| Africatime
Mardi 28 Mars 2017
(Les Echos 17/03/17)
Sao Tomé-et-Principe est un pays insulaire d’Afrique Centrale situé au large du Gabon. Son économie repose sur le tourisme et plus récemment sur les infrastructures. ASao Tomé-et-Principe, l’activité économique devrait être plus dynamique en 2017. Le taux de croissance est attendue à 5%, contre 4,2% en 2016. Elle est soutenue par les investissements dans le secteur du tourisme et dans les projets d’infrastructures publiques. L’investissement serait favorisé par la progression modérée de la demande dans la zone euro, premier partenaire commercial et touristique du pays. En effet, le secteur touristique représenterait une part de plus en plus importante dans l’économie (60% des exportations totales) et les investissements dans ce secteur seraient soutenus par les dépenses...
(Afrik.com 28/02/17)
Quand les Portugais ont découvert São Tomé et Príncipe en 1470, ils ont trouvé les îles inhabitées couvertes d’une jungle dense qui a fleuri sur le riche sol volcanique. Les colons ont peuplé le petit archipel avec des esclaves venant d’Angola et du Cap Vert, qui ont été mis au travail sur des plantations de canne à sucre et, à la fin du 19ème siècle, du café de cacao et d’arabica importé du Brésil. São Tomé a offert l’environnement idéal pour la culture du cacao, et la petite île est rapidement devenue le plus grand exportateur mondial de gousses de cacao, grâce à l’exploitation des travailleurs africains forcés de vivre et de travailler dans des conditions inhumaines. Le café arabica...
(APA 27/02/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - La 17ème session du pool énergétique de l’Afrique centrale s’est ouverte lundi à Bangui avec la participation d’experts en énergie venus des dix pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC). Trois jours durant, les participants vont essayer de trouver des stratégies pour combler le vide énergétique en Afrique centrale qui pourtant a un important potentiel en la matière. Il s’agira également de mettre en place un budget pour rendre opérationnelle la politique régionale...
(Financial Afrik 20/02/17)
La Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) est résolument engagée à soutenir le processus de transformation structurelle de Sao Tomé et Príncipe à travers des financements et des services de conseil, principalement pour assurer l’expansion et la diversification de son économie bleue, a déclaré Dr. Benedict Oramah, Président de la Banque. S’exprimant lors d’une visite de courtoisie à Patrice Trovoada, Premier Ministre de Sao Tomé et Principe, Dr. Oramah a dit que la vision du pays et la perspective régionale de son...
(Financial Afrik 18/02/17)
La Banque africaine d’exportation et d’importation (Afreximbank) s’est engagée à fournir un appui financier et consultatif pour aider Sao Tomé-et-Principe à réaliser sa transformation structurelle. Le pays se concentre sur l’expansion et la diversification de son économie bleue, a déclaré Benedict Oramah, président de la Banque, lors de sa visite à Sao Tomé-et-Príncipe, lundi 13 février. « Sao Tomé a décidé de concentrer ses efforts sur la diversification de son secteur des services et de la logistique, tout en s’appuyant...
(Agence Ecofin 18/02/17)
(Agence Ecofin) - Il ne faudrait pas passer de l’optimisme qui prévalait quant à la croissance de l’Afrique à un trop grand pessimisme. C’est l’essentiel du message que la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde a tenu à passer depuis Bangui en République Centrafricaine où elle était récemment en visite. La dirigeante qui s’exprimait devant des étudiants a déclaré que, bien que le continent ait connu sa croissance la plus faible en deux décennies l’an dernier, et...
(APA 15/02/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Les experts des administrations douanières des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), élargies à celles de la RD Congo, du Burundi et de Sao-Tomé Principe sont réunis depuis ce mercredi à Brazzaville dans l’optique de réfléchir sur la meilleure manière de mobiliser plus de ressources intérieures. L’objectif visé est de pouvoir faire face à la crise qui affecte les économies des pays de la CEMAC depuis la chute du prix du baril...
(Xinhua 14/02/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- L'Union des patronats d'Afrique centrale (UNIPACE) a réclamé lundi à Yaoundé la levée des entraves au commerce intracommunautaire, insistant pour l'ouverture des frontières pour permettre la libre circulation des biens et des personnes au Gabon et en Guinée équatoriale, les deux pays qu'elle accuse de freiner l'intégration économique régionale. "Dans un environnement qui est celui d'aujourd'hui, il faut dégager les barrières des frontières. Il faut aller aux devants de ce qui est désormais incontournable aujourd'hui : la...
(Xinhua 26/01/17)
L'Union africaine (UA) a une tâche majeure cette année : l'adoption de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC, Africain continental free-trade area). L'agenda de la ZLEC du bloc panafricain rassemblera 54 pays africains avec une population combinée de plus d'un milliard de personnes et un PIB de plus de 3.400 milliards de dollars, selon l'UA. Le 18e sommet de l'UA de chefs d'Etat a décidé en janvier 2012 d'établir la ZLEC d'ici 2017, avec comme objectif principal la création...
(Agence Ecofin 16/01/17)
(Agence Ecofin) - Selon les experts de la communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), le commerce intra-régional reste un potentiel sous exploité. Dans cette partie du continent qui compte pas moins de 160 millions d’habitants, répartis sur 6,6 millions km2, les transactions commerciales entre Etats représentent 1,5 milliard de dollars, soit 2% du total des échanges de la région. D’après le rapport sur les défis et perspectives du commerce en Afrique centrale, «la région Afrique centrale devrait constituer...
(APA 30/12/16)
APA - Maputo (Mozambique) - La Chine a annoncé que ses échanges commerciaux avec la communauté des pays de langue portugaise (CPLP) ont atteint dix milliards de dollars au cours des dix derniers mois, dont 1,5 milliard de dollars avec le Mozambique, a –t-on appris jeudi à Maputo. Des données publiées par les autorités chinoises et dont APA a pu obtenir copie indiquent que de janvier à octobre, la Chine a exporté des marchandises d’une valeur de 23,769 milliards de...
(Agence Ecofin 19/12/16)
Ce 19 décembre 2016 s’achève à Libreville l’Assemblée générale constitutive de la Confédération des artisans et des petites entreprises d’Afrique centrale (Capeac) qui a commencé ses assises depuis le 17 décembre. A l’initiative du ministère gabonais de la Promotion des petites et moyennes entreprises, en partenariat avec le Secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac), le but de cette assemblée constitutive, est de mettre en place les instances définitives de la Capeac en vue d’une...
(Agence Ecofin 16/12/16)
Dans le cadre du processus d’adoption des projets de textes régissant l'exercice de l'activité de la microfinance, le Secrétariat général de la Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac) a organisé, récemment à Libreville, une concertation élargie avec toutes les parties prenantes, afin de passer en revue tous les règlements et les articles ayant particulièrement attiré l’attention et pour lesquels des explications ou des amendements étaient attendus. Le gendarme des établissements financiers de la Communauté économique et montéiare de l'Afrique centrale (Cemac)...
(Jeune Afrique 14/12/16)
Dans son dernier rapport, la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement constate que les 49 pays les moins avancés du monde, majoritairement africains, peinent toujours à profiter des fruits de leur croissance. La marche vers le développement s’annonce longue et difficile pour les pays les moins avancés (PMA), dont 34 sont africains. Dans la dernière édition du rapport qu’elle consacre chaque année à ces pays, et qui a ...
(Agence d'information d'afrique centrale 25/11/16)
Brazzaville a accueilli le jeudi 24 novembre, le conseil des ministres des télécommunications et TIC de la Cééac. Sur la table des ministres, cinq projets de textes réglementaires sur la sécurité des données personnelles, les infrastructures, les réseaux et services de communications électroniques, les ressources en fréquence radioélectrique et numérotation. Le Premier ministre congolais, Clément Mouamba, qui a présidé l’ouverture de la session des ministres des télécommunications jeudi, a rassuré que l’adoption des instruments juridiques communautaires va: renforcer la confiance...
(Agence Ecofin 21/11/16)
Sur la base des comptes déclarés par les 52 établissements bancaires en activité dans la zone CEMAC au 30 juin 2016, seize d’entre elles ont enregistré des pertes, a-t-on appris au sortir d’une récente réunion regroupant les responsables des banques de cet espace communautaire et la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac), le gendarme du secteur. A en croire Lucas Abaga Nchama, le gouverneur de la banque centrale des Etats-membres de la Cemac et président de la Cobac, deux banques ce sont ainsi ajoutées à ce groupe d’institutions...
(Agence Ecofin 08/11/16)
L’espagnol Galp Energia vient de faire son entrée dans l’actionnariat des blocs offshore 5, 11 et 12, suite à la conclusion d’un accord d’amodiation avec l’américain Kosmos Energy. Sa participation sur ces périmètres pétroliers s’élève à 20%. En contrepartie de cette acquisition, la compagnie ibérique devra payer une part proportionnelle à ses 20% des dépenses effectuées par Kosmos, sous la forme d'une prise en charge de l'enquête sismique 3D qui devrait commencer au premier trimestre de 2017. Si aucun montant...
(Agence Ecofin 28/10/16)
Paulino Ekobo, le nouvel ambassadeur équato-guinéen près São Tomé et Principe, a confié à Macauhub que les deux pays ont repris les pourparlers visant à créer un partenariat pour l’exploration de leur frontière maritime commune. Une annonce faite après que le président santoméen, Evaristo Carvalho, a reçu ses lettres de créance. D’après les propos du diplomate, l’exploration du pétrole dont regorge la zone maritime est l’une des priorités de sa mission diplomatique. Il faut souligner qu’un préaccord pour l’établissement d’un...
(Jeune Afrique 21/10/16)
La Banque européenne d'investissement (BEI) a ouvert un nouveau bureau régional en Afrique le 20 octobre, à Yaoundé. Il couvrira huit pays — Cameroun, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Centrafrique, République démocratique du Congo (RDC), São Tomé-et-Príncipe et Tchad — afin de se rapprocher des clients de l'institution dans la région. La Banque européenne d’investissement (BEI) a ouvert son bureau de représentation régionale permanente le 20 octobre à Yaoundé, la capitale camerounaise. Ce lancement vient concrétiser l’accord de siège paraphé plus d’un auparavant, en mars 2015. Dirigé par...
(237online 17/10/16)
Elles ont reçu leurs agréments au cours d’une cérémonie présidée jeudi 13 octobre 2016 par le ministre du Commerce. Les opérateurs économiques représentant 23 entreprises du secteur de l’industrie, la cosmétique, l’agroalimentaire, de la métallurgie entre autres, ont quitté les services du ministère du Commerce satisfaits. Et pour cause, ils ont reçu des mains du ministre du Commerce des agréments leur permettant désormais d’aller à la conquête des marchés de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac). Cette cérémonie, troisième du genre a permis de mettre à nouveau sur le...

Pages