Jeudi 18 Janvier 2018

Nagoum Yamassoum devient officiellement le gendarme des marchés financiers de la CEMAC

Nagoum Yamassoum devient officiellement le gendarme des marchés financiers de la CEMAC
(Agence Ecofin 18/12/17)

Nommé le 31 octobre dernier, à l’occasion de la Conférence des Chefs d'Etat de la CEMAC à N'Djamena, le nouveau président de la Commission de surveillance des marchés financiers (Cosumaf), Nagoum Yamassoum a été officiellement installé ce 15 décembre 2017, à Libreville.

A la faveur d’une cérémonie qui a réuni la plupart des responsables des institutions financières sous-régionales, Nagoum Yamassoum a été renvoyé à l’exercice de ses fonctions, par le ministre congolais des Finances et du Budget, par ailleurs, président du comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (Umac), Calixte Nganongo.

De nationalité tchadienne, Nagoum Yamassoum âgé de 63 ans, est le troisième président de la Cosumaf. Il succède à Rafael Tung Nsue, dont le mandat de cinq ans est arrivé à terme.

Avant sa nomination, Nagoum Yamassoum a occupé plusieurs postes à responsabilités dans la haute administration du Tchad de 1990 à 2017. Titulaire d’un Doctorat en sciences politiques, il est diplômé en diplomatie et administration des organisations internationales, en sciences juridiques, économiques et de gestion.

Ses compétences l’ont conduit à la tête de plusieurs portefeuilles ministériels. De 1999 à 2002, il est nommé Premier ministre de la République du Tchad. A deux reprises, il a été porté à la présidence du Conseil Constitutionnel.

Marié et père de deux enfants, Nagoum Yamassoum est officier de l’Ordre national du Tchad et Commandeur de l’Ordre national de Taiwan.

Stéphane Billé

Commentaires facebook