Vendredi 18 Août 2017

Sao Tomé et Principe, les îles chocolat

Sao Tomé et Principe, les îles chocolat
(Le Temps.ch 04/07/17)
Tri des fèves de cacao, Agua Ize.

Ces îles lusophones émergent de l’océan comme des petites émeraudes vertes. Deux paradis africains dans le golfe de Guinée qui se tiennent aussi droits qu’un funambule sur le fil de l’équateur

Sur l’île de Principe, il faut se laisser chahuter une bonne heure à bord d’un 4x4 sur un chemin terreux et gorgé d’eau avant d’arriver à la «roça» de Claudio Corallo. Jadis, les maîtres portugais logeaient dans ces anciennes demeures construites au milieu des plantations. Aujourd’hui, les ruines noircies par l’histoire d’une indépendance récente se laissent submerger par une nature luxuriante sans qu’aucun voisin n’ose s’approprier ces vestiges de la colonisation portugaise.
Un cacao qui fait autorité
Dans le monde, nombreux sont les chocolatiers et pâtissiers qui ne jurent que par le cacao de Claudio Corallo, qui vous accueille, bienheureux, la malice aux lèvres. L’ADN de cet Italien est un mélange entre le «Fitzcarraldo» de Werner Herzog et Willy Wonka, le confiseur excentrique de Roald Dahl. Sa roça, entourée de cacaoyers, est très vaguement retapée. L’absence totale de vitres laisse le vent passer en courant. La décoration est spartiate: un hamac, un matelas et trois chemises suspendues à une tringle en bois. Sur la table de sa cuisine, un ordinateur relié au wi-fi copine une cafetière italienne encore fumante.

Lire sur: https://www.letemps.ch/lifestyle/2017/06/29/sao-tome-principe-iles-chocolat

Commentaires facebook