourde oreille, traîne les pieds et se montre peu motivé. Il (Elle) comprend qu'il faut réveiller la motivation. Une négociation à mots couverts et quelques billets...
(Agence Ecofin 21/07/14)
(Agence Ecofin) - La Société financière internationale (IFC/SFI) prévoit d'investir au moins 2 milliards de dollars par an dans le secteur de l'agrobusiness en Afrique d'ici 2018, a annoncé le 17 juillet un dirigeant de cette filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé. « L’agrobusiness est stratégique pour la SFI au regard des défis croissants de la sécurité alimentaire sur le continent », a déclaré German Vegarra, le directeur de la division industrie, agrobusiness et services pour l’Afrique...
(Xinhua 21/07/14)
Entreprises fantômes siphonnant les lignes budgétaires, marchés publics colossaux passés de gré à gré, budgets d'investissement évaporés: le Gabon a entrepris une remise à plat de ses finances publiques qui fait tousser à Libreville. Le gouvernement gabonais a lancé au 1er janvier un audit approfondi des finances publiques, mené par la nouvelle Direction générale du contrôle des ressources et des charges publiques (DGCRCP). "Il faut rompre totalement avec les pratiques du passé", lorsque "plus de la moitié du budget disparaissait dans la nature", explique à quelques journalistes, dont l'AFP, le patron de la DGCRCP, Jean-Fidèle Otandault...
(Xinhua 19/07/14)
Les Nations unies critiquent les taux d'intérêts élevés pratiqués par les banques sur le continent africain, qui découragent un grand nombre d' investisseurs de contracter des crédits auprès des banques. Le directeur pour les Affaires économiques de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (CEA), Andrew Mold, a expliqué vendredi à Xinhua que cette situation était en partie due au grand écart des taux d'intérêts pratiqués par les banques. "Cette situation est injustifiée car elle limite le montant des...
(Jeune Afrique 18/07/14)
Selon les projections des Nations Unies, d'ici à 2050, le Nigeria devrait accueillir 212 millions d'urbains supplémentaires, tandis que la RD Congo, l'Ethiopie et la Tanzanie en accueilleront chacun 50 millions de plus sur la même période. Le département des affaires économiques et sociales de l'ONU vient de publier son nouveau rapport sur l'urbanisation dans le monde, dans lequel il dresse les grandes tendances pour les années à venir. Selon ses estimations, 2,5 milliards de personnes supplémentaires devraient vivre dans les zones urbaines d'ici à 2050. La proportion de la population vivant dans les villes atteint d'ores et déjà 54 % à travers le monde.
(Le Monde 17/07/14)
S'il reste inférieur à celui des Européens ou de certains Asiatiques (plus particulièrement Japon, Corée du Sud, Chine), l'usage du téléphone mobile en Afrique se développe. Le continent, qui a littéralement sauté l'étape de l'Internet et de la téléphonie fixe, montre aujourd'hui un appétit considérable pour le mobile, plus simple d'accès et moins cher. En effet, là où il fallait payer le raccordement à une ligne fixe, se battre contre l'administration ou les services techniques des opérateurs pour pouvoir communiquer,...
(Le Point 16/07/14)
Le colloque Paris Air Forum a permis de jauger le potentiel du ciel africain, mais aussi d'entrevoir combien la concurrence y sera rude. Malgré une date assez mal située, à la veille du pont du 14 Juillet, le Paris Air Forum, organisé par La Tribune avec l'aide d'Aéroports de Paris qui fête son centenaire, a réuni un beau plateau avec une kyrielle de P-DG du transport aérien, de patrons de l'industrie aéronautique, mais aussi de responsables de l'administration. Parmi la douzaine de sujets traités : quelle est la part de l'Afrique dans le transport aérien mondial ?...
(PANA 15/07/14)
Le Mozambique a sollicité le soutien de Sao Tomé et Principe, pour rempiler à la tête du Secrétariat exécutif de la Communauté des pays de Langue portugaise (CPLP), lors du prochain sommet de l’organisation prévu le 23 juillet au Timor Oriental, a-t-on appris de source officielle, à Sao Tomé. Le ministre des Affaires étrangères du Mozambique, Oldemiro Baloi, a déclaré à la presse que sa visite à Sao Tomé et Principe visait à recueillir le soutien de ce pays, "ami des durs moments" de la lutte pour l’indépendance, dont la coopération bilatérale remonte à 1980, à la candidature de son pays à la tête du Secrétariat exécutif de la CPLP, que dirige depuis le 18 septembre 2012 le Mozambicain Murade Isaac Miguigy Murargy. Selon le ministre des...
(Jeune Afrique 15/07/14)
Le groupe français Bolloré veut décliner en Afrique toute une palette de services basés sur le stockage de l'électricité. Des projets qui ont pour noms Bluebus, Bluezone, Bluehouse... Chaque début de semaine, c'est un rituel. Depuis le siège de son groupe, à Puteaux, en banlieue parisienne, Vincent Bolloré réunit les principaux responsables du dernier pôle créé par le leader de la logistique terrestre en Afrique : les solutions énergétiques. Parmi les participants, les quelques managers établis sur le continent et qui veillent sur les premiers pas en Afrique de l'Ouest de Blue Solutions, filiale...
(Agence Ecofin 14/07/14)
Le groupe sud-africain de télécommunications va fêter cette année 2014 son vingtième anniversaire. Avec 208 millions d’abonnés, dont 160 millions en Afrique, le groupe reste le leader de la téléphonie mobile en Afrique. Son principal marché africain, le Nigeria (avec 56,8 millions d’abonnés et de CA en 2013), suivi de l’Afrique du Sud (avec 25,7 millions d’abonnés et de CA en 2013). Viennent ensuite le Ghana (avec 12,9 millions d’abonnés), l’Ouganda (8,8 millions d’abonnés) et le Soudan (8,7 millions d’abonnés), le Cameroun (8,7 millions d’abonnés), la Côte d’Ivoire (7,1 millions d’abonnés). Dans la plupart de ces pays, MTN est le leader local en termes d’abonnés...
(Agence Ecofin 12/07/14)
(Agence Ecofin) - ERHC Energy Inc, pétro-gazier disposant des actifs en Afrique subsaharienne, a conclu les termes définitifs d’un contrat de partage de production (PSC), en trois étapes, pour huit ans au total, sur le bloc 11 de la zone économique exclusive (EEZ) à Sao Tome et Principe. C’est ce que rapporte le 10 juillet, la compagnie basée à Houston et listée sur OTCBB, qui a souligné que la conclusion des termes a été annoncée la semaine dernière lors de la célébration du 10e anniversaire de l’agence nationale des hydrocarbures de Sao Tome et Principe. Au cours de la première phase de 4 ans du PSC...
(La Voix de l'Amérique 12/07/14)
Le papyrus, qui peut atteindre cinq mètres de haut, agit en tant que filtre pour les eaux, héberge des espèces de poissons menacées et abrite des oiseaux. Dans l’Antiquité, les Egyptiens en tiraient un beau papier, qui avait permis à la bibliothèque d’Alexandrie de devenir l’une des merveilles du monde. Pour l’écrivain et écoligiste John Gaudet, on ne saurait imaginer l’Egypte sans le papyrus, ou le papyrus sans l’Egypte. « Dans la vallée du Nil, pour assurer le quotidien, il...
(Xinhua 11/07/14)
Les pays africains devraient développer leurs propres contenus destinés aux technologies de l'information et de la communication (TIC), ainsi que de nouvelles applications, a affirmé à Xinhua le secrétaire général de l'Union internationale des télécommunications (UIT), Hamadoun Touré. Lançant cet appel jeudi à Harare, en marge de la Conférence de l'Union africaine des télécommunications, M. Touré estime que l'Afrique a enregistré des progrès phénoménaux en matière de pénétration de la téléphonie mobile au cours des huit dernières années, et a besoin désormais de passer à la vitesse supérieure en commençant à développer ses propres données TIC. Développer des contenus TIC sera essentiel pour le progrès économique...
(RFI 10/07/14)
Washington, quelques précisions ont été apportées concernant le sommet Etats-Unis-Afrique qui se tiendra dans la capitale américaine les 5 et 6 août prochains. Il réunira une cinquantaine de chefs d’Etat. Lors d’un point de presse électronique avec des journalistes africains, la vice-secrétaire d’Etat américaine en charge de l'Afrique, Linda Thomas Greenfield, a donné mercredi des détails sur la philosophie du sommet. Elle a aussi rappelé sans détours que certaines politiques émanant de dirigeants africains froissaient beaucoup Washington. A Washington, Barack...
(Agence Ecofin 10/07/14)
(Agence Ecofin) - En Afrique, la filière ‘huile de palme’ devrait connaître un investissement de 9,8 milliards de dollars à l’horizon 2040. Selon la Standard Chartered, qui a réalisé cette estimation, la filière devrait connaître un véritable boom, porté par une consommation qui devrait augmenter de 60% d’ici 2030. La banque indique que si le continent importe jusque-là plus de la moitié de sa consommation d’huile de palme, cette situation devrait bientôt changer puisque dans une quinzaine d’années, les superficies...

Pages