Mercredi 22 Novembre 2017

La Ceeac projette de faire passer de 2% à 3% les échanges inter-régionaux en 2018

La Ceeac projette de faire passer de 2% à 3% les échanges inter-régionaux en 2018
(Agence Ecofin 19/09/17)
Tabu Abdallah Manirakiza, le secrétaire général adjoint de la Ceeac

(Agence Ecofin) - Le siège de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) a abrité le 15 septembre à Libreville, le lancement de l’Accord sur la facilitation des échanges de l’Organisation Mondiale pour le commerce (OMC) en Afrique centrale.

Claude Sinzogan, représentant de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique présent à la cérémonie, a expliqué que globalement, le projet vise à renforcer l’intégration régionale à travers des actions visant à stimuler le commerce et la compétitivité. Ceci, afin de contribuer à une croissance économique inclusive dans les pays membres de la Communauté. Cet Accord entend également renforcer les capacités du Secrétariat général de la Ceeac en matière de facilitation des échanges afin de lui permettre de jouer son rôle de coordination et de pilotage de la politique régionale.

Tabu Abdallah Manirakiza, le secrétaire général adjoint de la Ceeac, quant à lui, a indiqué qu’à terme, il y aura un accroissement des échanges inter-régionaux, qui devrait passer de 2% des échanges totaux en 2016 à 3% en 2018. « Les entreprises pourront également tirer profit des opportunités de facilitation du commerce supportées par le projet, à travers la simplification, l’harmonisation et la modernisation des lois, processus, procédures et systèmes liés à l’importation, à l’exportation et au transit des marchandises.», a déclaré Tabu Abdallah Manirakiza.

S.A

Commentaires facebook