Mercredi 22 Novembre 2017

Sao Tomé-et-Principe : StarTimes aurait obtenu un accord avec le gouvernement pour s’occuper de la migration du pays vers la télévision numérique

Sao Tomé-et-Principe : StarTimes aurait obtenu un accord avec le gouvernement pour s’occuper de la migration du pays vers la télévision numérique
(Agence Ecofin 21/09/17)

Après des négociations commencées au début du mois de septembre, le groupe chinois StarTimes aurait obtenu, il y a quelques jours, un accord avec le gouvernement de Sao Tomé-et-Principe pour s’occuper de la migration du pays de la radiodiffusion analogique vers la radiodiffusion numérique. Les négociations portaient sur le financement de la transition technologique du pays, mais on se doute que StarTimes a également dû inclure dans l’accord un contrat de fourniture de décodeurs entre autres clauses.

En attendant les confirmations des deux parties, les premières informations annoncent les débuts des travaux pour la migration numérique de Sao Tomé-et-Principe, incluant StarTimes pour le mois prochain. La société chinoise devrait communiquer dans les prochains jours sur cet accord.

Très intéressé par la migration des pays africains vers le numérique, StarTimes, est à la recherche d’accords pour s’occuper de cette transition dans plusieurs pays africains. On se rappelle notamment du cas Burundais, qui a vu un prêt de 32,6 millions de dollars accordé au pays qui a confié, conformément à une des clauses de l’accord, l’exécution du projet de transition à StarTimes. La société chinoise avait, par ailleurs, fait face à une levée de bouclier des patrons de médias malgaches lorsqu’elle avait voulu favoriser le même type d’accord avec Madagascar.

Il faut également rappeler que StarTimes est en charge d’un projet chinois qui a pour objectif de déployer la télévision numérique dans 10 000 villages africains.

Servan Ahougnon

Commentaires facebook