| Africatime
Jeudi 03 Septembre 2015
(AFP 03/09/15)
Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, a pressé les pays du Golfe de Guinée de coopérer pour lutter contre la piraterie et l'insécurité qui règnent dans cette région riche en hydrocarbures, ont indiqué mercredi ses services. "En raison de leur intérêt stratégique commun à la sûreté du Golfe de Guinée, le Nigeria et Sao Tomé-et-Principe doivent, en compagnie des autres parties concernées, oeuvrer avec plus d'ardeur afin d'en assurer la sécurité", a déclaré M. Buhari au Premier ministre santoméen, Patrice Emery Trovoada, en visite à Abuja, selon la présidence du Nigeria. Les pirates profitent du faible degré de sécurité actuel dans le Golfe pour causer des dégâts incalculables à l'économie...
(Xinhua 01/09/15)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Les représentants des pays d'Afrique centrale, soutenus par l'Office des Nations Unis contre la drogue et le crime (ONUDC), se réunissent à Brazzaville, au Congo, du 31 août au 3 septembre pour étudier les moyens de renforcer les contrôles aux frontières contre la criminalité faunique. Organisé par la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC) et la Commission des forêts d'Afrique centrale, en partenariat avec l'ONUDC, ce 1er forum régional sur le renforcement des contrôles aux frontières s'inscrit dans le cadre de la mise œuvre du programme mondial de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages. Il vise à renforcer aux niveaux national et international, la collaboration entre les différentes administrations en charge de lutte contre...
(RFI 27/08/15)
Le sélectionneur du Maroc, Zaki Badou, a dévoilé une liste de 25 joueurs pour affronter São Tomé-et-Príncipe, le 5 septembre lors de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017. Mehdi Benatia, Sofiane Boufal et Abdelaziz Barrada manquent à l'appel. Le Maroc sera privé de plusieurs joueurs importants pour défier São Tomé-et-Príncipe sur son archipel, le 5 septembre à l'occasion de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2017. Le sélectionneur Zaki Badou a appelé...
(Angola Press 26/08/15)
Luanda - Le ministère de l'Intérieur de l'Angola et son homologue de Sao Tomé et Principe vont, au cours des trois prochains jours, passer en revue les relations de coopération entre les deux Etats, considérées comme excellentes. Les deux gouvernements se rendront compte de ce fait lors de la visite que le ministre de l'Intérieur de l'Angola, Ângelo Veiga Tavares, va effectuer à l'archipel, devant à cet effet quitter Luanda ce mercredi, selon un communiqué de presse parvenu à l'Angop. Le document indique que le séjour du gouvernant angolais, à l'invitation de son homologue, est allusif aux festivités du 40e anniversaire de l'indépendance nationale de la République de São Tomé et Principe, "
(Vox Africa 26/08/15)
Ils vont tenter de sauver le secrétariat général de l’organisation menacé de banqueroute. Un Conseil des ministres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) se tient depuis ce mardi 25 août à Libreville, la capitale du Gabon. Selon des sources internes au secrétariat général de cette organisation, cette réunion, qui regroupe principalement les ministres chargés des questions de développement économique, prépare la Conférence extraordinaire des chefs de l'Etat de la communauté annoncée pour le 28 août. Ce...
(Vox Africa 24/08/15)
Le secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale peine à justifier la destination prise par plusieurs centaines de millions de francs débloqués par l’Union européenne (UE) dans le cadre du financement de la Mission de consolidation de la paix en Centrafrique. En représailles, l’UE a gelé tous ses financements à destination de l’institution communautaire, aggravant les tensions de trésorerie qui la secoue en ce moment. Voici deux mois que le personnel du secrétariat général de la...
(Financial Afrik 13/08/15)
La CEEAC (Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale), l’organisation sous régionale dédiée à l’intégration des économies de la zone, est en panne. Principale cause : « le non versement des contributions et le non-respect des engagements des différents Etats membres à liquider leurs arriérés » a-t-on appris d’un communiqué de l’institution l’issue d’une réunion à Libreville des ambassadeurs des pays membres. Sur les 10 Etats que compte l’organisation, seuls trois (Congo, Gabon, Tchad) sont à jour de leurs cotisation alors que l’institution cumule des arriérés de cotisation de 31 milliards de francs CFA en 2014 (en hausse...
(Jeune Afrique 31/07/15)
Souvent jugés trop âgés pour diriger, les présidents africains ne le sont pourtant pas plus que leurs homologues internationaux. Le vrai problème ne serait-il pas plutôt leur longévité au pouvoir ? En 1984, Ronald Reagan, candidat à un second mandat à 73 ans, déclarait : « Je ne ferai pas de l’âge un problème : je ne vais pas exploiter, à des fins politiques, la jeunesse et l’inexpérience de mon adversaire. » Le républicain retournait ainsi à son avantage ce...
(Agence d'information d'afrique centrale 28/07/15)
Malgré sa croissance relativement élevée au cours des cinq dernières années, (5,5%), et une richesse naturelle exceptionnelle, la deuxième réserve forestière de la planète après l’Amazonie, 60% du potentiel hydro-électrique du continent, une économie portée beaucoup plus par les revenus pétroliers, 52% en moyenne de la population des pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Cééac : espace économique régional regroupant Angola, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, RD Congo, Sao-Tome et Principe et Tchad ) À elle seule, la Cééac disposerait de 31,3 milliards de barils de pétrole, soit 28% des réserves continentales, un potentiel minier incommensurable.
(RFI 24/07/15)
A l'approche de la conférence mondiale sur le climat, qui se tiendra en décembre à Paris, les pays d'Afrique centrale tentent de parler d'une seule voix. Des ONG et parlementaires de la région ont adopté, ce mercredi, des positions et propositions communes à soumettre lors de la rencontre. Ils attendent notamment que les pays du Nord, principaux contributeurs au réchauffement climatique, prennent leurs responsabilités. C'est un document de six pages que la société civile et les parlementaires des pays d'Afrique centrale ont élaboré à l'attention des dirigeants de la planète qui se réuniront à Paris entre novembre et décembre...
(APS 16/07/15)
Le ministre de l'Aménagement du territoire, du Tourisme et de l'Artisanat, Amar Ghoul a remis dimanche un "message" du président de la République, Abdelaziz Bouteflika au président de Sao Tomé et Principe, Manuel Pinto Da Costa, indique un communiqué du ministère. M. Ghoul a été reçu par le président de la République démocratique de Sao Tomé et Principe qui a "remercié le président Bouteflika pour les efforts consentis en faveur du développement en Afrique", précise la même source. Le président Da Costa a exprimé sa gratitude à l'Algérie pour son apport à l'indépendance de son pays et la signature de l'accord d'indépendance sur le territoire algérien en 1975. M. Ghoul qui représente l'Algérie...
(AFP 14/07/15)
La fraude fiscale des multinationales fait perdre des dizaines de milliards d'euros par an aux pays pauvres. Mais les acteurs du financement du développement, réunis depuis lundi à Addis Abeba, peinent à s'entendre sur les moyens d'enrayer cette évasion. Plusieurs chefs d’Etat africains ont exigé lundi, au premier jour d'une conférence internationale sur le financement du développement dans la capitale éthiopienne, de nouvelles normes fiscales mondiales. Mais les pays riches refusent leur proposition d’un organisme fiscal international sous l’égide de...
(Angola Press 13/07/15)
Sao Tomé - Le Président angolais, José Eduardo dos Santos, a envoyé un message de félicitations pour les 40 ans d'indépendance de Sao Tomé et Principe, à son homologue Manuel Pinto da Costa. A la tête d'une délégation angolais à ces festivités, le ministre de l’Administration du Territoire, Bornito de Sousa, a remis samedi le message du Chef de l'Angola au Président santoméen. Sao Tomé et Príncipe fête ce dimanche, ses 40 ans d’indépendance, proclamée le 12 juillet 1975. A son arrivée à São Tomé, Bornito de Sousa a été reçu par le ministre de l’Administration Interne...
(Jeune Afrique 13/07/15)
De passage au siège de la banque panafricaine, ce dernier a indiqué la volonté d'Afriland First Bank d'entrer au capital d'Afreximbank. La Banque africaine d’import-export a accordé un prêt de 15 millions d’euros en faveur d’Afriland First Bank Côte d’Ivoire. Le contrat de cette facilité a été signé le 08 juillet au siège d’Afreximbank, au Caire, par l’entrepreneur camerounais Paul Fokam, président d’Afriland First Bank, et Jean-Louis Ekra, président d’Afreximbank. Ces ressources permettront de financer les PME ivoiriennes « dans...
(Angola Press 01/07/15)
São Tomé - L'Angola soutiendra Sao Tomé et Principe dans l'organisation des Jeux de la CPLP prévues pour 2018, a rapporté mardi, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Gonçalves Muandumba, qui séjourné depuis dimanche dans l'archipel, pour une visite de travail de cinq jours. Le gouvernant angolais a tenu ces propos au sortir d'une audience avec son homologue de ce pays, Marcelino Sanches. A São Tomé et Principe, Gonçalves Muandumba a déjà visité le parc des jeux de...
(Angola Press 29/06/15)
Luanda - Le ministre angolais de la Jeunesse et des Sports, Gonçalves Muandumba, a quitté Luanda dimanche, à destination de Sao Tomé, pour une visite officielle de trois jours, à l'invitation de son homologue santoméen, Marcelino Sanches. La visite du ministre de la Jeunesse et des Sports s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale. Se confiant à l’ANGOP à l’aéroport International “4 de Fevereiro”, peu avant son départ, le gouvernant à la tête d’une délégation angolaise a dit qu’il s’entretiendra avec divers responsables du sport de ce pays.
(Autre média 24/06/15)
Arrivé mardi à Taiwan à la tête d’une délégation parlementaire, José da Graça Diogo, le président de l’Assemblée nationale de Sao Tomé-et-Principe, a été reçu hier par le président de la République, Ma Ying-jeou . En accueillant José da Graça Diogo, Ma Ying-jeou a évoqué sa visite à Sao Tomé en janvier 2014, à l’invitation du président santoméen Manuel Pinto da Costa, dans le cadre d’une tournée diplomatique de huit jours qui l’avait aussi emmené au Burkina Faso et au...
(Xinhua 24/06/15)
BRUXELLES, (Xinhua) -- La Commission européenne a annoncé mardi un soutien de l'ordre de 350 millions d'euros en faveur de l'Afrique centrale pour la période 2014-2020. Le Commissaire européen à la coopération internationale et au développement, Neven Mimica, a signé le programme indicatif régional (PIR) pour l'Afrique centrale dans le cadre du 11ème Fonds européen de développement (FED), en présence de ministres et de représentants de la région de l'Afrique centrale, du secrétaire général de la Communauté économique des Etats...
(APA 24/06/15)
APA-Yaoundé (Cameroun) - L’Union européenne (UE) a décidé de l’octroi d’une enveloppe de 350 millions d’euros destinée au programme indicatif régional (PIR) de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), a appris APA mercredi auprès du bureau de cette institution dans la capitale camerounaise, Yaoundé. Rentrant dans le cadre du 11ème Fonds européen de développement (FED), cette enveloppe couvrira les domaines de l'intégration et la coopération politiques sur le chapitre de la paix et de...
(Xinhua 20/06/15)
YAOUNDE, (Xinhua) -- Les représentants des pays d'Afrique centrale à une réunion sur la protection et la conservation des écosystèmes forestiers tenue jeudi et vendredi à Yaoundé se sont prononcés pour mener avec l'aide des partenaires internationaux une lutte acharnée contre le braconnage et le commerce illicite de la faune et la flore sauvages. "L'adoption par l'Afrique d'une stratégie commune de lutte contre le braconnage et le commerce illicite de la faune et la flore sauvages nous amène à oeuvrer...

Pages